• Accueil
  • Notions et concepts d’orthodontie

Notions et concepts d’orthodontie

+

Qu’est-ce qu’un orthodontiste?

L’orthodontiste est un spécialiste du diagnostic, de la prévention de l’interception et du traitement des malocclusions dentaires et anomalies dento-faciales.Après avoir complété 4 années d’études en médecine dentaire dans une université reconnue par l’Association Dentaire Canadienne (ADC). Les orthodontistes doivent compléter avec succès une résidence en orthodontie de 2 à 3 ans dans une institution aussi reconnue par l’ADC. Ces études post-graduées couvrent des sujets variés tels que l’embryologie;
la génétique, la croissance et développement du corps humain et la biophysique. Seuls les dentistes ayant suivi et complété avec succès un tel programme d’étude peuvent porter le titre d’orthodontiste.L’orthodontiste, bien que possédant de vastes connaissances, s’engage à n’exercer que dans le cadre de sa spécialité soit l’orthodontie et l’orthopédie dento-faciale. Recherchez les membres des associations canadienne (AOC) et américaine (AAO) des orthodontistes pour recevoir vos soins orthodontiques par un spécialiste.

Haut de page

+

Qu’est-ce que l’orthodontie?

On fait souvent allusion à l’ “orthodentie” mais le terme exact est “orthodontie“. Provenant du grec “ortho” voulant dire droit et “odontos” signifiant dent, l’orthodontie est une spécialité de la médecine dentaire qui se spécialise dans le diagnostic, la prévention et la correction ou le traitement des anomalies dento-faciales et malpositions dentaires. Le terme technique pour décrire ces problèmes est ” malocclusion“.
La pratique de l’orthodontie nécessite des aptitudes professionnelles pour le diagnostic, la planification, la mise en place et le contrôle des différents appareils correcteurs utilisés pour aligner les dents, les lèvres et les mâchoires qui contribuent à l’harmonie dento-faciale.

Haut de page

+

Qui peut bénéficier de l’orthodontie?

Pratiquement tous les individus ayant des problèmes d’occlusion (dents croches ou mal alignées) peuvent bénéficier de l’orthodontie. Si les dents et les tissus de support (os et gencive) sont en bonne santé, il n’y a habituellement aucune contre-indication à entreprendre des corrections orthodontiques

Haut de page

+

Quels sont les bénéfices potentiels ou bienfaits de l’orthodontie?

Bien que la motivation principale des patients lorsqu’ils considèrent entreprendre un traitement d’orthodontie est souvent l’amélioration de l’esthétique, les bénéfices qu’ils en retireront vont bien aux delà d’un beau sourire et des dents droites. En alignant correctement la dentition, les lèvres et les mâchoires, l’orthodontie peut contribuer à améliorer l’estime de soi et l’esthétique du visage.Des dents bien alignées sont plus faciles à nettoyer et à entretenir, ce qui peut aider à prévenir le développement de caries dentaires, de maladies des gencives et de destruction osseuse autour des dents pouvant mener à la perte éventuelle de dents.
Les gains fonctionnels ou l’amélioration de la fonction peuvent être tout aussi importants en minimisant :

L’orthodontie peut aussi permettre à aider :

  • à mieux placer les dents en prévision de travaux prosthodontiques (ponts, couronnes, implants dentaires,
  • le dentiste généraliste dans la planification des cas multi-disciplinnaires,
  • à corriger des défauts osseux ou parodontaux,
  • de fermer certains espaces, éliminant ainsi le besoin de ponts ou implants dentaires,
  • à éliminer des dents problématiques (traitement de canal, endommagées, cariées, etc.) en les extrayant et en fermant les espaces,
  • etc.

Bref, l’orthodontie… vous apportera bien plus que des dents droites!

Haut de page

+

Suis-je trop vieux pour envisager un traitement, y a-t-il un âge limite?

Bien que la majorité des patients en orthodontie soient des enfants ou des adolescents, plus de 25% des Canadiens ayant recours à l’orthodontie sont d’âge adulte. Dans notre pratique, cette proportion est encore plus élevée. Nous traitons régulièrement avec succès des patients âgés entre 40 et plus de 70 ans. La patiente la plus âgée que nous ayons vue avait 81 ans! Le procédé biologique de base permettant aux dents de se déplacer est le même chez tous les individus, peu importe leur âge.Chez les adultes, en l’absence de croissance, il peut parfois âtre nécessaire d’utiliser des approches différentes ou d’avoir des objectifs de traitements différents que chez une population ayant de la croissance. Les récentes technologies que nous avons implantées dans notre pratique depuis quelques années se prêtent particulièrement bien au traitement des adultes en rendant les interventions orthodontiques encore plus efficaces, accessibles et confortables que jamais auparavant pour la population adulte.

Il n’est jamais trop tard pour améliorer sa condition dentaire à l’aide de l’orthodontie.
Vous trouverez plus de détails à ce sujet en la section orthodontie pour adultes.

Haut de page

+

Quel est le but de la première consultation orthodontique?

  • Le but de cette première visite est d’abord de vous informer et d’évaluer votre condition dentaire ou celle de votre enfant.
  • Nous pourrons ainsi faire des recommandations pour prévenir l’apparition de problèmes, intercepter des problèmes qui se développent ou corriger d’autres conditions déjà présentes.
  • Nous tenterons de répondre à toutes vos questions et vous expliquerons si un traitement est indiqué et quelles sont les options, la durée et les coûts qui s’y rattachent
  • Une première visite d’évaluation en orthodontie est recommandée dès l’âge de 7 ans.

Haut de page

+

À quel âge doit-on avoir une première évaluation orthodontique?

Les associations canadienne (AOC) et américaine (AAO) des orthodontistes recommandent qu’une première évaluation des jeunes en croissance ait lieu vers l’âge de 7 ans. à cet âge, plusieurs problèmes peuvent être décelés et une certaine prévention peut être planifiée pour prévenir certains problèmes ou en diminuer la sévérité.

Haut de page

+

Comment avoir une évaluation orthodontique (consultation)?

Si vous désirez connaître les possibilités de l’orthodontie pour vous ou votre enfant, vous pouvez communiquer directement avec notre bureau :par téléphone au (819) 822-4434;
par courriel : info@orthoLemay.com;
en utilisant la Demande de consultation en ligne.
Nous pourrons ainsi obtenir l’information de base nécessaire à la planification de votre première visite.

Haut de page

+

Doit-on être dirigé par un dentiste pour avoir une consultation en orthodontie?

NON, ce n’est pas nécessaire. Bien que plusieurs de nos patients nous soient dirigés par leur dentiste de famille, plusieurs personnes décident de consulter de leur propre initiative afin de faire évaluer leur occlusion et connaître les bénéfices que l’orthodontie peut leur apporter.

Haut de page

+

J’aimerais débuter mon traitement dès que possible. Quand puis-je faire poser mes “broches”?

Une fois que vous aurez obtenu les réponses à vos questions lors de la première visite de consultation, le traitement peut être débuté assez rapidement si vous le désirez. Le matériel diagnostique nécessaire à compléter l’étude du cas et l’élaboration du plan de traitement peuvent souvent être pris dès cette première rencontre si vous le souhaitez. Par la suite, la pose des “broches” peut être faite, la plupart du temps, une ou deux semaines plus tard selon vos disponibilités.

Haut de page

+

Qu’est-ce qu’une occlusion et une malocclusion dentaire?

  • Le terme “occlusion” réfère à la relation des dents entre elles lorsque les mâchoires sont fermées. Si cette relation est normale, on parle d’une “occlusion normale” ou idéale.
  • Toute déviation de cette relation ” idéale ” constitue une “malocclusion” et réfère à une mauvaise relation des dents et/ou des mâchoires entre elles.
    Pour qu’une façon de mordre soit fonctionnelle et esthétique, non seulement un agencement des dents précis doit-il exister mais il doit aussi y avoir une relation harmonieuse entre les mâchoires.
  • Les malocclusions les plus communes présentent des dents croches, chevauchées, proéminentes, avancées, qui ne touchent pas ensemble lorsque la bouche est fermée ou qui mordent de façon croisée, etc.
  • Pour comprendre ce qu’est une occlusion normale.

Haut de page

+

Quelle est la cause des malocclusions (étiologie)?

La plupart des malocclusions sont principalement d’origine héréditaire ou génétique. C’est ce qui explique que l’on rencontre souvent des problèmes similaires chez les membres d’une même famille. Des exemples de problèmes d’origine génétique sont le manque ou l’excédent d’espace entre les dents, des dents en trop ou absentes et des déséquilibres entre la forme et la grosseur des mâchoires.D’autres facteurs pouvant contribuer au développement des malocclusions sont des causes acquises, comme par exemple :

  • Des habitudes chroniques de suçage de doigts pouvant exercer suffisamment de force pendant une période assez longue pour déplacer des dents.
  • Des problèmes d’obstruction au niveau des voies respiratoires causant une respiration buccale chronique. Ceci peut affecter le développement des mâchoires et la position des dents.
  • Une mauvaise position de la langue au repos ou pendant la déglutition.
  • La perte prématurée de dents primaires ou permanentes suite à un accident, caries ou maladies de gencive et d’os supportant les dents. La perte de dents peut occasionner le déplacement des autres dents et contribuer au développement des malocclusions.
  • Un traumatisme, accident ou un coup au visage qui pourraient causer des déplacements de dents,
  • et plusieurs autres causes.

Haut de page

+

Est-ce que les dents “croches” peuvent se replacer d’elles-mêmes avec le temps?

NON, cela est peu probable!
Chez la plupart des gens, une fois les premières molaires permanentes sorties (vers l’âge de 6-7 ans), l’espace disponible pour les dents antérieures n’augmentera pas, même en présence de croissance. En fait, cet espace diminuera avec les années, ce qui empirera la situation. Des études ont démontré que pratiquement tous les problèmes dentaires et d’occlusion ont tendance à se détériorer ou empirer avec le temps s’ils ne sont pas traités.

Haut de page

+

Il reste de la croissance, est-ce que cela corrigera le problème?

NON, cela est peu probable!
Bien que la croissance aide dans la correction de plusieurs types de problèmes, une intervention orthodontique est aussi nécessaire pour corriger la plupart des malocclusions dentaires.

  • Bien que la croissance aide l’orthodontiste à traiter les déséquilibres squelettiques (décalages entre les mâchoires), la croissance seule ne corrigera pas le problème.
  • L’utilisation d’appareils orthodontiques pendant un traitement permet d’utiliser le potentiel de croissance de façon optimale pour tenter d’obtenir une meilleure relation entre les mâchoires.
  • Dans certains cas où le patron de croissance est vraiment défavorable ou anormal (par exemple lorsque la mâchoire inférieure mord devant celle du haut), toute croissance supplémentaire peut en fait empirer le problème.
  • Il est donc important que ce type de problème soit évalué tôt par un orthodontiste.

Haut de page

Haut de page

  • Accueil
  • Notions et concepts d’orthodontie

Commentaires et/ou questions (47)

  1. yvonne dit :

    Bonjour,

    Votre site est effectivement remarquablement didactique, je commence enfin à comprendre…
    Du coup me voilà en mesure d’exposer ma préoccupation :
    J’ai une incisive (L11) qui migre depuis quelques années et s’est insidieusement éloignée de sa voisine (L12). Entre les deux dents, un vide de +/- 2 mm, mais surtout de la gencive disparue. Déprimant!
    En 2012 une radio panoramique témoigne d’une structure osseuse normale.
    En 2013 un bilan long cône signale une opacité au dessus des racines supérieures droites.
    Dans l’intervalle une chute avec trauma crânien et surtout une année de stress intense
    Mon dentiste parle de parodontite, préconise un détrartage supra et sous gingival qui a débuté et s’est arrêté pour l’instant à la L11 qui semble perdue quoique saine.
    Au dos de cette dent, une poche de 7mm.
    Donc en l’état pas d’implant. Seul traitement : hygiène drastique bicarbonate et eau oxygénée, fil dentaire, brossettes, bain de bouche.
    Mon dentiste parie sur une régression de la poche…(nous nous revoyons en septembre) pour choisir entre implant ou traitement en ortho pour remonter la dent (vis).

    Je souhaiterais savoir s’il est possible de “refaire” de l’os du parodonte ?
    le cocktaill Bioaragonique+glucosamine+Coenzyme10+vit D,C,K1, B6+aloé vera vous évoque t’il quelque chose ?
    Merci de votre avis

    Y.

    • Dr Jules dit :

      La première chose qui me vient en tête lorsque vous parlez de migration d’incisives de la sorte est la présence de problèmes parodontaux ayant affaibli le support des dents (parodonte) de sorte que des forces jusqu’à présent pouvant être considérées comme ‘normales” sont maintenant relativement “anormales” étant le manque de support des dents. Vous avez confirmé la présence de tels problèmes.

      Pour remédier à ce problème de poche (7 mm étant une poche importante), il faut vous fier à votre dentiste ou à un parodontiste. Il est logique de tenter de régénérer l’os autour de votre incisive et plusieurs moyens peuvent y contribuer dont les approches préconisées par votre dentiste, sans en garantir le succès.
      Je ne suis pas familier avec le “cocktail” auquel vous référez.

      Un cas d’ “éruption forcée”?
      Avant d’envisager extraire l’incisive affectée par la perte osseuse, il y a une solution qui peut peut-être s’appliquer(sous toutes réserves) à votre cas pour “générer” de l’os et diminuer le défaut osseux serait de faire sortir la dent de quelques millimètre avec une force orthodontique verticale. La dent doit par la suite être raccourcie ce qui peut parfois nécessiter un traitement de canal. Cette procédure orthodontique appelée “éruption forcée” semble drastique mais ne l’est pas vraiment si elle permet de sauver la dent et d’éviter un implant dentaire avec tout e que cela comporte.

      Je n’ai malheureusement pas encore d’exemples de cas sur ce site Internet où une telle procédure est illustrée et décrite en détail mais tout orthodontiste certifié devrait savoir à quoi cela réfère et être familier avec cette procédure. Nous planifions éventuellement faire une chronique sur ce sujet…

      • jami dit :

        Des solutions pour les triangles noirs inter dentaires?

        triangle noir donc bonjour je suis un traitement orthontique depuis un an et demi et depuis l horreur 7 triangle noir donc 4 enorme mont orthondontiste a le culot de me dire que sa ne se voit pas je suis au bout de ma vie c est moi qui et du lui parlez du limage de dent met il me dis c est mauvais pour les dent pour l email risque de carie par la suite je suis triste j ai honte de met dent alors svpppp j ai besoin d aide

        l orthondontiste meux dis que c est rien que sa ne se voit pas beaucoup met c est faux de plus je suis devenu ultra sensible au chaud au froid et j ai de nombreuse douleurs je fais beaucoup de triangle noir et mon orthondiste sans fiche je lui et parlez du limage il me dis que sans endommage l email donc que met dent vont subir j ai peur je trouve mes dent horrible qu elle solution s offre a moi svp help

  2. anick dit :

    Bonjour!

    Est-ce possible d’améliorer l’apparence des dents du devant qui ont déjà eu du composite blanc de rajouté. Est-ce que les facettes de porcelaine sont la seule solution?
    Merci!

    • Dr Jules dit :

      Il y a plusieurs façon de changer l’apparence (esthétique) de la surface des dents; facettes, couronnes, matériau composite, etc. Consultez votre dentiste généraliste pour savoir quelle option serait la meilleure pour votre cas.

  3. cibe dit :

    Imagerie 3D pour détecter une fissure de racine dentaire
    Bonjour,
    je desire savoir si l’imagerie 3d permet de detecter la presence d’une fissure meme fine et verticale sur une racine d’une couronne.
    en effet , mon dentiste ma remis une couronne, mais on est reste sur un doute de fissure de racine (fait en été 2013)
    depuis fevrier 2014 , jai eu 2 evenement d’infection ailleurs . Je me pose des questions sur le lien avec ce risque de fissure.
    Je cherche un examen permettant de la detecter ?
    Merci pour votre aide. (je suis en france)

    • Dr Jules dit :

      La tomodensitométrie volumique à faisceau conique (TVFC) est utilisée par certains endodontistes pour évaluer l’intérieur des dents et les canaux à obturer pour un traitement de canal alors j’imagine que si des structures aussi précises peuvent être évaluées par une telle radiographie 3D,il serait probablement possible de déceler certains types de fissures ou fractures des racines des dents. Les fissures sont cependant parfois difficile à visualiser et localiser car elles sont parfois plus ou moins visibles selon le déplacement des segments de la dent fissurée. De plus, si la couronne que le dentiste a placée sur votre dent est présente lors de la prise de la radiographie 3D, cela causera beaucoup de “diffraction” qui “polluera” l’image et rendra l’interprétation plus difficile. Un endodontiste (dentiste spécialiste des traitements de canal des dents) pourra mieux vous informer que moi.

  4. Clémence dit :

    Combien de temps avant que les dents de sagesse déplacent ou abiment les autres dents?
    Bonjour,
    J’ai fait 4 ans d’ortodontie pendant mon adolescence. J’ai 21 ans et mes dents de sagesse qui poussent.
    J’ai fait un panoramique dentaire, Celles du bas ne m’ont pas trop fait mal, elle sont droites mais elles sont semi-incluse, par contre celles du haut ont commencé a me faire mal il y a deux semaines environ et depuis hier j’ai une sensation de brulure au niveau de ma gencive à l’endroit des dents de sagesses, elles poussent sur les deuxièmes molaire se qui à déformé les racines, cela m’angoisse beaucoup. J’ai beaucoup souffert pendant mon orthodontie et j’ai peur que l’arrivé de ces dents de sagesse abiment tout le travail et que mes dents finissent par se chevaucher, j’ai donc pris rendez-vous chez un stomatologue qui n’est pas avant le 22/12.

    En attendant j’aimerais savoir en combien de temps les dents de sagesse peuvent eventuellement déplacés/abimés mes autres dents, si ça se joue sur quelques semaines ou quelques mois ?
    est t’il possible de vous joindre mon panoramique dentaire ?

    Merci de votre attention

    • Dr Jules dit :

      Si vous lisez bien l’information su la page dédiée aux dents de sagesse (ainsi que les nombreuses questions et réponses), vous comprendrez vite que les troisièmes molaires ne déplaceront pas vos autres dents significativement. Quant à les abimer ou les endommager, cela est possible si elles sont en contact direct et vous verrez des exemples dans la même section. Cela peut se produire en quelques mois ou sur plusieurs années, c’est très imprévisibles et varie d’un cas à l’autre.

  5. Tiff23 dit :

    Bonjour j’ai un problème d’espace vers les canine il un espace des deux côté
    Est ça me gêne,est que l’orthodontiste va me proposer un appareil dentaire ?!

    • Dr Jules dit :

      Si vous envisagez des corrections orthodontiques il vous faudra avoir une forme d’appareil orthodontique quelconque car c’est avec cela qu’on déplace les dents en orthodontie.

  6. Ahmad dit :

    Je prépare pour l’évaluation des connaissance fondamentales examen de NDEB, il y a de questions libérées en orthodontie que des fois j’arrive pas à trouver la bonne réponse même en cherchant dans les références.Est ce que c’est possible que Dr Lemay pourrait me donner la réponse la plus appropriée pour ces questions?

    Merci en avance

    • Dr Jules dit :

      Certaines de ces questions sont assez théoriques et je ne suis pas certain de trouver les réponses facilement sans faire une recherche moi-même!
      De plus, étant examinateur au Collège royal des chirurgiens dentistes du Canada je serais en conflit d’intérêt car certaines questions peuvent être similaires et nous devons respecter une entente de confidentialité.

  7. Laetitia dit :

    Bonjour;

    En Octobre 2013 j’ai consulter un orthodontiste pour ma fille de 15 ans qui ma fait un devis, je les signer pour l’accord de lui poser un appareil puisqu’elle avais les dents qui pousser trop vers l’avant. Au début de son traitement les rendez-vous été espacer de 3 mois et uniquement les mercredis vu que l’orthodontiste travailler que ces jours là dans cette ville et les autres jours dans une autre ville, à l’époque ça nous déranger pas vu que ma fille été au lycée professionnel sauf qu’elle a trouver un apprentissage dans un salon de thé qui ce trouve à 30 minutes de l’orthodontiste, du coup avec ses horaires ça n’aller pas ni avec l’orthodontiste qui été bien entendu complet. Bref on a décidé de changer d’orthodontiste mi-Octobre 2014 (donc presque 1 an de traitement), en sachant que ma fille avais signer pour la sécurité social la demande du renouvèlement de la 2èmes années de traitement le 14 Octobre 2014 vu quelle travail aux yeux de la loi pour la sécu et notre mutuel c’est elle qui est a priori sensée payer les frais d’honoraires. Suite a ça elle nous a envoyer par courrier la facture de 650€ pour la 2èmes années de traitement que ma fille ne fera pas vu qu’on a changer d’orthodontiste.
    A-t-elle le droit de nous les réclamer et est-ce que le document de renouvellement pour la sécu que ma fille a signer est recevable vu quelle est mineur ?

    Cordialement;

    Laetitia.

    • Dr Jules dit :

      Étant orthodontiste au Québec, je ne peux malheureusement pas vous conseilles sur le fonctionnement de la Sécu en France.

  8. herbreteau dit :


    Peut-on aligner mes dents sans opération ou chirurgie?

    Bonjour, J’ai 42 ans et des dents qui se chevauchent et une machoire qui se déplace, mon ortho m’a proposé d’aller voir un chirurgien dentiste car il ne veut pas me poser d’appareil sans opération. Le chirurgien me propose deux opérations, écarter la machoire “scier entre les deux dents incisives supérieures dans un premier temps”, poser l’appareil, et une deuxième chirurgie plus tard pour avancer ma machoire du bas afin d’avoir les dents les unes sur les autres pour ne pas qu’elles se déchaussent.

    Je voulais tellement remettre mon incisive droite mais là franchement j’ai peur d’une telle opération. je pensais qu’avec un appareil on aurait pu faire quelque chose mais j’ai les dents très très serrées, le problème c’est que j’ai l’impression que plus le temps passe plus ma dent chevauche l’autre. Je sais que la machoire d’un adulte n’a rien à voir avec celle d’un enfant, mais pensez-vous qu’on puisse remettre cette dent plus droite, car j’ai vu que vous l’aviez déjà fait sans opération sur une personne de 40 ans.

    • Dr Jules dit :

      Les opérations auxquelles vous référez sont de l’EPRAC pour l’expansion maxillaire et un avancement mandibulaire pour la mâchoire inférieure.
      Dans certains cas, nous faisons de l’expansion ou élargissement des arcades chez les adultes sans chirurgie et ceci permet souvent d’aligner les dents antérieures par la même occasion. Pour voir des exemples

      • herbreteau dit :

        Merci pour votre réponse, je pensais qu’on ne pouvait pas car la mâchoire chez l’adulte était fixe, je vais essayer d’insister auprès de mon orthodontiste.

        • Dr Jules dit :

          La mâchoire supérieure est fixée au crâne c’est vrai mais les dents peuvent tout de même être déplacées dans l’os alvéolaire de la mâchoire. C’est ainsi que la forme des arcades dentaires peut être modifiée. Ce ne sont cependant pas tous les orthodontistes qui feront de l’expansion importante chez un adulte sans envisager une chirurgie.

  9. delahalle dit :

    Comment puis-je obtenir des appareils de contention si je ne peux payer…
    bonjour,
    actuellement âgée de 16 ans, je porte un appareil dentaire (des bagues) depuis 1 an et 7 mois. Suite à une nécrose dentaire et des problèmes financiers, je suis malheureusement dans l’incapacité de continuer ce traitement. mes dents sont cependant alignées (pour le moment) car je sais qu’il n’est question que de temps pour observer un chevauchement puisque je n’ai pas achevé le traitement orthodontique.
    Mon orthodontiste ne veut pas me poser d’outils de contention (fil, gouttières…etc) car selon elle “la contention sera posée seulement lorsque le traitement entier sera payé”. ce n’est donc qu’une question d’argent mais je n’ai aucunes possibilités pour le moment.
    j’aimerai savoir s’il n’y aurait pas de solutions pour pouvoir bénéficier d’un appareil de contention car je n’aimerai pas que mes dents retrouvent leurs formes initiales après plus d’1 an de traitement.

    Dans l’attente d’une réponse,
    Cordialement.

    • Dr Jules dit :

      Malheureusement, le seul moyen de vous faire poser des appareils de contention est de prendre une entente à cet effet avec un orthodontiste! Vous ne pouvez acheter ou trouver vous même ces appareils qui doivent être fais sur mesure pour être efficaces.

  10. rhziel dit :

    Bonjour,

    Je recherche des info concernant l’ingression ortho en particulier le taux de réussite du traitement pour faire remonter 2 molaires mais aussi sur les problèmes rencontrés durant le traitement :

    – Douleurs
    – Infections
    – Problèmes post mini vis (déchaussements de temps…articulations)
    – Ancrage osseux des vis qui ne tient pas….

    Merci et belle journée.

    S.

    • Dr Jules dit :

      Vous ne trouverez pas d’études sur de tels mouvement car ce sont des mouvements fait régulièrement en orthodontie avec succès. Le taux de succès dépend de plusieurs variables comme la malocclusion globale, la méthode d’ingression, la quantité d’ingression (parle-t-on de .5 mm ou 3 mm ?) le parodonte, etc. etc.
      Votre question est beaucoup trop générale pour y répondre de façon brève et concise.
      Il y a tellement de facteurs et variables pouvant causer la douleur, des infections, etc.

  11. rhziel dit :

    Merci, pour ces précisions.

    Actuellement en nouvelle calédonien, la technique d’ingression par mini vis n’est pas maitrisé par nos professionnels de la santé sur le territoire.

    En effet les mini vis ancrés dans l’os ne tiennent pas et sautent régulièrement, ce qui fait que le traitement est avorté avant l’heure.

    S.

    • Dr Jules dit :

      C’est simplement une technique de pose qui est inadéquate car la plupart des mini-vis d’ancrage sont simples à poser. Il peut aussi y avoir le choix de la vis d’ancrage utilisée. Il faut utiliser des mini-vis d’ancrage reconnues et destinées à l’ancrage orthodontique et non n’importe quelle vis chirurgicale. La plupart des études rapportent qu’un taux d’échec d’environ 10% des mini-vis d’ancrage posées est normal et ceci est similaire au taux de succès que nous avons. L’échec de la vis peut prendre plusieurs mois cependant.

  12. Claire dit :

    Planifier une chirurgie des mâchoires à 14 ans?

    Bonjour,
    Je vous écris au sujet de mon fils de 14 ans et 10 mois avec lequel j’ai été chez l’orthodontiste qui s’est occupée de son frère aîné. Après l’avoir examiné, elle en a conclu une “rétrognathie mandibulaire et supraclusion” qui nécessitait un “appareil fixe multibague et traitement chirurgical probable d’avancée mandibulaire”, et m’a envoyé chez un autre orthondiste plus spécialisé dans ces traitements plus “lourds”.
    Nous avons donc pris r-v avec cet orthodontiste, qui préconise un traitement orthodontique de +/- 24 mois, avec intervention chirurgicale orthognastique en cours de traitement (faite par un chirurgien maxillo-facial avec lequel il collabore étroitement). Il a été très rapide et technique dans ses explications et mon mari et moi sommes sortis de la consultation en étant loin d’avoir tout compris.

    Votre site Internet m’a permis d’y voir plus clair, mais j’ai lu que vous répondiez à un intervenant “si une chirurgie est envisagée, il est préférable de la faire à la fin de la croissance active pour minimiser les chances de récidive causées par une croissance résiduelle”. Or, mon fils est en pleine croissance et le rapport orthodontique mentionne un “important retard de permutations” (si je me souviens bien de ce qui a été dit, les molaires ne sont pas encore sorties).

    D’un côté, je suis tentée de faire confiance à cet orthodontiste qui m’a été recommandé par celle de mon aîné ; et démarrer le traitement maintenant nous arrangerait mieux sur un plan pratique (tant qu’il est à l’école secondaire). D’un autre côté, je crains qu’il ne soit trop tôt pour démarrer et aimerait avoir votre avis. Y a t’il des raisons pour démarrer ce traitement maintenant plutôt qu’à la fin de la croissance ?

    Nous avons r-v mercredi prochain pour démarrer, et je pourrai difficilement contacter l’orthodontiste d’ici là pour éclaircir ce point. J’espère donc que vous pourrez me répondre rapidement.
    Bien cordialement,
    Claire

    • Dr Jules dit :

      Vous vous posez d’excellentes questions qui sont très pertinentes et votre raisonnement est aussi très bon. Il est simplement malheureux que ce soit vous, en tant que mère d’un patient, qui doive tenter de trouver des réponses à ces questions sur le Web!

      La première question à se poser est “Est-il indiqué d’envisager une chirurgie orthognathique chez un garçon de 14 ans?”

      La première chose à tenter de faire est d’utiliser le maximum de croissance restant avant de considérer une chirurgie et cette dernière ne devrait être considérée que dans les cas les plus sévères ou graves. Pour voir de tels cas de type Classe 2 chez des adolescents traitées sans chirurgie.

      Une autre question intéressante et surprenante est “Pourquoi un orthodontiste qualifié ne voudrait-il pas traiter in adolescent avec une malocclusion classe 2?”

      Il est très surprenant qu’un spécialiste certifié en orthodontie (orthodontiste) qui travaille en spécialité et par définition doit traiter les cas les plus lourds en orthodontie ne veuille pas traiter un cas qui semble standard et commun chez les adolescents. Vous décrivez une malocclusion de type classe 2 et ceci affecte la majorité des ados.

      Il n’est certainement pas trop tôt pour débuter un traitement d’orthodontie si on veut bénéficier de la croissance, surtout chez un garçon. En fait, il est déjà un peu tard… Votre enfant a par contre peut-être un retard de développement dentaire si ses deuxièmes molaires ne sont pas sorties à 14 ans (âge d’éruption moyen ± 12 ans).

      Posez des questions à votre orthodontiste

      Lisez cette chronique… et n’hésitez pas à poser des questions à votre orthodontiste.

      ➡ Pour en savoir plus sur la fin de croissance des mâchoires et l’impact que cela peut avoir sur les traitements d’orthodontie et de chirurgie.

      tag #croissance

      • Claire dit :

        Merci beaucoup de m’avoir répondu si vite. Je vais annuler mon rv de mercredi et consulter un 3ème orthondiste, en espérant qu’il puisse nous aider.
        Claire

      • Claire dit :

        Bonjour,
        Suite à votre réponse ci-dessus, j’ai annulé le r-v avec l’orthodontiste qui préconisait une chirurgie pour mon fils de bientôt 15 ans.

        Pour rappel, voici son diagnostic :
        – bilan squelettique : légère endognathie maxillaire – endoalvéolie bimaxillaire – Classe II par rétrognathie mandibulaire
        – bilan dentaire : Classe II – proalvéolie majeure des incisives inférieures – rétroalvéolie des incisives supérieures – supraclusion incisive complète – centre inter-incisif dévié – important retard de permutations – 4 germes de dents de sagesse
        Traitement proposé : appareillage fixe sur mesure Insignia/Damon – surélévation transitoire postérieure – alignement et développement des arcades avec emploi stratégique d’élastiques précoces de décompensation – intervention chirurgicale orthognathique – reprise et poursuite du traitement orthodontique – maintien du résultat : équilibration + contention 2 ans obligatoires. Dans le cadre de ce traitement, la chirurgie n’est PAS une option, le traitement ne peut être réalisé sans chirurgie, il n’est pas concevable de renoncer à la chirurgie en cours de route sans engager des risques considérables.

        Suite à ce diagnostic, nous avons consulté une autre orthodontiste, qui n’envisage la chirurgie qu’en ultime recours, et pas avant la fin de la croissance. Elle préfère miser sur le potentiel de croissance de notre fils (il mesure déjà 1,70 m, mais son père et son frère mesurent 1,87 et 1,82, et moi-même 1,67), sans pouvoir toutefois donner une quelconque garantie. Elle préconise donc un traitement qui va libérer la mandibule en “relevant” les dents supérieures, puis des forsus pour avancer la mâchoire inférieure. Selon elle, l’appareil n’est pas trop gênant esthétiquement, et on s’y habitue au bout de quelques jours. Si le traitement, qu’elle estime à 2 ans -2,5 ans ne donne pas de résultats satisfaisants, il est toujours possible, selon elle, d’opter pour un compromis ou pour la chirurgie, mais pas avant 20 ans idéalement.

        Nous sommes plutôt partants pour la seconde option (sans chirurgie donc), mais je me pose encore quelques questions :
        – l’orthodontiste qui préconisait la chirurgie avait l’air de dire que les appareils type forsus étaient difficilement supportables, et que le traitement qu’il propose (Insignia/Damon + chirurgie) est beaucoup plus performant et plus facilement supportable. Qu’en est-il exactement ? Y a t’il des intolérances à ce type d’appareils ?
        – le traitement avec forsus peut-il échouer pour une autre cause que l’absence de croissance ?
        – s’il échoue (à cause d’une absence de croisssance ou pour une autre raison), et qu’on envisage alors la chirurgie, est-ce que le fait d’avoir mis des forsus est un inconvénient ou au contraire, ça diminue la durée du traitement pré-chirurgical ?

        Cordialement,

        Claire

        PS : j’ai essayé d’envoyer les radios et photos, mais je n’y arrive pas.

        • Dr Jules dit :

          – Les appareils Forsus ne sont pas très volumineux et sont très bien tolérés par les patients. Leur efficacité a été démontré lorsqu’ils sont utilisés dans des cas où c’est indiqué.

          – Tout traitement d’orthodontie peut échouer pour diverses raison. Dans un cas comme celui que vous décrivez, en plus d,un manque de croissance favorable, un manque de coopération de la part du patient peut mener à l’échec du traitement.

          – Si une approche non chirurgicale est planifiée et que la correction n’est pas suffisante, il serait très complexe de changer de plan de traitement pour aller par la suite en chirurgie car toutes les compensations dento-alvéolaires qui auraient été faites pour compenser pour le décalage sagittal entre les mâchoires (rétrognathie mandibulaire) devraient être “défaites” pour rétablir un écart important entre les deux mâchoires pouvant justifier un avancement chirurgical. Ceci est un peu technique mais nous publierons bientôt une chronique sur tous les détails de la préparation orthodontique pour les cas de chirurgie orthognathique comparé à des cas sans chirurgie. L’article sera publié sur notre page d’accueil sous forme de blogue et comme sous-menu dans la section chirurgie orthognathique.

  13. L.I dit :

    Bonjour,
    Je fais en ce moment un traitement orthodontique pour régler ma rétrognathie. j’ai fini ma croissance

  14. lucy dit :

    Bonjour,
    J’ai payé mon orthodontiste pour mon dernier semestre malheureusement je n’ai pas donné la carte vitale. Et j’ai payé plus que prévu sans m’en rendre compte, j’ai envoyé le chèque : environ 400 €alors que si j’avais passé la carte vitale, j’aurais payé environ160€.
    Je pense que je m’en suis rendue compte trop tard (1mois),
    Et je voudrai savoir si c’était possible de passer la carte vitale maintenant pour me rembourser vu que je ne l’avait pas donné. Ou s’il serait possible de faire quelque chose.
    (J’espère que cette question n’est pas hors sujet )

    • Dr Jules dit :

      Je n’ai malheureusement aucune idée dont fonctionne ce système de paiement en France alors vous devrez en discuter avec votre orthodontiste.

  15. Helo dit :

    Transposition dentaire avec Invisalign?

    Bonjour, simple question, je sais qu’une prémolaire peut être déplacée à la place d’une canine de lait (extraite) pour que la canine adulte (située entre la prémolaire et la 1ère molaire) puisse descendre. Cette opération est possible avec un appareil normal mais je voudrais savoir si elle est possible avec un appareil lingual ou avec des gouttières. Merci

    • Dr Jules dit :

      Vous parlez ici d’une transposition dentaire c’est-à-dire une condition ou une dent prend la position d’une autre et vice versa. Par exemple la canine est en position d’une première prémolaire et la prémolaire remplace la canine.

      Il est certain que les appareils les plus versatiles et prévisibles pour faire des mouvements dentaires importants sont des “broches” ou appareil multi-bagues fixes mais vous trouverez toujours quelqu’un pour prétendre que toute correction peut être faite avec tous les types appareils comme des appareils amovibles, des aligneurs transparents comme Invisalign /ClearCorrect ou des broches linguales.

      Premièrement, vous devrez trouver un praticien qui accepte de traiter un cas complexe avec une technique linguale et ensuite assurez-vous d’avoir de bonnes explications sur ces techniques (lingual et Invisalign) car elles ont leurs limites, quoiqu’en disent certains…

      Débuter un traitement est une chose mais le terminer en est une autre…

      • Helo dit :

        Merci beaucoup vous m’avez aidé à franchir le cap je vais prendre des rdv pour voir avec quel praticien je pourrai m’engager à faire cette opération. Merci

        tag #merci

  16. Justine dit :

    Bonjour,
    Voila j’ai ma canine qui tourne a 90 degres et je me demandais si il était possible d’avoir un appareil lingual et si oui pour combien de temps étant donner que toute mes dents son droites outre cela
    merci

    • Dr Jules dit :

      En théorie, il est possible de corriger une canine mal placée avec n’importe quelle technique orthodontique dont les “broches” linguales.
      La vrai question est est-il possible de corriger seulement cette canine car elle manque certainement d’espace pour être mal placée et il faut habituellement déplacer d’autres dents pour pouvoir loger la canine.

      Un orthodontiste a des qualifications différentes de celles d'un dentiste. An orthodontist has different training and qualifications than a dentist.

      Consultez un spécialiste certifié en orthodontie (orthodontiste) pour en savoir plus sur votre cas (diagnostic, malocclusion, etc.) et quelles possibilités de traitement existent (traitement idéal, alternatives et compromis, pronostic, appareils, durée et coût du traitement, etc.).


      ➡ Pour en savoir plus sur la durée d’un traitement orthodontique.

  17. Ariane dit :

    Peut-on subir une deuxième chirurgie orthognathique?

    Bonjour,
    J’aimerais savoir s’il est possible pour une personne de subir deux chirurgies orthognatiques dans sa vie? En mai dernier, j’en ai subi une pour diminuer mon sourire gingival (dans la région de Montréal), mais maintenant on ne voit presque pas mes dents lorsque je souris et cela me désole beaucoup. De plus, mon menton est rendu très proéminent, ce qui n’était absolument pas le cas avant. Je sais qu’on ne peut pas demander la perfection, mais je voudrais juste savoir s’il est possible de subir une seconde chirurgie correctrice. Merci de répondre à ma question. Je suis absolument perdue en ce moment parce que je ne sais pas quoi penser.

    • Dr Jules dit :

      Dans certains cas, oui il est possible de subir une seconde chirurgie orthognathique. Les chirurgiens maxillo-faciaux n’aiment habituellement pas retourner “travailler” dans une zone déjà opérée à cause de la présence de tissus cicatriciel (os, gencive, etc.) qui est plus coriace. Tout dépend des chirurgies envisagées. Par exemple si votre menton est trop proéminent, une simple génioplastie peut être indiquée et le fait que vous ayez eu une chirurgie au maxillaire supérieur (probablement une impaction maxillaire) n’empêchera pas d’intervenir à la mandibule (menton) plus tard.

      Pour le sourire ne montrant plus de dents, il faut tout d’abord s’assurer que la solution est une procédure inverse soit de “redescendre” le maxillaire supérieur qui a peut-être été trop remonté d’après ce que vous décrivez. Cela dépend du diagnostic en fait car il sera important de déterminer la cause de ce problème; est-ce vraiment causé par la position de la mâchoire, des dents, une combinaison des deux? La réponse à ces questions est importante car tout le plan de traitement en dépendra. Qu’en pensent votre chirurgien ou votre orthodontiste?

      Triade diagnostique, objectifs de traitement et plan de traitement. Tout part du diagnostic.Tout débute avec le diagnostic. Tout problème doit d’abord être diagnostiqué avant d’être traité et le diagnostic est la base de tout traitement. Les objectifs de traitement et le plan de traitement dépendent directement de ce diagnostic. Cette équation de base est simple, universelle et inévitable pour maximiser les chances de succès de tout traitement. Pour en savoir plus sur l’importance du diagnostic.

  18. Sarah dit :

    Mon espace d’extraction va-t-il être fermé?

    Bonjour,
    Cela fait 5 mois que j’ai mis l’appreil dentaire dans la machoire supérieure, j’ai du extraire deux dents mais le probleme c’est que l’espace généré par cette extraction n’est toujours pas rempli, surtout celui de droite .En fait je comprend qu’a gauche il y avait une dent inclinée donc l’extraction est logique. mais à droite je n’ai pas vraiment de probleme apparent.
    Ma question est : est-ce que le dentiste va faire avancer les dents de l’intérieur pour remplir cet espace ?

    Merci bcp.

    • Dr Jules dit :

      Posez des questions à votre orthodontisteAvez-vous posé la question à votre orthodontiste? Il (ou elle) est définitivement la meilleure personne pour y répondre car il a évalué votre cas, posé le diagnostic, élaboré un plan de traitement, planifié la thérapie et choisi la mécanique orthodontique (appareils, forces, rétention, etc.) pour atteindre les objectifs de traitement visés au départ. Il saura vous dire si votre traitement progresse normalement ou pas et quel moyen il compte utiliser pour atteindre les objectifs.

  19. Martin dit :

    Bosse palpable vis-à-vis une racine

    Bonjour, je suis présentement en fin de traitement orthodontique, et je ressens une bosse prononcée qui semble être la racine de mon incisive, à côté de ma palette.Il n’y a pas véritablement de déchaussement (je ne vois pas la racine, la dent est encore enfouie sous la gencive), mais je sens que la gencive est très mince et j’ai peur que cela cause de lourd dommages. Est-ce que cela est dangereux ? Est-ce que ma dent peut complètement sortir de la gencive avec le temps ?

    Merci d’avance !

    • Dr Jules dit :

      Il s’agit probablement d’une dent qui est trop inclinée vers l’intérieur et dont la racine ressort trop du côté opposé. Vous verrez de tels exemples dans cette section. À court terme, une telle situation n’est pas vraiment problématique mis il est préférable de bien replacer la racine dans l’os alvéolaire pour minimiser les porbls à moyen ou long terme (récession gingivale, perte osseuse, fenestration (racine qui sort de l’os), etc.). Votre orthodontiste devrait déceler ce problème sinon, mentionnez-lui le pour qu’il apporte les correctifs appropriés.

Laisser un commentaire

*

*

*

Les champs suivis d’un astérisque* sont obligatoires.