Classe 1 – autres exemples traités

Merci de voter pour cet article

1 Étoile2 Étoiles3 Étoiles4 Étoiles5 Étoiles (1 votes, moyenne: 5.00 sur 5)

Loading...

Exemples de traitements de malocclusions classe 1

  • Un des objectif de traitement d’une majorité de traitements orthodontiques est de tenter d’obtenir ou de s’approcher d’une occlusion ayant les caractéristiques d’une occlusion “classe 1” car un tel agencement de dents représente habituellement le meilleur équilibre pouvant permettre d’avoir une occlusion qui sera fonctionnelle, optimale, idéale et normale. Ainsi, lorsque c’est possible et que les bonnes conditions sont présentes (croissance, coopération du patient, dentition et parodonte de qualité, etc.)  nous tentons de “convertir” les malocclusions de type classe 2 et classe 3 en occlusion ayant le plus de caractéristiques possibles d’une “classe 1)… (mais ceci est une explications très simplifiée des objectifs de traitements orthodontiques).
  • Il serait donc logique de penser que, lorsque la relation des dents postérieures est déjà en classe 1 au début d’un traitement, le traitement orthodontique sera plus simple que si cette relation était une classe 2 ou 3. En théorie, ceci est souvent le cas, mais il y a toujours des exceptions car la “classification” (1, 2 ou 3) d’une malocclusion n’est qu’un seul des nombreux aspects à considérer dans l’évaluation d’une occlusion. Il est vrai que la plupart du temps il est plus simple et rapide de corriger une “classe 1” que les autres types de malocclusions. De tels traitements peuvent être souvent très rapides, spectaculaires et efficaces. Il existe aussi l’autre bout du spectre ou des classes 1 sont complexes au point de nécessiter des extractions dentaires et des chirurgies orthognathiques à cause d’asymétries, de manque d’espace sévère, de déséquilibre squelettique importants, etc.
  • Cette section a pour but de montrer divers cas de malocclusions classe 1 traitées en orthodontie. La plupart de es cas sont simples. Certains cas sont même très simples et ont pu être corrigés en quelques mois seulement. Parfois la motivation du patient n’était qu’esthétique mais elle souvent elle était fonctionnelle. D’autres cas plus complexes on pu nécessiter des extractions, des traitement s beaucoup plus long et même une chirurgie orthognathique.
Malocclusion dentaire de type classe 1 (classe I) avec manque d'espace modéré et les canines supérieures non fonctionnelles. Corrections orthodontiques sans extractions.

(A) Adolescente de 14 ans. Malocclusion dentaire de type classe 1 (classe I) avec manque d’espace modéré et les canines supérieures non fonctionnelles. L’arcade supérieure est légèrement étroite. (B) Corrections orthodontiques sans extractions. La forme des arcades a été harmonisée et de l’espace a été créé pour loger les canines supérieures et les rendre fonctionnelles. Les contacts postérieurs verticaux s’ajusteront avec le temps et l’engrenage des dents s’améliorera. (Photos prises 2 semaines après la dépose des appareils correcteurs).

 

malocclusion dentaire classe 1 simple traitée en orthodontie en quelques mois.

(A) Malocclusion Classe 1 avec surplomb antérieur vertical (overjet) modéré, légère constriction des arcades et déviation des linges médianes. (B) Les corrections ont optimisé l’occlusion tant d’un point de vue esthétique que fonctionnel. Ceci est un cas simple qui peut se traiter en quelques mois. (Fille de 16 ans).

 

malocclusion classe 1, occlusion croisée postérieure bilatérale, chevauchement dentaire. Traitement d'orthodontie adolescent. Orthodontiste Lemay

(A) Malocclusion classe 1 avec arcade supérieure étroite, occlusion croisée postérieure bilatérale, incisives latérales supérieures en linguoversion et manque d’espace. (B) Après le traitement l’arcade supérieure a été élargie, ce qui a permis de désencombrer les dents et les rendre plus fonctionnelles. (Adolescent de 15 ans).

 

 

Malocclusion dentaire classe I, classe 1 , canines ectopique, crowding dentaire, cross bite.

(A) Adolescent de 12 ans avec manque d’espace modéré, linguoversion d’une incisive supérieure et canines ectopiques non fonctionnelles. (B) Les corrections orthodontiques ont rétabli une occlusion fonctionnelle tout en améliorant l’esthétique.

 

ùmoo dentaire classe 1 chevauchement dentaire, dental crowding expansion orthodontique en orthodontie

(A) Malocclusion dentaire classe 1 avec arcades étroites et manque d’espace important. Il n’y a presque pas d’espace pour loger les canines supérieures. (B) Après les corrections orthodontiques de l’expansion dento-alvéolaire fut faite aux 2 arcades ce qui a permis de loger les dents sans aucune extraction. (Fille de 13 ans).

Malocclusion classe 1, occlusion croisée, déficience maxillaire. Traitement d'orthodontie adolescent

(A) Malocclusion classe 1 (classe I) avec surplomb vertical excessif (overbite), arcade étroite avec tendance à l’occlusion croisée postérieure droite. (B) Après les corrections, l’overbite est amélioré, l’arcade supérieure sut élargie et l’encombrement dentaire éliminé. (Adolescent de 15 ans).

 

Malocclusion dentaire CL1 avec overbite et déviation des lignes médianes.

(A) Malocclusion classe 1 modérée avec overbite excessif et déviation des lignes médianes. (B) Après les corrections orthodontiques, le surplomb vertical a été réduit, les formes d’arcades harmonisées et les lignes médianes corrigées. (Fille – 14 ans).

 

Malocclusion dentaire classse 1 orthodontie adulte expansion non chirurgicale sans EPRAC

(A) Adulte de 34 ans ayant une occlusion classe 1 mais une arcade supérieure très étroite (en forme de “V”) et du chevauchement dentaire modéré. (B) Après le traitement, l’arcade supérieure a été élargie et l’encombrement dentaire éliminé. À noter la présence d’une légère récession gingivale sur les prémolaires supérieures qui est demeurée stable pendant le traitement. Certains praticiens ont parfois recours à une intervention chirurgicale (EPRAC) pour élargir le maxillaire supérieur dans de tels cas.

 

malocclusion dentaire classe 1 , classe I, canines ectopiques, arcades étroites. Correction orthodontiques

(A) Adolescente de 13 ans avec arcades dentaires étroites et manque d’espace modéré. La position des canines ectopiques hors de l’arcade supérieure font qu’elles ne sont pas fonctionnelles. (B) Après les corrections orthodontiques. Les arcades ont été élargies pour loger toutes les dents et la fonction normale a été rétablie. Les lignes médianes ont aussi été corrigées.

 

Correction d'une malocclusion avec chevauchement dentaire important en moins d'un an et sans extractions

Malocclusion classe 1 avec chevauchement dentaire modéré. Malgré l’apparence sévère de cette malocclusion, ceci peut être corrigé relativement rapidement, parfois en moins d’une année comme dans ce cas.

 

Malocclusion classe I chez une adulte avec chevauchement dentaire et arcades étroites.

Malocclusion classe I chez une femme de 22 ans avec chevauchement dentaire et arcades étroites. (A) Avant le traitement, il manque d’espace dans la région antérieure; les incisives inférieures sont basculées vers l’intérieur. À noter l’hygiène buccodentaire qui n’est pas idéale (accumulation de plaque dentaire et inflammation gingivale) mais qui s’est significativement améliorée pendant le traitement. (B) Après les corrections, les arcades sont plus plus larges et les incisives plus droites. L’alignement des dents facilite aussi leur entretien. (C) 15 mois après la fin du traitement , l’occlusion postérieure est meilleure et les contacts se sont raffermis (“settling”). (D) Vues occlusales avant le traitement; on peut apprécier l’étroitesse des arcades. (E) À la fin du traitement avec les fils de rétention en bouche.

 

malocclusion dentaire CL1 arcade étroite canine ectopique traitement orthodontie Sherbrooke MPL13f 123204

(A) Malocclusion dentaire classe 1, arcades étroites, manque d’espace, canines ectopiques. (B) Fin du traitement d’orthodontie; élargissement des arcades et espace obtenu pour loger les dents sans extractions (fille de 13 ans)

 

malocclusion dentaire classe 1 , dental crowding, encombrement dentaire, orthodontie Sherbrooke

(A) Jeune femme de 21 ans avec encombrement dentaire modéré et arcades étroites. (B) Après  le traitement d’orthodontie, expansion et alignement sans extractions.

 

Déficience maxillaire, occlusion croisée antérieure, encombrement dentaire interférences fonctionnelles. traitement d'orthodontie adulte.

(A) Adulte de 24 ans avec déficience maxillaire modérée (arcade supérieure étroite), linguo-version des latérales supérieures manque d’espace important aux deux arcades et interférences fonctionnelles. (B) 4 ans après la fin du traitement d’orthodontie, l’occlusion est très stable. On note une très légère récession gingivale sur les premières prémolaires supérieures qui était présente à la fin du traitement, mais qui est demeurée stable depuis ce temps. Le point argent sur une dent avant (canine) et après (latérale) le traitement est un “diamant” esthétique que la patiente s’est fait coller sur la dent.

 

Malocclusion dentaire classe 1 arcade étroite, manque d'espace, expansion orthodontique

(A) Malocclusion classe 1 avec constriction de l’arcade supérieure et manque d’espace. (B) Après le traitement d’orthodontie (fille de 13 ans).

 

Malocclusion dentaire classe 1, guidance canine, orthodontie adolescent

(A) Jeune fille de 13 ans avec une malocclusion classe 1 , arcades étroites, encombrement dentaire, canines non fonctionnelles et rétroclinaison des incisives supérieures. (B) Après le traitement les formes d’arcades sont harmonisées, les canines sont fonctionnelles et l’inclinaison des incisives a été corrigée.

 

malocclusion dentaire classe 1 avec overbite et overjet excessifs. Traitement d'orthodontie adolescent

(A) Adolescente de 14 ans avec surplomb antérieur vertical et horizontal excessifs (overbite et overjet) et manque d’espace, surtout à l’arcade inférieure. (B) après les corrections, les surplombs ont été régularisés ce qui améliore la fonction et l’esthétique.

malocclusion classe 1 dentaire, overbite, surplomb excessif, ligne médiane déviée, chevauchement dentaire.

(A) Malocclusion dentaire classe 1, overbite excessif, manque d’espace et déviation des lignes médianes. (B) Après le traitement. le surplomb est corrigé, les lgnes médianes alignées et les dents logées convenablement dans les arcades.

 

malocclusion dentaire classe 1 béance postérieure, guidance canine inadéquate, arcade étroite.

(A) Malocclusion classe 1 avec tendance à la béance postérieure bilatérale et arcade supérieure étroite. (B) Occlusion après le traitement; de bons contacts postérieurs ont été obtenus pour améliorer la fonction. Les canines sont maintenant fonctionnelles et protégeront davantage les incisives contre l’usure en fonction. (Adolescente de 12 ans).

 

malocclusion dentaire classe 1, chevauchement dentaire, corrections orthodontiques adolsecent. Orthodontie Sherbrooke

(A) Légère malocclusion classe 1 , adolescente de 13 ans avec chevauchement dentaire. (B) Correction du chevauchement, de l’overbite et des lignes médianes. L’espace entre l’incisive latérale supérieure gauche et la canine est dû à la forme de la latérale. Ceci pourrait être corrigé avec du matériau composite par le dentiste si cela était un problème esthétique pour la patiente. Pour voir de exemples d’élargissements de dents.

 

malocclusion dentaire classe 1, chevauchement dentaire, corrections orthodontiques adolsecent. Orthodontie Sherbrooke

(A) Légère malocclusion classe 1 , adolescente de 13 ans avec chevauchement dentaire. (B) Correction du chevauchement, de l’overbite et des lignes médianes. L’espace entre l’incisive latérale supérieure gauche et la canine est dû à la forme de la latérale. Ceci pourrait être corrigé avec du matériau composite par le dentiste si cela était un problème esthétique pour la patiente.

 

Malocclusion classe 1 traitement d'orthodontie adulte sans extraction ou chirurgie. Chevauchement dentaire.

(A) Adulte (33 ans) avec arcades étroites, chevauchement dentaire et tendance à la béance antérieure (manque de surplomb vertical antérieur). (B) Après le traitement d’orthodontie (sans extractions). (C) Vues occlusales inférieures avant et après le traitement. (D) Sourire du patient avant et après les corrections.

 

Fermeture d'une béance antérieure modérée chez une adulte de 26 ans. Durée du traitement : 12 mois

 

Béance postérieure, malocclusion corrigée en orthodontie.

(A) Classe 1 avec béance postérieure, chevauchement dentaire et arcade supérieure étroite chez une fille de 17 ans. (B) Occlusion après le traitement.

 

Malocclusion dentaire classe 1 avec rétroclinaison des incisives inférieures et supérieures et surplomb vertical modéré.

(A) Malocclusion dentaire classe 1 avec rétroclinaison des incisives inférieures et supérieures et surplomb vertical modéré. (B) Incliner les incisives vers l’avant a permis d’obtenir l’espace nécessaire pour aligner les autres dents et restaure une fonction normale. (Fille de 12 ans – 113212)

 

Correction d'une béance antérieure en orthodontie.

(A) Adolescent de 16 ans avec une béance antérieure sévère mais une relation classe 1 postérieure. (B) Résultat du traitement orthodontique (19 mois) sans chirurgie ou extractions. (C) L’esthétique et la fonction sont grandement améliorées.

 

 

Section en construction

Malocclusions classe 1 traitées avec extractions

 

 

Malocclusions classe 1 traitées en chirurgie

Patient de 22 ans se plaignant de voir trop de gencive lors du sourire

Patient de 22 ans se plaignant de voir trop de gencive lors du sourire (photos avant le traitement). Bien qu’il ait une relation des dents en “classe 1” et qu l’alignement des dents n’est pas quelque chose de techniquement difficile à faire en orthodontie dans un tel cas, l’excès de gencive lors du sourire,  constituait la plainte principale et sa motivation première pour entreprendre un traitement d’orthodontie. Nous avons donc eu recours à une chirurgie orthognathique (impaction maxillaire) pour “remonter” son maxillaire supérieur et diminuer la gencive apparente.

Une chirurgie a permis de diminuer la gencive apparente et l'orthodontie a permis de replacer les dents (4 dents ont été extraites)

Réduction significative de la gencive apparente à la suite d’une chirurgie à la mâchoire supérieure. L’orthodontie (4 dents ont été extraites) a permis d’aligner et reculer les dents. (Final) Fermeture de la béance antérieure à la suite à l’orthodontie et une chirurgie aux mâchoires. Il en résulte une meilleure fonction (mastication et phonétique) et esthétique.


Copyright ©, tous doits réservés - All rights reserved. orthoLemay.com www.orthodontisteenligne.com orthodontiste à Sherbrooke  

➡ Dernière mise-à-jour : 2017-02-11 à 13:15:28 – © Jules E. Lemay, OrthoLemay.com – Tous droits réservés / All rights reserved

Publié le : Feb 11, 2017 @ 13:04

 

Laisser un commentaire

*

*

*

Les champs suivis d’un astérisque* sont obligatoires.