Malocclusions de type « Classe 2 » traitées en orthodontie

Malocclusions de type « Classe 2 » traitées en orthodontie

1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars (8 votes, average: 4,00 out of 5)
Téléchargement...

Trouver le bon orthodontiste

Veuillez inscrire un lieu, une ville ou un code postal

Poser une question

Votre adresse de messagerie et votre téléphone ne seront pas publiés. Les champs obligatoires sont indiqués avec un astérisque (*).

  1. rosa dit :

    Comment corriger mon profil convexe?

    salut
    j’ai un profil convexe suite à une rétrognathie mandibulaire , je suis en cl2 et j’ai une biproalvéolie.
    J’ai fait l ‘extraction des 4 premières prémolaires . Est ce que cela peut corriger le profil convexe (j’arrive pas à imaginer que la rétrognathie peut etre corrigée puisque c un défaut de croissance et je ne suis plus en phase de croissance) ;
    et merci

    1. Dr Jules dit :

      En théorie, extraire des dents pour reculer les dents antérieures peut diminuer une protrusion bimaxillaire et modifier la convexité d’un provfil si l’exécution du traitement est bien planifiée et exécutée mais je ne saurais dire si cela peut s’appliquer à votre cas. Si la convexité est causée par une rétrognathie mandibulaire importante, les extractions n’y changeront pas grand chose. Ceci pourrait nécessiter une chirurgie orthognathique ou une génioplastie (sous toutes réserves).
      Pour voir des exemples.

  2. Julie dit :

    Bonjour,

    J’ai un surplomb dentaire horizontal, ce que je ne trouve pas esthétiquement super, j’aimerais un appareil dentaire pour y remédier.. J’ai une question à propos de cela, car un détail me rend perplexe. Je pensais en avoir un uniquement au niveau de l’arcade supérieure, pas inférieur.. Comment savoir? (En bas les dents sont parfaitement droites)

  3. Ventus dit :

    Bonjour,

    Je vous avais posé quelques questions juste avant de commencer mon traitement orthodontique, il y a de ça plus de deux ans. Je souffrais en effet d’une classe 2 et mon orthodontiste m’avait alors fait retirer les deux prémolaires du haut pour reculer les dents. Déjà à l’époque, le doute m’habitait, car j’étais dubitatif quant à l’efficacité du traitement comparé à une chirurgie orthognathique.

    Maintenant que le traitement est terminé, j’ai en effet une bonne occlusion, mais il demeure une grosse incompétence labiale, un sourire quelque peu gingival, un profil plutôt convexe ainsi qu’une « face longue », ce qui, il me semble, l’on appelle une « hyperdivergence ». En bref, tout ce que je redoutais à l’époque s’est avéré vrai. L’impression d’avoir eu un mauvais traitement subsiste en mon esprit.

    Je suis donc allé voir un chirurgien maxillo-facial, et ce dernier me propose une génioplastie – un avancement mandibulaire étant maintenant impossible au vu de mon premier traitement… Nous avions évoqué l’éventualité d’un « chinwing » (avancer la mandibule sans modifier l’occlusion), mais finalement, après étude des scanners, il m’affirme que selon lui, cela n’est pas nécessaire. Seulement, des doutes subsistent… Je les lui en ai fait part, et il pense que la génioplastie suffira.

    Mais voulant avoir un autre avis, je m’en remets à vous. Que pensez-vous de l’intérêt d’une éventuelle impaction du maxillaire pour un cas comme le mien (hyperdivergence, incompétence labiale, sourire gingival…) couplé à une génioplastie ? En effet, cette dernière, opérée seule (sans être couplée à une autre intervention), peut-elle avoir un impact significatif sur ce qui me dérange le plus, à savoir mon incompétence labiale, mais aussi cette « face longue » ? Je trouve que mon visage manque de « massivité » (et d’ailleurs, je le trouvais plus massif avant mes extractions).
    J’ai parlé à mon chirurgien de cette hyperdivergence, mais il semble affirmer que ce n’est pas une « pathologie », ou un « problème », seulement un « type » normal de visage comme il en existe d’autres… Or, cela me semble étrange. Qu’est-ce donc que l’hyperdivergence, selon vous ?

    Cordialement.

  4. Rosita dit :

    Bonjour,

    Vous indiquez que la stabilité du traitement n’est pas nécessairement liée à la position des mâchoires et à l’écart entre le haut et le bas mais au dispositif de contention.

    Mon orthodontiste m’assure que seule la chirurgie peut permettre une stabilité du traitement et me préfit une récidive rapide si je ne la fais pas. L’intérêt de la chirurgie pour moi, c’est la stabilité du traitement (avancée mandibulaire). Le profil rétrognathe n’est vraiment pas joli mais je n’aime pas non plus ce que je vois quand j’avance la mandibule. Je trouve que cela peut durcir mon profil (nez et menton très présents) et la bimaxillaire n’est pas indiquée pour mon cas (à cause du nez).

    J’ai 6 mm d’écart entre le haut et le bas. La lèvre du bas est forte et pousse pour fermer la bouche et le menton plisse.Les résultats peuvent-ils être stables avec une contention ? Y a-t-il des risques pour la santé à ne pas faire la chirurgie (douleurs atm) ? Qu’en pensez-vous ?

    J’aimerais entrer en contact avec Chantal, qui a dû faire face au même dilemme. Est-ce possible ?

    1. Dr Jules Lemay dit :

      La contention aide la stabilité mais n’est pas une « garantie » absolue que rien ne changera. Si votre orthodontiste vous fait des « promesses » ou laisse sous-entendre un certain succès, une certaine stabilité ou quoi que ce soit d’autre, assurez-vous qu’il puisse vous l’assurer. Rein ne sera stable à vie!
      Pour en savoir plus sur la rétention : https://www.orthodontisteenligne.com//blogue/info-patient/retention

      Nous n’avons pas les coordonnées de gens qui posent des questions sur ce blogue.

Mise à jour pour