Clarifions 5 mythes en orthodontie!

Clarifions 5 mythes en orthodontie!

La plupart des personnes qui envisagent entreprendre un traitement d’orthodontie ont eu de l’information, provenant de sources diverses, sur les appareils orthodontiques, le déroulement du traitement, la période de rétention, etc.. Cette information peut provenir de dentistes, d’amis ou connaissances ayant eu un traitement ou de différents sites Internet. L’information est parfois valable mais, trop souvent, elle peut être erronée, incomplète et trompeuse.

Dans cette première chronique de notre “Ortho Blogue” sur les “mythes en orthodontie“, nous tenterons de démystifier 5 mythes courants pour lesquels nous avons souvent des questions.

1- Les “broches” : ça doit faire mal pour fonctionner!

Plusieurs croient que ça doit “tirer” ou faire mal pour que les dents se déplacent. Ceci est un mythe!

  • Jadis, lorsque des “bagues” métalliques étaient utilisées sur chaque dent et que seulement des fils très rigides en “stainless steel” étaient disponibles, les appareils exerçaient des forces plus grandes sur les dents, ce qui créait plus d’inconfort et douleur pour les patients.
  • Maintenant, les nouvelles technologies comme les boîtiers auto-ligaturants et les fils souples que nous utilisons permettent d’avoir des dents droites avec une minimum de désagréments.
  • Il est toutefois normal qu’en début de traitement, lors de la pose des appareils et lors des changements de fils subséquents qu’il y ait un certain inconfort qui peut durer quelques jours. Si une douleur importante persistait de façon irraisonnable, parlez-en à votre orthodontiste.
  • Cependant, la notion de douleur est tellement ancrée dans la tête des gens qu’il y a encore des patients qui se plaignent de ne pas avoir de douleur parce qu’ils pensent que, sans douleur, les dents ne bougeront pas! Rappelez-vous, “il n’est pas nécessaire que ça fasse mal pour que ça soit efficace”!
  • De plus, le seuil de douleur varie d’une personne à l’autre de sorte que la même procédure peut être très sensible chez une personne tandis qu’une autre ne la sentira pratiquement pas.
  • L’illustration ci-contre représente les “broches” qui étaient le standard utilisé jusqu’au milieu des années 1970. Chaque dent avait une bague ajustée et cimentée, ce qui nécessitait créer de l’espace entre les dents et était très inconfortable lors de la pose. Les fils très rigides devaient être pliés et courbés pour offrir une certaine flexibilité. La largeur des bagues a donné le surnom de “rails de chemin de fer” à ces appareils! Tous ces inconvénients sont maintenant disparus avec les versions d’appareils orthodontiques modernes.
  • ➡ Pour en savoir plus sur la sensibilité, la douleur et l’inconfort pendant un traitement d’orthodontie.

2- Plus c’est serré, plus ça sera efficace et rapide.

  • Certains croient que, si la tension dans les appareils orthodontiques est plus grande, les dents bougeront plus vite. Ils nous demandent même de “resserrer” les appareils pour accélérer le traitement!
  • Dans les faits, c’est parfois le contraire qu’il faut faire. Les dents répondent aux forces qui leur sont appliquées mais ces forces doivent être optimales. Si elles sont trop fortes, elles peuvent détruire les tissus autour des dents (os, gencive, ligament, parodonte, etc.) qui devront se régénérer avant que la dent ne bouge et ceci prend plus de temps.
  • Si la force est idéale, les tissus répondront de façon optimale et la dent se déplacera plus rapidement. Ceci est un principe connu en orthodontie et nous évaluons toujours les forces que nous appliquons sur les dents (fils, élastiques, ressorts, chaînettes, etc.) afin qu’elles soient adéquates.
  • Il est de même pour les élastiques; utilisez uniquement ceux qui vous sont prescrits.

3- Les fils orthodontiques doivent être changés à toutes les visites.

  • Les fils utilisés en orthodontie ne sont pas des fils ordinaires. Chaque type de fil à un rôle particulier à jouer pendant le traitement.
  • Les premiers fils utilisés sont des fils en alliage super-élastique (cuivre nickel et titane) qui ont une mémoire de forme. Ils peuvent être plié, tordus, déformés et ils tenteront de reprendre leur forme initiale en ramenant les dents avec eux.
  • Les fils initiaux sont ronds, de petit diamètre et flexibles, ce qui leur permet des déformations plus grandes car c’est en début de traitement que les dents sont les plus croches.
  • À mesure que les dents s’alignent, le diamètre du fil sera augmenté et éventuellement des fils rectangulaires seront utilisés pour mieux contrôler les dents en trois dimensions.
  • Une fois les dents bien alignées, des alliages plus rigides (stainless steel ou titane-molybdène) peuvent être utilisés pour la finition des cas.
  • Il y a donc une séquence logique dans le changement des fils du début à la fin d’un traitement. Un traitement complet peut ne nécessiter que 4-5 fils par arcade pour faire toutes les corrections. Cependant, le fil peut être enlevé à chaque visite pour y faire des modifications si nécessaire (forme, pli pour bouger une dent) sans toutefois être changé.
  • ➡ Pour en savoir plus sur les fils (arcs) orthodontiques.

4- Seules les “broches” peuvent corriger mes dents

Pas nécessairement.

  • Bien que les boîtiers fixes, communément appelés “broches”, soient le standard en orthodontie car ils sont les appareils les plus versatiles et performants qui soient, il existe de nos jours plusieurs appareils et technologies pouvant corriger des malocclusions.
  • Il existe des boîtiers clairs qui sont beaucoup plus esthétiques et des broches “linguales” qui sont placées sur la face interne des dents et qui sont pratiquement invisibles.
  • Il est même possible d’aligner les dents sans broches à l’aide de coquilles de plastique transparent (Invisalign/ClearCorrect). Il faut cependant réaliser que ces technologies alternatives ne permettent pas de corriger aussi bien tous les types de malocclusion, surtout les plus complexes.
  • Pour savoir si votre cas pourrait être corrigé par ce type d’appareils consultez un orthodontiste.

5- Mes espaces se fermeront dès que j’aurai mes “broches”.

  • Tout dépend de l’endroit où est situé l’espace et de la position des dents à être déplacées pour fermer l’espace.
  • Plusieurs personnes trouvent inesthétique un espace entre les dents antérieures (diastème) et aimeraient le fermer dès que possible.
  • Il est parfois possible de corriger un espace tôt dans le traitement en ajoutant une ligature élastique. Une telle fermeture d’espace peut être très rapide (quelques semaines).
  • Parfois, il est plutôt préférable d’attendre que les dents soient détournées ou redressées si elles étaient sévèrement basculées car ces mouvement nécessitent la présence d’espace pour être effectués.
  • En fait, si aucun espace n’est présent au départ, il est parfois nécessaire d’en créer pour aligner les dents. Il est aussi possible de que de légers espaces apparaissent pendant le traitement. Ceci est parfois un effet secondaire de la mécanique utilisée pour effectuer d’autres déplacements.
  • Dans certains cas, il est indiqué de garder des espaces entre des dents à la fin du traitement. Ceci peut être nécessaire à cause de la dimension des dents entre les deux arcades qui fait qu’un espace doit être présent si on veut obtenir un bon engrenage entre les dents postérieures. Cet espace est souvent situé à l’arrière des canines supérieures.
  • Une autre situation où un espace est laissé volontairement est lorsque les latérales supérieurs sont de dimensions réduites par rapport à ce qu’elles devraient être normalement pour être en harmonie esthétique avec les dents adjacentes. Un ou plusieurs espaces sont laissés entre quelques dents afin que le dentiste puisse élargir les dents étroites et optimiser l’esthétique.
  • Plusieurs exemples de restaurations visant à élargir des incisives sont illustrés dans la section “restaurations“.
  • Si la présence d’espaces pendant votre traitement vous inquiète, discutez-en avec votre orthodontiste.
  • ➡ Pour en savoir plus sur la fermeture d’espace en orthodontie et voir des exemples.

Pour en savoir plus : https://www.ortholemay.com/blogue/clarifions-5-mythes-en-orthodontie/?amp=1#ixzz50LbTdvKy
Follow us: @ortholemay on Twitter | Orthodontistes.Lemay on Facebook

Mise à jour pour