• Accueil
  • FAQ
  • FAQ – Pendant et après le traitement d’orthodontie

FAQ – Pendant et après le traitement d’orthodontie

Merci de voter pour cet article

1 Étoile2 Étoiles3 Étoiles4 Étoiles5 Étoiles (Pas encore de vote)

Loading...

Info-Patient : Pendant le traitement

Info-Patient : Après le traitement

FAQ question interrogation orthodontie

Fille active avec broches et guitare Orthodontistes LemayPuis-je retourner à l’école ou au travail après la pose des broches?

Absolument. L’inconfort suivant la pose des « broches » est minime et ne devrait pas vous limiter dans vos activités régulières.

Haut de la page

Mes activités normales seront-elles affectées par les broches?

Le port de broches ou d’appareils othodontiques ne devrait pas vous empêcher de continuer vos activités régulières malgré une période d’adaptation initiale pendant laquelle les dents peuvent être plus sensibles.

Haut de la page

Puis-je pratiquer des sports si j’ai des broches?

OUI, le port de broches ou de la plupart des appareils d’orthodontie n’empêchera pas la pratique des sports. Cependant, si vous pratiquez un sport où il y a risque de contact, coup ou blessure (hockey, football, soccer, basketball, etc.), nous recommandons fortement le port d’un protecteur buccal. Nous pouvons vous fournir un protecteur buccal qui peut être adapté aux broches pendant votre traitement. À la fin du traitement, il est possible de vous faire faire un protecteur buccal de qualité, fait sur mesure pour votre nouvelle occlusion. Informez-vous auprès de notre personnel pour plus de détails.

Haut de la page

Je pratique des sports de contacts. Dois-je protéger mes dents?

Football Barons séminaire mouth guard protecteur buccal
Saviez-vous que 10% de tous les joueurs de hockey, 20% des joueurs de football au niveau secondaire et 5% des joueurs de soccer subissent une commotion cérébrale pendant la pratique de leur sport?

Il est toujours recommandé de porter un protecteur buccal lors de la pratique de sports de contacts comme le football, hockey, rugby, etc. Le protecteur buccal devrait faire partie de l’équipement de tout athlète sérieux. En plus de protéger la dentition, ces appareils peuvent minimiser les chances d’avoir des commotions cérébrales et problèmes aux articulations des mâchoires lors d’impacts importants.

  • Pendant le traitement d’orthodontie, nous pouvons vous fournir un protecteur buccal qui peut être utilisé avec les broches.
  • À la fin du traitement, un protecteur buccal de qualité fait sur mesure vous procurera une protection idéale pour protéger votre dentition et votre investissement.
  • Pour en savoir plus sur les protecteurs buccaux, informez-vous auprès de notre personnel.
Haut de la page

Quel est le meilleur type de protecteur buccal pour la pratique sportive?

  • Plusieurs types de protecteurs buccaux sont disponibles pour protéger votre dentition.
  • Les modèles les plus simples ne sont qu’une gouttière de plastique plus ou moins adaptée aux dents.
  • Les protecteurs de qualité supérieure utilisés par les athlètes professionnels et de haut niveau sont faits sur mesure à partir de modèles de vos dents que peut prendre votre orthodontiste ou dentiste. Ils sont moulés sous pression pour s’adapter parfaitement à vos dents.
  • Ces protecteurs sont plus abordables que jamais et sont maintenant fabriqués au Québec.
  • Les protecteurs buccaux ne sont pas tous égaux… pour en savoir plus, informez-vous auprès de notre personnel ou consultez notre chronique dédiée à ce sujet.
  • Nous recommandons les protecteurs buccaux faits sur mesure Maxxgard.

Haut de la page

Puis-je jouer un instrument de musique avec ma bouche si j’ai des broches?

OUI, bien que cela puisse demander une légère adaptation au début, les “broches” ne vous empêcheront pas de jouer des instruments de musique avec un embout tels que la clarinette, trompette, trombone, etc.

Haut de la page

Dois-je continuer à visiter mon dentiste pendant le traitement d’orthodontie?

  • OUI, il est très important de continuer vos visites régulières chez votre dentiste selon ses recommandations pendant toute la durée du traitement d’orthodontie.
  • Le port de la plupart des appareils d’orthodontie ou des « broches » n’empêchera pas votre dentiste de procéder à des examens et nettoyages.
  • Si nécessaire, nous pouvons enlever une partie des appareils si votre dentiste avait besoin d‘intervenir de façon particulière sur certaines dents.

 

Haut de la page

Puis-je avoir des “nettoyages” si j’ai des broches?

Les techniques modernes qu’utilisent les dentistes pour nettoyer les dents permettent facilement de le faire même en présence d’appareils orthodontiques fixes (broches, attelles de rétention, mainteneurs d’espace). Nous recommandons donc que vous continuiez à visiter votre dentiste régulièrement pour fins d’examen et nettoyage. Nous faisons un nettoyage avant la pose d’appareils dans la région où les appareils seront posés mais ne faisons pas de “nettoyage complet” de toute la dentition comme le fera votre dentiste.

 

Haut de la page


Combien de temps dure un traitement d’orthodontie?

La durée d’un traitement orthodontique dépend de plusieurs facteurs tels que :

  • l’âge du patient;
  • la croissance restante (potentiel de croissance du patient);
  • la sévérité de la malocclusion à traiter et le plan de traitement ; quel est le type et la complexité du cas (un simple cas d’alignement de dents antérieures sera plus rapide qu’unLe déplacement des dents en orthodontie peut prendre plusieurs moiscas complexe nécessitant une chirurgie aux mâchoires, des extractions, des interventions par d’autres spécialistes (cas inter-disciplinaires), etc.);
  • les objectifs de traitement (s’agit-il d’un traitement complet, de compromis, limité,…)? Est-ce que toutes les corrections seront faites ou seulement une partie? Le traitement corrigera-t-il toute la malocclusion, une seule arcade dentaire, l’avant seulement, quelques dents, etc. ?
  • les appareils utilisés; certains appareils orthodontiques sont plus efficaces et performants que d’autres pour effectuer certains types de corrections;
  • la coopération du patient pendant le traitement; le traitement peut être excessivement long si le patient ne coopère pas (port des élastiques, bris d’appareils, hygiène buccale, assiduité aux rendez-vous, etc.);
  • Les variations individuelles entre les patients;  dents, parodonte, musculature, dentition (dents manquantes, anormales etc.), etc.
  • le budget du patient; cet élément influencera le choix des appareils, la durée du traitement, le plan de traitement et indirectement la durée du traitement. Un patient ayant des ressources financières plus limitées peut choisir un traitement de compromis qui demeure une option acceptable mais qui peut prendre beaucoup moins de temps qu’un traitement complet.

En général, la durée du traitement peut varier de 12 à 30 mois avec une moyenne de 18 à 22 mois mais la durée exacte dépendra de toutes les variables décrites précédemment. Cependant, les nouvelles technologies que nous utilisons permettent maintenant de traiter une majorité de cas “simples” de 4 à 6 mois plus rapidement qu’avec des approches conventionnelles et il n’est pas rare de compléter des corrections en 15 à 18 mois et parfois en moins de temps selon les cas.

Lorsqu’un traitement prend plus de temps que prévu, cela est décevant pour les patients mais aussi pour l’orthodontiste. Malgré la bonne volonté du patient et de l’orthodontiste, on ne peut “forcer” les dents à se déplacer plus rapidement que ce qu’elles peuvent faire physiologiquement.
Il faut comprendre que l’orthodontiste n’a absolument aucun intérêt à allonger un traitement indument. Il a certainement tout aussi hâte de terminer le traitement que le patient! La durée d’un traitement est difficile à prédire avec précision car cela dépend de plusieurs facteurs souvent hors du contrôle du patient de du praticien mais la meilleure façon de s’assurer qu’un traitement durera le moins longtemps possible est d’avoir une coopération exemplaire (port des élastiques, bonne hygiène buccale, assiduité aux rendez-vous, suivre toutes les instructions, etc.)

Seule une évaluation clinique de votre cas par l’orthodontiste permettra de déterminer approximativement quelle sera la durée de votre traitement.

Haut de la page

À quelle fréquence seront mes rendez-vous?

La fréquence des rendez-vous est dictée par les besoins de chaque cas et la progression des corrections. La plupart de nos patients ayant des broches seront vus aux 6 à 10+ semaines. Cependant, si des situations particulières nécessitent un suivi plus fréquent, les visites seront cédulées en conséquence. Les jeunes patients sous observation (sans appareils en bouche) sont suivis aux 9 à 18+ mois selon leur développement dentaire.

Haut de la page

Puis-je avoir tous mes rendez-vous après l’école?

La majorité de nos patients étant d’âge scolaire, nous ne pouvons malheureusement pas voir tous les étudiants en dehors des heures de classes. Cependant, vu que les visites sont habituellement espacées de 6 à 10+ semaines, les étudiants ne devraient pas manquer trop d’école à cause de leur traitement d’orthodontie. À noter que des rendez-vous sont aussi disponibles avant le début des cours et sur l’heure du midi certains jours. Consultez nos heures d’affaires pour plus de détails. Dans la mesure du possible, nous nous efforcerons de vous offrir des périodes de rendez-vous qui répondent à vos besoins.

Haut de la page

 

En cas « d’urgence » ou de problème, que dois-je faire?

819.822.4434

819.822.4434

  • Les « urgences » ou problèmes nécessitant une intervention immédiate sont peu fréquents en orthodontie.
  • Lors de la pose des appareils, nous réviserons avec vous les procédures à suivre en cas de problèmes de sorte que vous pourrez régler temporairement par vous-même une bonne partie des imprévus qui peuvent survenir.
  • Nous vous donnerons également un résumé écrit de ces recommandations.
  • Si vos appareils (broches ou autre type d’appareil) vous causent une douleur intense ou se brisent, vous devez communiquer avec nous.
  • Nous pouvons souvent régler temporairement un problème au téléphone mais au besoin, nous vous offrirons un rendez-vous “d’urgence”.
  • Vous trouverez d’autres trucs et conseils pour régler certains problèmes dans la section sur les “urgences” et les “urgences en vacances” qui contient plusieurs photos descriptives.

Haut de la page

 

Aurais-je besoin d’une chirurgie aux mâchoires?

  • Les interventions chirurgicales sont indiquées en présence de déséquilibres importants entre les mâchoires.
  • Dans certains cas, l’approche chirurgicale constitue l’option idéale pour rétablir une relation acceptable entre des mâchoires de dimensions trop inégales.
  • Dans d’autres cas, il peut être possible de compenser pour un déséquilibre modéré en déplaçant les dents en orthodontie seulement et ainsi éviter une chirurgie.
  • Seule une consultation et une évaluation précise de votre cas pourra déterminer les options de traitement disponibles et vous faire valoir les avantages et désavantages de chacune d’elles.
  • Pour en savoir plus sur les traitements d’orthodontie avec chirurgie et voir des exemples de cas traités à l’aide de chirurgie.

Haut de la page

 

Qu’est-ce qu’un traitement de compromis?

Un traitement de compromis est un traitement limité où les objectifs de traitement et buts visés par les corrections différent de ceux qui pourraient être atteints idéalement. C’est en fait un traitement où, d’un commun accord entre le patient et l’orthodontiste, toutes les corrections ne sont pas effectuées. Les principales raison qui motivent habituellement un patient à envisager une telle approche sont :

  • diminuer la durée et la complexité du traitement;
  • diminuer le coût du traitement;
  • Éviter d’avoir recours à certaines procédures telles qu’une chirurgie, des extractions de dents, le remplacement de dents manquantes, etc.;
  • le manque de coopération ou le refus de porter certains types d’appareils correcteurs

Certaines corrections peuvent être un compromis acceptable pour le patient et l’orthodontiste mais d’autres ne le sont pas et ne valent pas la peine d’être entrepris. Pour être acceptable, un traitement de compromis doit apporter au patient des bénéfices significatifs. Souvent, ces bénéfices sont esthétiques (ce qui est souvent la motivation principale du patient) mais la fonction inadéquate demeure inchangée. Ces approches souvent attrayantes pour les patients comportent aussi certains désavantages. Pour en savoir plus sur les traitements de compromis.

Haut de la page

 

Suis-je un(e) candidat(e) pour un traitement de compromis?

Il est difficile d’évaluer un cas ou une malocclusion sans voir le patient cliniquement. Ce qui peut paraître une simple irrégularité esthétique aux yeux d’un patient (ou d’un dentiste) peut en fait constituer un défi assez complexe au point de vue orthodontique afin de corriger cette condition. Par contre, certaines malocclusions ou problèmes dentaires qui semblent être de ‘gros cas’ aux yeux de certains sont en fait assez simples à corriger orthodontiquement et parfois de façon assez rapide.

Seule une évaluation clinique par l’orthodontiste et une discussion des objectifs de traitement avec le patient ou le parent permettront de déterminer si des des corrections limitées sont réalistes pour votre cas ou celui de votre enfant. Lors d’une consultation, nous vous présenterons les options de traitement, les avantages et désavantages de chacune d’elles afin que vous puissiez prendre une décision éclairée. Pour en savoir plus sur les traitements de compromis

Haut de la page

Est-ce que ça fait mal avoir des « broches »?

En général, la pose et le port des « broches » ne font pas « mal ». Il peut cependant arriver qu’après certaines visites, comme lors de la pose initiale ou après des ajustements plus importants, quelques dents deviennent sensibles un certain temps. Dans de tels cas, un analgésique léger tel que Tylenol, Advil ou ce que vous prenez habituellement pour soulager un mal de tête.

La technologie et protocoles DAMON® que nous utilisons, requièrent des forces plus légères que les technologies orthodontiques conventionnelles pour déplacer les dents. Par conséquent, les patients ne devraient ressentir que peu d’inconfort après les rendez-vous d’ajustement.

Haut de la page


Info-Patient : Après le traitement


La rétention… pour préserver vos résultats!

La rétention réfère à la période suivant l’enlèvement des appareils correcteurs (broches) pendant laquelle des mesures particulières sont prises pour stabiliser les résultats obtenus pendant les corrections orthodontiques. Cette période peut varier de une à plusieurs années. Des appareils de rétention fixes et/ou amovibles peuvent être utilisés pour maintenir les dents en place. Pour en savoir plus sur la rétention orthodontique.

Haut de la page

Faut-il extraire les dents de sagesse?

Les dents de sagesse ou troisièmes molaires sont les dernières dents à sortir et on les accuse de plusieurs maux. Aujourd’hui, la plupart des études concluent qu’il n’est pas indiqué de les faire extraire afin éviter qu’elles fassent bouger les autres dents. Il existe cependant plusieurs autres raisons valables pour envisager leur extraction. Pour en savoir plus sur les dents de sagesse.

Haut de la page

D’autres FAQ sur les appareils, les broches et divers sujets
D’autres FAQ sur  des notions de bases en orthodontie

Si vous avez des questions d’intérêt général concernant l’orthodontie, vous pouvez nous les poser au bas de cette page ou des autres pages de ce site dans la section “Commentaires et questions”. Consultez tout d’abord les autres sections de la Foire aux questions ainsi que les autres questions qui nous ont déjà été posées au bas des pages… la réponse à votre question s’y trouve peut-être.

 

Copyright ©, tous doits réservés - All rights reserved. orthoLemay.com www.orthodontisteenligne.com orthodontiste à Sherbrooke  

➡ Dernière mise-à-jour : 2017-03-26 à 19:10:48 © Jules E. Lemay, OrthoLemay.com – Tous droits réservés / All rights reserved

Publié le : Jan 17, 2010 @ 15:04

 

.

  • Accueil
  • FAQ
  • FAQ – Pendant et après le traitement d’orthodontie

Commentaires et/ou questions (24)

  1. Me dit :

    Réflexe nauséeux et prises empreintes dentaires
    Bonjour ! Je reviens poser une question sur les réflexes nauséeux et la mise en place d’un appareil d’orthodontie ainsi que la pratique l’empruntes.
    Si le patient souffre d’un réflexe nauséeux très marqué ainsi que d’une forte appréhension de la nausée, existe-il des moyens ”médicaux” pour soulager le patient ? Peut-on lui faire toute la mise en place sous anesthésie générale ? Peut-on juste se faire endormir la gorge ?
    Merci.

    • Dr Jules dit :

      Réflexe nauséeux et empreintes dentaires
      Le réflexe nauséeux, aussi connu sous le nom de “réponse de gag” ou des termes anglais “gagging” et “gag reflex” se produit lorsqu’un stimulus mécanique à l’arrière de la bouche provoque un une réaction de réflexe incontrôlable comprenant en l’élévation du voile du palais (pour fermer les voies nasales), l’abaissement de la mandibule et l’élévation du dos de la langue suivie d’un balayage vers l’avant. Ce processus a pour but de tenter d’éliminer la source du stimulus en l’expulsant de la bouche par un mouvement de rejet. Si cela n’est pas suffisant et que la source du stimulus ne disparaît pas, des nausées et des vomissements peuvent être ainsi déclenchés. C’est en fait un réflexe de défense naturel contre l’étouffement avec des objets étrangers.
      Le seuil de stimulation nécessaire à déclencher ce réflexe varie d’une personne à l’autre mais il est parfois tellement faible que même un simple examen dentaire peut le provoquer. D’autres personnes par contre (1/3 de la population) n’on pas même pas ce réflexe.

      Il existe certains trucs et entraînements que vous pouvez essayer pour vous aider à vous acclimater à ce réflex excessif tels que :

      • Pendant la prise d’empreinte, respirez par le nez plutôt que par la bouche. La prise d’un décongestionnant nasal avant la procédure peut aider à dégager les voies respiratoires nasales et faciliter la respiration.
      • Quelques moyens visant à vous faire concentrer sur autre chose que la prise d’empreinte : soulevez vos jambes et compter jusqu’à 30, fermez votre pouce gauche dans la main gauche en forme de poing et serrez.
        Respirez par le nez lentement et contrôlez votre respiration. Prendre un décongestionnant nasal avance peut aider à éliminer les voies nasales et de faciliter la respiration, si votre nez est congestionné.
      • Le dentiste peut tenter d’anesthésier légèrement le voile du palais mou (partie arrière du palais qui déclenche le réflexe nauséeux lorsque quelque chose lui touche) pour le rendre moins sensible avant la prise de l’empreinte. Ceci peut être fait à l’aide d’un gel anesthésique topique ou un spray de xylocaine.
      • Fredonnez! Vous trouverez plus difficile d’avoir un réflexe nauséeux en vous concentrant sur le fredonnement.
      • Mettez un peu de sel de table sur la langue.
      • Demandez de faire prendre vos empreintes plus tard dans la journée; certaines personnes rapportent être plus sensibles à la réflexe de “gag” plus tôt le matin.
      • Relaxez et détendez-vous. Le réflexe nauséeux est déclenché par une combinaison de facteurs psychologiques et physiologiques. Pour certaines personnes, l’aspect psychologique est plus important. Discutez de vos craintes face à la prise d’empreintes avec votre orthodontiste ou dentiste.
      • “Entraînez” votre langue et votre palais mou pour les “désensibiliser”.
      • En habituant progressivement votre palais à être touché, vous pouvez peut-être diminuer le réflexe nauséeux ou l’éliminer complètement.
        Ceci requiert du temps, de l’effort et de la patience mais peut réussir. Voici comment vous pouvez essayer :

        -Découvrez où votre réflexe débute sur la langue en explorant avec votre brosse à dent.
        -Commencez à frotter l’endroit le plus avant sur la langue qui déclenche le réflexe pendant 10-15 secondes. Ceci déclenchera une réponse de gag, ce qui est normal.
        -Faites cet exercice une fois tous les soirs et vous verrez que progressivement le réflexe diminuera.
        -Quand votre langue deviendra habituée à être stimulée au même endroit, déplacez la zone ou vous frottez progressivement vers l’arrière. Chaque fois que vous déplacez la brosse à dents en arrière, votre réflexe de gag a été désensibilisé à l’endroit précédent.
        -Continuez à progresser vers l’arrière de la langue jusqu’à ce que vous entriez en contact avec le palais mou.
        -Soyez persévérant(e), ce processus peut prendre quelques semaines pour être complété. Par la suite, vous devriez pouvoir supporter la prise d’empreintes dentaires.
        -Vous pourriez avoir à refaire le processus “d’entraînement” de temps à autre car votre reflex peut réapparaître si vous vous exercez pas régulièrement.

      Finalement, des personnes rapportent avoir eu un certain succès avec l’homéopathie, l’acupuncture, la méditation et pour des situations pous extrêmes, l’hypnose.
      Certaines médicaments peuvent aussi aider à “calmer” le/la patient(e) avant des procédures susceptibles de provoquer le réflexe nauséeux.

      Les trucs et techniques précédentes devraient être envisagées avant de considérer avoir recours à l’anesthésie générale.

      Pour une voir une autre de nos réponses traitant de ce problème et de l’émétophobie.

  2. ANDREW dit :

    Peut-on débuter un traitement d’orthodontie à un endroit et le terminer ailleurs?
    Bonjour

    Si on a une othodontie (broches) mis dans un autre pays serait il possible de faire le suivi ( traitement ) en France ?

    Merci

    • Dr Jules dit :
      Oui cela est en théorie “possible” mais pas nécessairement l’approche la plus bénéfique pour le patient.

      Il y a différentes circonstances qui peuvent faire qu’un patient doive “transférer” son cas à un autre orthodontiste pour continuer le traitement, la raison principale étant un déménagement. Cela peut occasionner certains ajustements de la part du patient. Voici quelques réflexions à ce sujet :

      – Le second orthodontiste sera-t-il d’accord avec le plan de traitement initial et acceptera-t-il de poursuivre le traitement avec le même plan? Un orthodontiste peut avoir décidé de traiter sans extractions ou chirurgie tandis que l’autre orthodontiste préfèrerait avoir recours à ces procédures ou vice versa.

      – Les honoraires seront-ils les même dans la nouvelle région ou déménage le patient? Il peut y avoir des différences significatives entre différentes villes, provinces, pays, etc.

      Le tourisme dentaire est-il aussi avantageux qu'on le pense?

      – S’il reste une partie significative du traitement à compléter, le nouvel orthodontiste voudra prendre du matériel diagnostique pour évaluer, le cas, planifier la fin du traitement et documenter l’état dans lequel le patient lui a été transféré, ce qui représente des coûts additionnels pour le patient.

      – Il peut y avoir des différences de techniques, d’appareils, de philosophie, etc., d’un orthodontiste à l’autre. Dans certains cas, le nouvel orthodontiste peut même désirer changer les appareils en bouche pour les remplacer par ceux avec lesquels il est plus familier.

      – Si le patient n’est que de passage dans une région, il peut visiter un autre orthodontiste pour s’assurer qu’il n’y a pas de problèmes mais il est difficile d’avoir 2 chefs d’orchestre; un seul orthodontiste doit être en charge et responsable du plan de traitement. S’il y a des complications ou autres problèmes, lequel des orthodontistes sera responsable, celui qui a établi le plan de traitement ou celui qui a exécuté le plan de traitement?
      Un conseil; ne faites pas poser des appareils avant de déménager pour être pris en charge par un autre orthodontiste dan sle simple but de tenter de diminuer votre coût de traitement. Il a trop de variations d’appareils, de techniques, de préférences de positionnement des appareils, etc. d’un orthodontiste à l’autre pour qu’une seule “formule” puisse satisfaire tous les cliniciens. Le patient est presque toujours perdant en agissant ainsi.
      Voir la chronique discutant du “tourisme dentaire et orthodontique” pour en savoir plus sur ce sujet.

  3. Jihane dit :

    Bonjour,
    Je suis une fille de 17 ans, j’ai débuté mon traitement d’orthodontie il y’a presque 5 mois. mon problème c’est que j’ai une occlusion croisée postérieure, il y’a 3 jours qu’on m’a mis des elastiques. Je me demandais combien serait la durée de ce traitement, les elastiques ne sont pas vraiment beau à voir..
    Merci

    • Dr Jules dit :

      La correction de l’occlusion croisée peut prendre de quelques semaines à plusieurs mois selon sa sévérité. Concernant la durée totale de votre traitement, c’est plutôt à votre orthodontiste de vous en informer… ce qui aurait dû être fait dès le départ.

  4. Lika dit :

    Bonjour Docteur,

    Je vous félicite tout d’abord pour votre site et vos réponses qui aident beaucoup de personnes.

    Je débuté mon traitement il y a 4 mois et récemment, une bague s’est décollée mais je n’ai pas la possibilité de voir mon orthodontiste pendant 2 mois.

    Est-ce que vous pensez qu’un autre orthodontiste peut faire le collage et est.ce que cela représente beaucoup de travail ?

    Je ne sais pas si cette bague décollée pendant ces 2 mois va entièrement ralentir mon traitement et cela me fait vraiment stresser.

    Merci pour votre Réponse.

    • Dr Jules dit :

      Vous êtes en début de traitement alors il est moins critique d’avoir des déplacements non désirables à cause d’une attache décollée qui peuvent probablement être récupérés plus facilement. Oui, un autre orthodontiste peut recoller une attache décollée et ce n’est pas vraiment compliqué (il peut y avoir des frais). Cependant, ce n’est peut-être nécessaire tout dépendant de la dent affectée. Surveiller votre dent et si elle semble se déplacer anormalement, tentez de voir un autre orthodontiste. Si vous accrochez un élastique sur cette dent, il est probablement plus prudent de cesser de le porter. Vous pouvez peut-être appeler au bureau de l’orthodontiste pour qu’il vous conseille et réponde à vos questions même s’il ne peut vous voir maintenant?

      Pour en savoir plus sur les urgences orthodontiques et voir de exemples de déplacements de dents indésirables suite à la perte d’une attache orthodontique.

  5. nika dit :

    Bonjour,

    Depuis que l’on m’a enlevé mes bagues, on m’a posé un faux palet. Or, celui-ci me faisant mal, je ne le portait que très peu. Aujourd’hui, je suis allé voir mon orthodontiste pour desserrer une énième fois mon faux palet et celui-ci m’a dit qu’il ne pouvait plus le desserrer car mes dents avaient trop tourné et qu’il faudrait peut-être me remettre des bagues.
    Comme je n’ai pas envie de recommencer un traitement et que m’a mère n’a plus envie de faire du mal à son porte-monnaie, voici ma question:
    Comment faire pour que mes dents ne se re déplacent pas ou pour qu’elles se remettent comme il faut, pour éviter de reporter un appareil dentaire, par le simple biais de l’appareil de rétention?

    Merci d’avance pour votre réponse.
    Cordialement.

    • Dr Jules dit :

      Rien ne peut empêcher qu’il n’y ait aucun mouvent de récidive à vie… Le port d’appareils de rétention et certainement une aide pour minimiser ces mouvements indésirables mais c’est la nature qui décidera ultimement de tout!

      Pour en savoir plus sur la section sur la rétention.

  6. Emeline dit :

    Quand mon traitement d’orthodontie sera-t-il terminé?
    Bonjour Docteur,

    J’ai commencé mon traitement en février de 6 ème, et je suis en quatrième. J’ai raté plusieurs rdv, et elle m’a dit que si je ne les avais pas raté, je n’aurais déjà plus mes bagues.. passons.

    On m’a mis des élastiques, de la molaire jusqu’à la canine, des deux côtés. Du côté gauche, il me reste moins de 1mm, et de l’autre tout est bon. Tout le reste est bon.
    Vous pensez qu’il me reste beaucoup de temps?

    • Dr Jules dit :

      Aucune idée! Je ne connais rien de votre cas. C’est plutôt à votre orthodontiste de répondre à cette question, il est le seul qui sait ce qu’l planifie pour vous!

  7. sarra dit :

    Salut docteur , j’ai le diabéte type 1 ( depuis 17 ans) , j’ai 22 ans je suis bien équilibrée , j’ai fait l’extraction de mes 2 prémolaires et je vais faire un dispositif qui va me mésialer les 6 , combien ça va prendre du temps pour fermer l’espace laissé par les 5 ( parceque déja des petits diastémes ont commençé d’apparaitre entre mes dents antérieures ) et est ce que en mésialant les 6 ces petits diastémes vont ils disparaitre et enfin être diabétique influencer il le traitement (est ce qu’il y’a des précautions à prendre?) Et merci infiniment

  8. sabrina dit :

    Je déménage dans un an, que fait-on pour mon traitement d’orthodontie?
    Bjr, voila on m a mit un apareil dentaire il y a un mois e j ai fait une extraction des 4premolaire , donc j aimerais savoir si c es possible.de terminer ce traitement en 1ans seulement , j ai po tro le choix je demenage merci

    • Dr Jules dit :

      Il est probablement possible de fermer des espaces d’extractions en 12 mois mais de là à savoir si tout le traitement serait terminé, il faudrait demander à votre orthodontiste s’il est possible d’atteindre tous les objectifs de traitement visés initialement car lui seul pourrait répondre à ces questions.
      Cependant, il est possible de transférer votre cas à un autre orthodontiste dans la ville où vous déménagerez. Informez-vous auprès de votre orthodontiste actuel.

    • Dr Jules dit :

      Il est probablement possible de fermer des espaces d’extractions en 12 mois mais de là à savoir si tout le traitement serait terminé, il faudrait demander à votre orthodontiste s’il est possible d’atteindre tous les objectifs de traitement visés initialement car lui seul pourrait répondre à ces questions.
      Cependant, il est possible de transférer votre cas à un autre orthodontiste dans la ville où vous déménagerez. Informez-vous auprès de votre orthodontiste actuel.

      Pour en savoir plus sur le transfert de cas ou le changement d’orthodontiste pendant un traitement d’orthodontie majeur et le “tourisme orthodontique

  9. une patiente déçue dit :

    Absence d’une latérale et changements du visage et de l’occlusion

    Bonjour.
    Mon orthodontiste a remplacé ma latérale gauche que je n avais plus par ma canine qu il a bien taillee afin qu elle ressemble plus a une latérale. Chose impossible vu les formes de mes dents. On est a la fin du traitement (selon lui) et je vois tjrs mes dents horriblement mal alignées en plus de certains changements dans ma bouche et mon visage dûs certainement à l’absence de ma canine. Je ne sais pas quoi faire. Cette histoire me rend dingue… J ai perdu trop de temps et je suis sure que le résultat ne sera même pas au rendez vous!

    • Dr Jules dit :

      Le mauvais alignement des dents est une chose et le fait que la canine remplace une latérale en est une autre. Que la canine soit bien taillée ou pas pour ressembler le plus possible à une latérale n’empêche aucunement le fait d’obtenir une bonne occlusion pour le reste de la bouche. Ce sont deux choses différentes et pas nécessairement liées. Il n’y a non plus aucun rapport entre “certains changements” dans votre visage et le fait qu’il manque une latérale.

      La seule chose à faire est d’en discuter avec votre orthodontiste et qu’il vous explique ce qui se passe dans votre bouche et si cela peut être améliorer.

      Pour voir des cas traités où il y avait absence des latérales supérieures et comprendre différente options qui sont possibles.

  10. Bulaire dit :

    Bonsoir,
    J’ai posé mon appareil dentaire en janvier 2016, depuis, ma mâchoire du haut qui etait très en avant ( 6 mm à peut près ) s’est remise droite, en gros elle est actuellement à l’hauteur parfaite. Mes dents qui n’etaient pas spécialement déplacées, j’avais juste les deux dents de devant de la mâchoire du bas qui étaient en ” V ” ce qui avaient provoqué un espace imposant et quelques dents au tour qui avaient , elles aussi, des espaces qui les separaient, depuis, mes dents du bas sont droites et il ne reste que mes deux canines du haut qui sont un peu tordues, mais rien de vraiment genant.

    En faite, j’aimerai savoir si vous pensez que mon orthodontiste soit d’accord pour que je les enlèvent plus tôt ( il m’avait dit que normalement il me restera un an en decembre prochain mais j’en ai vraiment marre et la derniere fois qu’un ami l’a enlevé, j’avais fait une crise d’angoisse tellement j’etais jalouse, ce qui est très ridicule car il l’avait gardé plus longtemps que moi ) mais ce qui me fait peur, c’est que si je l’enlève prématurément, mes dents rebougent encore plus qu’avant le traitement.. J’espere avoir une réponse, merci d’avance!

    • Dr Jules dit :

      La seule façon de savoir si votre dentiste sera d’accord avec quoi que ce soit serait de lui demander!
      Discutez-en avec lui, il comprendra probablement votre point de vue.
      Je ne peux répondre pour lui…

  11. duriez dit :

    Puis-je continuer mon traitement chez un autre orthodontiste?

    bonjour,
    Ma fille à poser son appareil le mois de septembre 2015.
    l’orthodentiste à signaler 2 fois qu’elle ne se brosser pas bien les dents cela c’est résolu par la suite maintenant c’est la port d’elastique la premiere fois, elle les a mal mise et la deuxieme fois les metter le soir et la nuit.
    l’orthodontiste à considerer que ce n’etait pas assez porter du coup, elle veut lui enlever les bagues meme si son traitement n’est pas fini.
    je ne suis pas d’accord avec ceci et m’oblige à signer une decharge.
    puis je continuer ailleurs pour son traitement et suis je obliger de signer pour lui enlever les bagues?
    Cordialement

    • Dr Jules dit :

      Vous pouvez toujours changer d’orthodontiste mais ce n’est pas simple et certainement pas moins coûteux.
      ➡ Pour en savoir plus sur le transfert de cas ou le changement d’orthodontiste pendant un traitement d’orthodontie majeur et le “tourisme orthodontique“. Lisez aussi cette autre réponse.

      Je ne suis pas familier avec le système de santé et légal en France et ne saurais vous dire si on peut exiger quelque signature que ce soit pour terminer un traitement d’orthodontie. Chose certaine, l’orthodontiste devrait le documenter dans le dossier du patient.

Laisser un commentaire

*

*

*

Les champs suivis d’un astérisque* sont obligatoires.