Cas divers; avant et après

Merci de voter pour cet article

1 Étoile2 Étoiles3 Étoiles4 Étoiles5 Étoiles (16 votes, moyenne: 4.56 sur 5)

Loading...

Voici un “pot-pourri” de divers types de cas que nous avons traités afin que vous puissiez apprécier les possibilités de l’orthodontie. Vous constaterez que l’orthodontie c’est… ” plus que des dents droites” !


Surplomb antérieur excessif

Caractéristiques de la malocclusion : Dents supérieures avancées (6 mm) et recouvrant complètement celles du bas. Sourire étroit et peu de dents visibles. Adolescente de 12 ans. Dents mordant “bout-à-bout” sur les côtés. Classe II division 1.

Adolescente de 12 ans avec un surplomb antérieur vertical et horizontal excessifs (overbite et overjet). Les corrections rendent les dents inférieures plus visibles et le sourire plus large.

Les corrections rendent les dents inférieures plus visibles et le sourire plus large. Cas traité sans extractions.

Caractéristiques de la malocclusion : Dents supérieures  basculées vers l’intérieur  et recouvrant complètement celles du bas.  Gencive visible au sourire. Adolescent de 15 ans.  (Classe II division 2)

Les corrections orthodontiques ont permisde dégager les dents inférieures et d'en changer l'inclinaison. La fonction s'en trouve améliorée.

Les corrections orthodontiques ont permis de dégager les dents inférieures et d’en changer l’inclinaison. La fonction et l’esthétique s’en trouvent améliorées.


Caractéristiques de la malocclusion : Palais et arcade supérieure étroits, dents du haut basculées vers l’intérieur (occlusion croisée)

Correction d'une occlusion croisée postérieure bilatérale à l'aide de "broches" (sans utiliser d'appareil d'expansion).

Correction d’une occlusion croisée postérieure bilatérale à l’aide de “broches” (sans utiliser d’appareil d’expansion). Durée du traitement : 16 mois.

Arcades étroites – Chevauchement et manque d’espace, adulte

 


Anodontie : absence congénitale de une ou plusieurs dents

  • L’anodontie est une absence génétique ou congénitale (héréditaire) de une ou plusieurs dents.
  • Les dents les plus fréquemment manquantes sont les latérales supérieures et les deuxièmes prémolaires inférieures.
  • Une faible proportion de la population est affectée par cette condition mais elle revêt une importance esthétique particulière lorsque ce sont les latérales supérieures qui sont manquantes.
  • Les deux cas suivant montrent les 2 options de traitement utilisées pour corriger une malocclusion avec des latérales supérieures manquantes soit :
    • Fermer les espaces en rapprochant les canines et en les reformant pour qu’elles ressemblent aux latérales qu’elles remplacent;
    • Ouvrir les espaces en reculant les canines et autres dents pour faire remplacer les latérales manquantes à l’aide de ponts ou implants.

Cas 1 – Caractéristiques de la malocclusion :

  • Adolescente de 13 ans n’ayant pas de latérales supérieures permanentes. Ces dents ne se sont jamais formées (anodontie).
  • Les canines sont sorties à la place des latérales manquantes et il y a présence d’espaces entre les dents.
  • Les options de traitement consistent à soit garder les canines à la place des latérales et fermer les espaces présents ou ouvrir les espaces et faire remplacer les latérales après l’orthodontie par des ponts ou des implants (faits par le dentiste généraliste).
  • Plusieurs considérations entrent en ligne de compte pour choisir l’option de traitement et le patient ou la patiente (ou ses parents) sont impliqués dans la décision du choix de traitement.
  • Le dentiste généraliste est consulté pour déterminer la meilleure façon de remplacer les dents.

Pour en savoir plus sur l’absence congénitale de dents et l’anodontie.

Lorsqu’une canine remplace une latérale, sa couronne doit être reformée ou modifiée pour ressembler le plus possible à cette latérale (tracé en noir) et fonctionner de façon similaire. (Kokich 2005)

Les canines supérieures ont été modifiées et raprochées pour fermer les espaces antérieurs et ainsi remplacer les latérales manquantes (flèches). Cette approche évite d'avoir recours à des ponts, implants, etc. pour remplacer les latérales.

Les canines supérieures ont été modifiées et rapprochées pour fermer les espaces antérieurs et ainsi remplacer les latérales manquantes (flèches). Cette approche évite d’avoir recours à des ponts, implants, etc. pour remplacer les latérales.



Cas 2 – Caractéristiques de la malocclusion :

  • Adolescente de 15 ans ayant les 2 latérales supérieures manquantes (absence congénitale/anodontie).
  • Après consultation avec le dentiste généraliste, il fût décidé d’ouvrir les espaces des latérales et de faire remplacer les dents après le traitement d’orthodontie.
  • Les espaces des latérales sont progressivement ouverts pendant le traitement. Une fois assez larges, des dents artificielles sont placées pour l’esthétique.
  • À la fin de l’orthodontie, des dents sont aussi placées jusqu’à ce que des implants et couronnes plus esthétiques puissent être faits par le dentiste.

(A) Deux latérales supérieures absentes (flèches). (B) Ouverture des espaces en orthodontie pour remplacer les latérales par des implants. (C) Pendant le traitement, avec dents artificielles ajoutées sur les “broches” pour améliorer l’esthétique (flèches). (D) À la fin du traitement, des dents sont ajoutées pour maintenir l’espace en attendant la pose d’implants et couronnes finales. L’esthétique de ces couronnes sera meilleure que celle les dents temporaires en place.

En attendant la pose des implants dentaires

Attelles de rétention ou contention utilisées pour supporter des dents postiches dans un cas d'anodontie d'incisives latérales supérieures.

En attendant la pose d’implants dentaires, les espaces édentés sont comblés par des dents postiches supportées par des attelles linguales de rétention fixes. (A) Arcade supérieures sans appareil de rétention. (B) Vue de face. (C) Arcade supérieure avec des incisives latérales collées sur une attelle de rétention de 4 unités.

 

Prothèse partielle amovible pour remplacer temporairement des incisives latérales manquantes avant la pose d'implants dentaires.

Après la pose des implants dentaires dans l’os (sous la gencive et non visibles ici), les espaces doivent être maintenus ouverts jusqu’à la pose des couronnes implanto-portées, ce qui peut représenter un délai de ± 6 mois. Les espaces sont  maintenus ouverts à l’aide d’une prothèse amovible partielle  ayant 2 incisives latérales. (D) Vue de face avec la prothèse en place. (E) Vue de l’arcade supérieures avec la prothèse et une attelle de rétention pour immobiliser les deux incisives centrales. (F) Sourire avec la prothèse en bouche. Dès que les couronnes seront posées sur les implants dentaires, cette prothèse partielle pourra être retirée définitivement.

 

 

➡ Pour en savoir plus sur les dents manquantes (anodontie) et les possibilités de traitement.


  Dernière mise-à-jour : 2016-10-18 à 18:55:40 © Jules E. Lemay, OrthoLemay.com

Commentaires et/ou questions (120)

  1. It's OK dit :

    Durée du traitement…
    BONJOUR,
    Je suis une jeune fille de 19 ans ,j’ai commencé mon traitement orthodontique en Mai 2008. J’avais un chevauchement entre les 2 incisives centrales mandibulaires à part ça j’avais un beau sourire et aucun soucis avec le reste de ma denture mandibulaire et maxillaire aussi. J’ai vu une video de vos travaux, et j’ai vu des cas vraiment très grave mais leur traitement était court (21 mois) alors que moi je n’avais pas grande chose et je suis encore en traitement!! J’aimerais savoir votre opinion car je me fais beaucoup de soucis. MERCI D’AVANCE.

    • Dr Jules dit :

      Il est difficile de juger votre cas seulement avec l’information soumise. Un problème de chevauchement entre 2 dents ne devrait pas être très long à corriger si le chevauchement n’est pas sévère et si c’est le seul objectif de traitement. Certains cas sont très “spectaculaires” car ils sont très inesthétiques mais ne sont pas nécessairement difficiles et longs à traiter d’un point de vue orthodontique (techniquement). D’autres cas, par contre, peuvent sembler “simples” aux yeux d’un “profane” mais sont techniquement complexes à traiter et nécessiteront beaucoup plus de temps. Un exemple serait des dents “bien alignées” mais très avancées.

      Je vous recommande donc d’en discuter avec votre orthodontiste car il y a peut-être quelque chose qui vous échappe (et à moi aussi) dans votre plan de traitement.

    • elena dit :

      Bonjour,

      J’aimerais savoir s’il est possible de porter un appareil dentaire pour redresser les autres dents durant la cicatrisation qui suit une extraction d’une incisive s.v.p?

      Merci d’avance

      • Dr Jules dit :

        Oui, nous le faisons régulièrement après des extraction dentaires. Les appareils peuvent être posés quelque jours seulement après une extraction sans problème et les dents peuvent commencer à être déplacées.

  2. Magalie dit :

    Gencive visible au sourire
    Bonjour
    Félicitations pour votre site, très instructif et bien construit.

    J’ai 36 ans, mon cas ressemble énormément à celui du jeune homme de 15 ans sur cette page (Dents supérieures basculées vers l’intérieur et recouvrant complètement celles du bas. Gencive visible au sourire. Adolescent de 15 ans. (Classe II division 2)}

    Ayant tardé à débuter le traitement (pose des bagues seulement depuis septembre 2009,à 35 ans}, la déformation de la gencive a évolué au point de devenir de plus en plus visible au sourire, les canines paraissaient de plus en plus en avant, alors que le reste des dents visibles sur le maxillaire supérieur basculaient de plus en plus vers l’intérieur. Le maxillaire inférieur, quant à lui, est très en retrait (d’où la mal-occlusion d’origine et ses conséquences sus-citées}.

    Pouvez-vous me décrire les techniques utilisées pour rétablir une bonne occlusion chez cet adolescent?
    Je me doute que mon cas n’est pas complètement comparable, d’une part à cause de l’âge, et d’autre part, à cause d’un problème d’origine peut-être différente, mais c’est le cas le plus proche du mien que je découvre. Merci à vous.

    • Dr Jules dit :

      Merci pour les beaux commentaires à propos de notre site. Nous tentons de diffuser le plus d’information francophone possible afin de “vulgariser” l’orthodontie…

      La visibilité de la gencive au sourire dépend de plusieurs facteurs. Il s’agit habituellement d’un problème dans la dimension verticale (hauteur) qui peut dépendre soit de la position des dents antérieures supérieures qui sont trop “descendues” ou basses ou d’une position trop basse de la mâchoire supérieure.
      Je tenterai d’expliquer le plus simplement possible ce qui peut causer ce problème…

      Si la cause de la gencive apparente est d’origine dentaire, ceci peut être corrigé par des mouvements orthodontiques pour rendre les dents et la gencive moins apparentes lors du sourire (“remonter” les dents antérieures).

      Si, par contre, il s’agit d’un problème squelettique (position verticale de la mâchoire supérieure), l’approche “conventionnelle” nécessitera une chirurgie pour “remonter” significativement le maxillaire supérieur et rendre la gencive moins apparente. Vous pouvez voir un exemple d’un cas traité de cette façon sur cette page.

      Cependant, de nouveaux protocoles utilisant des mini-vis d’ancrage permettent d’obtenir des résultats similaires sans chirurgie. Nous n’avons pas encore d’exemple de cas complétés avec ces protocoles sur notre site, mais cela ne saurait tarder…
      Une réponse à une autre question aporte un peu plus de précisions sur l’excès de gencive au sourire.

      Pour répondre plus précisément à votre question, dans le cas du patient de 15 ans, nous avons utilisé uniquement des appareils fixes (borches) pour effectuer les corrections orthodontiques. Nous avons volontairement “remonté” ou “intrudé” les incisives derrière la lèvre supérieure afin de diminuer l’effet de “gencive visible au sourire” (gummy smile en anglais). Ceci explique la correction dans la dimension verticale.

      Vous décrivez aussi un problème dans une autre dimension (votre maxillaire inférieur qui est “très en retrait”), soit la dimension antéro-postérieure (avant-arrière). Ceci peut être plus difficile à corriger chez un adulte en l’absence de croissance et peut nécessiter soit :

      • une chirurgie orthognathique pour avancer la mandibule,
      • des extractions à l’arcade supérieure pour reculer les dents antérieures supérieures.
      • un résultat incomplet ou de compromis si les alternatives précédentes ne peuvent être envisagées par le patient ou la patiente. Dans un tel cas, ceci impliquerait garder un écart entre les antérieures supérieures et inférieures ce qui peut quand même être acceptable dans les circonstances si les autres aspects de la malocclusion sont corrigés à la satisfaction du patient et de l’orthodontiste. Pour en savoir plus sur les traitements de compromis.

      Les problèmes de malocclusion affectant plusieurs dimensions ne sont pas faciles à corriger. Je vous suggère de discuter de ces points, qui sont très valables, avec votre orthodontiste et d’établir avec lui ou elle des objectifs de traitement précis concernant la visibilité de la gencive au sourire et les autres points qui vous tracassent.

  3. Marilili dit :

    Refaire ma gencive pour supporter une prothèse
    Bonjour , pourriez-vous me dire , s’il existe un endroit où l’on refait la gencive inférieure , car la mienne a tellement diminuer que j’ai de la difficulté à garder ma prothèse en place . Je ne sais plus quoi faire . En estrie , ceux que j’ai appelé disent qu’ils ne font pas cela que maintenant ces des implants . Mais je ne sais pas comment ils vont réussir à faire tenir cela . J’aurais préféré avoir une restructuration de la mâchoire , est-ce encore possible, même si je dois aller au privé .
    Merci de votre attention . Au plaisir de vous lire croyez-moi , au plutôt . Merci .

    • Dr Jules dit :

      Avant d’envisager faire “refaire” votre gencive, il serait primordial de déterminer ce qui a causé cette perte de tissus et savoir si le processus est encore “actif”.
      Avez-vous une prothèse partielle ou complète? Cela constitue une différence très importante car le fait qu’il vous reste des dents ou pas influencera la façon dont les tissus pourront être traités.
      S’il vous reste des dents naturelles et que vous avez des problèmes de parodontie, il faut déterminer s’il persiste un état “actif” de la maladie (inflammation, infection, saignement, poches parodontale, etc.).

      Si vous avez une ou des prothèses complètes (absences de dents naturelles pouvant supporter la prothèse), la prothèse doit obtenir tout son support, rétention et stabilité en s’appuyant sur la gencive (et l’os sous la gencive) et cela à des implications particulières sur la gestion et le traitement de ces tissus. Les traitements qui peuvent être nécessaires sont plutôt du ressort d’un dentiste, parodontiste et prosthodontiste.

      Il est vrai que des prothèses supportées par des implants dentaires sont la référence aujourd’hui mais cette option n’est pas toujours possible.
      Pour savoir si vous seriez une candidate potentielle pour ce genre de restauration prothétique, vous devrez consulter un dentiste faisant des prothèses sur implants. Les implants peuvent être posés par certains dentistes, un parodontiste ou un chirurgien maxillo-facial.

      S’il est impossible d’envisager des implants dans votre cas, un dentiste généraliste ou un prosthodontiste peuvent vous proposer des solutions alternatives.
      Vous pouvez communiquer avec nous par téléphone (819-822-4434) si vous avez besoin de références pour consulter un praticien en Estrie. Nous pourrons vous diriger vers un praticien qui sera qualifié pour mieux vous conseiller.

  4. FAUCON dit :

    Est ce que la contention est gênante ?
    J’ai 39 ans et je porte les bagues semi-transparentes depuis 3 mois, j’avais les canines trés en hauteur et tordues, une est déjà bien descendue impressionnant !! Par contre c super difficile à mon âge, peux plus croquer aucun aliments, brossage douloureux, du mal à mastiquer..
    Mon ortho m’a dit que la contention c’était à vie, car les dents avec les années bougent et le résultat change..
    Est ce que la contention est gênante ?

    • Dr Jules dit :

      Oui il est vrai que les dents peuvent bouger tout au long de la vie. Il est aussi vrai que plusieurs praticiens recommandent de porter des appareils de contention à très long terme.

      Vous aurez plus d’information sur la rétention (contention) orthodontique en visitant cette page de notre site destinée à cet effet.
      La plupart des attelles fixes qui sont “collées” sur les dents ne causent pas d’inconfort ou de gêne pour les patients. Certaines personnes peuvent garder ces attelles 10-20 ou 30 ans. Les appareils amovibles plus gros peuvent être plus gênant. Tout dépend du “seuil de tolérance” de chaque individu.

  5. FAUCON dit :

    Merci pour la réponse concernant la contention.

  6. Abraini dit :

    Extraction d’une molaire, douleurs cervicales
    voici mon cas: j’ai eu un traitement d’orthodontie à l’adolescence car les dents de la mâchoire supérieures avançaient. Pour cela j’ai subi l’extraction des 4 dents de sagesse ainsi qu’une molaire d’un seul côté. Aujourd’hui cela fait plus de 10 ans que je souffre des cervicales ainsi que de migraines et après de nombreux examens et visites (médecins, neurologues, kiné….) aucun résultat.
    Un dentiste m’a préconisé une visite chez l’orthodontiste mais pensez-vous que cela puisse avoir une incidence et si c’est le cas comment remplacer cette dent maintenant que toutes les autres ont pris sa place. Merci

    • Dr Jules dit :

      Difficile de déterminer la cause de vos migraines et douleurs cervicales avec si peu d’information mais vous trouverez plus d’information sur ces sujets dans la section traitant des articulations temporo-mandibulaires et des problèmes de posture.

      Bien que ce soit possible qu’il y ait une relation entre votre malocclusion et les symptômes, ce n’es pas une certitude. Suivez la recommandation de votre dentiste et consultez un orthodontiste certifié pour connaître vos options. Il n’est pas certain que la molaire extraite doive être remplacée, il faudra évaluer le cas “globalement”.

  7. spigaou dit :

    Aucune dent à 18 mois, que faire?
    Bonjour,
    j’ai un enfant de 18 mois n’ayant toujours aucune dent de lait et nous nous inquiétons beaucoup.
    après visites chez pédiatres, dentistes,stomato avec des radios, certains nous disent qu’il a des germes d’autres pas.
    nous avons rdv ce jeudi avec un professeur de stomatologie et de chirurgie maxillo faciale ainsi que mardi avec un pédodentiste.
    nous ne savons plus quoi faire.
    dans nos familles rien de tel n’est connu, ni absence partielle ou totale.
    qu’en pensez vous ? MERCI

    • Dr Jules dit :

      Il n’y a pas grand chose à faire pour le moment.
      Normalement, les dents temporaires sortent entre l’âge de 6 et 30 mois mais il peut y avoir beaucoup de variation d’un individu à l’autre. Un retard de 12 mois n’est pas impossible et ne devrait pas être alarmant. Cela ne veut pas dire qu’il n’y a pas de bourgeons de dents en formation. Si une radiographie a confirmé la présence de dents, ne vous inquiétez pas, le fait qu’elles soient en retard ne veut pas dire qu’elles seront anormales. Il est très rare d’avoir plusieurs dents manquantes (anodontie ou absence congénitale multiple ou totale). Les dents sont probablement seulement en retard et, à l’âge de votre enfant, qu’il y ait des dents ou pas, vous ne pouvez pas faire grand chose. Si elles sont présentes, elles sont en retard et rien ne peut être fait pour accélérer leur développement et éruption. Si jamais elles étaient absentes (ce qui est peu probable), vous ne pouvez rien faire non plus alors laissez le temps passer et réévaluez la situation dans quelques années.

      Pour en savoir plus sur la séquence d’éruption normale des dents.

  8. Mélina dit :

    Peut-on mettre des latérales artificielles pendant l’orthodontie s’il manque ces dents?
    Bonjour.
    J’aimerais savoir quelque chose.
    J’ai un retard des latérales supérieures et j’aimerais savoir si mon orthondiste pourait me placer des broches avec des dents artificielle durant mon traitement multibagues et fini ce traitement, toujours avoir ces broches mais avec des dents plus similaires au vrai..?
    J’espere que vous aurez compris.

    • Dr Jules dit :

      Oui, il est possible de remplacer des dents manquantes temporairement pendant un traitement d’orthodontie à l’aide de dents prothétiques (artificielles). Vous trouverez quelques exemples sur cette page dont une illustration est reprise ci-dessous. Consultez le lien précédent pour des explications sur ce cas.

      Dents prothétiques utilisées pendant un traitement d'orthodontie

      Un autre exemple est présenté sur cette page plus haut.

      • elodie dit :

        Que fera l’orthodontiste pour ma dent manquante l’avant?
        Bonjour,
        Cette technique est elle réalisable lorsque la dent manquante est une incisive centrale?
        Je porte actuellement une prothèse amovible, je souhaite entamer un traitement orthodontique pour mes dents supérieures car aucune ne sont en “contact” : j’ai un espace de plusieurs millimètres entre toutes mes dents du haut ;de plus elles sont en avant.

        Je suis perdue car j’ai consulté un orthodontiste hier, qui m’a donné rendez-vous pour la pause de l’appareil lundi en me disant qu’il avait une solution miracle sans plus de détails malgré mes nombreuses questions… Il m’a juste dit que je ne resterai pas édentée durant le traitement.

        Je suppose qu’il me collera une dent sur une bague mais ce qui me fait peur c’est que cette fausse dent ne sera pas “callée” par les autres comme sur la photo ci-dessus; elle ne sera en contact avec aucune dent et donc suspendue dans le vide. Ce dispositif me parait très fragile surtout pour une incisive centrale.

        Votre aide me serait précieuse. je peux éventuellement vous envoyer des photos ce sera peut etre plus parlant.

        Merci

        • Dr Jules dit :

          OUI, cela devrait être tout aussi possible avec une centrale ou toute autre dent antérieure. Pour voir d’autres exemples de remplacement de dents pendant l’orthodontie.
          Assurez-vous de comprendre ce que comprend votre traitement et insistez pour obtenir des réponses à vos questions. Vous ne devez pas vous embarquer dans un tel traitement à l’aveuglette!

          • Muller bérénice dit :

            Comment supporter des dents temporaires pendant la contention?

            Bonjour,
            Merci pour votre article. J’ai deux incisives centrales manquantes. En vu de la pose d’implants j’ai entrepris un traitement orthodontique, qui c’est bien déroulé (dents provisoires sur bague avec chainette pour plus de maintien et donc de confort). La dépose de mon appareil est pour bientot. Du coup je m’interroge, concernant la photo D d’apres traitement, comment tiennent les incisives latérales ? Il s’agit d’une contention par fil ?

            Cordialement,

            Bérénice

            • Dr Jules dit :

              Dans ce cas particulier, oui, les dents postiches sont supportées par des attelles de contention fixes.
              Pour mieux l’illustrer, je viens d’ajouter plus haut dans cette page des photos de ce cas illustrant ces attelles et les publie ci-dessous aussi.

              Attelles de rétention ou contention utilisées pour supporter des dents postiches dans un cas d'anodontie d'incisives latérales supérieures.

              En attendant la pose d’implants dentaires, les espaces édentés sont comblés par des dents postiches supportées par des attelles linguales de rétention fixes.
              (A) Arcade supérieures sans appareil de rétention.
              (B) Vue de face.
              (C) Arcade supérieure avec des incisives latérales collées sur une attelle de rétention de 4 unités.

              Il existe aussi plusieurs autres façon de supporter des dents temporaires en attendant la pose des implants comme une prothèse partielle (aussi illustrée plus haut dans cette page) ou des mini-vis d’ancrage supportant des dents artificielles.

  9. eva dit :

    Qu’est-ce que la finition orthodontique?
    Je suis a la fin d’un traitement d’orthondentie, et mon orthodontiste m’a dit que a mon prochain rendez-vous, on passerait aux finitions. Je voulais savoir qu’est ce que les finitions et combien de temps dure cette étape ?

    • Dr Jules dit :

      L’étape de finition est la dernière étape du traitement d’orthodontie où l’on corrige de légers détails esthétiques et fonctionnels.
      Ce sont de très légers mouvements dentaire pour optimiser l’occlusion, la fonction et l’esthétique. Ceci peut durer de quelques semaines à quelques mois selon les corrections à faire… et la coopération du patient (élastiques).

  10. dr ahid dit :

    bonjour svp docteur je veux savoir comment vous faites pour corriger une supraclusie avec des details concernant le collage des broches y t il une charte speciale!!! aussi les autres moyens therapeutiques pour corriger une supraclusie et merci

    • Dr Jules dit :

      La meilleure référence que je puisse vous suggérer pour comprendre l’importance du positionnement des boîtiers orthodontiques, peu importe la malocclusion traitée, est un article écrit par le Dr Thomas R. Pitts en 2009 dans une publication de la compagnie Ormco, le “Clinical Impression“. Pour en savoir plus, consultez cette autre réponse.

  11. MAISI SIHEM dit :

    Bonjour,
    Je suis dentiste et je veu savoire coment seret ajuste les brackette chez un cas de chauvauchement anterieure et endoclusion anterieur.

    • Dr Jules dit :

      On ne peut répondre à une telle question aussi générale. L’important n’est pas nécessairement la position des brackets comme telle autant que la façon dont ils seront manipulés par la suite à l’aide de la mécanique orthodontique. En d’autres mots, les attaches peuvent être placées de différentes façons (chaque praticien peut avoir ses préférences) et permettre de bien traiter un patient si le praticien comprend bien la mécanique qu’il utilise et peut s’ajuster s’il n’obtient pas les résultats escomptés.

  12. Karine dit :

    Surplomb excessif chez un jeune enfant
    Bonjour,

    J’ai un garçon de 19 mois qui a une ‘bosse blanche’ au palais tout près de ses grosse dents d’en avant. Nous sommes allés a l’hopital des enfants car quand il mangeait il disait souvent bobo. Le diagnostique, pas un ulcère, pas infecté.. Allez voir votre dentiste. Après la visite chez le dentiste hier, elle nous a parlé de problème d’occlusion. En fait, on peut très bien voir que ses petites dents du bas touche son palais du haut donc crée une irritation … Les conseils donnés… s’assurer que ça ne devient pas infecté et attendre de voir que ses molaires soient complètement sortis car ça va surement régler le problème.. j’aimerais avoir votre avis.

    Merci

    • Dr Jules dit :

      Vous décrivez une malocclusion avec un surplomb vertical excessif (overbite en anglais). Les premières dents à sortir étant les incisives. Il est normal que, si elles sont en mauvaise relation, elles puissent se surplomber excessivement et que celles du bas aillent jusqu’à mordre dans le palais. Il n’y a pas grand chose à faire pour ça chez un jeune de 19 mois. Il serait possible de tenter de mettre des blocs d’occlusion derrière les incisives supérieures pour empêcher les incisives inférieures de mordre au palais, un peu comme l’on fait pour les dents permanentes pendant des traitement d’orthodontie. Pour voir des exemples, consultez cette page.

      Je serais porté à être d’accord avec le dentiste que vous avez consulté et d’attendre au moins la sortie des molaires qui pourront donner un support postérieur à l’occlusion. À ce moment la situation pourrait être réévaluée et l’occlusion modifiée à l’aide de blocs d’acrylique sur les molaires ou les incisives au besoin.

      D’ici là, assurez-vous de bien nettoyer la région de la gencive irritée pour éviter que cela ne s’infecte.

  13. Sarah dit :

    Bonjour, mon problème c’est que j’ai des canines vraiment trop pointues et certaines de mes dents sont assez espacées . J’aimerais savoir s’il est possible de corriger ces défauts sans un appareil dentaire. Merci.

    • Dr Jules dit :

      Pour modifier des canines pointues, elles peuvent être “meulées” ou polies pour en changer la forme et rendre la pointe plus ronde. Ceci ne nécessite pas d’appareils. Pour fermer des espaces enter les dents, si cela est causé par des dents trop étroites, elles peuvent être élargies par votre dentiste généraliste de différentes façons. Pour voir des exemples.

      Cependant, si les espaces sont dûs à une mauvaise position des dents (malocclusion) alors cela nécessitera des déplacements orthodontiques et l’ utilisation d’appareils orthodontiques.

  14. Audrey dit :

    Extraction d’une incisive, parodontie et déchaussement (récession gingivale)
    Bonjour, j’ai 36 ans, et j’ai toujours eu une incisive latérale de la machoire inférieure en avant et décalée par rapport aux autres dents. Du coup, problème de tartre plus important à cet endroit, surtout que je suis très sujette au tartre (détartrage tous les 4 mois). J’ai vu l’orthodontiste qui après examen de ma bouche, m’a dit qu’en fait, ma machoire était plutôt étroite et m’a conseillé d’extraire cette dent (par manque de place + récession gingivale) puis de faire un traitement orthodontique pour resserer l’espace. J’aurais donc trois dents devant au lieu de quatre. Elle m’assure que cela ne se verra pas. Suite à cet examen, elle a vu que j’avais aussi une maladie parodontale stable, ce qui n’empêche pas un traitement orthodontique). J’ai fais extraire cette dent en début de semaine par mon dentiste, mais depuis je regrette car j’ai l’impression que ma dent juste à côté bouge légèrement. J’ai un trou béant sur le côté, et cela me démoralise. Je dois normalement me faire poser l’appareil le 26 septembre prochain, mais après réflexion, j’ai très peur de la récession gingivale quand l’orthodontiste va commencer à faire bouger mes dents. A l’origine mon problème était surtout esthétique et comme à certains endroits ma gencive se rétracte un peu (au niveau des molaires inférieures), j’ai de plus en plus peur de faire ce traitement. Le problème c’est que maintenant il me manque une dent et donc je songe à un bridge. Au secours que faire ? Je suis découragée. Merci pour votre réponse.

    • Dr Jules dit :

      Bien que ce soit plus rare d’extraire une incisive, il y a certaines situations où cela peut être indiqué. L’espace peut ensuite être fermé en orthodontie. Pour voir quelques exemples d’extraction d’incisives et en savoir plus sur les extractions en orthodontie. Bien que l’extraction d’une incisive crée une certaine asymétrie, cela est rarement apparent ou problématique.

      Il ne serait pas logique de replacer un pont (bridge) après avoir fait extraire une dent saine. Cette dent manquait probablement d’espace laors le pont ne serait pas d’une dimension idéale. Si l’inflammation et la parodontie sont bien contrôlés pendant l’orthodontie vous ne devriez pas avoir plus de récession gingivale parce que une dent a été extraite.

  15. Maria dit :

    Peut-on continuer le suivi orthodontique à Sherbrooke?
    Bonjour, durant les vacances, j’ai fait poser à ma fille de 13 ans des broches traditionnelles, car le prix est trop élevé pour notre budget. Je voudrais donc savoir si un suivi serais possible (à Sherbrooke) et combien cela coûterait, s’il est possible de le savoir.
    Merci.

    • Dr Jules dit :

      Tout dépend de ce que vous entendez par “suivi”.
      Si c’est seulement vérifier que tout progresse bien pour quelque temps jusqu’à ce qu’elle revoit son orthodontiste et s’assurer que tout se déroule bien selon le plan a de traitement établi par l’orthodontiste qui a pris en charge votre fille et qui demeure responsable de la progression, continuité et la fin du traitement, c’est certainement possible.

      Si par contre vous désirez nous transférer le cas pour terminer le traitement, cela est aussi possible mais il faudra évaluer le plan de traitement initial, la mécanique (appareils) présentement en bouche, le progrès du traitement à ce jour, la durée restante du traitement, etc. et nous vous dirons alors quels seraient les honoraires pour terminer le traitement.

      Peu importe ce qui sera fait, tout orthodontiste acceptant un cas de “transfert” ou de prendre en charge un patient qui n’est pas le sien, même temporairement doit au moins voir le patient une fois en consultation pour évaluer le tout.

      Pourquoi ne continuez-vous pas le suivi de traitement avec le clinicien ayant posé les appareils?

  16. Marie dit :

    Bonjour Docteur?

    Je suis une jeune femme de 27 ans, française, et j’ai suivi un traitement orthodontique entre 13 et 16 ans qui a principalement consisté en l’alignement de mes dents qui étaient légèrement en avant, sans aucune extraction hormis mes 4 dents de sagesse.

    Plusieurs années après, je me suis rendu compte que les réels problèmes n’avaient pas été résolus (et peut-être même aggravés) par ce traitement, et j’ai pris conscience de plusieurs anomalies au niveau de ma mâchoire :

    – ma mâchoire est beaucoup trop étroite et mon palais très profond, mais l’arcade du haut recouvre bien celle du bas
    – une malocclusion en bas à gauche apparemment causé par une prémolaire de forme atypique et tournée à 90° (d’après un dentiste, corrigé la malposition de ces dents suffirait à retrouver une bonne occlusion et résoudre mes problèmes d’ATM).
    – j’ai un décalage transversal d’environ 3 millimètres, et mon visage est un peu asymétrique (menton dévié vers la partie gauche de mon visage, dont la mandibule est moins développée que du côté droit)
    – ma mandibule est légèrement trop courte, les dents du haut se sont réavancées (le décalage s’accentue avec les années), mes pommettes peu prononcées et mon visage trop fin, des sillons naso-géniens et des cernes bien marqués pour mon âge… bref, le profil typique d’une personne avec une malocclusion type II et un palais trop étroit.
    – J’ai depuis mon adolescence des subluxations au niveau des ATM, une limitation de l’ouverture buccale, des problèmes posturaux (tête trop en avant) et mauvaise posture générale, de grosses tensions et parfois douleurs au niveau des cervicales, visage, dos…

    J’ai consulté plusieurs praticiens (dentiste, occlus-dontiste, orthodontiste, kiné etc. ) depuis que j’ai pris conscience de ce problème et j’ai eu presque autant d’avis différents, allant de “il ne faut rien toucher, une arcade un peu étroite n’est pas problématique, les problèmes aux ATM sont très fréquents et personne n’a un visage réellement symétrique” à ” Il est nécessaire d’opérer, c’est la seule solution si vous voulez éviter douleur atroces et vieillissement prématuré dans les années qui viennent, votre visage est complètement asymétrique, trop fin, votre profil disgracieux”
    en passant par diverses propositions de traitements orthodontiques, port de gouttière, meulage de dents, pose de cales sur les dents etc.

    Du coup je ne sais pas que penser!

    La chirurgie me fait peur (et encore plus après avoir vu une vidéo sur le déroulement d’une opération il y a quelques minutes!!), mais je serais presque prête à me lancer si j’étais certaine que c’est la seule (ou du moins la meilleure) solution et que je trouve un chirurgien en qui j’ai confiance… mais je préfèrerais largement passer par l’orthodontie.

    La personne qui m’a vivement conseillé la chirurgie m’a assuré que l’orthodontie seule n’améliorerait pas du tout l’apparence de mon visage, que cela ne ferait que déplacer les dents et n’aurait aucun impact sur les os et tissus mous et que les dents retrouveraient rapidement leur position initiale si je ne portais pas une contention à vie.
    Mais en faisant des recherches sur internet je suis tombée sur plusieurs témoignages de cas adultes assez similaires au mien dont l’occlusion avait été parfaitement corrigée et le visage avait vraiment été amélioré, un peu “élargi” rien qu’en portant des bagues et un appareil d’expansion palatine.

    Bref, tout ce roman pour vous demander :

    – pensez-vous, d’après les éléments que je vous donne, qu’un simple traitement orthodontique puisse être suffisant ?
    – d’après votre expérience, les expansions palatines assistées chirurgicalement & avancée de la mandibule sont-elles réellement risquées ? (j’ai surtout peur d’une perte de sensibilité définitive et d’un traumatisme au niveau de mes ATM qui sont déjà bien fragiles…) , est-ce raisonnable d’y recourir en l’absence de grave problème fonctionnel ou esthétique ?

    Tout autre conseil ou remarque qui pourraient m’être utiles seraient les bienvenus. 🙂

    Merci d’avance et félicitations pour ce site très clair et véritable mine d’informations.

    Bien cordialement,

    Charlotte

    • Dr Jules dit :

      Les commentaires qui vous ont été faits sont assez drastiques. Il serait indiqué de corriger certains mythes dans ce qui vous a été dit ou dans ce que vous pensez :

      – La simple correction d’une dent en tournée à 90° ne corrigera pas vos symptômes aux articulations temporo-mandibulaires. La cause de ces problèmes est beaucoup plus complexe que la présence de quelques dents mal alignées.Pour en savoir plus sur les articulations temporo-mandibulaires et le port de plaque occlusale.
      – Vous n’obtiendrez jamais une occlusion parfaite, peu importe le traitement que vous aurez et les cas que vous avez vu sur Internet, incluant sur notre site, ne sont jamais “parfaits”. Pour en savoir plus sur la perfection en orthodontie.
      – Avec votre description, il semble évident que vous ayez une forme de malocclusion. Il y a probablement différentes façons de la corriger, incluant une approche chirurgicale mais une chirurgie orthognathique nécessite dans la très grande majorité des cas (pour ne pas dire toujours) une préparation et finition orthodontique pour obtenir de meilleurs résultats. L’un de va pas sans l’autre.
      – Il peut peut-être possible d’envisager un certain traitement de compromis ou de faire du camouflage orthodontique et ainsi éviter une chirurgie mais je ne saurais dire si cela serait possible dans votre cas.

      Au lieu de vous en remettre à tous les praticiens que vous avez énuméré, tentez de trouver un orthodontiste certifié compétent qui pourra vous diriger vers d’autres spécialistes s’il le juge nécessaire afin de l’aider à élaborer le plan de traitement optimal pour vous. Ce plan dépendra de vos attentes et désirs. Par exemple, il peut être possible de vous traiter en orthodontie seulement si vous acceptez de garder certains aspects de votre visage tels qu’ils le sont présentement, sinon, une chirurgie peut être essentielle. Il faut qu’une personne prenne en charge votre cas au lieu qu’il y ait trop de “dirigeants” qui ne se parlent pas.

  17. Mila dit :

    Solutions pour avoir une symétrie parfaite et est-ce essentiel?
    Bonjour Docteur Jules!
    J ai un appareil multi bagues depuis 2 mois. Selon mon praticien, mon occlusion ne serait jamais parfaite car en haut a gauche j ai deux premolaires alors que je n en ai qu une en bas. Il me laisse donc le choix:
    Soit d enlever une premolaire, mais j ai deja 3 dents manquantes
    Soit de créer un espace en bas a gauche pour poser un implant.
    Selon vous,ces 2 possibilités sont elles obligatoires? Et si je faisais rien?
    Merci pour votre reponse

    • Dr Jules dit :

      Quelle est cette fixation avec le besoin d’avoir un nombre égal ou symétrique d dents de chaque côté d’une arcade? Selon le cas et les besions pour corriger une malocclusion, toutes les combinaisons d’extractions ont possibles. Vous en verrez plusieurs dan la section montrant des cas traités à l’aide d’extractions.

      Que vous ayez déjà 3, 4. ou 6 dents manquantes n’est pas une raison pour ne pas en extraire une autre… si le cas le justifie mai sje ne peux commenter spécifiquement sur votre cas que je ne connais pas. Le nombre de dent n’est pas ce qui est nécessairement le plus important, la façon dont elles arrivent ensemble et fonctionnent l’est tout autant sinon plus. Lisez ce texte “Mais n’a-t-on pas besoin de toutes nos dents?” pour en savoir plus?

      Créer un espace pour ensuite le combler par un implant?
      Peut-être que les dents postérieures pourraient être avancées par la suite pour fermer l’espace et éviter l’implant? Plus compliqué, peut nécessiter l’utilisation de mini-vis d’ancrage mais peut-être faisable?

      Aucune “possibilité” n’est obligatoire. Les conséquences de ne rien faire dépendront de plusieurs facteurs, votre âge, type de malocclusion, fonction, etc. mais comprendront probablement des effets reliés à la présence d’une malocclusion. Pour en savoir plus sur les malocclusions.

  18. Franck dit :

    Après 2 ans de traitement Invisalign, j’en suis au même point!
    Bonjour,

    Je suis un homme de 32 ans. Je présente un surplomb incisif. Mes dents supérieures sont avancées (6 mm) et recouvrent complètement celles du bas. J’ai un traitement Invisalign depuis plus de 2 ans maintenant et je suis à la phase de finition. Je rencontre le même problème qu’au court du traitement initial à savoir que mes incisives (11 et 21) ne semblent pas vouloir remonter. Je suis un peu désespéré la matière “plastique” est-elle assez rigide pour traiter ce problème (je n’ai pas de taquets sur ces dents mais des sortes d’encoches vers l’intérieur) ? Ce cas peut-il vraiment être traité avec Invisalign ou est-ce que ça marche mieux avec des “bagues” ?
    Merci d’avance.

    • Dr Jules dit :

      Si, après 2 ans de traitement Invisalign, vous avez toujours un surplomb vertical excessif, j’ai bien peur que le clinicien en charge de votre traitement ne puisse pas corriger ce surplomb si cela n’a pas été fait à ce jour!

      Dans les étapes de corrections orthodontiques, la réduction d’un surplomb vertical excessif est une des premières corrections qui doit être effectuée AVANT de tenter de reculer les incisives supérieures. Il est impossible de reculer ces incisives si elles surplombent trop les dents antérieures inférieures. Ceci est un principe de base avec tout traitement d’orthodontie et ce, peu importe l’appareillage utilisé. Normalement, cette correction doit être obtenue dans les 4-6 premiers mois du traitement mais cela nécessite des appareils multi-bagues. Pour voir des exemples.

      De plus, un écart de 6 mm est, d’après moi, irréaliste à corriger avec Invisalign si cela nécessite “reculer” les dents postérieures d’une telle cette distance (6 mm). Il est même possible qu’un écart aussi important entre les mâchoires ne puisse être corrigé sans chirurgie orthognathique… alors avec Invisalign seulement, j’en doute frotement!

      Que vous avait-on “promis” au juste? Corriger un décalage de 6 mm entre les mâchoires et un surplomb vertical excessif avec Invisalign? J’ai bien peur que l’on vous ait fait des “promesses” qu’il sera impossible à tenir…

  19. Franck dit :

    Bonjour,

    Je vous remercie pour votre réponse.

    Voici ce qui m’a été “promis” (57 gouttières) :

    Voici ce qui est prévu en ce moment (finition 20 gouttières) :

    Mes dents postérieures ont bien reculées. C’est d’ailleurs la première étape qui s’est déroulée. Mes molaires 16,26,17,27 sont partit vers l’arrière de mon arcade. Ensuite ce sont les dents 13,23,14,24,15,25 qui les ont rejoints et enfin les dents 11,21,12,22. Mais un espace restait à fermer car je me suis arrêté à la gouttière 51 au lieu de la 57.

    Ma mâchoire supérieure a reculé grâce a deux élastiques “lapin”. Je devais avoir deux autres élastiques et des mini-vis en supplément qui n’ont pas été nécessaire au vu de la suffisance des deux élastiques pré-cités (J’ai été très assidu sur leur port).

    Le surplomb sur le plan “horizontal” semble correctement finir sa course. Mais les incisives semblent capricieuses et ne veulent pas vouloir remonter.

    • Dr Jules dit :

      Les illustrations du clincheck que vous m’avez fait parvenir semblent montrer un résultat final acceptable mais c’est maintenant à votre orthodontiste de prendre les moyens pour vous y mener à terme…

      • Franck dit :

        Merci. Qu’entends-vous par “acceptable” les choses auraient pu être mieux faites ?

        • Dr Jules dit :

          Le succès d’un traitement dépend des objectifs qu’on se fixe comme résultat. La description de votre problème après des dizaines de coquilles Invisalign était qu’il y avait toujours une malocclusion très significative et la simulation qui vous a été montrée semble être une amélioration, ce qui est “acceptable” dans le sens qu’il y a amélioration et qu’on se rapproche d’une occlusion idéale… s’il est possible d’atteindre ces objectifs avec cette technique, ce qui reste à voir.

          Venez nous faire part du résultat de votre traitement comparé çà cette simulation lorsqu’il sera terminé.

          • Franck dit :

            Merci encore pour votre réponse. Je pense que vous avez totalement raison.

            Je commence à être vraiment sceptique. Je me retrouve dans une impasse. Mon praticien semble faire les mauvais choix (les incisives ne remontent pas une foix de plus) et je paie les pots cassés derrière. Il ne me restera qu’une phase de finition après celle que je subis actuellement. Je ne serais pas satisfait.

            Je suis perdu. Je me retrouve comme piégé.

            Concrètement à votre avis que faudrait-il pour que mes incisives remontent enfin ? Des minis-vis d’encrage ?

            • Dr Jules dit :

              Le mini-vis d’ancrage ne sont qu’une solution possible mais il y en a bien d’autres. On corrigeait de tels problèmes bien avant l’avènement des mini-vis d’ancrage et chaque orthodontiste peut avoir ses préférences sur la mécanique à utiliser.

              • Franck dit :

                Invisalign n’a pas répondu à mes attentes et est décevant
                Bonjour,

                Vous aviez raison quant à votre scepticisme sur la bonne tenue du traitement.

                Le couperet est tombé hier. Mes incisives ne remontent pas. Je suis déçu et j’ai juste l’impression que l’on m’a vendu du “rêve” avec la technique Invisalign. Il me reste encore des gouttières pour ma phase de finition et je n’aurais plus qu’une phase de finition possible après. Autant dire que l’étau se resserre sur une fin décevante.

                • Dr Jules dit :

                  Désolé que ce traitement n’ait pas répondu à vos attentes. Peut-être que les attentes fautives étaient celles de votre praticien?
                  Il est certainement possible d’obtenir les corrections que vous recherchiez mais ceci peut nécessiter d’utiliser une technique alternative 🙁

                  • Franck dit :

                    Bonjour,

                    Merci pour votre compassion. Il est vrai que les objectifs de mon praticien étaient peut-être trop “élevés”. Maintenant ils sont revus à la baisse mais psychologiquement je bascule dans la déception totale.

                    Mon praticien semble embêté pour faire redescendre ma molaire 26 et m’a dit qu’il serait peut-être bien de refaire ma couronne sur la molaire 36 pour qu’elle soit plus “haute”. A croire que mes dents doivent, à présent, s’adapter à mon traitement.

                    Quand vous parlez de technique alternative à quoi pensez-vous ? Aux “bagues” ?

                    • Dr Jules dit :

                      Je comprends mal qu’un praticien qui utilise Invisalign et ne puisse atteindre des objectifs de traitement prédéterminés et vous propose comme solution alternative de faire une couronne sur une dent afin de lui donner un contact avec la molaire opposée! Obtenir des contacts entre les dents postérieures n’est pas un objectifs de traitement “trop élevé” et devrait faire partie de tout traitement d’orthodontie. Compenser un manque de contact entre une dent trop haute par une augmentation de la hauteur de la dent opposée qui est normale n’est pas logique. Il semble y avoir toute une improvisation dans votre traitement…

                      En effet, es appareils multibagues donneraient probablement un meilleur contrôle vertical pour obtenir un contact entre ces dents.

                  • Franck dit :

                    Bonjour,

                    Je reviens vous donner des nouvelles concernant mon traitement invisalign ou mes incisives n’étaient pas remontées avec la technique. Ils s’avèrent que mon praticien ait renoncé à les faire remonter, je suis très très déçu. Surtout vu le prix et les sacrifices que j’ai fait.

                    Mais j’ai un autre souci, mon orthodontiste semble déjà vouloir me coller mes fils de contention alors que des espace inter-dentaire subsiste. Que dois-je faire ? Les espaces peuvent se refermer seul ?

                    http://img15.hostingpics.net/pics/487694espaceinter1.jpg
                    http://img15.hostingpics.net/pics/845419espaceinter2.jpg

                    • Dr Jules dit :

                      Des espaces d’une fraction de millimètre peuvent parfois se refermer par eux-même, surtout s’ils sont dans la région postérieure.

                      Si ces espaces sont dûs à une dent plus étroite, ce qui est souvent le cas avec des latérales supérieures, si ces espaces ne se referment pas, ils peuvent être facilement élargis par un dentiste avec du matériau composite. Pour voir des exemples Cependant un espace de 0.5 mm ou moins est facilement éliminé en rapprochant les dents “manuellement” avant de poser une contention fixe qui devrait par la suite maintenir le tout stable. Pour en savoir plus sur la section sur la rétention.

                      Je ne peux parler pour votre praticien ou vous dire pourquoi il prétend que la technique Invisalign ne peut pas faire remonter des dents mais cela devait être planifié dès le début et simulé dans la préparation du cas.

                      Discutez de tout cela avec votre orthodontiste.

                  • Franck dit :

                    Vous êtes merveilleux. Pleins de bon sens et de solutions ! Je regrette fortement de ne pas résider dans votre pays pour être suivi par vous. Mon aventure n’aurait pas pris une mauvaise tournure, j’en suis convaincu.

                    L’idée du composite est très bon à savoir, je n’avais pas penser à cela et je ne savais pas qu’il pouvait tout simplement être réaliser par un dentiste généraliste.

                    A propos de composite. Mon incisive 12 n’est pas aussi ronde que la 22. L’orthodontiste m’a justement parlé de composite. Est-ce que ça n’est pas trop mutilant pour la dent ? On dit que la couleur du composite change dans le temps, dans ce cas est il facilement remplaçable ?

                    • Dr Jules dit :

                      Le composite devrait durer plusieurs années et sa pose ne nécessite pas d’abîmer la dent. Le changement de couleur peut être accéléré chez les fumeurs et les personnes qui consomment beaucoup d’aliments ou boissons avec des pigments pouvant tacher ce matériau (comme le vin rouge par exemple). Une bonne hygiène buccale minimisera le processus de décoloration. Au besoin, le composite peut être remplacé facilement par votre dentiste. À noter que si vous envisagez faire blanchir vos dents (blanchiment dentaire), faites-le AVANT la pose de composite.

                    • Franck dit :

                      Mon nez a changé suite à mon traitement Invisalign
                      Bonjour,

                      Je viens donner un petit retour suite à mon traitement Invisalign et les nouvelles ne sont pas très bonnes.

                      Suite à mon traitement d’orthodontie de 2 ans j’ai commencé à avoir au fil des mois des douleurs sur le bout du nez (partie molle au dessus des narines). A chaque fois que je souris, mange, parle j’ai le bout du nez qui se courbe. Ca me tire et j’ai systématiquement le bout du nez qui rougit et gonfle si je fais une de ces actions (manger, parler, sourire) trop longtemps.

                      Mon praticien ne comprends pas ce qui se passe et m’envoie vers un de ses confrères chirurgien maxillo faciale, non pas pour une opération mais parce qu’il sera plus à même de comprendre ce qui se passe.

                      Ce problème ne serait pas du au fait que mes dents du haut ont beaucoup reculé ? L’espace entre le nez et les dents s’est aplatie au fil du temps, ça ne serait pas à cause de ça ?

                      Savez-vous si il est possible de revenir un peu en arrière dans ce cas ? Ou la chirurgie est-elle une voie obligatoire ? (je suis un adulte de 32 ans, je présentais une classe II de 6mm avec surplomb incisif et supraclusion insicive.)

                    • Dr Jules dit :

                      Je doute que vos dents aient pu être reculées à un point tel avec Invisalign pour avoir un effet sur votre nez. En fait, un recul extrême des dents, peu importe la technique orthodontique utilisée, peut affecter l’angle naso-labial soit l’angle entre le nez et la lèvre supérieur mais cela n’affectera pas la mobilité du bout de votre nez.

                      Je ne peux dire quelle serait la cause de votre problème mais peut-être que votre consultation en chirurgie maxillo-faciale vous éclairera.

  20. Sofia dit :

    Une gouttière pour remonter une dent?
    Bonjour , ca fait maintenant 5 ans que j ai enlever les bagues , javais les dents du haut qui decendaient et qui couvrait les dent du bas maintenant apres avoir enlever les bagues jai les deux dents du devant qui descendent , je suis partie chez mon ortho et il ma dit c parce que je portais pas beaucoup la gouttiére ( il me lavait donner juste en nuit ) maintenant il ma dit de la mettre chaque jours pendant la nuit et de presser vers le haut pour que la dent remonte … Est ce que vous pensez que ca sera suffisant pour quelle remonte ? Pour la gouttiere il va me faire une nouvelle mais avec les memes mesures que lancienne

    • Dr Jules dit :

      Un orthodontiste certifié vous aurait dit et proposé cela? C’est surprenant car cette approche est vouée à l’échec.

      Premièrement, vous n’obtiendrez aucune forme de correction ou déplacement dentaire en exerçant une force intermittente (à temps partiel) sur une dent. C’est un principe de base en orthodontie.
      De plus, vous ne remontrez jamais une dent simplement en la “pressant” avec vos doigts, IMPOSSIBLE!
      Même si vous aviez porté votre gouttière plus longtemps, il y a de fortes chances que cela n’ait pas empêché les dents de bouger.

      Pour en savoir plus sur la section sur la rétention.

      Pour en savoir plus sur le déplacement des dents

  21. Sofia dit :

    Ah 🙁 et a votre avis quesque je devrais faire maintenant ? Je veux vous envoyer une photo de mes dents pour voir ce que je pourais bien faire

    • Dr Jules dit :

      Obtenez une seconde opinion avec un orthodontiste certifié…

      Même avec une photo, si vous avez besoin de corrections, il faudra consulter un orthodontiste.

  22. Sofia dit :

    Ah dacord normalment on fait quoi dans des cas pareils ? Jespere quil me dira pas de remettre les bagues parce que je lai est mise a l age de 12 ans pendant 5 ou 6 ans et j’aimerai bien trouver une solution pour ces deux dents sans etre obliger de les remettre… Genre si c etait une dent du bas ou bien une autre qui n’est pas visible jaurais laisser ca mais puisque ce sont les deux dents les plus visibles ca doit normalment avoir une solution

    • Dr Jules dit :

      Probablement que l’orthodontiste vous proposera de remettre en effet des appareils correcteur fixes (multi-bagues) mais il est aussi peut-être possible d’utiliser des aligneurs transparents type Invisalign.

  23. Sofia dit :

    Ah oui je prefere invisalign. Mercii beaucoup docteuuur 😀

  24. andreanne dit :

    Peut-on corriger seulement 4 dents à l’aide d’un appareil amovible?
    Bonjour,
    j’ai 19 ans et mes incisives supérieurs sont inclinées légèrement vers l’arrière ainsi que mes canines légèrement vers l’avant. J’aimerais savoir s’il est possible de porté un appareil amovibles dans le haut du palet pour régler ce genre de problème ? je n’ai pas envie d’investir des milliers de dollars pour seulement 4 dents et un problème très léger, j’imagine qu’il y a des traitements pour ciblé seulement quelques dents et qui sont moins coûteux que des broches

    • Dr Jules dit :

      Sans avoir vu votre cas, je doute fortement qu’un tel appareil puisse vous procurer les même résultats que des appareils multi-bagues fixes. La seule façon de le savoir et de connaître vos options serait de consulter un orthodontiste qui évaluera le tout cliniquement.

      Sachez toutefois que, même si vous croyez que seulement 4 dents sont affectées par des malpositions, il est possible que plusieurs autres dents doivent être déplacées pour faire la correction de ces 4 dents.

  25. alan dit :

    Extraction d’une latérale, migration des dents et apparition d’une asymétrie inesthétique
    Bonjour,

    J’ai 26 et depuis petit mon incisive supérieure gauche définitive a été arachée à cause d’une infection, mon dentiste me disait que la pousse des dent de sagesse resserrerait tout, et bien non, avec le temps mon insisive centrale gauche s’est donc déplacer vers ce trou laissé par mon incisive latérale manquante. Mon dentiste ne m’a jamais proposer de me traité ortodontiquement pour combler le diastème qui s’était créer car mon occlusion est parfaite malgré ce décalage.

    Néanmoins je trouve cela très inésthétique car mon incisive centrale n’est plus dans l’axe de mon visage et n’est plus du tout aligné avec l’axe central de mes incisives inférieurs et surtout par rapport à mes lèvres, ce qui fait que lorsque je parle au lieu que l’on voit mes deux incisives centrales ainsi que certaines latérales, on ne voit que mon incisive centrale droite qui se retrouve en plein milieu de mon visage et de mon sourire, un peu à la façon du sourire de tom cruise ( qui malgrés le fait que ce soit une célébrité a clairement une asymétrie dentaire par rapport à son visage, qui ne se remarque que lorsque l’on y fait attention et c’est effectivement assez choquant ).

    le diastème etant assez léger environ 1-2 mn, il suffirait simplement de bouger mon incisive centrale gauche pour la rapprocher de la centrale droite, ayant un diasteme du coté de ma canine gauche et du coté de mon incisive centrale droite, bouger mon incisive centrale gauche de seulement 1 ou 2 mn suffirait pour y implanter l’incisive latérale manquante.

    Seulement voila, les deux ortodonthiste que j’ai consulté ne le vois pas de cet œil, et m’ont proposé un traitement avec appareil pendant plus de 12 mois, ce que je trouve completement inadapté car mon occlusion est parfaite, mes incisives supérieur ne butterais pas sur les inférieur en les bougeant car elles sont totalement alignés, si une dent bouge à raison de 1mn par mois et que mon occlusion est parfaite pourquoi me propose t-on un traitement aussi long ? J’en déduis que les fin ne sont que économiques car au vue de ce que je lis ici quelques mois suffirait pour bouger une dent d’une si petite distance et sans obstacle contraignant vu ma bonne occlusion.

    Si vous avez du mal à bien identifier visuelement mon problème je me ferais un plaisir de vous envoyer quelques photos afin que vous puissiez juger vous même et me donner votre avis, si cela vous interesse merci de me communiquez un email.

    Cordialement

    • Dr Jules dit :

      Si votre dentiste avait préservé l’espace, vous n’auriez pas besoin de rouvrir l’espace qui s’est partiellement fermé par la migration de la centrale dans l’espace de la latérale extraite! Il était impossible que la pression des dents de sagesse fassent migrer les autres dents dans l’espace de la latérale, tout simplement impossible, même si vous attendiez 10 ans!

      IL était très prévisible que ce qui vous arrive, l’apparition d’une asymétrie avec vos incisives, se produise. Il est intéressant que vous mentionnez Tom Cruise comme exemple car cet exemple est largement et fréquemment utilisé dans le monde de l’orthodontie pour illustrer un exemple d’asymétrie inesthétique! Il y a aussi le cas de Michael Jordan qui est beaucoup pire car il lui manque une latérale et les autres dents ont complètement migré pour fermer l’espace (exactement comme dans votre cas mais en lus grave!). Vous n’aurez pas de difficulté à trouver des images illustrant son sourire très asymétrique sur Internet.

      Je n’ai aucune difficulté à comprendre ce que vous décrivez car vous avez été aussi clair que si un dentiste me l’expliquait. De plus votre plan de traitement me semble exactement ce qui serait indiqué de faire soit refaire ce qui a été “défait” en replaçant les dents où elles étaient exactement lorsque votre latérale a été extraite. Par la suite il s’agit de faire remplacer cette latérale. Je ne peux commenter cependant sur les raisons pour lesquelles d’autres orthodontiste vous ont proposé des plans de traitement qui semblent complexes mais je vous dis cela sous toutes réserves car il y a peut-être des éléments que je n’ai pas pour avoir une meilleure idée du cas.

      Quelques liens qui peuvent vous intéresser :

      – Cas traités avec des latérales manquantes.
      – Correction d’asymétries antérieures.
      Les lignes médianes.

  26. alan dit :

    Pourriez vous m’indiquer plutôt un email sur lequel je pourrais vous envoyer une photo de mon cas sur laquelle je vous indique approximativement les distances entres les dents ainsi que ma ligne médiane ? Avoir votre avis m’interesse beaucoup car je trouve que un traitement au dela des 12 mois est vraiment dispropotionner par rapport à ce que me dise les spécialistes que j’ai vu . Merci,

    Cordialement

    • Dr Jules dit :

      Même si je vous décrivais la façon dont j’approcherais votre cas, cela ne veut pas dire qu’un autre spécialiste accepterait de le faire de cette façon. Vous devrez donc vous fier aux spécialistes consultés (assurez-vous que ce sont des orthodontistes certifiés) et posez-leru des questions précises.

      Posez des questions à votre orthodontiste

      Lisez cette chronique… et n’hésitez pas à poser des questions à votre orthodontiste.
      Pour en savoir plus sur les lignes médianes et les asymétries en orthodontie.

      • alan dit :

        Rebonjour docteur Jules,

        malocclusion dentaire et correction orthodontique avec une latérale manquante
        Merci de votre réponse, votre avis m’intéresse beaucoup c’est pourquoi j’ai pris en photo ma dentition afin d’avoir votre jugement quand à la durée d’un traitement orthodontique pour ouvrir l’espace pour y implanter l’incisive latérale manquante, je voudrais surtout savoir si à première vue en regardant mon occlusion cela justifie selon vous les plus de 6 mois de traitement que l’on me propose et que je trouve exagéré en voyant certains cas vraiment difficile réglé en moins de 6 mois.

        Voici la première photo présentant mon sourire global, la ligne médiane ainsi que l’espace à ouvrir
        Voici la seconde photo vous présentant ma parfaite occlusion, comme vous le voyez les incisives centrales ont justes à glisser vers la droite et sont en parfaite occlusion avec les dents alignées du bas

        Pourriez vous me dire si à première vue un cas aussi simple avec aucun problème d’occlusion ou d’alignement à faire necessite réellement un traitement aussi long de 6-12mois ? Je vous remercie

        • Dr Jules dit :

          Je ne veux pas vous décevoir mais votre occlusion est loin d’être “parfaite”, encore faudrait-il définir ce qu’est la perfection. Si vous voulez mon opinion à ce sujet, vous pouvez lire cette chronique.

          Les corrections orthodontiques peuvent certainement prendre plus de 6 mois dépendamment quels sont les objectifs de traitement visés. Si vous voulez changer l’inclinaison des dents antérieures pour la normaliser, améliorer la ligne médiane et ouvrir un espace pour remplacer une latérale manquante, ceci est loin d’être simple et je crois qu’il faudra au moins 18 mois… mais demandez à votre orthodontiste ce qu’il en pense.

  27. Maxence dit :

    Bonjour docteur,

    J’ai 19 ans, on m’a diagnostiqué au debut de mon traitement une malocclusion de classe III (la mâchoire mandibulaire est légèrement trop avancée entrainant des contacts insatisfaisants entre les dents).
    Après un recours à la chirurgie orthognatique premièrement énoncé puis mis de côté, un traitement de compromis comme vous les appelez a été entrepris avec la pose d’un quad helix il y a de ça 10 mois pour “tricher” avec mes dents et retablir des contacts satisfaisants.
    Ce debut debut de traitement avec la mise en place de cales m’empechant de fermer completement mes mâchoires est assez laborieux car a ce jour il n’y a qu’un côté ou les objectifs ont été atteints, l’autre où la cale a plus de mal a tenir est a la traine, cela est contrariant car un alignement m’attend après cette étape et la pose d’un appareil d’alignement se voit toujours plus éloignée.

    Alors voici mes interrogations docteur, en dépit d’une malocclusion qui ne se révèle pas sévère, ne pourrais-je pas demander quand meme une intervention chirurgicale (a moitié motivée par des raisons fonctionnelles mais aussi je le reconnais esthétiques) ? Mon praticien a-t-il formellement le droit de s’ y opposer ?
    Est-ce que cette correction artificielle du rapport entre mes dents via l’expansion palatine empêcherait une intervention chirurgicale ultérieure qui remettrait en cause le resultat obtenu avec le quad helix ?
    Je voulais savoir si la croissance etait definitivement terminée (notamment de la mandibule) ou non, si des corrections esthétiques (du point de vue de mon visage, harmonie, pomette etc..) seraient observables après la fin de mon traitement.
    Enfin concernant l’alignement, du fait de mon passé parondontale, mon incisive centrale (la 11) est descendue, est-il aisé de la remonter ? Le dispositif Invisalign le permet-il aussi ?

    En vous remerciant par avance.

    • Dr Jules dit :

      Vous pouvez toujours demander une chirurgie orthognathique mais cela changera complétement le plan de traitement. En faisant un compromis ou des compensations dento-alvéolaires (camouflage orthodontique), votre orthodontiste a déplacé les dents dans une certaine direction pour tenter de les faire arriver convenablement ensemble à l’avant (éliminer la relation classe 3) mais si une chirurgie est envisagée, ces compensations devront être “défaites” pour “décompenser” le tout et augmenter l’écart entre vos incisives supérieures et inférieure afin d’empirer la relation classe 3 pour justifier une chirurgie car on ne fait pas une chirurgie pour 1-2 mm de décalage entre les dents ou les mâchoires normalement.

      Vous verrez des exemples illustrés de cette compensation et décompensation dans la section sur le camouflage orthodontique.
      Vtre orthodontiste peut jtrs refuser une intervention s’il croit que ce n’est pas indiqué ou que cela n’a pas de sens.

      Si la largeur des mâchoires est inadéquate et qu’ne chirurgie est envisagée, l’élargissement peut être complété en chirurgie mais cette procédure est l’une des moins stable qu’il y ait en chirurgie orthognathique.

      A 19 ans, la coissance doit achever mais la meileure façon de le vérifier vraiment est la prise de radiographies céphalométiques à une année d’interval pour comparer les changements dans la dimensions des os et mâchoires. ,il y a des changements après votre traitement, cela dépendrait de la quantité de croissance résiduelle.

      Le pronostic de votre centrale #11 dépend du problème parodontal qui l’afecte. Elle peut probablement ê^tre remontée mais votre orthodontiste devra évaluer le tout avec un parodontiste ou votre dentiste généraliste au besoin pour s’assurer de la qualité du parodonte.

      Avec tout ce que vous avez décrit, je ne crois pas que la technique Invisalign soit idéale pour un tel cas… même si vous trouveriez probablement des praticiens qui prétendraient le contraire!

  28. Bonjour Docteur,

    j’ai 36 ans, et j’ai perdu il y a 3 ans suite à un 3ème accouchement une dent de lait (coté gauche, en bas juste avant la canine) qui a gardé sa place malgré les 4 dents normales du bas, j’ai mis une dent provisoire collée entre dents que je recollé à raison de 2 fois par an par appréhension à l’orthodontie pour le gêne et l’esthétique vu mon métier dans l’enseignement.

    dans 3 semaines, je mettrai l’appareillage en bas pour combler l’espace de cette provisoire. est ce que cet espace de 4mm va se fermer rapidement ? combien de temps approx ? est ce que cela va me géner pour parler ? sachant que j’ai déjà du mal à parler correctement maintenant depuis que j’ai mis hier, l’appareillage en haut (recommandation de mon médecin);

    merci pour votre support

  29. Maxence dit :

    Testostérone, musculation et effets sur les mâchoires
    Bonjour,

    J’ai 19 ans et je vais avoir un appareil dentaire multi bagues classique couplè avec un quad helix pour corriger les relations dues a une occlusion de classe 3.
    J’ai cru comprendre que la testostérone influe directement sur le développement de la mâchoire, et le fait que je suive actuellement un programme proteiné pour la musculation peut il jouer sur la développement de ma mâchoire ? L appareil dentaire aide-t-il a cela ?

    Bien cordialement.

    • Dr Jules dit :

      Une génioplastie pour reculer le menton de Ma DaltonJe ne suis pas un expert dans le domaine de la testostérone mais à ma connaissance cette hormone n’influence pas spécifiquement le développement des mâchoires plus que celui d’autres os. Il existe des caractéristiques sexuelles secondaires qui sont plus exprimées chez les hommes que chez les femmes concernant la mandibule comme le fait que le menton soit plus fort ou proéminent mais je n’ai jamais entendu parler que prendre de la testostérone supplémentaire ait un effet plus grand sur les mâchoires.

      Vous vous imaginez la gueule qu’auraient les vrais dopés du sport s’il la testostérone affectait leur mandibule autant que leurs biceps! Les Daltons n’auraient qu’à bien se tenir 🙂

      Un régime protéiné n’aura pas d’effets secondaires non plus sur les mâchoires si ce n’est que vous procurer une alimentation normale vous permettant d’avoir des tissus sains (dents, gencives, etc.), ce qui ne peut qu’être positif!

  30. DRIDI dit :

    Bonjour DR Jules

    J e suis entrain de faire des essais pour étudier le frottement dans un appareil orthodontique. J’ai un échantillon qui contient 4 brackets je veux visualiser l’effet de frottement dans le cas ou on a un défaut ( je veux mettre les deux à l’extrémité dans un même niveau et les deux autres dans un autre niveau comme ci j’ai deux dents décalée vers le haut) le problème c’est que je n’ai aucun idée sur l(ordre de grandeur des défauts c’est à dire le décalage en mm combien peut être.
    Merci pour votre patience et merci de me répondre.

  31. DRIDI dit :

    Bonjour

    Je vous remercie vivement pour vos aides précieuses

    Merci

  32. DRIDI dit :

    Bonjour

    Je veux savoir svp pourquoi on utilise des arcs rondes en début du traitement et des arcs rectangulaires vers la fin ? merci

  33. DRIDI dit :

    Bonjour Dr Jules

    Pouvez vous me dire quel est le diamètre adéquat à choisir si je veux changer le fil orthodontique du rectangulaire (0.019*0.025) en rond. Merci bien de me répondre

    • Dr Jules dit :

      C’est une question très vague car il n’y a pas de séquence de fils précis à suivre qui s’applique à tous les cas.
      – Cela dépend aussi de l’alliage du fil que vous utiliserez. Un fil rond .018 ou .020 en CuNiTi peut peut-être facilement être inséré dans les brackets tandis qu’un fil en stainless très rigide (comme les alliages Wilcox d’Australie) de .016 peut être difficile à insérer (je prends pour acquis que le diamètre de vos boîtiers est de .022 si vous y aviez inséré du .019x.025 – si c’est une ouverture de .020, ce sera encore plus “serré”).

      – Cela dépend aussi de la raison pour laquelle vous désirez “rétrograder” de fil, etc…
      – Sous toutes réserves et selon l’objectif visé, on tente de mettre le fil le plus gros possible pour exprimer au maximum la “prescription” intrinsèque programmée dans les brackets. Dans le cas d,un fil rond, cela ne contribuera qu’à aider à corriger les rotations et l’inclination axiale sans avoir d’effet sur le “torque”.

  34. Lisou dit :

    Absence de latérales supérieures; est-il obligatoire d’envisager des implants après un traitement d’orthodontie?
    Bonjour, Je suis également dans le même cas que le cas n°2 j’ai donc une anodontie qui je pense est héréditaire. Mes dents de devant sont de plus assez avancé ce qui accentue ce problème (de profil notamment). J’ai 19 ans et j’ai déjà été voir un orthodontiste qui voulait justement pousser mes dents vers l’arrière (d’après ce que je me souviens car c’était il y a quelques années), puis me mettre des implants à la fin du traitement (après une chirurgie maxillo-faciale). Je souhaite savoir si il est obligatoire de poser des implants? Est ce le patient qui a le choix entre “rapprocher les dents pour combler les espaces” ou bien “poussez les dents afin d’obtenir des espaces assez larges pour la pose d’implants”?? Il est clair que la pose d’implants est très onéreuse et j’ai peur d’y être obligée et de ne pas pouvoir le payer… Sinon est-il possible de garder les dents “esthétiques” que nous pose le chirurgien dentiste pendant le traitement jusqu’à ce qu”on ait les moyens de se payer de vrais implants?
    Merci à vous de l’attention que vous porterez à mon message!

    • Dr Jules dit :

      Le patient devrait toujours voir son mot à dire dans la planification d’un traitement d’orthodontie car, un des buts du traitement est de tenter de répondre à ses attentes.
      Par contre, il est parfois vraiment plus réaliste d’envisager une approche plutôt que l’autre (ouvrir vs fermer l’espace) lorsqu’il s’agit de dents manquantes et l’orthodontiste devrait bien expliquer au patient ou ses parents les avantages et désavantages de chaque approche. Dans d’autres cas, il peut être pratiquement impossible ou irréaliste d’envisager une des options comme par exemple ouvrir des espaces en présence de chevauchement déjà important et lorsque les canines sont déjà placées contre les centrales.

      Il est aussi vrai que le remplacement de dents par des couronnes sur implants dentaires est une solution plus onéreuse même si elle est considérée comme la meilleure très souvent. Il est possible de faire poser des ponts papillons qui sont moins “invasifs” que des ponts traditionnels (“bridge” dentaire) en attendant de pouvoir faire poser des implants plus coûteux. C’est habituellement ce qui est fait pour les adolescents car on doit attendre la fin de la croissance avant de poser des implants.

      • Lisou dit :

        Refuse-t-on souvent de faire un traitement d’orthodontie lingual?
        Je vous remercie pour votre réponse qui est très précise et qui répond bien à ma question :).
        J’ai une autre question, je sais que chaque cas est différent et que pour bien répondre à mes questions, je dois prendre un rendez-vous (ce que j’ai bien l’intention de faire) mais je voulais savoir si la pose d’un traitement lingual est souvent refusée? J’ai vu sur certains forums que certains praticiens refusent de la poser dans certains cas: avez vous plus de précisions? Dans un cas similaire au mien, et donc au cas n2 (avec manque de dents et dents avancés sur la machoire supérieure et dents droites en bas) + chirurgie probablement, pensez vous que le lingual risque d’être refusé? Je ne comprend pas trop dans quels cas pourrait-on refuser le lingual qui est tout de même très similaire à un traitement visible…(au niveau des attaches tout du moins).
        Autre petite question: est-on obligé de mettre un appareil également sur la machoire du bas si les dents sont très bien alignées? (Je suppose que oui mais peut-être dans certains cas peut-on éviter cela?)

        Je vous remercie (et je m’excuse pour ce gros pavé)
        Bonne journée à vous (et encore merci pour tout vos conseils et réponses, rares sont les professionnels qui sont autant disponibles que vous)

        • Dr Jules dit :

          Premièrement, il faut réaliser que ce ne sont pas tous les orthodontiste qui offrent de traiter des cas avec une technique linguale. En fait, c’est une très petite minorité d’orthodontiste qui utilisent cette technique. Je dirais que la raison principale est que cette technique n’est pas facile à maîtriser et ne permet pas de traiter des cas complexes.

          Les attaches linguales semblent similaires aux attaches labiales (du côté opposé de la dent) mais le diamètre d’une arcade est beaucoup plus petit à l’intérieur de l’arcade dentaire qu’à l’extérieur ce qui fait que la distance entre les boîtiers (distance inter-bracket) au lingual est plus petite et le fil (arc) plus court et moins flexible. C’est plus difficile de faire de plis pour modifier le fil pour corriger les dents. IL est plus difficile d’utiliser un fil rectangulaire pour faire une correction dans un certain axe des dents, etc. Bref, il n’y a rien de facile avec du lingual et cela décourage plusieurs praticien d’apprendre une telle technique.

          Un cas chirurgical n’est pas un cas “simple” et la technique linguale n’est certainement pas idéale. Seulement un praticien ayant une très grande expérience et expertise avec une telle technique oserait tenter une telle correction avec du “lingual”… et encore!

          Si vous faites des corrections à une arcade au complet, cela affectera la relation avec l’autre arcade alors elle doit habituellement être corrigée elle aussi. Par contre, si par exemple vous faites corriger seulement les incisives supérieures, il peut être possible d’envisager un traitement de compromis à une seule arcade.
          Pour en savoir plus sur les traitements de compromis en orthodontie.

  35. Mylene dit :

    Des cales peuvent-ils causer des migraines?
    Bonjour

    Peut il y avoir une corrélation entre la pose de cales derrière les incisives et des migraines. On a posé à mon fils, le 6 mars dernier, des cales sur les incisives du haut et depuis il a eu 3 migraines. Sachant qu il en a déjà fait quelques unes dans le passé. Dans l attente de lire votre précieux commentaire.

    • Dr Jules dit :

      Je douterais que les cales ou attaches similaires causent des migraines. On a cependant vu des migraines et maux de tête diminuer après la pose de tels auxiliaires en bouche. Parfois le fait d’empêcher les dents de se toucher (disclusion) permet de soulager certains symptômes.

  36. Alfred dit :

    Bonjour,

    J’ai 20 ans et j’ai eu un appareil dentaire pendant 2,5 ans pendant mon adolescence et tout s’est très bien passé, tout a été corrigé. Sauf qu’au dernier rendez-vous mon orthodontiste ne m’a fait aucune mention d’un éventuel problème lié à la pousse des dents de sagesse, sachant que mon traitement était principalement dû à un manque de place (on m’a retiré 4 prémolaires).

    Voilà, j’étais insouciant et à terme ces fameuses dents de sagesse ont poussé et globalement mes mâchoires supérieures et inférieures se sont agrandies. Par manque de place, ces dents ont très mal poussé et après l’extraction de ces 4 dents de sagesse je me retrouve avec des mâchoires quand même peu déformées (heureusement, aucun chevauchement des incisives) mais très dilatées.
    Le problème c’est que je n’ai plus de position pour mâcher.
    En effet, ma mâchoire supérieure et beaucoup plus grande que ma mâchoire inférieure, donc je ne peux pas mâcher en ayant des molaires symétriquement qui s’emboîtent. Je ne peux mâcher que d’un côté ou de l’autre.
    Au repos notamment, mes mâchoires “flottent”, elles ne se touchent pas, car la position “croquée” me paraît inconfortable. Le problème s’intensifie notamment au moment de dormir.

    Je me demandais s’il y avait un traitement orthodontique possible et si j’allais retourner aux bagues. Ce qui ne me dérange en fait pas du tout esthétiquement car je suis encore jeune et je me fiche un peu de ce que peuvent bien penser les autres si c’est pour la bonne cause ! 🙂

    Je vous remercie de l’attention que vous auriez porté à mon commentaire et à tous les autres, ce qui est vraiment louable de votre part.

    • Dr Jules dit :

      Les dent de sagesse ne sont pas la cause de votre problème. Pour en savoir plus sur les dents de sagesse et leur influence sur la dentition et l’occlusion.

      Il y a certainement orthodontique possible pour votre condition, Consultez un spécialiste certifié en orthodontie (orthodontiste) pour en savoir plus sur votre cas (diagnostic, malocclusion, etc.) et quelles possibilités de traitement existent (traitement idéal, alternatives et compromis, appareils, durée et coût du traitement, etc.).

  37. Celine dit :

    Traitement d’un cas adulte complexe avec Dentosmile?
    Bonjour Dr,
    J’ai 37 ans, et j’ai une supraclusion au niveau de mes dents supérieures.
    je veux entamer un traitement orthodontique mais j’ai un bridge 14,15,16 et une couronne 10.
    Est il possible de redresser mes dents dans mon cas avec un bon résultat ?
    Mon dentiste me propose du dentosmile mais j’ai bien peur que ça n’agisse pas sur la supraclusion.
    Merci pour votre attention et votre retour.

    • Dr Jules dit :

      Dentosmile est un système d’aligneurs transparents similaires à Invisalign et ClearCorrect mais je ne suis pas familier avec la qualité, réputation et perfromance de ce produit. Les leaders mondiaux dans ce domaine sont définitivement Invisalign suivi de ClearCorrect qui ont la plus grande expertise de toutes les compagnies offrant des aligneurs invisibles.

      Ces techniques ne permettent pas de traiter tous les types de cas (malgré ce que prétendent les compagnies qui les vendent) et votre cas semble assez complexe. Chose certaine, un pont dentaire ne pourra être déplacé en orthodontie peu importe la technique utilisée. La couronne n’est pas une contre-indication cependant.

      Un dentiste généraliste vous offre un traitement qui semble complexe avec la technique Dentosmile?
      Pourquoi ne pas consulter un spécialiste certifié en orthodontie (orthodontiste) pour en savoir plus sur votre cas (diagnostic, malocclusion, etc.) et quelles possibilités de traitement existent (traitement idéal, alternatives et compromis, appareils, durée et coût du traitement, etc.). Vous aurez alors l’heure juste…

      Un orthodontiste a des qualifications différentes de celles d'un dentiste. An orthodontist has different training and qualifications than a dentist.Pour comprendre la différence entre un spécialiste certifié en orthodontie (orthodontiste) et un dentiste généraliste.

  38. Georges lionel dit :

    Bjr
    Je voudrais savoir lors des finitions si la présence de cales est préjudiciable pour l’empreinte pour la gouttière
    Merci de votre reponse

    • Dr Jules dit :

      Pose de cales sur les dents en orthodontie

      Les cales, aussi appelés “talons” ou “blocs de disclusion” sont normalement utilisés pendant une partie seulement du traitement pour dégager l’occlusion. Il est certain que s’ils sont en bouche lors de la prise d’empreintes pour faire fabriquer une gouttière cela affectera la forme même de la gouttière qui devra avoir une zone pour libérer les cales et éviter qu’ils restent pris dans la gouttière. Il est préférable d’enlever les cales avant la fin du traitement et je ne vois pas l’avantage de les garder après l’enlèvement des appareils correcteurs.

      Vous pourrez voir des exemples de cales dans la section sur la mécanique orthodontique.

      tag #talon #bloc #cale

  39. Naïna dit :

    La présence d’implants dentaires empêche-t-elle de déplacer les autres dents?
    Bonjour,
    Je viens chercher quelques informations pour préparer mon premier rendez vous (en tant qu’adulte) avec un orthodontiste. J’ai déjà porté un appareil il y a plus de 10 ans maintenant. Tout allait bien par la suite.
    Malheureusement j’ai eu quelques mésaventures dentaires, 2 implants sur la 24 et la 25, un léger chevauchement des dents avant basses et un net basculement vers l’horizontale des dents avant hautes.
    Du coup je vais voir un orthodontiste mais je crains que la présence des implants ne l’empêche de faire bouger mes dents avant hautes vers l’intérieur puisque les implants sont beaucoup plus rigides que les dents naturelles…
    Pourra-t-il quelquechose pour moi ?
    Merci des réponses que vous nous donnez.

    • Dr Jules dit :

      Le fait que vous ayez des implants dentaires n’empêche aucunement de déplacer les autres dents en orthodontie. Cependant, selon les mouvements à faire, l’orthodontiste peut devoir modifier le plan de traitement idéal si les implants empêchent de déplacer d’autres dents dans leur direction.

      Pour en savoir plus sur les implants dentaires.

  40. Laureen dit :

    Une dent ne suit plus les aligneurs Invisalign
    Invisalign tracking off , inadequate aligner fit. Mauvais ajsutement des coquilles Invisalign sur une dent. Bonjour,

    J’ai 27 ans, je suis actuellement un traitement Invisalign (gouttière 12 / 17)

    Le problème que je voulais corriger principalement était mes incisives centrales supérieures qui étaient plus longues d’environ 2mm que les autres dents et en avant, ainsi que le chevauchement sur mes dents inférieurs les cachant partiellement comme les dents de lapin.
    A la 12ème gouttière, mes incisives ne sont pas remontées comme le cleancheck l’indiquait, ce qui crée un espace vide dans ma gouttière au niveau de mes deux incisives latérales supérieures.

    Mon orthodontiste me dit que c’est normal et me réinvite à chaque fois à mâchouiller les chewies.
    Je précise que mes gouttières comportant des petits “bourrelets” au dos des dents du hauts afin que celles du bas appuient dessus pour les faire remonter.

    Je vois la fin du traitement arriver et je me demande si Invisalign est un traitement efficace pour remonter mes incisives.

    Qu’en pensez-vous ?

    • Dr Jules dit :

      NON, ce n’est pas normal qu’une dent soit plus haute dans la coquille ou l’aligneur. Pour atteindre la position finale simulée par le Clincheck d’Invisalign, il faut que la dent suive la position de la coquille exactement, c’est aussi simple que cela! Révisez le Clincheck avec votre praticien et demandez-lui de vous montrer à quel moment la latérale ne suit plus la coquille et qu’un espace apparait. Si ça devait être normal, vous le verriez sur la simulation Clincheck! 🙂

      Invisalign appelle ce problème un mauvais “tracking”.

      Des chewies ne feront pas remonter la coquille sur la dent ou descendre la dent dans la coquille.

      Les options sont soit de garder la latérale dans sa position trop haute ou soit faire refaire des aligneurs Invisalign pour reprogrammer le mouvement de cette dent et la corriger.

      • Laureen dit :

        Merci pour cette réponse rapide ! 🙂 🙂 🙂

        Ce sont mes incisives centrales qui auraient dû remonter, les latérales ne bougent pas sur le Cleancheck.

        Les centrales ne sont tout simplement pas remontées dès le début de cette correction et ça fait maintenant un moment que j’ai un vide dans la gouttière du haut.
        A vrai dire, je ne vois pas comment une dent pourrait remonter avec un traitement Invisalign, la gouttière n’appuie pas suffisamment sur la dent pour agir dessus, comment ça fonctionne ?

        D’après votre expérience, Invisalign est-il efficace pour remonter des dents de cette manière ?
        Qu’est-ce qui a mal été fait d’après vous, pourquoi mes centrales ne remontent pas comme sur le Cleancheck ?

        • Dr Jules dit :

          Peu importe les mouvements de dents planifiés, si les mouvements ne suivent pas ce qui est programmé dans le Clincheck, il y a un problème dans l’exécution.
          Oui, il est possible de “remonter” des dents avec des aligneurs transparents comme Invisalign ou ClearCorrect. Pour voir des exemples Invisalign ou ClearCorrect ou vous pouvez voir des dents “remontées” pendant le traitement. Ce n’est pas la façon la plus facile mais c’est possible dans une certaine mesure avec des aligneurs transparents.

    • Math dit :

      Bonjour,
      Je suis aussi en traitement dentosmille, je suis à 11/15 et jai le meme probleme, apres 5 mois j’imagine que vous avez finit votre traitement, quelle solution à opté votre praticien pour coriger le probleme ?
      Merci d’avance de votre réponse

  41. Ju dit :

    Racines abimées suite à l’orthodontie; dois-je faire extraire mes dents?

    Bonjour.
    Mon expérience de l’orthodontie sur de nombreuses années à été malheureusement un échec,
    Un peu long à expliquer en détail.
    Ma question est la suivante:
    comment procède t on lorsque les racines des dents sont trop abîmé . Que la distance qu elle devrait effectuer pour retrouver une position normale est beaucoup trop grande.
    Peu t on dans ce cas extrêmes se faire arracher les dents pour les remplacer par des implants ?
    si cela concerne la majorité des dents, mieux vaut t il essayer de garder celle qui orait leur place ou tous remplacer par deux prothèse sur implant ?
    Quel genre d établissement serait il le plus spécialisés à qui je pourrais m adresser pour répondre à ce genre de cas un peu dramatique ?
    Merci

    • Dr Jules dit :

      Ai par racine trop abimée vous référez à de la résorption radiculaire, il est quand même possible d’envisager de l’orthodontie. Pour en savoir plus sur la résorption radiculaire.

      Vous êtes toujours mieux de tenter de garder vos dents si vous le pouvez. Les implants dentaires peuvent sembler une solution attrayante mais ils ne sont pas sans problèmes. Pour en savoir plus sur les implants dentaires.

      Un orthodontiste a des qualifications différentes de celles d'un dentiste. An orthodontist has different training and qualifications than a dentist.Consultez un spécialiste certifié en orthodontie (orthodontiste) pour en savoir plus sur votre cas (diagnostic, malocclusion, etc.) et quelles possibilités de traitement existent (traitement idéal, alternatives et compromis, pronostic, appareils, durée et coût du traitement, etc.).

  42. Popescu dit :

    La croissance corrigera-t-elle un maxillaire trop étroit?

    Bonsoir
    Mon fils de 7.5 ans a apparemment besoin d’un appareil car les dents d’en haut couvrent complétement celles d’en bas. Langues trop courte, le développement du palais ne s’est pas bien fait, etc. On a fait un bilan. Et on a vu deux orthodontistes pour deux devis. Il y a un qui a dit il faut mettre tous de suite l’appareil pour élargir les maxillaires l’autre qui a dit qu’avant 9 ans il n’intervient pas chez les enfants car cela peut se régler seul.
    On ne sais plus qui croire et quoi faire.
    Je vous en remercie par avance de votre conseille. On est un peu perdus.
    Cornelia

    • Dr Jules dit :

      Il n’y a aucune controverse en orthodontie sur le fait que si un jeune patient a un problème de largeur des mâchoires (déséquilibre squelettique), cela ne se corrigera jamais tout seul avec la croissance. IMPOSSIBLE! L’orthodontiste qui vous a dit d’attendre en espérant qu’un maxillaire étroit s’auto-corrige est déconnecté de la littérature orthodontique contemporaine. En vait, je doute vraiment que ce soit un spécialiste certifié en orthodontie (orthodontiste) qui ait pu vous dire une telle chose… Vous savez donc maintenant à qui vous fier!

      ➡ Pour en savoir plus sur la croissance des mâchoires et l’effet sur la disponibilité de l’espace dans les arcades dentaires.
      ➡ Pour en savoir plus sur l’expansion palatine (expansion maxillaire rapide) en orthodontie.

  43. Popescu dit :

    Bonsoir et merci beaucoup. C’est décidé on commence le traitement.

    cdt

  44. Tolga dit :

    L’extraction d’une incisive va-t-elle changer mon profil?

    Bonsoir, je me fais arracher une incisive inférieur la semaine prochaine pour corriger un classe 3, mais j’ai peur sur l’esthétique du visage, mon médecin m’a dit que cela aller reculer un peu ma lèvre du bas, mais le recul est-il grand ou est-il vraiment faible ? Cela change t’il beaucoup l’aspect esthétique du visage ?

    • Dr Jules dit :

      Ce serait à votre orthodontiste de répondre à cette question car lui seul sait quel mécanique orthodontique il utilise pour faire les mouvements planifiés. Par contre, il est peu probable que l’extraction d’une seule incisive ait un impact significatif sur le profil et esthétique du visage.

      • Tolga dit :

        Merci pour votre réponse, une autre question, enfaite si je n’arrache pas ma dent, j’ai mes dents qui sont en bout à bout donc elle se touche, mais au fil des années cela peut-il animée les dents ? Le faite qu’elles se touchent cela peut-il abîmer les dents ? D’où l’extraction d’une incisive mais j’ai peur que cela me recule la lèvre du bas vraiment beaucoup et que cela deviens catastrophique.
        Merci de vos réponses.

        • Dr Jules dit :

          Les dents ne devraient pas se toucher en relation “bout-à-bout” normalement sauf lorsqu’on les avance pour découper ou inciser les aliments. Des dents qui mordent dans une telle relation seront plus susceptibles à l’usure avec le temps (pour voir des exemples d’usure dentaire).

          L’extraction d’une incisive peut permettre de reculer légèrement les dents antérieures inférieures et créer un léger surplomb horizontal et vertical (overbite et overjet entre les incisives des deux arcades éliminant ainsi cette relation non idéale de “bout-à-bout”. Je ne saurais dire si cela s’appliquerait à votre cas.

          Pour voir un exemple de cas traité avec l’extraction d’une incisive inférieure.
          L’extraction d’une seule incisive ne peut changer significativement le profil et l’esthétique du visage.

          ➡ Pour en savoir plus sur l’occlusion et la dentition normales.

          • Tolga dit :

            Cela ne changes pas l’esthétique du visage mais j’ai un long menton mais si j’arrache l’incisive inférieur et que la lèvre du bas recule cela ne vas pas m’allonger le menton et le montrer encore plus long ?

            • Dr Jules dit :

              La lèvre inférieure ne reculera pas significativement si les incisives supérieures ne reculent pas et. sous toutes réserves car je ne connais pas tous les détails de votre cas, il est peu probable qu’il soit possible de reculer significativement les incisives supérieures en extrayant seulement une incisive inférieure chevauchée.

Laisser un commentaire

*

*

*

Les champs suivis d’un astérisque* sont obligatoires.