Chirurgie et orthodontie (chirurgie orthognathique)

Chirurgie et orthodontie (chirurgie orthognathique)

1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars (53 votes, average: 3,62 out of 5)
Téléchargement...

Trouver le bon orthodontiste

Veuillez inscrire un lieu, une ville ou un code postal

Poser une question ou laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie et votre téléphone ne seront pas publiés. Les champs obligatoires sont indiqués avec un astérisque (*).

  1. Monier dit :

    Menton trop long; génioplastie ou recul mandibulaire?
    Bonjour,

    J avais déjà poste sur votre site sous le nom de laurie.
    J ai subit une genioplastie de recul pour un menton en galoche de profil et trop long de face .
    3 mois bientôt après l opération la galoche a disparue mais de face mon menton parait presque plus long ! En tout cas je ne vois pas de changement par rapport a avant l interventation.
    Pourriez vous me dire combien de temps il faut attendre après une genioplastie pour voir le résultat final ? Ce peut il que trois mois apres il y est encore de l œdème ?
    Mon complexe étant toujours la je pense me faire opérer une nouvelle fois mon chir me parle de recul mandibulaire je ne vois pas bien en quoi cette opération pourras raccourcir mon menton de face ….
    Autre question: combien de temps faut il attendre entre deux opération 6 mois seront ils suffisants ?
    Merci pour vos réponses.
    Cldt

    1. Dr Jules dit :

      Si je comprends bien, votre menton a été reculé à votre satisfaction mais ce recul en a augmenté la hauteur verticale.
      Après 3 mois, je crois bien que, pour ce type d’intervention, on peut considérer que la majeure partie de l’oedeme se soit résorbée. Donc les changements que vous voyez présentement représentent à peu de chose près ce que à quoi vous pouvez vous attendre comme résultat final.

      Assurez-vous de bien expliquer votre plainte principale et vos attentes à votre chirurgien pour qu’il vous propose la bonne solution. En effet, un recul mandibulaire est très différent d’une génioplastie de recul puisque cela implique toute la mandibule ainsi que la dentition et cela affectera certainement l’occlusion. Si une telle opération est vraiment considérée, consultez aussi un orthodontiste certifié pour avoir son opinion sur l’impact de l’intervention sur votre occlusion. Je comprends mal aussi pourquoi envisager un recul mandibulaire pour diminuer la hauteur verticale du menton.

      Quel délai entre 2 opérations? Ceci est une question pour votre chirurgien maxillo-facial.

  2. GERARD dit :

    « Gêne » au menton suite à une génioplastie
    Bonjour,
    J’ai subit une ostéotomie bi-maxillaire ainsi qu’une génioplastie au mois de mai. Cette dernière intervention n’était pas prévue au départ, depuis lors j’ai une véritable gêne au niveau du menton. La chirurgienne m’a dit que l’os est ressoudé mais évite de répondre à ma question : pourquoi cette gêne alors que ma sensibilité est presque revenue à 100% et que l’amélioration à ce niveau ce fait ressentir chaque jours? Va-t-il falloir réintervenir chirurgicalement? Merci de la réponse que vous pourrez m’apporter

    1. Dr Jules dit :

      La guérison normale a eu lieu il y a déjà quelque temps. L’os doit en effet être ressoudé et bien guérit à moins d’avoir eu une mauvaise union des segments osseux qui ont été sectionnés pour être déplacés. Votre chirurgienne est la seule personne pouvant répondre à vos questions étant donné qu’elle sait exactement quelle intervention a été faite et quel est l’état de la guérison du menton. Je ne comprend pas exactement ce que vous entendez par avoir une « gêne » au niveau du menton. Est-ce une sensation que vous percevez ou est-ce un problème esthétique suite au résultat de l’intervention (génioplastie) qui ne répond pas à vos attentes? Dans les 2 cas, encore une fois, ces questions devraient être dirigées vers votre chirurgienne qui est la mieux placée pour y répondre.

  3. GERARD dit :

    Merci pour l’attention portée à mon commentaire et pour votre réponse.
    Je vais essayer de revoir avec ma chirurgienne car la gêne est physique, ça me fait la même sensation qui si on m’appuyait sur le menton. La chirurgienne m’a dit, lors du contrôle, qu’il n’y avait pas de raison pour que j’ai cette sensation mais n’a pas cherché plus loin.
    Cordialement

    1. Dr Jules dit :

      Si cette sensation semble anormale pour votre chirurgienne et qu’elle ne diminue pas avec les semaines, il y a certainement une explication. Si cela vous incommode vraiment, persévérez dans votre suivi pour tenter de trouver la cause de ce symptôme, ce sera la seule façon de trouver une solution.

  4. Boisaubert dit :

    Craintif face à la cirurgie
    J’ai 16 ans et besoin d’une avancé mandibulaire , je me ferait opérer l’été prochain a 17ans. J’ai affreusement peur , du résultat ainsi j’ai peur que cela soit pire que je ne le suis déjà. j’ai la mâchoire du bat trop reculé et la mâchoire du haut trop avancé. j’ai peur des risque que cela peut engendrer , Pouvez vous sil vous plait essayer de me rassurer merci ;$

    1. Dr Jules dit :

      Je peux tenter de vous rassurer en vous disant que ces procédures sont faites depuis des décennies, qu’elles s’améliorent constamment, qu’elles sont éprouvées, etc. mais je crois que ce serait plutôt à votre orthodontiste et/ou chirurgien maxillo-facial de vous démontrer clairement les bénéfices potentiels d’une telle intervention pour votre cas. Pour vous « encourager » ou vous rassurer ils peuvent vous montrer des cas similaires qu’ils ont traité, faire une simulation à l’ordinateur à partir de votre visage (s’ils ont un tel logiciel), vous montrer des témoignage de patients ayant eu une chirurgie, etc. Il est certain que les plans de traitement comprenant une chirurgie comportent des risques additionnels mais cela doit être proportionnel à la sévérité du cas à traiter. Votre cas semble assez sévère si on ne se fie qu’à la brève description que vous en faite alors cela nécessitera un traitement plus complexe mais vous en bénéficierai toute votre vie. Vos questions sont toutes légitimes mais pour avoir des réponses précises, dirigez-les à votre orthodontiste.

  5. Benamar dit :

    Chirurgie pour Classe 3 et problèmes aux articulations temporo-mandibulaires
    bonjour,
    je suis un jeune homme de 27 ans opéré en juillet 2011 d’une ostéotomie bimaxillaire avec chirurgie de Lefort et dérotation mandibulaire . j’étais en classe III d’Angle et squelettique. Le chirurgie m’a trop avancé mon maxillaire supérieur ce qui à corriger la classe III par contre mon occlusion est trop serré et mon orthodontiste ne peux plus corriger , je souffre maintenant de mes ATM je ne sais pas si il faut réintervenir,? Pouvez vous m’aider dans cette démarche thérapeutique? Merci par avance

    étudiant Médecine dentaire à Montpellier France 34000

    1. Dr Jules dit :

      SI il faut errer dans une direction lors d’une chirurgie d’avancement maxillaire, c’est bien vers l’avant. Cette situation est moins inquiétante que si on ne vous avait pas donné un overjet acceptable. Bien que cet overjet soit maintenant excessif (si je comprend bien la nature de votre problème) c’est mieux que d’être en relation de « bout-à-bout » ou en occlusion croisée antérieure… Je ne suis pas certain de comprendre ce que vous voulez dire par une « occlusion trop serrée » mais si cela est de nature dentaire (par opposition à squelettique) cela devrait pouvoir se modifier en orthodontie? Mais il y a peut-être des éléments diagnostiques qui me manquent pour bien comprendre la situation.

      Comme vous le savez certainement, les problèmes aux ATMs sont très complexes et d’origine multi-factorielle alors il est difficile de vous conseiller théoriquement. Pour en savoir plus sur les ATMs.

      Vous êtes dans une faculté de médecine dentaire et donc probablement entouré des gens les plus compétents qui soit dans le domaine de la dentisterie et de ses différentes spécialités. Je vous suggère donc de tenter d’utiliser les ressources que vous avez à votre portée tout près de vous. Il y a certainement quelqu’un qui peut vous conseiller adéquatement.

      1. Benamar dit :

        Bonjour,

        Je vous remercie pour votre réponse. J’ai consulté deux autres chirurgiens et leurs diagnostics est sans appel:
        – Chirurgie de recul du maxillaire ( en effet ma première doléance était une projection trop importante du maxillaire supérieur de 6 mm ce qui à eu pour conséquence une projection de la lèvre supérieure et élargissement de la pyramide nasale l’impaction du maxillaire à engendré un sourire gingivale. Pour rappel, lors de ma première Chirurgie qui consistait à une avancé maxillaire (Lefort I), discrète impaction postérieur,et dérotation mandibulaire.
        Au point de vue dentaire le sens transversale du secteur 2 et 3 n’a pas peu être résolu et je porte toujours des élastiques de classe 2.
        Du point de vue esthétique, je trouve qu’il n’y a pas d’harmonie de mon visage ,car l’étage inférieur de la face est trop projetté. La première chirurgie à régler l’occlusion sur le plan dentaire ,mais pas du point de vue squelettique avec persistance d’une mandibule massive.
        La deuxième chirurgie prévu pour cet été, aura pour but de reculer le bloc Maxillo madibulaire de 4 mm et de repositionner le maxillaire dans ça position initial.
        J’aimerai avoir votre avis sur cette reprise chirurgicale ainsi que le résultat esthétique que je risque d’avoir . Dans ma faculté , mes professeurs contre indique les chirurgies de recul mandibulaires, car l’évolution esthétique a moyen terme est médiocre (« cou de dindon »).
        Dans l’attente de vous lire, je vous prie de croire, l’expression de ma profonde gratitude.

        1. Dr Jules dit :

          Votre cas est très complexe, ce qui le rend encore plus difficile à évaluer sans un examen clinique et du matériel diagnostique complet.
          Le manque d’harmonie de votre visage peut être relié à un déséquilibre squelettique qui peut nécessiter une intervention chirurgicale… mais pas nécessairement.

          Un recul mandibulaire peut affecter la jonction entre le cou et la mandibule mais cela n’est pas nécessairement néfaste. Tout est une question d’indication pour la chirurgie et de degré de correction à obtenir. Nous avons vu plusieurs cas de prognathie mandibulaire « réelle » traités avec succès à l’aide d’un recul mandibulaire. Cependant, si une telle procédure est entreprise lorsque ce n’est pas indiqué alors les effets secondaires peuvent être plus importants que les bénéfices.

          Vous devriez vraiment demander l’opinion d’un chirurgien maxillo-facial concernant les indications, contre-indications, risques et bénéfices d’une reprise chirurgicale. Vos propres professeurs à la faculté de médecine dentaire ne semblent pas s’entendre sur la marche à suivre alors nous, qui ne sommes pas chirurgiens maxillo-faciaux, ne pouvons vous conseiller davantage dans ce domaine très technique qui est hors de notre champ d’expertise principal.

  6. LALY dit :

    Symptômes un mois après une génioplastie
    BONJOUR,

    j’ai subit une genioplastie il y a un mois mais j’ai encore de l’oedeme, mon menton est toujours mou on m’a baissé le menton qui été trop proche de la bouche,savez vous au bout de combien on a le resultat definif??

    1. Dr Jules dit :

      Après quelques semaines, la guérison devrait avoir fait son oeuvre mais n’étant pas chirurgien maxillo-facial je ne peux vous donner de détails précis sur l’échéancier de la disparition des symptômes suie à une telle opération. Je vous conseille donc demander cette information au praticien qui a fait la génioplastie car il/elle connait tous les détails de vote cas.

  7. yassine dit :

    Des dents toujours inclinées après le traitement d’orthodontie
    Bonsoir,

    J’ai retiré mon appareil dentaire il y a 3 semaines de cela, cependant j’observe toujours une certaine inclinaison. Mon orthodontiste m’a dit que j’ai la mâchoire inférieure reculée donc pour combler le vide des dents du haut ont du s’incliner, est ce correct ? Il m’a dit qu’elles sont inclinées de 22 degrés. Que dois-je faire ?

    Merci d’avance

    1. Dr Jules dit :

      Vous avez probablement un déséquilibre squelettique entre vos 2 mâchoires. Afin de compenser pour l’écart entre les mâchoires, l’orthodontiste a pu pencher les incisives inférieures vers l’avant et/ou incliner les incisives supérieures vers l’intérieur afin de « tricher » pour diminuer l’écart entre les incisives. C’est ce qu’on appelle de la « compensation dentaire ». Ceci est une procédure acceptable lorsqu’elle est faite dans certaines limites car il y a une limite au-delà de laquelle cela ne peut être fait (on ne peut pencher les dents sans limites).

      Vous a-t-il expliqué le résultat qui était visé comme objectif de traitement vu que vous avez une mandibule reculée? C’est certain que si le résultat que vous avez obtenu était ce qui était planifié dès le départ mais que vous n’étiez pas au courant il y aura un élément de surprise! Discutez-en avec lui.

      1. yassine dit :

        Pour corriger les dents inclinées vers l’avant
        Bonsoir,

        Tout d’abord mes dents sont inclinées vers l’extérieur, de plus il m’a dit que j’avais la maxillaire reculé c’est pour ça que j’ai naturellement les dents vers l’avant. Je tiens à préciser qu’il a effectué une radio et grâce à elle il m’a dit que mon menton était à sa place ( ni trop avancé ni trop reculé). Que dois je faire s’il vous plaît ? J’aimerais absolument corriger ce problème car l’occlusion de mes dents est bonne, seulement mes 4 dents du haut et du bas sont inclinées vers l’avant

        1. Dr Jules dit :

          SI vous avez les dents avancées et un maxillaire reculé, cela constitue une malocclusion et la façon de corriger ce problème est en orthodontie.
          Il est possible que vos dents du haut soient penchées vers l’avant pour compenser pour la position trop reculée de la mâchoire supérieure. Ceci peut nécessiter des corrections dentaires seulement ou aussi une correction à la mâchoire. Le meilleure façon de connaître vos options serait de consulter un orthodontiste certifié qui vous expliquera votre problème de façon détaillée et vous offrira des options de traitement.

  8. LALY dit :

    Peut-on avoir une deuxième génioplastie?
    bonjour,

    je vous ai déjà posté un message sur mon intervention mon menton a degonflé mais comme c’etait une operation reparatrice, je vais porter un appareil dentaire car j’ai un probleme de décalage de dent vers la gauche, aprés tout cela je souhaiterai faire une operation de l’ordre de la chirurgie esthetique au niveau du menton que je trouve trop en avant pensez vous est ce possible malgré l’intervention j’ai subi? CORDIALEMENT

    1. Dr Jules dit :

      Je ne suis pas chirurgien maxillo-facial et il faudrait poser cette question à un de ces spécialistes car ce sont eux (entre autres) qui pratiquent cette intervention (génioplastie). Cependant je croirais que, si la qualité de votre os est adéquate, même s’il y a eu une intervention chirurgicale au menton par le passé, cela ne devrait pas être une contre-indication à une nouvelle intervention.

  9. Paquet dit :

    Bonjour,

    Voilà, j’ai 24 ans et cela fait bien 4 ans que je porte un appareil dentaire. Suite à un kyste dans la bouche à 13 ans, on a du me retirer une incicive afin d’extraire le kyste. A 13 ans mon apparence ne comptais pas vraiment et je n’ai donc pas continué le suivi ortho. Du coup au fil des années mes dents ont bougés à cause du trou causé par la dent en moins. Ensuite vers 19 ans j’ai voulu corriger ça. J’ai donc porté un appareil dentaire et mon ortho m’a dit suite à des radios que j’avais la machoire inférieure un peu en retrait même si physiquement ça ne se voyait pas.
    Mon opération pour avancer ma machoire inférieure est prévue en février et bien sur j’angoisse terriblement! Parce que physiquement ça ne se voit pas donc j’ai peur que ça défigure mon visage. J’ai peur de ne pas le faire aussi et de regretter car mon ortho me dit que mes dent peuvent bouger si je ne fais pas l’opération. Bref à votre avis vous pensez que c’est réellement nécessaire ?
    Merci d’avance pour votre réponse !!

    1. Dr Jules dit :

      Une chirurgie orthognathique ne devrait être considérée que dans les cas de déséquilibre squelettiques les plus sévères (écart important entre les mâcoires) . Si ous trouvez tous les aspects esthétiques de votre visage et profil acceptables, assurez-vous de bien vous faire expliquer et comprendre les buts visés par votre chirurgie car la chirurgie devrait viser à améliorer ces aspect!

      Votre orthodontiste vous mentionne que les dents peuvent bouger si vous ne faites pas l’opération? Et qu’en est-il si vous la faite, elle ne bougeront pas? J’ai bien peur qu’il y ait un manque d’information dans les objectifs de traitements et la stabilité des corrections une fois le traitement terminé. Vous devriez peut-être discuter de tout cela avec votre orthodontiste et chirurgien.
      Vous auriez aussi avantage à lire la section sur la rétention orthodontique.

  10. Problèmes d’articulation, d’occlusion; Chirurgie, plaque ou orthodontie.
    Bonjour, jai de gros probleme a la machoire depuis deux trois ans. Jai un coter qui
    Est continuellement bloquer et qui se debloque suite a un gros craquement et lautre
    coter craque constament. Suite a un IRM on m’a dit que j’avais les deux minisque
    deplacer et que je soufrais d’un trouble de l’enfance soit un os de le machoir plus petit
    que l’autre.

    J’ai aussi une mauvaise occlusion des dents. On me propose la plaque occlusale
    et ensuite apres un an ou deux un traitement d’ortho. J’ai l’impression d’aller nul part avec
    cette solution je voudrais la chirugie avec l’ortho j’ai limpression que se serait plus efficace.
    Serait-ce bon la chirurgie?

    On me repete constament que les maxilo ne sont pas a l’aise de faire
    cette operation aurait-il un bon duo maxilo-orthodontiste que quelqu’un me conseillerais pour
    Corriger mon probleme merci.

    1. Dr Jules dit :

      Problèmes articulaires
      Si vous voulez tenter de régler ou améliorer vos problèmes articulaires, une plaque occlusale offre de meilleures possibilités mais, comme toute autre modalité de traitement, aucune garantie de succés ou d’amélioration des symptômes. Consultez la section sur les articulations temporo-mandibulaires pour en savoir plus.

      Chirurgie aux articulations des mâchoires
      Vous voulez éviter cette option si possible. Demandez quelles « garanties » de succès ou d’amélioration pourrait vous offrir cette approche, vous verrez que ce n’est pas une panacée! SI cette opération n’est pas pratiquée régulièrement et que les maxillos ne la recommande pas… pensez-y bien!

      Je ne connais pas votre malocclusion ou les détails du plan de traitement qui vous a été proposé mais les modalités de traitement semble logiques. Vous avez peut-être simplement besoin de meilleures explications pour bien comprendre les subtilités de tout ce qui vous a été proposé. Demandez à votre orthodontiste de vous éclairer davantage.

  11. mony dit :

    Solution discrète sans chirurgie pour 8 mm d’écart.
    Bonjour,
    j’ai les dents de devant en avant et ma mâchoire inférieure est assez reculée (8mm de différence entre les deux dents de devant et la mâchoire inférieure). J’ai 32 ans et je souhaite une solution discrète vue mon âge. Quelles solutions me proposaient-vous? Dois-je faire une opération? Quels tarif en moyenne pour un traitement d’orthodontie et la chirurgie est-elle remboursée? Merci de vos réponses!

    1. Dr Jules dit :

      Difficile de répondre à une telle question sans vous évaluer cliniquement. Une « opération » (chirurgie aux mâchoires) n’est pas nécessairement indiqué malgré un écart de 8 mm entre les mâchoires. Parfois des compromis peuvent être envisagés. IL vous faudrait cependant consulter un orthodontiste certifié pour connaître vos options, les coûts qui y sont reliés et les appareils qui pourraient être utilisés dans votre cas.
      Pour en savoir plus sur les broches invisibles.

  12. pinder dit :

    Bonjour, j’ai douze ans et ai un écart de 5 MM entre la mâchoire supérieure et inférieure (inférieure plus courte) étant donné que ma croissance n’est pas terminée, cet écart peut il être réduit par un appareil dentaire quelconque ?

    Merci d’avance pour votre réponse

    1. Dr Jules dit :

      Oui, il est certainement possible de corriger un tel écart en orthodontie et, étant donné votre jeune âge, fort probablement sans avoir recours à une chirurgie. Vous auriez par contre avantage à consulter un orthodontiste certifié dès que possible pour entreprendre un traitement. Le succès d’un tel traitement sans avoir recours à une chirurgie orthognathique ou à des extractions de dents pour permettre le recul des dents supérieures dépend en grande partie de la croissance et de la coopération du patient. Vous aurez donc besoin d’appareils (broches) et d’une croissance favorable.

      Pour voir des cas avec un important écart qui ont été traités sans chirurgie.

  13. sawsen dit :

    La chirurgie est-elle nécessaire pour avancer ma mandibule de 4 mm?
    bjr, j’ai une malocclusion classe 2 selon mon ortho et je suis entrain de suivre un traitement ortho et j’aurais besoin d’une chirurgie pr corriger ma retrognatie, mais physiquement ça me gênait pas, mes dents ne sont pas chevauchées et je me suis rendu compte du problème a cause des craquements et des dlrs lors de l’ouverture de ma bouche, depuis que mon ortho me l’a expliqué je commence a m’en apercevoir surtt si je regarde de profil ça se voit trés bien,ma chirurgie est programmée pr cet été et je commence à paniquer, est ce que j’ai vraiment besoin de cette chirurgie d’autant plus que le chirurgien m’a dit que ça sera une ostéosynthèse pr une avancée de 4mm de la mandibule?

    1. Dr Jules dit :

      Si votre ortho considère que vous avez besoin d’un avancement mandibulaire et que vous désirez corriger cet aspect de votre problème alors il faut se fier à lui. Vous pouvez très bien faire corriger d’autres aspects de la malocclusion sans chirurgie mais le décalage entre les mâchoires persistera à moins d’avoir de la croissance mandibulaire ou d’une chirurgie.

      1. sawsen dit :

        Sources d’information sur la chirurgie orthognathique
        bjr,j’ai 23 ans donc j’aurais pas de croissance mandibulaire ça c sur!!! est-ce que je pourrais avoir des détails concernant la chirurgie? si oui pouvez vous me donner des liens utiles?j’essaye d’avoir le plus d’infos possible et sur internet il y a bcp de sites et je ne sais au quel je pourrais faire confiance 🙁 NB: je suis étudiante en médecine donc mêmes des liens pour des cours ça pourrait m’aider, merci infiniment

        1. Dr Jules dit :

          Vous avez déjà trouvé notre page qui traite des la chirurgie orthognathique. Le but de notre site est de vulgarisé l’information concernant l’orthodontie alors notre section sur la chirurgie n’est pas très élaborée. La meilleure source d’information concernant votre cas spécifique serait le chirurgien maxillo-facial qui vous opérera.
          Il y a en effet beaucoup d’information Internet… Je ne connais pas de site qui décrive en détail toutes les procédures chirurgicales. Un bon endroit pour débuter serait peut-être des sites d’associations de chirurgiens maxillo-faciaux comme celui de l’association canadienne, américaine, ou de groupes européens. Il existe parfois des liens sur ces sites qui peuvent vous diriger à d’autres sources d’information fiables.

  14. Pascale dit :

    Alternative à une chirurgie orthognathique?
    Bonjour
    Ma fille âgée de 17 ans est rétrognathe elle a un décalage de 5,5 mm entre les les 2 mâchoires . Les orthodontistes et les stomatologues que nous avons rencontrés en France nous proposent seulement la chirurgie orthognatique pour corriger son décalage seulement elle est atteinte d’une maladie génétique appelée le syndrome d’ehlers danlos (hypermobile) ou toute opération peut aggraver sévèrement sa maladie c’est pourquoi je fais appelle a vous pour trouver une autre alternative a la chirurgie

    Bien cordialement

    1. Dr Jules dit :

      Je ne connais pas ce syndrôme mais tout praticien qui traitera votre fille doit faire des recherches sur cette maladie et communiquer avec son médecin traitant au besoin pour connaître les risques potentiels associés à cette condition. S’il y a vraiment des contre-indications à avoir une chirurgie ou une anesthésie générale et bien elle ne peut y en avoir et une solution de compromis devra être envisagée. L’alternative à la chirurgie est donc un traitement de compromis non-chirurgical où il sera indiqué de faire toutes les corrections possibles sans corriger le décalage squelettique entre les mâchoires à l’aide d’une chirurgie. Pour en savoir plus sur les compromis.

  15. Sebastien dit :

    Dents non visibles lors du sourire
    Bonjour
    je vous envoie cet e mail de france puisque j ai un gros probleme pour sourir on ne voit presque pas mes dents quand je souris sachant que j ai subis chirurgie de la levre superieur mes ca n a rien donner et mes dents sont toujours invisible quand je souris je vous remercie d avance de me repondre ..

    1. Dr Jules dit :

      Il est peu probable que la source de votre problème de dents non apparentes lors du sourire soit votre lèvre mais plutôt des dents et/ou des mâchoires. Je n’ai jamais entendu parler d’une chirurgie de la lèvre pour faire paraître plus de dent lors du sourire. Il vous faudrait consulter un orthodontiste et un chirurgien maxillo-facial pour établir un bon diagnostic et élaborer un plan de traitement selon la cause réelle de votre problème.

  16. PASSAVE dit :

    Bonjour, je suis prognathe.
    Je voudrais savoir si l’orthodontie est obligatoire pour exécuter une chirurgie maxillo-faciale ?

    1. Dr Jules dit :

      Non, pas nécessairement, tout dépend du degré de prognathie. Une consultation avec un orthodontiste certifié vous le confirmera si votre cas est assez sévère pour nécessiter une chirurgie orthognathique.

  17. jénifer dit :

    Peut-on aligner mes dents sans corriger la classe 2?
    Bonjour, jai 22ans j’ai consultée un orthodontiste, car jai mai dent de devant ne sont pas alignée j’aurai aimée portée un apareil mais qu’and l’orthodontiste ma consultée elle ma dit que javais ma machoir inferieur en ariere classe 2 elle ma dit que je devait consultée un chirurgien pour me faire opérée mai j’ai peur, est se que je peux portée un apareil d’entaire sans faire la chirurgie? je veux juste alignée mes dent ??? mérci pour votre réponse

  18. nataly duguay dit :

    Est-ce que la RMAQ peut payer pour un problème d’orthodontie complexe?
    bonjour,
    Ma fille de 20 ans, a reçu de l’orthodontie durant près de 6 ans. L’ortho devait lui ecarté le palais (appareil au palais), aligner les dents et permettre une meilleure fermeture. depuis 4-5 ans elle n’a plus d’appareils ni de broches. par contre le dentiste avait dit qu’elle avait la machoire de type 3 si je ne me trompe pas (menton avancé, pointue) de plus lorsqu’elle sourit on ne voit pas ses dents. nous avons recemment consulté un chirurgien dentiste et specialiste en ortho, et nous a dit que l’ortho n’avait pas été bien fait, que la bouche de ma fille nécessitait une chirurgie…. Ma fille a commencé à faire une maladie des gencives qui déshabille les dents, donc nous voyons plusieurs dents jusqu’a la racine sans trop exagérer, elle a de la difficulter à brosser ses dents, ne peut manger des aliments dures…

    Advenant le cas ou elle accepterait l’operation il lui faudrait debuter par de l’ortho mais le specialiste craint que ses dents ne tolèrent ca. Advenant le cas ou elle ne se fait pas operer, plus tard elle n’aura possiblement pas toutes ses dents et ne pourra avoir des protheses puisque la machoire et les gencives du bas s’affaissent. Dites moi, je crois que la cas de ma fille est devenu medical, ne peut s’alumenter, ne peut faire l’hygiène de sa bouche et nous croyons que le fait qu’elle ne peut pas trop respirer par le nez soit un impact de tout ça! croyez-vous que la RAMQ puisse payer pour tout ca????
    merci
    N.D

    1. Dr Jules dit :

      Vous semblez décrire une malocclusion de type « classe 3 ». Pour en savoir plus sur les classes 3.

      Ce type de malocclusion ne requiert pas nécessairement une chirurgie orthognathique. Pour voir des classes 3 traitées et les compensations dentaires dont des classes 3.

      Cependant, avant d’envisager toute forme d’orthodontie ou une chirurgie aux mâchoires, il faut que la condition des gencives de votre fille soit sous contrôle. D’après ce que vous décrivez, elle est affectée par des problèmes parodontaux sévères qui peuvent mettre en péril la survie de ses dents. Traiter cette condition devrait être a priorité immédiate car la cause du problème sera toujours présent après une chirurgie et lui occasionnera des problèmes supplémentaires.

      La Régie de l’assurance maladie du Québec (RAMQ) de défraie aucun traitement d’orthodontie, peut importe la sévérité du problème ou l’âge des patients affectés.

  19. katie dit :

    Problèmes d’articulations temporo-mandibulaires sévères; quoi faire?
    depuis maintenant 4 mois que j’ai des douleurs intense au niveau de l’oreille gauche et a la machoire. j’ai consulte un orl et ensuite j’ai retourner a l’hopital et m’ont diagnostiquer une dysfonction tempo mendibulaire severe. j’ai essayer la plaque occlusale mais sans succes et j’ai ete voir le chirurgien maxillo faciale et lui me repond que c’est tres rare qu’il opere pour sa…la je ne sais plus quoi faire mais la douleur est devenu tres severe et ma machoire craque souvent et jai des crepitement dans les oreilles. jaurais besoin de savoir ce que je peux faire car je ne suis plus capable d’endurer cette douleur malgre tous les medicaments que je prend(dilaudid, celebrex, valium)

    1. Dr Jules dit :

      Vous dites avoir porté une plaque occlusale… Première question et toujours la même dans ce cas; quel type de plaque exactement (molle, dure, équilibrée, etc.) et surtout l’avez-vous porté à plein temps? Je ne veux pas élaborer sur ce point une nouvelle fois, vous n’avez qu’à consulter les nombreuses réponses précédentes discutant exactement de ce point dans la section sur les articulations temporo-mandibulaires ; vous ne pouvez espérer un résultat optimal en ne portant pas la plaque ou la gouttière.

      Il est vrqi que les indications pour opérer lest articulations temporo-mandibulaires sont très rares et plusieurs autres thérapies doivent être essayées avant d’en arriver là.

      Tenter de trouver un dentiste ou orthodontie familier avec le traitement des articulations temporo-mandibulaires, l’utilisation de plaques occlusales, travaillant avec un chiropraticien ou physiothérapeute. Encore une fois, lisez les réponses précédentes qui vous indiqueront plusieurs procédures diagnostiques utiles (IRM, tests sanguins, examens médicaux, etc.)

      1. katie dit :

        cest une plaque occlsale a base dure. mais est ce que franchement la physio et l’acuponcture auront vraiment un impact reel sur la douleur? parce que comme je dit la douleur est INSUPORTABLE et aussi ils ont fait des infiltrations de cortisone et encore aucun resultat. jai lu les autre article sur le site et jai pas mal tout essayer sans aucun resultat. donc c’eat pour cela que je vous demandais conseille. merci

        1. Dr Jules dit :

          La physio et l’acuponcture et autres domaines parallèles peuvent aider mais rien ne peut garantir l’amélioration ou l’élimination de vos symptômes malheureusement. Il vous faudrait idéalement une équipe inter-disciplinaire où tous les intervenants pourraient se consulter pour partager l’information de leur domaine respectif afin de vous aider. IL faut que ces thérapies soient utilisées dans un contexte global où toutes les interventions s’aident mutuellement.

          Peut-être souffrez-vous de bruxisme, ou d’habitudes para-fonctionnelles avec votre mâchoire? Ceci peut être très dommageable et mener à plusieurs symptômes don la douleur. Une évaluation du sommeil (polysomnographie) peut peut-être révéler certaines choses significatives pour votre cas. Il faudrait en parler à un médecin ou un dentiste familier avec les troubles du sommmeil. Pour en savoir plus sur ce sujet, consultez notre section sur le sommeil.

  20. aurore dit :

    Problèmes complexes; acouphènes, bruxisme, ATM, cervicales, etc.
    bonjour. Présentation de mon cas: acouphènes bilatéraux depuis 3 ans avec des douleurs à l’articulation temporo-mandibulaire et un bruxisme quasi permanent. Plus j’ai mal aux ATM, plus mes mâchoires bougent et plus mes acouphènes sont forts. Toutes les pistes ORL ont été explorées (oreille moyenne, oreille interne, audition). C’est un ORL et mes recherches qui m’ont conduit à m’intéresser à la question de la malocclusion dentaire et ses répercussions. je présente aussi des douleurs cervicales importantes ainsi que des contractions sur les trapèzes et douleurs articulaires dans les poignets.
    Je viens de voir un orthodontiste qui me propose un traitement orthodontique avec des bagues et probablement une chirurgie pour un problème de rétrognathie mandibulaire. Le problème c’est qu’en faisant des recherches je vois que pour les problèmes de malocclusion l’orthodontie mécanique n’est pas appropriée et qu’il vaut mieux aller vers une réhabilitation neuro occlusale avec par exemple les plaques à piste de Planas. j’ai peur q’un traitement orthodontique mécanique + chirurgie ne soit pas adapté à mon cas et ne traitent pas mes problèmes mais au contraire les renforcent. De plus je présente un problème de déglutition… ma langue est mal placée et pousse sur mes dents du haut… quelle thérapeutique me conseillez vous? j’avoue que là je suis perdue

    1. Dr Jules dit :

      Il peut y avoir une certaine relation entre plusieurs de vos symptômes. Cela ne veut cependant pas dire qu’il y a une cause commune à tous ces maux. IL peut s’agir d’un étiologie multi-factorielle comme nous le décrivons dans la section des articulations temporo-mandibulaires. La lecture de cette section et des questions-réponses pourra peut-être vous éclairer davantage sur la complexité des ces problèmes et de certaines démarches qui peuvent être entreprises pour vous aider.

      Chose certaine, si votre motivation pour entreprendre une thérapie, peu importe laquelle, est de diminuer votre douleur et vos symptômes, il est certainement préférable d’envisager comme départ des procédures qui sont réversibles. Aller directement vers une chirurgie orthognathique, même si elle est indiquée pour la correction de la malocclusion, n’est pas l’approche la plus conservatrice! Le port d’une plaque occlusale avec de bons protocoles peut s’avérer plus utile et être d’une grande aide diagnostique même si personne ne devrait vous garantir quelque succès que ce soit à ce sujet. Consultez la section sur les articulations temporo-mandibulaires pour en avoir plus. L’idéal pour vous serait de trouver un dentiste ou orthodontiste familier avec le traitement des articulations temporo-mandibulaires.

  21. Martin dit :

    Un avancement mandibulaire augmentera-t-il la hauteur de mon visage?
    Bonjour,

    juste une quesiton concernant la chirurgie : est-ce que le fait d’avancer la mandibule « grossit » le visage de face ?
    Je m’explique, je suis « rétrognathe » et lorsque j’avance ma machoire du bas pour rééquilibrer, de profil cela rend beaucoup mieux, mais de face, cela fait « grosse machoire ».

    Merci d’avance

    1. Dr Jules dit :

      Les mouvements chirurgicaux sont des mouvements tri-dimensionnels complexes. Les mouvements des mâchoires doivent refléter le résultats visés. Un avancement mandibulaire peu augmenter la hauteur du tiers inférieur du visage à différents degrés selon la quantité de rotation de la mandibule qui sera effectuée par le chirurgien. Il faut aussi comprendre que la simulation que vous faites en vous regardant dans le miroir ne représente pas exactement ce qui se produira avec la chirurgie, même si cela donne tout de même une bonne idée.

      Un avancement mandibulaire augmente habituellement la hauteur du visage mais l’augmentation de cette dimension peut être contrôlée dans une certaine mesure. Votre question est excellente mais devrait être dirigée au chirurgien maxillo-facial ou praticien qui vous opèrera afin que vous sachiez à quoi vous attendre avec votre chirurgie.

      1. Martin dit :

        Merci pour ces précisions, le site est impéccable et informe très bien.

        J’ai juste une 2ème question : j’ai une supraclusion et du coup à moins d’ouvrir la bouche, mes 2 incisives centrales du haut recouvrent presque totalement les 2 du bas (lorsque je serre les dents)
        Je l’ai vu au travers de photos sur internet, on peut « régler » sa. Est-ce vrai ?

        1. Dr Jules dit :

          Oui il est évidemment possible de corriger des supraclusions ou surplombs verticaux excessifs. Cependant, ceci nécessite la plupart du temps une intervention aux 2 mâchoires car le surplomb est habituellement causé par une mauvaise relation verticale des incisives des 2 mâchoires.
          L’illustration suivante montre comment le mouvement vertical et horizontal des dents des 2 mâchoires sont inter-reliés.
          Ouverture de l'occlusion (bite opening) par intrusion des incisives en orthodontie

          (A) Les dents antérieures supérieurs sont avancées (dimension horizontale) mais surplombent aussi excessivement les antérieures inférieures (dimension verticale).
          (B) Il est alors possible de reculer les incisives supérieures jusqu’à ce qu’elles se “butent” sur les dents inférieures. C’est le mieux que vous puissiez espérer en traitant seulement le haut.
          (C) Pour reculer davantage les incisives supérieures, il faut les dégager de celles du bas. Ceci nécessite de “remonter” les dents du haut et “abaisser” celles du bas donc de faire des corrections à l’arcade inférieure aussi.
          (D) Une fois les incisives dégagées verticalement les unes par rapport aux autres, il sera possible de reculer davantage celles du haut pour obtenir une relation normale entre les incisives.

          Vous verrez aussi des exemples concrets dans la section des cas de classe 2 traités.

  22. Emeline dit :

    Relapse orthodontique, bruxisme et rétrognathie mandibulaire?
    Bonjour,

    Je m’interroge sur suivre un traitement orthodontique et la chirurgie orthognathique et je suis bien contente d’avoir trouvé votre site! J’ai 26 et ai porté plusieurs appareils dentaires, le premier pour m’apprendre à respirer par le nez puis des bagues à deux reprises entre 13 ans et 16 ans,

    Mais voilà mes dents ont à nouveau bougées et il se trouve que j’ai régulièrement des douleurs aux mâchoires. Je me suis rendu compte que pendant mon sommeil je serrais mes mâchoires très forts. Il se trouve aussi que je ne sais jamais comment positionner mes dents, mes dents du fond ne s’emboitent pas correctement car elles sont toutes rentrées vers l’intérieur, et donc ce n’est vraiment pas agréable pour moi. De plus, il se trouve que j’ai le menton en retrait et comme vous le dites dans vos articles lorsque je ferme la bouche, les muscles au niveau du menton sont complètement contractés.

    Quels conseils auriez vous à me donner? J’aimerais vraiment suivre à nouveau un traitement premièrement pour une raison de confort, ces douleurs aux mâchoires me fatiguent vraiment et aussi bien évident pour le côté esthétique.
    Je suis française mais je vis à San Francisco depuis quelques mois. Connaîtriez vous des confrères à San Francisco.

    Merci par avance,
    Emeline

    1. Dr Jules dit :

      Il y a plusieurs éléments importants dans votre description; le fait que vous ayez déjà eu un traitement d’orthodontie et qu’il y ait eu relapse e certaines correcitons, le fait que vous serriez des dents la nuit (bruxisme), une mandibule probablement rétrognathe (menton reculée) et la présence des symptômes aux articulations temporo-mandibulaires (pour en avoir plus). Tout ceci laisse supposer la présence d’une malocclusion. Je vous conseillerais donc d’avoir une consultation avec un orthodontiste certifié afin que tous ces aspects puissent ête évalués et que des recommandations éclairées puissent vous être faites.

      Vous pouvez trouvez une liste d’orthodontistes dans votre région en consultant le site de l’Association américaine des orthodontistesdans la section « Find an AAO orthodontist ».
      Bonne démarches!

  23. Martin dit :

    Quel type de classe 2 est le plus complexe et peut-on traiter sans chirurgie?
    Bonjour,

    Le cas classe 2 division 2 est-il un cas complexe ? (plus complexe que la division 1) ?

    Je présente une classe 2 division 2 (mes deux incisives centrales sont vers l’interieur de la bouche). J’ai 16 ans, les potentiellités de croissance de machoires étant bientôt finies, est-il possible de corriger un décalage (machoire inférieure en retrait) sans passer par la chirurgie ?

    Merci

    1. Dr Jules dit :

      Pas nécessairement. Certaines classes 2 division 2 peuvent être plus complexes traiter que des divisions 1 et vice versa. Plusieurs facteurs entrent en ligne de compte pour déterminer la complexité d’un cas. Avec les classes 2, le potentiel de croissance restant facilite la correction de la malocclusion. Il peut être possible de corriger un décalage sans chirurgie dépendamment de l’importance de ce décalage, de l’inclinaison des dents antérieures, de la qualité du parodonte permettant de basculer les dents vers l’avant, etc.

      Du camouflage peut être possible. Pour en savoir plus sur ce sujet et voir de façon diagrammatique comment on peut parfois « compenser » avec des mouvements dentaires un décalage de classe 2, consultez cette section.

  24. Martin dit :

    Quelle ostéotomie pour une classe 2 squelettique?
    Lors d’une chirurgie de la classe 2 division 2, quelle sont les ostéotomie les plus pratiquées ?
    (ostéotomie mandibulaire ou bimaxillaire )

    Merci d’avance

    1. Dr Jules dit :

      Vptre question est excellente et nous avons ajouté une section dans cette page pour y répondre. Nous reprenons ci-dessous l’essentiel de ce nouveau contenu.

      Dans la très grande majorité des cas, les problèmes de « Classe 2 » avec composante squelettique sont causés par une rétrognathie mandibulaire (mandibule trop courte) alors l’intervention chirurgicale pour corriger cet aspect lorsqu’il est assez sévère pour justifier une chirurgie orthognathique, est un avancement mandibulaire. Les coupes spécifiques (ostéotomies) sont habituellement une ostéotomie sagittale mandibulaire bilatérale (bilateral sagittal split osteotomy) et dans certains cas une ostéotomie verticale bilatérale. Il est très rare d’avoir à reculer un maxillaire supérieure dans les cas de classe 2 squelettiques. En fait, en 25 ans, je ne me souviens pas que les chirurgiens maxillo-faciaux avec qui nous travaillons aient eu recours à cette procédure pour ce type de correction.

      L’illustration ci-dessous montre une ostéotomie sagittale bilaatérale mandibulaire qui peut servir à (A) soit avancer la mandibule dans les cas de classe 2 ou (B) reculer la mandibule dans les cas de classe 3. Les flèches indiquent les directions des mouvements qui peuvent être effectués sur les segments de le la mandibule une fois les ostéotomies faites. IL est possible de déplacer les lsegments antéro-postérieurement (avant-arrière) verticalement (hauteur) et même d’effectuer une certaine rotation ou torsion (B et C). Une fois le segments bien positionnés, ils sont immobilisés avec des fixations rigides (vis insérées dans l’os).

      Chirurgie mandibulaire d'avancement avec ostéotomie sagittale bilatérale.

  25. Mélanie dit :

    Problèmes persistants aux ATMs malgré l’orthodontie et une chirurgie orthognathique
    Bonjour,
    Je suis tombé un peu par hasard sur ce site et je trouve les échanges très intéressant. J’en ai lu une bonne partie, et je me retrouve dans certains d’entre eux malgré le fait que chaque cas soit particulier.
    D’abord, nous sommes désolés de la longue mise en situation qui suit mais cela nous permet de relever les points que nous pensons importants pour justifier nos interrogations et orienter votre réponse. Nous espérons que vous accepterez bien de nous lire car nous serions très reconnaissants de connaître votre opinion.

    Pour ma petite histoire, il y a 9 ans j’ai eu des acouphènes qui sont arrivées suivi 2 semaines après par des douleurs à la mâchoire (douleurs axée au niveau des ATM et irradiant aux tempes et aux cervicales). La douleur à la mâchoire est la plus importante et est présente 24h/24, cette douleur s’accompagne de craquements (non douloureux) à l’ouverture de la bouche.

    J’ai consulté un stomatologue qui m’a diagnostiqué le syndrome de SADAM et prescrit le port d’une gouttière accompagné de séance de kiné qui me soulage un peu de manière temporaire. J’ai également réalisé des injections de botox, sans résultats.

    Les douleurs ne passant pas et devenant trop intense je me suis orienté vers un chirurgien maxilo-faciale. Celui-ci à remarqué que mes dents ne se touchaient pas (j’ai uniquement un contact sur les dernières molaires) et que je présentais une béance. Il m’a proposé de suivre un traitement orthodontique couplé par une chirurgie d’avancé de la mandibule inférieure avec génioplastie afin de fermer cette béance et de rétablir un équilibre pour les contacts entre les dents.

    Suite à cette opération, les douleurs sont restées les mêmes avec parfois des épisodes de douleur intense. Puis la béance s’est ré-ouverte et les contacts ont re-bougé pour revenir à la position avant traitement.
    Une explication de cette récidive pourrait être une résorption des condyles. Les IRM et radio que j’ai passé après cette intervention montrent une destruction partielle des condyles (arthrose) avec présence de géodes (d’après les informations et recherches que j’ai effectué celle-ci pourrait être une conséquence de la chirurgie).

    Puis j’ai consulté un autre chirurgien spécialisé dans les ATM. Celui-ci a remarqué, en plus de la béance et des mauvais contacts, une limitation de l’ouverture buccale (environ 20mm) et une luxation des ménisques (visibles sur l’IRM). Il m’a proposé une arthroscopie afin de remettre les ménisques en place. Cette opération a permis d’avoir une meilleure ouverture (environ 38 mm) ce qui est un véritable confort et on diminué les douleurs de la mâchoire.
    Puis, malheureusement suite à un coup, les douleurs sont redevenues un peu plus intense.

    Je me suis relancé dans des consultations orthodontique+chirurgie et on me repropose le même traitement que j’ai déjà eu (avancé mandibulaire inférieur) avec un traitement orthodontique après opération permettant de limiter toute récidive (cale=appareil de nuit bloquant les 2 mâchoires) en croisant les doigts pour que ça marche et ne re-récidive pas. Un des chirurgiens me porpose de passé un scanner en injectant un produit permettant de voir l’activité des condyles et de voir si les condyles ne se résorbent plus.
    Je me pose la question suivante : si je reste dans ma situation actuelle (béance, mauvais contact, condyles érodés + géodes) générant de fortes douleurs à la mâchoire et irradiant aux tempes/cervicales, y a-t-il un risque pour les articulations et/ou douleurs : se détérioreront-elles ?

    Une nouvelle chirurgie est elle la seule solution ? Un traitement orthodontique seul ne suffirait-il pas ?
    Je ne viens pas forcément à la recherche de solution, j’ai bien comprit qu’il n’y en avait pas de toute faite, mais si vous avez des retours sur ce genre de situation (témoignages, succès…) je suis preneuse.

    Merci pour votre temps passé à lire et répondre à de tels témoignages,
    Cordialement
    Mélanie

    1. Dr Jules dit :

      Vous avez toute une histoire de cas et un vécu dentaire, orthodontique et chirurgical comme on en voit rarement!

      Lorsqu’on constate l’apparition d’une béance antérieure rapidement ou « soudainement » après une chirurgie orthognathique et des interventions complexes, un premier réflexe est de vérifier s’il n’y a pas de résorption condylienne qui puisse expliquer ce phénomène. Maintenant, de là à le constater, comme ce fut fait dans votre cas, et de pouvoir en identifier la cause exacte ce sont 2 choses.

      Il faut être prudent dans les re-traitements de tels cas car il y a beaucoup de variables qui ne puissent être contrôlées par le patient et/ou les praticiens qui vous traiteront.

      Aucune promesse, aucune garantie!
      Je crois que vous promettre une « opération permettant de limiter toute récidive » est irréaliste et impossible à « garantir » car cela signifierait que le chirurgien a tout d’abord identifié exactement la cause de votre problème et récidive (étiologie) et qu’il est confiant (même certain) d’éliminer cette cause car il peut la contrôler ou l’éliminer. Je ne crois pas que cela soit possible.

      Je crois par contre que c’est une excellente idée et même indiqué de s’assurer de l’absence de processus dégénératif actif dans vos articulations temporo-mandibulaires en vérifiant à l’aide de différents tests diagnostiques (dont l’injection de produits visibles sur des scans et radiographies (scintigraphie)) car si des traitements majeur chirurgicaux et orthodontiques sont entrepris avec des articulations instables et en dégénérescence, cela affectera grandement les chances de succès des thérapies (récidive additionnelle).

      Il est donc difficile de prédire l’avenir de vos articulations temporo-mandibulaires tant qu’un diagnostic précis concernant l’état de ‘maladie active’ interne des articulations ne peut être établie. Je vous encourage donc à poursuivre vos démarches diagnostiques et, une fois qu’il sera établit que vos ATMs sont relativement stables, vous pourrez discuter avec un orthodontiste et un chirurgien maxillo-facial de options de traitement possibles.

      Je vous encourage aussi à consulter le site Internet d’un confrère orthodontiste (Dr Chamberland) qui a une section élaborée sur les articulations temporo-mandibulaires avec plusieurs histoires de cas complexes où diverses recommandations ont été faites. vous y trouverez de l’information supplémentaire. Je lui ferai aussi part de votre question.

      1. Mélanie dit :

        Sincèrement Merci Dr Jules !
        Pour votre temps passé à expliquer (malgré l’absense de ‘contact visuel’ facilitant le diagnostic)et votre rapidité à répondre !

        Effectivement, j’ai fait le tour de pas mal de Chirurgien et Orthodontiste dans ma région (Paris, France) et beaucoup d’entre eux mon fait remarquer la ‘rareté’ de mon cas (dont je me serai bien passé), ce qui ne me réconforte pas beaucoup.

        C’est vrai que ce qui n’est pas facile c’est que tout est dans l’incertitude (cause de la récidive, garantie de ‘succès’, quel traitement…) et que les solutions pour soulager ces douleurs sont limités.

        J’ai regardé le site internet de votre confrère qui est très instructif également. Je n’hésiterai pas à lui demander quelques informations (notamment sur les ATM).

        Encore merci pour vos remarques et conseils.

        1. Dr Jules dit :

          Il vous répondra certainement lui aussi si vous avez une question pertinente. Gardez espoir, il y a certainement une solution à votre problème même si elle est difficile à trouver…

  26. Martine dit :

    J’attends beaucoup d’une chirurgie pour le menton
    Bonjour,
    Alors voila je complexe sur mon menton , ma mâchoire est reculée et donc je vais subir une chirurgie de rétrognathie et j’aimerais savoir si ça vas me changer mon menton ? J’ai le menton qui pend alors que je n’est que 17 ans et que je ne suis pas en sur-poids .
    J’attend beaucoup de cette chirurgie et j’ai peur d’être déçus …

    1. Dr Jules dit :

      Votre question est excellente et très pertinente mais… elle devrait être dirigée à la personne (chirurgien) qui pratiquera l’intervention car elle seule a établi le plan de traitement et l’éxécutera en fonction du diagnostic qu’elle a posé.

      Ayez des demandes précises auprès du chirurgie et obtenez les réponses avant l’intervention, vous serez moins décue et n’aurez pas de surprise.

  27. Émilie dit :

    Chirurgie ou extraction de dents saines?
    Bonjour, j’aimerais avoir votre avis concernant une décision que je viens de prendre et qui me crée un stress énorme étant donné toute l’information que je trouve et lis sur le net. Pour une mâchoire du bas reculée, 8 mm de décalage, on me proposait soit la chirurgie pour avancer la mâchoire du bas, soit l’extraction de prémolaire (à ma demande pour une alternative). Finalement suite à l’ouverture de mon dossier (je ne voulais pas me faire opérer, donc j’ai choisi le compromis), j’apprends que 4 prémolaires devront être extraites (2 haut et 2 bas) et non deux du haut comme prévues.

    Comme vous le mentionnez déjà, l’extraction de dents saines est controversée, je remets donc en question mon choix et je me demande si je ne devrais pas plutôt y allée avec la chirurgie…. Selon votre expérience, les résultats sont-ils plus satisfaisant avec la chirurgie? J’ai très peur que l’extraction modifie mon profil (j’ai déjà un visage allongé).
    Merci bcp.

    1. Dr Jules dit :

      Les options qui vous sont proposées sont complètement différentes.

      La chirurgie orthognathique vise à rétablir l’équilibre entre des mâchoires en avançant une mandibule rétrognathe (reculée de 8 mm).
      L’extraction de prémolaires vise plutôt à compenser pour le déséquilibre entre les mâchoires en dé;laçant les dents mais sans toutefois corriger ce déséquilibre. On appelle cette approche de la compensation dento-alvéolaire. ou du camouflage orthodontique. Pour en savoir plus sur les compensations dento-alvéolaires et le camouflage orthodontique.

      Tout dépend de ce que vous désirez obtenir comme résultat. Demandez à votre orthodontiste de bien vou expliquer la différence entre les 2 options et quel résultat vous obtiendrez.

      L’extraction de dents n’est pas vraiment controversée losrqu’elle est indiquée, que les dents soit saines ou pas. Il y a des indications (certains types de cas) pour extraire des dents en orthodontie et d’autres pour ne pas en extraire. Pour en savoir plus sur les extractions en orthodontie.

  28. Hervé dit :

    Chirurgie orthognathique et aux 2 ATMs!
    Bonjour

    J’ai subi une chirurgie orthognatique il y a maintenant 2 mois pour une dysmorphose maxillomandibulaire. Le chirurgien (très réputé) a également pratiqué une opération de mes 2 ATM (les a dégagées et légèrement avancées pour que l’os se refasse autour, c’est ce qu’il m’a expliqué) puisque celles-ci étaient comme « soudées » ou « fondues » aux radios. Bref, tout s’est très bien déroulé.

    En ce moment je commence à remanger des choses solides mais ça me paraît très long niveau ATM : en effet, l’orthodontiste me fait porter des élastiques pour corriger des douleurs niveau ATM lorsque je mange ou parle ou baille (je me retiens quand même). Ca va mieux mais encore fragile.

    Dans combien de temps je suis censé récupérer la totalité de mes capacités masticatoires ?
    Combien de temps ça prend cette « cicatrisation » des ATM ?
    Est-il normal de n’avoir aucune « rééducation » de ce genre d’articulation fragile, complexe et si douloureuse, facilement déréglée ?

    1. Dr Jules dit :

      Je ne saurais répondre une telle question car je n’ai jamais entendu parler d’une chirurgie orthognathique accompagnée de chirurgie aux 2 articulations temporo-mandibulaires!
      Vous devriez poser cette question aux chirurgie qui vous a opéré.

  29. Christine dit :

    Un espace n’apparait pas entre mes dents pendant l’expansion
    Bonjour, je suis actuellement un traitement orthodontique dont la première phase est l’expension du maxillaire supérieure (6 mois pour le port et 1 mois d’expansion). J’ai cet appareil depuis 1 mois et j’ai complétée 19 tours sur un total de 21. Je remarque un changement de la morphologie de mon visage (joues creuses et extension de la pertie supérieure des joues).

    Aucun espacement n’est apparu entre mes deux premières dents supérieures avant. Je me demandais si cela était normale et si le tout sera corrigé après mon traitement de 2 ans avec boîtiers sur les dents supérieur et inférieur. Merci de votre attention.

    1. Dr Jules dit :

      Si vous avez un appareil d’expansion rapide FIXE (collé aux dent), vous devriez définitivement avoir un espace qui apparait entre vos incisives supérieures. Si l’appareil est amovible, il ne vise qu’à basculer les dents postérieures vers l’extérieur alors cet espace n’apparaitra pas. Je ne vois pas comment faire de l’expansion pourrait « creuser » les joues. En fait si un changement était possible, ce serait plutôt le contraire!

      Pour en savoir plus sur l’expansion palatine (expansion maxillaire rapide) en orthodontie.

      Pour la suite de votre traitement et les objectifs qui sont visés, seul votre orthodontiste peut vous expliquer ce qui est prévu.

  30. Paul dit :

    Déçu du résultat d’une ostéotomie
    Bonjour
    j’ai subi une ostéotomie segmentaire du maxillaire il y a un mois (Wassmund). Je suis déçu du résultat. Pas au niveau dentaire mais au niveau des traits du visage et de la lèvre supérieure.

    Mes sillons naso géniens sont devenus beaucoup trop visible et ma lèvre supérieure s’est limite atrophiée et ne touche pas la lèvre inférieure au repos.
    Je déprime de ne pas voir la situation s’améliorer.

    Une nouvelle intervention du maxillaire est elle envisageable? Du genre double avancée (maxillaire et mandibule) pour retrouver des traits moins « effondrés »? Ou le wassmund empeche t il de réopérer?
    De plus une impaction du maxillaire pourrait il libérer la lèvre supérieure et est elle également envisageable après un wassmund?
    Merci pour votre attention.

    1. Dr Jules dit :

      En théorie, il est probablement possible de faire une nouvelle intervention chirurgicale mais je sais que les chirurgiens maxillo-faciaux n’aiment pas le faire car ils doivent travailler dans une région où il y a du tissus cicatriciel, etc. Une seconde intervention ne serait justifiée qu’en présence d’un problème majeur et je ne saurais dire si c’est votre cas. De plus, si vous envisagez cela, il faudrait vous faire « assurer » que vous obtiendrez les résultats escomptés cette fois. Vous devez vraiment en parler à votre chirurgien pour avoir les réponses à ces questions.

  31. Amélie dit :

    Bonjour,

    Voilà mon orthodontiste m’incite « fortement » à faire cette opération d’avancée mandibulaire, sauf que je ne suis pas convaincue de l’importance capitale de cette opération,
    à l’origine j’avais un sérieux problème dentaire: mes deux dents de devant se chevauchent au risque qu’elles cèdent purement et simplement!
    Mais maintenant, après 19 mois de traitement d’orthodontie, le problème est corrigé,
    donc opération utile ou pas vraiment? Cela risque-t-il sur le plus long terme de faire se re-chevaucher mes dents?

    Je souhaite préciser que le décalage de mes dents, en comparaison des photos de l’article, n’est pas si flagrant…!

    1. Dr Jules dit :

      Une chirurgie orthognathique ne changera rien à la possibilité future de chevauchement dentaire. L’opération serait nécessaire si vous voulez diminuer davantage le décalage ente vos dents supérieures et inférieures mais si vous êtes satisfaite des résultats actuels, demandez à votre orthodontiste de bien vous expliquer quels bénéfices additionnels il voit dans cette intervention et vous prendrez une décision plus éclairée par la suite.

  32. ghita elomari dit :

    bonjour , j’ai 13 ans et j’ai la machoire inferieure avances que la deuxieme , et j’ai des dents qui sont pas allignes et le menton en galoche eqt qu’il me faut une chirurgie maxillo faciale est ce que c’est à mon age ?

    1. Dr Jules dit :

      Il faudrait vérifier avec l’orthodontiste et le chirurgien maxillo-facial qui vous traiteraient. Habituellement il est préférable d’attendre la fin de la croissance pour minimiser les chances que la croissance résiduelle ne change l’occlusion et la relation des mâchoires après la chirurgie.

      Il n’est cependant pas trop tôt pour consulter et bien vous faire expliquer ce dont vous auriez besoin pour corriger votre problème.

  33. Isabelle dit :

    Bonjour Docteur,

    Il y a 4 mois, j’ai subi une génioplastie d’avancement (6mm). Je suis très satisfaite de mon profil. Cependant, de 3/4, mon menton est trop pointu et je trouve que cela crée une asymétrie dans mon visage. Il y a quelque chose de pas naturel… Mon menton paraît fin et trop pointu… Je suis un peu désespérée… J’ai vu mon stomatologue la semaine dernière et il m’a dit que tout était très bien… Il souhaite juste me revoir dans quelques mois quand j’aurai enlevé mes plaquettes. Est-ce que ce genre de problèmes arrivent souvent après une génioplastie? Est-il possible de faire une retouche? Dois-je aller chez quelqu’un d’autre? J’avoue que je suis perdue et j’ai l’impression qu’il n’y a pas de solution… Merci

    1. Dr Jules dit :

      N’étant pas chirurgien maxillo-facial, plasticien, stomatologue et ne pratiquant pas moi-même de génioplasties, je ne peux vous donner beaucoup d’information sur les complications de cette procédure. Il y a beaucoup de variations individuelles d’un cas à l’autre et plusieurs facteurs influencent le résultat et la stabilité de telles chirurgies. IL est certainement possible de faire des « retouches » mais vous devrez en discuter avec la personne ayant fait l’intervention. SI vous n’êtes pas satisfaite de l’information que vous recevrez, vous pouvez toujours demander une seconde opinion.

  34. melissa dit :

    Chirurgie orthognathique sans orthodontie?
    Bonjour.
    jai ete diagnostique avec un malloclusion de type 2 j’ai porter des broches et tout mais lespace est encore énorme et tout sa adolescente et j’ai eu très peur de l’operation alors j’ai refusé maintenant agée de 25 ans je suis prête pour l’operation alors je me demandais si je devais tout recommencer traitement d’orthodonsie ou seulement l’operation puisque mes dents sont relativement droite mais tres avance. Merci

    1. Dr Jules dit :

      Il est habituellement nécessaire d’avoir recours à l’orthodontie avant une chirurgie orthognathique afin de bien placer les dents pour maximiser la qualité et la précision des déplacements des mâchoires lors de la chirurgie. Si vous avez déjà eu de l’orthodontie, la préparation orthodontique peut être plus courte mais sera tout de même nécessaire si vous voulez de bons résultats.

  35. Camille dit :

    La phase pré-chirurgicale orthodontique modifie-t-elle significativement le profil et l’esthétique du visage?
    Bonjour!
    On trouve peu d’informations en ligne concernant la phase préchirurgicale. Je voulais savoir, en général, à quel point l’occlusion et l’esthétique du visage se détériorent-elles avec la décompensation dentaire? Je porte mes broches depuis 5 mois, et j’ai peur de ce dont je vais avoir l’air d’ici à ma chirurgie (ma malocclusion s’est déjà assez empirée).
    Les gens qui passent par le traitement orthochirurgical (surtout ceux en classe 3), de manière générale, vivent-ils bien cette phase?

    1. Dr Jules dit :

      Changement du profil du visage pendant le préparation chirurgicale
      Le changement de profil dépendra de la quantité de décompensation faite avant la chirurgie orthognathique. Plus l’on décompense, plus cela accentue l’écart entre les incisives supérieures et inférieures et les lèvres que ces dents supportent. Ces changements sont plus marqués dans les cas de classe 3.

      L’exemple ci-dessous montre un jeune homme avec une malocclusion de type classe 3 qui a été « décompensée » avant la chirurgie.

      (A) Avant le traitement; lèvre supérieure fuyante, déficience maxillaire.
      (B) Après les décompensations dentaires, juste avant la chirurgie; la lèvre supérieure a reculé davantage. La lèvre supérieure devient plus fuyante après avoir reculé les dents antérieures supérieures lors des décompensations pré-chirurgicales
      (C) Résultat final après la chirurgie d’avancement maxillaire; l’équilibre entre les lèvres est obtenu.

      Changement de profil et chirurgie orthognathique dans un cas de classe 3

      Habituellement, les personnes qui auront une telle intervention réagissent bien si elles sont bien informées et préparées à ce qui les attend.

      1. Camille dit :

        Merci beaucoup pour votre réponse.
        En fait, entre temps, j’ai eu un rendez-vous de « réanalyse » chez mon orthodontiste, et il se trouve que je suis déjà prête pour ma chirurgie! Alors mon cas n’empirera pas beaucoup plus d’ici là, ce qui me rassure beaucoup. Mon profil a changé, mais les broches ajoutent un peu de volume à ma lèvre supérieure, ce qui compense (eh oui, il n’y a pas que des désavantages aux broches quant à l’esthétique). En fait je suis plus « inconfortable » qu’autre chose, puisqu’il n’y a que peu de points de contacts dans ma bouche en ce moment (béance antérieure et asymétrie mandibulaire en plus de la classe III). Vivement la chirurgie qui remettra tout cela en place!

        Ps: j’aime beaucoup votre site, il est très intéressant! Bravo pour ce que vous faites.

        1. Dr Jules dit :

          Vous mentionnez un bon point, soit que les « broches » (brackets) ajoutent une légère épaisseur sur la surface des dents et cela peut parfois faire une petite différence pour le support de la lèvre. Si vous n’avez que des contacts postérieurs entre les dents lorsque vous fermez les mâchoires, vous pouvez demander à votre orthodontiste d’ajouter de petit blocs de composite dans la région des prémolaires pour obtenir un contact qui sera plus confortable et égal (entre l’arrière et l’avant) en attendant la chirurgie.
          Bonne fin de traitement.

  36. Agniezska dit :

    L’idée de la chirurgie me hante…

    Je m’ennuyais de vous donner des nouvelles (bonnes et mauvaises helas). Je tenterai donc de pas trop vous péter les coches « (^.^) » mais merci de me lire, j’ai vraiment besoin de vous )’:

    ===================================

    Rebonjour à vous…

    J’ai un rendez-vous demain à l’ortho (7 octobre 2013, 9.35 am) et je ne veux pas vous jeter mon dévolu sur vous mais j’ai besoin de vous…

    Pour vous mettre sur la touche, malocclusion classe 3. Du mois de mars 2013 jusqu’à ce jour, tout semble bien se passer avec l’orthodontie… yaye ! Mais… je vie un super stress débile qui me bouffe presque la santé mentale. Sur ma feuille (lors de la mise ne main du dossier), la coordonnatrice de la clinique m’a écrit (je dirais plutôt une recette) :

    – Traitement orthodontique associé à une chirurgie orthognatique
    – Lefort 1 d’avancement
    – Sagittale de recule asymétrie vers la gauche
    – Participation pour le port des élastiques
    – Restauration post-orthodontique des latérales supérieures

    Le cas de la chirurgie, gros sujet qui fait paniquer tout-le-monde sur plateau. J’ai lu certaines de vos pages concernant « orthodontie et chirurgie » avec et/ou sans chirurgie VS compromis et vous n’avez pas tord car l’ortho m’a dit quelque chose de similaire (informations, ce qui se fait ou pas, ce que couvre la RAMQ, tarif à part, etc) et mon problème est là justement, la tarification qui tourne encore dans les 4 chiffres.

    Je tente bien que mal de vivre ma vie mais en plus d’avoir donné un montant de 4 chiffres pour l’ortho, je dois redonner 4 chiffres à nouveau et ça, je ne suis pas capable pour le moment, l’université m’en bouffe déjà pas mal et la toiture de la maison aussi.

    Chaque fois que je vais à la clinique (update de fils et autres), les hygiénistes me posent toujours la même question à savoir si je veux toujours l’option (?) de la chirurgie sinon je dois faire des compromis (?) Je la voudrais la chirurgie mais je ne peux pas pour le moment vous comprenez ? C’est rendu obsessif cette super question là, j’en vire malade…

    Du coup, on me disait si tu veux l’opération, elle se fera à la toute fin du traitement (ce qui m’avantageais sur tous les côtés) mais faut je bouge en dedans de 1 ans pour que eux puissent ajuster les appareils en conséquences et le suivi des traitements orthodontiques. En gros, ils commencent les traitements mais doivent attendre l’opération pour continuer; sans opération, tout est mort. Je peux comprendre leur message mais tout comme vous et autres, je ne dessinais pas le futur au mois de mars dernier et je ne le dessinerai pas non plus dans 1 an.

    J’ai pour 38 mois d’orthodontie (sur ma feuille) et depuis que j’ai cela en bouche, je n’ai jamais eu honte de mes broches ou appareils, ils font partit de ma vie aujourd’hui mais il arriverait quoi si je « refuserais » la chirurgie, du moins pour le moment (?) La coordonnatrice me disait : « Si toutefois tu ne prend pas l’option de la chirurgie, les traitements orthodontiques y seront limités et tu devras y faire des compromis ». That’s… great yippi mais le texte veut dire quoi au juste ? Genre 7 mois sur 38 d’orthodontie et après fini ? Ce qui revient cher au prix j’ai payé, et les compromis, qu’est ce que cela veut dire dans le domaine orthodontique (?)

    Vous savez, je ne me vois pas arrêter l’orthodontie que pour une chirurgie que je ne peux me payer pour le moment et c’est ça qui me stress le plus. Je dois toujours leur dire ce qui m’arrive (j’aime pas mentir à personne) et pourquoi je dois remettre cela à plus tard alors qu’ils attendent une réponse… je stress au cube³, il ne m’en manque pas gros pour que je débarque de tout ça… )’:

    Merci de bien vouloir me dire ce que « limite » et « compromis » veulent dire en orthodontie…

    1. Dr Jules dit :

      Je comprends votre hésitation, une chirurgie orthognathique n’est pas banale et n’est pas une décision toujours facile à prendre pour les patient(e)s.

      Si votre orthodontiste a accepté de débuter un traitement d’orthodontie sans que vous vous engagiez formellement à avoir une chirurgie pendant le traitement c’est qu’il croyait certainement qu’il était possible d’obtenir un résultat acceptable sans cette chirurgie si vous la refusez tout en vous procurant des résultats esthétiques et fonctionnels qui vaillent tout de même la peine d’entreprendre un tel traitement. C’est correct de faire certains compromis si cela répond à vos attentes.

      Il est certain que, si la chirurgie orthognathique est considérée comme étant l’approche « idéale » pour votre cas, et que vous n’y avez pas recours, les alternatives constituent, en théorie, une forme de traitement de compromis. Cela ne veut pas dire cependant que le traitement n’est pas indiqué et valide. Cela n’implique pas non plus que vous deviez arrêter votre traitement mais des modifications au plan de traitement peuvent être nécessaires. Plus tôt vous vous déciderez d’une façon définitive, plus tôt l’orthodontiste pourra établir on plan de traitement définitif (avec ou sans chirurgie).

      Pour en savoir plus sur les compensations dento-alvéolaires et le camouflage orthodontique ainsi que sur les traitements de compromis.

      Coût du traitement
      De façon générale, le coût d’un traitement ortho-chirurgical est habituellement plus élevé qu’un traitement sans chirurgie pour un même cas (mais il peut y avoir des exceptions). Cependant, si la durée des 2 options de traitement est similaire, il est possible que votre orthodontiste demande le mêmes honoraires pour une approche ou l’autre. Un traitement chirurgical peut être plus long et complexe qu’un traitement sans chirurgie mais l’inverse peut aussi être vrai. Je ne peux dire ce qui s’applique dans votre cas que je ne connais pas. Il faudrait vérifier avec votre orthodontiste et mettre ça au clair dès que possible pour que vous sachiez à quoi vous en tenir financièrement pour votre traitement.

  37. Hajar dit :

    Logiciels de simulation de traitement orthodontique
    aujourd’hui il existe des logiciels qui font une simulation en orthodontie permet au passion de voire le résultat avant de commencer le traitement, moi je prépare ma thèse en imagerie médicale domaine d’orthodontie et je veux savoir les logiciels qui font se traitement? et le degré de performance de chacun de ses logiciels

  38. fabienne dit :

    J’ai récemment laissé un message sur votre site.
    Je n’ai pas eu de réponse et je ne le retrouve plus, l’aviez vous reçu?
    Merci
    Le problème concernait une opération d’un adolescent classe II

  39. Quel traitement permet de corriger une classe 2 division 2 avec rétrognathie?
    Bonjour Docteur,
    Je suis rétrognathe (classe 2 div 2) et j’ai également une déviation de la mandibule visible uniquement lorsque je souris. Je n’ai pas envie de subir d’avancée mandibulaire : ma rétrognathie n’est pas sévère et je n’ai pas envie de me lancer dans des soins orthodontiques. En revanche, je souhaite corriger cette déviation car elle constitue un problème esthétique. A quel type de traitement dois-je m’attendre ? Merci.

    1. Dr Jules dit :

      Pour le déplacement des dents, il vous faudra évidemment des corrections orthodontiques à l’aide d’appareils correcteurs (broches ou autre moyen).
      Concernant votre rétrognathie (déséquilibre squelettique entre vos mâchoires) si vous n’avez plus de croissance, il est peut-être possible d’envisager un traitement de compromis et/ou de faire du camouflage orthodontique qui permettra d’avoir un alignement des dents relativement bon, esthétique et fonctionnel tout en gardant ce déséquilibre squelettique.
      Pour en savoir plus sur les compensations dento-alvéolaires et le camouflage orthodontique. et sur les traitements de compromis en orthodontie.

  40. Elodie R dit :

    Doit-on enlever les vis de fixation après une chirurgie?
    Bonjour,

    Apres une EPRAC en juin 2013 et un super résultat, j’ai maintenant ma date pour mon intervention , la chirurgienne me dit qu’elle va également toucher à la mâchoire du haut (pour la descendre) et celle du bas je vous cache pas que je suis fort anxieuse. Je voulais savoir si après la chirurgie on devrait m’enlever les vis en titane? si pas en touchant mon visage vais je les sentir? J’ai en ce moment un visage allongé et fin, je n’imagine pas mon visage changer vais avoir un visage plus carré? J’ai également pris 5 semaines de repos après l’intervention j’espère que ce sera assez. Merci pour vos réponse.

    1. Dr Jules dit :

      À moins qu’elles ne causent des problèmes, les vis de fixation sont laissées en place. Selon la localisation de la vis, l’épaisseur des tissue mous la recouvrant et d’autres facteurs, il est possible qu’un patient sente la vis en palpant la région en question. La grande majorité des vis ne cause aucun problème ou inconfort pour les patients. Demandez à votre chirurgien quelle est son expérience à ce sujet, c’est lui l’expert!

  41. Lewis dit :


    Changements au niveau du nez et orthodontie

    Bonjour,

    Je suis un traitement d’orthodontie depuis 2 ans maintenant. Mon orthodontiste m’a fait reculer ma maxillaire de 6mm environ (je pense) et depuis je ressens des inconforts au niveau du nez, notamment au niveau de l’épine nasale. Je voulais savoir si mon nez risquais de piquer vers le bas avec un tel reculement ?

    Merci d’avance.

    1. Dr Jules dit :
      Un recul des dents antérieures supérieures de 6mm est très important. Ceci peut avoir un effet sur la lèvre supérieure et l’angle naso-labial (entre la lèvre et le nez) mais un tel mouvement orthodontique n’affectera pas l’épine nasale ou le bout du nez. Sur votre photo, l’angle naso-labial semble obtus, ce qui peut indiquer un recul important de la lèvre supérieure (mais on a aucun comparatif pour le confirmer), mais la forme du nez n’a rien à voir avec le traitement d’orthodontie.

      angle nasolabial orthodontie Sherbrooke
  42. Elodie R dit :

    Je me fait opérer le 24/02 ostéotomie bi maxillaire, mâchoire du bas trop en arrière et celle du haut il doit la descendre je pense (béance importante). J’appréhende beaucoup…. j’ai pris 1 mois de congé j’espère que cela suffira… J’ai également peur du changement de mon visage , le nez , le mentons. Cela fait il mal???

    1. Dr Jules dit :

      Cela devrait être plus que suffisant. Certaines personnes ne prennent à peine qu’une semaine. Le type de travail que vous faites peur être un facteur à considérer…
      Seul votre chirurgien peut vous expliquer les changements prévus pour votre visage. N’hésitez pas à le questionner avant plutôt qu’après la chirurgie
      IL y a toujours de l’inconfort relié à toute chirurgie orthognathique et une grande variation entre les individus concernant leur tolérance à la douleur et l’inconfort. Discutez de cet aspect aussi avec votre chirurgien.

  43. Randleman dit :

    Bonjour Docteur Jules,

    Une chirurgie orthognatique est elle possible lorsque l’on porte des bagues linguales (Traitement Incognito) ou au contraire ce type d’opération chirurgical nécessite obligatoirement des brackets collées sur la face externe des dents ?

    Merci

    1. Dr Jules dit :

      Le type de bracket utilisé ou le fait qu’ils soient réguliers ou au lingual n’empêche pas d’envisager une chirurgie orthognathique.

    2. Elodie R dit :

      J’ai des bagues lingual et je me fais opérer lundi, on m’a juste posé des crochets sur la face externe des dents pour pouvoir bloquer la mâchoire. Les crochets seront eux enlevés 2 semaines après le chirurgie ( dans mon cas).

  44. hammami dit :

    Comment corriger une prognathie mandibulaire?
    bonjour docteur
    je suis un homme en classe 3 squelettique hyperdivergente. cette légère prognathie résulte de la longueur de la mandibule , le maxillaire étant normale par rapport à la face .

    je voudrais connaitre les risques liés à une ostéotomie de recul sagitalle de la mandibule de 3 à 5 mm. mis à part les risques de lésions des nerfs alvéolaire et linguaux , un chirurgien m’a affirmé que l’on n’aimait pas reculé la mandibule chez les prognathes car certains récidivé peu aprés leur ostéotomie car leur langue exerçait toujours des pressions sur les incisives de la mandibule(langue basse, déglutition atypique)
    il m’a affirmé qu’il préférait m’avançait le maxillaire au prix d’une dégradation de l’esthétique du visage .

    tandis qu’un autre chirurgien m’a affirmé qu’il n’y avait pas de risque de récidive aprés un recul de la mandibule chez les prognathes mais seulement un risque de lésion du nerf alvéolaire au cours de l’intervention .

    ce risque de récidive(patient se retrouvant à nouveau en bouche ouverte) aprés un recul de la mandibule chez les prognathes est-il fondé ?
    pourquoi je ne trouve aucune information à ce sujet sur internet ?

    quelle sont donc les solutions dans le cas d’une classe 3 squelettique avec un maxillaire normale et une promandibulie ?

    merci

    1. Dr Jules dit :

      Il y a un toujours un risque de récidive avec toute intervention chirurgicale orthognathique. Un facteur qui contribue à cette récidive est, entre autre, l’habileté du chirurgien et les techniques utilisées.

      Si un chirurgien préfère empirer l’esthétique de votre visage en faisant un avancement maxillaire pour éviter de faire un recul mandibulaire dans un cas de vraie prognathie mandibulaire… et bien je changerais de chirurgien au plus vite. C’est comme si on vous proposait de changer les pneus de votre voiture parce que c’est plus facile que de changer le moteur défectueux qui est le vrai problème à régler!

      Il faudrait demander à un chirurgien maxillo-facial quelles sont les risques précis pour les procédures qui vous seront faites.

      En théorie, une prognathie mandibulaire réelle et sévère devrait être corrigée par un recul mandibulaire et non un avancement maxillaire (à moins qu’il y ait une déficiente maxillaire aussi)..

  45. Mélanie dit :

    La RAMQ et l’assurance ne paient pas l’orthodontie
    Bonjour, ma fille de 12 ans, a un problème de dentition, sa bouche ne ferme pas naturellement et a souvent des mals de tête! nous sommes allé voir un orthodontie, puis il nous a dit qu’elle devra porter des broches. lorsqu’elle force pour fermer la bouche, son menton disparait! facon de parler! mais c’est ce qui arrive! j’ai contacter mes assurances personnelle mais il me disent qu’il ne couvre pas sa! sauf que c’est une nécessité! elle n’a pas une belle qualité de vie! vivre a 12 ans avec des mal de tête presque a tout les jours…et je me suis informé pour la RAMQ et il me disent la meme chose! J’ai pas les moyens de payé tout sa! je suis désespérer! y a t’il un moyen pour que quelqu’un m’aide! j’aimerai que ma fille est une belle qualité de vie!

    1. Dr Jules dit :

      La RAMQ ne paiera pas pour l’orthodontie peu importe la sévérité du cas.
      Si vous êtes dans la région de Sherbrooke, nous pourrions peut-être examiner votre fille et vous faire des recommandations…

  46. Elodie R dit :

    Bonjour,

    Voilà j’ai eu mon opération lundi tout c’est bien passé, je suis contente que tout soit fait enfin 🙂 et je tenais à vous remercier pour vos réponses à mes questions et surtout grâce à vous j’ai passé le cap je refusais totalement cette opération. Mon visage est encore enflé mais le processus de dégonflement c’est enfin enclenché. Par contre je me demande quand je verrais le résultat car là je suis méconnaissable.

    1. Dr Jules dit :

      Le pire est fait et le meilleur à venir 🙂

      Vous verrez une diminution de l’enflure après 10-15 jours mais cela peut varier beaucoup d’une personne à l’autre et selon le type de chirurgie qui a été fait.

  47. delphine dit :

    Contour inesthétique sur mon menton suite à 2 chirurgies
    Bonjour j ai été opéree le 13.01.14 presque 3 mis (machoire du bas avancée + le menton )
    cependant j ai noté sur mon coté droit que ma machoire n était plus dans la continuité c’est à dire que que ci on suit la machoire sous l oreille jusqu au menton il y a comme une cassure et un gonflement là ou il y a la vis c’est trés inesthétique ça me gène énormément je cache car je n avais aucuns défaut de ce genre avant l opération !!!! alors j ai consulté mon chirurgien qui à de suite pensé à un manque de consolidation de ce coté donc possibilité de greffe donc on m a réopéré la semaine derniere rien de tout ça il a juste renforcé les plaques avec une vis de plus à ce jour tjs gonflée des 2 cotés mais tjs ce problème inesthétique a droite que faire est ce dù aux plaques ci qqun peut me répondre notamment vous docteur Jules Merci d avance

    1. Dr Jules dit :

      Il est normal d’avoir une certaine irrégularité dans le contour dans un os qui a été coupé et dont les segments ont été déplacés lors d’une chirurgie orthognathique. Cette irrégularité s’estompe normalement et progressivement dans les mois (année) suivant une telle intervention. Lorsque des vis ou plaques chirurgicales sont utilisées, ce contour (profil des vis et plaques) peut persister un peu plus à la palpation, même s’il n’est pas nécessairement visible à l’oeil. Vous pouvez voir es radiographies montrant de telles plaques utilisées pour des génioplasties sur cette page.

      <Posez des questions à votre orthodontiste

      Il semble y avoir eu un manque de communication avec le chirurgien qui ne percevait que des vis trop mobiles et nécessitant d’être resserrées et vous qui perceviez un problème esthétique ou d’inconfort. Je ne peux que vous conseiller de bien discuter à nouveau de ces points avec le chirurgien car lui seul aura les réponses pour votre cas.

      La lecture de cette chronique peut peut-être vous aider… et n’hésitez pas à poser des questions à votre orthodontiste (ou dans ce cas ci au chirurgien).

      1. delphine dit :

        Bonjour
        Merci pour votre rep du mois d’avril concernant un problème d’irrégularité au niveau de mon côté droit ( Creux au milieu ce qui fait comme un décalage et non une belle continuité du menton jusqu’ à l’oreille à l’endroit ou ça a été cassé ) j’ai subit à nouveau le 25.09.14 une intervention pour ôter les plaques et subir une petite greffe d’os pour combler ce creux à ce jour il est tjs présent moins certes mais tjs là faut il encore attendre des résultats ça fait 3 mois ou non? de plus je remarque que mon côté droit l’os juste aprés le menton est beaucoup plus gros qu’a gauche que faire je trouve inesthetique et gênant. Merci pour vos conseils DR Jules ne pouvant pas voir mon chirurgien comme je veux trop loin et puis vos reps me permettront
        d’avoir certaines solutions et arguments qd je vais le revoir.Merci

        1. Dr Jules dit :

          Après 3 mois, il devrait y avoir un certain remodelage osseux qui se produit mais ne sachant pas exactement ce qui vous a été fait et n’étant pas chirurgien maxillo-facial, je ne peux commenter davantage.

          espace maxillo facial chirurgie

          Cependant, si vous désirez poser votre question directement à un chirurgien maxillo-facial certifié qui a plus d’expérience avec ces procédures.

  48. Sofia dit :

    Combien de temps nécessaire après une chirurgie orthognathique?
    Bonjour,

    J’effectue une ostéotomie d’avancée avec génioplastie en novembre afin d’obtenir un résultat durable de mon traitement orthodontique. Ce dernier aura duré 1 an avant l’intervention Mon chirurgien n’a pas souhaité qu’on planifie une opération plus tôt car il faut que mes dents soient bien alignées. Ma question est la suivante :
    après l’intervention, combien de temps va encore durer le traitement orthodontique?
    Je ne voudrais pas avoir à continuer pendant des mois.

    Très cordialement

    1. Dr Jules dit :

      Préparez-vous car vous en aurez pour quelques mois! Selon le résultat et la précision de la chirurgie, ce qui dépend en partie de la qualité de la préparation orthodontique avant la chirurgie, il peut nécessiter de quelques mois à plus d’une année pour compléter les corrections orthodontiques suite à une chirurgie orthognathique.

  49. BAH dit :

    J aimerai changer mon apparence afin qu il ressemble a celui d un autre est ce possible ?

    1. Dr Jules dit :

      Tout dépend de ce qui doit être changé! S’il s’agit de corriger une malocclusion, l’orthodontie peut probablement aider mais s’il s’agit de changer toutes les composantes du visage, cela est du ressort de la chirurgie plastique alors il faudrait s’adresser à quelqu’un dans ce domaine pour savoir ce qui est possible.

  50. dudognon dit :

    moi je suis d’accord la chirurgie plastique pas pareil ! c’est assez dur de subir une opération de la machoire et d’accepter son apparence dur trés dur et trés long!!!!! esthetique c’est different pas comme une operation mandibulaire là on parle d’une opération esthetique dans le but de changer son apparence et non rembourssée et une operation mandibulaire on est pris en partie en charge donc les motivations ne sont pas les mêmes car nous souvent une question de santé et de bien être par la suite avec moins de douleurs dos cervicale tête etc…. voila mon point de vue aprés je ne suis pas contre la chirurgie esthétique ci vraiment besoin mais surement pas le même site. Amicalement

Mise à jour pour