Malocclusions dentaires

Malocclusions dentaires

1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars (25 votes, moyenne: 3,68 sur 5)
Loading...

IMPORTANT: Destiné au grand public, le Guide Bücco est un guide éducatif qui se veut général. Son contenu présente certaines des pratiques dentaires les plus courantes. Il existe cependant plusieurs approches et philosophies en dentisterie et votre dentiste / spécialiste saura vous conseiller sur ce qu’il croit être le plus approprié pour votre santé buccodentaire. N’hésitez pas à consulter un dentiste / spécialiste pour plus de renseignements.

Trouver le bon orthodontiste

Veuillez inscrire un lieu, une ville ou un code postal

Poser une question ou laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie et votre téléphone ne seront pas publiés. Les champs obligatoires sont indiqués avec un astérisque (*).

  1. Dents postérieures basculées
    J’ai 50 ans. Les dents postérieures basculent vers l’intérieur mais ne recouvrent pas les dents du bas. Que peut-on faire pour que les dents reviennent droites?

    1. Dr Jules dit :

      En fait, quand on parle de « dents droites » ce n’est pas complètement exact! Les dents postérieures doivent normalement avoir une légère inclinaison vers l’avant. De plus, les postérieures inférieures doivent être penchées ou basculées légèrement vers l’intérieur (vers lalangue) et celles du haut doivent être inclinées vers l’extérieur. L’évolution a développé cet agencement de dents est le plus efficace au point de vue masticatoire.

      Si c’est vos dents inférieures postérieures sont plus penchées que ce qui est considéré comme « normal » mais que cette condition existe depuis des années ou décennies, il n’y a peut-être pas lieu de s’inquiéter si la situation est stable. Si, par contre, vous avez remarqué des changements au cours des dernières années, il faut d’abord trouver la cause de ces déplacements dentaires. Ceci peut être dû :
      – à la perte d’une dent (extraction ou autre), à des maladies parodontales qui affectent le niveau de l’os qui supporte les dents (voir parodontie);
      – à un changement quelconque dans l’équilibre des forces agissant sur les dents (musculature, habitudes), etc..

      Si votre description réfère à vos dents supérieures qui sont basculées vers l’intérieur, cette condition existe probablement depuis longtemps et indique la présence d’une constriction maxillaire, qui est en fait un problème squelettique ou osseux (mâchoire trop étroite) si plusieurs dents sont affectées, surtout de façon bilatérale. Ceci peut nécessiter une forme d’expansion maxillaire pour obtenir un équilibre adéquat entre la largeur des 2 mâchoires. Pour voir des cas traités avec de l’expansion.
      Si le problème n’affecte qu’une ou 2 dents, peut-être qu’une correction dentaire plus simple peut suffire.
      Si des corrections sont indiquées, l’utilisation d’appareils orthodontiques fixes (« broches ») devrait pouvoir corriger le problème mais il vous faudrait consulter un orthodontiste pour avoir plus d’information sur les indications et les possibilité de traitement pour votre condition.




      Des dents "droites" qui ne le sont pas en fait!

      Tel que le démontre l’illustration ci-dessous, (A) les dents postérieurs de chaque arcade doivent avoir une légère inclinaison vers l'avant et (B) vue de face, les postérieures inférieures sont inclinées vers la langue et celles du haut sont plus droites ou légèrement inclinées vers l'extérieur. Cet agencement des dents permet une fonction optimale.


      Inclinaison des dents postérieures et dents droites. Orthodontie

  2. Capul dit :

    Chevauchement après le traitement
    Bonjour, j’ai 17 ans et j’ai déjà eu un appareil dentaire pendant 3 ans car mes incisives se chevauchaient. Maintenant, j’ai remarqué qu’elles ont recommencé à se chevaucher, sinon toutes mes autres dents sont parfaitement droites. Cela me complexe. Que puis-je faire pour qu’elles redeviennent droites ?

    1. Dr Jules dit :

      Si vous voulez corriger les malpositions dentaires, il faudra envisager la pose d’appareils correcteurs quelconques pour replacer les dents. Selon la quantité d’espace nécessaire pour les ré-àligner (degré d’encombrement ou de chevauchement dentaires), cela peut être fait avec des appareils amovible, des aligneurs transparents, des « broches » conventionnelles, des broches linguales, etc. Un peu de « polissage’ inter-dentaire peut être effectué pour obtenir l’espace nécessaire à l’alignement. Une fois les corrections effectuées, il sera important de les maintenir avec un appareil de rétention et ce, à long terme si vous voulez minimiser les chances de récidive à nouveau.
      Il vous faudrait consulter un orthodontiste pour mieux connaître les options qui s’appliquent à votre cas spécifique.

      À noter qu’il est normal de voir apparaître un certain chevauchement dentaire, surtout dans la région inférieure antérieure, avec les années. Pour en savoir plus sur la rétention orthodontique et le ‘vieillissement »

  3. Dr Jules dit :

    Les séquelles d’une malocclusion peuvent dépendre de plusieurs facteurs dont :

    • le type de malocclusion et sa sévérité,
    • l’âge du patient,
    • la qualité et la santé de son parodonte,
    • et autres facteurs difficiles à quantifier comme l’hérédité, les variation ou résistances individuelles, le stress, l’environnement, etc.

    Les effets à long terme résultant d’une importante malocclusion peuvent inclure :

    • de l’usure dentaire,
    • des problèmes aux articulations temporo-mandibulaires (ATM)
      (ouverture limitée, douleur, bruits articulaires, etc.)
    • douleurs aux dents et mâchoires,
    • problèmes de mastication,
    • complexes (aspect psychologique, estime de soi et confiance),
    • détérioration du parodonte,
    • hygiène buccale plus difficile (par exemple dans les cas de chevauchement dentaire sévère) pouvant favoriser la carie dentaire, mauvaise haleine,
    • problèmes d’élocution (ex. : cas de béance antérieure importante),
    • esthétique du visage et du sourire (asymétries importantes dans des cas d’occlusion croisées),
    • etc.

    Ce ne sont pas toutes ces séquelles qui seront présentes avec chaque malocclusion mais plus une malocclusion est sévère et plus longtemps elle persiste (non corrigée), plus il y a de potentiel pour que certains de ces problèmes apparaissent avec les années. La plupart des problèmes d’occlusion ne se corrigent pas d’eux-même (sans intervention orthodontique).

  4. bonjour j’èspere que vous pourrez me repondre j’ai 15 ans et j’ai une béance d’environ 6 ou 7mm entre les 4 dents de devant en haut et celles d’en bas cela est du au positionnement de ma langue j’aimerai savoir comment sa se traite et combien de tamps sa va prendre merci 🙂

    1. Dr Jules dit :

      Un écart de 6-7 mm entre les dents antérieures est une béance très sévère! Selon la cause de cette béance, le traitement peut nécessiter un appareil pour contrôler la langue (écran oral ou autre), certainement des « broches » et peut-être une chirurgie orthognathique. Cela dépendra des préférences de l’orthodontiste qui vous traitera. La durée du traitement dépendra de ce qui doit être fait mais peut prendre de 18 mois à plus de 2 ans selon le cas. Il vous faudrait consulter un orthodontiste pour connaître exactement ce qui serait nécessaire dans votre cas particulier.
      Pour voir un exemple de béance antérieure sévère corrigée par orthodontie et chirurgie.

      1. Ness dit :

        Différence entre une béance et un décalage entre les mâchoires

        bonjour
        Je comprend pas la différence entre le terme béance et décalage des machoires car par moi je suis rétrognate 5 /6 mm mon ortho ma proposé un traitement de compromis puis une consultation chez un posturologue mais est ce un décalage trop sévère qui mènera inévitablement a de gros problèmes aux ATM ??? Merci

        1. Dr Jules dit :

          Un décalage entre les mâchoires réfère à la présence de dimensions non proportionnelles entre les mâchoires et ceci peut se produire en 3 dimensions. Ainsi, une mâchoire peut être plus haute, large, longue, étroite, avancée, recule, etc. que l’autre. Une béance réfère à un manque de contact vertical entre les dents des arcades opposées. Ellle peut affecter les dents antérieures, postérieures ou les 2 régions. Ceci peut être relié à un décalage des mâchoires (béance squelettique) mais pas nécessairement (béance dento-alvéolaire).

          Une rétrognathie signifie qu’une mâchoire est reculée par rapport à l’autre, le plus souvent la mandibule (rétrognathie mandibulaire). Les malocclusions affectées par un tel décalage sont habituellement de type Classe II (classe 2).

          Pour de l’information complémentaire sur ces sujets :

          ➡ Pour en savoir lus sur les malocclusions de type classe II (classe 2) et le traitement de telles malocclusions.

          ➡ Pour en savoir plus sur les te traitement des béances antérieures et voir des exemples de cas traités.

          ➡ Pour en savoir plus sur les traitements de compromis en orthodontie et sur les compensations dento-alvéolaires et le camouflage orthodontique, approches qui peuvent servir à traiter des malocclusions de type Classe 2 dans certains cas.

          Par contre, je n’ai aucune idée de ce qu’un posturologue pourrait vous apporter pour un tel problème de déséquilibre entre les mâchoires!!

          ➡ Pour avoir de l’information sur les spécialités dentaires reconnues et les « non-spécialités » ou spécialités qui n’en sont pas vraiment. . L'orthodontie peut nécessiter des interventions dans les autres disciplines ou spécialités dentaires.

          1. Ness dit :

            Cela veut dire qu’une mandibule trop longue ou trop large par rapport a son maxillaire peut avoir des conséquences néfastes sur les ATM ??? Je voulais savoir a partir que combien de mm considère t on une rétrognatie comme sévère qu’appelle t on » la norme » du coup je ne comprend pas pourquoi la chirurgie chez l adulte est si peu pratiquée car un décalage squelletique est assurément néfaste a long terme !!! Merci

          2. Dr Jules dit :

            Toute déviation de la « normalité » affectant la fonction peut affecter les articulations temporo-mandibulaires.
            Il n’y a pas de « standard » pour qualifier une rétrognathie mandibulaire de « sévère » mais cela doit être au dela de plusieurs millimètres (4, 5, 6 mm) entre les mâchoires (ceci ne représente pas nécessairement l’écart entre les dents ou le surplomb antérieur horizontal (« overjet« ).

            La chirurgie n’est pas toujours « populaire » auprès des patients à cause de son coût, des risques plus élevés, de la complexité de tels traitements, etc. même si elle peut procurer des bénéfices indéniables.

            ➡ Pour en savoir plus sur la chirurgie orthognathique.

  5. ma langue pousse sur mes dents du haut car elle est plus longue que la normale, mon dentiste m’a conseillé des bagues mais j’aimerai savoir si aprés je devrai mettre un appareil de nuit pour que les effets soient définitives es-ce une béance trés sévere car elle ne se voit pas sauf si je montre grand toutes les dents

    1. Dr Jules dit :

      La langue est toujours un élément significatif dans les cas béance. Si elle n’est pas un des facteurs ayant contribué à l’apparition de la béance, elle agit certainement pour la maintenir. Dans votre cas, si la lange est pus longue ou volumineuse que la normale, c’est un facteur encore pus important qu’il faudra considérer pendant le traitement et la période de rétention. Avec 6-7 mm d’ouverture, oui cela peut être considéré comme une béance sévère.

      Rétention : Tous les cas d’orthodontie nécessitent des appareils de rétention pour aider à préserver la stabilité des corrections. Ceci est encore plus vrai dans un cas comme le vôtre où la musculature (langue) agit constamment sur la dentition. C’est votre orthodontiste qui, ultimement, déterminera le protocole de rétention approprié à votre cas mais je crois qu’il vous fera porter un appareil « de nuit » et ce, pendant assez longtemps. Malgré cela, ceci n’est pas une garantie absolue de stabilité à vie! Pour en savoir plus, consultez notre section sur la rétention orthodontique.

    2. Bonjour,
      en parallèle à la consultation d’un orthodontiste il faut toujours réaliser un bilan chez un orthophoniste. C’est la rééducation orthophonique (respiration, posture, déglutition) qui permettra s’il y a besoin de modifier les appuis linguaux et d’éviter que la langue ne continue de pousser les dents vers l’avant. Sinon le travail réalisé par les appareillages risque d’être annulé par la poussée de la langue une fois ceux-ci enlevés.

      1. Dr Jules dit :

        Pour savoir ce que Dr William Proffit, un des auteurs et chercheurs les plus prolifiques et respectés en orthodontie écrivait en 2008 sur la possibilité que des exercices myofonctionnels puissent corriger une habitude de déglutition inadéquate, un mauvais positionnement de langue, ou une malocclusion suivez ce lien.

        La langue n’est qu’un aspect pouvant influencer la stabilité des dents après un traitement d’orthodontie et cela dépend beaucoup du type de malocclusion. Aucun souci avec une langue pour une classe II division 2 qui avait 110ù% d’overbite avant d’être corrigée!

        Le type de protocole de rétention orthodontique utilisé fera aussi une énorme différence.

        ➡ Pour en savoir plus sur la rétention orthodontique et la stabilité des corrections.

  6. Touli dit :

    Malocclusion et pouce à 21 ans

    Bonjour,
    J’ai 21 ans et je suce mon pouce depuis toujours. Malheureusement aujourd’hui mes dents et mâchoires se sont détériorées:

    Pour la mâchoire supérieure:
    – mes incisives et canines ne se touchent plus
    – les deux grosses incisives du haut sont avancées et les deux petites passent derrière les grandes?
    – les dents de la mâchoire supérieure rentrent vers l’intérieur surtout du côté droit.

    Pour la mâchoire inférieure:
    – mes dents se chevauchent (incisives)
    – garder ma mâchoire fermée me demande un effort car les dents ne s’emboîtent pas au bon endroit.

    Autre:
    – je respire principalement par la bouche (uniquement par la bouche pour dormir)
    – je suce toujours mon pouce pour dormir (tous les jours) car sinon je n’arrive pas à dormir
    – j’ai l’impression que ma mâchoire inférieure est plus basse d’un côté que de l’autre?
    – j’ai un problème de déglutition?
    – ma langue est longue …

    1. Dr Jules dit :

      Les détails de votre description laissent croire que vous présentez une béance antérieure (dents qui ne se touchent pas) ainsi qu’une occlusion croisée postérieure (dents du haut basculées vers l’intérieur).

      Il y a probablement un facteur musculaire important qui contribue au problème (langue et pouce). Le fait que vous ayez sucé votre pouce pendant aussi longtemps a certainement contribué à la déformation des arcades dentaires que vous observez maintenant. Il est commun de voir de telles malocclusions chez les “suceurs” chroniques.

      Ceci laisse sous-entendre un possible problème squeletique (déséquilibre entre les mâchoires) mais seul un examen clinique pourrait le confirmer.
      Afin de savoir ce qui serait indiqué de faire pour corriger votre malocclusion, il vous faudrait consulter un orthodontiste qui vous expliquera toutes les options qui s’offrent à vous.
      Ceci nécessitera certainement d’éliminer le suçage de doigt car les forces qu’une telle habitude génère sur la dentition sont plus fortes que la mécanique orthodontique qui sera utilisée pour déplacer les dents! De plus, une fois les corrections terminées, si l’habitude de suçage persiste, cela peut mettre en péril la stabilité des corrections obtenues.

    2. Bonjour,
      pour les « dysfonctions » que vous décrivez, avez-vous réalisé un bilan chez un orthophoniste ?

  7. zouari dit :

    Quel est le but d’une correction squelettique Classe 2?
    bonsoir,
    j’aimerais savoir la vocation fonctionnelle d’un traitement de classe II squelettique ( division 1, division 2 ) c’est à dire l’intérêt fonctionnel du traitement en vue de la correction de la malocclusion de classe II (avec illustration à travers des cas cliniques représentatifs si possible ).

    1. Dr Jules dit :

      Le but principal visé par un traitement d’orthodontie devrait être d’améliorer soit la fonction et l’esthétique de la dentition ou un combinaison des deux.

      Ceci s’applique à tous les types de malocclusion, y compris les Classe II.
      L’objectif fonctionnel des corrections consiste à placer les dents et mâchoires dans la meilleure harmonie possible pour optimiser la fonction.

      Les Classe II squelettique présentent un déséquilibre antéro-postérieur (avant-arrière) entre les mâchoires. Le plus souvent, c’est la mandibule qui est reculée. Un des objectifs du traitement visera donc à corriger ce déséquilibre. Selon la sévérité du décalage et l’âge squelettique du/de la patient(e) cette correction nécessitera soit de la croissance mandibulaire ou une chirurgie orthognathique.

      Vous trouverez des exemples cliniques de traitement de Classes II dans la section traitant de la chirurgie, de l’appareil fonctionnel Herbst, et des cas Classe II traités sur ce site.

  8. Alie dit :

    Bonjour,
    je me nomme Alie j’ai 11ans.
    Mes dents de devant son »croches » et j’aimerais avoir des broches mais j’ai deux question.
    1:Quelle est le coût des broches? et
    2:Est-ce que cela fait quand on les installes? merci de me répondre.

    1. Dr Jules dit :

      Le coût d’un traitement d’orthodontie dépend de plusieurs facteurs dont le type de malocclusion à traiter.
      Vous trouverez plus d’information et des réponses à vos questions dans notre Foire aux questions et dans la section sur les Finances.

  9. zouari dit :

    Il est évident que l’orthodontie permet d’optimiser la fonction occlusale et l’esthétique, mais dans le cas contraire pour un patient non motivé pour le traitement, aurait il des soucis à long terme notamment pour les classes II squelettiques sévères, ou bien un traitement orthodontique parait dans ce cas comme un luxe inutile ?

  10. Dr Jules dit :

    Je ne crois pas qu’une intervention pour un problème squelettique sévère puisse être qualifiée comme un « luxe inutile« . Les nombreux bénéfices peuvent n’être évidents qu’à long terme, tout comme les désavantages ou risques d’avoir une malocclusion sévère. Ces risques sont théoriques (on ne peut garantir qu’ils affecteront une personne), mais biens réels. Ils peuvent comprendre l’usure des dents, des problèmes aux articulations-temporo mandibulaires, des problèmes de parodontie, mastication, phonétique, esthétique, usure et bris de dents, etc.

    Certaines personnes s’accommodent relativement bien d’une malocclusion sévère et peuvent être assez fonctionnels tandis que d’autres développent plusieurs problèmes et symptômes handicapants avec une malocclusion plus légère.

    Il est donc difficile de prédire précisément quels seront les problèmes qui affecteront un cas particulier avec le temps mais, quiconque traite beaucoup d’adultes et voit des dentitions mutilées et affectées par des déséquilibres squelettiques importants est à même de constater que les années et décennies font leur œuvre… même dans la bouche.

    Cependant, si un patient n’est pas motivé pour entreprendre un traitement, il est mieux de ne pas le faire car la coopération est trop importante pour le succès du traitement, surtout dans les cas plus sévères.

  11. lydia dit :

    L’extraction des dents de sagesse corrigera-t-elle la malocclusion?
    bsr
    voila j’ai 20ans mtn, et d’aprs mon dentiste je fais partie de la classe 2, j’ai que 4mm d’écart, j’ai enlevé mes deux dent de sagesse supérieur et j’aimerai savoir si je nécessite un appareil dentaire ou bien sa va rentré ds l’ordre d’ici qlq mois aprs l’extraction.
    Merci de me repondre

    1. Dr Jules dit :

      IMPOSSIBLE que ça « rentre dans l’Ordre »!
      Peu importe l’écart que vous avez entre vos dents antérieures, extraire aussi loin dans l’arcade dentaire n’aura aucun impact sur les dents antérieures. Vous devrez envisager une forme de correction orthodontique si vous voulez corriger ce problème.

  12. Mélie dit :

    Classe 3 à 2 ans… Quoi faire et quand?
    Bonjour,

    Je viens de me rendre compte que mon garçon de 2 ans et demi semble présenter une maloclusion de « classe 3 » puisque ses dents du haut mordent un peu vers l’intérieur. Va-t-il souffrir de cette condition même avec la croissance de ses mâchoires ou peut-on espérer que ceci rentre dans l’ordre en grandissant? Si la situation persiste, quels seront les traitements possibles et à partir de quel âge faudra-t-il consulter? J’imagine qu’il ne sert à rien de prendre rv avec un orthodontiste avant un certain temps. Je suis inquiète à propos de cette dentition et surtout, je n’ai aucune idée des étapes qu’il nous faudra suivre pour s’assurer d’éviter d’éventuels dommages si la croissance ne rétablit pas ce problème.

    1. Dr Jules dit :

      Vos questions sont très pertinentes.
      Cette condition ne nécessite pas nécessairement une intervention immédiate mais elle devrait être surveillée et évaluée régulièrement par votre dentiste et éventuellement un orthodontiste. Vous pouvez consulter un orthodontiste bientôt si vous désirez être rassurée car il est difficile de juger de la sévérité d’un problème sans évaluer le patient. Sinon, vous pouvez le/la consulter lors de la sortie des premières dents permanentes (6-7ans).
      Ce type de malocclusion n’est pas le genre à se corriger par soi-même.

      Nous venons de répondre de façon élaborée (avec des exemples imagés) à une question similaire à la votre dans une autre section de ce site. Vous y trouverez probablement un peu plus d’information qui vous sera utile.
      Pour consulter cette réponse.

      1. Khellaf dit :

        Bonjour, j’ai 39 ans est un décalage de la machoire du bas, un accouphène, dent qui se cassent j ai peur de franchir le pas j’ai peur d’avoir la machoire bloqué et de ne pas pour respirer merci

        1. Dr Jules dit :

          Pour tenter de corriger vos problèmes ou éviter qu’ils empirent, vous devez consulter… il n’y a pas de miracle possible!

    1. Dr Jules dit :

      Pour une raison que j’ignore, la question concernant l’intervention précoce et le moment idéal pour intervenir dans les cas de Classe 3 nous est posée fréquemment ces temps-ci. Nous avons donc ajouté de l’information à ce sujet dans le section des cas traités (classe 3) pour compléter l’information des autres réponses. Voici un lien vers cette section.

  13. Denis Gaelle dit :

    Peut-on opérer une seconde fois pour un déséquilibre des mâchoires?
    Bonjour Docteur,
    Je me permets de vous écrire afin d’avoir votre avis sur ma situation.
    J’ai 28 ans. Je porte depuis deux ans et 3 mois un appareil orthodontique constitué de plaquettes.
    J’ai subi une ostéotomie bimaxillaire en septembre 2011 (il y a donc environ 7 mois). Je pensais qu’on allait pouvoir m’enlever mon appareil vu que je n’ai plus d’espace entre les dents mais non. Ma mâchoire dévie à nouveau et surtout mon plan masticatoire (si c’est bien le terme adéquat) n’est pas droit du tout et je pensais que le chirurgien me l’aurait arrangé en même temps. Sur la radio panoramique, on voit clairement que la partie gauche de ma mandibule est large et court tandis que la partie droite et longue et mince. Cela est dû au fait que pendant des années, vu la torsion de ma mâchoire, j’ai plus utilisé un côté que l’autre. Puis-je à nouveau être opérée et est-ce possible?
    Merci pour votre réponse. Bien à vous Gaëlle Denis

    1. Dr Jule dit :

      Il est normal qu’une personne préfère et utilise un côté de sa bouche par rapport à l’autre. Si l’occlusion est similaire ou équivalente des deux côtés, les droitiers ont tendance à mastiquer plus du côté gauche et vice versa. Je ne doute pas que vous ayez un côté plus développé que l’autre et que cela cause une asymétrie mais cela n’est probablement pas dû à un usage unilatéral préférentiel pendant la fonction. Je mentionne cela à titre d’information seulement car, dans les faits, la cause ne change rien à votre problème; vous avez une asymétrie squelettique qui persiste après une première intervention chirurgicale et aimeriez la corriger.

      Vous mentionnez que votre mâchoire « dévie à nouveau » ainsi que votre plan occlusal (masticatoire). Si ce changement s’est produit après la chirurgie et après que le déséquilibre et asymétrie aient été corrigés, ceci indiquerait une forme de relaps ou que la situation initiale tend à réapparaître.

      Si cette condition était présente avant la chirurgie mais qu’elle n’a pas été corrigée, c’est une autre histoire. Il faudra vérifier avec votre chirurgie quels étaient les objectifs et buts visés par cette chirurgie et pourquoi cet aspect n’a pas été corrigé. Peut-être était-ce voulu ainsi?

      Il est possible de réopérer dans certains cas. Si, par exemple, vous avez eu une opération à la mandibule et que l’autre opération serait indiquée au maxillaire supérieur, cela devrait être possible. Par contre, je crois que les chirurgiens essaieraient d’éviter de réopérer à la mandibule où des vis de fixation rigides sont probablement présentes. Seul un chirurgien faisant ces procédures pourrait vous le confirmer.

      Il est peut-être possible de garder l’asymétrie squelettique que vous décrivez et de compenser pour ce déséquilibre avec des mouvements orthodontiques? Il faudrait en discuter avec votre orthodontiste. Un autre point à discuter avec votre orthodontiste et chirurgien; cette asymétrie, est-elle principalement dentaire ou squelettique ou une combinaison des deux. Ceci aura une influence sur la façon de la traiter.


      Exemple dune asymmétrie squelettique visible sur une radiographie céphalométrique
      Asymétrie squelettique, radiographie orthodontique


      (A) Mandibule normale: les bordures inférieures sont superposées sur la radiographie
      (B) Asymétrie mandibulaire; les flèches de différentes couleurs indiquent la bordure des deux côtés de la mandibule. Il y a un côté plus bas que l’autre indiquant une asymétrie importante.


  14. Aurelie dit :

    Béance; chirurgie ou pas?
    bonjour
    j’ai une béance dentaire, mes dents de la machoire supérieure et inférieure ne se touchent pas lorsque je serre la machoire!
    Une intervention chirurgicale est elle indispensable ou puis-je simplement la corriger avec l’orthodontie?? J’ai 22 ans

    1. Dr Jules dit :

      Impossible de répondre cette question sans vous avoir examiné et avoir pris du matériel diagnostique.
      Vous trouverez plusieurs exemples de béances antérieures qui ont été traitées, pour la plupart sans chirurgie, dans la section des « béances antérieures ». Consultez aussi les réponses aux différentes questions au bas de cette page (en particulier cette question et réponse) où nous expliquons que les limites pour corriger les béances antérieures sans chirurgie sont repoussées de plus en plus à l’aide de nouveaux protocoles de traitement, entre autres avec l’utilisation des mini-vis d’ancrage temporaire.

      Consultez un orthodontiste pour connaître les options de traitement dans votre cas.

  15. Stéphane dit :

    Acouphènes, douleurs cervicales, dorsales et malocclusion. Y a-t-il une relation?
    Bonjour,

    Je souffre d’un acouphène à l’oreille droite depuis plusieurs années (bourdonnement)…Est-il possible que cela soit lié à une éventuelle malocclusion dentaire ?
    Je précise qu’en plus j’ai régulièrement mal au bas du dos ainsi qu’aux cervicales…

    Merci

    1. Dr Jules dit :

      Une sensation auditive non liée à une source sonore (acoustique) qui ne provient pas de l’organisme est appelée acouphène.
      Les personnes en souffrant perçoivent un son qui s’apparente à un bourdonnement, un sifflement ou même à un tintement. Ceci peut être ressenti dans le crâne ou uniquement dans l’oreille, d’un seul côté ou des deux. Les causes potentielles sont multiples mais peuvent inclure des pathologies diverses. (source : Wikipedia)

      Il est très difficile d’identifier la cause des acouphènes… et encore plus de les traiter! Il est possible que l’occlusion (une malocclusion importante) puisse contribuer à ce phénomène mais une relation de cause effet est difficile à prouver. La grande majorité des personnes ayant des malocclusions, aussi sévères soient-elles, ne se plaignent pas d’acouphènes. Si les malocclusions « causaient » les acouphènes, nous verrions beaucoup plus de personnes avec ce problème.
      Par contre, nous avons connu plusieurs patients qui souffraient d’acouphènes et qui ont vu leur condition s’améliorer, à différent degré, suite à un traitement orthodontique. Ceci demeure anecdotique et nous ne pourrions « prouver » hors de tout doute que c’est l’intervention orthodontique qui est responsable de cette amélioration mais nous voyons occasionnellement de tels cas.

      Concernant les douleurs cervicales, lombaires et autres, la relation entre l’occlusion et ces symptômes a été étudiée plus a fond et est plus documentée que dans le cas des acouphènes. Plusieurs études ont démontré une certaine relation entre tous ces aspects. Nous avons récemment publié sur une chronique sur l’influence de l’occlusion sur la posture qui répondra peut-être à certaines de vos questions.
      Vous pouvez aussi consulter la section sur les articulations temporo-mandibulaires qui explique aussi une certaine relation entre l’occlusion et divers symptômes non dentaires.

  16. Sawadogo dit :

    Peut-on traiter une Classe 2 adulte?
    Bonjour

    J’ai un problème dentaire relatif avec la Classe 2 division 1, ma mâchoire intérieure est reculée et il m’arrive souvent de mordre mes lèvres inférieures »
    j’ai vu dans cet article des cas traités, cela m’a soulager un peu de voir qu’il avait des possibilités de réparer ces malocclusions, mais mon inquiétude ne se trouve pas là, c’est par rapport a mon age, j’aurai bientôt 23 ans et je ne sais pas si cela ne constituera pas d’obstacle à la résolution de mon problème dentaire.

    1. Dr Jules dit :

      23 ans seulement… mais vous êtes encore toute jeune ! 🙂

      La principale considération ayant une relation avec votre âge est l’absence de croissance.
      Si vous avez un écart important entre vos incisives supérieurs et inférieures (disons… plus 7-8 mm), il ne faut pas compter sur un avancement de la mandibule avec la croissance. Que vous ayez 15, 23, 45 ou 65 ans, s’il n’y a plus de croissance, le défi est le même; il faut une alternative à la croissance pour réduire l’écart entre les dents antérieures. Par exemple, ceci peut comprendre :

      extraire une dent de chaque côté au haut pour aider à reculer les dents antérieures,
      – accepter un compromis en gardant un certain écart entre les dents antérieures supérieures et inférieures,
      – si l’écart extrême est dû à une mandibule déficiente (courte et trop reculée) une chirurgie orthognathique visant à avancer la mandibule peut être indiquée;
      – autre solution?? Il faudrait évaluer votre condition.

      Donc, si vous êtes en bonne santé générale, dentaire et parodontale (tissus de support des dents (gencive et os)), il ne devrait pas y avoir de contre-indications à envisager un traitement d’orthodontie mais une consultation avec un orthodontiste vous le confirmera.

  17. Classe 3 et dents de sagesse
    salut
    j’ai 21 ans et j’ai une malocclusion de classe 3. le problème c’est que j’ai l’impression que ma mâchoire inférieur avance a fur et a mesure que les dents de sagesses inférieurs sortent est ce possible?
    2eme question: est ce qu’une extraction des dents de sagesses plus un appareil amovible peut corriger mon problème .
    merci d’avance pour votre réponse

    1. Dr Jules dit :

      NON, il est peu probable que l’éruption des dents de sagesse fasse « avancer » votre mâchoire ou même influence significativement la position de vos dents antérieures.
      Pour en savoir plus sur les dents de sagesse.

      Nous ne connaissons pas les détails de votre cas mais un appareil amovible à lui seul ne pourra pas corriger une « vraie » classe 3, qu’il y ait eu l’extraction des dents de sagesse ou , comme l’extraction de vos troisièmes molaires ne changera rien au déséquilibre « classe 3 » entre vos mâchoires.
      Désolé de vous décevoir mais la correction d’une telle malocclusion (classe 3 avec composante squelettique) n’est pas un problème simple à corriger la plupart du temps.

      Consultez un orthodontiste certifié qui pourra mieux répondre à vos questions après vous avoir examiné.

  18. Jim dit :

    Relation des incisives
    Bonsoir,

    J’ai 25 ans, et cela fait plusieurs jours que les dents de devant de ma machoire inférieure touche l’intérieur des dents de devant de la mâchoire supérieure alors qu’avant j’en avais pas l’impression, ça me gêne. Je voulais savoir si c’était « grave » et si à long terme elles puissent faire bouger les dents de dessus ? ça me fait peur, car étant jeune j’ai eu recours à l’orthodontie car j’avais une dent de devant de la machoire supérieure qui était de travers, j’aurai du mal à supporter que ça puisse la faire redevenir de travers !
    Ou bien est-ce juste dans ma tête ? Merci beaucoup

    1. Dr Jules dit :

      Nous ne pouvons juger de votre condition sans l’examiner mais il est normal que les incisives inférieures mordent derrières celles du haut. Si vous croyez que votre occlusion s’est soudainement modifiée et que votre façon de mordre a changé, consultez un orthodontiste pour qu’il puisse évaluer le tout et faire des recommandations appropriées.

  19. phie dit :

    Usure dentaire et malocclusion, qui consulter?
    Bonjour, d’abord je suis très contente et impressionnée par votre site, et je vous en remercie.
    j’ai 38 ans. quand je serre la mâchoire, mes incisives du bas à gauche heurtent de plus en plus (ça évolue doucement avec le temps) mon incisive face à gauche et j’ai l’impression que l’émail derrière la dent s’abîme.
    Pouvez-vous me dire ce que vous me conseillez de faire s’il vous plait ? (j’ai surement une petite mâchoire car on m’a arraché les dents de sagesse + les prémolaires et j’ai porté des bagues 2,5 ans).
    si je devais consulter un orthodontiste, devrais-je avant aller voir un dentiste ? y’a t il une relation de prescripteur vis à vis de la sécurité sociale ? Merci infiniment.

    1. Dr Jules dit :

      Vous semblez décrire une situation où il y a un surplomb vertical excessif entre vos dents antérieures. Il est en effet possible que cette condition puisse causer de l’usure pendant la fonction à long terme. Vous pouvez voir différents patrons d’usure selon le type de malocclusion dans cette section sur l’usure dentaire. Corriger cette malocclusion nécessitera probablement de l’orthodontie alors il serait préférable que vous consultiez un orthodontiste pour connaître la nature de votre problème et les options de traitement possibles. Si nécessaire, l’orthodontiste vous dirigera à votre dentiste si ses services sont requis pour l’aider dans le traitement d’orthodontie. Il exigera fort probablement que vous ayez aussi un suivi régulier avec votre dentiste pendant l’orthodontie .

      Nous ne sommes pas familiers avec les conditions de la sécurité sociale pour la couverture orthodontique en Europe. Un dentiste ou un orthodontiste de votre région pourra mieux vous informer à ce sujet.

  20. Yassine dit :

    Pour corriger l’inclinaison de mes dents
    Bonsoir,
    J’ai 17 ans et j’ai porté un appareil dentaire durant 3 ans car mes dents n’étaient pas droites, cependant j’ai remarqué que de profil mes dents du haut et du bas sont inclinées vers l’extérieur, je précise, j’arrive sans problème à serrer mes dents. J’aimerais savoir quelles sont les solutions envisageables ? Merci d’avance 🙂

  21. Yassine dit :

    Bonsoir,

    Je voudrais tout d’abord vous remerciez de m’avoir répondu et puis, j’en profite pour vous dire que même après avoir mis un appareil, j’ai toujours les dents inclinées vers l’avant, de plus l’écart entre mes dents du haut et du bas n’est pas énorme. Mon orthodontiste ne m’a pas proposé d’extractions, que dois-je est ce que je dois recommencer un traitement orthodontique ?

    ps : je suis complexé par mon sourire :s, l’inclinaison me gâche tout.

    1. Dr Jules dit :

      Il faudrait discuter cet aspect spécifique avec votre orthodontiste pour qu’il/elle vous offre es solutions…

  22. Marie dit :

    Corriger un menton fuyant avec des déplacements dentaires?
    bonjour,
    j’ai 26 ans et j’ai un décalage des machoires. En effet, ma machoire du bas est en retrait d’environ 3mm par rapport à celle du haut. Ce qui me gène, c’est que mon menton est un fuyant. J’ai consulté un orthodontiste qui m’a proposé un compromis en utilisant la technique de compensation dento-alvéolaire qui devrait diminuer mon décalage de moitié (puisque je ne souhaite pas que se soit absolument parfait et que je refuse la chirurgie).
    Pensez-vous que cette technique peut marcher et durée dans le temps malgré que je sois adulte?

    Je vous précise également que j’ai eu un traitement orthodontique à l’adolescence pour élargir mon palais et compenser l’ecart entre les deux machoires (qui était beaucoup plus important que maintenant). A la fin de mon traitement, il n’y avait pratiquement plus de décalage entre mes machoires et en l’espace de deux ans le décalage de 3mm s’est mis en place

    merci d’avance pour votre réponse

    1. Dr Jules dit :

      Tout d’abord, il faudrait tenter de déterminer d’où provient le décalage de 3 mm qui est réapparu ces dernières années.
      Est-ce vraiment un problème squelettique (décalage entre les mâchoires) ou un changement dento-alvéolaire (déplacement des dents)?
      La position des dents a peut-être changé légèrement dans chaque arcade ce qui a créé ce nouvel écart. Un écart de 3 mm n’est pas dramatique cependant et ne devrait pas affecter la fonction de façon significative.

      Si votre plainte principale concerne le menton fuyant, cet aspect dépend de l’os de la mandibule et corriger la position des dents ne modifiera pas l’anatomie du menton. Si l’os mandibulaire est trop court et cause un recul du menton, c’est cet aspect qui doit être adressé. Le fait de basculer les dents inférieures antérieures (incisives et canines) vers l’avant peut en effet diminuer l’écart horizontal entre les dents du haut et celles du bas (overjet), ce que votre orthodontiste appelle la compensation dento-alvéolaire, mais cela ne changera rien à la position du menton reculé qui est dûe à une déficience mandibulaire osseuse. Pour corriger cet aspect, il vous faut envisager une chirurgie. Cependant, cette chirurgie (génioplaistie) peut être limitée qu’au menton seulement, ce qui est plus simple, moins risqué et très différent d’une chirurgie visant à avancer la mandibule au complet (avancement mandibulaire).

      Consultez ces liens pour avoir plus d’information sur :

      – la génioplasite et chirurgies au menton
      – les chirurgies orthognathiques (avancement mandibulaire)

      Voir aussi cette autre réponse à une question sur les chirurgies du menton qui pourrait vous éclairer davantage.

  23. Marie dit :

    Musculation pour la mandibule à l’aide d’élastiques et avancement mandibulaire de 1-2 mm!!!
    Merci pour votre réponse.
    J’en profite pour vous poser une autre question. Un autre orthodontiste m’a dit que je devrais porter des élastiques reliant mes molaires de la machoires du bas aux canines de la machoires du haut et que cela me musclerait la machoire et permettrait de la maintenir en position avancée. Il affirme qu’il pourra ainsi avancer ma machoire du bas de 1 à 2mm.
    Effectivement, je me souviens qu’adolescente j’avais eu ce genre d’élastique inter-maxillaire.
    Est-ce également une technique de compensation? une autre technique?
    J’avoue que je suis un peu perdu, apparemment cela corrigerait un peu le recul de mon menton…
    Par ailleurs, pour répondre à votre question, je pense que mon problème est d’ordre squelettique (décalage entre les mâchoires)

    merci

    1. Dr Jules dit :

      Les élastiques orthohdontiques ne sont pas assez forts pour permettre à la musculature de la mandibule de s’exercer à un point tel que cela augmenterait la masse musculaire ou la rendra plus forte. Si ce n’est que la musculature qui gardera votre mâchoire dans une position avancée, ceci sera instable. Dès qu’il y aura relâchement musculaire, la mandibule reculera.

      Le traitement qui vous est proposé peut certainement diminuer un écart de 1-2 mm mais de là à prouver que cela sera le résultat d’un « avancement » de la mandibule est une autre chose. Ceci pourrait être prouvé en surimposant des radiographies du crâne et e la mâchoire avant et après le traitement mais un gain de 1 mm n’est pas un changement significatif. Ceci représente approximativement l’épaisseur de la pointe du crayon utilisé pour faire le tracé sur les radiographies alors une simple différence de 1 mm pourrait être expliquée par une erreur de tracé!!! Si votre problème est squelettique, toute correction visant à « avancer » le menton doit comprendre une chirurgie ou de la croissance mandibulaire. Une compensation dento-alvéolaire n’affectera pas l’anatomie ou la position du menton.

      Vous mentionnez que votre mandibule est « en retrait » de 3 mm, que le traitement proposé « corrigerait un peu le recul de mon menton » et que votre orthodontiste vous dit que votre mandibule sera avancée de 1-2 mm à l’aide d’une musculature qui sera renforcée à l’aide d’élastiques. Est-ce que le but de toute cette intervention est simplement un gain de 1 mm? Cela ne changera pas grand chose à votre profil! Si tout cela change votre menton de façon significative et de façon à vous satisfaire, envoyez-nous des photos avant et après votre traitement.

  24. Mes dents bougent, est-ce psychologique?
    bonjour,
    depuis une semaine, j ai la sensation que mes dents du bas ont « reculé ».est – ce possible?je ressens des douleurs au niveau de ma gencive, une gene quand je parle et mange.est -ce psycholoqique, ou mes dents ont pu réellement bouger une semaine?
    d’avance, je vous remercie pour votre réponse.

    1. Dr Jules dit :

      Nous avons très peu d’information pour évaluer votre cas mais oui, il est possible que des dents bougent en une semaine. Si quelque chose vous tracasse concernant votre dentition ou vos gencives, parlez-en à votre dentiste qui pourra vous diriger à un orthodontiste au besoin.

  25. La mâchoire peut-elle continuer à reculer?
    Bonjour,
    j’ai un écart entre la mâchoire inférieure et supérieure. Je ne suis pas très motivée pour faire l’intervention chirurgicale qui m’a été suggérée… Je voulais savoir s’il était possible que cet écart s’agrandisse avec l’âge (j’ai 30 ans) et si la mâchoire du bas pouvait encore reculer?

    Les dents du haut bougent bien elles et je souhaite les faire aligner ce qui pourrait être un compromis mais j’ai peur que la mâchoire recule encore. Si l’écart reste tel qu’il est; une chirurgie me semble excessive mais j’attends l’avis d’un professionnel… Surtout que je suis suivie en paro et on m’a affirmé que mes dents et gencives étaient saines et que je n’avais pas de problèmes de déchaussent dentaire.
    Quels sont les autres risques si je choisis de ne pas intervenir chirurgicalement?

    1. Dr Jules dit :

      NON, il est peu probable que votre mandibule « recule » davantage avec le temps sans aucune intervention. En fait, une mâchoire inférieure fuyante n’est pas causée par le recul continu ou progressif de la mâchoire mais plutôt par un manque de croissance de la mandibule vers l’avant pendant son développement. La mandibule n’a pas reculé mais elle n’a pas assez avancée avec la croissance. À votre âge et en l’absence de croissance, les changements dans la position des mâchoires devraient être stables si vous laissez agir la nature.

      Par contre, si vous entreprenez un traitement d’orthodontie il est possible que les corrections orthodontiques donnent l’impression que votre mandibule recule. Ce serait le cas, par exemple, où l’arcade inférieure devrait être « nivelée » en faisant « remonter » les dents postérieures inférieures pour les mettre au même niveau que les autres dans l’arcade.


      L’exemple suivant (photos) illustre un tel cas :
      L’éruption des dents postérieures (flèches jaunes) aura comme effet d’abaisser la mandibule. L’effet sur le menton qui est déjà reculé (flèche bleue) sera de le déplacer davantage vers les bas et l’arrière (flèche rouge) donnant l’apparence d’un menton encore plus fuyant. Une chirurgie serait nécessaire pour corriger une telle mandibule reculée chez une personne n’ayant plus de croissance.

      Mandibule et menton reculés, malocclusion classe 2

      Pour répondre à votre question concernant les « risques » de ne pas intervenir en chirurgie, cela dépend du type de votre malocclusion et de sa sévérité. Les risques potentiels des malocclusion sont en général les mêmes mais à différent degrés selon la malocclusion. Ceux-ci peuvent inclure; l’usure des dents, problèmes aux articulations temporo-mandibulaires, problèmes parodontaux, douleur dentaires, difficulté d’entretien des dents, esthétique de la dentition, fonction ( mastication, phonétique), etc.

  26. Mathieu dit :

    Bruxisme, usure dentaire, déviation mandibulaire, problèmes articulaires, etc. chez un adulte.
    Bonjour,

    Je souffre d’une malocclusion héréditaire. Du côté droit de ma bouche, les dents d’en haut « ferment » vers l’intérieur de celles du bas. Il y a un chevauchement du maxillaire gauche sur le droit au niveau du palais. Mon palais est donc en « ogive ». La conséquence est que les molaires du côté gauche correspondent à peut près bien et que celles du côté droit ont un espace au repos. Cela occasionne un basculement de la mandibule lors la mastication.

    J’ai maintenant 38 ans et ai su vivre avec ce problème. Il y a 3 ans par contre, mon dentiste a recommandé une plaque occlusale pour limiter les dégâts d’un bruxisme nocturne m’ayant déjà prématurément usé les dents. Depuis que je la porte à tous les jours, le côté droit de mon visage semble retrouver une sensibilité que je ne savais pas avoir perdue. Je remarque des tensions au niveau de l’arcade zygomatique et de l’œil droit associés semble-t-il à une perte de vision dans cet œil lorsque les symptômes sont les plus intenses. Je remarque aussi de la douleur au niveau de la suture pariétale et du processus mastoïde droit. Je me demande aussi si la malocclusion n’est pas associée à des migraines plutôt fréquentes de ce côté de la tête.

    Mes questions sont les suivantes:
    – Est-il possible à mon âge d’écarter l’arche du palais et ainsi rétablir la fosse nasale?
    – De recourir à des broches quand les dents sont très usées?
    – Est-ce que cela va soulager les douleurs que j’ai au niveau de ce côté de la tête?
    – Existe-t’il une solution mécanique au problème? Comme par exemple en portant une plaque occlusale partielle qui comblerait l’espace entre les dents du côté droit durant la mastication?

    1. Dr Jules dit :

      C’est un pur hasard mais votre cas tombe « à point » car nous venons de publier une chronique sur le « bruxisme » dans notre « ortho blogue ».
      Votre cas comprend des caractéristiques intéressantes :

      – Correction squelettique chez les adultes.
      – Bruxisme et usure dentaire.
      – Problèmes d’articulations temporo-mandibulaires et port de plaque articulaire,


      Correction squelettique chez les adultes

      Vous décrivez un palais ogival, plus étroit d’un côté où il y a une occlusion croisée. Ceci est « typique » d’une déficience maxillaire transverse où un maxillaire supérieur est contracté par rapport à la mandibule. Cette constriction crée une mauvaise relation entre les dents des 2 arcades et elles entrent « en collision » ensemble lors de la fermeture. Cela occasionne un déplacement mandibulaire d’un côté ou l’autre car vous cherchez à avoir les meilleurs contacts possibles pendant la fonction. Cette déviation fonctionnelle est assez fréquente avec une telle malocclusion.

      Idéalement, un traitement devrait inclure la correction de cet aspect (déséquilibre dans la largeur des maxillaires) et ceci nécessite probablement l’élargissement de l’arcade supérieure. Plusieurs approches sont possibles mais il en existe des « non-chirurgicales », surtout pour les problèmes de largeur… mais ce ne sont pas tous les orthodontistes qui souscrivent à une telle philosophie. Vous pouvez voir des exemples de telles corrections sur cette page traitant de l’expansion.

      Bruxisme et usure dentaire.
      Le bruxisme, selon sa sévérité et durée, peut en effet mener à des dommages dentaires importants (usure, bris, fracture de dents et restaurations, etc.) ainsi que plusieurs autres symptômes pouvant affecter la musculature et les articulations temporo-mandibulaires (ATM). Il est maintenant accepté que le « stress » est une cause majeure dans l’apparition de cette habitude. Nous vous référons à notre chronique sur le bruxisme pour en savoir plus.
      Stress bruxisme grincement dents orthodontie sherbrooke

      Problèmes d’articulations temporo-mandibulaires et port de plaque articulaire
      Comme nous le décrivons dans la section sur le bruxisme, le port d’une gouttière / plaque occlusale / plaque articulaire est un des moyens disponibles pour tenter de minimiser les effets néfastes du bruxisme. Son rôle est de « déprogrammer » le système neuro-musculaire (ou du moins tenter de le faire) pour permettre à la mandibule de fonctionner dans une position plus confortable. Vous décrivez avec précision vos symptômes et il semble qu’il y ait déjà une certaine amélioration avec le port de la plaque. Ceci devrait être encourageant mais ne constitue qu’une des étapes dans la « réhabilitation » de votre cas. Pour en savoir plus sur les problèmes d’ATM et le port de plaques articulaires.

      Pour répondre à vos autres questions :
      – OUI, il est possible d’élargir le palais chez un adulte, tel que discuté ci-haut. Quant au rétablissement des fosses nasales, il faut définir ce qu’on entend par cela. L’expansion a un effet indirect sur la cavité nasale et peut parfois améliorer la respiration nasale s’il y avait « obstruction » ou résistance au passage de l’air (tout dépend de l’origine et l’endroit de l’obstruction).

      -des broches peuvent être posées sur des dents usées. Si elles sont trop usées pour que la couronne des dents puisse recevoir la base des attaches (boîtiers et tubes), elles devront être rebâties ou allongées par votre dentiste avent d’entreprendre un traitement d’orthodontie… mais c’est faisable.

      Le cas suivant montre un adulte ayant une habitude de bruxisme et de l’usure extrême des dents antérieures inférieures (cercle). Ces dents devront être allongées ou reconstruites si le patient désire envisager des corrections orthodontiques.

      Bruxisme et usure dentaire sévère avec malocclusion

      Combler l’espace entre les dents à l’aide d’une plaque. Normalement, ceci est exactement un des buts d’une plaque articulaire. À mesure que votre mandibule se déplace, vous pouvez voir est espaces ou contacts plus légers entre certaines dents. La plaque doit alors être ajustée pour continuer à donner un « support » ou point de contact aux dents opposées. Ceci n’est qu’une mesure transitoire cependant et une solution plus « définitive » devra inclure l’orthodontie pour déplacer les dents dans une meilleure position ou des restaurations dentaires pour redonner aux dents leur forme et anatomie permettant de mieux fonctionner avec des contacts plus égaux et uniformes. L’exemple de cette plaque articulaire montre un espace comblé par la plaque. Ce genre de traitement nécessite plusieurs étapes et une étroite collaboration entre l’orthodontiste et le dentiste restauratif (dentiste généraliste ou prosthodontiste)

      Soulagement de vos douleurs; peu importe ce que vous entreprenez, je ne crois pas que personne puisse vous garantir quoi que ce soit quant à l’amélioration ou l’élimination de vos symptômes. Ceci ne veut pas dire de ne pas envisager de traitement car c’est votre seule chance d’améliorer votre condition mais il faut avoir des attentes réalistes concernant le succès anticipé.
      Tel que vous le constaterez dans les sections sur les problèmes d’ATM et le bruxisme, ces problèmes ont une origine multi-variable complexe et nous (les cliniciens et le patient) ne pouvons contrôler toutes ces variables (stress, hérédité, etc.) et « garantir » quelque résultat que ce soit.

      Si toutefois quelqu’un vous promet un résultat quelconque… demandez des précisions et « garanties » claires!

    2. Alexandre dit :

      Messieurs. ayant lu votre message et ayant le même problème occlusal que vous. Je me demandai si cela serait possible de vous contacter par mail à fin de vous poser quelques questions dont les réponses s’avérèrent très précieuses. Je vous remercie.

      1. Dr Jules dit :

        Nous n’offrons pas de consultations privées ou élaborons de plans de traitement pour des cas spécifiques par courriel ou sur ce blogue mais si vous avez des questions d’intérêt général, vous pouvez les poser au bas de chacune des pages de ce site et nous tenterons d’y répondre.
        Merci de votre compréhension à ce sujet.

  27. Laurence dit :

    Une « vraie » Classe 3 est-elle possible à 1 an?
    Bonjour a vous
    j’ai un bébé de 1 an qui a ses deux centrales sup. et inf. ainsi que ses latérales sup. Les centrales sup ne sont pas complètement éruptées mais il semble avoir une malocclusion de cl. 3 puisque ce sont ses centrales inf. qui recouvrent ses centrales sup. Est ce trop tot pour diagnostiquer? Voit-on ça souvent en si bas age ?? Et ce peut-il que ce soit juste pcq ses centrales sup ne sont pas complétement éruptées ? Travaillant dans le domaine dentaire, je croyais que les signes représentants une maloclussion cl. 3 en dentition primaire étaient qu’on retrouvait plutot les centrales en bout a bout…ce qui laisserait croire qu’on aurait une malocclusion cl. 3 en dentition permanente…
    Peut-on retrouver une cl. 3 évidente en dentition primaire..a un an ??
    Merci

    1. Dr Jules dit :

      Les jeunes enfants ont souvent tendance à déplacer leur mandibule vers l’avant s’ils ont la moindre interférence entre les dents antérieures lors de la fermeture. Vous pouvez voir d’excellents exemples de telles Classe 3 avec « composantes fonctionnelles » dans cette section sur les Classes 3
      En théorie, rien n’est impossible, c’est-à-dire que oui, une « vraie » Classe 3 peut être présente en très bas âge mais je parierais plutôt que, dans le cas de votre enfant, il y a présence d’un glissement mandibulaire.
      Pour vérifier, tentez de manipuler gentiment sa mandibule vers l’arrière pour voir si vous pouvez l’amenez dans une relation de « bout-à-bout » au niveau des incisives. Si c’est possible, il/elle glisse tout simplement vers l’avant par réflexe. Cette condition serait à surveiller dans les prochaines années et « si la tendance se maintient », une intervention précoce pourrait être indiquée (voir le lien précédent pour un exemple).

      Des centrales en « bout-à-bout » ne sont pas une Classe 3 comme telle mais indiquent peut-être une « tendance ».
      Autre point; considérez la génétique des parents. Si aucun des membres de vos familles ne présentent les caractéristiques de classes 3 sévères, il est peu probable qu’une classe 3 soit présente chez votre enfant à un an… mais, si je me trompe et que c’est réellement le cas, envoyez-moi des photos que je publierai sur ce site car je n’aurai jamais vu un tel cas. 🙂

  28. Laurence dit :

    Merci bcp,
    en effet, mon conjoint et moi n’avons pas de malocclusion, encore moins de cl. 3 et j’arrive à bouger sa mandibule. Est ce que ce problème se résorbe souvent de lui même quand les postérieures éruptent ?? Et bien merci encore pour les infos.

    1. Dr Jules dit :

      Il est possible que ça disparaisse mais, si l’habitude est vraiment ancrée, il pourra peut-être continuer à glisser vers l’avant. Le temps le dira. Gardez un oeil là-dessus et faite-le évaluer dans quelques années.

  29. Lamiaa dit :

    Pourquoi des extractions pour traiter une béance?
    Bonsoir !
    Sachant que j’ai une béance et mes dents supérieures sont légèrement avancées ( mon orthodontiste m’a proposé d’extraire une prémolaire pour les faire rentrer ) – mais je ne vois pas la nécessité de cette extraction vue que mes dents sont très légérement avancées et celles en bas sont un peu inclinées vers l’intérieur – …
    Bref, si j’extrait une dent d’un seul côté est ce que cela peut entraîner un problème d’asymétrie et tirer mes dents vers ce côté de façon à ce que les incisives ne soit plus au centre ?

    Merci d’avane !

    1. Dr Jules dit :

      Êtes-vous certain qu’une seule extraction est planifiée (d’un seul côté)? Si c’est vraiment le cas, vous avez probablement une condition asymétrique qui justifie extraire de façon asymétrique pour obtenir une arcade « égale » ou symétrique. L’exemple ci-dessous est un exemple d’une situation où une extraction asymétrique (d’un seul côté de l’arcade) peut être envisagée.

      Le but des extractions dans votre cas peut servir à :
      obtenir de l’espace pour aligner les dents encombrées ou chevauchées,
      – redonner une symétrie à l’arcade dentaire tel que discuté ci-haut,
      – aider dans la rétraction des dents supérieures antérieures avancées,
      – aider à fermer la béance antérieure. Dans les cas de béance, même s,il n’y a pas un manque d’espace sévère, on peut envisager extraire des dents pour diminuer le support postérieur et favoriser la fermeture de l’occlusion à l’avant.

      Pour en savoir plus sur les indications pour des extractions en orthodontie.

      Vous avez parfaitement raison en pensant qu’une extraction asymétrique puisse causer des déplacements asymétriques dans l’arcade dentaire. Vous trouverez plusieurs exemples à cet effet dans cette section illustrant des extractions asymétriques.

      Cependant, ceci n’est pas un automatisme. Si la mécanique orthodontique est bien contrôlée et les mouvements bien planifiés, il y a moyen de ne pas aboutir avec une asymétrie dans l’arcade même si une extraction a été faite d’un seul côté. Les exemples du lien précédent illustrent des situations où des extractions ont été faites sans suivi ou traitement orthodontique de sorte que la nature était laissée à elle-même une fois l’extraction faite et les dents se sont déplacées dans l’espace de l’extraction sans aucun « contrôle ».

      Extraction dentaire et malocclusion sévère

      Ces explications sont générales mais questionnez votre orthodontistes pour en savoir plus sur son choix d’extractions. Il a certainement planifié le tout de façon logique!

  30. leslie dit :

    L’extraction d’une molaire reculera-t-elle mes dents inférieures?
    Bonjour, j ai 26 ans et je porte actuellement un appareil orthodontique, uniquement sur les dents superieures depuis 3 mois, avant de poser le bas en novembre. J ai deja porte un appareil pendant 1 an et mes dents etaient parfaites. Depuis, mes dents de sagesses ont poussées (j ai du les extraires) et ma dentition s’est completement redeplacee en me procurant des douleurs au niveau de la machoire et des maux musculaires importants.
    Mon orthodontiste m a parle d ‘eventuellement extraire 1 de mes molaires pour donner de la place mais je ne comprend pas comment 1 seule dent extraite pourrait permettre a ma dentition inferieure de passer correctement derriere la dentition superieure?

    De plus elle m a pose un point de colle sur une dent pour que je ne puisse plus fermer la bouche pour que mes dents se replacent facilement mais depuis la dent est sensible au chaud et au froid, est ce normal? N’y a til pas un risque de carie?
    merci

    1. Dr Jules dit :

      SI je comprends bien, vos 4 dents de sagesse sont extraites et votre orthodontiste vous propose d’extraire une autre molaire (? laquelle) dans l’espoir que les dents inférieures qui sont devant celles du haut se déplacent (par elles-même ou avec un traitement d’orthodontie?) vers l’arrière pour aboutir derrière celles du haut où elles devraient être. Je n’ai pas tous les éléments diagnostiques pour analyser votre cas mais, à moins que vous ayez une asymétrie très importante ou qu’il y ait une autre raison que je ne saisis pas, je ne comprend pas non plus le but de cette extraction. Demandez des précisions additionnelles à votre orthodontiste.

      Le point de colle auquel vous référez est un « talon » ou un bloc de composite qui sert à séparer les dents. Vous pouvez voir des exemples sur cette page décrivant les appareils orthodontiques. Il n’y a pas de risque de caries si vous en nettoyez bien le pourtour. Afin d’éviter que la seule dent qui a ce « bloc » devienne sensible, nous préférons en mettre sur plus d’une dent pour que la force d’occlusion soit distribuée à plusieurs endroits mais cette préférence peut varier d’un praticien à l’autre.

  31. Léo dit :

    Malocclusion importante, maux aux cervicales et gouttière inutile?
    Bonjour,

    J’ai 22 ans, j’ai eu un appareil dentaire lorsque j’avais 13-14 ans sur les dents du haut car elles étaient écartés. La dentiste n’as jamais voulu m’en mettre un aussi sur les dents du bas qui sont écartes aussi car elle disait qu’elles allaient ce remettre en place toute seul. Seulement, mais dents du bas n’ont jamais bougée.

    Maintenant lorsque je ferme la mâchoire, ce sont mes deux petites dents de devant du bas qui font contact sur le derrière des dents du haut lorsque je ferme la mâchoire et non les molaires. En plus comme j’ai eu de grosses périodes de stress j’ai pris le tic de serrer la mâchoire. J’ai donc commencé à abimer mes dents à mon âge 🙁 un vrai cauchemars . Je fait donc tout pour éliminer ce tic et ne dort plus que d’un œil pour faire attention la nuit. Mais cela ne règle pas ce problème de maloclusion que je voudrais résoudre. Le dentiste que je suis aller voir m’as dit qu’on ne pouvais rien faire, moi je ne pense pas… Un bon appareil ne serait il pas efficace? Il dit aussi que « poser une gouttière coûte chère et est inutile. »

    Que puis-je faire pour que mes dents ne s’usent pas d’avantage prématurément? Peut ont réparé si l’usure est légère? Et surtout corriger mon problème qui parfois me donne mal au cervical?

    Cordialement.

    1. Dr Jules dit :

      Le fait de mordre dans votre palais lors de la fermeture n’est certainement pas nouveau! Ce surplomb vertical excessif entre vos dents antérieures doit exister depuis longtemps mais a pu empirer ces dernières années. Votre traitement d’orthodontie visait à fermer l’espace entre vos dents et non à corriger votre malocclusion car le dentiste vous aurait proposé de corriger aussi l’arcade inférieure qui fait partie du problème dans une telle malocclusion. Vous avez donc eu un traitement de compromis ne visant que des corrections esthétiques et n’ayant rien changé à la fonction probablement. Si c’est cela que vous désiriez et c’est ce qui vous a été proposé, le résultat atteint est à la mesure des objectifs de traitement!

      « Auto-correction » de la malocclusion?

      Quant à la possibilité que vos dents inférieures espacées se corrigent tout seul, c’est de la foutaise; cela ne se produira pas sans intervention orthodontique. Demandez à votre dentiste quel phénomène ou processus naturel aurait pu produire cette « auto-correction » de votre arcade inférieure?
      Évidemment que dormir d’un oeil la nuit pour éviter votre tic ne corrigera pas votre malocclusion! Vous avez besoin d’un « vrai » traitement d’orthodontie global ou complet pour résoudre votre problème. Dans l’immédiat, la meilleure façon d’éviter d’endommager les muqueuses de votre palais en mordant la nuit est de porter une plaque occlusale (gouttière) quelconque pour mordre sur du plastique plutôt que sur la gencive.

      Si votre dentiste vous dit que rien ne peut être fait pour votre malocclusion, parlez-lui de l’orthodontie! Cette spécialité, la première en dentisterie et existe depuis 1890 et s’avère être très utile pour faire des déplacements dentaires et corriger des malocclusions!

      Gouttière inutile?

      Votre dentiste croit que “poser une gouttière coûte chère et est inutile”? Et comment évaluez-vous votre « traitement » passé en présence d’une importante malocclusion à ce moment? C’était peu dispendieux et très utile? À vous de juger.
      Oui, « un bon appareil » orthodontique serait efficace pour corriger votre malocclusion mais seulement utilisé de la bonne façon et par quelqu’un de compétent. Ce ne sont pas les appareils vous traitent mais le praticien qui les utilise. Ma suggestion? Consultez un orthodontiste certifié pour avoir une idée des possibilités de l’orthodontie pour votre cas.

      Comment prévenir l’usure
      Pour prévenir l’usure de vos dents et de votre gencive (palais), il n’y a pas 36 solutions, vous devez corriger votre malocclusion => orthodontie. Pour en savoir plus sur l’usure dentaire. SIl’usure est minime, les dents peuvent être simplement polies sinon, elles pourront être rebâties mais il vous faut tout d’abord modifier votre occlusion car en présence de la même malocclusion, le même problème d’usure se produira à nouveau car réparer les dents ne ferait que corriger le résultat (usure) d’un problème et non le problème lui-même (votre malocclusion).

      Problèmes aux cervicales

      Il peut y avoir une relation avec votre malocclusion mais pas nécessairement. Vous trouverez plus d’information dans notre blogue à ce sujet (Malocclusion et posture). La chronique sur le bruxisme et grincement de dents pourrait aussi vous intéresser.

      1. Léo dit :

        Merci infiniment !
        C’est agréable d’avoir enfin une véritable réponse.
        Je prend bonne note de celle-ci et ai pris rendez vous chez un dentiste qui m’as donc immédiatement parlé de soins d’orthodontie. Tampis si cela me coûte les yeux de la tête. Par contre il y a un détail qui a son importance, c’est que mes dents inférieurs ne touchent pas mon palais mais le derrière de mes dents de devant. Elles ce posent dessus en quelques sorte…
        Ce qui m’a alerté est une étrange sensation sur certaines dents parfois au brossage ou à la mastication de certains aliments. Mais ça ne le fait pas tout le temps et ne représente pas une douleur, cela va t-il partir si je me soigne ?
        Car là ça ne l’as pas fait depuis longtemps mais du coup j’ai toujours peur que cela revienne et empire (synonyme d’usure croissante).
        J’espère pouvoir bénéficier d’un soin efficace. Encore merci.

        Cordialement.

        1. Dr Jules dit :

          Je crois que vous serez entre meilleures mains avec ce nouveau dentiste qui connait au moins les possibilités de l’orthodontie. IL faut voir votre traitement comme un investissement à long terme et non comme une dépense qui vous « coûtera les yeux de la tête »! Vous seriez surpris de réaliser quelles dépenses vous occasionneraient votre bouche et dentition à long terme si vous ne faisiez pas de corrections orthodontiques maintenant. Votre traitement sera beaucoup moins dispendieux que vous ne pouvez vous l’imaginer.

          Même si vos incisives ne mordent pas au palais, vous décrivez une situation de surplomb vertical (overjet) excessif mais ceci peut être corrigé en orthodontie, ce que je vous encourage à faire pour éliminer ce problème.
          Bon traitement!

  32. Dentier ou appareils orthodontiques?
    depuis mon jeunes age j’ai une mauvaise position de ma langue au repos ou pendant la deglutition ce qui a fai ke mes dents inferieur ne sont pas dans l’alignement parfait l’une des deux dents de devants est en avant et l’autre non est ce ke je doit suivre une extraction des dents ou porte un dentier

    1. Dr Jules dit :

      Un dentier est une prothèse qui remplace des dents manquantes (extraites) alors ce n’est certainement pas d’un dentier dont vous aurez besoin!
      La plupart des corrections orthodontiques ne nécessitent pas d’extractions, même en présence d’un manque d’espace ou chevauchement dentaire.
      Une consultation avec un orthodontiste certifié répondra à toutes vos questions concernant les possibilités de traitement pour votre problème.

  33. rayan dit :

    Classe 3 traitée avec des extractions à la mandibule seulement. Pourquoi?
    bonjours docteur ,
    pour traiter une mal occlusion de type 3 mon dentiste m’a proposé en plus de l’appareil dentaire une extraction des 2 (2eme) prés molaires du bas a fin de réaliser un déséquilibre (sans toucher aux prémolaires du haut ) , pourriez vous m’expliquer comment cela peut il fonctionner , et est ce que cette extraction auras des répercutions sur ma mâchoire supérieur ? comment l’espace créée par cette abstraction puisse être comblé , et en combien de temps ?? merci d’avance pour votre réponse

    1. Dr Jules dit :

      Afin de répondre à votre question, nous avons ajouté dans la section montrant des Classes 3 traitées en orthodontie un cas traité par « compensation dentaire » à l’aide d’extractions des premières prémolaires inférieures seulement. Nous ajoutons ci-dessous un montage photo résumant ce principe qui vise à extraire à une arcade seulement pour compenser pour un déséquilibre modéré entre deux mâchoires. L’espace ainsi obtenu permet de basculer les dents et d’obtenir une relation acceptable avec le haut. Vous trouverez plus d’information sur cette approche de traitement et ce cas ainsi que d’autres photos en suivant ce lien.

      Classe 3 traitement orthodontique compensation dentaire

      (A et B) Malocclusion Classe 3 avec chevauchement dentaire important. Les premières prémolaires inférieurs ont été extraites (*). (C et D) Résultat après le traitement d’orthodontie; tous les espaces d’extractions ont été fermés et l’occlusion est esthétique et fonctionnelle. Il n’y eut aucune chirurgie aux mâchoires.

      Donc, le plan de traitement qui vous a été proposé est couramment utilisé pour traiter sans chirurgie des Classes 3 modérées qui s’y prêtent mais cela ne peut être appliqué à toutes les « Classes 3 ». Les plus sévères peuvent nécessiter une chirurgie aux mâchoires. La durée de traitement variera selon la complexité du cas mais devrait durer au moins 18 mois. (Maximum = ???).

  34. Adeline dit :

    Est-ce que les extractions aligneront mes dents?
    Bonjour,

    J’ai 18ans, ma mâchoire intérieure est reculée de 2 ou 3mm, et l’une des dents du haut chevauche la dent juste à coté. Le reste de ma dentition est quasi parfaite… Donc j’aurai aimé savoir si extraire une ou plusieurs dent(s) me permettra d’aligner mes dents de devant ?
    Merci de me répondre 🙂

    1. Dr Jules dit :

      NON!
      Si votre chevauchement est si minime, il n’est pas logique d’extraire une ou plusieurs dents de 7-9 mm de largeur simplement pour obtenir un peu d’espace! Les dents peuvent se déplacer suite à de telles extractions mais de façon incontrôlée et les espaces ne se refermeront jamais complètement sans intervention orthodontique.

      Pour voir des exemples où des extractions ont été faites sans corrections orthodontiques.

  35. diana 103 dit :

    Symptômes aux articulations des mâchoires suite à l’extraction des dents de sagesse
    bonsoir, il se trouve que depui l extraction des mes 4 dents de sagesses (les 3 premieres il y’a environ 4 mois) et la 4eme (il y’a a peu pres 1 mois), jai remarquer un leger deplacement de ma machoire, elle claque, c est a dire ke jentend le bruit et je peux la deplacer (droite et gauche),
    -cette situation est elle temporaire? ou non?
    -quel traitement me conseiller vous? mes dents du haut sont legerement avancer de 3 mm par rapport a celles du bas! si nn elle sont tres bien alignees. merci

    1. Dr Jules dit :

      Difficile à dire si cette condition est temporaire. Seul le temps le déterminera. Tout dépend aussi de la cause de ces symptômes. Sont-ils des séquelles de l’intervention chirurgicale pour l’extraction des dents de sagesse our est-ce un problème complétement indépendant et sans relation aux extractions? Les problèmes aux articulations temporo-mandibulaires sont souvent très complexes à diagnostiquer, à en trouver la cause et à traiter. Pour en savoir plus sur les articulations temporo-mandibulaires et certains traitements possibles, consultez cette section.
      Parlez aussi de vos symptômes au praticien ayant fait les extractions pour voir ce qu’il suggère de faire.

  36. alexandra dit :

    Béance postérieure… du jamais vu?
    Bonjour,je reviens de chez le dentiste.
    Et voila que a presque 23 ans elle me dit que j’ai un probleme speciale. en effet mes dents du fond ne se touche pas et que elle me demande de les serrer j’en suis incapable j’ai vu beaucoup de dentiste plus jeune jamais aucun n’avais remarquée ca! elle me dit aussi que ma langue ne se place pas au niveau du palais et (deborde).
    je me doutais bien qu’il y avait quelque chose car je n’arrive pas a sourire a pleine dent ou si je le fait c vraiment moche et on voit que mes dents du bas!!!!
    donc elle me dit qu’il me faudra posé des bagues pendants deux ans que j’aurais du le faire a l’adolescence car c’est plus difficile maintenant .Pensez vous qu’elle voit juste?
    de plus je n’ai pas vu ce probleme sur vos exemples j’ai l’impression d’etre un cas a part :-s elle avait l’air de n’avoir jamais vu ca!
    merci de m’eclairez .

    1. Dr Jules dit :

      Si vos dents postérieures ne se touchent pas, vous avez ce qu’on appelle une béance postérieure. ce genre de problème n’est pas le plus commun mais on en voit régulièrement.

      Vous avez raison, il n’y a pas beaucoup d’information sur notre site à propos des béances postérieures car elles sont beaucoup moins communes que les béances antérieures.
      Nous avons donc ajouté une section décrivant ce problème et quelques photos (reprises ci-dessous).
      Pour en savoir plus sur les béances postérieures.

      Exempes de béances postérieures et malocclusion dentaire.

  37. alexandra dit :

    bonjour ,merci beaucoup de votre reponse.
    Parconte j’ai du mal a me reconnaitre la dessus, pour moi ce n’est pas vraiment ca.
    Mes dents sont rapproché mais celle du bas seulement au fond sont un tout petit plus avancé et j’ai l’impression que ce soit plus d’un coté que de l’autre.
    J’espere que je ne mettrais pas d’appareil pour rien!
    merci

    1. Dr Jules dit :

      Il faudrait voir des photos de votre malocclusion pour bien saisir de quoi il s’agit.
      Fiez-vous à votre orthodontiste. Qu’il vous explique quelles sont les indication esthétiques et fonctionnelles pour entre prendre des corrections. Vous pourrez alors décider si ça vaut la peine de faire un traitement.

  38. durand dit :

    Articulations temporo-mandibulaires et dents de sagesse; y a-t-il une relation?
    Dr Jules,

    Avez-vous déjà eu des cas de patients présentant une déglutition atypique et des interférences (contacts prématurés, gênants) au niveau des dents de sagesse ayant généré des problèmes d’ATM?

    Après traitement orthodontique durant l’adolescence, mon occlusion semblait plutôt normale. Depuis la poussée des dents de sagesse, des troubles de l’ATM sont apparus (à différents niveaux, claquements, craquements, d’un côté puis de l’autre).

    Après avoir consulté un occlusodontiste, j’ai porté une gouttière qui a permis de faire bouger ma mandibule. Or, cela semblait insuffisant.
    Le meulage léger des dents de sagesse a permis de réduire la « béance » (béance « uniforme » tant antérieure que postérieure) et a permis de soulager les douleurs dorsales.

    La rééducation de la déglutition s’est avérée être un échec. Je fais confiance à mes sensations et je pense que cet échec est dû à cette sensation d’avoir une des dents de sagesse trop « longue » (sensation d’une hauteur trop importante) m’interdisant une déglution normale.
    Le traitement dure déjà depuis un an et sont apparus maintenant quelques problèmes supplémentaires au niveau positionnement lingual (difficulté légère d’élocution, difficulté pour avaler la salive).

    J’ai lu énormément d’articles sur Internet mentionnant d’être vigilant et de ne pas extraire les dents de sagesse car elles n’étaient pas forcément en cause dans un problème d’ATM.

    Les dentistes que j’ai consultés les trouvent bien en place et pensent qu’il n’est pas nécessaire de les retirer.
    Cependant, ma question est de connaître – dans le cadre des problèmes d’ATM que vous avez rencontrés – le pourcentage de cas dans lesquels le problème était réellement dû aux dents de sagesse… Au fur et à mesure de l’avancement du traitement, je ressens une gêne réelle du côté de cette dent de sagesse trop longue (et ayant subi une très légère rotation après sa poussée) et je pense que mon problème est réellement dû à ces troisièmes molaires.

    Merci pour votre retour d’expérience.

    1. Dr Jules dit :

      Nous voyons occasionnellement des dentitions où des dents de sagesse occasionnent, en effet, des interférences fonctionnelles mais la relation possible avec des problèmes d’ATMs est difficile à établir avec certitude.

      Ce que vous décrivez semble logique, le meulage sélectif de dents de sagesse mal placées et causant des interférence peut diminuer une légère béance antérieure et aider la fonction.
      Je ne suis pas certaine que la présence d’une troisième molaire mal placée puisse déclencher un réflexe qui crée une déglutition atypique. Je ne connais pas de littérature rapportant de tels faits mais cela ne veut pas dire que c’est impossible.

      Il est vrai que les dents de sagesse ne sont pas forcément la cause des problèmes d’articulations temporo-mandibulaires et pour répondre à votre question, dans la plupart des cas avec symptômes aux ATMs, les dents de sagesse ne sont pas en cause. Il est aussi vrai qu’il n’est pas nécessaire d’extraire toutes les dents de sagesse même s’il y a quand même plusieurs indications valable pour les extraire. Si elles vous causent de problèmes de confort, influencent votre langue, créent des interférences, etc. il peut être préférable de les extraire mais nous ne pouvons commenter davantage sur votre cas sans avoir plus d’éléments diagnostiques. Si tous les dentistes consultés sont unanimes à dire qu’elles peuvent être gardées en bouche, je me fierais à eux. Par contre si vous êtes persuadé(e) qu’une de ces dents est la cause de quelque problème que ce soit, vous pouvez la faire extraire (la dent opposée devra probablement être extraite aussi).

  39. denny dit :

    2 nouvelles couronnes et acouphènes
    Bonjour, je viens de découvrir votre site…une question que je me pose depuis cet été…mon dentiste m’a mis 2 couronnes en-bas à droite (soudées) tout au fond….et peu de temps après j’ai eu des acouphènes pulsatiles…cela pourrait-il être lié ???????? J’ai vu un stomatologue et après panoramique dentaire (OTP) tout est normal. Mon dentiste, m’a dit qu’il n’avait jamais entendu parler d’un cas similaire !!! Le stomatologue lui par contre dit que ce n’est pas impossible !!! Comment savoir sans ôter les couronnes !!!
    Merci pour votre réponse.

    1. Dr Jules dit :

      L’occlusion peut être la cause de plusieurs maux et tout ce qui peut l’affecter peut avoir un effet. Est-ce que les couronnes peuvent être la cause des acouphènes? Rien n’est impossible même si cela est peu probable. Si les couronnes ont changé votre occlusion ou façon de mordre de façon importante, il se peut que cela ait une répercussion dans la région des articulations temporo-mandibulaires. Votre dentiste peut vérifier les « points de contacts » entre ces couronnes et les dents opposées et les « ajuster » (meuler) s’il y a un contact trop fort ou des interférences fonctionnelles nuisibles. Pour que les nouvelles couronnes soient la cause de vos symptômes il faudrait qu’elles causent toute une modification de l’occlusion, ce qui est peu probable car votre dentiste a certainement bien ajusté ces couronnes.

      Une autre façon d’évaluer si l’occlusion peut causer différents symptômes est de « déprogrammer » la mandibule et son système neuro-musculaire à l’aide d’une plaque articulaire ou plaque occlusale. Pour en savoir plus sur ce sujet.

      Pour en savoir plus sur les acouphènes.

  40. Fromont dit :

    Quels moyens existent pour me traiter?
    Bonjour.
    Mes dents inférieure et supérieure ce chevauches dû à un manque de place (mâchoire trop petite), conséquence je sossote un peu et n’ose sourire la bouche ouverte, bref je cache mes dents. Mon chirurgien-dentiste ma donc parler de la suppression de mes dents de sagesse (celles du fond de la mâchoire) et des appareils orthodontiques, plastique et acier.
    Personnellement je me dirigerai plus vers l’appareil transparent, donc en plastique pour le confort professionnel et personnel. Mon problème est le coût du traitement qui devra durer 3 ans. En effet, il m’a indiqué que cela me coûterai 5350 euros car les prothèses sont fabriqué aux USA etc. Je voulais savoir si le prix été normal et si il n’existait pas un autre moyen. Merci pour votre réponse.

    1. Dr Jules dit :

      Premièrement, l’extraction des dents de sagesse peut être indiquée pour différentes raisons dans votre cas mais cela ne changera rien à votre chevauchement. Pour en savoir plus sur les dents de sagesse.

      Si, par appareils orthodontiques en plastique, vous référez à Invisalign, sachez que, selon la sévérité de votre cas, cette méthode de traitement peut s’avérer un compromis et n’est pas aussi versatile que les appareils correcteurs fixes multi-bagues métalliques. Il existe aussi d’autres moyens esthétiques tel que les broches linguales mais il y a un coût relié à ces technologies.

      Pour en savoir plus sur le coût des traitements orthodontiques.

  41. bonsard dit :

    Un visage allongé vieillira-t-il mieux?
    Bonjour,

    Je suis prognathe, j’approche la trentaine et je n’ai pas franchis le pas de la chirurgie, meme si j’ai porté un appareil dentaire , adolescente, pour des dents en avant.

    Je me dis que le visage allongé accuse moins le vieillissement, qu’en pensez vous ? Je me demande si mon visage va etre hyper transformé et plus de joue ca voudra dire aussi affaissement plus tard !!

    Cordialement

    1. Dr Jules dit :

      Le vieillissement du visage se manifeste dans les tissus mous; lèvres, joues, menton, etc. Le fait d’avoir un visage allongé ou pas n’est pas un gage que vous « vieillirez » mieux ou moins bien esthétiquement avec les années. Plusieurs facteurs influencent le vieillissement et bien malin qui pourra prédire avec certitude l’impact que chaque variable cela aura sur un visage.

      Comment prédire le futur?

      Votre meilleure « boule de cristal » pour tenter de deviner ce à quoi vous pourrez ressembler plus tard est de regarder le visage de vos parents et autres membres de votre famille car la génétique y sera pour beaucoup dans le vieillissement.

  42. Lison dit :

    Écart de >1 cm entre les mâchoires et problème de langue
    Bonjour,

    J’ai un écart important (un peu plus d’un cm) entre ma mâchoire supérieure et ma mâchoire inférieure (ma mâchoire supérieure est avancée).

    Enfant j’ai eu des appareils, un au palais pour ne plus sucer mon pouce, et un appareil en haut et en bas avec des bagues. Mes dents sont bien alignées mais il y a cet écart qui commence à m’obséder.

    Ajouter à ça que ma langue se coller automatiquement derrière mes dents du haut et les poussent en permanence (j’ai beau savoir que ma langue est un muscle, impossible de la coincer ailleurs sans qu’elle revienne à sa place, ou que ma mâchoire ne devienne douloureuse), de plus mon palais est assez creusé, j’ai vraiment du mal à caser ma langue.

    C’est mon dentiste qui a dit qu’il fallait faire quelque chose car j’ai un réflexe de succion. J’ai 25 ans, et souvent des migraines. De plus, j’ai du modifier au fil du temps la position de mes lèvres… tout ça pour dire que je ne sais pas trop bien quoi faire.

    (pour information, je me suis fais enlever toutes mes dents de sagesse)

    Je vous remercie par avance.

    1. Dr Jules dit :

      Un écart de 1 cm (10 mm ) entre vos mâchoires est très important et indique vraisemblablement un déséquilibre squelettique. Il est peu probable que ce soit votre mâchoire du haut qui soit trop avancée. C’est probablement votre mandibule qui est trop courte.

      Si votre mandibule est courte ou reculée (rétrognathie mandibulaire), cela peut affecter l’espace disponible pour votre langue qui doit alors se trouver un autre endroit/espace pour se loger. Cela peut la « forcer » à aller vers le haut et vers l’avant contre vos incisives supérieures ou entre les incisives supérieures et inférieures (béance antérieure). Afin d’aider à repositionner la langue, son « environnement » devra être modifier. Cela nécessitera vraisemblablement de l’orthodontie pour changer la forme des arcades (vous avez un palais creusé) et peut-être une chirurgie orthognathique pour équilibrer la longueur des mâchoires. Vous pouvez voir sur l’illustration suivante comment la langue et des malocclusions avec différentes proportions squelettiques (longueur des mâchoires) peuvent s’influencer mutuellement.

      Les mâchoires influencent la position de la langue et la respiration.

      • A – Occlusion normale et relation équilibrée entre les mâchoires. Ceci est la relation idéale qui procure un espace adéquat pour la langue à l’arrière de la bouche.
      • B – Rétrognathie mandibulaire : La mandibule courte et reculée peut forcer la langue à être repoussée vers l’arrière de la bouche. Ce type de malocclusion (classes 2) présente souvent des mâchoires étroites.
      • C – a href= »/cas-traites-2/beances/ « >béance antérieure La langue est souvent positionnée entre les dents, ce qui les empêche de se toucher. Les mâchoires sont souvent étroites, ce qui diminue l’espace disponible pour la langue.
      • D – Prognathie mandibulaire : Mandibule avancée et/ou maxillaire supérieur étroit et reculé (malocclusions de type classe 3). Il y a moins d’espace pour que la langue se loge contre le palais.

      Une consultation avec un orthodontiste certifié vous permettra d’avoir un diagnostic plus précis concernant votre condition et des options de traitement.

  43. natou dit :

    Changement d’occlusion (façon de mordre) suite à un avancement mandibulaire chirurgical.
    bonjour,je me suis faite operer il y a 15 jours de la machoire du bas pour l’avancer ,10 jours apres on m’a enlever les elastiques et m’a dit de ne les mettres que la nuit….le probleme et que je ne peu plus serrer le dents entierrement ,alors est-ce dû aux machoires enfler ou n’est-ce pas normal?une personne a t-elle deja eu ce que j’ai?

    1. Dr Jules dit :

      Il se produit peut-être un déplacement mandibulaire qui rend les contacts entre les dents inégaux. Oui, cela peut se produire à l’occasion. Consultez votre chirurgien maxillo-facial et/ou orthodontiste pour qu’il évaluent la situation et vous conseillen.

  44. Mathieu dit :

    Bonjour, j’ai le même problème que la classe 2(division2), Qu’aurais-je besoin comme traitement(broches, operation..) ? Et combien d’années si port d’appareil ?
    Merci énormément d’avance 😉
    c’est aussi semblable à l’exemple que vous avez donné au numéro 27 ( et j’ai les deux mêmes espaces que dans la 4ième photo de votre exemple) et j’ai 17 ans ..

  45. Mathieu dit :

    Merci 🙂
    Et puis, j’aimerais sa avoir les broche lingual pour ne pas que cela paresse.. Il peuve aller jusqu’à combien de fois plus cher et est-ce que cela fait la même job en autant de temps?

    1. Dr Jules dit :

      Tout dépend du type de « broches » utilisées. Les appareils comme iBraces (Incognito) sont faits sur mesure (ainsi que les fils ou arcs) et ont des frais de laboratoire très importants. Les boîtiers In-Ovation L sont moins coûteux. Selon la complexité du cas et la durée du traitement la technique linguale peut représenter quelques centaines à plusieurs milliers de dollards supplémentaires. Il vous faudra d’abord vous faire confirmer par un orthodontiste que votre type de malocclusion se prête à l’utilisation d’une technique linguale.

      Pour en savoir plus sur les broches linguales.

      1. Mathieu dit :

        Classe 2 division 2 et broches linguales?
        merci, mais je me pose encore cette question : je suis de la classe2(division2), alors je ne vois pas comment les broches lingual peuvent s’y introduire ? vont-il d’abord reculé ma machoire pour les introduire et la ravancer après le traitement ?
        Et si vous vous fier qu’à votre schéma de la classe2(division2)en haut, quel serait le meilleur traitement que vous lui donneriez et après combien de temps ce serait fini (toujours soelon votre shéma et non mon cas..) ?
        Merci d’avance 🙂

        1. Dr Jules dit :

          Il est en effet pus difficile d’utiliser des broches linguales dans des classe 2 division 2 à cause du surplomb excessif vertical entre les dents antérieures. Un moyen de contourner ce problème est d’utiliser des blocs de disclusion qui sont des morceaux d’acrylique collés sur certaines dents postérieures et qui en pêchent les dents antérieures de se toucher en fermant. La plupart des orthodontistes préfèreraient utiliser des broches « régulières » ou au labial pour traiter de tels cas.

          Vous pouvez voir quelques moyens que nous utilisons pour empêcher les dents antérieures de se toucher pendant le traitement sur cette page.
          Pour en savoir plus sur la durée d’un traitement orthodontique.

  46. kamel dit :

    Dois-je faire extraire toutes mes dents?
    bonjour , je me m’apel kamel j’ai 29ans ;et j’ai une malcculson class 2 de 8mm,av des machoire étroite ,es possible si je recour a enlevez ts mes dents et mettre un dentier pouvez reglez mon probleme ou bien ya que la chirurgie pour mon cas merci de me pepondre

    1. Dr Jules dit :

      À moins que toutes vos dents soient détruites et irrécupérables, ce qui est peu probable, n’envisagez surtout pas cette solution de faire extraire toutes vos dents! Cela peut sembler une solution facile à première vue mais ce sera loin de régler tous vos problèmes. Il est toujours préférable de garder vos dents naturelles et d,éviter le plus de prothèses possible. Consultez un dentiste généraliste pour faire réparer vos dents si elles ont des problèmes et un orthodontiste certifié pour savoir ce qui peut être fait pour votre malocclusion.

  47. Zineb dit :

    Rétention d’une béance antérieure
    Bonsoir , Svp je suis en fin de traitement ortho ..Je suis en classe 1 droite et gauche sauf que il persiste toujours une petite béance antérieure très légère s’étendant de canine à canine ( Recouvrement de O,8-1mm) , elle n’est pas très moche mais ça reste une source de récidive puisque j’ai une déglutition atypique qui s’est developpée au cours du traitement et qui n’a pas cédé à la réeducation ( mon orthophoniste a insisté sur la réeducation phonatoire ) Que dois je faire Svp ?

    1. Dr Jules dit :

      Il est normal d’avoir une déglutition atypique en présence d’une béance antérieure car la langue doit effectuer un scellement antérieur pour fermer l’ouverture antérieure lors de la déglutition.

      Si cette légère béance n’a pu être fermée pendant le traitement, assurez-vous de suivre les protocoles de rétention recommandés par votre orthodontiste. Dans de tels cas, il est préférable d’avoir des attelles de rétention fixes à long terme et, au besoin et selon le « comportement » de la béance (tendance ré-ouvrir/récidive, considérer un appareil de nuit bloquant la langue. Ceci peut être un appareil amovible avec écran oral, un appareil recouvrant les 2 arcades et empêchant la langue de s’interposer entre vos dents antérieures (type « mouthguard » ou protecteur buccal) ou tout autre appareil avec lequel serait familier votre orthodontiste. L’orthophonie peut peut-être aider mais la nuit… les appareils de rétention sort fort utiles!

      Pour en savoir plus sur la rétention orthodontique et la stabilité des corrections.

      Pour en savoir plus sur les béances.

  48. Zineb dit :

    Je suis tout à fait d’accord avec vous Dr , en fait je suis étudiante en médecine dentaire..Je vais vous exposer un peu le cas , au début j’avais une classe 2 div 1..Maintenant ce qui me dérange c’est ce manque de recouvrement que j’avais pas du tout au début ! y a t il une solution pour ça avant d’enlever mon appareil , parce que une fois je débague ,je serai ds l’obligation de porter un appareil de rétention et de préférence à long terme plus un ELN ou autre !

    1. Dr Jules dit :

      SI vous n’aviez pas de béance antérieure importante avant le traitement et que vous vous retrouvez maintenant avec une béance de moins de 1 mm, je ne vois pas pourquoi elle ne pourrait être fermée en orthodontie avec les appareils fixes que vous avez en bouche. Ce mouvement vertical est fait régulièrement pendant les traitements. La question cependant sera de maintenir ce résultat une fois la béance fermée et c’est là que la musculature entrera encore plus en jeu.

Mise à jour pour