Expansion palatine – Information supplémentaire

Merci de voter pour cet article

1 Étoile2 Étoiles3 Étoiles4 Étoiles5 Étoiles (4 votes, moyenne: 4.25 sur 5)

Loading...

Effets secondaires pouvant se produire pendant l’expansion maxillaire rapide

Apparition d’une zone rouge entre les centrales

  • Atherthon's patch ou triangle rouge qui apparait lors de l'expansion maxillaire rapide près des incisives centrales. Tel que décrit précédemment, à mesure que progresse l’expansion, les incisives centrales se séparent et un diastème se créé. Il y a alors apparition d’une zone rougeâtre triangulaire sur le bord des dents entre les incisives centrales. Ceci se produit si le rythme d’expansion est rapide (2 tours d’activation de la vis par jour) et est causé par le fait que le rythme de déplacement des dents qui se séparent est plus rapide que la capacité des tissus à récupérer. Il y a une “poche” ou dépression autour des dents qui se trouve “inversée” pendant l’expansion et l’intérieur de cette poche est un tissus plus rouge de forme triangulaire et légèrement enfoncé qui devient alors apparent. On pourrait comparer ce phénomène à l’enlèvement d’un gant qui se trouve inversé une fois retiré.
  • Ceci est un phénomène normal qui n’est pas inquiétant et qui disparaîtra dès que l’expansion active cessera (immobilisation) alors que les centrales migreront à nouveau l’une vers l’autre sous l’effet des fibres élastiques qui unit les incisives centrales dans la gencive. Si le rythme d’expansion est plus lent (par exemple 1 tour de vis aux deux jours au lieu de 2 tours par jour), le diastème n’apparaîtra pas ou sera plus petit et la zone rouge ne sera pas visible car les tissus ont le temps de s’adapter pendant un déplacement dentaire plus lent.
  • On trouve dans la littérature le nom de “Athertohn’s patch“pour référer à ce phénomène, nommé ainsi d’après le nom du clinicien qui l’a probablement décrit en premier.
  • L’illustration ci-contre et les cas ci-dessous  montrent  ces zones rouges triangulaires lors de l’immobilisation d’un cas d’expansion.

 

Atherthon's patch ou triangle rouge qui apparait lors de l'expansion maxillaire rapide près des incisives centrales.

Effets secondaires au niveau de la gencive lors de l’expansion maxillaire rapide.

  • (A) Condition initiale, lors de la pose  l’appareil d’expansion.
  • (B, C) Lors de l’immobilisation de l’appareil, une zone rouge légèrement plus basse apparait sur le bord des incisives centrales (flèches bleues).
  • (D) Après quelques semaines, les centrales reviennent vers l’intérieur et cette zone rouge est disparue (A à D sont le même cas).
  • (E, F) Autre cas lors de l’immobilisation de l’appareil.
  • (G, H) Deux cas différents montrant la zone triangulaire très visible après la fin de l’activation de l’appareil.

Autres effets secondaires possibles

  • Douleurs diverses
    • Douleur aux dents : ceci affecte surtout les incisives supérieures mais peut affecter n’importe quelle dent. Il s’agit plutôt d’un inconfort plutôt qu’une “douleur” importante et devrait être temporaire. Une sensibilité aux dents est toutefois normale en début de traitement et  immédiatement après l’activation de la vis de l’appareil.
    • Douleur au palais sous la partie plastique (acrylique) de l’appareil. Une cause possible est l’accumulation de nourriture ou débris alimentaires entre l’appareil et la muqueuse du palais. Il peut s’en suivre une infection qui fait gonfler la muqueuse et la rend douloureuse. Une bonne technique d’hygiène buccodentaire peut prévenir ce problème.
    • Douleur aux gencives –  Inflammation et saignement des gencives; ceci est habituellement causé par une hygiène buccodentaire inadéquate permettant à la plaque dentaire de s’accumuler et de causer une inflammation gingivale (gingivite). Une bonne technique de brossage corrigera ce problème rapidement.
    • Sensation de pression dans différentes régions du visage (nez, orbites des yeux, joues, etc.). L’ouverture de la suture maxillaire cause un déplacement des deux os palatins et peut influencer les sutures unissant d’autres os du visage. Ceci peut causer une pression au niveau de ces autres sutures.
  • Inclinaison anormale des incisives supérieures. Les dents incisives peuvent ne pas se déplacer de façon symétrie pendant l’expansion et prendre une inclinaison anormale. Ceci se corrige parfois lors de la période d’immobilisation, mais pas toujours. Les corrections orthodontiques lors d,une seconde phase corrective à l’aide d’appareils fixes (“broches”) permettront de corriger ces irrégularités facilement.
  • Interférences entre les dents du haut et du bas; ceci est normal car les segments postérieursétant déplacés vers l’extérieur rapidement n’arrivent plus avec ceux du bas. Ceci se rétablit après l’enlèvement de l’appareil d’expansion lorsque la surcorrection disparait.
  • Décollement de l’appareil d’expansion. Avec certains patients, la pose d’un appareil expansion est plus difficile et il peut y avoir eu contamination de la surface de la dent par de l’humidité si nous n’avons pas pu assécher parfaitement les dents. Ceci peut affaiblir le lien entre la colle et la dent et l’appareil peut se décoller en cours de traitement. On peut alors remarquer une mobilité de l’appareil sur les dents ou que l’appareil n’est plus bien adapté aux dents. L’appareil doit alors être enlevé et, selon la quantité d’expansion obtenue jusqu’à ce jour, il peut être reposé ou remplacé par un autre appareil qui préservera l’expansion obtenue pendant la période d’immobilisation de ± 3 mois.
  • Ulcération de la muqueuse palatine
  • Salivation excessive
  • Mauvaises odeurs, halithose (mauvaise haleine). Ceci est causé par une mauvaise hygiène buccodentaire et l’accumulation de plaque dentaire.

Page en construction

Dernière mise-à-jour : 2016-04-07

Laisser un commentaire

*

*

*

Les champs suivis d’un astérisque* sont obligatoires.