Tout est dans l’espace!

Merci de voter pour cet article

1 Étoile2 Étoiles3 Étoiles4 Étoiles5 Étoiles (8 votes, moyenne: 4.63 sur 5)

Loading...

De la dentition temporaire à la permanente

  • La dentition temporaire comporte 20 dents qui seront remplacées par 28 dents permanentes (32 si on compte les dents de sagesse).
  • Cette transition prend plusieurs années; elle débute vers l’âge de 6 ans pour se terminer vers 12 ans.
  • La gestion de l’espace pendant cette période de transition qu’on appelle la dentition mixte est cruciale pour minimiser les problèmes d’éruption.

Dimensions des dents
Il existe une différence de grosseur et largeur entre les dents temporaires (C, D et E en jaune) et les dents permanentes ou définitives (3, 4, et 5 en bleu).

Radiographie dentaire dentition temporaire malocclusion

 

Région antérieure

  • Les incisives et canines permanentes sont plus larges que les dents temporaires qu’elles remplacent.
  • Les dents permanentes antérieures étant plus larges que les dents temporaires, des espaces inter-dentaires sont nécessaires pour permettre une éruption normale des incisives.
  • Il est normal et même souhaitable de voir des espaces entre les dents temporaires antérieures avant l’éruption des dents permanentes. Ces espaces permettront d’accommoder les dents plus larges qui remplaceront les dents temporaires.

 

Région postérieure

  • À l’arrière des arcades, les molaires temporaires sont plus larges que les prémolaires permanentes qui les remplaceront.
  • La somme de la largeur des canines et molaires temporaires et plus grande que celle de la largeur des prémolaires et canines permanentes (voir diagramme).
  • Ce phénomène fait que, lors de la perte des dents temporaires il y a un léger surplus d’espace qui est disponible dans l’arcade dentaire dans la région postérieure.
  • Ce “différentiel” d’espace, appelé l’espace de “leeway” ou espace de dérive, est crucial pour permettre la meilleure transition possible entre les 2 dentitions.
  • Cet espace peut représenter près de 2 mm par arcade au maxillaire supérieure et 3.5 mm à la mandibule. Cela peut sembler minime mais cet espace peut être critique pour favoriser une éruption optimale des dents permanents.
  • Si l’espace est bien “utilisé” les problèmes d’éruption et d’alignement dentaire peuvent être moindres que si l’espace est “perdu” lorsque les dents adjacentes migrent ou dérivent de façon non favorable.
  • Une étude a même démontré que, si l’espace leeway est maintenu convenablement, ceci permettrait d’éliminer l’encombrement dentaire antérieur chez 77% des gens. (Gianelly, 1995)
Espace de dérive en dentition temporaire vs éruption dentaire
Cette radiographie panoramique d’une fille de 12 ans montre les 3 situations qui peuvent exister concernant l’espace de dérive.- Dans le quadrant inférieur droit, la dent temporaire est toujours en place (* bleu) et préserve l’espace.

– Du côté gauche (* jaune), la dent est tombée récemment et la molaire commence déjà à basculer vers l’avant, réduisant l’espace disponible pour l’éruption de la prémolaire.

– À l’arcade supérieure, les dents temporaires sont tombées, les molaires ont migré vers l’avant et il ne reste plus d’espace. Les deuxièmes prémolaires (* rouge) ont cependant pu sortir sans être obstruées mais l’espace de dérive n’est plus disponible pour désencombrer les autres dents pendant les corrections orthodontiques qui sont planifiées.

Espace de dérive, espace leeway, déruption entaire et malocclusion

La meilleure façon de préserver l’espace de dérive est d’utiliser des mainteneurs d’espace qui permettent de maintenir la position des dents permanentes déjà sorties tout en gardant disponible l’espace pour les autres dents à venir.

À noter que, dans les cas plus sévère où le manque d’espace est très important, la seule préservation de l’espace  ne sera pas suffisante pour assurer une éruption adéquate des dents. Il peut alors être nécessaire de récupérer de l’espace déjà perdu ou créer de l’espace supplémentaire.

Un suivi régulier et la prise de radiographies sont essentiels pour une bonne gestion de l’espace disponible.
➡ Voyez comment l’espace de dérive (leeway) peut jouer un rôle important pendant l’éruption des dents et voir d’autres exemples démontrant comment la préservation de l’espace peut être critique pour assurer une meilleure éruption et minimiser les problèmes d’occlusion.
Les radiographies sont une boule de cristal prédisant l'avenir de l'éruption dentaire.

Commentaires et/ou questions (2)

  1. Tessehil dit :

    Bonjour,
    Mon fils qui a 4ans et 8mois vient de perdre une dent de lait (incisive supérieur) qui avait des caries qu’on a traité pendant les 2 dernières années. Sauf que le volume et la texture de la dent perdue me semble un.peut bizarre ; longue, comme si elle s’est arrachée avec sa racine!!!
    J’apprécie d’avance votre aide et explication
    Metci

    • Dr Jules dit :

      Une dent perdue prématurément pour cause de carie ou abcès peut avoir une racine plus longue et une apparence anormale car elle n’a pas été soumise au processus de résorption radiculaire (racine) normal qui aurait “usé” complètement la racine et fait tomber la dent. Cela ne veut pas dire que la dent permanente qui la remplacera sera anormale.

Laisser un commentaire

*

*

*

Les champs suivis d’un astérisque* sont obligatoires.