Malocclusions dentaires

Malocclusions dentaires

1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars (3 votes, average: 5,00 out of 5)
Loading...
Poser une question ou laisser un commentaire

  1. On m’a posé des bagues et depuis, mes dents ne « s’emboitent » plus. Est-ce normal ? ( J’ai toujours les bagues)

  2. Marie dit :

    Douleur aux dents, bruxisme, malocclusion

    Bonjour, cela fait trois semaines que j’ai mal aux dents au niveau de la mâchoire supérieure ( c’est la première fois que ça m’arrive et j’ai 26 ans. ) j’ai vu deux dentistes qui ont examinés mes dents et mes gencives, ils ont également fait des radios et rien à signaler, pas de caries, pas de problèmes de racines .

    Ils m’ont dit qu’il me fallait un traitement orthodontique car mes dents ne s’emboîtent pas bien. Ce qui me donne mal aux dents, aux mâchoires, aux tempes et même aux cervicales. Ils suspectent également le bruxisme. Mes deux insicives supérieures sont un peu décalées depuis l’enfance, une avance un peu plus que l’autre, j’avais déjà eu un appareil à l’âge de 8 ans qui avait un peu corrigé le problème mais il s’est cassé et mes parents n’ont pas poursuivi le traitement. J’ai rendez -vous chez l’orthodontiste chez qui je suis allée étant enfant le 12 décembre. J’ai peur que ça empire d’ici la. Mes dents ne risquent-elles pas de se déplacer? De temps en temps je peux aussi avoir un goût métallique dans la bouche qui m’inquiète. Merci de votre réponse

    1. Dr Jules dit :

      Qu’il n’y ait rien d’évident ou de visibles sur vos dents pouvant expliquer la douleur n’est pas nécessairement un mauvais signe. Si vous faites du bruxisme ou serrez des dents la nuit ou à d’autres moments, il est possible que vos dents deviennent sensibles à cause de la pression que vous exercez sur elles sans que rien ne soit visible à l’oeil nu. Un bruxeur chronique peut avoir un os plus dense, avoir des signes d’usure sur les dents, et avoir d’autres signes mais le simple serrement de dent ou un bruxisme récent n’affichera pas nécessairement ces « indices ».

      Il est peu probable que vos dents se déplace significativement d’ici 2 mois à moins que vous ayez des problèmes parodontaux majeurs, ce qui serait surprenant à votre âge.

      Le port d’un plan articulé (“bite plane”) ou une plaque occlusale peut peut-être aider les dentistes à diagnostiquer votre problème.

      La correction d’une malocclusion par orthodontie, même si il y a plusieurs indications pour le faire, ne saurait « garantir » que vos douleurs et symptômes disparaîtront. Informez-vous bien avant d’entreprendre quoi que ce soit pour ne pas être déçue des résultats et avoir des attentes réalistes.

      Le patient doit avoir l'information nécessaire pour prendre une décision libre et éclairée concernant son traitement d'orthodontie

      ➡ Pour en savoir plus sur la notion de décision ou consentement libre et éclairé.

      1. Marie dit :

        Merci de votre réponse, j’ai aussi oublié de préciser qu’en mars 2015, j’ai été victime d’un accident de la route et j’ai eu le fameux « coup du lapin ». Plus d’un an après est-il possible que les mâchoires se soit décalées à cause de ça ? Ce qui expliquerait peut-être que mes dents ne s’emboîtent plus comme il faut?

        1. Dr Jules dit :

          SI l’accident avait affecté directement les mâchoires ce serait à cause d’une fracture à la mâchoire (le plus commun à la mandibule) et vous l’auriez su instantanément. Il est par contre possible que vos articulations temporo-mandibulaires aient été affectées et que des déplacements articulaires se soient produits ou que de la dégénérescence soit apparue au niveau des condyles. De tels changements auraient pu affecter votre occlusion. Vous pouvez demander à un dentiste de faire un bon examen des articulations temporo-mandibulaires pour évaluer le tout.

          ➡ Pour en savoir plus sur les articulations temporo-mandibulaires et le port de plaque occlusale.

      2. Marie dit :

        Petite inflammation causant une mobilité dentaire?

        Bonjour, je reviens vers vous pour une nouvelle question. Mal aux dents depuis 3 semaines et les insicives du haut qui bougeait un tout petit peu, j’ai vu trois dentistes et pas un ne m’a dit la même chose. La troisième m’a finalement trouvé une petite inflammation de la gencive et m’a dit que je ne me brossait pas les dents comme il fallait d’où la plaque dentaire, elle a donc tout bien nettoyer et m’a dit que ça devrait aller mieux. Que je n’aurais plus mal et que mes dents ne devraient plus bouger. Elle m’a aussi dit de surveiller cette inflammation. Que faire si rien ne s’arrange? Qu’en pensez vous ? Merci

        1. Dr Jules dit :

          Je ne peux diagnostiquer votre condition mais je vous prédis que le brossage de dents ne changera rien à la mobilité de vos dents. Cela va certes aider à diminuer la plaque dentaire et l’inflammation mais une « toute petite inflammation de la gencive » ne peut expliquer une mobilité dentaire, cela en prend beaucoup plus. Vous avez peut-être une malocclusion qui cause un certain traumatisme dentaire, une perte osseuse (problème parodontal) ou autre chose mais continuez votre investigation jusqu’à ce qu’on vous propose une théorie plus logique…

          1. Marie dit :

            Les maladies parodontales sont-elles visibles sur une radiographie?

            Merci pour votre réponse. J’avais lu qu’une inflammation de la gencive pouvait conduire à une gingivite qui pouvait entraîner une maladie parodontale, ce qui pouvait expliquer une petite mobilité des dents. Un problème parodontal est-il visible via une radio des dents ? Car plusieurs radios de mes dents qui selon moi bougent un peu ( bien que les dentistes m’affirment que non et que si c’était le cas ce serait normal ) ont étés faites et ils n’ont absolument rien vu d’anormal au niveau des racines. Au final j’ai mal de temps à autres dans la journée, les gencives un peu rouges mais avec le détartrage fait hier, je pense qu’il faut un peu de temps avant que cela redevienne normal. Et personne ne peut me dire ce que j’ai. Je suis vraiment perdue.

          2. Dr Jules dit :

            Oui, une inflammation gingivale cause une gingivite et si cette dernière n’est pas traitée, cela peut causer une perte osseuse et une mobilité dentaire et même éventuellement la perte des dents mais ce processus est chronique et prend des années voire des décennies.

            Tout affectation des gencives, même la plus légère des gingivite est, en théorie un problème parodontal car c’est quelque chose qui affecte le parodonte. Pour que des problèmes parodontaux soient visibles sur une radiographie il faut que cela affecte l’os alvéolaire et cela se produira s’il y a une perte significative du niveau osseux pour que ce soit détectable sur la radiographie (voir exemple ci-dessous). Les problèmes affectant seulement les tissus mous, comme un gingivite, ne peuvent être détectés sur une radiographie.

            S'il y a baisse du niveau de gencive, cela indique aussi un baisse du niveau d'os alvéolaire.
            ➡ Pour en savoir plus sur ce cas avec des problèmes parodontaux.

            Cela peut en effet prendre plusieurs jours pour que l’apparence d’une gencive affectée par une gingivite ou une inflammation récupère et semble en meilleure santé à l’oeil nu après un traitement.

            ➡ Pour en savoir plus sur le parodonte.

  3. goncalves dit :

    Interférences entre dents de sagesse et douleurs à la mâchoire

    bonjour,
    je souffre depuis plusieurs années de douleurs à la mâchoire uniquement à droite. pas au niveau de mon articulation mais au niveau du muscle dans le creux de la joue. ce qui me déclenche des démangeaisons sur la joue avec la douleurs au massage de la zone ou à l’appui avec mon doigt. je porte une gouttière la nuit depuis 2 ans pour ne pas grincer des dents. cette gouttière a été refaite tous les ans pour vérifier son adaptation. depuis un mois la douleur ne me quitte pas. mon stomato pense qu’il faudrait que j’enlève mes dents de sagesse car à droite il y a un contact des dents alors que ma mâchoire n’est pas fermée. qu’en pensez vous? je désespére car personne ne trouve de solutions à ma douleur. votre site me met sur la piste d’une possible malocclusion dentaire mais dans ma ville à Tours aucun spécialiste ne m’a indiqué de traitement.

    J’ai également vu un orthodontiste qui a dit que je n’avais pas besoin de traitement. je suis à bout car la douleur supportable mais aucune vraie solution ne m’ai proposé. Avez vous un confrère à me conseiller? Merci beaucoup.

    1. Dr Jules dit :

      SI vraiment vous avez une « prématurité » comme on les appelles ces contacts uniques entre les dents de 2 arcades dentaires, cela peut causer des déviations mandibulaires et parfois des problèmes fonctionnels. Ce n’est cependant pas évident que ce soit la cause de vos symptômes aux articulations temporo-mandibulaires.

      ➡ Pour en savoir plus sur le traumatisme occlusal et voir des exemples concrets.

      ➡ Pour en savoir plus sur les différents symptômes pouvant être causés par les dent de sagesse.

      Vous pouvez consulter le site de l’Ordre National des Chirurgiens-Dentistes de France qui liste tous les dentistes par région géographique, département et spécialité pour connaître les orthodontistes dans votre région qui devraient être en mesure de mieux vous renseigner. .

  4. Fracasso. Herve dit :

    Bonjour et félicitations pour avoir créé un tel moyen de communication entres patients ou personnes affectées par soucis dentaires et un spécialiste qui apporte réponse aux divers questions …j’ai un besoin urgent décontracter le docteur JULES pour un problème en liaison directe entre Occlusion et la posturologie et je suis certain que le docteur me dirigera au bon endroit pour arriver a une solution fiable .
    Aussi pouvez vous indiquer comment le joindre .
    Merci pour votre aide .
    Herve

    tag #merci

    1. Dr Jules dit :

      Vous n’avez qu’à poser votre question dans une des sections à cet effet au bas des pages et j’y répondrai, si nécessaire en privé. Les questions sont « modérées » et doivent être approuvées pour être publiées. Sachez cependant que nous ne pouvons élaborer de plans de traitement spécifiques pour des patients et que les questions doivent idéalement demeurer d’intérêt général et en rapport à l’orthodontie.

      Vous semblez intéressé par les liens entre l’occlusion et la posture alors peut-être que cette chronique sur ce sujet vous intéressera.

  5. Bernardinis dit :

    Quoi faire pour ma malocclusion à 12 ans?

    Bonjour .
    J ai 12 ans j ai un problème de malloclusion de classe 2 je ne l’ai pas bien soigner ,quels conséquences cela peut avoir ?Je dois faire quoi pour réparer mes dégâts ?Je doit en parler à mon orthodentiste qui ne va pas être content de moi ou laisser comme ca ?Et combien de temps cela mettra pour remettre ma mâchoire du bas bien comme il le faut à celle du haut si c’est bien fait ? Merci de me répondre assez vite merci .

    1. Dr Jules dit :

      Je ne le sais pas. Informez-vous auprès d’un dentiste qui devrait connaître les ressources disponibles en orthodontie dans votre pays.

  6. Chaigneau dit :

    Bonjour,
    J’ai une douleur d’Articulation Temporo-Mandibulaire gauche, depuis 5ans et demi. Je pense que la douleur est arrivée quelques mois après l’ablation de mes dents de Sagesses. Ce n’est pas une douleur horrible. Du moins c’était vivable. Mais au fil des années la douleur persiste et descend plus bas.
    Quand je serre très fort mes dents au niveau de l’articulation temporo-mandibulaire ça forme une bosse (seulement du côté gauche).
    Je ressens toujours le besoin de pousser ma mâchoire vers la droite, ça fait comme un petit bruit (déchirement de tissu un peu..), pas de craquement. Parfois ça craque mais que très rarement.
    Quand je pousse un peu sur l’articulation ça bouge, j’ai l’impression de la remettre en place mais je n’en suis pas si sur, ça ne fait pas mal le fait de pousser ou de décaler ma mâchoire. Mais j’ai une sensation de lourdeur sans cesse et de plus en plus. Je sens ma mâchoire, c’est épuisant.
    Que faut-il faire? Je ne veux pas de cette douleur à vie. C’est vraiment « lourd ».

    Merci

    1. Dr Jules dit :

      Vous décrivez un trouble de dysfonction des articulations temporo-mandibulaires. Il serait indiqué de vous faire évaluer pour ce problème par un dentiste qui traite les problèmes d’ATM.

      ➡ Pour en savoir plus sur les articulations temporo-mandibulaires et le port de plaque occlusale.

      ➡ Pour en savoir plus sur les praticiens traitant les ATMs, les thérapies, « garanties », différentes options de traitement pour les désordres des articulations temporo-mandibulaires etc.

  7. Evane dit :

    La malocclusion d’un enfant de 2 ans peut-elle se corriger seule?

    Bonjour,

    mon bébé (21 mois) présente une malocclusion : ses incisives supérieures latérales gauches sont passées derrière ses incisives inférieures. Il me semble qu’à la pousse de 61 , elle a légèrement cassé sa dent en croquant un caillou et que petit à petit en « jouant » avec l’angle cassé les dents 61 puis ensuite 62 ont progressivement pivoté vers l’intérieur de la bouche. Elle a positionnée ses incisives inférieures entre 51 et 61 figeant ainsi la malposition.
    Cela ne l’empêche pas de manger, quant à la prononciation on ne sait pas trop encore, je ne pense pas. Y’a t il quelque chose à faire dès maintenant où doit on attendre la poussée des dents définitives? Doit-on la montrer à un orthodontiste? Vont elles forcément se mettre mal aussi ou y’a t -il une chance qu’en positionnant bien la mandibule à la pousse cela se corrige spontanément?
    Merci d’avance
    belle journée

    1. Dr Jules dit :

      Les malocclusions ne se corrigent habituellement pas avec l’âge et la croissance. Il n’y a pas grand chose que vous puissiez faire à cet âge. Si les dents brisées étaient rugueuses et trop irritantes, elles pourraient être polies ou meulées par un dentiste mais sinon, tout peut rester ainsi pour le moment. S’il n’y a pas d’espace entre ses dents primaires antérieures, les nouvelles dents seront aussi encombrées, c’est inévitable.

      Visitez un orthodontiste vers l’âge de 7 ans.

      ➡ Pour comprendre pourquoi il ne faut pas trop s’inquiéter ou se tracasser concernant les irrégularités d’éruption ou de développement dentaire observées chez les jeunes enfants.

      1. Evane dit :

        Merci beaucoup pour votre réponse et votre réactivité.
        Je n’ai pas l’impression que c’était un manque de place, aucun chevauchement, mais en effet nous consulteront pour un suivi lorsqu’elle sera plus grande.
        Bonne continuation et encore merci pour votre disponibilité.

  8. Kath dit :

    Un avancement mandibulaire pour l’apnée du sommeil est-il couvert par la RAMQ?

    Bonjour Dr. Lemay,
    Vous mentionnez à un endroit sur votre site web que les interventions chirurgicales majeures de la mâchoire sont généralement couvertes par le programme d’assurance maladie du Québec (RAMQ)

    En vérifiant sur le site de la RAMQ, il est mentionné que les chirurgie d’ordre esthétique ne sont pas couvertes.
    Les cas d’apné du sommeil seraient justifiables pour bénéficier du remboursement d’une telle chirurgie.

    Ma question est : si j’ai besoin d’une chirurgie d’avancement mandibulaire, mais que je ne présente pas vraiment de problème fonctionnel malgré ma malocclusion classe 2, du moins non détectés encore… Aurais je tout de même droit à une remboursement selon vous ?

    La chirurgie est optionnelle selon ma première consultation orthodontique, puisque je pourrais « tricher » l’ampleur de ma malocclusion classe 2 avec le repositionnement des dents.
    Cependant, mon visage vu de profil ne changerait pas d’apparence.

    Personnellement, je me contenterai d’avoir un bon repositionnement de mes dents, mais j’ai peur de ne pas choisir de faire la chirurgie et de découvrir des problèmes par la suite..
    Il faut avouer que non seulement l’ampleur de la chirurgie me fait peur, mais que l’aspect financier est aussi une préoccupation. :/

    Merci d’avance pour votre réponse

    1. Dr Jules dit :

      La grande majorité des chirurgies orthognathiques ne sont pas qu’esthétiques. Les chirurgies faites pour des raisons uniquement esthétiques ne sont pas couvertes (à ma connaissance) mais, bien que toutes les chirurgies orthognathiques aient une composante esthétique, elles ont aussi une composante fonctionnelle plus importante.

      Il faudrait vérifier auprès d’un chirurgien maxillo-facial mais je crois en effet qu’une chirurgie orthognathique faite pour aider un patient souffrant d’apnée du sommeil diagnostiquée serait couverte par la RAMQ pour un résident du Québec. Le fait de souffrir d’apnée du sommeil EST une indication fonctionnelle pour considérer une chirurgie.

      Bien qu’il soit possible d’envisager un traitement de compromis dans plusieurs cas de classe II avec rétrognathie mandibulaire, il est peu probable qu’un tel traitement ait un impact significatif sur l’apnée du sommeil car, bien que cela puisse diminuer l’écart entre les dents antérieures (overjet),cela ne changera pas significativement la position reculée (rétroghathe) de la mandibule.. Il faudrait plus d’information sur le cas pour évaluer le tout.

      :arrow:Pour en savoir plus sur les compensations dento-alvéolaires et le camouflage orthodontique.

      La quantité d’avancement mandibulaire est critique pour tenter d’améliorer l’apnée du sommeil et les études ont démontré qu’elle doit être d’au moins 10 mm.

  9. Kath dit :

    Je ne vois pas le besoin de faire une chirurgie avec 6,5 mm d’écart

    Merci pour votre réponse !

    L’écart de ma malocclusion est de 6,5 mm.
    Comme j’ai mentionné, aucun troubles reliés à cela ont été décelés… Mais je n’est pas fait le test de l’apnée du sommeil par contre.

    Se peut-il que ces troubles reliés à ce type de malocclusion se développent éventuellement? Sachant que j’ai 25 ans et jamais eu de douleurs etc.
    Honnêtement, je ne vois pas vraiment l’intérêt de faire une telle chirurgie, car je ne ressent pas d’inconfort et mon « profil » ne semble pas si affecté, mais s’il est fort probable que les troubles se développent je vais y repenser.

    1. Dr Jules dit :

      Un écart de 6,5 mm entre les mâchoire est très significatif et oui cela pourrait mener à certains problèmes avec le temps. À 25 ans, vous avez encore plusieurs décennies devant vous!

      ➡ Pour en savoir plus sur les malocclusions et leurs conséquences potentielles.

      Je vous suggère de faire un test du sommeil ( polygraphie cardiorespiratoire du sommeil (PCRS)) et selon le résultat, cela pourrait être une indication supplémentaire pour envisager une chirurgie orthognathique. Si un tel test révèle qu’il n’y a aucun trouble respiratoire du sommeil, une chirurgie serait moins essentielle mais avec un tel écart, c’est certain qu’il y aurait des bénéfices.
      Un chirurgien maxillo-facial ou un orthodontiste pourrait vous faire une simulation pour vous donner une idée de ce que la chirurgie ferait pour votre cas.
      ➡ Pour voir des exemples de planification et simulation virtuelle d’une chirurgie orthognathique complexe aux deux mâchoires.

      1. Kath dit :

        Merci pour la rapidité et l’efficacité de vos réponse Dr Lemay !
        Ce n’est vraiment pas un choix facile à faire …
        Dommage que votre clinique soit si loin de mon domicile, car j’aurai bien aimé faire évaluer mon cas par vous en personne.

        tag #merci

  10. Julie dit :

    Bonjour docteur

    Pourriez vous m’indiquer par mail le nom d’un orthodontiste sur Paris qui pratique l’orthodontie sans extraction pour un problème de malocclusion svp

    Bien à vous
    Julie

    1. Dr Jules dit :

      Je ne crois pas que vous devriez rechercher un plan de traitement ou un appareillage spécifique même si vous espérez avoir un traitement sans extractions. Recherchez plutôt un spécialiste certifié en orthodontie (orthodontiste) et compétent qui lui ou elle vous donnera toute l’information nécessaire pour prendre une décision éclairée concernant vos options de traitements.
      Je vous enverrai une référence…

  11. Florence dit :

    Le surplomb est réapparu après une semainE!

    Bonjour,
    Je suis en cours de traitement pour une malocclusion en plus d’un diastème (depuis presque 4 ans). J’ai perdu un élastique maintenant une de mes plaquettes et ma dent s’est remise de travers. J’ai été d’urgence chez mon orthodontiste pour qu’elle me le remette et elle m’a dit d’arrêter les élastiques le temps que cette dent se remette droite. Les élastiques servent à avancer ma machoire inférieure car j’ai un surplomb de la machoire supérieure. Cela fait donc une bonne semaine que j’ai arrêté de mettre les élastiques et catastrophe : le surplomb est bien revenu alors que je n’en avais presque plus.

    Mes questions sont donc les suivantes : Je sais qu’il existe des contentions pour l’alignement des dents… Mais vais-je aussi avoir une contention pour la position des machoires ? Et est-il « normal » que le surplomb soit revenu parce que j’ai arrêté les élastiques pendant une semaine ? Car quand je vois le temps qu’il m’a fallu pour alligner les machoires et le temps qu’il faut pour qu’elles se remettent mal, cela m’inquiète… Merci d’avance pour votre réponse.

    1. Dr Jules dit :

      La contention maintient des corrections et n’aligne pas les dents.
      Non, il n’est pas normal qu’un écart important réapparaisse en seulement quelques jours mais je ne saurais vous dire la cause sans un examen clinique. Demandez une explication à ce sujet à votre orthodontiste.
      Ce sera à votre orthodontiste de déterminer le type de contention le plus approprié pour vous.

  12. Julie dit :

    Bonjour docteur

    Les cas de malocclusion traités sur cette page on été traités à l’aide de quel appareil dentaire ?
    Appareil dentaire linguale (bagues) ou classique ou invisalign ?

    Merci
    Quel est le meilleur type d’appareil pour un gros problème d’occlusion pour une personne de 23 ans

    Cordialement

    1. Dr Jules dit :

      Les cas sur cette page n’ont pas été traités, ils ne font qu’illustrer des malocclusions.

      L’appareil standard et le plus couramment utilisé en orthodontie pour corriger des malocclusions importantes sont les appareils multi-bagues fixes (« broches »).

      Un orthodontiste a des qualifications différentes de celles d'un dentiste. An orthodontist has different training and qualifications than a dentist.

      Consultez un spécialiste certifié en orthodontie (orthodontiste) pour en savoir plus sur votre cas (diagnostic, malocclusion, etc.) et quelles possibilités de traitement existent (traitement idéal, alternatives et compromis, pronostic, appareils, durée et coût du traitement, etc.).

  13. khalida kaili dit :

    Bonjour Docteur,
    Je me permet de vous écrire pour avoir votre avis sur mon cas, j’ai 34 ans et je souffre depuis l’age de 11 ans, je suis tombée sur une rampe métallique et mes incisives centrales supérieures sont ressorties de la lèvre inférieure, depuis des années j,ai fais plusieurs facettes et autres bridges mais à aucun moment les médecins ne m’ont conseillé un appareil orthodontique car mes incisives inférieures ressortent par rapport aux supérieures , je ne sais pas si c’est la mâchoire ou bien juste les dents qui ressortent, je souhaite faire un appareil ortho mais est-ce suffisant? une chirurgie est peut être recommandée pour mon cas;
    j’ai les radios mais je n’ai pas pu les insérer au commentaire.

    1. Dr Jules dit :

      Si vous avez des malpositions dentaires importantes, la solution passe probablement par l’orthodontie. Toute autre solution prothétique (ponts, couronnes, facettes, etc.) ne fera que tenter de camoufler de façon incomplète la mauvaise position des dents.

      Un orthodontiste a des qualifications différentes de celles d'un dentiste. An orthodontist has different training and qualifications than a dentist.

      Consultez un spécialiste certifié en orthodontie (orthodontiste) pour en savoir plus sur votre cas (diagnostic, malocclusion, etc.) et quelles possibilités de traitement existent (traitement idéal, alternatives et compromis, pronostic, appareils, durée et coût du traitement, etc.).

  14. Florence dit :

    Apparition d’une asymétrie pendant l’orthodontie

    Bonjour. J’ai commencé un traitement orthodontique il y a 4 ans (toujours en cours…) pour corriger 1. Un diasteme 2. Une malocclusion de classe deux.
    Mon orthodontiste m’a dit qu’on était à deux doigts de la chirurgie obligatoire parce que j’avais un très gros décalage entre les mâchoires du bas et du haut (1,5 cm si je me souviens bien). J’ai commencé avec une plaque occlusale puis les élastiques. A l’heure actuelle, mes dents s’emboitent bien et on arrive à la fin du traitement mais voici le (gros) problème : premièrement, j’ai maintenant une asymétrie visible au niveau des mâchoires. En effet, ma joue gauche est comme creusée et la droite a l’air gonflée, ma mâchoire étant plus forte de ce côté là. Je n’avais pas ce problème avant le traitement orthodontique. De plus, j’ai des craquements (plusieurs fois par jour). Ça, par contre, je l’avais déjà avant. Est ce grave ? Comment corriger cette asymétrie ? Et pourquoi est-elle apparue avec l’appareil dentaire ? Est ce un mauvais diagnostic ? Merci d’avance pour votre réponse, je m’inquiète beaucoup.

    1. Dr Jules dit :

      J’imagine qu’avec un décalage de 1.5 cm on vous avait avertie dès le départ qu’une chirurgie orthognathique serait nécessaire pour corriger ce déséquilibre entre vos mâchoires…
      Un traitement d’orthodontie simple (sans chirurgie) n’affecte pas significativement les joues alors même si ce que vous décrivez s’est produit pendant votre traitement, la relation de cause à effet ne doit pas être établie automatiquement.

      La solution pour corriger l’asymétrie dépendra de quelle en est la cause (problème de mâchoire, de dents, une combinaison des deux, etc. ?) .
      En avez-vous parlé à votre orthodontiste? Il est celui qui est le mieux placé pour expliquer ce qui s’est passé dans votre bouche pendant le traitement.
      Posez des questions à votre orthodontiste

      Lisez cette chronique… et n’hésitez pas à poser des questions à votre orthodontiste.

  15. Nadia dit :

    Position de mâchoire instable

    Bonjour,
    Je me demandais par rapport a l’occlusion, si c’est possible de forcer inconsciemment pour que l’occlusion devient bonne ?
    Ma question est sans doute bête mais en fait, je porte des broches actuellement et des élastiques et il se trouve qu’avant tout ça, j’avais un écart entre mes deux machoires et aujd il est presque plus la. Donc je me demande si naturellement mes dents, se sont arrangées et je me suis habituée a cette occlusion, ou si c’est moi qui, a l’aide des elastiques, force sur ma mâchoire du bas a avancer sans le savoir ?

    Je me retrouve a chercher quelle est mon occlusion de base.. sachant que ayant un menton fuyant je me demande si ca ne joue pas vu que je force un tout petit peu pour fermer mes lèvres. Du coup je recule ma mâchoire du bas pour arriver a fermer mes levres sans « forcer », et me demande si c’est ca mon occlusion (donc avec un décalage haut/bas)..

    1. Dr Jules dit :

      Si l’écart entre vos mâchoires a a diminué, ce n’est pas nécessairement la position des mâchoires qui a directement changé mais les dents qui ont été déplacées, ce qui peut affecter la position de la mâchoire. Il y a peut-être des interférences qui existent entre les dents des 2 arcades qui font que vous n’avez pas une position stable lors de la fermeture et vous cherchez une position de confort. Demandez à votre orthodontiste d’évaluer votre occlusion et d’y apporter des correctifs si nécessaire.

  16. Sarah Paris dit :

    Bonjour ! Voilà j’aimerai vous exposer mon problème : depuis plus de 5 ans je souffrais de douleur lombaire, cervicale et beaucoup de vertige.
    Après diagnostic mon dentiste m’a dit que j’avais une forte malocclusion dentaire (le coté droit s’emboitait parfaitement et l’autre pas du tout).
    On a donc proposer un traitement orthodontique, avec opération de la mâchoire. Et la dernière année de mon traitement quasi tout mes symptômes avait disparu. Or voilà qu’en enlevant l’appareil 3 semaine après les douleur sont vite reapparus. Pendant le traitement orthodontique, mes dents bougeait beaucoup, j’avais pas mal d’élastique, donc mes dents avaient du prendre une position où il n’y avait pas beaucoup de contact entre les 2 mâchoire d’où ce soulagement. Or j’ai l’impression qu’il n’y a aucun équilibre des force des 2 côté, comme si un seul côté était fort emboîté, et je sens même une gêne comme si ce côté était très tendu. Alors que l’autre côté je n’ai quasi pas de contact entre les 2 et cette béance ne me semble pas normal. Même quand je mâche ou que je suis au repos je sens énormément le contact de mes dents d’un coté, alors que l’autre est en quelque sorte en lévitation.
    Qu’en pensez vous?

    1. Dr Jules dit :

      S’il persiste des irrégularités importantes dans votre occlusion, ceci peut avoir des conséquences sur la fonction alors faites réévaluer le tout par votre orthodontiste.

      Relation de cause à effet en orthodontie .
      Attention cependant pour ne pas arriver automatiquement à la conclusion qu’il existe toujours une relation de “cause à effet” entre l’orthodontie et certains changements observés pendant ou après un traitement. Ceci s’applique aussi aux traitements dentaires, aux extractions, aux chirurgies orthognathiques, etc.

      ➡ Pour en savoir plus sur la relation de cause à effet en l’orthodontie.

Votre adresse de messagerie et votre téléphone ne seront pas publiés. Les champs obligatoires sont indiqués avec un astérisque (*).

Mise à jour pour