Classe 3 – autres exemples traités

Merci de voter pour cet article

Merci de voter pour cet article

2 votes, average: 5.00 out of 52 votes, average: 5.00 out of 52 votes, average: 5.00 out of 52 votes, average: 5.00 out of 52 votes, average: 5.00 out of 5 (2 votes, moyenne: 5.00 sur 5, rated)
Loading...
Correction d'une malocclusion dentaire classe 3 (III) avec déficience maxillaire et canine incluse chez une jeune adulte.

Correction d’une malocclusion dentaire classe 3 (III) avec déficience maxillaire et canine incluse chez une jeune adulte. (A) Maxillaire étroit avec occlusion croisée postérieur bilatérale. Les incisives latérales supérieurs mondent aussi en linguo-version. La canine supérieur droite est incluse dans le palais (voir G, H ci-dessous). L’astérisque (*) indique la canine primaire. (B) Après les corrections orthodontiques, l’arcade supérieures a été élargie et reformée pour être harmonisée avec l’arcade mandibulaire et la relation “classe 3” est corrigée. La canine incluse a été tractée et logée dans l’arcade dentaire (*). (Fille 18 ans – 103188).

 

Correction d'une malocclusion dentaire classe 3 (III) avec déficience maxillaire et canine incluse

Correction d’une malocclusion dentaire classe 3 (III) avec déficience maxillaire et canine incluse. (C, D) changement de profil et esthétique du visage avant et après le traitement. Le profil pré-traitement (C) avait un menton plus proéminent et est plus équilibré après le traitement (D). (E,F) Les radiographies cephalométriques montrent le changement dans la position des mâchoires et la relation des dents antérieures avant le traitement (E) et après (F) (G, H, I) Radiographies montrant les étapes de la traction de la canine incluse palatine. (J) Canine temporaire (*) et vue droite de la malocclusion avant le traitement. (Fille de 18 ans – 103188).


 

Malocclusion dentaire classe 3 avec occlusion croisée antérieure et glissement fonctionnel. (Funtional shift)

Malocclusion dentaire classe 3 avec occlusion croisée antérieure et glissement fonctionnel. (A) Les incisives supérieures mordent à l’intérieur des incisives inférieures. (B) Lorsque le patient ouvre la bouche et tente de reculer la mandibule, il peut à peine amener ses incisives en relation “bout-à-bout” à l’avant. Pour fonctionner convenablement, il doit donc faire glisser sa mâchoire inférieure vers l’avant afin d’avoir plus de contacts entre les dents postérieures pour mieux mastiquer (A). (C) Après les corrections orthodontiques. (D) Bouche ouverte après le traitement. (Garçon de 11 ans – 133036).


 

classe 3 malocclusion dentaire adulte orthodontie Sherbrooke AD41f 133084

(A) Femme de 41 ans ayant déjà eu 2 traitements d’orthodontie avec récidive. Elle présente une malocclusion classe 3, particulièrement du côté droit, mais les molaires sont en relation classe 2 car les premières prémolaires ont été extraite lors d’un des traitements d’orthodontie précédents. On remarque aussi l’apparition d’une béance antérieure, d’une importante asymétrie entre les arcades  et du chevauchement dentaire dans la région antérieure inférieure. La bascule labiale des incisives inférieures gauches peut être partiellement causé par la présence d’un fil de rétention torsadé qui a parfois tendance à causer de tels mouvements dentaires (:arrow: Pour en savoir plus sur ce sujet).  (B) Résultats du traitement. Nous avons choisi d’extraction la deuxième prémolaire inférieure droite (* en A), ce qui a procuré l’espace nécessaire pour corriger l’asymétrie inférieure en déplaçant les dents vers la droite. Ceci a permis de désencombrer les dents et de corriger les lignes médianes. Un fil de rétention rigide et fixé uniquement sur les canines fut posé à la fin. Ce genre de fil à moins tendance à contribuer à des récidives que les fils torsadés multibrins. ➡ Pour en savoir plus sur la rétention orthodontique et la stabilité des corrections. (Femme de 41 ans – 133084)


 

Malocclusion dentaire classe 3 avec chevauchement et manque d'espace. Adolescente de 17 ans. traitement d'orthodontie.

Malocclusion dentaire classe 3 avec chevauchement et manque d’espace. (A) Avant le traitement, les incisives inférieures sont basculées vers l’intérieur dans une tentative de maintenir des contacts entre les dents en présence d,une mandibule plus longue (légère prognathie mandibulaire). (B) Après le traitement , les arcades ont été élargies, l’encombrement dentaire éliminé et la fonction des dents améliorées. Les contacts entres les dents postérieures droites devraient s’ajuster avec le temps et les dents s’engrèneront un peu plus. (Adolescente de 17 ans – 103244 )


 

Malocclusion classe 3 traitée en orthodontie, adulte 50 ans.

(A) Femme de 50 ans avec une déficience maxillaire causant une occlusion croisée postérieure et antérieure (partiellement). Les incisives inférieures sont rétroinclinées ou basculées vers l’intérieur comme c’est souvent le cas avec les malocclusions classe 3. Les photos de droite sont prises avec la bouche ouverte. (B) Après le traitement, l’arcade supérieure a été élargie pour corriger l’occlusion croisée mais une certaine inclinaison des incisives inférieures a été maintenue pour compenser pour le déséquilibre sagittal (avant-arrière) des mâchoires contribuant à la relation classe 3. (Femme de 50 ans – 123008).


Malocclusion classe 3 (III) maxillaire etroit.

(A) Malocclusion classe 3 (III) avec maxillaire étroit et un décalage sagittal entre les mâchoires assez sévère. (B) Après les corrections, le maxillaire supérieur a été élargi et les dents ont été avancées pour obtenir une relation fonctionnelle avec celles du bas. (Fille de 13 ans – o53oo3)


 

Malocclusion dentaire classe 3 avec maxillaire étroit, traitée en orthodontie.

(A) Malocclusion dentaire classe 3 (III) avec maxillaire étroit et important décalage sagittal du côté droit. (B) Après le traitement d’orthodontie. (Adolescent de 15 ans – 113235)

 

Malocclusion dentaire classe 3 avec sévère occlusion croisée antérieure

Malocclusion dentaire classe 3 avec sévère occlusion croisée antérieure (Adulte de 42 ans). (A) Avant le traitement. (B, C) Mécanique et élastiques utilisés dans différentes étapes des corrections. (D) Résultat final. Un appareil de rétention particulier pour aider dans la contention d’un tel cas.

 

 

Page en construction

 

Copyright ©, tous doits réservés - All rights reserved. orthoLemay.com www.orthodontisteenligne.com orthodontiste à Sherbrooke  

➡ Dernière mise-à-jour : 2017-02-19 à 12:23:29 – © Jules E. Lemay, OrthoLemay.com – Tous droits réservés / All rights reserved

Publié le : Feb 19, 2017 @ 12:23

Laisser un commentaire

*

*

*

Les champs suivis d’un astérisque* sont obligatoires.