Orthodontistes Lemay Sherbrooke

L'excellence en orthodontie,
plus que des dents droites MC

Vous êtes ici :

Voter

Merci de voter pour cet article

1 Étoile2 Étoiles3 Étoiles4 Étoiles5 Étoiles (57 votes, moyenne: 4.37 sur 5)

Loading ... Loading ...

Freins, frénectomie; démystification…

Qu’est-ce qu’un frein et à quoi sert-il?

Anomalies et problèmes

Le frein lingual : un frein particulier

  • Le frein lingual relie la face inférieure de la langue au plancher de la bouche contribue au développement de la bouche.
  • Déglutition : ce frein joue un rôle crucial dans la mobilité de la langue. Pour avaler normalement, la langue doit être élevée contre le palais. Ceci crée un scellement et contribue à donner au palais sa forme normale.
  • Le frein agit un peu comme un tendon plutôt qu’un muscle. Sa rigidité détermine l’étendue avec laquelle la langue peut s’élever ou s’allonger pendant la fonction.
  • Si la langue ne peut s’élever suffisamment à cause d’un frein trop court, la langue sera poussée vers l’avant afin d’effectuer le scellement nécessaire à l’avant de la bouche, ce qui peut contribuer au développement d’une protrusion maxillaire et béance antérieure (absence de contacts entre les dents).
  • Le terme utilisé pour décrire une langue “attachée” par un frein trop court est une ankyloglossie

Le frein de la langue est considéré anormal lorsque, dans le sens vertical, la langue ne peut être élevée suffisamment pour venir en contact avec la partie antérieure du palais et que, vers l’avant, la protraction de la langue dépasse à peine l’arcade dentaire inférieure.
Pendant la croissance et le développement normal de la bouche, la langue contribue au développement de la largeur et la forme du palais. Si le frein lingual est trop court, la langue ne pourra générer une pression suffisante pour créer un palais normal et il en résultera souvent un palais plus étroit et sous-développé.

Comparaison entre un frein lingual normal (A) et un qui est court et attaché au bout de la langue et derrière les incisives (flèches) (B).

Les conséquences fonctionnelles

Troubles orthodontiques et dentaires

Nourrissons : Chez les nouveaux-nés, un frein lingual court peur causer des difficultés d’allaitement maternel et il est parfois recommandé de le couper. Entre 20 à 50% des cas de freins lingual court présenteront des difficultés d’allaitement.

Phonation : Des troubles de prononciation (élocution) peuvent résulter d’un frein lingual anormal, particulièrement pour les sons “S”, “R” et le “TH” anglo-saxon. La plupart des enfants ayant un frein court ne présentent cependant pas de problèmes d’élocution sévères.

Problèmes orthodontiques et dentaires:
  • Les freins anormaux ont été associés à une multitude de problèmes orthodontiques (malocclusions) tels que : constriction maxillaires, palais étroits et béance antérieures.
  • Un frein qui s’attache trop près du rebord de la gencive peut causer une récession gingivale et perte osseuse. Le maintient d’une déglutition infantile résultant d’un frein court peut contribuer aux malpositions dentaires.
  • L’ incidence de caries peut être plus grande vu que la langue ne peut balayer et nettoyer la surface interne des dents (du côté de la langue).

Considérations sociales : Une limitation dans la fonction de la langue peut rendre difficile certaines actions comme tirer la langue, lécher, jouer d’un instrument à vent, embrasser, etc. et causer une certaine gêne sociale.

Femme de 35 ans a été traitée en orthodontie il y a plusieurs années. (A) Après quelques temps, des espaces sont ré-apparus progressivement entre les incisives supérieures et inférieures. La langue, qui dans ce cas exerce une légère pression constante contre les dents, contribue probablement au déplacement des dents vers l’avant et l’apparition des espaces. De plus, le frein lingual qui est court affecte la position de la langue et contribue aussi à l’apparition d’un espace entre les centrales inférieures. (B) Lorsque le langue est étirée vers l’avant, le frein s’insère entre les dents. Une frénectomie linguale pourrait aider à ce que la langue retrouve une position plus normale.

Traitement : Frénotomie et frénectomie

  • Lorsqu’un frein lingual est problématique parce qu’il empêche une mobilité normale de la langue, il est indiqué d’en faire l’ablation (frénectomie) ou de l’inciser (frénotomie).
  • Cette procédure permet l’allongement suffisant du frein lingual ou sa suppression pour restaurer une meilleure fonction de la langue.
  • Pour les cas les plus simples, cette intervention peut être faite sous anesthésie locale à l’aide d’un laser à tissus mous.
  • Les cas les plus complexes, nécessitant d’exciser une partie des fibres musculaires, seront dirigés vers un dentiste ou chirurgien maxillo-facial familier avec cette procédure.

Récession gingivale associée à une traction d’un frein labial inférieur.

(A) Frein lingual court réduisant la mobilité de la langue chez une adolescente de 13 ans. (B) Immédiatement après une frénectomie l’aide d’un laser à tissus mous, la langue est “libérée” et l’amplitude des mouvements est augmentée significativement. Cette procédure rapide est faire sous anesthésie locale et ne produit pratiquement aucun saignement. (C) Avant la frénectomie; la langue courbe vers le bas lors de l’extension. (D) Une fois le frein coupé, la propulsion de la langue est facilitée. (E) 7 jours après la frénectomie, une zone blanche de cicatrisation est visible, ce qui est normal et signe d’une bonne guérison.Cette intervention fut faite à l’aide d’un laser à tissus mous.

 

(A) Langue attachée par un frein court. (B) Après une frénectomie, la mobilité de la langue est augmentée.

 


Le frein labial

Frénectomie labiale avec diastéme. orthodontie

(A) En présence d’un diastème  entre les centrales supérieures (flèche). (B)  Il est préférable de fermer l’espace entre les dents  avant d’envisager une frénectomie. (C) Aprés la fermeture d’un tel espace, il est indiqué de poser une attelle de rétention pour le garder fermer.

 

(A) Frein labial (flèche) associé à un diastème entre les centrales supérieures. (B) L’espace entre les centrales a tout d’abord été fermé en orthodontie. (C) Résultat à la fin du traitement et après une frénectomie. Les espaces restants sont dûs à des latérales étroites. (D) Les latérales ont été élargies par le dentiste, ce qui contribuera à la stabilité de  l’espace fermé.

La controverse concernant la frénectomie supérieure


Les canines suivent les racines des latérales dans leur parcours d’éruption et peuvent fermer l’espace entre les centrales. Il est préférable d’attendre la sortie des canines avant d’envisager une frénectomie labiale en présence d’un diastème. (Broadbent 1937)

Éruption des canines qui contribue à la fermeture d'un diastème.

Exemple de la fermeture d’un diastème entre des centrales supérieures suite à l’éruption des canines permanentes. (A) à l’âge de 8.9 ans, ce garçon présente un diastème important et un frein labial qui s’attache entre les centrales. (B) Près de 5 ans plus tard (13.5 ans) les canines permanentes sont sorties et ont contribué à fermer le diastème en déplaçant les incisives vers le centre. Aucune frénectomie n’a été faite.

Frein labial et diastème chez un jeune patient

(Ce jeune garçon a un diastème important depuis la sortie de ses dents temporaires. Il a maintenant 7 ans. Le frein labial indiqué par les flèches n’est pas la cause de l’espace entre les centrales et le couper ne changerait rien à l’espace. (B) Une vue de l’arcade supérieure montre la papille palatine (indiquée par la flèche)qui est une structure normale différente du frein labial. (C) Le frein ne cause pas de problème de mobilité de la lèvre. (D) une autre vue qui montre l’attache du frein qui rejoint presque la papille palatine.

 

Une frénectomie fermera-t-elle un diastème important?

Les exemples suivants montrent des situations où un frein labial a été coupé (frénectomie) dans le but d’obtenir une fermeture spontanée du diastème  mais sans aucun résultat.

Frénectomie et diastème chez une adulte

Cette femme a fait faire une frénectomie labiale dans l’espoir qu’un important diastème supérieur entre les centrales se referme par lui-même, du moins c’est ce qu’elle s’était fait dire. Des années après l’intervention, elle attend toujours la fermeture de l’espace et s’est résolue à faire des corrections orthodontiques pur fermer l’espace! Les flèches indiquent l’ancienne base du frein.

 

Frénectomie labiale et fermeture d'espace ou diastème.

Cette jeune fille de 12 ans a eu une frénectomie à 2 reprises suite aux recommandations d’un ORL afin de fermer un diastème de façon spontanée. Aucune fermeture ne s’est produite. Les flèches indiquent les légères cicatrices laissées par les interventions. Maintenant que les canines permanentes sont sorties, il n’y a plus d’espoir de fermeture spontanée des espaces inter-dentaires.

 

Frénectomie inutile; (A) Cette adolescente de 15 ans a subit une frénectomie de la lèvre supérieure mais cela n'a eu aucun effet sur la largeur du diastème entre les centrales. (B) Vue occlusale. À noter que dans ce cas, une partie de l'espace peut s'expliquer par la présence de latérales qui sont légèrement étroites.

Frénectomie inutile; (A) Cette adolescente de 15 ans a subit une frénectomie de la lèvre supérieure mais cela n’a eu aucun effet sur la largeur du diastème entre les centrales. (B) Vue occlusale. À noter que dans ce cas, une partie de l’espace peut s’expliquer par la présence de latérales qui sont légèrement étroites.

Histoire de cas: Cette adolescente de 16 ans présente une excellente occlusion (aucun traitement orthodontique) mais un diastème important (4.5 mm) entre les centrales supérieures qui est un handicap esthétique pour elle. 

Frénectomie labiale faite pour fermer un espace inter dentaire (diastème)

(A) Bonne occlusion générale. Diastème de près de 5 mm entre les centrales supérieures. Le flèches indiquent les cicatrices résultant des frénectomies qui ont été faites par le passé. (B) Vue occlusale de l’alignement de l’arcade supérieure et de l’espace antérieur.

Frénectomie modifiée vs diastème

La procédure “classique” pour effectuer une frénectomie, telle que décrite par Edwards en 977,  implique l’ablation de la papille incisive, ce qui est la cause principale de la présence de tissus de cicatrisation “coriace” après la guérison et peut causer la réouverture d’un diastème ou en empêcher sa fermeture spontanée avec l’éruption des autres dents antérieures. Doyle et d’autres cliniciens on toutefois proposé une technique modifiée qui préserve la papille gingivale, réduisant ainsi les chances d’avoir du  tissus cicatriciel  présent entre les incisives après l’intervention tout en permettant, d’après eux, de diminuer la tension exercée par le frein sur la gencive.2

Bien que le concept derrière cette technique supporte une certaine logique, certains recommandent tout de même de faire une telle frénectomie en bas âge, immédiatement après l’éruption des centrales sous prétexte que cela “peut contribuer” à diminuer le diastème et moins “aplanir” la papille avec le temps. Il n’y a aucune base scientifique pour supporter un tel énoncé et les communautés orthodontiques reconnues recommandent tout de même d’attendre la sortie des canines permanentes avant d’envisager une frénectomie labiale, sauf dans de rares cas d’exception.

 

Illustration des étapes de la technique originale de frénectomie labiale telle que préconisée par Edwards en 1977 dans laquelle les tissus du frein labial sont excisés jusqu'au périoste recouvrant l'os. L'os alvéolaire est aussi dénudé par l'excision du périoste suivi d'une 'destruction" des fibres parodontales trans-septales (entre les dents). Edwards, Am. J. Orthod, may 1977.

Illustration des étapes de la technique originale de frénectomie labiale telle que préconisée par Edwards en 1977 dans laquelle les tissus du frein labial sont excisés jusqu’au périoste recouvrant l’os. L’os alvéolaire est aussi dénudé par l’excision du périoste suivi d’une ‘destruction” des fibres parodontales trans-septales (entre les dents).( Edwards, Am. J. Orthod, may 1977).

Frénectomie modifiée qui préserve la papille gingivale intacte réduisant ainsi les chances d’avoir du  tissus cicatriciel  présent entre les incisives après l’intervention.

Dans l’approche modifiée, la frénectomie laisse la papille gingivale intacte réduisant ainsi les chances d’avoir du tissus cicatriciel présent entre les incisives après l’intervention. (D’après C. baker, J Amer Ortho Soc. 2008). Cette technique ne causera pas la fermeture spontanée d’un diastème et une intervention orthodontique est tout aussi indiquée. Pour les mêmes raison décrites précédemment, il n’est pas indiqué de faire une telle intervention en bas âge avant la sortie des canines permanentes (Amer. Assoc. Ortho)

 

Le frein labial inférieur

Tension d'un frein labial et récession gingivale

Le frein labial inférieur peut aussi être problématique lorsqu’il s’attache près du bord de la gencive et exerce une tension vers le bas pendant la fonction. Ceci peut causer du déchaussement localisé. Cet homme de 66 ans a une qualité de gencive excellente sauf à l’endroit où le frein de la lèvre exerce une tension sur la bordure de la gencive et cause une récession gingivale.

Information supplémentaire :
Pour télécharger un dépliant sur les frénectomies, fibrotomies et gingivoplasties publié par l’American Association of Orthodontists (anglais seulement)

Fermeture d’espaces et de diastèmes

Fermeture d'un diastème entre des centrales en orthodontie

(A) Avant les corrections; présence d’un espace de 3.5 mm entre les centrales supérieures. (B) Après la fermeture du diastème

 

Fermeture d'un espace entre les dents avant enorthodontie

(A) Bonne occlusion générale mais présence d’un espace important entre les centrales supérieures. (B) Après la fermeture de l’espace, une attelle de rétention est posée sur la face interne pour prévenir la ré-ouverture de l’espace en stabilisant les dents.

 

Fermeture d'un espace entre les dents supérieures en orthodontie

Parfois la fermeture d’un diastème peut être assez simple. (A) Patient ayant une excellente occlusion et bon alignement général des dents. Il désirait fermer l’espace entre les centrales supérieures qu’il trouvait inesthétique. (B) La correction fut faite à l’aide d’attaches de la couleur des dents et d’un élastique permanent transparent qui rapproche les dents. Le tout est pratiquement invisible. (C) Après 10 jours l’espace est fermé et les centrales se touchent. Les attaches peuvent alors être enlevées. (D) Une fois la correction terminée, il est nécessaire de coller une attelle de rétention sur la face interne des dents afin de prévenir l’ouverture de l’espace à nouveau.

 

Fermeture d'un diastème après l'expansion maxillaire

Lorsqu’un diastème important est présent avant un traitement d’expansion maxillaire, ce diastème augmentera significativement. Après l’expansion, il pourra être refermé à l’aide de à l’aide de quelques boîtiers et un élastique.

 

Espaces inférieurs, anodontie d’incisives

Absence de 2 incisives inférieures

Absence de 2 incisives et fermeture d'espace en orthodontie

(A) L’absence congénitale (hérédité) de deux incisives inférieures (flèche (B)) créé des espaces importants qui sont inesthétiques. (B) Vue occlusale (dessus). (C) Après les corrections orthodontiques, les espaces ont été fermés de façon symétrique et une fonction optimale est rétablie.


Références :

1- Edwards JG. The diastema, the frenum, the frenectomy: a clini- cal study. Am J Orthod. 1977 May;71(5):489-508

2- Baker , Chris. Frenectomy: Why, When & How? Winter 2008 Journal of the American Orthodontic Society

Voter

Merci de voter pour cet article

1 Étoile2 Étoiles3 Étoiles4 Étoiles5 Étoiles (57 votes, moyenne: 4.37 sur 5)

Loading ... Loading ...

Commentaires et questions

270 commentaires sur “Freins, frénectomie; démystification…”

  1. Dr Jules dit :

    La première chose à faire serait de demander à l’orthodontiste pourquoi il désire couper le frein de la lèvre supérieure. Il ne le fait pas sans raison mais cela ne vous a peut-être pas été bien expliqué. Il y a plusieurs indications pour couper un frein, même si les dents ne sont pas “écartées”.

    Si les dents avaient un espace important avant l’orthodontie et que le clinicien considère que le frein en était la cause en partie, il peut suggérer une frénectomie pour améliorer la stabilité des dents qui ont été rapprochées (cette procédure devrait être faite après la fermeture de l’espace). Le frein affecte parfois la mobilité de la lèvre pendant le sourire et le couper peur redonner une mobilité normale à la lèvre pendant la fonction. Si la frénectomie a été proposée pour des raisons esthétiques seulement cela n’est pas essentiel si vous n’en voyez pas les avantages.

    Les dentistes et spécialistes dentaires (orthodontistes et autres spécialités) peuvent faire des frénectomies s’ils sont à l’aise de le faire. Cette procédure n’est pas tellement complexe.

    Donc, vérifiez avec l’orthodontiste pourquoi il croit que cette procédure est “nécessaire”. Peu importe la raison… vous n’êtes pas obligée d’accepter quelque recommandation de traitement qui vous est proposée mais le fait de comprendre la motivation de celui qui la propose peut aider à l’accepter… ou la refuser.

  2. alexx dit :

    Frénectomie labiale et mobilité extrême de la lèvre supérieure
    je me suis fait couper le frein labial quand j’étais petite avant de porter un appareil parce que j’avais un espace interdentaire entre les incisives supérieures. bref ca n’a pas eu un très grand effet car meme après avoir porté un appareil il reste un petit espace. mais le problème c’est que cette opération a eu pour effet que ma lèvre supérieure remonte lorsque je souris puisqu’elle n’est plus retenue pas ce frein, et c’est assez inesthétique. existe-t-il un moyen de recréer ce frein ou est-irréversible?

    • Dr Jules dit :

      Vous posez une question pour laquelle je ne suis pas certain être qualifié pour répondre. Elle est peut-être plutôt du ressort d’un chirurgien maxillo-facial ou d’un plasticien. Ceci étant dit, je ne suis pas certain que le mouvement de votre lèvre supérieure soit causé par l’absence du frein qui a été coupé. Si un clinicien peut vous confirmer cette relation de cause à effet alors peut-être qu’une intervention visant à “rattacher” la lèvre serait indiquée pour corriger votre problème. Cependant, je n’ai jamais eu connaissance d’un cas où cette intervention était nécessaire et ne suis pas certain qu’une telle correction est possible, . La cause de l’ “hypermobiité” de votre lèvre a peut-être une origine différente que l’absence d’un frein labial?

    • Elodie dit :

      Sourire gingival causé par une frénectomie?
      Alexx, j’ai le même problème que toi et je suis persuadé, comme toi on m’a couper le frein lorsque j’avais 8 ans et j’ai désormais un sourire gingival.
      As-tu trouvé des réponses à cette question?

      Merci

  3. Melou dit :

    Frénectomie pour un bébé de 10 mois?

    Le mois dernier le pédiatre a diagnostiqué un frein “court” à mon bébé de 10 mois et me dirige vers un ORL pour pratiquer une freinectomie. J’hésite vraiment à cause de son très jeune âge. Est-ce que ce sera douloureux ?

    Est-ce qu’il faut le faire maintenant ou est-ce qu’il vaut mieux attendre qu’il soit plus grand ?
    De plu, pourquoi diriger à un ORL et pas un chirurgien dentiste ?
    ?Merci de vos réponses.

    • Dr Jules dit :

      Je serais porté à suivre la recommandation provenant d’un pédiatre concernant l’indication d’une frénectomie pour un enfant en si bas âge. Ils ont une expertise plus importante que les dentistes pour les très jeunes patients. Peu de dentistes voient des patients avant qu’ils aient leur premières dents!

      Cette procédure n’est pas courante chez de très jeunes enfants alors votre pédiatre a certainement d’excellentes raisons de vous la recommander.

      L’intervention doit-elle être faite maintenant? Cela dépend de la raison pour laquelle la frénectomie a été proposée. Je parierais que, vu que votre enfant a 10 mois, la raison n’est pas uniquement esthétique et le médecin croit qu’il y aura d’autres bénéfices à intervenir maintenant (fonction et mobilité de la langue, phonétique, habileté à se nourrir, etc.) alors demandez-lui les raisons exacte et cela devrait déterminer quel est le meilleur moment pour intervenir.

      Cette procédure n’est pas très difficile techniquement et peut probablement être faite par plusieurs personnes habituées à travailler dans la bouche. Étant donné l’âge de l’enfant, il sera certainement opéré sous anesthésie générale et très peu de dentistes peuvent offrir ce service, surtout pour un enfant si jeune. Il est donc préférable d’avoir recours à un ORL ou autre chirurgien travaillant en milieu hospitalier.

      • sabrina dit :

        Frénectomie à 19 mois sans anesthésie
        Bonjour,
        je travaille en maternité et je viens de faire couper le frein de langue à ma fille de 19 mois, sans anesthésie, elle n’a rien senti, rien dit et après pouvait parler, téter et manger comme si de rien.
        Quand on coupe les freins chez les nouveaux-nés, c’est toujours sans anesthésie.

        • Dr Jules dit :

          Intéressant! Vous avez certainement une plus grande expérience que nous avec les nourrissons et jeunes enfants. Merci d’avoir partagé ce fait.

          • A-Marie dit :

            Frénectomie linguale sans anesthésie pour aider l’allaitement
            Je fais du soutien en allaitement depuis plusieurs années et j’ai moi-même eu un bébé avec un frein de langue court que l’on a coupé (sans aucune anesthésie…) les bébés pleurent généralement que quelques secondes et se réconfortent rapidement au sein. De plus en plus de dentistes font cette intervention (sachez que ce n’est plus couvert par la RAMQ et les frais sont d’environ 240$). Plusieurs pédiatres et médecins sont également aptent à faire cette petite intervention.

            Par expérience, je n’ai jamais vu une frénectomie linguale avoir une influence négative, au contraire, les parents (en particulier les mères!!) sont ravis du fait que leur bébé a très bien réagit. L’intervention a généralement lieu dans les premières semaines de vie lorsqu’il s’agit d’un problème d’allaitement. Dès les premières tétées suivant l’intervention, on voit une amélioration de la prise du sein. L’amélioration peut s’échelonner jusqu’à 3 semaines après la frénectomie.

            Petit fait historique:
            Jadis, les sages-femmes gardaient toujours un ongle très long pour pouvoir faire à frénectomie dès la naissance si elles constataient que le bébé avait un frein de langue court.

            • Dr Jules dit :

              Je suis entièrement en accord avec votre énoncé qu’une frénectomie linguale puisse être bénéfique pour aider l’allaitement d’un nourrisson lorsqu’un problème fonctionnel est observé.
              Merci d’avoir partagé votre expérience dans ce domaine, je suis certain que cela éclairera plusieurs lecteurs.

              Votre “fait historique” est tout simplement captivant! J’ai appris quelque chose moi aussi!

              Pour les “nouveaux” lecteurs :
              À noter que la controverse dans les discussions suivantes plus loin dans cette page concerne l’indication de faire une frénectomie labiale (de la lèvre supérieure) en très bas âge et non une frénectomie linguale, procédure à laquelle réfère A-Marie.

      • Pillot dit :

        Avec mon expérience de chirurgien dentiste ayant pratiqué également l’orthodontie je me permets de vous conseiller d’intervenir dés que possible si un problème de frein labiale trop court à été diagnostiqué dès la naissance de votre enfant.Cette intervention a été faite sur mon petit fils dès le 4ème jour et à cet âge là ce petit ‘muscle’ n’étant pas encore bien vascularisé et innervé ,je peux vous assurer qu’elle est pratiquement indolore.

        • Dr Jules dit :

          En effet, un frein vraiment problématique aurait avantage à être corrigè le plus tôt possible, surtout s’il affecte la capacité du nourrisson à se nourrir… mais cette condition est rare.

          Dans une réponse précédente, une lectrice de France mentionnait que jadis, les sage-femmes faisaient elles-même des frénectomies linguales dès la naissance pour des cas plus sévères en utilisant un ongle de leur doigt qu’elles gardaient long et “effilé” à cet effet!

        • FORGET Laura dit :

          Personne ne veut opérer le frein de ma fille de 18 mois
          Bonjour Pillot

          Ma fille de 18 mois, a le frein supérieur qui va jusqu’au palais.
          C’est moi l’ai découvert il y a des mois…
          Cela fait des mois que j’essaye de trouver une solution.

          Que faire ?
          Personne ne veut l’opérer maintenant…
          Je ne veux pas qu’elle ait les dents écartées, choses qu’elle a déjà maintenant de toute façon :(

          Vers qui aller ?

          • Dr Jules dit :

            Ils ont raison de ne pas vouloir l’opérer maintenant. À moins que ce frein affecte sérieusement la mobilité de sa lèvre, la phonétique ou l’élocution, ne faites pas une frénectomie à cet âge. Il est normal d’avoir un espace inter-dentaire à ce moment, même s,il est plus large que la “moyenne”. Lisez les questions et commentaires précédents pour plus d’information.

    • ferjani dit :

      Bonjour, j’ai 23 ans, une frénectomie de la langue m’empêchera-t-elle de parler correctement?

      • Dr Jules dit :

        NON, cela peut causer une légère gêne pour quelque jours mais rien pour empêcher de parler.

        • bonnard dit :

          Le frein de la langue peut-il affecter la prononciation?
          bonjour mon fils de sept ans prononce mal le ge le r le ch je pense esque cela pourrais etre le frein de langue en plus cela fait 4.ans qu il va chez l orthophoniste toujour pas d amelioration merci cordialement

          • Dr Jules dit :

            4 ans d’orthophonie et aucun changement?
            Quel était donc le but recherché par l’orthophoniste pendant tout ce temps?
            Il est possible qu’un frein très court empêche le fonctionnement normal de la langue et la phonétique. Si l’orthophoniste n’a pas pensé évaluer ce fait à ce jour, je me poserais de sérieuses questions sur sa compétence…

            Demandez une opinion auprès d’un(e) autre orthophoniste ou dentiste.

          • Sandrine dit :

            Une seconde frénectomie linguale doit être faite à 6 ans.
            Bonjour, mon fils a 6 ans, il a un defaut de prononciation, je suis sur liste d’attente pour des seances d’ortophonistes. Je reviens de sa 1 ere visite chez le dentiste et elle me dit que le frein de sa langue est trop court ( il lui avait coupe a la maternite pour mieux teter).Du coup il va surement falloir lui recouper!

            • Dr Jules dit :

              Si on peut déterminer avec certitude qu’un frein lingual trop court est la cause des problèmes phonétiques de votre fils, il peut être indiqué de faire une nouvelle frénectomie linguale si le but est d’aider son problème de prononciation. Assurez-vous cependant que ce soit bien fait… car cela a déjà été fait dans son cas et la procédure doit être refaite à nouveau alors qu’une telle intervention ne doit pas normalement être faite plus d’une seule fois.

    • bourillon dit :

      bonjour,
      on a diagnostiqué la même chose lors de la naissance de ma fille. Je n’ai jamais fait pratiqué une intervention, elle a 13 ans aujourd’hui et n’a aucun souci de quelque sorte que ce soit. Attendez et ne faites pas subir à votre enfant un traumatisme même si l’on vous dit qu’il sera minime

  4. Dr Jules dit :

    Un diastème de 2 mm est assez important comme espace. À moins que vous ayez un frein énorme qui s’insère du côté du palais en passant entre vos incisives, il est peu probable que la cause principale de votre diastème soit la présence de ce frein, donc le couper ne changera pas grand chose à l’espace présent. Même si vous ne voulez pas envisager le port d’appareils complets, consultez un orthodontiste qui pourra peut-être vous offrir des solutions plus simples si le but des corrections n’est que de refermer cet espace.
    - Parfois, cela peut être fait à l’aide de quelques boîtiers transparents et d’un élastique pratiquement invisible et ce, en quelques semaines seulement. Vous pouvez voir un exemple d’une correction de ce genre dans cette réponse à une autre question.
    - Si jamais vos centrales sont de dimensions réduites (trop étroites) elles peuvent peut-être être élargies par votre dentiste pour combler l’espace et améliorer l’esthétique. Si elles sont de dimensions normales alors cela créera des dents trop larges et cette option ne serait pas une bonne solution.

  5. Francine dit :

    Problème de phonétique, langue et frein à 5 ans
    Ma fille de cinq ans ne parvient pas à parler, elle peut dire quelques mots mais la plupart (90%) sont inaudibles. En lisant sur votre site, je viens de remarquer que même ses dents inférieures laissent un espace qui se déforme de plus en plus ie on dirait que quelque chose pousse la dent contre une autre pour avoir plus d’espace entre les deux dents de devant.
    Il y a quelque temps on pense à un frein de langue bien que le docteur ne s’est pas prononcé mais une infirmière qui a travaillé en stomatologie m’a confirmée que c’est bien un frein de langue.

    Dois je me présenter à un stomatologue ou je vais tout droit au chirurgien?
    Et l’âge, cela ne constitue t-il pas un problème?
    Merci des vos réponses, cher Docteur.

    • Dr Jules dit :

      Tout d’abord, Je vous conseillerais de consulter un dentiste qui pourra vous confirmer si le développement dentaire et le frein lingual de votre fille sont normaux. Le frein peut-être court et retenir la langue mais est-ce suffisant pour expliquer le problème de phonétique qu’elle présente?
      Il est normal que des espaces inter-dentaires apparaissent entre les dents antérieurs vers l’âge de 5-6 ans car la mâchoire et les dents temporaires se préparent à loger les dents permanentes qui sont plus larges. Pour voir un diagramme de ce phénomène, consultez cette page sur l’occlusion normale.

      Concernant sa difficulté à parler, une consultation en orthophonie vous éclairerait certainement davantage sur les causes possibles de ce problème. Je ne crois pas qu’il soit indiqué d’envisager une chirurgie tant que vous n’aurez pas plus d’information sur les causes du problème. À 5 ans, il n’est certainement pas trop tôt pour entre prendre ces démarches de consultation.

  6. mokhtar dit :

    Frénectomie à 6 mois?
    “Mon fils âgé de six mois et demi, il a un frein de la langue du coté inférieur, s’il vous plaît Quel est le meilleur âge pour la chirurgie?
    Existe-t-il est un médecin qui se spécialise dans tout cela?”
    Merci

    • Dr Jules dit :

      Avant d’envisager une chirurgie, il faudrait tout d’abord s’assurer que cette procédure est indiquée. Ce ne sont pas tous les freins courts qui sont problématiques. Par contre, si le frein empêche une utilisation et fonction normale de la langue comme, par exemple, pour l’allaitement des nourrissons et pour la phonétique des jeunes enfants, alors oui, il peut-être indiqué d’envisager une frénectomie en si bas âge. En présence d’un frein vraiment problématique, une intervention peut-être envisagée dès que le problème est décelé, peu importe l’âge. Une frénectomie en bas âge ne sera probablement pas pratiquée par un dentiste. Il n’y a pas de spécialiste spécifique pour ce genre d’intervention mais elle serait probablement faite par un chirurgien du domaine médical ou un chirurgien maxillo-facial. L’enfant devra avoir une anesthésie générale pour cette intervention alors cela nécessitera un praticien pouvant pratiquer en milieu hospitalier ou dans une clinique spécialisée offrant ce service. Les meilleures personnes pour évaluer votre enfant et vous conseiller à ce sujet sont votre médecin ou le pédiatre de votre enfant.

  7. Dimitri dit :

    Frénectomie et ATM
    Bonsoir,

    J’aurais voulu savoir si le fait d’inciser le frein avantage seulement la mobilité de la langue, ou si il peut remédier a des problèmes d’articulation. Sachant que je suis adulte, n’est-ce pas trop tard pour avoir un résultat?

    Merci d’avance.

    Dimitri

    • Dr Jules dit :

      Je n’ai jamais entendu parler qu’une frénectomie puisse avoir un quelconque effet sur les articulations temporo-mandibulaires et ne connait aucune littérature qui établisse une corrélation entre ces 2 éléments.

  8. Didi dit :

    Frein de langue problématique? Qui consulter?
    Sur 3 enfants, j’en ai 2 qui ont un frein lingual. Mon plus vieux (4ans) parle très peu ( surtout en comparaison avec son frere de 2 ans), son frein semble avoir pris de l’expension depuis sa naissance, mais il ne parvient tout de même pas à toucher son palais . Mon nouveau-né a aussi ce problème.
    Nous n’avons pas de médecin de famille et encore moins un pédiatre. J’aimerais donc savoir vers qui me tourner pour avoir un diagnostique sur les problèmes que cet état pourrait occasioner dans leur cas ( s’il y en a ) et si une frénectomie sera nécessaire?

    • Dr Jules dit :

      Vous pourriez consulter un dentiste qui pourrait vous éclairer sur la “normalité” ou pas des freins de vos enfants et vous conseiller si une intervention est indiquée.
      Un frein ne prend pas d’ “expansion” avec le temps et sa longueur est stable. Même si un enfant ne peut pas “toucher son palais” avec sa langue, cela n’indique pas toujours un frein anormal.

      Plus la bouche est ouverte, plus il sera difficile d’atteindre le palais avec la langue. Il est rare de devoir faire une frénectomie en bas âge. Cela peut être indiqué chez des nourrissons ou nouveaux-nés s’il est déterminé que le frein empêche l’enfant de se nourrir normalement. Une autre indication serait si le frein retient la langue au point d’affecter l’élocution et la phonétique. Une orthophoniste pourrait aussi vous conseiller ce sujet.

  9. schlémaire dit :

    Frénectomie à 8 ans pour réduire un diastème?
    mon fils de 8 ans doit subir cette intervention la semaine prochaine et je veux être sure que ce soit nécessaire:
    ses incisives centrales sont définitives, les latérales sont tombées il y a bien longtemps mais aucun signe de leur apparition. c’est pour cela que mon fils a vu le dentiste qui lui a fait une radio et m’a proposé cette intervention qui réduirait l’espace entre les 2 dents de devant et laisserai plus de place aux incisives latérales. Les canines par contre sont encore ses dents de lait!
    Faut-il que j’attende qu’elles tombent pour pratiquer cette intervention?

    • Dr Jules dit :

      Afin de répondre à votre question, nous avons apporté plus de précisions concernant le point de vue “orthodontique” des frénectomies. Cette opinion est basée sur la littérature orthodontique. Vous trouverez ces explications sous le titre “La controverse concernant la frénectomie supérieure

      Si votre enfant a 8 ans, il est définitivement préférable d’attendre la sortie des canines permanentes avant d’envisager une frénectomie. La seule exception, telle qu’expliqué ci-haut, serait si cet espace (diastème) est très sévère (6-8 mm). Dans un tel cas, la frénectomie serait faite dans le but de fermer par la suite le diastème à l’aide d’appareils orthodontiques.

      Le fait de faire une frénectomie à votre enfant ne réduira pas son espace. Si jamais l’espace ferme par lui-même, ce ne sera pas à cause de la frénectomie mais plutôt à cause de la sortie des canines permanentes qui déplaceront les incisives vers le centre (voir le diagramme et l’exemple de fermeture “naturelle” ci-haut) et cela ne se produira pas avant quelques années.

      Si vous trouvez l’espace trop inesthétique, il pourrait être fermé à l’aide d’une correction orthodontique préliminaire mais une simple frénectomie ne réglera pas ce problème.
      Donc, non seulement il est recommandé d’attendre la perte des canines temporaires avant d’envisager une frénectomie labiale supérieure mais attendez aussi l’éruption des canines permanentes pour voir si cela fermera l’espace. Par la suite des corrections orthodontiques ± une frénectomie pourra être envisagée.

    • Dr Jules dit :

      Afin de répondre à votre question, nous avons apporté plus de précisions concernant le point de vue “orthodontique” des frénectomies. Cette opinion est basée sur la littérature orthodontique. Vous trouverez ces explications sous le titre “La controverse concernant la frénectomie supérieure

      Si votre enfant a 8 ans, il est définitivement préférable d’attendre la sortie des canines permanentes avant d’envisager une frénectomie. La seule exception, telle qu’expliqué ci-haut, serait si cet espace (diastème) est très sévère (6-8 mm). Dans un tel cas, la frénectomie serait faite dans le but de fermer par la suite le diastème à l’aide d’appareils orthodontiques.

      Le fait de faire une frénectomie à votre enfant ne réduira pas son espace. Si jamais l’espace ferme par lui-même, ce ne sera pas à cause de la frénectomie mais plutôt à cause de la sortie des canines permanentes qui déplaceront les incisives vers le centre (voir le diagramme ci-contre et l’exemple de fermeture “naturelle” ci-haut pour des explications supplémentaires) et cela ne se produira pas avant quelques années.

      Si vous trouvez l’espace trop inesthétique, il pourrait être fermé à l’aide d’une correction orthodontique préliminaire mais une simple frénectomie ne règlera pas ce problème.

      Donc, non seulement il est recommandé d’attendre la perte des canines temporaires avant d’envisager une frénectomie labiale supérieure mais attendez aussi l’éruption des canines permanentes pour voir si cela fermera l’espace. Par la suite des corrections orthodontiques ± une frénectomie pourra être envisagée.

  10. BOUDARD dit :

    Frénectomie linguale à 6 ans; quels sont les risques de reporter, doit-on envisager une anesthésie générale?
    Bonjour,
    Mon fils vient d’avoir 6 ans. A 4 ans, l’ORL s’est aperçu qu’il avait un frein de langue trop court et qu’il fallait le couper quand il serait plus grand. Nous avons tenté en juin et juillet de lui couper sous anesthésie locale mais il a refusé d’ouvrir la bouche. Il est impressionné par le fait qu’on lui fasse une coupure, il a peur d’avoir mal. L’ORL s’est également énervé. Il parle bien mais je sens que cela le gêne. Il ne peut toucher son palais avec sa langue.
    Dois-je aller voir un autre ORL et m’entêter à l’opérer maintenant ? Est-ce le bon âge ?
    Quels sont les risques si l’on repousse l’intervention ? Que pensez-vous d’une anesthésie générale ?
    Merci d’avance pour vos conseils.
    Isabelle

    • Dr Jules dit :

      Pour être handicapant et affecter la phonétique l’élocution ou la capacité de manger convenablement, un frein doit être vraiment court et limiter significativement la mobilité de la langue. Si tel était le cas de votre fils et que cela avait été décelé il y a 2 ans je crois qu’on aurait insisté à ce moment pour faire l’intervention si elle était pour être vraiment salvatrice pour la mobilité et fonction de la langue! En fait, elle aurait probablement été recommandée encore plus tôt s’il y avait eu un réel problème.

      La fonction de la langue de votre fils est probablement partiellement limitée par la présence d’un frein court mais, si cela n’est pas vraiment handicapant, l’intervention peut fort probablement être reportée jusqu’à ce qu’il soit plus coopératif. Ceci peut prendre plusieurs années mais il n’y ne devrait pas y avoir de risques importants à le laisser ainsi un peu plus longtemps. Si cette prédiction n’est pas exacte, il sera toujours temps d’intervenir. Je ne crois pas que la sévérité du problème justifie une anesthésie générale pour une telle intervention à ce moment.

      Il y a plusieurs personnes qui ne peuvent toucher leur palais avec leur langue (à différents degrés) et qui fonctionnent quand même de façon normale.

  11. BOUDARD dit :

    Le laser à tissu mou peut-il être utilisé ? Il serait moins traumatisant. Qui dispose de cet appareil ?

    Isabelle

    • Dr Jules dit :

      Le laser à tissus mous peut être utilisé pour une frénectomie linguale. C’est ce qui fut utilisé pour le cas illustré plus haut sur cette page (adolescente de 13 ans).
      Il y a moins de saignement avec un tel appareil (comparé à un bistouri) et des points de sutures ne sont pas nécessaires car la coupe est superficielle.
      Certains dentistes généralistes et quelques orthodontistes utilisent des lasers à tissus mous.

  12. Angélique dit :

    Diastème de 6 mm qui me complexe
    Bonjour,
    Je souffre et croyez moi c’est le mot approprié d’un diastème important d’environ 6 mm sur les dents du haut. il y a la présence d’une petite pointe de chair dans cet espace, elles sont avancées. En bas j’ai aussi des écarts. Aujourd’hui j’ai 27 ans et je souffre énormément de mon image, que me recommandez vous?
    Merci

    • Dr Jules dit :

      La présence d’espaces entre les dents antérieures des deux arcades peut être causée par plusieurs facteurs dont une position de langue anormale. Un diastème de 6 mm entre les centrales est en effet excessif. La gencive entre ces dents peut contribuer à maintenir l’espace ouvert mais ne saurait, à elle seule, expliquer un tel espace. Cet espace peut être causé par une position avancée des incisives, une dimension trop étroites des incisives, etc. Il peut être indiqué de faire couper la gencive (frénectomie) mais ceci devra faire partie d’une approche globale visant à fermer votre espace. Je vous suggère de consulter un orthodontiste certifié afin de connaître la cause de cet (ces) espace(s). Une fois un diagnostic établi, les options de traitement seront plus claires pour tous.

  13. BOUDARD dit :

    Bonjour,
    J’ai été voir un autre ORL, qui a détecté une ankyloglossie ++. Il a dit que l’intervention aurait dû avoir lieu plutôt. La frénectomie a eu lieu le 22/07 matin. Il a coupé 2 cm.

    Il a été opéré avec une légère anesthésie générale avec un laser. Mon fils n’a plus mal. Mais il parle très mal et n’arrive pas à lever la langue. On a l’impression qu’il a un poids dans la bouche. Est-ce normal ? Je lui soulève la langue et je lui demande de la maintenir en l’air pour commencer. L’ORL nous a dit qu’il devait imiter le galop du cheval mais il n’y arrive pas du tout. Avez-vous des exercices particuliers à réaliser ? Cela va-t-il revenir tout doucement ou faut-il passer par un kiné ou une orthophoniste ? Nous partons une dizaine de jour en vacances.
    Cordialement.
    Isabelle

    • Dr Jules dit :

      En tant qu’orthodontistes, nous n’avons pas une très grande expérience avec de telles interventions en bas âge (6 ans). En général, le succès d’une bonne “convalescence” et l’obtention d’une mobilité normale de la langue suite à une frénectomie linguale nécessite des exercices simples visant à faire bouger la langue dans toutes les extrémités de mouvements possibles (tirer la langue vers l’avant, le bas, le haut, vers les côtés, etc.). Un/une orthophoniste pourrait vous conseiller à ce sujet si vous ne voyez pas d’amélioration progressivement.

  14. BOUDARD dit :

    Bonjour,
    Merci pour vos réponses rapides et votre site. C’est grâce à votre site que j’ai découvert le laser à tissu mou et que j’ai compris qu’il y avait d’autres méthodes que celle que voulait absolument pratiquer le premier ORL. Un dialogue avec des spécialistes permet de rassurer et de donner des pistes. Mon fils progresse très rapidement. Il a réussi à lever la langue tout seul aujourd’hui et il parle beaucoup mieux. Je pense qu’en effet il ne devrait pas avoir besoin d’aller voir un orthophoniste.
    Bonnes vacances si vous partez. Et encore merci pour votre site.
    Isabelle

    • Dr Jules dit :

      Nous sommes heureux que l’information sur note site ait pu vous être utile et vous ait permis de trouver des alternatives pour le traitement de votre enfant.
      Les progrès suite à l’intervention qu’il a eue devraient être assez rapides et ce n’est qu’une question de temps avant que tout redevienne à la normale et, qu’en fait, il ait une meilleure fonction avec sa langue suite à la frénectomie.

  15. cristian dit :

    Fermeture de diastème; coût?
    je désirais fermer l’espace entre les centrales supérieures , combien ce coût cette fermeture et corrections orthodontiques d’espaces et de diastèmes , merci

    • Dr Jules dit :

      Tout dépend de la grosseur de l’espace, des appareils utilisés pour la correction et la rétention, de la durée du traitement, d”où vous demeurez, de qui fait le traitement, etc. Seule la personne qui vous examinera et fera la correction peut répondre à cette question.

  16. anane dit :

    Frénectomie à 35 ans pour bien prononcer?
    bonjour ,
    jai 35 ans et jai un frein lingual ,j’ai quelques dificultés de prononciation ,le S ,R.
    j’articule mal le “i”.
    est ce que je dois me faire enlever ce frein ,ca m’aidera peut etre à bien prononcer !!
    merci de votre reponse

    • Dr Jules dit :

      La présence d’un frein lingual n’est pas nécessairement un problème. Le frein lingual est problématique s’il nuit à la fonction de la langue ou contribue au déchaussement gingival. Le problème que vous décrivez est-il nouveau? Si le frein est vraiment en cause, il y a plusieurs décennies que votre prononciation serait affectée. Le frein ne s’attache pas progressivement et ne diminue pas la mobilité de la langue avec le temps. Je ne peux dire si une frénectomie vous permettra de retrouver ou d’obtenir une prononciation “normale”. Je crois qu’une orthophoniste serait mieux qualifiée pour évaluer l’impact que votre frein lingual peut avoir sur la phonétique et la prononciation ainsi que les bénéfices potentiels de le faire couper (frénectomie). Même si votre prononciation ne s’améliore pas, vous gagnerez peut-être une mobilité accrue de la langue?

  17. bipbip dit :

    Frénectomie labiale à 6 ans pour l’esthétique?
    Bonjour,
    Mon fils de 6 ans a été opéré du frein lingual à la maternité, par le pédiatre, sans anesthésie.
    Notre dentiste a prévu d’opérer le frein labial à l’automne, a priori plutôt pour une question d’esthétique, car il a les 2 dents de devant écartées.

    Cet âge est-il indiqué (il n’a que des dents de lait et aucune n’est encore tombée) ?
    L’opération est-elle douloureuse ?
    Y a t-il des suites à l’opération ?

    Merci de votre aide

    • Dr Jules dit :

      NON, il est absolument contre-indiqué de procéder à une telle intervention à cet âge. Il faut au moins attendre l’éruption des canines supérieures à l’adolescence avant de procéder.

      Si l’esthétique d’un diastème entre les centrales vous inquiète, une frénectomie ne fera pas fermer cet espace et si l’espace vient qu’à fermer, ce ne sera pas à cause que le frein labial aura été coupé. Les centrales peuvent se rapprocher sans intervention avec le temps si l’éruption des autres dents se produit normalement.

      Vous trouverez toutes les explications supplémentaires à ce sujet plus haut dans cette page en suivant ce ce lien et en lisant les réponses aux questions précédentes.

      La frénectomie n’est pas douloureuse et ne requiert pas de suivi particulier une fois la guérison complétée (très rapide).

  18. Martin dit :

    Les incisives irritent le frein de ma langue; faut-il le couper?
    Bonjour Docteur,
    En fait, j’ai un problème depuis quelques années en rapport avec mon frein lingual et une de mes incisives centrales.
    Je m’explique : Malgré avoir porté un appareil dentaire (les bagues en haut et en bas) de 15 à 16 ans, certaines de mes dents inférieures se sont progressivement re-décalées.

    De telle sorte que désormais, une de mes incisives centrales, celle la plus au centre d’ailleurs, du fait de son décalage avec celle juste à coté, irrite douloureusement le frein lingual lorsque je tire la langue (c’est vraiment problématique notamment pour embrasser ou autres)

    Pour imager, cette incisive agit comme une sorte de mini couteau en frottant sur ce frein lingual à chaque fois que je tire la langue un peu trop.

    J’aimerais donc savoir si à votre avis, d’un point de vue clairement social, et non pas phonétique ou esthétique, il était envisageable de recourir à une opération ?

    En vous remerciant pour vos conseils avisés,
    Au revoir
    Martin

    • Dr Jules dit :

      Oui, il peut être envisageable d’avoir recours à une frénectomie linguale pour couper le frein de votre langue mais cela serait indiqué que si ce frein est problématique. D’après ce que vous décrivez, il semble que la position des dents cause un irritant direct à votre frein. Pourquoi ne pas demander l’avis d’un dentiste ou orthodontiste pour savoir si un simple polissage ou meulage sélectif de la partie irritante ou coupante du rebord de vos incisives inférieures pourrait adoucir les dents assez pour éliminer cet irritant. Cette procédure serait plus facile, rapide et moins coûteuse qu’une chirurgie. Si cela n’est pas suffisant, une frénectomie pourrait toujours être envisagée. Finalement, faire replacer vos dents en orthodontie règlerait aussi ce problème mais ceci peut être un peu plus long!
      Si vous réglez votre problème, faites-nous part de votre solution!

  19. Céline dit :

    Dois-je arrêter de fumer pour une bonne guérison?
    Bonjour, voilà je reviens a peine du dentiste après m’avoir fait opérer du frein pendant une bonne demi-heure. Tout s’est bien passée sauf que après l’opération il m’a dit que je ne pouvais plus fumé ni boire ou ça allait s’infecter, et comme je suis une grande fumeuse ça me pose problème… Je ne sais pas combien de temps je suis sensée arrêter de fumer, pouvez vous m’aider? Et quel sont les conséquence si je fume quand meme une cigarettes? Par contre svp ne me dites pas de prendre des nicorettes ou des trucs comme ça, car chez moi ca ne sert a rien je veux des vraie cigarettes hehe. Merci bcp d’avance et si pourriez répondre le plus vite possible se serait parfait!

    • Dr Jules dit :

      En fait, vous devriez arrêter de fumer pour toujours et vous vous en porterez mieux une fois le sevrage passé! :-)

      Une frénectomie n’est pas une très grosse opération (je prends pour acquis qu’il s’agit d’une frénectomie linguale). Les tissus sont coupés en surface et guérissent assez facilement et en quelques jours. Les fumeurs sont connus pour avoir une guérison plus lente et parfois plus difficile car les muqueuses de la bouche qui sont en contact direct avec la fumée, la chaleur et les nombreux produits chimiques de la cigarette peuvent affecter le métabolisme des cellules des tissus qui doivent se régénérer (guérir). Dans le cas d’une frénectomie superficielle, j’imagine que tout devrait devenir normal après quelques jours…??? Donc si vous ne pouvez vous empêcher de fumer, tenter de le faire au minimum!

      À noter que suite à une extraction, le fait de fumer activement peut être nocif pour une autre raison car la pression négative créée à l’intérieur de la bouche lors de l’aspiration de la fumée peut déloger le caillot qui tente de se former dans l’alvéole du site d’extraction. Si cela se produit, cela peut causer une alvéolite qui retarde la guérison et est très douloureux.

      • Céline dit :

        Ok la ça fait de jeudi a lundi (donc maintenant) que je n’ai pas fumé. Je suis assez fière de moi je dois dire car c’était très dur. Mais maintenant ça me manques un peu est-ce que si je fume maintenant ce sera grave? (évidemment moins que normalement mais un peu quand meme?) et quel seront les conséquence?

        En tout cas merci pour votre réponse, ca m’a beaucoup aidé. Grace a ça je n’ai toujours pas fumé!

        • Dr Jules dit :

          Bravo, vous avez raison d’être fière en effet! Je serais tenté de vous dire de continuer ainsi et de ne pas recommencer à fumer! LOL

          La guérison initiale s’est certainement produite suite à votre frénectomie (qui n’est pas une très grosse chirurgie) alors je ne crois pas que les tissus soient plus affectés maintenant par la fumée qu’ils ne l’étaient avant votre chirurgie. À ce stage, les conséquences pour votre bouche, vos tissus et votre santé en générale sont les mêmes que vous ayez eu cette intervention ou pas, c’est-à-dire rien de bon!

          Je vous encourage quand même à arrêter de fumer même si vous avez passé cette épreuve avec brio! :-)

  20. Trébuchet dit :

    Frénectomie supérieure à 2,5 ans? La controverse perdure!

    Bonjour,
    Le pédiatre de mon enfant pense qu’il serait bon de sectionner le frein supérieur. Ses incisives supérieures sont en effet très espacées (2 mm en gros) et par ailleurs elles sont très avancées. Y-a-t-il un lien entre le frein et les dents avancées? La frénectomie est-elle indispensable pour éventuellement améliorer la position des incisives permanentes?
    Merci

    • Dr Jules dit :

      La controverse concernant la frénectomie supérieure
      Et quel serait le but de sectionner le frein de la lèvre de votre jeune enfant à un si bas âge? Espérer que l’espace inter-dentaire se referme? Cela ne se produira pas. Un tel espace entre les dents est normal en dentition temporaire et est même désirable. Pour en savoir plus sur la dentition et l’occlusion normale.
      S’il n’y a pas de problème fonctionnel sérieux comme une hypo mobilité de la lèvre due à ce frein, il n’y a pas lieu de procéder à une frénectomie labiale maintenant

      La position “orthodontique” est très claire et catégorique à ce sujet, il est contre-indiqué de procéder à une telle frénectomie avant l’éruption des canines, tel que décrit ci-haut dans cette page sous le titre “La controverse concernant la frénectomie supérieure”.

      Il peut y avoir un certain lien entre la présence d’un espace entre les centrales supérieures et un frein particulièrement volumineux ou ayant une attache basse mais cela n’explique pas que les dents soient avancées. Cet aspect relève plutôt de la génétique (hérédité) et/ou de forces appliquées sur les dents (par exemple une habitude de suçage de pouce).

      Donc ne vous inquiétez pas pour ce frein et attendez l’éruption des dents antérieures permanentes avant d’envisager une frénectomie qui, fort probablement, ne sera pas nécessaire.
      N. B. : il peut y avoir des éléments que nous ne connaissons pas qui pourraient modifier cette opinion “générale”

  21. Marie-Christine dit :

    Peut-on reconstruire un frein labial?
    Bonjour,

    Enfant, il y a plus de 30 ans, on m’a coupé le frein labial pour la pose d’appareils dentaire. Depuis, je suis très complexée par mon sourir. En effet, dès que j’esquisse un sourire, ma lèvre suppérieure de rétracte et découvre toute la gencive supérieur. Depuis, je ne sourie plus. Est-ce possible de reconstruire un frein labial ??

    • Dr Jules dit :

      Plusieurs causes au sourire gingival (gummy smile)
      Je ne crois pas qu’un frein puisse être reconstruit et je doute que ce soit la solution de toute façon. Le dégagement de votre gencive lors du sourire créé ce qu’on appelle un “sourire gingival” (gummy smile) et cela peut avoir plusieurs causes.
      Une mobilité excessive de la lèvre supérieure vers le haut peut être une cause mais pas la seule. S’il y a mobilité excessive ce n’est probablement pas apparu suite à la frénectomie, même si vous semblez faire un lien entre ces 2 évènements.

      Pour quelle raison votre frein labial a-t-il été coupé au départ. Étai-ce vraiment parce que cela empêchait votre lèvre supérieure de bien dégager vos dents lors du sourire?

      Pour en savoir plus sur le sourire gingival, consultez ces autres réponses :
      - Gencive apparente (gummy smile)
      - À propos du sourire gingival
      - Gencive visible au sourire
      - Sourire gingival, chirurgie et Botox…

      Consultez un orthodontiste certifié pour faire diagnostiquer la cause exacte de votre gencive apparente et il/elle vous expliquera les options de traitement pour votre cas.

  22. Trébuchet dit :

    Merci pour votre réponse. Après consultation d’un orl hier, ce dernier nous dit lui aussi de procéder à l’opération (sous anesthésie générale….) car le frein a effectivement une attache très basse et s’insère vraiment entre les incisives. Selon lui, il cela a des effets sur la position latérale des dents. Je ne vous cache pas que l’idée d’une anesthésie est pénible mais la question reste toujours de savoir si l’opération est indispensable ou non…. Devons-nous consulter un orthodontiste au préalable ? Que conseilleriez-vous?

    • Dr Jules dit :

      À chacun son domaine d’expertise!
      Avec tout le respect que je dois aux OLRs, mettons les choses aux clair; à chacun son domaine d’expertise. Ils ont leur champ d’expertise qui empiète sur la bouche mais les dents, l’occlusion, l’éruption et le développement dentaire dentaire sont du ressort des dentistes et des orthodontistes.

      Vous mentionnez la présence d’un “gros” espace de 2 mm entre les incisives. 2 mm n’est pas un gros espace et est même normal en dentition temporaire (voir ma réponse précédente et le lien avec l’éruption normale des dents).

      On vous dit que l’attache de la lèvre est très basse et “s’insère vraiment entre les incisives”. Et puis après? Quel réel problème cela occasionne-t-il? Est-ce esthétique seulement? Est-ce fonctionnel (cela affecte-t-il la mobilité de la lèvre, la phonétique, etc.)? Dans un tel cas, l’indication pour une intervention pourrait être justifiable mais dans les cas les plus sévères.


      Posez ces quelques questions à votre ORL et pédiatre :

      • Quel est le problème à avoir une attache de lèvre (frein labial) aussi basse?
      • La CAUSE du diastème de 2 mm est-elle la présence du frein? (NON)
      • Le frein est-il la cause des “dents avancées” de votre enfant. (NON)
      • Si une frénectomie est faite, doit-on s’attendre à la fermeture du diastème et si oui, après combien de temps?
      • Sans frénectomie, est-il possible que le diastème se referme par lui même et si oui quand et comment (qu’est-ce qui expliquerait cette fermeture)?
      • Vous a-t-il informé des risques potentiels d’une anesthésie générale?
      • … et quels seraient les risques de maintenir le frein labial jusqu’à la sortie des dents antérieures supérieures avant de prendre une décision “finale” pour faire une frénectomie?
      • Quel est le but exact de la frénectomie? est-ce d’espérer que l’espace entre les incisives se referme? (Cela ne se produira pas)
      • Est-ce que cela permettra aux dents avancées de reculer? (NON, jamais)
      • Sur quelle information scientifique, recherche, étude clinique ou autre source d’information base-t-il sa recommandation d’intervention à ce si jeune çage
        et finalement… la question ultime :
      • Soumettrait -il/elle son propre enfant à une anesthésie générale pour une simple frénectomie labiale?

      • Au risque de me répéter… encore!

        La position orthodontique généralement acceptée stipule que, lorsqu’une frénectomie de la lèvre supérieure est envisagée en présence d’un diastème important (2 mm n’est pas considéré important…), il est préférable d’attendre la sortie des canines supérieures et la fin des corrections orthodontiques afin d’assurer une meilleure stabilité des corrections et éviter une réouverture de l’espace elle est très bien documentée depuis près de 40 ans.
        Voici quelques références à ce sujet dont la référence initiale dans la littérature orthodontique par Edwards en 1977 :

        Frenectomy references compilation (textes en anglais seulement)

        Bref, je crois vous avoir donné assez de munitions pour poursuivre votre recherche d’information dans l’obtention d’un consentement éclairé!

        J’aimerais bien que vous partagiez à nouveau les réponses que vous recevrez avec nos lecteurs.

        Votre enfant a 2.5 ans…
        En tous les cas, si c’était MON enfant, personne ne pourrait me convaincre d’intervenir pour une telle chirurgie à ce moment.

      • Dr Jules dit :

        Quelques précisions additionnelles

        Une précision est de mise par contre.
        Nous ne prétendons pas que le frein labial n’a aucune influence néfaste sur la position des dents et la présence d’un diastème mais, mais il est contre-indiqué d’intervenir pour le couper avant avoir atteint une certaine période du développement dentaire tel qu’expliqué plusieurs fois dans cette page.

        À titre d’exemple, nous illustrons ce cas où, à l’adolescence, les dents étant toutes sorties (dont les canines) un frein labial contribue encore à la présence d’un diastème et de malpositions dentaires. Dans un tel cas, il serait indiqué de faire une frénectomie mais après avoir fermé l’espace et corrigé les rotations dentaires orthodontiquement.

        Frénectomie labiale et malocclusion dentaire
         
        • trébuchet dit :

          L’ORL insiste pour une frénectomie et en remet!

          Bonjour,

          Je vous envois une photographie, en espèrant qu’elle sera suffisante car la netteté est moyenne. Je peux en refaire si besoin puisque mon enfant s’y prête facilement.
          Pouvez-vous me donner votre avis?

          Par ailleurs, j’ai rediscuté avec l’ORL et il me conseille toujours de faire l’opération pour que le développement du maxillaire se fasse correctement et pour éviter la mauvaise position des dents permanentes. (du coup j’ai pris rendez-vous chez un orthodontiste car ses arguments me paraissent plus relever de ce domaine). Maintenant, j’ai aussi du mal à comprendre le rôle du stomatologue vers lequel on m’a aussi orienté. Il est bien difficile de saisir les spécificités de chacun..

          Je vais réécrire sous peu sur le site pour faire part de mon expérience. Quoiqu’il en soit, je pense qu’il est important d’informer sur le sujet comme vous le faites.
          Merci de vos conseils.

          Frein labial chez un jeune de 2.5 ans
          • Dr Jules dit :

            Ce frein labial est tout ce qu’il y a de plus normal. Cette photo ne change absolument rien à mes recommandations précédentes et je maintiens la même position.

            Avez-vous posé les questions suggérées précédemment à votre ORL? J’aimerais connaître ses réponses. Et vous pourriez ajouter celles-ci :

            - Avez-vous des références, même anecdotiques, qui établissent une relation entre la présence ou l’absence d’un frein labial et un développement maxillaire normal?
            - Croyez-vous qu’une frénectomie permettra “…d’éviter la mauvaise position des dents permanentes”?

            Je n’attendrai pas ses réponses pour vous expliquer qu’un frein labial n’a aucune influence significative sur le développement maxillaire et la position des dents sauf peut-être les centrales supérieures, ce qui est facile à comprendre.
            Comment peut-on prétendre qu’enlever un frein labial permette aux autres dents permanentes de sortir convenablement? Ainsi, si on se fie à ce que prétend l’ORL, cette intervention éviterait l’inclusion des canines, le chevauchement dentaire, les rotations, constriction des arcades etc. et ce, dans les 2 arcades? Cela ne vaut même pas la peine de commenter un tel énoncé!

            Nous ne sommes pas très familiers avec les stomatologues au Québec et je ne peux vous dire pourquoi on vous a recommandé d’en consulter un. J’ai élaboré un peu sur la formatin des stomatologues dans une réponse à une autre question. Pour en savoir plus.

            Continuez de partager votre expérience car d’autres lecteurs ont certainement les mêmes interrogations suite à l’information erronée qui circule sur ce sujet.

  23. Autre commentaire “orthodontique”
    Je supporte les réponses du Dr Lemay concernant l’absence d’indication de faire une frénectomie chez un enfant de 2,5 ans. Votre pédiatre et l’ORL que vous avez consulté démontrent leur méconnaissance du développement de la dentition et la croissance dentoalvéolaire et maxillofaciale de l’enfant. Un frein labial hypertrophique à cet âge est fréquent et normal. L’espace en trop sert à accommoder les futures dents permanentes qui feront éruption à partir de 6-7 ans. La prévalence d’espace interdentaire en denture primaire est de 70% des cas pour le maxillaire et 63% des cas pour la mandibule.
    Je vais mettre sur mon site une page explicative qui démontre l’évolution de la dentition et l’auto-fermeture du diastème ainsi que des cas où le diastème a été fermé orthodontiquement. Même lorsque le diastème est fermé orthodontiquement, il n’est pas toujours nécessaire de procéder à une frénectomie. Une frénectomie est nécessaire si la compression du frein occasionne un gonflement de la papille.
    Il faut analyser chaque situation au cas par cas.
    Félicitations Jules pour ton effort de rectifier des informations erronées.
    Amicalement

    Sylvain Chamberland

    • Dr Jules dit :

      Il y a un excellent exemple visuel du phénomène auquel réfère Dr Chamberland plus haut dans cette page sous la rubrique “La controverse concernant la frénectomie supérieure”. On y retrouve un diastème important (plus de 2 mm) ainsi qu’un frein labial avec attache basse. Lors de l’éruption des canines, l’espace s’est fermé sans aucune intervention chirurgicale, orthodontique ou autre.

      Pour illustrer davantage le but de ces espaces, comme indiqué dans le commentaire précédent, nous reprenons une illustration de notre section sur l’éruption normale qui montre que des espaces doivent être présents entre les dents antérieures temporaires (jaune) pour permettre une bonne éruption des dents permanentes (rouge) sans chevauchement ou manque d’espace.

      Espace de Beaume entre les dents temporaires.

      • Dr Jules dit :

        Nous avons ajouté un autre cas au haut de cette page que nous reproduisons ici. Cette femme qui a fait faire une frénectomie labiale dans l’espoir qu’un important diastème supérieur entre les centrales se referme par lui-même, du moins c’est ce qu’elle s’était fait dire. Des années après l’intervention, elle attend toujours la fermeture de l’espace et s’est résolue à faire des corrections orthodontiques pour fermer cet espace inesthétique.


        Frénectomie et diastème chez une adulte

  24. trébuchet dit :

    Bonjour,

    D’abord un grand merci pour tous vos avis et conseils. La question m’intéresse, notamment parce que j’entends de plus en plus parler de cas similaires. Je continue donc de me renseigner et j’attends un rendez-vous avec un orthodontiste.
    Je suis en France.

  25. Magaloose dit :

    Bonjour,

    J’ai 35 ans et un frein lingual bien court.
    J’ai porté un appareil dentaire étant ado, depuis le résultat est très correct. Je n’ai jamais été gênée pour déglutir ou parler (sauf parfois mes “l” ressemblent à des “d”). Par contre je suis très frustrée dans ma sexualité.
    J’ose depuis peu en parler. Jusqu’à maintenant j’entendais souvent “mais à ton âge pourquoi tu veux faire ça ??”
    Je suis allée voir un stomato qui a réglé la question en 10 min, je suis ressortie avec un rdv la semaine suivante en clinique pour l’intervention. J’ai rappelé pour annuler car je trouvais ça trop précipité.
    Mais surtout je m’interroge sur les conséquences à plus long terme, notamment au niveau orthodontique (qui ne semblent pas de son ressort ???). J’imagine que ça va bcp changer dans ma bouche, au niveau mobilité quelles conséquences sur les dents, la mâchoire, etc.. ??
    Avant de me décider, j’ai besoin de trouver des réponses à ces questions.
    Et il ne m’a pas parlé non plus de laser (j’ai demandé). Est-ce vraiment préférable comme technique ? Dois-je demander l’avis d’un autre spécialiste que le stomato ?

    Par ailleurs, mon fils de 5 ans 1/2 a le même problème/. J’en ai parlé aux médecins dès la maternité, mais tout le monde s’est renvoyé la balle. Ils attendaient un éventuel pb de succion, langage ou autre… qui n’est jamais arrivé. Et visiblement ils étaient frileux pour faire le geste.
    Le (même) stomato m’a dit que ça expliquait sans doute son pb de dentition (ce dont on ne m’avait jamais parlé) : il a les dents de hauts alignées, voire “derrière” celles du bas.
    La dentiste parlait d’un éventuel appareillage très tôt. Le stomato semblait penser que la frenectomie pouvait réduire ce pb… et pourtant il m’a dit d’attendre au moins 6 mois (??), de le “laisser tranquille pour le moment” sans que je comprenne bien pourquoi.

    Voilà, beaucoup de questions, mais ça fait du bien de tomber sur ce genre de site !

    • Dr Jules dit :

      Il est possible qu’un frein lingual très court influence la position de la langue qui elle, peut influencer les dents et l’occlusion, contribuant ainsi au développement d’une malocclusion. Northcutt a documenté de tels cas qu’il a publiés et dont j’inclus un extrait d’un de ses articles datant de 2009 illustrant une béance antérieure avec protrusion des dents supérieures. Il considère que cette malocclusion est causée par la mauvaise position de la langue dûe à un frein lingual trop court.
      Si vous considérez que la mobilité réduite de votre langue est un handicap, une frénectomie peut être pratiquée. Ceci ne devrait pas avoir de conséquences néfastes sur votre occlusion.
      Le laser n’est qu’un moyen de faire cette intervention. Ce ne sont pas tous les praticiens qui en ont un mais les autres approches sont aussi valables..

      Frein lingual affectant l'occlusion

      Un exemple au haut de cette page montre aussi un frein lingual qui s’insère entre les incisives inférieures et a créé un espace donc le frein contribue à la mauvaise position des dents. Le couper ne nuira pas et peut peut-être permettre que les dents se rapprochent par elles-même et ferment l’espace.


      Concernant votre fils, en l’absence de problèmes réels, une frénectomie n’est pas indiquée. Vers l’âge de 6 ans, sa dentition sera en transition, il perdra des dents progressivement, des espaces apparaîtront (béance antérieure) etc. Ces stages de développement sont normaux et une frénectomie n’enpêchera pas que ça se produise. Si on vous propose une frénectomie pour votre garçon, assurez-vous qu’on vous explique les raisons. Ce ne sont pas tous les freins courts qui doivent absolument être coupés.

  26. Trébuchet dit :

    Consultation en ORL pour une frénectomie à 2.5 ans. Suite et conclusion!
    Bonjour,

    Je reviens faire part ici de mes expériences “françaises” concernant le frein supérieur de ma petite fille de 2,5 ans. A la suite de vos recommandations et analyses, j’ai obtenu un rendez-vous chez un orthodontiste. Ma fille était la plus jeune patiente qu’il ait eu! Mais je ne regrette vraiment pas car j’ai obtenu confirmation de l’inutilité d’une frénectomie, surtout à cet âge. Le discours était le même que le vôtre.
    J’en conclus donc que les ORL ne sont pas les praticiens à consulter dans ce genre de cas et que des pratiques anciennes perdurent en pédiatrie, par méconnaissance sans doute. L’orthodontiste m’a expliqué par ailleurs que c’est plutôt le rôle du stomatologue de faire une frénectomie (si nécessaire).
    Voilà donc, nous éviterons une intervention inutile et un stress médical.


    Voici quelques réponses aux questions que vous m’aviez proposé de poser à l’ORL :

    QUESTIONS :
    - Quel est le problème à avoir une attache de lèvre (frein labial) aussi basse? : problème dans le développement du maxillaire et la pousse des dents définitives.
    - La CAUSE du diastème de 2 mm est-elle la présence du frein? (NON)
    - Le frein est-il la cause des “dents avancées” de votre enfant. (NON)
    - Si une frénectomie est faite, doit-on s’attendre à la fermeture du diastème et si oui, après combien de temps?
    - Sans frénectomie, est-il possible que le diastème se referme par lui même et si oui quand et comment (qu’est-ce qui expliquerait cette fermeture)?
    - Vous a-t-il informé des risques potentiels d’une anesthésie générale?
    … et quels seraient les risques de maintenir le frein labial jusqu’à la sortie des dents antérieures supérieures avant de prendre une décision “finale” pour faire une frénectomie?
    - Quel est le but exact de la frénectomie? est-ce d’espérer que l’espace entre les incisives se referme? (Cela ne se produira pas)
    - Est-ce que cela permettra aux dents avancées de reculer? (NON, jamais)
    - Sur quelle information scientifique, recherche, étude clinique ou autre source d’information base-t-il sa recommandation d’intervention à ce si jeune âge
    et finalement… la question ultime :
    - Soumettrait -il/elle son propre enfant à une anesthésie générale pour une simple frénectomie labiale?



    RÉPONSES DE L’ORL :

    La CAUSE du diastème de 2 mm est-elle la présence du frein? (NON): la réponse était oui

    Le frein est-il la cause des “dents avancées” de votre enfant. (NON): non

    Si une frénectomie est faite, doit-on s’attendre à la fermeture du diastème et si oui, après combien de temps? : oui un peu probablement

    Sans frénectomie, est-il possible que le diastème se referme par lui même et si oui quand et comment (qu’est-ce qui expliquerait cette fermeture)? : je n’ai pas posé cette question

    Vous a-t-il informé des risques potentiels d’une anesthésie générale? : non, cela aurait été une anesthésie de 5 min, soit disant sans réel danger.

    … et quels seraient les risques de maintenir le frein labial jusqu’à la sortie des dents antérieures supérieures avant de prendre une décision “finale” pour faire une frénectomie? : voir 1ère question.

    Quel est le but exact de la frénectomie? est-ce d’espérer que l’espace entre les incisives se referme? (Cela ne se produira pas) : un peu

    Est-ce que cela permettra aux dents avancées de reculer? (NON, jamais): non

    Sur quelle information scientifique, recherche, étude clinique ou autre source d’information base-t-il sa recommandation d’intervention à ce si jeune âge : je n’ai pas posé la question.

    et finalement… la question ultime :
    Soumettrait -il/elle son propre enfant à une anesthésie générale pour une simple frénectomie labiale? : non posée.

    Bien cordialement.

    • Dr Jules dit :

      Merci beaucoup d’avoir partagé votre suivi auprès des spécialistes de votre région. Ce fut très intéressant.

      J’en conclus donc que l’ORL recommande toujours une frénectomie en bas âge et qu’il justifie son intervention sur la prémisse que le frein est la cause principale du diastème (ce que réfute la communauté dentaire et orthodontique) et que l’intervention (frénectomie) apporterait comme bénéfice peut-être un peu de fermeture du diastème (“… un peu, probablement…”).

      Ça fait une grosse intervention pour un “problème” mineur (qui n’en est pas un vraiment) ayant peu de garantie de succès (fermeture du diastème)!

      Je crois que l’orthodontiste vous a mieux informé et conseillé. Attendez à l’adolescence avant d’envisager une frénectomie.

      Merci encore pour votre contribution à cette discussion.

  27. raf39 dit :

    Complexée par un sourire gingival
    Bonjour,

    J’ai 30 ans et je suis complexée par ce qu’on appelle un sourire gingival.
    A l’âge de 8 ans, on m’a enlevé le frein de la lèvre supérieure avant de me poser des bagues pour redresser mes dents.
    J’ai l’impression que c’est à cause de cette suppression que désormais ma lèvre remonte trop haut lorsque je souris et rigole.

    Quelles solutions pourraient être envisagées?

    Merci par avance

    • Dr Jules dit :

      Le sourire ‘idéal”
      Un sourire idéal permettra à ~ 90-95% des dents et 5-10% de la gencive des dents antérieures supérieures d’être visibles. Les personnes ayant plus de 25% de gencive visible sont considérées comme ayant un “sourire gingival” à différents degrés.

      Causes d’un sourire gingival
      Le sourire gingival (“gummy smile” en anglais) a plusieurs causes connues dont (mais pas exclusivement) :

      • Un excès de gencive recouvrant les dents, ce qui les fait paraître plus courtes même si elles ont une longueur normale (problème de tissus mous)
      • Un excès de croissance vertical de la mâchoire supérieure (problème squelettique)
      • Une protrusion et extrusion des dents antérieures (les dents et la gencive qui les entoure sont trop avancées et descendues) = (problème dentaire et d’os de support des dents (dento-alvéolaire))
      • Un mouvement de lèvre excessif vers le haut lors du sourire, ce qui dégage trop les dents et expose la gencive (problème neuro-musculaire)


      La ligne du sourire

      La zone esthétique pendant le sourire dans laquelle les dents sont visibles est déterminée par la “ligne du sourire” et ceci peut être influencé par :

      • La forme, grosseur et épaisseur de vos lèvres;
      • Les muscles faciaux;
      • La forme, longueur et largeur de vos dents;
      • La gencive.

      Il est aussi reconnu qu’un frein labial attaché très bas sur la gencive (près des dents) peut empêcher que la lèvre remonte et dégage adéquatement les dents pendant le sourire. Cependant, je ne connais aucune recherche ou littérature qui démontre que faire une frénectomie visant à libérer cette attache de la lèvre pour la rendre plus “mobile” puisse causer un sourire gingival.

      Traitement du sourire gingival

      Il y a plusieurs façon de traiter un sourire gingival selon la cause du problème.

      • Ceci peut nécessiter une procédure aussi simple qu’une gingivectomie qui consiste à enlever un excès de gencive sur les dents pour allonger la couronne de la dent (allongement de couronne).
      • Dans d’autres cas où la partie visible des dents est normale par rapport à la gencive, une chirurgie orthognathique (aux mâchoires) visant à “remonter” la mâchoire supérieure avec les dents et la gencive (impaction maxillaire) peut être nécessaire (pour voir un exemple).
      • Pour ceux qui ne veulent pas envisager une telle chirurgie, il existe une procédure visant à abaisser la lèvre supérieure pour recouvrir davantage la gencive et les dents qui sont trop exposées. Cette procédure est parfois appelée une “Frénectomie inversée” (reversed frenectomy). Elle vise à diminuer le mouvement vertical vers le haut d’une lèvre “hyper-mobile” en ré-attachant la muqueuse et le muscle de la lèvre supérieure à un niveau plus bas (plus près des dents).

      Frénectomie inversée ou procédure d’abaissement de la lèvre supérieure
      Afin de mieux comprendre cette procédure, j’ai communiqué avec Dr Wassertein, un parodontiste qui pratique cette intervention (frénectomie inversé). Les photos suivantes décrivent comment il fait cette procédure :

      (A) Cette femme présente un excès important de gencive visible au sourire; il y a presque autant de gencive que de dent visible pendant le sourire.
      (B) La première incision est faite à l’intersection de la muqueuse et de la gencive (pointillé jaune). Une seconde incision est faite en dessous de la première. La distance entre la première incision et la deuxième incision déterminera la quantité d’abaissement de la lèvre. Plus cette zone est large, plus la lèvre sera abaissée. Cette quantité de gencive est ensuite excisée (*** bleu).
      (C) Le bord de l’incision supérieure est alors suturé sur la gencive, ce qui abaisse la lèvre vers les dents.
      (D) Les résultats sont instantanés mais un certain relapse (récidive) se produira. Ces photos sont prises immédiatement après la chirurgie pendant que la patiente est encore anesthésiée (anesthésie locale). L’image post-opératoire (D) est comparée à la condition initiale (A).

      Abaissement de lèvre par frénectomie inversée pour corriger un gummy smile (sourire gingival)

      Bien que cette procédure soit possible, elle demeure une alternative à d’autres approches plus “prévisibles”. La sélection des cas est importante pour maximiser les chances de succès et stabilité d’après Dr Wassertein.

  28. ABDALLAH MOUKTAR dit :

    Frénectomie à Paris?

    ou peut t on subir une freinectomie du frein labial inférieur a paris ???
    merci

    • Dr Jules dit :

      Absolument! Il y a une multitude de praticiens dentaires qui peuvent pratiquer cette intervention. Vous pouvez consulter un dentiste généraliste qui, s’il ne désire pas faire cette intervention lui-même, pourra vous diriger à un autre spécialiste qui peut le faire (parodontiste, chirurgien maxillo-facial, stomatologue, orthodontiste, etc.).

  29. CONTE dit :

    Un frein lingual peut-il repousser?
    Bonjour,
    Je suis mamie d’une petite fille qui a eu 6 mois le 2 féverier 2012. A la naissance un frein lui a été coupé car elle était gênée pour prendre le sein. Depuis cette petite intervention elle a toujours la langue qui sort de la bouche et elle l’a remue beaucoup. Aujourd’hui en allant chercher l’ainée des deux enfants chez l’hortophoniste, cette dernière a dit à notre fille que la petite avait certainement un frein pour avoir toujours sa langue entre ses lèvres, voire en dehors de la bouche. Pourriez- vous me dire si un frein coupé peut repousser, ou s’agit-il d’autre chose ?
    Une mamine inquiète.
    Merci de votre réponse

    • Dr Jules dit :

      NON, un frein coupé ne repousse pas et ne se rattache pas. Si la langue est très mobile et sort tout le temps en dehors de la bouche comme vous le décrivez, ceci est en fait un signe que la langue n’est pas trop “attachée”, car une langue avec un frein très court peut à peine sortir de la bouche. Il est tràs facile de voir si le frein est coupé ou pas en faisant lever la langue vers le palais.

  30. Nicolas dit :

    Allaitement, frénectomie et diastème
    Bonjour. Je vous remercie pour vos informations complètes et précises sur ces questions.

    Nous avons fait couper le frein de langue à notre fille à 1 mois sans difficultés et sans anesthésie par un ORL conseillé par la consultante en lactation qui avait détecté le frein suite à des problèmes d’allaitement. La section du frein de langue a immédiatement relancé la lactation, puisque bébé pouvait stimuler correctement le sein à nouveau. Ce problème n’a été détecté qu’au bout d’un mois pour deux raisons : 1) la maternité n’a pas détecté le frein de langue (culture du biberon). 2) le sein a un réflexe d’éjection durant le premier mois, le bébé n’a pas beaucoup d’efforts à fournir. Cela change ensuite.

    Notre fille a maintenant 10 mois et 4 dents. Les incisives supérieures présentent un diastème qui me semble important (3 mm ?). Le frein de lèvre supérieure semble descendre jusqu’aux dents. Je me suis demandé si une frénectomie labiale était recommandée et me voilà sur votre site.

    Si j’ai bien compris (et j’ai été lire les articles références que vous citez -Edwards 77 notamment), le frein de lèvre joue un rôle mineur dans le diastème. Et de toute façon, le diagnostic et la résorption du diastème ne se font qu’après l’apparition des canines permanentes, et avec de l’orthodontie. La frénectomie ne devrait s’envisager qu’après orthodontie et seulement si il est avéré que le frein est la cause du diastème. Bref on attend encore 15 ans (en gros). J’ai bon ?

    Merci.

    • Dr Jules dit :

      Tout d’abord, merci pour avoir partagé votre expérience de frénectomie linguale pour votre fille de 1 mois. Nous ne voyons pas ces problèmes cliniques (allaitement) en orthodontie alors les témoignages comme le vôtre et quelques autres publiés précédemment sont d’une grande utilité pour les lecteurs et même pour nous qui sommes un profanes dans le domaine! Nous en apprenons aussi…

      Nous sommes plus familiers avec les diastèmes par contre! Vous avez absolument tout compris. Je pourrais vous engager pour répondre aux questions fréquentes que nous avons sur ce sujet controversé. Il est normal de voir des espaces inter-dentaires et un diastème entre les centrales supérieures pendant le développement de la dentition. Ceci est en prévision des dents permanentes qui sont plus larges que les temporaires.

      Bien que vous puissiez trouver de la “littérature” sur Internet ou ailleurs où on fait la promotion d’une frénectomie en bas âge et avant la sortie des canines sous prétexte que le diastème se ferme tout seul, la vrai question à répondre dans de tels cas est est-ce que le diastème s’est fermé à cause de la frénectomie ou à cause d’un autre phénomène, comme l’éruption des dents (canines) dans quel cas, cela se serait produit de toute façon, frénectomie ou pas. La littérature orthodontique sérieuse abonde vers la deuxième opinion soit que le diastème peut se fermer seul dans des conditions normales et qu’il est préférable d’attendre la sortie des canines et la fin des corrections orthodontiques.

      Cas d’exception
      Il existe certaines conditions où il peut cependant être nécessaire d’intervenir plus tôt comme si le frein cause un problème fonctionnel dans la mobilité de la lèvre, un problème esthétique (inversion inesthétique de la lèvre lors du sourire) ou, comme vous l’avez si bien décrit, lors de problème d’allaitement chez les nourrissons.

      Un diastème de 3 mm est certes important mais, à moins qu’il y ait un problème à rester ainsi, je crois que la grande majorité des cliniciens recommanderaient d’attendre avant d’intervenir au niveau du frein de la lèvre.

      Merci encore pour votre intéressante contribution à ce forum.

      • Nicolas dit :

        Je vous remercie pour votre réponse qui me rassure et encore une fois je vous remercie pour toutes vos informations qui nous ont permis de prendre une décision sage et n’insultant pas l’intelligence des choses. Cordialement.

  31. caroline dit :

    Quand faire une frénectomie labiale? Mon orthodontiste est tout aussi convaincant que vous!
    bj, après avoir lu tous vos articles, j’ai demander à l’orthodontiste de ma fille qui veux aussi pratiquer la frenectomie labiale supérieure alors qu’elle n’a que 7 ans d’attendre la sortie des autres dents avant de pratiquer cette intervention…. il insiste sur le fait que sans cette intervention le port de plaquettes sera obligatoires alors qu’avec l’intervention l’espace se refermera juste avec un appareil de nuit, comme elle a depuis 6 mois.

    Je crois en votre théorie car on voit bien que vous savez de quoi vous parlez mais il à l’air très sur de lui aussi et est très convainquant, pourquoi n’etes vous pas d’accord en étant tous les 2 orthodontistes?

    • Dr Jules dit :

      Ce que votre orthodontiste prétend c’est qu’il peut prédire dès maintenant et avec certitude la direction d’éruption et le parcours que prendront les canines pendant les prochaines années et que cela dépend en grande partie de l’absence du frein labial supérieur et que, sans une frénectomie, d’autres corrections seront nécessaires. Insinue-t-il qu’avec une frénectomie aucune autre correction sera indiquée? Devons-nous supposer que tout le reste de l’occlusion et les dents qui sont en formation sont déjà “parfaitement” placées et sortiront dans une positon idéale pendant les 5 prochaines années? Permettez moi d’en douter et de parier que des corrections orthodontiques seront fort probablement indiquées plus tard qu’une frénectomie soit faite ou pas (maintenant ou pour tard).

      Dite-moi, si votre fille porte déjà cet appareil de nuit depuis 6 mois, avez-vous remarqué un changement dans le diastème? Quel est le but de cet appareil au juste?

      Quand faire une frénectomie?

      Pourquoi les orthodontistes ne sont-ils pas tous d’accord sur de tels points (indications et timing d’une frénectomie)?

      Je ne sais pas et je ne peux parler au nom des autres. Tout dépend de l’école de pensée à laquelle ils souscrivent et d’où provient l’information à laquelle ils souscrivent. L’information sur les frénectomies contenue dans cette page n’est pas mon invention on une simple “conviction” personnelle. Elle est basée sur la littérature scientifique et représente la positon “officielle” de l’Association Américaine des Orthodontiste sur le sujet.

      Ce n’est pas une question d’ être “convaincant” ou pas mais plutôt d’avoir une base “scientifique” pour appuyer ses arguments (“evidenced based”). La littérature sur le sujet des diastèmes et frénectomies ne date pas d’aujourd’hui. En 1937, Broadbent expliqua et illustra comment l’éruption des canines permanentes peut contribuer à fermer un diastème (voir le diagramme et les explications plus haut dans cette section). En 1972, Edwards publia des articles expliquant pourquoi il n’est pas indiqué de faire des frénectomies en bas âge.

      Mangez des bananes!
      Tout le monde peut être “sur de soi” et “paraître convaincant” si on le désire. Si je voulais… je pourrais probablement vous convaincre que, faire manger des bananes à votre fille à tous les jours pourra fermer son diastème! Cet argument n’aurait rien de très scientifique mais pourrait tout de même être très convaincant si présenté par la bonne personne et de la bonne façon! Et si le diastème venait qu’à fermer, là vous seriez probablement vraiment convaincu que c’est à cause des bananes… mais cela n’aurait rien à voir. Les bananes n’auraient rien apporté à votre fille pour la fermeture de son diastème autre que peut-être des nutriments contribuant à sa bonne croissance et développement.

      Relation de cause à effet?
      Si vous faite faire la frénectomie et que l’espace se referme, peut-on conclure que cela est à cause de cette procédure… ou à cause de la banane que vous avez donnée à votre fille à chaque jour? NON, ce ne serait à cause de ni l’un ni l’autre car, dans de bonnes conditions d’éruption, la littérature explique que cet espace va se fermer par lui-même de toute façon lors de l’éruption des canines… si elles se présentent normalement et ce, peu importe ce que vous faites. Tout ce qui se produit en même temps dans la bouche ou le corps humain n’est pas nécessairement directement relié.

      Donc, vous avez le choix; faire la frénectomie, attendre comme le recommande la littérature… ou lui faire manger des bananes! :-)

      Revenez-nous faire part de l’évolution du diastème de votre fille.

      L’exemple suivant montre un exemple de fermeture de diastème en présence d’un frein labial important simplement par l’éruption des canines vers l’âge de 12-13 ans. Aucune frénectomie n’a été faite et sera nécessaire.

      Éruption des canines qui contribue à la fermeture d'un diastème.

  32. Firas dit :

    Qu’arrivera-t-il après ma frénectomie?
    salut docteur ! j ai 16 ans ! en 17/3/2012 j ai fait une operation sur la frein labial median supérieur ! tu peux me dire les resultats positives de cette operation ? le dentiste m a obligé de le faire et apres je vais faire une apareil si mes dents ne prendront pas ces places! aussi j ai un grand diastème ! mon question c est est ce qu il est important de faire l appareil ! elle coute tres cher ou il y a une autre solution ? j attends ton aide et tes conseils

    • Dr Jules dit :

      Quelle était la raison pour faire cette frénectomie, votre dentiste vous l’a-t-il expliqué? C’est plutôt à lui de vous expliquer quels bénéfices il anticipait avec cette intervention. Si c’était dans l’espoir que les incisives se rapprochent et ferment un diastème central, je doute que cela se produise.

      Est-il important de faire des corrections par la suite? Tout dépend de ce que vos voulez corriger. Si vous voulez fermer un diastème important, il vous faudra avoir recours à un appareil orthodontique quelconque.

  33. Firas dit :

    oui c est ce que je veux c est fermer un diastéme central important ! :) merci beaucoup Dr

    • Dr Jules dit :

      Cela vous n’avez pas le choix, cela vous prendra de l’orthodontie! La frénectomie de vous sera d’aucune utilité sauf peut-être si elle est faite après la fermeture orthodontique du diastème afin d’aider la stabilité de la correction. Vous aurez tous les détails en lisant l’information plus haut dans cette page et en consultant les réponses aux autres questions.

  34. Monica dit :

    Le frein labial peut-il déchirer lors de la traction des joues?
    Bonjour, je suis un peu inquiète et j’ai quelques questions.
    J’ai 21 ans et je dois me faire extraire les dents de sagesse. Lors de ma première consultation chez le dentiste, je sentais que ça “tirait” pas mal sur le frein labial superieur quand il tâtait mes dents avec ses doigts.
    Je me fais enlever les 4 dents en même temps. Est-ce qu’un frein labial peut se déchirer du à une traction prolongée de ce genre (2 à 4heures? Quels peuvent être les problèmes si le frein labial en question vient à se déchirer pendant l’extraction? Ou est-ce qu’un frein labial peut perdre son “élasticité”?
    Merci d’avance!

    • Dr Jules dit :

      Cette sensation provenait probablement du fait qu’il vous étirait beaucoup les joues pour avoir accès à l’arrière de la bouche. Je n’ai jamais entendu parler d’un frein qui se soit déchiré lors d’une telle chirurgie ou qui perd son élasticité alors vous pouvez dormir en paix!

  35. DE JONCKHEERE dit :

    Frénectomie à 9 ans dans l’espoir de fermer un espace!
    Bonjour,
    Je viens de voir un orthodontiste pour ma fille de 9 ans,qui m’a annoncé qu’il faudrait faire une frénectomie labiale supèrieure chez un stomatologue en septembre pour que son diastème se resserre et qu’elle nous reverrait en 2013 pour lui poser certainement un pull car mon enfant présente aussi une machoire infèrieure trop en retrait. L’orthodontiste m’a dit que lorsqu’on aura fait la frénectomie ,les dents de devant se resserreront naturellement et qui sera sans doute possible qu’elle intervienne ensuite pour que se soit plus significatif et definitif.

    Ma question est la suivante : mon enfant ayant subi deja plusieurs interventions à son jeune age, est il vraiment nécessaire de faire la frénectomie d’autant plus que vous indiquez qu’il est préférable de la faire si necessaire après la correction orthodontique.

    Merci pour votre réponse.
    Cordialement.

    • Dr Jules dit :

      Je ne sais pas quoi vous dire de plus que tout ce qui a été écrit précédemment dans cette page sur le sujet du “timing” ou moment idéal pour faire une telle intervention! Révisez les réponses précédentes, rein n’a changé dans notre position depuis qu’elles ont été publiées.

      Votre orthodontiste a partiellement raison losrqu’elle dit que “les dents de devant se resserreront naturellement” mais… ce ne sera pas à cause de la frénectomie qui n’aura rien à voir avec ce phénomène, cela se produira tout seul, sans aucune intervention orthodontique (appareils) ou chirurgicale (frénectomie) si les bonnes conditions sont présentes. Si ces conditions ne sont pas présentes dans le cas de votre fille, les appareils pourront éventuellement permettre de fermer un diastème (espace) mais la frénectomie n’y changera rien.

      La recommandation de l’Association des orthodontistes américains; attendez l’éruption des canines permanentes dans quelques années avant d’envisager une frénectomie. Cela donnera aussi un répit à votre fille.

      Broadent a décrit ce phénomène en 1937!

      Pour en savoir plus

  36. HALEY dit :

    La lèvre tombera-t-elle après une frénectomie?
    Bonsoir, j’ai un petit souci. je sors de chez le dentiste car j’ai une dent qui est en train de se déchausser à cause du “frein” qui est trop court et qui appuie trop sur la gencive. Il m’a programmé une frénectomie vendredi soir et j’avoue que je ne suis pas rassurée et que j’ai plein de questions. j’ai 24 ans, j’ai consulté un orthodentiste et jamais personne ne m’a dit que mon “frein de langue” de la lèvre inférieure était trop court. Ma question est un peu bête mais si on me coupe ce frein, est-ce que la partie inférieure de ma lèvre tiendra quand même ? ma lèvre ne va-t-elle pas tomber ? mon dentiste m’a dit qu’il va placer mon frein plus bas mais je viens de lire sur votre site qu’un “frein” ne repousse pas et ne se rattache pas. Je me pose alors beaucoup de questions, comment va -t-il faire pour me le placer plus bas ? Merci par avance pour les réponses que vous pourrez m’apporter car l’”opération” est vendredi et j’ai très peur.

    • Dr Jules dit :

      Le frein ne supporte pas vraiment la lèvre même s’il y est attaché. S’il est très court, il peut réduire la mobilité normale d’une lèvre et le couper ne fera que restaurer cette mobilité. Un frein est habituellement tout simplement coupé et n’est pas “ré-attaché” à un autre endroit. Cette “opération” est habituellement très simple et rapide.

  37. Incerti dit :

    Fermeture partielle d’un diastème possible?
    Bonjour,
    ma question est assez urgente car le rendez vous est fixé à demain..
    J’ai 16 ans, les dents du bonheur.
    Je vais donc faire une frénectomie labiale supérieure puis porter un appareil durant 12 mois.
    Je voulais savoir si une fois l’opération faite, je pouvais demander à garder un petit écart ?
    Car je me suis habituée à mon sourire et j’ai peur de regretter de ne plus avoir cette écart..
    Si je ne fais pas la frénectomie, mes dents resteront-elles autant écartées même avec le port d’un appareil ?

    J’ai voulu joindre mon dentiste pour poser toutes ces questions.. Il est en vacances…

    Merci par avance pour les réponses car j’ai peur de faire une bêtise…
    ________________________
    J’ai une autre question, je voudrais savoir si c’est possible
    Si je fais la frénectomie (car j’ai une sorte de petite boule entre les dents) puis-je par la suite garder l’écart même avec le port d’un appareil dentaire pour reculer mes dents ?
    Je m’excuse de m’y prendre si tard, je n’ai trouvé ce site que cet après-midi
    Encore merci d’avance

    • Dr Jules dit :

      Les dents peuvent être déplacées pour fermer un espace avec une précision d’une fraction de millimètre si l’orthodontiste et le patient le désirent. Tout dépend de ce qui est visé comme objectif. Oui il est possible de laisser un léger espace entre des dents qu’on rapproche si on ne désire fermer l’espace que partiellement. Il s’agit de le planifier avec votre orthodontiste. Tant que vous avez les appareils en bouche, vous pourrez toujours changer d’idée et demander de fermer l’espace complètement, cela se fera en quelques jours!

      Quel est le but exact de cette frénectomie? À moins que vous ayez un amas de tissus très important qui empêcherait le rapprochement des dents, il est peu probable que cette procédure soit essentielle à la fermeture du diastème… surtout si vous désirez garder un léger espace. Le frénectomie pourra toujours être faite après le déplacement des dents si ce frein est problématique pour l’esthétique ou autre raison. Le seul but de fermer le diastème ne justifie probablement pas une frénectomie avant les corrections orthodontiques. Vous pouvez aussi manger des bananes et cela aidera tout autant!

      Aurez-vous des corrections globales par la suite pour que votre traitement dure 12 mois, car la simple fermeture d’un diastème de quelques mm peut se faire en quelques semaines!
      Pour voir des exemples de fermeture de diastèmes.

      • Incerti dit :

        Merci beaucoup pour votre rapidité de réponse, je suis rassurée de pouvoir choisir
        Mon premier souhait était de faire disparaître mes dents du bonheur et d’aligner toutes mes dents.
        Mon orthodentiste a alors proposer frénectomie (comme je l’ai dit précédemment, j’ai une sorte de petite boule sur la gencive qui est donc du au frein si j’ai bien tout compris)
        J’ai un traitement sur 12 mois, pour aligner mes dents et les reculer (elles sont legèrement trop en avant par rapport à celles du bas) ? Je ne sais pas trop à vrai dire
        Je sais que à la suite de ces 12 mois, j’aurais un appareil à porter la nuit, durant 6 ou 12 mois, je ne me souviens plus exactement et n’ai pas les papiers sous la main..)

        PS: Je ne porterais que des bagues sur les dents du haut

        Merci beaucoup pour ces informations et votre rapidité

        • Dr Jules dit :

          Voici un exemple d’un diastème qui a été fermé tout en reculant les dents antérieures, en traitant l’arcade du haut seulement et sans faire de frénectomie préalable. Une telle correction peut se faire en moins de 12 mois.

          Fermeture d'un diastème central en orthodontie

  38. Incerti dit :

    Je vais aller à mon rendez-vous pour la frénectomie et parler de tout cela avec le dentiste.
    Mais pourquoi mon traitement (port des bagues) est alors de 12 mois ?
    Merci encore de votre réponse

    • Dr Jules dit :

      Je ne pourrais répondre pour lui concernant la durée du traitement mais mais un orthodontiste peut traiter un tel cas (comme celui illustré) en beaucoup moins qu’une année avec une bonne coopération de la part du patient.

  39. Claire dit :

    Bonjour !

    Quel soulagement de voir le cas illustré ci dessus (“Voici un exemple d’un diastème qui a été fermé tout en reculant les dents antérieures, en traitant l’arcade du haut seulement et sans faire de frénectomie préalable. Une telle correction peut se faire en moins de 12 mois.”)

    Il se trouve que je me trouve dans ce cas là. Les dents légèrement en avant et un diastème de 2mm (J’ai porté une gouttière pendant quelques années déjà).
    Mon orthodondiste m’avait spécifié la necessité d’une frénectomie, si je voulais voir disparaitre l’écart complet. Je ne sais pas pourquoi. A noter qu’on m’a coupé le frein (celui qui est devant les dents). J’étais réticente à faire une frénectomie et en plus de ça porter un appareil durant plusieurs années. J’ai 18 ans en plus.
    Voici une photo de mes dents : http://www.hostingpics.net/viewer.php?id=744699mesdents.png

    Donc je ne me suis pas faite de fausses joies ?
    J’aimerais aussi savoir combien de temps durerait ce traitement ? 6 mois par exemple ?

    Merci d’avance

    • Dr Jules dit :
      Oui il est possible de fermer un tel diastème assez facilement en orthodontie. Il y a cependant 2 différences importantes entre votre cas et celui auquel vous référez dans cette page.

      1- Il est difficile de juger avec une seule photo mais vos incisives supérieures ne semblent pas aussi avancées que celles du cas illustré. Ceci ne permet donc pas de les reculer autant pour aider à fermer le diastème. Les centrales devront être déplacées vers le centre pour fermer l’espace (si elles ne peuvent être reculées), ce qui peut laisser un léger espace entre les centrales et les latérales si on désire garder les canines dans leur position présente.
      2- Vos latérales sembles légèrement étroites par rapport à la dimension qu’elles devraient avoir idéalement. Ceci peut expliquer une partie de l’espace entre les centrales.
      Une fois les centrales rapprochées, il peut être nécessaire de faire élargir les latérales pour éliminer tout espace restant. Pour voir des exemples.

      Une frénectomie à elle seule ne fera rien pour la fermeture de votre espace. Il sera quand même nécessaire d’avoir recours à des appareils pour fermer l’espace.

      • Claire dit :

        Des précisions sur une frénectomie post-orthodontique
        Merci beaucoup pour votre réponse trés instructive !

        J’aimerais éclaircir un point : dans quel cas serait utile la frénectomie aprés un rapprochement des dents grace à un appareil ?
        Je vous cite : “Le frénectomie pourra toujours être faite après le déplacement des dents si ce frein est problématique pour l’esthétique ou autre raison”. Pouvez vous être plus précis ?

        • Dr Jules dit :

          Voici quelques situations ou on pourrait considérer faire une frénectomie après l’orthodontie :

          - Parfois, le frein est très épais et volumineux et peut causer un problème esthétique en devenant visible lors du sourire. Il peut alors être indiqué de le sectionner pour des raisons esthétiques.

          - Dans d’autres cas, l’attache du frein est tellement basse sur la lèvre qu’il retient la lèvre losrqu’elle tente de remonter lors de la fonction et du sourire fait paraître l’intérieur de la lèvre; un autre problème esthétique.
          Je n’ai malheureusement pas d’exemples concrets pour illustrer ces points mais en ajouterai dès que j’en trouverai.

          - Si l’attache est très “fibreuse”, et que le diastème était important (2+ mm), certains praticiens vont recommander une frénectomie post-orthodontique pour augmenter les chances de stabilité de la fermeture du diastème (prévenir que l’espace ouvre à nouveau après l’ortho). Cette attache s’étend parfois profondément dans l’os entre les centrales et doit être sectionnée en profondeur. Le choix d’intervenir après l’orthodontie peut aussi dépendre du type de rétention fixe et à long terme utilisée par le clinicien. S’il utilise une attelle de rétention fixe (pour voir des exemples) entre les centrales, cela augmente grandement la stabilité de la correction.

      • Agniezska dit :

        Puis-je garder un espace entre mes dents si je le veux?
        L’image que vous présentez à droite est mon cas aussi. Je n’ai pas été opérée jeune ni adulte non plus pour la ligne gencive/lèvre mais personnellement, ça me trouble pas ce genre de problème (je trouve ça sexi). Je ne pense pas non plus que l’ortho en a fait mention quand j’ai été à la première visite ou peut-être que oui mais… oublié avec le temps.

        Par contre, la journée où je commencerai mes traitements (broches et tout le package), j’espère juste qu’il ne le fermera pas complètement (s’il est obligé de le faire). Je sais que cela peut avoir un impact sur le serrage des dents avoisinantes mais j’aimerais quand même garder une petite partie de mon unicité sans avoir une lame de couteau | :

        Donc, sera-t-il possible de lui mentionner (avec les raisons) ce que je veux ou ça sera tout ou rien genre : “faut tout rapprocher tes dents si tu veux aligner tes côtés” ? C’est peut-être perçu comme un “caprice” mais ce n’est rien comparativement à ce que je dois subir \ :

        Merci de me sécuriser…

        • Dr Jules dit :

          Il est certainement possible de discuter de ce point avec votre orthodontiste et je vous encourage fortement à le faire. Il est possible de garder un espace inter-dentaire (diastème) si le patient le désire. Cela dépendra en partie de la raison pour laquelle cet espace est présent. Si toutes les dents sont de dimensions bien proportionnées et qu l’espace est causé par une protrusion ou une bascule des incisives vers l’avant, il peut être nécessaire d’utiliser tout l’espace disponible pour reculer et rapprocher les dents. Dans un tel cas, il serait plus difficile de garder un espace. Si, par contre, certaines dents sont plus étroites, il que devoir rester un espace que vous le désiriez ou pas!

          Votre orthodontiste vous expliquera sa vision du cas et les causes de votre espace mais n’hésitez pas à lui demander s’il est possible de garder un léger espace.

  40. Nina dit :

    Frénectomie et sourire gingival
    Bonjour,

    J’ai 22 ans et n’ai jamais subi de traitement orthodontique. Je me souviens lors de ma première et seule entrevue avec une orthodontiste qu’elle m’avait proposé une freinectomie labiale. A seulement 13 ans, je n’avais pas été en mesure de prendre une vraie décision. Aujourd’hui il apparaît que mon sourire est assez inesthétique à cause d’un surplus de “gencive” entre mes deux incisives. C’est assez gênant également lors du brossage de dents, où cette partie gingivale est douloureuse (car excessivement frottée). Ce n’est pas non plus extrêmement voyant, mais assez gênant. Il suffirait juste de réhausser le frein de quelques millimètres. Cependant, j’ai peur que suite à cette opération j’hérite d’un sourire gingival, car j’ai remarqué sur certaines photos que mes gencives latérales se voyaient beaucoup. Qu’est ce que je risque en faisant une frénéctomie?

    Cette opération a t-elle un coût (si oui lequel) ou est-elle remboursée par la Sécu?

    Enfin, depuis environ deux ans, je me ronge beaucoup les ongles, et j’ai remarqué que l’une de mes deux incisives commençait à reculer, chevauchant un peu l’autre. Avant, celles ci était parfaitement alignées. Dois-je envisager la pose d’un appareil dentaire ? Pour combien de temps? Ou seulement un maintient interne ?

    Merci beaucoup!

    • Dr Jules dit :

      Le but principal d’une frénectomie est d’éliminer une attache nuisible (fonction ou esthétique). Cela ne créera pas un sourire gingival à moins que vous ayez une condition vraiment particulière que je ne peux apprécier mais j’en doute.

      Si vous voulez corriger des malpositions dentaires, il vous faut envisager l’orthodontie car un “maintient interne” ou appareil e rétention ne fera que maintenir ce que vous avez présentement. Cela ne fera pas de corrections.

      Pour en savoir plus sur la durée d’un traitement d’orthodontie.
      Nous n’avons aucune idée des coûts de traitement dans votre région. Pour en savoir plus sur le coût des traitements orthodontiques.

  41. Rosalie dit :

    Conséquences possible suite sectionnement d’un frein labial chez un enfant de 14 mois?
    Bonjour,
    Hier, mon bébé de 14 mois est tombée et elle a beaucoup saigné de la bouche. Ce n’est que ce matin que j’ai remarqué qu’elle s’est sectionnée le frein de la lèvre supérieure. En lisant votre article, je me suis rendu compte qu’elle avait un frein assez gros avant. Maintenant, il y a un amas de peau qui pend à l’intérieur de sa lèvre supérieure. On le voit surtout lorsqu’elle sourit. J’aimerais savoir si cet amas va demeurer ou disparaître avec le temps. Aussi, j’aimerais connaître les conséquences par rapport au fait qu’elle n’aura plus ce petit frein.
    Merci de vos conseils!

    • Dr Jules dit :

      IL ne devrait pas y avoir de séquelles ou conséquences importantes suite au sectionnement d’un frein labial. Si jamais l’amas de chair ne se résorbe pas avec le temps, vous pourrez éventuellement le faire exciser par une procédure simple sous anesthésie locale. Le but de cette intervention serait uniquement esthétique.

      • Rosalie dit :

        Merci de votre réponse rapide,
        Je suis allée consulter un médecin qui m’a suggéré d’aller voir un dentiste qui pourrait lui enlever complètement son frein. J’ai commencé à faire des appels, mais plusieurs me disent qu’à 14 mois, c’est trop jeune pour eux.
        Êtes-vous en mesure de me référer un endroit? (Je suis sur la rive-nord de Montréal)
        Merci encore,

        • Dr Jules dit :

          Je ne crois pas qu’il y ait urgence à faire cette intervention. Cela n’affecte probablement pas votre enfant, que ce soit au point de vue esthétique ou fonctionnel et l’intervention comme telle peut être plus traumatique pour l’enfant (anesthésie générale, chirurgie, etc.) que le fait de demeurer ainsi un certain temps. Cette intervention pourrait être faite par n’importe quel chirurgien maxillo-facial mais je doute qu’ils veuillent intervenir à ce jeune âge.

  42. Manu dit :

    Ouverture d’un espace après 10 ans; frénectomie indiquée?
    Bonjour,
    J’ai 28 ans, j’ai porté un appareil dentaire pendant quelques années étant plus jeunne. A l’époque on ne m’avai pas conseillé frénectomie. Environs 10 ans aprés avoir enlevé mon appareil, mes dents de devant se reécartent unpeu, j’ai peur que ca n’empire avec le temps. Me conseilleriez vous cette intervention, ou est’il trop tard ? je ne sais pas trop vers qui me tourner ; dentiste, hortodontiste … C’est pour cela que je solicite votre avis avant tout.
    Je vour remercie d’avance.

    • Dr Jules dit :

      Il n’est jamais trop tard pour envisager une frénectomie… si elle est indiquée. Il est peu probable qu’un frein labial contribue à l’ouverture d’un espace 10 ans plus tard. Il faudrait plutôt regarder du côté de ;
      - l’augmentation du surplomb vertical qui avec le temps a pu contribuer à faire avancer les incisives supérieures;
      - un déséquilibre dans la largeur des dents, des latérales étroites sont fréquentes et cela peut permettre aux centrales de se déplacer vers les côtés et d’ouvrir un diastème central;
      - une autre cause?

      Une consultation avec un orthodontiste certifié vous éclairera davantage sur la cause de votre espace et des possibilités de traitement.
      Pour en savoir plus sur les diastèmes dentaires.

  43. Stephanie dit :

    Faire couper un frein… et voir pas la suite?
    Bonjour Dr Jules,

    Moi j’ai 28 ans comme Manu. J’ai aussi porté un appareil quand j’avais 15 ans pour mes dents supérieures. Un fil métallique. Ca a fonctionné, mais ça a de nouveau bougé quand j’ai enlevé l’appareil, quelques mois plus tard. Je n’ai plus touché à mes dents depuis et aujourd’hui j’ai été voir un orthodontiste car j’ai envie de fixer le problème.

    J’ai une belle dentition à la base sauf pour trois dents supérieures. L’incisive centrale droite est décalée sur la droite de 3-4 mm. L’incisive latérale droite à côté est remise devant, à côté de l’incisive centrale grâce à l’appareil (système de ressort en zigzag) car avant l’appareil elle était derrière l’incisive centrale droite et derrière l’incisive latérale inférieure (pas très sexy tout ça). La canine supérieure droite était au-dessus de cette incisive et elle est remise en place à côté de l’incisive latérale.

    Je suis contente pour ça, mais regrette vraiment que mon incisive centrale droite se soit écartée à nouveau.

    Aujourd’hui, l’orthodontiste m’a conseillé de faire tirer mon frein supérieur en espérant que mes incisives centrales vont se recoller d’elles-même. Je pars à l’étranger bientôt pour quelques années et je ne vais pas commencer à porter un appareil maintenant. Est-ce que vous me conseillez de tirer le frein supérieur comme l’orthodontiste me l’a prescrit? Il me dit de commencer par ça et de voir par la suite. Il me dit aussi qu’en mettant deux, trois plaquettes ensuite il peut resserrer mes dents en 6 semaines, mais que je devrais continuer pendant quelque mois à porter les plaquettes que le tout se maintienne. Je n’ai pas envie de commencer à mettre des plaquettes car je pars en Novembre pour quelques années.

    Si je me fais couper seulement le frein et que je ne fais plus rien par la suite y a-t-il un risque que mes autres dents bougent?

    Merci d’avance pour votre réponse.

    • Dr Jules dit :

      Sans avoir vu votre cas et, de façon générale, je crois que le fait de faire couper votre frein ou pas ne changera absolument rien à votre espace. Il ne se refermera pas tout seul. Il ne devrait pas être coupé avant l’orthodontie si vous envisagez des corrections. Lisez l’information dans cette page, tout y est décrit.

      Il peut être possible de fermer un léger espace en quelques semaines à l’aide de quelques boîtiers (pour voir des exemples) mais vous ne verrez pas de correction ou de déplacements de 3-4 mm en si peu de temps et avec un appareillage aussi si limité? Est-ce un orthodontiste certifié qui vous a proposé ce plan de traitement?

  44. Zaynab dit :

    Pourquoi une frénectomie à 9 mois?
    Bonjours,
    je voudrais savoir, si mon fils de 9 mois pouvais faire une frenectomie labial ? Ou estil mieux d’attendre qu’il sorte toute ses dents. Et que pensez vous des dentiste en egypte car je vie là bas.

    Merci

    • Dr Jules dit :

      Oui, c,est certainement faisable mais la vrai question est “est-ce indiqué”? Un espace entre les dents temporaires antérieures est normal et même désirable.
      Pour en savoir plus sur la dentition normale.

      Il est rare de devoir faire une frénectomie labial en si bas âge. Une indication pourrait être si l’enfant a un problème d’élocution ou à se nourrir à cause que le frein retient trop la lèvre, sinon, d’un point de vue dentaire, il n’est pas indiqué de faire une telle intervention aussi jeune.

      Je ne connais pas personnellement de dentistes en Egypte mais je suis certain qu’il y en a d’excellents.

  45. Christophe dit :

    Langue gonflée et difficultés après une frénectomie linguale
    Bonjour, mon fils c’est fait opérer vendredi du frein lingual à 5 ans suite à des difficultés de prononciations et depuis il à des problèmes pour manger ( même semi-liquide), pour parler et la langue est gonflée. Cela est-il normal et combien de temps pour qu’il récupère, car il en est affecté.
    Merci par avance pour votre réponse.

    • Dr Jules dit :

      Tout dépend de la technique utilisée pour la frénectomie.
      Si cela a été fait avec bistouri et des sutures ont été nécessaires sur la langue et le plancher de la bouche, la langue peut peut-être demeurer plus enflée que si un simple laser et aucune suture avaient été utilisés. Cependant, nous n’avons pas une grande expertise dans ce genre de procédure alors vous serez probablement mieux conseillé par le praticien ayant fait l’intervention. N’hésitez pas à communiquer avec lui ou elle car c’est sa responsabilité de faire le suivi après une telle procédure.
      La guérison devrais être progressive mais après une semaine, il devrait y avoir de l’amélioration. Encore une fois, ne sachant exactement ce qui a été fait, consultez votre clinicien.

      • Christophe dit :

        Bonjour, merci de votre réponse.
        Cela a été fait avec bistouri et des sutures.
        Nous sommes allés au urgences et il à eu un socupred, ce qui a permit de faire dégonfler la langue.
        Il doit en prendre encore deux jours et ce matin ça va encore mieux (il souri à nouveau et n’a plu le visage fermé)

        • Dr Jules dit :

          Ceci peut donc expliquer pourquoi il y a eu autant d’enflure. Heuruex de voir que tout s’améliore et que vore fils recommence à sourire :-) !

  46. Laurie dit :

    Chute et coupure du frein labial à l’âge de 2 ans
    Bonjour,
    Ma fille de 2 ans est tombée et s’est coupée le frein labial (je ne parviens pas à voir s’il est sectionné ou juste un peu coupé).
    Est-ce grave? Dois-je consulter et si oui quel spécialiste vu qu’elle à 2 ans?
    Et pour l’aider à cicatriser est ce qu’il y a des bains de bouches type betadine adaptés à cet âge?
    Merci d’avance

    • Dr Jules dit :

      Il est peu probable que cela soit grave et il n’y a pas grand chose à faire pour cela. La cicatrisation devrait se faire naturellement sans laisser de séquelles (sous toute réserve car nous n’avons pas examiné votre enfant).

      La seule chose à vérifier est s’il y a eu du dommage aux dents ou un déplacement de leur position. Si c’est le cas, consultez votre dentiste généraliste qui vous conseillera. Si les dents ont été affectées, il est possible qu’elles changent progressivement de couleur comme cela est souvent le cas avec les traumatismes dentaires. Pour voir de tels exemples
      dans la dentition permanente.

      Assurez-vous aussi de lui nettoyer les dents et la région affectée pour éviter une infection. La guérison devrait être assez rapide. En cas de doute, communiquez avec votre dentiste.

  47. Pat1768 dit :

    Frein labiale a …57 ans !
    Bonjour,
    J’ai subit une operation du frein labiale “sur le tard”. J’ai subit ce handicape toute ma vie, et j’ai découvert par hasard que cela pouvait s’opérer.
    Cela a été fait il y a quelques jours. Mon dentiste m’a dit de faire des exercices fréquents pendant la première semaine, sinon cela ne servirait a rien. Je les ai donc fait, et j’ai l’impression d’avoir trop forcé. En tout j’ai mal a la langue: dessous, ce qui est sommes toute normale après le passage du bistouri, mais aussi au dessus. J’ai l’impression que a force de très fort dessous, la peau qui enveloppe la langue s’est fendue.
    Mon cas est fort bien illustré dans les photos C et D situées juste sous le titre “Traitement : Frénotomie et frénectomie”. c.a.d que ma langue sort relativement peu, mais avant ne pouvait depasser les dents du bas.

    Ma question: est ce normal et cela va t’il disparaitre ?

    • Dr Jules dit :

      Difficile à dire sans voir le tout cliniquement. Il est certainement normal d’avoir un inconfort de quelques jours suite à une telle intervention, surtout si elle a été faite au bistouri et que vous avez eu des points de suture. Le tout devrait guérir mais si vous avez des doutes sur la “normalité” de votre guérison, n’hésitez pas à communiquer avec celui qui a fait la frénectomie. Il est là pour répondre à vos questions et est la meilleure personne pour le faire.

  48. sofia dit :

    Frein lingual court et prognathie mandibulaire
    Bonjour
    Mon enfant à un frein lingual court, on m’a dit que ça pourra affecter la croissance de la mandibule, que ce frein va exercer une forte pression sur la mandibule ( prognathisme )

    • Dr Jules dit :

      Aucune étude que je connaisse ne mentionne la présence d’un frein lingual court comme étant un facteur étiologique possible dans le développement d’une prognathie mandibulaire.

      Un frein lingual très court qui affecteraitt sérieusement la position de la langue en la maintenant en contact contre les incisives inférieures peut peut-être les déplacer vers l’avant ou les espacer mais cela ne peut causer une croissance excessive mandibulaire. La pression serait exercée sur les dents et non sur la mandibule au complet comme le font certains appareils orthodontiques fonctionnels (voir le Herbst pour un exemple)

      Les “vraies” prognathies sont d’origine héréditaire. Il peut y avoir présence d’un frein lingual court dans une telle malocclusion mais ce n’en est pas la cause.

      Demandez à la personne qui vous a dit cela d’où provient cette information, j’aimerais le savoir. Je doute que cela ne provienne d’une étude scientifique contrôlée.

  49. Roudel Jessica dit :

    Douleur après une frénectomie linguale
    Bonjour,
    je m’appelle jessica je vien de subire une frenectomie ce matin et je n’arrive pas trop bien a parler ni a controler ma langue je ne peux plus rien manger est-ce normale???
    Et il y a beaucoup de salive qui s’accumulent dans ma bouche du coup qui fait une surcharge de salive et je n’arrive meme pas a cracher est-ce normal ?? Et on ma fait une anestesie locale pour l’info et je voudrais savoir quand cette douleure affreuse aller s’en aller??? Merci Beaucoup cordialemnt JESSICA!!

    • Dr Jules dit :

      Oui, il est normal d’avoir un certain inconfort peu de temps après une telle intervention. Le “degré” de douleur variera directement avec la sévérité de l’intervention. Une frénectomie superficielle à l’aide d’un laser n’aura pas les mêmes symptômes post-opératoires qu’une intervention plus profonde à l’aide d’un bistouri et nécessitant des points de suture pour fermer l’incision. Demandez à votre chirurgien ce qu’il considère normal pour le genre d’intervention qu’il vous a faite. Il est la meilleure personne pour vous répondre précisément.

  50. Roudel jessica dit :

    Merci pour la reponse mais en bas de la langue j’ai une sorte de petite 2ieme langue qui s’est acroché a ma langue et je commence a me poser beaucoup de question et sa c’est fait pendant que je dormais mais la veille c’etait detacher et le lendemain acroché et pouviez vous me repondre le plus vite possible est-ce normale???
    merci JESSICA

    • Dr Jules dit :

      Impossible de vous répondre sans un examen clinique alors n’hésitez pas et communiquez avec le chirurgie dès maintenant afin qu’il évalue le tout et vous rassure. IL est la meilleure personne pour vous aider.

  51. Lucie dit :

    Qui pourrait faire une frénectomie à 3 mois?
    Un docteur en clinique d’allaitement vient de diagnostiquer un frein de langue trop court à mon bébé de 3 semaines ce matin. Je suis à la recherche d’un spécialiste pour la frenectomie qui effectuerait l’opération le plus tôt possible, car j’ai vraiment mal aux mamelons à allaiter mon petit garçon !

    • Dr Jules dit :

      Il est surprenant qu’une clinique fasse de telles recommandations sans pouvoir donner des références aux parents sur les ressources disponibles dans leur région pour leur permettre donner suite à ces recommandations! À cet âge, je crois que seul un milieu hospitalier pourrait fournir l’encadrement nécessaire pour faire une telle frénectomie. Vous pourriez vous informer auprès du département de pédiatrie pour savoir s’ils offrent un tel service.

      Dans une réponse précédente, une lectrice mentionne que jadis, les sage-femmes faisaient elles-même des frénectomies linguales dès la naissance pour des cas problématiques en utilisant un ongle de leur doigt qu’elles gardaient long et “affilé” à cet effet!

  52. sabine dit :

    Frein labial et dents écartées à 3.5 ans. Est-ce grave?
    bonjour,
    ma fille de 3 ans 1/2 a le frein labial qui passe entre les dents jusqu’au palais ou presque.
    je m’en suis rendue compte il y a une quinzaine de jours, vraiment par hasard et ça m’a fait vraiment peur .
    Mon medecin traitant m’a fait une lettre pour un stomatologue , n’est ce pas les dentistes qui s’occuppent de ça habituellement ?
    Elle a les dents écartées et un peu en avant mais je croyais que c’était à cause de la sucette , là, le filet va loin derrière tellement bien qu’on a l’impression que la gencive est partagée en 2 .
    Est-ce grave ? est ce que ça peut empirer ?
    Je m’en veux vraiment de ne pas l’avoir vu + tôt …
    Merci d’avance pour vos réponses

    • Dr Jules dit :

      D’après les personnes consultées, quel est le problème d’avoir un tel frein à cet âge?

      Les dents écartée? Ce n’est pas grave et même normal. Il est même souhaitable d’avoir des espaces entres les dents antérieures temporaires.
      Il est totalement contre-indiqué de faire une frénectomie labiale à cet âge à moins qu’il y ait un problème fonctionnel MAJEUR, ce qui est rès rare. Lisez l’information au haut de cette page ainsi que les autres réponses pour en savoir plus. Tel que répondu à un autre lecteur, vous aurez autant de succès pour fermer cet espace en donnant des bananes à votre enfant! :-)

      Pour en savoir plus sur la dentition normale et les espaces dentaires

  53. mercier dit :

    bonjour

    A la naissance de mon fils qui a aujourd hui 3 ans et demi on ma dit qu il avait un frein de langue mais on ne ma rien dit d autre aujourd hui il est scolarisé et a des problème de language
    que faire pour l aider ?

    • Dr Jules dit :

      Consultez un dentiste généraliste, une orthophoniste, un pédiatre,un médecin ou toute autre personne pouvant évaluer si le frein de la langue est trop court et peut lui causer des problèmes. ILs sauront alors vous conseiller sur ce qui devrait être fait pour lui.

  54. Matenot dit :

    Frénectomie chez un nourrisson de 1 mois

    mon enfant va avoir 1 mois et elle a un frein de langue sa la gene pour boire ses biberons a la maternité  il mon dit fallait le coupée et a du mal a tirée la langue a qui je doit m’adresser. merci

    • Dr Jules dit :

      Ce serait normalement aux personnes de la maternité de vous indiquer les ressources disponibles où vous êtes pour faire une telle procédure. Ceci peut être fait par un dentiste, chirurgien maxillo-facial, pédiatre, chirurgien, stomatologue, etc.

      Consultez aussi cette autre réponse.

  55. Nicole Vaillancourt dit :

    Amincissement des lèvres et frein labial
    Bonjour et merci de prendre du temps pour ma question.
    Il y a 25 ans, je me suis fait faire deux ponts au centre de la bouche. Le chirurgien a coupé les 2 freins des gencives afin de se donner de l’espace pour travailler. Or, au fil des années, je remarque que mes lèvres diminuent de volume et amincissent de plus en plus. Je me demande s’il y a un lien avec ces coupures de freins. Que puis-je faire pour remédier à ce problème?

    • Dr Jules dit :

      Les freins sont de petits muscles attachés à la lèvre et ne devraient pas avoir d’influence sur le volume ou l’épaisseur des lèvres. Dans certains cas, un frein trop court pourrait affecter la mobilité d’une lèvre mais pas son épaisseur. Je ne peux spéculer sur la cause de l’amincissement de vos lèvres et la cause du problème doit être connue pour pouvoir tenter de remédier au problème.

      • mathias dit :

        Le stress comme cause de malocclusion?
        Bonjour, cela peut être du à un stress labial.
        Jai moi meme du stress au niveau des machoires à cause d’une mauvaise occusion, qui induisent un stress qui se diffuse dans les levres et les rend plus fine.
        Mais tout mon visage est marqué par ce stres et je suis beaucou moins beau quand je suis stressé des machoires.
        Voyez si ça a un rapport.

        • Dr Jules dit :

          NON, le stress n’est pas une cause de malocclusion et ne peut rendre les lèvres plus fines. Il n’exsite aucune base scientifique pour cette affirmation!
          Le stress peut affecter la physionomie et la position de vos mâchoires cependant et cela peut paraître esthétiquement mais ne peut causer une malocclusion.

  56. Erwan dit :

    Le frein labial est-il la cause de mes dents inclinées et de l’apparition d’un espace?
    Bonjour

    Ma correction orthodontique est presque terminée, je porte en ce moment un fil derrière les dents (qui suit des bagues) que je devrais retirer définitivement vers la fin de l’année. Mais avec les multiples cassages de ce fil entre les 2 dents du devant, elles se sont écartées et j’ai du coup un diastème de quelques millimètres (1 ou 2 je dirais, plus vers le bas que vers le haut). J’en ai parlé à mon orthodontiste lors du dernier rendez-vous, et elle m’a dit que c’était à cause du frein labial, que je pouvais faire opérer. Qu’en pensez-vous ? Est-il normal que la partie basse des dents soit plus écartée que la partie haute, près des gencives ? Si je décide de faire cette opération, quel moyen existe-t-il pour rapprocher de nouveau ces 2 dents ? Parce qu’après 3 ans d’orthodontie, c’est un peu décevant… :(

    Merci d’avance pour vos réponses.

    • Dr Jules dit :

      La cause la plus vraisemblable de l’apparition d’un espace qui est plus large près de la gencive est que l’angulation des dents a changé, les dents ont bougé. Les dents sont probablement plus inclinées l’une vers l’autre, ce qui les fait se toucher à une extrémité et créé un espace près de la gencive.

      Comme l’illustre le diagramme ci-dessous :
      (A) Des dents relativement parallèles auront un très léger espace près de la gencive et cet espace triangulaire sera normalement comblé par une papille gingivale. Le pointillé rouge représente le niveau de gencive
      (B) Si le dents sont inclinées de seulement 5° chacune (10° au total), il apparaîtra un espace beaucoup plus important indiqué par la lèche moire.
      (C) Voici le même diagramme qu’en (B) avec l’espace triangulaire indiqué en noir. Cet espace est trop grand pour être rempli par la papille gingivale.
      L’apparition d’un tel espace est causé par un changement dans l’inclinaison des dents adjacentes. La perte de gencive (abaissement du niveau gingival, récession) peut aussi contribuer à l’augmentation de la grosseur de l’espace. Cela n’a cependant rien à voir avec la présence d’un frein labial et le couper ne changera rien à ce problème. Une seule exception très rare serait si l’attache du frein était tellement basse qu’elle serait pratiquement sur la papille!

      Mauvaise inclinaison des dents et apparition d'un espace triangulaire noir inesthétique

      Dans cet autre exemple, des dents inclinées vers les côtés ou l’extérieur avant le traitement,
      -(A) ne présentent pas d’espace entre elles. La ligne pointillée indique l’inclinaison de la racine des incisives supérieures.
      -(B) Une fois les dents redressées et les racines parallèles (droites), les dents se touchent vers le bord incisif mais pas près de la gencive, ce qui cause un espace triangulaire inesthétique (indiqué par la flèche).
      -(C) La radiographie finale prise après le traitement montre que les racines sont bien inclinées. La présence de l’espace triangulaire ne peut donc s’expliquer par une malposition dentaire (mauvaise inclinaison des dents).
      inclinaison ou angulation des racines des dents causant un espace inesthétique 021083 AJR

      La solution? Si les dents sont mal inclinées, il faut les replacer orthodontiquement. Vous pouvez aussi demander à votre dentiste de combler l’espace inesthétique avec du matériau composite de la couleur de la dent pour remplir l’espace. Pour en savoir pour sur les triangles noirs entre les dents et voir des exemples de procédures pour corriger ce problème.

  57. Laure dit :

    Cicatrisation des frénectomies
    Bonjour ma fille de 4 ans viens de subir une freinectomie de lèvre supérieur et de la langue je voudrais savoir quelle est la technique pour la cicatrisation. Le dentiste qui a réaliser l’opération ma dit d’écarter les tissu de levre supérieur et de masser sous la langue est ce suffisant?

    • Dr Jules dit :

      Ce que vous avez fait devrait être suffisant.
      Il y a rarement des problèmes de guérison avec ces procédures. La langue étant mobile continuellement et naturellement, il est peu probable que le frein coupé sera “ré-attache” ou reprenne. Pour le frein labial, après 1-2 jours, la cicatrisation est bien en marche et la lèvre ne s’y ré-attachera pas.

  58. Mamina dit :

    Je suis inquiète pour mon petit fils de 7 ans. Ses dents définitives poussent très écartées et de travers et on se demande comment toutes les dents vont pouvoir rentrer dans sa bouche. Un dentiste a parlé de frein et qu’il faudrait le faire prendre en charge par un orthophoniste car des troubles de l’élocution peuvent survenir plus tard puis par un orthodontiste. Je ne comprends pas le rôle de l’orthophoniste. Merci de vos conseils.

    • Dr Jules dit :

      Concernant le frein labial, je ne peux rien ajouter à ce qui a été écrit dans cette page et se résumant à ne pas le faire couper tant que les canines permanentes ne sont pas sorties. L’orthophonie aura un rôle très limité s’il y a présence d’une malocclusion significative (béance antérieure, écart important entre les mâchoires, etc.) mais certains praticiens recommandent d’y avoir recours quand même.

  59. Raymond dit :

    Une frénectomie linguale modifierait-elle mon sourire à 60 ans?
    Bonjour,
    J’ai 60 ans, je n’ai jamais pu sourire, on n’a jamais vu mes
    dents d’en haut, ma languesort seulement 1/2 pouce , et j’ai
    toujours eu un double menton, est-ce qu’une frectomie labiale
    et ou languale serait conseillé ?
    Merci d’avance de me conseiller .

    • Dr Jules dit :

      Pauvre vous! À 60 ans il est temps que vous puissiez sourire :-) !
      Je ne peux dire si une frénectomie serait indiquée dans votre cas mais une consultation avec un orthodontiste, dentiste ou autre personne apte à évaluer la mobilité de votre langue pourrait vous le confirmer. Cependant, une telle procédure (frénectomie) ne pourrait que changer la mobilité de votre langue et ne changerait rien à vos dent et votre sourire. Consultez un orthodontiste certifié à ce sujet, il n’est pas trop tard pour envisager l’orthodontie à votre âge.

      Pour en savoir plus sur l’orthodontie pour adultes. plusadultes

  60. Marie-Andrée dit :


    L’ORL a fait une frénectomie lors de l’amygdalectomie.

    Bonjour,
    Ma fille de 7 ans s’est fait opérée pour une frénectomie en même temps que l’ablation des amygdales, adénoïdes et tubes. L’ORL nous a demandé comme elle était sous anesthésie s’il pouvait procéder à la frénectomie en même temps, on en avait déjà parlé il y avait 2 ans… Bref, aussi bien faire tout en même temps et éviter d’autres interventions plus tard. Elle a un gros espace entre les incisives supérieures et elles poussent vers l’extérieur légèrement. Nous sommes à 4 jours post-op et cela semble bien guérir sauf que le rebord interne d’une incisive est plus visible haute sur la gencive, comme un déchaussement de gencive (la peau de la gencive à été trop coupé?) cela m’inquiète… Nous allons essayer de revoir le médecin cette semaine. Est-ce normal ? La cicatrisation peut-elle refermer l’incision haute? Il n’ y a pas de point de sutures non plus…

    Merci.

    • Dr Jules dit :

      Cette frénectomie n’était pas indiquée il y a 2 ans tout comme elle ne servira à rien maintenant. Lisez l’information dans cette page pour vous en convaincre. L’espace entre ses incisives persistera. Quel était le but recherché par cette frénectomie???
      Demandez à l’ORL comment il peut expliquer qu’une frénectomie puisse causer une récession gingivale car je n’ai pas de réponse et NON, ce n’est pas normal. A-t-il fait une gingivectomie ou une frénectomie? La cicatrisation ne changera absolument rien au niveau de gencive sur l’incisive.

  61. Marie-Andrée dit :

    J’ai bien lu cette page, mais trop tard, malheureusement. Et je regrette amèrement l’intervention. J’ai vu l’ORL ce matin qui m’a dit que ça ne l’inquiétait pas, que la cicatrisation se ferait par epithélisation. Je ne suis pas convaincue du tout! Maintenant que c’est fait, est-ce que je serais mieux de consulter ma dentiste pour voir si elle peut faire quelque chose. J’avoue que je suis très découragée… On était mal renseigné et la décision s’est prise vite. Merci.

    • Dr Jules dit :

      Il n’y a aucun doute qu’il y aura cicatrisation adéquate et , de ce point de vue, ce n’est pas inquiétant mais cela de fera pas repousser la gencive manquante s’il en manque.
      Cependant, il faut mettre les choses en perspective car, à 7 ans, l’incisive affectée n’est pas complètement poussée et le niveau de gencive qui recouvre la dent est beaucoup plus bas que ce qu’il sera à l’âge adulte. Il doit encore se produire, pendant plusieurs années, un phénomène appelé l’ “éruption passive” par lequel le niveau de gencive recouvrant la dent va remonter progressivement et dégager davantage la dent. Je n’ai pas vu le cas mais je ne crois pas qu’il soit nécessaire de faire une autre intervention gingivale à ce moment pour cette condition (et surtout pas de greffe gingivale maintenant). Faites un suivi régulier avec votre orthodontiste qui saura vous conseiller adéquatement en temps et lieu.
      N’ayez pas de remords d’avoir fait cette intervention, même si elle n’apportera pas grand chose, elle ne devrait pas être vraiment dommageable à long terme.

      Question… Quel était le but visé par cette frénectomie d’après l’ORL?

  62. Thomas dit :

    Les dentiste insiste pour faire une frénectomie à 6 ans
    Bonjour,

    Le dentiste de mon fils recommande de lui faire une frenoctomie pour son frein labial car il descend trop bas.

    Il a 6 ans, vient de perdre une palette, l’autre palette branle.. Le dentiste ns dit que ca pourrait provoquer des troubles d’élocution éventuellement ou encore un espace entre ses dents et qu’il est temps de le faire…à lire votre site, je comprends qu’il est trop tôt pour une telle intervention? Sinon, est-ce qu’on devrait aller voir un ortho avant?

    Merci!

    • Dr Jules dit :

      Pas besoin de voir un orthodontiste pour cela à ce moment. Si le contenu de cette section et les commentaires précédents n’ont pu vous convaincre qu’une telle frénectomie est totalement contre-indiquée à cet âge, je ne sais pas quoi ajouter pour vous convaincre!

  63. Thomas dit :

    Merci bcq….je commence à lire sur le sujet….vs le dentiste ns a fait cette recommandation ce pm…je pensais que c’était banal comme intervention…avant de voir vos infos…. Je m’inquiète maintenant vs mon dentiste…..!?!

    • Dr Jules dit :

      Une frénectomie n’est pas une intervention compliquée. C’est plutôt simple mais la vraie question est est-elle indiquée à ce moment et la réponse est NON!

  64. Sarah dit :

    Fumer peut-il nuire à la guérison?
    je vais me faire coupé le frein, je voulais savoir si fumer porte des conséquences après par rapport a la cicatrisation, ou possibilité que sa se ré-ouvre..?

    • Dr Jules dit :

      Que ce soit un frénectomie linguale ou labiale, ou toute autre intervention dans la bouche le tabagisme sous toutes ses formes peut nuire à une bonne guérison. Ce genre d’intervention n’a rarement de complications cependant. Pour en savoir plus sur le tabagisme et la bouche.

  65. Thomas dit :

    Ok..ns ne le ferons pas….mais question existentielle…. comment avoir confiance à son dentiste par la suite…car sans avoir vu votre site, c’est certain que j’aurais fait faire l’intervention à mon fils..!?!? Pourquoi des dentistes recommandent encore ça? J’imagine que je devrais changer de dentiste? Des suggestions :-) ? Merci encore vs vos conseils!

    • Dr Jules dit :

      Je ne crois pas que vous devez changer de dentiste seulement à cause de cet évènement. Pourquoi les praticiens (dentistes, Médecins, ORL, etc.) recommandent-ils cette procédure en si bas âge? Parce qu’ils sont mal informés. Il ne faut pas nécessairement les blâmer. S’ils se sont fait enseigner une certaine approche ou protocole thérapeutique pour un problème, c’est ce qu’ils utiliserons. Certains de ces protocoles cahngent avec les années mais les praticiens ne sont pas toujours à jour. Concernant les frénectomies (labiales du moins), la litérature orthodontique est claire sur la non indication d’intervenir avant l’éruption des canines permanentes depuis au moins 1972, date des premières publications dans les périodiques scientifiques orthodontiques (Edwards et Al. AJODO -1972) et régulièrement par la suite.

      Cette “controverse” est similaires aux recommandations d’extraire des dents de sagesse pour éviter que les autres dents ne se déplacent avec le temps. Ceci est un mythe plus qu’une réalité réfuté depuis longtemps mais ces extractions sont encore encore régulièrement recommandées pour cette raison. Pourquoi? Il faut croire que les gens n’ont pas les mêmes sources d’information! Pour en savoir plus sur les dents de sagesse et leur influence sur la dentition et l’occlusion.

      Par contre, si les procédures proposées par votre dentiste sont régulièrement controversées, il serait logique de vous poser des questions. En cas de doute, demandez une seconde opinion pour des traitements complexes.

  66. Sophie dit :

    Ostéotomie et frénectomie
    Bonjour,

    J’ai eu une osteotomie mandibulaire et frenectomie linguale et labiale il y a 15 jours… Ayant toujours des douleurs au niveau du frein inférieur j’aurais voulu avoir une idée du temps de cicatrisation de toutes ces plaies…

    Merci!

    • Dr Jules dit :

      Une frénectomie linguale devrait normalement présenter une belle guérison après 2 semaines. Si ce n’est pas le cas, retournez montrer le tout à votre chirurgien. Les coupes d’ostéotomies peuvent présenter plus de variation dans leur guérison et des complications peuvent être possibles. Parlez-en aussi à votre chirurgien.

  67. pauline dit :

    Dois-je faire couper mon frein lingual pour éviter une récidive des corrections orthodontiques.
    Bonjour,
    J’ai un frein lingual court depuis que je suis toute petite et je n’est jamais eu recourt à une frenetomie ou autres opérations. A l’heure actuelle j’aimerai me couper mon frein lingual (je dois preciser que j’ai 15 ans). Il a 2 ans j’ai eu des bagues car mes dents étaiens droites. Selon mon orthodentiste cela était du à une mauvaise respiration la nuit: je respirais par la bouche.

    Après réflexion et après avoir lu votre article je pense que c’est dû à mon frein lingual trop court cependant mon orthodentiste ne m’en a jamais parler, il ne m’a jamais proposé de me le “couper”. Faut-il que je lui en parle? Car maintenant mes dents sont droites mais j’ai peur que cela revienne au point de depart à cause de mon F.L. trop court. Ai-je raison de m’inquiter? Mon orthodentiste peut-il pratiquer ce genre d’opération ou faut-il que ce soit un chirurgien specialisé?
    Merci d’avance pour vos réponses.

    • Dr Jules dit :

      Il est peu probable que seul le frein lingual à lui seul puisse causer une récidive et des déplacements dentaires. Cela peut être possible, en théorie, dans des cas très sévères affectant sérieusement la mobilité de la langue. Si tel était votre cas, il est certain que quelqu’un vous l’aurait mentionné déjà. Il peut y avoir des indications pour couper ce frein mais je ne crois pas que le faire dans le but d’éviter un changement de votre occlusion soit indiqué. De plus, si vous maintenez votre frein et que vous voyez des déplacements, ce ne sera probablement pas à cause de ce frein. Plusieurs causes et forces peuvent expliquer les récidives. Assurez-vous d’avoir des attelles de rétention fixes, cela peut garantir une meilleure stabilité qu’une frénectomie probablement.

      Pour en savoir plus sur la rétention orthodontique et la stabilité des corrections.

      Certains orthodontistes et dentistes peuvent faire une frénectomie, il faudrait vous informer auprès d’eux.

  68. pauline dit :

    Merci beaucoup pour vos réponses.

  69. elo dit :

    Bonjour, je viens de faire couper mon frein de langue (j’ai 18 ans) mais j’ai du mal à parler et dès que je mange ou bois n’importe quoi j’ai très mal. Au bout de combien de temps la douleur va t elle se dissiper et que puis-je manger en attendant ?

    Est-il recommandé de prends des bains de bouche ou du Dextril ?

    Merci

    • Dr Jules dit :

      L’inconfort dure habituellement quelques jours et diminue progressivement. Vous devriez pouvoir maintenir une diète relativement normale car le frein n’est pas vraiment sollicité lors de la mastication. Si vos symptômes ne diminuent pas ou que vous continuer à avoir une douleur importante en mangeant, n’hésitez pas à en parler au praticien ayant fait l’intervention.

  70. elo dit :

    Un frein lingual coupé peut-il se reformer?
    Bonjour,

    En effet la douleur est partie au bout de quelques jours, c’est surtout le premier jour qui était douloureux. Néanmoins, en sortant de l’opération, je pouvais sortir ma langue au niveau de mon menton et la lever, mais maintenant que c’est “cicatrisé”, je revois un frein de langue qui se forme et je n’arrive plus à sortir ma langue qu’au niveau de ma lèvre inférieure. Comment est-ce possible ? Le chirurgien n’aurait-il pas assez coupé ?

    Mon médecin généraliste m’a dit que ce pouvait être lié à une inflammation, mais je ne pense pas que cela en soit la cause… Le chirurgien qui m’a opéré est en vacances, je ne peux donc pas le consulter directement…

    Merci d’avance pour vos conseils

    • Dr Jules dit :

      IL est peu probable qu’un frein lingual coupé ou excisé ne “réapparaisse” après l’intervention, pour ne pas dire “impossible”! Je ne peux expliquer le phénomène que vous décrivez sans le voir mais parlez-en au chirurgien qui vous a traité lorsque ce sera possible, il aura certainement une explication logique. Il est aussi possible que la présence d’inflammation réduise l’amplitude des mouvements de votre langue. Les tissus enflés sont plus sensibles et moins “malléables”. Si c’était la cause de votre problème, la mobilité de votre langue devrait revenir progressivement à la normale avec le temps (quelques jours, semaines). Revenez nous faire part de la conclusion de cette histoire!

  71. carodetof dit :

    Un frein lingual trop court peut-il causer une dysphasie?
    Bonjour

    Mon fils de 5 ans à une dysphasie (trouble important du langage), peut il y avoir un lien entre dysphasie et frein de langue, sachant qu’en plus l’allaitement à été un echec car il ne savait pas boire au sein à la naissance?
    Mon fils a vu de nombreux spécialistes (dont l’orl) et a fait beaucoup d’examen (audiogramme, eeg, irm…) mais jamais personne ne lui a ouvert la bouche pour voir sa langue, qui consulter?
    Y a t’il des orl spécialisé en frein de langue?
    Quels sont les symptomes d’un freins de langue trop courts?

    Par avance, merci beaucoup.

    • Dr Jules dit :

      Le frein de la langue peut certainement affecter l’allaitement des nourrissons mais je n’ai jamais entendu parler que cela puisse influencer le développement au point de causer une dysphasie. Un dentiste généraliste ou un pédiatre seraient de bonnes personnes à consulter pour faire évaluer le frein de votre enfant. Une orthophoniste serait aussi en mesure de déterminer l’impact du frein sur le langage de votre enfant et faire des recommandations appropriées.

      Un frein trop court affectera la mobilité de la langue, peut affecter l’allaitement chez le nourrisson, la phonétique et prononciation et dans certains cas le développement des arcades dentaires et peut ainsi contribuer indirectement au développement de malocclusions.

  72. Maxime dit :

    Bonjour,

    Je possède un diastème d’environ 2mm. Etant plus jeune je me suis cassé une dent jusqu’à la pulpe, j’ai donc une fausse dent à 25ans… Je voudrais savoir si il est donc possible de supprimer mon diastème et combien de temps cela prend t il.

    D’avance merci pour votre réponse.

    • Dr Jules dit :

      Oui, il est certainement possible de fermer un tel espace. Vous verrez plusieurs exemple dans cette section sur les espaces et diastèmes dentaires. La durée de la correction dépendra de ce qui sera fait comme autres corrections mais la simple fermeture d’un espase peut se faire à raison de ± 1 mm par mois.

  73. Silver dit :

    Bonjour,
    J’ai 15 ans et cela fait plus de 2 ans que je possède un appareil dentaire, je l’ai eu le 10/06/2011. Récemment mon orthodontiste m’a mis des chaînettes pour resserrer mes dents mais il se trouve que je possède un frein au niveau de la lèvre supérieure (entre mes deux incisives) et cela fait très mal: je n’arrive plus à me brosser les dents ni à manger; tous les matins quand je me réveille, ma gencive est gonflée (gencive interne). Mon orthodontiste ne fait pas de frénectomie, donc il m’a conseillé d’aller voir un dentiste qualifié pour. Je voulais savoir si il était possible de réaliser cette opération même si je porte un appareil dentaire ? Et quel est le prix approximatif d’une telle opération ? Merci d’avance.

    • Dr Jules dit :

      IL n,Y a aucun problème à faire une frénectomie pendant que vous avez des appareils orthodontiques. IL s’agit de trouver une personne qui accepte de le faire mais ce n’est pas une procédure difficile.
      Pour le coût, il y a trop de variations selon qui le fait et où vous demeurez. Certains orthodontiste qui font la procédure eux-même ne chargeront rien tandis que si vous êtes dirigé(e) à un spécialiste cela peut être plus coûteux mais ce n’est pas une procédure très dispendieuse, peu importe qui le fera!

  74. inkvisitor dit :

    Une frénectomie labiale peut-elle aider un sourire gingival?
    Bonjour Docteur,
    J’ai une sourire legerement gingival. Est ce qu’une frenectomie labiale peur y remedier ? j’ai lu un tas des temoignages contradictoires sur le net : il y a en a ceux qui n’ont plus de sourire ginvigal apres cette procedure, ceux qui sont mecontant du resultat : levre qui remonte pas bien ou au contraire, remonte encore plus ( !!!) et ceux qui n’ont pas vu de difference. A l’epoque, un plasticien avait deja voulu me la couper quand je me suis plaigne de ma sourire, en precisant que ” le frein ne tient pas trop ma levre”, mais j’avais un contretemps ca ne s’est pas fait.

    Merci d’avance

    • Dr Jules dit :

      NON, au contraire! Le fait de détacher la lèvre du frein ne la fera pas descendre davantage, ce qui serait nécessaire dans un sourire gingival. Si cela a un effet sur la position de la lèvre, une frénectomie permettra une plus grande mobilité verticale ce qui dégagera davantage la gencive qui sera plus visible et empirera le sourire gingival!

      Un sourire gingival n’est pas nécessairement causé par une lèvre supérieure trop courte et la première chose à déterminer pour traiter un tel sourire est la cause de ce sourire, ce qui peut varier d’un cas à l’autre. Pour en savoir plus, lisez cette réponse discutant des causes et traitements d’un sourire gingival.

      Lisez aussi cette réponse discutant du “sourire idéal” ainsi que cet article sur “L’esthétique du sourire” dont est tiré l’illustration suivante :

      Proportion des dents et gencive pour un sourire harmonieus et esthétique Afin de maximiser l’esthétique du sourire, les mouvements orthodontiques permettent de déplacer les dents de façon à respecter des “règles” et proportions établies par la nature.

      • inkvisitor dit :

        Bonsoir,

        Merci beaucoup Docteur, vous m’avais rassure ( je voulais pas de ce traitement, :) ). Je suis deja un traitement orthodontique ( but – reculer les dents de devant), je vais en parler a mon othodontiste pour voir les solutions possibles ( gingivectomie ?).

        Je vous souhaite une tres bonne soiree :)

  75. Iloufa dit :

    Guérison après une frénectomie linguale
    bonjour Docteur
    merci pour votre site trés utile et interessant.

    ma fille de 6 ans (trés intelligente, éveillée, joueuse, souriante et mignonne…) avait des difficultés à parler correctemet jusqu’à l’age de quatre ans, petit à petit son langage s’est très bien amélioré sauf pour les deux lettres arabes equivalant aux deux sons de R (dans revenir et travailler). l’orthophoniste m’a conseillé de voir d’abord un ORL avant de la prendre en charge. Celui-ci a tout de suite jugé que c’est dû au frein lingual et a recommandé une frenectomie. elle l’a faite avant hier (et j’espère que je ne le regretterai pas! car je viens de realiser que la décision a été prise hativement) les questions que je me pose maintenant sont les suivantes:

    - Dans combien de jours pourra t-elle manger normalement? sachant que l’ORL a recommandé une alimentation liquide froide pendant 3 j puis liquide tiede pendant 7j! mais elle a souvent faim et demande à manger normalement.
    - quand faut-il envisager les séances avec l’orthophoniste? et surtout cette intervetion peut-elle avoir des conséquences négatives plus tard quand elle sera grande?
    je vous remercie bcp pour tout ce que vous faites pour nous lecteurs et parents inquiets.

    • Dr Jules dit :

      La guérison pour une frénectomie linguale est assez rapide. Votre fille devrait voir une amélioration en quelques jours, se rétablir rapidement et pouvoir manger normalement en 7-10 jours (peut-être moins mais cela peut varier d’une personne l’autre). Suivez les recommandations de l’ORL mais il est important qu’elle se nourrisse bien.

      Demandez à l’orthophoniste quand elle veut revoir votre enfant mais, dès que la guérison est bonne, sa langue sera aussi fonctionnelle qu’avant (et même mieux).

  76. eve dit :

    Frénectomie labiale pour dégager les dents d’un enfant de 16 mois?
    Bonjour
    J ai lu tous les commentaires et vu qu il etait déconseillé de faire une frénectomie labiale sauf cas exceptionnel. Ma fille a un frein qui est situé plus bas que le haut de ses dents. Lorsqu’elle sourit elle ne peut pas découvrir ses dents. Je pense que cela pourra poser probleme pour brosser le haut de ses dents. Elle a 16 mois. Dans ce cas est ce que cette intervention doit etre faite maintenant ?
    Merci

    • Dr Jules dit :

      NON, à moins d’un problème fonctionnel très important, une frénectomie n’est pas indiquée en bas âge. Vous ne devriez pas avoir de problème pour l’hygiène buccale à cause d’un frein labial attaché plus bas que la normale.

  77. Mélanie dit :

    Bonjour, j’ai 15 ans.
    Mon orthodontiste me mettra l’appareil dentaire en novembre et le traitement durera environ 1 an et demi ou 2 ans. J’ai un diastème et je lui ai dit que je voulais le fermer, il m’a donc dit qu’il me fera faire une frénectomie par mon chirurgien-dentiste, mon dentiste habituel. Mais je me pose la question, je la subirait avant ou après l’espace fermée ? Au bout de combien de temps se fermera-t’il environ (diastème de 2,5mm) ?

    • Dr Jules dit :

      Si vous avez bien lu l’information dans cette même page, vous aurez compris que la frénectomie ne changera rien à la fermeture de votre diastème que ce soit fait avant ou après la fermeture de l’espace. Si votre orthodontiste recommande une frénectomie avant de fermer le diastème, il ne souscrit certainement pas aux théories supportées par les associations d’orthodontistes.

      Un diastème de 2 mm peut se fermer en quelques semaines si on le veut.

  78. vincent dit :

    Est-ce qu’une frenectopie pour le frein labial faite au laser est moins risquée pour les tissus cicatriciels?

    • Dr Jules dit :

      Si c’est une frénectomie superficielle, le tissus cicatriciel est moins problématique, que ce soit fait au laser ou autrement. SI la frénectomie est profonde (dans l’os), le tissus cicatriciel sera problématique peu importe la technique aussi. C’est plutôt une question de quel type de frénectomie est pratiquée.

  79. vincent dit :

    Frénectomie avant la sortie des centrales?
    Mon dentiste me dit qu’il faut faire une frenectomie labial avant que les palettes poussent chez un enfant de 7 ans..est-ce que c’est une nouvelle théorie? Selon lui, il serait trop tard pour le faire par la suite…

    • Dr Jules dit :

      Votre dentiste n’est évidemment pas au courant de la littérature orthodontique sur ce sujet. C’est encore plus ridicule d’envisager une frénectomie “avant que les palettes poussent chez un enfant de 7 ans…” que de le faire à 8,9 ou 10 ans une fois les incisives sorties. Si la lecture de cette section de notre site Internet ainsi que des réponses précédentes ne vous convainc pas, je ne peux rien faire de plus…

  80. Valérie dit :

    Pourquoi l’orthodontiste insiste pour faire faire une frénectomie labiale?
    Bonjour,

    Mon fils de 9ans et demi suit un traitement orthodontique depuis un an. Il a commencé par porter un disjoncteur au palais, puis des bagues sur l’arcade supérieure. Les bagues ont été enlevées et depuis 6 mois il porte un activateur la nuit. Le traitement va prochainement être interrompu provisoirement pour reprendre dans quelques années.

    Avant l’interruption, l’orthodontiste insiste pour que je fasse réaliser à mon fils une frénectomie labiale supérieure. Pourtant mon fils n’a jamais eu d’espacement entre ces incisives, sauf au moment de la disjonction, ce qui parait-il était normal. Et de plus cet espacement c’est rapidement refermé avec les bagues.

    Je ne comprend pas la nécessité de ce geste. Existent-t-il d’autres indications à une frénectomie labiale supérieure en dehors des cas de diastème ?

    Merci.

    • Dr Jules dit :

      Honnêtement, je n’en ai aucune idée car personnellement, j’insisterais pour qu’il ne subisse pas une telle intervention! IL faudrait lui demander ce qu’il espère obtenir avec une frénectomie en si bas âge et en l’absence de problèmes reliés au frein labial.
      Les cas de diastème, comme vous mentionnez, ne sont même pas une indication pour une frénectomie à cet âge (sauf dans de très rares cas, et je n’en ai pas encore vu un exemple en 25 ans!).
      Lisez l’information dans cette page et dans les autres réponses pour en savoir plus. Il n’y a aucune base scientifique pour justifier une telle frénectomie à 9 ans.

      • Valérie dit :

        L’orthodontiste refuse de traiter sans frénectomie!
        Bonjour,

        Voilà la réponse de l’orthodontiste : “le frein labial supérieur descendrait trop bas et risquerait plus tard de provoquer des problèmes gingivaux et de déchaussement de dent. De plus la frénectomie faciliterait le travail de l’orthodontiste.”
        Le traitement est maintenant interrompu dans l’attente de la poussée des dents de 12 ans et l’orthodontiste me dit qu’il refusera de le reprendre si cette frénectomie n’est pas faite.

        Je ne sais plus quoi en penser !

        Je vous remercie de vos conseils,
        Cordialement.

        • Dr Jules dit :

          Je ne suis pas d’accord avec la position de votre orthodontiste mais vous devez faire confiance au praticien qui vous traitera (ou votre enfant).

          Je n’ai jamais vu un frein labial supérieur qui cause une récession gingivale sur une centrale. On peut parfois voir cela se produire à la mandibule mais si votre orthodontiste a déjà vu de tel cas à l’arcade supérieure, j’aimerais bien qu’il partage des photos avec les lecteurs de ce blogue car dans toute ma carrière, ça serait une première!

          • @Valérie,

            Si l’orthodontiste refuse de reprendre votre enfant si vous ne lui faites pas faire de frénectomie, vous irez voir un autre orthodontiste. C’est aussi simple que cela.

            Je n’ai jamais vu de frein labial supérieur causer une récession gingivale sur les incisives supérieures en 30 ans de carrière.

  81. jamal dit :

    Problème de ronflement et perturbation du sommeil à 4 ans
    bonjour,
    Mon fils a 4 ans, il a commencé à parler un peu tard et maintenant quand il parle il a des difficultés à prononcer quelques lettres. Dernièrement je l’ai ramené chez un ORL pour un problème de ronflement et perturbation du sommeil avec le nez bouché et ce dernier m’a dit que c’est un problème de végétation et qu’il faudra procéder à leur ablation. En profitant de l’occasion je lui ai exposé le problème phonétique de mon enfant et il est allé directement vérifier en dessous de sa langue et il m’a dit qu’il a un frein de langue et qu’il pourra l’inciser en même temps quand il va lui faire l’ablation des végétations puisque ces deux interventions ne présentent aucun danger pour mon enfant.
    J’aimerai avoir votre avis docteur et merci.

    • Dr Jules dit :

      Une des causes principales de troubles respiratoires du sommeil chez l’enfant est la présence de tissus adénoïdiens volumineux (amygdales et végétations) et la solution à ce problème est l’excision de ces tissus lorsqu’ils sont problématiques. Si votre ORL a déterminé qu’il serait indiqué de faire l’ablation de ces tissus, fiez-vous à lui, surtout en présence de ronflement et/ou d’apnée du sommeil.

      La frénectomie linguale est une intervention mineure et peu incommodante pour les patients alors l’ORL pourra certainement la faire lors d’une seule session en salle opératoire.

      Pour en savoir plus sur troubles respiratoires du sommeil chez l’enfant.

  82. Anne dit :

    Problèmes parodontaux, espace qui apparaît et frénectomie
    Bonjour,
    j’ai 47 ans, j’ai été traitée l’année dernière pour une parodontie agressive mais mes incisives supérieures ont maintenant un diastème de 3 mm et la gencive et l’os ont vraiment beaucoup reculé au point que ces dents bougent un peu, ce qui explique l’écart.
    Le premier dentiste qui m’a soigné la parodontie voudrait m’arracher l’incisive droite (qui fait déjà partie d’un bridge avec une canine qui n’existe plus) pour me poser un dentier car les implants risquent de ne pas tenir.

    Le second dentiste que je suis allée consulter me propose une frénectomie supérieure (merci, je sais grâce à vous quel nom cela porte) avec une attelle de rétention pour lier les deux incisives, ceci en espérant que dans trois mois seront améliorés et la stabilité et l’écart entre mes dents.

    Ma question est donc: est-ce que cela va marcher? à mon âge la frénectomie peut-elle éviter que se poursuivent l’écartement de mes dents ou c’est illusoire?

    Merci de votre réponse.

    • Dr Jules dit :

      La priorité devrait de s’assurer que vos problèmes parodontaux sont sous contrôle car, peu importe le plan de traitement qui sera proposé, il est voué à l’échec si les tissus de support des dents (os et gencive) ne tiennent pas le coup. Pour en savoir plus sur le parodonte.
      Votre espace qui apparait entre les dents antérieures, combiné à la présence de problèmes parodontaux ressemble à ce qui arrive dans les cas d’affaissement postérieur de l’occlusion

      Une autre frénectomie inutile!
      Quant à la frénectomie, vous avez aussi certainement lu l’information ci-haut qui explique que cela ne changera rien à la présence du diastème car le frein labial n’est pas la cause de votre espace de 3 mm qui est apparu avec le temps. La frénectomie ne fermera pas un espace de 3 mm. Il faut premièrement tenter de déterminer quelle est la cause (étiologie) de l’apparition de cet espace. Mettre une attelle de rétention ne servira à rien si l’espace n’est pas fermé! Et comment votre dentiste compte-t-il fermer cet espace?
      Même si une attelle est posée, les dents pourront continuer à bouge (avancer) si la cause générant les forces déplaçant les dents n’est pas contrôlée. L’âge n’a rien à voir avec le fait que la frénectomie “fonctionne” ou pas. La vrai question est : “est-il indiqué de faire une frénectomie” et si le but de cette intervention est d’espérer que l’espace ferme, la réponse est NON!

      Vous aurez autant de succès en mangeant des bananes qu’en faisant cette frénectomie!

      • Anne dit :

        Merci de votre réponse.
        Au dire des deux dentistes et après un an de soin de ma parodontie (surfaçage et arrachage d’une dent trop infectée) mes problèmes parodontaux sont sous contrôle avec une très bonne hygiène et le fait que j’ai arrêté de fumer. Je ne regagnerai pas cependant gencives et os perdus.

        J’ai bien lu les deux liens que vous me proposez. Si je comprends bien, c’est certainement un affaissement postérieur de l’occlusion, car on m’a arraché la 14 (prémolaire) enfant pour me poser un appareil, puis enceinte à 30 ans j’ai cassé la 12 (incisive) et enfin la 16 (molaire) m’a été arraché cet été.
        Il y a 3 ans, mes incisives supérieures se sont écartées, suite à une dépression et un avortement au RU (pour moi les prises d’hormones sont liées à mes problèmes dentaires) mes incisives inférieures les poussent légèrement vers l’avant à chaque occlusion.

        Je désespère un peu, car je voudrais garder mes dents le plus longtemps possible et mon bridge a été fait par un ami qui a très bien travaillé la couleur (je suis une des victimes de la tétracycline).
        Le premier dentiste dit que j’ai un foyer infectieux autour de la 11 (incisive) qu’il veut donc retirer pour poser un dentier, le deuxième dit que ma dent peut encore tenir car elle est sur un bridge.
        Je crois qu’il faudrait accepter d’attendre l’évolution inconnue de mes dents… je ne sais plus.

        • Dr Jules dit :

          Il faut voir si l’infection peut être contrôlée et si oui et que le parodonte est d’assez bonne qualité, je ne vois pas pourquoi vous ne pourriez pas garder vos dents et envisager un traitement d’orthodontie. N’hésitez pas à demander une autre opinion avec un orthodontiste certifié qui traite les adultes avec problèmes parodontaux car l’approche peut être différente avec un tel praticien.

        • Dr Jules dit :

          Addendum…

          L’apparition d’un diastème important et le fait que vous ayez eu des problèmes parodontaux sont peut-être reliés. Si vous avez un surplomb vertical excessif (les dents du haut qui recouvrent excessivement celles du bas) à l’avant, le fait de perdre du support pour les dents (parodonte) peut permettre à vos incisives supérieures de se déplacer avec ce qui était jadis (avant la perte osseuse) une force normale appliquée sur les dents. Ceci ressemble un peu au phénomène d’affaissement postérieur de l’occlusion. illustré par les diagrammes ci-dessous. Pour en savoir plus sur ce sujet.

          La perte de dents postérieures mène à l'affaissement postérieur de l'occlusion (posterior bite collapse)

          • Anne dit :

            Effectivement, l’écartement des incisives supérieures est du à la perte du parodonte des incisives inférieures (gencives et os) qui ont légèrement basculées vers l’avant et repoussent maintenant les supérieures comme sur la figure D.
            C’est pour cela que je doutais qu’en attachant les deux incisives supérieures et en coupant le frein du haut, ça change quoique ce soit car les dents bougent à cause de ce chevauchement et vous avez confirmé mes doutes.
            Après vos conseils, j’ai annulé les deux options: arrachage ou frenectomie! et j’attends de supporter une nouvelle visite pour aller voir un orthodontiste.
            (Ma vie dentaire est un enfer depuis que je suis enfant!)
            Merci pour ces précisions
            Anne

            • Dr Jules dit :

              En effet, vu que la présence de ce frein labial n’est pas la cause des problèmes que vous décrivez, l’éliminer ne changera rien. Il vous faut un bon diagnostic et un plan de traitement élaboré en fonction de ce diagnostic. Ceci peut nécessiter un suivi parodontal avant d’envisager l’orthodontie. Avec e bons conseils, vous devriez pouvoir sortir de l’”enfer”!

  83. Anne dit :

    Merci de votre suivi sur ce site, c’est très généreux.
    Je vais suivre vos conseils et ne pas faire cette frénectomie.

  84. Pascal dit :

    Bonjour Docteur,
    Ma fille de 9 ans doit subir une frénectomie pour raison orthodontique. En effet elle a une incisive centrale superieure en malposition, c’est-a-dire, pas à la même hauteur que l’autre et legerement en avant. Elle possède un frein labial superieur assez long, mais il n’y a pas de diasteme. L’orthodontiste et le dentiste souhaitent faire une frénectomie pour soit disant permettre a la dent de descendre avec plus de facilité et surtout pour eviter qu’une fois le travail effectué, la malposition réapparaisse plus tard. D’un autre coté mon père qui est ancien stomato a la retraite lui me déconseille cette intervention sous prétexte qu’il existe un risque de modification du sourire et que dans son cas cela ne se justifie pas. Qui croire compte tenu que mon père a un age tres avancé et que les techniques ont sans doute évoluées depuis son temps.
    Il est à noter que ma fille continue de sucer son pouce malgré nos efforts pour l’en dissuader.
    Je vous remercie par avance de bien vouloir me donner voter avis sur la question.
    Cordialement

    • Dr Jules dit :

      Une frénectomie pour “raison orthodontique” 9 ans? Il n’y a pas de raison orthodontique pour faire une telle intervention à cet âge. Vous n’avez qu’ lire l’information de cette page et les réponses précédentes.

      Faite couper tous les tissus que vous voulez, ce n’est pas cela qui corrigera la malposition des incisives de votre fille.
      Votre père a partiellement raison, une frénectomie n’est pas indiquée mais pas pour la raison qu’il mentionne car cela n’affecterait pas le sourire. Les techniques de frénectomie ont en effet un peu changé avec les années mais pas les indications.

      • Pascal dit :

        Merci pour cette réponse rapide. Je vais donc annuler l’intervention prévue et essayer de convaincre l’orthodontiste du non fondé de la frénectomie.
        Cordialement

  85. Iloufa dit :

    La frénectomie linguale de notre fille de 6 ans a donné d’excellents résultats
    Bonjour Docteur, bonjour à tous
    je vous ai écrit au sujet de la frenectomie qu’avait subie ma fille de six ans. Hier, soit exactement deux mois après, ma petite fille a réussi à prononcer les deux lettres qui lui manquaient (les deux sons de R), grâce aux exercices et sa forte volonté, sans l’aide de l’orthophoniste (sa préférée avait un empêchement important). j’ai alors compris cette phrase “il m’a semblé que c’est le meilleur son que j’ai entendu dans ma vie” je ne pourrais vous décrire son rire de joie… nous avons décidé de garder en souvenir les deux phrases “bourrées de ces deux lettres” qui lui ont servi de finaliser son exercice.

    un grand merci et bonne chance à tous.

    • Dr Jules dit :

      Ce sont d’excellentes nouvelles et merci d’avoir pris le temps de venir partager le résultat de vos démarches. Ceci démontre aussi qu’il y a bel et bien des indications pour faire de telles procédures. Félicitations aussi d’avoir poursuivi les démarches afin de faire bénéficier votre fille d’une meilleure fonction avec sa langue. Beaucoup d’enfants bénéficieraient probablement d’une frénectomie linguale mais ils sont mal conseillés.

  86. améline dit :

    Bonsoir après une frénéctomie du frein labial supérieur après combien de temps les fils vont partir ? Merci

    • Dr Jules dit :

      Tout dépend de ce qu’a utilisé le chirurgien, il faudrait lui demander. Si ce sont des points résorbables, ils peuvent commencer à se désintégrer après 5-7 jours…

      • ameline dit :

        C est bon les fils sont tous parti et le petit écart entre mes dents central a disparu

        • Dr Jules dit :

          Si vous aviez un diastème important, il est surprenant qu’il ait disparu suite à une simple frénectomie. Il est fort possible que cet espace ouvre à nouveau s’il n’y a pas de fil pour garder les centrales collées ensemble.

  87. Nick dit :

    Mobilité réduite de la langue après une génioplastie et l’extraction des dents de sagesse
    Bonjour, j’ai eu une genioplastie (avancement de 10mm) ainsi qu’un retrait des 4 dents de sagesses il y 1 semaine. La douleur durant la derniere semaine à été très importante. Particulièrement au niveau du menton mais également sous la langue ou j’ai un hématome de couleur rouge foncé qui tend à se résorbé peu à peu (il semble qu’un vaisseau sanguin avait saigné lors de la chirurgie). Ce jour, la douleur à beaucoup diminuée. Il me reste une diminution de la mobilité de la bouche, une sensation de raideur généralisée mais surtout : j’ai sans cesse l’impression que quelque chose tire fort sur le frein de ma langue vers l’intérieur de ma bouche; ainsi, je ne suis pas capable de manger comme il faut et la mobilité adéquate de ma langue est précaire. Tout cela m’inquiète.

    • Dr Jules dit :

      Dans les circonstances et selon, la complexité de l’extraction des dents de sagesse, il n’est pas nécessairement anormal que votre langue n’ait pas retrouvé toute sa mobilité après seulement une semaine. De plus, un avancement de 10 mm du menton n’est pas banal non plus et peut contribuer aux symptômes post-opératoires. Pour être certain de ce qui devrait être considéré comme “normal” ou pas dans votre cas spécifiquement, communiquez avec votre chirurgien car il est la meilleure personne pour vous éclairer à ce sujet.

  88. Tobi dit :

    Mon diastème de 4 mm se fermera-t-il après une frénectomie?
    Bonjour, il y a 3 jours j’ai subi une frenectomie du frein labial supérieur car il était vraiment gros et qu’il provoquait un diastème de 4 mm entre mes incisives centrales et donc mes incisives latérales ne sont pas droites.
    Comme le frein était gros, je pense qu’il était la seule cause du diastème et donc je voudrais savoir si il allait se refermer tout seul car je n’ai ni l’envie, ni les moyens de porter un appareil dentaire.
    Merci d’avance.

    • Dr Jules dit :

      Votre diastème de 4 mm n’était pas causé par le frein labial… donc le faire couper ne changera rien à l’espace présent ou très peu. Vous avez été mal conseillé si on vous a “promis” une fermeture du diastème avec une telle frénectomie car cela ne se produira pas. Vous n’aurez pas le choix d’envisager des corrections orthodontiques si vous voulez fermer cet espace :-( ou faire élargir les dents de chaque côté du diastème mais cela créera probablement des dents trop larges si vous y ajoutez 2 mm de largeur chacune.

  89. breviere dit :

    Frénectomie pour une langue qui ne touche pas au palais; l’orthophoniste et les ORLs ne s’entendent pas
    Bonsoir,
    mon fils de 4 ans et demi prononce mal le son [l] du fait que sa langue n’arrive pas à atteindre le palais. L’orhtophoniste nous a conseillé d’aller voir un ORL. le 1er ORL que nous avons vu a jugé que le frein de la langue n’était pas suffisamment court pour pratiquer une intervention. Nous avons donc commencé l’orthophonie mais peu de progrès donc nous avons revu un 2ème ORL sur les conseils de l’orthophoniste. Comme nous lui avons dit qu’il était le 2ème que nous voyons, il a dit qu’il allait pratiquer l’intervention mais que d’habitude il n’était pas pour, on avait l’impression qu’il n’en avait jamais pratiqué.

    Du coup, je suis hésitante. Est-ce que ça ne va pas gêner encore plus la prononciation, quels sont les résultats obtenus après ce genre d’intervention, sont-ils rapides? Et si il coupait mal le frein , que se passerait-il?
    Merci d’avance pour vos réponses

    • Dr Jules dit :

      Si votre enfant a vraiment un problème de langage, d’élocution ou de phonétique, je crois qu’il faut faire confiance à l’orthophoniste si il/elle a diagnostiqué que le problème est relié à la mobilité de la langue. Le rôle de l’ORL est de procéder à la frénectomie (si elle est indiquée) à moins qu’il/elle ait lui/elle aussi la compétence et l’expertise pour évaluer le problème de langage ou qu’il y voit une contre-indication.

      La frénectomie linguale n’est pas une intervention très complexe et je suis certain que tous les ORL en ont pratiqué (à différents degrés). Les résultats sont pratiquement immédiats concernant la mobilité de la langue mais je ne saurais dire comment rapide sera l’effet sur le trouble du langage. L’orthophoniste pourrait mieux vous informer à ce sujet car c’est le/la spécialiste du langage et ils voient ce type de problème régulièrement.

  90. nissam dit :

    j’ai 13 ans et demi et j’ai un frein labial supérieur , je vais faire plutôt des bagues dentaire , et mon dentiste m’as conseillé de faire cette opération .
    Ma question est , pour mon âge , Est-ce que cette opération AU LASER va me faire du mal ou non ?
    Merci

    • Dr Jules dit :

      Une intervention au laser pour ce genre de problème n’est pas tellement douloureuse, peu importe l’âge mais la vrai question est;

      “Avez-vous vraiment besoin de cette frénectomie“?

      Si vous envisagez des corrections orthodontiques de toute façon, il est habituellement indiqué de terminer les corrections avant d’envisager une frénectomie labiale. Vous trouverez plus d’information plus haut dans cette page et dans les réponses précédentes.

      Pour en savoir plus sur la fermeture d’espace en orthodontie et voir des exemples.

  91. Marie-Ève dit :

    Bonjour
    mon garçon de 2 ans je soupçonne que son frein de langue soit anormal mon plus grand on lui à couper à la naissance mais pour mon plus jeune l’infirmière nous a dit qu’il était correct mais j’aimerais le faire revérifier. je voulais savoir à qui je dois demander et ça coûte combien pour le faire couper. Merci

    • Dr Jules dit :

      Les infirmières en pédiatrie ont habituellement une bonne expérience et jugement clinique pour ce genre de problème. Vous pouvez demander une opinion à un dentiste généraliste, médecin, orthophoniste, etc.

      Aucune idée des coûts.

  92. Olivier dit :

    Tabagisme, cigarette suite à une frénectomie. Quels sont les risques?
    Bonjour,
    je me suis fais opérer il y a cinq jours du frein lingual, et je me demandais si cela était grave si je fumais une cigarette de temps à autre? (Je ne parle pas d’un paquet par jour mais bien d’une ou deux cigarettes par jour.)
    Merci de votre compréhension

    • Dr Jules dit :

      Moins vous fumerez, meilleures et plus rapides seront les chances de guérison. Il faut cependant préciser qu’une frénectomie n’est pas une intervention chirurgicale très importante et il y a donc au départ beaucoup moins de risques de complications post-opératoires.

      Pour en savoir plus sur le tabagisme et la santé parodontale.

  93. Sonia dit :

    Frénectomie linguale à 13 mois
    Bonjour, j ai un fils de 13 mois et il a un rdv a lhopital dans un mois pour faire couper son frein de langue. Son pediatre a fais une recommendation suite a ma demande sans trop hesiter. Jai remarquer quil ne sortais jamais sa langue de sa bouche et lorsquil essaie , sa langue forme un coeur… Il n’etait pas capable de teter a la naissance et jai peur davoir a le faire suivre par un orthophoniste si je ne fais rien tout de suite. Est ce que jai bien fait dinsister aupres du pediatre? Est ce que ca va lui faire mal ? Il y a t’il des conseils post-traitement ? Derniere question .. Comment vont t’ils proceder puisque il ne comprend meme pas encore comment ouvrir la bouche ?!??

    • Dr Jules dit :

      Si la langue se déforme à ce point en tentant de la sortir, il est possible que le frein soit trop court et bénéficierait d’être coupé. Fiez-vous au jugement du pédiatre. Une frénectomie linguale n’est pas une intervention très difficile et ne causera pas un grand inconfort à cet âge. Elle peut être fait de différentes façon; à l’aide d’un laser, d’un bistouri, électro-chirurgie, etc. Le chirurgien devrait vous donner les instructions post-opératoires.

  94. Marie-Pier dit :

    Des avis contradictoires pour une frénectomie linguale à 3 mois; on refuse de couper le frein lingual
    Bonjour, ma fille a 3 mois, a sa naissance le médecin a vérifier son frein de langue, nous a dit que tout étais beau. Hier je suis aller voir une infirmière conseillère en lactation qui a vue ma fille est ses dit fâcher de voir que la frenectomie n’avait pas été fait, disait que ses inacceptable. J’ai contacter son médecin de famille qui refuse que ceci soit fait car ma fille prends très bien son poids.

    J’aimerai savoir si je devrai aller me cherchez un 3ieme avis, elle a a mes yeux quelques indications que cette intervention pourrai être nécessaire, elle a une petite `cloche d’eau` au centre de la lèvre supérieur en permanence, après les boires elle a souvent le mentons qui tremble, régurgite en moyenne 4 fois par boire qui me laisse croire quelle prends de l’aire en mangeant…devrai je aller a l’hôpital ou je pourrai l’amener voir un dentiste? j’avoue être très embêter.

    Aussi, l’infirmière ma informer quelle as un palais très étroit et creux. merci !

    • Dr Jules dit :

      Je n’ai pas examiné votre fille et ne suis pas pédiatre alors il est difficile de vous donner un avis éclairé avec la seule information que vous avez soumise. J’aurais tendance à vous recommander de vous fier au médecin qui devraient être les plus compétents dans ce domaine (pédiatrie). Vous pouvez en parler au dentiste mais les dentistes ont peu d’expérience avec les jeunes enfants de cet âge (3 mois).

  95. Une frénectomie linguale n’aidera pas l’allaitement
    Je suis en accord avec votre médecin qui dit qu’il n’est pas indiqué de faire une frénectomie linguale et en désaccord avec votre infirmière en lactation.

    J’ai fait des recherches sur le sujet et il n’y a rien de concluant quant à l’indication des frénectomie linguale pour favoriser l’allaitement. D’ailleurs, l’évolution du poids de votre bébé est normale selon le rapport de votre pédiatre. Alors pourquoi s’inquiéter.

    Si son menton tremble après le boire, c’est qu’elle a tété avec vigueur et que ses muscles sont fatigués. C’est normal après un exercice physique et téter un sein est un exercice physique pour un bébé de 3 mois. Si elle régurgite, c’est qu’elle boit bien en masse. Vous devriez lui faire faire un rot 2 ou 3 fois durant le boire. Votre fille a faim et boit avidement le bon lait que vous lui offrez. Modérez-là une petit peu en lui faisant faire des rots. Elle boira autant et régurgitera moins.

    Pour en savoir plus sur les freins linguaux, consulter ma page Facebook professionnelle. Je n’ai pas eu le temps de traduire l’information, mais vous devriez comprendre si vous avez une connaissance minimale de l’anglais.

    • Marie-Pier dit :

      merci pour votre réponse, j’avoue que mon message initial n’étais pas très claire. J’avais omis d’ajouter que ma fille est sous prevacide depuis quelle a 1 mois car ses régurgitations lui fessait mal, de plus l’infirmière nous a aviser que son palais est très creux. Je me demande si le fait de faire la frenectomie linguale pourrait l’aider avec son reflux (RGO inter et extern) elle se réveille même la nuit pour regurgiuter malgré les multiples rots fait, et j’aimerai éviter des problèmes a long terme (langage, déglutition…).

      • Dr Jules dit :

        Vous pourrez demander l’opinion d’un pédiatre mais je doute qu’il y ait des études démontrant qu’un frein lingual court puisse causer du reflux gastrique! Même si une frénectomie linguale était faite, cela n’empêcherait pas le développement d’une malocclusion, de problèmes d’éruption dentaire, etc. qui sont déterminés principalement par l’hérédité.

      • Marie-Pier,

        Pouvez-vous arrêter de chercher midi à quatorze heures. Le frein lingual n’a aucun rapport avec les régurgitations de votre bébé. Et le palais profond? Comment déterminer qu’un bébé a un palais trop ou pas assez profond? L’infirmière semble à court d’arguments pour vous manipuler.

        À propos des régurgitations, avez-vous pensé à une intolérance alimentaire? Avez-vous pensé à un substitut de lait? Il y en a sûrement dans les cas d’allergie au lactose.

        Dans le Conpendium des Produits Spécialités Pharmaceutiques (CPS), il est écrit que ce médicament n’est pas administré chez les enfant de moins de 1 an car l’innocuité n’a pas été prouvé.

  96. Isabel Courtois dit :

    L’éternelle question de la frénectomie…
    Bonjour,

    J’ai remarqué que mon fils de 10 mois avait le frein de la lèvre supérieure qui s’attachait entre ses dents (pallettes). De plus, lorsqu’il sourit, on ne voit pas ses dents supérieures, comme si son sourrire était incomplet. Est-ce recommandé de le faire couper tout de suite pour ne pas causer de problème de dentition plus tard lorsque ses dents permanentes auront poussées?

    Il a déjà eut le frein lingual coupé à la naissance pour améliorer un allaitement difficile, mais j’avoue n’avoir jamais remarqué qu’une minible amélioration. J’hésite donc à procéder à une intervention, si elle n’est pas nécessaire ou si elle ne donnera que des résultats médiocres.

    Merci des conseils

    • Dr Jules dit :

      Hmmm… je vois que vous n’avez peut-être pas pris le temps de lire l’information au haut de cette page et particulièrement “La controverse concernant la frénectomie supérieure” et les nombreuses questions précédentes sur le même sujet!

      La réponse est simple, claire et directe; NON, il n’est pas indiqué d’intervenir maintenant pour un tel problème de frein labial, si c’est réellement un problème! Le frein ne cause pas de problèmes de dentition significatifs (s’il en cause) alors que vous le fassiez couper ou pas ne changera rien à son développement dentaire et son occlusion ou malocclusion.

      Frein lingual et allaitement
      Concernant le frein lingual, je ne suis pas surpris que cela n’ait pas changé grand chose car plusieurs études ont démontré qu’un frein court n’affecte que très rarement l’allaitement. Vous n’avez qu’à lire la réponse d’un de mes confrères orthodontiste qui a recherché brièvement ce sujet.

      Ne vous tracassez pas de l’apparence du sourire de votre enfant à 10 mois! Premièrement, on ne peut rien y faire pour le moment et deuxièmement, laissez les dents sortir et attendez la dentition permanente avant de voir l’allure finale du sourire (mais n’attendez pas au delà de 7-8 ans pour une première évaluation en orthodontie).

      • Isabel Courtois dit :

        Pourquoi y a-t-il un espace entre les dents?
        J’ai en effet pris le temps de lire l’article que vous me suggérez, j’y ai trouvé plusieurs réponses. Pourtant, une question me turlupine toujours. Si ces espaces prononcées entre les centrales ne sont pas causées par le frein labial qui s’y attache, quelles en sont la cause? J’ai quand même un rendez-vous de routine chez le pédiatre, je vais lui faire part de mes inquiétudes et de mes réserves face à une intervention. Peut-être vous en glisserais-je un mot à mon retour, question d’alimenter la conversation.

        Bien à vous

        • Dr Jules dit :

          Cet espace n’est pas toujours présent mais il peut faire partie du processus normal d’éruption des dents qui, comme expliqué précédemment, se refermeront si les conditions optimales d’occlusion et d’éruption dentaire sont présentes. Dans d’autres cas, la présence d’un diastème important peut indiquer des problèmes d’éruption comme par exemple la présence de latérales qui sortent vers l’intérieur de la bouche et qui ne retiennent pas les centrales et leur permettent de se déplacer vers les côtés et permettent l’apparition d’un diastème.

  97. alex dit :

    Faut-il toujours couper un frein lingual court?
    bonjour
    j’ai 39 ans depuis longtemps j’ai constaté ma lague est tres courte car jai frein lingual et j’ai aucune difficulté a parler est ce que nécessaire de l’enlever ? merci

    • Dr Jules dit :

      Si vous n’avez aucun problème esthétique ou fonctionnel, je ne vois pas d’indication pour faire une frénectomie linguale. Vous a-t-on recommandé d’en faire une et si oui, pourquoi, quels seraient les avantages et bénéfices?

  98. Fares dit :

    La frénectomie labiale a changé la position de ma lèvre supérieure
    Bonjour
    Voilà ce vendredi 28 j’ai reçu un opération (résection du frein labiale supérieur) conseillé par mon orthodontiste car j’avais les dents écarté au milieu (environ 5mm). Cependant suite à l’opération j’observe que ma lèvre supérieur tombe et ce qui est vraiment inesthétique, lorsque je souris un bout de ma lèvre (le milieu)ne bouge pas ce qui cache mes dents de devant. J’aimerai savoir si sa s’améliora avec la cicatrisation et est ce que ma lèvre redeviendra normal rapidement car je commence à regretter l’opération.
    Merci

    • Dr Jules dit :

      Et que visait-on par cette frénectomie labiale, une fermeture d’espace? Cela ne se produira pas… et NON, la cicatrisation ne changera rien à votre situation actuelle.

  99. Comme Dupont et Dupont,
    Je dirais même plus, ni la frénectomie, ni la cicatrisation ne permettra une fermeture spontanée (autofermeture) de votre diastème.
    Pire, la cicatrice est constitué de fibre collagène plus dense que ne l’était le frein labial.

    Dr Sylvain Chamberland
    Orthodontiste à Québec

    • Dr Jules dit :

      Il serait intéressant que vous nous indiquiez ce qui vous avait été indiqué comme avantages et buts visés en vous proposant une telle frénectomie.

  100. Fares dit :

    Et bien il ma demander de faire cette opération pour permettre à mes dent du milieu de se rapprocher plus facilement et de conserver leur serrage une fois l’appareil enlevé. Car j’ai un bout de peau entre les deux dent la frénectomie servait à couper ce bout de peau et le frein labial était particulièrement bas chez moi. De plus après l’opération le chirurgien ma dit que j’avais une déficience osseuse sur ma lèvre superieure je ne sais pas pourquoi mais la je me demande si je n’est pas fait une betise et vos commentaire commence à me faire peur… J’aurais donc fait cette opération pour rien et mon appareille dentaire ne servira pas à rapprocher mes dents..

    • Dr Jules dit :

      Les dents ne se rapprocheront jamais par elles-même et une intervention orthodontique sera essentielle si vous voulez fermer un tel espace. L’orthodontie peut fermer un diastème qu’il y ait présence d’un frein ou pas. Par “déficience osseuse” je ne sais pas exactement à quoi réfère le chirurgien mais si c’est à un problème parodontal et une perte d’os alvéolaire autour des dents, ceci est un problème beaucoup lus important que la présence d’un frein labial et devrait être évalué avant même d’envisager l’orthodontie.

      • Fares dit :

        oui je suis en train de prendre un traitement orthodentique depuis fin Novembre, mais ce qui m’inquiète vraiment c’est la perte de mobilité de ma lèvre supérieure est pareil chez toute les personne qui on fait une résection du frein labiale supérieure de perte la mobilité de leur lèvre supérieur au point de ne plus vouloir sourire? J’aimerai juste savoir si je pourrais a nouveau sourire comme avant ?
        Merci de votre aide.

        • Dr Jules dit :

          Où avez-vous pris cette information que “toutes les personnes qui ont fait une resection du frein labial(e) supérieur” ont “une perte de la mobilité de leur lèvre supérieure au point de ne plus vouloir sourire?” Je n’ai jamais entendu parlé d’une telle statistique ou d’une étude ayant eu une telle conclusion…

  101. Isabelle dit :

    Que faire pour un frein labial sectionné accidentellement?
    Bonjour,

    En tombant, mon bébé de 13 mois s’est sectionné le frein labial de la lèvre supérieure . Par ailleurs de frein était très proche des dents et suite à la lecture du présent site, je soupçonne qu’il s’agissait de la cause de l’écart entre les incisives de bébé. Dois-je aller consulter pour faire vérifier le frein labial de bébé ou s’il y a quelque chose à faire, ce sera plus tard, lorsque les dents d’adultes seront là? Merci beaucoup!

    • Dr Jules dit :

      Où sur ce site avez-vous qu le frein était la cause de l’espace inter-dentaire? Nous nous époumonons à dire le contraire; le frein ne cause pas le diastème entre les centrales…
      Il n’y a rien à faire pour le frein sectionné de votre enfant et cela ne devrait avoir aucune conséquence plus tard. Un tel frein ne serait pas réparé de toute façon et peut rester ainsi et cela ne changera rien à l’espace inter-dentaire dans le futur, qu’il persiste ou ferme par lui-même. Même s’il y avait du dommage aux dents, il est difficile de faire quoi que ce soit sur un enfant de 13 mois…

  102. sba dit :

    Bonjour,

    Je n’arrive pas à trouver des indications concernant le tarif pour incisé le frein lingual sur un adulte de 26 ans.
    Est-ce que vous pouvez me donner une fourchette de prix.

    Cordialement

    • Dr Jules dit :

      Je n’ai aucune idée du tarif… mais ce ne devrait pas être une intervention très dispendieuse (relativement parlant) car ce n’est pas une chirurgie très complexe. Un récent guide de tarif de l’Association des chirurgiens dentistes du Québec (ACDQ) mentionnait un montant de 163$ mais plusieurs variables peuvent influencer un tarif.

  103. Claire dit :

    Espaces antérieurs, frénectomie, dent de sagesse et implant dentaires
    Bonjour,

    J’ai 31 ans et les dents du haut écartées d’environ 4-5 mm, je peux vous envoyer des photos. D’après mon dentiste cela est dû à l’absence de mes deux dernières dents du fond, je n’ai pas de germes et je n’ai pas eu de dents de sagesses. J’ai eu un appareil dentaire à l’âge de 13 ans sans frénectomie mais après l’extraction, mes dents ont reprit très rapidement leur emplacement initial.

    Il m’a conseillé un orthodontiste qui applique un appareil dentaire lingual car j’ai terriblement peur que ça se voit, je pratique une profession en contact avec une clientèle exigeante. Suite à cet entretien, je ne suis pas rassurée, Je suis censée subir une frénectomie dont j’ignore les conséquences, il en est de même pour l’appareil lingual, quel matériel utilisé? Cela rend-il les dents grises? Pourquoi dois-je, selon l’orthodontiste, avoir des élastiques sur les côtes particulièrement inesthétique? Devrais-je avoir une barre de maintien des deux dents de devant? Et surtout, je suis assez inquiète à l’idée d’avoir la pose de 2 implants sans aucunes racines pour remplacer mes dents manquantes, comment savoir si j’ai assez os?

    Merci par avance pour votre intérêt

    Claire

    • Dr Jules dit :

      Votre question a plusieurs parties :

      - Les dents de sagesse n’ont rien à voir avec l’apparition des espaces antérieurs. Pour en savoir plus sur les dents de sagesse et leur influence sur la dentition et l’occlusion. Il e est de même pour le frein labial…

      - Si vos dents ont été rapprochées à l’adolescence et qu’aucune forme de contention ou rétention n’a été utilisée, il n’est pas surprenant que les espaces soient réapparus. Pour en savoir plus sur la rétention orthodontique et la stabilité des corrections.

      -Je ne saurais dire si une technique linguale permettrait de faire toutes les corrections nécessaires dans votre bouche pour répondre à vos attentes. Cette technique est plus difficile à maîtriser pour un clinicien et a aussi ses limites. C’est à l’orthodontiste qui vous traitera et qui choisira de vous offrir cette approche de déterminer si cela peut répondre aux attentes de tous. Pour en savoir plus sur les boches linguales.
      Les dents ne paraissent pas plus grises avec des boîtiers posés sur la surface linguales des dents. Il peut être nécessaire d’utiliser des élastiques sur la surface externe des dents car avec une technique linguale, ils ne peuvent être attachés (ou très difficilement) sur la face linguale des dents. Ces élastiques et points d’attaches peuvent cependant être clairs, transparents ou de la couleur des dents.

      -Frénectomie; j’imagine que vous référez à une frénectomie labiale? Si le but de faire cette intervention est de faire fermer un diastème, vous serez déçue car cela ne se produira pas. Pour en savoir plus sur les frénectomies.

      -Rétention orthodontique; pour maximiser les chances de stabilité de vos corrections, surtout après la fermeture d’espaces antérieurs, il sera essentiel d’avoir recours à une forme quelconque de rétention et la pose d’une attelle linguale fixe est toute indiquée.

      -Implants dentaires; le chirurgien qui fera la pose des implants vous fera certainement passer un “scan” ou une tomodensitométrie volumique à faisceau conique (TVFC) afin de déterminer si le volume osseux est adéquat pour pouvoir y poser un implant. Pour en savoir plus sur les implants dentaires.

  104. Christine dit :

    La frénectomie…
    Bonjour,

    Ma fille a 7 ans et est en train de perdre sa première incisive supérieur. D’un commun accord, dentiste, orthodontiste et stomato préconisent une frénectomie supérieure car elle a un écart très important entre ses 2 incisives (plus large qu’une dent). J’ai bien saisi que vous déconseillez fortement de pratiquer une telle intervention à ce stade de développement. Cependant, d’après ce qu’ils disent, son frein passe entre les 2 dents et s’insère sur le palais. Pensez-vous que ses dents définitives pourront pousser normalement sans intervention ? Une intervention devra-t-elle être pratiquée plus tard ? Me conseillez-vous de changer de médecins ?
    Merci beaucoup pour vos réponses intéressantes et permettant d’ouvrir d’autres perspectives…
    Christine

    • Dr Jules dit :

      Ce n’est pas moi qui le déconseille personnellement (ce ne sont pas mes travaux de recherche) mais toutes les grandes associations professionnelles d’orthodontistes partout dans le monde (du moins de ce côté-ci de l’Atlantique et en Asie).

      Vous perdez votre temps et à faire cette frénectomie maintenant. Si vous la faite et que le diastème ferme, ce ne sera pas à cause de l’intervention. Comme je m’amuse à le répéter, donnez des bananes à votre fille et elle aura probablement les mêmes résultats!

      Cela ne veut pas dire qu’il ne soit pas indiqué de faire une frénectomie plus tard mais l’espace devrait être fermé avant, de façon orthodontique au besoin.

  105. sba dit :

    Mon chirurgien est trop pressé pour me répondre et m’informer
    Bonjour,

    Je vais me faire incisé le frein inférieur de la langue étant court chez un chirurgien stomatologique et maxillo-faciale. Seulement lors du rendez-vous il m’a semblé un peu pressé pour l’opération.
    Alors est-ce que c’est dû au faite que peut-être c’est une opération sans grande difficulté ou on pourrait même garantir le résultat. Et comment il procède pour anesthésié la langue c’est par piqure ou spray
    Merci

    • Dr Jules dit :

      question mark interrogation ortholemayVous devriez peut-être vous trouver un autre praticien moins pressé qui pourrait répondre à vos questions!

      Une frénectomie linguale est une procédure relativement simple faite sous anesthésie locale (injection, gel, etc. selon les préférences du praticien). Je n’ai aucune idée pourquoi il ne prend pas le temps de vous donner les explications nécessaires.

      Lisez cette chronique… et posez des questions à votre orthodontiste, ou dans ce cas à votre “chirurgien stomatologique et maxillo-faciale” pressé! Il est la meilleure personne pour répondre à vos questions pour votre cas particulier.

      • sba dit :


        Mobilité normale de la langue normale après une frénectomie linguale?

        Bonjour,
        Je me suis lancé donc ce matin dans l’opération (fréconotomie linguale) qui n’a pas été douloureuse.

        Cependant j’aimerai savoir si c’est normal que je ne constate pas une grande différence lorsque je tire ma langue. Dans le sens ou elle dépasse légèrement la lèvre du bas contrairement à d’autres personnes. Par contre il n’y a plus le frein et lorsque j’ouvre grand ma bouche j’arrive à toucher le palais avec le bout. Chose que je ne faisais pas avant.

        Est-ce que c’est possible qu’un praticien coupe pas assez en profondeur malgré que le frein n’est plus visible? Il me semble que l’opération s’est faite à l’aide d’un ciseau.

        Merci

        • Dr Jules dit :

          Tout dépend de la mobilité initiale de votre langue, avant la frénectomie. Si vous arrivez à toucher votre palais avec le bout de la langue en ouvrant grand, cela semble une mobilité assez normale pour la langue.

          La partie attachée et problématique du frein est directement visible lors de l’intervention alors il est peu probable qu’un praticien “oublie” d’en couper une partie. La coupe est faite en surface et n’a pas besoin d’être vraiment profonde. Que ce soit fait avec un ciseau, bistouri, laser ou autre moyen, le résultat peut être le même. Vérifier le tout auprès du praticien qui a fait l’intervention.

Laisser un commentaire