Malocclusion et posture

Merci de voter pour cet article

1 Étoile2 Étoiles3 Étoiles4 Étoiles5 Étoiles (26 votes, moyenne: 4.27 sur 5)

Loading...

Une malocclusion peut-elle influencer la posture?

 

Existe-t-il une relation entre l’occlusion et les problèmes de posture?

Nous rencontrons fréquemment des personnes ayant d’importantes malocclusions et présentant aussi divers symptômes comme des problèmes aux articulations temporo-mandibulaires (ATM), une ouverture limitée de la bouche, des douleurs au cou, aux épaules, des maux de dos, une posture anormale, etc.

Nous avons aussi vu plusieurs personnes voir leur condition s’améliorer (à différents degrés) suite au port d’une plaque articulaireou d’un traitement d’orthodontie.Bien que les cas que nous ayons traités puissent être qualifiés d’anecdotiques, car ils n’ont pas fait l’objet d’une étude contrôlée, nous avons rencontré assez de gens ayant bénéficié de telles thérapies que cela ne puisse être attribuable uniquement au hasard.Il est plus connu et accepté que l’occlusion influence directement la fonction des mâchoireset par conséquent les ATMs. Cependant, il est difficile d’établir, hors de tout doute, qu’il existe une relation directe entre la malocclusion et plusieurs autres symptômes.Mais qu’en est-il de la posture générale d’une personne? Une malocclusion importante peut-elle avoir une influence jusque dans la conlonne vertébrale au point de causer des déformations de la colonne (scoliose)?

Occlusion croisée déviation mandibulaire

Exemple d’occlusion croisée avec déviation mandibulaire.

Il y a plusieurs causes connues pour certains types de scolioses (pathologies, malformation congénitale, dystrophie musculaire, traumatisme, infection, etc.) mais il existe des scolioses d’origines inconnues affectant surtout les adolescents (scoliose idiopathique adolescente ou SIA).

Quelques faits sur les SIA :

  • elles affectent surtout les filles;
  • elles affectent ± 4% de la population;
  • l’âge critique de progression est entre 12 et 16 ans;
  • leur origine est multifactorielle.

Plusieurs études scientifiques ont tenté d’établir un lien entre l’occlusion et les problèmes de scoliose. Les études sur les humains sont surtout des études transversales d’observations; l’occlusion de patients avec une scoliose est évaluée pour voir si certaines relations peuvent être établies avec la présence d’une malocclusion. Voici les observations de quelques unes de ces études :

1991, Pecina et coll., Yougoslavie
Ils ont constaté que les enfants scoliotiques de 7 à 17 ans ont :

  • 2 fois plus d’encombrements dentaires (manque d’espace);
  • 2 fois plus de protrusions mandibulaires;
  • 2 fois plus d’occlusions fermées (surplomb vertical des dents antérieures excessif);
  • 10 fois plus d’agénésie dentaire (absence congénitale de certaines dents).

Ils conclurent que tous les enfants avec une scoliose importante devraient consulter un orthodontiste et que ceux avec une malocclusion héréditaire devraient consulter un orthopédiste.

2006, Ben-Bassat et coll.
Chez 96 adolescents scoliotiques comparés à 750 personnes normales on a remarqué :

  • une variation dans la position des molaires droites et gauches;
  • plus de déviations des lignes médianes des dents (alignement);
  • plus d’occlusions croisées.

D’autres études ayant évalué des enfants scoliotiques ont observé qu’une proportion de 37%  avait des occlusions croisées (Korbacher, 2004).

Huggare (1991), constata que 55% de 22 jeunes adultes traités pour scoliose présentaient aussi une occlusion croisée, comparativement à 18% pour les contrôles.

Des critiques ont cependant mentionné que plusieurs des études sur ce sujet sont incomplètes et ne permettent pas de  tirer des conclusions définitives.

L’étude idéale consisterait à créer une malocclusion et voir ce qui se produirait au niveau de la colonne vertébrale! Évidemment, il ne serait pas logique tenter une telle expérience chez l’humain simplement pour voir si une scoliose se développerait! Cependant une telle étude a été effectuée avec des animaux et les conclusions sont très intéressantes.

Une malocclusion fut créée chez des rats en ajoutant de l’acrylique sur des molaires de façon à créer un inconfort obligeant l’animal à déplacer la mandibule vers le côté. (D’attillio et coll. 2005)

Les 30 rats de l’étude ont tous développé une scoliose importanteaprès une semaine. Lorsque de l’acrylique a été ajouté sur une dent du côté opposé pour équilibrer l’occlusion, 83% des animaux testés retournèrent à la normale et virent leur scoliose disparaître. Les chercheurs conclurent que l’alignement de la colonne vertébrale des rats était influencée par l’occlusion.

(A) L’étude de D’Attillio a créé une malocclusion en ajoutant de l’acrylique sur la molaire d’un rat (*). (B) Après une semaine, tous les rats avaient développé une déviation importante (flèche) de la mandibule (occlusion croisée). (C) Un sujet avant l’expérience; la colonne du rat était relativement droite. (D) Avec la malocclusion, l’animal a développé une déviation importante de la colonne (scoliose) qui a disparu lorsque l’occlusion normale fut rétablie (D).

Les conclusions de cette étude pilote ne peuvent s’appliquer automatiquement aux humains mais elles laissent croire qu’il puisse y avoir une relation anatomique et fonctionnelle entre l’appareil masticatoire et la colonne vertébrale.

Une relation entre la partie cervicale de la colonne vertébrale et l’appareil masticatoirea été établie par plusieurs auteurs. Par exemple, certains chercheurs ont démontré :

  • une corrélation entre la longueur de la mandibule et la sévérité d’une lordose cervicale (courbure exagérée) chez des patientes ayant des dérangements internes des ATM. (Festa et coll., 2003);
  • que l’utilisation d’une plaque articulaire stabilisante causait une extension de la tête sur la colonne cervicale et une diminution significative de la lordose chez des patients ayant des spasmes musculaires dans la région du cou. (Moya et coll., 1994);
  • la courbure de la colonne thoracique augmente avec la présence d’une prognathie faciale et une longueur accentuée de la mandibule. Ceci suggère que cette courbure de la colonne agit comme mécanisme compensatoire afin de maintenir l’équilibre du corps. (Hellsing et coll. 1987);

Il est donc permis de croire que ces composantes sont reliées et s’influencent d’une certaine façon. D’autres études chez les humains seront nécessaires pour approfondir nos connaissances et la relation entre l’occlusion, les aspects fonctionnels de la posture corporelle et la courbure de la colonne vertébrale.

Posture et malocclusion dentaire

Une réaction en chaine dans tout le corps!

  • Une position chronique de la tête vers l’avant résulte en une augmentation de la charge sur la colonne vertébrale et ses tissus.
  • La tête pèse environ 4 Kg et la pression qu’elle exerce sur la colonne lorsqu’elle est bien centrée au dessus des épaules est supportée adéquatement par la colonne (posture normale).
  • Cependant, pour chaque déplacement de la tête de 2.5 cm vers l’avant, une pression additionnelle de 4 Kg est exercée, de sorte qu’une position plus avancée de 7,5 cm (3 pouces) exercera 12 Kg (30 lbs) de charge additionnelle sur la colonne.
  • Une inclinaison verticale de la mandibule produira une déviation de la colonne et conséquemment une déviation du bassin ainsi qu’une rotation qui peut occasionner des symptômes dans la région lombaire ( bas du dos).
  • Si la mandibule est penchée d’un côté, la vertèbre C2 sera aussi affectée et le/la patient(e) sera incapable de tourner sa tête normalement vers ce côté.

 

 

 

Relation entre la dentition et le reste du corps, ce n’est pas un mythe!

 

Bien qu’on soit de plus sensibilisé à la relation potentielle entre la dentition, la posture et différents maux affectant notre corps, les grandes tendances et courants modernes proviennent encore majoritairement de cliniciens et chercheurs européens. À titre d’exemple, des ouvrages complets sont consacrés à ce sujet comme ce livre de l’ostéopathe Jean-Marie Landouzy “Mal de dos, Mal de dents – Les douleurs dues aux déséquilibres de la mâchoire et des dents” qui élabore sur la relation potentielle entre la dentition et divers maux et pathologies pouvant affecter le reste du corps comme des douleurs d’oreilles, acouphènes et sifflements d’oreilles, sensation d’oreille bouchée, vertiges, céphalées et migraines, névralgies faciales, sensations de brûlures de la langue, des ailes du nez, des lèvres, sècheresse de la bouche, perlèche et surtout le mal de dos exprimé par des douleurs chroniques affectant la colonne vertébrale, le bassin et plusieurs autres symptômes.

Dans cette publication, l’auteur explique comment un déséquilibre des mâchoires et une mauvaise occlusion peuvent être responsables de multiples pathologies douloureuses. L’origine des ces douleurs étant souvent difficile à identifier, plusieurs patients sont alors “étiquetés” comme étant des malades psychosomatiques alors qu’ils souffrent réellement de malaises chroniques. Ils désespèrent alors voir leur condition s’améliorer. Le fait pour ces patients de mieux comprendre leur maladie leur permet de mieux la maîtriser de l’assumer et de participer à leur guérison.

Relation entre les dents, le mas de dos, la posture et autres symptômes. Occlusion et orthodontie

Réferences : www.e-radiography.net, – J. ODQ,14 Vol. 47, no 4, Août-sept 2010, – D’Attilio et coll., Cranio. 2005 Apr;23(2):119-29.; Functional anatomy and TMJ Pathology, S. R. Olmos, 2007

Commentaires et/ou questions (195)

  1. h. antunes dit :

    Cas complexe : dents manquantes, restaurations, ATMs, douleurs, fatigue, incapacité, etc.

    Après la lecture de cet article je suis convaincue de cette relation serrée qui existe entre une malocclusion et la colonne.
    Je suis une patiente qui a fait une réhabilitation de succès pendant la phase provisoire. J’avais des problèmes, bien sûr, manque de dents postérieures, usure, des dents dévitalisées. J’avais, parfois, des craquements du côté gauche sans aucun type de douleur et une ou autre fois une certaine fatigue du visage. La phase provisoire a été excellente et les craquements ont tout à fait disparu. Or, le jour même de l’application des couronnes définitives le dentiste a décidé de me faire arracher une dent molaire inférieure qui n’avait jamais été mise en question et qui était en bonne santé. Je me suis rendu compte après que les couronnes définitives du haut étaient plus droites, moins inclinées vers l’extérieur que les provisoires. Ce que j’appelle «l’amplitude de la bouche» avait été réduite.

    Deux ou trois semaines après, mon désespoir a commencé. Les articulations craquaient constamment, mes plaintes répétées étaient que je fermais la bouche en diagonale et très en arrière avec une grande pression sur les articulations, que les dents se touchaient d’une façon très inconfortable et que j’avais des douleurs à tel point que je ne pouvais même pas dormir. Et la nuit je pleurais. Encore, la racine d’une dent s’est cassée et a dû être arrachée.

    Enfin, les problèmes de la cervicale, de la colonne. Comme je voyais l’incapacité de donner une réponse au problème créé, j’ai été obligée, un an et demi après, de chercher d’autres spécialistes (il y en a qui n’ont pas accepté, d’autres n’ont pas été capables car, après le traitement avec une orthèse les problèmes revenaient). Je suis toujours, depuis quatre ans, en traitement. Ce dernier spécialiste m’a prescrit une autre orthèse. Depuis un an que j’ai commencé a avoir des douleurs à un doigt du pied seulement quand je marche et, d’après la TAC, il y a une hernia schmorl. Cette douleur au doit se situe juste du même côté de l’articulation malade.

    Tous les maux de cervical et colonne sont venus après cette malocclusion.
    L’état pour lequel j’ai passé a été d‘une telle souffrance et incapacité qui a presque touché la dépression. Malgré tout, en ce moment je me sens plus capable de travailler, pour me concentrer et raisonner car l’orthèse a aidé à ce soulagement et j’espère que le dentiste actuel arrive à une bonne fin.
    Mais, sans doute, j’ai été victime d’une erreur et surtout de l’absence de solution. Les autorités en décideront.
    J’aimerais avoir vos commentaires. M. salutations

    • Dr Jules dit :

      Votre problème semble très complexe. Merci de le partager avec les lecteurs de ce site qui pourraient peut-être en bénéficier.

      Je peux émettre certains commentaires mais sous toutes réserves car je n’ai pas assez d’information pour commenter sur les aspects précis de votre cas.

      La communauté dentaire accepte de plus en plus la possibilité qu’il existe une relation ± directe entre les différents systèmes neuro-musculaires du corps. Les enseignements à cet effet ont beaucoup évolués au cours des 25 dernières années. Si une telle relation existe, il est aussi logique de croire que le traitement d’une composante puisse aider (améliorer?) les autres.

      Certains dentistes souscrivent à une philosophie “holistique” dont le nom provient du grec holos, qui signifie “la totalité”. La dentisterie holistique est une pratique qui considère les dents, non comme des organes indépendants ou séparés, mais qui sont en interaction constante et permanente à de multiples niveaux avec le reste du corps. L’enseignement de la dentisterie “classique” se concentre surtout sur les aspects mécaniques et physiques des thérapies tandis qu’une approche holistique tient compte des niveaux énergétiques, psycho-émotionnels, psychosomatiques et autres. Les dentistes holistiques utilisent des matériaux les plus biocompatibles possibles et évitent ceux qui sont potentiellement toxiques et néfastes pour l’organisme. Ils n’hésitent pas à avoir recours aux médecines parallèles ou alternatives comme l’homéopathie, l’acuponcture, l’ostéopathie, la naturopathie, l’aromathérapie, la médecine quantique, etc.. Une brève recherche Internet vous en apprendra plus sur ce sujet.

      D’après ce que vous décrivez, votre occlusion semble être loin de la “normalité”; dents manquantes ayant probablement causé des déplacements ou migrations de dents environnantes, usure de dents, dents dévitalisées (pourquoi?), problèmes aux ATMs, etc. Bien qu’une relation directe entre une malocclusion et divers symptômes hors de la bouche soit difficile à établir ou prouver, il semble logique que, plus la malocclusion est sévère et la fonction est affectée, plus il est probable qu’une telle relation existe.

      La perte de dents postérieures affecte ce qu’on appelle en dentisterie la “dimension verticale d’occlusion“. Chaque dentition et occlusion a une “hauteur” ou position idéale qui lui permet de fonctionner de façon optimale. Si quelque chose perturbe cette dimension, les dents postérieures extraites ne peuvent plus supporter la fermeture de la bouche alors les forces sont transférées vers la dentition antérieure qui peut commencer à migrer avec les années. Des espaces apparaissent entre les dents antérieures supérieures qui peuvent aussi avancer, le surplomb vertical antérieur augmente (les incisives tendent à mordre dans le palais), etc. Certains réfèrent a cette condition comme un “affaissement postérieur de l’occlusion”. Pour voir des exemples de perte de dents et bascule de molaires accompagnées de perte de dimension verticale. Il va sans dire que ce “syndrome” peut affecter directement la fonction mandibulaire. Plusieurs dentistes croient que, si le paramètre de la dimension verticale n’est pas pris en compte lors des reconstructions prothétiques et traitements des dysfonctions temporo-mandibulaires, les traitements sont voués à l’échec.

      Dans de tels cas, lorsqu’on tente de remplacer des dents manquantes, idéalement, il est aussi indiqué de non seulement remplacer les dents mais de restaurer la condition occlusale qui existait avant la perte des dents. Ainsi, si des dents ont migré ou basculé dans un espace d’extraction, il est indiqué de les redresser, les reculer et les restaurer la “hauteur verticale” perdue depuis l’extraction des dents. Ne faire qu’un remplacement de dents “comble le trou” laissé par l’extraction et offre une surface masticatoire supplémentaire mais sans plus. Une “réhabilitation globale” aura plutôt comme objectif de corriger tous les problèmes énumérés précédemment ainsi que d’autres aspects d’une malocclusion s’il en existe. Ceci est la meilleure façon de tenter de se rapprocher d’une fonction et esthétique optimales.

      Vous pouvez voir un exemple de cas complexe où une réhabilitation globale nécessitant plusieurs intervenants en dentisterie a permis de restaurer une dimension verticale déficiente et corriger plusieurs autres problèmes. Les photos ci-contre sont extraite de ce cas. Cet homme dans la cinquantaine aurait bien pu se faire proposer de simplement remplacer ses dents postérieurs manquantes mais le dentiste généraliste traitant a fait une bonne évaluation globale du cas et a conclu que des corrections orthodontiques étaient essentielles AVANT d’entreprendre tout remplacement de dents. Une fois l’orthodontie terminée, l’occlusion était meilleure et permettait alors au dentiste de remplacer les dents manquantes à l’aide d’implants dentaires. Pour plus de détails sur ce cas.

      Restauration de la dimension verticale en orthodontie pré prosthodontique.

      D’après ce que je perçois de votre description, il semble qu’on ait tenté de “réhabiliter” une malocclusion ayant plusieurs problèmes qui n’ont pu être adressés que par un remplacement de dent uniquement.

      De plus, votre condition présente des symptômes aux ATMs, ce qui complique les choses. Avant d’entreprendre des travaux prothétiques (prosthodontie), en présence d’une occlusion instable (vous mentionnez une déviation mandibulaire, une forte pression inégale en bouche lors de la fermeture, des dents qui cassent, etc.), il serait préférable de s’attaquer ces problèmes en premier lieu plutôt que restaurer des dents mal placées. Une façon de voir si une relation existe entre l’occlusion (malocclusion) et différents symptômes est de faire porter une plaque articulaire. Le dentiste qui vous a proposé une orthèse est peut-être sur la bonne voie pour progresser vers un diagnostic concluant. Cependant, et cela est un point très important, pour obtenir le maximum d’une plaque articulaire, elle doit être fabriquée d’une façon à bien équilibrer les forces d’occlusion en bouche pendant la fonction et doit être portée en tout temps (24h/24), même en mangeant. Si elle est portée de façon intermittente (la nuit seulement par exemple), les articulations ont beaucoup moins de chances de “guérir” ou “récupérer” car la plaque n’agira que lorsqu’elle est en bouche. Elle peut être enlevée que très brièvement et il faut éviter tout contact entre les dents pendant qu’elle n’est pas en bouche. Il est difficile de décrire tout le protocole entourant le port d’une plaque articulaire, mais si vous désirez en savoir plus, consultez cette page consacrée à sujet. L’orthèse que vous avez portée est peut-être adéquate mais inefficace si elle n’est pas portée convenablement.

      Si vous obtenez un soulagement acceptable et une amélioration de vos symptômes en portant une plaque, ceci est encourageant car cela laisse présager qu’il serait possible de restaurer votre dentition de façon à reproduire l’état de confort obtenu avec la plaque articulaire. Ceci peut cependant nécessiter de l’orthodontie, des remplacement ou restaurations de dents, etc. Il faut attendre la fin de la thérapie avec une plaque pour savoir ce qui sera nécessaire lors de la phase “corrective”. Vous trouverez des exemples de changements d’occlusion obtenus avec une plaque articulaire sur la page mentionnée précédemment.

      Finalement, malgré la lueur d’espoir que je vous ai peut-être transmise, n’oubliez pas que je ne connais pas le détails de votre cas et que ces commentaires étaient faits dans ce contexte et sous toutes réserves. Même si on croit à une relation entre la dentition et le système squelettique il est possible que vos symptômes aux vertèbres et à la colonne aient une toute autre origine.
      Je vous encourage cependant à poursuivre vos démarches auprès de praticiens sensibilisés à tous ces concepts d’inter-relation entre les différents systèmes du corps.
      Bon courage!

      • helena antunes dit :

        Messieurs,

        Merci de votre prompt intérêt pour mon cas. Je suis votre conseil et je continue de faire des recherches pour m’informer et je reviendrai si j’aurai besoin de vos éclaircissements.

        Meilleures salutations.

        Helena Antunes

        • Dr Jules dit :

          N’hésitez pas à poser des questions… les réponses existent et il y a beaucoup d’expertise disponible pouvant vous aider. Il s’agit de la trouver!

      • Mica dit :

        Bonsoir, j’ai depuis 1an et demi des douleurs dans les épaules et surtout dans les bras petite tendinites à répétition….. après avoir fait , plusieurs IRM, Radio, echo, EMG ….. et vu 18 médecins de toutes sortes, j’ai vu aujourd’hui un dentiste qui m’a diagnostiqué une mauvaise occlusion dentaire….. il m’a fait un “limage” de quelques millimètre imperceptible sur une dent et me dit que mon problème va se résoudre tout seul….. c’est à voir dans quelques jours…….

        • Dr Jules dit :

          Si les symptômes que vous avez décris disparaissent simplement avec ce “limage” revenez nous en faire part!

          • jf vigneron dit :

            Problème de posture suite à un traitement d’orthodontie?
            J’ai fait un traitement d ‘orthodontie entre 15 et 19 ans, suite à une dentiste qui poussait auprès de ma mère, pour m’appareiller. Le traitement s’est mal passé, et a causé une rhizalise. Cependant le problème maintenant est surtout des problèmes de posture. Bassin non droit, cou qui craque (scheurmann), bref.

            Dois-je poursuivre l’aventure orthodontiste (holistique) – kiné ? Est-il bon de lancer le corps encore une fois dans un tel chantier ? Si oui y a t-il des substances à se procurer ou d’autres démarches à entamer ?

            • Dr Jules dit :

              Vos problèmes de posture ne sont pas nécessairement reliés à votre malocclusion ou vote ancien traitement d’orthodontie… En fait, il est peu probable qu’il y ait une relation directe.
              Si vous avez une malocclusion significative, je crois que les bénéfices à la corriger devraient être plus importants que les effets néfastes potentiels.

              Un orthodontiste a des qualifications différentes de celles d'un dentiste. An orthodontist has different training and qualifications than a dentist.Consultez un spécialiste certifié en orthodontie (orthodontiste) pour en savoir plus sur votre cas (diagnostic, malocclusion, etc.) et quelles possibilités de traitement existent (traitement idéal, alternatives et compromis, pronostic, appareils, durée et coût du traitement, etc.).

              • gaillot dit :

                Bonjour,
                Ma fille de 14 ans souffre d’une coccygodynie et d’une névralgie pudendale suite à une chute(sept 2014) sur les fesses il y a 2 ans. Le medecin qui l’a suit m’a envoyé vers une orthodontiste “posturo” qui pense que l’on doit reprendre un traitement fin de ses dents, car elle aurait une légère malocclusion. Elle n’a fait qu’un examen visuel. Ma fille a été traitée en orthodontie depuis mars 2013 et est maintenant en contention depuis décembre 2014.

                Comme elle est hors de mes moyens (978€/semestre) je suis allée consulter une troisième orthodontiste ce jour, qui me dit que les dents de ma fille sont parfaites, pas de malocclusion, seulement une machoire inférieure en léger retrait et une mobilité à d’ouverture à droite avec un léger décrocher. Elle pense que l’ostéopathe pourra régler cela.
                Malheureusement je ne suis pas médecin et je ne sais donc pas qui suivre. Ce que je sais, c’est que je veux la guérison de ma fille, qui est handicapée dans sa vie de tous les jours, elle ne peut pas s’assoir plus de 3h par jour.

                Perdre du temps si la malocclusion n’est pas en cause dans ces douleurs me parait d’avance épuisant.
                Pourriez-vous aider la mère inquiète que je suis à comprendre ce qui est crucial pour sa guérison ou non? Merci d’avance

                • Dr Jules dit :

                  Je n’ai aucune idée de ce qu’est une orthodontiste “posturo” mais je vois pas quelle relation il pourrait avoir entre le coccyx accidenté de votre fille et son occlusion, surtout si un spécialiste certifié en orthodontie (orthodontiste) vous a confirmé qu’elle est “parfaite” (même si cela n’existe pas).
                  Je ne peux me prononcer sur l’effet que l’ostéopathie pourrait avoir sur ses symptômes mais il est peu probable que des corrections occlusales aient un effet significatif même si on sait qu’il peut y avoir une certain relation entre une malocclusion et la posture.

                  ➡ Pour en savoir plus sur les malocclusions et les problèmes de posture.

                  • Patrick Benavoli dit :

                    Bonjour,

                    Pour information, j’ai moi aussi eu des douleurs importantes au niveau du coccyx ou du sacrum (probablement au niveau de la jonction des deux). Je ne pouvais rester assis plus de 5 minutes consécutives. C’était comme si la circulation sanguine se coupait quelque part à ce niveau. Il s’est avéré que, dans mon cas, le problème venait de l’occlusion. En effet quelques séances ostéopathie et de réglage occlusal ont eu rapidement raison de cette affection.

                    Les liens existant entre l’occlusion et la posture ne sont plus à démontrer (lire Lecaroz par exemple). Par contre ils restent encore assez peu connus malheureusement. C’est peut-être une chance extraordinaire que votre médecin ait eu la présence et d’esprit de vous adresser à un orthodontiste ayant des compétence en posturologie.
                    Je vous suggère une certaine réserve concernant le deuxième avis qui vous a été donné, selon lequel l’occlusion de votre file serait parfaite. Comme le dit le Dr Jules, ca n’existe pas…

                    Je ne suis pas médecin et donc pas habilité à poser de diagnostic. Mais je me permets de poser la question suivante : la guérison de la lésion au niveau du coccyx n’aurait-elle pas pu être entravée par un déséquilibre occlusal latent ? Si c’était le cas, la zone lésée aurait pu encaisser une grande partie du décalage postural (c’est à dire de différence entre les tensions musculaires générées au niveau bassin et celles au niveau du crâne), rendant plus difficile la position assise. Un coup d’œil un peu rapide à l’occlusion et tout semble parfait. Seulement voilà, l’état de l’occlusion ne peut être mesuré précisément tant que les blocages vertébraux n’ont pas été supprimés, et la rectitude de la colonne vertébrale restaurée, par exemple par ostheopathie (ou par thérapies manuelles).

                    • Dr Jules dit :

                      Bien des occlusions qui semblent acceptables deviennent soudainement complètement différentes après le port d’une plaque occlusale qui “déprogramme” la mâchoire et permet à la mandibule de prendre une nouvelle position d’équilibre.
                      Vous verrez de tels exemples dans la section sur les articulations temporo-mandibulaires.

                    • gaillot dit :

                      Bonjour et merci pour vos réponses. En revanche, je ne comprends pas la seconde réponse du Dr Jules. Pouvez-vous préciser votre pensée?
                      Merci d’avance.

                    • Dr Jules dit :

                      Ce que je voulais dire est que si vous regardez bien l’occlusion avant et après le port d’une plaque occlusale (gouttière) dans les exemples illustrés dans la section sur les articulations temporo-mandibulaires elle est souvent très différente à cause des changements dans la position de la mandibule suite au orthodontie de la plaque.

  2. Dr Jules dit :

    Il va sans dire que votre cas est des plus complexe mais… avec toutes les démarches que vous avez faites à ce jour, vous le savez déjà! Je crois que plusieurs de ces démarches étaient indiquées pour tenter de diagnostiquer et traiter la source de vos problèmes. La difficulté dans de tels cas est qu’il peut ne pas y avoir qu’une seule cause (une malocclusion par exemple) qui soit à la source de tous vos maux. Un point important qui complique les choses est l’aspect cyclique du problème; vous pouvez avoir des périodes de rémissions temporaires associées à certaines tentatives de traitement qui peuvent laisser croire qu’on est sur une bonne piste mais plus tard, les symptômes réapparaissent!

    Il est très difficile d’isoler l’étiologie (la cause) d’un problème qui a des ramifications anatomiques, physiologiques, psychologiques et probablement héréditaires. Il peut aussi y avoir plusieurs causes différentes pour plusieurs des problèmes.

    Il semble que vous ayez consulté des spécialistes pouvant intervenir de la tête aux pieds allant d’un plaque articulaire aux semelles. Il serait peut-être avantageux que toutes ces personnes puissent se consulter pour partager leur information et opinions sur votre cas. Chaque intervenant a une expertise différente mais qui pourrait s’avérer complémentaire pour avoir une “vue globale” de votre condition.

    Concernant l’utilisation d’une plaque articulaire, cet appareil peut être très utile pour tenter d’établir une relation entre l’occlusion et différents symptômes mais pour en tirer le maximum, il serait préférable qu’elle soit portée à plein temps (même en mangeant) pour vraiment tenter de “déprogrammer” le système neuro-musculaire de votre mâchoire et des articulations. Pour ce faire, la plaque doit être bien équilibrée et ajustée correctement. Discutez-en avec le dentiste ou l’orthodontiste vous ayant prescrit cette plaque. Je ne prétend pas que ceci règlera ou améliorera même vos symptômes mais plusieurs personne ont vu leurs symptômes s’améliorer avec une telle approche. Pendant le port de la plaque, l’intervention d’un chiropraticien, physiothérapiste, kinésiologue ou toute autre personne familière avec les problèmes des articulations temporo-mandibulaires pourrait avoir un effet synergique significatif. Au besoin, un médecin (ou dentiste) pourrait évaluer la possibilité de prescrire des anti-inflammatoires pendant une phase symptomatique aigüe. Bref, plus les différents intervenants pourront se concerter pour avoir une approche commune, meilleures seront les chances qu’une “approche globale” puisse être élaborée pour vous aider. Idéalement, un des intervenants devrait servir de personne ressource pour vous guider dans toutes ces démarches mais je ne saurais déterminer qui serait la meilleure personne pour le faire dans votre cas. Ça pourrait être le dentiste, l’orthodontiste, le médecin…

    Pour en savoir plus sur les articulations temporo-mandibulaires et les plaques articulaires.

    Sans connaître votre malocclusion, je ne crois pas qu’une “opération à la mâchoire” soit l’une des premières choses à envisager. Il faut une raison très spécifique pour faire une telle intervention et, à moins que quelqu’un puisse vous donner une excellente explication pour envisager une opération, d’autres alternatives devraient être envisagées.

    À noter que ces sont émis sous toutes réserves à partir uniquement de l’information soumise dans la question.

  3. chantal dit :

    Je vous remercie d’avoir répondu, et je suis tout à fait d’accord avec vous lorsque vous dites que les intervenants doivent se consulter, mon souci est d’avoir été soignée pour chaque problême sans avoir fait de lien entre eux au lieu de traité la globalité.Merci encore.

    • Dr Jules dit :

      Essayez de trouver une personne (intervenant) qui acceptera d’être en charge et de “piloter” votre dossier auprès des autres spécialistes car cela vous facilitera la tâche. Il sera plus facile pour ces personnes de s’expliquer entres elles que de toujours se servir de vous comme intermédiaire.

      Bonne chance!

      • Melissa P dit :

        Bonjour,
        Où peut on trouver ce genre de personne? d’intervenant qui aide à faire le lien entre tous les intervenants?
        Merci!

        • Dr Jules dit :

          Difficile à dire, cela dépend beaucoup où vous vivez et s’il y a des praticiens ouverts à de tels concepts. La meilleure façon de le savoir est de vous informer auprès de dentistes, orthodontistes, etc.

  4. de monte delicado dit :

    Problèmes de posture et occlusion: un témoignage
    bonjour,
    je me suis trouvez dans un cas similaire en 2006 et je peut vous confirmez que l’oclusion a un role majeur dans la posture et bien plus encore, maintenant je suis guéri, apres un parcours du combattant car beaucoup de medecins, tous specialiste qu’il soit ne se consulte pas entre eux et c’est bien dommage car il passe a coté des diagnostique et oubli que le patient souffre.

    Voici mon histoire
    je vous résume en quelque phrase mon parcours (du combatant).
    en 2006 j’ai commencé a souffrir de lombalgie , dorsalgie ,migraine,sciatique ainsi que des maux de ventre,constipation etc,bruxisme,douleurs dans les machoires, cela a durer pendant un an ,allant de spécialiste en spécialiste,rhumatologue, chirurgien, gastro-enterologue, me faisant passer des examens avec des conclusions tous aussi farfelue les une que les autres (allant jusqu’a dire que c’etait du cinéma).et c,est en allant consulter mon dentiste pour des douleurs dentaires que j’ai trouvé la source de toutes mes pathologies ,lors d’une anesthésie locale pour devitaliser mes incisives qui me faisait mal ,le dentiste a percer un abces en me faisant l’anesthésie dans le palais, stupéfait jours apres jours mes douleurs lombaires diminuent ,j’en fit part a mon dentiste ansi qu’a mon medecin traitant qui mon confirmez l’un comme l’autre que les dents pouvez etre a l’origine de bien de probleme de santé mais qu’il n’y avait pas penser.

    ils ont m’ont fait passer un panoramique dentaire qui a demontrer la presence d’abces a plusieurs endroits et qu’ils valaient mieux les arracher en totalité, apres l’extraction totale des dents j’ai etait apparaillé par des prothése et par malchance lors de la prise d’empreinte des prothéses mal realisé mon oclusion etait a nouveau modifier et mes douleurs lombaires et dorsales recommencer ,mon dentiste qui n’avait pas les compétences ma diriger vers un deux ses confrére specialisé en oclusiodentie qui a réussi apres plusieurs modification des prothéses a retrouver une oclusion parfaite et en meme temps à me corriger de ma scoliose ,j’ai maitenant une meilleure posture et ne souffre plus.

    j’espére que mon témoignage va vous reconfortez ,ne baissez pas les bras ,insister aupres des médecins .

    • Dr Jules dit :

      Merci beaucoup pour ce témoignage très impressionnant et de l’avoir partagé avec les lecteurs de ce site.

      Je suis d’accord avec vous pour dire qu’il existe souvent un manque de communication entre les intervenants de la santé, surtout lorsqu’il s’agit de diagnostiquer et traiter des cas sévères comme le vôtre ou plusieurs disciplines peuvent devoir être considérées. Ce manque de communication n’est pas toujours volontaire et est souvent dû au manque d’information que chaque discipline a concernant les autres domaines. Ceci est particulièrement vrai entre la médecine et la médecine dentaire (dentisterie). Les cas inter-disciplinaires nécessitent une étroite collaboration entre les intervenants mais cela n’est pas toujours facile à réaliser.

      Lorsque quelqu’un comme vous a des symptômes qui irradient bien au-delà de la bouche, les cliniciens auraient avantage à diriger les patients chez d’autres professionnels de la santé pour compléter le diagnostic et peut-être aider dans la thérapie.

      Solution extême!
      La solution à votre cas fut cependant extrême; extraction de toutes les dents et leur remplacement par prothèses dentaires. Bien que cela ait éliminé des abcès multiples, des douleurs dentaires et amélioré les douleurs lombaires, problèmes de posture, migraines etc. il faut réaliser que, pour la grande majorité des gens, une solution aussi drastique (extraction de toutes les dents) n’est pas nécessaire. Les dents peuvent être maintenues en bouche si elles sont saines mais peuvent devoir être replacées à l’aide de l’orthodontie, ou des dents manquantes peuvent être remplacées en prosthodontie (ponts, implants, etc.).

      Encore une fois, merci pour votre témoignage.

    • aurore dit :

      Bonjour votre message réconforte un peu je souffre depuis 2 ans de migraine cervicales, douleurs machoire sensation de perte d equilibre, oeil j ai vu une touche. Les médecin qui me dise que c le stress on m’a mit une gouttière pdt 1 an mon occlusion à empirer mes douleurs dont tjs la et mal au dos aussi je c plus vers qui allée, orthodontiste??

  5. J. dusseault dit :

    Le traitement des ATMs nécessite de la patience et de la persévérance!
    Bonjour, je souffre également d’une dysfonction chroniques des articulations temporo mandibulaire (ATM). J’ai consulté jusqu’à présent 6 spécialistes dans le domaine des ATM. J’ai réussi à rencontrer un dentiste qui a accepté de faire le suivi avec un ostéopathe ainsi qu’un orthodontiste. Il est situé au quebec, a Longueuil. De plus j.ai réussi à rencontrer un chirurgien maxilo-facial à l’hospital Maisonneuve Rosemont qui procèdera à une arthrocenthèse aux 2 ATM prochainement. Ils ont un département des articulation de la machoire à cette hôpital.

    Donc si vous êtes comme moi et qu’après avoir essayer les appareils dentaire, les traitements thérapeutiques et une multitude de médicaments et que rien ne vous aide vraiment, je vous conseils de prendre un R-D-V avec un chirurgien maxilo faciale qui pourra possiblement vous orienté davantage. Je vous suggère de passer une résonance magnétique (IRM) des ATM pour vous aider à trouver de meilleurs solution possible à votre problème. Bonne chance dans vos démarches, je comprends vos douleurs puisque je vie un enfer depuis 1an.

    • Dr Jules dit :

      Votre témoignage confirme que le traitement desarticulations temporo-mandibulaires nécessite la plupart du temps une approche inter-disciplinnaire. Un chirurgien maxillo-facial peut aider dans la prescription de tests diagnostiques comme une IRM, tests sanguins, arthrocenthèse, etc. mais vous devrez aussi avoir un dentiste ou orthodontiste qui est impliqué dans la thérapie car je ne connais aucun chirurgien maxillo-facial qui utilise des plaques occlusales. Le traitement des ATMs nécessite habituellement une telle étape.

  6. Patricia dit :

    Maux de tête chroniques depuis 8 ans. QUI peut faire le lien entre mon dos, mon cou et ma mâchoire?
    Bonjour,
    J’aimerais vous faire part d’un problème qui me suit depuis maintenant 8 ans. J’ai 34 ans et des maux de tête chroniques du coté gauche et parfois cette douleur me descend tout le long de la colonne jusqu’à la fesse. Je vois un chiro parce que mes C1 et C2 se déplacent sans cesse. Tel que décrit dans les symptômes ci-haut, j’ai la tête trop avancée et une légère scoliose au dos. J’ai porté des broches de l’age de 10 à 14 ans et fais enlever mes dents de sagesses. J’ai passé une IRM des ATM, mais il n’y avait rien de majeur à signaler. Tous les dentistes que j’ai côtoyé m’ont dit que j’avais des dents parfaites. Pourtant ce mal demeure et s’emplifie avec le temps, je n’en peu plus de cette pression constante dans ma tête.

    Un dentiste me propose une plaque occlusale et mon médecin une injection de cortisone. Que faire, y a t-il un spécialiste qui ferait le lien entre ma colonne, ma mâchoire et mon problème aux cervicales ?
    Merci.

    • Dr Jules dit :

      Comme vous le savez certainement, la cause de maux de tête, surtout chroniques, peut être multiple et très difficile à diagnostiquer. Il est certainement possible qu’il y ait une relation entre tout ce que vous décrivez (dos, cou, mâchoires…) mais cela reste aussi difficile à établir précisément et avec certitude. Le fait d’avoir des dents apparemment “parfaites” ne signifie pas qu’elles le sont ou qu’il ne puisse pas y avoir des problèmes sous-jacents qui soient camouflés difficile à identifier lors d’un simple examen dentaire. Pour illustrer cet exemple, regardez les changements dans l’occlusion obtenus après le port d’une plaque occlusale sur cette page traitant des problèmes d’articulations temporo-mandibulaires. Certaines malocclusions modérées ont révélé des problèmes beaucoup plus importants après avoir “déprogrammé” la mandibule.

      Une plaque occlusale peut peut-être aider dans le diagnostic en aidant à déterminer s’il y a une certaine relation entre votre occlusion qui semble excellente et divers symptômes. Vous n’avez rien à perdre à essayer mais il faut que cette plaque soit bien faite, bien utilisée et que vous ayez un bon suivi pour retirer le maximum d’une telle thérapie.

      La cortisone peut peut-être aider à soulager la douleur, diminuer l’inflammation mais ne corrigera probablement pas la cause de votre problème. Si vous lisez les réponses précédentes à d’autres histoires de cas, vous avez peut-être besoin d’une approche inter-disciplinnaire incluant un dentiste, médecin, physio, chiro, etc.

      Le fait que vous mentionniez avoir une scoliose est très intéressant. Je transmettrai le lien de cette question à un chiropraticien expert dans ce domaine qui pourrait peut-être apporter une “lumière” différente sur la condition et les symptômes que vous avez décrit.

  7. imen dit :

    j ai des acouphenes 24/24 et ca me stresse beaucoup est ce q un osteopathe peut regler mon pb merci

    • Dr Jules dit :

      Les acouphènes sont un problème très complexe et il n’y a aucune solution “miracle” pour les traiter. Je doute beaucoup que vous régliez ce problème en osthéopathie mais… si je me trompe, venez partager votre expérience avec nos lecteurs.

      Pour en savoir plus sur les acouphènes.

      • Dorothea dit :

        Changer la position de ma mâchoire améliore mes acouphènes

        Bonjour,
        Moi aussi j’ai des acouphènes 24/24 et j’ai constaté que c’est lié avec la position de ma mâchoire.
        Quand je positionne ma mâchoire autrement les acouphènes diminuent considérablement.
        Si j’étais vous j’irais quand même voir un orthodentiste.
        Ce que je vais faire d’ailleurs demain.

        • Dr Jules dit :

          Vous ne perdez rien à consulter in spécialiste certifié en orthodontie (orthodontiste). Sous toutes réserves, si jamais vous aviez une importante malocclusion associée un recul mandibulaire (mâchoire inférieure trop courte) alors peut-être que le fait d’avancer votre mandibule avec un traitement d’orthodontie quelconque pourrait aider?

  8. Martin dit :


    Problèmes de mâchoires, de dos et de posture. L’orthodontie peut-elle aider?

    Bonjour,

    Pression dans la tête, migraines, vertiges, bruxisme, instabilité cervicale, épaule gauche plus haute, bassin inégale, douleurs au cou et au dos. etc.

    Je crois avoir une mauvaise posture typique directement lié avec la dentition, mâchoire, même au niveau cranien.

    Pour faire court, j’ai une petite scoliose dorsale, il y a la une vertèbre ( T3 ) en torsion à gauche. Ce blocage monte jusqu’au cervicale ou les premières vertèbres ( atlas ) sont bloqué également à gauche. J’ai la tête qui penche à droite. Pour finir sur un problème de mâchoire avec une dent du devant écrasé dans un palais serré qui torsionne du même sens que ma vertèbre.

    La question est, un ajustement en orthodontie, à l’âge adulte, influence t-il directement les vertèbres cervicale.

    De toute façon, je crois ne pas avoir le choix de l’essayer. D’ailleurs je vais appeler à votre clinique pour espérer avoir une références d’un orthodontiste ou dentiste qui a une spécialisation en posture dans mon secteur car Sherbrooke est loin d’ou j’habite.

    Merci,

    • Dr Jules dit :

      La source de tels problèmes peut être multiple et variée. L’orthodontie peut aider plusieurs symptômes mais n’affectera pas les vertèbres cervicales directement. À ce sujet, vous seriez mieux servi par un spécialiste de la scoliose qui pourra vous proposer des solutions pour ce problème spécifiquement.
      À noter qu’il n’y a pas de dentistes ou orthodontistes qui ont une spécialité en “posture” car ce domaine n’en est pas un de spécialisation. Au mieux, certains praticiens ont un intérêt plus marqué pour ce domaine et travailleront avec d’autres praticiens pour tenter d’offrir des solutions globales aux patients.

  9. Martin dit :

    Bonjour,

    J’aimerais savoir,

    Es-ce que aussitôt il y a malocclusion dentaire veut dire qu’il y a problèmes assurément ?
    Il y a-til des gens avec une malocclusion n’ayant aucun problèmes ?

    Merci

    • Dr Jules dit :
      Les problèmes associés aux malocclusions n’apparaissent pas instantanément lorsqu’une malocclusion se développe. Cela peut prendre du temps, parfois des années avant que les problèmes et séquelles apparaissent. 75% de la population présente une forme de malocclusion quelconque. Il n’est pas “nécessaire” de traiter toutes les malocclusions, tout dépend des objectifs à long terme du patient. Ce ne sont pas tous les patients affectés par une malocclusion qui auront des problèmes mais ils ont plus de chances d’en avoir qu’une personne ayant une occlusion normale.
      Pour en savoir plus sur ce sujet.
      Porportion d'occlusion normale et malocclusion dans la population générale.
  10. Martin dit :

    L’orthodontie aidera-t-elle mes symptômes?
    Bonjour,

    Dernière question pour moi,

    Depuis 5 mois je porte une plaque occlusale qui m’a soulager mais pas sufisamment.
    Avoir un traitement d’orthodontie donne t-il en faite plus d’amélioration des symptômes que juste la plaque en général ?

    Merci

    • Dr Jules dit :

      Pas nécessairement. Tout dépend de la cause exacte de vos symptômes. Personne ne pourra vous garantir une amélioration ou élimination de vos symptômes peu importe la thérapie utilisée. Lisez l’information dans la section des ATMs et les réponses aux nombreuses questions pour en savoir plus.

      A noter que, si vous avez porté une plaque occlusale avec les protocoles décrits dans la section sur les articulations temporo-mandibulaires (plein temps, etc.) et que cela a révélé une malocclusion ou un changement occlusal important (comme dans les exemples illustrés), il est fort possible que vous ayez une amélioration à l’aide de l’orthodontie… sans toutefois pouvoir vous le promettre. Consultez un orthodontiste certifié qui pourra mieux vous éclairer suite à un examen de votre occlusion.

      • seb dit :

        bonjour je presente depuit 2 ans des douleur entre omoplate droite et gauche .jamais les 2 an meme temp.cela varie..des blicage vertebre ect .apret avoir vue de nombreux spesialiste ma decrit un problemme d’occlusion dentaire lie a mais soufrance antre lomoplate qui remonte o cervicale..pourriez vous m’aider..

        • Dr Jules dit :

          Je ne suis pas certain qu’il puisse y avoir une relation entre vos symptômes et une malocclusion mais vous ne perdez rien à consulter un spécialiste certifié en orthodontie (orthodontiste) pour faire évaluer le tout et obtenir une opinion plus “clinique”.

      • seb dit :

        bonjour je presente depuit 2 ans des douleur entre omoplate droite et gauche .jamais les 2 an meme temp.cela varie..des blocages de vertebres,douleur musculaire,qui me donne des grosse tension surtous quand je m’enerve..le bassin craque de temp a autre ect .apret avoir vue de nombreux spesialiste et debourser plus de 10000 euros .ostheo..magnetiseur et beaucoup beaucoup d’autre.un specialiste stomato posturologue ma decrit un problemme d’occlusion ddentaire lie a mais soufrance antre lomoplate qui remonte o cervicale..pourriez vous m’aider car il ma dit que je devrai avoir une chirurgie pour mon cas,est ce qu’il pourai avoir un lien cette maloclusion..?merci d’avance..

  11. Martin dit :

    Plus sécuritaire que l’orthodontie!!!???

    Rebonjour,

    Pour faire suite à mes messages précèdents, problème de posture et dentition;

    J’ai entendu parler d’un “activateur fonctionnel” comme étant plus approprié pour des problèmes d’atm, bruxismes, maloclusion et plus sécuritaire que d’avoir recours à l’orthodontie.

    Que savez-vous sur cet appareil ?

    • Dr Jules dit :

      L’ activateur fonctionnel” c’est de l’orthodontie alors je ne sais pas qu’est-ce qu’on en tête ceux qui vous disent que cet appareil set plus “sécuritaire” que l’orthodontie, c’est de la foutaise. Si c’est la seule thérapie qu’ils offrent… méfiez-vous et obtenez une seconde ppinion chez un orthodontiste certifié.

      Je vous promet que cet appareil ne réglera pas tous vos problèmes (habitudes et malocclusion).

  12. Martin dit :

    L’activateur fonctionnel ne causera pas de récidive, contrairement à l’orthodontie?
    Bonjour,

    C’est qu’on me dit qu’il y a des récidives avec l’orthodontie traditionnel. Si elle peut aider à corriger une scoliose, elle pourrait alors l’empirer.. Même chose au niveau des problèmes atm et de migraines e.t.c.
    Du fait que les broches sa ne s’enlève pas comme on veut contrairement à l’appareil fonctionnel je crois.

    C’est difficile pour moi de viser juste avec ces choix car j’ai le mélange typique de tout les problèmes: palais étroit, maloclusions, problème d’atm et voie nasale un peu restreinte.

    Merci!

    • Dr Jules dit :

      Et il n’y aurait pas de récidives possibles avec l’appareil qu’on vous propose?
      C’est peu connaître les facteurs influençant la stabilité des corrections orthodontiques (Pour en savoir plus sur la section sur la rétention.)

      Sachez que les dents n’ont aucune idée du type d’appareil qui les déplace, que ce soit des coquilles ou aligneurs (comme Invisalign), des “broches” ou brackets traditionels (peu importe la compagnie ou le fabricant), des appareils amovibles ou fixes, des appareil fonctionnels, etc.
      Demandez à votre “orthodontiste” quelles preuves existent dans la littérature démontrant que l’orthodontie puisse causer des scolioses,des problèmes aux articulations temporo-mandibulaires, des migraines, etc. et que l’appareil qu’il vous propose, qui ne semble pas être de l’orthodontie mais qui vise à corriger une malocclusion, ne cause aucun problème!!!

      Faites-vous affaire avec un orthodontiste certifié? Si oui nous ne sommes certainement pas allé aux mêmes “écoles”! Rendez-vous un service et obtenez une seconde opinion pour votre cas.

  13. Mr. Weil dit :

    Référence scientifique sur la scoliose et les problèmes de posture
    Bonjour/bonsoir,
    Je suis scientifique, et j’ai aussi des problèmes de dos et posture; l’idée que la malocclusion liée aux problèmes de posture est séduisante, mais:

    Es ce que c’est possible d’avoir les références exactes de la publication ou travail cité dans le texte “D’attillio et coll. 2005” qui dit:

    … Une malocclusion fut créée chez des rats en ajoutant de l’acrylique sur des molaires de façon à créer un inconfort obligeant l’animal à déplacer la mandibule vers le côté. (D’attillio et coll. 2005)…

    Merci beaucoup par avance,

    Cordialement,
    Mr. Weil

    • Dr Jules dit :

      Voici la référence exacte de cet article qui décrit une étude pilote très intéressante :

      Cranio. 2005 Apr ;23 (2):119-29 15898568 Cit:10
      The influence of an experimentally-induced malocclusion on vertebral alignment in rats: a controlled pilot study.
      Michele D’Attilio, Maria R Filippi, Beatrice Femminella, Felice Festa, Simona Tecco
      Department of Orthodontics, University of Chieti, Italy. simtecc@tin.it

      Vou pouvez trouver cet article complet facilement si vous avez accès à PubMed, Medline, etc.
      Si ce sujet vous intéresse, vous trouverez de information supplémentaire en consultant aussi cet article;

      Scoliosis. 2011 ;6 :15 21801357
      Scoliosis and dental occlusion: a review of the literature.
      Matteo Saccucci, Lucia Tettamanti, Stefano Mummolo, Antonella Polimeni, Felice Festa, Simona Tecco
      Department of Health Science, University of L’Aquila, Edificio Delta 6 L’Aquila Fraz, Coppito, 67010, L’Aquila, Italy. simtecc@unich.it.

      Les auteurs ont fait une revue de littérature exhaustive pour déterminer s’il y a une relation entre la scoliose et les malocclusions en évaluant :
      – s’il y a une association entre les malocclusions et la présence de scoliose,
      – quels types de malocclusions sont les plus prévalantes en présence de scoliose,
      – les effets des traitements d’orthodontie sur les scolioses.

      Les conclusions des auteurs, basées sur les études répondant à leur critères de sélection, étaient que chez les enfants affectés par une scoliose :
      – il existe une évidence plausible de l’augmentation de la prévalende d’une malocclusion de type Classe 2 unilatérale en présence d’une scoliose,
      – il y a un risque accru d’une occlusion croisée postérieure unilatérale et de déviation des lignes médianes.

      De plus, il semble y avoir une diminution dans l’étendue des mouvements mandibulaire latéraux.

      En espérant que cette information vous soit utile.

  14. Marcela dit :

    La dentisterie abuse de moi!
    J’ai porté un bridge en une pièce reliant les dents 34/35 à la 37. La 36 a été extraite dans mon enfance dès sa sortie à cause de douleurs dans l’oreille. Ce bridge je l’ai porté pendant 35 ans sans problème. Ensuite j’ai commencé avoir les douleurs dans le trapèze et à la base de crâne. Je précise que la 37 était placée haut dans l’os corticale. A cause de douleurs on m’a refait le bridge encore plus gros et plus solide. A bout de 2 ans n’en pouvant plus j’ai fait découper la dent 36 qui n’avait pas de racine. Les douleurs ont disparus.

    La dentistrie étant un business plutôt qu’une discipline de soins, on a refait le bridge, douleurs, dans la foulée on tente de m’arracher la dent 37. Le dentiste la casse et m’envoie chez maxilofacial, il extrait la racine et me propose 2 implants. 6 mois après extraction il prèlève un morceau de l’os du même côté (j’avais 59 ans) fixe bidirectionellement par 3 visses, remet le bridge reccourci 34/35 avec la partie flottant pour la dent 36. un mois après je commence à me tordre de douleurs. Petit à petit je perds l’oclussion sur les dents 34/35 et avec la dent 36 je ne touche plus la dent du haut. Mandibule se deforme : partie horizontale s’abaisse, partie verticale se tourne dans le visage, my symphyse se retrecie. Au bout de 6 mois chirurgien sort les visses, bien que la greffe n’a pas prise il était payé et me laisse dans les souffrances. Dentascan indique une réaction periste voir osteite. Mon crâne s’injecte de sang. J’avais 3 forces antinomiques sur la mandibule gauche. Acouphènes, craquements m^me avec la bouche fermée. Je me suis vidée devant l’oreille, mon corps : clavicule monte, chef trapèze s’athropie ainsi que le gd dorsale. Je perds 30 % de gd pectorale,mon thoraxe se lateralise, basin en desequilibre, pelvis bascule, une jambe plus longue. Douleurs violentes dans l’angle mandibulaire continue. On me fait une gouttière sur la mandibule deformée. Très sportive je continue a bcp bouger. Scoliose. N’arrive pas tourner la tête, lever le bras. Je force, les crampes violentes dans hemicorps c^té grefée suivi une athrophie musculaire, d’abord à gauche ensuite à droite. Hernie discale cervicale, pose d’une cage C5-C6. Epaule g 3 tendons déchirés, bi-ceps a glissé 2.5cm sur l’os. Retresisement de canal lombaire L4-L5, violentes douleurs dans le geneoux (ne sont pas à la m^me hauteur) Difficulté poser les pieds. Operations Cervicale, Epaule g et dans une semaine canal lombaire. J’ai dépensé une fortune chez les dentistes, personne ne voit une solution,sauf celle de s’enrichir en faisant les choses qui péjorent mon cas. Ex, me fraiser les dents de l’autre c^té de la mandibule, refaire (mal) les couronnes (eh. oui, la dentisterie suisse !) …. je suis desesperée et prête à abondonner la vie, cela fait 6 ans que je souffre, je ne dors pas.

    L’occlusion et posture, en Suisse, on ne connait pas. On connaît que l’argent. Corporatisme médical et confraternité fait que personne aide. Les douleurs de trijumeau couplé avec athrophie de corps… je suis au bout de rouleau

    • Dr Jules dit :

      Votre cas semble très lourd d’après votre description. À lire votre histoire, il semble qu’un des problèmes est que, dès le départ aucun praticien ne “pilote” votre dossier de façon globale. Les symptômes et problèmes que vous décrivez ne sont pas tous causés par des problèmes dentaires (bridge, implants, perte de dents, etc.) même si ces derniers ont pu contribuer directement ou indirectement à certains symptômes.

      Le meilleur conseil que je puisse vous donner est de persévérer dans la recherche de solutions car il en existe certainement même si elles ne sont pas évidentes à trouver. Vous aurez certainement besoin d’un dentiste généraliste familier avec les problèmes d’articulations temporo-mandibulaires, d’un physiothérapeute et d’autres personnes du domaine médical. Cependant, ces personnes devront se consulter et partager l’information sur votre cas pour éviter que chacun ne travaille indépendamment de son côté, ce qui peut être contre-productif. Avant d’entreprendre d’autres travaux restauratifs majeurs dans votre bouche, assurez-vous que le/les praticien(s) dentaire(s) ont un plan de traitement qui ne se limite pas seulement à la réparation des dents.

      Pour en savoir plus sur les articulations temporo-mandibulaires. Vous verrez dans la section des questions que d’autres personnes présentent des cas complexes comme le vôtre.

      Ne désespérez pas…

  15. Johanne dit :


    Lien entre dent dévitalisée et problèmes de vertige?

    Bonjour,

    Il y a environ 1 mois, mon dentiste m’a soigné une dent (une molaire) et m’a dit qu’il était arrivé près du nerf mais qu’il voulait essayer de sauver la dent. J’ai eu rapidement mal à cette dent puis vraiment très mal. A ce même moment, j’ai commencé à avoir des problèmes d’équilibre (vertiges) dus à mon oreille interne selon mon médecin traitant (je précise que c’est la première fois que j’ai ce genre de problème). Mon dentiste m’a finalement dévitalisé la molaire douloureuse il y a 15 jours et j’ai souffert de cette dent pendant encore 10 jours. Depuis mes problèmes de vertige se sont un peu améliorés mais sont toujours présents : peut-il y avoir un lien de cause à effet entre l’inflammation de mon nerf avant dévitalisation et mes problèmes de vertige ?

    Mon médecin traitant me dit que non mais je trouve la coïncidence vraiment bizarre…

    Quel est votre avis ?

    Merci beaucoup d’avance pour votre réponse.

    • Dr Jules dit :

      C’est probablement simplement une coïncidence, surtout s’il s’agit d’une molaire inférieure.
      Si vous avez une eu infection importante sur une molaire supérieure et que cela s’est propagé à l’oreille interne (impliquée dans l’équilibre) peut-être qu’il peut y avoir une relation??? Un ORL serait plus qualifié qu’un orthodontiste pour répondre à une telle question cependant.

      • Patrick Benavoli dit :

        Bonjour Docteur,

        Les coïncidences (cooccurrences) me semblent très improbables. Voici une explication possible à l’apparition des sensations de vertiges :
        Les douleurs sur la molaire ont pu causer une modification de l’enveloppe fonctionnelle, c’est à dire que la cinématique de la mandibule, en particulier lors de la mastication (mais pas seulement), a pu être modifiée pour diminuer les douleurs. Ce changement d’habitude à pu altérer les rapports occlusaux et engendrer, au niveau du système nerveux, un réajustement de l’interprétation des informations posturales provenant des desmondontes. Ce réajustement peut prendre un temps variable selon le degré de stabilité de l’occlusion.

        • Dr Jules dit :

          Il existe une relation entre la dentition, le parodonte et les articulations temporo-mandibulaires (ATM) et lorsqu'un stress les affecte, le maillon le plus faible de cette chaîne cédera. Pour simplifier votre explication pour le bénéfice des lecteurs, vous décrivez en fait le processus neuro-physiologique qui peut se produire en présence d’un contact trop fort entre des dents et qui occasionne un traumatisme occlusal. Bien qu’il puisse y avoir qu’une seule interférence, les effets peuvent se faire sentir bien au delà de ces dents. Dans de tels cas le maillon le plus faible de la “triade” cédera et cela peut indirectement affecter la posture.

          ➡ Pour en savoir plus sur la relation entre la dentition, le parodonte et les articulations temporo-mandibulaires (ATMs) et comment la fonction et les forces peuvent les influencer.

  16. claire dit :

    Les appareils orthodontiques peuvent-ils expliquer une scoliose et des problèmes de vertèbres?
    bonsoir,
    ma fille de 16ans a un appareil dentaire haut et bas depuis avril 2012 ,au mois de septembre elle a eu des déplacement de vertèbres on n a vu un ostéopathe puis les mois suivant les dorsales plus vertèbres donc radio et la on lui découvre une scoliose lordose cyphose plus un hyselismique qu elle a depuis l’âge de 14ans.
    l’appareil dentaire est responsable de tous ces problèmes?

    • Dr Jules dit :

      NON, les appareils orthodontiques ne peuvent avoir un tel effet sur le reste du corps.
      Certaines malocclusions comme les occlusions croisées postérieures sont associées plus que d’autres à la présence de scoliose mais n’en sont pas la cause.

      • SOphie dit :

        Plusieurs symptômes insupportables me rendent la vie difficile
        Bonjour, me voilà face à des personne qui semble partager le même problème. Cela fait 5 ans que je vis avec une asymétrie du bassin suite à une triple fracture provenant d’un accident de scooter . 1 an plus tard me voilà qui subi un bourdonnement dans l’oreille , 6 mois après des craquement puis des blocages puis finalement l’évolution n’a pas cesser depuis . Je me suis faite faire une gouttière par un médecin maxillo faciale pour rééquilibrer ma machoire, toutefois les fouler provienne de l’arrière du crâne . À cause de l’atlas qui c’est dévie . Au départ nous pension que la mandibule qui est totalement partie vers l’avant provenais d’une chute que j’ai faire à l’âge de 11 ans mais récemment j’ai fait le lien entre mon bassin et cette malloclusion qui met apparu . En effet, je ressent des douleur au genou, a la nuque , au orteil … Cela empire un peu plus chaque jours ( les douleurs ) je n’arrive plus à me concentrer plus à travailler car chaque fois je pose ma tête en arrivere pour essayer de me recentrer en prenant ma respiration en considération. N’inspire puis j’explore profondément et cela me permet un soulagement . Toutefois la douleur réapparaît des que je relève la tête et ouvre la bouche pour parler . Je ne plus vivre comme cela , a cause de ce problèmes j’ai découvert la crise d’angoisse l’insomnie et maintenant je suis sous anti dépresseur . La vie n’a plus de sens quand on vie dans la souffrance. Ni a-t-il pas des opération possible ? Une calle qui pourrai remplacer la mandibule et qui résisterai grâce à une rééducation du bassin ???? Aider moi , j’en peut plus de passer de médecin en médecin et rechercher en vain des solution

        • Dr Jules dit :

          Il n’y a malheureusement pas de solution miracle à vos symptômes et je ne crois pas qu’une procédure unique (opération, appareil, thérapie, etc.) puisse en venir à bout. Il vous faut trouver un praticien dentaire (dentiste généraliste, orthodontiste, etc.) qui est familier avec le traitement des articulations temporo-mandibulaires et qui peut collaborer avec le domaine médical et para-médical (physiothérapie, chiropractie, etc.) car chaque praticien a son expertise mais leur collaboration aurait un effet synergique. Ces équipes inter-disciplinaires ne sont pas toujours facile à trouver mais elles existent. Si les médecins consultés ne réalisent pas l’importance que peut avoir l’occlusion pour certains symptômes, tournez-vous vers le domaine dentaire pour au moins obtenir un diagnostic dans ce domaine et vous verrez ce qu’ils vous suggèrent. N’abandonnez pas…

  17. Zaza dit :


    Fibromyalgie suite à une extraction?

    Bonsoir,

    Je suis tombée sur votre site par hasard en cherchant sur la fibromyalgie. Depuis janvier, suite à l’extraction d’une prémolaire en decembre, j en parle maintenant mais j hésitais à faire le lien auparavant ), j’ai des douleurs semblables à la fibro: douleurs articulaires et musculaires et surtout des migraines atroces et de grosses fatigues.

    Tous mes bilans sanguins sont bons!

    Juste que je me suis rendue compte que ma mâchoire dévie un peu vers la droite ( la ou il y a eu l extraction), ma joue droite qui s engourdie souvent. J ai souvent la sensation que mon oreille droite coule ou qu’une bête y est rentrée ( alors qu’il n y a rien de tout ça). Quand je me concentre, j ai souvent la mâchoire serrée. Et en fin de journée, après de grosses concentrations, impossible pour moi d’aller plus loin, de réfléchir ou de faire quoi que ce soit. Depuis quelques jours, j ai une pourlèche à droite qui a du mal à s’en aller.

    Mais ce qui m’ a choquée c est qu’hier, j ai mis des chaussures que je n avais plus mis depuis janvier et j ai eu l impression que ces chaussures n étaient pas les miennes car les semelles ne correspondent plus à la posture de mes plantes des pieds.

    Pensez vous qu’il y aurait un lien avec une occlusion dentaire? Actuellement je suis suivie pour voir si ce n est pas une fibromyalgie. Devrai-je parler de cette possibilité à mon médecin?

    Par avance merci.

    • Dr Jules dit :

      Oui, je vous encourage à en parler à votre médecin pour qu’il fasse un bilan global.

      Bien que l’occlusion puisse avoir des effets hors de la bouche, il est peu probable que les symptômes que vous décrivez soient directement reliés à cette intervention, c’est probablement juste une coïncidence que tout cela arrive en même temps.

  18. Mathieu dit :

    Bonjour,

    J’ai une malocclusion puisque mes incisives supérieures sont constamment en contact avec mes incisives inférieures, sauf quand je ramène ma mâchoire vers l’arrière pour mâcher. De plus, je souffre d’une cervicalgie chronique qui me fait très mal et m’étourdi, de sorte que j’ai de la difficulté à me concentrer et à garder une posture correcte en position assise. Je porte une plaque occlusale la nuit, mais cela n’a pas vraiment donné d’amélioration. En plus de la cervicalgie, j’ai mal au dos (un noeud au milieu de la colonne et à la jonction de l’épaule et du cou) à l’avant du cou et j’ai parfois la narine droite bouchée en raison d’une tension musuculaire. Mon ATM droit se déplace parfois (il craque), mais selon mon dentiste, seul le cartilage de l’ATM est un peu abîmé. Est-ce que vous croyez que ma cervicalgie et mes douleurs au dos pourrait être liée à ma malocclusion?

    Merci

  19. keltoum dit :

    Depuis quelques mois je souffre énormément quotidiennement.

    Bonjour,
    Tout a commencé par des douleurs de type sinusites ordinaires mais répétées.
    Au bout de quelques semaines mes sinusites se sont intensifiées et ont changé dans le sens où , à la place d’une douleur aux narines et à la tête légère voire modérée, je subissais soit une douleur extrêmement gênante dans l’une de mes narines , m’empêchant de respirer , soit des maux de tête très étranges à savoir : je ressentais au sommet de mon front vers le milieu en un point de mon visage une douleur insupportable . J’avais donc soit mal à une narine soit en haut du front et les deux types de douleurs étaient constantes et s’alternaient.
    Face à cette douleur qui ne s’arrêtait jamais, je suis allée consulter un ORL qui m’a ausculté et a écarté un problème venant de mes oreilles et de mes sinus.
    Il m’a conseillé d’aller voir un ophtalmo et un dentiste, ce que j’ai fait et encore une fois : RAS (mes dents de sagesses étaient certes en train de pousser mais selon le dentiste elle n’étaient pas un problème).

    Entre toutes ces démarches, du temps s’est écoulé (plusieurs mois) j’ai tout essayé: traitement pour les migraines, IRM du cerveau, consultation chez l’ostéopathe, consultation chez le neurologue pour écarter une possible névralgie.

    Désormais et ceux depuis plus de 4 mois je souffre quotidiennement non plus au niveau des narines et des sinus mais au niveau de la mâchoire, de la tempe , du sourcil (en entier sur toute sa longueur), du haut du front, de l’arrière du crâne….Les douleurs sont du type pression, sont constantes et très invalidantes. J’ai consulté il y a 1 mois un stomatologue qui m’a dit craindre que je ne souffre d’un problème de l’ATM , depuis je porte toutes les nuits une gouttière mais rien ne change.

    Je ne supporte plus la douleur mais j’ai peur d’avoir un jour à subir un traitement lourd sans pouvoir guérir et personne ne m’aide à y voir plus clair… mon stomato n’a pas voulu faire de radio sur mon ATM afin de vraiment voir ce qui s’y trame…

    Pourriez vous m’aider à y voir plus clair et me conseiller car je ne sais plus quoi faire pour m’en sortir et souffrir moins.

    merci d’avance

    keltoum

    • Dr Jules dit :

      Vous avez fait plusieurs démarche pertinentes mais si vous avez des symptômes aux articulations temporo-mandibulaires, il erait indiqué de poursuivre les tests et procédures diagnostiques en ce sens. Une IRM des articulations temporo-mandibulaires, un scan 3D (tomodensitométrie volumique à faisceau conique (TVFC)), certains tests sanguins spécifiques, etc. pourraient être révélateurs. Lisez la section sur les AMTs et le autres réponses aux questions similaires (plus de 443 à ce jour) qui s’y trouvent pour avoir de l’information supplémentaire.

      Le port de la plaque occlusale à plein temps donne parfois de meilluers résultats qu’à temps partiel. Il faut aussi s’assurer que ette plaque est bien faite et bien ajustée…

  20. Tikesh dit :

    Scoliose lombaire et déviation mandibulaire; corriger l’un améliorera-t-il l’autre?
    Bonjour,

    Depuis quelques années j’ai développé une scoliose mandibulaire, le coté droit de ma mâchoire est légèrement plus longue que l’autre et mes dents ont essayer de compenser, elles se sont donc aussi décaler. En voulant faire une radio du rachis lombaire pour un certificat médical, il s’avère que j’avais aussi une légère scoliose. Je pense que oui le corps essai de compenser. L’orthodontiste m’a proposé une solution complète (orthodontie et chirurgie) pour palier à mon problème. Si une personne à pratiqué cette opération, je voudrai bien avoir un retour sur leur expérience. La scoliose à-t-elle disparu par la suite ?

    Merci

    • Dr Jules dit :

      Même s’il y avait une relation entre votre déviation mandibulaire et votre scoliose lombaire, je ne crois pas que vous puissiez espérer une amélioration de la scoliose lombaire suite à la correction de l’asymétrie mandibulaire en chirurgie et vice versa. Les scolioses et déviations mandibulaires se développent progressivement pendant la croissance mais le processus inverse ne peut se produire par lui-même.

    • Fanny dit :

      Bonjour,

      Ayant le même souci d’asymétrie faciale qui a engendré une déviation mandibulaire, j’aimerai savoir où vous en êtes, quelles solutions vous ont été proposées… et si vous êtes en France!
      N’hésitez pas à me contacter sur mon mail: isis.nemrod@hotmail.fr

      Dans l’attente de vous lire

      PS: je ne sais pas pour vous, moi j’ai 23 ans, et j’aimerai bien qu’un jour, ces soucis dentaires ne soient qu’un mauvais souvenir!

  21. Syl dit :

    Deux postions de mâchoire et symtp aux articulations temporo-mandibulaires
    Bonjour, il y a quelques mois j ai reçu un choc sur le menton, j ai eu des douleurs et des difficultés à ouvrir la bouche pendant quelques jours. Puis cela allait mieux à part quelques craquements mais un mois après j ai commencé à avoir de grosses douleurs au niveau du cou et des atms.

    c’était un cauchemar qui duré 1mois avec des douleurs qui augmentaient selon ma posture, et puis je me suis rendue compte que les douleurs se dissipaient comme par magie lorsque je forçais ma mâchoire inférieure à s’alignait avec celle de devant laissant parfois reposer mes deux dents de devant sur les dents du bas.

    Je voudrais me faire une idée quelle est le bon alignement pour la mâchoire au repos? Le fait de reculer inconsciemment ma mâchoire peut il favoriser le contact dentaire est donc entrainé une sorte de bruxisme? Pourtant je n ai pas l impression de serrer mes dents et le matin je n ai jamais de douleurs et aussi la mastication me fait du bien…
    Aujourd’hui ma situation n est pas trop mauvaise mais j ai des douleurs à l ATM qui reviennent dans certaines positions qui forcent sur le cou lorsque je reste un certain temps devant l ordinateur par exemple.
    Quelles sont vos hypothèses en vous remerciant?

    • Dr Jules dit :

      Il faudrait un examen plus approfondi qu’une simple description écrite de quelques symptômes pour pouvoir élaborer des “hypothèses”. Les problèmes aux ATMs sont souvent complexes. Le fait d’avoir une position mandibulaire qui peut varier au repos n’est pas une cause de bruxisme en soi mais si vous “bruxez”, cela peut contribuer à l’usure des dents s’il y a des interférences dentaires entre les deux positions de mâchoire.
      Pour en savoir plus sur le bruxisme et le grincement de dents.
      Pour en savoir plus sur les articulations temporo-mandibulaires et le port d’une plaque occlusale.

  22. berkani dit :

    bonjour a tous,

    depuis 2 ans, j’ai des douleurs cervicale on ma diagnostique une discopathie c6 c7 donc je suis allé voir un osteopathe (tres bon dans le vaucluse), depuis 5 mois mais douleurs revienne avec mal de gorge oreille bouche mal de machoire et douleur au tempe. Donc j’ai pris rdv avec un stomatologue rendez vous pour radio machoire. La douleur s’est declenche aprés une parondontie

    rien ne me calme ni doliprane

    • Dr Jules dit :

      Avec les symptômes que vous décrivez (gorge, oreilles) vous auriez peut-être avantage à aussi consulter un médecin (ORL?).
      Il est peu probable que tout cela soit causé par une simple parodontite.

      • katia dit :

        bonjour,

        merci pour votre reponse mais j’ai fais deux orl qui mon passée la fibro par le nez j’ai rien .

        Par contre quand je passe une bouillote chaude au niveau tempes cervicales et machoires mais douleurs gorge s’estompe donc est ce que ca ne pourrait pas etre un sadam ? est ce que les cervicales et la machoires peuvent tirés sur les muscles de la gorge?

        • Dr Jules dit :

          Cela pourrait être plusieurs choses et ces quelques symptômes ne sont pas uniques à une seule condition. Un sadam peut avoir des répercussion dans la région des tempes mais c’est moins probable au niveau de la gorge.

  23. Smith dit :

    Problème posturaux, problème d’occlusion et autres. Y a-t-il une relation?

    Bonjour, j’ai lu votre article et il m’a paru très intéressant, ce qui est dit me semble être une explication juste à mes problèmes. Je vais vous les décrire.
    Je souffre d’une mal occlusion. Ma mandibule se décale légèrement à gauche. J’ai également une scoliose de 8°. D’un point de vue postural, j’ai la tête incliné à gauche et penché en avant. Je suis beaucoup plus en appui sur la jambe gauche et un peu penché en avant, j’ai la courbure du haut du dos exagéré et une hyper-lordose, j’ai également une bascule du bassin et la jambe gauche plus courte de 6,2mm, je ne sais pas si c’est une vraie ou une fausse jambe courte. Bien que je pense que c’est une fausse.

    Les symptômes : douleurs au niveau des ATM, acouphène ( mais très léger ) Trouble de la concentration, trouble visuel, fatigue, stress chronique mais qui s’amplifie d’un coup dès que je ferme la bouche et que je prends conscience de la gêne occlusale. Ce qui entraîne tension musculaire et donc douleur et gène au niveau du haut du dos et dos qui craque. Je bruxe également la nuit bruxisme la nuit, plus du coté gauche et des dents de devant. J’ai une perte de force de conscience et de mobilité de tout le côté droit, surtout de la main ( enfin du moins, c’est ce qui m’embète le plus, car je suis droitier )

    Depuis que j’ai remarqué que ma tête est mal positionné j’essaie de la remettre droite devant un miroir, et il y a tout de suite des amélioration au niveau de la posture ( je me tiens plus droit ), et une diminution des symptômes. J’ai plus de facilité à marcher car mon bassin est moins « bloqué » et je respire mieux. Le seule souci c’est que quand je suis droit, j’ai l’impression d’être penché a droite. Du coup quand j’y pense plus, mes mauvaises habitudes posturales reviennent, accompagné de ces fichu symptômes :/

    Ces symptômes sont apparus quelques mois après avoir commencé un traitement orthodontique il y a 3 ans de cela. L’orthodontiste a commencé par me mettre un appareil qui déplaçais les deux molaires du fond et du haut de la bouche vers l’extérieure ( en direction des joues ) rien sur les dents du bas et rien sur les autres dents du haut. Ce que j’ai constaté c’est que la molaire gauche se déplaçait plus vite que la droite et je me dis que c’est peut-être cela qui a conduit un dérèglement de la mandibule, puis de la posture.

    Mes questions sont les suivants :

    Est-ce que mon hypothèse vous semble juste ?

    Est-ce que je peux résoudre mes problème simplement en me rééduquant à une bonne posture de la tête et donc du reste du corps ? Si non, quel sont les solutions ?

    Est-ce que le fait que mes dents sont plus usées à gauche qu’à droite ( d’après les dentiste ça n’est pas grand-chose ) peut empêcher la possibilité de retrouver une bonne occlusion ?

    Est-ce que le fait d’avoir une scoliose peut empêcher de retrouver une bonne posture ? Une bonne occlusion ? et donc de guérir ?

    Si je parviens a résoudre mes problèmes posturaux, est ce que les symptômes disparaitront avec eux ?
    Si ce n’est pas le cas, mes symptômes et comment faire pour les éradiquer ?

    J’ai rendez-vous dans une dizaine de jours pour une gouttière contre le bruxisme alors que mes dents continuent à bouger pour chercher une position stable du fait que ma posture n’est pas stable, est-ce une bonne chose ?

    J’ai 18 ans et depuis quelques jours j’ai très faim, je suis peut-être en train de faire une poussée de croissance, comment faire pour que mes futurs centimètres ne partent pas directement dans la scoliose ?

    Ce que je vis pèse lourd et j’ai vraiment envie d’en finir afin de récupérer ma santé d’il y a 3 ans.

    Je suis ouvert à toutes vos recommandations.

    • Dr Jules dit :

      Si votre hypothèse est que le traitement orthodontique est la cause de tous ces symptômes, je ne crois pas qu’il puisse y avoir une relation entre tout ça.

      Une rééducation de la posture de votre tête pourra certainement influencer certains symptômes mai ne changera rien à votre malocclusion et votre déséquilibre de mâchoires. La solution pour corriger une malocclusion passe par l’orthodontie.

      L’usure présente n’est pas un empêchement à envisager des correction orthodontiques et ce corrections peuvent probablement améliorer votre fonction et minimiser les chances d’usure anormales par la suite.

      Je ne suis pas un expert en scoliose… alors je ne peux me prononcer sur son effet sur l’obtention potentielle d’une meilleure posture. Cela n’empêchera pas d’obtenir une occlusion cependant.

      Les seuls symptômes qui disparaîtront suite à la correction de votre posture sont ceux qui sont directement reliés à cette mauvaise posture mais pas ceux qui ont une autre cause. IL faudrai trouver la cause des symptômes pour enter d’en éliminer la cause et cela n’est pas évident.

      Une gouttière ou plaque occlusale peut aider à diagnostiquer la position de votre mâchoire et aider à identifier la cause de certains symptômes qui vous affligent. Pour en savoir plus sur les articulations temporo-mandibulaires et le port de plaque occlusale.

      À 18 ans, vous n’avez certainement plus de poussée de croissance possible. Il faudra trouver une autre cause pour cette faim subite!

      Il faudrait trouver un spécialiste familier avec la scoliose.
      Je ne sais pas où vous demeurez mais vous pouvez communiquer avec les gens de scoliose.ca qui sont experts dans ce domaine.

  24. Rachel dit :

    Les déplacements dentaires peuvent-ils causer des névralgies ailleurs dans le corps?
    Bonjour Docteur,

    je viens de lire votre article concernant le mal de dos et l’orthodontie, et j’aurais une question.

    Depuis 2 ans maintenant, je porte un appareil dentaire lingual pour redresser mes dents. A la base, mon occlusion était correcte, même si mes dents n’étaient pas alignées.
    Dès lors qu’on me l’a posé, j’ai eu très mal au dos, plutôt dans le haut, et je me suis coincée à plusieurs reprises, des torticolis épouvantables, qui me faisaient hurler de douleur.

    Cela fait maintenant 4 mois que je souffre de douleurs au niveau du pubis, que rien ne soulage, ou alors temporairement (notamment par l’ostéopathie).

    J’ai rencontré il y a peu de temps un ostéopathe dans la ville où je viens de déménager, qui m’a immédiatement demandé si j’avais des problèmes dentaires. Je lui ai donc parlé de mon traitement orthodontique en cours, et il m’a dit que mes maux venaient certainement du fait que mes dents avaient bougé, entraînant ainsi un déséquilibre dans tout mon corps.

    J’ai donc RDV avec un dentiste en septembre pour un bilan d’occlusion, et pour une hypersensibilité au froid/chaud sur 2 molaires.

    J’ai une cambrure très marquée, et après des années de danse classique, de l’hyper-extension au niveau des genoux, et une ouverture sur l’extérieur depuis les hanches jusqu’aux pieds.

    Je voudrais connaître votre avis sur ce nouvel éclairage, pensez-vous qu’un nouveau positionnement au niveau dentaire puisse entraîner des douleurs de type pubalgie?

    Merci d’avoir pris soin de me lire.

    Bien à vous.

    Rachel

    • Dr Jules dit :

      “Pensez-vous qu’un nouveau positionnement au niveau dentaire puisse entraîner des douleurs de type pubalgie?”

      J’en doute car si c’était possible, on verrait ces symptômes beaucoup lus souvent et on en entendrait parler dans notre littérature scientifique orthodontique avec les millions de patients traités de par le monde mais ce n’est pas le cas.

      Vous pourrez demander à votre dentiste ou orthodontiste de tester cette hypothèse en vous faisant porter une plaque occlusale qui “déprogrammerait” la façon dont les dents arrivent ensemble.

      Pour en savoir plus sur les articulations temporo-mandibulaires et le port de plaque occlusale.

  25. Emily dit :

    Problèmes de posture, malocclusion, scoliose et asymétries diverses
    Bonjour Docteur, j’ai 24 ans je porte un appareil dentaire depuis 2011 que je retire dans quelque mois.Pendant longtemps je m’étais demander pourquoi le côté gauche de mon corps était complètement différent du côté droit. j’ai eu un semblant de réponse il y a 4 ans en allant chercher ma radio, le docteur m’a annoncer que j’avais une scoliose! Travaillant dans la restauration pendant 2 ans j’ai remarqué que je ne pouvais pas rester plus de 5 heures sans avoir très mal au trapèzes+omoplate gauche. Quand je touche mon dos je sens que l’épine de l’omoplate gauche n’est pas bien placé,elle sort. Mon bassin droit est plus haut que l’autre et enfin pour terminer ma mandibule gauche est enfoncé au niveau du gonion; résultat ma tête penche plus vers la gauche, je n’arrive pas a tourner ma tête complètement à gauche sans que ça tire au niveau du muscle.J’ai une sorte d’asymétrie sur mon visage très visible sur photo(côté gauche du visage enfoncé,œil gauche qui est bas et est plus gros-plus creux, mon os malaire gauche est comme enfoncé alors que celui de droite a du volume ce qui donne a ma pommette plus de hauteur et mon œil droit plus haut/aucun creux/pas gros,même ma narine gauche est plus petite,ma mâchoire se voit plus côté gauche que droit). J’ai l’impression que tout le côté gauche de mon corps n’a pas mûri/développer comme il aurait dû. J’en ai parler a mon dentiste qui m’a dit que c’est un problème morphologique qui s’arrangera peut-être après avoir enlever l’appareil..mais ma fortement conseiller d’aller voir un spécialiste.

    Ma mère dit que je suis parano mais je ne le suis pas..mes photos en sont la preuve. Vous pensez que l’os de l’Atlas y est pour quelque chose? Pensez-vous que ma malformation dentaire jusqu’en 2011+ scoliose+ problème de mandibule+problème d’omoplate/trapèze +appareil dentaire+asymétrie du visage/corps sont tous reliés? Je suis presque en fin de traitement et je porte les élastiques pour que mes dents partent en arrière, pensez-vous que ça changera le placement de mes os? Bref,que dois-je faire Docteur?
    Cordialement.

    • Dr Jules dit :

      Vous avez certainement un problème de posture mais en déterminer la cause exacte, qui est probablement multi-factorielle, n’est pas chose facile. Vous avez de bons exemples de l’inter-relation possible dans cette page.

      Je ne crois pas que vous soyez parano et ce n’est pas parce qu’on ne peut identifier la cause d’un trouble ou “mesurer” ce même trouble qu,Il n’existe pas et n’est pas réel. Des élastiques orthodontiques ne changeront rien de significatif à la position de vos os et n’influenceront pas votre position corporelle.

      Pas facile à faire mais vous devez trouver un praticien ou plusieurs qui sont familier avec les problèmes posturaux et qui sont “ouverts” à l’idée que plusieurs discipline puissent être impliquées et que tout ce monde se parle et partage l’information.

  26. Lacommere Annie dit :

    je suis avec des vertiges depuis 5ans .Jai suivie une batterie d’ examens qui sont tous normaux mais j en suis arrivée à ne plus pratiquement me déplacer sans l’ aide de mon mari .Je suis au bout du rouleau que faire merci

  27. Gaëtan dit :


    Correction d’une malocclusion et performance sportive

    Bonjour, mon orthodontiste à diagnostiqué que j’avais un décalage de mâchoire, ce qui engendrait un déséquilibre dans tout mon corps. Après cela, il m’a expliqué comment il allait “remettre” ma mâchoire en place… Il m’a ensuite parlé des conséquences que ce trouble avait sur ma posture et m’a dit que quand ce serait terminé je gagnerais en performance sportive. Etant un sportif régulier, je me demandais si ce problème avait une si grande importance sur mes performances ?

    • Dr Jules dit :

      Si vous voulez vraiment améliorer vos performances sportives, je vous conseille plutôt de poursuivre l’entrainement spécifique à votre sport! Il est vrai qu’une malocclusion importante peut avoir des répercussions sur la posture et d’autres endroits du corps mais je ne connais aucune étude qui ait démontré que la corriger améliorera la performance sportive même si cela peut apporter une multitude d’autres bénéfices.

  28. Françoise Mogenet dit :

    Bruxisme et dent sur implant qui affecte la langue
    bonjour,

    Je fais du bruxisme et cela m’a conduite à devoir faire refaire toutes mes dents (toutes celles du bas, et les 6 centrales du haut, mais aussi un bridge en haut… Les travaux sont en cours.)
    C’est une épreuve! car d’une séance à l’autre je ne suis jamais bien dans ma bouche.
    Pourtant je crois que le travail est “théoriquement” bien réalisé.

    Un implant en bas à droite pose problème car la dent prend de la place à l’intérieur de la bouche, rétrécissant l’espace pour la langue, déjà pas trop grand.
    Et celle ci est “malheureuse”, elle me gène, semble trop grosse pour son espace, cherche toujours à écarter les dents, se frotte contre les dents du bas (à cause de cet implant, légèrement décalées vers le centre de la bouche) … bref l’inconfort.
    Est ce “normal”? quelles sont les causes? Comment y remédier? être soulagée?

    • Dr Jules dit :

      Je ne pourrais dire si ce que vous décrivez est normal pour votre cas mais dans une condition d’occlusion et de dentition normale, il ne devrait pas y avoir de tel inconfort.

      Peut-être que la couronne sur l’implant pourrait être refaite dans une position différente, plus vers l’extérieur, et que cela empièterait moins sur l’espace de votre langue?
      Vous pourriez considérer le port d’une plaque occlusale pour minimiser les dommages du bruxisme sur vos dents.

      Parlez de tout cela à votre dentiste.

  29. jerome dit :

    Une chirurgie orthognathique peut-elle aider des symptômes temporo-mandibulaires?
    bonjour, je souffre de cervicalgie avec une ouverture limité de la bouche .
    J’ai essayé de voir si ces signes n’avaient pas un lien avec une malocclusion,cependant les deux dentistes consultés m’ont tous affirmé que l’occlusion était bonne(il y tous de même une légère luxation de l’atm gauche)et aussi une dysfoction linguale (ma langue pousse toujours vers l’avant quand j’avale).
    Les muscles de la machoire ne sont pas tendu parcontre ceux sous la machoire et les muscles supra hyodien le sont ,d’ailleur des techniques osteopathiques à ce niveau améliore tous de suite ma posture cervicale et mon ouverture de bouche mais temporairement.

    Ce même medecin osteopathe m’a expliqué que ma mandibule semblait en arrière et le menton aussi,j’ai vu que certains travaux fait ont mis en evidence que ceci pouvait être responsable de certains dysfonction temporo mandibulaire et que une chirugie orthogantique entre autres pouvait aider .

    Qu’est que vous en pensez ? et que me conseillez vous?
    Désolé d’avoir était si long.
    Cordialement.

    • Dr Jules dit :

      Dans certains cas, une chirurgie aux articulations temporo-mandibulaires peut en effet aider le cas les plus graves mais il est rare que ce soit considéré comme étant la première chose à envisager. Il existe plusieurs autres thérapies à essayer avant de faire une chirurgie aux ATMs. Une chirurgie peut en effet aider mais personne ne pourra vous garantir que cela améliorera votre cervicalgie ou autres symptômes.

      Pour en savoir plus sur les articulations temporo-mandibulaires et le port de plaque occlusale.

  30. Vérane dit :

    Bonjour,

    Je souffre d’une scoliose (ou attitude scoliotique selon certains) depuis mon enfance (pour laquelle j’ai fait de la rééducation : méthode Mézières), d’une bascule du bassin qui est apparemment à l’origine d’une cruralgie récurrente depuis 2 ans – cruralgie qui m’empoisonne la vie, puisque je suis très sportive et que je suis souvent obligée d’interrompre mon entraînement. Parallèlement à ça, je fais du bruxisme depuis des années; j’ai une dent de lait (sous laquelle je n’ai aucune dent définitive), je n’ai jamais de dents de sagesse (absence complète de celles-ci) et je souffre donc depuis toujours d’un problème de coincement de la mâchoire au niveau des ménisques. Bref, j’aimerais consulter un spécialiste pour me refaire faire (j’en ai déjà porté une lorsque j’étais plus jeune) une gouttière (pour la nuit) et voir ce qu’il y a à faire à ce niveau-là, car je susi convaincue que tout ça est à l’origine de mes problèmes de posture. Pourriez-vous donc me recommander un dentiste et/ou autre spécialiste des déséquilibres au niveau de la mâchoire, qui se trouve dans le sud-est de la France (Marseille, Aix, environs…)? Malheureusement, je n’habite pas en France et je repars très bientôt. Je compte donc sur vous pour me donner une réponse dans les meilleurs délais.

    Merci à l’avance!!

    • Dr Jules dit :

      Nous ne connaissons pas le praticiens et les services qu’ils offrent en France. Vous pouvez consulter le site de l’Ordre National des Chirurgiens-Dentistes de France qui liste tous les dentistes par région géographique, département et spécialité pour connaître les orthodontistes ou dentistes dans votre région qui devraient être en mesure de mieux vous renseigner.

      Le traitement des problèmes d’articulations temporo-mandibulaires (ATM) n’est pas une spécialité “officielle” de la médecine ou de la dentisterie. Il y a cependant plusieurs dentistes, orthodontistes, physiothérapeutes, etc. qui ont développé une affinité particulière et une certaine expertise pour le traitement des problèmes reliés aux ATMs et traitent des personnes affectées par ces problèmes. De par le volume important de patients que certains de ces cliniciens voient, ils se “spécialisent” indirectement en limitant leur pratique au traitement de ce genre de problèmes mais n’en sont pas pour autant des “spécialistes des articulations temporo-mandibulaires”.

      Votre meilleure chance de succès pour trouver une personne qualifiée dans le traitement des ATMs serait de vous informer auprès des gens du domaine dentaire. Peut-être que votre dentiste généraliste peut vous diriger vers quelqu’un si lui ou elle ne traite pas ces problèmes?

      Il est souvent nécessaire d’avoir recours à une équipe inter-disciplinaire pour traiter ces problèmes (physiothérapie, plaque articulaire, dentiste, orthodontie, etc.).

  31. Lacommere annie dit :

    Gros vertiges en permanence le flou dans le corp médical peut il y avoir une relation avec la mâchoire ou les dents

    • Dr Jules dit :

      Peut-être mais ça reste difficile à évaluer et/ou prouver. Si personne ne peut vous aider dans le monde médical, vous n’auriez rien à perdre à envisager le port d’une plaque occlusale pour voir l’effet que cela pourra avoir sur vos symptômes.

  32. Marine dit :

    Une importante malocclusion dentaire peut-elle causer ces symptômes?
    Bonjour.
    Cela fait 1 an que je souffre de vertiges (instabilité permanente). Des douleurs à la tete (pression, fourmillement…) et une grosse fatigue visuelle et corporelle. J’ai fait un scanner et irm cérébral. RAS. Un radio des sinus (légère deviation). Une radio et un irm du rachis cervical et j’ai une inversion de courbure du rachis. J’ai été voir un ORL RAS. Ostéopathe ça ne fait rien. Magnetiseur ça ne fait rien. Kinésithérapeute ça m’a décontracté le dos et nuque mais toujours mes symptômes. .. je fait des séances en moment d’acupuncture.

    J’ai été voir une dentiste elle m’a dit que j’avais une importante malocclusion dentaire, seulement deux dents de contact. Et maintenant je fais des crises d’angoisses a force de ne pas savoir ce que j’ai.
    Que pourrai je faire? La molocclusion en est elle la source ?

    • Dr Jules dit :

      À la lumière de tous les tests et examens que vous avez faits sans résultats positifs et vu le fait que vous avez une malocclusion très importante (seulement quelques dent en contact), vous ne perdez rien à consulter un spécialiste certifié en orthodontie (orthodontiste) pour en savoir plus sur votre cas (diagnostic, malocclusion, etc.) et quelles possibilités de traitement existent (traitement idéal, alternatives et compromis, appareils, durée et coût du traitement, etc.). Il n’y a peut-être pas de relation entre votre malocclusion et vos symptômes mais améliorer votre fonction mandibulaire/masticatoire ne nuirait certainement pas!

  33. Elisa dit :

    Malocclusion classe 3 et symptômes aux articulations temporo-mandibulaires
    Bonjour,

    Quand j’avais 23 ans, un dentiste a signalé à son assistante que j’avais une “occlusion inversée“. Ne présentant aucun trouble, je n’y ai pas apporté beaucoup d’attention.

    Depuis l’été dernier, je souffre de nombreux symptômes (cela a correspondu avec une hospitalisation prolongée de mon mari, source de multiples angoisses) : craquements dans les articulations de la mâchoire, acouphènes et douleurs dans l’oreille gauche, difficultés de plus en plus grandes à articuler convenablement et à manger, tiraillements au niveau du visage qui conduisent parfois à une sorte d’engourdissement, etc. J’ai vu de nombreux médecins (généraliste, ORL, radiologistes…) qui ne trouvent rien. Je suis tombée sur votre site en cherchant “occlusion inversée”, et je découvre que des gens souffrent des mêmes troubles que moi.

    Un nouveau dentiste, récemment consulté, pense que ce que j’ai est lié à cette malformation. Excédée par les rendez-vous médicaux à répétition qui ne font pas avancer les choses, je me demande si un orthodontiste pourrait éventuellement proposer une solution. Ou au moins poser un diagnostic.

    Je vous remercie.

    ps : Je souffre également depuis l’été dernier de douleurs dans le cou. Je pensais qu’elles étaient dues au sport, mais je vois que des personnes ont également ces douleurs lors de troubles dentaires. Peut-être que tous mes symptômes sont liés, finalement, alors que jusqu’à maintenant, on a cherché dans des directions très variées ?

    • Dr Jules dit :

      Vous semblez décrire une malocclusion de type “Classe III” et des symptômes aux articulations temporo-mandibulaires.

      Il est fort probable qu’un spécialiste certifié en orthodontie (orthodontiste) puisse vous conseiller sur ce qui serait indiqué de faire et vous n’avez rien à perdre à en consulter un pour en savoir plus sur votre cas (diagnostic, malocclusion, etc.) et quelles possibilités de traitement existent (traitement idéal, alternatives et compromis, appareils, durée et coût du traitement, etc.).

  34. Elisa dit :

    Bonjour,

    Merci beaucoup pour votre réponse.

    Une énième consultation confirme effectivement ce qui est écrit dans la rubrique “malocclusion de type Classe III” : les dents du haut, côté gauche, sont inclinées vers l’intérieur, au lieu de recouvrir les dents du bas. Ce qui provoque les troubles des articulations temporo-mandibulaires.

    Je vais consulter un orthodontiste, pour voir si une plaque pourrait soulager les symptômes. Je ne souhaite pas, pour le moment, aller vers des pratiques plus invasives, car toutes mes dents sont d’origine. Par ailleurs, de légers tranquillisants à faible dose semblent un peu améliorer les choses. Donc, tout cela me rassure un peu quand même…

    Merci encore.

    • Dr Jules dit :

      Attention… il est impossible de conclure que la malocclusion, peu importe sa gravité, soit la cause directe de vos troubles aux ATMs. Une plaque occlusale peut peut-être vous soulager mais encore une fois… aucune garantie possible.
      Les tranquillisants ne sont qu’une mesure temporaire de soulagement des symptômes mais ne feront rien pour la cause du problème qui, elle, peut être difficile à déterminer.

      Pour en savoir plus sur les articulations temporo-mandibulaires et le port de plaque occlusale.

      Il n’existe pas de spécialiste reconnu pour le traitement des articulations temporo-mandibulaires (ATM).

      Le traitement des problèmes d’articulations temporo-mandibulaires (ATM) n’est pas une spécialité “officielle” de la médecine ou de la dentisterie. Il n’existe pas de “spécialistes des articulations temporo-mandibulaires“. Il y a cependant plusieurs dentistes, orthodontistes, physiothérapeutes, etc. qui ont développé une affinité particulière et une certaine expertise pour le traitement des problèmes reliés aux ATMs et traitent des personnes affectées par ces problèmes. De par le volume important de patients que certains de ces cliniciens voient, ils se “spécialisent” indirectement en limitant leur pratique au traitement de ce genre de problèmes mais n’en sont pas pour autant des “spécialistes des ATMs”.

      Votre meilleure chance de succès pour trouver une personne qualifiée dans le traitement des ATMs serait de vous informer auprès des gens du domaine dentaire. Peut-être que votre dentiste généraliste peut vous diriger vers quelqu’un si lui ou elle ne traite pas ces problèmes?

      Il est souvent nécessaire d’avoir recours à une équipe inter-disciplinaire pour traiter ces problèmes (physiothérapie, plaque articulaire, dentiste, orthodontie, etc.). Pour en savoir plus sur le traitement inter-disciplinaires des ATMs.

  35. Elisa dit :

    Bonjour,

    Je reconnais que je ne sais plus trop quoi penser. Mes troubles étaient si importants que des médecins ont même envisagé la possibilité… d’un cancer. Mais IRM, scanner et biopsies n’ont rien révélé.

    J’habite un département français loin de tout, et j’ai dû faire 100 kilomètres pour trouver simplement un dentiste qui, enfin, parle de malocclusion… Alors, envisager de rencontrer des spécialistes des ATMs (qui ne sont donc pas, en réalité, une spécialité), je ne vois même pas comment faire.

    Je reconnais que tout cela me décourage et que je ne vois aucune issue.

    Je vous remercie cependant d’avoir pris la peine de me répondre.

  36. Charlène dit :

    Puis-je avoir une chirurgie aux mâchoires si j’ai une scoliose?
    Bonjour,
    J’ai 17 ans et je porte un appareil dentaire depuis l’année dernière. Après m’être plainte de douleur cervicale, j’ai été chez losteopathe qui m’a fait craqué mon cou, lors de ma deuxième séance, il m’a dit que j’avais une scoliose.
    J’ai aussi remarqué depuis longtemps que j’ai une asymétrie faciale, ma mâchoire gauche “penche”, paraît plus grosse et courte que la droite. Au lieu d’être symétrique, ça fait comme du plus bas au plus haut (je sais pas trop comment dire). J’ai aussi des semelles orthopédiques, tout ça na pas amélioré mon mal de cou.

    Donc je voulais savoir : est ce qu’une chirurgie maxillo-faciale serait souhaitable pour realigner mes mâchoires malgré ma scoliose ? Merci beaucoup.

    • Dr Jules dit :

      Il est maintenant connu et accepté par plusieurs (mais pas par tous) qu’il peut y avoir une certain relation entre la posture et les malocclusions comme vous avez pu le lire dans cette page.

      Si vous êtes déjà en traitement orthodontique (vous portez un “appareil” depuis un an), un diagnostic a dû être posé par votre orthodontiste concernant un possible déséquilibre squelettique et votre plan de traitement a dû être élaboré en fonction des problèmes décelés. S’il n’a jamais été question d’un déséquilibre des mâchoires grave au point de recommander ou d’envisager une chirurgie orthognathique, probablement que cette procédure n’est pas indiquée ou nécessaire. Si elle était indiquée, le fait que vous ayez une scoliose ne serait pas une contre-indication à tenter de corriger par chirurgie des mâchoires déséquilibrées.

      Tout part du diagnostic initial, discutez-en avec votre orthodontiste…

  37. David dit :

    Bonjour Dr Jules,

    Je souhaite avoir votre avis sur mon cas. Je souffre de douleurs au genou gauche depuis maintenant 10 ans (j’ai 31 ans), j’ai ma jambe gauche qui est plus petite que la droite (8 mm en moins) (résultat obtenu via scaniométrie ). J’ai essayé des semelles d’orthopédiste et de podologues, mais ça n’a pas fait disparaitre ma douleur. J’ai récemment fait une IRM de mon genou qui indique qu’il n’y a absolument aucun problème (tendons, ligaments, cartilages,… tout est ok) le docteur spécialiste du genou ne peut expliquer et comprendre mon douleur.

    J’ai été consulté un spécialiste en occlusion dentaire. Celui-ci après une consultation affirme que j’ai un problème d occlusion et que c’est la source de ma douleur au genou. D’après lui à cause ce problème, mon bassin n’est pas droit et ça se répercute dans le genou. Il m’a fait faire un test assez curieux :Il a d’abord constaté ma différence de taille de jambe (visible à l’oeil nu quand je tends les jambes assis ou couché), il a ensuite placé des bouts de cartons (3cm de long, 0.5 de large assez fin) entre mes dents (2 fois plus d’épaisseur du coté gauche) il m’a demandé de mordre et de faire quelques pas. En retournant m’asseoir et après examen ma différence de taille de jambe n’était plus du tout visible.

    Qu’en penses vous ? Y-t-il une quelconque logique scientifique dans tous ces éléments ? Soigner mon problème d occlusion pourrait réellement faire disparaitre ma douleur au genou ?

    • Dr Jules dit :

      Bien qu’il puisse y avoir une relation entre les différentes parties du corps, il n’est pas possible de conclure avec certitude qu’une malocclusion puisse causer directement des maux de genoux, hanches, ou autre douleurs référées.

      Je me souviens d’avoir assisté à une présentation donnée par un dentiste, qui s’adonnait être Français mais dont j’oublie le nom, et qui présentait des cas où les patients avaient diverses scolioses et déviations et affectations aux articulations et le simple fait de mettre une plaque occlusale qui changeait l’occlusion changeait toute la posture du patient et ce presque instantanément.

      Il y a aussi des témoignages d’athlètes qui rapportent que leur force musculaire est augmentée lorsqu’ils s’exercent avec une plaque occlusale.

      Donc, il est possible qu’il existe une certaine relation entre tout cela mais, si le but principal d’envisager de l’orthodontie pour corriger votre malocclusion est d’éliminer votre problème de genou, je ne crois pas que personne puisse vous le garantir. Cela ne veut pas dire que votre condition ne s’améliorera pas grâce à une correction de votre malocclusion cependant…

  38. Charlène dit :

    Je vous remercie de votre reponse. Non mon orthodontiste ne m’a jamais parlé d’une opération mais c’est moi-même qui a été obligé de lui dire que j’avais une asymétrie des machoires. Elle m’a juste dit que je pourrai en faire adulte.

    • Dr Jules dit :

      Si une chirurgie orthognathique est nécessaire pour corriger une asymétrie squelettique, il serait logique et préférable de l’envisager pendant que vous avez des appareils orthodontiques en bouche car une telle procédure ( chirurgie ) influence toujours la relation des dents entre des mâchoires qui sont repositionnées et des correctifs doivent être apportés aux dents après une telle chirurgie d’où l’avantage d’avoir des “broches” ou appareils correcteurs multi-bagues en bouche.

  39. Sylvie dit :

    Bonjour,

    En janvier, on m’a diagnostiqué une nevrite vestibulaire. J’ai fait des séances de kiné vestibulaire. Avec le temps, j’ai eu des pression dans la machoire qui remontent jusque dans l’os de la pommette et egalement le nez. J’ai fait une radio des sinus et tien à signaler. Je suis retourner faire des séances de kiné. Je n’ai plus de vertiges mais je suis instable surtout dans la position debout. J’ai une gêne dans les cervicales jusque dans les épaules. Mes yeux sont souvent fatigués. J’ai l’impression d’avoir tous ces symptomes à chaque que je mange ou je marche aussi. J’ai une couronne dentaire mais mon dentiste m’a dit qu’il n’y avait pas d’abcès et pourtant j’ai l’impression que cette pression vient de cet endroit….je suis devant un mur. Je ne sais plus vers qui me tourner. Merci pour votre reponse.

    • Dr Jules dit :

      Après votre diagnostique de “névrite vestibulaire” ne vous a-t-on pas dirigée vers d’autres spécialistes de la santé pour évaluer vos autres symptômes; ophtalmologiste pour vos symptômes aux yeux, un ORL pour vos problèmes de sinus et nez et vertige, etc. Il me semble que ce que vous décrivez est plutôt du domaine médical que dentaire.

      Vous pouvez aussi consulter un dentiste ou orthodontiste familier avec les troubles de dysfonction des articulations temporo-mandibulaires. Pour en savoir plus sur les articulations temporo-mandibulaires et le port de plaque occlusale.

  40. Sylvie dit :

    Bonjour,

    J’ai 2 ORL, un ophtalmologue, mon dentiste, j’ai fait des radios des sinus. Mes symptomes viennent et partent.

    • Dr Jules dit :

      Et que vous disent ces gens du domaine médical, ils en se consultent et concertent pas? Y aurait-il des indications pour consulter en neurologie, voir un allergologue, etc. ?
      Finalement, peut-être qu’envisager le port d’une plaque occlusale gérée par quelqu’un qui s’y connait dans ce domaine serait une piste?

      • Sylvie dit :

        Malheureusement, personne n’a rien trouvé d’anormal. Mon dentiste m’a quand même vaguement parlé de mon occlusion, j’y vais y retourner pour creuser dans cette voie. Il m’avait arraché une dent de sagesse cariée et m’a dévitalisé une autre dent. A part ça, j’ai omis de préciser que je portais depuis quelques temps un appareil dentaire ( un palais avec 2 dents ).

  41. Veronique dit :

    Bonjour,

    Aujourd’hui j’ai reçu une injection de cortisone (stetoides) près du mendibule (un peu en bas de la tempe dans l’articulation). Est-ce normal que j’ai beaucoup de douleur et de la difficulté à ouvrir ma bouche??

    • Dr Jules dit :

      J’imagine qu’immédiatement après une telle injection il soit normal d’avoir un certain inconfort. Mais… simplement le fait que vous nécessitiez une telle injection indique qu’il y avait un problème justifiant une telle intervention. Peut-être que les symptômes proviennent de ce problème initial???

  42. Sophie dit :

    Bonjour,
    Je porte des gouttières Invisalign depuis 4 mois et depuis 2 jours j’ai une oreille qui est bouchée. C’est très gênant car je m’entends parler, cette sensation est désagréable. Pensez-vous qu’il puisse y avoir un lien entre le port des gouttières et mon oreille bouchée?
    Merci pour votre réponse.

  43. Elisa dit :

    Bonjour Docteur,

    Je m’étais adressée à vous il y a quelques mois : j’ai une “occlusion inversée” (surtout marquée côté gauche), et des troubles des ATM de plus en plus marqués (surtout côté gauche également), avec craquements des mâchoires, impression d’une raideur de la joue côté gauche, difficultés à mâcher et à articuler, etc.

    Entre-temps, de nouveaux examens ont montré que je souffre d’un cholestéatome (oreille gauche) qui va nécessiter des interventions. Mais l’ORL, sollicité à ce sujet, n’a pas vraiment su me répondre quand je lui ai demandé si le cholestéatome pouvait avoir une incidence sur les ATM. Il a juste dit : “Je ne pense pas, mais…” J’ai rendez-vous prochainement avec un orthodontiste, mais estimez-vous que cette affection de l’oreille puisse avoir des conséquences sur mes problèmes de mâchoires et de raideur de la joue. Personne n’a l’air capable de me fournir une réponse précise. Or, il me semble important de savoir si ce sont deux pathologies bien séparées ou si l’une peut être la conséquence de l’autre.

    Je vous remercie.

    • Dr Jules dit :

      À ma connaissance, il n’exsite rien dans la littérature scientifique qui puisse supporter la conclusion qu’un cholestéatome cause des dérangements de l’articulation temporo-mandibulaire ou vice versa.

  44. Elisa dit :

    Merci de votre réponse.

    Cette idée m’était venue quand j’ai appris comment évoluait un cholestéatome (dont j’ignorais jusqu’à l’existence). Et comme tout se passe dans la même “région” du visage…

    Je ne parlerai donc pas de cette hypothèse (sans doute ridicule, mais on se pose soi-même des questions sur sa santé) quand je verrai l’orthodontiste.

    Cordialement.

    • Dr Jules dit :

      C’est vrai que ces entités sont dans la même région anatomique mais elles n’ont habituellement pas d’effet direct l’une sur l’autre. Vous pouvez toujours en parler à votre orthodontiste.

  45. Elisa dit :

    Je le vois cet après-midi. Je vais voir déjà ce qu’il va me dire… et j’aviserai en fonction de cela.

    Merci encore pour ce site et pour vos réponses.

    • Bonjour dit :

      Bonjour , je vous écris pour avoir de vos nouvelles.
      Mon cas semble assez similaire au votre .
      J’ai depuis 3 mois un inconfort du côté droit du visage allant du front , paupière , pomette et aile du nez. C’est très gênant .
      J’ai été operee plus jeune d’un cholestéatome et je sais que la récidive est fréquente.
      Avez vous pu faire le lien ?
      Cordialement
      Laure

  46. Elisa dit :

    Bonjour,

    Jusqu’à maintenant, on m’affirme qu’il n’y a pas de lien entre cholestéatome et autres troubles du visage, dont ATM. Mais je retourne voir l’ORL mardi, je vais insister sur cette question. Cela étant, je n’ai pas encore été opérée, la date va être fixée.

    Cordialement.

    • Dr Jules dit :

      Cette pathologie tient plus du domaine de l’ORL que de l’orthodontie mais je peux dire que la grande majorité des patients ayant troubles de dysfonction des articulations temporo-mandibulaires n’ont pas de cholestéaotome. De plus, je ne connais aucune étude faisant un lien entre ces deux entités.

  47. jay dit :

    Un avancement maxillaire débloquera-t-il les sinus?
    bonsoir Docteur, un patient qui est allergique aux acariens et qui a donc souvent le nez bouché peut il obtenir grâce à une avancée du maxillaire, des sinus plus dégagés ?? ou cela n’a aucun rapport ??
    merci

    • Dr Jules dit :

      Votre nez n’est pas bouché à cause du recul maxillaire alors un avancement chirurgical n’y changera rien. Il n’y a aucun rapport.

  48. valérie dit :

    Je suis au bord de la folie avec tous mes problèmes et symptômes
    bonjour je vais vous raconter mon cas si vous pouvez m’éclairer sur ma situation cela serait apprécier a un point de sauver une vie car la douleur est entrain de me rendre completement folle !
    il y a environ 3 ans jai commencer un traitement orthodontique ( boitier) mes dents se sont tasser en haut et on crée un espace entre mes incisives et mes latérales supérieur jai donc décider darreter le traitement orthodontique ( pire decision de ma vie ) et ils mont refait en composites 2 belles latérales …..jetait super satisfaites de mon sourir mais 3 mois plus tard… jai commencer a avoir mal a l’atm difficulter a mastiquer, machoire fatiguer ,le plancher de la langue qui gonfle douleur dans les oreilles , cou omoplates droite névralgie faciale troubles visuel ,maux de tetes, vertiges , jai meme l impression de faire une soudaine scoliose…. il y a 18 mois jai été voir un autre dentiste et il ma suggérer de reprendre le traitement d’orthodontie avec invisalign ( les goutieres quon change au deux semaines) se que jai fait…. je vien de terminer mon traitemenr mes dents sont droites jai un fil linguales en haut et en bas mais la les douleurs ne se sont pas arreter meme quelles sont pire ….

    je suis honnetement sur le bord de la folie .… je mange mou sinon la pression dans le visage douleur au dents paaaaartouttt !!! les molaires et premolaires bouges sens sesse on dirait que je nais plus assez de place dans ma bouche pour toute mes dents …. haaaa oui joublais juste avant le traitement d’ortho boitier il y a 3 ans …. javais fais enlever mes dents de sagesses supérieur inferieur …. jai passer un milion de tests ….je suis suivie en physio , ostheo, masso mon dentiste ne sais plus quoi faire …. aider moi svp

  49. Frédéric dit :

    Bonsoir,
    Cela fait maintenant 10 mois que j’ai une sensation de plénitude au niveau de l’oreille gauche ainsi que des contractures musculaires et céphalées, vertiges et problèmes digestifs. Des douleurs aux yeux sont aussi présentes. J’ai vu á ce jour d’innombrables spécialistes mais ras. Il me manque 3 molaires inférieures gauche et une á droite ainsi que des dents manquantes en haut. Pensez vous que tous ces symptômes pourraient provenir de ces dents manquantes.

    • Dr Jules dit :

      Il est peu probable que la perte d’une ou de quelques dents cause de tels symptômes.
      Cependant, vous ne perdez rien à faire évaluer votre occlusion au cas où on y trouve quelque chose de significatif vu que vous semblez avoir consultez tous les autres spécialistes.

    • Valerie dit :

      J’ai sensiblement les meme symptomes … Moi jai comme l’impression quand ayant une mauvais occlusion l’inflammation irradit sur tout le trajet du nerf trinumeau d’où la sensation dune pression dans l’oeil si l’inflammation irradit vers la
      Branche ophtalmique ….jai aussi mal derriere un oeil , le nez qui saute , maux de tete intense , sans parler de mon cou et trapèze et omoplate …. Jai fait corrigé mon occlusion et rien de fait donc je suis maintenant diagnostiquer fibromialgique ….pffff alors on prend plein de pilules qui ns pourrissent la vie deffet secondaire 🙁 je vous souhaite de regler le probleme rapidement

  50. Christelle dit :

    Bonjour ,

    Il y a deux ans deja sont apparues, suite a un cours de danse moderne ( que je pratique depuis l
    Age de 3 ans ) et un mouvement au sol en appui sur le
    Côté de la face , des douleurs du côté gauche de ma tete ( tempe , avant de l’oreille , sommet du crâne ..) .
    Celles ci persistante je me suis rendue chez mon osteo , les douleurs ont ensuite irradiées dans la nuque , épaule , voir parfois dorsale , toujours côté gauche, et ne m ont plus jamais quittés depuis.
    Irm des cervicales , légère arthrose mais rien de grave .
    J ai une position de travail penchée sur l avant et je parle toute la journée .
    J ai donc ete régulièrement suivi par mon osteo , meme un kine mais rien N y fait …. Ce ne sont pas des douleurs vives , plus comme une tension permanente , un échauffement , une lourdeur ,’des brûlures parfois … Mon médecin m a diagnostiqué des céphalées de tension.
    Depuis toute petite j ai la mâchoire qui craque , mon mari me fait tous le temps la remarque lorsque je mange . Je rongeais également mes ongles mais plus depuis qq mois.
    J ai un oreiller à mémoire de forme , pensée vous que cela puisse jouer ?
    Mon dentiste n a rien vu du côté dentition, pensez vous que le côté orthodontiste puisse m
    Aider? Merci d avance de votre réponse.

    • Dr Jules dit :

      Non, je ne crois pas que votre oreiller puisse expliquer tous ces problèmes bien qu’une position inadéquate de sommeil puisse contribuer à des problèmes de mâchoire.
      Bien qu’il n’y ait rien de visible ou d’évident à première vue lors d’un examen clinique ne veut pas dire qu’il ne puisse pas y avoir de problèmes internes dans les articulations temporo-mandibulaires. Peut-être que le port d’une plaque occlusale pourrait être utile?

      Pour en savoir plus sur les articulations temporo-mandibulaires et le port de plaque occlusale.

    • hijama dit :

      bonjour je vous conseille une pratique tres ancienne utiliser aussi par les chinois que pratique musulmane qui marche tre vien cest le hijama…renseigner aur votre internet cette pratique a guerie beaucoup de personne sur des maladie malheuresemant inconnue ou introuvable…cepandant de faire la recherche ne vous coute rien.des ventouse placer sur des parties du corp extrait le movais sang qui ne circule plus tres bien et agit sur des parties du corps..tensions musculaire.ect..
      bom courage

  51. Ella dit :

    Témoignage : deux décennies de suivi par plusieurs spécialistes mais des résultats satisfaisants

    Bonjour,
    Voilà j’ai 40 ans, je viens de me faire opérer au mois de décembre. J’avais une malocclusion de classe 3 donc on m’a fait l’avancée du maxillaire et le recul de la mandibule, plus suite à ces mouvements une septoplastie.
    Je suis allergique aux acariens et aux graminées depuis très longtemps…mais on ne me l’a détecté seulement depuis qq années au moment où mes allergies ont pris de l’ampleur.

    Conséquences: j’ai développé une malocclusion car mes sinus étant tout le temps bouché au plus loin que je me souvienne j’ai toujours respiré la bouche ouvert de jour comme de nuit. Mon palais n’a pas su se développer correctement car ma langue ne se posait pas correctement.

    Autre conséquence qui pour moi est le plus gros impact, c’est qu’à force de respirer la bouche ouverte ma tête ne se positionnait pas correctement et j’ai la tête qui s’incline vers l’avant.
    Conséquences j’ai développé une cyphose dorsale avec une légère scoliose.
    J’ai fait de la kiné pdt une bonne partie de ma jeunesse et mon problème ne s’est jamais résolu on a juste limité les dégâts.
    Aucun dentiste n’a fait part à mes parents que j’avais une malocclusion, que ma canine qui a poussé dans le palais était due à mon palais étroit!

    L’Orthopédiste qui m’a suivi pdt des années ne s’est jamais posé une question quant à la lenteur de ma rééducation.
    Le stomatologue rencontré à l’âge de 20 ans suite à un kyste au niveau de ma gencive ne m’a jamais parlé de ma malocclusion. Il m’a juste donné son tarif pour le remplacement de la dent qu’il a du m’extraire.

    En fait, ma dentiste que je fréquente depuis 9 ans m’a expliqué que le fait que je sois allergique a empêché le développement de mon palais et qu’il faudrait un travail orthodontique qui sera sûrement accompagné d’une chirurgie je ne savais même pas que j’avais une malocclusion et que cela pouvait encore se compliquer avec l’âge. Et que le fait d’avoir toujours la bouche ouverte m’empêchait de me tenir droite.

    Cela fait presque 2 et demi que je suis suivie par une équipe pluridisciplinaire composée d’un orthodontiste, d’un chirurgien maxillo facial et d’une ORL.

    Enfin, j’ai eu des réponses à des maux que je ne comprenais pas et dans ma situation les allergies, la malocclusion et ma déformation du dos sont liés.

    Je tenais à faire part de mon expérience car malheureusement dans ma jeunesse certains médecins n’ont pas su faire cette corrélation qu’une simple dentiste de quartier a pu faire.

    J’ai 3 enfants et je suis hyper attentive qt à leur développement.

    Je voulais vous remercier pour votre site il est vraiment intéressant et très accessible.

  52. Mendes dit :

    Problèmes d’équilibre reliés aux dents de sagesse?
    Bonjour,
    je voulais juste savoir si c’étais possible que les dents de sagesse provoque un manque d’équilibre.
    J’ai une dent de sagesse qui pousse en bas a gauche et une autre qui est bloquer et ne sort pas en bas a droite. J’ai souvent une pression derriere la tete qui dessent jusqu’au cou avec des douleurs, mal de yeux, gonflement joue cou ou se trouve les dents de sagesse, fatigue etc.. Cela dure depuis 3/4mois, j’ai rdv avec un stomatologue a la fin du mois pour envisager une extraction. Mais je voulais tout de même savoir si c’etais possible que les DDS provoquent de tel symtomes, j’ai tout juste 18ans, depuis que j’ai ces DDS c’est un enfer. Cordialement.

    • Dr Jules dit :

      Il faudra trouver une autre cause car il est peu probable que le dents de sagesse aient quoi que ce soit à faire avec vos problèmes d’équilibre.

      • Mendes dit :

        Pourtant on ma dis que c’etais possible, ainsi que le medecin mais je trouvais sa bizarre. C’est pas tout a fais un manque d’équilibre, je ne sais comment l’expliquer, je ressent comme un balancement qques fois, et j’ai remarquer que je le ressent quand j’ai mal a mes DDS la plus part du temps et tout a commencer depuis leurs pousser, mtn sa reste a voir une fois leur extraction..

        • Dr Jules dit :

          Même si après l’extraction des dent de sagesse votre déséquilibre disparait, on ne peut conclure que les dents de sagesse en étaient la cause.

  53. Le gallo dit :

    Je fais du bruxisme et plus j ai des accouphenes et perte d audition !!! Est ce possible qu une mauvaise posture peut donner ça?

  54. dent de sagesse dit :

    Bonjour mon copain c’est fait enlever ses dents de sagesse il y a une semaine . Sa mâchoire est desenfler mais il a encore très mal .. du côté droit de sa mâchoire il a une légère petite masse dans la joue. Il n’est plus capable d’ouvrir la bouche à plus de 2 cm … et ces dents du bas son plus reculer qu’avant ce qui fait qu’il ne sont plus égale .. il a aussi très mal quand il ouvre la bouche ou mange … il a lui plusieurs commentaire sur internet qui disait que le dentiste à forcée la bouche à ouvrir et maintenant sa craque et fait mal alors il a peur de retourner chez le dentiste et ausdi de rester comme ça a vie … car avant il n’avait pas de problème merci de m’aider

  55. JP dit :

    Bonjour,

    Je me permets de vous contacter car je suis tombé sur votre site.
    Voila l’historique de mes mésaventures :
    J’ai fait enlever 4 dents de sagesse en mai 2014. Tout s’est bien déroulé mis à part une alvéolite.
    Un ORL m’a diagnostiqué en septembre 2015 un Sadam car j’ai un mal d’oreille, inexpliqué et sans infection, à gauche depuis janvier 2015. En plus de ce mal j’avais également mal dans la région cervicale (cervicale et épaule gauche) depuis novembre 2014 puis dans les lombaires à partir de juillet 2015. De plus des douleurs dentaires soudaines sans infections sont également apparues puis repartie au bout de 15 jours.
    Le dentiste m’a confectionné une gouttière pour les nuits et l’ORL a tenté différents traitements (laroxyl, Tegretol,…) afin de m’enlever mes douleurs. J’ai également vu le podologue (je porte des semelles depuis plusieurs années) qui m’a dit que le bilan de posture était bon. J’ai également vu plusieurs fois l’ostéopathe qui m’a remis la machoire en place en mars 2015 et a travaillé sur mon temporal et sur le muscle pterygoidien (inflammé). Par contre je n’ai pas de craquement dans la mâchoire et l’ouverture est bonne. Juste une lourdeur sur les cotés (mais peut être dû au stress et à l’angoisse de tout cela). En effet tout cela joue également sur mon moral.
    J’ai pu consulter un ostéopathe spécialiste du sadam qui m’a expliqué que les dents de sagesses étaient la cause. En effet la dent de sagesse du bas à gauche était point d’appuis de la mâchoire du haut (molaire). Le fait de l’avoir extraite aurait provoqué un déséquilibre. Il me conseille donc de porter la gouttière 24h/24 en la réglant chaque mois et en réalisant un traitement ostéopathe (réalignement du rachis). Cela fait près de 2 mois que je suis donc ce protocole mais je ne vois pas d’amélioration. Les douleurs dans les muscles des mâchoires sont même plus intenses par moment.
    Entre temps j’ai vu un orthodontiste sur avis de mon médecin. Il me propose de tester ma malocclusion en positionnant des cales sur mes dents. Il me dit qu’au bout de 8-10 jours on devrait savoir si c’est bien cela qui me gêne depuis plus d’un an.
    Je ne sais plus trop quoi penser et le moral flanche car j’ai peur de ne jamais guérir. Je ne sais pas trop vers qui me tourner.
    Merci d’avance de votre réponse
    Cordialement

    • Dr Jules dit :

      Premièrement, je ne crois qu’on puisse arriver à la conclusion que la présence d’une seule dent de sagesse ait pu causer autant de “dommages” et symptômes. Les problèmes d’articulations temporo-mandibulaires sont beaucoup plus complexes que cela dans la majorité des cas.
      La suggestion de porter une plaque occlusale ou gouttière n’est pas mauvaise mais prendre pour acquis que l’ajustement doit être fait chaque mois n’est pas une recette qui peut être suivie automatiquement. Parfois, des ajustements peuvent être nécessaires 24 heures après la pose d’une telle plaque, ou quelques jours après alors attendre un mois peut aller à l’encontre de vouloir “déprogrammer” la mandibule car si des changements se produisent rapidement, des ajustements seraient aussi indiqués rapidement pour continuer à bénéficier de l’effet positif d’une gouttière. Si votre mâchoire se déplace avec la gouttière et qu’aucun ajustement n’est fait, cela peut augmenter la tension musculaire, douleurs, etc.

      La solution de l’orthodontiste d’utiliser des cales est similaire à la gouttière à court terme dans le sens que cela crée une disclusion des dents et peut permettre de voir s’il y aura des changements dans la position mandibulaire et des symptômes. Il est important de ne pas porter de tels cales trop longtemps car cela permettre que des déplacements dentaires se produisent. Cela peut être un test facile et rapide mais il peut aussi être fait avec une plaque occlusale bien ajustée.

      Il n’est pas évident de trouver des personnes compétentes dans le domaine du traitement des articulations temporo-mandibulaires car ce n’est pas une “science exacte” et ce ne sont pas tous les praticiens qui s’intéressent à ce domaine ou qui ont les compétences et expertise nécessaires. Bien qu’il soit maintenant reconnu qu’il n’y ait pas nécessairement de lien direct entre l’occlusion (ou une malocclusion) et les troubles de dysfonction des ATM une évaluation de votre dentition, de l’occlusion et de la fonction masticatoire et mandibulaire serait probablement indiquée.

      Si ce n’est déjà fait, commencez par faire évaluer le tout par un spécialiste certifié en orthodontie (orthodontiste) qui pourra vous diriger, si nécessaire, vers d’autres praticiens familiers avec le traitement des troubles de dysfonction des articulations temporo-mandibulaires (ATM).

      Il n’existe pas de spécialiste reconnu pour le traitement des articulations temporo-mandibulaires (ATM).
      Concernant les “spécialistes” en ATM :
      Le traitement des problèmes d’articulations temporo-mandibulaires (ATM) n’est pas une spécialité “officielle” de la médecine, de la dentisterie ou de tout autre domaine de la santé. Il n’existe pas de “spécialistes des articulations temporo-mandibulaires“. Il y a cependant plusieurs dentistes, orthodontistes, physiothérapeutes, etc. qui ont développé une affinité particulière et une certaine expertise pour le traitement des problèmes reliés aux ATMs et traitent des personnes affectées par ces problèmes. De par le volume important de patients que certains de ces cliniciens voient, ils se “spécialisent” indirectement en limitant leur pratique au traitement de ce genre de problèmes mais n’en sont pas pour autant des “spécialistes des ATMs”.

      Votre meilleure chance de succès pour trouver une personne qualifiée dans le traitement des ATMs serait de vous informer auprès des gens du domaine dentaire. Peut-être que votre dentiste généraliste peut vous diriger vers quelqu’un si lui ou elle ne traite pas ces problèmes?

      Il est souvent nécessaire d’avoir recours à une équipe inter-disciplinaire pour traiter ces problèmes (physiothérapie, plaque articulaire, dentiste, orthodontie, etc.). Pour en savoir plus sur les articulations temporo-mandibulaires.

      ➡ Pour avoir de l’information sur les spécialités dentaires reconnues et les “non-spécialités” ou spécialités qui n’en sont pas vraiment. .

      • Jp dit :

        Merci de votre réponse.
        Le problème de l’orthodontiste que j’ai vu et qui veut me faire le test des cales que 8-10 jours c’est que derrière ça serait pour un traitement avec un appareil fixe. J’ai donc peut l’irréversibilité du traitement qui n’a pas lieu avec une gouttière. De plus les douleurs actuelles (oreilles, muscle des mâchoires…) vont ils s’enlever avec ses fameuses cales? Tout cela me fait peur de retourner au point 0.
        Surtout que le syndrome dépressif pointe le bout de son nez au bout d’un an et demi de recherche infructueuse.

        Que pensez vous de trouver un occlusodontiste? Pourra t’il faire le même diagnostique?

        Merci de votre aide.

        • Dr Jules dit :

          Rien ne peut “garantir” l’amélioration ou l’élimination de vos symptômes, que de soit des cales, un traitement d’orthodontie, le port d,une gouttière, etc.

          ➡ Pour en savoir plus sur l’utilisation de blocs de disclusion ou “cales” en orthodontie.

          L’ “occlusodontie” n’est pas une spécialité dentaire reconnue alors je ne peux me prononcer sur ce que cela prétendrait faire pour votre cas.
          ➡ Pour avoir de l’information sur les spécialités dentaires reconnues et les “non-spécialités” ou spécialités qui n’en sont pas vraiment. . L'orthodontie peut nécessiter des interventions dans les autres disciplines ou spécialités dentaires.

          • Jp dit :

            Merci de vos réponses,
            Qui pourrait alors me dire et comment faire pour savoir si j’ai bien un sadam?
            L’orl avait posé ce diagnostique en l’absence de toute infection malgré cette douleur d’oreille en plus des douleurs cervicales, lombaires et du ptegroyidien interne inflammé.
            Et comment régler ce problème?

            • Dr Jules dit :

              Un SADAM n’indique que vous avez des symptômes aux articulations temporo-mandibulaires.
              Il n’est pas évident de trouver des personnes compétentes dans le domaine du traitement des articulations temporo-mandibulaires car ce n’est pas une “science exacte” et ce ne sont pas tous les praticiens qui s’intéressent à ce domaine ou qui ont les compétences et expertise nécessaires. Bien qu’il soit maintenant reconnu qu’il n’y ait pas nécessairement de lien direct entre l’occlusion (ou une malocclusion) et les troubles de dysfonction des ATM une évaluation de votre dentition, de l’occlusion et de la fonction masticatoire et mandibulaire serait probablement indiquée.

              Si ce n’est déjà fait, commencez par faire évaluer le tout par un spécialiste certifié en orthodontie (orthodontiste) qui pourra vous diriger, si nécessaire, vers d’autres praticiens familiers avec le traitement des troubles de dysfonction des articulations temporo-mandibulaires (ATM).

              Pour en savoir plus sur les praticiens traitant les ATMs, les thérapies, “garanties”, etc.

  56. Daphné Arbour dit :

    Scoliose, bruxisme, usure et plaque articulaire

    Bonjour,
    selon vous, une personne ayant une scoliose non évolutive (T8-T9 avec disque malfromé à ce niveau), un écart de 0.7 mm entre les deux jambes et une maloclusion (bruxisme nocture, usure de la mâchoire à droite) et une hyperlaxité lygamentaire peut-elle éprouver des conséquences indésirables telles des douleurs musculaires, maux de tête suite à l’utilisation d’une plaque occlusale?

    On me recommande de porter une telle plaque mais j’ai peur des conséquences sur mon corps. Le port d’orthèses plantaires n’ont pu permettre une correction totale des 0.7mm mais plutôt 0.4. Ma mâchoire passait proche de débarquer… j’ai eu de gros maux de tête durant l’ajustement. Si oui, quelle procédure d’implantation me recommandez-vous. On me suggère de la porter à toutes les nuits dès le départ… je trouve cela très intense pour débuter.
    Merci votre site est une mine d’or!!

    • Dr Jules dit :

      Je ne crois pas avoir l’expertise pour commenter sur l’effet qu’une plaque articulaire ou occlusale (gouttière) pourrait avoir sur une scoliose. Par contre, il est possible que différents symptômes apparaissent avec le port d’une telle plaque peu importe s’il y a scoliose ou autre problèmes concomitants. Des douleurs musculaires peuvent appareil si une plaque est mal ajustée ou si le corps tente de s’y adapter. Porter une plaque articulaire toutes les nuits et même toute la journée est un protocole commun et peut être très bénéfique si bien géré.

      Pour en savoir plus sur les articulations temporo-mandibulaires et le port de plaque occlusale.

      En passant, je doute qu’on puisse vraiment mesurer un écart d’une fraction de millimètre entre les 2 jambes.

  57. MURAT dit :

    L’orthodontie a-t-elle déséquilibré mon corps?

    Bonjour Dr,

    J’ai eu une opération de mâchoire qui a consisté à élargir le palais supérieur + un traitement orthodontique d’environ 2 ans…
    À l’heure actuelle je souffre de douleurs lombaires chroniques qui irradient souvent dans les jambes..
    Ma question est de savoir si tout cela n’est pas dû à mon intervention et traitement orthodontique qui aurait peut être désèquilibrer le corps ???

    Merci de votre réponse !

    • Dr Jules dit :

      Si j ‘avais à parier, je miserais plutôt sur l’effet contraire soit que l’orthodontie a peut-être aidé votre équilibre corporel général plutôt que de lui avoir nuit car le traitement que vous avez eu indique que vous aviez une grave malocclusion avec composante squelettique ayant nécessité une chirurgie (EPRAC).

      Pour en savoir plus sur les malocclusions et les problèmes de posture.

      • Kutlu dit :

        Justement Dr, avant mon intervention et traitement orthodontique j’avais la mâchoire du bas légèrement en avant par rapport à celle du haut + une bèance significative c’est-à-dire que je n’avais pas une occlusion : cela dit on m’a tout d’abord élargi le palais sans pour autant avancer ma mâchoire du haut, enfin j’ai eu une occlusion suite aux ports d’élastique étant donné que d’après mon stomatologue j’avais une légère désèquilibre…

        Bref, tout ça pour vous dire que j’ai un début d’hernie en l5-S1 qui est apparu lors des derniers mois de mon traitement dont je soupçonne..
        Vous en pensez quoi ??

        Avez-vous une clinique sur Bruxelles ???
        Que dois-je faire ?

        Merci par avance de vos réponses si rapides !

        • Dr Jules dit :

          Même si on reconnait de plus en plus un lien entre malocclusion et posture, je ne crois pas qu’on puisse conclure qu’un traitement d’orthodontie cause des hernies discales ou autres problèmes similaires.

          Si votre occlusion ne semble pas adéquate ou que vous ressentez des problèmes fonctionnels avec vos mâchoires, parlez-en à votre orthodontiste.

          Nous n’avons qu’une seule clinique située à Sherbrooke, Québec (Canada).

  58. Caroline dit :

    Malocclusion, posture, scoliose, SOMMEIL et orthodontie

    Bonjour Docteur,

    ma fille de 14 ans souffre depuis deux ans de douleurs cervicales qui s’étendent à la tête, la machoire, le bras, le dos , les reins et la jambe principalement du côté gauche.

    Radio, scanner et IRM des cervicales ont montré un légère scoliose et une courbure cervicale inversée. Le médecin parle quant-à lui d’une névralgie d’Arnold.

    Les massages de kiné prescrits et les manipulations d’ostéo ne la soulagent que temporairement.

    Elle avait suivi un traitement d’orthodontie pour rétablir une bonne occlusion des molaires à droite. Cela aurait-t-il pu avoir un effet sur les vertèbres cervicales car l’une d’elle s’est décalée vers la droite?
    L’ostéopathe a quant-à lui invoqué une mauvaise posture et la kiné une réaction de défense au douleurs du côté gauche qui semble peu probable puisqu’elles sont apparues postérieurement.
    J’ai remarqué également que ma fille penche la tête du côté droit peut-être pour étirer le trapèze gauche qui est très contracturé.

    Par ailleurs, elle souffre d’allergies, et respire par la bouche à cause d’une obstruction nasale causée par une forte déviation de la cloison et une hypertrophie des cornets.

    Elle doit aujourd’hui reprendre un traîtement d’orthodontie car les dernières molaires poussent couchées.
    Est-ce que la mauvaise position actuelle de ces dents pourraient expliquer les douleurs cervicales? Lorsque j’ai demandé à l’orthodontiste, un nouveau car nous avons déménagé depuis le premier traîtement, s’il pouvait y avoir un lien entre les dents et le dos il m’a répondu qu’aucune étude scientifique ne confirmait cette hypothèse.

    Je ne sais plus quelle piste suivre pour aider ma fille à retrouver une vie normale d’adolescente. Elle dort mal, est très fatiguée, ne pratiquement quasiment plus de sport, manque souvent l’école…

    Je vous remercie par avance pour votre réponse ainsi que pour votre site très riche en informations et en conseils.

    • Dr Jules dit :

      Au contraire, tel que mentionné dans cette page, il y a plusieurs études qui semblent établir un lien entre une malocclusion et la posture mais je ne saurais dire quels liens peuvent être établis pour votre fille entre les divers éléments que vous avez décrits.
      L'apnée du sommeil cause la somnolence diurne
      Il semble aussi y avoir une incidence plus élevée d’occlusion croisée postérieure chez des patients ayant une scoliose et vice versa. Ces patient ont habituellement besoin d’expansion maxillaire pour corriger leur malocclusion.

      Pour en savoir plus sur l’expansion maxillaire et les déséquilibres transverses des mâchoires et en savoir plus sur les appareils d’expansion.

      Vous mentionnez qu’elle a de la difficulté respirer par le nez, ce qui est commun avec les patients ayant des constrictions maxillaires nécessitant de l’expansion alors ceci pourrait vous donner une première piste à investiguer avec l’orthodontiste.

      De plus, le fait qu’elle ne dorme pas bien, soit souvent fatiguée et que cela affecte ses performances scolaires peut être une indication pour lui faire passer un tets du sommeil ou une polygraphie cardiorespiratoire du sommeil (PCRS)

      La lecture de cette chronique pourra vous donner de l’information supplémentaire.

      • Caroline dit :

        Cher Docteur,

        je vous remercie infiniment pour votre réponse. J’ai lu les articles complémentaires que vous proposez avec beaucoup d’attention ainsi que plusieurs autres qui me donnent de nouvelles pistes à explorer.
        Ma fille avait bien une occlusion croisée postérieure à droite mais elle n’a pas eu d’expansion palatine comme présentée dans vos références.
        Comme elle avait également un manque de place qui empêchait les canines supérieures de “descendre”, l’aggrandissement de la courbure pour traiter la malocclusion des molaires devait en même temps apporter la place manquante.
        Ma fille a d’abord porté un appareillage “léger” composé de bagues sur les molaires et d’élastiques.
        Puis elle a eu des bagues à toutes les dents et également à nouveau des élastiques.
        L’orthodondiste a également eu recours au “stripping” sur les incisives supérieures et inférieures.
        A la fin du traitement de la place manquait à la machoire inférieure où la canine droite a été tournée quasiment à la perpendiculaire.
        Le nouvel orthodontiste que nous avons consulté après note déménagement a mentionné qu’une extraction aurait peut-être été nécessaire pour un meilleur alignement face au manque de place (une incisive supérieure gauche présente actuellement une avancée).
        Mais ma fille n’a pas complètement suivi le programme de contention préconisé. Elle a d’abord refusé la pose de l’appareillage fixe entre les canines inférieures dans l’espoir de voir le canine tournée pendant le traitement reprendre une position qui la gènerait moins, ce qui est arrivé tout seul. Ensuite elle n’a pas beaucoup porté l’appareil mobile, sachant qu’elle devrait reprendre prochainement un traitement d’orthodontie pour redresser les deuxièmes molaires qui poussent couchées.

        En discutant aujourd’hui avec elle, suite à mes premières lectures sur votre site, j’ai de nouvelles informations et questions à vous communiquer.
        A l’heure actuelle, elle mastique principalement du côté droit, mais pour cela elle décale la machoire inférieure vers la droite pour trouver une “bonne” position entre les molaires.
        Cela est-il le signe d’une mauvaise occlusion, cette fois dans le sens inverse (la première molaire supérieure trop à l’extérieur par rapport à la première molaire inférieure du côté droit)?
        Les dents auraient-elles pu bouger en raison du non respect de la contention ou à cause de la poussée des deuxièmes molaires?
        De plus il arrive qu’une ouverture importante de la machoire, comme c’est arrivé ce soir, lui envoie des douleurs dans la tête et l’épaule du côté gauche.
        Enfin, il est très possible que son papa présente une ATM pour laquelle il n’a jamais consulté.
        Le port d’une plaque occlusale peut-elle être également une piste à explorer? Qui consulter si tel est le cas : un orthodontiste ou bien un dentiste?

        Je vous remercie une nouvelle fois pour le temps consacré aux réponses individuelles que vous apportez à distance sans avoir la possibilité d’examiner les patients. Nous habitons en France sans quoi nous vous aurions consulté directement. Mais votre soutien nous permet déjà de garder espoir en une solution possible aux douleurs d’une jeune adloscente qui, malgré ses nombreuses absences scolaires, a d’excellents résultats qu’elle espère ne pas voir chuter à l’avenir à cause de ses problèmes de santé.

        tag #france

        • Dr Jules dit :

          La plupart des gens ont un côté de prédilection pour mastiquer. Les droitiers préfèrent habituellement mastiquer du côté gauche et vice versa. Une personne peut aussi préférer un côté plus qu’un autre si ce coté a une meilleure occlusion, plus de dents et permet une meilleure fonction.

          SI votre enfant déplace la mandibule d’un côté, il y a peut-être toujours une arcade supérieure étroite qui occasionne une interférence tel qu’illustré dans les cas d’expansion maxillaire.

          L’éruption des deuxièmes molaires ne devrait pas perturber l’occlusion significativement au point où une occlusion croisée apparaitrait.

          Il est difficile en effet de poser un diagnostic sans un examen clinique ou du matériel diagnostique mais normalement, un spécialiste certifié en orthodontie (orthodontiste) devrait pouvoir répondre vos questions.

          tag #mastication

  59. Caroline dit :

    P.S. Ma fille a reçu un choc à l’école maternelle, vers l’âge de 4 ans, qui a causé un saignement de la lèvre inférieure. Elle a pris une grosse balançoire ronde (ressemblant à un pneu) dans la figure.
    Cela pourrait-il avoir des répercussions si longtemps après, les douleurs ressenties ayant seulement débutées après la fin du premier traitement d’orthodontie soit à l’âge de 12 ou 13 ans?
    Ce choc expliquerait peut-être par ailleurs l’inversion de sa courbure cervicale.

    • Dr Jules dit :

      Je ne suis pas expert dans les douleurs cervicales, scoliose etc. Peut-être qu’un traumatisme important pourrait expliquer l’apparition de douleurs plusieurs années plus tard mais il faudrait vraiment questionner un expert dans ce domaine.

  60. Stéphanie dit :

    Douleur au cou et port des élastiques?

    Bonjour!
    Je suis un traitement d’orthodontie depuis environ 2 mois. J’ai eu des douleurs au cou suite à une dent cariée qui a atteint le nerf. J’ai eu des médicaments et la dent en question a été arrachée puisque qu’il y a un manque d’espace de toute façon! Peu importe tout allait bien ensuite même après la pose des appareils du bas. Il y a presque 1 mois, mon orthodontiste à enlever le fil et la poser seulement où il y a l’espace à refermer, aussi avec des élastiques que je dois changer 3 fois par jour. Par contre, depuis ce temps les douleurs dans le cou persiste seulement du côté où il y a les broches et élastiques.
    Est-ce qu’il y a un lien entre le mouvement des dents pendant le traitement et certaine douleur au cou?

    Je vous remercie également pour votre site, c’est une vraie mine d’or d’informations et c’est après avoir fait beaucoup de recherches, surtout ici, que je me suis lançée!!!
    Merci!!

    tag #merci

    • Dr Jules dit :

      Le déplacement des dents peut causer des interférences entre des dents opposées qui peuvent déclencher toutes sortes de réactions pouvant varier d’une personne à une autre, ce qu’on appelle un traumatisme occlusal. Est-ce que ceci peut causer des douleurs référées dans le cou? Peu probable mais on ne sait jamais…

      Vous pouvez faire un “test diagnostique” en cessant vos élastiques quelques jours et voir l’effet que cela aura sur vos symptômes. S’ils s’améliorent, remettez vos élastiques et si ça revient et que vous faites ce test quelques fois cela pourrait être une indication qu’il y a un lien entre les deux même s’il est difficile à expliquer. Si le fait de cesser vos élastiques ne change rien, il faudra trouver une autre cause à vos douleurs. Discutez-en avec votre orthodontiste.

  61. gérard dit :

    bonjour,
    voilà il y a 31 ans j’ai eu une fracture de la machoire( sous condylienne) celle ci n’a pu etre concolidé (dévacularisation!)donc on à du me faire une condylectomie. quelques année plus tard (4ans) et surtout aux douleurs et au disfonctionements que cela me créais je consultais pour trouvé une solution . il m’ a ete proposé par les spécialise de me faire une prothese en sciacrilique, mais comble de malheur celle ci ne pu etre réalisé pour cause de fibrose trop importante cela aurait pu avoir de grave conséquence (paralysies fasciales, au dire du stomato). mais le probléme reste et les disfonctionnents s’aggravent! douleur de plus en forte, accouphene et arthose sur l’articulation opposé, probleme de glande salivaire(sous maxilaire) , et lombalgie.

    es-que ces phenomenes sont liés à ce probleme de condylectomie? et quels serait les moyens a mettre en place pour limiter les douleurs qui en découle?

    • Dr Jules dit :

      Certaines personnes ayant des problèmes aux articulations temporo-mandibulaires rapportent avoir aussi des acouphènes mais c’est une minorité et il est difficile d’établir une relation directe de cause à effet entre ces deux problèmes.

      ➡ Pour en savoir plus sur les acouphènes.

      Il est plus commun cependant de voir de l’arthrose ou des problèmes de dégénérescence dans l’autre ATM lorsque celle du côté opposé est affecté par de tels problèmes. .

      Difficile à dire ce qui pourrait vous aider mais le port d’une plaque occlusale pourrait peut-être diminuer la pression ou l’équilibrer dans vos articulation et améliorer certains symptômes?

  62. Theryca dit :

    Je cherche la solution à mon problème depuis des décennies

    Je cherche une solution à mon problème et je tombe sur ce site. C’est la première fois que je trouve un site qui s’approche autant de mes interrogations.

    Chez moi, pas de douleur apparue juste après un soin. Si cela avait été le cas, je n’aurais pas cru si facilement à une coïncidence. Au contraire, c’est au fil des décennies, à force d’examiner mes douleurs et de poser des questions selon mes rencontres de hasard, que j’en suis arrivée à faire le lien entre tous mes problèmes toujours situés du côté gauche, depuis l’arcade sourcilière jusqu’à la plante des pieds. Je dois dire que je me soucie beaucoup de mon alimentation parce qu’elle a été carencée dans ma jeunesse. Je ne suis aucun traitement et j’ai 63 ans. Seulement, voilà où mes douleurs se répètent : tout autour de l’œil, autour de l’oreille, dans l’articulation de la machoire, le long d’un nerf entre cette articulation et le bas du cou, dans le dos entre les omoplates, le long du bras, à la cheville et sous le pied. Je souffre en marchant et j’atteins la limite où je dois absolument résoudre mon problème.

    J’ai un bridge en haut à gauche qui fait que je souffre très souvent en même temps dans l’œil et dans le bas du crâne. Comme je ne vois aucune cause plausible par ailleurs, j’ai décidé de faire retirer ce bridge et de le remplacer par un appareil amovible. Il me semble que le problème s’est installé sur quatre décennies, si bien qu’il m’était difficile de faire un diagnostic. Aucun dentiste ou médecin ne m’a confortée dans mes soupçons quand j’ai abordé le sujet, si bien que ma confiance dans la compétence médicale s’est effritée insensiblement. Malgré les critiques des professionnels de santé qui n’aiment pas que les patients recourent à internet, ma recherche personnelle a toujours été beaucoup plus fructueuse que mes appels à l’aide.

    Un site comme le vôtre m’aide à croire que je vais trouver un de ces jours la solution de mon problème.

    tag #merci

    • Dr Jules dit :

      Bien que je ne crois pas avoir de solution à vous proposer, je sympathise tout de même avec vous.

      Il y a probablement une explication et une solution à votre problème mais, comme vous l’avez constaté, il est difficile de trouver des gens compétents ayant des “compétences croisées” provenant de différents domaines pouvant faire un lien entre tout cela. Une des raison est que c’est difficile et exigeant pour les praticiens de poursuivre leur formation, recherche, investigations, etc. et tout ce qui est nécessaire pour tenter d’aider des patients avec des cas lourds et complexes. Il est bien plus facile de s’en tenir au traitement de problèmes simples et communs pour lesquels les solutions existent déjà et qu’il s’agit simplement d’appliquer.

      Je ne veux pas vous décourager de poursuivre vos recherches et démarches mais cela peut nécessiter beaucoup de persévérance, ce vous semblez avoir!
      Les problèmes et symptômes que vous décrivez ne sont pas dans mon domaine d’expertise immédiat alors je ne peux pas vraiment vous conseiller sur la marche à suivre mais il existe des personnes qui ont une telle expertise et qui sont prêtes à faire les efforts nécessaires pour aider des patients comme vous. Il s’agit de les trouver…
      N’abandonnez pas!

  63. lucie perraton dit :

    BONJOUR dR JULES

    J’ai 65 ans .Il y a 7 mois j’ai commené à avoir de la difficulté à ouvrir la bouche.
    je vivais une période de deuil et le début de la retraite.
    Ma soeur a eu le même problème lorsque son mari est decede
    Pendant cette période J’ai suvi une dizaine de traitements de chiro. ce qui m’a fait du bien
    au niveau des épaules cou et dos, mais pas au niveau des douleurs à la tête et aux oreilles et de la malocclusion,du côté droit du visage
    J’ai commencé un traitement de physio. J’ai arrete pour cause financiere mais je continue à faire ses petits exercices
    j’ai aussi regarde des vidéos et je fais des exercices tres doux de détente au visage e au niveau du cou.(QI-Qong)

    J’ai eu une nouvelle prothese dentaire (haut complet et partiel pour le bas) et j’étais francheent confortable avec, donc satisfaite.
    Mais je suis allée quand meme voir un ORL pour mon mal d’Oreille ; rien et il m’a conseillé un dentiste q’il connaissait
    Le dentiste a pensé aux vertebres cervicales et a pris des radios de la machoire et du cou. j’ai 2 vertebres qui sont soudées mais je sais par
    mon chiro que c’est congénital. Je ne me sens pas limitée au niveau du cou.
    IL y a 2 semaines les douleurs aigus au niveau de la tête et de l’Oreille du coté de la machoire droite ont completement cessé bien que La malocclusion est toujours présente je ne mange plus de salade ni cruditée depuis 6 mois mais c’est encore supportable
    J’étais franchement contente;

    Fait étrange et perturbant. 3 jours apres la disparition des douleurs, j’ai commencé a avoir des craquements à la machoire surtout lorsque je mange ou que je joue un peu avec ma machoire. Je me demande si les douleurs ont causé un stress au niveau des muscles ou des ligaments et ont rendu ”lousse” la machoire!!!
    Les exercices d’alignement des dents du haut avec le bas( ouvrir et fermer doucement la machoire devant un miroir) sont maintenant devenues difficiles car je vois devant mon mirroir t que la machoire dévie avant d’arriver au contact des dents du haut.Et si j’essaie de dévier dans l’autre sens pour corriger l’alignement les dents , cela fait uncraquement avec une douleur. J’ai arrêté de le faire. Je me dmande s’il serait bon de revoir le physio. Quand je porte la cuiller à ma bouche lorsque je mange , si je me penche un tant soit peu, l’Occlusion diminue mais si je reste le pus droite possible c’est mieux bien qu’encore limité, mais gerable.

    Ce qui m’embete c’est la machoire qui a soudainement déviée depuis 2 semaines. Dans notre famille nous avons comme on dit le menton avancé et mon frere a la machoire déviée mais cela a toujours été ainsi . il fonctionne bien avec cela , moi pas
    merci de m’avoir lu et merci pour tout ce que vous faites pour chacun
    lucie

    • Dr Jules dit :

      Une déviation de mâchoire indique fort probablement une luxation dans l’ATM du côté où vous déviez. Le problème dans un cas comme le vôtre est qu’il serait plus difficile d’utiliser une plaque occlusale pour aider au diagnostic car vous avez une prothèse complète sur une mâchoire. Cous pouvez tout d’abord faire évalue l’occlusion avec vos prothèse et si vos prothèses sont adéquates, peut-être que des modifications pourraient être apportées pour tenter d’obtenir un effet similaire à une plaque occlusale. Il vous faudrait trouver un dentiste familier avec le traitement des articulations temporo-mandibulaires et particulièrement avec des prothèses dentaires.

  64. Patrick Benavoli dit :

    Bonjour Lucie,

    A priori, ainsi que l’indique le docteur Jules, ton disque vient de se luxer. Les douleurs que tu as ressenties auparavant pourraient être dues à la pression exercée par le condyle (la branche de la mandibule) contre le bourrelet postérieur du disque, jusqu’à ce que certaines brides lâchent et laissent le condyle passer derrière le disque. On appelle ça une luxation de l’ATM, dite réductible car le disque est recapturé lors de la fermeture de la bouche, ce dont témoigne la déviation vers le même côté (ce dont témoigne la déviation en baïonnette et le clic du même côté). Les traitements d’urgence consistent à placer une gouttière dont le premier objet est de soulager la pression exercée sur la zone lésée.

    Il se peut que les prothèses ne soient pas parfaitement ajustées et que ca se traduise par un déficit de contact à l’arrière, du côté de la luxation. C’est ce déficit de contact qui facilite la luxation, en particulier lorsqu’on serre les dents, par exemple pour digérer une émotion.
    Bon courage.

  65. viac dit :

    Dans des cas complexe doit-on consulter un orthodontiste d’une part et un dentiste spécialisé en occluso-posturologie ou bien un dentiste spécialisé en occluso-posturologie a t il faculté faire des broches linguales ou des invasiligne ?
    Merci pour me conseiller afin de faciliter le traitement.

  66. Rosita dit :

    Les gouttières orthodontiques peuvent-elles causer des maux de dos et autres problèmes?

    Bonjour,
    Je suis en traitement orthodontique avec gouttières depuis un an pour réaligner mes dents, sur conseil de ma dentiste qui a diagnostiqué une parodontie légère. Il se trouve que 3 mois après le commencement de ce traitement, je commence à avoir une douleur à la hanche droite mais elle n’est pas constamment présente. Je viens seulement de me décider à faire une radio de la hanche car je pensais avoir un début d’arthrose mais rien de tout cela, juste un décalage pelvien de 9 mm. Je fais des recherches sur Internet et découvre qu’il peut y avoir un lien avec le désalignement de la mandibule et la malocclusion dentaire. Je n’ai pas souvenir que mon orthodontiste m’ait dit avoir une malocclusion.
    Je lis aussi sur votre article qu’un traitement orthodontique permet de corriger la malocclusion et donc de régler des problèmes de dos, bassin… Je suis inquiète quant à mon traitement, ne serait-il pas en train de faire l’inverse ? Mais quand je me regarde dans la glace je n’ai pas l’impression d’avoir un désalignement de la mandibule. Est-ce que cela pourrait provenir du fait que je ne peux pas fermer correctement ma bouche à cause de l’épaisseur des gouttières ? Dans ce cas le problème serait-il réglé à la fin de mon traitement ?
    Merci pour vos conseils et pour cet article fort intéressant

    • Dr Jules dit :

      Il ne faut pas interpréter le contenu de cette page pour conclure qu'”un traitement orthodontique permet de corriger la malocclusion et donc de régler des problèmes de dos, bassin…

      OUI, un traitement d’orthodontie peut corriger une malocclusion mais aucune prétention ou promesse ne peut être faite concernant les effets sur la posture. Prétendre le contraire laisserait sous-entendre que la malocclusion est la cause des problèmes de posture, de dos, du bassin, etc. et c’est peu probable que ce soit le cas, même si dans certains cas la correction d’une malocclusion peut aider certains symptômes hors de la région dento-faciale. Comme vous le savez certainement, il y a une multitude de causes possibles pour les maux de dos alors il faut être très prudent si quelqu’un “promet” ou “garantie” l’amélioration d’un tel problème.

      Il est aussi peu probable que les gouttières portées peu de temps causent un tel problème mais si vous voulez tester cette hypothèse vous n’avez qu’à cesser de porter les coquilles un certain temps pour voir l’effet que cela aura sur vos symptômes. Parlez-en aussi à votre praticien.

  67. Dolos dit :

    Enlever de l’émail dentaire pour corriger une mâchoire et acouphènes?

    Bonjour,
    Je vous écris car je trouve que c’est très intéressant et il me semble que c’est la cause de tout mes problèmes. Un jour a la sortie du dentiste ma machoire à commencer à craquer, de jours en jours de plus en plus pour en arriver au point ou j’avais des douleurs a la joue et au milieu du dos côté gauche.

    Traitement médicamenteux et on oublie ça sauf que. ça s’est énormément aggravé. j’ai commencé à avoir plusieurs mois après la mâchoire des névralgie dans le dos et à ma jambe gauche, j’ai eu deux accident pour couronner le tout tomber à la renverse et cogner le pied deux fois au même endroit.

    Résultat : pied qui n’était plus droit, genou qui a tourné, hanche décalé de 2cm vers l’arrière, bassin vrillé, vertèbre déplacée, omoplate déplacé, et mâchoire déplacée aussi. Voila ce que ça m’a coûté.

    Pour me remettre tout ça en place, je le cache pas car c’est ridicule et c’est lui qui ma sauvé la vie c’est un rebouteux, on peut en rire mais en attendant il a été le seul à tout voir ce qu’il n’allais pas chez moi pas comme certains généralistes et qui plus est il m’a évité au moins 4/5 opérations donc…. Mais comme tout à des limites il ne sais pas me remettre la mâchoire correctement donc des douleurs j’en ai toujours je sais seulement que tous ces bobos partout viennent de ma mâchoire.

    Voila pour le résumé mais j’ai une question à vous poser.

    J’ai passé un scanner de l’oreille gauche du a un acouphène qui viens de la mâchoire, hé oui même un acouphène je suis un phénomène à moi tout seul, du coup l’orl à constaté qu’il ne pouvais rien faire pour moi car c’est du a un déplacement de la machoire mais aussi qu’il faudrait qu’un dentiste m’enlève de l’émail sur les dent du fond à droite ( rapellons que j’ai mal a la machoire à gauche) hors avant cet épisode dentaire qui m’a fait me déplacer la mâchoire je n’avais pas ce problème de machoire déplacée et que je porte une gouttière ( j’en ai déjà une et franchement ça n’a rien changé au problème)

    Donc pensez-vous que c’est judicieux de se faire enlever de l’émail au dent pour un problème qui n’en ai pas la cause?

    Je préfére avoir plusieurs opinions mais je ne pense pas que je vais le faire sachant qu’on ne m’a apporter aucune modification à mes dents ( couronne…) que ça soit en haut en bas à gauche et à droite.

    Cette mâchoire déplacée m’a pourrie la vie, deux ans que je peux pas courir, que je peux pas tomber à la renverse sur le lit le soir, que je peux pas sauter sur place, je fais attention a tout comme un grand père alors que j’ai 27 ans ça vous paraitra ridicule mais quand les petits gestes simple de la vie vous ne pouvais plus les faire ça vous rend très malheureux de vivre comme ça.

    • Dr Jules dit :

      Vous avez peut-être simplifié l”explication du dentiste mais je vois pas en quoi “enlever de l’émail” corrigerait votre malposition des mâchoires… Il faudrait tout d’abord définir ce qu’on entand par “enlever de l’émail” car ça pourrait être bien des choses!

      Devant des problèmes aussi complexes qui sont peut-être inter-reliés (mais pas nécessairement) il faut une approche globale qui part du diagnostic, ce qui n’est pas évident à faire dans un cas comme le vôtre.

      Il n’est pas évident de trouver des personnes compétentes dans le domaine du traitement des articulations temporo-mandibulaires car ce n’est pas une “science exacte” et ce ne sont pas tous les praticiens qui s’intéressent à ce domaine ou qui ont les compétences et expertise nécessaires. Bien qu’il soit maintenant reconnu qu’il n’y ait pas nécessairement de lien direct entre l’occlusion (ou une malocclusion) et les troubles de dysfonction des ATM une évaluation de votre dentition, de l’occlusion et de la fonction masticatoire et mandibulaire serait probablement indiquée.

      Si ce n’est déjà fait, commencez par faire évaluer le tout par un spécialiste certifié en orthodontie (orthodontiste) qui pourra vous diriger, si nécessaire, vers d’autres praticiens familiers avec le traitement des troubles de dysfonction des articulations temporo-mandibulaires (ATM).

      Il n’existe pas de spécialiste reconnu pour le traitement des articulations temporo-mandibulaires (ATM).
      Concernant les “spécialistes” en ATM :
      Le traitement des problèmes d’articulations temporo-mandibulaires (ATM) n’est pas une spécialité “officielle” de la médecine, de la dentisterie ou de tout autre domaine de la santé. Il n’existe pas de “spécialistes des articulations temporo-mandibulaires“. Il y a cependant plusieurs dentistes, orthodontistes, physiothérapeutes, etc. qui ont développé une affinité particulière et une certaine expertise pour le traitement des problèmes reliés aux ATMs et traitent des personnes affectées par ces problèmes. De par le volume important de patients que certains de ces cliniciens voient, ils se “spécialisent” indirectement en limitant leur pratique au traitement de ce genre de problèmes mais n’en sont pas pour autant des “spécialistes des ATMs”.

      Votre meilleure chance de succès pour trouver une personne qualifiée dans le traitement des ATMs serait de vous informer auprès des gens du domaine dentaire. Peut-être que votre dentiste généraliste peut vous diriger vers quelqu’un si lui ou elle ne traite pas ces problèmes?

      Il est souvent nécessaire d’avoir recours à une équipe inter-disciplinaire pour traiter ces problèmes (physiothérapie, plaque articulaire, dentiste, orthodontie, etc.). Pour en savoir plus sur les articulations temporo-mandibulaires.

      ➡ Pour en savoir plus sur les praticiens traitant les ATMs, les thérapies, “garanties”, différentes options de traitement pour les désordres des articulations temporo-mandibulaires etc.

      Triade diagnostique, objectifs de traitement et plan de traitement. Tout part du diagnostic.tist➡ Tout problème doit d’abord être diagnostiqué avant d’être traité et le diagnostic est la base de tout traitement. Les objectifs de traitement et le plan de traitement dépendent directement de ce diagnostic. Cette équation est simple, universelle et inévitable pour maximiser les chances de succès de tout traitement. Pour en savoir plus sur l’importance du diagnostic.

      Le port d’une plaque occlusale (gouttière) peut parfois aider si elle est bien faite et portée selon des protocoles précis. Un port à plein temps peut donner des résultats bien différents qu’un port à temps partiel par exemple.

      Même si vos acouphènes sont apparus après un événement particulier, ils ne sont pas nécessairement causés par cet événement. Les acouphènes sont aussi très complexes à comprendre et traiter.
      ➡ Pour en savoir plus sur les acouphènes.

      • Dolos dit :

        Bonjour, docteur Jules.

        Merci pour ces infos je pense qu’un orthodontiste peut déjà être une bonne chose pour diagnostiquer ce qui cloche.

        Concernant la gouttière elle a palliée à mon serrage de dents uniquement. Vu que j’avais la mâchoire décalée je serrais les dents la nuit et cela viens uniquement de ce décalage puisque je n’ai pas les dents abimées si je serrais les dents depuis longtemps on l’aurais vu sur ma dentition. De plus celui qu’elle m’a donné la dentiste elle ma la fait modifier pour qu’elle soit plus épaisse car tellement je serrais les dents j’avais casser un bout de la gouttière.

        Depuis que je vais à l’ostéopathe qui est spécialiste du crane et de la mâchoire ( j’ai vu ça sur la facture) je ne serre plus les dents et mon acouphène à un peu réduit. En fait c’est un muscle qui vibre contre un osselet vers mon oreille qui est mal placé qui me donne cet acouphène. La cause de l’acouphène à ici était identifié.

        Cette mâchoire m’a fait aussi vriller mes vertèbres au niveau du cou. C’est un enchainement de cause à effet. Chez moi c’est comme ça j’ai mal de la mâchoire au pied. ça entraine des tension au niveau des côtes, de la ceinture lombaire en passant par le genou. Chaque cas est unique et je suis un bon numéro…. Parce que j’ai tardé à me faire soigner mais surtout que j’ai étais mal soigner à la base.

        En tout et pour tout j’ai du consulter 5 medecin traitant, 4 kiné, 2 ostéo, un rebouteux. ça m’a permis de voir que la qualité de la médecine malgré qu’à la base il est dur d’y faire ses études n’est pas efficace. C/eux qui s’intéresse vraiment à vos soooo8 sans vous prendre pour un fou c’est rare.
        J’ai eu ce genre de réflexions d’un médecin comme quoi cétait dans ma tête toutes ces douleurs, ou bien le stress qui est le diagnostic préféré des médecins , c’est tellement facile quand on sais pas qu’au lieu de passer pour un incompétent on vous prend pour un malade imaginaire.Alors que les irm, scanner que j’ai passé prouvent que j’étais pas un malade imaginaire.

        Quoi qu’il en soit fau en faire plusieurs y retourner y aller faire des km et des km pour trouver un bon la santé n’a pas de prix

        Bonne journée

        • Dr Jules dit :

          Premièrement sachez que, même si c’est écrit sur sa facture, il n’existe pas de spécialités en ostéopathie comme il en existe en médecine ou en dentisterie donc pas d’ “ostéopathe qui est spécialiste du crane et de la mâchoire”.
          ➡ Pour avoir de l’information sur les spécialités dentaires reconnues et les “non-spécialités” ou spécialités qui n’en sont pas vraiment. . L'orthodontie peut nécessiter des interventions dans les autres disciplines ou spécialités dentaires.

          Je ne crois pas que la cause qu’on vous a décrite comme étant l’étiologie de vos acouphènes soit une cause possible et reconnue pour ce type de problème.

          À noter qu’il est possible que vous serriez fortement des dents mais qu’il n’y ait pas beaucoup de dommage apparent aux dents si lors du serrement, vous de bougez pas votre mâchoire de côté pour faire des mouvements excentriques. L’usure sera plus importante s’il y a des frottements entre les dents et pas seulement un serrement lors du bruxisme.

          ➡ Pour en savoir plus sur le bruxisme et le grincement de dents.

          Comme vous avez pu le constater, il n’est pas facile de diagnostiquer un problème comme le vôtre et encore moins de le traiter mais on ne pourra vous proposer de plan de traitement adéquat tant qu’un bon diagnostic ne sera pas posé. C’est aussi certain que c’est beaucoup plus facile pour un praticien de vous dire que votre problème est dans votre tête ou qu’il est psycho-somatique que de s’efforcer à trouver des solutions pour découvrir la cause du problème et le traiter.

          Triade diagnostique, objectifs de traitement et plan de traitement. Tout part du diagnostic. ➡ Tout problème doit d’abord être diagnostiqué avant d’être traité et le diagnostic est la base de tout traitement. Les objectifs de traitement et le plan de traitement dépendent directement de ce diagnostic. Cette équation est simple, universelle et inévitable pour maximiser les chances de succès de tout traitement. Pour en savoir plus sur l’importance du diagnostic.

        • Nathalie dit :

          Bonjour dolos,

          Juste pour vous dire que tout comme vous, depuis un dysfonctionnement de la mâchoire il y a un an, j’ai des douleurs qui envahissent mon côté droit (nuque épaule hanche pied… ) et des acouphènes (un peu moins grâce à la gouttière). J’ai aussi vu plusieurs ostéos et kiné et je suis à la recherche d’un médecin qui ne me dirait pas d’emblée que c’est le stress. Je ne peux plus courir non plus et les taches du quotidien sont difficiles alors que je n’ai que 33 ans. Donc je compatis… Courage!!

  68. Patrick dit :

    Bonjour Dolos,

    Quel était le type d’intervention du dentiste le jour où tu es sorti de son cabinet avec des craquements dans la mâchoire ?

    • Dolos dit :

      détartrage et remise de composites

      elle me tirer la joue vers l’exterieur assez fortement

      • Dr Jules dit :

        L’ajout de composite ou de restaurations dentaires peut modifier les contacts entre les dents opposées en causant des interférences ou même un traumatisme occlusal si l’interférence est importante. Parfois cela est sans conséquence mais chez des personnes plus “sensibles” il est possible que cela déclenche une “réaction en chaîne” qui peut avoir des répercussions sur les articulations temporo-mandibulaires et la fonction. J’imagine que votre dentiste a pris les précautions nécessaires en vérifiant ce point lors de la pose du composite mais vous ne perdez rien à faire vérifier le tout à nouveau si vous percevez des contacts forts dans la région traitée.

      • DOLOS dit :

        je reviens aux nouvelles pour vous expliquer mes soucis de machoire qui craque et tout les soucis que j’ai eu.

        Ce la viens d’un déséquilibrage total de mon systeme nerveux interne. En fait je suis tombée tendue sur le dos et j’ai les cotes 2/3/4 déplacé et la clavicule on la jamais vu et j’ai jamais eu mal à cet endroit lors de ma chute mais plus a la jambe qu’on a soigné.

        LE fait que ces cotes soit déplacées entraine un déséquilibrage du haut donc ça commence par des craquements…. j’étais en train et je me suis totalement affaisser mes muscles nerfs sont tombés de mon dos. Selon la seule kiné qui me soigne je suis une OVNI le pire dans l’histoire c’est que je sens tout mes muscles mes nerfs également pendant cette remise en place et je peux vous dire avec les sensations que mes muscles nerfs remontent je le sens j’ai du mal avec le dos.

        Comme quoi a force on a trouvé donc en conclusion mon probleme de machoire acouphène ect ….. est du a ce déplacement de cotes

        SI ca peux aider et éviter que vous ayez comme moi

        Si jamais quelquun veux plus de détail n”hésitez pas je vous répondrais avec joie

        • Dr Jules dit :

          Je ne crois pas que vous puissiez prouver scientifiquement que vos acouphènes étaient causés par un déplacement des côtes.

  69. Nathalie dit :

    L’orthodontie et une chirurgie aideront-elles mes problèmes d’ATM?

    Bonjour docteur,
    Je vous remercie pour ce site très intéressant. J’aimerais avoir votre avis sur mon cas.
    Il y a bientôt un an on m’a diagnostiqué un dysfonctionnement de l’atm. Un occlusodontiste m’a fait une gouttière que j’ai porté jours et nuits pendant 4 mois et j’ai fait de la kiné maxillo-faciale. Certains symptômes ont diminué (meilleure ouverture de bouche, moins d’acouphène, moins de douleur à la mâchoire).

    Toutefois, d’autres problèmes sont restés et ont même augmenté: Douleurs nuque, trapèze, névralgie faciale et depuis peu douleurs hanche et pied qui m’empêchent de marcher longtemps, le tout coté droit seulement. Un ostéopathe m’a plusieurs fois aidé pour mon problème de posture mais à court terme. J’ai commencé à voir un nouveau kiné (thérapie manuelle)qui a remarqué mon problème postural également.

    Je porte la gouttière uniquement la nuit depuis quelques mois. Selon la stomatologue et l’orthodontiste je devrais mettre un appareil dentaire et subir une chirurgie orthognatique car j’ai une importante malocclusion. Presque plus aucune dent ne se touche et je suis retrognate. J’avoue que l’idée de l’opération me fait peur.
    Pensez vous que cette opération pourra m’aider face à toutes ces douleurs, ou certaines d’entre elles?
    Que pensez vous que je puisse encore faire comme démarches pour m’aider?
    J’essaie de garder le moral mais ça devient difficile, surtout que les médecin ne prennent pas toujours au sérieux les problèmes de douleurs chroniques.
    Merci d’avance si vous savez me répondre
    Bien à vous

  70. Elizabeth dit :

    Relation entre maux de dos et malocclusion?

    Bonjour, J’ai 56ans, j’ai consulté pour , des mots de dos chroniques importants, le praticien pense que cela peut venir de mon occlusion dentaire. J’ai des troubles mandibulaires depuis toujours, douleurs quand j ‘étais jeune, difficultés à ouvrir la bouche ensuite. Aujourd’hui ces symptômes ont disparu mais ma mâchoire se décale légèrement quand j’ouvre la bouche et elle craque. Pensez-vous que cela puisse être une explication à mes mots de dos et quel traitement peut-on envisager dans ce cas ? Par avance, merci pour votre avis

    • Dr Jules dit :

      COomme il est décrit dans cette section, il peut y avoir une certaine relation entre la posture et l’occlusion mais je ne saurais dire si c’est votre cas. Vous devrez consulter un praticien familier avec ces concepts, un orthodontiste qui pourra évaluer votre occlusion, etc. pour en savoir plus. Une fois un diagnostic posé, on pourra vous proposer un plan de traitement.

  71. michelle dit :

    Jambe plus courte et orthodontie

    Bonjour
    Ma fille de 10 ans a sa jambe droite plus courte que la gauche de 1 cm. Elle va porter un appareil orthodontique pour les 2 prémolaires inférieures. L’orthodontiste n’est pas encore informé de ce décalage.
    Pensez-vous qu’il y a un lien entre ses problèmes orthodontiques et le décalage de ses jambes ?

    Merci infiniment pour votre réponse

Laisser un commentaire

*

*

*

Les champs suivis d’un astérisque* sont obligatoires.