Orthodontiste ou dentiste?

Merci de voter pour cet article

1 Étoile2 Étoiles3 Étoiles4 Étoiles5 Étoiles (5 votes, moyenne: 4.60 sur 5)

Loading...

L’orthodontie est une partie de la dentisterie qui se spécialise dans le diagnostic, l’interception et le traitement des anomalies dento-faciales aussi appelées malocclusions. La pratique de cette discipline nécessite de grandes aptitudes professionnelles permettant d’élaborer adéquatement des plans de traitement et planifier la fabrication, la mise en place et le contrôle des appareils correcteurs dento-orthopédiques nécessaires à la correction des malocclusions (alignement des dents), des mâchoires et des tissus mous qui contribuent à l’harmonie dento-faciale et la fonction.
Comment devient-on orthodontiste ?

  • L’orthodontiste est avant tout un dentiste, mais il est aussi un spécialiste hautement qualifié dont l’expertise est l’alignement et la coordination des dents et des mâchoires chez les enfants, chez les adolescents et les adultes. Il limite sa pratique à l’orthodontie et ne fait pas de travail dans les autres domaines de la dentisterie comme la parodontie (traitement des gencives), la prosthodontie (couronnes, ponts, bridges, implants dentaires, “dentiers” ou prothèses dentaires partielles ou complètes), l’endodontie (traitement de canal), ou la chirurgie (extractions de dents et interventions chirurgicales diverses).
  • Pour devenir orthodontiste certifié, un dentiste qualifié (ayant obtenu un doctorat après 4 ou 5 ans d’étude en médecine dentaire) doit compléter avec succès un programme de résidence en orthodontie d’une durée de 2 à 3 ans à plein temps reconnu par l’Ordre des dentistes du Québec (ODQ) et par le Collège Royal des chirurgiens dentistes du Canada (CRCDC) (les autorités compétentes).
  • Le programme universitaire de deuxième cycle menant au certificat ou à la maîtrise en orthodontie doit être également reconnu par la Commission de l’agrément dentaire du Canada qui vérifie tous les programmes aux sept ans. L’agrément de cette commission signifie que le programme rencontre toutes les exigences d’un programme de formation de spécialistes dans le domaine de l’orthodontie.Une première évaluation orthodontique ou consultation en orthodontie est recommandée vers l'âge de 7 ans.
  • Seuls les dentistes ayant suivi et complété avec succès une telle formation universitaire peuvent porter et utiliser le titre d’orthodontiste.1

➡ Pour en savoir plus sur les qualifications des orthodontistes Lemay et leur équipe.

➡ Pour en savoir plus sur l’âge idéal pour une première évaluation en orthodontie et les bénéfices des interventions orthodontiques précoces tel que recommandé par les associations d’orthodontistes.

Quelle est la différence entre un dentiste et un orthodontiste?

Un dentiste généraliste est similaire à votre médecin de famille – c’est la personne idéale pour évaluer votre santé buccodentaire, faire des examens de votre bouche, de vos dents, réparer des caries, remplacer des dents manquantes, etc. Un orthodontiste est un spécialiste qui dispose de deux à trois ans de formation supplémentaire dans le domaine de l’orthodontie et est un expert dans le redressement des dents, la correction des malocclusions et l’orthopédie dento-faciale. Il est la meilleure personne pour choisir l’option de traitement qui vous convient le mieux.2

Quelle est la différence entre un orthodontiste et un dentiste généraliste? Un orthodontiste a une formation spécialisée en orthodontie de 2 ou 3 années supplémentaires.

Association canadienne des orthodontistes et AAO logo

Qui choisir pour mon traitement d’orthodontie ou celui de mon enfant?

Si vous recherchez ce qu’il y a de mieux, faites confiance à un orthodontiste certifié ayant une formation et d’une expérience approfondies pour vous traiter, vous, et les membres de votre famille.

Voici quelques questions que vous pourriez poser à tout praticien avec qui vous envisagez entreprendre un traitement d’orthodontie :
Les chirurgies orthognathiques sont faites par un chirurgien maxillo-facial qui est avant un dentiste. Les cas d'ortho-chirurgie sont traités en collaboration avec un orthodontiste.

  • Quel diplôme ou quelle attestation possède-t-il?
  • Quelle formation spécialisée a-t-il reçue en orthodontie, où et pendant combien de temps?
  • Est-ce qu’il poursuit sa formation continue en orthodontie?
  • Quelle expérience possède-t-il?
  • Offre-t-il d’autres formes de traitement?
  • Quels genres d’appareils utilise-t-il?
  • Quels équipements technologiques utilise-t-il pouvant faciliter le diagnostic et le traitement?
  • Travaille-t-il avec d’autres spécialistes?
  • Traite-t-il les adultes, des cas complexes, des cas interdisciplinaires?
  • Fait-il de la prévention et de l’interception orthodontique pour les enfants, des traitements?
  • Est-il possible d’envisager des traitements de compromis si le cas le permet? Quelles sont les alternatives au traitement proposé?
  • Combien de cas similaires a-t-il traités, et avec quel succès? Peut-il vous montrer de tels cas? A-t-il eu des échecs?
  • Est-il membre d’associations d’orthodontistes certifiés comme l’Association canadienne des orthodontistes, l’Association américaine des orthodontistes, l’Association des orthodontistes du Québec, l’American Board of Orthodontists, etc.?
  • Est-il impliqué dans le milieu académique, l’enseignement ou la recherche?Posez des questions à votre orthodontiste

Lisez cette chronique… et n’hésitez pas à poser d’autres questions à votre orthodontiste.

Expertise et expérience… depuis plus de 55 ans!

  • Le Dr Jules E. Lemay (père) étant l’un des premiers spécialistes gradués en orthodontie au Québec, il peut être considéré comme un «pionnier» de cette spécialité du Québec. Ceci confère à notre pratique l’honneur d’être une des premières pratiques d’orthodontie établie au Québec et même au Canada. Dr Lemay fut le premier orthodontiste de la province à s’établir hors des grandes zones urbaines que sont Montréal et Québec.
  • En 2014, nous avons commencé à traiter une quatrième génération de patients! Dr Lemay a traité l’arrière grand-père et le grand-père tandis que Dr Jules et Dr Lemay ont traité le père d’une adolescente qui débutait alors un traitement d’orthodontie. Peu de pratiques d’orthodontie dans le monde peuvent prétendre avoir un tel historique et nous en sommes fiers!
  • Nous nous faisons un devoir de maintenir nos connaissances et compétences à jour dans notre  domaine de spécialité et d’expertise accordons beaucoup d’importance à la formation continue en participant régulièrement à des cours et séminaires sur les dernières technologies et sujets d’actualités en orthodontie.
  • Nous continuons de nous maintenir à la fine pointe de la technologie orthodontique moderne en utilisant les nouvelles technologies telles que les boîtiers auto-ligaturants Damon®, les aligneurs Invisalign® et ClearCorrect®, les broches invisibles iBraces TM, la pose et l’utilisation d’implants d’ancrage squelettique, l’utilisation de laser pour tissus mous, l’utilisation de logiciels d’imagerie et de simulation de traitement.
  • Dr Jules ayant fait sa formation orthodontique à l’Université de Pennsylvanie ayant un programme réputé pour son aspect multidisciplinaire, il a développé un intérêt particulier pour le traitement des adultes “complexes” et les cas inter-disciplinaires, ce qui n’empêche pas que nous traitions tous les types de problèmes orthodontiques pour les patients de tous les âges.
  • Notre pratique, complètement informatisée, permet la numérisation du matériel diagnostique ce qui en facilite le partage avec le patient, son dentiste et d’autres spécialistes dentaires ou professionnels de la santé pouvant utiliser ce matériel pour mieux vous servir.
  • Nous sommes une des rares pratiques d’orthodontie à avoir un appareil d’imagerie numérique de tomodensitométrie volumique à faisceau conique (TVFC) permettant de prendre des radiographies tri-dimensionnelles, ce qui peut faciliter grandement le diagnostic de certains cas et la communication d’information avec le dentiste généraliste traitant et d’autres spécialistes (chirurgien maxillo-facial, parodontiste, etc.). Pour voir des exemples de radiographies 3D.

Un traitement fait sur mesure pour vous!

  • Aujourd’hui, il existe plusieurs types de traitement : des traitements simples, d’autres plus complexes, des traitements interdisciplinaires, des traitements complets, de compromis, faits avec des appareils multi-bagues fixes, des appareils amovibles, des broches linguales, des aligneurs transparents, etc.
  • Chacun de ces traitements a ses avantages et désavantages, mais il peut devenir difficile pour les patients de s’y retrouver. C’est pourquoi il doit y avoir une relation de confiance entre le patient et l’orthodontiste, car seul ce dernier possède les connaissances requises pour déterminer quel est le meilleur plan de traitement pour un cas particulier afin de répondre aux demandes et attentes du patient.
  • Les connaissances spécialisées de l’orthodontiste lui permettent d’évaluer et déceler toutes les particularités de votre bouche et dentition, ce qui lui permettra d’élaborer un plan de traitement fait “sur mesure” pour vous. Comme il travaille régulièrement avec une vaste gamme d’appareils orthodontiques, il sait lesquels sont indiqués dans quel cas et comment et quand les utiliser.
  • L’orthodontiste certifié a plus de 4,000 heures de formation supplémentaire en orthodontie (et sciences connexes) au-delà de la formation dentaire générale de base.

Vous méritez ce qu’il y a de mieux, optez pour l’expert en orthodontiste, un spécialiste certifié en orthodontie; l’orthodontiste!

Un traitement d'orthodontie fait sur mesure par votre spécialiste en orthodontie, l'orthodontiste.

➡ Pour en savoir plus sur la formation académique, dentaire et orthodontique des dentistes et orthodontiste.

➡ Pour en savoir plus sur les autres spécialités dentaires reconnues.


Cette vidéo, illustre avec humour la le choix d’un spécialiste en orthodontie (en anglais)

Différence entre un dentiste généraliste et un spécialiste certifié en orthodontie (orthodontiste)

 

dentiste orthodontiste dentist orthodontist 5%

 

 

 

 

 

Et cette vidéo (en anglais) explique 4 questions à poser à votre orthodontiste ou orthodentiste!

SHould you consult a dentist or an orthodontist for your treatment? Devriez-vous consulter un dentiste ou un orthodontiste pour votre traitement?

6 questions essentielles à poser à votre orthodontiste

Vidéo produite par l’Association américaine des orthodontistes (en anglais; “Six must ask questions for your orthodontist”)

 

Explorez ce site et lisez les questions du blogue au bas des pages pour plus d'information sur l'orthodontie

Explorez ce site et lisez les questions du blogue au bas des pages pour plus d’information sur l’orthodontie.

Sources :
1- Association des orthodontistes du Québec
2- Association américaine des orthodontistes
3- L’association canadienne des orthodontistes

Nouveau logo de l'Association des orthodontistes du Québec  2017-04-12 Association canadienne orthodontistes AAO orthodontiste Lemay Sherbrooke

 

Copyright ©, tous doits réservés - All rights reserved. orthoLemay.com www.orthodontisteenligne.com orthodontiste à Sherbrooke  

➡ Dernière mise-à-jour : 2017-04-12 @ 19:12:27    © Jules E. Lemay, OrthoLemay.com – Tous droits réservés / All rights reserved

Publié le : Mar 28, 2015 @ 00:04

 

Commentaires et/ou questions (16)

  1. Abdoulaye Maïga dit :

    S’il ya une formation d’ortodontie en Afrique?

    • Dr Jules dit :

      Il y en a certainement mais je ne saurais vous dire où et par qui. INformez-vous auprès des associations dentaires locales.

  2. Marc D dit :

    Qui consulter en premier?
    Ma fille a besoin de recevoir de l’aide dentaire. Elle a toujours mal aux dents. Ça devient vraiment difficile pour elle et je veux l’aider. Je voulais seulement savoir s’il faut aller voir un dentiste, un orthodontiste, ou bien un denturologiste. Je vous remercie de votre aide!

    • Dr Jules dit :

      Commencez par consulter un dentiste généraliste qui est le docteur qui veille sur la bouche et la santé buccodentaire.
      À l’aide d’examens, ce professionnel de la santé veille à la prévention, au dépistage, au diagnostic et au traitement des déficiences, des anomalies et des blessures de la dentition, de la bouche, des maxillaires et des tissus avoisinants. Pour en savoir plus.

  3. Marc Duprix dit :

    Je ne savais pas ce qu’était la différence entre un denturologiste et un dentiste avant de lire cet article. J’ai mon fils qui essayer de choisir un diplôme à poursuivre. Il pense à la dentisterie, donc je vais lui en parler.

    • Dr Jules dit :

      Qui est le mystérieux et élusif “MARC DUPRIX” des blogues Internet?
      Désolé d'avoir crevé votre bulle!

      Il est intéressant que vous ayez posé plusieurs questions sur les pages de ce site mais qu’elles dirigent toutes vers d’autres sites dentaires ou de denturologie!

      Cela semble d’ailleurs être votre “modus operandi” typique si on se fie aux nombreuses questions que vous posez ici et là sur plusieurs sites Internet partout dans le monde. Vous en ratissez large et avez des centres d’intérêt très variés comme la dentisterie, la rénovation, la construction, la santé, les maladies, les animaux, l’agriculture, la sociologie, les loisirs, les services sociaux, l’automobile, la géolocalisation, l’arpentage, le déménagement, les tapis, le jardinage, etc. Quelles connaissances! Et quel souci de bien-être vous avez pour votre famille pour qui vous êtes prêt à suivre toutes les brillantes recommandations des sites où vous commentez! Un père de famille idéal quoi en étant versatile, talentueux et plein de ressources!

      Si vous êtes un concepteur web ou un conseiller en SEO je ne crois pas qu’une telle tactique vous soit vraiment utile à moins que le but soit d’avoir le plus de mentions possibles dans les blogues, ce qui vous positionne assez bien.

      Une simple recherche dans un moteur de recherche avec les mots “Marc Duprix” illustrera facilement aux lecteurs ce à quoi je réfère.

      Désolé d’avoir crevé votre bulle!

      tag #troll

  4. Dr Dominic dit :

    Le dentiste généraliste est LE SPÉCIALISTE de la médecine dentaire de premier ordre

    Je trouve ce genre de page bien désolante à chaque fois où je la vois. Néanmoins, je peux dire que votre site web et la qualité de son contenu sont tout simplement exceptionnels et de toute évidence effectués par un passionné.L'orthodontie peut nécessiter des interventions dans les autres disciplines ou spécialités dentaires.

    Le dentiste généraliste est gradué d’un programme de médecine dentaire d’une durée de 4 ou 5 ans d’une université reconnue et a un permis en règle de l’Ordre des Dentistes du Québec qui lui permet d’effectuer des traitements dans tous les domaines de la médecine dentaire. Votre dentiste généraliste, selon sa formation de base et la formation continue qu’il choisira d’effectuer peut se qualifier pour effectuer tous les types de traitement associés à la médecine dentaire. Néanmoins, et cela va du gros bon sens et du sens moral, celui-ci se doit d’effectuer les meilleurs traitements sur la base de ses connaissances et de ses capacités. Ainsi, par exemple, votre dentiste peut effectuer des traitements de prothèse ou d’implantologie, mais sera dans la nécessité déontologique (et morale espérons-le) de vous référer vers un spécialiste dans la mesure où un cas dépasserait ses compétences pour obtenir un résultat prévisible et satisfaisant.

    Alors, lorsqu’un dentiste généraliste vous propose d’effectuer votre traitement d’orthodontie pour un cas interceptif, mineur (ou parfois même majeur), il le fait en sachant qu’il a utilisé les méthodes, les aides diagnostiques et les compétences généralement reconnues en médecine dentaire pour mener votre cas à bien. Dans les autres cas, il vous réfèrera à l’orthodontiste qui, lui, a décidé d’axer sa pratique sur un des domaines de la médecine dentaire. Vous n’avez pas de raison de perdre confiance en votre dentiste généraliste, celui-ci fait bien davantage que regarder des nettoyages, trouver des caries et les réparer. Il est LE spécialiste de la médecine dentaire de premier ordre tout comme votre médecin de famille l’est par rapport au médecin spécialiste. Imaginez un monde où les médecins de familles ne faisaient aucune pratique spécialisée (suivis de grossesses, accouchement, urgentologie, pédiatrie, etc.) et notre système de santé se porterait bien mal. Votre dentiste généraliste est cet homme à tout faire de votre santé buccodentaire et il est là pour être votre soutien de premier recours. Si un traitement dépasse sa compétence, il vous réfèrera avec professionnalisme chez le/les spécialiste(s) dont vous pourriez avoir de besoin et fera le suivi de vos traitements avec ce dernier.
    Malgré tout, notez bien qu’il n’est pas nécessaire d’avoir une référence de votre dentiste généraliste pour rencontrer un dentiste spécialiste.

    • Dr Jules dit :

      Merci infiniment pour ce texte si bien écrit et avec lequel je ne peux qu’être en accord total. Je n’aurais pas mieux formulé ces propos si j’avais tenté de les écrire moi-même! Ceci complète à merveille le texte contenu dans cette page. À noter que le but n’était pas de minimiser rôle essentiel et inestimable du dentiste généraliste qui est vraiment sur la “ligne de front” en médecine dentaire mais d’apporter des précisions sur le fait que l’orthodontiste limite son travail à l’orthodontie et a une formation beaucoup plus poussée dans ce domaine. Je crois que tous les orthodontiste sont les premiers à admettre le rôle du dentiste est essentiel et qu’ils doivent travailler ensemble pour le bien des patients.

      Que les lecteurs n’hésitent pas à avoir confiance en leur dentiste généraliste qui, s’il (ou elle) est consciencieux(se), adhèrera aux principes d’éthique et de professionnalisme que vous avez décrits.

      Une question de “bon sens”

      Malheureusement, de nombreuses histoires de cas rapportées dans le blogue de ce site laissent sous-entendre que l’éthique n’est pas toujours au rendez-vous en dentisterie (une majorité des ces témoignages provient d’Europe cependant.) À noter que cela peut aussi bien s’appliquer aux spécialistes dentaires.

      Comme vous le mentionnez vous-même, il s’agit du gros “bons sens” comme on dit. Ceci est une partie de la “solution” si les praticiens en ont mais aussi un problème s’ils n’ent ont pas.

      Encore une fois, merci pour votre contribution!

      tag #spécialiste

  5. melanie dit :

    bonjour, je suis un peu perdue. j’ai mes dents qui se déchausse , mon dentiste ne peu plus rien faire . et je ne sais pas vraiment a qui je dois m adraisser . qui dois je aller voir comme specialiste.

  6. Rosaline dit :

    Dents plus “longues” en les reculant?

    Bonjour,
    J avais un sourire gingival avant d entamer mon ttt ortho mais c etait pas trop visible .. en fait j ai une biproalveolie ,maintenant mes dents ont commencé leur recul mais je trouve que mon sourire gingival s’est aggravé .. il est de plus en plus visible et disgracieux .. ça donne l impression que mes dents se raccourcissent .. est ce que c est normal ou bien je dois en parler avec mon ortho ?
    Ma deuxieme question svp c que depuis qq jours mon arc transpalatin est devenu compressif , et douleureux (je peux tolerer la douleur) mais est ce que la compression de la muqueuse palatine est normale? Je sens que mon palais est creusé !
    Et merci beaucoup 🙂

    • Dr Jules dit :

      Lorsqu’une dent inclinée vers l’avant est “reculée” elle donnera l’impression de l’allonger selon la mécanique orthodontique utilisée comme l’illustre ce diagramme. Ceci doit être contrôlé pendant le mouvement de recul ou une fois la dent reculée. C’est donc “normal” mais peut être contrôlé ou corrigé.

      Pour comprendre le principe d’ “ouverture de l’occlusion“.

      Non, il n’est pas normal qu’un arc palatin exerce une pression au point que ce soit douloureux.
      Discutez de tout cela avec votre orthodontiste.

  7. rosa dit :

    Recul des dents après des extractions en orthodontie

    bonjour docteur ;
    dans le cas d’un traitement ortho avec extraction des 4 premieres prémolaires, y aura un recul canin et puis une fermeture d’espace ouvert entre latérale et canine ! (c’est ce que m’a dit mon ortho) je suis encore en phase de recul canin et j’arrive pas à m’imaginer avec 4 grands diastémes antérieurs !

    l’ancrage dans mon cas est réalisé sur les 6 uniquement, mon ortho m’a expliqué qu’on peut perdre l’ancrage au cas où on recule tout le bloc incisivo canin au mm temps… Mais, Pourquoi n’est t-il pas faisable de faire reculer les canines un peu puis dans le petit espace ouvert on fait reculer les incisives et ainsi de suite ?
    Et Merci

    • Dr Jules dit :

      Votre question est très logique et en fait certaines techniques orthodontiques utiliseront le protocole que vous décrivez soit reculer tout d’abord les canines et ensuite les 4 incisives sans qu’il y ait d’espace qui apparaisse significativement entre les incisives.

      La technique que nous utilisons consiste à reculer les 6 dents antérieures (canines et incisives) sans que des espaces apparaissent. Ce n’est qu’une question de technique orthodontique et de préférence de la part des praticiens.

Laisser un commentaire

*

*

*

Les champs suivis d’un astérisque* sont obligatoires.