Composantes et auxiliaires des appareils orthodontiques

Merci de voter pour cet article

1 Étoile2 Étoiles3 Étoiles4 Étoiles5 Étoiles (7 votes, moyenne: 4.57 sur 5)

Loading...

Ces illustrations montrent les principales composantes et auxiliaires utilisés avec les appareils orthodontiques fixes (broches).

  • Ces images peuvent être utiles si vous devez communiquer avec nous pour nous décrire un problème, un bris ou autre situation anormale concernant vos appareils.
  • Évidemment, personne n’aura toutes ces composantes en bouche mais ce sont toutes des parties d’appareils susceptibles d’être utilisées pendant le traitement.
  • Certains termes anglais souvent utilisés sont indiqués entre parenthèses.
B- Boîtier (bracket), T- Tube de molaire (tube), C- Crochet sur fil pour élastique (hook), CM- Crochet sur tube de molaire, E- Élastique, R- Ressort ouvert (open coil), F- Fil (wire), L- Ligature pour élastique

B- Boîtier (bracket), T- Tube de molaire (tube), C- Crochet sur fil pour accrocher un élastique (hook), CM- Crochet sur tube de molaire, E- Élastique; exerce une force pour déplacer les dents. Peut être enlevé par le patient. R- Ressort ouvert (open coil), F- Fil (wire), L- Ligature pour élastiques; facilement déformable et peut être aisément repliée avec une légère pression, CH- Chaine élastique transparente; utilisée entre les dents antérieures pour fermer des espaces. Ne peut être enlevée par le patient.

 

B- Boîtier (bracket), T- Tube de molaire (tube), C- Crochet sur fil pour élastique (hook), CM- Crochet sur tube de molaire, E- Élastique, R- Ressort ouvert (open coil), F- Fil (wire), L- Ligature pour élastique

J- Jig; crochet utilisé sur les côté servant à reculer les dents postérieures à l’aide d’un élastique. Il est normal que cette composante soit mobile. Il peut être utilisé sur les 2 côtés ou un seul à la fois. E- Élastique; accroché sur le tube de la molaire et le jig. CH- Chaîne élastique transparente entre les dents antérieures.

 

* Crochet en T pour élastiques. CH- Chaine élastique transparente R- Ressort ouvert; sert à ouvrir un espace ou garder un espace ouvert (coil) B, Bumper; stube de plastique inséré sur le fil pour diminuer l'irritation ou pour garder un espace ouvert. T- Talons: bloc de colle posé sur la face interne des dents pour servir d'appui aux dents opposées.

* Crochet en T pour élastiques. CH- Chaine élastique transparente R- Ressort ouvert; sert à ouvrir un espace ou maintenir un espace existant (coil). B- Bumper; tube de plastique inséré sur le fil pour diminuer l’irritation ou pour garder un espace ouvert. T- Talons: bloc de colle posé sur la face interne des dents pour servir d’appui aux dents opposées.

 

qqdqweqw

Ces composantes sont posées sur la face interne des dents. C- Crochet lingual; sert à accrocher les élastiques. T- Talons; bloc d’acrylique servant d’appui aux dents opposées. B-. Bouton lingual; sert à accrocher des élastiques. * espace d’extraction où une dent a été extraite récemment.

 

Auxilliaires utilisés pour la fermeture des espaces. R- Ressort de traction, L- Ligature; sert à attacher les ressorts et autres composantes. A- mini-vis d'ancrage temporaire, E- E-link; élastique permanent T- Tube de molaire

Auxiliaires utilisés pour la fermeture des espaces. R- Ressort de traction, L- Ligature; sert à attacher les ressorts et autres composantes. A- mini-vis d’ancrage temporaire, E- E-link; élastique permanent, T- Tube de molaire

 

Bagues orthodontiques

  • Les bagues orthodontiques sont des anneaux de métal entourant une dent et qui y sont collés. Jadis, les bagues étaient les seules attaches disponibles en orthodontie mais, de nos jours, elles sont rarement utilisées comme composantes des appareils correcteurs (broches) car elles ont été remplacées par les boîtiers ou brackets qui peuvent être collés plus facilement sur la couronne des dents.
  • Il existe cependant certaines situations où les bagues sont encore utilisées, comme par exemple pour la fabrication de certains appareils comme des mainteneurs d’espace et dans des situations où la surface d’émail disponible sur la couronne d’une dent ne permet pas d’y coller un bracket. Ceci peut être le cas s’il y a de grosses obturations en amalgame, ou autre matériaux.
(B) Bagues; souvent utilisées sur des appareils fixes. (F) Fil lingual. (C) Chaine élastique

(B) Bagues; souvent utilisées sur des appareils fixes. (F) Fil lingual. (S) Fil secondaire; sert à attacher une dent hors de l’arcade pour la loger à sa place. (C) Chaine élastique

 

Bagues orthodontiques utilisées sur des molaires

(A) Cet exemple montre plusieurs molaires ayant des obturations en amalgame (*) qui ne donnent pas assez de surface d’émail pour y coller des tubes réguliers. (La colle ne prend pas sur l’amalgame et autre métaux des restaurations (couronnes, ponts, etc.). (B) Des bagues ont dû être utilisées (flèches; les couleurs correspondent aux mêmes dents) pour supporter le tube devant recevoir le fil orthodontique.

 

Plombages dentaires ou amalgames nécessitant la pose de bagues orthodontiques au lieu de tubes réguliers.

Autres exemples où la présence de grosses restaurations en amalgames (“plombages”) empêchent la pose de tubes de molaires réguliers et où des bagues orthodontiques devront être utilisées.

 

bague orthodontique posée sur un amalgame dentaire

Une bague permet de mettre une attache sur une restauration en amalgame (flèche).

Posterior bite blocs d'occlusion pour béance antérieure et intrusion

Blocs d’occlusion utilisé sur des dents postérieures pour aider fermer une béance antérieure. (A) des “blocs” d’acrylique ou de composite peuvent être ajoutés sur les surfaces occlusales des dents postérieures pour séparer davantage les dents. Le fait de mordre sur ces blocs a tendance à “enfoncer” les dents postérieures (ingression ou intrusion dentaire) tandis que des élastiques verticaux antérieurs aident à rapprocher les dents. L’effet des blocs et des élastiques contribuent à “fermer” ou diminuer une béance antérieure. (B) Des matériaux de différentes couleurs peuvent être utilisés. (C) Les “blocs” peuvent être placés sur les dents supérieures ou inférieures.

Sur quels matériaux des attaches orthodontiques peuvent-elles être collées?

  • Des attaches orthodontiques peuvent être posées sur pratiquement n’importe quel matériau; métal, or, porcelaine, composite dentaire, acrylique, etc. comme l’illustre l’exemple ci dessous d’un cas complexe ayant des implants dentaires, des couronnes en métal et porcelaine, des couronnes en or, des traitements de canal, etc.
  • Lorsque la couronne d’une dent est recouverte d’amalgame ou d’autres métaux (par exemple une couronne métallique) et qu’il n’y a pas assez d’émail disponible pour y coller une attache régulière comme un boîtier ou un tube, on a alors recours  à une bague orthodontique.

Orthodontie inter-disciplinnaire; implant dentaire, couronnes, traitement de canal , fermeture d'espace, classe 2.

(A) Radiographie montrant 2 implants dentaires inférieurs (i) et 5 couronnes en porcelaine ou une combinaison de métal et porcelaine (lettre “C” en vert dans les illustrations A, B, C).
(C) Couronnes sur implants (i et C) et couronnes sur dents naturelles (“C”).
(D) Dentition et occlusion avant le traitement d’orthodontie et avec la bouche ouverte (E).
(F, G) Vues occlusales montrant les appareils orthodontiques posés sur les différentes couronnes et les dents naturelles. Les dents ayant une surface métallique sur laquelle il est plus difficile de “coller” une attache orthodontique ont des bagues métalliques (visibles en F, G et I). Les attaches peuvent être souvent collées adéquatement sur la porcelaine mais si cela ne fonctionne pas, on a recours à une bague.
La ligne rouge en (A) et (K) montre l’espace entre un implant dentaire remplaçant une molaire et une prémolaire (aussi indiqué par les flèches jaunes en (C) et (G)). Cet espace a été réduit pendant le traitement en reculant la prémolaire mais l’implant n’a pas bougé du tout car il est ostéo-intégré donc fixe dans l’os alvéolaire. Dans un tel cas, l’implant servait d’ancrage ou d’attache pour la mécanique orthodontique.

➡ Pour voir des exemples de configurations d’élastiques.

Bris et décollement d’attaches orthodontiques

Il peut y avoir plusieurs causes aux bris et décollement d’attaches orthodontiques et elles sont parfois difficiles à identifier.  Cependant il y a des éléments de base qui peuvent être vérifiés pour tenter de déterminer l’origine de tels problèmes.

La pose des boîtiers orthodontiques

Il existe deux principales façon de poser des attaches orthodontiques. Une méthode indirecte permet d’utiliser une coquille de transfert moulée sur les dents en laboratoire pour poser toutes les attaches d’une arcade en même temps.  La méthode directe consiste à placer les attaches une à une en séquence sur chaque arcade. Chaque méthode a ses avantages et désavantages mais comporte les mêmes étapes critique qui doivent être respectées pour assurer le succès de la pose et la solidité des attaches.

Il y a plusieurs étapes dans la pose d’attaches orthodontiques (nettoyage de la surface, mordançage de l’émail avec un acide, rinçage à l’eau et à l’air, assèchement, pose d’un vernis adhésif, pose de la colle sur la base des attaches, application de l’attache sur la surface de la dent avec une pression adéquate (pas trop fort mais assez  pour que la colle pénètre la surface mordancée de l’émail et la base de l’attache), maintenir l’attache immobile pendant la période de durcissement pour éviter d’affaiblir la colle qui se polymérise.  Toutes ces étapes sont critiques et si l’une d’elle n’est pas faite selon les normes, cela peut causer une faiblesse dans l’interface émail-colle-base d’attache qui mènera tôt ou tard à un bris et décollement. L’illustration suivante montre la pose d’un bracket sur un modèle de laboratoire.

Principales étapes de pose d'un boîtier orthodontique illustré sur un modèle.

Principales étapes de pose d’un boîtier orthodontique illustré sur un modèle plastique (méthode directe). (A) Après que la surface de la dent ait été nettoyée minutieusement, un gel acide sert à mordancer la surface de l’émail dentaire pour la rendre plus rugueuse ou poreuse afin de procurer une surface de rétention pour le vernis et la colle.  Le temps d’application de l’acide est critique. (B) Après que le mordançage soit terminé, l’acide est rincé à l’eau, la dent est asséchée et une couche de vernis adhésif est appliqué sur la zone mordancée. (C) Le bracket sur lequel la colle a été appliqué sur la base est ensuite placé précisément sur la dent.  (D) L’excès de colle est retiré en s’assurant de de pas déplacer le boîtier. (E) Polymérisation. Une lumière bleue avec une longueur d’onde particulière est appliqué  pendant une durée de temps précise pour polymériser ou faire durcir la colle. Un autre type de colle utilise une polymérisation chimique et l’application de lumière n’est pas nécessaire. (F) Résultat final.

 

Le grillage sur les bases des boîtiers orthodontiques permet une rétention mécanique de la colle.

Différents brackets orthodontique et leur base irrégulière grillagée permettant de recevoir et retenir mécaniquement la colle.

Grossissement au microscope de la bas d'un bracket orthodontique

Base de deux brackets orthodontiques différents (A et B) agrandie entre 20 et 200 fois à l’aide d’un microscope électronique.  On peut bien apprécier que la surface est très irrégulière dans le but de pouvoir recevoir la colle et la garder “emprisonnée” dans les interstices une fois qu’elle sera polymérisée (durcie).

Lorsqu’une attache orthodontique (bracket, tube sur les  molaires, etc.) décolle, si la colle demeure sur la base de l’attache, cela peut être causé par :

  • une contamination de la surface de la dent lors de la pose des attaches par de l’humidité (eau, salive) ou un mauvais assèchement de la surface de l’émail),
  • la présence de débris comme de la salive, de la plaque dentaire, etc.  sur la dent (mauvais nettoyage de la dent),
  • un préparation inadéquate de la dent par mordançage (“etching”) de l’émail.

Tous ces problèmes empêchent la colle de bien adhérer sur la surface de la dent. Ce genre de décollement se produit habituellement assez rapidement après la pose (heures, jours) et nos des semaines ou des mois plus tard.

La grande majorité des décollements est causée par l’application d’une force excessive sur le boîtier et affecte les attaches inférieures. Ceci peut être causé  par de l’ “abus” ou négligence de la part du patient (même si c’est involontaire!) comme mordre sur quelque chose de très dur. Dans ce cas, la colle reste le plus souvent sur la dent et non sur la base du bracket. Ceci indique que le lien entre la colle et l’émail dentaire est solide mais qu’une force a brisé le lien entre la colle et la base du bracket ou à l’intérieur de la colle elle-même. Ceci peut être causé par :

  • une mauvaise adhésion de la colle sur la base du bracket. Lors de la pose, la colle doit être forcée dans le “grillage” de la base des attaches pour qu’elle procure une adhésion mécanique avec cette base lorsque la colle durcira. Les praticiens d’expérience et leur personnel ont rarement de tels problèmes car leur technique de pose est à point et ils posent des milliers d’attaches par année.
  • un traumatisme occlusal; il se peut que le patient n’ait pas le choix de mordre sur l’attache à cause de la position de celle-ci sur la dent. Ceci est commun sur les dents postérieures inférieures, particulièrement les molaires. C’est pourquoi nous utilisons parfois des “cales” et plan articulé (“bite plane”) pour empêcher les dents des deux arcades de se toucher et causer de tels bris dans les premiers stages d’un traitement.
  • une mastication trop forte sur les attaches (trop de pression lors de la mastication, aliments trop durs (voir alimentation), etc.),
  • l’application d’une force externe excessive sur les fils (arcs) ou les attaches (par exemple mordre sur un crayon ou autre objet dur).

Nous avons aussi connu une situation où la colle utilisée était problématique (périmée, contaminée, de mauvaise qualité) et causait la perte des attaches par décollement peu de temps après leur pose.  L’indice de la défectuosité de la colle était que soudainement plusieurs patients dans la même pratique avaient des attaches qui décollaient peu de temps après leur pose alors qu’auparavant, cela ne se produisait pas.

Lorsque les même produits et techniques de pose sont utilisés, et que des problèmes de décollement et bris se produisent régulièrement avec un même patient (ou quelques patients seulement) mais pas avec les autres patients d’une pratique,  il est logique de conclure que le problème est avec ce ou ces patients. Cela ne signifie pas nécessairement que ces bris sont de la négligence ou de l’abus “volontaire”de la part du patient… mais ils peuvent l’être.

Si les décollements se produisent à l’arcade supérieure il y a certainement une grande part de responsabilité qui revient au patient car, contrairement à l’arcade inférieure où les dents supérieures peuvent mordre directement sur les brackets, ceci est impossible pour le haut à moins d’avoir une malocclusion ayant une occlusion croisée où la relation entre les dents supérieures et inférieures.


Website reputation  ➡ Dernière mise-à-jour : 2016-06-20 à 21:20:07 © Jules E. Lemay, OrthoLemay.com

Commentaires et/ou questions (30)

  1. mimou dit :

    Maintenant je sais ce que c’est 😉

  2. mimou dit :

    J’ai une question… Es ce que ça fait mal un appareil dentaire (bague)?

    • Dr Jules dit :

      Vous trouverez la réponse à votre question ainsi qu’à plusieurs autres questions fréquemment posées sur cette page.

    • Dodu dit :

      Coucou jvoulai te dire que les bagues sont forcément un peu douloureuse mais après certaines personnes ont mal pendant 1 jour comme d’autre auront mal pendant plus d’une semaine… Ce qui est mon cas malheureusement?. Mais voilà, sache que si tu vas porter des bagues tu risque soit d’avoir un tout petit peu mal soit de vraiment avoir très mal au dents ce que je ne te souhaite pas??. J’espère que ma réponse t’aura été utile

  3. Solène dit :

    Qu’est-ce qu’un double arc orthodontique?
    Bonjour,
    mon orthodontiste m’a Expliqué. Que mes dents ne s’emboitaien pas, que mes dents du haut descendent trop sur celles du bas et celles du bas montent trop. Je fais parti de la classe 2. Elle m’a. Donc posé. l’appareil multi-attachés le faire26 juin 2013 mais elle a parlé d’un double arc qu’il faudra sans doute me poser … ses explications ? “2 arcs. Quand tu. As un plan et que tu veux faire remonter qqch par rapport à celui-ci…. bref, c’est de la mécanique….?”
    Je n ai rien compris…
    Pourriez vous me dire ce qu’est un double arc qu’il et si vous pouvez me joindre une image svp ? (Pour que je puisse avoir une idée a parléssez précise dessus…)

    • Dr Jules dit :

      L’arc orthodontique est le fil qui unit les brackets ou boîtiers. Avoir 2 arcs signifie que vous aurez probablement 2 fils à l’une ou aux 2 arcades dentaires. Je ne sais pas exactement quelle technique utilise votre orthodontie alors vous devrez lui demander des précisions sur les arcs qu’il prévoit utiliser précisément.

  4. julie dit :

    Bonjour,
    Combien de temps doit on garder les chaînes elastiques qui permettent de resserer les espaces entre les dents ?

  5. Marie dit :

    Bonjour,

    Nous avons choisi notre sujet de TPE sur l’appareil orthodontique chez l’adolescent, la partie dont je m’occupe est à propos des composantes et des matériaux de l’appareil dentaire. Serait-il possible d’avoir d’avantage de renseignements sur ce sujet s’il vous plaît ?

    Merci.

    • Dr Jules dit :

      Qu’aimeriez-vous savoir exactement et que veut dire TPE pour vous car il y a plusieurs possibilités…

      • Marie dit :

        C’est un dossier que l’on doit rendre en classe de 1ère (nous sommes trois à travailler dessus). J’aimerais savoir en quels matériaux sont fabriqués les brackets, fils, élastiques,… et pourquoi.

        • Dr Jules dit :

          Cela prendrait un cours en matériaux dentaires pour répondre adéquatement à votre question ce qui n’est pas le but de ce blogue.

          Une réponse brève toutefois…
          Les brackets métalliques sont faits en “stainless steel”, d’autre versions plus “esthétiques” sont en matériaux “céramique”.
          Les fils sont fabriqués avec différents alliages, pour en savoir plus.
          Les élastiques sont en latex mais il existe des versions en matériaux différents me le vinyle pour ceux qu sont allergique ou intolérants au latex.

  6. jessica dit :

    Bonjour
    Il y a 2 semaine on m’a installé des broches et des talons, le problème étant qu’aujourd’hui j’en ai perdu un et c’est vraiment désagréable je n’ai maintenant qu’un point d’appui lorsque je ferme les dents et mon orthodontiste est fermé jusqu’à lundi que puis-je faire ? Merci

  7. Zat dit :

    Bague ou boîtier orthodontique s’il y a un amalgame?

    Bonjour,

    Est-ce que l’orthodontiste met obligatoire une bague sur une molaire qui a un amalgame pour pouvoir poser un bracket ? J’espère que oui 🙂

    J’ai moi-même une molaire -de la mandibulaire- qui a un plombage (qui date), cette dent est devenue sensible au froid/chaud, et j’ai peur du jour où il devra poser le bracket dessus (l’eau froide et l’air pour sécher qui font mal), car pour l’instant je n’ai que le haut de mes dents avec appareil, le bas reste à venir..

    Merci

  8. Michaal dit :

    Bonjour,
    Je me pose la question de l’espace inter-dentaire créé par la pose des bagues othodontiques (et les séparateurs en amont) : cet espace se referme-t-il après le traitement ?

  9. Eva dit :

    Pourquoi mettre des bagues et pas d’arc?

    Bonjour mon dentiste m’à posé des bagues ( métal carré gris) autour des 2 molaires du haut mais n’a pas mis d’arc ou autre à quoi ça sert si c’est juste pour fixer?
    N’aurait il pas du me poser les autres bagues ainsi que l’arc?

    • Dr Jules dit :

      Il y a bien des façons de travailler et d’approcher un cas en orthodontie. Votre orthodontiste prévoit certainement utiliser un arc dans ces bagues plus tard mais vous devrez lui demander car lui seul sait ce qu’il a en tête et a planifié pour votre cas.

      Souvent en début de traitement nous posons les attaches (“brackets”, boîtiers) sur les deuxièmes molaires car il est plus facile et pratique de le faire lors de la pose des autres attaches mais nous ne posons pas de fil (arc) dans ces dents car les premiers fils étant très mous ou flexible, ils peuvent facilement sortir des dernières attaches lors de la fonction (mastication, etc.).

  10. Merveille dit :

    Bonjour , j’ai des dents trop en avant une canine incluse et apparemment incisive latérale aussi , j’ai une microdontie aussi un appareil dentaire multi-taches peut arranger tout cela ? Microdontie et dents trop en avant ?

    • Dr Jules dit :

      Sous toutes réserves, des appareils orthodontiques pourront corriger vos malpositions dentaires mais la microdontie est un problème dans la grosseur de la dent et devra être corrigée par un moyen prothétique (élargissement en composite, facettes, etc.) ➡ Pour en savoir plus sur l’élargissement de dents étroites et voir des exemples.

  11. Christine dit :

    Bonjour,

    J’aimerais savoir ce qu’est un ressort RPS? Quelles sont ses particularités et dans quels cas sera–il utilisé?
    Cordialement

    • Dr Jules dit :

      Je n’ai aucune idée de ce que c’est et même en cherchant sur le Web, je n’ai rien trouvé, ni en français ou en anglais. Ce n’est certainement pas une appellation utilisée universellement dans le milieu orthodontique. Revenez me le dire si vous trouvez!

      • Christine dit :

        🙂 visiblement, le “ressort rps” est utilisé sur plaque palatine en cas d’articulés croisés frontaux…. il y a peut-être une autre désignation? Je dois avouer que c’est noté dans mon cours et que je me demande ce qu’est ce ressort rps sans trouver aucune réponse…

  12. Juliette dit :

    Salut j’ai une question j’ai des élastiques sur les dents de devant . Je voudrai savoir la durée du port de ces élastiques ? Sachant que je porte un type dappareil “Damon “

    • Dr Jules dit :

      Cela dépend des objectifs visés, mais dès qu’ils sont atteints, les élastiques peuvent probablement être diminués, modifiés, retirés, etc. Ce sera à votre orthodontiste de déterminer cela.

Laisser un commentaire

*

*

*

Les champs suivis d’un astérisque* sont obligatoires.