Le piercing buccal… pensez-y bien!

Merci de voter pour cet article

1 Étoile2 Étoiles3 Étoiles4 Étoiles5 Étoiles (19 votes, moyenne: 4.05 sur 5)

Loading...

Ce que toute personne envisageant un perçage buccal devrait savoir.

Le perçage buccal devient de en plus populaire mais cette procédure est loin d’être banale et sans risques, bien au contraire. La bouche est un endroit humide contenant énormément de bactéries. Ceci  constitue un milieu idéal pour le développement d’infections. Plusieurs vaisseaux sanguins et nerfs importants peuvent être affectés par le perçage de la langue.

Bien que le piercing du corps en différents endroits est une pratique culturelle et une tradition remontant à l’antiquité chez certaines civilisations, la recrudescence du perçage buccal devenu à la mode pour des raisons purement esthétiques, en particulier chez les jeunes adultes, commence à préoccuper la profession dentaire et médicale en raison des risques et complications qui y sont associés.

Risques et complications

Les risques et complications liés au piercing des lèvres et de la langue vont de l’usure dentaire anormale et fracture de dents à la récession gingivale et infections systémiques sévères.

Voici quelques faits concernant le perçage buccal et un aperçu des problèmes qu’ils peuvent occasionner tels que rapportés dans la littérature dentaire et médicale :

  • 17 % de tous les piercings sont associés à des complications allant de négligeables à des conditions pouvant mettre la vie en danger.
  • 75 % de ceux qui ont un piercing jouent avec.1
  • Les sites les plus communs de perçage buccal sont la langue (81 %) et la lèvre (38 %).
  • Un sondage chez des étudiants universitaires a révélé que 11 %  se sont fait percer la langue.2
  • 61% des adultes américains ont un piercing ailleurs que sur le lobe de l’oreille. Plusieurs sont dans la bouche.

Risque d’hémorragie et paresthésie

  • Pendant la procédure de perçage, les vaisseaux sanguins et nerfs peuvent être déchirés et endommagés.
  • Des cas de paresthésie ont été rapportés suite au perçage buccal. Ceci cause une diminution de la sensation semblable à une anesthésie partielle.

Problèmes de gencive; récession et déchaussement

  • Le frottement ou friction de l’attache des tiges dans la lèvre ou la langue peut “user” la gencive et exposer une partie de la dent qui devrait normalement être recouverte (récession ou déchaussement gingival).
  • Si le déchaussement est trop important, une greffe de gencive peut être nécessaire afin de recouvrir la racine exposée.
  • Pour en savoir plus sur les problèmes de gencives, le déchaussement et les greffes gingivales.

(A) Attache métallique d’un piercing de la lèvre inférieure vis-à-vis les centrales. (B) Exemple de récession gingivale causée par cette attache. La racine des dents est maintenant exposée. (Source : Chambrone, J CDA 2003) (C) Piercing récent de la lèvre inférieure chez une de nos patientes. (D) Après seulement quelques semaines, les effets sur la gencive sont déjà visibles.(© OrthoLemay.com)

 

Exemples de différents degrés de récession gingivale sur des incisives inférieures.

 

Début de récession sur les centrales inférieures causé par l’attache d’un piercing de lèvre chez une femme de 21 ans.

Hypertrophie des tissus

  • Une croissance excessive de tissus peut se produire autour de la tige insérée dans la langue.
  • Dans des cas sévères, le bijou ou la tige peut devenir enrobé dans les tissus et devoir être retiré chirurgicalement.7

Problèmes dentaires

Traumatisme dentaire

  • La friction des attaches des bijoux contre les dents peut causer de l’usure des dents, des fractures suite à des chocs répétitifs, de la sensibilité, etc..
  • À cet égard, les attaches de plastiques sont moins potentiellement dommageables que celles en métal.
  • Les piercing oraux augmentent d’environ 20%  les risques de fracture dentaire et de maladies gingivales.

Déplacement dentaires

  • Une tige en forme d’haltère exerçant une pression légère mais chronique peut déplacer des dents antérieures et créer des espaces.

(A) Perçage de la langue avec une tige “haltère”. (B) La patiente a développé l’habitude d’appuyer la tige contre ses dents. (C) Les centrales se sont déplacées et un espace important s’est créé. (D) Une correction orthodontique a été nécessaire pour refermer l’espace. (ill.; Tabbaa, JCO 2010)

Infections

  • Locales; dans la région du piercing. Ceci est la complication la plus commune, affectant jusqu’à 20% des procédures de perçage intra-oral. 6
  • Systémiques; la perforation des tissus à l’endroit du perçage constitue une porte d’entrée potentielle pour des infections comme le tétanos, le VIH, les hépatites B et C, le virus Epstein-Barr, candida, etc.
Des complications plus rares mais extrêmement sévères comme la propagation d’infection au cœur et au cerveau sont possibles.
La littérature rapporte le cas d’une patiente ayant eu un perçage de la langue qui, par la suite, a développé une infection qui s’est propagée au cerveau causant un abcès ayant mis sa vie en danger.4
Buccal piercing complications de perçage buccal

Autres séquelles possibles

  • Cicatrices.
  • Problèmes de mobilité de la langue.
  • Le bout de la langue peut se fissurer créant une fente, ce qui peut affecter la phonétique et l’élocution.
  • Maladies parodontales et perte osseuse autour des dents.
  • Ingestion ou aspiration du bijou.
  • Réaction allergique au métal du bijou; Le perçage corporel est sans doute provoquer une forte augmentation des allergies au nickel dans le monde occidental. Le nickel est déjà la cause la plus fréquente d’ allergies de contact dans plusieurs pays européens. L’exposition à ce métal peut causer une sensibilité à vie. Les individus sensibilisés peuvent trouver impossible de porter de nombreuses boucles de ceinture, montres, montures de lunettes et des bijoux etc. contenant du nickel.7
  • Pour en savoir plus sur l’hypersensibilité au nickel et les traitements d’orthodontie.

Une étude intéressante (1996)5 ayant évalué 4,500 adolescents entre 12 et 21 ans a même révélé que ceux ayant un piercing corporel étaient plus susceptibles d’avoir des comportements à risque tels que :

  • Garçons :  problème d’alcool, s’attirer des ennuis avec les parents, l’école et les amis à cause de l’alcool, et de l’absentéisme.
  • Files : avoir eu des rapports sexuels, avoir fumé des cigarettes ou de la marijuana dans le dernier mois, et d’avoir un échec scolaire. Elles étaient aussi plus susceptibles d’avoir séché des cours lors de la dernière année, d’avoir un comportement antisocial comme peindre des graffitis et commettre des larcins et vols à l’étalage.

Il se peut que le piercing soit un moyen pour les jeunes de s’identifier à leur groupe de pairs, et que des groupes de pairs tendent à être plus susceptibles à prendre des risques. Si un jeune désire avoir un piercing, les parents peuvent avoir une discussion avec lui (elle) afin de savoir pourquoi le jeune désire un perçage et l’informer des autres risques qu’il pourrait encourir.

La plupart des adolescents se livrent à des comportements qui ne sont pas toujours visibles. Par contre,  le perçage corporel, par sa nature même, est très visible. Ceci pourrait être un signe visuel de comportements qui pourraient autrement passer inaperçus.

Une étude récente (6) a observé les faits suivants chez 60 individus ayant eu un piercing de la langue comparés à 120 sujets sans piercing :

  • 50% des individus ont développé l’habitude de mordre sur le bijou du piercing et 75% jouent avec;
  • 37% ont eu des complications immédiatement après l’insertion du piercing;
  • 20% ont eu des fractures dentaires
  • Les sujets avec un perçage avaient plus de récession gingivale et avaient 18 fois plus de chances d’en développer.

Perdre des doigts ou orteils pour un piercing!

  • Ceci semble un titre à sensation… et ça en est un mais le but est d’attirer l’attention sur une anecdote bien réelle qui a été vécue ici au Québec.
  • Un confrère orthodontiste de la région de Québec (Dr Sylvain Chamberland) m’a fait part d’une conversation qu’il a eue avec un chirurgien maxillo-facial avec qui il travaille.
    • Il lui a raconté avoir dû traité des patient(e)s  à l’urgence de l’Hôpital Enfant-Jésus de Québec suite à une grave infection de la langue à l’endroit ou le piercing avait été fait. Il en résultait une infection importante qui se propage dans le sang (septicémie). Afin d’éviter une chute de pression sanguine, un effet secondaire de la septicémie, des vasoconstricteurs sont prescrits pour aider à régulariser (remonter) la pression. Par contre, ceci a aussi comme effet d’affecter les petits vaisseaux sanguins dans les extrémités comme les doigts et orteils et d’empêcher la circulation normale, ce qui peut mener à une nécrose (mort des tissus) et la nécessité d’amputer les parties affectées.
    • Est-ce que l’adolescent(e) ayant perdu un/des doigt(s) ou orteil(s) aurait quand même fait poser un barbell dans sa langue si il/elle avait été averti(e) d’une telle possibilité? En fait, il est bien possible que ceux qui font le perçage ne soient même pas au courant de telles conséquences ou autres séquelles car leurs clients ne retournent pas les voir pour traiter les séquelles du piercing, ils iront plutôt chez un médecin ou un dentiste!
    • On croit toujours que ces problèmes arrivent ailleurs et aux autres… mais ils sont biens réels

Recommandation… Si, malgré toute l’information contenue dans cette page, vous désirez quand même avoir un piercing de la langue (ou vous en avez déjà un), voici une dernière recommandation; au moindre signe qu’il se passe quelque chose d’anormal autour de votre tige/barbell (enflure, rougeur saignement, fissure, douleur, etc., n’attendez pas pour consultez votre dentiste ou du personnel médical. La bouche pullule de bactéries et micro-organismes qui n’attendent que l’occasion d’infecter un hôte susceptible.

Précautions

Si, malgré tout, vous désirez avoir un piercing buccal, ces quelques précautions permettront de minimiser les risques et complications mais ne pourront les éliminer. Assurez-vous :

  • de choisir un technicien hautement qualifié ayant eu une formation adéquate;
  • que le matériel utilisé soit à “usage unique et stérile” ou stérilisé avant chaque utilisation;
  • que les bijoux utilisés soient faits de matériaux adéquats;
  • que la zone du piercing soit bien désinfectée.

Après le piercing :

  • Rincez-vous régulièrement la bouche; rincez la zone avec une solution à base de chlorexydine pendant 2 semaines.
  • Évitez de jouer avec le piercing pour minimiser le traumatisme aux gencives, dents et à la bouche.
  • Faites vérifier le piercing régulièrement par un dentiste

Un piercing, est-ce que ça en vaut la peine?
À vous de décider le prix de la mode… mais le meilleur conseil qu’on puisse vous donner si vous en faites un est de le faire… hors de la bouche :-).

Piercing (anneau dans la lèvre) contribuant au déchaussement sur la canine

Autres exemples de piercing de la langue et de la lèvre.

Les effets à long terme

Parfois, les dommages causés par un piercing de la langue ne sont pas vraiment apparents et peuvent prendre assez longtemps, voire même plusieurs années, avant de se manifester. À ce moment, certains problèmes peuvent être irréversibles et causer la perte de dents. Le cas suivant montre une dame d’une cinquantaine d’années ayant un piercing de la langue depuis plus de 10 ans.

Esthétiquement, rien ne semble anormal mais… les dommages sont bien réels. Si rien n’est entrepris pour tenter de sauver les 2 incisives inférieures, elles seront condamnées à l’extraction.

Tongue Piercing perçage de langue et conséquences

(A) Apparence normale des dents et tissus vue de face. (B et C) La face interne des dents montre une récession gingivale importante, du saignement et une sonde dentaire peut être insérée très profondément indiquant une perte osseuse. (D) une radiographie confirme la perte d’os et le dommage autour des racines des dents.



Sources : 1- J Clin Ortho 2010,  2-  J Amer Dental Assoc. , J California Dantal assoc.,  JCDA may 2007, 4- Mercola.com
5- Annual Meeting of the Society of Adolescent Medicine Boston March 2002, 6- J Can Dental Assoc  2007, 7- Reuters Health Online, May 2003, drhendry.ca,
Relaxnews,
6-Pires, I., Cota, L., Oliveira, A., Costa, J., Costa, F.: Association Between Periodontal Condition and Use of Tongue Piercing: A Case-Control Study. J Clin Perio 37: 712-718, 2010.

 

 

Copyright ©, tous doits réservés - All rights reserved. orthoLemay.com www.orthodontisteenligne.com orthodontiste à Sherbrooke ➡ Dernière mise-à-jour : 2017-05-16 à 19:12:37 © Jules E. Lemay, OrthoLemay.com – Tous droits réservés / All rights reserved
Publié le : Aug 22, 2010 @ 21:47

 

Commentaires et/ou questions (129)

  1. JEL Dentiste dit :

    Lorsqu’il y a inflamation de la gencive près du site du piercing, il devient de plus en plus difficile de conserver cette région libre de débris alimentaires ou autre. Une bonne discipline de brossage, régulier et délicat, s’impose pour éviter un dommage irréversible à le gencive. Une greffe de gencive peut devenir nécessaire, rendant ainsi le piercing une expérience des plus dispendieuses!

    • Marty dit :

      J’ai jamais vu un site disant autant de mensonges!
      Déjà le nombre de fautes d’orthographes devraient vous mettre sur la piste du nombre de connerie que l’article dit. Vos études ne sont mêmes pas certifiées ni citées. J’aimerai bien savoir depuis quand en se perçant la langue ou pouvait perdre un orteil? Si le perçage est bien réalisé et bien entretenu il n’y a pas de risque de perdre un orteil! Toutes les personnes qui veulent se faire percer ont déjà consulter des sites relatant de bons perceurs. Le pire c’est quand j’ai lu: “les jeunes qui sont percer ont plus de risque de devenir alcoolique, droguer, de sécher les cours ect”. J’hallucine! Depuis quand si t’es percer tu deviens un briguand? J’espère que ceux qui ont eu le malheur de croiser cet article vous ne tiendrez pas compte du nombre de conneries qu’ils disent. Incroyable de voir ce genre d’article.
      Bonne soirée.

      • Dr Jules dit :


        J’ai jamais vu un site disant autant de mensonges!

        Vraiment? Et vous voulez me faire croire que vous avez lu tout ce site en entier avec plus de ± 3,000 pages de contenu pour faire une telle affirmation?
        Et puis-je savoir combien d’autres sites Web similaires vous avez analysé en profondeur pour vous permettre de faire une telle comparaison?
        Trouvez-moi un seul mensonge dans ce que nous avons écrit et non dans les questions ou réponses des lecteurs et nous rectifierons le tir immédiatement.

        Lorsque vous référez aux fautes d’orthographe, faites-vous allusion seulement aux textes dans les questions posées par des lecteurs dans cette section sur le piercing? Je vous souligne que nous ne corrigeons pas les fautes d’orthographe ou de sémantique dans le texte des questions qui nous ont été soumises et oui il y a beaucoup de fautes, je suis d’accord, mais ceci est la réalité moderne… aujourd’hui les gens ne savent plus écrire, incluant vous selon toute évidence!

        Avez-vous trouvé des fautes dans le texte de nos nombreuses chroniques (pas dans les questions)? Il y en a certainement quelques unes que nous n’avons pas décelées mais si vous nous les soulignez, nous nous empresserons de les corriger.

        Décidément, vous n’avez vraiment rien compris! Ce n’est pas le fait de se percer la langue qui fera perdre un orteil mais l’infection systémique que cela pourrait causer qui pourrait le faire. Même si cela est extrêmement rare et est un cas anecdotique, c’est tout de même arrivé et c’est une histoire de cas que nous connaissons de source fiable (et nous avons même mentionné cette source) alors ne nous reprochez pas la non transparence.


        Vos études ne sont mêmes pas certifiées ni citées.

        Sachez qu’une étude ne se “certifie” pas et celles que nous avons citées ou mentionnées sont toutes indiquées au bas du texte avant le début des questions en indiquant les références précises permettant de les retrouver, ce que vous auriez dû remarquer si vous vous étiez donné la peine de vraiment lire toute cette page. Vous avez lu un peu rapidement pour quelqu’un qui prétend connaître ce site comme le fond de sa poche pour faire de telles prétentions.

        Votre “citation” :
        Le pire c’est quand j’ai lu: “les jeunes qui sont percer ont plus de risque de devenir alcoolique, droguer, de sécher les cours ect”.

        coq-rooster-orthodontie-sherbrooke
        Pouvez-vous m’indiquer où vous avez lu ce texte que vous citez si outrageusement et qui proviendrait de ce site Web car notre moteur de recherche ne nous l’indique pas ni dans le texte ni dans les 25,000+ questions et réponses publiées à ce jour… sauf dans votre commentaire.

        J’hallucine!
        C’est fort probable… je ne sais pas ce que vous avez pris pour avoir de telles hallucinations mais vous devriez y aller un peu moins fort et diminuer la dose, il faut faire attention à votre santé!

        Et vous qui semblez être si fort en français et en grammaire, pouvez-vous déceler au moins 10 fautes (14 si on inclus votre “citation”) d’orthographe, grammaticales ou de sémantique dans votre court texte de 6 lignes?

        Il faut faire attention lorsqu’on veut faire le coq et qu’on se pense plus fin qu’autrui, cela peut nous retomber dessus! Je crois que vous devriez plutôt refaire vos devoirs et utiliser un dictionnaire et une bonne vieille grammaire… (à remarquer qu’un auto-correcteur aurait amélioré les choses significativement aussi).

        tag #critique #sarcasme

        • lou dit :

          Ces phrases m’ont aussi choquée. Pour citer plus en détail, les voici (il s’agit d’un copier-coller d’un morceau de votre “article”) :
          “Une étude intéressante (1996)5 ayant évalué 4,500 adolescents entre 12 et 21 ans a même révélé que ceux ayant un piercing corporel étaient plus susceptibles tels que :
          Garçons : problème d’alcool, s’attirer des ennuis avec les parents, l’école et les amis à cause de l’alcool, et de l’absentéisme.
          Files : avoir eu des rapports sexuels, avoir fumé des cigarettes ou de la marijuana dans le dernier mois, et d’avoir un échec scolaire. Elles étaient aussi plus susceptibles d’avoir séché des cours lors de la dernière année, d’avoir un comportement antisocial comme peindre des graffitis et commettre des larcins et vols à l’étalage.”

          La formulation laisse à penser que le fait d’avoir un piercing augmenterait notre soudaine envie “d’avoir des comportements à risque”…
          En quoi cela a-t-il un rapport avec les problèmes bucco-dentaires ?

          • Dr Jules dit :

            Je crois que vous n’avez rien compris au but de cette chronique qui est de sensibiliser les gens au fait qu’il y a des problèmes bucco-dentaires possibles à avoir un piercing.

            Je mentionne aussi des conclusions d’études ayant étudié le phénomène du piercing et ne suis pas l’auteur de ces textes. Cela ne dit pas qu’il y a une relation de “cause à effet” entre le piercing et tous les autres problèmes. Vous pouvez écrire aux auteurs des études si vous voulez argumenter leurs conclusions.

        • Sarah dit :

          Ces phrases m’ont aussi choquée. Pour citer plus en détail, les voici (il s’agit d’un copier-coller d’un morceau de votre “article”) :
          “Une étude intéressante (1996)5 ayant évalué 4,500 adolescents entre 12 et 21 ans a même révélé que ceux ayant un piercing corporel étaient plus susceptibles tels que :
          Garçons : problème d’alcool, s’attirer des ennuis avec les parents, l’école et les amis à cause de l’alcool, et de l’absentéisme.
          Files : avoir eu des rapports sexuels, avoir fumé des cigarettes ou de la marijuana dans le dernier mois, et d’avoir un échec scolaire. Elles étaient aussi plus susceptibles d’avoir séché des cours lors de la dernière année, d’avoir un comportement antisocial comme peindre des graffitis et commettre des larcins et vols à l’étalage.”

  2. Alice Gregoire dit :

    Piercing de la langue et broches
    est-ce que ca change quelque chose si on se fait percer la langue meme si on a encore des broches?

    • Dr Jules dit :

      Les risques associés au piercing buccal, plus particulièrement le piercing de la langue, ne sont pas reliés à la présence ou l’absence de “broches” ou autres appareils orthodontiques dans la bouche.

      Donc, que vous ayez des broches ou pas, cela n’augmentera pas vraiment les risques du piercing. Cependant, tel que décrit dans cette page, cette procédure n’est pas recommandée pour plusieurs raisons mais si vous l’envisagez quand même, assurez-vous de suivre les recommandations décrites ci-haut et maintenez une hygiène buccale impeccable pour minimiser les chances d’infection. Et continuez de vous faire suivre par votre dentiste…

    • Déborah dit :

      Jai un problèmes la tige de ma boucle est resté coincé dans ma langue. J’en souffre qu’est ce que je dois faire

      • Dr Jules dit :

        Par “tige” j’imagine que vous référez au fis ou arc orthodontique ou une composante des appareils multi-bagues fixes (pour en savoir plus sur les composantes des appareils orthodontiques)?

        Retourner voir le praticien en charge de votre cas pour qu’il remédie à la situation. S’il n’est pas disponible, allez voir un dentiste généraliste qui pourra certainement vous dépanner.

  3. audrey dit :

    Greffe de gencive pour piercing
    Bonsoir

    je vous contacte car suite à un piercing je me retrouve à devoir subir une greffe de gencive
    je sais que ça coute très cher et que ce n’est pas remboursé
    pouvez-vous me donner un ordre de prix (approximatif) svp ? et ou avez vous subit cette opération locale ?

    Cordialement.

    • Dr Jules dit :

      Les orthodontistes ne pratiquent habituellement pas de greffes gingivales ou autres procédures muco-gingivales pour éliminer des défauts gingivaux. Il vous faudra consulter un parodontiste (spécialiste de la gencive) ou un dentiste généraliste pratiquant cette procédure pour avoir la réponse à vos questions. De plus, les coûts peuvent varier selon al nature exacte de la procédure à effectuer et l’endroit où vous êtes (ville, province, état, pays…).

  4. Mélanie Chevalier Jutras dit :

    Le piercing de la langue est-il déconseillé?
    Bonjour
    J’ai déjà eu des soins orthodontiques et maintenant j’ai juste des fils.
    La plus part des gens disent que le piercing est déconseiller pour une personne qui a eu des soins orthodontiques et pour ma mère sont idée est faite, il est hors de question que je me fasse percer la langue simplement parce que le monde disent que c’est déconseillé.
    je voudrais tellement me faire la langue mais aussitôt que j’en parle ça vire à l’engueulade avec ma mère. Je voudrais que quelqu’un explique à ma mère que c’est total faux et que si on fait les soins necessaire il y auras aucun problème. Pouvez vous au moins expliquer à ma mère que c’est faux? Peut-être qu’elle changeras d’idée si vous lui expliquer en détaille.

    • Dr Jules dit :

      Le piercing buccal comporte toujours de risques
      J’ai bien peur de vous décevoir en prenant position du côté de votre mère!
      Si vous avez bien lu l’information dans cette page, vous devez réaliser que les problèmes potentiels reliés piercing buccal (surtout de la langue) sont bien réels même s’ils n’arrivent pas souvent. Il est vrai qu’avoir une bonne hygiène buccale peut aider à minimiser les risques mais il est impossible d’aseptiser la bouche qui est probablement l’endroit du corps humais qui contient le plus de bactéries et micro-organismes pour éliminer tous les risques possibles!

      Même si vous connaissez plusieurs personnes ayant eu un tel piercing et qui n’ont pas eu de problèmes, ce qui peut sembler rassurant, il en existe qui ont eu des problèmes très sérieux.

      Nous devons vous laisser “négocier” avec votre mère mais, si vous décidez tout de même vous faire percer la langue, faites-le faire par une personne compétente et au moindre signe de problème autour du barbell ou de la tige, consultez un dentiste. Le piercing n’est pas banal et cela n’a rien à voir avec le fait que vous ayez déjà eu de l’orthodontie ou pas (les risques sont les mêmes). Comme alternative… faites-vous percer n’importe quelle autre partie du corps!

    • fatou dit :

      mw perso je me suis percée la langue mais je regrette amermt. g tres mal j’arrive pas à manger g de la fièvre, le piercing est de travers. vwla kw je pars mem po o taf à toutes celles ki veulent se percer la langue, ne le faite pas

    • Julie dit :

      Bonjour,
      Vous êtes vous fait percer du coup?

  5. Adulte dit :

    Vous voulez juste faire peur au monde!
    je trouve sa stupide . J’ai un piercing depuis environs 4 ans mon dentiste ne ma jamais parlé d’une inflammation de la gencive , si vous voulez faire peur a tous le monde pour que les perceurs non plus de travailles c’est réussis et puis vous gagner des sous en soignant le problème de gencive ne vous plaignez pas . On peut avoir des infections partout s’en pourtant être percé .

    • Dr Jules dit :

      Vous nous prêtez des intentions que nous n’avons pas à savoir que nous voulons faire peur aux gens. On nous pose une question et nous répondons objectivement mais en se fiant à des faits qui sont prouvés et vérifiables. Vous n’avez pas besoin de nous croire sur parole, tous ces cas sont réels et il y en a une foule d’autres documentés sur le Net.

      Comme j’ai expliqué précédemment, les complications sont rares mais elles existent. Certains n’ont aucun problème après des années, comme vous, mais d’autres en ont de très sérieux après quelques semaines ou mois. Un problème de gencive (récession) est une chose mais une infection systémique sévère en est une autre!

      En tant qu’orthodontistes, nous ne faisons pas de piercing, nous ne traitons pas les problèmes de gencives alors nous n’avons rien à gagner vous induire en erreur.

      Chacun est libre de faire ce qu’il ou elle veut faire mais faites-le dans un contexte de décision éclairée et de façon objective. Le but de cette section est de donner un peu d’information sur un autre aspect du piercing. Il y a certainement des “perceurs” qui avertiront leurs clients des problèmes potentiels du piercing mais ils ne le font pas tous. Comme expliqué précédemment, une des raisons est que, très souvent, ils ne savant pas que le piercing a mené à des problèmes car les clients ne vont pas les voir mais plutôt un médecin ou dentiste. Les cas de récessions gingivales sont assez communs et ce sont les dentistes qui les voient!

      • mace dit :

        Je n’ai aucun problème avec mon piercing
        Je voulais juste vous dire que ce que vous faite c’est du montage de tete car un piercing a la langue peut ne provoquer aucun probleme si c’etait si dangereux que ca je ne pense pas que ca serait autoriser de se faire piercer la langue ; j’ai un piercing a la levre et j’ai 000000000000000 probleme, c’est rare d’avoir des probleme est le faite d’avoir un piercing a la langue ne met pas en risque le comportement des jeunes c’est pa une barre de métal qui va donner envie a un garcon de boire de l’alccol ou a une fille de consommer de la drogue

        • Dr Jules dit :

          Ce n’est pas moi qui dit qu’il peut y avoir des problèmes mais plusieurs études. Vous dites vous-même que “c’est rare d’avoir des problèmes”. C’est exactement ce que nous disons; bien que ce soit rare, ce n’est pas impossible et cela arrive occasionnellement. Du point de vue dentaire, nous avons pu constater de visu plusieurs exemples de dommage aux gencives et aux dents.

          Le fait que ce ne soit pas interdit ne veut pas dire qu’il n’y a pas de problèmes potentiels. Il y a pleins de choses non interdites qui peuvent causer des problèmes; alcool, médicaments, sports dangereux et extrêmes, parachutisme, plongée sous-marine, bungee, musique trop forte, etc.

          • Céline dit :

            Je ne suis pas une jeune à la dérive et j’aimerais un piercing
            Bonjour, je trouve vraiment ça bien d’être au courant des risques car c’est vrai que même s’ils sont rare, on n’en parle pas souvent. Là ou je ne suis pas d’accord avec vous c’est sur votre position par rapport au comportement d’une personne qui fait ce piercing. Je pense qu’en réalité il y a ceux qui font ce piercing seulement parce qu’il trouve ça beau -> aucun rapport au comportement et ceux qui “tournent mal” et qui veulent se la jouer cool et se font ce fameux piercing, dans ce cas la personne est DÉJA en échec scolaire etc. et le piercing n’est que la conséquence de ce mode de vie mais une personne bien éduquée, bien entourée etc. ne va pas se mettre à tourner mal juste à cause d’un piercing. Il est important de savoir cela car pour des parents qui lisent ça ça peut avoir l’air très inquiétant alors que ça dépend totalement des cas, si mes parents acceptent je ferai ce piercing et je ne pense vraiment pas appartenir à cette catégorie de jeunes à la dérive.

            • Dr Jules dit :

              Ce à quoi vous référez n’est pas “ma position”, je ne fais que rapporter ce que des études ont constaté.

              Je suis bien d’accord avec vous que le piercing ne cause pas la dérive et la débauche. Les études rapportent simplement que ceux ayant des piercings ont une plus grande incidence de “problèmes” que la population sans piercing.

              Ceci étant dit, le but de cet article est de sensibilisé les gens qu’il y a des problèmes réels associés au piercing même si cela n’affectera pas tout le monde.

    • Roxane dit :

      Je n’ai pas de problèmes avec mon piercing après 6 ans.
      Bonjour.
      j’ai un pierçing à la langue depuis bientôt 6 années. Je n’ai jamais eut la moindre complication le concernant. Je ne joue pas spécialement avec non plus.
      Il faut aussi admettre que mettre des bijoux en acryllique plutôt qu’en titane et autres métaux, éloigne avantageusement les problèmes bucaux dentaires (comme l’abîmement des gencives, l’éventualité de mordre son bijou et donc de se casser un(des) dent(s)…). Le pierçing se casse, mais les dents restent en bon état.
      Mon dentiste n’a jamais rien eut à redire sur mon hydiène bucco dentaire.

      Après, évidement que le pierçing doit être éffectué chez un professionel agréé. Et certains médicaments
      “pré” pierçage, sont utiles (tels que l’extranase et un autre dont je n’ai plus le nom en tete, mais il s’agit d’homéopathie). Quoiqu’il en soit, il évite le gonflement de la langue suite au traumatisme du pierçage.

    • lili dit :

      je suis prothesiste dentaire et je sais se que cela peut produire dans le temps et cest tres mauvais tu veras sa avec le temps plein de nos patient regrette le choix du percing

  6. Agathe dit :

    Les amies n’ont eu aucun problème avec leur piercing!
    ”Adulte” a raisons mais ma fille veut avoir un piercing au labret decalé je ne sais quoi … Mais j’ai peur elle n’a que 13ans et si jamais une inflammation arrivait en plus elle est jeune . Mais je suis allée voir un perceur sans que ma fille le sache bien sur , et apparemment si elle nettoie bien sa ne risque rien aucun danger puis un mois plus tard j’ai eu le temps de réfléchir mais c’était non dés le départ et puis j’ai vu ces copines elle en avaient toutes et sa ne c’était jamais infectés . Donc finalement je lui fais plaisir même si je n’aime pas du tout sa mais les temps on changés !!!

    • Dr Jules dit :

      Il est certain qu’une bonne hygiène et suivre les précautions d’usage diminuerons les chances d’avoir des problèmes.
      Demandez-donc à votre perceur qu’il vous donne une garantie écrite sur l’impossibilité de n’avoir aucune séquelle ou complication si votre fille suit toutes ses recommandations à la lettre! IL changera probablement son discours…
      Comment pouvez-vous “bien nettoyer” l’endroit du corps où il y a le plus de bactéries?

  7. Marie dit :

    Comment puis-je minimiser les risques du piercing lingual ou buccal?
    Bonjour,
    Voilà un petit moment maintenant que je parle du piercing lingual avec ma mère, sans arriver à lui arracher une réponse quelconque. Je vois bien qu’elle est indécise et je la comprends, c’est normal. Mais j’ai, depuis un bout de temps, vraiment envie dans faire un. Alors, ayant l’intention de le faire et de convaincre ma mère, je me renseigne énormément sur le sujet et … Tout ces risques, ces complications … Ça me fait un peu peur, à vrai dire. Mais, si on fait les soins nécessaires, on ne devrait avoir que peu de risques, comme dit plus haut … Mais j’avais deux questions …

    La première, et si peu utile soit elle, concerne la chlorexydine et je me demandais … Ce produit ne se trouve-il qu’en pharmacie ? Et également … En quoi est-il approprié de l’appliquer après un piercing ?
    Autre question, car je ne connais pas grand chose sur le sujet …la bouche étant un vrai nid à bactérie en tout genre, je me demandais si le faite de saliver beaucoup n’était pas un effet qui rendait les bactéries plus nombreuses ou si, quand on a une tendance à une forte salivation le piercing n’est il pas déconseillé ?
    Merci d’avance,
    Cordialement.

    • Dr Jules dit :

      Il y a en effet plusieurs risques et complications possibles avec le piercing buccal et particulièrement dans la langue. Ceci est une réalité qu’il ne faut pas ignorer même si les complications graves sont rares.
      La chlorhexidine est un antiseptique qui est souvent utilisé pour minimiser les risques d’infection après des procédures chirurgicales en bouche mais vous ne pouvez pas utiliser ce produit constamment. En utiliser après la pose du piercing ne peut pas nuire. Même si vous tentez d’aseptiser votre bouche, vous ne pourrez jamais y arriver complètement. Il est certain qu’une bonne hygiène buccale minimise les risques d’infection de tous genres. Le fait de beaucoup saliver ne changera pas grand chose à votre flore buccale (bactéries).

  8. Heloïse dit :

    Dois-je m’inquiéter de mon piercing récent?
    Bonjour,
    Je me suis faite percer il y’a 2 jours à la lèvre inférieur au centre (labret centré), sans vraiment être au courant des risques de déchaussement que cela pouvait engendré…
    Je suis satisfaite de mon piercing, mais je suis prête à la retirer si jamais un risque de déchaussement se fait sentir.
    Mais le déchaussement est-il inévitable pour ce type de piercing ? N’y a t-il personne qui a su le garder des années sans avoir de problèmes ? Si non, quelles sont les précautions à prendre pour limiter les risques le plus longtemps et le mieux possible ?
    Et dernier point, j’ai entendu dire que les piercings de type fer à cheval (donc sans plateau à l’intérieur de la bouche) ne cause pas de dommage à l’émail et aux gencives, est-ce vrai ?

    • Dr Jules dit :

      Oui, il y a des gens qui ont un piercing pendant des années sans qu’il y ait de problèmes réels. Cependant, ceux qui ont des problèmes en ont parfois de très sérieux. Pour vous mettre le plus de chances de cotre côté et minimiser les problèmes potentiels, ayez une hygiène buccale impeccable et vérifiez régulièrement l’état de votre gencive près de l’attache du piercing dans la bouche.

      Tout type de piercing peut causer du dommage à l’émail et/ou la gencive.

      • kimberly dit :

        Douleur et enflure après un piercing
        Bonsoir, je me suis fait percé la langue il y a 2 jour et sa fait toujours mal et j’ai la langue enflé… j’aimerais savoir ce que je peut faire pour éviter tout genre de risque et les mesure a prendre pour mieux gardé ma santé. Merci en n’avance

        • Dr Jules dit :

          Pour la douleur; des analgésiques.

          Assurez-vous d’avoir une hygiène buccodentaire impeccable pour minimiser les risques d’infection.
          Si la situation ne s’améliore pas rapidement, communiquez avec le praticien ayant fait votre piercing pour qu’il évalue le tout et fasse les recommandations appropriées.

  9. Lea dit :

    A quelle fréquence les problème de perçage existe t il ? En pourcentage combien de personne en ayant fais un a eut un problème par la suite ?

    • Dr Jules dit :

      La seule statistique que je connaisse à ce sujet est celle mentionnée plus haut dans cette page soit :
      17 % de tous les piercings sont associés à des complications allant de négligeables à des conditions pouvant mettre la vie en danger.”
      ce qui correspond presque à 1/5 des piercings, ce qui n’est pas négligeable…

      Les problèmes peuvent cependant varier beaucoup selon le type de piercing, l’endroit où il est fait, l’hygiène buccale, etc.

  10. Amélie dit :

    Salut j’ai des broches ainsi qu’un appareil dentaire. J’aimerais savoir si je peux me faire percer le labret quand même et si oui , quel sorte de piercing dois-je avoir ?

    Je tiens a vous dire que vous avez vraiment l’air a exagerer et que je ne trouve pas votre article tres “objectif”

    merci de me repondre 🙂

    • Dr Jules dit :

      – Oui il est “possible” de faire un piercing même si vous avez des appareils dentaires.
      – N’importe quel type de piercing est possible mais choisissez-en un le moins invasif possible et placez-le à un endroit où il y a le moins de chances possible que cela cause du dommage tel qu’illustré dans cette page (usure des dents, récession gingivale, etc.).
      – À quel niveau trouvez-vous qu’on a “exagéré” dans cet article et manqué d’objectivité? Ce contenu ne rapporte que des faits et les photos sont des cas vécus réels et non des montages Photoshop! 🙂

  11. vanina dit :

    Piercing avec dents douloureuses et inflammation?
    bonjour,
    depuis longtemps j’ai eu envie de faire un piercing à la langue.
    Sa y est j’ai rendez vous samedi seulement entre temps je me suis rendue compte que une de mes dent est douloureuse et j’ai une petite inflammation de la gencive.

    Est ce plus dangereux de me faire percer la langue dans ces conditions ?
    Dois-je repousser mon rendez vous et passer par la case dentiste AVANT ?

    merci.

    • Dr Jules dit :

      Si le piercing n’est pas en contact direct avec la région problématique de votre gencive, ce n’est peut-être pas plus risqué mais… je n’ai pas dit sans risque! L’inflammation est probablement un signe d’infection quelconque dans votre bouche et indique la présence de pathogènes (bactéries). Cela pourra-t-il être un facteur dans la guérison du piercing?
      Vous pourriez au moins consulter votre dentiste généraliste pour qu’il détermine la raison pour laquelle vos dents sont sensibles.
      Assurez-vous de faire affaire avec quelqu’un de compétent et qui respecte les plus hautes normes de stérilisation pour ce genre de travail.

      J’imagine que vous avez lu cette chronique sur le piercing?

  12. alisson dit :

    Bonjour . Voilà je me suis fais percer la langue il y a bientôt 1 semaine et jai l’impression que depuis jai mal au dents . Apres jai toujours eu les dents sensibles.. c’est une coïncidence ou pas ?

    • Dr Jules dit :

      Peut-être que c’est une coincidence ou peut-être que pas.
      Cela dépend en partie de quelles dents sont sensibles. Si ce sont des dents qui sont en relation directe avec votre piercing qui sont sont sensibles, comme les incisives inférieures, il peut y avoir une relation avec le piercing, sinon, ce serait difficile à expliquer à moins que le fait d’avoirce piercing ait créé une habitude comme du serrement de dents, bruxisme, etc. mais j’en doute.

  13. sandra dit :

    Réfléchissez avant un piercing!
    bonjour
    j’ai lu votre commentaire.Je crois que je vais encor réfléchir. car j’envisageais me faire un piercing buccal, votre commentaire est vraiment touchant, et je dirais a tous: tout nous est permis mais tout n’ai pas toujours utile; réfléchissez avant: cela vaut la peine de risqué tout ceci pour un piercing? A toi de voire

  14. Émilia dit :

    Réaction des tissus suite à un piercing
    Voilà je me suis faite percée il y a 4 jours mais pour des raisons personnel je l’ai enlevée et depuis il y a une boule qui c formée à la place du piercing est ce normale ??????

    • Dr Jules dit :

      Oui et non! oui car il est normal d’avoir une réaction des tissus lorsqu’une telle intervention est faite mais si cela ne se résorbe pas, il peut y avoir une infection ou une réaction exagérée des tissus qui n’est pas normale ou du moins indésirable. N’hésitez pas à retourner voir la personne qui a fait le piercing ou votre dentiste généraliste pour faire évaluer le tout car des complications peuvent survenir assez rapidement.

  15. adeline dit :

    Bonjour j’ai 22 ans et je pense me faire un percing à la langue.. Je suis tombé sur votre site.. J’ai un manque demail depuis petite et un début de dechaussement des dents… Est on obligé d’avoir les problèmes que vous enoncez ?

  16. Roxane dit :

    Piercing lingual et gouttière
    Bonjour,
    J’aimerais bien me faire un piercing à la langue mais le problème c’est que je bruxe (grincement de dents). J’ai une gouttière que je met chaque nuit mais je me demande si y a pas un risque d’arracher le bijou?

    • Dr Jules dit :

      Je ne crois pas que la gouttière touche au barbell ou autre item de piercing que vous auriez dans la langue alors ça ne devrait pas être un problème (en ce qui concerne la gouttière) mais essayez-le et vous verrez s’il y a un contact entre les deux.

  17. Angel dit :

    Piercing et aphtes
    Bonjour
    je voudrai me faire un piercing au labret décalé et j’ai un genre d’aphtes mais ce n’est pas des aphtes ça fait longtemps que j’ai ça est c’que sa pose problème pour me faire percer?

    • Dr Jules dit :

      Difficile à dire… mais je crois qu’il serait préférable d’éliminer toute forme d’infection ou ulcération dans votre bouche avant d’envisager un piercing. Consultez votre dentiste généraliste pour u examen clinique et qu’il tente de déterminer la cause de cet “aphte” qui persiste.

  18. L.A dit :

    Le piercing des joues comporte-t-il des risques?
    Bonjour j’ai 15 ans et j’aimerais me faire perçer les fossettes (joues) connaissez-vous les complications qu’il peut y avoir suite à ce perçage?? Puis aussi avant je portais des lunettes et les tiges (qui étaient en fer) me donnaient des réactions (rougeurs/démangeaisons) alors je ne sais pas s’ils y aurait des risques d’infections suite au perçage de joues (puisqu’ils utilisent très souvent des labrets faits de métaux)… En tout cas merci d’avance ^^

    • Dr Jules dit :

      Les risques de perçage des joues seront similaires aux autres types de perçage dans la bouche car le piercing est tout de même exposé à la flore buccale à l’intérieur de la bouche où sera une partie du piercing. Cependant, il est moins probable qu’une infection se propage de l’extérieur vers l’intérieur par l’entremise du piercing… mais ce n’est pas impossible.

  19. Astrid dit :

    Puis-je faire un piercing de la langue avec une gingivite sévère?
    Bonjour 🙂
    Voilà il y’a de ça 6 mois je me suis fait percer le nombril. Je n’ai eu aucuns problèmes. Maintenant je souhaiterai me faire un piercing à la langue.. Tout en sachant que si je le fais je retournerai chez le même perceur qui m’a fait le nombril. En effet je sais qu’il n’ y ‘aura pas de problèmes d’hygiène car il fait très attention (lorsqu’il m’a fait celui du nombril j’ai bien vu que tout est stérilisé, à usage unique, port de gants etc.. donc de ce côté là pas de problèmes.

    Ce qui me fait le plus peur c’est que depuis 2 mois j’ai des petits problèmes de gingivite.. mon dentiste a même du me prendre en urgence car ma gencive se décolle.. elle m’a fait un détartrage (ou j’ai énormément saigné) et m’a donnée des antibiotiques. C’était passé mais là je sens que ma gencive commence à se redecoller.. Si je fais mon piercing à la langue cela vas t’il aggraver mon cas? Ou pas?
    Je fais des bains de bouche tout les jours et utilise un dentifrice acheté en pharmacie ! Je me dis que si je suit toutes les règles d’hygiènes il ne devrait pas y’avoir de problèmes.. qu’en pensez vous? Merci de vos conseils.

    • Dr Jules dit :

      Un piercing buccal comporte plusieurs risques potentiels, même dans les meilleures circonstances.
      Dans des conditions où une gingivite importante ou autre forme d’infection de gencive sont présentes, les risques sont certainement augmentés.
      Si vous envisagez un piercing de la langue ou autre piercing buccal, il serait primordial d’améliorer votre hygiène buccale afin de diminuer les risques d’infection qui sont toujours présents. Un simple bain de bouche ou l’utilisation de n’importe quel dentifrice (peu importe ce que prétendent les fabricants de ces produits) ne changera pas grand chose à votre gingivite.

      Pour en savoir plus sur l’hygiène buccale pendant un traitement d’orthodontie (ceci s’applique même si vous n’avez pas de “broches”).

  20. Zetay dit :

    Mon expérience personnelle avec le piercing
    Bonjour,

    J’ai lu à peu près tous les commentaires ainsi que l’article.
    J’ai un piercing en labret centré et je n’ai eu aucun soucis. malgré le déchaussement d’une dent que j’ai depuis des années, une implantation catastrophique (pas d’appareil, j’aime pas qu’on touche à ma bouche mais pour le piercing pas de soucis) ainsi que le fait d’avoir une bouche à aphtes. Oui vu sous cet angle ma bouche ne semble pas géniale pour un piercing.
    Mais comme je suis tétu, j’ai franchi le pas après l’arcade, les lobes et le cartilage.

    Je n’aurais que peu de choses à dire, mais oui il y a des risques, mais en ayant une bonne hygiène ça marche très bien. J’en ai moi-même eu avec 2 de mes piercing au cartilage, à force de dormir dessus j’ai fait des boules de chair, avec une petite infection sur l’une d’elle par manque de vigilance mais mon pierceur a été génial et en 1 semaine je n’avais presque plus rien! (le meilleur que j’ai pu rencontrer !).
    Mais le principal pour éviter les complications, c’est le pierceur! Normalement le pierceur saura percer sans qu’il n’y ait de problème, il connait son métier (s’il est compétent, sinon à ignorer!). Perso j’ai juste le bas de mon plateau qui touche le haut de mes dents du bas. Et pour éviter les complication directement sur les dents, un piercing en plastique est largement mieux !

    Je pense que l’article est peut être trop subjectif car incomplet. Il faudrait mettre aussi dans les cause l’emplacement du piercing, par exemple, trop bas sur la lèvre, trop loin sur la langue, etc.
    Et je trouve l’enquête de 1996 un peu dépassée, depuis les mentalités ont changé…

    Donc pour résumer en quelques points:
    – oui il y a des risques, c’est évident
    – il faut trouver un pierceur qui sache percer et qui sache bien mettre en garde dès le début sur tout ce qui concerne l’intervention et l’entretien
    – il faut être propre et avoir une suivis régulier (je vais voir le mien une fois par an)

    J’espère avoir pu être clair et essayer de rester objectif dans la mesure du possible.

    • Dr Jules dit :

      Ce texte n’avais pas la prétention d’être complet mais de simplement parler de l’aspect “dentaire” du piercing.
      Vous avez raison en mentionnant que l’endroit où le piercing est fait dans la bouche (ou ailleurs) peut avoir un effet sur le succès de l’intervention et les séquelles immédiates et à plus long terme et qu’une hygiène impeccable diminue grandement les chances d’avoir des problèmes (mais ne les élimine pas).

      Merci pour votre témoignage.

  21. fannette dit :

    Le piercing peut-il causer une glaire?
    Bonjour , jai 18 ans , je me suis fait percer la langue hier ( jai dja un surface et un au nombril) , ce matin jai lu l’article et tout vos commentaires , jai donc une question car je suis une enrhumé chronique ^^ tout les jours de l’année je me mouche et jai des glaire… ma mere était d’accord jusqua ce quelle ai lut plusieur article du genre , elle veut donc que je lenleve car elle dit qua cause des glaire c sur il va sinfecter , qqun a deja eu un problème du genre …? C vraiment dangereux? pas risquer de lenlever pendant que la langue est encore enflées ? Et c pas dangereux de faire le labret centrée juste apres avoir enlever la langue ?

    • Dr Jules dit :

      Je ne connais pas tous les cas problématiques suite à un piercing!
      Si vous voulez savoir s’il y a une relation entre un symptômes et votre piercing, enlevez le piercing un certain temps et si le symptômes disparait (glaire;sécrétion visqueuse d’une muqueuse) alors c’est peut-être relié. Si, par la suite, vous le remettez et que le symptôme apparait à nouveau, ça peut indiquer une relation de cause à effet.

  22. Sandra dit :

    bjr j’ai lu les différents commentaire et je fais le constat que beaucoup malgré tout les conseils désir en faire un piercing. beuh moi je crois tjr que ce n’est pas très utile? D’abord pourquoi je fais un piercing? Pour être belle je pense que tu l’est déjà sans toutes ces choses. Alors après tout c’est toi qui décide saches juste que c’est pas essentiel pour toi.

  23. NACHIN dit :

    Piercing et tabagisme
    Bonjour,

    Je souhaitais par dessus tout un labret centré, donc sous la lèvre. J’avoue que tous ces commentaires depuis des années me font un peu flipper quant à une éventuelle inflammation voire dégradation de la gencive ou encore pire un déchaussement. Je n’ai pas les gencives particulièrement sensibles mais je fume et ai déjà eu beaucoup de soucis de dents (extraction, implant…). De fait, je crains encore davantage le piercing. J’ai l’impression, en lisant tout cela, que les problèmes rencontrés sont majoritairement liés au piercing lingual plus qu’au reste. Est-ce une réalité ? Ou les risques sont-ils équivalents ?
    Je prends le temps, en tout cas, le temps de la réflexion….

    Merci.

  24. Mélissa dit :

    Bonjour,
    J’ai enlever mes broches il y a 4 mois et je pense me faire percer la langue. Cependant, ma famille dit que quand tu as porter des broches que en me faisant percer la langue mes dents reviendrons comme au tout début avant d’avoir mes broches. Est-ce que cela est vrai?

    • Dr Jules dit :

      Ceux qui vous ont dit ça n’ont aucune idée de quoi ils parlent.
      Les dents ne sauront pas que vous avez un piercing et ne se mettront pas à bouger subitement à cause de cela! Il n’y a aucun rapport possible entre un piercing et une récidive de corrections orthodontiques. Il y a cependant plusieurs raisons pour ne pas faire de piercing, comme discuté dans cette même page, mais cela ne changera rien à la stabilité de vos corrections orthodontiques.

      Pour en savoir plus sur la rétention orthodontique et la stabilité des corrections.

  25. RoxaneB dit :

    Bonsoir,jai envie de me faire un piercing mais mon pere crois que avoir un piercing a la langue signigie etre une pute. Je sais que cest un peu hors sujet mais jaimerai des avis. Merci :\

  26. Cynthia dit :

    Après mon expérience de 4 ans avec un piercing, je le déconseille fortement.

    Après 4 ans que je porte un piercing sur la langue ( tige en plastique )
    je n’es JAMAIS pris l’habitude de jouer avec !! félicitation pour moi … PAR CONTRE .
    Il m’est arrivé souvent que je morde la boule par accident .. OUCH pas a peut près !!
    OU de claquer mes dents frontales !! déja fragile !!!
    Aujourd’hui je ressentais une petit irritation de ma gencive frontale ( les deux petites dents d’en avant en bas ..)
    Et en observant .. j ‘ai remarqué que ma gencive été descendu d’une petite coche encore !!( il était deja un peu descendu ) … je commence a voir une petite partie de dent un peu plus sombre !!
    Alors la je dis ; S’en es assez !! c’est inutile .. et franchement ca sert vraiment a rien d’avoir un foutu piercing . qui te rend cute maintenant .. mais dans 10 ans .. tauras pus tes dents !!

    Sur ce !! bonne chance avec ca !! Mais a déconseillé , pcq peu importe ce que tu feras avec .. tige en plastique ne pas jouer avec … tu finiras par avoir des problèmes buccaux – dentaire !
    Et pensez pas que je suis une vieille dame qui avertit la jeunesse non . J’ai 20 ans et franchement adieu l’enfantillage qu’est d’avoir un piercing .

    • Dr Jules dit :

      Merci pour ce témoignage d’une personne qui parle en connaissance de cause et qui a vécu l’expérience du piercing.
      Le piercing n’est pas problématique pour tous mais lorsque ça va mal, ça peut dégringoler assez rapidement et sérieusement.

      Ce que vous décrivez est probablement du déchaussement dentaire ou une récession gingivale (voir la section sur la parodontie pour en savoir plus sur la récession).

      Quant à la dent qui change de couleur, ce n’est peut-être pas causé directement par le piercing mais cela vaudrait la peine d’être évalué par un dentiste généraliste.

  27. Claw dit :

    Bonjour je voudrai savoir en mettant un boule en silicon a son percing sur la langue au lieux du plastique et du métal cela diminuerai t’il les risque pour les dents et les gencives ?

    • Dr Jules dit :

      Il est certain que plus un qui entre en contact avec les dents ou la gencive est “mou”, plus faibles seront les risques qu’ils causent du dommage comme de l’usure, de l’abrasion, etc. mais cela ne saurait “garantir” que rien de néfaste ne se passera… Les risques d’infection demeureront les mêmes.

  28. patricia dit :

    je ne pense pas que avoir de rapports sexuelles à 16 ans soit une conduite à risque chez une fille

    • Julie dit :

      Tout à fait d’accord avec vous ! Cet article diabolise totalement le piercing…

      • Dr Jules dit :

        Ne portez pas d,intentions à cet “article” il ne vise qu’à sensibiliser les gens aux problèmes bucco-dentaires possibles associés au piercing et ceci et amplement documenté et vérifié dans la littérature et cliniquement.

        Je mentionne aussi des conclusions d’études ayant étudié le phénomène du piercing et ne suis pas l’auteur de ces textes. Cela ne dit pas qu’il y a une relation de “cause à effet” entre le piercing et tous les autres problèmes. Vous pouvez écrire aux auteurs des études si vous voulez argumenter leurs conclusions.

  29. Vivi dit :

    Bonjour,

    Suite à un traitement orthodontique je porte une gouttière en céramique derrière mes dents du haut. Est-ce certain que le piercing à la langue cause des dommages à cette gouttière ?

  30. Vivi dit :

    Plus de discrétion qu’une contention en “métal”

    • Dr Jules dit :

      J’aimerais bien voir ce à quoi cet appareil ressemble car je n’ai jamais entendu parler de cela…
      ¨tes-vous certaine qu’il s’agit de céramique et non de matériau composite? Cet appareil a-t-il été fabriqué en laboratoire?

  31. Melouw dit :

    Bonjour j’ai 16 ans et depuis que j’ai 14 ans je souhaite me faire percer la langue sauf que mes parents on peur des risques, j’aimerais pouvoir les convaincre car je souhaite réellement l’avoir. Je pense vraiment que si j’ai une bonne hygiène de la bouche et n’ayant aucun problème au dent il y auras aucun rien… Je porte déjà un piercing madonna (en haut de la lèvre) et je n’ai jamais eu aucun problème, il a super bien cicatrisé. Mais en voyant les articles je suis un peut séptique. Réellement qu’elle sont les risques qu’on peut avoir en ayant une bonne hygiène de la bouche et en suivant bien toute les instructions du perceur ? Cordialement.

    • Dr Jules dit :

      Je ne sais trop quoi vous dire…
      Il y a toujours des risque avec le piercing buccal mais si vous avez une bonne hygiène buccodentaire vous minimisez les chances d’avoir des problèmes sans pouvoir éliminer cette possibilité complètement. Plusieurs personnes ont des piercings sans aucune conséquence mais d’autres ont de sérieux problèmes et il est difficile voire impossible de prédire qui sont les personnes les plus à risque bien que l’hygiène buccodentaire soit un facteur extrêmement important dans cette équation complexe.

    • Esmeralda dit :

      Bonjour j aurait voulut on petit renseignement j ai 14 ans et je me suis fait un labret décaler gauche hier et j aimerait bien savoir si mon piercing et bien poser ? Doit il tourner a l intérieur ou pas ?

      • Dr Jules dit :

        Je ne suis pas expert en ce domaine mais j’imagine que la tige étant libre dans les tissus (langue, lèvre, etc.) cela doit permettre aux deux extrémités du labret d’être mobiles soit de tourner…

  32. titpanda dit :

    J’aimerais me faire un percing sur la langue et sa me resure pas du tout…. Aider moi

    • Dr Jules dit :

      Il n’y a rien de rassurant à vouloir faire un piercing dans la langue… il existe plusieurs risques associés à cette procédure, je ne sais pas comment je pourrais vous rassurer!
      Si jamais vous le faite, assurez-vous de le faire avec quelqu’un de “professionnel”…

  33. Tish dit :

    Bonsoir,

    Je me suis percée la langue il y’a une semaine.

    Aujourd’hui j’ai ressenti un douleur aux gencives et j’ai remarqué que une couleur assez rouge . Les heures passent et là je vois des légers petits bouton blancs qui apparaissent, quand je parle ça tire et c’est assez gênant . Que dois je faire ? Est-ce qu’il y’a un lien avec mon Piercing ?

  34. Kellyra dit :

    Bonjour j ai un probleme voilà j ai fait un piercing labret y a 1 ans maintenant on me l as fait retire pour photo d identité donc j ai pu le remettre après je vois que le bijou a l intérieur est bouché dans la peau de mes lèvres j ai contacté partout on peut rien faire pour m aider je suis. Très angoissée et stressé pouvez vous me suggérer quoi faire puisque on me fait peur que c’est moi qui dois le faire

  35. Emma dit :

    j’ai 16 ans et je veux me faire un piercing a la langue mais mes parents refuse a cause des risques en courue que vous avez énoncée. Comment puis je les rassurer et comment les faire changer d ‘avis ?

    • Dr Jules dit :

      Je ne sais pas quels arguments vous donner pour convaincre vos parents car il y a des risques réels à faire un tel piercing et si vous étiez ma fille, je tenterais certainement de vous en dissuader!

  36. Ludivine dit :

    je voulais savoir pour un détartrage doit on enlever les piercing ( labret ) et il es juste fait donc je ne pourrais pas l’enlever ..

  37. kimberly oummi dit :

    Séquelles suite à un piercing de la langue
    Bsr jai un morceau de peau (chaire) qui pousse sur ma bielle en bas de ma langue es que c’est normal ?
    et en plus de cela sa fait mal alors que quand j’ai percer y a de cela 1 mois.
    Merci de me repondre

    • Dr Jules dit :

      Douleur après un mois et excroissance de tissus sur la langue… NON, ce n’est certainement pas normal.
      Consultez votre dentiste généraliste qui est l’expert de la bouche, il vous éclairera davantage.

  38. Solène dit :

    Hématome sur la langue suite à un piercing lingual
    Bonjour je me suis faite percée la langue il y a deux jours et tout semble normal bien qu’un peu mal. Mais ce matin en me réveillant j’ai eu la surprise d’avoir un gros hématome autour du piercing.. Il y avait une petite boule de sang autour de la tige que j’ai nettoyé.
    Mais ma langue n’est pas gonflée , je n’ai pas plus mal que d’habitude et l’hématome n’est que sur le dessus de la langue.
    Est ce que je dois m’inquièter de cette hématome? Qu’est ce que je devrai faire pour qu’il disparaisse et que tout aille mieux?

    • Dr Jules dit :

      Sous toutes réserves, si vos symptômes demeurent stables, il ne devrait pas y avoir de problèmes et le tout devrait s’améliorer progressivement, mais si vous avez de l’enflure additionnelle, fièvre (infection) ou autre symptômes anormal, consultez un dentiste immédiatement.

      Il n’y a pas grand chose à faire que d’attendre que la nature fasse son oeuvre avec la guérison normale.

  39. Céline dit :

    Témoignage d’une personne ayant eu un piercing”

    Bonjour,

    Je tiens à apporter mon témoignage car j’aurais bien aimé moi être consciente de certains problèmes qui peuvent survenir suite à la pose d’un labret. En l’occurrence, chez moi, le frottement (malgré un embout en plastique transparent et non métallique) à engendré un début de déchaussement sur deux dents par usure de la gencive, je dirais donc, faites ce piercing si vous en avez envie mais soyez attentif aux éventuelles modifications qui surviennent et s’il n’y a pas d’autres solutions, enlevez-le, c’est ce que j’ai du faire, non sans regrets, mais je préfère de loin avoir de belles dents et une gencive en bon état qu’un piercing!

  40. Caroline dit :

    Les études sur le piercing sont désuètes et ne reflètent pas la réalité d’aujourd’hui

    Bonjour, je suis navrée car je respecte votre travail d’auteur, cependant je suis me sens obligée de pousser un coup de gueule contre cet extrait:

    “Une étude intéressante (1996)5 ayant évalué 4,500 adolescents entre 12 et 21 ans a même révélé que ceux ayant un piercing corporel étaient plus susceptibles d’avoir des comportements à risque tels que :

    Garçons : problème d’alcool, s’attirer des ennuis avec les parents, l’école et les amis à cause de l’alcool, et de l’absentéisme.
    Files : avoir eu des rapports sexuels, avoir fumé des cigarettes ou de la marijuana dans le dernier mois, et d’avoir un échec scolaire. Elles étaient aussi plus susceptibles d’avoir séché des cours lors de la dernière année, d’avoir un comportement antisocial comme peindre des graffitis et commettre des larcins et vols à l’étalage”

    Hum….. Comment vous dire… Sommes nous réellement obligé de nous fier à cette étude qui date tout de même d’il y a 20 ans? Les mentalités n’ont elles pas évolués? Personnellement je me suis faite percer la langue il y a deux ans, soit à 20 ans. Et je persiste à chercher où est le lien entre un piercing et le fait de “fumer de la marijuana, etre en échec scolaire, sécher les cours,…” Contrairement à ce que peuvent penser certaines personnes, je n’ai jamais été en échec scolaire et je ne me suis jamais droguée, je n’ai jamais volé, j’ai des amis,… Je ne pense pas être un exemple, seulement je pense que la plupart des jeunes de ma génération ayant des piercing sont dans la même situation que moi.

    Alors s’il vous plaît, Dr Jules, pouvez vous rectifier cet article avec un sondage plus récent qui ne ferait pas passer les jeunes percés pour des “délinquants, drogués et en échec scolaire”. Je vous assure… Je suis frustrée de lire ce sondage qui date d’aussi longtemps et qui ne représente plus les jeunes d’aujourd’hui. On dirait que votre objectif est de faire peur aux gens (du type : “si vous vous faites percer, alors vous allez échouer dans votre vie”) alors qu’au contraire votre role serait surtout de les prévenir des risques et de faire en sorte d’informer au mieux chacun dans ses choix, pour éviter ce type de problèmes (ce que vous faites parfaitement dans les réponses au commentaires d’ailleurs). Du coup je ne comprend pas pourquoi vous ne mettez pas à jour votre article.

    Cordialement.
    Caroline

    • Dr Jules dit :

      À propos de la littérature sur le piercing

      Il faut comprendre le contexte de cette chronique. Elle a été publié il y a déjà plusieurs années lorsque nous recevions plusieurs questions sur les effets néfastes du piercing dans la cavité buccale (dents, gencives, etc.). Lorsque le sujet traité n’est pas mon domaine d’expertise immédiat (l’orthodontie), je fais de la recherche dans différentes sources (medline, banques de sonnées médicales, revues scientifiques dentaires, orthodontiques, etc.) pour avoir de l’information qui se base sur des faits scientifiques ou des études reconnues dans la mesure du possible.
      Or, même si une étude date de 10, 20 ou 30 ans, cela ne veut pas dire qu’elle n’est pas valable et lorsqu’elle revient constamment dans les revues de littératures qui elles évaluent des centaines de titres sur un sujet particulier, c’est parce que elle a du contenu qui est reconnu et encore valable. Nous avons ainsi des études en orthodontie qui datent de plusieurs décennies et qui n’obtiendraient pas de résultats très différents que ceux obtenus à l’époque si elles étaient refaites aujourd’hui.

      De plus, je ne suis pas régulièrement l’actualité scientifique sur le piercing pour voir s’il y a des études récentes car ceci serait trop exigeant (il est déjà assez difficile de se garder à jour en orthodontie!) alors je ne “met pas à jour” le contenu avec les études les plus récentes, s’il y en a.

      Ceci étant dit, je suis d’accord avec vous qu’il ne faut pas généraliser et prétendre que les gens ayant un piercing vont automatiquement mal “tourner”. Je connais bien des gens et plusieurs de nos patients qui ont un piercing et ils sont parfaitement “normaux”. Ce n’est pas moi qui le dit, et je ne fais que rapporter des conclusions d’études, ceux qui ont un piercing ont statistiquement plus de chances d’avoir les problèmes décrits dans ces différentes études. Les mentalités on peut-être évolué mais pas les faits qui eux, sont mesurables et quantifiables.

      Vous avez cependant piqué ma curiosité en me demandant de trouver une étude plus récente. Vous serez certainement déçue de savoir que ce que j’ai trouvé n’est pas différent que ce qui était disponible il y a 20 ans.

      Par exemple, une étude intitulée “Body piercing in adolescents and young adults” (1) publiée il y a à peine quelques mois (février 2016) et qui cite des articles de références datant de 2002 (4), 2004 (22) et 2013 (23)conclue que :

      “Bien que le perçage corporel a été associée à des comportements de prise de risques, la population échantillonnée semble affecter les comportements associés à l’art corporel [4,22]. Dans, une enquête urbaine clinique (484 adolescents), le perçage corporel a été associé à des comportements de troubles alimentaires, d’usage de drogues, d’utilisation de drogues dures, d’activité sexuelle et de suicide [4]. Dans une autre étude, les étudiants avec des piercings ont rapporté de manière substantielle et significative une plus grande fréquence de d’activité sexuelle avant le mariage que les étudiants sans piercing [23].”

      Cet article contient tout de même 150 références scientifiques dont la majorité ont été publiées après l’année 2000!

      Moi aussi je trouve désolant lire de telles études mais, contrairement aux idées préconçues (bonnes ou mauvaises), elles sont basées sur des faits. Notre objectif n’est pas de “faire peur aux gens” comme vous le dite mais simplement de les alerter, les informer et les conscientiser à une réalité (qui peut être variable je l’admet) qui n’est pas énoncée dans d’autres milieux.

      Vous me demandez de “rectifier cet article avec un sondage plus récent”. Je ne demande pas mieux que de le faire… si quelqu’un peut me donner les références de telles études (et non un “sondage”) car de mon côté, je n’ai rien trouvé de récent qui réfute ce qui fut publié il y a 20 ans et que les études récentes supportent toujours.

      Si on veut mettre à jour l’information véhiculée sur le net, je pourrais vous diriger vers un site d’aide aux adolescents très en vue (TeenHelp.com) qui publie le texte suivant dans leur section sur le piercing :


      Body piercing may be associated with risky behaviors, including:
      * Abuse of alcohol, tobacco, or drugs
      * Sexual activity, especially risky sexual activity
      * Gambling
      * Russian roulette
      * Antisocial behavior
      * Suicidal thoughts
      Excessive tattoos or piercings may be a form of self harm. Teens may engage in self harm because of low self esteem and inability to find healthy ways to deal with their emotions. Self harm may cause teens to feel even worse about themselves and to continue the cycle of self harm. Counseling can help with this problem.
      Self-harm can indicate a number of mental health problems:
      * History of abuse
      * Depression
      * Psychosis
      * Post traumatic stress disorder
      * Bipolar disorder
      * Developing borderline personality disorder
      Piercings and tattoos are not always a sign of psychological or emotional problems, but they are associated with these problems, so parents, doctors, or others who are concerned about a teen who has or is interested in piercings and tattoos should consider the possibility. It is also a good idea to talk to the teen to help them examine why they want piercings or tattoos and determine if they may have unresolved emotional problems that should be dealt with. Parents should teach teens to value and respect themselves and their body, and encourage them to find healthy outlets for self-expression and for negative feelings, such as calming music, poetry, journals, exercise, or meditation.


      Vous me dites que notre “role serait surtout de les prévenir des risques et de faire en sorte d’informer au mieux chacun dans ses choix, pour éviter ce type de problème”. Et bien si ce n’est pas ce que nous faisons avec cette chronique et ce blogue, je ne sais pas comment on pourrait mieux informer les gens.

      Je ne demande pas mieux que d’ajouter d’autre information en autant qu’elle est supportée scientifiquement le moindrement.

      Ceci étant dit, évidemment chacun est libre de ses choix et décisions.


      Référence :
      (1)-“Body piercing in adolescents and young adults”, by R Michelle Schmidt, MD, MPH and Myrna L Armstrong, EdD, RN, FAAN
      https://uptodate.bidmc.org/contents/body-piercing-in-adolescents-and-young-adults

      • Caroline dit :

        Bonjour,

        Je tiens énormément à vous remercier pour avoir donné une réponse à mon étonnement. De même, je suis touchée d’avoir piqué votre curiosité au point de faire de plus amples recherches sur d’actuelles études. Quelle ne fut pas ma surprise en apprenant que celle-ci était encore viable à l’heure actuelle. De ce fait, je ne remet aucunement en cause les études faites par des professionnels, seulement, d’après mon point de vue (encore une fois cela reste un ressenti personnel), je suis gênée par la présence dans votre article de ces 5 lignes sur cette étude. Lignes qui me semblent n’avoir aucun lien avec l’orthodontie.

        Pour ce qui est du “votre rôle serait surtout de les prévenir des risques et de faire en sorte d’informer au mieux chacun dans ses choix, pour éviter ce type de problème”, je n’entendais pas avoir dit que la totalité de votre article était basé sur la peur. Au contraire, je parlait de ces quelques lignes citées plus tôt dans le commentaire qui pouvait inciter à la peur (chose que l’on ne recherche pas lorsqu’on consulte un professionnel), en effet, il me semble que lorsqu’on viens se renseigner sur les effets néfastes de certains piercing, on ne s’attends pas à recevoir des informations d’ordre morales (comme on pu laisser paraître ces quelques lignes).

        A travers cet article il m’a semblé que vous preniez partie dans un débat qui n’avais pas lieu d’être présent sur une page d’information comme celle-ci. D’après votre réponse, je remarqué m’être trompée et je vous prie de m’excuser pour cette erreur de compréhension.

        • Dr Jules dit :

          Lorsque nous répondons à des questions sur ce blogue, nous tentons de transmettre de l’information la plus véridique possible. Cependant, lorsque le sujet de discussion n’est pas notre domaine d’expertise immédiat, il faut se fier à d’autres sources les plus fiables possibles. La littérature scientifique et les études contrôlées sont une de ces sources.

          Vous nous prêtez des intentions que nous n’avons pas en mentionnant que nous prenions partie dans un débat. Je ne veux que rapporter de l’information qui a une certaine base scientifique et qui est vérifiable. Cela ne veut pas nécessairement dire que je suis d’accord ou pas avec les conclusions de ces études mais c’est la seule information mesurable et vérifiable qui existe. Bien que plusieurs personnes aient un “feeling” ou un impression différente sur ce sujet que la conclusion des “études” est certainement possible mais cela n’a aucune valeur scientifique qui pourrait permettre d’appliquer ces conclusions à une population donnée. Nous ne désirons pas inspirer ou inciter la peur ou au contraire banaliser quoi que ce soit (piercing ou autre) mais seulement rapporter des faits vérifiables et quantifiables.

          Je crois que le but d’une consultation avec un professionnel de la santé est d’obtenir de l’information objective et véridique mais pas nécessairement de rassurer le patient si la vérité ne devrait pas être rassurante, du moins, cela est notre philosophie. Le piercing n’est pas un sujet aussi grave que le cancer par exemple mais si un patient a un problème grave, je crois qu’il est préférable de lui dire la vérité, même si cela crée de la peur et n’est pas rassurant.

          Je réalise cependant par vos commentaires que vous êtes capable de faire la part des choses en lisant toute cette information, ce qui est bien.
          Je serai le premier à accepter de publier des références concernant d’autres textes et études fiables et vérifiables qui contrediront celles auxquelles je réfère dans cette chronique.

          Finalement, merci pour avoir initié une discussion intéressante et stimulante sur ce blogue!

          tag #information

  41. Lahure dit :

    Les études sont biaisées

    Je me demande si ce n est pas plutôt parce que le type de personnes decrites etaient plus enclines à vouloir un piercing, et non le piercing qui induit un comportement (je trouve cette idée carrément stupide, allez faire un tour chez les hommes plateau, dont ils suicidaire ?)

    Les mentalités changent et le type de personne percée et tatouée aussi. Et c est une très bonne chose. Le souci avec les études, c est qu on trouve souvent celle qui confirme une opinion préétablie, je suis certaine qu on doit pouvoir en trouver une qui dit le contraire. C est dommage que certains esprits soient encore aussi étriqué (Céline, percée, bientôt tatouée, bientôt les cheveux rouges, bois peu, ne fume pas, travaille, est heureuse dans sa vie, je sais, ce n est qu un exemple mais j en connais d autres !)
    Petite remarque encore, c est souvent à l adolescence qu on fait ses premiers piercings, et tiens c est marrant, c est justement une période où beaucoup se sentent un peu mal dans leur peau …?

    • Dr Jules dit :

      Vous avez probablement raison que le piercing n’induit pas de comportements marginaux et que certaines personnes avec des profils “particuliers” auront tendance à se faire “percer”.

      Par contre, aussi surprenant que les résultats d’études puissent paraître, il y a une certaine base scientifique et logique derrière tout cela et on ne peut les éliminer du revers de la main. Il n’y a pas qu’une suele étude qui est arrivée à de telles conclusions mais plusieurs et ce, sur une bonne période de temps (plusieurs années). Facile à dire que des études confirment des idées pré-établies mais trouvez moi des études qui prouvent le contraire et je les publierai sur ce blogue. À ce jour je n’en ai pas trouvé.

      Au risque de me répéter (dans d’autres réponses), je suis parfaitement d’accord que plusieurs personnes ayant des piercings, tatous, etc. sont parfaitement normales et saines d’esprit et j’en connaît plusieurs personnellement.

  42. Selena dit :

    Courage dr. Jules.

  43. temporale natacha dit :

    Témoignage : Un piercing m’a vraiment rendue malade, faites attention

    bonjour j’ai eu un piercing a 16 ans je l’ai enlevé a 22 ans j’en ai 28 et je douille perte de gencive aux dents de devant en bas je vais devoir subir une greffe et je vous promet que je n’en ai pas envie, déplacement des dents, douleurs chaud froid, infection de la langue (blanc comme les boutons qui sort du trou), irritation incessante entre les dents… le problème est surtout qu’en ayant un piercing buccal on va jouer avec même automatiquement !!! et cela déchausse les dents, puis la gencive s’abime et les dents bougent on les lavent moins car on a mal et là c’est vraiment trop tard … je suis passer pas loin de la septicémie car depuis février mes prises de sang sont gorgés de globule blanc et maintenant mes hémoglobines ne sont plus assez oxygéner ( marquer CCMH sur prise de sang ) je n’en peux plus j’ai mal partout!! intestin, foie, coeur, trachée, langue, fosse nasale tout déraille j’ai l’impression de mourir petit a petit et les medecins ne comprenne pas mais moi je pense fortement que tout vient des dents et leurs maladie parodontale.
    Mais tellement on veut le garder on accepte pas de ce dire que c’est vrai !!!!

    • Dr Jules dit :

      Merci d’avoir partagé votre expérience…

      • temporale natacha dit :

        bonjour, je voulais donnai mon avis sur les piercing.
        Je pense que les jeunes qui en font oui sont des personnes à adolescence difficile puis jeune adulte aussi.
        Mais je pense que leurs point commun ne sont pas les piercing mais l’absence d’un parent au quotidien !!

        • Lahure dit :

          Les clichés du piercing
          Je ne sais pas d’où vous vient cette idée (vous pouvez préciser éventuellement) mais, qd je vois mon cas et quand j’observe dans mon entourage me et plus lointain, ce que vous dites ne se vérifie absolument pas, aucun jeune à problème (sauf un, ah mais il n’est pas percé ni tatoué) et aucun jeune délaissé par ses parents (pas non plus celui à problème). Ce sont des clichés que voilà! ?

          • temporale Natacha dit :

            Bonjour, c’est cliché vienne de mon expérience ( sûrement pas les même que vous ; free party .. vecu dans la rue, puis milieu de la drogue a 21 ans et. Abandonner par mes parents à l’adolescence.) Pis quand je parler de sa : des avis, je répondais a un commentaire beaucoup plus haut qui parle des clichés.

            Bien sur que tous ne sont pas pareil. Mais une personne complètement stable, avec très bonne entente familial etc je ne pense pas que les piercing soit d’actualité car les piercings categorise les gens dans un cadre plutôt vulgaire …

            Donc un certains type de personne feront plus facilement ceci.

            • Lahure dit :

              Je vais bien et ma famille aussi merci ? Le danger de se reporter uniquement sur sa propre expérience est de ne voir que ça, vous le dites vous-même, on n’est pas tous pareil.

  44. charlotte dit :

    Je ne remet pas votre site en question, mais je tiens à souligner que votre étude qui a pu concernée 4500 personnes âgées de 12 à 20 environ est totalement hors propos!! J’ai 16 ans, je suis en première j’ai un piercing à la lèvre , je ne fume pas , je bois à l’occasion et tre rarement et j’ai 17 de moyenne en s dans un lycée général. Vos stéréotype ne nous intéresse pas, je suis venus voir quels étaient les risques , pas pour me faire juger .

    • Dr Jules dit :

      “Je ne remet pas votre site en question”
      Vraiment? Et que voulait dire “J’ai jamais vu un site disant autant de mensonges!” si ce n’est pas une “attaque” directe envers le contenu de ce site

      “mais je tiens à souligner que votre étude qui a pu concernée 4500 personnes âgées de 12 à 20 environ est totalement hors propos!!”

      Premièrement, ce n’est pas MON étude mais celle d’autres auteurs qui on fait l’étude alors ne m’attribuez pas les conclusions de quelqu’un d’autre.
      Cette chronique est sur le piercing alors comment pouvez-vous dire que cet article sur les conséquences probables du piercing sont hors propos. Il ne faut pas confondre la pertinence d’un article et le fait que vous ne soyez pas en accord avec les conclusions. Si vous en avez contre ceux qui ont fait l’étude et cette recherche, écrivez plutôt à ces auteurs au lieu de vous en prendre moi. Je ne fais que rapporter des faits scientifiques qui sont publiés (et je ne mentionne même pas si je suis en accord ou pas avec les conclusions, cela n’a vraiment aucun rapport).

      Vous avez beau fumer, vous droguer, vous adonner à tous les vices du monde ou pas, avoir les notes d’un Ph D à l’école, être un génie, prix Nobel, etc. cela n’a rien à voir non plus. Si vous savez lire un peu vous aurez compris que les auteurs parlent d’une augmentation de risques et non d’une cause à effet. Ainsi, cela ne vaut pas dire qu’un piercing causera tous ces problèmes automatiquement mais que vous le croyez ou pas et que vous soyez d’accord ou pas CE SONT DES FAITS vérifiables et prouvés par la recherche et la méthode scientifique (peut-être n’avez pas encore appris cela en science au lycée…)

      Et dites-moi, avec votre super moyenne au lycée, comment se fait-il que vous ayez fait encore au moins 7 fautes dans 5 lignes de texte (cela en fait 21 en 2 commentaires… alors merci pour les leçon de français).

      je suis venus voir quels étaient les risques , pas pour me faire juger .
      Nous les avons décrits les risques et cette information provient de plusieurs auteurs mais vous n’êtes pas d’accord avec ces conclusions et c’est votre droit mais tout ce que vous trouvez à dire dans votre frustration est que vous n’avez jamais vu un site avec autant de mensonges et disant autant de conneries!
      Nous ne jugeons pas mais je me demande qui juge qui à la fin? Quel était le but de votre commentaire initial et de ce second commentairesi ce n’est de nous juger en nous attribuant des intentions que nous n’avions nullement. Sachez que publier des énoncés en citant des auteurs ne signifie pas nécessairement que nous approuvons les conclusions mais même si nous étions en accord, il reste que le tout est prouvé scientifiquement.

      Alors à votre prochaine session au lycée, je vous suggère un petit cours de rattrapage en français et grammaire (je vous rappelle que c’est vous qui critiquiez le nombre incroyable de fautes de français sur ce site mais qu’à ce jour, je ne crois pas avoir d’exemple à prendre sur votre rédaction) ainsi qu’un cours sur la méthode scientifique. Vous verrez, les deux sujets sont palpitants! 🙂

      tag #français #sarcasme #critique

    • Dr Jules dit :

      Charlotte,

      Toutes mes excuses, en lisant rapidement votre commentaire, je croyais que c’était un autre lecteur qui en remettait une couche comme on dit ici…

      Il reste que l’information sur les études est tout de même valable.

      Et pourquoi dites-vous qu’on vous juge, je ne vous ai jamais écrit, répondu ou parlé?

  45. Miss Marple dit :

    Finalement, l’important à retenir dans l’article sont les risques de complications possibles liés aux piercing buccaux,
    le débat sur les types de personnes qui font des piercing et des tatouages ne sont que digressions inutiles à mon sens,
    et, à part blesser voir pire, braquer les personnes qui ont envie d’en faire, au risque qu’ils n’aient même plus envie de
    prendre en compte les aspects médicaux abordés avant de prendre leur décision, ce qui est assez dommage.
    Certes, des études comme ça sont peut-être intéressantes, mais était-ce bien l’endroit pour les aborder? Ce n’est bien entendu
    pas à moi d’en juger, c’est votre site ^^ cependant, en matière de communication cela me semble quelque peu maladroit “d’attaquer” (car cela sera vécu comme tel n’en doutez pas) son public cible si je puis m’exprimer ainsi 🙂

    Sinon, pour en revenir au sujet en lui-même, je peux témoigner de ma propre expérience, j’ai retiré mon piercing au labret, m’étant
    aperçue à temps qu’un déchaussement apparaissait, je déplore que mon dentiste ne m’y ai pas sensibilisé à l’époque ou que la
    personne ayant pratiqué le piercing ne m’aie pas avertie de ce genres de risques. Car, même s’il est probable que je l’aurais tout de
    même fait, j’aurais été bien plus attentive aux signes et je l’aurais retiré plus tôt.

    • Dr Jules dit :

      Je croyais qu’il serait inutile de mentionner à nouveau que je n’attaque rien ni personne en rapportant ces études mais il semble que je doive le faire!
      Vous n’êtes absolument pas obligée de les lire, de les croire ou d’y apporter quelque importance que ce soit.
      Chose certaine, cela stimule la conversation alors pas si mal pour une maladresse de communication… !

  46. Anna dit :

    Je suis d accord pour le piercing du labret, ma racine de l incisive est apparente du coup mon dentiste me l’a fait retirer. Mais aucun problème avec celui de la langue

  47. Touya dit :

    Bonsoir , voilà j’ai une amie qui c’est fait percer y’a maintenant 10 jours elle a découverts qu’elle avait mal au gencives et elle était rouge , cela peut t-il provenir du piercing à la langue ? Si oui que faire ? Merci à vous

    • Dr Jules dit :

      SI la rougeur et douleur sont près du piercing (face interne des dents), cela peut être causé par la friction avec le bouton du piercing sous la langue. Si le problème est sur la surface externe des dents (côté des lèvres), ce n’est probablement pas causé par le piercing qui est de l’autre côté des dents (côté langue). Si elle veut tester l’influence du piercing, elle n’a qu’à l’enlever quelque temps et voir l’effet que cela aura sur son problème.

  48. Violette dit :

    Bonjour, voilà j’aimerai beaucoup me faire percer la langue ou le labret, je compte me faire poser un appareil dentaire, l’utilisation de piercings gêneront-ils celui-ci ? De plus, j’ai eu la chance de tomber amoureuse d’un prothèsiste dentaire… Autant dire qu’il aime les dents parfaites. N’y a-t-il aucun moyen de réduire au maximum les risques de déchaussement dentaire ? Je vous remercie.

    • Dr Jules dit :

      Il faudrait voir quel genre d’appareil dentaire ou orthodontique vous aurez pour savoir si un piercing sera nuisible pour les appareils. Parlez-en à votre orthodontiste.

      Pour réduire les risques de déchaussement dentaire, il faut éviter les nombreuses causes possibles, le piercing n’étant qu’une d’elles.

      ➡ Pour en savoir plus sur le récession dentaire ou le déchaussement des gencives.

  49. Maude dit :

    Si je comprends bien.. on peut avoir un piercing sur la langue meme si on a des broches ou vas avoir des broches?

Laisser un commentaire

*

*

*

Les champs suivis d’un astérisque* sont obligatoires.