Radiographie numérique tri-dimensionnelle volumique

Radiographie numérique tri-dimensionnelle volumique

1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars (No Ratings Yet)
Loading...

Poser une question ou laisser un commentaire

  1. SLEEWAGEN JOSE dit :

    Blanchiment dentaire, douleur, dévitalisation et bris de dents
    Bonjour on a blanchit mes dents en haut et en bas en 1992 avec une corniche transparent que je devais mettre tous les soir avec un produit dont j’ai oublier le nom c’etais comme une seringe.
    En 2003 tous mes dents on commencer a faire mal la douleur part et revient on a ensuite devitalise les 3 dents en haut le dentiste m’as dis qu’il a touché un nerfs et parfois j’ai mal au visage je ne sais plus a qui m’adresse. pourriez vous m’aide ?
    mais dents sont user et en 1997 on m’as mis un composite sur les 4 dents en haut devant c’est tres mouche Mes dents de haut etait tres cruse avant le composite
    ROGEAU PAULA

    1. Dr Jules dit :

      Je ne crois pas qu’il y ait un rapport entre un blanchiment dentaire fait il y a plus de 20 ans et les problèmes dentaires que vous décrivez.

      L’usure dentaire, les douleurs, l’usure et bris de dents nécessitant des traitements de canal peuvent indiquer un problème sous-jacent sérieux. Vous faites peut-être du bruxisme ou grincez des dents de façon excessive, vous avez peut-être une malocclusion importante qui contribue au bris et à l’usure des dents, etc. Si votre dentiste généraliste ne peut vous suggérer des solutions, consultez-en un autre pour avoir une seconde opinion, c’est la première étape à suivre.

  2. Mathilde dit :

    Bonjour,
    Encore étudiante je me demande comment un dentiste ou spécialiste doit faire poir prescrire un scanner dans le but de poser un implant ?
    Que doit on demander sur cette ordonnance ? On voudrai un scanner du maxillaire de tel a tel dents ? Demande t-on les coupes que l’on souhaite dans la prescription ou est ce que c’est fait automatiquement? ( toutes les reconstruction dans les 3 plans de l’espace sur le secteur demandé) ?
    Merci

    1. Dr Jules dit :

      Il s’agit de demander une tomodensitométrie volumique à faisceau conique (TVFC) pour la zone d’intérêt. Pour voir des exemples de volumes disponibles (selon le type d’appareil radiologique utilisé).

      Par la suite le data obtenu peut être analysé par différents logiciels spécifiques à certaines applications comme l’implantologie. Vous pouvez aussi demander des coupes particulières. Certains laboratoires de radiologie peuvent vous mettre le tout sur un DVD, l’imprimer, etc. Il est même possible, à l’aide d’un logiciel de simuler la pose d’un implant pour déterminer si le volume d’os et la proximité des structures avoisinantes (racines, nerf inférieur alvéolaire, etc…) sont adéquats pour envisager la pose d’un implant.

      Communiquez avec le service radiologique que vous choisirez pour connaitre ce qu’ils peuvent vous offrir comme rapport d’imagerie selon vos besoins.

  3. Francine dit :

    Est-ce qu’un rayon x est obligatoire ou à conseiller lors de l’extraction d’une dent cariée. Merci

    1. Dr Jules dit :

      Avant l’avènement de la radiographie les dentistes se passaient de radios mais aujourd’hui aucun dentiste sensé n’oserait extraire une dent sans en prendre une à cause de toute l’information importante que cela leur donnera pour la planification de l’intervention chirurgicale.

  4. Ghyslaine dit :

    Bonjour Docteur Jules

    Ma fille âgée de 26 ans, dont je vous avais déjà parlé, a ses 4 dents de sagesse incluses.

    Nous avons vu, la stomatologue, qui avait préconisé un scanner dentaire, car au niveau du maxilaire inférieur, elle voulait visualiser le nerf mandibulaire. Ma fille a passé le scan ce matin, et finalement les conclusions notées sur un compte-rendu papier, nous laissent perplexes, les voici : pouvez-vous me dire ce que vous en pensez ??? Grand merci ! ma fille doit se faire extraire les deux premières dents mi novembre au fauteuil, justement à cause du nerf :

    Résultats : le canal dentaire inférieur n’est visualisé à droite et à gauche que dans sa partie initiale, uniquement sur les coupes natives, nettement refoulé par 38 et 48 au contact de la corticale linguale de la mandibule. Il ne peut donc être mis en évidence sur les reconstructions panoramiques et sagittales obliques.
    Il n’est pas visualisé sur le reste de son trajet plus antérieur compte tenu d’une faible minéralisation et d’une absence de corticalisation du canal.

    1. Dr Jules dit :

      Si je comprends bien, cela signifie que le canal contenant le nerf dentaire n’est pas visible complètement sur la radiographie. Il n’est évident qu’au début de son parcours (sa partie initiale) et les dents de sagesse (dents #38 et 48) le « refoulent » ou repoussent contre la plaque corticale (qui est la couche osseuse externe et dense de la mandibule) du côté de la langue (lingual). Le reste du canal n’est pas visible car la densité osseuse ne permet pas de le voir dans la partie antérieure du canal.

      C’est un peu incroyable qu’on vous donne une telle information sans aucune explication… enfin, en espérant vous avoir été utile dans la compréhension de cette évaluation radiographique! 🙂

      1. Ghyslaine dit :

        Merci pour votre réponse.

        Hélas, ça ne me rassure pas du tout.

        Depuis le début, lorsque l’on nous a annoncé ces dents de sagesse incluses, on va d’angoisse en angoisse.

        En effet, la dentiste se désiste car ce n’est pas de sa compétence, et pourtant ce n’est pas quelqu’un de peureux. Ensuite la stomatologue, d’après le panoramique nous dit qu’avant l’extraction elle veut visualiser le canal dentaire en 3D et ce grâce à un scanner. De plus, elle dit à ma fille qu’elle sera peut-être obligée de laisser un morceau de racine de la 48, car elle lui semble trop près du nerf, etc… etc… Ma fille va passer le scanner il y a quelques jours, pour JUSTEMENT visualiser ce nerf mandibulaire, et on repart avec seulement une conclusion plus que déconcertante !!!!
        De plus on nous dit qu’avec le scanner on va voir le nerf et en fait on ne sait rien ou pas grand chose. Un médecin radiologue aurait pu se déranger et venir parler à ma fille.Et puis ça sert à quoi de se faire irradier pour ne rien voir de plus ??

        Absolument pas rassurant lorsque l’on sait que ma fille doit se faire extraire les deux premières dents de sagesse mi novembre, RV déjà pris, dans le même établissement où a eu lieu le scanner.

        Je me demande si ma fille ne doit pas aller vers un deuxième avis « éclairé ».

        Qu’en pensez-vous ?

        C’est vrai que ses 4 dents, et surtout celles du bas, sont vraiment inquiétantes au niveau position. Horizontales pour le bas et incluses surtout et toutes les 4..

        Merci à vous

        1. Dr Jules dit :

          Avec un scan ou une tomodensitométrie volumique à faisceau conique (TVFC), les praticiens ont toute l’information nécessaires pour évaluer toutes les structures en relation avec le nerf alvéolaire, la mandibule, les dents de sagesse, etc. Il ne s’agit que de bien interpréter cette information. Si on ne vous donne pas l’information voulue, demandez une copie du scan sur un CD pour pouvoir obtenir d’autres opinions au besoin.

  5. Jean-Luc Alarie dit :

    Bonjour, je suis présentement en attente d’un rendez vous pour un traitement de canal (encore) mais cette fois ci par un endodontiste. Depuis samedi que je ne dors plus à cause de la douleur. J’ai pensé me faire arracher la dent et la faire remplacer par une dent 3D. Est ce une bonne idée ou je vais m’attirer des problèmes à long terme? Merci beaucoup.

    1. Dr Jules dit :

      Il est certain que si vous pouvez garder cette dent, vous serez gagnant à moyen et long terme. Extraire la dent peut régler la douleur à court terme mais cette dent devra être remplacée idéalement par la suite (selon la dent dont il est question). Dans certains cas, il peut être possible d’envisager fermer l’espace d’extraction en orthodontie si c’est une dent postérieure mais je ne sais pas si cela s’applique à votre cas.

      Réglez le problème de douleur tout d’abord et vous y verrez plus clair par la suite. Demandez à votre dentiste de vous expliquer toutes les options thérapeutiques pour votre situation afin de pouvoir prendre une décision plus éclairée.

Votre adresse de messagerie et votre téléphone ne seront pas publiés. Les champs obligatoires sont indiqués avec un astérisque (*).

Mise à jour pour