Exemples de fermeture d’espaces et diastèmes

Merci de voter pour cet article

1 Étoile2 Étoiles3 Étoiles4 Étoiles5 Étoiles (2 votes, moyenne: 5.00 sur 5)

Loading...

 Fermeture d’un diastème – 5 mm en 5 mois

Fermeture d,un espace de 5 mm (diastème) en 5 mois

Différentes étapes de la fermeture d’un diastème de 5 mm en 5 mois à l’aide d’appareils multi-bagues fixes.

  • Cette patiente de 16 avait déjà eu une frénectomie labiale supérieure à deux reprises dans l’espoir que cela permette à son important diastème  de 5 mm de se refermer.  Cela n’eut absolument aucun effet! Les cicatrices résultant de ces deux interventions sont indiquées par les flèches en (D) et visibles sur les autres photos.
    • (A, B et C) Condition initiale après les 2 frénectomies et avant les corrections orthodontiques.
    • (E) Radiographie montrant le niveau d’os alvéolaire entre les incisives centrales.
    • (B, F) Vue rapprochée du diastème.
    • (G) Pose des appareils orthodontiques fixes visant à aligner les dents antérieures et fermer l’espace inter-dentaire.
    • (H, I) Après 5 mois de corrections, l’espace est fermé, les dents sont alignées et les appareils sont retirés (J).
    • (M) Sourire avant et après la fermeture du diastème, mais avant la gingivectomie  pour réduire l’excès de gencive.

      **** Effets secondaires possibles de la fermeture d’un important diastème ****

      • Papille hyperplasique
        Lorsqu’un espace aussi important est fermé, il faut s’attendre à ce que le tissus gingival entre les dents (papille inter-dentaire) s’accumule, gonfle et devienne plus volumineux. Ceci créé une papille irrégulière qui est souvent inesthétique (indiquée par la flèche en (J)). Ce défaut fut corrigé en quelques minutes à l’aide d’un laser à tissus mou pour exciser l’excès de gencive.
      • Espaces résiduels relocalisés
        (L) Une autre séquelle possible de la fermeture d’un important espace antérieur est que cet espace devra être relocalisé ailleurs si la fermeture de l’espace ne se produit qu’en déplaçant les dents latéralement ou vers le centre, ce qui s’est produit dans ce cas. Ainsi, un léger espace est apparu entre les incisives latérales et les canines (flèches). Si cet espace est considéré comme étant trop inesthétique pour la patiente, il pourrait facilement être comblé par du matériau composite esthétique permettant d’élargir les latérales. Pour voir des exemples de tels élargissements.
      • Dans les cas où l’espace interdentaire peut être fermé en reculant les dents antérieures (des exemples sur cette page) il est possible qu’il n’y ait pas d’espace résiduel mais dans le cas ci-haut, il n’était pas possible de “reculer” les dents antérieures car cette jeune fille avait au départ une excellente occlusion à tous les points de vue sauf pour de légères rotations sur les incisives supérieures et la présence du large diastème important. L’espace a donc dû être fermé en déplaçant principalement les incisives vers le centre.

      Rétention suite à la fermeture de larges espaces

      Fermer un espace peut être assez simple mais  pour maximiser les chances que les corrections obtenues demeurent stables le plus longtemps possible, un bon protocole et appareils de rétention sont essentiels. Dans de tels cas, nous préférons toujours utiliser une rétention fixe à l’aide d’une attelle collée sur la surface linguale (interne) des 4 incisives et ce, à long, très long terme (“à vie” si le patient accepte de la porter aussi longtemps!). Si l’attelle décolle ou se brise, il est important que le patient communique avec son orthodontiste pour la faire recoller ou remplacer dès que possible car l’espace pourrait réapparaître progressivement.

      Le fait d’avoir fait élargir des latérales étroites pour combler un espace résiduel peut augmenter la stabilité des incisives si le fil de rétention décollait mais ne garantie pas une stabilité absolue.

      ➡ Pour en savoir plus sur la rétention orthodontique et la stabilité des corrections.

      ➡ Pour en savoir plus sur le déplacement des dents en orthodontie.

       

       

       

      Fermeture d'un espace entre les dents avant enorthodontie

      (A) Bonne occlusion générale mais présence d’un espace important entre les centrales supérieures. (B) Après la fermeture de l’espace, une attelle de rétention est posée sur la face interne pour prévenir la ré-ouverture de l’espace en stabilisant les dents.

      Fermeture d'un espace entre les dents supérieures en orthodontie

      Parfois la fermeture d’un diastème peut être assez simple. (A) Patient ayant une excellente occlusion et bon alignement général des dents. Il désirait fermer l’espace entre les centrales supérieures qu’il trouvait inesthétique. (B) La correction fut faite à l’aide d’attaches de la couleur des dents et d’un élastique permanent transparent qui rapproche les dents. Le tout est pratiquement invisible. (C) Après 10 jours l’espace est fermé et les centrales se touchent. Les attaches peuvent alors être enlevées. (D) Une fois la correction terminée, il est nécessaire de coller une attelle de rétention sur la face interne des dents afin de prévenir l’ouverture de l’espace à nouveau.

       

      Fermeture d'un diastème après l'expansion maxillaire

      Lorsqu’un diastème important est présent avant un traitement d’expansion maxillaire, ce diastème augmentera significativement. Après l’expansion, il pourra être refermé à l’aide de à l’aide de quelques boîtiers et un élastique.

       

      Fermeture d'un diastème de 5 mm en orthodontie en 5 mois.

      Fermeture d’un diastème de 5 mm en 5 mois chez une fille de 16 ans.  (A) Une frénectomie labiale avait été faite auparavant à deux reprises dans l’espoir que le diastème se referme, ce qui était impossible. (B) Pose des appareils fixes multi-bagues. (C) Après 5 mois de corrections orthodontiques. (D) Après l’enlèvement des appareils et qu’une gingivectomie ait été faite entre les incisives centrales (plus de détails sur ce cas au haut de cette page).

       

➡ Pour voir d’autres exemples de fermeture d’espaces antérieurs et diastèmes et en savoir plus sur ce cas.

➡ Pour en savoir plus sur la théorie et les principes régissant la fermeture d’espaces inter-dentaires antérieurs (diastèmes).

  Dernière mise-à-jour : 2016-12-01 à 19:25:52 © Jules E. Lemay, OrthoLemay.com

Commentaires et/ou questions (19)

  1. Antoine dit :

    Bonjour,
    Je voudrais savoir si une semaine après avoir mis la chainette on ne sens plus que ça tire les dents, est ce que les dents bougent quand même ou pas ?

    • Dr Jules dit :

      L’efficacité des appareils orthodontiques n’est pas reliée directement au symptômes que ressent le patient. Une chainette sera active plusieurs semaines avant que le latex qui la compose perde de son efficacité.

  2. Brigitte dit :

    Combien cela coûte une fermeture dentaire ?

  3. Faiza dit :

    Parodontite sévère et 50% de perte osseuse

    Bonjour Dr.
    On m a diagnostiquer une parodontite sévère . J ai déjà perdu 50% de mes os ét j ai des poches parodontales de 7 à 8 mm. je viens de finir le curetage en 2 séances. Le dentiste ne peut pas se prononcer il faut attendre la cicatrisation mais il m a dit que par endroit c est très touché . J ai déjà une rétractation gingivale en même pas 3 jours et j ai des triangles noires ( pertes de papilles interdentaires) pensez vous que je puisse guérir ? Quels sont les chances que dents se remettent à leur place ? ( j ai maintenant un diasteme avec perte de papille )
    d avance merci

    • Dr Jules dit :

      Sous toutes réserves, si vous avez 50% de perte osseuse avec des poches parodontales de plus de 7 mm il est malheureusement possible que vous perdiez certaines dents. La condition est que vous décrivez est extrêmement sévère et si votre dentiste généraliste ne croit pas qu’il puisse prendre en charge un tel cas et faire le suivi et traitements adéquats, il devrait vous diriger vers un parodontiste.

      Il n’y a aucune chance que vos “dents se remettent à leur place” par elles-mêmes et avec une telle perte osseuse, certaines d’entre elles devront peut-être être jumelées ou stabilisées avec une forme de fil de rétention. Votre dentiste ou un parodontiste vous fera les recommandations à ce sujet.

  4. Selin dit :

    Déplacement ortdq des dents avec récession gingivale

    Bonjour Monsieur,

    Je souhaitais savoir si on peut egresser les incisives superieures canines comprisent malgré les gencives retractée. Avant le traitement orthodintique on m a fait un surfacing pour arreter l imflammation. Tout s est stabilisé. Cela faite un an que je suis sous traitement orthodontique, toujours pas d imflammation ni saignement mais a cause des mouvements des dents plus les brossages exessifs on voit les racines 2 a 3 mm. Y a t il un inconvenient a les faire egresser dans ce cas.
    Merci d avance pour votre reponse
    Cordialement,
    Selin

    • Dr Jules dit :

      LE facteur le plus important pour ne pas perdre davantage de tissus (parodonte) lors des déplacements de dents en orthodontie n’est pas la quantité de tissus au départ mais leur qualité et l’absence d’inflammation. Il vous manque des tissus avec 2-3 mm de récession et certainement un peu de perte osseuse mais s’il n’y a pas d’inflammation, les dents devraient pouvoir être déplacées normalement sans dommage au parodonte.

      ➡ Pour en savoir plus sur le déplacement des dents en orthodontie.

  5. jean dit :

    Bonsoir Dr Jules,

    Votre article sur le diastème m’a fort interpellé. Peut on refermer par un traitement orthodontique le trou laissé par une dent manquante comme la fermeture des diastèmes ?
    Merci d’avance

    • Dr Jules dit :

      Sous toutes réserves car il y a beaucoup de variations d’un cas à l’autre, il est certainement possible de fermer l’espace d’une autre dent. Nous le faisons régulièrement dans les cas d’extraction. L’utilisation de mini-vis d’ancrage facilite souvent la fermeture d’espaces importants. Dans certains cas, un espace pouvant aller jusqu’à ± 11-12 mm peut être fermé.

  6. Bordieu dit :

    Quoi faire pour une incisive manquante?

    Dr, depuis 2010, (à l’époque j’avais 15 ou 16 ans ) j’ai perdu une incisive, c’était une dent de lait, et elle n’a jamais été remplacée! D’après mes recherches, j’ai vu qu’on appelle ça agnésie! avant de pouvoir consulter un dentiste, j’aimerais que vous me conseillée bien quoi faire, la meilleure solution ! Car je me sens exclu à cause de cela! Que faire ?
    Espérant que vous saurez m’apporter une grande aide en me conseillant!
    merci déjà !

    • Dr Jules dit :

      Il s’agit probablement d’une incisive latérale supérieure. Ces dents sont absentes génétiquement dans ± 2% de la population (anodontie).

      ➡ Pour en savoir plus sur l’absence congénitale de dents (anodontie).

      ➡ Pour voir des cas traités où il y avait absence des latérales supérieures et comprendre différentes options de traitement possibles.

    • Bordieu dit :

      Ben vous n’avez pas répondu à la question principale docteur! La meilleure solution est quoi?

      • Dr Jules dit :

        J’ai répondu à votre question en vous donnant des liens vers d’autres textes qui expliquent qu’il y plusieurs facteurs en prendre en considération lorsqu’il y a absence d’une latérale supérieure et qu’il n’existe pas qu’ UNE seule solution et LA solution devra être déterminé par votre orthodontiste et dentiste généraliste qui sera en charge de remplacer cette dent manquante s’il y a lieu.

        Il est impossible de répondre théoriquement et adéquatement à une telle question concernant un cas particulier sans voir le patient, faire un examen clinique et, dans certains cas, prendre du matériel diagnostique (modèles d’étude, radiographies, photos, etc.). Le ou les plans de traitement proposés dépendront directement de cet examen et des attentes et demandes du patient.

  7. Bordieu dit :

    Ok, je vous en remercie Docteur!

  8. francine LANGLAIS dit :

    Appareil dentaire pour arrêter le grincement de dents

    Je voudrais savoir si le petit appareil que l on met dans la bouche pour dormir et arrêter le grinchement des dens en vaut la peine et quel prix il coûte. Une réponse seraitapprécier.

    • Dr Jules dit :

      Cet appareil est appelé une plaque occlusale, une gouttière ou une plaque articulaire. Son but est de minimiser les dommages possible du grincement de dents, du bruxisme, et des mauvaise habitudes dentaires fonctionnelles. Cela n’arrêtera pas le grincement de dents. Ça en vaut la peine si vous souffrez de bruxisme!

      ➡ Pour en savoir plus sur le bruxisme et le grincement de dents.

      Pour le coût, cela peut varier beaucoup d’un endroit à l’autre, entre praticiens et selon ce qui est inclus avec cette plaque (suivi, matériel diagnostique, etc.). Vous devrez vous informer auprès d’un dentiste ou spécialiste dentaire offrant ce service pour en savoir plus.

  9. larue dit :

    Bonjour,

    j’ai une parodontie et mes dents de devant surtout 2 ont bougées, écartement plus elles avancent vers l’avant. Je ne supporte plus mon sourire, j’ai toujours eu les dents du bonheur mais là sans faire de jeu de mots c’est les dents du malheur, une horreur. J’ai perdu un peu d’os apparemment. Comment faire pour les réaligner, quel serait le coût, mieux vaut il pas les retirer ? Merci

Laisser un commentaire

*

*

*

Les champs suivis d’un astérisque* sont obligatoires.