Impaction maxillaire à l’aide de mini-vis d’ancrage

Impaction maxillaire à l’aide de mini-vis d’ancrage

1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars (No Ratings Yet)
Loading...

Poser une question ou laisser un commentaire

  1. kankouna dit :

    bonjour docteur,
    svp quest ce que vous voulez dire par exces posterieur vertical.
    est ce que le seul critere de choix entre fermeture de la beance par ingression molaire ou egression incisive est la hauteur coronaire incisive decouverte lors du sourire

    je vous remercie

    1. Dr Jules dit :

      Correction antérieure ou postérieure pour une béance antérieure?

      « exces posterieur vertical » (« vertical maxillairy excess » dans la littérature scientifique anglophone) signifie qu’il y a un excès vertical (dans le sens de la hauteur) de la mâchoire supérieure. Ceci abaisse les dents postérieures et peut contribuer à une béance antérieure. S’il y a excès vertical postérieur la solution est habituellement de « remonter », d’ingresser ou d’ « intruder » (tous des synonymes) les dents postérieures plutôt que de « descendre, extrudes ou égresser les dents antérieures. Ces mouvements sur les dents antérieures se feront dans des cas de béances antérieures ou l’aspect postérieur est normal (pas d’excès vertical). Dans plusieurs des cas, la correction d’une béance antérieure peut impliquer ces deux types de mouvements ou corrections.

  2. kankouna dit :

    bonjour docteur,
    dans les cas de beance squelettique;
    est ce que l’ingression posterieure concerne toujours les molaires maxillaires.
    quelles sont les éléments à prendre en considération pour effectuer ingression des molaires maxillaires et mandibulaires.
    merci

    1. Dr Jules dit :

      L’ingression des dents pour diminuer une béance antérieure peut être faite sur les dents postérieures (molaires et parfois prémolaires) à chaque arcade selon de diagnostic du problème. Il arrive plus fréquemment que la béance antérieure soit causée par un excès vertical du maxillaire postérieur mais de l’égression excessive des molaires inférieures peut aussi être en cause et nécessiter une ingression.

      Triade diagnostique, objectifs de traitement et plan de traitement. Tout part du diagnostic.Tout débute avec le diagnostic. Tout problème doit d’abord être diagnostiqué avant d’être traité et le diagnostic est la base de tout traitement. Les objectifs de traitement et le plan de traitement dépendent directement de ce diagnostic. Cette équation de base est simple, universelle et inévitable pour maximiser les chances de succès de tout traitement. Pour en savoir plus sur l’importance du diagnostic.

  3. kankouna dit :

    docteur
    pourriez- vous svp nous fournir une photo plus claire détaillée si possible de l’appareil d’ancrage que vous avez mentionné sur la photo 2A:
    épaisseur de la gouttiere .
    nombre et position des minivis.
    position des crochets sur la gouttiere.
    procédure de collage de la gouttiere.
    Merci .

    1. Dr Jules dit :

      Nous avons obtenu ces photos de Dre Nicole R. Scheffler et les avons publiées avec sa permission et n’avons pas d’autres photos.
      Elle utilise des mini-vis d’ancrage temporaire « Vector » vendues par Ormco.com (8 mm dans la région postérieure).
      Vous pouvez communiquer directement avec elle pour avoir plus de détails (http://www.opsmiles.com/)
      Elle a aussi publié un article décrivant ce cas et cette procédure clinique dont voici la référence :
      Miniscrew-Supported Posterior Intrusion for Treatment of Anterior Open Bite, Nicole R. Scheffler, DDS, MS – William R. Proffit, DDS, Phd, JCO VOl XLVIII Number 3 p. 158-168

Votre adresse de messagerie et votre téléphone ne seront pas publiés. Les champs obligatoires sont indiqués avec un astérisque (*).

Mise à jour pour