Malocclusion “Classe 3”

Merci de voter pour cet article

1 Étoile2 Étoiles3 Étoiles4 Étoiles5 Étoiles (3 votes, moyenne: 3.67 sur 5)

Loading...

Le terme “Classe 3” réfère à une relation particulière des premières molaires supérieures et inférieures entre elles tel qu’illustré dans les diagrammes suivants.

➡ Pour en savoir plus sur les malocclusions.

DIagramme de classification d'Angle des malocclusions dentaires

La relation des premières molaires sert à déterminer la classification d’Angle de l’occlusion. En classe 1 (relation normale), la cuspide avant (mésiobuccale) de la molaire supérieure est en occlusion avec le sillon de la molaire inférieure. Dans une classe 2, la molaire supérieure est en position plus avancée (ainsi que le reste de la dentition) tandis qu’en présence d’une classe 3, la relation est inversée; la molaires supérieure est plus reculée qu’en position normale (classe 1).

Ces malocclusions sont moins fréquentes dans la population nord-américaine (2-3% des 6-17 ans) et peuvent présenter les caractéristiques suivantes :

  • décalage entre les mâchoires. Souvent la mâchoire supérieure est plus étroite et reculée;
  • les dents antérieures du haut sont reculées par rapport à celles du bas et mordent vers l’intérieur (relation inversée);
  • peut être causé par une mâchoire supérieure trop reculée et/ou une mâchoire inférieure trop avancée;
  • ces patients ont souvent un menton qui semble fort ou trop avancé;
  • cette façon de mordre peut rendre la mastication plus difficile et occasionner de l’usure prématurée des dents (problème fonctionnel);
  • les cas extrêmes peuvent nécessiter une chirurgie aux mâchoires pour rétablir l’équilibre entre les arcades;
  • Les cas moins sévères peuvent parfois être corrigés à l’aide de compensations dento-alvéolaire ou camouflage orthodontique;
  • l’origine de ces malocclusion est surtout génétique ou héréditaire;
  • cette malocclusion dentaire peut être évidente en bas âge (voir exemples ci-dessous);
  • l’incidence des “Classes 3” est jusqu’à 10 fois plus commun chez la population asiatique;
  • ces malocclusions sont aussi appelées “prognathies” en référence à la mâchoire inférieure avancée qui y est souvent associée (prognathie mandibulaire);
  • parfois, la cause est une mâchoire supérieure qui est trop reculée (déficience maxillaire, rétrognathie maxillaire)

(A) Homme de 28 ans avec une classe 3 causée par la mâchoire du haut trop reculée. (B) Ceci est confirmé par une radiographie où l’important décalage entre les dents est aussi visible. (C) La dentition présente l’allure typique d’une “classe 3” avec une occlusion croisée antérieure.

➡ Pour voir ce cas traité.

"Classe 3" chez un enfant de 10 ans. Ces problèmes apparaissent tôt et persistent avec la croissance.

Malocclusion “Classe 3” chez un enfant de 10 ans. Ces problèmes apparaissent tôt et persistent avec la croissance.

 

Malocclusion "Classe 3" avec occlusion croisée antérieure et postérieure

“Classe 3” avec occlusion croisée antérieure et postérieure causant des problèmes fonctionnels et esthétiques (adolescente de 16 ans).

 

Adulte de 42 ans avec une malocclusion "Classe 3".

Adulte de 42 ans avec une malocclusion “Classe 3”. Certaines dents commencent à démontrer des signes d’usure.

 

Malocclusion dentaire classe 3 avec usure des incisives

Bien que moins “spectaculaire” que d’autres “Classes 3” cette malocclusion peut être tout aussi dommageable pour la dentition. Les incisives qui mordent en relation de “bout-à-bout” auront plus tendance à s’user avec le temps. La mâchoire supérieure est contractée et plusieurs dents se touchent à peine (tendance à la béance). (Fille de 13 ans)

 


L’exemple suivant illustre bien comment la nature tente de compenser pour un déséquilibre squelettique entre les mâchoires. Cette fille de 20 ans présente une déficience maxillaire transverse (largeur étroite du maxillaire supérieur) et antéro-postérieure (avant -arrière).

  • (A, B et C) Dans une “tentative” de maintenir un contact fonctionnel avec les dents à l’arcade opposées, les incisives inférieures sont basculées vers l’intérieur.
  •  L’étroitesse de l’arcade supérieure (déficience transverse) explique la  tendance à l’occlusion croisée postérieure bilatérale (flèches en (B)).
  • La relation “classe 3” (flèches en A et C) et principalement causée par le recul du maxillaire supérieur (déficience antéro-postérieure).
  • Ce déséquilibre se reflète dans le profil où la lèvre supérieure est légèrement enfoncée. Dans ce cas, la mandibule présente un menton normal ou légèrement avancé.

Les incisives inférieures sont basculées vers l’intérieur pour “compenser”  ou camoufler un déséquilibre entre les mâchoires.

Les malocclusions Classe 3 peuvent se manifester tôt et ne se corrigerons par elles-même.

Malocclusion dentaire; occlusion croisée classe 3

Garçon de 4 ans avec une déviation fonctionnelle de la mandibule. (A) Bouche ouverte; des signes d’usure sont évidents sur les incisives. (B) En fermant la bouche, les centrales supérieures mordent derrière celles du bas et forcent la mandibule à glisser vers l’avant. (C) En fermeture complète, les incisives inférieures recouvrent celles du bas. Sans intervention, cette condition persistera en dentition permanente et peut causer une déformation de la mandibule avec la croissance.

 

Malocclusion dentaire Classe 3 et usure dentaire chez un enfant

(A) Malocclusion Classe 3 chez un jeune patient de 4 ans en dentition temporaire. (B) Les incisives supérieures glissent derrière celles du bas lors de la fermeture de la bouche. Ceci déplace la mandibule vers l’avant et cause de l’usure importante des incisives supérieures. Il est important de corriger cette condition pour éviter que la même situation se répète avec les dents permanentes. (C) Une légère ouverture de la bouche montre l’importante usure des incisives supérieurs.

 

Sévère classe 3 squelettique à 5 ans

(A) Ce jeune garçon de 5.7 ans présente aussi une classe 3 avec composante squelettique assez sévère pour qu’une intervention précoce à l’aide d’un masque de traction Delaire soit envisagée. Le déséquilibre de croissance ne peut qu’empirer avec le temps. (B) La largeur de l’arcade supérieure est adéquate mais c’est le recul de l’arcade qui est problématique et qui doit être corrigé.

Occlusion croisée antérieure avec composante fonctionnelle

  • Les occlusions croisées antérieurs sont souvent associées à des déséquilibres squelettique de type “Classe III” qui signifie qu’il y a présence d’un décalage antéro-postérieur entre les mâchoires (mâchoire supérieure reculée et/ou mandibule avancée).
  • Lorsque le décalage est assez grave ou sévère, les dents antérieures inférieures mordent devant celles du haut sans être en contact avec elles. Cependant, si le décalage est moindre, il se peut que les dents des deux arcades arrivent en relation “bout-à-bout” et que, pour éviter une position inconfortable causée par une interférence entre les dents, le patient avance la mandibule pour éliminer cette interférence et avoir de meilleurs contacts entre les dents postérieures lui permettant de mieux mastiquer et fonctionner.
  • Le mouvement avant de la mandibule lors de la fermeture  pour éviter une telle interférence est une déviation fonctionnelle c’est-à-dire une déviation causée par la fonction (fermeture de la bouche). Ceci a une composante musculaire (muscles utilisés lors de la fermeture) mais aussi un aspect dentaire (malposition des dents) et squelettique (décalage entre les mâchoires) sous-jacents.
  • Ce phénomène est bien illustré dans la vidéo et les photos ci-dessous.
  •  Il est important de corriger un tel problème de façon précoce en bas âge pour éviter des dommages aux dents (usure), au parodonte (os et gencive, récession gingivale ou déchaussement dentaire) ou une déviation mandibulaire permanente qui pourrait aussi affecter la fonction et les articulations temporo-mandibulaires.
  • Ce genre d’interférence peut aussi causer une mobilité excessive des dents (traumatisme occlusal).
  • Les occlusions croisées antérieures sont présentes en bas âge et, dans certains cas, des interventions orthodontiques d’interception peuvent corriger le problème.
Occlusion croisée antérieure avec composante fonctionnelle et déviation mandibulaire.

Occlusion croisée antérieure fonctionnelle chez un jeune garçon de 9 ans. (A, B, C) Lorsque la bouche est fermée, les dents antérieures inférieures mordent devant celles du bas car le patient avance sa mandibule pour éviter l’interférence qui se produit entre les incisives lors de la fermeture. (D) lorsque la bouche est ouverte, la mandibule peut reculer mais dès qu’il fermera, les dents arriveront en relation “bout-à-bout”. Voir la vidéo ci-dessous pour voir le mouvement de fermeture de ce jeune patient.

 

  • ➡ Pour voir des malocclusions “Classe 3” traitées en orthodontie.
  • ➡ Pour en savoir plus sur le masque facial Delaire utilisé pour traiter des classes 3 en bas âge.

Dernière mise-à-jour : 2016-05-08 © Jules E. Lemay, OrthoLemay.com

Commentaires et/ou questions (121)

  1. Hadjari dit :

    Bonjour Docteur,
    Voici l’avis des trois orthodontistes que nous avons vue ici à Montréal pour notre fille, elle a 8 ans.
    -Le premier à proposé de commencer le traitement à partir de 9 ans
    il nous a assuré l’élargissement de la mâchoire supérieure et non pas l’avancement!?
    -Le deuxième nous à montré des photos avant /après mais l’écart entre les mâchoires des patients était moins prononcé.
    -Le troisième,deux associers l’un nous a assuré de gagner 3 ou 4 mm au maximum et a recommandé l’orthodontie avec chirurgie, l’autre nous a conseillé de laisser faire la nature, comme d’après lui le problème peux réapparaitre de nouveau et a recommandé la chirurgie à l’avenir.

    Nous ne voulons pas que notre fille subisse à l’avenir une telle chirurgie.
    pour cela nous voudrions savoir si il y a possibilité vraiment de corriger cet acart (7 mm)

    sachant que ce n’ai pas juste sa mâchoire supérieure qui est trop petite, mais aussi sa mâchoire inférieure qui est trop avancée.

    nous avons vue dans votre site l’appareil de Delaire, es que çà peux être utile dans ce cas.

    Merci de nous répondre le plus tôt possible.

    Cordialement,

    Parents très inquiets.

    • Dr Jules dit :

      Si je comprend bien votre description, votre fille semble avoir une sévère malocclusion de type Classe 3 causé par une prognathie mandibulaire (mandibule trop avancée) et peut-être une déficience maxillaire (mâchoire supérieure trop reculée et peut-être trop étroite). L’écart avant-arrière entre les 2 mâchoires serait de 7 mm ce qui est très sévère, surtout si cela est dû à une mandibule trop avancée (incisives inférieures plus avancées que celles du bas). Si c’était les incisives supérieures qui étaient devant, le pronostic de correction serait meilleur (Classe 2) et de tels écarts peuvent être corrigés, la plupart du temps, sans chirurgie si les corrections sont débutées au bon moment pour profiter de la croissance.

      Je trouve particulier qu’on vous dise déjà qu’a 8 ans, on décide que la chirurgie soit inévitable plus tard! Chose certaine, si c’était ma propre fille, je tenterais une correction orthopédique dès maintenantpour tenter d’équilibrer les mâchoires. Le masque facial Delaire a justement été “inventé” pour corriger les déficiences maxillaires. De plus, l’utilisation de certains appareils utilisés à l’aide de mini-vis d’ancrage permet maintenant de corriger des déséquilibres squelettiques qui, auparavant, étaient traités par chirurgie orthognathique.

      De plus, s’il y a un problème dans 2 dimensions (largeur et relation avant-arrière) pourquoi s’attaquer seulement à la largeur à l’aide de l’expansion? On aurait avantage à corriger le plus de déséquilibres squelettiques pendant la période de croissance plutôt que d’attendre la fin de la croissance.

      Laisser agir la nature?
      Ça ne donne absolument rien de “laisser faire la nature”. Lorsqu’on constate en bas âge un déséquilibre entre les mâchoires, on réalise déjà ce que fait la nature et cela n’est pas à l’avantage du patient alors à quoi bon continuer cette tendance? Il est vrai qu’il est possible qu’une fois les corrections terminées, un excès de croissance supplémentaire perturbe à nouveau l’équilibre entre les mâchoires. La situation la plus probable pour une “récidive” est une croissance supplémentaire de la mandibule qui créerait à nouveau une tendance classe 3. Le maxillaire supérieur quant à lui ne se mettra pas à reculer une fois qu’il aura été avancé.

      Si la croissance résiduelle est vraiment excessive alors oui, dans ces rares cas une chirurgie peut éventuellement être indiquée pour rétablir à nouveau un équilibre normal entre les mâchoires mais quelles sont les chances que cela se produise? Difficile à dire et le meilleur indice est d’évaluer les parents et membres de la famille immédiate car ce problème a une très forte étiologie génétique. Si personne dans la famille de présente des classes 3 sévères causées par une prognathie mandibulaire, il serait très surprenant qu’une croissance excessive cause une récidive importante après une première phase de traitement.

      Ce n’est pas parce que la croissance peut apporter des changements futurs indésirable à des corrections orthodontiques qu’il faut baisser les bras et ne pas intervenir de façon précoce, surtout en présence de problèmes squelettiques, car très souvent cette première intervention est suffisante et la chirurgie peut être évitée. De toute façon, si la thérapie n’est pas tentée, cela compromet inévitablement le patient à une chirurgie.

      Il y a plusieurs façons de traiter un problème et il n’y a pas de façon universelle qui puisse être considérée comme la “vérité absolue”.

      Comme vous l’avez constaté lors de vos multiples consultations, les opinions peuvent diverger, parfois drastiquement, même entre spécialistes! L’opinion de chacun est basée sur sa formation, éducation , son expertise, son expérience à traiter des cas similaires, sa philosophie de pratique, etc.

      Il faut aussi que le patient (ou ses parents) soit à l’aise avec le praticien choisi et le plan de traitement proposé.

      Votre question était très pertinente et nous est posée fréquemment en présence de problèmes squelettiques alors nous avons ajouté une partie de cette réponse dans la page décrivant l’appareil Delaire afin de répondre aux autres personnes qui se la posent.

    • mastrolilli ey dit :

      bonjour écouté j ai 40 ans et j ai le méme problèmes de machoire invèrsé qui en fait tromatisant du fait de la différence j ai eu un appareille que je n ai pas tenu et que je regréte vu les dificulté d insértion social.
      pour tous les inversé tenait a vos appareil dentaire et si oui tentais la chirugie. ey

      • Dr Jules dit :

        Je ne comprends pas trop le sens de votre question, si c’est une question!

        • M elle nassima dit :

          Bonsoir ! Voilà j’avais un problème prognathisme mandibulaire de classe 3 j ai étai suivi par un orthodontiste(appareil dentaire et tt ) pendant un an le résulta étai satisfaisant . Mais Après quelques mois de ça je remarque que ma mâchoire inférieur redevient peu à peu comme avant sachant que j’ai 22 ans ! Que me conseillez vous !

          • Dr Jules dit :

            Je vous conseille de retourner voir votre orthodontiste pour qu’il évalue le tout et vous conseille sur les solutions possibles.

  2. Hadjari dit :

    Merci beaucoup Docteur pour votre repense.

    Nous vous remercions infiniment.

  3. ahlem dit :


    Décalage des mâchoires à 48 ans; un appareil pour avancer la mâchoire?

    bonjour docteur je suis âgée de 46 ans je souffre d’une malformation de la mâchoire; mâchoire inférieure avancée mon dentiste m’a suggéré de me posée un appareil dans la mâchoire supérieur pour la faire avancer mais j’ai un peu eu peur vu mon age et puis j’ai presque perdu mes dent s’il vous plait quelle est la meilleure solution pour réparer cette malformation je deviens de plus en plus complexée de mes dents je ne souris presque pas, pourrai- je courir à la chirurgie esthétique puis à l’implantologie répondez s’il vous plais merci

    • Dr Jules dit :

      Tout dépend du diagnostic; où est le problème, la mâchoire du aut, celle du bas ou une combinaison des 2? Je doute qu’un appareil pour “faire avancer” votre mâchoire supérieure soit la solution à votre âge. Votre cas semble complexe alors le meilleur conseil que je puisse vous donner est de consulter un orthodontiste certifié qui évaluera globalement votre condition et vous proposera des solutions adaptées à votre problème. La solution dépendra de la nature exacte du problème et un examen clinique est essentiel pour évaluer le cas.

  4. flore dit :

    Pourquoi 18 mois de brackets avant l’utilisation d,un masque extra-oral DELAIRE?
    Bonjour,
    ma fille de 7 ans souffre de malocclusion avec des dents qui se touchent bout à bout. Ce n’est pas très spectaculaire mais elle n’arrive pas à fermer correctement la bouche. L’alignement est parfait sur les molaires.
    Son palais est très étoit en revanche.
    l’orthodontiste que nous avons vu recommande 18 mois de minibrackets acier pour inclier les incisives supérieures de manière à ce que la bouche se ferme, puis un masque de Delaire.
    Je suis très étonnée car je n’ai lu nulle part qu’il faille d’abord faire avancer les incisives supérieures avant la mise en place d’un masque.
    Je ne suis pas très rassurée.
    Que me recommandez-vous?
    Merci!

    • Dr Jules dit :

      Votre fille est probablement affectée par une déficience maxillaire transverse (étroitesse) et sagittale (avant-arrière; mord en “bout-à-bout”). Ceci est une indication idéale pour l’utilisation d’un Masque Delaire. À moins d’avoir des malpositions dentaires extrêmes des incisives supérieures (rotations, chevauchement…) il n’est pas indiqué d’utiliser des brackets pour un alignement préliminaire avant l’utilisation d’un masque Delaire. La correction de la déficience maxillaire est une correction orthopédique ou squelettique et ne se fait pas avec des boîtiers orthodontiques qui eux visent des corrections dentaires ou dento-alvéolaires, ce qui est complètement différent. Les Professeurs Delaire et Verdon, l’inventeur de ce masque et son confrère qui a travaillé des décennies avec l’appariel n’utilisent pas de brackets à ce stage précoce de correction. Le Pr VERDON a même commenté et décrit son protocole clinique dans un commentaire dans la section traitant du masque Delaire sur notre site Internet et il n’est jamais fait mention de brackets! Il est malheureusement décédé depuis. Vous pouvez aussi lire un commentaire du Pr Delaire.

      Je ne comprend pas ce que veut atteindre votre orthodontiste par 18 mois de traitement sur une fille de 7 ans qui a à peine 4 incisives supérieures permanentes en bouche! Le but d’un masque Delaire étant justement d’avancer le maxillaire supérieur, les dents suivront.

  5. Anne dit :

    Prognathie mandibulaire à 5 ans et traitement qui ne progresse pas.
    Bonjour Dr.

    Mon fils de 5 ans souffre d’une prognathie mandibulaire, les dents de la machoire inferieure recouvrent celle de la machoire supérieure. Il est pris en charge depuis 2 ans grace à un appareil orthodontique amovible qui est censé faire avancer la machoire du dessus, mais il n’y a pas de progrès bien au contraire la machoire inferieure evolue toujours. A cet appareil on a associé un casque censé freiner la croissance de la mandibule, mais là encore on fait face à un échec. Je voudrais savoir quel autre traitement peut lui être administré, est-il possible d’envisager la pose d’un appareil dentaire qu’on ne pourra pas enlever.

    Merci d’avance de votre réponse

    • Dr Jules dit :

      Tout d’abord, il y a une question de diagnostic; une prognathie mandibulaire réfère à un excès de la mandibule en longueur. Si la mâchoire supérieure est correcte, pourquoi tente-t-on de l’avancer pour aller rejoindre une mandibule trop forte? Si le maxillaire supérieur est adéquat, le traitement ne devrait être limité qu’à restreindre la mandibule. Cependant, dans bien des cas et tel qu’illustré dans les cas de classe 3 ci-haut, il y a un déviation fonctionnelle de la mandibule vers l’avant qui la fait paraître trop longue. Ceci n’est pas une “vraie” proganthie mandibulaire. Si tel est le cas et qu’il s’agit en fait d’une déficience maxillaire, ce qui est différent d’une “vraie” prognathie mandibulaire, l’utilisation d’un masque Delaire peut être indiqué. Encore une fois… une question de diagnostic.

      Si on a débuté le traitement de votre fils à 3 ans et qu’il n’y a aucun changement visible, il est peut-être temps de réévaluer le plan de traitement?

  6. Nvy dit :

    Des changements se produisent dans ma bouche, aurais-je besoin d’appareils?
    Bonjour, j’ai seize ans et j’ai eu un traitement de deux ans (bagues/broches) pour corriger une malocclusion de classe 2 que s’est achevé l’an dernier.
    Je porte désormais une gouttière pendant la nuit.
    Or depuis quelques mois j’ai l’impression que mes dents mordent dans une relation qui est assez proche du bout à bout. De plus mes dents sont légèrement décalées, et celles de gauche ne se touchent plus.

    J’aimerais savoir si ce problème peut se régler naturellement ou non, et s’il faut le corriger s’il existe une autre alternative que celle de me faire reposer un appareil.

    Merci.

    • Dr Jules dit :

      Non, cela ne se règlera probablement pas naturellement. Le fait que vous mordiez en relation “bout-à-bout” indique peut-être que vous avez une croissance mandibulaire résiduelle qui modifie votre occlusion. Le besoin de corriger à nouveau dépendra de l’impact fonctionnel et esthétique de ce changement et comment il vous affecte. Si de nouvelles corrections sont nécessaires, il faudra utiliser des appareils orthodontiques quelconque car c’est la façon dont on déplace les dents en orthodontie!

  7. ouadah dit :

    Bonjour,

    Y a t il un statistique établie pour connaitre le nombre de cas de malocclusion de classe 3 svp?

  8. ouadah dit :

    Je ne la trouve pas… il est mentionné 2 à 3% pour la population nord américaine…
    Je souhaite avoir les statistique française, combien de cas recensé …
    Seriez vous ou je peut trouver cette information svp?

  9. NGUYEN Marylène dit :

    Traitement d’une malocclusion dentaire classe 3 sans chirurgie?
    Bonjour ou bonsoir Docteur , j’ai cette malocclusion 3 mais légèrement ce n’est pas encore vraiment important. On peut voir visiblement que mes dents d’en haut sont encore légèrement au dessus de ceux d’en bas
    Je voulais vous demander si c’est possible de corriger ça avec l’appareil dentaire sans chirurgie?

  10. Robert dit :

    Quel appareil utiliser pour traiter un “début de malocclusion de classe 3”?
    Bonjour,
    Ma fille a 15 ans et suite à un rendez vous chez un dentiste-orthodonthiste, il nous a dis que c’était un début de malocclusion de classe 3, le coté droit de sa dentition est bien mais du coté gauche son incisive centrale et latéral ont un problème. De plus sa mâchoire du bas continue à se développer contrairement au haut ou son palé est trop étroit. Si on lui pose des bagues en haut il a peur que la mâchoire s’inverse pour de bon et il pensait aussi à enlever une molaire en bas pour le réduire mais il faudrait des bagues pendant 2 ans. Il a également parlé d’un appareil dentaire appelé pul ! Est ce une bonne idée ?
    Merci d’avance

    • Dr Jules dit :

      Qu’est-ce qu’on vous raconte? Qu’est-ce qu’un “début de malocclusion de classe 3”? À 15 ans, votre fille a pratiquement terminé sa croissance des mâchoires, elle est en classe 3 ou elle ne l’est pas et si elle ne l’est pas, elle ne le deviendra pas subitement! Comment votre “dentiste-orthodonitste” peut-il vérifier ou prétendre que la mâchoire du bas continue se développer et pas celle du haut. A-t-il pris des radiographies céphalométriques annuelles au cours des 3-4 dernières années pour quantifier la croissance de chaque mâchoire?

      L’appareil utilisé n’est pas l’élément le plus important, c’est le diagnostic. La nature du problème déterminera ce qui doit être fait et ensuite viendra le choix de l’appareil pour arriver aux objectifs de traitement. Ce n’est pas l’appareil qui traitera votre fille mais l’usage qu’en fera l’orthodontiste et on expertise à évaluer le cas. Les “vrais” cas de classe 3 sont particulièrement difficiles à traiter Votre “dentiste-orthodontiste” est-il un orthodontiste certifié?

  11. Anna dit :

    L’orthodontie put-elle être utile à la fin e la croissance?
    Bonjour,
    Etant plus jeune j’ai été (longtemps et lourdement) appareillée car “j’étais” prognathe.
    A la fin du traitement mes incisives supérieures étaient devant les inférieurs et tout semblait parfait.
    Aujourd’hui j’ai 26 ans, et tout est parti en fumée… Les incisives inférieures sont repassées devant les supérieurs.
    L’orthodontie peut-elle à un stade où le corps a finit sa croissance à nouveau être utile? La seule solution est-elle la chirurgie?
    Qu’en est-il des conséquences sur la posture?

    Merci d’avance de votre réponse,
    Cordialement

    • Dr Jules dit :

      Une chirurgie orthognathique ne serait nécessaire que si la gravité du déséquilibre squelettique entre vos mâchoires le justifiait.
      Consultez un orthodontiste certifié pour qu’il évalue votre condition dentaire globalement (malocclusion, mâchoires, musculature, etc.) et fasse les recommandations appropriées.

      Difficile à dire l’effet que votre malocclusion peut avoir sur votre posture mais pour en savoir plus sur les malocclusions et les problèmes de posture.

  12. ali dit :

    Bonsoir docteur je suis un jeune homme de 33ans j ai un probleme de classe 3 tres sever la machoire bas et tres avance par rapport a la machoire haut mais je me souviens qu a lenfance javais pas ce probleme je pense qu il est du a lespiration bucal .
    Pour mon cas y at il des soulitions autre la chirurgie?

    • Dr Jules dit :

      Peut-être mais tout dépendra de la gravité (sévérité) du décalage entre les mâchoires. Il peut parfois être possible de faire des “compensations” orthodontiques pour de tel cas. Pour en savoir plus sur les compensations dento-alvéolaires et le camouflage orthodontique.

      Consultez un orthodontiste certifié pour en savoir plus sur votre cas (diagnostic, malocclusion, etc.) et quelles possibilités de traitement existent (traitement idéal, alternatives et compromis, appareils, durée et coût du traitement, etc.).

  13. aliano dit :

    Chirurgie avant ou après l’orthodontie pour une classe 3?
    Salut, j’ai une prognathe classe 3 , j’ai vu une orhto elle m’as demande l’avis du chirurgien avant de commence le traitement ortho , j’ai visite le chirurgien il ma surpris en disant que je pourrai faire l’operation directement avant le traitement d’horto, que pensez vous?

    • Dr Jules dit :

      À moins que vous ayez les dents vraiment bien alignées et les arcades en bonne relation lorsque des modèles d’étude de votre dentition sont articulés pour simuler la chirurgie orthognathique, il ne sera pas possible d’obtenir une aussi bonne relation des dents (occlusion) à moins de préparer la dentition à l’aide de corrections orthodontiques pré-chirurgicales.

      La décision d’opérer avant ou après l’orthodontie devrait revenir à l’orthodontiste car c’est elle qui sera prise pour terminer le cas après la chirurgie! Votre chirurgien peut bien dire qu’il peut opérer sans corrections orthodontiques mais une fois les mâchoires “replacées” sont travail est terminé et celui de l’orthodontiste commence. Discutez-en avec votre orthodontiste et laissez-la décider de la séquence de traitement.

      À noter qu’il est très rare d’opérer une classe 3 avant l’orthodontie même s’il peut y avoir des exceptions.

  14. Aymone SOH dit :

    Déçue du résultat orthodontique et chuintement phonétique
    Bonjour Dr
    Je me permets de vous contacter pour vous demander votre avis sur mon cas.Vivant en France, j’ai toujours eu un chuintement quand je prononce les S et Ch. Deux médecins généralistes m’ayant dit que le problème viendrait certainement de l’emboitement de mes mâchoires l’une sur l’autre, j’ai fait part cela à mon orthodontiste. Cependant, arrivée à la phase de contention, je remarque que rien n’a changé du coté de la prononciation. En outre, sans vouloir être ingrate, je suis déçu du résultat (esthétique), car mes dents de la mâchoire supérieure sont toujours très inclinées vers l’avant comme s’il n’y avait pas assez de place pour qu’on les rabatte et comme si la mâchoire était trop étroite. Pour l’instant, c’est grâce au pre-finisher qu’elles sont un peu moins pentues. Aussi, j’ai l’impression d’avoir une mandibule un peu trop dense: mâchoire inférieure avancée vers l’avant ( ou la supérieure trop courte).

    Remarquant que vous êtes un expert dans la matière, je souhaiterais que vous m’indiquiez, si votre temps vous le permet, comment vous procéderiez dans ce cas précis.
    Je vous envoie mes clichés par mail.
    Merci, bien cordialement.
    Aymone

    • Dr Jules dit :

      Il y a 2 problèmes auxquels vous faites allusion dans ce que vous décrivez :

      1- Problème de phonétique et d’élocution; présence d’un “chuintement”; Si vous avez une bonne occlusion, il n’y a peut-être pas de rapport entre ce phénomène et votre dentition. Peut-être qu’une consultation en orthophonie vous éclairerait à ce sujet?

      2- Vous semblez décrire un déséquilibre squelettique entre vos mâchoires; un maxillaire supérieur reculé et une mandibule forte. Dans de tels cas, il est normal de tenter de “compenser” en inclinant les dents antérieures différemment soit en basculant celles du haut vers l,avant et celles du bas vers l’intérieur pour maintenir un contact entre elles. C’est ce qu’on appelle du camouflage orthodontique ou des compensations dento-alvéolaires. Pour en savoir plus. L’alternative si de telles compensations ne sont pas possibles est d’envisager une chirurgie orthognathique.
      Discutez de tout cela avec votre orthodontiste, il est le mieux placé pour vous répondre.

  15. Fred dit :

    Peut-on traiter une malocclusion aussi complexe avec une technique linguale avec succès?
    Bonjour Docteur
    J’ai 33 ans.
    Merci pour nous permettre de vous questionner sur des sujets aussi important.
    Je vous écris parce que je dois suivre un traitement orthodontique et j’ai toujours peur de m’engager (vu la durée du traitement le coût, la peur que ce soit pire que ce qu’on espérait).
    Ma première question est :
    Comment pourrais je savoir que mon orthodontiste est un praticien expérimenté et peux traiter avec justesse mon cas? Parce que j’ai sérieusement peur de me confier à un praticien qui ne réussira pas le traitement.
    Précision : J’ai confiance à mon orthodontiste mais j’ai toujours peur de commencer un tel traitement si long et dont je ne peux prédire les évolutions.
    Ma seconde question est d’avoir votre avis sur le traitement que me propose mon orthodontiste :
    Voici son Diagnostic confirmé par mon dentiste aussi :
    – Analyse de l’arcade maxillaire:
    *agénésies de 12-14-15-24-25 associées à la dérive distale de 13 et 23 et à des diastèmes
    *incisives proclinées
    – Analyse de l’arcade mandibulaire:
    *agénésie de 35-45 avec persistance de 75-85
    – Analyse de la relation inter-arcade:
    *occlusion de clIII
    *recouvrement important
    – Analyse radiologique:
    *schéma squelettique de clIII hypodivergent
    Voic le Plan de traitement :
    – Objectifs:
    *fermer les diastèmes orthodontiquement et prothétiquement
    *mésialer 13 et 23 pour les mettre en position idéale
    *créer des espaces prothétiques pour 12-14-24 et idéalement fermer les espaces de 15-25 mais il est possible que ces derniers ne soient pas fermés.
    *fermer les espaces de 35-45
    *améliorer l’angulation incisive maxillaire
    – Moyens:
    *traitement de lingual mixte avec extractions de 75-85 ( j’ai moi même souhaité le lingual mixte)
    1- Quels peuvent être les risques si je ne fais pas de traitement orthodontique dans ma situation (en fonction du diagnostic)?
    2- Est ce que le plan de traitement proposé répond bien à la problématique rencontrée?
    3- quelles sont les chances de succès de ce traitement à votre avis?
    Je vous remercie par avance de votre aide.

    • Dr Jules dit :

      Pour savoir si votre orthodontiste est qualifié, demandez-lui s’il est un spécialiste certifié en orthodontie (orthodontiste) et limite sa pratique à l’orthodontie. Vous pouvez vérifier ses qualifications auprès des ordres professionnels dentaires de votre région, pays, etc. En France, Vvus pouvez consulter le site de l’Ordre National des Chirurgiens-Dentistes de France qui liste tous les dentistes par région géographique, département et spécialité pour connaître les orthodontistes dans votre région qui devraient être en mesure de mieux vous renseigner.

      Votre cas semble très complexe avec l’agénésie ou anodontie de plusieurs dent, une classe 3 avec composante squelettique, etc.
      De plus, une technique linguale est beaucoup lus difficile à manipuler et maitriser alors avec un cas complexe, cela rehausse davantage la difficulté et le défi. Je connais peu d’orthodontiste qui s’attaqueraient à un cas ayant les caractéristiques que vous avez énumérées avec une technique linguale, moi inclusivement!
      Demandez à votre orthodontiste s’il a traité des cas similaires, combien et avec quel succès, etc.

      C’est à votre orthodontiste de vous donner un pronostic ou d’évaluer les chances de succès avec le plan de traitement qu’il préconise car c’est lui qui fera le traitement…

      Pour en savoir plus sur les malocclusions et les risques associés.

  16. liliana dit :

    Classe 3 avec absence des latérales supérieures
    Bonjour Dr.
    Je me permets de vous contacter pour vous demander votre avis:
    Camille 12 ans classe lll molaire, agénesies de 12 et 22, la présence frein labial supérieur coincé entre les incisives centrales, léger encombrement incisivo canin mandibulaire, sens transversale au niveaux molaire normal, elle est presque en bout à bout antérieur.
    je voulais vous demander si c’est possible traité avec fermeture des espaces ( car pas d’argent pour bridge ou implant dentaire) et camouflage orthodontique.
    Merci.

    • Dr Jules dit :

      Une “Classe III” est souvent accompagnée d’une déficience maxillaire et, dans un tel cas, on tente habituellement d’avancer les incisives supérieures pour qu’elles soient en occlusion avec celles du bas. Le fait de fermer les espaces des latérales manquantes pour les remplacer par des canines aurait tendance à rendre l’obtention de cette relation antérieure plus difficile.
      Bref, il est peut-être plus logique dans un cas de Classe III d’ouvrir les espaces des latérales manquantes pour les faire remplacer par la suite mais chaque cas est différent.
      S’il est possible d’obtenir un bon overbite et overjet tout en fermant les espaces des latérales, cette solution pourrait être acceptable en théorie.

  17. asma dit :

    Classe 3 squelettique vs fonctionnelle

    Bonjour,
    j’ai une question: qu’elle est la différence entre classe 3 squelettique et classe 3 squelettique fonctionnelle? ?????
    Merci d’avance

    • Dr Jules dit :

      Le terme “classe 3” ou “classe III” réfère habituellement à la relation des dents (molaires) entre les deux arcades. Ce terme est aussi utilisé par “extension” pour décrire la relation entre les mâchoires. Le terme “squelettique” réfère à un déséquilibre entre les mâchoires. Une classe 3 squelettique réfère habituellement à une mâchoire inférieure trop avancée ou une mâchoire supérieure trop reculée ou une combinaison de ces deux possibilités. L’aspect fonctionnel quant à lui réfère à une interférence dentaire entre les incisives supérieures et inférieure qui fait dévier la mandibule vers l’avant lors de la fermeture de la mandibule ce qui augmente ou exacerbe la “relation classe 3” entre les mâchoires.

      Voici un tel exemple que nous venons d’ajouter sous forme de vidéo pour aider à répondre à cette question et une section décrivant la classe 3 fonctionnelle.

      Pour en savoir

  18. souha chalhoub dit :

    Comment puis-je savoir ce qui cause mon apnée du sommeil?
    Dr.
    je suis une femme de 40 ans, presentant une malocclusion classe 3.
    a l’age de 13 ans j’ai ete suivie par un dentiste ( il m’avait mis un appareil dentaire pour corriger cette deformation).
    les resultats n’etaient pas parfaits de point de vue esthetique, mais pour moi ce n’etait pas grande chose.

    depuis quelques annees, j’ai commence a souffrir d’apnee sommeil,le pneumologue a suggere un scan thoracique, qui n’a rien montre de critiques. il a meme pense epargner une cause psychique, vue que le probleme s’est repete quelques fois pendant mon sommeil. le pneumologue a suggere que je fasse une polysomnographie ( je n’ai pas fais) et j’ai ete etonnee de lire que mon apnee sommeil peut etre une complication de cette malocclusion.

    comment puis-je savoir si c’est vraiment la cause et quelles sont les solutions probables?

    • Dr Jules dit :

      L’apnée du sommeil a plusieurs causes possibles et seul un examen clinique et un test du sommeil pourra aider déterminer la ou les causes le plus exactement possible.

      Les malocclusions ayant des déséquilibres squelettiques importants, surtout les décalages antéro-postérieurs, réduisent l’espace pour la langue qui peut alors bloquer à différents degrés les voies respiratoires supérieures et contribuer aux problèmes de respiration comme le ronflement et l’apnée du sommeil.

      Pour en savoir plus sur l’apnée du sommeil et le conséquences que cela peut avoir sur la santé et comment l’occlusion peut être un facteur contribuant à ce problème.

  19. Mini dit :

    Déjà des signes de Classe III à 1 an, quand consulter

    Bonjour Dr Jules,
    Mon bébé de 11 mois, qui n’a pour le moment que 4 dents, est classe III. Une première visite chez le dentiste suite à une chûte l’a confirmé. Le profile du visage ne laisse absolument rien paraître, mais en y regardant bien on voit très bien que les incisives supérieures passent derrière celles du bas. Comme elle est encore très jeune le dentiste nous a dit qu’avant 6 ans aucun traitement ne pouvait être envisagé. Aucun cas de prognathie dans la famille. Je soupçonne que la faute pourrait être mise sur son habitude depuis la naissance à tirer légèrement la langue. (Ce qu’elle ne fait presque plus)

    Croyez-vous possible que le problème se corrige de lui-même avec l’arrivée des autres dents? Ou au contraire, le fait de voir déjà à cet âge une prognathie n’augure rien de bon?
    À quel moment devions-nous consulter?

    • Dr Jules dit :

      L’effet de la langue ne peut causer une malocclusion Classe 3. Même si les parents ne sont pas en Classe 3, la cause principale à cette malocclusion est l’hérédité. Une vraie Classe 3 ne se corrigera pas par elle-même et il n’y a rien que vous puissiez faire à ce moment. IL est vrai que l’on préfère attendre vers 5-7 ans pour intervenir mais dans les cas les plus graves manifestant un réel déséquilibre squelettique, une intervention plus précoce peut être indiquée. POur voir des exemples.

      Consultez un spécialiste certifié en orthodontie (orthodontiste) vers l’âge de 5-6 ans si la tendance à mordre de façon inversée est forte.

  20. Benzarti dit :

    Malocclusion de type classe 3 déjà visible à 2 ans
    Bonsoir, ma fille est âgée de 2 ans. J’ai remarqué qu’elle a un prognathisme. Est ce que je dois l’a traité dés maintenant ou je dois attendre un peu?

    • Dr Jules dit :

      Il serait difficile de traiter un enfant aussi jeune car il faut une certain coopération pour porter des appareils orthodontiques mais il n’est pas nécessaire d’attendre à l’adolescence non plus.

      Si ce patron classe III se maintient ou empire, faites-là évaluer par un spécialiste certifié en orthodontie (orthodontiste) ver l’âge de 4-5 ans et, selon la gravité du problème, il/elle décidera du moment le plus opportun pour intervenir. Dans les cas les plus sévère il est possible de faire une intervention orthopédique avant l’âge de 6 ans à l’aide d’un masque extra-oral ou avec des protocoles similaires.

      Pour en savoir plus sur le masque Delaire et les déficiences maxillaires.

  21. tourterelle dit :

    Bonjour Dr Lemay,
    J’ai 40 ans et je vais avoir besoin d’un traitement orthodontique prochainement dû à un grave problème d’ATM.
    J’ai une forte béance antérieur avec des contacts dentaires strictement au niveau des molaires.
    Dû à une occlusion postérieur, je fais de l’arthrose dégénérative sévère au niveau des 2 ATM qui me cause beaucoup de problèmes !
    Je porte une plaque occlusale pour l’instant en attendant que ça stabilise ma mâchoire.
    J’aimerais seulement connaitre un ordre de prix et peut-être aussi une idée de durée de traitement pour ce genre de traitement pour savoir un peu à quoi m’attendre…
    Merci !

    • Dr Jules dit :

      Ouf! cette question est presque toujours impossible à répondre théoriquement, surtout dans un cas aussi complexe que le vôtre!

      Voici quelques variables importantes à connaître pour établir un coût de traitement, même approximatif :
      Qui fera quoi comme traitement (plan de traitement, par qui?) quels genres d’appareils seront utilisés, y aura-t-il une chirurgie, une plaque occlusale pendant le traitement, ou d’autres appareils ayant des frais de laboratoire importants, faudra-t-il utiliser des appareils de rétention particuliers à la fin du traitement (pour voir des exemples) à cause de la béance antérieure initiale et des trouble de dysfonction des articulations temporo-mandibulaires, vous êtes dans quelle ville, province, pays (cela peut influencer beaucoup l’approche et les coûts). etc.

      Pour en savoir plus sur le coût des traitements orthodontiques.

  22. Prognathe dit :


    Prothèse sur mâchoire prognathe?

    Bonjour,

    j’ai la mâchoire prognathe, un dentiste m’a fais arracher toutes mes dents et a refusé de me refaire un dentier “prognathe”.

    A votre avis, que dois-je faire?

    Merci,pour votre réponse.

    • Dr Jules dit :

      Qu’un dentiste vous propose un tel plan de traitement (extraction de toutes vos dents) sans vous parler de ce qui peut être nécessaire par la suite et ce qui peut être fait est tout simplement incroyable. Avait-il vraiment votre bien-être à coeur en vous proposant cela ou le sien? À qui cela a-t-il vraiment bénéficier?

      Je n’hésiterais pas à vous recommander de consulter un autre dentiste plus compétent ou qui du moins a votre intérêt à coeur en vous donnant de l’information avant d’intervenir de façon à ce que vous puissiez prendre une décision éclairée.

  23. Sarah dit :

    Dr. Jules, bonjour !
    Je suis ravie d’être “tombée” sur votre site. J’ai 34 ans, une malocclusion de type III et habituellement je me trouve dans des zones de guerres (je travaille dans l’humanitaire) ou aucun service dentaire n’est proposé. Cette année j’ai été mutée en Ukraine et j’en ai profité pour consulter et entamer un traitement orthodontique, mon ortho m’a proposé l’appareil d’expansion palatine (besoin d’élargir le palais de 5 mm à peu près selon elle) et après de porter les bagues. J’ai accepté et j’ai porté l’appareil pendant 3 semaines seulement car ma prononciation était tout à fait incompatible avec mon travail (beaucoup de meetings, de présentations), je parlais mal. J’ai donc abandonné… J’ai vu plusieurs orthodontistes en France et en Ukraine et aucun ne m’a parlé de chirurgie mais ont tous recommandé l’appareil d’expansion palatine, je suppose que mon cas n’est donc pas très grave.

    J’ai trois questions:

    1. dans les cas montrés sur cette page, l’expansion s’est bien faite à l’aide des bagues PENDANT la phase d’alignement des dents c’est à dire alignement et expansion en même temps ou d’abord expansion puis alignement ?

    2. Combien de temps l’expansion elle-même prend-elle (ça dépend bien entendu du cas de chacun mais pourriez-vous me donner une moyenne svp?)

    3. Vos résultats sont impressionnants et si j’habitais le Canada, je foncerai chez vous mais malheureusement je ne peux envisager ce traitement qu’en France.

    J’ai bien vu que vous ne donnez pas le noms de confrères en France qui suivent les mêmes protocoles que vous (expansion sans appareil et sans chirurgie lorsque c’est possible) mais j’ai énormément cherché et je n’en ai trouvé aucun. Pourriez-vous svp m’orienter vers un praticien qui pratique cette méthode ? Ne me dites pas d’aller voir la société des dentistes certifiés, il y en a des milliers et cette méthode est visiblement si peu connue en France que ça me prendrait des mois voir des années pour en trouver un. J’en prends la responsabilité et ne vous tiendrai jamais responsable de quoi que ce soit… j’irai consulter et prendrai mes décision en fonction de l’impression de sérieux et de professionnalisme qu’il/elle m’aura donné.
    Alors s’il vous plait aidez-moi. Je vous remercie beaucoup pour votre super blog, très bien fait et accessible aux novices et merci d’avance de vos conseils ! Très bonne année 🙂
    Sarah

    • Dr Jules dit :

      Je ne sais pas quel genre d’appareil on vous a proposé pour faire 5 mm d’expansion mais ce n’est certainement pas pour faire de l’expansion suturale car chez un adulte, vous aurez besoin d’une chirurgie pour que ça réussisse (EPRAC).

      Les cas sur cette page ont été tous traités avec des appareils multi-bagues fixes (bagues). Les mouvements dentaires se font simultanément en 3 dimensions; alignement, expansion, etc.
      Une telle expansion peut prendre plusieurs mois à compléter et se fait progressivement.
      Je communiquerai avec vous en privé pour vous donner de l’information supplémentaire. e

  24. Sarah dit :

    À quel âge peut-on faire une chirurgie aux mâchoires pour une prognathie mandibulaire?
    Bonjour ,
    je suis prognathe et j’ai 15ans je suit mon traitement orthodontique depuis 2ans et je veux savoir est-que c’est possible de faire l’operation vers 16 ,5 ? J’ai vraiment pas envie d’attendre jusqu’a mes 18ans
    merci de me repondre

    • Dr Jules dit :

      Une chirurgie orthognathique doit idéalement être faite la fin de la croissance et c’est à votre orthodontiste et chirurgien maxillo-facial de déterminer cet âge qui peut varier d’une personne à l’autre. Normalement chez un garçon, les chirurgiens préfèrent attendre vers ± 18 ans et ça peut être un peu plus tôt chez une fille mais il y a des variations.

      Pour en savoir plus sur la chirurgie orthognathique.

  25. Sarah dit :

    Traitement d’orthodontie sans chirurgie?
    Bonjour dr .Jules ,
    j’ai 15ans et j’ai un prognathisme , j’ai enlever mes quatres dents de sagesse et deux molaires sur la machoire du haut , et je veux juste savoir est-que c’est possible de faire un traitement orthodontique sans chirurgie, je suis deja partis chez un premier orthodontiste et il m’a dit c’est possible mais un autre me dit qu’il faut avoir un traitement orthodontique pour aggraver ton prognathisme pour un beau rendu opératoire apres la chirurgie , je sais plus quoi faire sachons que j’ai un leger prognathisme

    • Dr Jules dit :


      Obligation d’avoir recours à une chirurgie des mâchoires

      La très grande majorité des cas nécessitant une chirurgie orthognathique nécessitent aussi un traitement d’orthodontie pour préparer la position et relation des dents avant l’intervention chirurgicale. L’inverse n’est pas vrai cependant; une chirurgie n’est pas requise pour les cas d’orthodontie sauf ceux présentant des déséquilibres squelettiques extrêmes qu’on désire corriger.

      Vous n’êtes jamais “obligée” d’avoir recours à une chirurgie pour un traitement d’orthodontie mais ne pas y recourir peut signifier que certains aspects du problème et de votre malocclusion ne seront pas corrigés, ce qui peut être acceptable dans certains cas. C’est ce qu’on appelle un traitement de compromis ou du camouflage orthodontique. C’est peut-être ce qui se produit dans votre cas car 2 orthodontiste vous ont donné 2 opinions différentes pour un même cas.

      Votre choix dépendra de quels aspects de votre prognathie vous voulez corriger. Demandez plus de détails aux orthodontistes consultés pour mieux comprendre ce qui est possible dans votre cas.

      Pour en savoir plus sur les compensations dento-alvéolaires et le camouflage orthodontique.

  26. Samy dit :

    Bonjour,
    Après un traitement orthodentie j’ai subit une opération chirurgicale pour avancer le haut. Le résultat : mes dans ne se touchent pas, leurs alignement n’est pas, et j’ai un déséquilibre de largeur des mandibules, ma langue étant large elle cherche a se placer et je souffre beaucoup.
    Je ressent mes mandibule qui s’élargissent avec des petite craquement…
    Y aurait il une solution connu pour ça?
    Mon traitement c’est fini l’été dernier j’ai 30ans, les praticiens spécialiste me suggèrent de laisser ma langue faire le travaille, ce qui est difficile et éprouvant.
    Auriez vous des avis svp?

    • Dr Jules dit :

      Oubliez la langue, ce n’est pas cela qui va corriger la malocclusion que vous décrivez. Ceux qui vous ont dit cela rêvent en couleur!

      SI après une chirurgie orthognathique visant à avancer le maxillaire supérieur les dents n’arrivent pas ensemble et ne se touchent pas, il y a soit un problème dans la planification du cas (plan de traitement en orthodontie et chirurgie) ou dans l’exécution de la la chirurgie et/ou de l’orthodontie. Je ne saurais dire exactement ce qui s’applique à votre cas mais c’est aux praticiens qui vous ont suivi de le déterminer et d’y remédier. Cela pourrait nécessiter, selon la gravité du décalage, un nouveau traitement (chirurgie, orthodontie, autre?) peut être nécessaire pour corriger votre problème. Chose certaine, ce n’est pas la langue qui corrigera votre problème. S’ils croient vraiment que des corrections peuvent être effectuées avec le positionnement de la langue, retournez les voir et demandez-leur s’ils voient des changements maintenant que ça fait 9 mois que votre traitement est terminé! S’ils persistent à dire que la langue corrigera tout, obtenez une seconde opinion.

      Pour savoir ce que Dr William Proffit, un des auteurs et chercheurs les plus prolifiques et respectés en orthodontie écrivait en 2008 sur la possibilité que des exercices myofonctionnels puissent corriger une habitude de déglutition inadéquate, un mauvais positionnement de langue, ou une malocclusion suivez ce lien.

      • Samy dit :

        Effectivement les proposition d’une nouvelle chirurgie + traitement m’a été proposé. Mais je souhaite sans chirurgie, j’ai parlé du disjoncteur, qu’ils n’ont pas accepter car déchaussement probable des molaires.
        Donc je souhaite un avis à ce sujet où une solution autres sans chirurgie effectivement sous l’action de ma langue mémo début ils se sont écartés légèrement mais c’est plus long et douloureux.
        Dois-je attendre que ma langue est fini le travail pour envisager un nouveau traitement orthodontie?

        • Dr Jules dit :

          Comme mentionné précédemment, votre langue n’y est probablement pour rien… alors même si vous attendez des années, rien ne s’améliorera

  27. Samy dit :

    Mes mandibules supérieur s’écarte sous l’action de ma langue…

    • Dr Jules dit :

      Impossible! Ce n’est pas la langue mais quelque chose qui se passe au niveau de la mandibule. peut-être de la résorption conqylienne ou autre processus de repositionnement ou dégénérescence au niveau des condyles? Ceci devrait être investigué…

  28. Hakim dit :

    Risques associés à une chirurgie orthognathique

    Bonjour docteur jules, voila j’ai une prognathie de classe III et j’ai le menton légèrement avancé et j’ai été operer il y a quelque moi pour agrandir mon palais du haut (10 mm au total) et maintenant j’ai un appareil dentaire en bas et en haut pas encore j’ai encore mon ecart entre mes incisives.

    Mon orthidentiste ma dit que j’aurais probablement une autre opération pour reculér ma mâchoire inférieure mais que peut-être grâce a mon traitement a l’aide de mes bagues je n’aurais pas besoin de l’opération mais que normalement si sa se remet pas en place bh que je devais effectuer l’opération vers la fin de mon traitement.

    Est-ce que la plupart des opérations de ce type se passe bien ? Car j’ai vu certains témoignages d’autre rassure comme d’autre font extremement peur donc j’aimerais avoir votre avis docteur concernant les risques si il ya de forte chance ou non (je sais que le risque zero n’existe pas dans le domaine médical mais j’aimerais savoir le pourcentage de réussite de ce type d’opération)

    • Dr Jules dit :

      Il est surprenant qu’on ne puisse vous dire dès le début du traitement si vous aurez besoin d’une chirurgie mandibulaire ou pas…

      Concernant les risques associés à une chirurgie orthognathique, il y en a beaucoup mais de sévérité différente et plusieurs sont spécifiques à chaque cas (type de chirurgie, quelle(s) mâchoire est opérée, âge du patient, santé globale, sévérité de la malocclusion, etc.).

      Posez des questions à votre orthodontisteAvez-vous posé la question à votre chirurgien? Il (ou elle) est définitivement la meilleure personne pour y répondre car il a évalué votre cas, posé le diagnostic, élaboré un plan de traitement et le mouvements chirurgicaux pour atteindre les objectifs de traitement visés au départ. Il saura vous dire mieux que quiconque ce qui peut se produire et les changements auxquels vous pouvez vous attendre suite à la chirurgie.

  29. Asma benzarti dit :

    Utilisation d’un appareil fonctionnel à 3 ans?

    Bonjour,ma fille de 3ans a une prognathie classe 3. Le médecin m a proposé de mettre une gouttière EF Kids. Qu’ est ce que vous en pensez?

    • Dr Jules dit :

      Je doute fortement qu’un enfant de cet âge porte un tel appareil de façon assez assidue pour faire une différence.

      Ceci n’est que mon opinion personnelle et plusieurs peuvent être en désaccord, mais s’il y a présence d’une vraie et sévère classe 3, j’attendrais encore quelques années (selon la gravité du problème) et utiliserait plutôt un masque Delaire qui lui a fait ses preuves et est bien documenté scientifiquement depuis plusieurs décennies.

      Pour en savoir plus sur le masque Delaire et les déficiences maxillaires.

  30. kankouna dit :

    Intervenir ou pas pour une classe III en denture mixte?

    Bonjour docteur,
    Je suis debutant en orthodontie et je voudrais vous poser une question sur les cas de classes III squelettiques tres hyperdivergentes en denture mixte.
    quoi faire devant ces ca: intervenir ou attendre la fin de croissance pour une eventuelle chirurgie.
    je vous remercie.

    • Dr Jules dit :

      Votre question, bien que très simple à formuler, nécessiterait une réponse assez complexe. Certains conférenciers parlent d’un tel sujet pendant des heures! Il est dont difficile de résumer une approche thérapeutique en quelques linges dans un blogue comme celui-ci.

      Je ne peux que vous présenter ma philosophie personnelle concernant le traitement des classes III mais vous trouverez probablement autant d’opinions qu’il y a d’orthodontistes!

      Je crois qu’on a rien à perdre à tenter de corriger par des mesures d’intereption une malocclusion classe III en développement pendant la période de croissance. Dans bien des cas, il est possible d’obtenir de bons résultats qui peuvent diminuer les chances de devoir avoir recours à une chirurgie orthognathique plus tard à la fin de la croissance. Un exemple serait les cas qui peuvent être traités avec un masque extra-oral Delaire.

      Si toutefois, la croissance était vraiment excessive et déséquilibré entre les mâchoires, le recours à la chirurgie serait toujours possible au besoin.

      Mais, juste pour ajouter à la confusion, une fois qu’on croit que la chirurgie est essentielle, regardez cmment certains praticiens arrivent à l’éviter dans des cas de classe III sévères;

      Severe class III case treated by Chris Chang. Sévère classe III traitée sans chirurgie
      ➡ Pour en savoir plus sur ce cas ce classe III traité sans chirurgie.

  31. Anonyme dit :

    Peut-on faire quelque chose pour une malocclusion chez un jeune enfant de 14 mois?

    Bonjour , mon fils a 14mois , il a juste les deux dent du bas de sorti et les deux du haut de devant sont entrain de sortir (2mm) .
    J’ai constaté hier que quand il ferme la mâchoire celle du haut vont derrière celle du bas ! Vu qu’elles sont entrain de pousser , n’y a t-il pas quelque chose à faire ?
    Pourtant il a une tétine la nuit , cela devrait causer l’effet inverse , non ?!
    Merci par avance pour votre réponse.

    • Dr Jules dit :

      instrument-dentaire-dentiste-orthodontiste-Sherbrooke V2 Non, il n’y a pas grand chose à faire cet âge.

      Pour en savoir plus sur les problèmes d’éruption pouvant affecter les jeunes enfants et pourquoi il faut garder le tout sous observation un certain temps avant de pouvoir intervenir

      • Mazaleyrat celia dit :

        Ok. Merci de votre réponse.

        • Dr Jules dit :

          “comment trouver un ostéopathe spécialiste?”
          Cela n’existe pas!
          Le traitement des articulations temporo-mandibulaires n’est pas une spécialité d’aucune branche des sciences médicales. Certains praticiens dans différents domaines traitent les problèmes d’ATMs mais aucun en peut prétendre s’appeler un “spécialiste” de ce domaine car ce terme et qualification sont gérés par les ordres professionnels.

    • Mini dit :

      Quelques manipulations ostéopathiques on corrigé le problème en 3 mois

      Je me permets d’ajouter un commentaire puisque j’ai posé sensiblement la même question l’été dernier pour ma petite d’alors 12 mois. Toutes les opinions qu’on m’a donné allaient dans le même sens que le docteur Jules, que je remercie d’ailleurs pour sa réponse rapide à une maman inquiète.

      Mais j’ai tout de même trouvé quelques informations additionnelles du côté de l’ostéopathie… Lors de la première consultation (osteopathe spécialisée dans les troubles ATM) l’ostéopathe a constaté que les plaques du palais n’étaient pas suffisamment mobiles ainsi que les os du haut du visage, dû selon elle à une naissance difficile. Elle m’a expliquée que dans le cas de ma fille, c’était plutôt un retard de croissance de la mâchoire du haut et en fait de tout le haut du visage. Quelques manipulations en 3 rencontres et le problème est disparu!! L’alignement des mâchoires est maintenant parfait. J’ai vu une différence en seulement quelques semaines et le problème s’est réglé en l’espace de 3 mois. Est-ce un hasard? Je ne le crois pas.

      Évidemment, je ne peux affirmer que votre enfant a le même problème, mais c’est une avenue qui mérite d’être explorée, puisqu’aucun autre traitement ne peut être entrepris avant quelques années encore…

      tag #merci

      • Dr Jules dit :

        Bien que l’ostéopathie ait pu aider votre enfant, sachez qu’il n’existe pas d’ “ostéopathe spécialisée dans les troubles ATM” même si certains praticiens offrent des traitements pour les articulations temporo-mandibulaires et peuvent avoir un certain succès comme dans le cas de votre fille. Je n’insinue pas que ces traitements ne sont pas efficaces ou inutiles mais désire seulement apporter des précisions sur la terminologie professionnelle utilisée.

        Pour en savoir plus sur les “spécialistes” et “experts” en ATM”.

      • Mazaleyrat celia dit :

        Bonjour , un grand merci pour le partage de votre expérience. Je suis bien tenté de prendre rdv avec un ostéopathe , car je vois bien que c’est mon fils qui prend cette habitude en fermant la mâchoire , quand est est ouverte la mâchoire du bas ne s’avance pas.mais comment trouver un ostéopathe spécialiste ??? Merci

        • Dr Jules dit :

          “comment trouver un ostéopathe spécialiste?”
          Cela n’existe pas!
          Le traitement des articulations temporo-mandibulaires n’est pas une spécialité d’aucune branche des sciences médicales. Certains praticiens dans différents domaines traitent les problèmes d’ATMs mais aucun en peut prétendre s’appeler un “spécialiste” de ce domaine car ce terme et qualification sont gérés par les ordres professionnels.

  32. Souma amseb dit :

    Masque DELAIRE chez une adulte de 21 ans

    Bonjour docteur , je suis une fille , j’ai 21ans , j’ai un malocclusion classe 3 , j’ai met un masque de delaire pendant 25 jours il m’a vraiment fait mal malgré je me sens que ma machoire est un peu avancée mais j’avais des douleurs insupportables ,j’ai visité un autre orthodontiste et il m’a dit que je dois l’enlever parce que je risque de provoquer une fracture :/ je suis vraiment perdue

    • Dr Jules dit :

      Je n’ai personnellement aucune expérience avec l’utilisation d’un masque Delaire chez les adultes et je connais peu ou pas de praticiens qui oseraient utiliser un tel masque orthopédique Delaire ou toute force orthopédique de traction extra-orale chez un adulte chez qui les sutures sont habituellement fusionnées (mais souvent partiellement comme l’a souligné Dre Di Malta dans une autre réponse). Tel que le spécifie cette praticienne expérimentée dans l’utilisation d’un masque Delaire chez les adultes, il faut utiliser des forces beaucoup plus importantes que chez les enfants (le double soit 16 onces).

      Vous n’arriverez jamais à provoquer une “fracture” de la mâchoires avec un tel appareil. Par contre, il faudra vous assurer que les changements que vous observez sont vraiment des changements orthopédiques et non dentaires ou dento-alvéolaires. Ceci peut être vérifier à l’aide de radiographies céphalométriques du crâne mais votre orthodontiste doit être familier avec ceci. Demandez-lui combien de cas similaire au vôtre il a traité avec les mêmes protocoles de traitement qu’il utilise avec vous.

      • Souma amseb dit :

        Merci docteur , J me demande esk le masque presente un risque pour ma santé et esk c’est normal qu’il provoquue des douleurs insentes , j souffre de maux de tete et de brulure au niveau de TMJ
        et Existe il d’autes solutions que ce masque comme l’appareil multi attache parceque ma machoire n’est pas trop avancée mais j’ai une canine incluse :/
        J’ai perdue confiance en mon orthodentiste car chaque fois que j lui rends visite il me dit que l masque ne provoque aucune douleur et il se contente de diminuer la pression de masque et la derniere fois il m’ad donné des autres elastiques plus faibles 🙁

  33. fatou dit :

    L’orthodontie est-elle nécessaire pour un cas de chirurgie aux mâchoires

    Bonjour
    je vous contacte pour ma fille de 14 ans. Elle a eu un accident à l’école qui lui a valu de perdre ses 2 dents à l’âge de 5 ans.
    Elles ont repoussé vers 7 ans et nous nous sommes aperçus qu’elles poussaient à l’intérieur car la mâchoire du haut était plus petite que celle du bas.
    l’orthodontiste nous dit qu’elle a une prognathie. donc traitement de 2 ans et demi (avec un masque à porter la nuit) qui avait fait avancer sa mâchoire du haut.
    après avoir retiré les bagues, les dents du haut sont repassés derrière. donc de nouveau 1 traitement orthodontie depuis 1 an et comme il y a peu de place dans la mâchoire du haut, les dents définitives poussent dans le palais!

    l’orthodontiste nous dit que l’opération sera obligatoire. du coup, cela sert-il de continuer le traitement orthodontique?
    ma fille est très complexée par sa mâchoire. Je tente de l’aider au mieux mais ce n’est pas facile.
    merci de votre retour

    • Dr Jules dit :

      Le point le plus important est de déterminer si le déséquilibre squelettique justifie vraiment une intervention chirurgicale ou si un certain traitement de compromis est possible et je ne saurais vous le dire sans un examen clinique et radiologique de votre fille. Si vous n’êtes pas à l’aise avec l’opinion que vous avez reçue, vous pouvez toujours demander un second avis à un autre praticien.

      Si l’on détermine qu’une chirurgie orthognathique est nécessaire et essentielle, il est habituellement nécessaire d’avoir tout de mm recours à l’orthodontie pour aligner les dents. L’orthodontie corrigera les malpositions dentaires en vue de la chirurgie qui elle corrigera les malpositions des mâchoires.

      Surveillez les nouveaux sujets de blogue qui sont publiées sur notre page d’accueil car nous publierons bientôt une description de toutes les étapes orthodontiques et chirurgicales pour les cas d’ortho-chirurgie.

  34. nedia nedya dit :

    Peut-on changer d’orthodontiste pendant un traitement?

    Bonjour Docteur Jules ;

    j’ai 27 ans , je suis engagé( pour un an ) avec un chirurgien dentiste mais je pense quelle a fait une formation orthodontie ( maintenant le traitement est en cours depuis 10 mois ) pour un problème d’orthodontie (j’avais un problème d’alignement des dents , mais il ne nécessite pas d’enlever des dents molaire pour le corriger ) , maintenant mes dents de devant sont un peu alignées et il existe toujours des trous entre les dent mais elles ont poussées encore vers l’extérieure par rapport au mâchoire , j’ai remarqué aussi que les dents molaires n’ont pas reculés pour laisser d’espace pendant cette durée .

    je sens maintenant que ma bouche et encombrée et avancé vers l’avant et mon sourire devient plus moche qu’avant et elle a chaque visite elle me dit ooooh c’est bien alors que moi je vois pas de bien et j’ai pas remarqué des améliorations depuis presque 5 mois (je suis désolé de le dire mais je commence a perdre la confiance a ces remarques ) .

    bref , je voudrais demander votre avis et vos remarques de ce que j’ai raconté et je demande aussi est il possible d’aller voir un orthodontiste qualifié pour me faire un bilan ou me donner ces remarques sur l’état actuel . est il possible aussi de changer complètement vers un orthodontiste qualifié ? et si c’est possible comment faire , j’informe ma dentiste et je demande mon dossier de traitement ??

    je vous remercie d’avance docteur pour votre réponse

    • Dr Jules dit :

      Il est toujours possible de changer d’orthodontiste pendant un traitement d’orthodontie même si ce n’est pas idéal.
      Commencez par discuter de vos soucis avec votre praticienne actuelle et si elle ne peut répondre à vos questions ou attentes, consultez un autre spécialiste certifié en orthodontie (orthodontiste).

      Est-ce normal?
      Il existe beaucoup de variations individuelles et tous les patients ne réagissent pas de la même façon à des interventions dentaires, chirurgicales, aux extractions, aux médicaments, etc. Il est donc est impossible de dire si un symptôme est normal ou pas ou combien de temps il durera. Certains symptômes sont fréquents et affectent la majorité des patients tandis que d’autres sont beaucoup plus rares.

      Pour savoir si votre guérison se déroule normalement ou si les symptômes que vous ressentez sont normaux, il serait préférable de communiquer directement avec votre chirurgien. Pour en savoir plus sur ce sujet.

  35. ouadah samy dit :

    Doit-on retirer les plaques de fixation chirurgicales?

    Bonjour,
    J’ai été opéré pour une classe 3, mon squellete est encore en croissance est il préférable de faire retiré les plaque de fer pour permettre l’expension naturelle de l’os ou cela ne généra pas forcément ?

    • Dr Jules dit :

      Les plaques de fixation rigide utilisées lors des chirurgies orthognathiques n’ont pas besoin d’être retirées à moins qu’elles causent des problèmes (infection, douleur, inconfort, problème esthétique, etc.).

      Si vous avez eu une telle chirurgie c’est que votre croissance devait être pratiquement terminée sinon, on ne vous aurait pas opéré sachant qu’il vous reste un potentiel de croissance significatif.

      Les plaques de fixation n’empêcheront pas toute croissance résiduelle qu’il pourrait y avoir dans vos mâchoires.

      • Ouadah samy dit :

        Les plaques de fixation rigide en chirurgie orthognathique peuvent-elles affecter la croissance?

        Merci, Mais pour une croissance important tel l’élargissement de la mâchoire de plusieurs millimètre les plaque peuvent gêner ?

        • Dr Jules dit :

          Si les plaques de fixation ont été posées dans le cadre d’une chirurgie orthognathique, normalement cette chirurgie aurait été faite à la fin de la croissance alors la plaque n’aura pas d’impact. Si par contre une plaque est posée chez un patient plus jeune comme par exemple lors d’une opération suite à un traumatisme ou autre raison spéciale, je ne crois pas que cela affecte la croissance non plus car elle suivra la mâchoire pendant son développement.

          ➡ Pour en savoir plus sur la fin de croissance des mâchoires et l’impact que cela peut avoir sur les traitements d’orthodontie et de chirurgie.

  36. jeannette dit :

    Alternatives pour une allergie aux matériaux des gouttières dentaires

    Bonjour,
    J’appelle à l’aide.

    Je fais allergie à certaines (toutes à présent?) gouttières en résine, dont celle que l’on vient de me confectionner récemment; elle est en ionomère polymère méthacrylate de méthyle et diméthacrylate d’éthylène (produit exacte sur la fiche technique: orthocryl-liquide). Je précise qu’elle a été cuite 8 fois! En vain… Je sais qu’il existe des gouttières thermoformées qui seraient moins allergisantes, mais dans mon cas, on ne peut me proposer ce type d’orthèse car les béances dentaires sont trop importantes à combler (nécessité d’une gouttière épaisse); quel matériau pourriez-vous me conseiller qui serait moins allergisant?
    je sais qu’il existe différents types de résines, différentes marques; la gouttière que je porte actuellement et qui est non seulement cassée mais devenue inadaptée est également en résine et je n’y avais pas fait allergie lorsqu’elle avait été posée (en 2007); j’ai demandé la fiche technique de la résine utilisée pour cette gouttière à mon ancien dentiste… j’attends ce document… peut-être que je ferais aussi allergie à cette gouttière aujourd’hui si on m’en posait une; ma multichimicosensibilité s’est peut-être aggravée, je ne sais pas. Toujours est-il que la gouttière que je porte actuellement (cassée) n’a pas du tout la même apparence que celle confectionnée récemment. La plus ancienne est très très transparente alors que la plus récente l’est beaucoup moins, voire pas du tout.

    Aux professionnels de santé, dentistes et orthodontistes, je pose les questions suivantes:
    — y aurait-il une ou des résines reconnues comme étant moins allergisantes?
    — un autre matériau serait-il envisageable pour la confection d’une gouttière (plan occlusal)? (ciment pierre par exemple ou composite le moins allergisant possible…)

    je précise qu’il ne m’est pas possible non plus d’avoir des métaux en bouche car je suis électrohypersensible… pas de résine, pas de métaux… Puis-je encore me soigner dans ces conditions?
    Merci à l’avance pour votre aide.

    JE SUIS EN TRèS GRANDE DéTRESSE car mon problème occlusal est majeur: je dois mixer la quasi-totalité de mon alimentation, j’ai une luxation méniscale irréductible à l’ATM droite avec bien sûr des douleurs aux ATM, céphalées , douleurs cervicales , névralgies d’Arnold, du trijumeau.. etc… etc… un calvaire. Les soins en occlusodontie n’ont fait qu’amplifier le problème; ma malformation congénitale a été mal appréhendée et l’on m’a prodigué des soins inappropriés (nombreux meulages dentaires notamment avec perte de verticalité considérable; au départ, malformation congénitale avec béance latérale droite et béance antérieure; on m’a meulé pendant des années les dents du côté gauche alors que dans mon cas, d’après un stomatologue consulté, ces béances constituent une contre-indication majeure pour des meulages du côté opposé)…

    merci par avance pour votre aide.

    Bonne journée à vous et bon courage à tous ceux qui souffrent.

    • Dr Jules dit :

      Il existe des matériaux “thermoformables” faits de différents types de plastiques qui ne contiennent pas d’acrylique. Nous en utilisons régulièrement en orthodontie pour différents types d’appareils de disclusion et appareils de rétention. Ils sont aussi régulièrement utilisés pour fabriquer des plaques occlusales ou gouttières mais, selon l’occlusion ou la malocclusion du patient, il est souvent nécessaire d’utiliser quand même de l’acrylique (monomère et polymère) pour faire des ajustements d’appoint pour obtenir une meilleure précision dans l’adaptation de la plaque avec les dents opposées. Ceci est particulièrement vrai, comme vous avez pu le constater avec votre propre cas, lorsque des béances (absence de contacts verticaux) sont présentes. Pour voir des exemples de telles gouttières utilisées avec des cas de béance antérieure ou postérieure.

      Je n’ai cependant jamais eu à utiliser un autre produit que de l’acrylique pour cet usage… probablement car je n’ai jamais rencontré un patient aussi allergique ou sensible que ce que vous décrivez. Je n’ai donc pas d’expérience avec d’autres matériaux. Bien que votre cas semble être plutôt rare, il existe certainement d’autres patients ayant la même condition et qui ont eu à faire faire une gouttière ou un appareil dentaire quelconque par un dentiste qui lui ou elle a peut-être trouvé une solution à ce problème.

      Je vais donc “poster” un lien vers votre question sur un groupe de discussion privé de dentistes du Québec (plus de 2,000 membres) et qui sait, peut-être que l’un d’entre eux aura quelque chose à vous suggérer. À suivre…

  37. Dr Jules dit :

    Plusieurs dentistes on répondu sur le groupe de discussion qu’il existe des matériaux composites comme Dentsply a l’Eclipse ou du Triad qui pourraient être moins allergène mais il est préférable de faire des tests d’allergie avant de les utiliser si vous êtes vraiment hypersensible. Votre dentiste pourrait aussi communiquer avec les laboratoires commerciaux qui font des gouttières pour voir s’ils ont des solutions à proposer comme alternative car ils ont peut-être déjà eu à faire face à de tels problèmes avec d’autres clients.

    • jeannette dit :

      Allergies aux résines dentaires

      Merci beaucoup pour votre réponse.
      J’ai obtenu la réponse de mon dentiste m’ayant fait une gouttière en 2007 et à laquelle je n’avais pas fait allergie: il s’agit d’une résine de chez Dentsply en effet.Seulement l’occlusodontiste que je consulte me dit que cela ne va pas être possible sans doute car son prothésiste ne travaille pas avec cette résine; je vais insister.

      Vous me parlez d’un groupe de discussion où plusieurs dentistes abordent ce problème et indiquent que cette marque de résine serait moins allergisante; je ne trouve pas ce groupe de discussion…je n’y suis pas déjà? Excusez-moi, je ne dois pas être très douée , et comme je suis électrohypersensible , il est vrai que j’essaie de “faire vite ” , de rester le moins possible à l’ordinateur , ce qui ne me permet pas de faire des recherches très poussées.

      Merci encore une fois pour votre aide. Ma dentiste m’a dit qu’il n’y avait aucune différence entre les différentes résines pour les plans occlusaux et me dit que je suis sans doute devenue allergique depuis 2007… mais la gouttière à laquelle je n’avais pas fait allergie n’a pas du tout la même apparence, ce qui suppose quand même une composition légèrement différente …logiquement…et j’ai lu qu’il existait différents types de résines avec des compositions différentes…heureusement qu’il existe internet …afin de ne pas rester dans l’ignorance et ne pas croire sur parole ce que l’on peut nous dire.
      Bonne journée à tous

      • jeannette dit :

        une autre question cependant: vous parlez de COMPOSITES Dentsply : leurs composites seraient-ils aussi moins allergisants comme leurs RESINES destinées à la confection de plans occlusaux?

        • Dr Jules dit :

          Je ne sais pas, il faudrait vérifier avec cette compagnie ou avec des laboratoires dentaires car j’ai obtenue cette information de dentistes qui l’utilisaient avec succès.

      • Dr Jules dit :

        Vous pourrez peut-être trouver ce groupe de discussion mais ne pourrez le consulter car il est privé et réservé aux dentistes.

        “Ma dentiste m’a dit qu’il n’y avait aucune différence entre les différentes résines pour les plans occlusaux”

        Votre dentiste devrait peut-être réviser la littérature scientifique car elle réaliserait qu’il existe une foule de matériaux de composition différente qui peut servir à la fabrication de plaque occlusale ou gouttière.

        • jeannette dit :

          autres questions…
          J’essaie d’avoir les coordonnées d’eclipse ou triad sur le net et n’y parviens pas ; je précise que je vis en France.Auriez-vous leurs coordonnées?
          j’ai juste vu sur un lien “résines photopolymérisables” de chez dentsply” et la mienne , celle de 2007 , est une autopolymérisable; j’aimerais leur demander laquelle serait la moins allergisante de manière générale.
          Merci encore une fois.

          • Dr Jules dit :

            Vous ne pourrez commander ces produits vous-même et devrez demander à un dentiste ou un laboratoire dentaire d’en obtenir chez un fournisseur comme Dentsply.

            Résine dentaire hypoallergène pour faire des plaque occlusale ou gouttière.

            • jeannette dit :

              merci beaucoup docteur.
              Epuisée…désolée…je vous tiens au courant; ça avance…
              Bonne journée ou bonne soirée à vous.

  38. Dr Jules dit :

    Bon courage! 👍

  39. elena dit :

    Une déviation de la mâchoire est-elle normale?

    Bonjour,

    Je voudrais savoir si c’est normal que durant la fermeture de la bouche, la mâchoire inférieure dérive vers la droite pendant un instant (après ouverture en grand) s.v.p ?

    Merci d’avance

  40. Anne-Marie dit :

    Différentes options pour traiter une classe 3

    Bonjour,
    après consultation de 2 orthodontistes avec ma fille de 13 ans, je suis un peu confuse sur la nécessité des traitements. Voici son cas. Elle a une tendance d’occlusion classe III fonctionnelle, mais ses dents centrales (palettes) sont maintenant légèrement par dessus celle du bas. Plus jeunes, les dents étaient bout-à-bout. Il y a malocclusion au niveau des incisives latérales supérieures, qui sont à l’intérieur des dents inférieures. Aussi, légère occlusion des molaires sur le côté gauche et diastème entre les palettes (le diastème dérange énormément ma fille),

    Suggestion du 1er ortho:
    1) le port du masque Delaire- REFUSÉ pour ma part, car incompatible avec notre rythme de vie et effet incertain à cause de son âge.
    2) Si on ne veut pas le masque, il faut attendre et voir ce que la nature va faire (croissance marquée ou non de la mâchoire inférieure) et chirurgie plus tard au besoin
    3) possibilité de fermer le diastème en attendant par des “broches” sur les dents centrale du haut

    Suggestion du 2ème ortho
    1) élargissement du palais
    2) pose de “broches” sur les dents supérieures pour les placer et corriger les occlusions des incisives et molaires, correction du diastème
    3) extraction possible des dents de sagesses inférieures
    4) pose de “broches” sur les dents inférieures…je ne sais pas trop pourquoi, ses dents inférieures sont parfaitement allignées.

    Je suis vraiment confuse. Le 1er orthodontiste a été clair…un traitement par broches et appareil maintenant devra être à recommencer si elle doit subir une chirurgie à 18 ans ! À noter que son père a une occlusion également, les dents bout-à-bout, et n’a jamais eu de traitement ni chirurgie et n’a jamais été importuné par cela…

    Qu’en pensez-vous ?

    tag #merci
    Merci beaucoup pour ce blog !

    • Dr Jules dit :

      Les deux options laissent sous-entendre la présence d’une déficience maxillaire transverse (largeur) et sagittale (avant-arrière).
      Sous toutes réserves, car je n’ai pas tous les détails du cas, mais les deux solutions proposées peuvent, en théorie, être efficaces. Il est possible de porter un masque Delaire à l’adolescence et si vous regardez le blogue dans la section sur l’appareil Delaire, certains praticiens l’utilisent même à l’âge adulte (avec un protocole différent) mais son efficacité est maximale en bas âge.

      Si le masque n’est pas utilisé, ce nest pas nécessaire d’attendre la fin de la croissance pour entreprendre un traitement. Le succès ultime du traitement dépendra de la croissance résiduelle restante et ceci est difficile à prédire avec une grande précision.

      ➡ Pour en savoir plus sur la fin de croissance des mâchoires et l’impact que cela peut avoir sur les traitements d’orthodontie et de chirurgie.

      La simple fermeture d’un diastème n’apportera pas grand chose autre qu’esthétique.
      L’extraction des dents de sagesse inférieures ne changera rien non plus au problème et il est très rare de devoir les extraire à un si jeune âge.

      La pose des appareils dans les cas de classe III sert souvent à procurer de l’ancrage pour les appareils qui agissent sur l’arcade du haut. Demandez des précisions à votre orthodontiste.
      Dans le pire de cas, même si elle avait besoin d’une chirurgie orthognathique plus tard, le traitement d’orthodontie ne sera pas à recommencer mais à continuer pour préparer pour la chirurgie mais il faudrait qu’il y ait un très gros décalage pour justifier une telle intervention.

      Pour voir différentes approches pour traiter des cas de Classe 3.

  41. Mokhbi dit :

    Quels élastiques orthodontiques pour corriger une classe 3?

    Bonjour,
    Je vous expliquer mon cas puisque je réside en France et donc vous joindre peux s’avérer onéreux pour moi le cout téléphonique donc je porte des bagues dentaires depuis plusieurs années j’ai certains problèmes avec mes orthodentistes et je voudrais savoir de quel manière faut-il que je mette les élastiques pour faire avancer mes dents du haut car mes dents du bats sont plus avancés que mes dents du haut. Merci de prendre votre temps de répondre et merci pour votre réponse

    • Dr Jules dit :

      Vous semblez décrire une malocclusion de type “classe 3”. Dans un tel cas,la première chose à déterminer est s’il s’agit d’un problème squelettique ou dentaire, une combinaison des deux ou une malocclusion avec déviation fonctionnelle. Le diagnostic est important car le plan de traitement en découlera. Dans certaines classes 3, il faut avoir recours à une chirurgie orthognathique et il n’est même pas nécessaire de porter des élastiques. Donc, avant de décider quels élastiques vous devez porter, il faut avoir des objectifs de traitement clairs et précis et c’est à votre orthodontiste à déterminer tout cela. Personne ne pourra se substituer à lui pour prendre en charge votre traitement d’orthodontie.

      Triade diagnostique, objectifs de traitement et plan de traitement. Tout part du diagnostic. ➡ Tout problème doit d’abord être diagnostiqué avant d’être traité et le diagnostic est la base de tout traitement. Les objectifs de traitement et le plan de traitement dépendent directement de ce diagnostic. Cette équation est simple, universelle et inévitable pour maximiser les chances de succès de tout traitement. Pour en savoir plus sur l’importance du diagnostic.

  42. boussad dit :

    Essayer de compenser un problème squelettique avec des restaurations dentaires?

    bnjr docteur jules
    voila je suis un jeune homme de 30 ans je souffre d’une malocclusion de classe 3 avec prognathie et retomaxillie j ‘ais consulter un chirurgien dentiste qui ma proposer de me faire une surelevation des dents de l arriere par des bridges en zolyte et me refaire les dents du hauts par des bridges en zolyte pour essayer de compenser et obtenir une classe une ou au minimum un bout a bout .
    j’aimerais savoir votre avis sur ça.

    • Dr Jules dit :

      Vous avez une malocclusion avec composante squelettique (prognathie mandibulaire, rétrognathie maxillaire), ce qui n’est pas banal!
      Au lieu de consulter un dentiste qui vous propose de tenter de camoufler (“essayer de compenser”) un problème squelettique et occlusal avec des couronnes et ponts dentaires (bridges), pourquoi ne consultez pas un spécialiste certifié en orthodontie (orthodontiste)?

      Demandez à votre dentiste de vous monter des cas similaires au vôtre et avec les même caractéristiques qu’il a traité avec succès.
      Et posez-vous la question: “À qui bénéficierait vraiment le plan de traitement qui vous a été proposé; à vous au à votre dentiste?”

  43. Ouadah samy dit :

    Bonsoir,

    J’ai un énorme soucie !!!
    SVP lire attentivement et si vous pouvez me conseiller dans les démarches possible…

    Voila en 2013 je me suis fait opéré pour une clase 3 donc avancement de la machoire supérieur.
    Avant l’opération j’ai questionné plusieurs fois et jusqu’au moment de l’intervention de ce qu’il avait prévu de faire; il me répondait toujours je vais vous avancer la mâchoire du haut de 3mm, alors j’étais ok !
    Après l’opération toute enflé je ne me suis pas rendu compte directement, évidement j’avais les élastique la machoire maintenu fermé et peu de sensibilité, je ne me suis inquiété de rien. tous avait l’aire en ordre.

    Quelque semaine plus tard une fois que les élastique fu retiré et que j’ai pu commencé à mastiqué j’ai commencé à avoir des blocage articulaire, je ne parvenais plus a serré les dents, je suis donc allé voir mon orthodontiste qui était quelque peut paniqué lorsqu’il vu l’état de mes machoires… Je lui est suggéré de me mettre un disjoncteur car les dents du bas ne venais plus se serré à celle du haut le haut restait trop serré. en forçant sur l’articulation on pouvait bloqué les mâchoires serré mais cela était très gênant pour moi et douloureux ! la nuit ma bouche restait ouverte complètement !

    J’ai donc mieu observé mes machoire et j’ai vu le décalage sur la gauche, j’ai appelé le chirugiens en luis demandans de combien de mm il m’amais décallé la machoire sur la gauche et pourquoi?
    il m’a répondu qu’il l’avait décallé de 3mm, le pourquoi étant d’aligné les dents de devant les unes sur les autres… qu’il y ai simétrie ?
    L’orthodontiste à réfléchi quelque temps puis il m’a proposé le disjoncteur ou le quadelux…

    J’ai mis le quadelux sous conseil d’une orthodontiste de son cabinet m’affirment que c’était plus doux physiologiquement.
    après 4 mois de quadelux je trouve un apuis et je peu mieu serré mes dents et avoir un maintient en position bouche fermé (dents pas serré) la nuit, mais mes 4 dents avant du haut reprennais une position naturel et redescende, donc je me retrouvais tous mal aligné au niveau des dents du haut en quelque semaine et un semblant d’appui qui reste genant.

    L’orthodontiste me propose de remettre un apareil avec fils , ce qu’il fit, mais mes dent de devant me font mal elles veulent descendre, alors j’enlève le fils ( trop mal)…
    Quelque mois plus tard ( dejà) plus d’une année passé après l’opération, il me propose de me remonté les bague sur les dents de devant pour les faire descendre, c’est fait et je me sent mieu à ce niveau malgré quel sont très ou trop serré pour resté ainsi si on m’enlève l’appareil ! Du coté mâchoire toujours une gène de plus en plus importante.

    Je décide donc de recontacter le chirurgien pour me faire réopéré mais il refuse…
    L’orthodontiste me dit qu’il risque de fermé boutique si je me fait réopéré…
    Et donc je dois rester ainsi plein de problème articulaire, avec la mâchoire décalé et le visage tordu alors que mon visage n’était pas aussi décalé avant !!???
    Il m’a recensement proposé de me meulé les dents étant donné que ma mâchoire est en biais…

    Pourriez vous svp m’aider afin que je puisse me faire redressé et recentré ma machoire du haut, j’en peut plus de cette affaire et de ses gènes, je ne parvient pas à serré mes dents, je ressent le décalage constamment, lorsque j’ouvre en grand mes machoires il y à un craquement, fermé mes dents ne trouve pas d’appuis, elle cherche et je dois ferme mes mâchoires plus qu’au naturelle pour le trouver !

    SVP aidé moi !

    • Dr Jules dit :

      Il y a 2 aspects importants dans ce que vous décrivez :
      – ce qui semble être des irrégularités dentaires, ceci se corrige par l’orthodontie.
      – un déséquilibre squelettique persistant (déficience maxillaire? avec asymétrie?); ceci ne se corrigera pas par l’orthodontie ni par le meulage de dents.

      Je ne peux vous dire exactement ce dont vous avez besoin mais votre orthodontiste et le chirurgien doivent de parler et se concerter pour trouver une solution à votre problème. L’orthodontiste n’arrivera probablement pas à compenser par des mouvements dentaires une trop mauvaise position du maxillaire supérieur.

  44. Ouadah samy dit :

    Est il possible de joindre des photo ici?

    • Dr Jules dit :

      Même si vous nous faisiez parvenir vos photos, radiographies, ou autre matériel diagnostique, devis, plan de traitement, recommandations d’un autre orthodontiste, dentiste ou spécialiste dentaire, nous ne pourrions établir de plan de traitement pour vous à partir de ce matériel. Pour en savoir plus

      Vous pouvez toujours mettre des images (photos, radiographies) en ligne sur un site Internet qui permet d’héberger gratuitement des images (il y en a des centaines) et nous envoyer le lien internet (URL). Si jamais elles présentent un intérêt général pour les lecteurs de ce site, nous pourrions peut-être les commenter, sans toutefois vous le “garantir”.

      À noter que nous n’ouvrirons aucun fichier qui nous est envoyé directement par email pour des raisons de sécurité (virus, etc.).

  45. dogido dit :

    La pose d’un bridge dentaire peut-elle éviter la chirurgie aux mâchoires?

    Bonjour,
    j’ai 32ans et j’ai toujours eu une mâchoire inférieure qui est Légèrement plus en avant que ma mâchoire supérieure, mais ce que je trouve bizarre c’est que j’ai arraché des dents du bas sur le coté il y’a des années de ca et il me semble que c’est pas une question de mâchoire mais de dents en avant. ma question est la suivante : Est ce que hormis les bagues et une chirurgie réparatrice, le faite d’arracher les dents (je parle des dents du bas) et mettre un bridge pourrais éventuellement avoir une minime correction au niveau de la mâchoire ?

    Vraiment ma question est sérieuse 🙂 elle peut paraitre bizarre ou complètement folle mais c’est ce que j’aimerais faire me faire poser limite un dentier des dents du bas ou un bridge car je ne veux pas avoir a porter des bagues et encore moins passer par une case de chirurgie.

    Merci beaucoup pour votre réponse.

    • Dr Jules dit :

      Je ne crois pas que votre question soit folle mais la réponse est très claire et ce, sans avoir vu votre cas en détail;
      la pose d’un bridge dentaire (pont) ou toute autre forme de prothèse dentaire ne corrigera pas une malocclusion, une malposition des mâchoires ou des déplacements dentaires.
      Cela signifie cependant pas que vous ayez besoin d’une chirurgie orthognathique mais Un orthodontiste a des qualifications différentes de celles d'un dentiste. An orthodontist has different training and qualifications than a dentist.

      consultez un spécialiste certifié en orthodontie (orthodontiste) pour en savoir plus sur votre cas (diagnostic, malocclusion, etc.) et quelles possibilités de traitement existent (traitement idéal, alternatives et compromis, pronostic, appareils, durée et coût du traitement, etc.).

      • dogido dit :

        OK, vous avez l’air de vous y’connaitre a vrai dire j’ai écris comme par hasard sur ce site et j’ai eu votre réponse, très gentil de votre part de passage. Etes vous un médecin dentiste et ou est ce que vous êtes basé ? je pourrais éventuellement me déplacer pour vous voir ?
        j’habite actuellement en suisse et si vous avez un cabinet que ce soit en france, belgique, luxembourg je pourrais me déplacer.
        ce que je vous ai expliqué brièvement dans mon message précédent c’est que je recherche une solution rapide et uniquement esthétique, je ne recherche pas dans l’absolue un alignement dentaire piano (sourire colgate) mais juste ne pas avoir mes dents du bas plus avancé que ca. pas evident d’expliquer ca a l’écrit c’est plus facile a l’orale.
        Merci beaucoup pour vos réponses en tout cas. 🙂

  46. nedia dit :

    Ai-je des recours contre mon dentiste pour un traitement d’orthodontie inadéquat?

    Bonjour Docteur ;

    j’ai suivi un traitement d’orthodentie avec une jeune chirurgien dentiste ( malheureusement ) . j’avais un probleme d’alignement dentaire , j’avais un canine qui est en haut . elle a essayé d’abaisser la canine mais au meme temps mes dents d’avant avancent vers l’avant et s’enlèvent vers le haut ( quand je serre les dents , le bout de ma langue peut sortir de 0.5 cm) . elle a mit un an pour le traitement et maintenant on a fait 1 ans et deux mois ( periode de traitement normalement 1 an ))et il y a pas encore de bonne résultat . pour elle , elle voit que toute est bon et elle m’a dit qu’on va terminer et enlever l’appareil dentaire ce mois .

    j’ai consulté un orthodontiste certifié , il m’a informé que c’est pas fini , il me faut encore 8 mois de traitement pour abaisser les dents , il m’a dit que je pourrai pas mordre avec les dents d’avant.

    pour le payement , j’ai déjà tout payer le cout de traitement chez ma dentiste , et le délais est dépassé , travaille non achevé . et comme je suis étudiante je pourrai pas commencer de nouveau a payer l’orthodontiste qualifié . ma question c’est est ce que j’ai le droit de demander le remboursement d’une partie du cout payé du traitement ou pas ?? et légalement est ce que j’en ai le droit ou non ?

    pour ma dentiste je peux pas terminer avec elle , car elle ne peut pas aller plus loin ; elle ne connais que changer les arcs c’est tout ,nous somme en fin de traitement , mais dents d’en bas sont espasés car elle les a lamées déja ( je prononce la lettre “s comme “ch “!!!) , on tourne dans une boucle vide a jamais s’en sortir et avec zéro avancement depuis 6 mois et le pire qu’elle ne voit pas de problèmes et toujours j’écoute que le mot “parfait” !!!!

    Merci beaucoup

    • Dr Jules dit :

      Tout praticien qui entreprend un traitement d’orthodontie doit le faire selon ses capacités et doit donner l’information nécessaire au patient avant le traitement pour que celui-ci puisse prendre une décision éclairée. Il a une obligation de moyens et non de résultats. Ceci étant dit, ce que vous décrivez est une situation classique qui, sous toutes réserves, est probablement reliée à un problème de compréhension de la mécanique orthodontique (sans entrer dans trop de détails). Votre dentiste n’a peut-être pas l’expérience et l’expertise pour entreprendre votre cas et si un spécialiste certifié en orthodontie (orthodontiste) vous a confirmé que les objectifs de traitement que vous visés sont réalisables et qu’il pourrait exécuter le traitement de façon satisfaisante (sans toutefois le “garantir”), alors il y a un problème avec le traitement qui a été entrepris. Si la dentiste n’a pris les moyens normaux et usuels qu’un spécialiste certifié en orthodontie aurait pris pour arriver à des résultats acceptables alors il y a en effet un problème
      Pouvez-vous avoir des recours? Peut-être mais il faudrait vraiment avoir l’opinion d’un orthodontiste et que vous discutiez de votre insatisfaction avec votre dentiste. Si elle ne veut aps corriger la situation ou ne peut le faire, informez-vous de vos recours possible auprès de l’ordre des dentiste de votre lieu de résidence.

      Aussi tout part du diagnostic. Si un mauvais diagnostic a été posé au départ par votre dentiste, il est fort probable que les objectifs de traitement et le plan de traitement établi pour y arriver seront fautifs.

      Triade diagnostique, objectifs de traitement et plan de traitement. Tout part du diagnostic.Tout débute avec le diagnostic. Tout problème doit d’abord être diagnostiqué avant d’être traité et le diagnostic est la base de tout traitement. Les objectifs de traitement et le plan de traitement dépendent directement de ce diagnostic. Cette équation de base est simple, universelle et inévitable pour maximiser les chances de succès de tout traitement. Pour en savoir plus sur l’importance du diagnostic.

      Pour en savoir plus sur sur les obligations de moyen et de résultat et les “garanties” en orthodontie (et cela peut s’appliquer à d’autre domaines).

      Pour avoir plus d’information vous pouvez faire une recherche sur notre page d’accueil dans le moteur de recherche en sélectionnant “COMMENTAIRES” seulement pour les mots “obligation de moyen” et vous trouverez plusieurs réponses à des questions similaires à la vôtre.

  47. Ouadah samy dit :

    Bonjour,

    J’ai une question concernant un avis.
    Un patient se présente à vous, vous l’auscultez, vous constatez une classe 3 prognathe. Se patient de 27ans et quelques mois vous explique qu’il à suivie un traitement orthodontique à l’age de 10ans qui à duré environ 4 ans.
    Ils vous explique avoir été traité par un appareillage simple avec fils, il a ressenti que l’on lui à tiré les dents du haut vers l’avant et l’exterieur et rentré vers l’intérieur les dents du bas, que depuis il ressent une volonté des dents d’aller dans le sens inverse. Il vous demande si il est possible de lui redresser les dents du bas et de faire descendre celle du haut en écartant le palais?
    Le praticien propose un rendez vous pour établir un diagnostique avec prise d’empreinte photo et radio :

    Extraction molaire et fermeture d'espace en orthodontie.

    Que lui répondez vous svp?

    • Dr Jules dit :

      Ce cas n’est pas une vraie prognathie mandibulaire, il y a un légère tendance tout au plus.
      Je lui répondrais que oui il est possible de “redresser les dents du bas et de faire descendre celles du haut”.
      Ce cas n’est pas très difficile à traiter! Il est même possible de fermer l’espace du quadrant 1 où une dent a été extraite (pour voir des exemples de fermetures d’espaces molaires). Il aura besoin d’expansion maxillaire mais ceci peut être fait de façon dento-alvéolaire.
      ➡ Pour en savoir plus sur l’expansion maxillaire et les déséquilibres transverses des mâchoires.

      • Ouadah samy dit :

        JE reprend votre réponse :
        expansion maxillaire mais ceci peut être fait de façon dento-alvéolaire.

        Mais à 27ans passé il n’est pas plutôt conseillé une disjonction chirurgical? L’expansion dento-alvéolaire ne risque t’elle pas d’écarté les dents avec possibilité de déchaussement?

        • Dr Jules dit :

          Regardez les cas traités dans cette section et vous aurez votre réponse…

          À l’âge de 27 ans, la plupart des praticien voulant utiliser un appareil d’expansion maxillaire rapide (disjoncteur) auront aussi recours à une chirurgie EPRAC.

  48. St-Amour, Genevieve dit :

    Bonjour docteur!
    Je suis maman d’une cocotte de 5 1/2 ans qui a une malocclusion de classe 3.
    Nous habitons en Gaspésie, plus précisément à Matane.
    Pouvez vous me conseiller ou me référer à un dentiste qui saurait traiter et suivre ma fille pour toute la durée du traitement?
    Pour un très long traitement, je préférerais voir un spécialiste plus près de chez moi que Montréal et ses environs…
    Merci!

Laisser un commentaire

*

*

*

Les champs suivis d’un astérisque* sont obligatoires.