Récession gingivale, déchaussement et orthodontie

Merci de voter pour cet article

1 Étoile2 Étoiles3 Étoiles4 Étoiles5 Étoiles (27 votes, moyenne: 3.67 sur 5)

Loading...

Récession gingivale déchaussement gencive et orthodontie, un processus progressifL’orthodontie et la récession gingivale?

  • Une récession gingivale ou du déchaussement dentaire est une diminution anormale du niveau de gencive. Lorsque certaines conditions sont réunies, il peut arriver que du déchaussement apparaisse ou s’accentue pendant un traitement d’orthodontie. Ceci affecte habituellement les dents antérieures inférieures mais peut se produire sur n’importe quelle dent.
  • Les mouvements orthodontiques déplaçant les dents vers l’extérieur de l’arcade (expansion) ont plus tendance à “taxer” la gencive et l’os alvéolaire (parodonte), surtout s’ils sont minces au départ.
  • Certaines dents à l’extérieur de l’arcade ou en rotation sévère présentent des prédispositions à la diminution du niveau de gencive lorsqu’elles seront déplacées orthodontiquement. Il en est de même pour les types de gencive “mince” par opposition à une gencive plus épaisse.
  • Donc, les corrections orthodontiques ne causent pas automatiquement des problèmes de gencive mais elles peuvent y contribuer dans certains cas.

Cependant, il faut aussi réaliser que la condition de départ (malocclusion, qualité du parodonte, hygiène buccale, position des dents, présence initiale de déchaussement, etc.) peut avoir une grande influence sur le “comportement” de la gencive pendant le traitement d’orthodontie.

Ainsi, une dent qui est déjà hors de l’arcade ou en rotation sévère sera plus susceptible d’être déchaussée pendant son déplacement qu’une autre dent bien positionnée dans l’os alvéolaire et entourée d’une gencive de hauteur et épaisseur adéquates. La dent mal placée sera d’autant plus à risque si elle a déjà une récession ou une gencive mince et étroite.

L’hérédité (génétique) contribue grandement à la qualité de gencive que nous avons (largeur et épaisseur des tissus) de sorte que certains types de tissus sont intrinsèquement plus “fragiles” et seront plus susceptibles à tout ce qui peut affecter la gencive, qu’il y ait traitement d’orthodontie ou pas.

Lorsqu’une récession est trop importante, une greffe gingivale ou autre procédure visant à ajouter de la gencive autour des dents affectées peut être nécessaire.

 

Étiologie de la récession gingivale ou du déchaussement dentaire

  • L’étiologie de la récession gingivale est considérée comme étant multifactorielle.
  • Des études antérieures ont révélé qu’une mauvaise hygiène bucco-dentaire, de la maladie parodontale ,  l’usage du tabac (tabagisme sous toutes ses formes), des restaurations dentaires inadéquates, la traction d’un frein labial sur la gencive, une mauvaise technique de brossage qui est trop agressive sur la gencive, se ronger les ongles de (onychophagie) façon à irriter la gencive et une malposition des dents peuvent être des facteurs qui jouent un rôle dans la progression de la récession gingivale.
  • Contribution de l’orthodontie;  des chercheurs ont conclu que, si le traitement orthodontique est effectuée sans précision, il peut contribuer à la récession gingivale. Certains rapportent aussi que des fils de rétention fixés sur la surface des dents et peuvent parfois exercer une force peuvent causer des déplacements indésirables affectant le parodonte (os et gencive) et causant du déchaussement.1 Pour voir un exemple d’une telle récidive.
  • La génétique (hérédité) est aussi un facteur pouvant contribuer à pratiquement tout problème dentaire.

Récession associée à une malocclusion

  • Il est relativement fréquent de voir du déchaussement sur des dents hors de l’arcade avant même le début d’un traitement d’orthodontie.
  • Les dents très avancées, bloquées hors de l’arcade ou avec des rotations sévères sont les plus souvent affectées.
  • Les dents avec une telle récession et un parodonte plus mince et étroit seront particulièrement susceptibles à une perte de gencive additionnelle avec des mouvements orthodontiques.
  • Un autre facteur important pouvant exacerber au augmenter la susceptibilité de la gencive au déchaussement est un hygiène dentaire inadéquate permettant l’accumulation de plaque dentaire et débris de nourriture causant de l’inflammation qui “fragilise” les tissus et peut contribuer au déchaussement.
  • La technique de brossage peut aussi influencer le niveau de gencive. Une personne utilisant une brosse  poils trop durs ou une technique avec des mouvements de brossage  horizontaux et “agressifs” peut littéralement “user” la gencive en peu de temps. Il est préférable d’utiliser des poils mous, une technique circulaire ou une brosse ultrasonique comme la Sonicare. Pour en savoir plus sur les techniques d’hygiène et de bossage pendant un traitement d’orthodontie.
  • Bien que la présence de telles récessions gingivales ne soit pas une contre-indication à entreprendre un traitement d’orthodontie des précautions particulières doivent être prises pour les dents présentant du déchaussement avant un traitement d’orthodontie. Par exemple, si le déchaussement progresse, l’orthodontiste recommandera une évaluation par le dentiste généraliste ou un parodontite pour faire faire une greffe gingivale ou une autre procédure muco-gingivale appropriée qui visera à arrêter le processus de perte de tissus.
  • Certains cas plus sévères ou à risque plus élevé (par exemple du déchaussement déjà présent et des tissus minces et étroits) peuvent nécessiter une greffe gingivale avant même le début de l’orthodontie.
Malposition dentaire et récession gingivale avant un traitement d'orthodontie. Déchaussement de gencive.

(A. B, C) Cette femme de 29 ans a un parodonte de qualité supérieure en général mais présente une incisive inférieure qui est complètement hors de l’arcade dentaire. Ce déplacement vers l’avant a causé une récession gingivale et une perte osseuse importante avant même que l’orthodontie soit débutée. Comparez cette dent aux autres dents qui ont un bon niveau de gencive. (D) Ce jeune patient (9 ans) présente une situation similaire.

 

Récession gingivale ou déchaussement présents avant le début d'un traitement d'orthodontie. Malocclusion dentaire; Déficience maxillaire transverse, contraction maxillaire. Peut nécessiter une greffe de gencive

Ce jeune homme de 18 ans qui entreprendra un traitement d’orthodontie pour corriger sa malocclusion. Il présente une arcade supérieure très étroite (D) en forme de “V” et une occlusion croisée postérieure bilatérale (A, B, C). Bien qu’il ait une bonne qualité de gencive en général (largeur et épaisseur des tissus), plusieurs dents (indiquées par les flèches) ont différents degrés de déchaussement avant même le début du traitement. L’arcade du haut devant être élargie alors il faudra surveiller de près le niveau de gencive pendant l’orthodontie car, s’il venait qu’à diminuer significativement, des greffes de gencive ou autres procédures parodontales pourraient être nécessaires. Le patient devra porter une attention particulière à son hygiène buccale et sa technique de brossage pendant le traitement afin de ne pas contribuer davantage à la perte de gencive.

Brossage dentaire agressif causant de l'usure dentaire

Cet homme de 46 ans avait une technique de brossage “agressive” qui a littéralement usé la gencive et les dents. Il présente une récession extrême avant même l’orthodontie. Les zones foncées sur les racines des dents sont la dentine. On y voit même la pulpe (encore plus foncée) tellement l’usure est prononcée. Ce type de problème présente un risque accru de récession pendant un traitement d’orthodontie mais si l’hygiène buccale, l’inflammation et les forces orthodontiques sont bien contrôlées les problèmes peuvent être minimisés.

 

récession de gencive sévère qui demeure stable pendant un traitement d'orthodontie

Le cas précédent après les corrections orthodontiques; (A) Malgré la sévérité de du déchaussement sur plusieurs dents avant le traitement d’orthodontie, le niveau e gencive est demeuré stable pendant le traitement et il n’y a pas eu de perte additionnelle de gencive additionnelle. À cause de problèmes osseux, quelques dents ont été extraites. La flèche indique une dent prothétique temporaire. (B) Les racines sévèrement usées ont été recouvertes par du matériau composite.

Récession apparue pendant un traitement d’orthodontie

Récession gingivale ou déchaussement dentaire apparu pendant l'alignement des dents en orthodontie.

Ce patient de 19 ans présente du chevauchement dentaire modéré dans la région des incisives inférieures. Celle de gauche est plus avancée et présente un déchaussement modéré avant le traitement d’orthodontie (A et C).
(B et D) Après les corrections, le niveau de déchaussement est similaire ou a augmenté légèrement. Une excellente hygiène buccale est essentielle pour éviter que l’inflammation causée par l’accumulation de plaque dentaire ne contribue davantage à la détérioration de la gencive.

 

Déchaussement et récession gingivale apparus pendant un traitement d'orthodontie.

(A) Parodonte (gencive et os) acceptable avant les corrections orthodontiques, présence d’une légère inflammation. (B) L’incisive inférieure gauche (flèche) a été déplacée vers l’avant pendant le traitement. Présence d’une récession importante. À noter l’importante inflammation qui n’a certainement pas aidé à préserver l’intégrité des tissus pendant les corrections.

 

Récession de gencive et greffe gingivale pendant un traitement d'orthodontie

(A) Niveau de gencive adéquat mais tissus minces et racines profilées (os mince) avant le début du traitement (flèche). (B) Une fois la dent avancée et détournée, une récession importante s’est produite. Vu que cette dent devait encore être déplacée, il fut recommandé de faire une greffe de gencive. (C) La partie dénudée de la racine fut recouverte par une greffe gingivale (flèches) et la racine fut replacée. (Femme de 22 ans)

 

Déchaussement de gencive (récession gingivale) apparue pendant l'orthodontie

(A) Ce cas présente un bon parodonte en début de traitement. (B) À la fin des corrections, l’incisive inférieure gauche est légèrement déchaussée. Si le patient maintient une bonne hygiène buccale et technique de brossage, il est fort probable qu’aucune intervention ne soit nécessaire pour augmenter le niveau de gencive diminué. (C) Les canines gauches ont une gencive mince et étroite avant le début du traitement. (D) Après les corrections, les canines ont été redressées et le niveau de déchaussement a progressé. La prémolaire supérieure gauche qui a été basculée vers l’extérieur présente aussi une récession. Si cette condition progresse moindrement, il serait indiqué d’ajouter du tissus par une greffe gingivale ou une procédure similaire.

 

Récession gingivale et orthodontie

Quelques exemples de déchaussement de la gencive sur des incisives inférieures. Les cas les plus sévères sont dirigés au dentiste généraliste ou parodontiste pour évaluer la nécessité de faire une greffe gingivale ou autre procédure muco-gingivale. La présence de plaque dentaire et d’inflammation importante dans la région du déchaussement ne font qu’empirer le processus destructeur de la gencive et de l’os alvéolaire (parodonte).

 

Le cas suivant sert à illustrer une traitement où des latérales étroites ont été extraites mais montre aussi une situation où une récession gingivale s’est produite sur une incisive inférieure. Si ce déchaussement continuait à progresser, une procédure muco-gingivale (greffe) serait nécessaire. Pour en savoir plus sur les anodonties (absences) de latérales.

Latérales étroites, coutres et difformes extraites pour être remplacées par les canines.

(A, C; avant le traitement) Cette adolescente de 14 ans présente des latérales étroites et courtes (surtout celle de droite) ainsi que des racines plus courtes que la normale. (B, D; après l’orthodontie) Il fut décidé d’extraire les latérales et d’avancer les canines pour combler les espaces. Les canines furent reformées.

Greffes gingivales “prophylactiques”; vaut mieux prévenir que guérir!

  • Lorsqu’un défaut gingival est assez prononcé pour justifier une greffe de gencive ou autre procédure muco-gingivale, il est souvent préférable de faire cette intervention de façon “prophylactique” avant même le début du traitement orthodontique pour éviter que ce défaut ne progresse pendant le traitement.
  • Si le défaut est modéré, on peut souvent attendre de voir l’évolution du problème pendant les corrections et réévaluer  régulièrement si une intervention est indiquée pour améliorer la condition gingivale qui se détériorerait davantage. Une zone de déchaussement présente avant un traitement d’orthodontie ne progressera pas nécessairement et peut rester stable, même après le traitement
  • La présence de déchaussement ou de récessions est-elle une contre-indication à entreprendre un traitement d’orthodontie? Non, rarement sauf dans des cas très graves où l’inflammation gingivale de serait pas bien contrôlée par le patient. D’autres facteurs à considérer sont les dents qui sont affectées par la récession gingivale, à quel degré et quels mouvements ou déplacements orthodontiques  sont prévus. Tel que décrit précédemment, il peut être nécessaire d’envisager des greffes ou procédures muco-gigivales pour corriger des défauts de gencive avant d’entreprendre l’orthodontie. Cela peut occasionner des délais mais peut permettre ensuite de faire des corrections orthodontiques en minimisant les chances de perdre davantage de gencive.

Greffe gingivale prophylactique faite avant un traitement d'orthodontie

Greffe de gencive prophylactique avant un traitement d'orthodontie.

Exemple de greffes gingivales faites avant un traitement d’orthodontie afin d’éviter une progression du déchaussement pendant les déplacements dentaires.

Quand faire une greffe gingivale pour les cas d’orthodontie?

Une récession progressera-t-elle toujours?

  • Bien que la perte de gencive (récession/déchaussement) en soit un processus qui est habituellement chronique, c’est-a-dire qu’il se produit sur une longue période de temps (plusieurs mois, années), la progression peut parfois être assez rapide selon ce qui a causé la récession. Par exemple l’abrasion mécanique à l’aide d’une brosse à dent ou un mouvement orthodontique causant ou aggravant une récession peuvent faire diminuer le niveau de gencive en quelques mois ou semaines.
  • Cependant, la présence de récession gingivale ne progresse pas automatiquement avec le temps. Elle peut souvent rester stable pendant plusieurs années.
  • Des patients ayant eu un traitement d’orthodontie plusieurs années auparavant et présentant du déchaussement dentaire  par la suite se font parfois dire (par un dentiste ou du personnel dentaire) que la cause est le traitement d’orthodontie. Il faut faire très attention à ne pas généraliser avec une telle affirmation. Bien qu’il soit possible que certains mouvements dentaires puissent causer une diminution du niveau de gencive tel que décrit plus haut dans cette section, les causes de la récession sont multiples (multi-factorielles). La très grande majorité des patients orthodontiques ne présentent pas de changement dans le niveau de leur gencive (récession) pendant un traitement d’orthodontie et la vaste majorité des personnes ayant des problèmes de gencive divers (récession et autres) n’ont jamais eu d’orthodontie alors une relation de “cause-à-effet” peut très rarement être établie entre ces deux phénomènes.
  • Si une récession progresse après un traitement d’orthodontie, encore une fois les causes peuvent être multiples. Admettons qu’une dent ayant une sévère rotation ait été corrigée ou ayant été basculée vers l’extérieur manifeste une perte de gencive pendant l’orthodontie, on alors pourrait relier la récession aux corrections effectuées mais ce genre de récession cesse habituellement lorsque les déplacement de dents sont terminés à la fin du traitement d’orthodontie. Si la récession continue de progresser on peut la plupart du temps associer ce problème à la présence d’inflammation et une technique d’hygiène buccodentaire inadéquate.

La récession est-elle réversible?

  • Une récession gingivale peut être traitée, corrigée ou arrêtée mais elle n’est pas réversible. La gencive ne “repoussera” pas aux endroits où elle a été perdue.
  • Dans certains cas, on peut observer avec le temps que le niveau de gencive semble “remonter” et recouvre progressivement une racine dénudée. Ceci peut se produire lorsqu’une dent très penchée vers l’avant est déplacée vers l’arrière pendant le traitement d’orthodontie. Ce phénomène peut être associé à une gencive mince qui “reprend sa forme” à mesure qu’elle est moins sollicitée par une position qui l’amincie. S’il y a une croissance verticale de la gencive, elle est très minime. De plus, a présence d’inflammation ou d’hyperplasie gingivale peut aussi donner l’impression que la gencive “repousse” lorsque l’hygiène est améliorée et que l’inflammation diminue.
Récession ou déchaussement de gencive stable pendant l'orthodontie

(A, B) Malgré la présence d’une légère récession gingivale sur les dents indiquées par les flèches, ce déchaussement n’a pas augmenté pendant le traitement pour le cas (A) et est demeuré stable plus d’un an après la fin du traitement pour le cas (B).

La clé; à quel rythme progresse le déchaussement?

  • Doit-on faire une procédure muco-gingivale chaque fois qu’il y a présence de déchaussement? NON, cela dépendra de plusieurs facteurs.Tous les praticiens dentaires s’accorderont pour recommander d’intervenir s’il y a présence de récession gingivale sévère. Cependant, certaines personnes ayant du déchaussement modéré se font recommander d’emblée une procédure muco-gingivale lorsqu’elles consultent un nouveau dentiste pour la première fois sans que ce dernier ne connaisse l’historique de la perte de gencive.
  • Une récession minime peut indiquer un problème important si elle s’est produite en quelques semaines seulement tandis qu’une récession plus importante, voire même sévère, peut très bien ne requérir aucune intervention si elle n’a pas progressé depuis plusieurs années.
  • Le problème avec la supervision de la progression d’une récession gingivale est qu’il faut une référence fiable pour pouvoir comparer le niveau des gencives au cours des années. Les mesures et notes  parodontales écrites (sondage) sont d’une certaine utilité à cet effet mais des photographies et modèles d’étude offrent la référence ultime et ce n’est pas tous les patients qui ont ce matériel diagnostique dans leur dossier dentaire.
Niveau de gencive et récession gingivale stables après un traitement d'orthodontie.

(A) Cet homme de 46 ans présente plusieurs dents avec du déchaussement modéré (flèches). Cette condition est stable depuis plusieurs années et l’hygiène buccale étant excellente (absence étant plaque et inflammation gingivale) il n’est pas nécessaire d’envisager “renflouer” ces zones déficientes à moins que la récession ne progresse davantage. (B) À la fin du traitement le niveau de gencive est identique à celui du début sauf sur une incisive inférieure (flèche jaune) où l’on peut conclure que le mouvement orthodontique ayant déplacé cette dent vers l’avant a probablement contribué à la baisse du niveau de gencive. Tant que cette situation sera stable, aucune procédure ne sera nécessaire pour la gencive plus basse.  Cette dentition avait une canine temporaire (* rouge – A). La canine permanente incluse fut descendue et logée dans l’arcade (* bleu – B). Elle présente une couleur plus foncée car elle n’a jamais eu de blanchiment ou aucun autre traitement sur sa surface contrairement aux autres dents qui sont en bouche depuis plus de 30 ans.

 

Récession gingivale stable pendant l'orthodontie

(A, C) Une incisive inférieure avancée présente un niveau de gencive plus bas avant le traitement (flèche bleue). Une autre incisive plus reculée a un niveau de gencive plus haut (flèche jaune). (B et D) Les corrections orthodontiques ont égalisé les dents. Le niveau de gencive ne s’est pas détérioré sur l’incisive avancée (bleu) qui fut légèrement reculée pendant le traitement tandis que le niveau de l’autre incisive (jaune) a diminué lorsqu’elle fut avancée. Ceci a en fait régularisé le niveau de gencive de ces dents et tant qu’il demeure stable, aucune intervention n’est nécessaire. L’hygiène buccale contribuera à la santé de la gencive et au maintien de sa hauteur (à noter la présence d’inflammation sur le bord des incisives à la fin du traitement (B, D). (Femme de 25 ans)

 

Correction de rotations dentaires en orthodontie et triangles noirs inesthétiques, perte de gencive.

Classe 2 division 2 adulte (45 ans). (A) Avant le traitement. (B) Après les corrections orthodontique, les dents détournées mettent en évidence le niveau plus bas des papilles gingivales. De plus, les latérales étant légèrement étroites, cela contribue à l’espace inter-dentaire entre les latérales et les centrales. (C) Après l’orthodontie, le dentiste généraliste a modifié la forme des dents pour les rendre plus esthétiques et éliminer le plus d’espaces noir possible tout en gardant de bonnes proportions pour les dents. Ainsi, les latérales ont été élargies et les centrales ont été reformées sur leur surface commune. Le résultat final laisse un léger espace triangulaire entre les centrales et entre la latérale et la canine droites mais ceci est beaucoup moins perceptible qu’avant. Le dentiste a préféré laisser ce léger espace pour éviter que les centrales aient une apparence trop carrée et soient de largeur disproportionnée par rapport aux latérales. Vous remarquerez que la centrale gauche a toujours été plus large que celle de droite et cette proportion a été maintenue dans la restauration finale par le dentiste. À remarquer aussi la diminution des espaces entre 2 incisives inférieures.

Perte de gencive = perte osseuse

  • S’il y a absence de gencive, cela indique habituellement la présence d’un autre problème sous-jacent; la perte osseuse. Les 2 phénomènes vont de pair; l’os supporte la gencive et si son niveau diminue, la gencive suivra aussi dans la même direction. Ceci peut alors mener à l’apparition de “triangles noirs” inesthétiques entre les dents. Pour en savoir plus sur le “triangle noir gingival”  et ce qui peut être fait pour les corriger.
S'il y a baisse du niveau de gencive, cela indique aussi un baisse du niveau d'os alvéolaire.

(A) Cet adulte de 44 ans montre des papilles interdentaires  fuyantes (basses) et quelques espaces “noirs” indiquant un manque de gencive  entre les dents (A). Une radiographie volumique tridimensionnelle permet de voir le niveau osseux qui est plus bas et correspondant aux zones où la gencive est aussi déficiente (flèches).

Scan volumique 3D du cas décrit ci-haut montrant la perte osseuse généralisée et les défauts verticaux importants dans la région des molaires. Cette technique d’imagerie permet de mieux apprécier l’étendue des défauts dans l’os alvéolaire supportant les dents et permettant de les visualiser en 3 dimensions. Un tel cas peut tout de même être traité en orthodontie si l’inflammation est bien contrôlée par le patient (hygiène buccale) et en prenant des précautions particulières avec la mécanique orthodontique (chois des appareils, applications des forces, etc.).

Récession et perte osseuse pendant l’orthodontie

Voici un exemple d’un cas où le déplacement d’une dent a causé une perte importante de gencive et d’os alvéolaire. À cause de la nature particulière de cette malocclusion (déséquilibre squelettique) traitée sans chirurgie orthognathique, il fut décidé d’extraire l’incisive plutôt que de tenter de la “renflouer” et de la sauver avec des procédures muco-gingivales (greffes, etc.).

DÉchaussement, récession gingivale. Extration d'une incisive en orthodontie

(A) Avant le  traitement, l’incisive inférieure gauche est basculée à l’intérieur de l’arcade dentaire (flèche) .  À cause du déséquilibre squelettique entre les mâchoires et l’étroitesse de l’arcade, l’alignement de cette incisive la déplacera vers l’avant. (B) L’alignement a causé une perte importante de gencive et d’os alvéolaire qui supportent la dent (récession/déchaussement). (C) Il fut alors décidé d’extraire l’incisive et de fermer l’espace en orthodontie. (D) Résultat final à la fin de l’orthodontie. Une greffe gingivale fut faite (flèches) pour améliorer la qualité de la gencive restante devant les autres incisives.

Sondage parodontal

  • Le sondage parodontal est une procédure qui permet de mesurer la profondeur de l’espace enter la dent et la gencive (sulcus) ou de poches qui sont des espaces plus profonds apparaissant avec les maladies parodontales.
  • Ceci est fait à l’aide d’une petite sonde graduée (sonde parodontale) qui est insérée le long de la dent avec une légère pression et permet de mesurer la distance du rebord de la gencive au fond du sulcus ou de la poche afin de donner un indice de la santé des gencive et du parodonte.
  •  La gingivite est un terme qui désigne les atteintes de la gencive en général affectant les fibres au dessus de la crête osseuse (supra-osseuses). Il n’y a pas de perte d’attache  mais l’espace autour de la dent va augmenter suite à un gonflement de la gencive sous l’effet de l’accumulation de plaque dentaire. La gingivite est réversible avec une amélioration de l’hygiène buccodentaire éliminant la plaque dentaire.
  • La parodontite désigne une affectation plus importante qui a progressé et qui va au delà des fibres supra-osseuses et atteignant l’os de façon plus ou moins prononcé le détruisant progressivement en créant des poches profondes. Plus il y a destruction osseuse, plus les poches seront profondes et difficile à nettoyer pour éliminer les bactéries et le tartre qui s’y accumule.
Le sondage parodontal permet d'évaluer la santé du parodonte (os et gencive) entourant les dents.

Le sondage parodontal permet d’évaluer la santé du parodonte (os et gencive) entourant les dents. Un parodonte sain ne présente pas d’inflammation et aura des poches peu profondes autour des dents (1-2 mm). La présence de gingivite et d’inflammation affaiblit la gencive et permet à la sonde de pénétrer plus profondément. Plus il y a d’inflammation et de destruction osseuse, plus les poches autour des dents seront profonds et l’os alvéolaire est progressivement affecté (parodontite).

 

➡ Pour en savoir plus sur les façons de camoufler ou combler des espaces inter-dentaires après l’orthodontie.

➡ Pour voir comment des mouvements indésirables des racines des dents peuvent affecter le parodonte. Racine sortie hors de l'os alvéolaire pendant des corrections orthodontiques visible sur une radiographie 3D

 
➡ Pour en savoir plus sur le parodonte et la parodontie.


Réf. : 1 – AJODO December 2014, Volume 146, Issue 6, Pages 694–695

 

  Dernière mise-à-jour : 2016-12-28 à 11:55:27 © Jules E. Lemay, OrthoLemay.com – Tous droits réservés / All rights reserved

Commentaires et/ou questions (169)

  1. Isabelle sage dit :

    A la question de savoir si le traitement d’orthodonthie risque de causer un déchaussement, la réponse semble bien plus complexe. j’étais loin d’imaginer tout ce qu’implique vraiment l’orthodonthie. Mais votre site est très instructif et il reflète bien la maitrise que vous avez du sujet. Pardonnez l’ignorance de mes questions en soin, j’ai tout ce qu’il faut ici pour assouvir ma curiosité! merci

    • Dr Jules dit :

      C’est normal pour les patients de ne pas connaître tout ce qui est relié à l’orthodontie car ils sont “nouveaux” dans le domaine! Il n’y a pas de question “idiote” ou inutile provenant d’un(e) patient(e) qui s’intéresse à son traitement. Ceci ne peut que faciliter la compréhension du traitement pour le patient. Un des buts de ce site est justement d’être une source d’information pour quiconque s’intéresse à l’orthodontie.

      • Sarah dit :

        Bonjour ma question est la suivante. Est-ce qu’ une greffe de gencive et utile pour des triangle noir?Car vu le prix la douleur je me pose la question.Vu que c’est pas vascularisez sa ne sert a rien, c est vrai ou pas

        • Dr Jules dit :

          Greffe de gencive pour corriger des triangles noirs?

          Les procédures gingivales pour éliminer des zones inesthétiques entre les dents comme les espaces triangulaires ou “triangles noirs” ne sont pas prévisibles et donc pas recommandées. Le problème de triangles interdentaires en est un de papille gingivale fuyante ou qui est trop courte et basse.

          Plusieurs techniques chirurgicales ont été décrites pour tenter de prévenir ou résoudre les déficiences esthétiques dues à la perte de la papille interdentaire gingivale, en particulier chez les jeunes patients. La papille interdentaire est une petite zone avec un apport sanguin mineur et cela semble être le principal facteur limitant dans toutes les techniques chirurgicales reconstructives et d’augmentation de ces tissus. La plupart des techniques chirurgicales publiées concernent la greffe gingivale, mais ne montrent qu’un succès limité en raison de l’insuffisance de l’apport sanguin (1).

          J’ai cependant vu des praticiens avoir un certain succès avec des manipulations gingivales et l’utilisation de membranes spéciales. Il faudrait vous informer auprès d’un spécialiste certifié en parodontie (parodontiste).

          Les triangles noirs ne sont pas habituellement pas causés par la dent si sa position et forme sont acceptables. Par contre, il est souvent possible de camoufler de tels espaces en utilisant du composite dentaire pour “remplir” le trou triangulaire.

          ➡ Pour en savoir plus sur les “triangles noirs” et espaces interdentaires inesthétiques, leur causes et les solutions possibles.

          La correction de rotations dentaires en orthodontie peut causer l'apparition d'espaces triangulaires inesthétiques entre les dents mais des solutions existent pour corriger ce problème. Apparition d’espaces triangulaires inter-dentaires pendant un traitement d’orthodontie (fait avec Invisalign) et correction des espaces à l’aide de restaurations en composite.


          1- Référence : Dent Res J (Isfahan). 2013 May-Jun; 10(3): 296–301. PMCID: PMC3760350 Black triangle dilemma and its management in esthetic dentistry, Vijendra P. Singh, Ashita S. Uppoor, Dilip G. Nayak and Dipen Shah

  2. eleusis dit :

    Le dentiste me déconseille l’orthodontie à cause de ma gencive mince
    J ai une recession gingivale sur deux incisives. Je n ai pas de maladie parodontale,mais des gencives fine. Un dentiste m’a conseillé un traitement orthodontique ,un autre m a dis de ne rien faire.j ai 31 ans,et je ne sais vraiment plus quoi faire.
    Merci d avance de votre réponse.

    • Dr Jules dit :

      Consultez plutôt un orthodontiste certifié qui évaluera le tout globalement en fonction de la qualité de votre parodonte et des mouvement orthodontiques à faire. La présence de déchaussement, récession gingivale ou autres problèmes parodontaux n’est pas nécessairement une contre-indication à l’orthodontie mais peut nécessiter es précautions et procédures particulières avant, pendant et après le traitement d’orthodontie.

  3. Karo line dit :


    Gencive mince, greffe de gencive et langue

    Bonjour.Pour ma part j’ai fait des soins d’orthodontie lorsque j’av 10 ans. On m’a enlevé 4 dents de sagesses et 4 pré-molaires. Ce qui fait bcp, mais visiblement il manquait de la place pour aligner mes dents. Débaguer il y a 10 ans, le résultat est parfait. Sauf que depuis 2 mois je me suis rendu compte que mes gencives devenaient de plus en plus fines. On voit mes racines a travers la gencive! Je suis allez voir mon dentiste qui m’a proposé une greffe. J’ai demandé un autre avis (vu le coût de l’opération non remboursée) qui m’a conseillé de voir un orthodontiste car apparement il s’agirait de ma langue qui pousse mes dents en avant. Je v voir cet orthodontiste qui me dit qu’à son niveau on ne peut plus rien faire. Il n’aurait apparemment pas fallu m’extraire les 4 pré-molaires. Ma question c pourquoi? Parce que je suis adulte? Cela aurait-il été possible si on m’avait laissé toute mes dents? Mais aujourd’hui, Il y a un véritable risque que je perde mes dents très jeune. et je misais tout sur des nouveaux soin d’orthodonthie. Si je f une greffe de gencive, cela retardera-t-il assez le processus? je c aussi que je dois travailler sur ma déglutition, mais je ne suis vraiment pas rassurée…

    • Dr Jules dit :

      Vous décrivez des problèmes différents.
      Le type de tissus (os et gencive) que vous avez est une chose et l’influence de la langue en est une autre.
      Si vous avez une gencive mince, étroite et qui est susceptible au déchaussement, ceci est un problème parodontal. Le fait que votre langue soit appuyée contre les dents ou y exerce une pression n’a pas d’effet sur la qualité de la gencive.

      Je ne peux commenter sur les extractions que vous avez eues mais cela n’affecte pas la qualité de votre gencive. Je ne peux dire pourquoi on vous a extrait des dents… ou s’il avait été possible de ne pas en extraire car je ne connais rien de votre cas. Une greffe de gencive n’est qu’une tentative pour restaurer du tissus manquant (gencive). Cela ne garantie rien quant à la santé future de votre parodonte. Le fait de corriger votre déglutition n’y changera absolument rien non plus.

  4. Kevin dit :

    Comment cacher des triangles noirs entre les dents?
    Bonjour, je suis suivi pr une parodontite, ma gencives c’est sensiblement rétracté et cela a laissé place a de petit triangle noire entres mes dents. Je soigne tout cela avec tout les soins possible pour évité une réinféction. J’ai vu beaucoup de spécialiste et la plupart me disent qu’ils ne peuvent rien faire pour cacher ces petit triangles noire.. Est ce vrai aucune solution possible a part les implants ?! C’est un problème purement ésthétique, qui affecte enormément le moral du coup j’aurais aimé savoir qu’elle recours était possible a ce niveau la…

    • Dr Jules dit :

      Je ne sais pas qui vous avez consulté comme “spécialistes” mais il est certainement possible de camoufler des espaces triangulaires noirs entre des dents. Ceci peut nécessiter des restaurations, des mouvements orthodontiques ou autre moyens mais certainement pas des implants dentaires! Si quelqu’un vous a fait une telle proposition posez-vous de sérieuses questions.
      Vous verrez plusieurs exemples de triangles noirs et espaces entres les dents qui ont été corrigés sur cette page.

  5. Raphaël dit :

    Que faire pour une dent fissurée?
    Quel sont les risques d’une incisive fissurer avec une sensibilité au niveau de la gencive ? Un soins assez important à été pratiqué pour une carie entre les deux incisives? Que faire?

    • Dr Jules dit :

      Tout dépend du type de fissure auquel vous référez.
      Si c’est une fissure de l’émail (fêlure) visible par translucidité (visible selon l’angle de la lumière qui réfléchit sur la couronne de la dent), une telle fissure indique des bris des prismes formant l’émail des dents. Ceci n’est habituellement pas un problème et n’affecte pas la solidité de la dent. Parfois de telles fêlures sont visibles horizontalement ou à angle dans l’émail et sont apparues suite à un coup reçu sur une dent. Lors d’un autre impact important cependant, la dent peut se casser à cet endroit.

      Si vous avez une “vraie” fissure de la dent qui implique une fracture de l’émail et de la dentine (couche sous l’émail), le pronostic pour la survie de la dent est moins bon. La chambre pulpaire peut être affectée (où se situe le nerf et les vaisseaux sanguins) et causer une douleur. Parfois, en appliquant une pression sur une dent fissurée cela peut aussi causer un inconfort. Selon le niveau de la fissure, le dent peut parfois être réparée ou peut devoir être extraite. Des tests diagnostiques par votre dentiste généraliste permettront de déterminer quel genre de fissure vous avez et la meilleure façon de corriger le problème.

  6. Raphaël dit :

    Le chevauchement dentaire peut-il continuer à l’âge adulte?
    Est ce le chevauchement de dent peut il continuer à se faire à l’âge de 30 ans j’ai l’impression que celui est de pire en pire . Merci de votre future réponse .

    • Dr Jules dit :

      Oui, le chevauchement dentaire peut continuer tout au long de la vie mais les changements sont plus lents à l’âge adulte. tant que des forces agissent sur les dents, elle peuvent bouger.

      Vous en saurez plus en consultant la section sur la section sur la rétention.

  7. asmaa dit :

    Bonsoir Dr jules ,

    j’ai une récession gingivale au niveau des dents supérieurs et inférieurs , mon dentiste m’avait fait 6 interventions chirugicales pour arréter la récession ! par contre j’ai un probléme avec une dent supérieur qui bouge , elle est aussi trés sensible , que pourrais faire dans ce cas la ?

    • Dr Jules dit :

      Ce problème est du ressort du dentiste. Vous décrivez ce qui semble être un problème parodontal, votre dentiste peut demander une évaluation parodontale (par un parodontiste)s’il n’est pas à l’aise pour faire les traitements appropriés dans votre cas. .

  8. Émilie dit :

    Cout d’une greffe gingivale et information sur les brosses électriques
    Bonjour,

    J’ai 6 dents qui se déchaussent sur la mâchoire inférieure (elles sont toutes côte à côte). Je sais qu’habituellement, pour une greffe de gencive, on prélève un morceau de peau dans le palais. Cependant, je me demandais quelle était la technique lorsqu’on a besoin d’un plus grands bout de peau, comme dans mon cas. Est-ce que tout est quand même prélevé dans le palais? J’ai l’impression que ca risque d’être douloureux très longtemps si autant de peau est prélevée au même moment…

    Aussi, j’ai lu qu’une greffe peut s’élever à 450$ sur le site de protégez-vous. Est-ce le montant par dent? Par exemple, si je me fais faire une greffe de gencives sur six dents, le montant s’élèverait environ à 2700$?

    Finalement, est-ce que l’utilisation d’une brosse à dent électrique peut contribuer à accentuer le déchaussement? (J’ai eu plusieurs avis contraires)

    Merci beaucoup

    • Dr Jules dit :

      Ce guide de tarifs est très général et ne spécifie pas le nombre de dents à recouvrir.
      Une greffe recouvrant 3 dents ne coûtera pas 3 fois le tarif du recouvrement d’une seule dent. Il y a plusieurs facteurs à prendre en considération dans l’évaluation d’une greffe comme l’endroit où elle sera faite (région antérieure, postérieure, du côté lingual (plus rare), le nombre de dents à recouvrir, la technique utilisée, si des procédures autres qu’une simple greffe sera faite, qui la fait (un dentiste généraliste ou un parodontiste), etc. et tout cela peut affecter le coût de la greffe. Par exemple, bien que plusieurs dentistes généralistes fassent eux-même des greffes gingivales et autre procédures muco-gingivales, ils décideront de diriger leurs cas plus difficiles et complexes à un parodontiste (spécialiste de la gencive). Ces cas étant plus complexes par définition nécessiteront certainement des procédures plus coûteuses car elles devront être faites par le spécialiste. Donc, difficile de donner un coût fixe pour une greffe gingivale de 2, 3 ou 4 dans sans connaître tous les éléments du cas. Le praticien qui fera la procédure devrait cependant pouvoir vous indiquer le coût exact de l’intervention avant qu’elle soit faite.

      • Émilie dit :

        Merci beaucoup de votre réponse! Ça me rassure. Et en ce qui concerne la brosse à dent électrique, est-ce que ça peut empirer le problème?

        • Dr Jules dit :
          Une brosse électrique bien utilisée peut s’avérer être un atout pour l’hygiène buccale et le nettoyage des appareils orthodontiques mais, comme toute brosse à dent, si elle est mal utilisée, cela pourrait être dommageable. Si vous voulez utiliser un “outil” très performant, je vous suggère d’essayer une Sonicare qui est une brosse “ultrasonique” utilisant une technologie différente (ultrasons) des autres brosses électriques “standard” (Sonicare.com).

          Pour en savoir plus sur l’hygiène buccale pendant un traitement d’orthodontie.

          Brushing technique brossage Sonicare orthodontie Sherbrooke
  9. mimi dit :

    Dois-je faire enlever mes appareils orthodontiques pour faire faire une greffe gingivale?
    svp j ai un veritable probleme et je sais pas koi faire , j ai besoin de vos conseils
    j ai mit des bagues dentaires ya un an et 6 mois et il y a klk mois j ai remarqué ke mes dents sont devenues plus longues donc j ai demandé a mon orthodentiste elle m a repondu ke c un debut de dechaussement et elle m a envoyé chez un paro ki a l a confirmé. mnt le probleme c k il me reste encore klk mois 3 ou 4 pr terminer mon traitement odf et le parodentiste m a conseillé de me mettre un lambeau coronaire le plutot possible avant ke ça s agrave ( c une recession calsse 1 ) et k je dois les enlever psk il a besoin d espace pr me faire cette petite chirurgie mnt je veux savoir esk je peux les enlever et les remettre apres la chirurgie sans que ce probleme de recession se recidive merci infiniment

    • Dr Jules dit :

      Bien qu’il soi parfois idéal de ne plus avoir d’appareils orthodontiques pour faire faire des greffes gingivales, il est certainement possible de faire cette procédure en présence des appareils fixes (broches). Cependant, suite à une greffe, il faut minimiser les mouvements dentaires dans la région de la greffe pour quelques semaines. Si votre traitement achéve vraiment, il est peut-être possible d’attendre l’enlèvement des appareils avant d’effectuer la greffe? i aucun mouvement des dents n’est fait et que vous maintenez une bonne hygiène buccale, le niveau de gencive devrait rester stable pendant quelques moi le temps de terminer le traitement, à oins qu’il y ait quelque chose que je ne saisisse pas de votre cas. Discutez de ces aspects avec votre orthodontiste et parodontiste et suivez leurs recommandations car ce sont eux qui connaissent mieux votre cas.

  10. Stéphane dit :

    Greffes de gencive pour papilles gingivales absentes
    Bonjour Docteur,

    Selon vous est-ce qu’il existe une solution pour pouvoir pratiquer une (ou plusieurs) greffe de gencive, lorsque la “matière” manque également dans la zone entre les dents (la fameuse zone du “pépin de raisin) ?

    Selon le seul (pour l’instant) avis d’un spécialiste (parodontiste) il n’y a aucune technique pour pallier à ce manque, car la greffe se nécroserait forcément car pas vascularisée. Ma demande initiale n’étant pas de combler ces “trous” entre les dents, mais un réel retrait de gencive au niveau du devant des dents ce qui laisse apparaitre les collets (et les problèmes qui vont avec).

    Merci infiniment de me donner VOTRE avis éclairé.

    Avec tous mes remerciements.

    • Dr Jules dit :

      Il faut vous fier au parodontiste qui est l’expert dans ce domaine. Il existe différentes techniques, certaines plus “poussées” que d’autres mais, à ma connaissance et d’après mes conversations avec des parodontistes, rien de “miraculeux” qui puisse “garantir” un succès lorsqu’il s’agit de renflouer des papilles fuyantes. En effet, le manque de vascularisation est critique pour le succès de toute greffe.
      Vous pouvez toujours demander une seconde opinion à un autre parodontiste mais je doute que les opinions soient diamétralement opposées. Si quelqu’un vous propose une autre solution qui fonctionne, revenez le partager avec les lesteurs.

      Une alternative à envisager s’il n’est pas possible “d’ajouter” de la gencive et de combler les espaces avec du amtériau composite restauratif de la couleur de la dent, ce qui peut donner d’excellents esthétiques. Voici un exemple de telles restaurations esthétiques et vous en trouverez d’autres dans cette section sur la dentisterie générale.

      espace inesthétique entre les dents comblé par du matériau composite après l'orthodontie

  11. Stéphane dit :

    Résine sur le collets des dents ou greffe gingivale
    Bonjour Docteur,

    Merci d’avoir pris le temps de me répondre et de me donner votre avis. Entre mon premier message et celui-ci, j’ai demandé un deuxième avis qui va exactement dans votre sens. J’avoue que j’avais bêtement pensé que le monde de la parodontie pouvait faire des “miracles”, il n’en est finalement rien et je tombe de haut.

    Le premier m’a d’ailleurs que proposé une greffe en prenant la “matière” du palais (greffe autogène), ce qui donne des résultats vraiment peu esthétiques (vous en montré de parfaits exemples sur votre site), je pense qu’il m’a proposé cette unique possibilité, car c’est probablement la seule. Je pensais réparer le retrait important sur mes deux canines inférieures, mais selon lui une seule devrait être traitée, l’autre n’étant pas “si horrible” selon lui. Et aucune solution pour le retrait interdentaire. En tant que patient, je n’ai bien évidement pas la même vision, mais je respecte son avis et m’a quand même donné de l’espoir en sachant que ce je ne suis pas à un stade si avancé selon lui.

    Je suis quand même déçu, car je ne fume pas et ne bois pas d’alcool, j’ai toujours pris soin de mes dents, j’ai eu étant très jeune une “maladie” des dents de lait qui se voyait en ayant des dents “toutes rongées” et “comme ayant des caries”, cela sans douleur, cette période étant bien loin, je n’ai aucune idée du nom scientifique de ce problème de l’époque.

    Ensuite j’ai une prognathie que je suis en train de traiter en ce moment avec chirurgie (bimaxillaire) de programmée.

    Quand je regarde certaine photographies sur votre site, je découvre des situations dentaires complètement catastrophiques dont une grande partie dû à une très très mauvaise hygiène … par contre l’état des gencives en générale et tout particulièrement entre les dents reste étonnamment “bon”, d’où ma très grande frustration par rapport à ma situation.

    Le deuxième ne me conseille finalement même pas de greffes, car les résultats sont peu esthétiques, parfois avec risque de nécrose. Il me propose de me mettre de la résine sur certains de mes collets apparents afin de limiter quelques douleurs. Je pense que je vais faire combler ces collets dès la dépose de mes bagues dans environ une année et demie. Et peut-être quand même, suivre l’avis du premier pour une seule greffe sur ma canine qui a un gros retrait.

    Un risque cependant, le fait de combler les collets avec de la résine, peut parfois, ne pas tenir et se décoller.

    Auriez-vous un avis sur ce point ? …dans ce domaine aussi, je pensais que c’était une intervention maitrisée et sans ce type de risque supplémentaire !? Est-ce un risque courant ? Selon vous quel est le taux de décollement ?

    Avec tous mes remerciements pour votre aide.

    • Dr Jules dit :

      Les récessions gingivales ont plusieurs causes possibles et ne sont pas nécessairement causées par une négligence de la part du patient (mauvaise hygiène, technique de brossage agressive et inadéquate, etc.). Certains types de tissus sont minces et étroits (génétique), des malpositions dentaires peuvent affaiblir des zones de gencive, etc. Un examen clinique pourrait aider à déterminer ce qui a causé une récession dans votre cas.

      Recouvrir une zone de dent ou une racine dénudée est bien différent et n’atteint pas le même but qu’une greffe gingivale. S’il y a un manque de gencive réel, une greffe ou autre procédure muco-gingivale tentera de remplacer le tissus manquant. Mettre du vernis peut diminuer la sensibilité de la dent mais cela ne jouera pas le rôle de la gencive et ne la remplacera pas. Il peut manquer de la gencive (récession/déchaussement) mais en rester tout de même assez pour ne pas qu’une greffe soit considérée essentielle. Dans un tel cas, du vernis peut être appliquer pour aider la sensibilité d’une dent. Tout est une question de diagnostic au départ.

      De ce que j’en sais, les vernis tiennent bien mais s’usent et doivent être ré-appliqués régulièrement.

  12. Stéphane dit :

    Bonjour Docteur,

    Merci pour toutes vos réponses très claires, cela m’aide énormément.

    Je vous souhaite une agréable journée.

  13. Mylène dit :

    Le coût d’une greffe de gencive fait-il partie des coûts de traitement d’orthodontie?
    Bonjour Docteur,

    Je termine un traitement orthodontique (broches/ 2 ans et demi, j’ai 24 ans) et mon hygiéniste dentaire m’a grandement conseillé d’aller voir un spécialiste pour quelques dents dont la gencive est diminuée. L’une de mes dents a subi une rotation inportante lors du traitement et la gencive est affaissée de 5mm.

    Je me demande si le coût d’une greffe de gencive est inclus dans le prix de mon traitement. Mon dentiste semble vouloir évité de me référer à un spécialiste. Lorsque je le questionne à ce propos, il reste vague et me dit que ce ne sera sûrement pas nécessaire, alors que mon hygiéniste dentaire me dit que je devrais absolument recevoir une greffe.

    • Dr Jules dit :

      Une récession gingivale ou du déchaussement de 5 mm est très important et nécessitera fort probablement une greffe au autre procédure muco-gingivale pour soit corriger ce problème ou éviter qu’il ne progresse. Vous avez 24 ans, il est peu probable que cette condition reste stable le reste de vos jours alors je ne sais pas pourquoi votre dentiste hésite à décider ou se prononcer sur la nécessité de faire une greffe. Posez des questions et insistez pour avoir des réponses.

      Si votre traitement est fait par un orthodontiste certifié, les coûts reliés aux procédures connexes à l’orthodontie ne sont certainement pas inclus dans les honoraires du traitement orthodontique car les orthodontiste, pour la plupart, ne font pas des procédures comme des greffes gingivales, traitement de canal, replacement de dent prothétique, extractions, etc. Ces procédures sont faites par des dentistes généralistes ou d’autres spécialistes dentaires et, par conséquent, payables à eux à moins que votre orthodontiste ait une entente particulière avec un autre dentiste.

      Lisez cette chronique… et n’hésitez pas à poser des questions à votre orthodontiste.

  14. ANthony dit :

    Peut-on enlever une partie d’une greffe de gencive?
    Bonjour,

    J’ai subi une greffe de gencives au niveau des canines.
    Est-ce qu’il est possible d’enlever une partie de cette greffe, un peu grossière?

    Bien cordialement.

    • Dr Jules dit :

      Je doute qu’il soit possible d’enlever une partie d’une greffe gingivale à moins qu’il y ait eu vraiment un excès de tissus qui ait été ajouté mais vérifiez le tout avec le praticien ayant fait cette intervention.

  15. Marty dit :

    Bonjour Docteur,

    j’ai remarqué que j’ai moins de gencive sur une incisive centrale, faut-il s’en inquiéter ? J’ai une “très bonne hygiène” bucco-dentaire, pas de problème de gencive particulier et je suis en plein traitement d’appareillage. J’ai 18 ans.

    • Dr Jules dit :

      Tout est relatif; moins de gencive par rapport à quoi? Comparé à dent adjacente, par rapport au minimum acceptable, etc. Cela dépend aussi de la progression de cette “récession” gingivale ou déchaussement (depuis combien de temps, à quel rythme, etc.). Ce n’est pas nécessairement un problème mais consultez tout d’abord votre dentiste généraliste qui pourra évaluer le tout et vous conseiller.

      • Marty dit :

        Est-ce possible que par nature, il y ait peu de gencive car je n’ai pas l’impression qu’il y ait récession de celle ci.

        • Dr Jules dit :

          Tout comme la peau, les yeux, les cheveux, etc. il y a des variations individuelles. Il existe plusieurs types de gencives qui varient en épaisseur et “hauteur”, qualité de tissus, etc. Ceci est dû principalement à l’hérédité (génétique). Certains types de gencive sont plus susceptibles à la récession gingivale que d’autre et l’environnement peut affecter le tout (hygiène buccale, abrasion lors du brossage, etc.).

  16. Lucienne Robillard dit :

    Urgent,

    Bonsoir Docteur,

    Depuis des années je me fais faire 2 a 3 détartrages par années.
    Je fais une grosse parodontite perte osseuse.
    Je voulais voir mon dentiste et je dois attendre 1 1/2 mois pour le voir et voila que maintenant j’ai deux plaques rouges entre 2 dents et mes 2 dents son un peut mobiles.
    Il me reste 2 semaines pour le rencontrer. Pensez-vous qu’il vas être capable de les sauver d’ici 2 semaines avec un détartrage. ?
    C’est quoi ces plaques rouges? Ensuite je prends tout le jours des rinces bouches pour plaies buccales. Marque personnelle de Jean Coutu en sachet.

    • Dr Jules dit :

      Il est malheureusement impossible de répondre cette question sans faire un examen clinique. Si cela vous tracasse trop, tentez de voir un autre dentiste plus rapidement.

  17. aurore dit :

    Bonsoir, voilà je suis angoisser et limite en dépression… Voilà j ai la gencive qui saigne de temps à autre moins qu à une certaine periode … Ma dentiste n as rien vu j ai eu beau lui dire … Elle m as dis que c été un oedeme qu il faut faire saigner… J ai des espaces qui se créé… La gencive qui s abaisse… J ai peur de perdre mes dents… Je n ai que 29ans… J ai énormément de tartre ou de pu je ne sais pas…. Je suis mal dans ma peau… Je n ai plus aucun plaisir à manger, sourire ou parler…. J espère avoir une réponse bientôt… Merci

    • Dr Jules dit :

      Il est impossible de diagnostiquer un tel problème sans un examen clinique alors, si vous n’êtes pas satisfaite de la réponse, les recommandations et le suivi de votre dentiste généraliste, n’hésitez pas à en consulter un autre (ou un parodontiste) pour avoir une seconde opinion.

  18. aurore dit :

    Pourriez vous me conseiller un Hôpital, clinique, orthodentiste sur Tours ?afin que je me fasse soigner …. Il parait que l arrêt du tabac doit être fait pour les soins?? Merci

  19. CHA.GI dit :

    Bonjour, j’ai toujours eu des problèmes de gencives et la j’ai ma gencive qui c’est énormément rétractée sur une prémolaire qui a une couronne et ça me fait mal et je fais des infections mon dentiste me propose de me l’arracher et de me poser un bridge. Mais sans gencives es ce que le bridge peu tenir ,es ce que la gencive peu redescendre .Je ne sais pas si c’est une bonne solution .Que dois je faire ? Merci

    • Dr Jules dit :

      Si les problèmes parodontaux affectent aussi les dents adjacents à celle devant être extraite, vous aurez les même problème de survie pour ces autres dents éventuellement. Extraire la dent est-elle la seule solution? Je ne saurais vous le dire mais n’hésitez pas à obtenir une seconde opinion pour avoir l’heure juste.

  20. CHA.GI dit :

    Merci .Mon dentiste m’a dit que quand on arrache la dent la gencive arrete de se retractée .Je vais je pense consulter un autre dentiste pour un autre avis car cela m’angoisse d’autant que si la dent est extraite il faut apparement assez longtemps pour que la gencive cicatrise

    • Dr Jules dit :

      C’est certain que si une dent est extraite, il n’y aura plus de récession possible autour de cette dent!!! Cela n’empêchera cependant pas qu’il continue à y avoir une perte osseuse progressive avcles années même s,il n’y a pas de dents. Les personnes ayant des prothèses partielles ou complètes amovibles le savent bien car l’os sous la prothèse peut se résorber (la gencive suit le niveau d’os) et la prothèse est à refaire régulièrement.

      Si un dentiste généraliste ne peut vous répondre convenablement, tentez de consulter un parodontiste qui est le dentiste “spécialiste de la gencive”.

      • CHA.GI dit :

        Extraire une dent et poser un bridge pour éliminer une récession gingivale!!!
        Bonjour, je reviens vers vous car j’ai consulter un specialiste au sujet de mes récessions de gencives ,le premier dentiste que j’ai vu me propose d’extraire ma premolaire coté droit en haut là ou la gencive se retracte le plus pour pour un bridge ,le second specialiste me dit qu’il n’y a pas de probléme parodontique mais que c’est un probleme d’alignement des dents et me propose plutôt des soins orthodontie mais vu l’etat de mes gencives est ce que cela peut vraiment changer quelque chose et dans le temps mes dents ne risques t’elles pas de se déchaussées ? J’ai 44 ans ,un appareil dentaire ça me parait un peu tard.Et ce qui m’inquiéte c’est que les 2 avis sont très different, quoi décider?

        • Dr Jules dit :

          Extraire une dent et la remplacer par un pont (bridge) pour éliminer un problème de récession gingivale?
          Votre dentiste n’est certainement pas allé à la même école que les dentistes généralistes avec qui nous travaillons ici… Et que propose-t-il au sujet du mauvais alignement de vos dents? Le bridge corrigerait aussi cet aspect? Vraiment, obtenez une seconde opinion…

          Une récessions gingivale EST un problème parodontal. Cela n’empêche pas nécessairement d’envisager des corrections orthodontiques mais certaines précautions sont à prendre.

          Posez des questions à votre orthodontisteMon conseil? SI vous n’êtes pas à l’aise avec l’opinion de l’orthodontiste ou si vous n’avez pas les explications nécessaires pour prendre une décision éclairée, obtenez une autre opinion. C”Est plus de trouble, démarches, coûts, etc. mais vaut mieux faire ces démarches avant que pendant ou après le traitement!

          Lisez cette chronique… et n’hésitez pas à poser des questions à votre orthodontiste.

  21. Emilie dit :

    Récession gingivale et Invisalign
    Bonjour,
    J’ai 31 ans et plusieurs dents qui se chevauchent sur le devant en haut et en bas de la mâchoire. Mon palais est assez petit et les dents plutôt grosses et “en avant”.
    J’ai porté des bagues à l’adolescence pendant 2 ans mais je ne me rappelle pas avoir eu de contention, et mes dents ont commencé à se chevaucher de nouveau environ 5 ans après. Je ne saurai dire si elles se sont stabilisées ou si le problème continue d’empirer peu à peu de façon infime. Mon dentiste le dit que le “naturel revient au galop”… Bref !
    J’ai pensé au traitement Invisalign pour aligner de nouveau mes dents mais je ne sais pas s’il est efficace sur la durée.
    De plus, on m’a récemment diagnostiqué un déchaussement de quelques dents (5 je crois, toujours sur le devant).
    Est ce lié au chevauchement ? Sûrement, si j’en crois vos explications très didactiques.
    Mais du coup est il pertinent de me lancer dans ce traitement invisalign avec ce déchaussement ?
    En attendant je me suis brossé les dents une semaine avec du bicarbonate et de l’eau oxygenee, et j’ai acheté ensuite une brosse à dents électrique et du parodontaux pour essayer de réduire le problème…. Merci de votre retour !

    • Dr Jules dit :

      Les causes d’une récession gingivale (déchaussement) sont multiples et oui, le fait d’avoir des dents mal alignées peut contribuer à ce problème par exemple si quelqu’un brosse trop agressivement ou de la mauvaise façon sur la gencive recouvrant une racine trop proéminente (ressortie).

      La présence de déchaussement n’est pas nécessairement une contre-indication à un traitement d’orthodontie, que ce soit avec de appareils multi-bagues, Invisalign ou autre moyen mais certaines précautions devront être prises.

      Invisalign peut être efficace pour traiter votre malocclusion mais vous devrez consulter un praticien offrant ce service pour en savoir plus après un examen clinique.

  22. Emilie dit :

    Bonjour,
    J’ai consulté une orthodontiste de ma région qui m’a dit que du côté droit de la mâchoire mes dents du haut et du bas s’encastrent bien, mais que ce n’est pas le cas du côté gauche, ou une dent du haut rencontre directement une dent du bas et cogne contre elle.
    Elle me propose de partir sur invisalign pour 2 ans mais ne m’a pas parlé des précautions a prendre concernant le déchaussement. Pouvez vous m’en dire davantage à ce sujet ?
    Merci d’avance et bonne année a vous !
    Cordialement
    Emilie

    • Dr Jules dit :

      Risques de déchaussement dentaire pendant un traitement d’orthodontie
      Je ne peux commenter votre cas que je ne connais pas.
      Les risques de déchaussements varient d’une personne à l’autre et dépendent de plusieurs facteurs tel que décrit plus haut dans cette page. L’hérédité y est aussi pour quelque chose. Les précautions à prendre pour éviter du déchaussement varient aussi d’un cas à l’autre mais disons que la meilleure façon d’éviter des problèmes est d’avoir une hygiène buccodentaire impeccable.

      Vos questions sont excellentes mais elles devraient être dirigées vers votre orthodontiste qui :

      – est la personne en charge de votre traitement,
      – connait votre cas mieux que quiconque,
      – a posé le diagnostic, élaboré le plan de traitement, et planifié la mécanique orthodontique pour arriver aux objectifs de traitement visés.

  23. Guy Rousseau dit :

    Port d’une plaque occlusale pour le mal de gencive?
    Bonjour,
    J’ai très mal aux gencives et aux dents depuis 3 mois, surtout à celles du bas, antérieures. Mon dentiste m’a prescrit une plaque occlusale, que je porte depuis 2 semaines, sans améliorations. Je sais que le problème se situe ailleurs car ni ma conjointe, ni moi sommes d’avis que je souffre de bruxisme ou de serrement des dents. L’intensité de la douleur progresse au cours de la journée pour atteindre son paroxysme le soir. J’ai essayé un nettoyant pour plaies buccales (3 fois par jour – 1 semaine) sans changement.

    Pourrait-il s’agir d’une infection à une dent (réparée par mon dentiste il y a 3 mois). Je commence à douter de la justesse du diagnostic de mon dentiste et sens que l’on m’a prescrit une plaque dont je n’ai pas besoin.
    Merci.

    • Dr Jules dit :

      Les causes des douleurs aux gencives et aux dents sont très variées et peuvent être très différentes.
      Habituellement une douleur limitée à la région des gencive a comme cause un problème parodontal. Une douleur dentaire peut avoir tellement de causes possibles qu’il serait trop long de tout énumérer ces possibilités.
      Une dent réparée il y a un certain temps peut en effet causer de la douleur mais cette dernière serait habituellement circonscrite à la région de la dent affectée et n’affecterait pas plusieurs dents des deux côtés de la bouche et aux deux mâchoires et n’affecterait pas la gencive (à moins qu’Il y ait propagation d’infection importante, qu’un nerf soit affecté, etc. mais votre dentiste généraliste aurait découvert ces conditions). Une radiographie pourra confirmer s’il y a quelque chose qui “couve” ou se développe sous la dent réparée.

      Le bruxisme ne cause habituellement pas de douleurs aux gencives, à moins qu”il y ait d’autres conditions sous-jacentes affectant le parodonte alors le port d’une plaque occlusale, bien qu’indiqué pour le bruxisme, n’aiderait pas votre condition gingivale.

      Bref, je ne peux me prononcer sur la cause de vos symptômes mais vous encourage à continuer vos démarches car il y a certainement une explication et solution. Peut-être qu’une évaluation en parodontie serait indiquée? ainsi que la prise de radiographies?

  24. Yacin dit :

    Bonjour,

    Je suis sous traitement orthodontique juste sur le bas et j’ai effectué pour celà une extraction des prémolaires 34 et 44. Aujourd’hui (2 mois après l’extraction et la la pause des bagues) j’ai mal à la seconde prémolaire 45 expliquée par une sensibilité dentaire.
    1/ Voyez vous un lien entre le mouvenement des dents ou l’exctraction avec cette douleur intense au froid et aux acides (regression de la gencives) au niveau de la 45 qui devient insupportable
    2/ pourquoi cette douleur apparait-elle deux mois après les extractions de le début de traitement orthodontique
    3/ Est ce que la douleur est transitoire et pourra disparaitre avec le temps ou elle est permanente.
    4/ si la douleur est liée à une regression de la gencive, est ce que vous pensez que je pourrais m’en debarasser après la fermeture dans le future par orthodontie des espaces créees lors des extractions.
    5/ qu’est ce que vous pouvez me conseiller

    Je vous remercie pour votre retour

    Bien à vous,
    Yacin

    • Dr Jules dit :

      Il se peut en effet que la douleur soit reliée à l’extraction d’une dent qui était aussi près que la dent douloureuse. Le fait de déplacer les dents en orthodontie les sensibilise souvent et si on ajoute les séquelles d’une extraction récente, cela peut augmenter les symptômes. Normalement cette douleur devrait se dissiper au cours des semaines suivantes mais si cela ne s’améliore pas, parlez-en à votre orthodontiste et au dentiste ayant fait l’extraction. Il y a peut-être eu une particularité avec cette extraction qui expliquerait que cette région soit plus sensible (extraction complexe, fracture de la dent ou de l’os alvéolaire, malposition extrême ayant nécessité une intervention plus agressive, etc.).

      Si la douleur persiste, parlez-en à votre dentiste ou orthodontiste.

  25. Cindy dit :

    L’orthodontie va-t-elle améliorer le déchaussement dentaire?
    Bonjour, j ai une gencive fini en dessous et un legé dechaussement (33ans) je suis suivie par un parodonto 1x par an et nettoyage detartrage en profindeur a chak fois. J ai des belle dent juste une incisive en bas un peu en retrait qui me derange. Je pense mettre un appareil dentaire a plaquette normalement fin de cette semaine mais j hesite tjs. Est-ce que l appareil dentaire va en plus de redresser ma dent avoir un effet positif sur la gencive et le dechaussement ? Ou que je le mette ou pas il n y a aucun effet positif sur le long terme pour le dechaussement ?

    • Dr Jules dit :

      L’effet de l’orthodontie sur le déchaussement dentaire dépendra des mouvements orthodontiques qui seront effectués et de quelles dents sont affectées par ce déchaussement. Si une dent en retrait doit être déplacée vers l’avant et qu’elle a déjà une récession gingivale, il y a de fortes chances que ce problème d déchaussement augmente. Dans le cas contraire, une dent trop avancée qui doit être reculée peut voir sa condition parodontale demeurer stable ou même s’améliorer dans certains cas. IL faut aussi considérer la cause de ce déchaussement. Est-ce causé par une mauvaise hygiène buccodentaire, une mauvaise technique de brossage qui irrite la gencive, etc.
      Discutez-cen avec votre dentiste généraliste, l’orthodontiste et le parodontiste.

  26. prunelle057 dit :

    bonjour, suite à une visite chez le dentiste j’ai eu une désagréable surprise d’apprendre que toutes les molaires bougent et après avoir effectué une radio il s’avère que j’ai une perte osseuse de la mâchoire inférieur à quoi dois-je m’attendre ?

    • Dr Jules dit :

      SI vous n’avez pas de soins parodontaux visant à contrôler la cause de votre perte osseuse… vous devrez vous attendre à perdre vos dents un jour ou l’autre alors suivez les recommandations de votre dentiste généraliste à ce sujet.

  27. adrian dit :

    J’ai une perte osseuse de 50% du niveau d’os sur mes incisives
    J’ai commencé mon orthodontie février 2014, aujourd,hui je m’ai fait évaluer pour un autre ortho qui a traité à 10 personnes de ma famille avec des bon résultats et j’ai fait des images 3d avec lui, on a vu un perte significative de 50% de l’os partie inferieure incisives, le deuxième ortho m’a dit que ca c’est produit pour manque de précision du traitement du premier ortho et que je risque dans le future de perdre mes dents… je lui montre les images 3d au première, il me dit que au début j’avait cette perte de l’os, il le croie a cause de mes minces gencives qui sont le produit des dents trop avances en haut et en bas, que la perte de os au moment ne l’étonne pas que c’est normal et son traitement est justifie plus à cause du manque d’os, que je ne risque de perdre mes dents , que il avait noté une possible intervention de greffe de gencive ( j étais jamais informe sur ça) mais que jusqu’a au moment tout demeure stable pour lui.

    J’ai un radio avant de commencer le traitement et ça se voit plus d’os que maintenant, je ne sais pas à qui faire confiance, car je sens mes dents plus avances que au début et mes gencives reculent, j’ai constate avec un modèle en plâtre que j’ai fait avec le deuxième ortho en 2010 ( je n’ai pris le traitement avec lui pour que j’ai change de ville) que mes dents haut étaient a 110 degrés et aujourd’hui est 140 dégrées, mon deuxième ortho m’a dit que comme il m’ont pas extraie les dents au bon moment si non jusqu’a le mois 8, mes dents n’avaient pas la place et se sont déplaces vers l’avant et que j’avait un arc métallique orthodontique inapproprié, celui la produit plus de perte d’os.
    Je voudrais votre opinion, est ce que avec le 50% d’os mes dents peuvent demeure stables après le traitement, pourrais je croquer un pomme comme avant de commencer mon orthodontie.

    • Dr Jules dit :

      Il est très simple et facile de vérifier si la perte osseuse a eu lieu pendant le traitement d’orthodontie ou si elle était présente avant le début du traitement en comparant des radiographies de qualité de la même région (les incisives par exemple). Que cette perte osseuse ait eu lieu avant ou pendant l’orthodontie il est certainement possible de garder des dents qui ont eu une perte de 50% du niveau osseux si certaines précautions sont prises pendant les corrections orthodontiques et tout orthodontiste certifié devrait connaître ces principes. Entre autre,

      1- il est essentiel d’avoir une hygiène buccodentaire impeccable pour éviter tout risque d’inflammation des gencive (accumulation de plaque = inflammation = perte de parodonte).

      2- Les forces orthodontiques utilisées doivent être adaptées au parodonte affaibli par la perte osseuse et les mouvements planifiés doivent viser à maintenir les dents (racines) dans la base osseuse.

      3- La contention ou rétention orthodontique devra utiliser des appareils particuliers pour mieux contenir les forces agissant sur les dents et maximiser ainsi la stabilité des corrections obtenues.

      Une dent ayant une perte osseuse importante est “affaiblie” et ne supportera pas aussi bien des forces normales mais cela n’est pas une contre-indication à envisager des corrections orthodontiques.

      Pour en savoir plus sur le traumatisme occlusal et voir des exemples concrets.

  28. virginie dit :


    Parodontie; Peut-on faire des greffes gingivales sous anesthésie générale?

    Je dois faire 4 greffes de gencives et j’ai une peur panique du dentiste, il m’est vraiment impossible de faire les soins. J’ai 28 ans et je laisse le problème empirer depuis quelques années. C’est devenu ultra sensible et ultra douloureux. Seule solution pour que je me lance, être endormie complètement. Connaissez-vous une clinique sérieuse qui pourrait faire ces soins sous anesthésie générale? Merci de votre aide.

    • Dr Jules dit :

      Je ne connais aucun praticien qui ferait des greffes gingivales sous anesthésie générale. Par contre avant d’envisager une telle approche, informez-vous pour peut-être vous faire prescrire des “calmants” ou une forme de prémédication quelconque qui faciliterait cette procédure chirurgicale pour vous.

  29. Adam dit :

    Puis-je perdre mes dents en 4 semaines?
    Bonjour,
    j’ai consulté mon dentiste et il m’a dit que j’ai un problème de récession gingivale, il m’a référé à un parodontiste, par contre le RDV et dans 1 mois et mes 4 dents en haut bougent, est ce qu’il y a une possibilité que mes dents tombes avant le RDV. Je suis un peu perdu. Pouvez vous m’aider SVP.

    • Dr Jules dit :

      SI vos dents sont affectées au point qu’elles tomberont par elles-même d’ici un mois à cause d’une destruction parodontale sévère, ne prenez même pas la peine d’aller consulter en parodontie car votre cas est sans espoir!
      Plus sérieusement, si votre dentiste vous a recommandé de consulter un parodontiste c’est parce que vous avez des problèmes parodontaux importants justifiant une telle consultation avec un spécialiste mais qu’il y a certainement de “l’espoir” de traiter et récupérer tout cela. Dans un tel cas, vous ne perdrez certainement pas vos dents en quelques semaines. Assurez-vous d’avoir une hygiène buccodentaire impeccable d’ici votre consultation en parodontie pour aider votre condition parodontale.

  30. Marvin dit :

    Une chirurgie intra-osseuse peut-elle avoir causé de la récession gingivale?
    Bonjour,

    Cela fait un certain moment que je constate une récession gingivale au niveau de mes dents centrales ainsi que de mes canines. Cette récession ayant atteint environ 2 mm je m’apprête à consulter un parodontologue, néanmoins je voudrais savoir par avance si cette récession pouvait être liée à un problème de gencive que j’ai vécu il y a deux ans de cela.
    En effet, j’ai été opéré par un chirurgien qui a procédé à l’exérèse d’un volumineux neurinome intra-osseux au niveau des dents 43 à 47, dont l’origine est restée parfaitement inconnue. Le cas échéant, cela augurerait il un diagnostic différent de la plupart de ceux décrits sur votre site ?

    En vous remerciant par avance pour votre réponse.

    Cordialement

    • Dr Jules dit :

      À moins que le lésion qui a été excisée ait été près de la limite gingivale des dents, je doute fort qu’il y ait un lien entre votre récession gingivale et cette ancienne intervention. Votre visite chez le parodontiste vous permettra cependant d”éclairer tout cela et de répondre à vos questions.

  31. Alex dit :


    Du composite pour traiter une récession gingivale?

    Bonjour Dr Jules,

    est-ce qu’une récession gingivale pourrait-être liée à la consommation d’aliments secs (cookies industriels, noisettes, noix, etc…) ?

    Ma gencive se rétracte d’environ 2.5 à 3 mm à la base de ma canine supérieure coté gauche malgré les nombreuses précautions que je prends lorsque je me brosse les dents (je me suis brossé les dents de façon brutale pendant des années).

    De plus, après un repas j’ai régulièrement une sensation étrange, presque douloureuse, à cet endroit de la bouche. J’ai l’impression que ma gencive est trop fragile à cet endroit pour supporter la mastication d’aliments secs et j’ai donc l’intention de supprimer ce type d’aliments…
    La dentiste que j’ai vue il y a plusieurs mois pour une couronne sur une autre dent (même côté de la bouche) m’a dit que si le problème avec la gencive s’aggravait elle “mettrait un composite”. De mon point de vue, le problème s’est aggravé mais je vois le composite comme une solution temporaire alors que j’aimerais que ce problème s’interrompt/ ne s’aggrave pas, peut-être en supprimant totalement les aliments secs de ma diète ?

    Cordialement

    • Dr Jules dit :

      est-ce qu’une récession gingivale pourrait-être liée à la consommation d’aliments secs (cookies industriels, noisettes, noix, etc…) ?
      C’est peu probable… à moins que vous irritiez constamment la gencive avec ces aliments en les mangeant! Modifier votre diète ne changera rien.

      La récession gingivale se traite par une procédure muco-gingivale parodontale. L’ajout de composite sur une dent ne changera rien au niveau de gencive et vise un tout autre but que de corriger un défaut de tissus mou (gencive). Donc le composite n’est même pas une solution temporaire pour une récession gingivale car c’est une toute autre procédure qui n’a rien à voir avec le déchaussement. Cela peut cependant diminuer la sensibilité dentinaire d’une racine qui deviendrait exposée ou dégagée suit à une baisse du niveau de gencive.

      • Alex dit :

        Merci pour votre réponse.

        J’ai tout de même supprimé les aliments secs et durs de mon alimentation tout en m’efforçant de mâcher avec le côté sain de ma bouche, et les sensations désagréables après les repas au niveau de ma récession gingivale ont disparu. C’est toujours ça de gagné pour le moment.

        Est-ce qu’un patient doit s’adresser à un orthodontiste de son propre chef, ou bien, faut-il y être envoyé par son dentiste ?

  32. Laura dit :

    Récession gingivale, dois-je-considérer l’orthodontie?
    Bonjour docteur,

    Depuis que j’ai enlevé mes dents de sagesses il y a deux ans, mes dents se déplacent, provoquant d’ailleurs des chevauchements sur les incisives du bas. Par ailleurs, j’ai une légère régression gingivale sur une incisive (depuis 2 ans mais elle n’évolue pas, le dentiste m’ayant dit que ce n’est vraiment pas alarmant).
    J’ai 24 ans et je suis vraiment tenté de porter un appareil pour réaligner le tout et le fixer (aussi bizarre soit-il, je sens mes dents instables).

    Cependant, j’ai lu qu’un traitement orthodontique adulte pouvait provoquer des déchaussements dentaires. Qu’en est-il vraiment ? Le jeu en vaut-il vraiment la chandelle ? J’hésite à sauter le pas, dans la mesure où j’aimerais mettre dans la balance avantages traitement vs désavantages traitement.

    En vous remerciant par avance pour votre réponse.

    • Dr Jules dit :

      Voici quelques faits à la lumière de ce que vous avez écrit :

      – Les dents de sagesse n’ont rien à voir avec le déplacement de vos dents, qu’elles aient été enlevées ou pas.
      Pour en savoir plus sur les dents de sagesse et leur influence sur la dentition et l’occlusion.

      – Vous avez déjà une récession gingivale alors vous devez réaliser que ce n’est pas à cause de l’orthodontie. Le fait de faire de l’orthodontie pout maintenir cet état ou, selon le type de mouvement à effectuer avec votre incisive, peut-être l’aggraver ou l’améliorer, tel que décrit dans cette page.

      – un traitement d’orthodontie lte peut aggraver certains problèmes de gencive mais pas nécessairement. Dans les cas où cela se produit, il y a habituellement une “tendance” dès le départ (gencive mince, début de récession (comme dans votre cas), mauvaise hygiène buccodentaire, dents en rotation sévère, etc.). La même chose pourrait se produire chez un jeune adolescent ou quelqu’un de 70 ans

      – Au pire, vous aurez besoin d’une procédure muco-gingivale pour corriger ce défaut de gencive, ce qui n’est pas quelque chose de compliqué. Vous pourriez avoir besoin d’une telle procédure de toute façon un jour ou l’autre que vous fassiez de l’orthodontie ou pas. À votre jeune âge de 24 ans, vous avez encore plusieurs décennies devant vous alors tout investissement dans votre bouche en vaut certainement la peine!

  33. De barros dit :

    Coût d’une greffe de gencive
    bonjour docteur jules moi aussi j’ai une récession gingivale modérer sur une incisive du bas et ça m’inquiète car j’ai juste 15 ans et j’aimerai savoir combien ça coûte même si le prix n’importe pas car je veux subir une greffe de gencive .

    ps: je porte un appareil dentaire depuis 1 an et 6 moins et on ma déjà extrait 6 dents ( 4 dents de sagesse + 2 prémolaires )

    • Dr Jules dit :

      Les orthodontiste ne font pas de greffes gingivales alors il faudra vous informer auprès d’un parodontiste ou d’un dentiste généraliste qui en fait. De plus, il y a beaucoup de variables
      considérer pouvant affecter le coût; endroit dans la bouche, nombre de dents, qui fait la greffe, y a-t-il d’autres problèmes associés, etc.?

      • De barros dit :

        merci mais je voulais juste savoir si je dois attendre la fin du traitement d’orthodontie ou non ?

        • Dr Jules dit :

          Cela dépend des cas. Parfois une greffe de gencive doit être faite avant, pendant ou après un traitement d’orthodontie. Discutez-en avec votre orthodontiste.

  34. maximilien dit :

    Lien entre matériau dentaire et paralysie faciale?
    bonjour,
    depuis 2010 j’ai une paralysie faciale des nodules à la thyroide j’ai vécu un vrai calvaire depuis mars j’étais mieux puis récidive discale. Bref depuis 15 jours une dent c’est cassé et depuis je dors mal et suis fatigué. Je vais chez ma dentiste et j’apprends qu’elle m’a pas revu depuis ma pf alors que je pensais que si, en fait mes symptômes organiques ont commencés après qu’elle mets soignée l’unique dent qui me posait problème avec de la résine ainsi que le collet. J’y suis retourné elle m’a enlevé le reste de résine et juste mis un platre en attendant, mais elle ne m’a pas enlevé la résine du collet. depuis cette dent me chauffe c’est très bizarre et je ressens plus ma paralysie faciale comme histoire je fais souvent parti des gens qui sont dans les 5% des choses rares. Merci

    • Dr Jules dit :

      Ceci n’est pas mon domaine d’expertise mais je doute qu’un matériau dentaire comme du composite servant à obturer une dent puisse causer une paralysie faciale ou d’autre problèmes neurologiques. Ce matériel est utilisé partout dans le monde depuis des décennies alors s’il causait de tels problèmes, on en entendrait parler beaucoup plus souvent…

      • Maximilien dit :

        Bisphénol A, matériaux dentaires et effets sur la santé
        Bonjour Docteur et merci,
        La pf a peu de chance d’être en effet à l’origine de la résine dentaire. Mais par contre on sait très bien que le bisphenol a est un perturbateur endocrinien et autre en effet en France le bisphénol a a été des biberons etc, là où je m’interroge c’est ma thyroide qui a des nodule et vascularisé j’ai 35 ans. La seul c’est que depuis que cette dent vient de casser j’ai des içnsomnie et un gout dans la bouche et c’est n’est pas psycho j’ai 15 ans de psychanalsye. J’aurai aimé être hypocondriaque. Le bisphenol a est un très mauvais produit… Le monde est corrompu mais c’est la société qui l’y oblige.
        Bien à vous.

        • Dr Jules dit :

          Je suis entièrement d’accord avec vous que le bisphénol A (BPA) n’a probablement pas grand chose de bon pour le corps humain et la santé et ceci est documenté très largement sur le Net.

          Une simple recherche sur les “effets néfastes du bisphénol A” vous en convaincra. Cependant, il y a toujours diverses opinions sur tous les sujets, surtout quand il s’agit de la santé. Par exemple, cet article d’un chercheur scientifique semble prouver hors de tout doute que ce composé peut avoir des effets néfastes sur les testicules tandis que cet autre article, mentionne que l’Autorité Européenne de Sécurité des Aliments estime que les taux actuels d’exposition au bisphénol A sont sans danger pour la santé humaine, et préconise d’abaisser de façon drastique les seuils de sécurité d’exposition.!!! Et vous croyiez que le bisphénol banni en France l’avait été pour de bon. Détrompez-vous, la “guerre” ne fait que commencer à en croire cet article.
          Le bispnénol A (BPA) contenu dans les matériaux restauratifs dentaires est reconnu pour causer des problèmes de santé.
          Il faut aussi comprendre dès que des sommes importantes d’argent sont en jeux il y a beaucoup de “lobbying” ou représentation qui existe auprès des compagnies et gouvernements par différents groupes d’intérêts et “Big Pharma” (et voir aussi ce lien) mais vous saviez probablement déjà tout ça.

          Dans le domaine dentaire, bien qu’il soit louable de tenter de diminuer ou éliminer les produits contenant du bisphénol, il faut aussi comprendre qu’il y a aussi une question de quantité d’exposition. Une seule molécule ne causera probablement pas de problèmes tandis qu’une exposition chronique comme boire régulièrement pendant des mois ou années dans une bouteille contenant du bisphénol A peut causer des problèmes. Je ne suis pas expert en matériaux dentaires et ne connais pas la quantité contenu de BPA dans les matériaux restauratifs mais je doute qu’une simple restauration composite soit problématique. En cas de doute, vous pouvez toujours les faire remplacer par des matériaux alternatifs (porcelaine, et autres).

          D’après l’American Dental Association, “les matériaux dentaires utilisés pour traiter et prévenir la carie dentaire peuvent contribuer à très faible dose du BPA pour quelques heures après la pose”. Cet énoncé est repris dans cet article dont vous m’avez fait parvenir la référence et qui mentionne également qu’ “une organisation professionnelle mondiale de chirurgiens-dentistes, tout en réclamant des études supplémentaires, vient de désapprouver l’utilisation de BPA dans les matériaux dentaires”.

          tag #BPA

  35. Dan dit :

    Bonjour Dr,
    radiographie retro alveolaire periapicale orthodontie Sherbrooke
    Suite à un traitement d’orthodontie qui s’est mal terminé on a été obligé de me retirer mon appareil en urgence. Mon orthodontiste n’as pas souhaité me collé de fil de contention compte tenu de la douleur que j’éprouvais sur mes incisives centrales supérieures. Malheureusement sans fil de contention tout rebouge et un dentiste m’a diagnostiqué une inflammation ligamentaire (voir photo). Je ne sais plus quoi faire, j’ai mal. Est-ce que cela veut aussi dire que je ne pourrais plus jamais refaire de l’orthodontie ?

    Merci d’avance

    • Dr Jules dit :

      La première chose à faire est de déterminer la cause de vos douleurs dentaires. Une “inflammation ligamentaire” ne veut rien dire, autre qu’il y a de l’inflammation autour de la dent dans le ligament parodontal, ce qui se produit tout le temps pour une multitude de raisons. Un inflammation ne peut être décelée sur une radiographie.
      Votre radiographie ne montre rien d’anormal qui puisse expliquer une douleur importante ou qui indique une contre-indication à faire un traitement d’orthodontie (si on se fie seulement à cette radiographie).

      D’autres tests diagnostiques doivent être faits pour déterminer la cause de votre problème et c’est du ressort d’un dentiste généraliste. Une consultation avec un endodontiste pourrait être indiquée. Discutez-en avec votre dentiste.

      • Dan dit :

        Ré-bonjour Dr,

        Suite à un conebeam voici le compte rendu :
        Dans le secteur incisif, on ne décèle pas de fracture radiculaire.
        La récession est minime.
        Il n’existe pas de résorption anormale des apex dans le secteur incisif.
        On retrouve un petit élargissement du ligament alvéolo-dentaire un peu plus marqué en regard de la corticale vestibulée.
        Les apex restent toutefois bien situés au sein de la spongieuse, sans procidence au niveau des parties molles vestibulées.
        Pour mémoire, pas de zone d’ostéolyse péri-apicale significative.

        De ce compte rendu je retiens : récession minime et élargissement du ligament.

        Qu’est-ce que cela veut dire ? Que mes racines se sont “amenuisées” et que j’ai une inflammation du ligament ?

        Merci d’avance Dr.

        • Dr Jules dit :

          Ceci indique que vos racines semblent intactes, normales et bien placées dans l’os alvéolaire.

          L’élargissement d’un ligament parodontal peut signifier plusieurs choses dont un traumatisme occlusal ou un simple déplacement orthodontique. Une inflammation ligamentaire ne signifie pas grand chose et ne peut être détectée par radiographie.

          Pour en savoir plus sur le déplacement des dents en orthodontie.

  36. Maximilien dit :

    Bonjour Docteur,
    C’est encore moi, ma dentiste m’a soigné ma dent hier, mardi je suis allé aux urgences, pour une fois les infirmiers avaient plus peur que moi, double ecglimite, je suis à bout. En fait aujourd’hui plus d’oppression thoracique sauf tout à lheur lorsque je me suis mis de l huile essentielle de giroflé sur la dent, hasard ou pas, c’est hallucinant. Mon oppression thoracique à commencée la semaine dernière depuis que je mets des he, c’est pas le hasard à savoir que pendant 10 ans j’ai été gavé de psychotropes qui n’avaient aucuns effets… Une histoire trop longue.

  37. Sou dit :

    Bonjour docteur
    Alors voilà j’ai 18 ans et j’avais mis des bagues à l’âge de 12 ans , j’ai remarqué après que du tartre se formait mais je n’y ai pas donner d’importance tout de suite , maintenant j’ai pas mal de tarte au niveau des incisives inférieur ma gencive à ce niveau est gonflé et une récession légère .
    Je prévois de voir un orthodentiste dans la semaine . Rassurez moi , est ce que je risque de perdre des dents trop tôt à cause de mon problème , et est ce que il est possible d’y remédier définitivement ?
    Merci d’avance

  38. Sou dit :

    Merci de votre réponse docteur

  39. moi dit :

    bonjour

    j;ai des bagues mais sur l’incisive centrale la gencive a j;arrive pas à le dire mais la gencive est entre sur l’appareil

    y’a-t-il un moyen de la retirer?

    • Dr Jules dit :

      Oui. Si c’Est causé par une hyperplasie gingivale, l’excès peut être coupé à l’aide d’un laser à tissus mou ou par un autre moyen.

      Pour en savoir plus sur l’utilisation d’un laser à tissus mou en orthodontie et voir des exemples.

  40. TH dit :

    Rétrécissement du palais, déplacements dentaires et récession gingivale
    Bonjour,
    Je ne sais pas si vous recevrez ce message. Je l’espère car je suis perdu.
    J’ai perdu une bague le 09/11/2015.
    L’orthodontiste étant absent (il n’est présent qu’une semaine sur deux), son assistante (sa secrétaire ?) m’en a recollée une autre le 10 avec l’aide d’une secrétaire.
    Mon arcade dentaire supérieure s’est resserrée.
    Mes deux premières molaires et prémolaires supérieures ont “basculé” vers l’intérieur, me rétrécissant le palais me donnant l’impression très désagréable qu’on m’étranglait à la base du larynx.
    Visuellement, on voit bien un décrochement entre mes dents de sagesse et molaires “du fond” et ces premières molaires et prémolaires : l’alignement a été rompu (1 mm environ) par un mouvement vers l’intérieur et le haut du palais.
    Le dimanche 15 au soir, la douleur à l’ATM gauche était telle que j’ai du couper le fil, ce qui m’a permis d’aller travailler normalement le 16.
    J’ai constaté une récession gingivale d’environ 2 mm sur les 4 dents citées plus haut, en particulier sur celle sur laquelle avait été recollée la bague – 4 mm environ.
    Au vu de la dentition de ma mâchoire inférieure, j’ai peut-être un terrain fragile, mais j’ai une bonne hygiène de vie.

    Le 19/11, j’ai vu l’orthodontiste qui m’a dit que son assistante (?) avait collé la bague trop haut. Je pense aussi qu’elle avait du beaucoup trop tendre le fil.
    Il l’a enlevée et en a replacé une autre, correctement.
    Je suis ressorti soulagé.
    Mais j’étais toujours gêné.

    Je l’ai revu le 4/12 pour lui expliquer que j’avais besoin qu’il me redonne du volume au palais.
    Il m’a dit que ce n’était pas possible, que je risquerais un déchaussement des dents…
    J’avais un rendez-vous le 16, je lui ai proposé de le garder pour pouvoir faire le point au cas où, il a refusé et l’annulé.
    Notre discussion avait été tendue.
    J’ai eu le sentiment qu’il refusait de voir les conséquences de ce qu’avait fait son assistante (alors que j’ai évité au maximum de la mettre en cause m’en tenant simplement à la position de mes dents) et ma souffrance – je suis chanteur et professeur de musique et ces problèmes m’empêchent de travailler.
    Nous sommes le 29/12. Depuis 1,5 mois, mes deux prémolaires supérieures bougent.
    Quand je mâche ou serre les dents, elles remontent, puis le fil de mon appareil les redescend (déplacement d’environ 1 mm, bien visible à l’œil nu).
    Mon occlusion se limite à ces deux dents qui dépassent, sauf si je force le serrage de mes dents.
    Les mêmes prémolaires peuvent bouger latéralement. Je peux les faire bouger au doigt.
    Repousser mes prémolaires et premières molaires supérieures avec ma langue m’a parfois soulagé, mais… au bout d’un moment, ça meurtrit la langue et c’est quasi inefficace.
    Tous les matins, depuis environ 15 jours, je suis réveillé à 5h00 par une gêne au niveau de ces prémolaires. Parfois ça me donne la nausée. Une fois, je me suis même senti oppressé au niveau de la cage thoracique. La plupart du temps, c’est une “boule” à la base du larynx et au plexus.

    Le 19/12, j’ai pris l’avis d’un autre orthodontiste qui m’a simplement dit : “détendez-vous !”.
    Cependant, je ne constate aucune amélioration de mon état.
    J’ai rappelé le cabinet le 23/12.
    L’orthodontiste, qui, en temps normal n’est là qu’une semaine sur deux, était en vacances.

    Je suis très inquiet.
    Ce matin encore, mes dents m’ont réveillé à 5 heures.
    De ce que j’ai lu, entre autres sur votre blogue, je crains que mes prémolaires, qui bougent depuis 1,5 mois ne finissent par se déchausser.
    Je pense que je vais appeler le dentiste de garde vers 8h30.

    Je suis perdu.
    Je me fais du souci pour mes dents. J’ai peur, entre autres, que mes deux prémolaires supérieures ne se déchaussent mais aussi que tout cela m’ait fragilisé les premières molaires.
    Si vous avez un conseil à me donner, je suis preneur !
    Merci d’avance !
    Merci également pour votre blogue et les informations qu’il contient.
    Bonnes fêtes de fin d’année,

    Cordialement,

    T.R.

    • Dr Jules dit :

      J’ai bien peur que seul votre orthodontiste puisse régler votre problème qui semble complexe.
      D’après votre description vous avez peut-être quelques dents qui sont en traumatisme occlusal.
      SI votre palais est trop étroit, il peut nécessiter un élargissement par expansion dento-alvéolaire.
      Pour en savoir plus sur les articulations temporo-mandibulaires et le port de plaque occlusale.

      Vous devrez discuter de tout cela avec le praticien en charge de votre cas.

      Posez des questions à votre orthodontiste

      Lisez cette chronique… et n’hésitez pas à poser des questions à votre orthodontiste.

      • TH dit :

        Bonjour docteur,

        Merci pour votre réponse rapide et bienveillante.
        Je m’excuse, pour ma part, de vous répondre aussi tardivement : le mail m’indiquant que vous m’aviez répondu avait atterri dans le dossier spam de ma messagerie et je viens seulement de le découvrir par hasard.

        Effectivement, mon problème est complexe et met en jeu les ATM.

        J’ai revu mon orthodontiste récemment et pu mieux communiquer avec lui.
        Globalement, mon état s’est amélioré depuis le message que je vous ai envoyé, si bien que, lors du rendez-vous, l’orthodontiste était assez satisfait et, finalement, moi aussi.
        Les molaires et prémolaires sont en train de se replacer.
        J’avais également eu des soins peu réussis d’occlusodontie par ajout de supports (c’est une très longue histoire) qui créaient une gêne supplémentaire.
        L’orthodontiste a résolu ce problème.

        Comme vous l’avez très bien dit, c’est une situation (très) complexe (je ne vous avais pas tout détaillé), mais elle semble être en bonne voie d’amélioration.

        Je vous remercie mille fois pour vos conseils ainsi que pour votre blogue.
        Il est très utile.
        J’y ai trouvé de nombreux renseignements qui m’ont permis de mieux comprendre mon traitement.

        En vous remerciant,

        Cordialement,
        TH.

        tag #merci style=”color: #e0dede;

        • Dr Jules dit :

          Merci pour cette mise-à-jour encourageante. Cela incitera peut-être d’autres lecteurs à persévérer comme vous l’avez fait.
          Heureux d’avoir pu vous être utile à distance!

  41. jeremy dit :

    Une coquille de nuit ou un traitement de 2 ans pour une dent croche?
    Bonjour,
    J’ai les dents plutôt bien alignées mais une incisive ( 22 je crois ) à légèrement avancée et sort de l’alignement. Un ortho m’ a conseillé de ne pas mettre de bagues car processus trop important par rapport à mon pb, il m’a conseillé le port d’une goutière de nuit pour éviter que la dent avance encore plus et un autre m’a conseillé tout l’inverse à savoir un traitement sur 2 ans. J’ai 28 ans , pas d’antécédent ou de traitement ortho plus jeune.

    Savez vous à quoi cela peut être du et qu elle solution vous semble la plus logique et la moins contraignante ( travail avec des clients ).
    Merci !!

    • Dr Jules dit :

      Que but est visé par le traitement?
      Une gouttière de nuit ne fera pas grand choses. Même si cela maintenait votre dent en place un certain temps. que ferez vous après 6 mois, 1 an , 2 ans quand la coquille sera usée et inutilisable? Si vous voulez simplement immobiliser cette dent (sans “garantir” qu’elle ne bouge pas), considérez une rétention fixe. Pour en savoir plus sur la rétention orthodontique et la stabilité des corrections.

      Ce n’est pas à l’orthodontiste à décider si le traitement proposé est trop long et compliqué pour vous mais à vous-même de faire cette évaluation car c’est vous que cela affectera et non l’orthodontiste. Le rôle de l’orthodontiste est de vous donner de l’onformation objective et c’est à vous de décider ce que vous voulez faire.

      D’un autre côté, si on vous a proposé un traitement d’orthodontie pouvant durer 2 ans, c’est définitivement un traitement majeur qui ne vise pas qu’à corriger une simple incisive hors de l’alignement normal alors il vous faut décider quels objectifs de traitement vous voulez atteindre.

      Obtenez une autre opinion si nécessaire pour y voir plus clair.

      • jeremy dit :

        bonjour docteur,
        Merci pour votre disponibilité

        le but est de pouvoir redresser légèrement cette incisive car ce n’est pas très jolie et j’ai peur qu elle continue d’avancer. ( un traitement de deux ans me parait en effet extrêmement lourd car je n’ai pas de pb au quotidien et je suis suivi régulièrement par mon dentiste)
        Selon vous quelle solution pourrait être envisagée ?? je dois rencontrer un nouveau ortho début février et j’aimerai avoir quelques solutions à lui soumettre dans notre discussion.
        Concernant la contention, en effet une contention permanente me parait plus approprié une fois cette dernière remis en place.
        Merci par avance.
        cordialement.

        • Dr Jules dit :

          Une canine incluse ou ectopique est souvent le signe d'un problème d'espace sous-jacent beaucoup plus important.

          Votre demande est “classique”; il n’y a qu’une dent qui vous tracasse mais dans le fond, le problème est probablement plus important car pour corriger cette dent, il faut en déplacer plusieurs autres.
          C’est le “syndrome de l’iceberg”; le patient ne voit qu’une petite partie du problème tandis que l’orthodontiste voit l’image globale et ce qui n’est pas nécessairement visible à l’oeil nu (comme la partie de l’iceberg sous l’Eau)! Je ne pourrais dire ce qui est indiqué dans votre cas sans un examen clinique et à l’aide de matériel diagnostique.

          Peut-être qu’un traitement de compromis(corrections limitées) est possible? Informez-vous.

  42. Gds dit :

    Apparition d’un triangle noir entre les dents
    Bonjour
    J’ai 40 ans. Il y a quelques mois j’ai eu une gouttière pour reculer légèrement l’incisive droite
    Comme le décalage entre mes dents est très léger l’ortho m’a dit de la porter que la nuit
    Depuis 10 jours j’ai très mal à la gencive et un triangle noir s’est formé entre l’incisive gauche et celle d’a côté (donc pas au niveau de la dent qui a été traitée)
    Est ce que cela peut être dû à la gouttière?
    Merci

    • Dr Jules dit :

      Port d’une gouttière la nuit seulement pour corriger une dent; est-ce réaliste???
      L’apparition d’un triangle noir inesthétique entre des incisives est un phénomène qui est la plupart du temps très prévisible et est causé par la dérotation de dents tournées qui se chevauchaient. Pour voir des exemples et comprendre ce qui peut être faire pour corriger cela. On aurait pu vous avertir que ce phénomène allait se produire!

      Je doute qu’on puisse corriger votre incisive avec le port d,une gouttière… la nuit seulement. Qu’arrive-t-il lorsque vous l’enlevez le jour? La dent revient probablement à sa position initiale et vous recommencez le tout la nuit suivante! Bonne chance!

  43. Isabelle dit :

    Risques de récession gingivale pendant l’expansion maxillaire rapide chez un enfant
    Bonjour,
    Mon fils de 9 ans doit se faire installer un appareil pour expansion palatine. J’ai maintenant peur de ce qu’il ait besoins d’une greffe de gencive par la suite. Je connais quelqu’un qui a en effet dû en passer par là.

    Ça m’inquiète malgré que le bureau de mon orthodontiste se soit fait rassurant à ce sujet.

    Est-ce qu’il y a vraiment un risque? Est-ce qu’il y a une autre solution que l’espansion palatine?

    Merci!

    • Dr Jules dit :

      Il faut vous fier votre orthodontiste!

      La personne que vous connaissez et qui a eu une greffe de gencive suite à de l’expansion maxillaire n’avait certainement pas 9 ans! Dans le cas des adultes, l’expansion est une toute autre histoire.

      Pour un maxillaire trop étroit, il n’y a pas d’autre solution autre que de faire une forme d’expansion quelconque mais il existe plusieurs façons d’en faire pour élargir les arcades dentaires. Votre orthodontiste vous conseillera pour votre garçon spécifiquement.

      Toute intervention dentaire, orthodontique, chirurgicale, etc, comporte certains risques mais ce sont des risques “calculés” et relatifs.
      Il est très rare d’avoir des problèmes avec les traitements d’expansion chez les enfantes et adolescents.

      Pour en savoir plus sur :
      l’expansion palatine (expansion maxillaire rapide) en orthodontie et
      – l’expansion maxillaire et les déséquilibres transverses des mâchoires.

  44. ouerchfeni dit :

    salut
    Docteur j’ai un dents qui a commence à se dechausser depuis 6 mois apres mon accouchement elle commence abouger ccomment faire

  45. faure dit :

    Gencive mince et récession gingivale; faire de l’orthodontie ou pas
    bonjour
    vu les éléments dans cette page j’hésite sérieusement à faire un traitement d’orthodontie. Voilà j’ai 38 ans, j’ai déjà eu quand j’avais 14 ans, un traitement d’orthodontie mais le dentiste n’a pas fini le boulot et il m’a abimé 3 dents. J’ai les dents de devant qui sont encore en avant et avec le temps elles se sont déplacées (elles se chevauchent). J’ai une récession modérée sur une dent de la machoire inférieure et j’ai la gencive mince.

    Je souhaitais faire un traitement d’orthodontie pour que mes dents de devant ne soient plus en avant mais apparemment vous dites qu’il y a des risques sérieux de déchaussement ou/et de récession gingivale quand on a la gencive mince et au moins une récession gingivale. Le dentiste indique que si je ne fais pas de traitement d’orthodontie ma dent sera expulsée (l’une des dents de devant, qui est en avant). Donc c’est le serpent qui se mord la queue. Si je ne fais rien, je perdrai au moins une dent et si je fais quelque chose je risque des pertes de dents graves à terme car je n’ai pas de gencive épaisse et un début de récession sur une dent. Que me conseillez vous ? Merci

    • Dr Jules dit :

      Premièrement, une dent ne se fait pas “expulser” de l’os alvéolaire et de la gencive. SI une récession gingivale progresse de façon extrême, la dent peut devoir être extraite un jour mais vous êtes certainement loin de perdre cette dent!

      La présence de récession gingivale n’est pas une contre-indication à l’orthodontie mais certaines précautions doivent être prises pour ne pas exacerber les problèmes parodontaux. Tout doit être pris en considération dans la planification d’un traitement d’orthodontie; les bénéfices et les risques.

      Vous parlez d’un “dentiste”… pour un cas affecté par des problèmes parodontaux, vous devriez consulter un spécialiste certifié en orthodontie (orthodontiste) qui travaillera probablement avec un parodontiste.

  46. Anne dit :

    Un hydropulseur peut-il remplacer la brosse à dent?

    Bonjour,
    Je suis âgée de 25 ans et la dernière fois que je suis allée chez mon orthodontiste pour faire recoller mon arc de contention, elle m’a annoncée une récession gingivale sur mes prémolaires. Depuis je suis assez stressée par cela car j’ai déjà eu pas mal d’intervention dentaire et j’avoue avoir peur de la chirurgie dentaire. J’essaie de faire au mieux afin de ne pas aggraver le problème mais elle m’a parlée d’une probable greffe plus tard.

    Aussi, je me demandais si un “broxo jet” pourrait se substituer à la brosse à dent traditionnelle, pour être claire, la remplacer complètement. Le frottement serait certes toujours présent mais atténué, non? Si non, la brosse à dent électrique est-elle une meilleure alternative à la brosse à dent traditionnelle pour ce type problème?
    Merci pour votre réponse

    • Dr Jules dit :

      Le Broxo Jet est un hydropulseur similaire au Waterpik qui envoie un jet d’eau (parfois avec des produits ajoutés dans l’eau) sous pression sur les gencives et les dents. Bien que cela puisse contribuer à l’hygiène buccodentaire rien ne peut remplacer une brosse è dent et une bonne technique de brossage mais même cela ne générera pas de nouvelle gencive dans un cas de récession gingivale ou déchaussement. SI vous voulez utiliser une brosse plus performante que les brosses à dent standard et les l’hydropulseurs, utilisez une Sonicare (Sonicare.com).

      Pour en savoir plus sur le récession dentaire ou le déchaussement des gencives.

  47. Marlene dit :

    J’ai consulté un dentiste hier et bien sûr il ma fait
    Une panoramique et à constaté une perte osseuse
    Et ma fait un devis avec la nature de l’acte
    “Lambeau par 1/6 HBJA003 ” En 6 séance.
    2000 euros. Pourquoi lambeau et non un ouverture
    De la gencive et gratté le tartre.
    Un moi avant j’ai été voir un autre dentiste
    Donc perte osseuse 1 séance de curetage parodontie HBQD001 600 euros.
    Qui croire???
    Merci pour la réponse

    HBJA003 Assainissement parodontal par lambeau sur un sextant

    HBQD001 Bilan parodontal: Exploration du parodonte par sondage, étude de l’indice de plaque

    • Dr Jules dit :

      J’ai vérifié brièvement sur le Web ce que signifient ces codes et ils réfèrent à des procédures complètement différentes. L’un vous parle d’un examen diagnostique tandis que l’autre vous propose une intervention parodontale chirurgicale alors les coûts seront certainement différents.

      Je ne peux me prononcer sur ce qui est requis comme intervention pour votre cas mais si vous n’êtes pas confrotable avec ce qui vous a été proposé, consultez un autre dentiste ou un parodontiste

  48. Jennifer dit :

    Frénectomie pour une récession gingivale?

    Bonjour,

    Il y a 7 ans, j’ai eu un piercing au labret et lors de mon détartrage il y a 2 ans, mon dentiste m’a fait remarquer que mes 2 incisives inférieures étaient déchaussées. Il m’a parlé d’une chirurgie consistant à sectionner le frein de ma lèvre inférieure. Qu’en pensez vous? Existe-t-il d’autres solutions moins invasives? Merci d’avance pour votre réponse.

    • Dr Jules dit :

      Quelle est la cause du déchaussement dentaire? Cela influencera le plan de traitement.

      Si c’est de l’abrasion par le labret, une frénectomie de changera rien. Si le récession est causée par une tension exercée sur la gencive alors la frénectomie peut aider è prévenir que la récession progresse davantage mais ne fera pas “repousser” la gencive manquante. Pour cela il faudrait une procédure muco-gingivale comme une greffe gingivale.

      Pour en savoir plus sur le piercing et les dangers qui y sont associés.

  49. Sarah dit :

    Bonjour,Dr
    Voilà j’ai eu plusieurs dents devitalisees
    Et au fil du temps les plombages ont sautées,et j’ai eu 2dents déchaussées mais elles étaient devitalisees ayant une très grande peur des dentistes suite a des actes manqués..mâchoires coincées,réaction allergique etc.je n’ai pas été consultée un dentiste mais voilà les trous des dents se referment et j’ai peur…que dois je faire?
    Est il urgent pour moi de consultée?je tiens a précisé que je ne ressent aucune douleur. Merci pour votre réponse.

    • Dr Jules dit :

      instrument-dentaire-dentiste-orthodontiste-Sherbrooke V2Consultez tout d’abord un dentiste généraliste qui évaluera votre condition, posera un diagnostic et fera les recommandations appropriées s’il y a lieu d’intervenir (traitement idéal, alternatives et compromis, pronostic, durée et coût du traitement, etc.) et vous dirigera à d’autres spécialistes dentaires si indiqué.

  50. Natalie dit :

    Dommage à la gencive avec un Waterpik

    Mes gencives sont saines. Cela fait 10 ans que j’utilise l’hydropulseur Waterpik non portatif 2 à 3 fois par jour avec satisfaction. Cependant, il y a quelques mois, j’ai insisté trop fort entre deux molaires espacées et me suis abîmée la gencive d’une molaire.
    Dans d’autres commentaires, vous dites qu’elle ne peut pas repousser et cela me soucie.
    Est-ce seulement vrai en cas de maladie de la gencive ou mauvaise hygiène? Une gencive saine qui a été abîmée/affaissée peut-elle se réparer ?
    Je n’ai pas mal et ce n’est enflammé, seulement quand je mets un gel dentaire au propolis, cela réagit un peu. C’est mon dentiste qui me l’a signalé.

    Faut-il mieux utiliser le Sonicare Airfloss?
    je crains maintenant d’abîmer la gencive d’autres dents. Si le réglage est trop bas, ce n’est pas bien efficace pour enlever les débris coincés entre les dents (mon problème).

    J’ai une brosse à dents électrique Oral B à piles que j’ai depuis 15 ans et j’aimerais connaître la différence avec les brosses à dents soniques. Est-ce que la tête tourne moins vite ? Pourquoi sont-elles meilleures ? Merci

    • Dr Jules dit :

      Je doute que simplement l’utilisation d’un Waterpik puisse causer une récession gingivale ou un dommage important à la gencive. Il y a peut-être un autre problème sous-jacent qui pourrait expliquer cela? Ce n’est peut-être que de la récession causée par une action mécanique comme l’utilisation d’une brosse à dents de façon trop agressive ou avec une mauvaise technique.
      Révisez tout cela avec votre dentiste généraliste ou une hygiéniste dentaire.

      Une récession gingivale n’est pas réversible.

      La base d’une bonne hygiène buccodentaire est le brossage. L’utilisation d’un Waterpik ou du Airfloss peut être un ajout utile pour certains cas mais n’est pas essentiel pour la majorité des cas ayant un bon parodonte.

  51. Florence dit :

    Doit-on arrêter un traitement d’orthodontie pour une gingivite?

    Bonjour
    Et merci pour ce site très complet qui permet vraiment de comprendre beaucoup de choses.

    Mon fils de 12 ans a commencé un traitement d’orthodontie il y a environ 4 ans car certaines de ses dents n’avaient pas la place de sortir dans sa mâchoire. Il a donc porté des plaques à piste pendant environ 9 mois pour lui élargir la mâchoire. En septembre dernier l’orthodontiste lui a posé des bagues pour bien aligner tout ça (après consultation de notre dentiste car son père avait eu de gros soucis de déchaussements dentaires après un traitement orthodontique lorsqu’il était enfant). Le dentiste a dit ok et on lui a mis les bagues. Nous avons revu le dentiste fin mars et selon lui tout allait bien.
    Mais au dernier rendez vous de contrôle chez l’orthodontiste la semaine dernière mon fils s’est littéralement fait “incendier” par celle-ci car il aurait une gingivite dûe à une mauvaise hygiène.
    L’orthodontiste a retiré les fils et menace d’arrêter le traitement.
    Je précise que mon fils se brosse les dents longuement matin et soir avec une brosse à dents électrique rotative oral-b et n’a pas changé de “méthode” ni la fréquence de ses brossages depuis que l’appareillage a été posé ni depuis le dernier rendez vous chez le dentiste où tout allait bien. (Entre temps par contre, nous avions revu l’orthodontiste qui avait posé des chaînettes élastiques sur l’appareil et n’avait pas fait de commentaires sur l’hygiène)
    J’ai bien regardé ses dents ce soir et je pense qu’il présente une récession gingivale sur ses dents inférieures de devant.
    Pensez vous que le traitement orthodontique puisse être en mis cause ? (J’ai vraiment un doute sur le fait que le problème soit dû à un manque d’hygiène) Et que risque-t-il de se passer pour la dentition de mon fils si le traitement est interrompu au milieu?, sachant que du côté de son papa les antécédents sont assez “lourds” et que justement ce traitement était mis en place pour essayer d’éviter qu’il n’ait plus tard autant de soucis avec ses dents.
    Merci de me donner votre avis.

    tag #merci

    • Dr Jules dit :

      Il n’y a pas lieu d’interrompre un traitement pour une simple gingivite. Tous les patients et même ceux qui n’ont pas d’appareils orthodontiques et même moi sont sujets à une gingivite occasionnelle. Le problème réside quand une telle condition devient chronique. Une simple modification des techniques d’hygiène buccodentaire peut éliminer une simple gingivite en peu de temps, quelques jours seulement. Ce n’est pas que votre fils ne se brosse pas mais peut-être qu’il y a une amélioration à apporter à sa technique. Discutez-en avec votre orthodontiste ou son personnel.

      Concernant l’apparition d’une récession, il y a plusieurs causes possibles tel que discuté dans cette section et oui l’orthodontie peut y contribuer indirectement dans certains cas. Discutez aussi de ce point avec votre orthodontiste.

      • Florence dit :

        Bonsoir et merci de votre réponse.
        Je vais prendre rdv chez l’orthodontiste pour discuter avec elle de ces différents points.
        Si celle-ci décide d’interrompre le traitement malgré tout, que va t il se passer pour les dents de mon fils ? Vont elles se mettre complètement de travers ? Se chevaucher ? Ou autre ???
        J’ai toujours cru qu’il ne fallait jamais arrêter un traitement au milieu et cela m’inquiète.
        Merci encore

        • Dr Jules dit :

          Un orthodontiste ne peut interrompre un traitement tout bonnement comme cela.En effet, cela prendrait une raison extraordinaire pour interrompre un traitement en plein milieu… Peu importe le stage du traitement où il est terminé, il serait indiqué de mettre des appareils de rétention pour assurer une certaine stabilité.

          ➡ Pour en savoir plus sur la rétention orthodontique et la stabilité des corrections.

  52. Ced33 dit :

    Bonsoir
    J ai un souci au niveau d une molaire sui comporte une couronne.
    J ai la gencive qui se soulève, laissant apparaître la colle de la couronne mais aussi une partie blanche (os).
    Pensez vous que je doive consulter rapidement
    Merci de votre réponse

    • Dr Jules dit :

      Ce n’est pas une urgence immédiate mais planifiez une consultation avec votre dentiste ou idéalement avec le praticien ayant fait et posé cette couronne dès que possible.

  53. Oumayma dit :

    Bonjour Dr Jules, est-il possible d’avoir votre adresse email ? Je vous serai très reconnaissante.
    Merci pour votre professionnalisme.
    Bien à vous.

    • Dr Jules dit :

      Même si vous nous faisiez parvenir vos photos, radiographies, ou autre matériel diagnostique, devis, plan de traitement, recommandations d’un autre orthodontiste, dentiste ou spécialiste dentaire, nous ne pourrions établir de plan de traitement pour vous à partir de ce matériel. Pour en savoir plus

      Vous pouvez toujours mettre des images (photos, radiographies) en ligne sur un site Internet qui permet d’héberger gratuitement des images (il y en a des centaines) et nous envoyer le lien internet (URL). Si jamais elles présentent un intérêt général pour les lecteurs de ce site, nous pourrions peut-être les commenter, sans toutefois vous le “garantir”.

  54. Caraa dit :

    Piercing et problème de gencive

    Bonsoir,
    En août dernier je me suis fait faire un piercing labret (milieu ,sous lèvre inferieur). En février j’ai constaté un léger décollement de ma gencive inférieur et depuis sa va de mal en pire le décollement ne concerne plu une seule mais deux dent devant.
    Je voudrais savoir si le piercing a contribué au décollement ?
    D’autre part dois je consulté un orthodontiste ou un chirurgien dentiste ? (Il y a t’il une différence désolé Je n’y connais rien)
    En terme de coût ces actes sont ils pris en charge avec la CMu (en règle générale ) ?
    Je vous remercie par avance et attend avec impatience vos réponses.

    • Dr Jules dit :

      Le piercing peut certainement avoir contribué au problème de gencive que vous décrivez et cela est relativement commun.

      ➡ Pour en savoir plus sur le piercing et les dangers qui y sont associés.

      Commencez par consulter votre dentiste généraliste pour faire évaluer votre problème de gencive. Il vous recommandera certainement d’enlever votre piercing…

      Un orthodontiste a des qualifications différentes de celles d'un dentiste. An orthodontist has different training and qualifications than a dentist.Pour comprendre la différence entre un dentiste généraliste qui offre des services d’orthodontie et un spécialiste certifié en orthodontie (orthodontiste) qui ne pratique que l’orthodontie.

      Je n’ai aucune idée de ce qui est pris en charge par l’état en France.

  55. louison dit :

    Traitement au laser pour arrêter le déchaussement dentaire?

    Bonjour Docteur
    Suite à un déchaussement de gencives de mes deux incisives mandibulaires, j ai eu recours à une greffe gingivale.
    Je réalise deux fois par an un détartrage.
    J’ ai noté recement un retrecissement de gencives sur les canines.
    J ai beaucoup de prothèses dentaires sur les molaires ainsi qu’un implant sur le secteur 4.
    J ai entendu parler de techniques laser qui pourrait stopper l évolution du déchaussement
    Qu’en pensez vous y atil des résultats ou aucun impact?
    Merci pour votre réponse, car j ai pris un RDV chez un parodontologue pratiquant le laser, dois je maintenir mon RDV ou l’annuler

    • Dr Jules dit :

      Je n’ai jamais entendu parler d’une telle technique. Il y a plusieurs causes à la récession gingivale et je doute fort que le laser à lui seul puisse faire quoi que ce soit pour stopper le déchaussement. Discutez-en avec votre parodontiste.

      Demandez-lui s’il y a une littérature scientifique sérieuse qui supporte ces allégations et qu’il vous montre des cas ou vous parle de son expérience avec une telle technique.

  56. Garcia dit :

    Peut-on corriger un défaut osseux plutôt que d’extraire la dent?

    Une molaire avec couronne qui est tombé et récolé et ensuite déplacée continuait à me faire mal. Une radio montre une perte d’os sur un des côtes de la racine . On me propose une extraction mais je me demande si un traitement de la dent serait suffisant pour rétablir l’os? Puis la récupération dos permettait il de poser un implant?
    Merci par avance

    • Dr Jules dit :

      Peut-être qu’un traitement parodontal pourrait aider cette condition mais il faudrait le demander et faire évaluer le tout par un parodontiste ou un dentiste familiers avec de telles procédures parodontales.

      La possible d’éliminer ou traiter un défaut osseux dépendra aussi du type de défaut dont il s’agit.

      ➡ Pour en savoir plus sur les différents types de défauts osseux pouvant affecter le parodonte et leur potentiel de régénération.
      Nombres de surfaces ou parois d'un défaut vertical osseux influencera le pronostic parodontal.

  57. Yasmine dit :

    J’ai deux dents qui ont pousser dans ma gencive supérieure un peu comme deux dents en trop et je me demandais se que le dentiste me ferais comme traitement ? Va-t’il m’enlever des dents pour faire place aux deux autres dents ?

  58. Maxime dit :

    Problèmes de gencives en portant un appareil de contention Épre-finisher”

    Bonjour,
    Après avoir eu des bagues pendant 2 ans et demi environ, je dois porter un appareil “pre-finisher”, actuellement 1h par jour + toute la nuit.
    Cette nuit j’ai dû dormir plus sur le côté que d’habitude et je pense que mon pre-finisher a dû “mal” se positionner dans ma bouche, car ce matin en me levant j’avais une sensation désagréable dans mes dents, j’ai retiré mon pre-finisher comme chaque matin (la première chose que je fait en me réveillant) et en me regardant dans le miroir j’ai vu que l’apparence de mes dents était différente. C’est en fait mes gencives qui sont toutes gonflées (principalement au niveau des incisives supérieures), elles sont plus foncées que d’habitude (toujours plutôt au niveau des incisives supérieures) et le petit “bout” de gencive situé entre les deux grandes incisives supérieures a saigné (il y avait un peu de sang entre les deux dents en question). De plus, la gencive a l’air d’avoir remonté de 3mm environ au-dessus de chacune de ces deux grandes incisives supérieures (et un peu aussi au-dessus de la petite incisive de gauche, mais pour celle-là je n’en suis pas totalement sûr), et je sens aussi, en touchant avec ma langue ou mon doigt, qu’un bout de gencive dépasse (je le trouve assez gros, et il n’y était pas avant) entre ces deux grandes incisives supérieures, mais du côté intérieur de la bouche cette fois.
    PS : Je ne sais pas si ça a un rapport, mais depuis 1 ou 2 jours en me brossant les dents ma gencive a un peu saigné, au niveau de la petite incisive droite si je me souviens bien.
    Auriez-vous une explication de ce phénomène ?
    Mes gencives vont-elles se repositionner normalement là où elles ont “remonté” ? Si oui, combien de temps cela va-t-il prendre ?
    Y a-t-il quelque chose que je devrais faire, ou bien je ne peux qu’attendre, et appeler mon orthodontiste (ou mon dentiste) quand il sera disponible (à partir de mardi après-midi je crois) ?
    Je ne peux pas le consulter avant la fin du mois car je ne suis pas chez moi pour le moment, dois-je en consulter un autre ?
    Merci d’avance pour votre avis et vos réponses.

    • Dr Jules dit :

      Il est certain que vous devrez voir votre orthodontiste pour éclaircir tout cela.
      Il peut y avoir plusieurs explications à ce que vous décrivez. Ce peut être de l’inflammation (rougeur saignement), il peut y avoir de la récession gingivale, l’appareil peut être mal adapté et irriter la gencive, etc.

      Arrêtez de porter temporairement votre appareil jusqu’à ce que votre orthodontiste évalue le tout et fasse les corrections appropriées.

  59. Nicolas dit :

    Bonjour,

    J’ai un abcès qui s’est manifesté au niveau de mon palais. Je suis allé voir un dentiste généraliste qui a constaté que j’avais un espace important entre ma gencive et ma dent (2ième molaire supérieure droite). Il a d’abord cru que j’aurais besoin d’un traitement de canal et que ma dent était probablement morte. Après quelques tests, il a constaté qu’elle était saine et qu’il n’y avait aucune carie. Il m’a donc envoyé voir un paradontiste pour qu’il puisse examiner les dégâts. Ce dernier a pris un image 3D de ma dentition et a constaté qu’il y avait une détérioation de l’alvéole dentaire. Le problème est qu’ils ne comprennent pas d’où peut venir l’infection… les solutions qui s’offraient à moi semblaient limitées… à défaut de trouver une solution, ils m’ont proprosé de m’arracher la dent, mais était septique puisqu’elle est encore saine… les spécialistes semblaient stupéfaits et impuissants… mes dents de sagesses ont bien poussées et j’ai eu des traitements d’orthodontie il y a une dizaine d’années… d’où pourrait provenir mon infection et comment pourrais-je y remédier?

    Comment un espace peut se créer entre ma dent et ma gencive? Existe-il un moyen pour y remédier? Je ne sais plus quoi faire 🙁

    • Dr Jules dit :

      Carie dentaire, infection dentaire, pulpite

      Il est surprenant qu’on n’ait pu vous donner plus d’information sur votre cas! Un abcès peut détruire l’os et créer un espace. Voici une illustration d’un abcès avec une tomodensitométrie volumique à faisceau conique (TVFC).

      Il n’est pas toujours possible d’identifier la source d’une infection mais cela ne veut pas dire qu’elle ne puisse pas être traitée! Si votre dent est saine et qu’on vous suggère de l’extraire parce que on ne trouve pas la cause de l’infection, obtenez une seconde opinion!

  60. Lola dit :

    h312 Accumulation de gencive entre les dents du bonheur
    Bonjour, je porte un faux palais pour fermer mes dents du bonheur et juste en haut ma gencives à gonflé et est devenu rouge. Je pensse que c’est une gingivite mais qui es que je dois aller voir mon dentiste ou mon orthodontiste ? Merci d’avance

    • Dr Jules dit :

      Si c’est une gingivite, c’est de l’inflammation des gencive et c’est une question d’hygiène buccodentaire à améliorer.
      Si c’est une accumulation de tissus causée par la fermeture de l’espace (hyperplasie gingivale) ceci est relativement fréquent. Vous pouvez voir des exemples dans cette section sur la fermeture des diastèmes. Il peut être nécessaire d’exciser ce tissus en trop à la fin du traitement. Demandez l’opinion de votre orthodontiste.

  61. karra dit :

    Bonjour Docteur
    J’ai une récession gingivale, j’ai consulté 4 dentistes et chacun avait un avis différent, mais s’accorde tous sur le fait que ce n’est pas trop grave et qu’il faut juste changer de manière de brossage de haut en bas et pour certains prendre un antibiotique pour arrêter l’évolution. Or même si j’ai fait ce qu’ils ont dit, la récession progresse et ne veut surtout pas arrêter, et dernièrement j’ai commencé à voir des vides entre les dents esthétiquement dérangeant. Pourrai je avoir une solution?
    merci

  62. Samantha dit :

    Bonjour, lorsque vous parler de recession gingivale possible lors de deplacement en orthodontie adulte, cela signifie perte de gencive uniquement ou perte d’os et donc, par conséquent perte de gencive ?
    merci
    Samantha

    • Dr Jules dit :

      Lorsqu’il y a perte de gencive importante (récession, déchaussement), il y a habituellement une perte osseuse associée.

  63. Louis dit :

    Peut-on faire une greffe de gencive chez des adolescents?

    Mes deux filles agées aujourd’hui de 18 et 15 ans ont eu des traitements orthodontiques pour un problème de mal occlusion (les dents du haut camouflaient celles du bas à l’occlusion), entre l’âge de 10 et 13 ans environ. Les deux se retrouvent aujourd’hui avec un déchaussement assez importants des dents du bas. Considérant le fait qu’elles sont très jeunes, est-il indiqué de considérer une greffe et le cas contraire, quels sont les risques à long terme ? Merci beaucoup.

    • Dr Jules dit :

      En présence de déchaussement ou récession gingivale, il n’y a pas d’âge pour considérer faire faire une greffe gingivale ou autre procédure muco-gingivale car ce genre de problème ne s’améliore pas avec le temps. Nous recommandons à l’occasion de telles greffes chez des adolescents pendant un traitement d’orthodontie si un problème de gencive assez sérieux le justifie.

      Les risques à long terme…? simplement que cela progresse davantage et rende l’intervention plus complexe.

  64. asma dit :

    Bonjour Dr.jules,

    je reviens vers vous par rapport a mon cas, qui concert la perte osseuse .
    J’ai déjà fais la chirurgie orthognathique,aprés je me suis redirigé vers l’horthodentaire ce dernier m’informe que j’ai un grave problème et que CA sera impossible et difficile de poursuivre l’hortho vue que j’ai des dents qui risque de tombé et jusqu’à la date d’aujourd’hui il ma pas conseiller une solution pour résoudre ce problème.
    SVP qu’est ce que vous en pensez?

    • Dr Jules dit :

      Vous ne décrivez pas votre problème pour qu’on puisse s’en faire une idée juste et précise et je n’ai aucune idée de la solution ou des solutions qui vous ont été proposées alors il est impossible de commenter. Il serait préférable que vous posiez directement vos questions à votre orthodontiste pour avoir de meilleures réponses. S’il ne peut répondre à vos questions, obtenez une seconde opinion.

  65. Lefebvre dit :

    Enlever les fils de rétention orthodontique pour une greffe gingivale?

    Bonjour
    Je souffre également d’une récession dentaire sur les 31/32/33 et 41/42 eme dents
    J’ai eu un traitement orthodontique dans la jeunesse et l’orthodontiste a mis du matériel derrière l’arcade sup et inf : 1 fils métallique et gros points de “colle”
    Pensez qu’il faille enlever ce matériel? Avant d’envisager tout autre prise en charge ( greffe)?
    Existe t-il une liste de parodontiste conventionné? Sur ameli?
    Merci de vos réponses

  66. Doudou dit :

    Est-ce une gingivite?

    bonjour
    j’ai un problème de gingivorragie qui commence vraiment à m’inquièter je sais pas si je suis arrivé au stade de gingivite ou pas le fait est que j’avais jamais eu ce genre de problèmes avant mon intervention il ya 2ans pour occlusion de ma dent de sagesse qui était mal disposée ( a l’horizontale ) j’ai l’impression que mes soucis ont commencé a partir de la aujourd’hui je saigne énormément pas uniquement au brossage au simple contact méme au moment de manger la nuit aussi je suis perdue je sais pas vers quel spécialiste me tourner si vous pouviez m’aider svp

    • Dr Jules dit :

      Avec ce que vous décrivez, il est pratiquement certain que vous avez de la gingivite qui est le premier stage d’infection des gencives.
      Consultez votre dentiste généraliste pour en savoir plus sur le diagnostic et pour qu’il propose des solutions.

  67. Samuel dit :

    Quand doit-on faire une greffe gingivale?

    Bonjour monsieur,

    J’ai 21 ans et depuis maintenant de nombreux mois des dents de sagesses qui poussent et qui ont malheureusement déplacé pas mal de mes dents. Je me les fait retirer fin février.
    Je vais devoir subir un traitement orthodontique car mes dents du haut sont passés “au dessus” de celle du bas, je ne peux plus serrer les dents et ça me pose pas mal de problèmes pour manger ou même certains soucis d’élocution.
    Se rajoute à tout ça, une récession gingivale exactement comme ici sur les dents du haut.

    Il y a quelques mois j’ai eu ça sur une dent du haut. Ces derniers jours, deux autres dents du haut ont aussi perdues un bout de gencive.

    Ma dentiste m’a dit qu’elle préférait attendre que mes dents soit remises droites pour procéder à une greffe de gencive, pourtant j’ai lu plusieurs fois qu’il fallait au contraire traiter le problème de gencive en priorité.

    Que faire ? Dois-je prendre rendez-vous en urgence car le problème se généralise ?
    J’ai très peur de perdre une dent comme j’ai pu le lire et que ça devienne irrécupérable ou du moins que ça s’aggrave grandement.
    Merci d’avance pour votre réponse !

    • Dr Jules dit :

      Selon l’endroit où il y a déchaussement ou récession gingivale, les mouvements dentaires planifiés, la sévérité de la récession, etc., une greffe gingivale peut être faite avant, pendant ou paré un traitement d’orthodontie.

      ➡ Pour en savoir plus sur le meilleur moment pour faire une greffe gingivale lorsqu’un traitement d’orthodontie est envisagé.

  68. LB60 dit :

    Greffe gingivale et freinectomie à 8 ans?

    Bonjour,
    J’aurai besoin de votre avis concernant mon fils de 8 ans. Après 2 consultations effectuées chez 2 orthodontistes différents, je me retrouve avec 2 diagnostics qui ma laissent perplexes.

    Une radio panoramique dentaire effectuée en juillet dernier montre que toutes ses dents sont positionnées au bon endroit mais que leur taille nécessitera un traitement d’orthodontie par manque de place. La problématique actuelle se trouve au niveau de ses incisives du bas car elles se retrouvent poussées vers l’avant et sont entartrées.

    Le 1er orthodontiste conseille de faire pratiquer une freinectomie linguale car selon elle, la position basse de sa langue est à l’origine de ce problème.

    La seconde m’a fait part de son inquiétude au sujet d’une de ses 2 incisives (la 41) pour laquelle on constate une récession de la gencive. Elle m’a conseillé de lui faire arracher les 2 dents de lait se trouvant à côté des incisives pour faire de la place et de faire pratiquer une greffe de gencives. En revanche, elle ne constate aucune mauvaise position de la langue.
    Il n’a que 8 ans et je me demande si ce type d’intervention peut être pratiqué si jeune? Qu’en pensez-vous?
    Merci d’avance,

    Une maman inquiète

    • Dr Jules dit :

      Toutes ces procédures peuvent être indiquées en bas âge mais dans des cas sévères seulement.

      Une frénectomie linguale est parfois même faite chez des nouveaux nés si le frein lingual peut être problématique pour la mobilité de la langue et l’allaitement pour l’enfant. Par la suite c’est l’évaluation clinique qui déterminera si une telle procédure est indiquée. Il est surprenant que soudainement à l’âge de 8 ans on vous dise que le frein est problématique au point de devoir être coupé immédiatement… N’était-il pas un problème les années précédentes? Je ne saurais vous le dire. Par contre, il est peu probable que le frein ait influencé la langue à un point tel que cela pourrait expliquer une malocclusion et des déplacements importants des dents antérieures inférieures. Comme mentionné précédemment, si cela était vraiment le cas, on vous aurait certainement alerté à ce sujet bien avant.

      ➡ Pour en savoir plus sur les frénectomies.

      L’extraction de dents primaires pour aider l’éruption des permanentes est une procédure commune en orthodontie.
      ➡ Pour en savoir plus sur les extractions sélectives.

  69. Casseus Jean vens dit :

    Alignement dentaire et sensibilité des dents

    Bonjour Docteur Jules j’ai une récession gingivale…mes dents sont tres sensible au froid et au chaud est ce qu’ un alignement dentaire m’aideras?

    • Dr Jules dit :

      Tout dépend de la cause de la récession gingivale dans votre cas.
      L’alignement des dents peut faciliter l’entretien (hygiène buccodentaire) et minimiser les dommages au parodonte mais ne changera pas nécessairement la sensibilité au chaud ou froid. Sous toutes réserves, une greffe gingivale serait peut-être indiquée pour un tel problème. Discutez-en avec votre dentiste généraliste ou un spécialiste certifié en parodontie (parodontiste).

  70. Soulier dit :

    Bonjour ,
    J ai 60 ans et porte 2 prothèses dentaires complètes depuis 15 ans suite à une maladie parodontale
    Mes gencives diminuent encore et je ne peux plus mettre de prothèse en bas .
    Que faire une greffe d os ??
    Merci de votre réponse

  71. machies dit :

    bonjour,
    en me brossant les dents ce matin,j’ai regardé au dessus de ma dent ,je n’ai plus ma gencive (dent sur implant ).je vois mon OS. je n’ai pas mal!que dois je faire?

    • Dr Jules dit :

      Allez montrer le tout à votre dentiste ou le praticien ayant posé votre implant, ce sont les meilleures personnes pour vous conseiller.

      • machies dit :

        merci de votre réponse plus de peur que de mal,tout est en train de s’arranger ,j’ai vu mon praticien ce matin!!!

  72. Soulier dit :

    Bonjour , merci de votre réponse

  73. B. Berarache dit :

    Frein labial cause diastème et récession?

    Bonjour Docteur,
    J ai 50 ans, j ai un déchaussement sur les deux dents centrales basses qui ont un diastème de 7mm,
    Le médecin m a proposé de couper le frein qui est la cause de tous cas , il fallait le couper longtemps avant l arrivé de ces dégâts,
    Je suis convaincus de cette corrélation (frein, déchaussement, diastème ), et le frein est coupé.
    Pour le déchaussement, le médecin a proposé 3 moi pour voir ce qui il faut faire si il y a pas de redressement on fait des greffes de gencives.

    Est ce que c est possible de fermer ce diastème avec des bagues même si il est actuellement de 7mm? Je ne veux pas engager des frais et des souffrances inutiles avec l utilisation des bagues si il y a pas des chances pour fermer les 7mm.

    Salutation

    • Dr Jules dit :

      Le frein peut avoir contribué au déchaussement de la gencive mais n’est pas la cause d’un tel diastème. Ces deux points sont très bien documentés dans la littérature scientifique dentaire et orthodontique.
      Sous toutes réserves d’un examen clinique et radiologique, il est certainement possible de fermer un diastème de 7 mm.

      ➡ Pour en savoir plus sur les espaces et diastèmes dentaires et et voir des exemples de

      Consultez un spécialiste certifié en orthodontie (orthodontiste) pour en savoir plus sur votre cas (diagnostic, malocclusion, etc.) et quelles possibilités de traitement existent (traitement idéal, alternatives et compromis, pronostic, appareils, durée et coût du traitement, etc.). rel=”nofollow”>fermeture de diastèmes en orthodontie.

      ➡ Pour voir un exemple de fermeture d’un espace ou diastème de 5 mm en 5 mois.

      ➡ Pour en savoir plus sur la fermeture d’espace en orthodontie et voir des exemples.

      • B. Berarache dit :

        Langue et diastème dentaire

        Bonjour
        Merci beaucoup pour vos conseils et supports.

        Je vous informe encore sur d’autres complications:

        1/ D’ habitude , ma langue pousse toujours vers l extérieure, c est possible aussi fait partie des causes de l élargissement du diastème !.
        2/ Depuis ma naissance mes dents centrales hautes et basses sont presque alignées avec une légère avance des dents basses (vue vertical),
        3/ Sur la partie déchaussée des dents qui a une couleur jaune et qui n est pas lisse, cette partie collecte rapidement les débris qui ne sont pas facile a enlever, il faut chaque foi la nettoyer avec force et brosse rigide.
        4/ la gencive entre les deux dents centrales basses ( sur le diastème de 7 mm) est très fragile, et encore plus fragile particulièrement sur la partie cote dents.

        Les questions:
        Relative au point 1/ : est ce qu il y a des astuces ou méthodes a suivre pour éviter cet habitude de pousser avec la langue vers l extérieur?

        Relative au points 3/ et 4/: est ce que il y a des produits pour bien nettoyer la partie déchaussée sans utiliser une brosse rigide et force afin de ne pas fragiliser la gencive sur le diastème?

        Merci et salutations

        • Dr Jules dit :

          Vous ne pourrez contrôler volontairement votre langue que partiellement, même en faisant des exercices quelconques. Un appareil de nuit comme un écran oral (voir appareils de rétention spéciaux) ou autre appareil similaire pourrait aider à contrôler la langue.

          Pour le nettoyage, il est préférable d’utiliser une brosse plutôt souple que rigide car cette dernière pourrait endommager les dents et la gencive. Demandez des conseils à votre dentiste à ce sujet. Une brosse ultrasonique comme la Sonicare (Sonicare.com) pourrait aussi être très utile et n’est pas dommageable si bien utilisée.

Laisser un commentaire

*

*

*

Les champs suivis d’un astérisque* sont obligatoires.