Espace et éruption dentaire en orthodontie

Merci de voter pour cet article

1 Étoile2 Étoiles3 Étoiles4 Étoiles5 Étoiles (6 votes, moyenne: 4.67 sur 5)

Loading...

L’espace fait toute la différence!

  • Selon la quantité d’espace disponible et la façon dont l’espace de dérive (leeway) a été préservé, les dents postérieures peuvent faire éruption de plusieurs façon allant de la situation idéale où l’espace a été préservé complètement pour permettre aux dents de sortir convenablement à l’autre extrême où l’espace a été perdu et la migration des dents bloque l’éruption normale des prémolaires.
  • À noter, que la préservation de l’espace de dérive  (aussi appelé espace de manoeuvre) dans les arcades n’est pas une garantie que toutes les dents feront éruption convenablement car une dentition avec un manque d’espace très sévère peut nécessiter beaucoup plus que l’espace de leeway pour accommoder toutes les dents. Dans de tels cas, il est quand même indiqué de tenter de préserver l’espace disponible pour minimiser les problèmes d’éruption.
  • Une étude (Giannelly, 1995) a démontré que la préservation de l’espace leeway permettra une éruption des dents postérieures dans 2/3 (66%) des cas (par opposition à des dents qui demeurent bloquées ou incluses par manque d’espace).
Radiographie espace leeway, espace de dérive

Les exemples suivant illustrent différentes situations d’éruption avec des problèmes d’espace variés.


Plusieurs variations et situations

Aucun cas et aucune dentition ne sont exactement identiques et le comportement des dents pendant l’éruption n’est pas toujours facile à prédire alors un suivi régulier est important pour minimiser les problèmes d’éruption. La préservation de l’espace disponible joue un rôle crucial dans le succès des intervention de prévention et d’interception en orthodontie. Cette dentition présente une situation différente dans chaque quadrant ou partie de la bouche. On y trouve de tout!

Arcade inférieure

  • Du côté gauche, la molaire temporaire est encore en place (* rouge en (A et B)) et préserve encore l’espace disponible pour l’éruption de la dent.
  • Du côté droit, la dernière dent temporaire vient à peine de tomber. La radiographie (A)  et l’arcade inférieure (B) montrent la deuxième prémolaire (* vert) qui s’apprête à percer dans l’espace plus large laissé par la dent temporaire. Ceci est favorable à une bonne éruption.

Arcade supérieure

  • Du côté droit, la seconde prémolaire (* bleu en (A) et (C)) a terminé son éruption et l’espace supplémentaire qui était disponible suite à la perte de la molaire temporaire a été utilisé par la molaire permanente (derrière la prémolaire) qui a glissé vers l’avant. L’utilisation d’un mainteneur d’espace aurait prévenu cette perte d’espace et préservé plus d’espace pour la canine qui est maintenant bloquée.
  • Du côté gauche, la dent temporaire est tombée il y a plusieurs mois mais tout l’espace a été perdu. ON peut voir la première prémolaire (* jaune) sur la radiographie (A) et l’arcade supérieure (C) mais la deuxième prémolaire est complètement bloquée par la molaire permanente qui a avancé (flèche) pour utilisé l’espace laissé par la dent temporaire. Cette situation aurait pu être évitée si l’espace avait été préservé à l’aide d’un mainteneur d’espace.

espace disponible pour l'éruption des dents

Éruption dentaire avec espace de dévire leeway présent

(A) À l’arcade inférieure, les dents temporaires préservent l’espace jusqu’à la sortie des deuxièmes prémolaires (*). À l’arcade supérieure, les prémolaires sont déjà sorties et l’espace de dérive est disparu. (B) Une fois les temporaires tombées, les prémolaires peuvent sortir convenablement dans l’espace disponible qui a été préservé. (Les * correspondent aux même dents en (A) et (B) )


Préservez cet espace!

L’espace de leeway doit être surveillé de près lors de la perte des dents temporaires et sa préservation peut faire la différence entre une dentition  présentant des problèmes d’éruption complexes et une dentition où les dents peuvent sortir plus librement et sans obstruction.

Arcade inférieure

  • Du côté gauche, la deuxième prémolaire (* bleu) est sortie et la molaire a migré vers l’avant; aucun espace n’est disponible. Du côté gauche, la molaire temporaire vient à peine d’être perdue et l’espace demeure disponible pendant l’éruption de la prémolaire (* jaune).

Arcade supérieure

  • Les deuxièmes molaires temporaires n’ont plus de racines, elles sont branlantes, mobiles et tomberont sous peu. Une décision doit être prise à ce moment (ou avant) concernant la préservation de l’espace à l’aide d’un appareil. Nous optons parfois pour faire extraire les molaires temporaires avant qu’elles ne tombent par elles-même afin d’influencer la direction d’éruption des dents permanentes qui manquent d’espace. Un mainteneur d’espace est alors essentiel pour éviter la migration des molaires permanentes vers l’avant et la perte d’espace.
Espace leeway disponible pour l'éruption des dents

Une bonne gestion de l’espace permettra de minimiser les problèmes d’éruption de cette dentition.

 Extractions sélectives et préservation d’espace

L’extraction de dents temporaires permet souvent d’influencer la direction d’éruption d’une dent permanente qui est mal orientée.

(A) L’exemple suivant montre comment une radiographie panoramique de routine, prise à l’âge de 9 ans 10 mois, a permis d’identifier une le bourgeon d’une prémolaire inférieure gauche (* rouge et flèche) qui semblait se diriger vers la molaire permanente à l’arrière. La jeune patiente fut revue à l’âge de 11 ans (11.4) et la position anormale fut confirmée de nouveau. Comparez le “comportement” et l’évolution de la même dent du côté opposé (* bleu) qui a une direction d’éruption verticale et normale.

La décision fut prise d’extraire la seconde molaire temporaire inférieure gauche (X rouge) afin de favoriser un redressement de la prémolaire inclinée en lui donnant l’espace d’éruption nécessaire et sans obstruction. Dans une telle situation, lorsque la dent permanente est peu formée, cela peut prendre plusieurs années avant que la dent ne fasse éruption. Il est donc essentiel de préserver l’espace disponible créé par l’extraction de la dent temporaire en utilisant un mainteneur d’espace  qui retiendra la molaire à l’arrière tout en préservant l’espace pour l’éruption. Ne pas mettre de mainteneur d’espace permettrait aux dents de part et d’autre de l’espace de basculer et bloquer la sortie de la prémolaire comme décrit dans un exemple plus haut dans cette même page.

Une réévaluation radiographique à l’âge de 12 ans (12.6) montre la progression lente mais améliorée de l’éruption de la prémolaire. À noter que la prémolaire du côté opposé (* bleu) a complété son éruption normalement.

(B) À 13 ans (13.5), l’éruption progresse lentement et le mainteneur est toujours utile. Voir aussi la photo en C qui montre le mainteneur en place avec l’espace disponible pour la sortie de la prémolaire.

Lorsque la prémolaire fait finalement  éruption vers l’âge de 14 ans, des corrections orthodontiques sont entreprises pour corriger l’occlusion et optimiser la position des dents. Le résultat final à 16 ans est visible en B et C (16.3)

La supervision et les corrections se sont échelonnées sur une période de près de 7 ans mais ont permis de minimiser les problèmes d’éruption et d’obtenir une occlusion esthétique et fonctionnelle.

extractions sélectives et préservation d'espace è l'aide d'un mainteneur d'espace

Extraction sélective d’une molaire temporaire et utilisation d’un mainteneur d’espace inférieur pour préserver l’espace pendant l’éruption.

 

À l’opposé, comme l’illustre  l’exemple suivant, l’espace de dérive inférieur droit a été perdu lorsque la deuxième molaire temporaire a été extraite et qu’aucun mainteneur d’espace n’a été utilisé pour empêcher la migration des dents. La prémolaire (*) se trouve bloquée par les dents qui ont basculé de part et d’autre de l’espace d’extraction.

Perte d'espace leeway et dérive des dents causant des problèmes d'éruption

(A) Radiographie montrant la prémolaire (*) bloquée suite à la migration des dents adjacentes (flèches). (B) À l’arcade supérieure, les dents supérieurs ont migré vers l’avant et “volé” de l’espace aux canines qui sont bloquées à l’extérieur de l’arcade (flèches). (C et D) Vue des dents basculées bloquant la prémolaire (*) correspondant à la radiographie (A).

 

Éruyption ectopique dentaire mainteneur espace

(A, B, C) Cet autre exemple montre une situation d’éruption ectopique de la seconde prémolaire inférieure droite (flèche) qui aurait pu être évitée par l’extraction de la molaire temporaire (* bleu) et la pose d’un mainteneur d’espace pendant l’éruption. Cette fille de 17 ans a maintenant toutes ses dents en bouche sauf la prémolaire incluse et mal positionnée.


Diagnostic radiographique

Les radiographies sont essentielles pour évaluer la présence des dents et leur conditions d’éruption (espace, direction d’éruption, etc.). Dans plusieurs cas, les problèmes d’éruption peuvent être diminués significativement en préservant l’espace. Les exemples suivant montrent différentes situations où il aurait été difficile d’évaluer les problèmes d’éruption et de perte d’espace sans radiographie. Les radiographies sont une boule de cristal prédisant l'avenir de l'éruption dentaire.
  • (A) Perte d’espace importante dans 3 quadrants sur 4 (flèches). Les prémolaires inférieures n’ont aucun espace disponible et sont complètement bloquées. À l’arcade supérieure, la deuxième prémolaire droite tente de se frayer un chemin dans l’espace restant suite à la migration de la molaire (flèche) tandis que du côté opposé, la molaire temporaire (*) est toujours présente et préserve l’espace leeway chez ce garçon de 9.7 ans.
  • (B) Perte complète de l’espace empêchant l’éruption de la deuxième prémolaire à l’arcade supérieure droite (cercle) tandis que les 3 autres quadrants ont toujours la molaire temporaire en place qui préserve l’espace. Une gestion de l’espace à l’aide d’un suivi régulier évitera que la situation problématique du côté droit se produise ailleurs (garçon de 11.6 ans).
  • (C) La flèche indique la molaire permanente qui migre dans l’espace de la molaire temporaire qui a été perdue prématurément. Ceci bloquera l’éruption de la seconde prémolaire. Les autres régions de la bouche ne présentent pas un tel problème car les molaires temporaires sont toujours présentes.

Ces différents exemples démontrent aussi un autre point; même si l’espace de dérive (leeway) est préservé, il peut tout de même y avoir un manque d’espace qui occasionnera des problèmes d’éruption. Ceci affecte souvent la région des canines car ce sont habituellement les dernières dents à sortie. Pour en savoir plus sur les canines incluses et ectopiques.

Radiographies montrant des problèmes d'éruption contribuant à une malocclusion  dentaire.

Ces radiographies montrent différentes situations de perte d’espace qui affectent l’éruption des dents permanentes.La plupart de ces problèmes auraient pu être évités avec une gestion de l’espace  et un suivi adéquats.


Commentaires et/ou questions (9)

  1. jacquin dit :

    Un appareil d’expansion corrigera-t-il le manque d’espace?
    Bonjour,
    Je voudrai savoir si l’appareil pour ecarter la machoir du haut est recommandé pour le cas de ma fille 10 ans dont les machoirs haut et bas sont bien alignée mais qui manque d’espace pour ces dents.Merci pour votre reponse.
    Cordialement

    • Dr Jules dit :

      Un appareil d’expansion a pour but d’élargir le maxillaire supérieur afin de l’harmoniser avec la mandibule lorsqu’il y a un déséquilibre squelettique important dans la largeur des 2 mâchoires. IL y a des façons plus simples d’obtenir de l’espace pour aligner les dents s’il n’y a pas de déséquilibre squelettique présent. Un effet secondaire de l’expansion et de donner un peu d’espace mais ce n’est pas le but premier de l’expansion palatine.

      Pour en savoir plus sur l’expansion maxillaire et les déséquilibres transverses des mâchoires.

      Consultez un orthodontiste certifié pour savoir ce qui serait indiqué pour votre fille.

  2. sabine dit :

    Merci pour votre reponse mais c’est l’orthodontiste certifiée que j’ai consulté qui veut utiliser l’appareil d’expansion pour lui donner un peu d’espace.Elle veut lui poser pendant neuf mois et l’activer elle meme une fois par mois (soit 9 tours) pouvez me dire quelle methode plus simples existe pour lui donner un peu d’espace .Elle a l’ incisive laterale gauche legerment tournée et ses canines risquent de ne pas descendre à cause du manque d’espace.Quelle methode me conseilleriez vous pour lui donner un peu de place.
    Merci pour votre reponse

    • Dr Jules dit :

      Je n’ai jamais entendu parler d’un tel protocole d’expansion. Faire 9 tours en 9 mois donnera 2+ mm d’expansion ce qui est très peu. Ce type d’expansion peut être obtenu en quelques semaines avec des “broches” conventionnelles. Toutes les méthodes sont plus simples que celle qui vous est proposée pour obtenir si peu d’expansion pendant une période aussi longue!

  3. sabine dit :

    Merci beaucoup pour votre reponse j’ai pris la decision de prendre rendez vous chez un autre orthodontiste pour le mois de janvier.J’ai vu sur son site qu’il utilise les broches damon pour “elargir le sourire”.J’ai vu aussi qu’il proposait l’appareil kad-helix ,serait il plus indiqué?Je reviendrai vers vous pour vous demander votre avis sur la methode qu’il me proposera.Je ne la connais pas encore.
    Je vous souhaite de passer de bonne fêtes de fin d’année et merci encore d’avoir pris le temps de repondre à mes questions.

    • Dr Jules dit :

      Préparez toutes vos questions avant d’aller à cette seconde consultation. Ne vous laissez pas leurrer par l’utilisation d’un appareil spécifique ou un type de broches en particulier (même des Damon que nous utilisons!). Ce ne seront pas les appareils qui traiteront votre fille mais bien l’orthodontiste, on expertise et la coopération de votre enfant.

      Bonnes démarches.

  4. Sabah dit :

    Bonjour,

    Pourrais-je savoir combien de temps environ prendra une dent permanente pour avancer vers un espace vide qui est celui des prémolaires encore incluses.

    Merci.

    • Dr Jules dit :

      Si les prémolaires sont encore incluses, l’espace n’est pas “vide” puisqu’il y a les prémolaires qui tenteront probablement de faire éruption dans cet espace.
      Le fait d’avoir extrait une molaire temporaire au dessus d’une prémolaire (si c’est le cas) fera migrer la molaire vers l’avant mais l’espace ne se refermera pas complètement. Même si la prémolaire incluse était extraite elle aussi, l’espace ne se refermera pas tout seul

      Donc, il est fort probable que cet espace ne se referme pas par lui-même.

      Par contre, si vous parlez de fermer un espace en orthodontie c’est une toute autre histoire. Pour en savoir plus sur le déplacement des dents et la fermeture d’espaces en orthodontie.

  5. Fitz dit :

    Bonjour, et merci beaucoup d’avoir partagé cet article d’implants dentaires et d’autres types de soins dentaires. Il y a de nombreux avantages qui viennent avec le maintien d’une bonne santé dentaire, et il est important de trouver le dentiste correct qui peut vous aider. Je pense qu’il est important de toujours maintenir une bonne santé dentaire, car cela peut aider avec votre état de santé général.

Laisser un commentaire

*

*

*

Les champs suivis d’un astérisque* sont obligatoires.