Chirurgie orthognathique: Précautions et recommandations postopératoires

Chirurgie orthognathique: Précautions et recommandations postopératoires

Le processus de guérison d’une chirurgie aux mâchoires est complexe et implique plusieurs éléments que vous pouvez contrôler à différents degrés afin de minimiser les chances de désagréments et maximiser vos chances de guérir rapidement.

Hygiène buccodentaire

  • Les premiers jours après votre chirurgie orthognathique, vos soins d’hygiène buccodentaire seront limités. D’ailleurs, durant les 24 premières heures, il est recommandé de ne pas nettoyer votre bouche.
  • Lorsque vos mâchoires seront immobilisées, votre chirurgien pourrait vous demander de vous rincer la bouche doucement avec une solution antibactérienne à base de chlorhexidine ou une solution saline faite maison afin de garder votre bouche « propre » et ce, plusieurs fois par jour.
    • Suivez bien la posologie indiquée par votre chirurgien ou encore votre pharmacien.
    • La solution saline fait maison est fabriquée en prenant 240 mL (8 onces) d’eau bouillie refroidie et en y mélangeant 2.5 mL (1/2 cuillère à thé) de sel de table.
  • Il est recommandé de ne pas essayer de cracher, mais bien de laisser couler le liquide de votre bouche les premiers jours après la chirurgie pour ne pas vous faire saigner inutilement.
  • Si vous vous sentez à l’aise de le faire et que votre condition le permet (vérifiez avec votre chirurgien), vous serez encouragés à vous brosser très doucement la face externe de vos dents même si vos mâchoires sont attachées ensemble par des élastiques. Prenez garde de ne pas toucher les plaies jusqu’à leur guérison. Pour vous faciliter la tâche, une brosse à dents pour enfants, plus petite et constituée de poils plus souples, peut être d’une grande utilité.
  • Cette même brosse à dents pour enfants pourra servir lorsque vous serez libérés de vos élastiques et que l’ouverture de votre bouche sera encore trop limitée pour utiliser une brosse conventionnelle afin de nettoyer toutes les surfaces de vos dents.
  • Il est aussi possible que votre chirurgien n’insiste pas pour que vous vous brossiez les dents durant la première semaine postopératoire. Vous pouvez alors vous nettoyer la bouche avec un appareil qui envoie un jet d’eau sur vos dents seulement, du type Waterpik®. Il faut impérativement vous assurer que le niveau de pression soit réglé au minimum afin d’éviter de mettre un stress sur vos plaies advenant le cas où le jet se dirige ailleurs que sur vos dents ou de pousser des débris de nourriture dans les plaies.
  • La soie dentaire doit être réintroduite dans votre routine quotidienne aussitôt que votre bouche ouvre suffisamment grande.
  • Lorsque l’ouverture de la bouche est redevenue normale, vous pouvez prendre rendez-vous avec votre dentiste pour obtenir un nettoyage professionnel. Celui-ci vous permettra de retrouver des dents propres qui favoriseront le reste de la guérison et les mouvements orthodontiques restants.

Alimentation

  • Durant la période où vos mâchoires seront immobilisées, une diète liquide doit être adoptée en tout temps, car il vous sera impossible de mâcher et de faire passer les morceaux de nourriture entre vos dents.
    • La nourriture ingérée durant les premiers jours doit être froide ou tiède, car si elle est trop chaude, elle pourrait irriter votre bouche inutilement en plus de risquer de vous brûler.
    • Vous pourriez très bien ne pas avoir envie de cuisiner pendant les premiers jours postopératoires; des substituts de repas sous forme de boissons commerciales à saveurs variées, telles que Boost, Ensure, les déjeuners à boire Carnation, etc., peuvent alors vous aider à obtenir tous les nutriments nécessaires.
    • Des soupes et des potages nourrissants sont d’autres alternatives pour bien manger malgré les contraintes imposées par la chirurgie. Vous pourrez même les préparer et les faire congeler en attendant d’être prêt à les ingérer.
    • Privilégiez des aliments qui vous fourniront un apport en nutriments qui aideront la guérison de vos tissus et de vos os, tels que les protéines, les vitamines A, C et D, le fer et le calcium.
  • Si vos douleurs postopératoires sont telles que la prise de narcotiques soit nécessaire, il est important de boire beaucoup d’eau afin d’éviter de la constipation, un des effets secondaires principaux de cette famille de médicaments. Vous pouvez même boire du jus de pruneau afin de garder votre apport en fibres à un niveau acceptable pendant la période où vous devrez suivre une diète liquide qui sera plutôt faible en fibres.
  • Malgré tous vos efforts pour bien vous alimenter, vous pourriez perdre un peu de poids (de 5 à 10 livres en moyenne) pendant la première semaine postopératoire. Cette perte de poids est habituellement temporaire et tout rentre dans l’ordre une fois que les aliments mous et normaux sont réintroduits et que votre appétit revient à la normale.
    • Il est tout de même recommandé d’essayer de manger (ou boire) régulièrement afin de vous donner de l’énergie et vous aider à guérir plus rapidement. Il faut donc éviter à tout prix de vous mettre au régime!
    • Votre appétit pourrait être affecté par les douleurs et la médication; dans de tels cas, vous pouvez essayer de manger souvent un petit peu à la fois.
  • Privilégiez des aliments que vous aimez et que vous pouvez manger selon vos limitations afin de vous remonter le moral.
    • À l’inverse, il pourrait être judicieux de ne pas vous exposer aux aliments que vous aimez et qui ne sont pas recommandés durant votre convalescence, soit directement ou indirectement par les autres membres de votre famille!
  • Un guide alimentaire conçu spécialement par une nutritionniste pour les patients subissant une chirurgie aux mâchoires est disponible. Ce guide est rempli d’idées de repas liquides et autres, en plus de conseils pour ingérer votre nourriture durant votre convalescence.
  • L’utilisation de la paille n’est pas proscrite, mais le mouvement de succion nécessaire pour boire pourrait fatiguer inutilement les muscles de votre visage. Il est donc recommandé de boire avec une seringue en plastique de 30 mL ou plus (sans aiguille!) ou directement avec un verre.
    • Les petits verres en plastique ou même en carton sont plus faciles à utiliser après la chirurgie pendant que vos mâchoires sont serrées ensemble, car ils sont plus flexibles pour faire couler des liquides dans votre bouche sans en renverser partout.
    • La seringue est utile afin d’amener les liquides sans effort à l’intérieur de votre bouche entre les joues et les dents dans le cas où votre œdème soit important et vous empêcherait de pincer les lèvres assez fortement pour boire au verre! Cette seringue se nettoie avec de l’eau chaude et du savon doux après chaque utilisation.
  • Lorsque vos mâchoires seront libérées environ une semaine après la chirurgie, il est important de suivre les conseils de votre chirurgien pour réintroduire les aliments mous et ensuite normaux sans vous blesser ou mettre en péril votre nouvelle occlusion. Vous pouvez compter un délai de 6 à 8 semaines avant de revenir à une diète normale.

Alcool, tabac et cannabis

  • Il est important de s’abstenir de prendre de l’alcool pendant les 10 premiers jours au minimum après la chirurgie afin de ne pas irriter les tissus touchés et les plaies qui commencent leur processus de guérison.
  • Il en vaut de même pour les rince-bouche à base d’alcool; ils doivent être évités pour les mêmes raisons.
  • Fumer la cigarette ou tout produit contenant du tabac ou du cannabis nuit grandement au processus de guérison des plaies dans la bouche en ralentissant la cicatrisation et en augmentant le risque d’infection. Par conséquent, votre chirurgien vous indiquera de vous abstenir de fumer le plus longtemps possible après, mais aussi au moins une semaine avant votre chirurgie.
    • Durant cette période, des méthodes alternatives, comme celles utilisées pour l’abandon du tabagisme, peuvent être utilisées pour ne pas souffrir de sevrage. Demandez conseil à votre pharmacien pour connaître les différents produits disponibles sur le marché.

Activité physique, tâches ménagères et travail

De la chirurgie à au moins une semaine après l’opération

  • Toute intervention chirurgicale enclenche naturellement un processus de guérison qui demande de l’énergie. Avec la difficulté à vous alimenter durant la première semaine après la chirurgie orthognathique, votre énergie physique et mentale se ferait plus rare.
  • C’est pourquoi il vous est recommandé de faire le strict minimum, c’est-à-dire vous laver, vous nourrir et dormir afin de maximiser cette énergie nécessaire pour guérir.
  • Il se pourrait que le personnel hospitalier vous incite à vous lever assez rapidement après votre chirurgie afin de vous tenir debout et même marcher légèrement afin d’éviter des complications.
    • Vous pourriez même être encouragés à prendre de grandes respirations afin d’aider vos poumons à se débarrasser des produits anesthésiants administrés durant la chirurgie.
  • Durant les premières journées après la chirurgie, des saignements pourraient survenir si vous essayez de faire des tâches ménagères, forcer ou faire de l’activité physique; mieux vaut alors vous abstenir.
  • Des activités excessivement légères comme écouter la télévision ou lire sont permises, mais il est fortement recommandé de proscrire toute activité physique ou tâche ménagère qui demande le moindrement d’effort. La préparation des repas devrait être possible, mais ne vous attendez pas à avoir l’énergie pour cuisiner beaucoup.
  • Vous pouvez marcher tranquillement afin d’aider votre corps à récupérer, mais assoyez-vous aussitôt que vous vous sentez fatigués.
  • La même recommandation est de mise pour ce qui est du travail, même si vous pouvez travailler de la maison (télétravail). Votre chirurgien devrait vous remettre un billet médical vous recommandant à vous absenter du travail pour une période déterminée ou demandez-en un au besoin. Vous vous fatiguerez plus rapidement qu’à l’habitude, c’est pourquoi il est important que vous preniez le temps de vous reposer.
  • Pendant la période où les activités seront à leur minimum, si c’est l’été, vous pourriez être tentés de prendre des bains de soleil. Il faudrait par contre les éviter pour minimiser les risques de vous déshydrater.

Au-delà d’une semaine après la chirurgie

  • Habituellement, les élastiques qui gardent vos mâchoires attachées ensemble sont enlevés après la première semaine, ce qui vous permet de vous alimenter un peu mieux.
  • Vous pouvez recommencer lentement à faire vos tâches ménagères. Les activités physiques doivent être reprises très progressivement et vous devez écouter votre corps pour ne pas vous surmener et éviter de dépasser vos limites.
  • Il est aussi important d’éviter de pratiquer des sports de contact afin de ne pas subir de coups au visage et risquer de déplacer les segments osseux qui ont été repositionnés avant qu’ils ne soient complètement guéris.
  • Vous pourrez reprendre progressivement le télétravail (si c’est une option pour vous) à mesure que vous sentirez votre niveau d’énergie revenir à la normale. Rappelez-vous qu’il est normal de prendre au moins deux semaines d’arrêt de travail après une chirurgie aux mâchoires pour bien vous rétablir.
  • Retournez au bureau seulement lorsque vous vous en sentez capable et lorsque votre alimentation est presque revenue à la normale.

Points de suture

  • Les points de suture à l’intérieur de votre bouche seront fondants ou résorbables, c’est-à-dire qu’ils tomberont après une période de 7 à 14 jours. La majorité des patients ne s’aperçoivent pas lorsqu’ils disparaissent.
  • Certaines chirurgies orthognathiques nécessitent des incisions dans les joues (voir ci-dessous les soins à prodiguer aux cicatrices au visage). Dans de tels cas, il se pourrait que les points de suture soient non absorbables (non résorbables) et enlevés manuellement par le chirurgien lors d’un suivi postopératoire.
  • Si des points de suture fondants tombent et vous remarquez une complication quelconque (gonflement, rougeur, saignement, fièvre, etc.), contactez votre chirurgien sans délai.

Cicatrices au visage

  • Dans la majorité des cas, aucune incision n’est effectuée au niveau du visage pendant une chirurgie de mâchoire; les plaies se retrouvent donc uniquement à l’intérieur de la bouche. Les cicatrices intrabuccales n’ont pas besoin d’être traitées d’une façon particulière.
  • Il arrive, dans des cas plus rares, que l’utilisation de plaques pour fixer la mandibule ne soit pas possible. Le chirurgien doit donc faire la fixation des segments osseux en utilisant des vis qu’il doit insérer perpendiculairement à la mâchoire. Pour ce faire, il doit pratiquer une petite incision en bas de chaque joue pour faire passer chaque vis. En utilisant cette technique, le patient se retrouve avec de petites plaies externes.
  • Il est impératif de prendre bien soin des cicatrices laissées par les plaies afin qu’elles paraissent le moins possible une fois guéries.
  • Dans les premières semaines postopératoires et après une guérison complète des plaies, les cicatrices doivent être massées avec une crème hydratante contenant de la vitamine E afin d’améliorer l’aspect de la peau et la rendre plus lisse.
  • Durant la première année après l’intervention chirurgicale, les cicatrices doivent être protégées du soleil en tout temps avec un écran solaire contenant un FPS d’au moins 30.

Suite de lecture sur la chirurgie orthognathique

Après une chirurgie orthognathique
Trucs et astuces pour le patient
Les complications possibles

Mise à jour pour