Occlusion et dentition normales

Merci de voter pour cet article

1 Étoile2 Étoiles3 Étoiles4 Étoiles5 Étoiles (33 votes, moyenne: 4.67 sur 5)

Loading...

Notions de base d’occlusion et de dentition

  • La dentition chez l’homme comporte deux dentitions qui se succèdent; la dentition temporaire et la dentition permanente;
  • Les dents temporaires ou dents de lait sont au nombre de 20. Leur éruption s’échelonne de l’âge de ±6 mois à ±30 mois;
  • La dentition permanente apparaît entre les âges de ±6 à 13 ans et comprend 28 dents (32 avec les dents de sagesse);
  • La période de transition pendant laquelle les dents temporaires et permanentes sont en bouche se nomme “dentition mixte“;
  • Les dents sont alignées sur deux arcades, une par mâchoire;
  • Chaque arcade dentaire permanente comprend normalement 4 incisives, 2 canines, 4 prémolaires et 4 molaires (6 molaires en comptant les dents de sagesse);
  • Les dents de sagesse, situées à l’arrière des arcades, sont des troisièmes molaires  qui font rarement éruption en bouche.

Occlusion normale

  • Le terme “occlusion” réfère à la relation des dents entre elles lorsque les mâchoires sont fermées;
  • Une relation normale entre les dents antérieures est présente lorsque les dents supérieures mordent légèrement à l’avant et par dessus celles du bas;
  • Il doit aussi y avoir un bon engrenage et une relation très précise entre les dents postérieures des deux arcades;
  • Il ne doit pas y avoir d’espaces importants, de rotations des dents ou de dents qui se chevauchent (manque d’espace);
  • Cet agencement idéal des dents procure habituellement le meilleur équilibre entre l’esthétique et la fonction pour la dentition;
  • Lorsque cette relation n’est pas présente et qu’il y a malposition de dents, on parle alors d’une “malocclusion“;
  • Une occlusion n’est jamais “parfaite”! Bien qu’on tente  d’obtenir une relation qu’on pourrait qualifier de bonne, excellente, optimale, idéale, esthétique ou fonctionnelle, il y a  plusieurs facteurs  influencent les résultats orthodontiques de sorte qu’on ne peut prétendre  atteindre la “perfection“.
  • ➡ Pour en savoir plus sur la perfection en orthodontie.

“FOIN” – Fonctionnelle, Optimale, Idéale, Normale

  • Cet acronyme reflète notre philosophie concernant la correction des malocclusions en orthodontie c’est-à-dire que nous tentons de nous rapprocher des normes établies par la nature concernant la fonction et l’agencement des dents soit avoir une occlusion qui fonctionne avec le moins d’irrégularités et d’interférences possibles (fonctionnelle) et qui est considérée comme étant optimale, idéale ou normale pour chaque cas… mais pas parfaite.
  • Il est important de réaliser que ces critères ne sont pas universels et peuvent varier d’un cas à l’autre selon la nature des problèmes et la gravité de la malocclusion.

 

Occlusion et dentition normales traitées en orthodontie à Sherbrooke

Exemple d’une dentition et occlusion normales, esthétiques et fonctionnelles.

Vue en plongée des arcades dentaires supérieure et inférieure (avec fil de rétention) démontrant un alignement dentaire idéal

Vue en plongée des arcades dentaires supérieure et inférieure (avec fil de rétention) démontrant un alignement dentaire idéal.

En dentition mixte, les dents temporaires (encerclées) sont progressivement remplacées par les dents permanentes.

  • Chez les enfants, la dentition temporaire comprend 20 “dents de lait” qui seront remplacées par des dents permanentes;
  • La dentition temporaire peut être espacée à l’avant, ce qui permet aux dents permanents plus larges qui les remplaceront de ne pas être encombrées (voir diagramme);
  • Il est donc normal et même souhaitable de voir apparaître des espaces entre les dents temporaires antérieures vers l’âge de 6-7 ans avant l’éruption des dents permanentes.
Espace de Beaume entre les dents temporaires.

Des espaces doivent être présents entre les dents antérieures temporaires (jaune) pour permettre une bonne éruption des dents permanentes (rouge) sans chevauchement ou manque d’espace.

 

La dentition temporaire comprend 20 “dents de lait” qui seront remplacées par des dents permanentes. Il est normal de voir apparaître des espaces entre les dents antérieures avant l’éruption des dents permanentes. Ceci permettra de loger les dents permanentes plus larges.

La relation des dents antérieures : terminologie dentaire

  • Les dents antérieures (4 incisives et 2 canines par arcade) doivent avoir une relation particulière pour être fonctionnelles et contribuer à l’esthétique du visage et du sourire.
  • Contrairement à ce plusieurs sont portés à croire, les dents antérieures ne doivent pas arriver dans une relation “bout-à-bout“, ce qui favoriserait une usure excessive à long terme.
  • Pour décrire la relation des bords incisifs des incisives des deux arcades, les termes anglais “overbite” et “overjet” sont fréquemment utilisé dans le langage et la littérature dentaire, même en français.
  • Les incisives supérieures doivent avoir un surplomb horizontal (overjet) et vertical (overbite) de 1 à 2 mm idéalement.
  • L’absence de surplomb vertical est appelé une “béance” antérieure.
  • Des dents supérieures ayant un surplomb horizontal excessif sont dites “protrusives“.
  • Si les dents supérieures sont reculées par rapport à celles du bas et mordent dans une relation inversée, on parle d’une “occlusion croisée” antérieure (“crossbite” en anglais).
  • Bien que overbite et l’overjet soient des termes qui sont utilisés principalement pour décrire la relation horizontale et verticale entre les dents antérieures,  cela peut aussi s’appliquer aux dents postérieures.

Terminologie dentaire utilisée pour décrire la relation des dents antérieures.

overbite, overjet, terminologie dentaire utilisée pour décrire les dents antérieures.

 

L’overbite  et l’overjet

Définition de Overbite et overjet pour décrire une malocclusion dentaire en orthodontie. orthodontiste Sherbrooke Lemay

 

 

Les mesures d’overbite et d’overjet s’expriment :

  • en millimètres (mm) mesurés horizontalement pour l’overjet et
  • en millimètres mesurés verticalement ou en pourcentage (%) du surplomb vertical pour l’overbite.
    • 0 % indique qu’il n’y a aucun recouvrement vertical des incisives inférieures par les incisives supérieures,
    • 100 % indique que les incisives supérieures recouvrent complètement le  incisives inférieures (verticalement),
    • Plus de 100 %; ceci est possible si les incisives supérieures mordent au delà des incisives inférieures et recouvrent partiellement la gencive. Par exemple, on pourrait parler d’overbite de 110 ou 120%. Ceci est parfois le cas dans les cas de classe 2 division 2 où les incisives supérieures sont rétro-inclinées ou basculées vers l’intérieur.
  • Exemple :  on pourrait décrire une malocclusion ce type classe 2 division 1 comme ayant un overbite de 6 mm ou de 80 % de recouvrement (surplomb vertical) et un overjet de 8 mm.
  • Ces valeurs peuvent être négatives comme par exemple dans les cas de béance antérieure où les incisives ne e recouvrent pas, on peut dire qu’il n’y a pas d’overbite  ou qu’il y a un overbite négatif (par exemple de -2 mm). Dans un tel cas, il  peut tout de même y avoir de l’overjet ou pas.
  • Les cas de classe 3 peuvent avoir un overjet négatif si les incisives inférieures mordent devant celles du haut. L’overbite est habituellement nul ou minime dans ces cas.
  • Si l’overbite et l’overjet sont nuls, ont dit alors que les dents antérieures mordent dans une relation de “bout-à-bout”. Ceci est souvent une variation des cas de classe 3.

Occlusion et fonction normales

Occlusion dentaire normale ou idéale : bon engrenage et relations des dents permettant une fonction et esthétique idéales.

OCCLUSION NORMALE : relation des dents pendant la  fonction. Lorsqu’on déplace la mandibule pour fonctionner (mastication) seulement les canines se touchent lorsque la mandibule se déplace vers la droite (A et C) et vers la gauche (B et D). Aucune autre dent, à l’avant ou à l’arrière, ne doit idéalement se toucher idéalement pendant les mouvements de côté. (C et D = vue de face).

Occlusion et fonction anormales = usure

Une mauvaise occlusion et malposition des dents peuvent causer de l'usure dentaire.

Exemple d’usure “fonctionnelle” chez une fille de 14 ans; (A) Les canines supérieures sont hautes et ne peuvent jouer leur rôle de protecteur pendant les mouvements de fonction normale de la mâchoire. (B) Lorsque la mandibule se déplace vers la droite (photos du haut) ou vers la gauche, les dents latérales entrent en contact et commencent à s’user. (C) En fin de mouvement, l’usure est visible sur le bout des latérales qui sont déjà raccourcies.

➡ Pour voir l’effet des malocclusions sur la fonction et l’usure des dents.

 

Des dents droites? Pas vraiment!

Lorsqu’on parle de dents “droites” ce n’est pas complètement vrai! Les dents postérieures ont une inclinaison naturelle vers l’avant.

Dents postérieures occlusion dentaire.

Les dents postérieurs de chaque arcade doivent avoir une légère inclinaison vers l’avant  (C) comme le démontre cette radiographie (A) et dentition (B) d’un patient n’ayant jamais eu de traitement d’orthodontie.  (D) Vue de face, les postérieures inférieures sont inclinées vers la langue et celles du haut (non illustrées) sont plus droites ou légèrement inclinées vers l’extérieur. Cet agencement des dents permet une fonction optimale lors de la mastication.

 La courbe de Spee

Courbe de spee dentaire

Il y a plusieurs définitions et interprétations de la Courbe de Spee. (A) Il existe une courbure naturelle antéro-postérieure lorsqu’on trace une ligne imaginaire reliant les pointes des dents (ligne rouge). Cette courbure peut varier en amplitude d’une personne à l’autre et selon la malocclusion. (B) Cette courbe est aussi visible sur les radiographies céphalométriques latérales et (C) sur les modèles d’étude. Pendant les traitements d’orthodontie, nous tentons, la plupart du temps, de niveler cette courbe pour obtenir une meilleure occlusion fonctionnelle. (comparez les figures D et F). (E et G) Ces modèles d’étude montrent une courbe de Spee qui a été nivelée pendant un traitement d’orthodontie.

 À quel âge sortent les dents et dans quelle séquence?

Pour connaître l’âge moyen de sorties des dents et leur séquence, consultez cette section.

La “dentelle” dentaire

Les patients et parents  s’inquiètent souvent de la présence d’une bordure dentelée, parfois très irrégulière qui forme le bord des incisives. Cette “dentelle” normale et est causée par le fait que ces dents sont formées par trois bourgeons collés ensemble. Lors de l’éruption, cette “dentelle” est souvent présente chez les enfants mais disparaît progressivement avec l’usure normale à mesure que les dents sont utilisées (fonction normale). Cependant, si les incisives n’entrent pas en contact avec des dents opposées pendant la fonction, comme c’est le cas pour les béances antérieures, cette bordure ne pourra s’user par elle-même. Si elle est toujours présente pendant le traitement d’orthodontie, nous ferons un polissage (avant, pendant ou après le traitement) pour éliminer cette “dentelle” et améliorer ainsi l’esthétique de la dent. Ceci nous permet aussi de mieux positionner les dents en relation les unes aux autres en alignant leur bord incisif.

Dentelle dentaire, irrégularités du bord incisif et polissage de la dent.

(A) Dentition avant un traitement d’orthodontie. (B) Présence d’irrégularités ou dentelle sur le bord incisif de 3 incisives supérieures. (C) Avant la pose des appareils orthodontiques cette dentelle fut enlevée par un léger polissage pour permettre de mieux placer les dents pendant le traitement. Cet ajustement est parfois fait pendant le traitement ou la fin.

 Qu’est-ce qu’une malocclusion dentaire?

  • Une fois qu’on comprend ce qu’est une occlusion normale, il est plus facile de définir ce qu’est une malocclusion.
  • Une malocclusion est donc, en théorie, toute déviation ou variation d’une occlusion normale ou optimale telle que décrite précédemment.
  • C’est une mauvaise occlusion ou relation des dents et mâchoires entre elles.
  • Il peut y avoir différents degrés de gravité, affectant la dentition et/ou les mâchoires et leur fonction et le seul fait qu’une occlusion ne soit pas “idéale” ne justifie pas nécessairement des corrections orthodontiques.
  • Pour en savoir plus sur les sortes de malocclusion dentaires.

La croissance et les malocclusion

Est-ce que la croissance et le développement des mâchoires permettront aux malocclusions de ce corriger par elle-mêmes? NON! Pour en savoir plus sur la croissance des mâchoires et l’effet sur la disponibilité de l’espace dans les arcades dentaires et les malocclusions.

 

Malocclusion dentaire qui persiste malgré la croissance entre 5 et 9 ans.

Exemple malocclusion malocclusion ce type classe 2 avec surplomb vertical (overbite) excessif (A) à l’âge de 5 ans en dentition temporaire. (B) À l’âge de 14 ans, les dents permanentes ont remplacé les dents de lait (temporaires) mais la même malocclusion persiste malgré la croissance et le développement des mâchoires.

Anatomie dentaire

➡ Pour en savoir plus sur l’anatomie des dents et le rôle et fonction de chaque type de dent.

 

Copyright ©, tous doits réservés - All rights reserved. orthoLemay.com www.orthodontisteenligne.com orthodontiste à Sherbrooke  

➡ Dernière mise-à-jour : 2017-05-30 @ 16:31:26   © Jules E. Lemay, OrthoLemay.com – Tous droits réservés / All rights reserved

Publié le : Aug 14, 2009 @ 18:48

 

Commentaires et/ou questions (158)

  1. a. bessin dit :

    Documentation sur l’occlusion
    Merci pour ce document. Il est deja bon mais j’aimerais s’il vous plait pour ma thèse de doctorat en chirurgie dentaire avoir plus de documentation sur l’occlusion en denture permanente.
    Remerciements anticipés.

    • Dr Jules dit :

      Ce site ne présente que des informations de base sur l’occlusion.
      Pour avoir de l’information plus détaillée, il vous faudrait consulter la littérature spécialisée sur ce sujet.
      En orthodontie les principaux Journaux scientifiques sont listés sur ce site et permettent de faire des recherches : http://www.bracesinfo.com/sjournals.htm.

      Les publications les plus connues en orthodontie sont le American Journal Of Orthodontics And Dentofacial Orthopedics et le Angle Orthodontist ou une recherche sur le sujet de l’occlusion vous dirigera sur tout ce qui a été publié sur le sujet dans ces périodiques. Il existe aussi des livres spécialisés sur le sujet de l’occlusion. Le site americasdentalbookstore.com présente une liste exhaustive de livres sur l’occlusion et différents sujets reliés à la dentisterie.
      Bonne recherche.

    • doressamy dit :

      Mon occlusion ne serait pas physiologique
      J’ai un problème d’articulé dentaire sur lequel se sont penchés maints thérapeutes occlusodontistes dont un dentiste qui m’a traitée sur 7 ans en Organisation Spatiale de la Bouche ou aussi OSB.
      J’avais un peu amélioré mon état musculaire qui crie son désarroi par fibromyalgie sévère et à la finalisation des soins tout s’est aggravé. La DVO est mauvaise ainsi que la DVR (elle nexiste pas en fait car je reste en appui constant entre une canine inférieure du bas droit et une incise supérieure du haut droit : n’ai plus les chiffres correspondants sous les yeux). Je suis donc e suppraocclusion sur 2 dents. Pour déglutir je dois faire des contorsions et pour parler également et suis la plupart du temps aphone.. Ce déséquilibre joue à tous les niveaux musculaires de mon corps et la vision est totalement perturbée bien évidemment, totalement fluctuante avc impossibilité à converger correctement.

      Je suis désespérée. J’ai fait vérifier mon occlusion par professeur de fac dentaire à Rennes et aussi autres dentistes et il s’avère selon eux que l’occlusion n’a rien de physiologique. Ils m’incitent à demander à mon dentiste sur 7 ans de tout refaire sur des bases physiologiques. je me sens dans un désarroi innommable en raison de douleurs musculaires constantes et respiratoires et visuelles et de phonation, déglutition. Je lance je ne sais où cette SOS détresse…. Je vois si mal pour faire recherche sur Internet!

      • Dr Jules dit :

        L’ “organisation spatiale de la bouche” et l’ “occlusion physiologique” sont des termes assez vagues qui peuvent vouloir dire plusieurs choses…

        Vous décrivez des éléments d’une malocclusion. Commencez donc par une simple consultation avec un orthodontiste certifié qui pourra évaluer votre malocclusion et fonction et vous faire des recommandations appropriées. Et comment refait-on les”bases physiologiques” de l’occlusion?

      • Theara dit :

        Bjr. jai etr detruite dents du haut pasr un dentiste soi disant coclusodontiste qui a taile 10 dents, et ma laisser dans la nature quand il avu que jetais handicapee et que ses provisoires ne resolvaint rien, jia pedu fonctiojn vocal de chant et je suis chanteuse,n plus douleurs sans fin cou, nuque epaules dos, crane
        depuis 4 ans aucun dentist na su me reequiilbrer en provisoires
        jai abouti ces jours ci chez un specialiste de ‘ Osb’ allias ‘dentosophie ‘ qui ma dit
        1 ) travaillerr sur le bas aussi.. ok( colllages car perte de hautuer du au limage des molaires du bas )
        2 Porter activateur bien sur pour ‘ elargir ‘larace et la 3D de la Bouche vers un mieux
        3 ) rehabilaition porgressive prothetique durant 3 ans en Provisoire suniquement et !

        4 ) AGRANDIR en hauteur AUSSI mes dent s du bas de devant que AUCUN dentist na jamais lime ou abime et qui sont vivantes , tres saines
        et cela ,en mettant dessus des facettes !

        ma question est : pOURQUOI toucher EN PLUS a des dents de devant du bas , parfaitement intactes? alors que jai deja 14 dents esquinttes ou je sais que on doit tout refaire y compris la hauter, mais la, le coup des dents du bas de devant a ALLONGER c’est le POINT qui me fait peur
        qu’en pensez vous?
        que vous est til arrive avec ‘lOSB?
        avez vous eu des dents naturelles transformees par des collages ou des facettes?
        quel a ete le resulta pour votre posture, ? confort mandibulaire, et cranien? cervicales? deglutiotion et phonation?

        je recherche des temoignages de patients traites en OSB avec rehab prothetique imortantes ! et si ils ont ete GUERIS , ou PAS ou PIRES..

        mon mail est : vm.lightface@gmail.com

        ma vie est deja bousilee je cherche un traiment sans danger et des temoignaege sur osb( dentosophie ‘) cas graves et dents a refaire en grand nombre;;

        merci, de tout coeur..

  2. Snoop dit :

    Taches noires sur la langue
    Bonjour

    J’ai des taches noires sur la langue, étant allé voir un dermatologue, il me
    dit qu’il est tout à fait naturel pour mon origine ethnique et je n’ai pas à
    m’inquiéter.

    Ces taches son présent depuis ma naissance, l’origine de ces taches ne sont
    pas virale. Cela me gâche la vie car, ce n’est pas du tout esthétique.

    En France, je ne trouve aucun médecin pour traiter les taches noires sur ma
    langue, avez-vous une solution à mon problème?

    Je peux même venir au canada pour traiter se problème

    Merci

    • Dr Jules dit :

      Je crois que votre dermatologue a raison.

      Le corps produit un pigment ou substance colorée de façon naturelle appelé mélanine. Ce pigment détermine la couleur de la peau et a comme but de la protéger contre les dommages des rayonnements du soleil. La mélanine se retrouve aussi en bouche dans la portion de la gencive dite “kératinisée” qui borde les dents. Elle peut aussi être présente sur la langue en différente concentrations. C’est probablement votre cas. La muqueuse de la bouche ne contient pas de mélanine et est plus rosée. La démarcation entre la muqueuse la zone kératinisée contenant la mélanine est parfois très évidente visuellement. Plus il y a de mélanine présente dans un tissus, plus il sera foncé.

      À titre d’exemple, voici des photos de personnes différentes ayant toutes une peau plus ou moins colorée et présentant une apparence différente de leur gencive kératinisée.

      Gencive foncée et noire et pigmentatin de la bouche

      Les personnes de A à D sont toutes membres de la même famille (frères et sœurs). On peut remarquer différentes colorations à l’intérieur d’une même bouche. Certaines zones postérieures n’ont pratiquement pas de mélanine et sont plus rosées tandis que d’autres régions sont plus ou moins foncées.

      Les photos de E à H montrent des cas avec une concentration gingivale de mélanine plus importante, surtout pour G et H où une partie de la gencive est pratiquement noire. On y remarque aussi une ligne de démarcation très claire avec la muqueuse ne contenant aucune mélanine. Ces personnes ont évidemment une peau plus foncée que les autres exemples. Tous ces patients ont une excellente hygiène buccale et cette coloration est parfaitement normale pour eux.

      À ma connaissance, il n’est pas possible d’enlever cette pigmentation sur les gencives ou sur la langue… mais ça protège du soleil lors d’un sourire à pleine dents!! 🙂

  3. Jimmy dit :

    Emboîtement “parfait”, interférences et fin de traitement
    Bonjour,
    Mon traitement d’orthodontie touche à sa fin j’ai des élastiques entre les canines mais l’occlusion ne me semble pas idéale (espaces entre les dents du haut et les dents du bas).
    J’ai l’impression que les dents pourraient s’emboiter parfaitement mais que les bagues de la machoire inférieure bloquent les dents supérieure et empèchent les machoires de s’emboiter correctement.
    Faut t’il attendre le débaguage des dents du bas pour finaliser l’occlusion et voir les machoires s’emboiter parfaitement ?

    Merci

    • Dr Jules dit :

      Selon votre dentition, occlusion, grosseur des dents, etc. il est possible qu’un engrenage “idéal” ne soit jamais atteint. Parfois, on doit viser l’obtention d’une relation entre les dents qui se rapproche le plus possible d’un “idéal” sans pouvoir cependant l’atteindre. Quant à l’obtention de la “perfection” (“s’emboiter parfaitement”), je ne crois pas que votre orthodontiste vous ait promis cela!

      Par contre, il est possible qu’il y ait des interférences entre les dents d’une arcade (mâchoire) et les brackets ou attaches de l’arcade opposée. Ceci peut être corrigé par un meulage sélectif des attaches et/ou des dents ou par des déplacements dentaires. Nous ne saurions dire ce qui cause l’irrégularité que vous observez dans votre cas et ce qui devrait être fait mais il serait préférable que vous en parliez à votre orthodontiste avant l’enlèvement des appareils car, si des modifications doivent être apportées, il est évidemment plus facile de déplacer les dents avec les “broches” en bouche qu’une fois qu’elles seront enlevées.

  4. maya dit :

    Béance, overbite, overjet…
    je voulais juste poser une question.
    on a parlé de l’overbite et l’overjet quand on a les incisives et si on est devant des incisives permante en eruption on dit que le patient a une beance ?

    • Dr Jules dit :

      L’overbite et l’overjet réfèrent à la relation verticale et horizontale entre les incisives (que ce soit avec les dents temporaires ou définitives/permanentes).
      Une béance antérieure indique un manque d’overbite; il y a une ouverture ou un manque de contact vertical entre les incisives. Les dents ne se touchent pas lors de la fermeture de la bouche. En présence d’une béance, l’overjet peut être adéquat, excessif ou déficient.
      La béance peut aussi être postérieure si elles affecte les prémolaires et/ou les molaires.
      Voir les diagrammes au haut de cette page pour une illustration de ces termes dentaires.

  5. NICOLIE dit :

    Plusieurs décisions à prendre… que faire?
    Bonjour, je suis française, j’ai 28 ans. Et une de mes canines tombée à l’adolescence avant la pose de mon appareil dentaire (pour corriger la position de mes dents et surtout pour rétrécir l’écart entre ma gencive du bas et celle du haut), a repoussé à 17 ans, après le retrait de mon appareil, dans le palais.
    je n’ai rien fais depuis, mais je commence à complexer énormément.

    J’aimerais rectifier ce problème, puis réaligner toutes mes dents qui se sont décalés depuis (à cause du trou dû à l’absence de canine) et enfin les blanchir.
    Cependant, je ne sais pas s’il faut que je fasse arracher ma canine et mettre une fausse dent au niveau du trou (qui n’est pas forcément assez large pour qu’une fausse canine puisse passer). Ou faut-il faire de l’orthodontie, pour écarter l’espace entre mon incisive et ma pré-molaire et faire revenir doucement ma canine?

    Qu’elle méthode est la moins longue, la moins douloureuse et/ou la moins cher.
    Et surtout quel moyen me donnera le meilleur rendu?
    Merci d’avance pour votre réponse.
    Je suis impatiente, au vu de vos supers explications sur votre site.

    • Dr Jules dit :

      Vous avez déjà eu un traitement à l’aide d’un “appareil dentaire” pour “corriger la position de mes dent” alors, de toute évidence toutes les corrections nécessaires ou indiquées n’ont pas été faites car vous avez toujours un espace dans la région de la canine qui vous complexe. Était-ce un traitement de compromis à l’époque?

      Vous aurez à faire des choix importants dans la sélection d’une option de traitement. Certaines approches sont moins longues et coûteuses mais peuvent ne pas vous apporter les résultats espérés. Les approches les plus complexes sont habituellement les plus coûteuses mais offrent plus de possibilités et le/la patient(e) en retire le plus de bénéfices.

      Si vous faites poser une “fausse dent”, ceci peut limiter les possibilités de l’orthodontie par la suite. De plus, il est peut-être possible de fermer cet espace en orthodontie de sorte que vous n’aurez pas besoin de faire remplacer la dent (option orthodontique plus longue et coûteuse mais peut-être un meilleur résultat tout en évitant une prothèse dentaire). L’ouverture de l’espace pour remplacer la canine est une autre option logique mais nous ne pouvons déterminer quelle serait la meilleure solution dans votre cas.

      Je vous conseillerais donc de consulter un orthodontiste certifié avant d’entreprendre quoi que ce soit pour avoir une idée réaliste des possibilités de l’orthodontie.Cela ne vous engage à rien mais au moins, vous saurez ce qui peut être fait de façon réaliste. L’orthodontiste pourra, au besoin, consulter votre dentiste ou d’autres spécialistes afin d’élaborer un plan de traitement global pouvant répondre à vos attentes. Cette démarche vous évitera de faire un traitement incomplet que vous devrez peut-être reprendre à nouveau plus tard lorsqu’un autre aspect de votre malocclusion vous tracassera, comme vous le faites présentement.

      La méthode, le moyen et l’appareillage utilisés ne sont pas les points principaux à considérer car il y a plusieurs façons d’arriver à un but. La clé de votre satisfaction est de verbaliser vos désirs et attentes à l’orthodontiste afin qu’il/elle puisse vous présenter des options de traitement tenteront d’atteindre ces buts. Ce sera alors à vous d’évaluer si les coûts et la durée sont réalistes pour vous.
      Bon traitement!

  6. laurette roseline dit :

    bonjour, j’ai 23 et depuis plus de 15 mois j’ai une 15ieme dent qui pousse sur l’arcade inferieur et cela engendre des douleurs aux machoires et aussi de la fievre parfois. jusqu’aujourd’hui, cette dent n’atteint même pas sa moitié et cela m’inquiete beaucoup. j’aimerai savoir si les dents de sagesse mettent du temps pour pousser ou bien c’est une anomalie dentaire dont je suis victime.
    NB: je n’ai ni carie dentaire ni un autre probleme dentaire depuis ma naissance.

    repondez moi svp

    • Dr Jules dit :

      Nous ne pouvons commenter votre condition sans examen clinique et radiographique. Il vous faudrait consulter un dentiste ou chirurgien maxillo-facial pour avoir plus d’information sur votre condition.
      Le temps que prennent les dents de sagesse pour sortir peut varier énormément. Parfois elles sortent en quelques mois, parfois cela peut prendre des années et parfois elles ne sortiront jamais et demeureront incluses.
      Pour en savoir plus sur les dents de sagesse.

  7. Ève dit :

    Comment traiter une légère rétrognathie mandibulaire. La chirurgie est-elle essentielle?
    Bonjour,

    Merci tout d’abord pour la qualité de votre site.
    Ma situation est la suivante: j’ai 20 ans, le menton très légèrement fuyant (l’alignement de mon visage semble plus esthétique lorsque j’avance ma mâchoire du bas) et mes dents du haut sont plus avancées que celles du bas d’environ 3 ou 4 millimètres. En position ”naturelle” (avec éventuelle rétrognathie… à vérifier), est-ce normal que mes canines du haut soient une longueur de dent plus avancées que celles du bas?

    Lorsque j’aligne ”artificiellement” mes deux rangées de dents, j’ai également l’impression que la trop grande longueur de mes ”palettes” (dents supérieures) empêchent à mes dents de s’emboîter sans espace. Dans l’ensemble, mes dents sont très droites et esthétiques (j’ai eu beaucoup de chance!), sauf mes incisives centrale et latérale du bas (côté droit) en raison de la croissance de mes dents de sagesse, que je me suis déjà fait enlever. J’aimerais faire corriger cette imperfection, qui ne passe pas inaperçue mais qui demeure tout de même minime (un déplacement d’environ 1 millimètre de chaque dent corrigerait la chose).

    Précisément, mes questions sont donc:

    1) Croyez-vous que l’écart entre mes mâchoires soient dû à une rétrognathie?

    2) Si tel est le cas, croyez-vous que ce (relativement) petit écart devrait être corrigé par chirurgie ou par un traitement orthodontique?

    3) Me serait-il possible de n’avoir que des broches sur mes dents du bas, et devrais-je faire corriger l’imperfection au niveau des incisives avant ou après le traitement de la rétrognathie? Aussi, dans le cas d’une imperfection aussi légère au niveau de la dentition, combien de temps doivent être portées les broches? Aussi, est-il possible de corriger la longueur de mes palettes avec celles-ci si je dois également les porter sur les dents du haut?

    Je vous remercie grandement pour votre temps. Je suis présentement aux études à l’étranger et je souhaite m’informer avant de consulter un orthodontiste à mon retour à Québec.

    • Dr Jules dit :

      Ce que vous décrivez (position des canines, écart entre les mâchoires, etc.) est descriptif d’une “Classe 2 Division 1 “typique” dont vous pouvez voir des exemples dans la section décrivant les malocclusions et les cas traités.
      Le chevauchement de vos incisives inférieures n’est pas dû à l’éruption de vos dents de sagesse. Pour en savoir plus sur le sujet des dents de sagesse et leur influence sur les autres dents.

      Il y a peut-être une composante squelettique légère expliquant l’écart entre vos mâchoires mais seul un examen clinique et, au besoin, radiologique pourrait le confirmer. S’il s’agit seulement de quelques millimètres d’écart, il serait difficile de justifier une intervention chirurgicale uniquement pour cet aspect. Il est souvent possible de “camoufler” un écart léger entre les mâchoires par des mouvements dentaires. Par exemple, dans votre cas, peut-être que le fait d’avancer ou pencher légèrement les incisives inférieures davantage vers l’avant diminuerait suffisamment l’écart avec celles du haut (théorie à confirmer lors d’un examen clinique)? Il est fort probable cependant des corrections aux 2 mâchoires (arcades dentaires) soient nécessaires pour faire une telle correction. Autrement dit, vous garderiez votre rétrognathie mais l’écart entre les dents serait quand même diminué.

      La longueur de vos incisives centrales supérieures (“palettes”) ne peut être modifiée qu’en les meulant pour les raccourcir physiquement mais leur position peut être modifiée pour moins les faire paraître lors de votre sourire ou pour les rendre égales avec les dents avoisinantes. Consultez notre chronique La dent n’est pas un clou pour mieux comprendre comment les dents peuvent être bougées verticalement (intrusion et extrusion) et dans les autres dimensions.

      Quant à la durée du traitement, il vous faudra vraiment une évaluation clinique par un orthodontiste pour en savoir plus.

  8. emilie dit :

    Récidive orthodontique; vont-elles user et faut-il une chirurgie?
    Bonjour,
    je suis suivi par un orthodontiste suite à une récidive de traitement. en fait, mes dents du haut et du bas sont en bout à bout, et il parait qu’elles vont s’user de manière excessive si je ne me fait pas opérer.
    Mais pour l’instant, elles ne sont absolument pas usés! vraiment et je n’ai pas de problèmes particuliers hormis parfois, quelques claquements d’articulations.
    La chirurgie est t’elle évitable?
    Merci de votre réponse.

    • Dr Jules dit :

      Les dents ne s’useront pas automatiquement parce qu’elles sont en relation “bout-à-bout”… mais elles ont plus de potentiel de le faire que qui elles mordaient en relation normale avec du surplomb vertical et horizontal.

      Ce n’est pas la position des dents qui fait que les dents s’usent mais la fonction. Vous pouvez avoir une occlusion normale et “abuser” de votre dentition de façon à ce qu’elle s’use en quelques années. Par contre, des gens avec une relation en “bout-à-bout” comme la vôtre peuvent passer toute leur vie sans dommage majeur.
      Consultez notre section sur l’usure dentaires et comparez l’usure des dents, leur malposition et l’âge des patients. Vous constaterez qu’il y a une grande variation inter-individuelle.

      Une chirurgie ne serait indiquée que dans un cas de décalage extrême entre les mâchoires. Plusieurs cas de “classe 3” (qui semble être la relation antérieure que vous décrivez) peuvent être traités sans chirurgie. Pour en savoir plus sur les Classe 3 et les chirurgies orthognathiques.

  9. Isa dit :

    Déchaussement des gencives et couronnes inesthétiques
    bonjour,
    je suis une femme de 44 ans , je constate que mes gencives remontent de plus en plus, pas trop esthétique et avec les couronnes c’est encore pire, car on voit paraître la base métallique, y a t-il une solution pour éviter que la gencive remonte de plus en plus, je sais qu’avec l’âge, malheureusement, c’est inévitable, reste à savoir pour les couronnes que faut-il faire? sachant que je me brosse les dents régulièrement avec une brosse électrique, ou alors faut-il changer la brosse médium avec une plus souple pour ne pas endommager les gencives?

    • Dr Jules dit :

      Ce n’est pas “inévitable” que les gencives “remontent” avec les années. Vous décriez un problème qui est plutôt du ressort du dentiste généraliste et/ou d’un parodontiste que de l’orthodontie. Si votre gencive remonte ainsi, c’est probablement à cause qu’il y a une perte osseuse qui diminue la hauteur de l’os et entraîne la gencive avec elle (problème parodontal) et non à cause de votre brosse à dents. Il faut vous assurer de contrôler l’inflammation/infection des gencives et de l’os avant toute chose. Si vous avez des “poches”profondes autour des dents, vous ne pourrez entretenir la gencive vous-même et aurez besoin de l’intervention du dentiste. Une fois cet aspect contrôlé, votre dentiste pourra vous offrir des solutions pour l’esthétique des couronnes. Ceci peut nécessiter une approche inter-disciplinnaire. L’orthodontie peut peut-être être recommandée pour mieux placer les dents afin de contrôler les niveaux osseux et faciliter d’éventuelles restaurations dentaires si besoin est.

      Consultez tout d’abord votre dentiste généraliste qui évaluera votre condition et pourra vous diriger vers d’autres disciplines dentaires (parodontie?) pour traiter votre cas d’une façon “globale” et concertée.

      Pour en savoir plus sur la parodontie et le parodonte.
      Pour en savoir plus sur les cas inter-disciplinnaires et voir des exemples de couronnes inesthétiques qui ont été corrigées.

  10. camille dit :

    Overbite vs deep bite
    Bonjour,
    Est ce que les mots over bite et deep bite sont synonymes ? Sinon quelle est la differénce entre ces deux termes ?
    Merci

    • Dr Jules dit :

      Ces termes sont similaires mais pas ne signifient pas exactement la même chose. Le terme anglais “overbite” réfère au surplomb vertical entre les dents, le plus souvent les dents antérieures (incisives). Ce surplomb peut être normal, excessif, minime, etc.

      Si les incisives supérieures surplombent, disons plus de 65% des incisives inférieures (c’est un peu arbitraire), on parle alors d’un surplomb vertical excessif ou “deep bite” qui est le terme anglais pour “supraclusion“. La malocclusion typique avec un “deep bite” serait une Classe II division 2. À l’opposé, s’il n’y a pas de surplomb antre les dents, on parle alors d’ “infraclusion” ou de béance antérieure (“open bite” en anglais).
      Pour voir des exemples de ces différentes malocclusions.

  11. Nathalie Nobert dit :

    Symptômes importants apparus après une intervention dentaire
    Bonjour, j’ai un plombage sur une palette qui, après 30 ans de vie commune, m’a laissé tomber sans provoquer de douleur. Lorsque le dentiste a enlevé ce qui restait du plombage, j’ai pu constater qu’il n’y avait que la moitié de la dent dans le sens vertical. Elle a fait un plombage en ajoutant une vis à l’intérieur pour solidifier, selon ses dires. Depuis qu’elle a fait ce plombage en janvier 2012, que j’ai mal à la dent dès que je lui touche avec ma langue. Aussi, j’ai le palais très sensible où la dent commence et de plus en plus, la douleur s’agrandit au niveau du palais pour quasiment faire la totalité de celui-ci (ce qui est assez désagréable lorsque je mange). Je suis retournée à 2 occasions voir ce dentiste qui, dans un premier temps disait qu’il y avait un petit trou entre la dent et le plombage, elle a alors rebouché ce trou et la deuxième fois, elle a refait complètement le plombage mais le problème est toujours présent. Je me demande si je fais une réaction au nouveau composite ou si ce pourrait être le matériau de la vis. Je ne sais plus quoi penser. Je vous remercie de votre collaboration et vous souhaite une belle journée.

    • Dr Jules dit :

      Il est peu probable que vous fassiez une réaction au composite ou à la tige de renforcement placée dans votre dent car ces matériaux sont inertes et ne causent pas de réaction telle que vous le décrivez. L’utilisation d’une “vis” pour solidifier une dent sévèrement détériorée est une procédure normale et commune. C’est en fait une petite tige qui aide à supporter le matériau restauratif pour solidifier la restauration.

      Votre dent était en “dormance” depuis plusieurs années et, soudainement, on la réveille pour y faire une restauration, y placer une tige, etc. alors cela peut être “brutal” pour une dent et peut la faire réagir. Vous développez peut-être une pulpite qui est une inflammation de la pulpe dentaire à l’intérieur de la dent. S’il y a infection, cela peut se propager par le bout de la racine vers le palais et le faire gonfler.
      Pour en savoir plus sur la façon comment peut se propager une infection par l’intérieur d’une dent.

      Votre dentiste généraliste devrait pouvoir poser un diagnostic pour ceproblème

  12. Djouati dit :

    bonsoir, s’il vous plait je suis étudiant en chirurgie dentaire, j’aimerai savoir quels sont les derniers traitement qui existent afin de traiter une dysharmonie dento maxillaire sans avoir recours aux extractions.
    merci pour toutes les informations que vous partager. bonne continuation

    • Dr Jules dit :

      Les nouvelles technologies et appareils orthodontiques ne permettent pas nécessairement d’avoir recours à moins d’extractions qu’auparavant. Le choix d’extraire ou pas ne doit pas dépendre de l’appareil utilisé mais du diagnostic et des objectifs de traitement qu’on désire atteindre. Une fois cela déterminé les appareils pour y parvenir peuvent être choisis.

      Les améliorations technologiques au cours de la dernière décennie comprennent les boîtiers auto-ligaturant, de meilleurs boîtiers en céramique ou matériaux composites, des broches linguales plus performantes, Invisalign, des appareils faits sur mesures (Insignia, Incognito), des fils pré-fabriqués par ordinateurs, des alliages de fils plus performants,etc. Cependant, toutes ces nouveautés ne peuvent garantir que des extractions ne seront pas nécessaire, peu importe le type de cas à traiter.

  13. Gloriane dit :

    Ma mâchoire a reculé de 5 mm après une chirurgie orthognathique
    Bonsoir,
    Je suis suivie par un orthodontiste depuis plusieures années, et ai déjà porté des bagues deux fois de suite, pour corriger une rétrognatie. Il y a quelques mois, lorsque j’ai enlevé mes bagues la position de mes machoires était parfaite. Seulement, l’écart entre mes machoires commence à revenir, je l’estime déjà à 5mm. J’aimerais donc savoir s’il est possible de remédier à cela efficacement, avec un appareil de nuit, ou invisible d’un point de vue extérieur (pas de bagues).
    Merci d’avance pour votre réponse !

    • Dr Jules dit :

      Si vraiment un décalage squelettique de 5 mm réapparaît entre vos mâchoires ceci est très significatif et peut indiquer une récidive chirurgicale de votre avancement mandibulaire. Ce point est plus important à faire évaluer par votre chirurgien et orthodontiste que de vous tracasser du type d’appareil qui serait nécessaire pour faire d’autres corrections.

      Malgré cela, je doute q’un “appareil de nuit” ou des appareils invisibles sans bagues (comme par exemple Invisalign) vous soit d’une quelconque utilité pour corriger une telle récidive.

  14. Youri dit :

    Pourquoi cette occlusion est-elle bonne?

    Bonjour,
    Pourriez-vous m’expliquer pour quelles raisons l’occlusion est-elle bonne sur les photos suivantes car il n’y a aucun contact, ni engrenage entre les incisives, les molaires, …

    Merci d’avance pour votre réponse

    • Dr Jules dit :
      Il faut comprendre la légende associée à cette photo mais je viens de la modifier pour rendre l’explication plus claire.

      La photo ci-contre montre la dentition même personne (que pour les photos ci-haut) lorsqu’elle ferme la bouche; les dents se touchent uniformément avec un bon engrenage postérieur et antérieur etles incisives supérieures surplombent légèrement les incisives inférieures. Ceci est une relation normale ou idéale lors de la fermeture maximale de la mandibule. Les photos ci-haut auxquelles vous référez sont cependant prises lors des mouvements d’excursion latéraux de la mandibule (vers la droite et la gauche). Dans cette situation, idéalement, seule les canines se touchent et il n’y a pas ce contacts entre les dents postérieures ou les autres dents antérieures.

      Occlusion dentaire normale et idéale après un traitement d'orthodontie

    • ancelin ph dit :

      c’est normal, c’est la protection canine qui protège les molaires et prémolaires des forces qui ne sont pas dans l’axe des dents et évite les fractures des cuspides .Excusez mon petit mot,je ne pouvais pas m’en empêcher.

      • Dr Jules dit :

        De façon générale, la plupart des opinions seraient en accord avec votre énoncé mais simplifier une occlusion fonctionnelle à seulement la présence de “guidance canine” est trop simpliste. Le fait d’avoir une bonne fonction canine ne permet pas toujours “d’éviter les fractures des dents”, il y a plusieurs autres facteurs qui entrent en ligne de compte comme vous le savez probablement car vous semblez avoir des connaissances dentaires.

        D’ailleurs, l’obtention d’une occlusion avec guide canine comme objectif de traitement essentiel lors de la réhabilitation dentaire ou en orthodontie est controversée car aucune étude scientifique ne semble montrer hors de tout doute l’effet protecteur d’une telle occlusion.

        • ancelin ph dit :

          merci pour votre commentaire, l’obtention de la courbe de spee est elle pour vous obligatoire en orthodontie ou en prothése fixée ?

          • Dr Jules dit :

            Les objectifs de traitement sont différents en orthodontie et en prosthodontie, surtout lorsqu’il s’agit de prothèses complètes.
            Habituellement, nous tentons de “niveler” ou diminuer une courbe de Spee excessive lors des corrections orthodontiques mais il peut y avoir beaucoup de variations selon les cas.

  15. Youri dit :

    Merci pour votre réponse et la qualité des informations de votre site.
    Je souhaiterai à nouveau vous solliciter, mais cette fois-ci pour mon cas. Tout laisse à penser que mon orthodontiste souhaite mettre fin prématurément à mon traitement orthodontique. Lors de ma visite de contrôle du mois de janvier, il m’annonçait la fin du traitement dans 4-5 mois, mais lors de la visite de février il prévoyait, cette fois-ci, la fin dans 1 mois, à savoir la semaine prochaine, le 22/03. J’ai consulté un autre orthodontiste, car je trouvais mon occlusion assez mauvaise, ce dernier m’a défendu de retirer mon appareil maintenant, car il reste du travail 3-4 mois selon lui (classe 3 molaire, déviation des lignes médianes, canines trop longues qui empêchent l’occlusion antérieure… J’ai revu mon orthodontiste pour lui soumettre le diagnostic de l’autre orthodontiste, il est bien entendu resté sur sa position, mais ne m’a pas convaincu (il m’a notamment dit que ce serait une erreur de toucher aux canines, car elles sont l’élément essentiel de l’occlusion et que je devrais les meuler et que le traitement est effectivement terminé) . En fait, ce qui incohérent c’est qu’il a apporté des corrections de dernière minute (fermeture d’espaces et m’a demandé de porter un élastique de classe 2 à gauche), ce rdv n’étant pas prévu, car je l’ai pris de ma propre initiative et a eu lieu cette semaine, donc 1 semaine avant de retirer l’appareil. Tout laisse à penser qu’il est dépassé par les évènements et j’hésite vraiment à finaliser le traitement avec un autre spécialiste.

    Que pensez-vous du comportement de mon orthodontiste ? Bien que la photo ci-jointe ne soit pas bonne, pourriez-vous me dire si le traitement vous semble terminé ? http://www.hostingpics.net/viewer.php?id=795382photo.png

    (Ce n’est peut-être pas clair sur la photo, mais il n’y a aucun contact entre les incisives centrales et latérales, les canines bloquent effectivement la fermeture, de plus les incisives latérales ne sont pas placées symétriquement). Je tiens à ajouter également, que j’ai subi une ostéotomie bimaxillaire des mâchoires en décembre et, qu’après l’intervention, les contacts entre les incisives centrales étaient présents et selon moi très corrects).

    Merci d’avance pour votre réponse

    • Dr Jules dit :
      Il est difficile de commenter sur un cas dans lequel nous ne sommes pas impliqués comme praticiens et à partir d’une seule photo. La “fin d’un traitement” dépend en grande partie des objectifs visés par l’orthodontiste et le patient. Tout ce que je peux vous dire c’est à quoi ressemble une “occlusion normale” que l’on tente habituellement d’atteindre dans des circonstances normales et idéales. Il est cependant difficile ou impossible d’atteindre ces objectifs pour toutes sortes de raisons. malocclusion dentaire béance antérieure traitement d'orthodontie

      Il est difficile de commenter sur un cas dans lequel nous ne sommes pas impliqués comme praticiens et à partir d’une seule photo. La “fin d’un traitement” dépend en grande partie des objectifs visés par l’orthodontiste et le patient. Tout ce que je peux vous dire c’est à quoi ressemble une “occlusion normale” que l’on tente habituellement d’atteindre dans des circonstances normales et idéales. Il est cependant difficile ou impossible d’atteindre ces objectifs pour toutes sortes de raisons.

      Pour en savoir plus sur la perfection en orthodontie.
      Pour en savoir plus sur les lignes médianes et les asymétries en orthodontie.

      Les canines semblent bien placées sur votre photo mais il semble manquer de surplomb vertical entre les incisives mais cela peut être corrigé relativement facilement par votre orthodontiste s’il le désire. Dans le cas contraire, demandez-lui de vous expliquer pourquoi il veut maintenir cette légère béance antérieure.

  16. lartigue dit :

    Mouvement d’une seule dent suite au bris d’un fil de contention
    Bonjour
    Après avoir porté un appareil étant plus jeune, a 19 ans j’ai décidé dans remettre un car mes dents avais bouger. Le traitement a duré 6 mois. Un an après j’ai constaté que mon incisive centrale gauche commencer a reculer. J’ai remarqué aussi que mon fil de contention de ma dent de devant d’a coté c’étais un peu décollé. Es du a cela que ma dent a bouger ? c’est la seule qui a bouger depuis mon traitement.

    Es possible de corriger sans porte encore une fois des bagues ? le déplacement est de un peu moins 2 mm.
    Merci en attente d’une réponse de votre part

    • Dr Jules dit :

      En fait votre dent bouge parce qu’il y a une force quelconque qui agit dessus. Cette fore peut provenir de plusieurs sources (occlusion, musculature, croissance, mastication, etc.). L’attelle de rétention vise à contenir ou contrôler ces forces. Lors du bris d’une attelle de rétention, si les forces que l’attelle tentait de contenir sont encore présentes, elles peuvent causer un mouvement des dents.

      Donc, pour répondre spécifiquement à votre question, oui il est possible que votre dent ait bougé parce que elle n’est plus retenue par votre fil de rétention.
      Pour corriger cette récidive, différents moyens existent et il peut exister d’autres alternatives aux “broches” pour replacer ces dents. Consultez un orthodontiste pour qu’il vous conseille sur les meilleures solutions pour votre problème.

  17. Anaé dit :

    Overbite, overjet et open bite
    Merci pour vos articles très complets et pour l’explication concernant la différence entre over bite et deep bite. Qu’en est-il de l’open bite, est-ce un synonyme de l’overbite ?
    Merci pour votre réponse

    • Dr Jules dit :

      “Open bite” est le terme anglais pour “béance antérieure”. Comme l’overbite ceci réfère à la relation verticale enter les dents. L’overbite implique un surplomb normal ou excessif (trop de surplomb) tandis qu’un “open bite” réfère à un manque de surplomb vertical; il y a un espace entre les incisives supérieures et inférieures. pour voir des cas d’open bite.

  18. amina dit :

    bonjour
    j’ai 21 ans et j’ai une béance antérieure; pouvez vous me préciser les conséquences d’une telle occlusion ? merci

  19. tino dit :

    Exercices pour réaligner une mâchoire du bas avec celle du haut
    Bonjour je vous remercie de mettre a dispositiion ce site qui est tres bien fait. je voudrais avoir un peu plus d’informations sur l’alignement des dents du hait avec celle du bas avec ligne mediane au milieu. J’ai sub de l’orthodontie etant petit en faisant des exercies pour redresser mes dents su bas de facon a ce qu’elles soient alignes avec celles du haut ? Connaissez vous des types d’exercices pour realigner une machoire du bas avec celle du haut ?
    Merci Cordialement Tino

    • Dr Jules dit :

      J’ai redirigé votre question dans cette section qui était plus pertinente. Pour connaître ce que devrait être une occlusion “normale”, consultez le haut de cette même page.
      Non, il n’existe pas “d’exercices” qui peuvent “réalginer” une mâchoire. Ces problèmes sont d’ordre squelettique et nécessitent habituellement une intervention orthopédique (orthodontie, orthopédie dentofaciale) ou chirurgicale, selon la sévérité du problème.

  20. caroline bibi dit :

    Bonjour j’aimerai savoir si il est important si les canines ne sont pas au meme niveau… Ce que je veux dire par là c’est que si mes canines inferieures arrivent au meme niveaux que les incisive latérales supérieures? A vrai dire pour vous expliquer mon cas j ai un espace “overjet” de 4mm entre les dent inférieures et les dents supérieures et je me disais que je pourrai avancer la machoir inferieures pour la rapprocher de la machoire supérieure. Mais le truc c’est que mes canines inférieures du coup se mettent au niveau des incisives laterals et je me demandais si cela poser problème. Merci d’avance pour votre reponse et votre temps. Si je ne peut pas faire cela que puis-je faire pour combler cette espace. Merci encore.

    • Dr Jules dit :

      Il est difficile d’évaluer la fonction de votre occlusion simplement avec votre description! Bien qu’un occlusion normale procure, en théorie, une fonction optimale, plusieurs variations sont acceptables. Je vous conseillerais de consulter votre dentiste généraliste ou u orthodontiste certifié pour qu’ils évaluent le tout globalement.

  21. DEMARGNE dit :

    Meulage des dents pour traiter les articulations temporo-mandibulaires
    Monsieur,
    J’ ai besoin d’ un traitement orthodontique (expension palatine, bagues…). Cependant mon souhait principale est de ne plus avoir toutes les douleurs liées à ma malloclusion (nuques, tempes, oeils, ATM…), le problème venant de mes incisives qui se chevauchent trop et qui nécessite un gros effort pour fermer ma mâchoire. Ma sœur ayant eu le même soucis s’ est faîte meulé les incisives et canines du haut et n’ avait plus mal. Quel est vôtre avis sur cette pratique et çelà pourrait-il compliquer un traitement orthodontique l’ année prochaine?
    Merci de vos réponses toujours précises

    • Dr Jules dit :

      Il est possible que ce soit un pur hasard que le meulage des canines ou autre dents ait amélioré des symptômes importants aux articulations temporo-mandibulaires car ceci n’est pas une thérapie reconnue pour le traitement des ATMs. Le meulage des dents n’empêchera pas un traitement d’orthodontie futur mais si cela change significativement la forme des dents, cela pourra avoir un effet sur l’occlusion.

      Le meulage n’est pas une technique peu invasive et réversible. Lisez cette chronique sur le sujet (Les désordres temporo-mandibulaires : mise au point sur les méthodes diagnostiques et les traitements)

  22. marion dit :

    Tétine et béance antérieure à 3 ans
    Bonjour,
    Ma nièce de 3 ans a une tétine qu’elle suce encore la nuit. J’ai l’impression qu’elle a un trouble occlusif avec béance antérieure. Arrêter la tétine est-il suffisant? Une consultation, et si oui, chez quel spécialiste en premier lieu, est-elle souhaitable si jeune?
    Merci de votre réponse
    Cordialement

    • Dr Jules dit :

      Tétines, sucettes et déplacements dentaires

      Une tétine utilisée de façon constante en bas âge peut en effet causer des déplacements dentaires et même déformer les arcades dentaires, comme l’illustre le cas de ce jeune garçon de 4.5 ans qui a développé une béance antérieure.

      Suce (pacifier) causant une malocclusion dentaire; béance antérieure

      Pour d’autres exemples et en savoir plus sur les béances antérieures et une façon de les traiter en bas âge.

      Si cette habitude est cessée avant la sortie des dents permanentes antérieures (dents définitives) soit vers 6-7 ans, il y a plus de chances que les dommages et changements observés et causés par cette habitude soient temporaires et réversibles. Si par contre, l’habitude persiste en dentition mixte et permanente, le simple fait d’arrêter la tétine ne permettre pas “d’auto-correction”. À noter que le même raisonnement s’applique aux habitudes de suçage de doigts ou pouce.
      Le fait d’arrêter ces habitudes n’est pas une “garantie” que la malocclusion se corrigera seule mais cela ne nuira pas.

      L’effet d’une force sur les dent, peu importe son origine, dépendre de sa magnitude (force d’application), durée et fréquence.

      tag #sucette #suce #pacifier #habitude

  23. bella dit :

    Bonjour,
    Je voudrais vous exposer mon cas afin de me conseiller sur le type de traitement qui me conviendrait le plus. J’ai actuellement une orthodontiste(que je souhaite changer), elle me donne l’impression qu’elle ne sait plus quoi faire et du coup elle fait durer le traitement sans que rien n’avance. Mon traitement a commencé il y a un an, le premier semestre j’ai vu du changement d’abord positif ensuite négatif, mais les 6 derniers mois rien n’avance. Mon cas est le suivant :
    Avant traitement :
    – J’ai la 22(l’incisive latérale gauche) qui manque depuis l’enfance.
    – Mes dents se sont écartés pour combler cet espace.
    – La ligne de ma bouche n’est pas horizontale, mais inclinée, c’est à dire que l ‘extrémité droite de ma bouche est plus haute que son extrémité gauche.
    – Mes molaires du coté droit ne se touchent pas parfaitement, la mastication est beaucoup moins confortable sur ce côté.
    – La mâchoire inférieure est inclinée vers la droite. La ligne médiane passe par le milieu des incisives centrales d’en haut, et ce n’est pas le cas pour les incisives du bas, la mâchoire étant inclinée vers la droite.
    – Des douleurs permanentes au niveau des articulations des deux côtés et des douleurs au niveau des dents..
    – Des cernes importantes depuis l’enfance.
    – Nez incliné vers la droite.

    Après traitement :
    – 1r rdv : Dès la pose des bagues du haut, soulagement immédiat des douleur dentaire(incroyable car c’est sensé être l’inverse).
    – 2e rdv : toujours du positif.
    – Le nez s’est relativement redressé.
    – La machoire inférieure s’est relativement redressée.
    – 3e rdv, le résultat esthétique des deux premiers rdv a surpris même l’orthodontiste qui n’en croyait pas ses yeux.
    Pose des bagues du bas.
    résultat : mâchoires bizarrement avancée vers l’avant.
    – 4e rdv, ???
    résultat :
    – Espace dégagé pour la future implantation de l’incisive latérale gauche qui manquait.
    – Mâchoire inférieure reculée, profil moins joli qu’ avant.
    – Les deux incisives centrales sont collées, ce qui est plutôt bien, sauf que la médiane ne passe plus par leur milieux.
    Pour résumer, j’étais arrivée avec la mâchoire inférieure inclinée vers a droite, maintenant les deux sont inclinée vers la droite.
    – Mes molaires de droite qui ne se touchaient pas bien, se touche moins encore, la mastication qui était moins confortable est maintenant quasi impossible sur le côté droit.
    – 5e rdv : ???
    – 6e rdv : ??? elle me donne des élastiques, pas de changement visible.
    – 7e rdv: ??? elle me donne des élastiques, pas de changement visible.

    Un poisson au fond d’un étang
    Qui faisait des bulles
    Qui faisait des bulles
    Pour passer le temps

    – Que me conseilleriez-vous de faire ?
    – Quelle technique pour remettre mes deux incisives au milieux ?
    – Quelle technique pour que mes molaires du côté droit se touchent ?
    – Comment faire pour récupérer un joli profil ?

    Je vous remercie par avance !

    • Dr Jules dit :

      Je ne peux vous conseiller sur le traitement dont vous auriez besoin, il faut vraiment qu’un orthodontiste fasse un examen clinique pour évaluer le tout. Ce n’est pas une question de technique mais probablement de diagnostic au départ. Les objectifs de traitement doivent être établis et plusieurs techniques pourraient certainement permettre de les atteindre. Si vous croyez vraiment que vous êtes dans une impasse et qu’il n’y a pas de progrès, demandez une seconde opinion à un autre spécialiste certifié en orthodontie (orthodontiste).

      • bella dit :

        Bonsoir,
        J’ai consulté un autre orthodontiste, je lui ai expliqué que pour mon orthodontiste actuelle le traitement est presque fini et elle m’a demandé de faire implanter l’incisive latérale gauche qui manquait.
        Il m’a répondu que l’implantologue ne pourra pas implanter une dent car à la racine il n’y a pas assez d’espace et que c’est juste la partie apparente des dents qui est espacée. Il m’a dit qu’il me ferait un traitement d’un an et demi encore et qu’il enlèverait totalement mes bagues et en remettrait d’autres, qu’il ferait un travail propre, que le résultat actuel n’est pas joli et qu’il ne faut pas faire la chirurgie car mon visage est harmonieux et qu’il ne fallait pas y toucher.
        Cela m’a soulagé qu’il remarque que le travail n’a pas été bien fait, mais je n’ai pas compris pourquoi il doit remettre des nouvelles bagues, car j’ai lu que l’on utilise de l’acide avant de mettre la colle sur les dents et je n’ai pas envie que l’on me mette de l’acide deux fois sur mes dent.
        Est-on obligé de décoller mes bagues actuelles ensuite recoller des nouvelles lorsqu’on change d’orthodontiste ?
        Les gouttières sont-elles possibles dans mon cas ?
        Une autre question très importante pour moi : peut-on corriger une asymétrie du visage uniquement avec l’orthodontie en utilisant les élastique ? autrement dit, l’os peut-il pousser s’il est tiré par un élastique, quitte à faire durer le traitement plus longtemps que prévu ? (Dans mon cas c’est l’os de la mâchoire supérieure droit qui est plus court que celui de la mâchoire supérieure gauche, ce qui fait incliner ma mâchoire vers la droite.

        • Dr Jules dit :

          C’est au praticien qui posera l’implant dentaire de déterminer si les dents et racines sont bien placées pour recevoir l’implant et non à l’orthodontiste. L'”implantologue” doit cependant dire à l’orthodontiste quelles sont ses attentes pour le positionnement des dents et l’orthodontiste devra faire les ajustements nécessaires si ce qui est demandé est possible.

          Pour en savoir plus sur le rôle de l’orthodontie dans la planification d’implants dentaires.

          Est-on obligé de décoller mes bagues actuelles ensuite recoller des nouvelles lorsqu’on change d’orthodontiste ? Non, cela dépendra des préférences du nouvel orthodontiste

          Les gouttières sont-elles possibles dans mon cas ?
          J’en doute fortement….

          Une autre question très importante pour moi : peut-on corriger une asymétrie du visage uniquement avec l’orthodontie en utilisant les élastique ?
          Non, un asymétrie importante du visage indique un déséquilibre squelettique et cela ne se corrigera pas par des élastiques.

      • bella dit :

        Bonjour,
        Je vous ai réécrit le 09/05, mais mon commentaire est toujours en attente de modération est-ce normal ? Sachant que d’autres commentaires d’autres personnes ont bien été rajouté en ligne entre temps. Merci de me répondre svp.

        • Dr Jules dit :

          Sachez que nous répondons aux questions selon différents critères de priorité qui n’incluent pas nécessairement l’ordre chronologique.
          Selon le temps dont nous disposons, nous répondons parfois aux questions les plus simples en premier car elles nécessitent une réponse courte et rapide. Nous ne respectons pas toujours l’ordre chronologique de réception des questions. Certaines questions peuvent être répondues en 30 secondes et nous y répondrons rapidement tandis que d’autres réponses prennent beaucoup plus de temps à conccter, nécessitent d’utiliser des liens externes, des photos (parfois on fait un montage photographique uniquement pour répondre à une question), faire de la recherche si cela n’est pas dans notre domaine d’expertise, demander une opinion à un autre spécialiste, etc.

          Votre question initiale comprend plusieurs volets et nous y répondront éventuellement mais d’ici là, si vous voulez comprendre pourquoi l’orthodontie peut être nécessaire et essentielle pour mieux aligner des dents en vue de la pose d’un implant dentaire, consultez ce lien, cela pourra répondre en partie à vos questions.

          • bella dit :

            Merci pour l’intérêt que vous accordez à mon cas.
            Pour complément d’information :
            J’ai vu l’implantologue qui a dit qu’il “pourrait”, s’il n’était pas honnête, mettre un implant après vérification par un scanner de la quantité de l’os à sa disposition. Mais le résultat ne sera pas joli, car manque d’espace en hauteur et peut être en largeur.
            Il m’a conseillé de poursuivre mon traitement orthodontique, qui prendrait beaucoup de temps pour avoir un bon résultat. Il m’a dit qu’un implant provisoire pour masquer l’incisive manquante était possible.
            J’attends avec impatience vos conseils afin que je puisse me décider.
            Je ne sais pas comment faire pour vous envoyer des photos.

            • Dr Jules dit :

              Peu importe les photos, vous avez à décider vous-même ce que vous voulez comme résultat final.
              On vous a déjà expliqué que de terminer votre cas ainsi ne donnerait pas les meilleurs résultats même s’il était possible de poser des implants. Si vous voulez maximiser les résultats esthétiques et fonctionnels et permettre la pose d’implants dentaires de façon optimale, on vous a conseillé de “poursuivre mon traitement orthodontique, qui prendrait beaucoup de temps pour avoir un bon résultat”. C’est à vous de choisir, et personne d’autre ne pourra le faire à votre place. Il faut faire confiance aux praticiens qui vous traitent sinon, obtenez une seconde opinion mais vous ne pourrez le faire par écrit ou par email, etc. Quelqu’un devra vous examiner cliniquement et évaluer vos radiographies. C’est la seule façon d’obtenir plus d’information sur votre cas.

              • bella dit :

                Oui, je fais bien confiance à l’implantologue qui m’a dit de poursuivre, mais avec mon orthodontiste actuelle c’est impossible, car elle ne sait plus quoi faire. L’implantologue ne peut pas me dire ce que devrait faire l’orthodontiste car ce n’est pas sa spécialité et je pensais à avoir votre solution/proposition afin que j’aille voir un autre orthodontiste (ou la mienne d’ailleurs), lui demander s’il pouvait faire ce que vous allez me conseiller. Après, il se peut qu’il me propose autre chose, mais, dans un premier temps, je souhaite aller avec des idées claires, proposer une solution et voir s’il peut la faire ou proposer autre chose.
                Les deux questions que j’ai posées m’aideraient à avoir les idées claires, à savoir:
                – Est-on obligés de changer les bagues lorsqu’on change d’orthodontiste ?
                – Les élastiques peuvent-ils faire pousser l’os de la mâchoire ?

                • Dr Jules dit :

                  L’implantologue sait ce qu’il désire comme espace entre les racines des dents pour y poser un implant. Il n’a qu’à donner cette information
                  l’orthodontiste et c’est à elle de déplacer les dents en conséquences pour répondre aux besoin de l’implantologue. Ce n’est pas
                  ce dernier de dire à l’orthodontiste comment le faire, ceci est du ressort de l’orthodontie et de l’orthodontiste. Si votre orthodontiste ne sait pas comment diverger 2 racines pour créer de l’espace permettant la pose d’un implant… trouvez un orthodontiste qui sait le faire car ceci est une procédure très banale et facile à faire.

                  – Est-on obligés de changer les bagues lorsqu’on change d’orthodontiste ?
                  NON
                  – Les élastiques peuvent-ils faire pousser l’os de la mâchoire ? NON

                  • bella dit :

                    Est-ce que j’hallucine ou l’os bouge et pousse pendant le traitement d’orthodontie?
                    Merci de votre réponse, il me reste quand même quelques points d’interrogations :
                    La question n’est pas juste dégager un espace entre deux racines, mais c’est de le faire intelligemment. Car, bien qu’insuffisant, l’espace actuel qu’elle a dégagé fait que mon incisive centrale gauche est penchée vers l’incisive centrale droite. J’avais un espace entre ces deux incisives centrales, maintenant il n’y est plus, mais au lieux de pousser les deux l’une vers l’autre, elle a poussé juste la gauche vers la droite pour gagner de la place pour l’implant. ce qui a amplifié l’inclinaison de ma mâchoire vers la droite. L’espace aurait du être dégagé en poussant la canine gauche vers la gauche, surtout que ça se voit que l’emplacement de cette canine n’est pas en symétrie par rapport à la canine de l’autre côté( tout penche vers la droite). En parlant de cette canine gauche, maintenant elle descend aussi vers le bas (style vampire).
                    Pour l’os qui ne pousse pas, je suis un peu étonnée. Peut être le mot “pousser” n’est pas approprié, car j’utilise mes propres mots et non des termes professionnels, mais personnellement lorsque je regarde cette vidéo :

                    j’ai l’impression que l’os “bouge”, “se modèle”…”pousse” .
                    Le premier cas à la minute 0:19 l’os a bien poussé pour combler la béance.
                    le 3e cas à la minute 0:44 l’os a bien poussé pour remettre les dents à l’endroit, en particulier après l’utilisation des élastique pour parfaire l’occlusion.

                    Le 4e cas à la minute 1:00, c’est pareil, comment ferait la béance pour se refermer si ce n’est pas l’os qui a poussé ?
                    à la minute 1:39, j’hallucine, l’os a bougé, on dirait une pâte à modeler.
                    le cas 1 de cette page ressemble beaucoup au mien, la personne souffre de douleurs articulaires, exactement comme mon cas. La seule différence c’est que ça béance est plus importante que la mienne. La mienne ayant été comblée par l’inclinaison de ma mâchoire vers la droite.

                    J’imagine que si j’avais une béance prononcée, je n’aurais peut-être pas eu cette inclinaison de la mâchoire.
                    Le traitement de mon cas, comme je l’imagine, serait de disposer les dents de sorte que le côté droit de ma mandibule prenne la forme du côté gauche de celle-ci, ce qui ferait apparaitre une béance latérale sur le côté droit. Cela ramènerait mon cas au cas de votre patiente sus-citée. Ensuite, le traitement serait le même que ce que vous avez utilisé pour votre patiente, à savoir le port d’une plaque articulaire.
                    este à trouver un orthodontiste qui utilise ces plaques articulaires.
                    Dites-moi ce que vous en pensez SVP.

                    • Dr Jules dit :

                      Vous n’hallucinez pas!
                      Lorsque les dents sont déplacées en orthodontie l’os soit de remodeler et s’adapter avec le mouvement des dents alors oui, cela donne l’impression que l’os pousse dans une direction et se résorbe dans l’autre. C’est un processus physiologique normal lorsque une pression légère mais constante est appliquée sur l’os alvéolaire et c’est ce qui nous permet de déplacer les dents en orthodontie.

                      Pour en savoir plus sur le déplacement des dents en orthodontie.

                      Je ne suis pas certain que la position de la canine ou d’autres dents cause la déviation de la mâchoire à laquelle vous référez mais ce serait un excellent point à discuter avec votre orthodontiste qui connait tous les détails de votre cas.

                      Le port d’une plaque occlusale ou articulaire peut parfois être utile pour déceler des déviations mandibulaires qui sont occasionnées par des interférences dentaires. Une fois ces interférences identifiées et la “vraie” position mandibulaire obtenue, on a une meilleure idée de la malocclusion à traiter. Vous verrez des exemples des changements de position mandibulaire dans les différentes sections sur les articulations temporo-mandibulaires.

  24. Sabine dit :

    bonjour,
    J’ai une question toute bête à poser…?? tellement bête que je n’ose la poser à mon orthodontiste….( pour info j’ai 34 ans, traitement pour une grosse classe 2 depuis 1an1/2 et il me reste encore 10mois)
    Je voudrais savoir si en occlusion normal, il est systématiquement possible de touche la surface externe de ses dents supérieurs ( et notamment les incisives), ??????
    je n’y suis plus capable depuis la disjonction ( qui dans mon cas c’est fait exceptionnellement sans chirurgie), et je doute d’y arriver même lorsque les espaces d’extraction seront comblés…
    merci d’avance de votre réponse

    • Dr Jules dit :

      L’occlusion normale est telle que décrite plus haut dans cette page. En fonction (protrusion de la mandibule) vos incisives peuvent arriver en relation “bout-à-bout” mais les incisives inférieures ne frottent pas sur le devant des incisives supérieures.

      • sabine dit :

        en fait je réalise que j’ai mal formulé ma question car il me manque un mot important….je parlais de la langue :
        est-ce qu’en occlusion normale, on doit pouvoir toucher ses incisives supérieurs avec sa langue???

        mon commentaire doit-être plus logique a présent LOL….
        merci d’avance!

        • Dr Jules dit :

          Peu importe l’occlusion ou la malocclusion, la langue doit toujours pouvoir toucher les incisives… à moins qu’il y ait un problème d’ankyloglossie sévère (langue attachée ou “tongue tied”).

  25. sabine dit :

    merci de votre réponse, une dernière demande si vous le voulez bien :
    êtes-vous sûre que même en malocclusion de classe 2, on peut toucher la face externe de ses incisives avec sa langue…??
    Cela est-il grave de ne pas y arriver?? Que cela signifie-t-il si je n’y arrive pas…?

    Je vais attendre la fin de mon traitement pour voir et en parler à mon orthodontiste….
    Si vous avez des conseils, ils sont bienvenus…

    • Dr Jules dit :

      Normalement on devrait pouvoir toucher la surface avant des incisives supérieures avec sa langue. Ceci peut nécessiter d’avancer la mandibule une certaine distance cependant. Comme mentionné précédemment, si vous avez une langue attachée, ceci peut être plus difficile voire impossible.

      Pour en savoir plus sur les frénectomies.

      Exemple de “langue attachée” (ankyloglossie) avant et après une frénectomie linguale.
      (A) Langue attachée par un frein court. (B) Après une frénectomie, la mobilité de la langue est augmentée.[/caption]

  26. MARIO dit :

    Docteur Jules,

    Mon fils de 11 ans à une occlusion normale. Les dents du bas sont bien alignées ainsi que les dents du haut. Il reste deux petits espaces pour accueillir les deux canines supérieurs.
    Une canine est en train de percée au bon endroit et l’espace semble suffisant. L’autre canine n’a pas encore percé et l’espace est un peu juste.

    1/ Est-il préférable d’attendre la percée des deux canines sup. avant de prendre la décision de mettre des bagues ? Il est dommage d’envisager la pose de bague en haut et en bas juste pour 1 seule dent.

    La canine va certainement mettre un peu de temps avant de percer. La mâchoire va t-elle grandir?

    2/ Est-ce que la canine peu au final trouver sa place ?

    Merci de vos bons conseils et de votre retour. Je suis régulièrement votre site qui m’a beaucoup aidé dans des prises de décision.

    • Dr Jules dit :


      Il reste deux petits espaces pour accueillir les deux canines supérieurs.

      Cela prendrait malheureusement 2 “grands” espaces car les canines mesurent en moyenne 8-9 mm de largeur chacune!

      1/ Est-il préférable d’attendre la percée des deux canines sup. avant de prendre la décision de mettre des bagues ?
      Non pas nécessairement, lisez cette chronique pour en savoir plus. Il est possible de débuter un traitement d’orthodontie même s’il reste quelques dents temporaires en bouche. De plus, les canines ne sortiront peut-être pas si elles manquent d’espace alors une intervention orthodontique sera nécessaire.

      Il est dommage d’envisager la pose de bague en haut et en bas juste pour 1 seule dent.
      Parce que vous voyez le problème pour une seule dent mais des canines qui ne sortent pas indique habituellement un problème sous-jacent plus sérieux et plus global; un manque d’espace important.
      Pour en savoir plus sur les canines et leur importance dans l’occlusion et la fonction.

      La mâchoire va t-elle grandir?

      Oui encore un peu mais pas de façon à aider les canines. La croissance aura lieu à l’arrière de la bouche.
      Pour en savoir plus sur la croissance des mâchoires et l’effet sur la disponibilité de l’espace dans les arcades dentaires.

      2/ Est-ce que la canine peu au final trouver sa place ?
      NON impossible à moins qu’elle ait tout l’espace voulu et se présente parfaitement bien, ce qui n’est déjà pas le cas d’après ce que vous décrivez.

  27. Emilie dit :

    Contact trop fort entre les canines après un traitement d’orthodontie
    Bonjour,
    Je n’avais pas de contact entre mes canines avant d’entamer un traitement d’orthodontie. Après un traitement mes canines en haut et en bas se touchent. Malheureusement je ne supporte pas. Je n’arrête pas de serrer les dents de devant comme si j’essayais d’écarter mon arcade.

    On me dit que c’est parce que je n’ai pas l’habitude. Qu’en orthodontie on essaie d’avoir le plus de contact possible. Comment peut-on s’habituer à ce genre d’inconfort ? Dois-je prendre mon mal en patience ou demander moins de contact entre mes canines ?

    • Dr Jules dit :

      Même si, idéalement, les canines des arcades opposées devraient se toucher pour une fonction optimale (voir occlusion normale), il est possible que le contact entre ces dents soit trop fort et cause une forme de traumatisme occlusal. Dans un tel cas, le temps peut améliorer les choses une fois les appareils correcteurs enlevés ou un simple ajustement de la surface des dents en contact par votre dentiste ou orthodontiste pourrait diminuer la force du contact et vous soulager rapidement. N’hésitez pas à en parler à votre orthodontiste.

      • Emilie dit :

        Merci. Le temps peut améliorer les choses même si un fil de contention est collé sur ces canines ?

        • Dr Jules dit :

          Il y a moins de chances que les canines s’ajustent verticalement par elles-mêmes si elles demeurent attachées sur un fil de contention mais peut-être que cela peut se produire tout de même avec le temps. Ce sera à voir..
          Personnellement, nous n’incluons jamais (ou extrêmement rarement) les canines supérieures sur les fils de contention.

          Pour en savoir plus sur la rétention orthodontique et la stabilité des corrections.

  28. LEXEE dit :

    Bonjour j’ai une occlusion il y a que 2 molaire qui se touchent au fond de ma bouche le reste non
    J’ai un appareil dentaire qui replace mes dents, jai des elastiques pour que mes canines descende mais j’ai aussi des cours d’orthophoniste lingual car j’ai une déglutition infantile penser vous que l’ecart entre mes dents peut etre moins important avec tous ça ??

    • Dr Jules dit :

      Vous décrivez une béance antérieure et même postérieure dans votre cas.

      Je ne connais pas votre occlusion précisément sauf votre description mais la seule chose que je puisse vous dire est que cela est probablement “corrigeable” en orthodontie. Pour voir des exemples de telles malocclusions ,et d’une mécanique orthodontique particulière qui peut être utilisée.

      Quant à l’orthophonie, ne comptez pas avoir de tels résultats avec cette approche!

      Pour savoir ce que Dr William Proffit, un des auteurs et chercheurs les plus prolifiques et respectés en orthodontie écrivait en 2008 sur la possibilité que des exercices myofonctionnels puissent corriger une habitude de déglutition inadéquate ou un mauvais positionnement de langue, suivez ce lien.

  29. Sarah dit :

    Bonjour Docteur,
    j’ai eu un traitement d’orthodontie à l’âge de 14 ans pendant deux ans suivi d’une extraction des dents de sagesse. Cependant, un an après (j’ai maintenant 18 ans), les deuxième molaires du bas bougent excessivement vers l’extérieur (on aperçoit une partie de la face mésiale) . Aussi, les canines du bas avançent (l’une d’elles passe devant la dent du haut).
    Récemment,j’ai des crépitements au niveau de l’atm quand j’ouvre la bouche. Cela m’inquiète qu’en pensez-vous ?

    Merci d’avance pour votre réponse

  30. Sana dit :

    Salam bonjour je voudrais savoir docteur quelles sont les maifaits d’une occlusion dite “bout à bout” et quoi faire pour la réctifier ( sachant que c’était le résultat d’appareil dentaire que j ai enlevé il y’a un ans) merci

  31. Luigi dit :

    Bonsoir Docteur,

    je suis étudiant en 4ème année de dentaire, et en clinique lors des observations, j’ai encore du mal avec l’examen occluso fonctionnelle (statique: OIM, et cinétique: propulsion, diduction, ouverture, et ce qui va avec, c’est à dire les interférences, etc.), auriez vous des informations à me donner, des liens internets, documents, … ? Malheureusement nos cours, sont, je trouve pas très concrets et difficile à exploiter, et mes professeurs me demandent constamment de référer aux cours ou à des ouvrages, et je vous avoue ne pas trop savoir où je pourrai aller me renseigner exactement pour maitriser les simples bases de l’examen occluso fonctionnelle :/

    merci d’avance et bonne continuation

    • Dr Jules dit :

      Nous n’avons malheureusement pas beaucoup d’information sur ce site Internet concernant l’examen occluso-fonctionnel car ce site est principalement voué à la vulgarisation de l’orthodontie pour le public en général. Les notions que vous décrivez sont plus pointues et spécialisées que ce qui intéresse la plupart des gens. De plus, il existe certainement des ouvrages sur ce sujet mais j’en connais peu en français.

  32. Lt Drogo dit :

    Acouphènes et occlusion ou malocclusion
    Bonjour Docteur

    je suis sujet depuis quelques jours a des sifflements continus de mon oreille gauche , j’ai consulte un ORL il m’a prescrit un traitement car je suis actuellement enrhumé. Mais je fais une psychose
    sur les acouphènes et je me suis laissé dire qu’une occlusion pouvait engendre des acouphènes . J’ai 63 ans , sans pb particulier (mais stressé) mon occlusion n’a pas engendre de troubles visibles (
    je suis en over jet et les dents sup. recouvrent les dents inf.completement lorsque je ferme ma mâchoire . Mes dents dans le situation courante restent en suspension et ne se touchent qu’au moment de la mastication .
    Pensez vous que cette occlusion peut entrainer des sifflements ? mais pourquoi si tard ? et pensez vous qu’une opération pourrait attenuer voir faire disparaître ses sifflements
    Merci

    Dc C.L.

    • Dr Jules dit :

      Une occlusion ne cause pas d’acouphènes, une malocclusion n’engendre pas d’acouphènes.
      La cause des acouphènes est complexe et que partiellement connue. Je parie que même votre ORL ne s’est pas prononcé sur la cause exacte de votre problème.Chose certain, ce n’est pas votre occlusion…

      Rien ne peut “garantir” l’élimination ou l’amélioration de ce problème; aucune thérapie, médication, opération, etc.
      Pour en savoir plus sur les acouphènes.

      • Lt Drogo dit :

        Voila ce que je viens de trouver sur un site consacré aux acouphènes :

        C’est surtout des modifications de l’articulé dentaire qui pourrait être à l’origine des acouphènes.

        L’articulé dentaire, c’est la façon dont s’engrènent les dents du maxillaire supérieur avec celles du maxillaire inférieur. Quant à l’occlusion dentaire, c’est l’ensemble des contacts des dents les unes avec les autres.

        Au repos, les dents sont en contact sans pression et les muscles sont relâchés.

        Lorsqu’il y a des anomalies au niveau de l’occlusion dentaire, on parle de malocclusion. Cette malocclusion peut être la source de remaniements musculaires et de tensions musculo-tendineuses qui peuvent entraîner des acouphènes.

        Une malocclusion est souvent d’origine congénitale, mais peut aussi apparaître en cas de dents manquantes non remplacées ou encore de prothèse dentaire de mauvaise qualité.

        On peut traiter la malocclusion en meulant un certain nombre de zones dentaires ou au contraire en comblant des poins de contact déficitaires pour rééquilibrer l’occlusion.

        Cela peut aussi nécessiter le port de gouttières (port permanent ou nocturne).

        • Dr Jules dit :

          Malgré ce que pouvez lire sur le Net, il n’y a pas de preuves concrètes que des malocclusions puissent causer des acouphènes.

          Sans analyser en détail ce que vous citez, il y a certaines informations véridiques, mais on ne “peut traiter la malocclusion en meulant un certain nombre de zones dentaires…” IMPOSSIBLE!

          Le traitement des malocclusion est beaucoup plus complexe que cela!

  33. Lt Drogo dit :

    Merci docteur … même si je suis de plus en plus inquiet ! Bonne année 2016

    • Dr Jules dit :

      Il est aussi connu que l’aspect psychologique peut aussi contribuer, dans une certaine mesure et selon les cas, à ces problèmes.
      Facile pour moi de vous dire cela mais… tentez tout de même de “relaxer”un peu et de ne pas trop vous en faire avec ça. 🙂

      • Lt Drogo dit :

        Re Docteur ..

        j’ai oublié de vous dire que j’ai vu en urgence un Otorhino qui a trouvé une rhinite avec une oreille gauche (siege des sifflements) un peu encombré et le tympan concave (ou convexe) Il est vrai que j’ai mal à cette oreille ..MAis il n’a pas évoqué d’otite , il m’a dit simplement que dans 3 à 5 jours je serais guéri mais il parlait surtout de ma rhinite. sinon pour ces acouphènes , ce n’est pas une maladie mais plutôt une conséquence .. il a été assez évasif mais il m’a signale que les acouphènes pouvait être provoqué par un beaucoup de chose et sur le pas de la porte , il m’a conseillé de ne pas me renfermer sur moi (ce qui a eu le don de me stresse encore plus ) J’avoue que cela me stresse énormément et au surplus , hier j’ai eu (il me semble) des périodes calmes alors qu’aujourd’hui je me suis réveillé a 3:00 du matin et les sifflements ne m’ont pas quitté . Je suis désolé mais cela nous éloigne des pb de machoires ..

        Bonne soirée

  34. ancelin ph dit :


    Les chirurgies de l’ATM ne sont plus d’actualité

    une compréssion de articulations dues à des muscles élévateurs trop puissants et une position mandibulaire inappropriée peut expliquer ce phénomène .Les traitements par chirurgie de l’ATM ne sont plus d’actualité .Il y a une solution qui peut donner un espoir sans coût excéssif puisse que les ortohdontistes sont en premier des thérapeutes , c’est l’utilisation de la gouttière EF TMJ d’orthoplus par éducation fonctionnelle .

    • Dr Jules dit :


      Chirurgies inutiles et inefficaces pour l’ATM? Vraiment?

      Attention, il ne faut pas généraliser lorsqu’on parle de chirurgies à l’ATM car il y en a plusieurs sortes allant du simple “lavage” interne au remplacement complet de l’articulation. Certains types de chirurgies, comme les transplantations de segments de côte et cartilage pour remplacer une partie d’un condyle dégénéré, sont en effet considérées comme désuètes et inefficaces, mais de nouvelles approches de “total joint replacement” ou remplacement complet de l’articulation temporo-mandibulaire, telles que décrites et développées par Dr Louis G. Mercuri, chirurgien maxillo-facial et son équipe au Rush University Medical Center de Chicago (et il y a d’autres groupes faisant du travail similaire) sont, au contraire tout ce qu’il y a de plus “actuel”, moderne, efficace et prévisible comme succès. Il serait trop long d’entrer dans tous les détails de ces approches mais, ayant eu la chance d’écouter ce chirurgien décrire ses techniques et protocoles lors d’une conférence à l’automne 2015, je peux vous assurer que les résultats sont très impressionnants et n’ont rien à voir avec ce qui se fait avec d’autres techniques. Ils utilisent maintenant les techniques d’imagerie tri-dimensionnelles les plus modernes qui soit (tomodensitométrie volumique à faisceau conique (TVFC)) pour fabriquer des prothèses articulaires en #D à partir de Cad-Cam.

      Une gouttière, peu importe laquelle, peut avoir certaines applications dans le traitement des ATMS mais cette thérapie a ses limites aussi. Les cas nécessitant des chirurgies majeures aux ATMs ne peuvent espérer avoir le même résultat avec une gouttière!

      De plus, je ne connais aucune étude scientifique basé sur les faits probants qui prouve que la gouttière à laquelle vous référez soit meilleure que d’autres ou apporte quelque avantage que ce soit.

  35. ancelin ph dit :

    toutes les evidence based sont biaisées d’une façon ou d’une autre en orthodontie .Je pense que vous avez raison en ce qui concerne les gouttières mais celle dont je parle a une épaisseur plus importante à l’arrière qu’à l’avant, d’autre part elle joue sur la musculature périphérique de l’enveloppe musculaire faciale et de la langue elle deshunte le système neuro-musculaire et son coût est d’environ 50 euros en France .Je pense qu’avant d’ouvrir un patient en deux au risque d’un staphylocoque dans l’ATM , il me parait préférable de choisir des solutions simples et peu couteuses dans notre France sinistrée et proche d’une guerre intérieure.

    • Dr Jules dit :

      Plaque occlusale vs vieilles chaussettes!

      Vraiment, les “evidenced based studies” sont biaisées en orthodontie? On ne lit certainement pas la même littérature scientifique!
      Et pourquoi la littérature scientifique orthodontique révisée par des pairs (peer review) serait plus mauvaise en orthodontie que dans d’autres domaines?

      Je suis certain qu’il y a des études non biaisées extraordinaires et non commandées par la fabricant qui concluent et prouvent hors de tout doute que le type de plaque occlusale auquel vous est d’une efficacité incomparable… et tout cela pour 50 euros.

      Si une telle plaque soulage un patient, il y a de bonnes chances qu’avoir utilisé une vielle chaussette à la place de la plaque aiurait donné les mêmes résultats… et il est probablement possible de trouver une étude sur ce sujet aussi!

      Par contre, d’accord avec vous pour avoir recours en premier lieu des thérapies les plus simples possibles.

  36. Dr Philippe Ancelin dit :


    Différentes aides thérapeutiques pour les acouphènes.

    les acouphènes peuvent exister en parallèle avec des malocclusions et comme le souligne docteur Jules le traitement des malocclusions est complexe .
    Une amélioration des conditions neuromusculaires sans pour autant avoir une modification des structures osseuses immédiate se fait par l’éducation fonctionnelle du docteur Rollet au moyen d’une gouttière particulière qui libère les tensions musculaires par streching et qui déprogramme le reflexe de serrage .elle permet de réaliser un diagnostic différenciel sur les douleurs d’origine musculaire, occlusale ou structurale (osseux ou méniscal) .Elle permet le centrage et l’équilibration des ATM ou le dévérouillage de condyle dans le cas de luxation du ménisque . Mes références se retrouvent chez orthoplus.fr

    pour conclure, il est nécéssaire d’évaluer l’aspect clinique des ATM et d’éviter si possible les solutions coûteuses et risquées .L’utilisation du laser 980 nm ou 810 nm peut être utilisé par son rôle antiinflammatoire en défocalisé avec une fibre de 600 microns , il a l’avantage de diminuer le taux de PGE2 et aussi IL1 , mais seulement en complément .
    Je ne suis pas spécialiste des acouphènes et je suis à l’écoute de vos enseignements et expériences.

    • Dr Jules dit :

      Bien que nous ayons un laser à tissus mous (EZlase-940 nm), je n’ai aucune expérience dans l’utilisation des lasers pour les troubles de dysfonction des articulations temporo-mandibulaires. J’ai cependant lu que certains auteurs rapportent avoir un certain succès pour une telle application dans des cas bien spécifiques. Les lasers sont utilisés avec succès pour aider des problèmes tels que le “syndrome du tunnel carpien” (poignet), des problèmes articulaires dans l’épaule et les genoux, des tendinites dans le coude (“tennis elbow”), des bursites, des douleurs arthritiques (genou), tendinites patellaires (genou),tendinite du tendon d’Achille, fasciite plantaire, foulure de chevilles, etc.

      Concernant l’utilisation des gouttières ou plaques occlusales leur effet bénéfique potentiel est bien documenté mais l’efficacité d’un “design” de gouttière par rapport à l’autre n’est pas prouvé hors de tout doute.

      Je suis d’accord avec vous que les praticiens devraient proposer tout d’abord des solutions thérapeutiques à moindre risques et ayant fait leur preuves (dans la mesure du possible) et étant les plus abordables possibles pour les patients.

  37. Nadia dit :

    Une couronne ne touche pas à la dent opposée

    Bonsoir
    je viens de le faire poser une couronne a la deuxième molaire de droite et elle ne touche pas celle d’en haut, est-ce qu’il pourrait avoir un problème a cela ? Si oui le dentiste que peut-il faire ? Sinon la refaire ?
    Merci de votre atention
    Cordialement
    Nadia

    • Dr Jules dit :

      Il faudrait tout d’abord demander au dentiste si c’est voulu de sa part que ces deux dents ne se touchent pas et si oui, pourquoi car normalement, les dents opposées devraient être en contact ou se toucher lors de la fermeture maximale de la mâchoire. Si ce n’était pas voulu d’avoir un tel espace entre les dents opposées, c’est à lui de vous proposer une solution pour y remédier!

  38. Isabelle dit :

    Résultats toujours insatisfaisants après 2 traitements d’orthodontie

    Bonjour
    A18 ans j’ai subi un traitement d’othodontie pour redresser mes incisives et canines superieures (resultat non satisfaisant) et parce que j’avais la machoire en avant (bonne occlusion molaire mais pas les autres dents) On m’a donc arracher les deux prémolaires du bas et reculer les dents inferieures de devant. J’ai ensuite refait de l’orthodontie vers 23 ans pour rectifier mes incisives superieures (resultat toujours insatisfaisant).

    Aujourd’hui je complexe toujours enormement de ces incisives mal positionnées et surtout de ma machoire en avant qui ça se voit de profil surtout quand je souris. Seulement, je ne comprends pas si je peux me faire opérer car si on me recule la machoire, mon occlusion, qui est bonne, ne le sera plus.
    Peut on faire quelque chose pour que ma machoire ne soit plus en avant ?

    • Dr Jules dit :

      SI votre occlusion est vraiment bonne et normale (voir une occlusion normale) et que vous n’aimez pas votre profil, c’Est qu’il y a probablement un déséquilibre antéro-postérieur entre vos mâchoires. Il se peut aussi que votre menton soit trop fort, trop reculé, etc. Dans un tel cas, il peutert possible de faire une procédure au menton sans affecter l’occlusion (génioplastie).

      Il est aussi possible que les mâchoires arrivent bien “avant-arrière” mais qu’elles soient mal positionnées verticalement, ce qui pourrait nécessiter une impaction maxillaire chirurgicale ou sous une autre forme (pour voir un exemple).
      Pour en savoir plus sur la chirurgie orthognathique.

      Bref, impossible de diagnostiquer un tel problème sans un examen clinique et radiologique alors je vous conseille de Un orthodontiste a des qualifications différentes de celles d'un dentiste. An orthodontist has different training and qualifications than a dentist.consulter un spécialiste certifié en orthodontie (orthodontiste) pour en savoir plus sur votre cas (diagnostic, malocclusion, etc.) et quelles possibilités de traitement existent (traitement idéal, alternatives et compromis, pronostic, appareils, durée et coût du traitement, etc.).

  39. Ines dit :

    Extraire des canines pour les remplacer par des implants dentaires?

    Bonjour , je vous explique ma situation .. Alors voila j’ai 21 ans et j’ai 2 canines incluses sur la mâchoire supérieur en gros vampire quoi.. Sa me gâche la vie.. Malheureusement pour des raisons financières je n’ai pas pu me faire poser d’appareil dentaire auparavant . Mais au jour d’aujourd’hui à mon âge je ne me voit pas en porter un , d’une part pour des raisons esthétiques et d’une autre je veut une solution rapide car je me marie dans 1 ans et en aucun cas je ne pourrais garder l’appareil 2 Ans ou plus…

    Pensez vous que la solution d’extraire les 2 canines et à la place des trous mettre des implants en est une bonne ? Ou Auriez vous une solution meilleure et rapide ? Merci de votre aide je suis vraiment désespérée !!!

    • Dr Jules dit :

      Sous toutes réserves, car je n’ai pas vu votre cas mais si vos canines ne st sont pas placées par elles-même, c’est habituellement à cause d’un manque d’espace. S’il manque d’espace pour une canine, oubliez la solution d’un implant dentaire car il n’y aura pas plus d’espace pour en poser!

      Votre problème est complexe alors vous devez comprendre que la solution ne peut être simple.
      Encore une fois , sou réserve de vous faire confirmer si c’est possible ou réaliste pour votre cas, peut-être qu’une fois les canines extraites, les espaces pourraient être fermés orthodontiquement. Une solution probablement meilleure est peut-être d’envisager extraire les premières prémolaires et loger les canines à leur place. De telles corrections peuvent parfois être faites très rapidement, en moins de 12 mois. Pour voir des exemples de corrections orthodontiques rapides. Discutez de toutes ces options avec votre orthodontiste.

  40. Crozes David dit :

    Devra-t-on m’extraire des dents pour un traitement d’orthodontie?

    Bonsoir, j’ai un problème aux niveaux des canines du bas et une dent qui part en traviole vers l’intérieur. J’aurais dû porter un appareil dentaire à l’âge de 13 ans mais j’étais assez immature et j’ai refusé.

    Aujourd’hui, il m’arrive d’avoir souvent mal car je touche régulièrement les dents qui sont décalées, mes deux canines vont vers l’avant. J’ai 16 ans et je regrette énormément ce choix et suis très complexé par rapport à cela car mes dents du haut sont tout à fait normal mais dès que je parle le décalage se voit et parce que on me fait souvent la remarque comme quoi mes dents ressemblent à des dents de vampire ..

    J’ai repris rdv récemment (le 9 avril) et je me pose énormément de questions et suis impatient de savoir ce que je dois faire pour enfin régler ce problème.

    Je voulais savoir s’il était obligé d’arracher une ou plusieurs dents pour faire de la place, si une opération était requise ou non ..
    Merci de votre réponse bonne soirée .

    • Dr Jules dit :

      Seul un examen clinique permettra de déterminer si vous avez besoin d’extractions ou pas mais sachez que pour avoir recours à des extractions, il faut un manque d’espace très sévère.

      Pour en savoir plus sur les extractions en orthodontie et voir des exemples de cas traités à l’aide d’extractions. Pour voir des cas avec manque d’espace important mais n’ayant pas requis d’extractions.
      Un orthodontiste a des qualifications différentes de celles d'un dentiste. An orthodontist has different training and qualifications than a dentist.Consultez un spécialiste certifié en orthodontie (orthodontiste) pour en savoir plus sur votre cas (diagnostic, malocclusion, etc.) et quelles possibilités de traitement existent (traitement idéal, alternatives et compromis, pronostic, appareils, durée et coût du traitement, etc.).

      • Crozes David dit :

        Merci de votre réponse, et une dernière question si les dents de sagesse ne sont pas sorties il n’y a pas recours à l’opération non ? Bonne soirée.

        • Dr Jules dit :

          Si elles doivent être retirées, ceci nécessitera une extraction dentaire qui est par définition une forme d’opération ou d’intervention chirurgicale.

          • Crozes David dit :

            Merci ! Et j’aimerais savoir combien de temps environ au total, j’ai peur que ça retarde vachement la pause de l’appareil et étant très complexé ..

            • Dr Jules dit :

              Les appareils orthodontiques peuvent être posés peu de temps après des extractions à moins qu’il y ait des complications.

  41. Olivia dit :

    Bonjour Docteur,

    Est-il vrai que les personnes d’origine Mongole peuvent présenter la particularité d’avoir les racines des molaires enchevêtrées dans l’os de la mâchoire ?

    • Dr Jules dit :

      Molaires inférieures avec 3 racines. Les Esquimaux sont souvent cette caractéristique. Il est certainement possible que les gens de la Mongolie aient des particularités dentaires spécifiques mais je ne saurais vous dire lesquelles exactement.

      J’ai déjà travaillé ± une année dans l’Arctique canadien après mes études en médecine dentaire et j’ai été à même de constater que les Esquimaux avaient eux aussi des particularités affectant leurs dents dont certaines molaires inférieures ayant 3 racines (normalement elles en ont 2). Les Mongols et les Esquimaux ont des souches ancestrales qui sont apparentées alors il est possible qu’ils aient des similitudes dentaires.

      Les personnes de race asiatiques sont aussi reconnues pour avoir des incisives en forme de “cuillère” (“shovel shaped teeth”) soit des dents plus plates et épaisses que courbées et allongées.

      Voici une illustration montrant des molaires inférieures avec 3 racines (référence; source de l’image)

  42. Alex dit :

    Traumatisme occlusal et inconfort après la pose de broches

    Bonjour,
    Je me suis fait poser des broches hier et quelque chose me préoccupe. Je sais bien qu’il est normal que les dents soient sensible et douloureuses, surtout lorsque j’essaye de manger. Cependant, je réalise que même en ne mangeant pas, il y a un problème.
    Une de mes canine en haut s’emboitait avant très bien avec les dents d’en bas en les touchant (en se collant dessus). Maintenant que j’ai des broches, cette dent ne peut plus toucher et être collée contre mes dents inférieurs car un boitier bloque le passage. Ça frappe toujours dans le boitier et ne peut donc decendre plus bas. Ainsi, je n’ai plus aucun autre point de contact entre mes dents du haut et du bas… C’est donc très dur de mâcher (pas juste à cause de la douleur mais car mes dents me se touchent plus donc n’arrivent plus à bien mastiquer la nourriture).

    Pensez-vous que c’est normal ou pas? Dois-je appeler mon orthodontiste?
    Après qu’il m’ait posé mes boitiers, c’est une des assistantes qui a vérifie l’occlusion, a mis un petit caoutchouc sur le boitier dont je vous parle, puisqu’elle voyait que ça frappait dessus, puis a mis les fils. Elle était donc consciente de la situation.

    Que dois-je faire? Je ne veux pas attendre deux mois jusqu’au prochain rendez-vous pour comprendre si ce qui arrive est normal ou pas.
    Merci de bien vouloir me répondre.

    • Dr Jules dit :

      Il arrive parfois lors de la pose des boîtiers orthodontiques qu’il y ait des contacts trop forts entre certains dents supérieures et les boîtiers de l’arcade inférieure. Ceci se produit habituellement :

      – entre les incisives dans les cas où il y a un surplomb antérieur vertical (“overbite“) excessif comme dans les cas de classe II division 2 (pour voir des cas traités). Pour éviter ce problème, nous avons recours à des cales ou des plans articulés.

      – entre les molaires, particulièrement les deuxièmes molaires.
      Mais cela peut se produire entre n’importe quelles dents opposées.

      Lors de la pose des appareils, ces contacts doivent être vérifiés et ajustés s’il y a des interférences, ce qui aurait dû être fait dans votre cas. Ceci n’est cependant pas dangereux mais, comme vous le constatez, peut être très inconfortable et vous n’avez pas à supporter un tel inconfort qui peut être évité pendant 2 mois!

      Le fait de mordre sur une attache peut causer soit un décollement e l’attache ou une mobilité accrue de la dent. C’est ce qu’on appelle un traumatisme occlusal et vous pouvez voir des exemples de ce phénomène en suivant ce lien et dans les illustrations ci-dessous.

      Traumatisme occlusal causant une perte osseuse temporaire. autour de la racine mobile.

      (A) Radiographie montrant la zone déminéralisée autour d’une racine subissant un “traumatisme occlusal”.
      (B)
      Contact trop fort entre deux dents causant ce traumatisme.
      (C)
      Radiographie après le traitement; la prémolaire a été abaissée, le traumatisme est disparu et l’os s’est reformé autour de la racine. (D)

      Communiquez avec votre orthodontiste pour faire corriger le tout.

  43. yohan dit :

    Arcade supérieure trop large en fin de traitement

    Bonjour Doteur,

    J’ai traité une classe 3 bout à bout avec extraction deux prémolaires en bas. En fin du traitement les espaces sont fermés et le le bout à bout est supprimé (dents du hauts couvrent les dents du bas). Je me retrouve par contre avec un overjet (un faible espace entre les deux du bas et du haut au niveau transversale) cette espace me gène légèrement.
    Es ce que vous pensez qu’il serait possible de le supprimer dans mon cas en agissant sr les dents du hauts – je pense à un léger stripping et inclinaison coté interne des 4 dents antérieurs du haut ?.

    merci pour vos conseils

    • Dr Jules dit :

      S’il y a une disharmonie transverse entre les mâchoires, il s’agit de déterminer quelle arcade est fautive; soit que le haut est trop large, ou que le bas est trop étroit ou une combinaison des deux, et d’apporter les correctifs indiqués; constricter le haut ou élargir le bas ou une combinaison des deux.

  44. Ben dit :

    J’ai porté un appareil dentaire pendant 5 ans,mon dentiste à la fin de mon traitement m a mis un fil de contention et ma dit que c était fini, mais voilà qu il est cassé comment faire? Mes dents sont entrain de se déplacer je ne peux plus retourner chez mon dentiste

  45. Marlyse dit :

    Bjr j’ai 18an, mon probleme est que mes molaires ne se touchent pas et aussi il y’a des espaces entre mes dents.
    Y’a t’il un moyen pour corriger cela?

  46. Thomas dit :

    Comment corriger ma malocclusion dentaire?

    Bonjour, mon dentiste que j’ai consulté suite à une douleur à la jonction des incisives supérieures et du palais, m’a fait une radio et à décelé une “occlusion encastrée au niveau antérieur avec une perte osseuse importante au niveau de 11 et 21”
    J’ai 36 ans, quel sont les actions possibles pour corriger ça ? Quels sont les risques si je ne fais rien ? Merci

  47. Thierry dit :

    Devrait-on incliner les dents inférieures vers l’intérieur?

    Bonjour,
    J’ai posté plusieurs fois des commentaires sur votre site, car malheureusement, mon traitement d’orthodontie actuelle me conduit à me poser beaucoup de questions – récession gingivale suite à une erreur, problème aux ATM non résolu et retour à la case départ, et maintenant, dentition.

    Votre site est très clair et je vous en remercie une nouvelle fois.

    Actuellement, je suis gêné car mes dents du bas, incisives, canines, prémolaires ont été inclinées vers l’intérieur.
    Jeudi dernier, j’ai vu en urgence un autre orthodontiste que celui qui me suit (et qui n’est presque jamais là !) et, même s’il a été très discret, j’ai eu l’impression qu’il a tiqué plusieurs fois quand je lui ai expliqué ce que faisait son confrère, entre autres quand je lui ai dit qu’il avait choisi d’incliner mes dents inférieures vers l’intérieur.

    Je viens de vérifier sur le schéma de la dentition en haut de cette page, j’ai bien l’impression que dans une dentition normale, les dents du bas ne sont pas inclinées vers l’intérieur, mais au contraire, vers l’extérieur. C’est même extrêmement net !
    Or avec l’inclinaison qu’il a créée, je manque de place pour ma langue et littéralement, j’étouffe, ça m’étrangle.

    Il est de plus en plus probable que je m’oriente vers un changement de praticien.
    Je reverrai bientôt celui qui m’a vu un urgence pour faire un bilan, ainsi qu’un troisième spécialiste et je demanderai diagnostic et plan(s) de traitement précis, ce que l’orthodontiste que je vois actuellement ne m’a jamais fourni.

    J’aimerais avoir votre avis sur cette idée qui consiste à incliner les dents vers l’intérieur, qui me semble assez bizarre et en tout cas, produit un résultat insupportable, sachant que je verrai deux spécialistes d’ici juin et qu’il y a de fortes chances, au vu des très nombreux problèmes extrêmement désagréables qui ont émaillé mon traitement, que je change de praticien.

    • Dr Jules dit :

      Je ne saurais dire ce qui est indiqué pour votre cas sans un examen clinique et radiologique mais il existe certaines situations particulières où les dents inférieures antérieure peuvent en effet être basculées vers l’intérieur.

      Vous en saurez plus en lisant la section sur le camouflage orthodontique dont est extrait ces quelques illustrations.

      Voici un exemple de que l’on tente d’obtenir lorsque le cas le permet ;
      Excès maxillaire et décalage dentaire corrigé par extraction en orthodontie

      et voici un exemple d,une classe III où des compensations ou du camouflage orthodontique pourrait être envisagé et nécessiterait de basculer les dents inférieures vers l’intérieur.
      Classe 3 squelettique avec légère prognathi mandibulaire et extraction

      Donc, certaines situations peuvent justifier un tel mouvement mais je ne peux dire si cela s’applique à vous. L’évaluation d’un autre orthodontiste devrait vous éclairer davantage.

      • Thierry dit :

        Bonjour,

        Merci encore pour vos réponses, rapides et extrêmement claires.

        Avant même de lire la section sur le camouflage orthodontique, je souhaite vous faire part de mon sentiment.

        J’ai effectivement été diagnostiqué classe 3 étant enfant – ce que l’orthodontiste vu alors m’a annoncé avec une brutalité qui m’a traumatisé à vie, de même que mon frère – et on m’a de même enlevé… non pas 2 mais 4 prémolaires.
        Résultat : quelques années plus tard, problèmes d’ATM qui claquent, problèmes de cervicales, diagnostic de SADAM, mâchoire qui se luxe et impossible à refermer pendant deux mois etc.
        Je ne comprends même pas comment on peut parler de camouflage !!! (je ne dis pas ça contre vous)
        Mon but est d’avoir une dentition fonctionnelle, et plus encore, des atm non écrasées, une langue et un corps libre ! Sacrifier la langue, le larynx, les atm, la nuque et tout le reste du corps pour aligner les dents de manière esthétique, je trouve cela aberrant !! Ce fut le choix de l’orthodontiste qui m’a à moitié massacré étant enfant et il est hors de question qu’adulte, on me refasse le même coup !

        J’en discuterai bientôt avec l’orthodontiste qui me suit actuellement ainsi qu’avec deux autres, j’ai parfaitement assimilé vos conseils : je souhaite avoir un diagnostic très précis et des propositions de traitements également précises (ce que je n’ai pas eu, ainsi que je l’ai déjà indiqué).

        Je vous remercie encore car, grâce à votre site et vos nombreuses réponses, je peux me faire une opinion personnelle beaucoup plus éclairée.
        Ne le prenez pas mal si je me suis un peu emporté en découvrant qu’il existait une orthodontie de “camouflage”. Pour moi, la fonctionnalité prime sur tout. Je suis pianiste, chanteur et très sportif. L’esthétique, pour moi, n’a aucune importance alors que le confort physique est tout.

        En vous remerciant,

        Thierry

        • Dr Jules dit :

          IL faut mettre les choses en perspective; un diagnostic de classe 3 n’est pas un diagnostic de cancer incurable!
          De plus, il n’y a rien dans la littérature scientifique qui puisse supporter une relation entre un traitement d’orthodontie et ce que vous décrivez; “problèmes d’ATM qui claquent, problèmes de cervicales, diagnostic de SADAM, mâchoire qui se luxe et impossible à refermer”

          Finalement, l’orthodontie de camouflage n’est pas si mauvaise que cela car dans les faits, on en fait pratiquement tout le temps, mais il y a différents degrés de camouflage! Il est rare que les mâchoires soit idéalement équilibrées et de dimensions idéales alors on tente toujours de “tricher” un peu en plaçant les dents pour avoir la meilleure relation dento-alvéolaire possible pour des mâchoires “déséquilibrées”. Où cela peut devenir un problème est lorsque un camouflage extrême est tenté pour un déséquilibre très sévère entre les mâchoires et qu’il serait impossible d’obtenir une relation dentaire fonctionnelle sans chirurgie orthognathique. Il y a de tels exemples illustrés dans les diagrammes dans la section sur le compensations dentaires ou du camouflage orthodontique

          • Thierry dit :

            Bonjour Docteur,

            Merci encore pour vos réponses rapides ! C’est vraiment agréable !

            Bien sûr, en tant qu’adulte, je fais la part des choses ! Mon traitement actuel ne se passe pas très bien , mais j’ai parfaitement conscience que mon pronostic vital n’est pas du tout engagé.
            Par contre, lorsqu’enfant, on m’a fait comprendre que j’avais une “gueule” de singe, je vous jure que ça m’a complexé pendant des années et des années, et même encore maintenant, je ne suis pas toujours à l’aise (heureusement, je me suis aperçu que personne ne partageait ce jugement dépréciatif – sauf une fois, une dentiste) (je me suis aussi aperçu que nombre de grands scientifiques, artistes… étaient prognathes et que ce n’était pas une honte, sauf pour les imbéciles)
            Bref… Rassurez-vous, donc, en tant qu’adulte, je fais la part des choses.

            Pour ce qui est de la relation entre traitement d’othodontie et atm, je ne savais pas qu’il n’existait encore rien à ce sujet.
            J’ai connaissance d’une étude sur le rôle de la langue chez les basketteurs. J’ai lu des choses (qui ne m’ont pas convaincues, pour être franc) sur l’occlusion chez les nageurs de haut niveau.
            Je sais que certains sprinteurs, joueurs de foot, suivent parfois (souvent) des traitements d’orthodontie censés leur permettre d’être plus performants, mais je ne sais pas ce qu’il en est réellement. Je sais aussi que les sportifs de haut niveau sont souvent “fragiles” voire influençables. Quand chaque détail compte…

            A titre personnel, je tiens une espèce de journal depuis mon accident – j’aurais du vous préciser ce point : mes problèmes ont commencé suite à un accident de judo (coup du lapin) et c’est plus tard que, lors d’une consultation à la pluridisciplinaire stomato à l’hopital de l’hôtel-Dieu à Lyon, qu’on m’a dit que le traitement d’orthodontie subi enfant avait été mal conduit et était la cause de mes problèmes, à cause d’incisives supérieures trop droites comprimant les atm et poussant sur les cervicales empêchant toute amélioration de mon état. (Je ne dis pas qu’ils avaient forcément raison sur tout, mais c’était en tout cas leur diagnostic et l’orthodontiste que je vois actuellement avait fait le même rapport à mes incisives sup : “Il faut refaire des soins” m’avait-il dit).

            Bref !
            Si un jour, j’ai du courage, je mettrai au propre mes notes et je les ferai passer au(x) médecin(s) que cela intéressera.
            Mon traitement actuel n’a pas toujours été infernal : quand mes incisives étaient au maximum vers l’extérieur, ça allait beaucoup mieux, j’ouvrais plus la bouche, ma respiration était meilleure, ma déglutition avant effort a changé, devenant progressivement physiologique etc. Dans le même temps, mes performances sportives se sont améliorées.
            Bon, c’est une longue histoire impossible à résumer en quelques lignes. De plus, pas forcément intéressante.

            Je verrai plus tard, quand je serai tiré d’affaire, si ça vaut le coup ou pas de mettre au propre mon témoignage. Si je le fais et si ça permet d’apporter une petite pierre de plus à la connaissance de certains problèmes et bénéficier à tous, je serai content. Sinon tant pis.

            Merci encore pour tout !

            Bien cordialement,

            T.

            • Dr Jules dit :

              Curieux que vous mentionnez ces liens potentiels entre la performance sportive et l’orthodontie. J’étais moi-même (il y a très longtemps) un nageur de haut niveau et il y a maintenant un nageur de très haut niveau dans ma famille qui a eu un traitement d’orthodontie, mais je doute fort que cela ait contribué à ses performances.

              À titre d’exemple, connaissez-vous le plus grand olympien de tous les temps… qui s’adonne à être un nageur? Michael PHELPS
              Si un sport nécessite respirer convenablement par la bouche, c’est bien la natation. Par contre, vous n’avez probablement pas remarqué que son occlusion présente un maxillaire supérieur qui est très étroit et qui bénéficierait certainement d’expansion maxillaire. Il est fort probable que cela affecte sa respiration alors imaginez s’il avait eu un traitement d’orthodontie pour corriger ce problème… il serait littéralement devenu un dauphin (ou un requin)! Ce “handicap” ne l’a tout de même pas empêché de récolter 28 médailles olympiques (dont 23 en or) et de battre de nombreux records du monde don le premier à 15 ans (ce qui était du “jamais vu” chez les hommes!). Je me suis offert pour le traiter gratuitement… mais l’invitation ne s’est malheureusement jamais rendue! 🙂

              Constriction maxillaire sévère de Michael Phelps, ce qui ne l'a pas empêché d'être le plus grand olympien et nageur de tous les temps.
              Il faudra qu’il surveille l’occlusion de son nouveau-né car il y a beaucoup de génétique dans ce genre de problème.

  48. Thierry dit :

    Après lecture de la section sur le “camouflage orthodontique”, je suis de plus en plus convaincu que j’ai besoin d’un diagnostic clair. Actuellement, je ne sais même pas quel est l’état exact de mes mâchoires !!!!!

    A la lecture de l’article, je comprends que l’orthodontiste que je vois actuellement s’est orienté vers une orthodontie de compensation. Quand mes incisives supérieures étaient plus en avant ça allait mieux. Mais quand il a entrepris de les redresser un peu pour les resserrer et d’incliner vers l’intérieur mes dents du bas : catastrophe !

    Je vais également tenter de récupérer le dossier contenant le détail du “traitement” que j’ai subi étant enfant.
    Je veux savoir ce que l’orthodontiste avait diagnostiqué et comprendre pourquoi il m’a fait enlever 4 prémolaires.

    • Dr Jules dit :

      Le diagnostic est en effet la base de toute chose en dentisterie, orthodontie, médecine, etc.

      Il faut comprendre que l’orthodontie de “compensation” n’est pas si mauvaise en soi si c’est bien fait et lorsque c’est indiqué.

  49. ancelin philippe dit :

    Les jeunes français n’ont aucune angoisse, sont décontractés et charmants!

    mes patients comprennent qu’il n’est pas possible de monter à 6 dans une voiture pour 4 personnes et que la bouche quand elle est trop petite , elle ne peut pas accepter toutes les dents harmonieusement . Je suis très heureux de travailler en France avec des jeunes qui n’ont aucune angoisse , qui sont décontractés et charmants .Jamais aucun jeune aurait osé écrire une lettre aussi triste et étant allé aux états unis , j’ai observé que les jeunes ont des difficultés à accepter leur physique .
    Les extractions de prémolaires permettent souvent aux dents de sagesse de se placer sans désordre .

    • Dr Jules dit :

      Je ne comprends pas trop où vous voulez en venir avec votre énoncé!

      Ma perception est peut-être différente de la vôtre mais après plus de 15,000 questions reçues sur le bloque de ce site Web, dont des milliers provenant de jeunes français, je peux vous assurer que les tracas des adolescents sont les mêmes partout, que ce soit en France, au Canada ou aux États-Unis… mais peut-être que les français n’ayant aucune angoisse et étant décontractés et charmants ne nous écrive pas!

      Et lorsque vous avez une voiture à 4 personnes, pourquoi ne prendre qu’un seul passager avec le chauffeur?

      Quant aux extractions de prémolaires, elles peuvent parfois aider l’éruption des dents de sagesse et nous avons publié plusieurs exemples dans la section sur les dents de sagesse qjui démontrent ce point, mais rien n’est aussi imprévisible que l’éruption d’une telle dent. À ma connaissance, il n’existe aucune étude scientifique reconnue qui recommande l’extraction de prémolaires ou autres dents dans le cadre d’un traitement d’orthodontie dans le but de permettre l’éruption des troisièmes molaires. Le comportement des dents de sagesse est trop imprévisible et incertain pour justifier extraire des prémolaires dans ce but uniquement. Par contre, il existe une multitude d’autres indications pour envisager extraire des dents en orthodontie et comme effet secondaire, cela peut en effet aider l’éruption des dents de sagesse.

      Vous mentionnez : “Les extractions de prémolaires permettent souvent aux dents de sagesse de se placer sans désordre.”
      Il n’existe aucune littérature scientifique qui supporte une telle affirmation mais si vous avez des preuves du contraire, envoyez-nous les références.

      ➡ Pour en savoir plus sur les extractions en orthodontie et voir des cas traités avec extractions.

      tag #troll #français

      • ancelin philippe dit :

        Vous avez oublié Charles Tweed!
        Vous avez oublié d ‘écrire que l’analyse de Tweed en fin de page prévoit l’approche des possibilités de garder des dents de sagesse par la mesure de l’espace disponible restant sur les teleradiographies de profil mais nous restons modestes quant aux possibilités qu’elles offrent du fait d’anatomie inconstante .

        • Dr Jules dit :

          Je n’ai pas oublié Charles H. Tweed Jr du tout, que viendrait-il faire dans cette section sur l’occlusion normale? Ceci n’est pas un texte sur les analyses céphalométriques! Tweed est connu pour certaines techniques orthodontiques et est un de ceux qui on introduit les extractions en orthodontie après avoir réalisé que les traitement sans extractions et expansion dento-alvéolaire excessive (tel que préconisé par son “mentor” de l’époque Edward H. Angle, le père de l’orthodontie moderne) causaient des profils disharmonieux et une occlusion instable. Son raisonnement, entre autre, était basé sur l’utilisation de radiographies céphalométriques avec lesquelles il développa son “analyse de Tweed” qui consiste en l’utilisation de 3 plans (lignes) pour faire le “triangle de Tweed”. Il n’est aucunement question de “l’approche des possibilités de garder des dents de sagesse par la mesure de l’espace restant”.

          De nos jours, les analyses peuvent être faites à partir de scans intra-oraux jumelés à des tomodensitométrie volumique à faisceau conique (TVFC) et des photographies, ce qui procure une information beaucoup plus complète.

          Charles Tweed cephalometric analysis, analyse céphaloimétrique de Tweed.

  50. ancelin philippe dit :

    Tweed foundation 2620 E broadway Tucson Arizona . Allez y SVP .

    • Dr Jules dit :

      D’accord, j’arrête tout ce que je fais et j’y vais avec empressement!

      Et… que suis-je supposé faire une fois rendu là? Apprendre que des extractions peuvent aider l’éruption des dents de sagesse?

  51. ancelin philippe dit :

    pas du tout ,ce n’est pas la finalité, il y a trois cessions par an de 110 étudiants avec un quota d’orthodontistes exclusifs par pays , vous avez des jeunes instructeurs très gentils qui vous montrent les techniques de Tweed pour plier les arcs, les informations pour positionner les dents ne sont pas sur les attaches collées mais sont ajoutées à la pince par l’orthodontiste selon son évaluation personnelle fonctionnelle , esthétique .Plusieurs cas cliniques sont traités en exemple. Tous les matins, pendant une demie heure , il y a un enseignement qui porte sur l’étude de cas cliniques avec ensuite un quart d’heure d’explication pour les travaux pratiques . les premières et deuxième molaires sont volontairement placées en inocclusion afin de faciliter le guidage de la mandibule en relation anatomique harmonieuse avec les maxillaires .Cela invite à pratiquer des extractions dans 20 à 25 % des cas présentés , des prémolaires pour les situations d’encombrements .En fin de croissance, on découvre souvent un espace disponible facilitant l’évolution des dents de sagesse quand celles ci ont une anatomie coronaire normale .Voila l’intérêt indirect .

    L’intéret direct est la stabilité à très long terme qui ne demande aucune contention dès la fin du traitement et qui libère l’orthodontiste de l’obligation d’un suivi régulier . Excusez mon manque de temps .

    • Dr Jules dit :

      Je connais très bien la technique Tweed qui m’a été enseignée à l’Université de Pennsylvanie par Irving D. Buchin, orthodontiste, qui a lui-même été un élève et disciple de Charles Tweed!
      Avec tout le respect que je dois à ceux qui pratiquent et enseignent encore cette technique orthodontique, elle a très peu évoluée au cours des dernières décennies.

      De plus, aucune étude (evidenced based) ne prouve qu’une technique orthodontique plus qu’une autre permet d’avoir une meilleure stabilité des corrections à long terme. 

      Vous mentionnez : “…la stabilité à très long terme qui ne demande aucune contention dès la fin du traitement et qui libère l’orthodontiste de l’obligation d’un suivi régulier”

      Il est certain que si l’orthodontiste ne suit pas ses cas régulièrement après la fin du traitement actif, il ne verra pas les récidives possibles et changements physiologiques normaux et inévitables qui se produiront dans tous les cas, et ceci est amplement documentés dans d’innombrables études.
      il y a 50% des chances d'obtenir un résultat ou l'autre en faisant pile ou face avec une pièce de monnaie.
      On ne peut pas avoir plus récent comme littérature scientifique sur le sujet que cet article publié le mois dernier :
      Stability of orthodontic treatment outcome in relation to retention status: As 8 year follow up.
      Jenette Steinnes et al dans Am J Orthod Dentofacial Orthop 2017;151:1027-33

      ou l’on conclut qu’on doit s’attendre à une récidive après un traitement d’orthodontie peu importe si une rétention fixe a été utilisée à long terme ou pas. Une rétention mandibulaire fixe de canine à canine semble efficace pour maintenir l’alignement des incisives mais à l’arcade supérieure cela ne change pas grand chose. Ne pas utiliser de contention va à l’encontre des enseignements orthodontiques modernes et consiste en fait à laisser à la nature et au hasard la gestion de la stabilité des corrections orthodontiques.

      Peut-être que les praticiens Tweed devraient écrire à ces auteurs pour leur indiquer que ces observations ne s’appliquent pas à leurs patients qui n’ont besoin d’aucune contention pour avoir une stabilité “à très long terme”.

      Aussi, c’est certain qu’extraire dans 25% des cas permet d’obtenir “un espace disponible facilitant l’évolution des dents de sagesse” mais ceci n’est pas relié à la technique Tweed mais simplement au fait que de l’espace a été créé dans l’arcade dentaire devant les dents de sagesse!

      Quant à la prédictibilité de l’éruption des dents de sagesse (“l’approche des possibilités de garder des dents de sagesse par la mesure de l’espace restant”), les meilleures méthodes de prédiction ont un succès d’à peine 50 %… ce qui est l’équivalent statistiquement d’utiliser une pièce de monnaie pour faire “pile ou face”!

      tag #rétention # stabilité #contention

  52. Thierry dit :

    Bonjour docteur,

    Toujours moi, j’ai un peu honte : le casse-pied de service.

    Je vous contacte un peu en “urgence” car je stresse.
    Cela dit, si ça va mal, j’irai vite chez le dentiste de garde.

    Voilà :

    L’orthodontiste m’a mis le 26 avril un fil un peu fort censé donner un peu d’angle à mes incisives sup (vers l’avant) – car ça fait 1,5 mois qu’avec son traitement, mes atm sont écrasées et ma mâchoire inf, du coup, se sauve en avant.
    Seulement, il n’a pas changé pour autant le fil souple qui maintenait mes incisives inférieures (et autres dents inf) vers l’arrière.
    Comme je ne supportais plus ce truc qui me donnait des douleurs cervicales pas possibles et me conduisait à projeter la mâchoire inférieure vers l’avant, j’ai coupé le fil du bas, de part et d’autre des prémolaires le 3 mai.
    Mais pas vraiment de changement.
    Le 5, je me retrouve chez mon généraliste, car entre la mâchoire en avant et les douleurs cervicales, je dors très mal et fatigue.
    Il me demande pourquoi je n’ai pas coupé tout de suite les 2 fils (au total, ce sinistre épisode aura duré presque 2 mois !).
    Il me donne des antalgiques.
    Aucun effet.

    Non seulement j’ai l’impression que mes incisives sup ne me laissaient pas assez de place et “barraient” le passage de ma langue, mais aussi que ça me ramenait les prémolaires et molaires vers l’intérieur, ce qui me gênait aussi.
    (En 201, j’avais déjà connu un épisode difficile lié au fait que l’appareil me forçait les molaires et prémolaires sup vers l’intérieur – d’abord suite à une erreur d’une assistante, puis parce qu’on ne pouvait pas faire autrement.)

    Bref, j’ai coupé ce fil derrière les prémolaires.
    J’ai senti immédiatement la tension se relâcher (gros fil).
    Et j’ai fait 10h de piano.
    Tandis que je travaillais dans ces conditions, mes problèmes d’atm, d’épaules etc. se sont améliorés, je me suis dit que mon analyse avait été la bonne : ces molaires sup me gênaient et bloquaient mes atm, parfait.
    (Je travaille la 4e ballade de Chopin, un vrai bonheur).

    Sauf que là, je sens une grande tension sur mes incisives sup. Vers le haut/l’avant.
    Je me rappelle du coup qu’il s’agit d’un fil “fort” et je stresse : pourvu que ce machin n’aille pas… bin.. me déchausser les dents de devant !
    Et bien sûr, plus j’y pense, plus je ressens le truc, plus je stresse !

    Ai-je fait une bêtise ?

    En coupant ce fil, j’ai mis fin au problème de la mâchoire inférieure forcée de se sauver en avant, à la gêne que je ressentais au niveau de l’occlusion et je n’ai plus mal aux cervicales, mais je sens cette tension et je stresse.
    J’ai rendez-vous mardi avec un autre orthodontiste à qui je veux demander un avis.

    Cet après-midi, en travaillant, je me suis dit que si ça allait comme ça, j’arrêterais là mon traitement.
    Ce qui m’intéresse, c’est de ne pas avoir de pb aux cervicales et aux atm pour pouvoir faire du piano et du sport.

    Mais là, avec cette tension sur les dents de devant, j’ai peur.

    Pouvez-vous me donner votre avis s’il vous plait ? (en espérant que vous recevrez vite ce message et que voue aurez le temps de m’écrire deux mots, mais… c’est le we – sinon, si ça bouge ou que ça me semble aller trop mal, j’irai chez le dentiste de garde)

    Merci d’avance !

    Thierry

    • Dr Jules dit :

      Je ne crois pas que les choses puissent se détériorer en quelques jours. Vous devrez vraiment attendre d’avoir l’opinion d’un orthodontiste qui pourra faire un examen clinique et évaluer la mécanique orthodontique que vous avez en bouche pour déterminer si ce qui se produit est normal car il est impossible de répondre à vos interrogations sans une telle évaluation.

      • Thierry dit :

        Merci, docteur, pour votre réponse.
        ça a l’air d’aller, en effet.
        J’en aurai juste été quitte pour une bonne “crise d’angoisse” !
        Demain, je verrai un orthodontiste pour faire le point et jeudi, celui qui me suit toujours (mais plus pour très longtemps).
        Merci encore !

        Thierry

  53. Thierry dit :

    Ne tenez pas compte du message plus haut, svp, je me suis inquiété pour rien.
    J’aurais du consulter d’abord votre rubrique sur les urgences orthodontiques, dont la lecture, après l’envoi de mon message, m’a rapidement rassuré, au lieu de me laisser envahir par le stress.
    Mes dents ont “tenu le coup”… et je suis bien content d’avoir plus d’espace, ce qui était mon but !

    Il me reste à trouver un traitement/praticien qui me convienne, mais je pense que j’y arriverai.

    En vous souhaitant un bon week-end,

    Thierry

  54. NEJAD dit :

    Ps de contacts postérieurs entre les dents vs mastication

    Bonjour,
    Suite à une carrie, le dentiste me propose un Bridge.
    Après avoir opté cette solution de Bridge (dents molaires supérieurs côté gauche) j’ai remarqué qu’ilexiste un espace entre le bridge et les dents molaires inferieurs.
    Cet espace entre les dents molaires (superieurs et inferieurs) empechent que les aliments soient broyés à 100%.
    Cet espace correspond à l’épaisseur de trois feuilles de papiers.

    Quelles sont les conséquences ? Le dentiste doit revoir son travail et augmenter la longueur du bridge ?

    Cordialement,

    • Dr Jules dit :

      En avez-vous discuté avec votre dentiste? Ce serait la première chose à faire.
      Un léger espace vertical entre les dents n’aura probablement pas de conséquences mais il serait important que vous ayez des “contacts” verticaux de chaque côté de l’arcade dans la région postérieure. Avec le temps, il peut y avoir un “ajustement” qui se produira entre les dents et procurera un contact si vraiment il manque que des dixièmes de millimètres.

      À noter qu’un si petit espace n’affectera pas l’efficacité de votre mastication car pendant ce processus, les dents postérieures ne viennent pas complètement en contact entre elles, contrairement à ce qu’on serait porté de croire.

      Discutez de tout cela avec votre dentiste.

  55. Sylvain dit :

    Les dents postérieures doivent-elles se toucher?

    Bonjour,

    Votre article est très intéressant, et écrit dans un langage accessible au grand public.

    Si j’ai bien compris, les incisives supérieures doivent se toucher naturellement. Mais qu’en est-il des molaires et prémolaires ? Lorsque mes incisives sup recouvrent de 1 mm mes incisives inf, mes molaires et prémolaires ne se touchent pas…
    C’est normal ou pas ?

    Bien à vous,
    Sylvain

    • Dr Jules dit :

      En théorie, toutes les dents postérieures devraient avoir des contacts verticaux entre elles. Cependant, à la fin d’un traitement d’orthodontie il est possible que certains de ces contacts soient plus faibles ou mm inexistants et que le temps permette un certain “ajustement” de l’occlusion qui restaureront les contacts manquants. À noter que de tels contacts ne pourront exister qu’en présence de dents normales avec une bonne forme, anatomie, proportions, etc.

  56. NEJAD dit :

    Bonjour,

    Suite à la solution du bridge dentaire proposé par mon dentiste je vous ai demandé du conseil.
    Car après la pose du Bridge (molaires supérieurs) j’ai remarqué qu’il existe un espace entre le bridge et les dents molaires inférieurs (épaisseur de 3 à 5 feuilles)

    Sur votre conseil, 2017/05/21 à 20 h 36 min, j’ai discuté de tout cela avec mon dentiste. Agacé il me propose de refaire le Bridge.
    Je ne lui fais plus confiance compte tenu son agacement ?
    Le Bridge est tout récent, son décèlement ne risque pas cassé le support ?
    Que pensez-vous de l’ajout du résine composite sur le bridge pour supprimer cet espace ?

    Cordialement,

    • Dr Jules dit :

      Je ne suis pas prosthodontiste ou dentiste généraliste faisant de la prothèse dentaire alors je vous écris mes commentaires sous toutes réserves…

      S’il y a vraiment erreur d’exécution ou de conception dans le bridge qui fait qu’il y a un espace entre les 2 arcades, l’ajout de composite est une solution de “pansement” temporaire car le composite s’usera plus rapidement que les matériaux du bridge et l’émail dentaire des dents opposées.

      Le fait que votre dentiste air proposé de refaire le bridge est peut-être indirectement un “aveu” de problème avec ce bridge… Vrai que c’est agaçant pour lui mais si le bridge n’a pas été fait selon les règles de l’art pour une telle prothèse, vous avez droit de vous attendre à une certaine qualité.

  57. nejad dit :

    Bonjour,

    Et grand Merci.

    Cordialement,

  58. rebard dit :

    Bonjour,
    Je voulais savoir si c’est normal de ne pas avoir de contacts inter arcade entre les incisives supérieures et inférieures. Pourtant j’ai eu un traitement orthodontique quand j’était jeune, mes dents sont droites, mes incisives supérieures ne sont pas trop en avant, ni trop en arrière, on va dire qu’elles sont verticales de profil et pour finir mes deuxièmes molaires inférieures ne sont pas plus en arrière que mes deuxièmes molaires supérieures. Par contre mes incisives supérieures ( qui sont grandes verticalement) recouvrent d’environ 4 mm mes incisives inférieures (on va dire le 1/3 des incisives inférieures). Donc est-ce que du fait de cette absence de contact au niveau de mes incisives je vais user mes dents postérieures plus rapidement et avoir des problèmes par la suite ?

    • Dr Jules dit :

      Dans une occlusion fonctionnelle, optimale, idéale ou normal, les incisives devraient se surplomber horizontalement et verticalement de quelques millimètres (1-2 mm) mais ceci n’est qu’un aspect qui déterminera le potentiel d’usure d’une dentition. Ne pas avoir cette relation antérieure ne signifie pas automatiquement qu’il y aura plus d’usure. Plusieurs autres facteurs entrent en ligne de compte.

      ➡ Pour en savoir plus sur la relation et le surplomb horizontal et vertical des incisives (overbite et overjet).
      ➡ Pour en savoir plus sur l’usure dentaire.

  59. Julie dit :

    Bonjour docteur
    Auriez vous un occlusodontiste à me conseiller sur Paris ?

    Bien cordialement

Laisser un commentaire

*

*

*

Les champs suivis d’un astérisque* sont obligatoires.