Bruxisme et grincement de dents

Merci de voter pour cet article

1 Étoile2 Étoiles3 Étoiles4 Étoiles5 Étoiles (49 votes, moyenne: 3.90 sur 5)

Loading...

Le terme “bruxisme” provient du grec bryxo qui signifie «grincer des dents”. C’est un mouvement de para-fonction inconscient sans but précis fait à l’aide de l’appareil masticateur hors des périodes de mastication ou de déglutition. Il se produit principalement la nuit (bruxisme du sommeil) mais peut survenir aussi à tout moment pendant la journée.

Le bruxisme est relativement commun mais n’est pas un phénomène nouveau . On en parlait même dans la bible où on réfère à des bruits insolites provoqués par le grincement des dents (Luc, 13-28 ; Mathieu, 13-42 ; Psaume, 102).

Il existe plusieurs définitions du bruxisme pendant le sommeil (sleep bruxism) dans la littérature.  En 2005, l’American Academy of Sleep Medecine a publié une classification internationale des les troubles du sommeil dans laquelle elle classifiait le bruxisme du sommeil dans une nouvelle catégorie des “désordres du mouvement reliés au sommeil” et définissait le bruxisme du sommeil (BS) comme étant une “parafonction orale caractérisée par le grincement ou serrement des dents et accompagné par une activité excessive (intense) d’éveil pendant le sommeil.” 2

On reconnaît 2 types de bruxisme :

  • Le bruxisme statique ou centré est un serrement des dents sans mouvement de côté (“clenching” en anglais). Ce type d’habitude est souvent accompagné de douleurs musculaires dans les muscles de mastication, dans la région du cou et des épaules. Les cas plus sévères peuvent présenter des céphalées bilatérales, des nausées, des douleurs dans l’oreille moyenne et des acouphènes.
  • Le bruxisme dynamique ou excentré qui consiste en un grincement de dents accompagnés de légers mouvements latéraux de la mandibule (“grinding” en anglais). Ce phénomène est commun chez les enfants et l’on croit que cela aurait comme but d’user les dents temporaires.

Prévalence du bruxismeLe bruxisme et grincemen de dents peuvent endommager la dentition.

  • On estime que 6 à 8 % de la population adulte et près de 14 à 38% des enfants selon les études, grincent parfois des dents chaque semaine.
  • Cette prévalence diminue avec l’âge, affectant 12 % des adolescents et à 3 à 5 % des personnes âgées de plus de 60 ans.
  • Le groupe d’âge le plus affecté est les 20 à 50 ans et la prévalence diminue ensuite avec l’âge.
  • Une des meilleures études sur le bruxisme du sommeil a évalué 2000 canadiens en leur demandant s’ils étaient affectés par du grincement des dents la nuit et déterminé que 8% des répondants adultes en souffrait avec une prévalence similaire chez les hommes et les femmes avec une diminution avec l’âge  (13% pour les 18-29 ans contre 3% pour les personnes âgées de plus de 60 ans). D’autres études reconnues ont obtenu des résultats similaires. 2

À noter qu’à cause de la nature inconsciente du bruxisme, une étude rapporte que moins de 10% des personnes atteintes seraient conscientes qu’elles ont cette habitude. Il est donc difficile d’évaluer exactement quelle proportion de la population est affectée. Un diagnostic définitif ne peut être établie qu’avec un test du sommeil en laboratoire spécialisé ou à l’aide d’un appareil portatif (voir ci-dessous).

 

Causes et étiologie du bruxisme

Il n’existe pas d’études longitudinales sur le bruxisme du sommeil ce qui signifie que la plupart des “facteurs étiologiques” devraient plutôt être considérés comme des “indicateurs de risque”. Ces derniers peuvent être divisés en deux sortes;

  • Des indicateurs périphériques comme l’anatomie des structures squelettiques orofaciales et la morphologie de l’occlusion dentaire (malocclusion) et des articulations temporo-mandibulaires. Ces éléments sont considérés comme jouant un rôle mineur (au aucun) dans l’étiologie du bruxisme du sommeil.
  • Des indicateurs centraux comme les problèmes psychosociaux (anxiété, stress, compétitivité) et certaines conditions physiologiques semblent jouer un rôle dans la cause du bruxisme du sommeil.2

Les causes exactes du bruxisme ne sont pas toutes connues mais on sait que certains facteurs prédisposent à l’apparition de cette habitude. En voici quelques uns :

  • Stress bruxisme grincement dents orthodontie sherbrookel’anxiété et le stress : Il fut démontré que l’importance du grincement augmente en fonction du stress ressenti durant la journée et qu’il existe une corrélation positive entre le bruxisme et l’anxiété, l’hostilité ou l’hyperactivité. Par exemple, plusieurs étudiants, voit leur bruxisme augmenter à l’approche des examens.
  • L’hypothèse la plus acceptée par la communauté scientifique est donc que le bruxisme résulte d’un stress ou d’une anxiété trop importants ou mal gérés.
  • Il est aussi admis que le bruxisme du sommeil n’est pas lié à des facteurs dentaires mais est d’origine centrale (système nerveux autonome). Ceci signifie qu’un signal provenant du cerveau serait  l’origine des mouvements mandibulaires néfastes.
  • Les personnes introverties supportant mal le stress, la frustration, etc. peuvent avoir tendance à “ventiler” leur stress en bruxant.
  • Respiration : une activation excessive de la respiration et du rythme cardiaque peuvent déclencher le bruxisme tout comme une respiration buccale et des troubles respiratoires nocturnes.
  • Occlusion dentaire : la relation des dents entre elles (occlusion) et la présence d’une malocclusion peuvent être des facteurs contribuant au bruxisme mais ce point est incertain. En fait, un grincement sévère menant à une usure excessive et prématurée peut contribuer au développement d’une malocclusion plutôt qu’en être le résultat.
  • Médicaments : la prise de certains antidépresseurs et inhibiteurs sélectifs ont été reliés au bruxisme, tout comme certaines drogues comme l’ecstasy et le THC.
  • Traumatisme cervical (coup de fouet – “whiplash”) peut avoir un effet sur la mandibule, les articulation temporo-mandibulaires et encourager le bruxisme.
  • Traumatisme articulaire (articulations temporo-mandibulaires) lors d’accidents ou par exemple chez des personnes nécessitant des intubations lors d’anesthésies générales fréquentes.
  • À noter que le tabagisme double les chances de développer du bruxisme du sommeil. 2
  • Finalement, il n’est pas clair si le bruxisme du sommeil est déterminé génétiquement bien que de récentes publications semblent supporter une certaine contribution de la génétique (hérédité) sans toutefois pouvoir expliquer les mécanismes exacts favorisant le développement du bruxisme. 2

 

Comment diagnostiquer le bruxisme; symptômes

Pour confirmer la présence d’une habitude de bruxisme pendant le sommeil , il faut retrouver certains de ces éléments :

  • Une histoire de grincement des dents rapporté par une autre personne (étant donné que la personne affectée ne le sait pas).
  • Présence d’usure prématurée ou de dommages aux dents (fractures de couronnes et restaurations dentaires), dents sensibles et douloureuse.
  • Présence de douleurs bucco-faciales, douleurs musculaires dans la région de la tête et du cou, des maux de tête au réveil douleurs aux joues, mâchoires et articulations temporo-mandibulaires.
  • Augmentation du volume des muscles de mastications qui sont sollicités de façon excessive.céphalées, maux de tête chroniques.

Si la douleur est sévère et handicapante, qu’il y a des claquements de dents ou que la respiration est perturbée pendant la nuit (apnée), une évaluation en médecine du sommeil, peut être confirmée pour confirmer les diagnostics d’apnée du sommeil, et de bruxisme.

 

Diagnostic du bruxisme pendant le sommeil

Un diagnostic définitif du bruxisme ne peut être établi qu’à l’aide d’une étude du sommeil (polysomnographie) faite dans un laboratoire du sommeil  spécialisé à cet effet (ou de façon ambulatoire à l’aide d’un appareil portatif) car se fier simplement à  l’historique ou l’évaluation clinique peut être imprécis. 2

Conséquences et dommages

  • Le bruxisme n’est pas toujours sans effets nocifs et peut avoir des effets dommageables sur les structures orofaciales pouvant aller de problèmes dentaires (usure, attrition et bris des dents et/ou des restaurations et implants dentaires) à des problèmes musculo-squelettiques (hypertrophie des muscles de mastication et douleurs temporo-mandibulaires) et maux de tête.  Lorsque ces problèmes sont présents, le traitement du bruxisme pendant le sommeil peut être indiqué. 2
  • Les chercheurs ont évalué que 56% de la population ont des mouvements de mâchoires pendant le sommeil mais que seulement 6% de ce groupe sont de réels “bruxeurs” ou bruxomanes et vont grincer pendant les stades du sommeil lent léger.
  • Le fait de bruxer n’est pas nécessairement dommageable. Si cette habitude ne se produit que de temps à autre, les bruits du grincement peuvent que représenter qu’un simple “inconvénient” pour le sommeil du conjoint.
  • Dentition et articulations des mâchoires : par contre, si l’habitude est sévère et chronique, les symptômes décrits précédemment peuvent apparaître progressivement et devenir handicapants pour la personne atteinte. Lors de la déglutition et fonction normales,  les dents se touchent naturellement sans dommage autre qu’une usure normale avec les années. Pendant le bruxisme sévère cependant, les dents peuvent s’user et se briser de façon anormale et les articulation temporo-mandibulaires (ATM) peuvent être affectées à différents degrés (douleur, bruits, ouverture limitée, etc.).
  • La présence d’une malocclusion peut rendre les effets du bruxisme encore plus dommageables, particulièrement avec les malocclusions de type “classe III” où les dents antérieures on tendance à mordre en relation “bout-à-bout”.

Pour en savoir plus sur les problèmes d’ATM et voir d’autres exemples  d’usure dentaire.

  • Vous faites du bruxisme? Vous avez peut-être un trouble respiratoire du sommeil?

    • Une évidence de bruxisme est une indication pour faire faire un test du sommeil pour déceler une respiration anormale pendant le sommeil.*1
    • Des études ont démontré une certaine corrélation entre le bruxisme et des problèmes de respirations pendant le sommeil.
    • Si vous êtes un(e) ronfleur, vous faites peut-être aussi du bruxisme et vice-versa. Un test du sommeil serait indiqué.
    • Pour en savoir plus sur  l’apnée du sommeil et les troubles du sommeil.

Bruxisme chez les enfants

  • Chez les enfants, on rapporte que le bruxisme peut apparaître aussitôt qu’à l’âge de un an lorsque les incisives temporaires font éruption.
  • Selon les études, entre 14 et 38% des enfants sont des bruxeurs. Cette incidence diminue avec l’âge.
  • Certaines conséquences possibles du bruxisme chez les enfants sont; des fractures dentaires, de la sensibilité dentaire, l’usure et/ou fracture des dents à différent degrés, l’hypermobilité des dents, du dommage au parodonte (os et gencive supportant les dents), de l’inflammation gingivale et de la récession et des nécroses pulpaires.
  • Différentes études on rapporté que :
    • des enfants qui font du bruxisme on 16 fois plus de chance d’être anxieux confirmant que le stress est un facteur pouvant contribuer à l’étiologie de ce problème.,
    •  le bruxisme nocturne peut être associé à la présence de troubles du sommeil (ronflement, apnée du sommeil) et un test du sommeil peut être indiqué,
    • les enfants ayant une obstruction nasale on 65% plus de prévalence de bruxisme,
    • le fait d’enlever les amygdales et végétations diminue significativement la prévalence du bruxisme et grincement de dents (diminution de 45 à 11% et de 25 à 7% selon 2 études).
  • Le bruxisme est une habitude qui persiste; 86% des adultes bruxeurs avaient aussi cette habitude lorsqu’ils étaient enfant.
  • Les enfants ayant des problèmes psychologiques ont plus de chances d’être bruxeurs.
  • Traitement : Il n’existe aucun traitement pour prévenir le bruxisme chez les enfants mais on peut tenter de minimiser les effets dommageables sur les dents par le port d’une plaque occlusale ou d’appareils similaires.
  • Tout comme chez les adultes, du bruxisme sévère avec mouvement des dents peut être très néfaste pour les dents et causer de l’usure importante. Le fait que la dentition temporaire (de lait) soit abîmée par l’usure est un moindre mal mais il est préférable de “contrôler” cette habitude ou ses dommages pendant la dentition définitive ou d’adulte.
Bruxisme, grincement de dents et usure dentaire ches des enfants et adultes

Le bruxisme peut se manifester en bas âge et causer de l’usure dentaire comme le montre le cas de cette fille de 6 ans (A) qui a les dents temporaires usées à plus de 75%. La flèche indique 2 incisives inférieures qui sont  récemment sorties et qui ne sont pas encore affectées par l’usure. (B) Le dessus des dents temporaires (cercle) de ce garçon de 7 ans est usé jusqu’au niveau de la dentine (qui parait plus foncée). (C) Homme de 39 ans, bruxeur sévère et chronique, ayant sévèrement usé ses dents. Il “transfert” constamment son stress en serrant et en grinçant les dents.

 

Bruxisme et usure dentaire chez un garçon de 8 ans. Traitement d'orthodontie à l'aide d'une plaque de disclusion

(A, D, E) Garçon de 8.6 ans avec une habitude de bruxisme qui cause de l’usure prématurée des dents postérieures temporaires (cercles bleus). Cette usure est même visible sur une radiographie où les surfaces occlusales des dents sont “plates” ou linéaires (C – cercles jaunes) et (D, E – cercles bleus). En comparaison, les premières molaires permanentes (* rouges) qui sont sorties 2 ans plus tôt ne sont pas aussi usées. (B) Afin de protéger les dents contre l’usure causée par le bruxisme et le grincement de dent, un “plan guidé” est utilisé, empêchant les dents postérieures de se toucher (flèche).

➡ Pour en savoir plus sur les plans guidés pour obtenir une disclusion postérieure.

Bruxisme, grincement et usure dentaire

(A) Usure sévère des incisives supérieures chez une femme de 45 ans. (B) Une vue en plongée montre que l’émail est sévèrement usé et la dentine plus foncée est visible. (C et D) Homme de 66 ans avec patron d’usure similaire. Dans un tel cas, la présence d’une malocclusion (malpositions dentaires) et les décennies de fonction expliquent  une partie de l’usure observée.

Traitement du bruxisme et grincement de dents

La gestion du bruxisme peut comprendre un ou plusieurs des éléments suivants :

  • Les techniques reconnues pour le traitement du bruxisme pendant le sommeil comprennent des instructions sur l’hygiène du sommeil (habitudes), des appareils visant à stabiliser l’occlusion (comme une plaque occlusale) et la médication. 2
  • Utilisation de techniques de relaxation, d’hypnose et de psychothérapie afin d’aider à diminuer le stress causant le bruxisme.
  • L’acupuncture et l’auriculothérapie se sont avérés efficaces pour contrer le serrement de dents.
  • Le port d’une plaque occlusale ou plaque articulaire pendant les périodes de bruxisme (la nuit le plus souvent) afin d’absorber les forces de serrement et prévenir les dommages dentaires. Cet appareil fait sur mesure pour chaque patient, recouvre les dents d’une arcade et empêche les dents opposées d’entrer en contact entre elles donc de s’user (voir photo).
  • Minimiser la consommation de substances “psychostimulantes” comme le tabac, l’alcool, la caféine, les drogues, etc.
  • Sommeil : éviter de dormir sur le dos et minimiser le bruit dans la chambre à coucher.
  • Médicaments: certains médicaments, en vente libre ou vendus sur ordonnance, peuvent être pris au coucher afin de diminuer la douleur musculaire et augmenter la relaxation pendant les périodes de bruxisme intense. Ces médicaments ne doivent être utilisés que de façon ponctuelle en cas de phase aigüe pour éviter la dépendance.

Cependant, cette habitude étant inconsciente, aucune modalité de traitement ne peut “garantir” son élimination.

Conclusion

  • Le bruxisme n’est pas causé par une malocclusion mais certains croient qu’elle peut y contribuer.
  •   Le système nerveux central (cerveau) est une cause reconnue pouvant déclencher le bruxisme même si on ne comprend pas complètement tout le mécanisme impliqué dans ce processus.
  • Bien qu’il ne soit pas toujours dommageable, certaines mesures préventives peuvent minimiser les symptômes et dommages potentiels de cette habitude inconsciente. Il est donc indiqué de dépister précocement cette activité para-fonctionnelle pour éviter des dommages excessifs et irréversibles.
  • Le bruxisme ne peut pas être “traité” dans le sens ou une thérapie peut l’éliminer. Parfois il peut diminuer avec le temps et même disparaître. Des enfants bruxeurs voient parfois leur habitude disparaître lors de la transition vers la dentition permanente (définitive).
  • Le “traitement” du bruxisme vise plutôt à minimiser les dommages de cette habitude sur la dentition que d’arrêter le bruxisme comme tel.

 


Rétention orthodontique et bruxisme

Pour les  patients orthodontiques qui font du bruxisme, nous utilisons un appareil de rétention particulier plutôt qu’une coquille transparente qui serait usée trop rapidement. Cet appareil a un “plan guidé” sur lequel mordent les incisives inférieures et qui empêche les dents postérieures d’entrer en contact et de s’user pendant la bruxisme.

Hawley bite plane ou plan articulé utilisé en rétention orthodontique pour le bruxisme et l'usure dentaire.

(A) Fin des corrections orthodontiques pour une adolescente de 16 ans qui avait de l’usure significative et un surplomb vertical excessif avant le traitement d’orthodontie. Elle fait du bruxisme nocturne et serre les dents, ce qui a contribué à l’usure prématurée des dents tant antérieures que postérieures. (B) Pour prévenir l’usure dentaire pendant le bruxisme un appareil amovible avec une rampe protectrice à l’avant sur laquelle peut mordre les incisives inférieures. (C) Vue occlusale de l’appareil. À noter qu’une attelle de rétention linguale fixe est tout de même utilisée sur les 4 incisives car ceci est plus efficace pour contrer de légers déplacements dentaires.

Autres exemples de bruxisme

Serrement de dents chez un adulte avec usure dentaire modérée

(A) Homme de 44 ans qui serre des dents la nuit. Il n’a pas d’habitude de bruxisme dynamique sévère (mouvements des dents pendant le serrement) mais la surface occlusale (supérieure) des dents postérieures (B) présente une usure modérée.

 

Bruxisme dentaire, usure et malocclusion traitée en orthodontie

(A) Cet homme de 42 ans serre des dents la nuit. Il a une malocclusion avec surplomb antérieur vertical excessif (overjet) qui commence à démontrer des signes d’usure sur le bouts des dents antérieures. (B) Suite à une correction orthodontique, les dents antérieures inférieures ont été dégagées, la fonction améliorée et l’incidence du bruxisme diminuée.

 

Usure dentaire dents postérieures bruxisme malocclusion

(A) Ce jeune homme de 24 ans a une sévère béance antérieure. Seulement quelques dents postérieures se touchent pendant la fonction (B). Il y a des signes d’usure prononcée sur la surface des molaires (cercle). Si cette personne développe une habitude de bruxisme ou grincement de dents, les dommages aux dents s’accentueront rapidement.

 

Usure dentaire er bruxisme

(A et B) Femme de 23 ans; seulement les dents postérieures se touchent lorsqu’elle ferme la bouche. (C et D) Elle grince des dents la nuit et présente déjà une usure anormale de ses molaires.


Références : Chapotat et confrères, Journal de parodontologie & d’implantologie orale, Vol. 18, N°3/99 – pp. 277 à 289
Ordre des dentistes du Québec – www.odq.qc.ca., www.bruxisme.eu, 

Huyn and Guilleminault; Sleep bruxism in Children, Chap 16  in Sleep medecine for Dentists, Edited by Gilles Lavigne.  2009

*1 Lavigne, G., Sessle, B., et al. Sleep and Pain. IASP Press. 2008, Chap. 15, p. 323 – *2- Lobbezoo et Al, chap. 12

 

Dernière mise-à-jour : 2016-09-07  à 13:36:52 © Jules E. Lemay, OrthoLemay.com

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Commentaires et/ou questions (151)

  1. Marie-France dit :

    Merci beaucoup Dr Jules pour vos conseils, c’est très apprécié!! J’espère vraiment voir une différence avec la plaque occlusale, le seul hic est que je ne pourrai pas la porter tout le temps le jour, du moins quand je serai au travail car je travaille dans le public 40 heures semaines, je suis dans une épicerie et j’ai souvent affaire avec la clientèle….c’est sur que durant mes journées de congés, ou vacances ou le soir après mes journées de travail, je la porterai ainsi que la nuit pour en bénéficier au maximum…et j’imagine qu’on doit l’enlever pour manger?

    il y a certains autres symptômes que je ne vous ai pas mentionné, dont des torticolis fréquents, douleurs aux épaules et au dos, certaines de mes dents sont sensibles…j’ai aussi de la fatigue chronique…j’ai passé une prise de sang afin de savoir si ca avait rappport avec la glande tyroide, mais elle fonctionne bien et mon médecin n’a pas pu trouver d’explication….donc tout ca aurait possiblement un rapport avec mes problèmes de mâchoires et je crois avoir développé des problèmes de posture aussi, mes maux de dos pourraient venir de là, et à mon travail je suis debout toute la journée et je dois lever des boites très lourdes(36-40 livres plusieurs fois par jour et je fais ca depuis 10 ans.).de plus, j’ai constaté avec les années que certaines de mes dents se sont redéplacées et que ma mâchoire a bougé après l’extraction de mes dents de sagesses du haut il y a un an et demi….et mes dents ne se ferment plus tout a fait correctement ensemble, surtout au niveau de mes molaires…donc je crois avoir un petit problème d’occlusion aussi, et ma chiropraticienne m’en a fait mention et elle a remarqué que mes dents d’en bas(celle du devant) sont usées, ce qui serait du à mon bruxisme.

    j’aimerais savoir si ca m’aiderait de consulter un orthodontiste afin d’évaluer toutes les possibilités…pour le moment tout ce que je fais ce sont mes traitements chez le chiro une fois par semaine et à la fin Janvier, j’aurai ma plaque occlusale. Certaines personnes aux prises avec les mêmes problèmes que moi ont vu une grosse amélioration de leur symptômes après quelques séances d’accuponcture, je ne perds rien d’essayer ca éventuellement…je suis prête à tout essayer je suis une personne très motivée et patiente! Alors je suis preneuse de bons conseils si vous avez à m’en donner! Merci beaucoup Dr Jules 🙂

  2. Dr Jules dit :

    Pour lire une histoire de cas d’une personne souffrant de bruxisme, d’usure dentaire et divers symptômes.

  3. Joanie dit :

    Une relation entre le bruxisme, l’hyperactivité et l’hyperthyroïdie
    Bonjour,

    Cet article est très intéressant. Cet été, mon copain m’a fait remarquer que je grinçais énormément des dents pendant la nuit. C’était à un point tel que son sommeil en était réellement perturbé. Il m’a même filmée une nuit et m’a fait écouter mon propre bruxisme: l’horreur !

    Peu après, lors d’un rendez-vous chez mon dentiste, ce dernier m’a dit que mon bruxisme était probablement dû à un certain stress chez moi. Or, en plein été, sans session universitaire, je ne voyais vraiment pas ce qui pouvait me causer un telle anxiété: je n’en ressentais pas! J’ai alors cru que le bruxisme était temporairement dû à mon traitement d’orthodontie puisque j’étais effectivement en plein dans une période où nous étions en train de corriger l’occlusion imparfaite de mes molaires.

    Cependant, en lisant l’article ci-dessus et en voyant que le bruxisme peut être lié à l’hyperactivité, je viens de réaliser qu’il y a une forte corrélation entre mes grincements de dents et mes problèmes thyroïdiens. En effet, n’ayant plus de thyroïde, je dois prendre du Syntroïde pour remplacer cette dernière. Or, cet été, un débalancement de ce médicament a fait que je me suis retrouvée en hyperthyroïdie pendant plusieurs semaines. Et l’un des principaux symptômes lié à cela est que le corps tombe dans une sorte d’hyperactivité non contrôlable. Ce n’est donc certainement pas un hasard si je grinçais plus que jamais des dents pendant cette période précise.

    Aujourd’hui, je n’ai pratiquement plus de bruxisme (du moins, mon copain ne s’en est pas plaint depuis un certain temps!). Je comprends maintenant que c’est tout à fait logique puisque non seulement le dosage de mon Syntroïde a-t-il été corrigé depuis, mais mon traitement d’orthodontie touche à son terme (plus que deux jours!!) et mes molaires sont maintenant bien en place. Je crois donc (ou plutôt j’espère) que je n’ai plus vraiment de raisons de grincer à ce point des dents…

    Merci Dr. Jules!

    • Dr Jules dit :

      Merci beaucoup pour ce témoignage qui pourrait éclairer d’autres lecteurs dans une situation similaire.

      Votre raisonnement est des plus logique! L’hyperthyroïdie est en effet reconnue pour favoriser l’hyperactivité et le bruxisme et le grincement de dents sont une forme d’hyperactivité alors il est certainement possible qu’il y ait une relation entre ces facteurs. Je ne suis pas au courant d’études (mais il y en a peut-être) ayant évalué une possible corrélation entre le déséquilibre hormonal causé par une malfonction de la thyroïde et les effets possible sur les habitudes de parafonction dentaire mais cela serait un sujet très intéressant.

      Certains travaux cependant établi une forte corrélation entre les déficits d’attention avec hyperactivité (Attention Deficit Hyperactivity Disorder (ADHD)) et le bruxisme, tant chez les enfants que chez les adultes. On considère que le bruxisme nocturne est une manifestation d’hyperactivité des muscles de mastication pendant le sommeil. On croyait jadis que le bruxisme était le résultat d’une disharmonie occlusale (malocclusion) mais il y a de plus en plus de preuves qui suggèrent que le bruxisme nocturne est une manifestation d’un seuil d’excitation anormalement bas pendant le sommeil. (Parker, 1990) On croit aussi que certains cas de bruxisme sont déclenchés par le système nerveux central plutôt que par une malocclusion, même si cette dernière peut y contribuer.

      Nous espérons aussi que vos symptômes diminueront une fois les corrections orthodontiques terminées mais, étant donné la cause multifactorielle du bruxisme, plusieurs autres facteurs peuvent y contribuer. Restez calme et non stressée… vous mettrez plus de chances de votre côté! 🙂

  4. claudia dit :

    Spasmes aux muscles des mâchoires
    Bonjour,

    tout d’abord votre article est très enrichissant et je vous remercie pour cet éclaircissement.
    Mais sauf mégard de ma part il ne fait pas mention du bruxisme diurne, qui j’ai cru comprendre était plus rare que le bruxisme nocture, celui ci se produisant durant la journée.

    Pour exposer mon problème, j’ai 18 ans et je suis de nature anxieuse et nerveuse, j’ai tendance a serrer les dents et quelque fois à les faire grincer dans mon sommeil (seulement celles du fond), mais il se produit un phénomène tout aussi étrange durant la journée à la différence que je ne grince ni ne sert mes dents mais les claque, cela se produit sans crier garde de manière inconsciente tel un spasme incontrôlable plus ou moins violent, cela survient quand je parle ou lorsque je ne parle pas, je remarque que plus j’y pense plus cela se produit. ça fait bientôt plus d’un an que cela m’échappe et je n’ai sait comment le contrôler ni comment y remédier de façon définitif car je ne peux porter tous les jours une goutière, le soir je ne l’oublie pas mais durant la journée cela semble délicat.

    Je voulais savoir si des cas similaires au mien furent rapportés et d’où ces spasme peuvent provenir sachant que je n’ai pas de problème d’occlusion dentaire ni de machoire. Cela m’inquiète d’autant plus que j’ai peur que surviennent des conséquences visibles comme l’usure dentaire prématurée à la longue. J’ai quelque fois même l’impression de constater une usure sur certaines dents du fond car les claquements se reproduisant chaque jour sur les même dents et parfois plusieurs fois dans la journée ainsi que de manière forte parfois je me demande en combien de temps cela pourrais créer une conséquence d’usure anormale, le seriez vous? Comment cela pourrait il cesser?
    Je tiens a préciser que je suis victime de TOCS portant sur mon apparence physique et que mes tocs se portent ces derniers temps sur mes dents (j’en fais une obsession et ai peur qu’au moindre claquement elles ne s’abiment, cela devient une vrai phobie…) ce qui, dès lors et paradoxalement, fut le point de départ de mon bruxisme nocturne et diurne. Je pense que j’aurais jamais tout cela si je pensais moins à mes dents. J’éspère pouvoir trouver conseil au près de vous.

    Cordialement et avec tout mon respect.

    • Dr Jules dit :

      Si je peux vous rassurer… vous n’endommagerez pas vos dents à court terme même si elles claquent occasionnellement. L’usure est habituellement un phénomène “d’abus” chronique qui se produit sur plusieurs années.

      Je ne saurais dire ce qui peut causer de tels spasmes subits et incontrôlables. Je suis certain que d’autres personnes ont des situations similaires même si je n’en connais pas. Votre situation semble complexe à diagnostiquer. Je vous recommanderais de consulter un dentiste ou un orthodontiste familier avec le traitement des articulations temporo-mandibulaires. Le port d’une plaque occlusale pourrait s’avérer une aide diagnostique indispensable dans un cas comme le votre. Tentez de trouver un praticien qui pourra piloter votre dossier et, au besoin, vous faire évaluer pas d’autres spécialistes pour tenter de déterminer la source de vos symptômes et vous offrir des options thérapeutiques.

      Pour en savoir plus sur les articulations temporo-mandibulaires et certaines modalités de traitement.t

  5. Marie-France dit :

    Plusieurs symptômes 16 ans après l’orthodontie. Y a-t-il un lien?
    Bonjour,

    D’abord, je voudrais vous féliciter pour votre site et vos articles.

    Etant une personne anxieuse et stressée de nature, je fais du bruxisme de type clenching la nuit et ca m’arrive même le jour. Je ne sais pas depuis combien de temps ca se manisfeste par contre…je m’en suis rendu compte au début de l’année car j’ai développé toutes sorte de symptômes à cause de mon bruxisme. J’ai mal aux mâchoires,elle craquent, j’ai souvent des maux de têtes et des céphalées, j’ai des douleurs dans les oreilles, comme quand on va dans le fond d’une piscine et parfois ca me brule comme du feu et ca peut durer une journée entière..mes oreilles bouchent parfois et j’entends ma voix et ma respiration qui résonnent…mes tympans vibrent (comme quand on a une paupière qui saute) et j’ai des acouphènes…et je sais que mes acouphènes sont reliés à mon bruxisme car ils augmentent en intensité lorsque je serre des dents, lorsque je baille…quand je passe 2 ou 3 nuits sans trop serrer les dents et que je ne suis pas stressée, au réveil mes acouphènes sont complètement disparus du coté droit et assez faible du coté gauche…mais aussitot que je baille ou que je m’étire, ca revient comme c’était…et mon anxiété n’aide pas…

    pour le moment, je suis des traitement de chiropratie pour relaxer mon cou et mes mâchoires, à date je n’ai pas vu de différence car j’ai seulement 2 traitements de faits…mon dentiste est au courant de tout ca et je vais essayer la plaque occlusale pour la nuit…pleins de gens me l’ont conseillé…j’imagine que ca va m’aider, du moins à ne plus serrer les dents… il y a des nuits ou je serre des dents tellement fort que je me réveille et j’ai de la difficulté à ouvrir mes mâchoires, l’intérieur des oreilles me brulent et mes acouphènes sont très forts….ce n’est pas agréable du tout!!! et j’en ai pour la journée à m’en remettre…

    alors j’aimerais savoir si tout ca a du sens, selon ma chiropraticienne oui, et pensez vous que je verrez une différence avec la plaque occlusale et si ca vaut la peine? car elle est dispendieuse et certains m’ont dit qu’on dors très mal avec ca en bouche…et est-ce que mes problèmes de mâchoires pourrait avoir rapport avec le fait que j’ai eu des broches à 12 ans (traitement de 2 ans) et j’ai 28 ans maintenant, et en passant c’est avec vous que j’ai fait affaire à l’époque 🙂 et j’ai eu un service exemplaire!et aussi je me suis fait enlever mes 2 dents de sagesses du haut l’an passé et une en bas en septembre dernier…l’autre il y a 10 ans environ, car elle n’aurait jamais poussée…alors je ne sais pas si tous mes symptômes sont du seulement à mon clenching ou mon traitement dentaire ou le fait que je n’ai plus mes dents de sagesses…ou tout ca mis ensemble…qu’en pensez vous?? avez vous déja vu d’autres cas similaires au mien?? j’espère trouver la lumière au bout du tunnel pour venir à bout de tout ca…et pour mes acouphènes, j’ai vu un ORL et j’ai subi tous les tests nécéssaires dont un test d’audition et j’ai une audition parfaite et aucun problèmes de tympans ou autres…et je n’ai jamais subi de choc sonores…donc, je crois être sur une bonne piste avec mes mâchoires….merci de me conseiller, ca me ferait du bien d’avoir votre avis!!

    une ancienne patiente 🙂

    • Dr Jules dit :

      Comme vous avez pu le constater en lisant l’information sur cette page, le bruxisme et grincement peuvent mener à plusieurs problèmes! La difficulté dans tout cela est de déterminer qu’est-ce qui est responsable de quoi. Il est peu probable que votre traitement d’orthodontie terminé il y a si longtemps puisse expliquer la présence de vos symptômes maintenant. La littérature scientifique est assez claire sur ce point; les traitements d’orthodontie ne causent pas les problèmes aux articulations temporo-mandibulaires. Le fait que vous ayez eu un traitement (par nous ou quelqu’un d’autre) ne permet pas d’établir une relation de cause à effet. Qui sait, votre condition serait peut-être encore pire si vous n’aviez pas eu ce traitement à l’adolescence!

      Pour en revenir à vos problèmes, le port d’une plaque articulaire, malgré ses désavantages (coût, inconfort, etc.), demeure la thérapie indiquée pour vous aider à diagnostiquer votre problème et tenter de déterminer comment les régler… si possible. Par contre, pour obtenir le maximum d’une telle plaque, elle devra être fabriqué de façon très précise et portée à plein temps (nuit et jour). Pour en savoir plus sur les problèmes d’articulations temporo-mandibulaires et le port de plaques occlusales.
      De plus, le port d’une plaque occlusale pourra aider l’efficacité des thérapies connexes que vous entreprenez comme la phyisio, chiro, etc.

      Les acouphènes, quant à eux, sont un autre problème difficile à cerner et traiter. Pour en savoir plus, consultez une autre de nos réponses sur le sujet des acouphènes.
      IL es encore plus difficile de trouver la cause exacte des acouphènes mais nous avons vu des patients chez qui ces symptômes se sont améliorés avec le port d’une plaque occlusale et/ou de l’orthodontie.

    • Jill dit :

      Émission sur les troubles du sommeil

      Bonjour à tous !

      Je prépare une émission autour des troubles du sommeil et je recherche différents témoignages de personnes sujettes au bruxisme !
      Merci de me contacter au 01 53 84 30 63 ou par mail : jill.starck@reservoir-prod.fr

  6. Marie-Eve Sawyer dit :

    Bonjour,
    Depuis plus de 15 ans je soufre de bruxisme sévère, je porte mes plaques occlusales toutes les nuits depuis plus de 10 ans. J’ai toujours refusé de prendre des comprimés de toutes sorte, relaxant musculaire ou encore anti-inflamatoire mais cette années les maux de tête et de machoire sont devenue très incommodant donc mon médecin m’a prescrit un anti-inflamatoire (arthrotec). J’évite de les prendre car il m’occasionne des maux estomac, Je suis présentement enceinte donc je n’ai plus de béquille pour m’aider quand la douleur est trop forte. Avez-vous des suggestions?

    • Dr Jules dit :

      Si vous portez 2 plaques occlusales, peut-être qu’en porter une seule mais bien ajustée (vous pourriez devoir en faire refaire une) permettrait un meilleur “soutien” à votre occlusion pendant vos périodes de bruxismes? Nous n’avons pas d’expérience avec le port de 2 plaques occlusales simultanément (ce que j’ai conclu que vous portez). Le fait de changer la hauteur d’occlusion avec les plaques peut aussi avoir un effet, ce serait peut-être à essayer?

      • Marie-Eve Sawyer dit :

        Est-ce qu’un test du sommeil serait indiqué dans mon cas?
        Bonjour,
        je me suis mal exprimé, je porte une seule plaque sur les dents du hauts. Depuis mon dernier message j’ai multiplié les démarches car ma douleur est très incommodante. Principalement j’ai des douleurs à la mâchoire, aux tempes, joues, cou et les épaules. On me confirme que mon oclusion est normale, parcontre mon atm est usé du côté gauche et mon minisque claque à chaque mouvement paralèle de la machoir. Le maxillo facial m’a prescrit de forte dose de Naproxen et j’ai obéi. Mais voilà au moment ou je vous parles cela fait trois jours que j’ai des douleurs très désagréables pour ne pas dire incommodantes à la mâchoire qui irradient dans le cou et la tête, j’en peux plus. Je suis pas de nature dépressive ou autre, je suis seraine et heureuse donc purquoi je soufre de ce problème, je me dis qu’il y a une cause. On m’a limer les dents, j’applique de la chaleur avants de m’endormir pour détendre mes muscle, je me sais masser régulière, j’ai aussi essayer la chyropratie mais je n’y crois pas.

        Pouvez-vous m’aider? Je suis prête à consulter une clinique du sommeil mais dans ma région (abitibi) je crois que les ressources sont limitées, je peux me déplacer au point ou j’en suis cela nuit à ma qualité de vie. Merci!

        • Dr Jules dit :

          On sait maintenant qu’il peut y avoir une certaine relation entre les troubles du sommeil, le bruxisme, les douleurs faciales et les troubles des articulations temporo-mandibulaires.

          Vous avez fait plusieurs démarches à ce jour pour tenter de diagnostiquer et traiter votre problème. Un test du sommeil pourrait en effet être une piste intéressante à poursuivre et qui pourrait être très révélatrice sur certains troubles qui vous affectent.

          Pour avoir de l’information sur les tests du sommeil, vous pouvez consulter notre section sur le sommeil (apnée du sommeil, /sommeil/psg/, etc.) ou le nouveau site infosommeil.ca (en construction).

          Pour passer un test du sommeil (polysomnographie, polygraphie), vous pouvez vous informer auprès des Laboratoires Biron qui ont des succursales et laboratoires du sommeil partout au Québec.

          Revenez nous faire part de l’évolution de votre cas s’il ressortait quelque chose de significatif d’un tel test du sommeil.

        • Helene dit :

          Bonjour
          Je souffre des mêmes maux que vous: douleurs aux mâchoires, au cou, aux épaules. La douleur est insupportable et est permanente. Je prends des anti inflammatoires et je porte une gouttiere toutes les nuits depuis des années. Mais ça ne fait qu’empirer.
          Comment vous en êtes vous sortie?

          Merci d’avance pour votre aide

  7. corinne dit :

    Ma gouttière s’est cassée après 2 jours!
    bonsoir
    je souffre beaucoup de ces grincement de dents j’ai les nerfs tout nouée beaucoup mal de tète
    vraiment mal trop de stresse tout les médecins que j’ai vue me dise de me faire soignée des nefs
    mon dentiste ma fait une gouttière mais elle à casser au bout de deux jours
    je pense que l’environnement y fait beaucoup je pense ….
    quoi faire pour éviter de grincer des dents

    • Dr Jules dit :

      Il n’est pas normal qu’une gouttière casse après 48 heures. Consultez un dentiste qui est familier avec les problèmes d’articulations temporo-mandibulaires et qui pourra vous faire une gouttière de qualité.

      • corinne dit :

        mon dentiste ma dis que je grinçais trop des dents c’est pour ça que sa casser du coût faut recommencer les empreintes encore une fois peut être que leur gouttière ne sont pas de bonne
        qualité 🙁

        • Dr Jules dit :

          Hmmm… grincer au point de casser une plaque en 2 jours? Peut-être en effet qu’il devrait utiliser un matériau plus performant.

  8. tina dit :

    Rééducation naturelle vs plaque occlusale?
    bonsoir
    après nombreuses migraines et douleurs cervicales je souffre depuis 2 semaines de douleur à la mâchoire et me suis levé un matin avec celle ci coincée. J’ai consulté moult médecin ORL et pour finir un ostéopathe. A près quelques temps j’ai fini par me rendre compte que je serrais les dents très fort surtout lorsque je suis inoccupée. J’essaye depuis ce temps là de ne plus le faire mais c’est très difficile. Mon dentiste m’a rassuré en me disant que mes dents ne portaient pas les trace de bruxisme.

    Existe t’ il une réeducation naturelle ou le passage par la gouttière est obligatoire pour ne plus serrer les dents?

    • Dr Jules dit :

      Une rééducation ne peut être faite que pour des mouvements conscients. Si vous serrez les dents la nuit ou inconsciemment à d’autre périodes, vous ne pouvez contrôler cette habitude. Vous pouvez ne pas avoir de “traces de bruxisme” sur vos dents (usure) mais tout de même serrez de façon excessive vos dents sans les déplacer et causer de l’usure. Ceci peut aussi affecter vos articulations temporo-mandibulaires, votre musculature, etc. Une gouttière ou plaque occlusale n’est peut-être pas une solution miracle mais elle peut vous en dire long sur la nature de votre problème et donner des pistes de thérapie aux praticiens qui vous suivent.

  9. tina dit :

    Une couronne mal adaptée peut-elle affecter les ATMs?
    bonjour
    merci pour ce précieux conseil. Je ne savais pas que serrer les dents pouvait avoir une incidence sur l’ATM et le squelette. Est ce que la pause d’une couronne peut déclencher un serrage de dent? parce qu’il y a un an que je me suis fait poser une couronne sur une de mes molaires du fond qui gênait ma langue. Mon dentiste m’a certifié que ma couronne était parfaitement adaptée il me l’a quand même rabotée pour qu’elle ne me gêne plus mais ma mâchoire elle elle craque toujours!

    • Dr Jules dit :

      Tout ce qui est en relation avec les ATMs peu le affecter; dentition, occlusion, musculature, mâchoires, etc. Serrer les dents assez fort et longtemps aura un effet sur la musculature (muscles de mastication) qui, indirectement peut influencer les articulations temporo-mandibulaires.

      Une couronne mal ajustée en hauteur peut créer un point de contact trop haut qui peut influencer la fonction des mâchoires. Ainsi, si en fermant vous mordez trop fort sur une nouvelle couronne, vous pourrez tenter de l’éviter en déplaçant la mandibule vers le côté ou l’avant, ce qui influence la fonction et peut aussi influencer les ATMs si cela dure de façon chronique. Cependant, il semble que votre dentiste ait déjà vérifier cette hypothèse et y ait apporté les correctifs indiqués.

      Les craquements et dérangements internes des articulations temporo-mandibulaires peuvent avoir plusieurs causes et sont habituellement multi-factoriels. Pour en savoir plus sur les articulations temporo-mandibulaires et le port de plaque occlusale.

  10. Manon dit :

    Bruxisme et usure dentaire à 5 ans
    Bonjour,
    Mon garçon de 5 ans grince des dents. D’ailleurs, le dentiste m’a confirmé l’usure apparente des dents lors de sa première visite dernièrement. Il m’a aussi parlé que la source pouvait être physionomique, ce à quoi je ne crois pas du tout. Je souffre moi-même de bruxisme qui me cause des raideurs dans la nuque et des migraines, etc. La thèse du système nerveux central me semble très logique. Ce dentiste ne m’a donc donné aucun conseil de prévention. Il m’a dit d’attendre de voir l’évolution. Je crains donc que mon garçon développe des douleurs collatérales et ne sais quoi faire à ce moment-ci.
    Merci pour ce forum.

    • Dr Jules dit :

      Votre raisonnement est tout à fait logique.
      Si on entend par physionomie cette définition du dictionnaire: air, allure, apparence, aspect, physique, portrait, traits, visage, ces éléments n’ont rien à voir avec l’apparition du bruxisme. Les causes possibles ne sont pas toutes connues mais on sait que le stress et le système nerveux central peuvent en effet être des contributeurs à l’apparition d’une telle habitude.
      Afin de mieux répondre à votre question et aux interrogations d’autres lecteurs, nous avons ajouté une section sur le bruxisme chez les enfants plus haut dans cette page. Vous y lirez qu’il n’existe aucun traitement pour prévenir le bruxisme chez les enfants mais il peut être possible d’atténuer les effets néfastes du bruxisme, du moins sur la dentition, en utilisant une plaque occlusale ou un plan articulé. Vous pouvez voir des exemples de plaque occlusale dans la section sur les problèmes d’articulations temporo-mandibulaires.

  11. christelle dit :

    Une gouttière peut-elle causer du déchaussement et déplacements dentaires?
    Bonjour
    Depuis 8 mois je porte une gouttière occlusale la nuit sur la mâchoire inférieure. Cette gouttière fait suite à un problème de claquement des ATM à l’ouverture. Mais depuis 2 mois, j’ai l’impression d’avoir la première prémolaire de la mâchoire supérieure qui s’est déplacée vers l’intérieure de la bouche (déjà cette dernière, ainsi que 3 autres dents, a commencé à se déchausser dès le 2ème jour du port de la gouttière). Est-ce que le port de la gouttière peut entraîner un déplacement des dents?
    Merci

    • Dr Jules dit :

      Si une gouttière ou plaque occlusale cause des déplacements dentaires importants c’est soit qu’elle est mal ajustée ou que vous avez des problèmes parodontaux affectant les tissus de support des dents (ou les 2). Une gouttière ne cause pas de déchaussement si elle est bien ajustée.
      Qu’est-ce que vous a dit votre dentiste à ce sujet?

  12. Priscilla dit :

    Bruxisme sévère chez la mère et le fils
    Bonjour,

    Je parcours depuis quelques jours plusieurs sites sur le bruxisme car je suis moi-même affectée par cette “maladie”. Je grince des dents depuis ma plus tendre enfance (personne n’a jamais songé à faire quoique ce soit, d’ailleurs) mais je remarque aussi que des fois, lorsque je suis très concentrée ou que je suis en colère, je serre les dents si bien que je le réalise quand je finis par sentir que “ça fait mal dans les joues“. Pour mon cas, j’aurais la dentition d’une personne de 40 ans depuis mes 18 ans (j’ai aujourd’hui 25 ans). Je suis sous antidépresseur et neuroleptique, j’ai également du psoriasis en goutes très développé, BREF, je sais que le stress y est pour quelque chose. Que faire, en revanche, je ne sais pas. Auriez-vous un avis que ce soit pour le bruxisme nocturne mais aussi (et ce serait peut-être le plus simple à régler) pour le serrement diurne.

    Mais ce qui m’amène principalement ici c’est que j’ai découvert que mon fils de 4 ans et demi se met lui aussi à grincer des dents. Et ça, ça m’angoisse vraiment beaucoup. C’est un petit garçon équilibré, jovial, qui va à l’école, qui se fait gronder comme tous les enfants, qui est aimé et qui a de l’attention, il n’y a pas de divorce ou d’autre enfant qui arrivent, pas de décès, pas de maladie, l’école se passe bien. Je n’arrive pas à déterminer la cause de ce bruxisme que je voudrais voir disparaître de sa petite mâchoire toute neuve !

    D’autre part, pourrait-il y avoir un lien “génétique” avec le fait que je sois victime de cette “maladie”?

    Que pensez-vous que je puisse faire pour aider mon petit garçon à ne pas perdurer dans cette voie qui peut être dévastatrice pour la dentition.

    Merci pour vos réponses.

    • Dr Jules dit :

      Il peut certainement y avoir une composante génétique au bruxisme et serrement de dents. Une plaque occlusale pourrait peut-être vous aider (voir la section sur les articulations temporo-mandibulaires pour de exemples).

      Pour votre enfant, un plan articulé (bite plane) peut être utilisé en bas âge. Pour voir des exemples et le principe d’utilisation de ces appareils. En plus des causes décrites au haut de cette même page, on sait maintenant grâce à des études sur le sommeil, que le système nerveux central peut être un élément important dans le déclenchement du bruxisme chez certains individus et on ne peut contrôler cet aspect.

      Le bruxisme sévère peut mener à de l’usure importante même chez des jeunes enfants comme le montre cet exemple chez une fille de 7 ans qui a usé ses dents temporaires antérieures presque jusqu’à la gencive.
      Usure excessive affectant les dents temporaires chez une fille de 6 ans. Les dents permanentes nouvellement sorties ne sont pas affectées (flèche).

      Lors de la sortie des dents permanentes, l’habitude de bruxisme avait arrêté et l’usure n’affecte plus les nouvelles dents.
      Pour en savoir plus sur ce cas.

  13. Julie Morin dit :


    Coût d’une “gouttière”?

    Bonjour,
    J’aimerais savoir le prix approximatif d’une gouttière pour adulte (pour traiter le bruxisme), ainsi que la durée approximative de la gouttière.
    Cordialement,
    Julie M.

    • Dr Jules dit :

      Il y tellement de variations dans la fabrication et l’utilisation des gouttières ou plaques occlusales (but de la plaque (bruxisme, traitement des troubles des articulations temporo-mandibulaires, quels matériaux sont utilisés, protocoles, matériel diagnostique et suivi inclus dans les honoraires, etc.) qu’il est pratiquement impossible de déterminer un seul et unique coût de façon “générale”. Il faut vraiment le demander au clinicien qui vous offrira ce service.

  14. Clinique Dentaire Larochelle Lafontaine dit :

    Bon article complet sur le bruxisme. Comme vous le dites, il est important de diagnostiquer le problème afin d’éviter qu’il ne cause des dommages importants.

    • Dr Jules dit :

      En effet, plus la détection et l’interception d’un tel problème est précoce, meilleures sont les chances d’éviter l’usure chronique!

  15. GOULLON dit :

    L’incompétence des dentiste a ruiné ma bouche
    Bonjour Docteur Jules,

    Tout d’abord je tiens à vous féliciter pour votre travail et je salut la qualité de votre site ou j’ai pu trouver des informations riche et bien illustrées. On sent dans vos réponses que vous aimez votre travail et vous partagez votre savoir avec plaisir.

    Je suis donc tombé par hasard sur votre site. Je suis aujourd’hui au désespoir, et je ne sais plus vers qui me diriger pour trouver une solution à mon problème. Je n’ai plus confiance aux dentistes français qui pour la plupart ne nous voient pas comme des patients, mais des comptes bancaires.

    Voici donc mon souci : Je fais du bruxisme et j’ai ou j’avais une usure importante sur les dents du haut et du bas dont on peut voir la dentine. Ayant 39 ans, la sensibilité des dents devenait pénible.
    Je suis donc allé voir plusieurs dentistes avant de trouver un qui pouvait faire quelque chose.
    On avait opté pour la mise en place de couronnes sur la totalité des dents, sauf les dents de sagesses qui sont sorties dans mon cas. Malgré l’usure moins avancé sur les dents 11.12.13.21.22.23, le dentiste plutôt que de couronner dessus m’a dévitalisé toutes les dents du haut, et coupé celles de devant (11.12.13.21.22.23). Je me suis retrouvé avec les dents coupées.

    Dernièrement celui-ci sans travailler mon occlusion avec au préalable sur des couronnes provisoires, m’a posé des couronnes métal-céramique sur inlay core.
    Le travail est très mal fait. Aucune étanchéité entre la dent et la couronne. La hauteur de ma mâchoire trop élevé. Du coup j’ai beaucoup de mal pour manger, et le matin au réveil j’ai très mal aux articulations.
    Je ne sais plus quoi faire ! Et surtout vers qui me tourner pour me refaire correctement le travail ?

    En France, la compétence des dentistes n’est vraiment pas au plus haut niveau. Le rapport esthétique et confort pour eux n’est pas compris.
    Quelle serai la marche à suivre pour me sortir de ce cauchemar ? Que pensez-vous des compétences Hongroises sur mon type de cas ? Est-il possible de le faire chez vous au Quebec ?
    En vous remercient pour votre aide.

    Christophe.

    • Dr Jules dit :

      Votre histoire est assez incroyable; couronner toutes les dents chez un patient qui fait du bruxisme sévère au point d’user ses dents jusqu’à la dentine, il faut le faire! Le bruxisme est un indice important dans l’évaluation d’une dentition et de la fonction masticatoire et ne peut être ignorer. Une dentition de bruxeur sévère présente certaines caractéristiques et défis particuliers qui ne peuvent être ignorés. Ne pas en tenir compte lors de la planification de réhabilitation dentaire sera voué à l’échec. Vous avez peut-être une malocclusion qui devrait idéalement être corrigée afin de permettre de mieux “restaurer” vos dents? On sait maintenant qu’il y a une relation importante entre le bruxisme et un trouble du sommeil comme l’apnée du sommeil, peut-être est-ce votre cas? Pour en savoir plus sur les trouble respiratoires du sommeil.

      Je ne suis pas prosthodontiste mais je crois que plusieurs choses doivent être évaluées et investiguées avant de sauter à pieds joints et commencer à faire de la prosthodontie majeure comme votre cas semble le requérir. Peut-être auriez-vous besoin d’une approche inter-disciplinaire où serait impliqué un parodontiste, orthodontiste, dentiste généraliste, prosthodontiste?

      Bien que vous ayez eu de très mauvaises expériences dentaires à ce jour en France, je sais qu’il y a des dentistes et spécialistes dentaires très compétents dans toutes les régions de France. Il n’est pas nécessaire de venir au Québec pour avoir du travail de qualité et, de toute façon, ce ne serait pas logique économiquement! Facile à dire… mais il vous faudrait trouver un autre dentiste généraliste de confiance qui pourrait vous piloter et guider dans le dédale de soins dentaires que vous pouvez avoir besoin.

      Quant à aller dans un autre pays d’Europe pour recevoir ces soins dentaires, vous ferez face au même problème soit trouver quelqu’un en qui vous pouvez avoir pleinement confiance. Ceci peut être encore plus difficile si le praticien sait qu’une fois le travail terminé, il ne vous reverra pratiquement jamais. Qui sera responsable du suivi de son travail lorsque vous serez retourné dans votre pays.

      Vous pouvez lire notre article sur le “Tourisme dentaire” qui vous éclairera à ce sujet et vous fera peut-être changer d’idée.

      Le tourisme dentaire est-il aussi avantageux qu'on le pense?
  16. PRUVOT dit :

    Bonjour Docteur Jules,

    Tout d’abord, je tiens à vous remercier des explications et réponses que l’on peut trouver sur votre site.

    Je suis une femme de 35 ans et je me suis fait suivre chaque année chez le même dentiste à côté de Paris. Cette année, j’ai du changer de dentiste et mon RDV m’a déprimé!!

    Mon ancien dentiste m’avait déjà diagnostiqué le bruxisme mais rien n’a été mis en place pour éviter les désagréments qu’il occasionne. Je suis assez stressée dans mon travail.
    Bref, pour mon âge, ma dentition est anormalement usée, j’ai évidemment mal aux dents surtout lorsque je mange certains aliments comme le citron. Cela me gêne.
    Il m’a dit que je n’avais plus d’émail et que c’est cela qui me faisait mal. L’émail ne se refait pas.
    Solutions : Refaire toute la dentition avec des couronnes!Il vient de le faire pour une personne comme moi.
    Et pour le moment, me faire une gouttière à porter la nuit.

    Je suis en colère car j’ai eu un suivi régulier et j’ai l’impression que mon problème est pris en main trop tard. En plus de cela, une incisive est presque transparente devant ( à cause des grincements avec les dents du bas)et menace de se casser… Rien à faire si ce n’est attendre qu’elle ne se casse.
    Je vais me laisser prendre en charge par ce dentiste et voir si les douleurs s’amoindrissent avec la gouttière…
    Mais j’aimerais avoir votre avis. N’y a t-il pas une autre possibilité que les couronnes? Et si je les ai, est-il certain que les douleurs disparaîtront?
    Avec toutes les avancés médicales, puis-je espérer que l’on puisse “faire” de l’email?? Ou est-ce un rêve?

    Merci d’avance de votre aide.

    Barbara

    • Dr Jules dit :

      Avant d’entreprendre un plan de traitement aussi drastique, je vous recommanderais probablement d’obtenir une seconde opinion.

      Premièrement je doute fortement que vos dents n’aient plus d’émail car cela est impossible. Vous avez peut-être de l’usure significative mais il reste certainement de l’émail. On vous fait peut-être peur indûment!

      Deuxièmement, cette condition n’est pas apparue du jour au lendemain. Ça fait certainement des années que vous avez cette habitude de bruxisme alors où est l’urgence de soudainement faire toutes ces couronnes immédiatement. Prenez le temps d’évaluer vos options et d’obtenir d’autres opinions.

      Troisièmement, même si on vous rebâtit les dents à l’aide de couronnes, cela n’éliminera pas l’habitude de bruxisme et le même dommage affectant vos dents naturelles maintenant pourrait se produire sur les couronnes. Le dentiste vous a-t-il parlé de cette possibilité et quelle serait sa solution dans une telle éventualité? Il faut comprendre que, si la cause du bris et usure de vos dents est le bruxisme, ce n’est pas des couronnes qui élimineront cette habitude.

      Une plaque occlusale serait certainement une bonne option à envisager, surtout si vous faites du bruxisme la nuit.

      La médecine est loin de pouvoir générer de l’émail dentaire alors inutile d,attendre cette alternative!

    • Barbara dit :

      La dentosophie à la rescousse?
      Bonjour Docteur Jules,

      Tout d’abord, merci encore à vous de prendre le temps de répondre à tous les commentaires. Je vous ai déjà écrit une fois et votre réponse m’a aidé.

      Je porte depuis 4 mois une plaque occlusale la nuit et cela ne me dérange pas. Il me semble avoir moins de douleurs qu’avant. Je fais aussi attention aux boissons gazeuses et au citron.

      A la recherche d’un dentiste qui pourrait m’aider davantage, j’ai découvert l’existence de “la dentosophie” et d’une plaque occlusale appelée l’activateur dentaire Soulet Besombes. Mes incisives sont légèrement décalées à causes des dents du bas et le grincement fait qu’une incisive est transparente et menace de se casser.
      Pensez-vous qu’à mon âge (36 ans) cet activateur puisse être bénéfique? Si oui, comment puis-je trouver un dentiste qui en utilise?

      Merci d’avance,

      Barbara

      • Dr Jules dit :

        Si on se fie à l’étymologie du mot “dentosophie”, cela signifierait la “sagesse des dents” (des mots latin dens, siginfiant dent, et du grec sophia, qui désigne la sagesse). Je doute que les dents aient une sagesse propre èà elles-même plus qu’en aurait caillou… mais ceci serait une autre discussion.

        Tout dépend ce que vous recherchez avec un tel “activateur”. Je n’ai aucune expérience avec un tel appareil mais si c’est pour corriger une malocclusion importante, des déséquilibres squelettiques chez un adulte, des malpositions dentaires sévères, etc. je doute fortement que ce soit efficace. Si c’est pour aider le grincement de dents en agissant un peu comme une plaque occlusale ou une gouttière pour minimiser le dommage au dents chez un bruxeur, cela peut peut-être avoir une certaine valeur thérapeutique.

  17. Rafah dit :

    Les spécialistes dentaires se consultent pour mon cas
    Dr. Jules,

    Je vous remercie d’abord pour les informations importantes.

    Je suis une femme libanaise de 30 ans. Je souffre du bruxisme depuis mon enfance. Je ne savais pas la solution de ce problème (la gouttière) qu’à l’âge de 25 ans. Et depuis, j’ai changé 3 gouttières puisque la région la plus endommagée est les canines surtout les canines supérieures (elles n’ont plus maintenant la forme régulière des canines).

    J’ai un autre problème que mes dents ne sont pas alignées surtout les incisives supérieures et inférieures. Alors un dentiste a retiré les nerfs des deux incisives centrales supérieures et les a « collé » avec les incisives latérales et les canines par du composite ce qui n’a duré qu’un mois avant qu’elles ne se cassent surtout la couche des canines.

    Après la visite de plusieurs dentistes, j’ai eu recours à l’orthodontie et ça fait plus que trois ans que je mets un appareil dentaire « braces » sans pouvoir mettre ma gouttière. Mes dents sont maintenant alignées tout en gardant un espace vide entre les incisives centrales supérieures et une incisive latérale.
    Mon orthodontiste a consulté un spécialiste en parodontologie et un dentiste généraliste et les trois se sont mis d’accord d’enlever l’appareil dentaire en me disant que mes dents sont très petites c’est pourquoi le vide entre l’incisive centrale et latérale va rester (je ne sais pas si c’est la bonne solution). Ensuite, le spécialiste en parodontologie a proposé de faire une chirurgie pour avoir des dents plus longues. Enfin, vient le tour des couronnes en céramique pour couvrir les incisives centrales, latérales et les canines supérieures et inférieures et bien sûr je pourrai à ce moment-là mettre une gouttière.

    Qu’en pensez-vous de ces solutions ?

    J’ai peur que les couronnes finissent par se casser à cause du bruxisme qui apparemment ne s’est pas diminué. De même, je ne sais pas si je dois enlever maintenant l’appareil dentaire et s’il n’y aura pas un moyen pour combler le vide qui existe toujours.

    Merci d’avance de votre aide.

    Rafah

    • Dr Jules dit :

      Toutes ces solutions sont, en théorie, logiques. Je ne peux dire si elles s’appliquent spécifiquement à votre cas que je ne connais pas. Il faut vous fier aux spécialistes dentaires que vous avez consulté et qui se sont concertés pour votre cas.

      Il est commun de recommander d’élargir des dents étroites à la fin d’un traitement d’orthodontie. Vous pouvez voir des exemples sur cette page.
      Le parodontiste vous recommande une gingivectomie qui est aussi une procédure commune pour améliorer l’esthétique des dents.

      Si vous faites du bruxisme, il sera important qu’on vous fasse une plaque occlusale pour préserver le mieux possible vos nouvelles restaurations en céramique.

  18. tina dit :

    Peut-on restaurer des dents meulées par erreur?
    Bonjour
    J’ai une couronne qui dès la pose me gênait sans que mon dentiste ne s’en inquiète. Après un an j’ai commencé à avoir des douleurs au niveau des muscles de la mâchoire, des craquements des articulations, des troubles ORL et vertiges. J’ai donc consulté mon dentiste qui a effectué un limage sélectif sur les deux dents opposées à la couronne. Face à la persistante et sur les conseils du chirurgien maxillo facial, je suis allée consulter un occlusodontiste dont le premier réflexe a été de me poser une gouttière. Au bout de 4 mois de port de la gouttière, l’occlusodontiste a diagnostiqué une prématurité au niveau de la couronne et à effectuer un limage. Il m’a déclaré qu’il ne pouvait pas rétablir mon occlusion parce que mon dentiste avait limé les mauvaises dents.

    Ma question est la suivante: Existe t-il un moyen de restaurer les dents limées qui n’auraient pas dues l’être?
    Merci

    • Dr Jules dit :

      Ces dents n’ont certainement pas été limées au point de devoir être reconstruites à l’aide de couronnes prothétiques! Si des points de contacts sont maintenant absents où le meulage (limage) a été fait, il est probablement possible de restaurer ces points de contacts à l’aide de matériau restauratif en composite. Il n’est peut-être pas essentiel non plus de restaurer ces points de contacts. Le temps arrange parfois les choses en permettant aux dents opposées qui se touchent à peine de parfois venir qu’à se “rejoindre” avec un phénomène d’éruption. Nous voyons ce phénomène constamment en orthodontie après l’enlèvement des appareils correcteurs quand les contacts sont parfois “faibles”. Pour voir des exemples de ce phénomène de “settling”

  19. tina dit :

    Bonjour
    Merci pour votre réponse, les exemples sur votre site sont éloquents. Ce phénomène d’éruption peut survenir longtemps après le limage? Je suis un peu inquiète quant au devenir de mon occlusion. Le manque de points de contacts au niveau des dents postérieures droites provoquent des points d’impacts trop importants sur la première prémolaire du même coté et quasiment aucun de l’autre coté hormis sur la dernière molaire, en clair j’ai l’impression d’avoir la mâchoire complètement de traviole et des douleurs musculaires intenses bien réelles celles-ci. Bon laissons faire le temps.

    • Dr Jules dit :

      L’éruption des dents peut se produire jusqu’à ce qu’une dent rencontre un obstacle qui l’empêchera de descendre davantage. Habituellement cet obstacle est la dent opposée. Cependant, s’il y a un espace vertical important entre les dents (béance postérieure) il est possible que la langue et/ou les joues s’interposent entre les dents et jouent le rôle de cet obstacle et empêchent les dents de se toucher. Ce n’est certainement pas votre cas suite à du meulage sélectif de votre dentition.

      Dans des cas extrêmes où il n’y a aucune “opposition” à l’éruption d’une dent parce que la dent opposée est manquante, la dent peut descendre (ou remonter pour une dent inférieure) complètement. Vous pouvez voir des exemples dans cette section sur l‘orthodontie pour adultes et dont ces photos sont un extrait.

      Éruption excessive de dents suite à la perte de molaires.

      Plus de détails sur ce cas dans la section d’orthodontie pour adultes.

      Dans votre cas, si vous ressentez des interférences ou contacts forts ailleurs dans la bouche, il peut être indiqué de faire un “ajustement d’occlusion” en faisant d’autre meulage sélectif. Ceci n’est pas dangereux pour les dents si c’est bien fait et avec “modération”.

  20. Isabelle dit :

    Bonjour Docteur,

    Que pensez vous du nouveau dentifrice Regenerate qui régénère l’email et promet de combler l’érosion de la surface des dents.
    Merci et bonne continuation.

    • Dr Jules dit :

      Régénération de l’émail dentaire?

      Ce produit n’en est qu’un parmi une multitude qui existe sur le marché et qui prétend pouvoir régénérer la surface de l’émail dentaire en favorisant la restauration ou le remplacement des minéraux qui ont été perdus en surface. Ce qui est différent avec ce produit cependant est que, pour être efficace, le dentifrice doit aussi être utilisé avec un “sérum” dans des gouttières, ce qui le rend plus coûteux que la plupart des autres produits.

      Tous ces produits peuvent avoir une certaine valeur pour améliorer de légères zones de décalcification ou déminéralisation de la surface de l’émail dentaire mais ne vous attendez pas à éliminer des traces d’érosion majeures.

      Pour voir d’autres produits similaires, consultez cette autre réponse.

      Dentifrice Regenerate toothpaste pour décalcification, érosion et caries dentaires

      tag #reminéralisation #minéralisation #décalcification

  21. aurelie dit :

    Je ne peux m’habituer à la gouttière la nuit
    Bonjour Dr,
    J’ai 31 ans, dans mes souvenirs ma mâchoire craque depuis l’age de 15 ans, j’en ai parlé à mon médecin mais il me disait que ce n”était rien de grave pourtant ce n’était pas un claquement occasionnel mais permanent.
    Je pense serrer la mâchoire la nuit et la bouger(selon les dires de mon copain), je me surprend à la claquer au moment de m’endormir.
    Mon dentiste m’a prescrit une gouttière mais je ne la supporte pas je me sens compressé avec, et dans la nuit je la retire sans même m’en rendre compte.
    Ma mâchoire est de plus en plus douloureuse, mes dents s’abiment …je ne sais plus quoi faire.Je suis de nature calme je n’ai pas de problèmes dans ma vie, je ne comprend pas d’où pourrait venir ce stress.

    j’ai vu plus haut que vous parliez de plaque occlusale, qu’est ce que c’est exactement?que me conseillez vous?
    Je ne comprend pas il y a des remèdes à de grosses maladies, des choses bien plus grave et pour ce problème il n’existe quasiment rien? est ce un problème qui n’est pas réellement pris au sérieux?
    Je rêverais de ne plus sentir cette pression dans ma mâchoire ni ce claquement, c’est usant.

    Merci à vous

  22. haifa dit :

    Merci docteur jules pour ces explications mais pour la gouttiere elle coute combien a peu pres? Et est ce qu’on doit juste l utiliser durant la nuit?! Parce que de mon cote je serre les dents aussi au cours de la journee

    • Dr Jules dit :

      Plusieurs variables peuvent influencer le cout d’une gouttière; le type d’appareil fait, les fais de laboratoire, qui la fait, le suivi qui est inclus dans les honoraires, votre région, etc. Pour en savoir plus sur le coût des traitements orthodontiques.

      Il y a différents protocoles pour porter une gouttière pou plaque occlusale; cela peut être la nuit, a plein temps, au besoin, etc. selon chaque cas et selon la philosophie du praticien l’ayant prescrite. Si c’est une gouttière que vous porterez pour protéger vos dents contre le dommage potentiel du serrement de dents, il n’y a aucune contre-indication à la porter le jour quand vous serrez des dents.

  23. DR GenL dit :

    Comment protéger la dentition d’un patient qui bruxe (serrement de dents) et qui est en croissance?
    Je suis dentiste et j’ai un jeune patient de 14 ans qui fait du bruxisme (ses parents l’entendent!!) et ses dents commencent à être pas mal usées (l’émail est percé sur les incisives et les canines sont aplaties).

    Normalement je ferais une plaque occlusale afin de protéger les dents durant la nuit, mais étant donné son âge je me demandais si c’était contre-indiqué par rapport à la croissance pas terminée des maxillaires. Quel serait le meilleur moyen de pouvoir faire en sorte de protéger ses dents la nuit sans nuire au reste…?

    • Dr Jules dit :

      Il n’y a pas de contre-indications à utiliser une plaque occlusale ou ou autre appareil amovible pour le bruxisme pendant la période de croissance ou de dentition mixte.

      La croissance transverse est terminée depuis très longtemps à cet âge. Il reste un peu de croissance verticale et sagittale (antéro-postérieure) mais la région où sera la plaque occlusale ne sera ps affectée directement mais seulement de façon “secondaire”. Par cela je veux dire qu’il y aura de la croissance à l’arrière de la mandibule (branche montante, condyles) qui déplacera la partie antérieure de la mandibule (et la dentition qui y est ancrée) vers l’avant (avec la plaque sur les dents). Même raisonnement pour la dimension verticale; toute croissance résiduelle entrainera la dentition et l’appareil qui y est posé. Je pose régulièrement des “bite planes”, plaques occlusales et mainteneurs d’espace en dentition mixte ou chez des ados sans que cela n’affecte ou soit affecté par la croissance des mâchoires.

  24. Marie dit :

    Bonjour,

    J’ai souffert de bruxisme leger ( sans douleurs) pendant quelques temps suite a une periode de stress et j’ai une malocclusion de classe 2, le contact se faisant donc sur les molaires mais pas de la même manière de chaque côté.

    Il y une légère usure qui s’est faite sur les molaires mais uniquement d’un côté et pas de l’autre.
    C’est le côté où justement il y a une couronne sur la derniere molaire en haut qui s’était un peu cassée ( je l’ai changé depuis peu mais pour d’autres raisons) mais je n’ai (a priori) jamais ressenti de déséquilibre et les dentistes m’ont dit pendant plusieurs années que je pouvais la garder cassée si l’esthétique m’était egal.

    Ma question est la suivante :

    A quoi est dûe l’usure d’un seul côté ?
    Est ce qu’on a inconsciemment un côté “préféré” ?
    Est ce que la couronne pourrait en être responsable ?
    Ou est-ce le fait que le contact de mes dents
    est de toute façon inégal de chaque côté ?

    Je voulais savoir aussi en quoi la malocclusion pouvait provoquer un bruxisme?

    Je vous remercie.

    • Dr Jules dit :

      Ma question est la suivante :

      A quoi est dûe l’usure d’un seul côté ?

      Vous utilisez probablement un côté plus que l’autre pendant la fonction

      Est ce qu’on a inconsciemment un côté “préféré” ?
      Oui, c’est souvent le cas mais pas toujours selon le nombre de dents fonctionnelles, la malocclusion, etc.

      Est ce que la couronne pourrait en être responsable ?
      Le bruxisme n’est pas causé par une seule et unique cause et souvent cela a une composante provenant su système nerveux central (aspect qu’on ne peut contrôler) tel que décrit dans cette section. Si vous bruxer des dents , une couronne mal ajustée, trop haute, etc. peut contribuer aux symptômes sans être la cause du bruxisme.

      Ou est-ce le fait que le contact de mes dents est de toute façon inégal de chaque côté ?
      Tout comme la couronne, ça peut être un facteur mais pas la cause.

      Je voulais savoir aussi en quoi la malocclusion pouvait provoquer un bruxisme?
      Elle ne le provoque pas

  25. Gaelle dit :

    Fatigue, trouble respiratoire, grincement de dents, déplacements de dents
    Bonjour Docteur,
    En raison d’une grande fatigue et d’un souci respiratoire occasionnel, la nuit dernière je me suis grincer les dents très violemment durant mon sommeil. Et le matin j’ai senti que mes dents arrières (postérieures) avaient avait quelque peu reculées (usées) par apport a ma couronne.Est ce que cela peut être provoqué en une seul nuit ?

    • Dr Jules dit :

      Je doute fortement qu’un des dents puissent bouger autant en une seule nuit, même chez une personne qui bruxe ou serre des dents très fort.
      On sait maintenant qu’il y a une relation importante entre les troubles respiratoires du sommeil et le grincement de dent nocturne. (bruxisme) ILserait peut-être indiqué que vous fassiez un test du sommeil.
      Un test rapide, le test Epworth, peut être fait en ligne et vous donner une bonne idée de votre niveau de somnolence.

      Consultez un médecin familier avec le traitement des troubles du sommeil. Votre dentiste généraliste pourra évaluer votre dentition.

  26. Romain dit :

    Bruxisme et bris de dents
    Bonsoir doc’

    Tout d’abord merci beaucoup pour votre article très complet.

    Je vous explique mon problème… Je me suis cassé les 2 incisives centrales supérieures il y’a maintenant 6 ans. L’une d’elle étant particulièrement brisée, les composites ont laché les uns après les autres. Étant actuellement au Canada pour mes études et sachant le prix exorbitant des soins ici, j’ai programmé une visite chez mon dentiste en France pour poser une couronne ou des facettes à noël lorsque je rentrerais.

    Voila maintenant un nouveau problème, cela fait la 2ème fois que durant mon sommeil je fais sauter mon composite en grinçant des dents et la dernière fois étant hier. Le simple fait de recoller le morceau de raisine est deja assez honéreux, je vous laisse imaginer le prix d’interventions plus efficaces… avec une assurance qui ne prend pratiquement rien en charge …

    Le dentiste que j’ai vu cet après-midi m’a gentiment fait comprendre que se procurer une goutière couterait dans les $650. Il m’a aussi précisé que le collage qu’il avait fait était très superficiel et que j’aurais de la chance si cela tenait jusqu’à noël. Auriez vous un quelconque remede miracle ou une technique pour m’éviter de me recasser la dent en pleine nuit, au moins jusqu’à noël ? J’ai du coup maintenant peur de m’endormir, au risque de tout péter…
    Merci infiniment d’avance

    Ps : je ne suis pas sûr d’être un “grinceur” régulier mais lorsque cela m’arrive et que je m’en rend compte, je remarque surtout un mouvement d’avant en arrière… c’est ce qui d’ailleur me déchausse la dent puisque ma machoire du bas se braque violement en arrière (ou en avant je ne sais pas vraiment) lorsque je me reveille…

    • Dr Jules dit :

      NON, il n’existe aucune solution miracle! Si vous bruxez, même si ce n’est pas régulièrement, vos dents sont à risques de s’user, briser, fracturer, etc. Pour minimiser les chances de dommage aux dents, il faut minimiser leur contact pendant les périodes de bruxisme, ce qui est le but de la plaque occlusale. Votre dentiste pourrait peut-être diminuer les contacts entre la plaque et les dents qui ont été rebâties pour éviter qu’elles ne se décollent aussi facilement? Discutez-en avec lui.

  27. Natalie dit :

    Bruxisme, plaque occlusale, médication, etc.
    Bonjour Docteur.J’ai 42 ans et je souffre de bruxisme.Je porte une plaque occlusale pour dormir,ce qui m’a été recommender par un Maxillo-facial.Il m’a dit que je serrais les dents très fortement.
    Le matin au réveil,j’ai des douleurs extrêmement lancinantes à la mâchoire,au cou,les joues,les tempes,et à la tête.Je prends une médication qui m’empêche de prendre tout ce qui est anti-inflammatoire.

    Les journées au travail sont très difficile.Si au moins je pouvais me soulager! Et ce qui n’aide pas,j’ai une dent au fond de la bouche que quand je pèse sur la gencive,ca me provoque un genre de névralgie.
    Mon dentiste m’a dit que j’avais une très grande ouverture entre la gencive et la dent. Alors je dois me nettoyer sous la gencive et appliquer du dentifrice Sensodyne pour atténuer la névralgie.
    J’aurais besoin de vos conseils car les choses ne s’améliorent pas du tout!
    Merci.

    • Dr Jules dit :

      Je ne sais pas pourquoi vous prenez votre médication mais un dentiste ou un médecin devrait évaluer le tout globalement car certains cas pourraient bénéficier d’anti-inflammatoires. Une plaque occlusale est indiquée dans les cas de bruxisme mais encore faut-il qu’elle soit bien ajustée et qu’il y ait un suivi de la part du dentiste qui vous l’a prescrite. QUant à votre dent problématique, c’est définitivement une indication pour consulter votre dentiste généraliste alors profitez-en pour faire évaluer le tout par lui (ou elle) ou qu’on vous dirige vers d’autres praticiens au besion.

  28. Magali dit :

    Couronne dentaire en or pour une dent affectée par du bruxisme chronique?
    njour,
    Je souffre de bruxisme depuis l’adolescence mais mon dentiste ne m’a prescrit une gouttière qu’il y a environ 4 ans ( j’ai 42 ans ), je la porte la nuit et parfois le jour depuis peu. Mes dents sont bien usées de partout, j’ai perdu de l’émail, mes dents sont fines aussi à cause de l’abus de sodas type coca cola à une période de ma vie et comble de l’horreur je viens d’avoir ma toute première carie (sur une molaire en haut) qu’il va falloir couronner ( je ne suis pas sensible à la douleur du coup je ne me suis pas rendue compte plus tôt que ma dent était très cariée, j’ai même été soignée sans anesthésie car je ne sentais rien du tout ). En dehors de l’usure de mes dents, de l’émail, de ma sensibilité dentaire, je n’ai jamais eu aucun autre souci dentaire jusqu’ici, j’ai une très bonne hygiène dentaire ( 3 à 4 brossages par jour ) et mon dentiste me dit qu’il faut une couronne en or car la céramique ne sera pas assez solide et cassera, je serai embêtée comme pas possible avec une céramique tandis qu’avec l’or cela durera beaucoup plus longtemps et que j’aurai la paix pendant de nombreuses années voire à vie.

    Niveau esthétique comme mon sourire est rectangulaire ( on voit bien mes gencives en haut jusque dans le fond ), je suis quasi certaine que ma dent en or se verra et j’angoisse à cette idée, je n’ai pas beaucoup de place en bouche non plus. Niveau place et hauteur le dentiste me dit qu’il me faut une dent en or sinon que tout va être déstructuré, que je risque à la longue de ne pas perdre une dent mais 3 . J’ai l’impression de ne pas du tout avoir le choix et que la céramique est la pire des solutions ….

    Que faire ? Une couronne en or est elle plus chère qu’une couronne en céramique ? Laquelle des 2 est la plus solide ? J’ai une dent en haut près d’une canine qui est cassée aussi. Que faire ? J’ai peur de me retrouver avec une bouche en or sur les molaires ( du haut et du bas ) comme mes dents s’usent et que je doive aussi refaire mes incisives très fines émail très usé et transparentes en bas à certains endroits en céramique je l’espère.
    Comment acceptez cela à mon âge ? Mon dentiste me dit qu’il y a aussi la solution de refaire toutes mes dents en céramique, les rehausser, les mettre à la bonne hauteur ( avant bruxisme ) mais que cela coûte 20 000 euros. Je suis perdue, démoralisée et j’ai peur pour la suite.

    Dois je arrêter totalement de boire toute boisson gazeuse ou acides ?

    Quels précieux conseils pouvez vous me donner dans un premier temps, à savoir ma dent vivante à couronner ? et quelles suggestions pour la suite ?

    Je vous remercie par avance pour votre réponse.

    • Dr Jules dit :

      Je serais très prudent avant d’envisager des corrections majeures impliquant plusieurs dents dans un cas de bruxisme chronique qui dure depuis aussi longtemps. Si vos dents naturelles se sont détruites (usure) avec les années, le simple fait de poser des couronnes, peu importe leur matériau, n’éliminera pas votre bruxisme. L’or est un peu plus “mou” que la porcelaine et peut s’user différemment. Je n’ai aucune idée des coûts. Il serait peut-être indiqué de “tester” les restaurations dentaires avec un matériau composite avant d’envisager des couronnes plus coûteuses pour voir l’effet de votre bruxisme sur ces restaurations.

      Dans des cas de bruxisme sévère comme le vôtre une gouttière sera certainement indiquée pour tenter de protéger vos dents contre les effets néfastes du bruxisme sur vos dents.
      Je ne suis pas prosthodontiste et ne connais pas votre cas mais avant d’envisager “refaire” toutes vos dents avec des couronnes en porcelaine dans un cas de bruxisme aussi sévère que le vôtre, j’obtiendrais probablement une seconde opinion…

      Vous a-t-on déjà suggéré de passer un “test du sommeil” (polygraphie cardiorespiratoire du sommeil)? On sait maintenant que plusieurs personnes affectées par du bruxisme, ont aussi des problèmes de ronflement et d’apnée du sommeil.

  29. Magali dit :

    Je vous remercie pour vos explications claires et suis contente de voir que d’autres alternatives à la couronne en or sont possibles même si c’est moins solide, le tout étant que ma dent soit bien protégée pendant quelques années et sans dommage sur les autres dents d’à côté.
    Comme je l’avais précisé dans mon précédent post, je porte bien une gouttière rigide la nuit depuis quelques années maintenant et la porte même parfois de jour pour éviter de plus abimer mes dents. Je détruisais rapidement les gouttières souples du coup je suis passée aux rigides et c’est mieux ainsi question longévité.

    La céramique est elle totalement contre indiqué dans mon cas ( bruxisme sévère ) et les composites sont ils aussi solides que la céramique pour restaurer mes dents ?

    Je ronfle en effet et j’avais porté il y a quelques années une nuit un appareil pour vérifier l’apnée du sommeil mais à l’époque je ne faisais pas d’apnée, je vais peut être en refaire un car cela a peut être changé depuis ….

    • Dr Jules dit :

      Les matériaux composites sont beaucoup moins résistants que la porcelaine et s’useront donc plus rapidement. Si vous faites du bruxisme, une plaque occlusale serait toute indiquée pour protéger vos dents et vos restaurations, peu importe le matériau restauratif utilisé.

  30. Stephanie dit :

    Je ne peux m’habituer à ma gouttière rigide
    Bonjour Docteur,

    Merci beaucoup pour votre articles et surtout toutes les réponses que vous apportez à tous

    Pour mon cas, je suis “victime” de bruxisme (je serre les dents principalement).
    Je pense depuis plusieurs années, de ce que je me rappelle je crois que c’était par épisodes plus ou moins violent (je ne sais plus exactement depuis quand) … je m’en suis rendue compte à cause de cauchemars où mes dents se brisaient sous la force du serrage !!

    Suite à des caries, j’ai eu une seconde couronne sur ma 2ème prémolaire (la 1ère est également sur la 2ème prémolaire) et depuis la pose, je ne l’ai jamais supporté (douleur / forte gêne/ trop grande, limée deux fois…) ! je l’ai dis à plusieurs reprises au dentistes sans réelles vérifications ni réponse “j’allais m’habituer” ce qui n’a jamais été le cas…. et depuis mes caries s’enchaînent!! J’ai une bonne hygiène dentaire et pourtant depuis mon enfance j’ai toujours entendu dire par mes différents dentistes que j’avais une très belle dentition et de belles dents !!

    Mon bruxisme s’est fortement empiré depuis environ deux ans et j’ai de gros doutes sur le fait qu’en parti cela soit du à cette couronne mal faite, douloureuse et mal adaptée !! (grosses douleurs dans les dents / machoires /
    J’ai finalement décidée de voir un stomato, qui m’a confirmé que mes dents étaient très limées par le bruxisme et m’a très vite conseillé la gouttière rigide ! (pour la couronne, après nombreux rdv et examens, kyste / suspicion que la dent soit cassée / il a retiré la couronne et repris le traitement qui n’allait pas bien jusqu’à la racine si j’ai bien compris. rien de plus dans l’immédiat car je suis enceinte mais plus aucune douleur sur cette couronne)

    je n’arrive pas à porter cette gouttière (mâchoire du haut), elle me sert, j’ai peur de casser mes dents sous cette plaque si je continue à bruxer la nuit!!

    après quelques réglage et une grosse prépa psychologique, j’ai testé hier pour la première fois…. beaucoup de mal à déglutir naturellement, mais finalement je m’adapte. Par contre très peu de temps après l’endormissement je l’ai enlevé car elle me serrait trop je sentait un appui douloureux sur mon incisive ou canine gauche !!

    est ce qu’elle est mal adaptée?
    est ce moi qui ne veut pas la porter?
    As t’on d’autre solution, d’autre type de gouttière?

    comme l’ont dit beaucoup je désespère c’est très usant comme situation.

    je vous remercie d’avance pour votre réponse

    • Dr Jules dit :

      Avec ce que vous avez décrit comme historique, je crois qu’une plaque occlusale ou gouttière était en effet indiquée. Un tel appareil ne cause pas nécessairement de douleur s’il est bien ajusté. Si vous sentez une pression sur une canine ou en un endroit spécifique, il y a certainement possibilité d’ajuster la gouttière pour éliminer ce contact fort ou cette interférence.

      Si vous ne pouvez vous habituer à la gouttière au haut, vous pouvez demander qu’on vous en fasse une sur la mâchoire inférieure. Certaines personnes s’y habituent mieux.
      Selon l’alignement de vos dent et votre occlusion (ou malocclusion) cela peut être un “art” de bien ajuster une telle gouttière mais c’est faisable pour qu’elle soit confortable. Très peu de personnes ne peuvent pas s’habituer à une gouttière.

      • stephanie dit :

        Bonjour docteur

        merci pour votre réponse
        pour la plaque sur la mâchoire du bas effectivement je l’imaginerai mieux et plus confortable. Mais vu le prix de la 1ere d’environ 350 je ne peux pas me le permettre.
        Je l’ai re – testé il y à quniques jours…. je ne l’ai mise que dd’environ 4-5h du matin jusqu’à 9h environ.

        Difficile à supporter au vu de l’ampleur de “l’engin” dans la bouche.. ma bouche ne se ferme pas naturellement j’ai l’impression que je vais garder une grimace à force de la porter…(je sais pas si je me fais comprendre…)
        Pour la douleur, j’ai bien pu déterminer que cela concernait les 2 dents de devant et celle juste à côté. Côté droit. Comme si mes dents était restées dans un étaux. Certe plus de douleurs au mâchoires intérieur des dents etc…. mais une autre douleur qui n’est pas mieux (ça m’a rappelé un peu les douleurs des tout 1ers temps d’appareil dentaire)
        douleur aussi au niveau de la couronne le fait qu’elle soit compressé contre mà gencive. (celle qui m’avait deja posé ts les problèmes évoqués dans le 1er message. (à droite aussi)

        Je vais essayer de revoir le stomato pour un nouveau réglage. … je perd espoir.
        Quand je vois des photos (comme celle que vous avez posté en réponse au dernier mess posté) ça me fait tellement peur….. je n’ai pas envie d’en arriver là je ne le supporterai pas!!!

        • Dr Jules dit :

          Peut-être qu’un ajustement de l’appareil permettrait de le rendre plus confortable et vous pourriez le porter tel que prescrit? Peu de gens ne s’habituent pas à une plaque occlusale ou gouttière qui est bien faite et adaptée correctement aux dents.

  31. Natalie dit :


    Alvéolite suite à une extraction

    Bonjour Docteur,la dernière fois que je vous ai ecrit, je vous ai mentionner que j’avais un problème avec une molaire qui avait un trop grand espace entre la dent et la gencive.J’ai consulter mon dentiste depuis ce temps et on m’offrait 2 choix. Soit un travail de paro ou l’extraction.J’ai choisi l’extraction.
    On a extrait ma dent mardi passée,et on dû me mettre 2 fois un médicament au super gôut de girofle dans ma dent. Ca m’a soulager beaucoup car j’ai eu une névralgie comme j’en ai jamais eu!!!! J’y suis retourner ce matin et on m’a dit que je faisait une ALVÉOLITE. Ma dentiste a eu beaucoup de difficulté à retirer la dent, les racines etaient très profonde et très tenace.
    Mon dentiste à dû la cassée pour la retirer. Présentement je prends des anti-douleurs et je me met des compresses humides chaudes. J’espère qu’une alvéolite n’est pas dangereux et que ca ne provoquera pas d’infection.
    J’ai des grosses crises de névralgie vraiment atroces qui me rendent folles et j’espère que ca s’atténueras!!!

  32. Olga dit :

    Est-ce que le bruxisme peut causer des déplacements dentaires et changer l’occlusion?
    Bonjour Docteur,
    Je vous remercie tout d’abord pour le temps que vous mettez à répondre aux commentaires et à rédiger ces articles très informatives.
    Ma question est la suivante: j’ai remarqué que mon occlusion a changé, les dents ne s’emboîtaient pas comme avant. Cela faisait suite à deux semaines de gêne / légers douleurs diffuses au niveau des gencives. J’avais une occlusion quasi parfaite avant et maintenant le mâchoire est en effet comme retenu an arrière, la langue ne trouve pas sa place dans la bouche.
    Le dentiste a suggéré que je serrais très fort les dents la nuit admettant cependant que mes dents n’étaient pas usés par contre les muscles de mâchoire étaient très tendus. Je fais des séances de kiné pour le rééducation des ATM depuis ce qui soulage les muscles du visage mais ne remet pas le mâchoire “en place”.

    Est-ce que le bruxisme pourrait provoquer ce genre de déplacement de mâchoire ou faut-il chercher la cause ailleurs?

    Merci beaucoup par avance pour votre réponse

    • Dr Jules dit :

      Pour que du bruxisme cause des déplacements dentaires significatifs, je crois qu’il faudrait qu’il soit accompagné aussi d’une usure dentaire très importante, au point de faire déplacer la mandibule vers l’avant. À mesure que les dents s’usent, la mandibule voudra aller vers l’avant et les incisives auront tendance à mordre plus en relation “bout-à-bout”. Cependant, si vous n’avez pas une telle usure sévère, il faut trouver une autre cause dans le déplacement des dents. Les dents se déplacent sous l’effet d’une force quelconque qui leur est appliquée. Parfois il peut être difficile d’identifier la source de cette force.

      Voici un exemple de bruxisme et serrement très sévère qui a causé une usure importante des dents, un déplacement de la mandibule vers le haut et l’avant et un changement dans l’occlusion.

      Usure sévère chez un homme de 39 ans ayant une habitude de bruxisme (grincement de dents) et ayant une forte musculature de mastication. Les dents s'effritent progressivement et commencent à être affectées par la carie.

      Usure sévère chez un homme de 39 ans ayant une habitude de bruxisme (grincement de dents) et une forte musculature de mastication. Cette habitude est présente depuis plusieurs années. Les dents s’effritent progressivement et commencent à être affectées par la carie, ce qui les affaiblit davantage.

      Peut-être que le port d’une plaque occlusale serait indiqué dans votre cas? (voir la section sur les articulations temporo-mandibulaires pour de exemples et sur cette page)

  33. Stephanie dit :

    Claquement des dents la nuit chez un enfant
    Bonsoir,
    je viens de découvrir que ma fille de 6 claque des dents la nuit. C’est très impressionnant. En lisant differents articles, je ne crois que cela puisse s’apparenter au bruxisme. Pourriez vous me confirmer et me dire quoi faire et dois-je la reveiller? Merci pour vos réponses -stephanie

    • Dr Jules dit :

      Vous ne pourrez empêcher le bruxisme alors cela ne donnera rien de la réveiller. Si elle commence à avoir du dommage a ses dents (usure), votre dentiste généraliste ou u orthodontiste pourrait lui faire porter une plaque occlusale, un plan guidé ou autre type d’appareil similaire pour qu’elle “morde” sur du plastique plutôt que sur ses dents. Faites évaluer le tout par votre dentiste.

      • stephanie dit :

        merci beaucoup pour cette rapide réponse. Je vais suivre votre conseil et profiter de sa visite des 6 ans chez mon dentiste.

  34. Lise dit :

    Bonjour,
    Suite à un cancer du sein je dois prendre des antidépresseurs pour l’anxiété et depuis la prise de médicaments je me suis aperçu que je serrais les dents tellement fort la nuit que je me suis cassée un coin d’une dent au bas. J’ai fait un blanchiment de dents avec gouttières dans le but de faire refaire mes 6 dents en haut à l’avant (facettes composites) pour le moment je dors avec mes gouttières de blanchiment car j’ai tellement peur de briser mes dents selon vous est que c’est une bonne idée les facettes de composite. Je vais me faire faire une plaque occluse.

    • Dr Jules dit :

      IL y a plusieurs facteurs qui détermineront le meilleur type de facette indiqué pour restaurer une dent. Vous devrez vous fier à l’opinion de votre dentiste à ce sujet. Au besoin, demandez une seconde opinion pour vous rassurer que vous faites le bon choix.

  35. kmar dit :

    Mobilité des dents, bruxisme et récession gingivale
    bonsoir dr jules,
    quel article très intéressant. J’aurai néanmoins quelques questions:

    J’ai 21 ans & selon ma mère, je grince des dents depuis toute petite, j’ai donc décidé de faire une gouttière. J’ai récemment découvert que j’avais une récession gingivale sur la dent inférieure avant. J’ai bien évidemment pris rdv chez ma dentiste qui m’a fait un détartrage & précisé que la récession était faible mais à surveiller.

    Toutefois, quelques jours après le détartrage, j’ai cette désagréable sensation que mes gencives sont gonflées ma canine en bas à droite me fait plutôt mal, ma gencive est plus basse sur cette dent que sur les autres & j’ai même l’impression qu’elle bouge un peu quand je passe la langue dessus! Inquiète j’ai donc pris rdv pour demain en urgence dans un cabinet dentaire parisien. Cette sensation de mouvement est elle due au grincement de mes dents?
    Qu’en pensez vous?

    • Dr Jules dit :

      Comment évaluer la mobilité dentaire?

      Je ne saurais dire si votre dent est vraiment mobile et si oui, quelle en est la cause uniquement avec votre description. Chose certaine, utiliser votre langue ou un doigt pour évaluer une mobilité dentaire n’est pas une façon fiable car ce sont des “objets” mous dont la surface s’enfonce quand on y applique une pression et cela peut donner l’impression que la dent bouge alors que c’est votre doigt ou langeu qui”cèdent” sous la pression.

      de meilleures façon seraient :
      – d’utiliser un objet dur comme le bout d’un crayon avec une gomme à effacer et d’appliquer une pression sur la dent (si vous glissez, l’efface irritera moins votre gencive!),
      – de mordre sur la dent suspecte et évaluer si elle bouge. Vous pouvez voir un tels exemple dans la description d’un traumatisme occlusal.

      Suite à un détartrage important, il est possible que les gencives soient un peu sensibles mais continuer à bien brosser et le tout devrait redevenir normal.

      Il est peu probable que le grincement de dent à lui seul puisse expliquer la mobilité d’une seule dent comme votre canine.
      Votre dentiste vous confirmera le tout après un examen clinique.

      Pour en savoir plus sur le récession dentaire ou le déchaussement des gencives.

      tag #mobilité

  36. Debra dit :

    La gouttière change mon occlusion et c’est très inconfortable
    Bonjour Docteur,

    Mon dentiste m’a fait une gouttière que je porte la nuit, depuis 10 jours. Elle est sensée me mettre les ATM au repos, étant donné que je souffre d’une luxation non réduite de l’ATM gauche qui entraîne craquements, douleurs crâniennes, cervicales, sensation de sable dans les oreilles etc (liste non exhaustive, il y aurait beaucoup trop de choses à dire).

    Malgré les réglages effectués sur la gouttière, je souffre encore plus de maux de crâne (os de l’arrière de la tête) et de cervicales qu’avant. D’autre part, et c’est ce qui m’embête le plus, je suis réveillée la nuit car les dents de la partie gauche de la bouche n’arrivent pas à se caler contre la gouttière, elles se retrouvent “dans le vide” (pour les dents de la partie droite, ça va, elles touchent bien la gouttière). Mon dentiste me dit que c’est impossible, et pourtant, c’est bien ce que je ressens. C’est très inconfortable. En outre, l’ATM gauche craque toujours, rien n’a changé.

    Je suis complètement désespérée, j’ai l’impression qu’au lieu d’arranger les choses, la gouttière aggrave la situation.
    Pourriez-vous me donner votre avis, s’il vous plaît ? Que me conseillez-vous ?

    Merci par avance.

    • Dr Jules dit :

      Il est fréquent et normal que le port d’une gouttière ou plaque occlusale “déprogramme” la mâchoire et lui permette de prendre une autre position. Ceci est en fait un signe positif qui indique que la gouttière diminue l’influence des dents des deux mâchoires entre elles. Lorsque cela se produit, la gouttière doit être modifiée et ajustée pour continuer à procurer des contacts égaux et uniformes sur toute la surface de l’arcade dentaire (des deux côtés et à l’avant et arrière). Souvent, il est préférable de porter une telle gouttière à plein temps, du moins au début de la thérapie, jusqu’à ce qu’elle soit bien ajustée et équilibrée.

      Pour en savoir plus sur les plaques occlusales (gouttières) et voir des exemples de changement de position mandibulaire suite au port d’un tel appareil.

  37. Céline L dit :

    bonjour,

    J’ai un appareil dentaire sur les dents inférieures et supérieures et je voulais savoir s’il existait des gouttières adaptées pour pouvoir mettre la nuit par dessus les bagues? Car mes dents grincent et j’aimerais une protection.
    Merci d’avance pour votre réponse

    • Dr Jules dit :

      Oui, il est possible de recouvrir des dents ayant des “broches” à l’aide de gouttières faites sur mesure par votre orthodontiste ou simplement avec des protecteurs buccaux (mouthguard) disponibles chez plusieurs détaillants d’articles de sports.

  38. colette dit :

    Relation entre l’apnée du sommeil et bruxisme
    Bonsoir
    Je viens de faire connaissance avec votre site et suis très heureuse de voir que vous mettez en corrélation bruxisme et apnée du sommeil. J’ai un SAOS diagnostiqué depuis bientôt 2 ans et suis appareillée par PPC. Je ne peux m’y habituer et ne fais qu’enlever le masque toutes les nuits sans savoir pourquoi. J’ai refait une polysomnographie il y a environ 3 semaines pour déterminer les raisons de mes nuits hachées car j’ai également des crampes dans les bras (je me réveille régulièrement avec des crispations dans les membres supérieurs , poings fermés). Rien n’a été trouvé en dehors des apnées sauf qu’en fin de consultation, lors des résultats, le médecin me dit que je fais toujours du bruxisme. Je croyais que je n’en faisais plus depuis le traitement. Il faut dire que j’avais une gouttière avant de savoir que j’avais des apnées.

    La gouttière ne m’a pas réellement soulagée à cette époque là, mais je devais déjà faire des apnées sans que je m’en rende compte. Bref, je n’ai aucune solution, les pneumologues ne voient aucun rapport entre les apnées et le bruxisme. J’ai des douleurs terribles dans les mâchoires, les cervicales, et les trapèzes. Dormir avec un masque et des sangles est un supplice.

    Que me conseillez-vous svp, je suis désemparée? Je ne ressens aucune aide sur le plan médical, ils ne savent pas quoi me répondre.
    Quel lien y a t-il entre apnées et bruxisme? J’ai rdv cet été avec un dentiste spécialisé dans les troubles occlusifs. Je vous avoue que je redoute de porter un appareillage, déjà que je dors très très mal et que je suis très fatiguée.
    Je vous remercie de toute réponse qui m’apporterait une grande aide.

    • Dr Jules dit :

      Si vous ne pouvez vous habituer ou tolérer un appareil à pression positive continue (PPC ou CPAP en anglais), vous êtes comme plus de 60% des usagers qui cessent d’utiliser un tel appareil en moins de 12 mois!

      Les chercheurs qui étudient les troubles respiratoires du sommeil comme l’apnée du sommeil et le ronflement ont constaté lors d’enregistrement de données avec des polygraphies cardiorespiratoires du sommeil (PCRS) qu’une certaine proportion des personnes affectées par ces problèmes font aussi du bruxisme. Ce fut initialement une simple constatation et ils tentent de comprendre le lien entre tout cela mais cela ne veut pas dire qu’il y a une relation directe entre ces deux phénomènes (bruxisme et apnée).

      Les causes de chaque problèmes peuvent être diverses. Dans le cas d’un SAOS (syndrome d’apnée obstructive du sommeil) comme le vôtre, cela indique qu’il doit y avoir une obstruction physique dans les voies respiratoires supérieures empêchant le passage normal de l’air pendant le sommeil. Ceci, en retour, peut être causé par plusieurs facteurs influençant la position de la langue; rétrognathie mandibulaire, grosseur et volume de la langue, surpoids, circonférence du cou, etc. D’autres personnes ayant des apnées “centrales” ont un signal du cerveau (système nerveux central) qui “ordonne” un arrêt respiratoire même s’il n’y a pas d’obstruction physique des voies respiratoires. Certaines personnes ont aussi des apnées obstructives (majoritairement) et centrales.

      Toutes les causes du bruxisme ne sont pas connues mais les chercheurs savent, à cause des données des polysomnographies, qu’il y a une cause directe provenant du système nerveux, tout comme pour les apnées centrales. Quelle est la relation entre tout cela? Je n’en suis pas certain…

      Le problème avec les “commandes” du cerveau est qu’on ne peut contrôler cela volontairement pendant le sommeil. C’est pourquoi le traitement du bruxisme à l’aide d’une plaque occlusale ou gouttière n’élimine pas le bruxisme et sa cause mais vise simplement à tenter de minimiser les dommages potentiels à la dentition et soulager, si possible, la musculature hyperactive dans cette habitude.

      Si vous ne pouvez tolérer un appareil à PPC, une alternative peut être d’envisager une orthèse d’avancement mandibulaire qui modifie la position de votre mandibule pendant le sommeil et peut aider à diminuer les apnées du sommeil. Cela ne règlera cependant pas votre bruxisme mais peut aussi agir comme plaque occlusale. L’effet bénéfique dépendra de plusieurs facteurs dont la gravité ou sévérité de l’apnée du sommeil et du bruxisme.

      – Pour en savoir plus sur l’apnée du sommeil et le conséquences que cela peut avoir sur la santé.

      – Pour en savoir plus sur les orthèses d’avancement mandibulaire pour le traitement de l’apnée du sommeil et du ronflement.

      De plus, il peut y avoir d’autres problèmes contribuant à votre condition comme une malocclusion.
      Un orthodontiste a des qualifications différentes de celles d'un dentiste. An orthodontist has different training and qualifications than a dentist.Consultez un spécialiste certifié en orthodontie (orthodontiste) pour en savoir plus sur votre cas (diagnostic, malocclusion, etc.) et quelles possibilités de traitement existent (traitement idéal, alternatives et compromis, appareils, durée et coût du traitement, etc.).

  39. Caro dit :

    Bonsoir, j’ai 24 ans et je souffre de bruxisme sévère depuis toute jeune. Depuis 6 mois je porte une gouttière sur le bas des dents, j ai du la faire réparer, à plusieurs reprises elle sait fissurée. Je m’aperçois que depuis que je porte cette gouttière mes dents ce lime plus du tout mais je commence à avoir les dents qui ce décale fortement. Est ce du au port de la gouttière ? ??

    • Dr Jules dit :

      Je ne pourrais vous le dire mais demandez-e au praticien qui vous a posé la gouttière pour qu’il compare vos dents avant le port de cet appareil et maintenant.

  40. Angie dit :

    Bruxisme, langue, gouttière, plombage, orthophonie, etc. personne ne sait quoi faire
    Bonjour Docteur,
    Voilà, j’ai découvert environ un an que j’avais la langue en dentelle. J’ai donc consulté un stomatologue qui m’a diagnostiqué un bruxisme nocturne en raison de ma nervosité. En effet, je suis une personne extrêmement stressée. Il ne m’a pas prescrit de gouttière me disant que ça ne me faisait pas encore assez mal. Il a également essayé de me rassurer en me disant que c’était assez courant et que ça arrivait en général vers la trentaine.

    J’ai ensuite demandé l’avis d’un dentiste qui n’a pas trouvé que mes dents étaient très usées et qui s’est demandé si je ne faisais pas une allergie à un ancien plombage. Il m’en a remplacé un mais il n’y a pas eu d’amélioration. Il pense également que le port d’une gouttière n’y changerait rien de même qu’un meulage des dents. Il m’a également demandé si je ne respirais pas par la bouche et m’a conseillé de consulter une orthophoniste. Or, je ne pense pas respirer par la bouche. Je vous laisse imaginer mon désespoir.

    En effet mon problème a laissé les médecins que j’ai consultés perplexes. Je vis très mal ce problème psychologiquement et ma vie sociale s’en retrouve très affectée!!! même si ça ne se voit pas je me sens très complexée et j’ai l’impression de perdre en assurance…Comme ma langue porte les traces de mes dents pensez-vous que je doive insister pour que l’on me fasse une gouttière que je porterai la nuit? Auriez-vous une idée à me proposer afin de pâlier à mon problème?
    Je vous remercie d’avance.
    Cordialement.

    • Dr Jules dit :

      Quelques points et commentaires :

      -la nervosité ne “cause” pas le bruxisme!
      -l’indication pour porter une gouttière n’est pas la présence de douleur uniquement!
      -le bruxisme peut être présent à tout âge, même chez les enfants et pas plus chez les gens de 30 ans!
      -remplacer un plombage n’arrêtera jamais votre bruxisme, on vous raconte n’importe quoi!
      -je ne sais pas ce qu’un orthophoniste peut faire pour votre respiration buccale, consultez plutôt un ORL!

      Le fait qu’il y ait sur les bords de la langue des “traces” ou l’empreinte des dents n’est pas une indication de bruxisme (mais cela ne signifie pas non plus que vous n’en faite pas!). Ceci indique plutôt que votre langue appuie fort sur les côté. C’est un peu comme lorsque vous voue réveillez avec les coutures de votre oreiller imprimées sur votre joue si vous avez dormi toute la nuit dans la même position!

      La raison de ces marques sur la langue peut être à cause de la grosseur de la langue (macroglossie), ce qui est en fait assez rare. Il est plus probable que ce soit causé par l’étroitesse des arcades dentaires qui ne permettent pas d’accommoder une langue plutôt normale comme illustré dans les deux cas ci-dessous (JC et BD) qui présentent une bonne langue mais ont des arcades dentaires étroites.

      Langue large, macroglossie, scalloped border

      Si tous les “médecins” que vous avez consultés ne peuvent vous éclairer, faites évaluer votre occlusion ou malocclusion, peut-être que des corrections seraient indiquées et pourraient vous aider. Un orthodontiste a des qualifications différentes de celles d'un dentiste. An orthodontist has different training and qualifications than a dentist.Consultez un spécialiste certifié en orthodontie (orthodontiste) pour en savoir plus sur votre cas (diagnostic, malocclusion, etc.) et quelles possibilités de traitement existent (traitement idéal, alternatives et compromis, appareils, durée et coût du traitement, etc.).

  41. Angie dit :

    Merci Docteur!!!
    Enfin un bon diagnostic!!!

    En effet j’avais constaté également qu’il y avait un problème de grosseur de la langue par rapport aux arcades dentaires. Je ne comprends pas qu’aucun des médecins que j’ai consultés n’ait suggéré cela et ne m’ait envoyé chez un orthodontiste. Pour information j’ai consulté deux stomatologues, deux généralistes et deux dentistes. Que de temps perdu! heureusement que je vous ai trouvé en faisant des recherches sur internet.

    Cependant je ne pense pas avoir toujours eu ce problème de langue en dentelle, ça doit dater d’environ un an et je me dis que si c’était l’étroitesse des arcades dentaires ça serait peut-être apparu plus tôt, j’ai 40 ans. Après la langue a peut-être enflé à cause du tabac. C’est une bonne raison pour enfin arrêter!!!
    Dans tous les cas quelles que soient les raisons de ce problème lié à l’occlusion ou à la malocclusion, je vais enfin consulter les bons spécialistes et trouver enfin une solution à mon souci de langue en dentelle. Je pense que ça prendra du temps car il y a souvent beaucoup d’attente pour avoir un rendez-vous chez l’orthodontiste…

    Hier je me suis confectionnée une petite gouttière avec un protège-dents acheté chez décathlon à porter la nuit histoire de voir si la langue est moins marquée. Je sais que ça n’est pas très malin mais en attendant ça me rassure.

    Je vous tiendrai au courant des suites de mon histoire. On ne sait jamais, ça peut intéresser des internautes rencontrant ce problème. Je me dis que ça doit être assez rare car sur internet i n’y a aucune information sur le sujet.
    Encore merci pour l’existence de ce site!!!
    Cordialement.

    • Dr Jules dit :

      Je ne prétend pas vous avoir donné un diagnostic mais seulement indiqué des causes probables pouvant expliquer la “dentelle” ou bordure irrégulière sur votre langue.

      L’étroitesse des arcades ne changer habituellement pas avec le temps sauf sous des conditions particulières comme la perte de dents, un changement dans l’effet de la musculature péri-orale, etc.

  42. Colette dit :

    Bonjour
    Merci pour votre réponse, je vous avais écrit le 11 juillet et vous m’aviez répondu. J’ai un SAOS et supporte mal la PPC. Cet été je suis allée chez le dentiste spécialisé dans les problèmes de mal occlusion et posturologie. Comme vous l’aviez pensé, j’ai une rétrognathie avec une latéro déviation de la mâchoire inférieure.

    Depuis le 5/08, je porte donc une gouttière de repositionnement, je la garde toute la journée et ne l’enlève que pour manger . Les premiers jours ont été compliqués puisque tous les repères étaient modifiés, je n’aurai jamais pensé que des problèmes de mâchoires pouvaient à ce point avoir des retentissements sur le corps. Il a un peu exagéré la correction et a fait une avancée de 4mm afin de me soulager pour les apnées.Coté bruxisme je vais beaucoup mieux, mes mâchoires ne sont plus tétanisées comme auparavant et je n’ai plus de douleurs. En revanche, cela n’a pas d’incidence au jour d’aujourd’hui sur les apnées. Je suis désespérée! Je n’ai pas de surcharge pondérale, je fais 57kg pour 1,65m.

    Je dois la porter environ 4 mois et ensuite j’aurai soit de l’orthodontie pour maintenir cette correction soit des collages sur les dents. Vraisemblablement il m’a conseillé les collages car j’ai beaucoup de couronnes.

    Ce qui m’exaspère c’est que ne portant pas le masque tout le temps, même s’il me semble l’enlever moins depuis que j’ai la gouttière, mes nuits sont encore hachées et certaines comme celle-ci sont terribles. Je suffoque fais des apnées y compris avec le masque. Je tétanise mes bras ainsi que mon dos. Je suis très fatiguée et ne supporte rien.

    Je ne sais plus où me faire suivre et voudrais changer d’équipe médicale. Celle qui me suit actuellement me donne comme seule réponse “trouble de l’humeur”!. Faut dire que depuis 2 ans effectivement j’ai le sommeil plus que compromis car aucune réponse adéquate à mon problème. Heureusement que je cherche moi-même les solutions.
    Pensez-vous que les apnées obstructives peuvent entrainer par la suite des apnées centrales?
    J’ai la sensation qu’il me faudrait des examens complémentaires électromyogramme par exemple car je ne comprends pas ce que je fais .
    Pourriez-vous me conseiller une équipe médicale ou centre du sommeil sur région parisienne?
    Je vous remercie de vos réponses et du temps consacré aux patients
    Cordialement

    • Dr Jules dit :

      Premièrement, concernant un “dentiste spécialisé dans les problèmes de mal occlusion et posturologie”, lisez cette chronique sur les spécialités dentaires

      Deuxièmement, si votre “gouttière de repositionnement” a comme but de tenter de soulager vos épisodes d’apnée du sommeil, soit agir comme une orthèse d’avancement mandibulaire, un tel appareil ne doit être porté que la nuit quand les apnée du sommeil se produisent. On peut éliminer de telles apnées par un avancement permanent de la mandibule à moins d’avoir recours à une chirurgie orthognathique.

      4 mois de gouttière et de l’orthodontie pour maintenir… quoi? Décidément, je ne comprends pas trop le protocole utilisé dans ce plan de traitement si c’est pour soulager vos troubles respiratoires du sommeil.
      Une apnée obstructive ne cause pas une apnée centrale qui est déclenchée directement dans le système nerveux central.

      Vous avez raison… il serait indiqué de trouver un vrai spécialiste du sommeil et de passer une polygraphie cardiorespiratoire du sommeil (PCRS) complète. Votre médecin généraliste ou un pneumologue pourraient peut-être vous orienter à ce sujet?

  43. Angie dit :

    Un appareil la nuit pour du bruxisme et une langue en dentelle?
    Bonjour,
    je vous avais écrit pour un problème de bruxisme et de langue en dentelle. J’ai consulté une orthodontiste qui a confirmé que le problème de langue en dentelle était dû à un problème d’occlusion, une étroitesse des arcades dentaires par rapport à la taille de la langue. Elle m’a proposé comme unique solution le port de bagues esthétiques avec un fil blanc qui passerait devant les dents, il s’agit du système Damon. Le coût est de 3900 euros et la durée du traitement est de deux ans. Je m’attendais à une autre solution car je n’ai pas les dents mal alignées. J’ai 40 ans et je me vois mal porter ce genre d’appareil dentaire qui est quand même visible. J’aurais espéré porter un appareil uniquement pour la nuit. Ensuite je ne comprends pas car ce problème de langue en dentelle date d’environ un an, donc pourquoi les irrégularités sur les côtés seraient apparues soudainement ou du moins de manière plus voyante à quarante ans. Et puis je n’ai pas eu confiance, j’ai eu l’impression d’avoir affaire à une commerciale qui voulait absolument vendre son système…
    Je me demande s’il n’existerait pas une autre solution pour que la langue soit moins marquée comme un meulage ou le port d’une gouttière la nuit…J’attends votre conseil.
    Merci d’avance.

    • Dr Jules dit :

      Sans connaitre tous les détails de votre cas, n’espérez pas obtenir des corrections orthodontiques en portant seulement “un appareil la nuit”. Il en faut beaucoup plus que cela pour déplacer des dents et changer des formes d’arcade. Peut-être que des techniques avec coquilles transparentes comme Invisalign ou ClearCorrect pourraient s’appliquer à votre cas?

      Pour en savoir plus sur le déplacement des dents en orthodontie.

      Il est important d’être à l’aise avec l’orthodontiste avec qui vous ferez affaire pendant plus de 2 ans alors si ce n’est pas les cas, n’hésitez pas à obtenir une seconde opinion.

  44. Marie-Laurence dit :

    Douleur et bruxisme avec des cales sur les dents.
    bonjour,

    J’ai 21 ans et j’ai mes broches depuis le 7 octobre. J’ai deux questions. La première, c’est que mon dentiste m’a mis des cubes de colle (ou autre matériau que je ne connais pas) sur mes dents arrières du haut parce que mes dents touchaient aux boitiers du bas. J’ai l’impression que le cube est beaucoup plus épais à droite puisque mes dents ne se touchent plus à gauche et j’ai mal à cette dent à droite. Est-ce normal? De plus, je souffrais déjà de bruxisme avant la pose de mes broches, mais depuis que je les ai, c’est franchement pire. Maintenant, je claque mes dents ensemble durant la nuit et ça fait mal. Est-ce qu’il y a un lien? Est-ce que je devrais en parler à mon dentiste? Merci

    • Dr Jules dit :

      Oui, vous devriez en parler à votre dentiste, il est en charge de votre traitement et lui seul sait exactement ce qu’il a fait et planifie faire dans votre bouche. Je ne saurais dire s’il y a un lien avec les cales car je ne sais pas exactement ce que vous avez.

      Les “cubes” sont probablement des “cales” ou blocs de disclusion. Pour en savoir plus sur l’utilisation de blocs de disclusion ou “cales” en orthodontie.

  45. JENNY NGL dit :

    Nouvelle couronne et problèmes d’ATM
    Bonjour
    Je vous explique mon cas
    Je me suis fais devitaliser une incisive latérale il y a maintenant 10 mois et depuis 2 mois cette dent me fait mal au réveil
    Je me suis rendu compte que le matin j’avais la sensation d’avoir serré les dents toute la nuit, et même 2h après le reveil j’ai l’impression que les muscles de ma machoire sont encore en train de serrer (peut-être du au fait qu’ils l’ont fait toute la nuit)
    Mon dentiste m’a limé légèrement la dent douloureuse avant de procéder à la couronne mais est-il possible de serrer les dents + d’un côté que de l’autre ? Sachant que quand je baille ou que j’ouvre grand la bouche j’ai un craquement de la mâchoire du côté concerné et quand je mets ma main sur la joue au niveau de l’articulation, celle ci ne bouge pas comme l’autre (elle ressort)
    Je ne sais pas si je suis assez claire dans mes explications mais le temps de retourner chez mon dentiste, j’aurais besoin de vos lumières
    Merci beaucoup

    • Dr Jules dit :

      Plusieurs choses peuvent causer ce que vous décrivez.
      Oui, il est possible de mordre plus fort ou de serre plus d’un côté.

      Vous semblez décrire des dérangements internes de l’articulation temporo-mandibulaire et ceci peut être assez complexe. Discutez-en avec votre dentiste.

      Pour en savoir plus sur les articulations temporo-mandibulaires et le port de plaque occlusale.

  46. JENNY NGL dit :

    Bonjour

    Merci beaucoup Dr pour votre réponse très rapide

    Quand vous dites que plusieurs choses peuvent causer ce que j’ai, ça pourrait être quoi ?

    Merci d’avance
    Bonne journée
    Cordialement

  47. JENNY NGL dit :

    Bonjour

    Merci beaucoup Dr pour votre réponse très rapide

    Je viens de regarder le lien sur lequel vous m’avez redirigé (ATM) et en effet, j’ai depuis un an des douleurs au niveau des cervicales et par moment en mangeant, rien que de mettre l’aliment en bouge,une très forte douleur qui irradie le dessous de l’oreille (qui dure que quelques secondes), avant que mon ancien dentiste prenne sa retraite, il m’avait légèrement limé les dents et ça m’avait un peu aidé mais comme il m’avait expliqué il ne pouvait pas trop le refaire pour éviter d’abîmer l’émail de mes dents

    Merci d’avance
    Bonne journée
    Cordialement

  48. bk dit :

    Est-ce qu’un médicament ou un antidépresseur peut causer du bruxisme?
    onjour
    souffrant de dépression, mon médecin m’a diagnostiqué un antidépresseur: Sertraline, que je prends depuis un peu plus de deux semaines.
    Depuis quelques jours, une douleur est apparue au niveau de la mâchoire, du côté gauche, presque au niveau de l’oreille. Je me suis rendu compte que j’avais tendance à serrer les dents de manière incontrôlée, ce qui crée des douleurs au niveau des muscles de la mâchoire. Le lien entre l’AD et le bruxisme semble avoir été évoqué à quelques reprises dans les pages que j’ai pu consulter sur des forums…Ce lien est il avéré, et y a t il un moyen d’empêcher cela?
    Cordialement

    • Dr Jules dit :

      Je ne connais pas de relation rapportée dans la littérature entre la prise de médicaments et le déclenchement du grincement de dents ou du bruxisme. Cela ne veut pas dire que cette relation est impossible mais c’est certainement pas une cause commune au bruxisme. Si la médication est arrêtée et que le bruxisme arrête et qu’elle est reprise et qu’il apparaît à nouveau, on pourra probablement conclure qu’il y a une relation. Ne faite cependant pas ce “test” vous-même sans en parler au médecin vous ayant prescrit la médication.

      Pour le bruxisme, vous pouvez envisager le port d’une plaque occlusale tel que décrit dans la section sur les articulations temporo-mandibulaires.

  49. Maxime Milet dit :


    Comment agit une plaque occlusale?

    Bonjour Docteur
    J’ai 65 ans et je souffre de bruxisme depuis un peu plus d’un an sans que il n’y ait eu de répercussions importantes sur ma santé.
    Depuis quelques mois, je suis fatigué au réveil et des acouphènes et des céphalées sont apparues surtout dans la région occipitale .
    Ces bruits auriculaires sont d’ailleurs augmentés lorsque je fais des mouvements de va-et-vient avec la mandibule.
    Le port d’une gouttière s’impose évidemment: elle va protéger les dents de l’usure mais j’ai du mal à comprendre comment cette gouttière va soulager les ATM.
    En effet les grincements vont malgré tout persister continuant à entraîner des tensions sur les articulations.
    Pouvez-vous m’expliquer comment la plaque occlusale peut apporter une solution à mes problèmes ?
    Merci.

    • Dr Jules dit :

      Une plaque occlusale n’éliminera pas le bruxisme, les acouphènes ou les autres symptômes (parfois cela peut améliorer les maux de tête, céphalées, etc.) mais elle peut agir un peu comme une béquille pour une cheville foulée ou blessée; elle permet de réduire la pression dans cette articulation, facilite le processus de guérison (s’il y a guérison à y avoir) empêche le contact entre les dents opposées, peut diminuer les forces dirigées sur les dents, etc.

      Vous parlez de fatigue… On sait maintenant que beaucoup de gens affectés par du bruxisme souffrent aussi de troubles du sommeil comme de l’apnée du sommeil. Informez-vous auprès d,un médecin ou dentiste familier avec ces problèmes pour savoir si vous auriez avantage à passer un test du sommeil (polygraphie cardiorespiratoire du sommeil (PCRS)).

  50. Maxime Milet dit :

    Merci Docteur
    Effectivement la plaque occlusale n’empêche pas le bruxisme mais je souhaitais comprendre comment elle pouvait réduire la pression dans les ATM
    du fait qu’elle est constituée de résine dure et qu’elle n’a pas de rôle d’amortisseur.
    Autrement dit de quelle façon elle soulage les articulations ?
    Quant à la fatigue, je vais effectivement suivre votre conseil.

    • Dr Jules dit :

      Fonctionnement d’une plaque occlusale ou gouttière dentaire
      Une plaque occlusale agit de plusieurs façon simplement en séparant les dents. Il n’y a pas de consensus général sur la façon exacte dont agit une plaque occlusale ou gouttière dentaire mais parmis les effets connus, cela peut:

      – diminuer la pression dans l’articulation en changeant la position du condyle,
      – stabiliser une occlusion instable,
      – favoriser la relaxation musculaire
      – éliminer des interférences fonctionnelles qui elles, peuvent causer d’autres problèmes,
      – distribue les forces occlusales,
      – etc.

      L’explication exacte peut être très complexe et élaborée.
      Vous trouverez dans l’article suivant un bon résumé de différentes théories sur l’efficacité des plaques occlusales et une brève description des principaux types de plaques occlusales.

      The Essentials of Occlusal Splint Therapy Sangeeta Yadav, Jyoti T. Karani http://journalgateway.com/ijpd/article/view/463/801

      Répondre

  • Maxime Milet dit :

    Merci pour toutes ces informations et ces conseils.

  • bogaert gisèle dit :

    Problèmes de dents et parodontie chroniques
    bonjour depuis 2004 je fais des soins en parodontologie surfassages , en faculté de chirurgie dentaire tout à mes frais bien sur , car mon dentiste ma appris que j’avais une parodonte ,

    en 2004 j’avais 43 ans est pas mal aux dents j’ai etait négligente je sais .
    2007 opération dent de sagesse avec kiste ,
    2008 une autre dent de sagesse oté ,
    2012 douleur d’une dent en haut qui se cogné avec celle du bas douleurs à ne plus pouvoir parlé , rdv à la fac il me l’ont ouverte et sur deux jeudi de suite 7h30 en tout à la vidé ,
    2014 elle recommence à ce cogné ont me dit nécrose et oclusion mais on ne veut pas me l’enlevai et la chef prend rdv pour moi elle meme en odf , 3 rdv obligatoire qui comprend radios photos ect et me dit opération de la machoire mal dans ma peau je m’en fait une raison mais au troisiéme rdv elle me dit qu’il est trop tard trop dangereux vu mon age 54 ans . quand je suis rentré ché moi tout y à passé colére surtout . sachant que ma bouche n’est plus comme avant je l’ai vu sur des photos je suis dégouté et j’en veux à la paro qui aurait du me dirigé vers eux avant et je reste persuadé qu’ils ne me disent pas tout , étant atteinte de bruxisme depuis mon plus jeune age je me suis fait faire une goutiere c’est dur de dormir avec ça , mon medecin m’à conseillé d’allai voir un spécialiste de la machoire qu’en pensé vous ? de toute comme il m’ont dit à la fac je vais perdre toute mes dents et n’ayant plus assez de gencives pas d’appareil possible que dois je faire mon message est long je sais mais je ne sais plus vers qui me tournai , je vous remercie d’avance si vous me répondai .

    • Dr Jules dit :

      Votre cas semble complexe…
      Le principal point qui ressort est que vous semblez avoir des problèmes parodontaux important et, avant d’envisager toute autre forme de traitement dentaire (restaurations, orthodontie ou autre chose pouvant s’appliquer à votre cas), il est essentiel de contrôler ces problèmes. IL est surprenant qu’à une faculté de médecine dentaire, qui devrait avoir accès aux dernières informations technologiques et cliniques en dentisterie et ses différentes spécialités, on vous dise que votre cas semble sans espoir, que vous perdrez vos dents et qu’on ne sait quoi vous recommander. Vous devriez peut-être obtenir une seconde opinion auprès d’un parodontiste certifié indépendant pour avoir une seconde opinion?

      Je ne sais pas trop à quoi réfère un “spécialiste de la mâchoire” pour vous ou ceux qui vous y ont dirigé mais s’il s’agit d’un “spécialistes des articulations temporo-mandibulaires (ATM)”, lisez cette chronique

  • Mme P. dit :

    Bruxisme à 5 ans
    Mon fils de 5ans grince des dents tous les soirs lorsqu’il atteint souvent sa 2eme phase de sommeil (pour moi c’est devenu une habitude mais j’aurais souhaité avoir un avis plus explicite afin de prendre les bonnes décisions rapidement) Salutations.

    • Dr Jules dit :

      Note : J’ai redirigé votre question dans cette section qui est plus pertinente
      Une telle habitude (bruxisme) ne peut être vraiment “stoppée” ou arrêtée. On peut au mieux tenter de minimiser les effets dommageables (usure) qui peuvent se produire sur les dents. Une façon de le faire avec des enfants est d’utiliser un plan articulé tel que discuté plus haut dans cette page.

      Pour en savoir plus sur l’usure dentaire.

  • Meli Loulette dit :

    Bonjour,
    Que pensez-vous du système NTI-TSS ? Il m’a été proposé par mon dentiste pour éviter le serrage nocturne qui me provoque des maux de tête et de la fatigue.
    Merci

    • Dr Jules dit :

      Rien, absolument rien, aucun appareil, technique, etc. ne peut “éviter” le serrement des dents la nuit. Au mieux, un appareil comme une plaque occlusale peut tenter de minimiser les effets néfastes du bruxisme et grincement de dents mais cela ne pourra l’empêcher. J’espère qu’on ne vous a pas promis d’éliminer vos maux de tête et fatigue avec un appareil quelconque, peu importe lequel!

      Pour en savoir plus sur le NTI-TSS illustré ci-dessous.

      NIT-Tss NTI splint appareil dentaire utilisé pour le bruxisme et troubles de dysfonction des articulations temporo-mandibulaires

  • ndeye anna diakhate dit :

    j ai 48ans et mes dents surtout mes incisives sont rasees et je nsait que faire

  • Sylvie dit :

    Bruxisme et yoga
    Bonjour, j’ai mon fils âgé de 8 ans et qui grince des dents pendant la nuit. J’ai été chez le dentiste qui m’a conseillé de faire du yoga, et mon fils n’est pas du tout réceptif. Pourriez vous me conseiller ? Merci.

    • Dr Jules dit :

      Ne perdez pas votre enfant à apprendre le yoga si le but est d’arrêter son bruxisme car rien ne peut “garantir” l’élimination de cette habitude. Le yoga n’est pas une thérapieconnue pour arrêter cette habitude!

  • Renault dit :

    Un gouttière achetée en pharmacie peut-elle être efficace?

    Bonsoir Dr Jules
    J’aimerais avoir votre avis, mon ostéopathe m’a fait remarquer que je serrais ma mâchoire quasiment tout le temps, j’arrive à me corriger la journée mais bien évidemment pas la nuit. Je voulais savoir si je pouvais porter une gouttiere acheter en pharmacie ou s’il fallait absolument en faire faire une par mon dentiste.
    Merci d’avance de votre intérêt et de votre réponse.

    • Dr Jules dit :

      Sous toutes réserves, car je n’ai aucune idée de votre dentition, occlusion ou malocclusion, un appareil qui n’est pas fait sur mesure peut peut-être aider temporairement pour des problèmes aigus mais je ne conseillerais pas de l’utiliser très longtemps. C’est une chose de se mettre un appareil entre les dents mais ça en est une autre de savoir le gérer, l’ajuster, interpréter les signes et symptômes associés à son port, etc. Je vous recommande vraiment de consulter un dentiste familier avec le traitement des articulations temporo-mandibulaires pour avoir un bon diagnostic et un plan de traitement vraiment approprié à votre cas et problème.

  • Renault dit :

    Merci de votre réponse rapide. J’en parlerai avec mon dentiste lors de mon prochain contrôle.
    Cordialement

  • Dominique dit :

    Boulimie vomitive et usure de la porcelaine dentaire

    Bonjour,
    J’ai fait poser des couronnes entièrement en céramique il y a 4 ans sur les quatre incisives du haut pour résoudre un problème de chevauchement. J’ai souffert de boulimie vomitive ces derniers temps et il me semble qu’elles deviennent transparentes et jaunes. Est ce que les vomissements peuvent user les couronnes céramiques comme ils usent l’émail naturel ? Je croyais que la céramique était beaucoup plus solide que l’émail…
    Merci à vous.

    • Dr Jules dit :

      En théorie, tout acide peut affecter l’émail des dents ET une surface en porcelaine. L’effet final dépendra du niveau d’acidité (pH) et de la durée de l’exposition des dents (ou couronnes, facettes dentaires) à cet acide. La céramique peut être plus “solide” ou résistante que l’émail dentaire mais n’est pas à l’épreuve de tout, dont l’acidité. Nous utilisons un acide fort pour mordancer ou rendre la surface de la porcelaine plus rugueuse en orthodontie lorsque nous désirons y coller des attaches orthodontiques. Si vous avez d’autres épisodes de vomissement, assurez-vous de bien rincer votre bouche, idéalement avec une solution plus basique qui contrecarrerait l’effet de l’acidité, afin de minimiser les effets potentiels néfastes de l’acidité.

  • Christophe dit :

    Bruxisme, somnolence, fatigue et malocclusion

    Bonjour

    J’ai 33 ans. Je souffre de plusieurs symptômes depuis plusieurs années : fatigue, somnolence, douleurs aux mâchoires, aux oreilles, aux cervicales, sur les temps, au dos et dans les épaules.

    J’ai eu une période de stress pendant ma fin d’étude et ma recherche de travail. A ce moment souvent en journée en conduisant ou en période de stress je serrai des dents.
    Maintenant heureusement cette période de stress est terminée, j’ai un travail pas très stressant et une bonne hygiène de vie, alimentation équilibrée et bio, sport 3 fois par semaine, Yoga.
    Je ne serre plus jamais des dents pendant le jour.

    Pourtant mes symptômes ce sont accentués, je me sens plus fatigué et mes douleurs aux mâchoires, aux niveau des temps, des cervicales et du dos se sont accentués.
    Je suis donc allé voir un orthodontiste qui m’a dit que j’avais une malloclusion et surement un bruxisme nocturne car mes dents du bas sont usées.

    Il m’a donc fait une gouttière sur mesure.

    Je l’a porte depuis 4 mois mais cela n’a pas amélioré mon état. Certes mes dents sont maintenant protégées par la gouttière pendant la nuit mais j’ai toujours cette fatigue et ces douleurs.
    Cela me gâche vraiment la vie.

    Que peut on faire pour lutter contre ce bruxisme nocturne puisqu’il est inconscient donc incontrôlable ?

    Est ce qu’il y a des soins ou des médicaments qui peuvent permettre de diminuer l’activité et la nervosité durant le sommeil pour éviter ce bruxisme ?

    Merci infiniment pour votre aide

    M

    • Dr Jules dit :

      Relation entre bruxisme et apnée du sommeil

      Les chercheurs étudiant le bruxisme et les troubles du sommeil ont remarqué qu’une bonne proportion de personnes souffrant de bruxisme ont aussi des épisodes d’apnée du sommeil et vice versa.

      Avec tout ce que vous avez décrit, je crois qu’il serait indiqué que vous passiez un test du sommeil ou une polygraphie cardiorespiratoire du sommeil (PCRS). Vous serez peut-être surpris des résultats et de toute l’information que cela pourrait donner aux praticiens qui vous suivent.

      Pour en savoir plus sur l’apnée du sommeil et le conséquences que cela peut avoir sur la santé.

      Sous toutes réserves, si vous avez porté la gouttière ou plaque occlusale seulement la nuit, cela aurait peut-être été plus efficace si vous l’aviez porté à plein temps un certain temps et aurait donné de l’information diagnostique supplémentaire.

      • Christophe dit :

        Apnée du sommeil, bruxisme et malocclusion

        Merci à vous

        Je vais voir si je peux passer cet examen. Mais je ne pense pas souffir d’apnée du sommeil, je n’ai pas le profil en tout cas, je ne suis pas en surpoids, je ne ronfle pas d’après ma femme et je ne dors jamais sur le dos.

        Sinon est ce qu’il y a un lien entre malloclusion et bruxisme ? Est ce qu’une malloclusion peut se réparer à 33 ans ? J’ai aussi des dents très écartés, je ne sais pas si c’est lié…

        Merci pour votre aide

        Bonne soirée

        cdt

        • Dr Jules dit :

          Vous seriez surpris de voir combien de gens font de l’apnée du sommeil et n’ont pas le profil “typique”!

          Il n’y a pas d’âge pour corriger une malocclusion. Pour en savoir plus sur l’orthodontie pour adultes.
          IL n’y a pas de lien de cause
          effet entre le bruxisme et une malocclusion dans le sens qu’une malocclusion ne causera pas de bruxisme mais une personne souffrant de bruxisme et ayant une importante malocclusion pour voir ses dents, parodonte et articulations temporo-mandibulaires plus sujets à être endommagés en présence de bruxisme important.

  • Christophe dit :

    Quand j’étais allé voir l’orthodontiste, il m’avait dit que quand je fermais la mâchoire, je n’arrivais pas à trouver un axe de fermeture réflexe.
    De plus ma langue a une mauvaise position ce qui fait que j’ai un peu des problèmes d’élocution et souvent beaucoup de salive dans la bouche.
    Quand j’ai la bouche fermée, ma langue vient s’aplatir quand mes dents du haut.
    Sinon j’ai les dents assez ecartées mais je ne sais pas si c’est un problème.

    Est il possible de corriger ces défauts ?
    Si oui comment ?

    merci

    • Dr Jules dit :

      L’Orthodontie peut probablement corriger votre malocclusion mais difficile à prédire l’effet que cela aura sur votre élocution.

      Un orthodontiste a des qualifications différentes de celles d'un dentiste. An orthodontist has different training and qualifications than a dentist.

      Consultez un spécialiste certifié en orthodontie (orthodontiste) pour en savoir plus sur votre cas (diagnostic, malocclusion, etc.) et quelles possibilités de traitement existent (traitement idéal, alternatives et compromis, pronostic, appareils, durée et coût du traitement, etc.).

  • Christophe dit :

    Bonjour

    Merci pour vos conseils.

    Pour prendre rdv avec un orthodontiste et bénéficier des remboursement de la sécu et de la mutuelle il faut passer par le médecin traitant ou on peut y aller directement ?

    Merci

    • Dr Jules dit :

      Aucune idée, je ne suis pas familier avec le système de sécurité sociale en France.
      Informez-vous auprès de votre dentiste ou d’un médecin.

  • Laurent dit :

    Douleurs fantômes – “burning mouth syndrome”

    Bonsoir

    Avant tout merci pour ce site et le temps que vous consacrez aux nombreuses demandes !!

    Question très particulière :
    suite à de nombreuses interventions dentaires (dévitalisation, enlèvement de dent de sagesse), je souffre de dents sans cause réelle (douleurs fantomes) et en plus maintenant je commence à avoir un début de glossodynie (Burning mouth syndrom pour vous de l’autre côté de l’océan 🙂 ).

    Pensez vous que cela puisse venir au global d’un problème d’ATM ou d’occlusion (j’ai parfois des spasmes de la machoire qui se traduisent par des claquements de dents). Cette sollicitation musculaire, sans doute liée au stress, peut il enclencher tous ces symptomes ?
    pas facile en effet de connaitre les actions des muscles pterygoïdien et autres sur les douleurs projetées.

    un grand merci par avance

    tag #merci

    • Dr Jules dit :

      Le problème avec le “burning mouth syndrome” (merci pour le terme français “glossodynie”) qui est une sensation de brûlure chronique dans la bouche est justement… qu’on en connaît pas vraiment la cause!

      Nous avons beaucoup de patients avec des problèmes aux articulations temporo-mandibulaires (ATM) mais il est extrêmement rare, pour na pas dire jamais, que ces patient se plaignent aussi de douleurs fantômes alors je serais porté à croire qu’il est vraiment peu probable qu’il puisse y avoir une relation entre ce syndrôme et les ATM. Mais il peut toujours y avoir des exceptions….

  • Céline dit :

    Peut-on mettre une gouttière avec un fil de rétention fixe?

    Bonjour,
    J’arrive en fin de traitement dans 3 jours, mon orthodontiste m’enlève les bagues. Ce fut une véritable épreuve pour moi pendant cette année car je suis sujette au bruxisme et je n’ai pu porter de gouttière pendant la durée du traitement. Ma question est ; mon orthodontiste me parle de fil de maintien à positionner à l’intérieur des dents, mais sera-t-il possible de fabriquer un gouttière sur mesure avec ce fil sur mes dents ?? ou une gouttière ne peut elle pas remplacer ce fil de maintien?

    Nous avons plus ou moins régler le problème d’occlusion que j’avais, avec des élastiques (plutôt qu’une opération) mais j’ai tout de même peur de l’usure de mes dents la nuit, et j’ai encore des douleurs au niveau des ATM et je pense que la gouttière pourra permettre de ‘reposer’ mes mâchoires.
    Merci d’avance pour votre réponse.
    Céline

    • Dr Jules dit :

      D’après ce que vous décrivez, une gouttière ou plaque occlusale pourrait en effet être indiquée. Il n’y a aucun problème à la fabriquer lorsqu’un fil de contention est en bouche. Il s’agit simplement d’adapter la gouttière à la surface du fil. Cela peut être fait au laboratoire lors de la fabrication de l’appareil ou lors de l’installation en enlevant de l’acrylique à l’intérieur de la plaque.

  • Damien dit :

    Bruxisme, serrement de dents et audition

    Bonjour

    Est ce que le fait de serrer les dents pendant la nuit peut entraîner une baisse de l’audition ?
    Car ma copine a remarqué que je serrer des dents pendant la nuit et j’ai une baisse de l’audition sans raison donc je voulais savoir si ça pouvait être lié ?
    Si oui comment résoudre le problème ?

    Merci beaucoup pour votre aide

    • Dr Jules dit :

      Je connais aucune étude qui rapporte un lien entre le et l’audition. Il serait peut-être indiqué de consulter un oto-rhino-laryngologiste (ORL).

  • Lauetast dit :

    Effets du bruxisme

    traitement de canal et pdl ligament parodontal visibles sur une radiographie Bonjour Docteur, Bonjour aux lecteurs également
    Question : le bruxisme centré (serrement des dents) peut générer sauf erreur de ma part des douleurs aux masseters.
    Mais quel impact sur les dents (en dehors de l’abrasion)
    Pour ma part, j’ai peu de phénomène d’érosion mais j’ai mal à quelques dents (sans signe organique réel).
    Le bruxisme peut il générer des inflammations ligamentaires?

    Voici une photo de mes dents du haut.
    le trait noir autour des dents est il synonyme d’inflammation de mes dents ??

    Un grand merci par avance pour ce site et votre patience pour répondre à tout le monde

    tag #merci

    • Dr Jules dit :

      Il existe une relation entre la dentition, le parodonte et les articulations temporo-mandibulaires (ATM) et lorsqu'un stress les affecte, le maillon le plus faible de cette chaîne cédera. Lorsqu’une force excessive est appliquée sur la dentition, comme dans le cas du bruxisme ou du serrement de dents, plusieurs choses peuvent se produire. C’est comme dans plusieurs situations où il y a plusieurs variables, le maillon le plus faible de la chaîne cédera. Dans le cas du système masticatoire, les 3 variables principales sont la dentition, le parodonte et les articulations temporo-mandibulaires.

      Dentition
      : Une force excessive peut causer de l’usure, des bris (fracture, fêlure, abfraction (bris des prismes de l’émail), bris des restaurations, etc.)

      Parodonte
      : Si les tissus de support des dents sont affaiblis (perte d’os et de gencive), une force appliquée sur les dents, même si elle est normale, peut causer des déplacement dentaires et contribuer à une malocclusion. Si cette force est excessive l’effet sur les dents peut être encore plus important, comme dans le cas d’un traumatisme occlusal

      Articulations temporo-mandibulaires (ATM)
      : Les forces exercées par la musculature se transmettent directement ou indirectement aux articulations et peuvent donner naissance à des symptômes articulaires.

      La réaction aux forces exercées par les muscles du système masticatoire varie d’un individu à l’autre selon le “maillon” de sa chaîne qui est le plus faible. Chez certains, si le parodonte est en santé et très résistant et les dommages se traduiront par des dommages aux dents ou des symptômes articulaires. Chez d’autres personnes, les dents ne seront pas affectées par des bris ou de l’usure mais le parodonte plus faible ne pourra supporter les dents qui deviendront mobiles ou se déplaceront. Dans d’autres cas, ce sont les articulations qui peuvent être affectées tandis que la dentition et le parodonte demeurent relativement intactes. Les muscles masticatoires comme le masséter ou le muscle temporal peuvent être plus sensibles. Chez certains bruxeurs chroniques, le masséter peut mm devenir beaucoup plus développé tout comme les muscles d’un athlète qui s’entraîne régulièrement. À cette “triade” doit s’ajouter la génétique ou l’hérédité, et différents facteurs qui peuvent influencer le tout.

      Pour répondre à l’autre partie de votre question, des forces excessives peuvent causer de l’inflammation autour des dents mais il est impossible de diagnostiquer ce processus radiologiquement. La zone foncée que vous voyez autour des racines est le ligament parodontal et il est normal et bon signe de le voir sur une radiographie.

      Ligament parodontal autour d'une racine permettant de déplacer les dents en orthodontie

      tag #triad

  • Damien dit :

    Bonjour

    Oui c’est vraiment injuste ce bruxisme.
    J’en souffre depuis quelques années et je fait tout pour le limiter mais rien ne marche.
    J’ai fait faire une gouttière.
    Je fait du sport et du yoga plusieurs fois par semaine
    Je ne fume pas et je ne bois pas
    J’ai changé de travail pour un travail qui n’est pas stressant, sans objectifs ni pression ou compétition
    Je prends du magnésium tous les jours

    Et malgré tout ça rien n’y fait, je me réveille fatigué avec des douleurs à la mâchoire, aux épaules et à la nuque.

    Y a t’il d’autres chose qu’on peut conseiller contre ce bruxisme ?

    Merci

    • Dr Jules dit :

      Vous ne pouvez éliminer le bruxisme qui est déclenché par une commande su cerveau (système nerveux central), tel qu’expliqué plus haut dans cette section. La seule chose qui peut être faite “contre le bruxisme” est de protéger les dents contre les effets néfastes des forces produites par le bruxisme et le port d’une plaque occlusale ou gouttière est une des meilleures solutions possibles.

  • Alain dit :

    Problème d’ATM, sommeil, gouttière, etc.

    Bonjour,
    Je suis tombé sur votre site très intéressant. Je vous écris car je suis actuellement désespéré par mes symptômes. Depuis 2009, je souffre d’une fatigue chronique avec des douleurs musculo-squelettiques variables. Ces crises interviennent plusieurs fois par an. Je suis d’un naturel très anxieux et stressé.

    Mon médecin a exploré un probleme rhumato (rien à priori), de sommeil (enregistrement du sommeil avec présence d’hypopnée mais pas d’apnée) etc…on m’a conseillé une prothèse d avancé mandibulaire mais je ne L ai pas supporté (douleur très importante de la mâchoire et probleme de mastication).

    Je suis allé voir un posturologue en Janvier 2015 qui m’a orienté vers un probleme d’occlusion (pb d’ATM, serrement des dents la nuit) qui serait la raison de mes problèmes de douleur, de sommeil etc.
    D un point de vu dentaire il me manque des dents (de naissance) comme les pre-molaires et les dents de sagesse et on m’avait déjà parlé de soucis d’occlusion.

    Mon dentiste m’a fait une gouttière que je porte 24/24 hormis pour manger. En quelques semaines j ai retrouvé de l’énergie qui m’a permis de reprendre le sport.

    Malheureusement depuis un mois je replonge dans mes soucis avec fatigue extrême, douleur au trapèze, dos, genoux etc…je me réveille très tôt dans la nuit et je remarque que j ai les mâchoires très crispées. Pour le posturologue la gouttière est efficace sur la posture et il pense que mes problèmes sont dû au fait que je doive l enlever pour manger (il y aurait un décalage occlusal à gauche).

    Il me dit de passer à une correction définitive au lieu de garder la gouttière.
    Qu en pensez vous?
    Est ce que la gouttière n a plus d’effet et demanderait à être refaite (je ne peux plus rester sans car la position de ma mâchoire à changer et je n ai plus de contact inter dentaire sans).
    Ou est ce qu il fait que je passe par un traitement occlusal plus définitif? Entre correction postural et probleme éventuel de serrement de mâchoire (du à un stress excessif) je ne sais plus quoi penser.
    Merci

    • Dr Jules dit :

      Comme vous l’avez certainement constaté à la lecture des autre réponses dans cette section et dans celle sur les articulations temporo-mandibulaires il n’est pas évident de trouver une solution facile à une situation comme la vôtre. Cependant, même si je ne peux vous dire quoi faire, je crois que vous êtes tout de même sur la bonne voie. Vous parlez de “fatigue chronique” et on vous a conseillé de faire une polygraphie cardiorespiratoire du sommeil (PCRS), ce qui était indiqué.

      Le fait qu’il vous manque des dents (anodontie) est peut-être une indication que vous avez une malocclusion alors une évaluation par un spécialiste certifié en orthodontie (orthodontiste) serait certainement indiquée même si ce ne sera pas la réponse à tous vos problèmes.

      À noter que ce n’est pas le “stress excessif” qui cause votre serrement de dents. Le bruxisme a d’autres causes tel qu’indiqué plus haut dans cette section.

      Bien que la “posturologie” ne soit pas une spécialité reconnue, il semble que le praticien que vous ayez consulté vous ait tout de même donné de bonnes pistes à poursuivre.

      Certains protocoles recommandent de porter la gouttière même pendant les repas. Vous ne perdez rien à l’essayer et voir si cela changera quelque chose à vos symptômes.

      L’ajustement d’une gouttière ou plaque occlusale peut être assez subtil et ceci peut nécessiter des modifications pendant une bonne période à mesure que des changements se produisent dans la relation des mâchoires.

      Pour voir plusieurs cas où une plaque occlusale (gouttière) a été utilisée et où, bien que cela ait amélioré plusieurs symptômes, des changement importants sont apparus. Suite à de tels changements , des corrections occlusales sont indiquées pour obtenir une occlusion stable et une meilleure fonction. Ceci nécessite la plupart du temps des correction orthodontiques.

      Il serait donc important que les praticiens intervenant dans votre cas (dentiste, orthodontiste, posturologue) se concertent pour travailler en ensemble afin de mieux vous aider.

  • Mary dit :

    Est-il normal que les dents bougent?

    Bonjour,

    Je suis atteinte de bruxisme moi aussi, seulement voila, à force de serrer les dents la nuit ( parfois même la journée ), je me suis rendu compte que celles de devant en haut commençaient à se mettre un peu à bouger quand je les touches et me font mal quand les dents du bas rencontrent celles du haut. J’ai rendez vous avec mon dentiste dans 3 jours qui m’a dit que le fait de porter une gouttière de repos fera en sorte que mes dents ne bougeront plus au bout d’un petit moment… Je suis tout de même très inquiète, j’ai 26 ans et c’est la première fois que j’ai des soucis avec ma dentition qui est super ( selon les dires de mon dentiste ) à part quelques petites traces d’usures sur certaines dents. Il m’a aussi dit de ne pas m’en faire, que je ne risquais pas de perdre mes dents. Bien qu’il m’ai dit qu’il était normal que les dents bougent un tout petit peu. Qu’en pensez vous? Merci

    • Dr Jules dit :

      Une micro mobilité des dents est en effet normale mais ceci ne devrait pas être perceptible à l’oeil nu et pas au point de rendre les dents sensibles.

      Une plaque occlusale peut minimiser les effets du bruxisme et diminuer la mobilité des dents… si elle est causée par ce bruxisme. S’il y a une autre cause comme un surplomb vertical excessif (overbite) ou un affaissement postérieur de l’occlusion la plaque occlusale ne sera pas d’un grand secours si elle portée que la nuit.

      La clé réside dans le diagnostic soit de déterminer ce qui cause cette mobilité dentaire.

      • Mary dit :

        Merci de votre réponse.

        Je reviens de chez le dentiste qui a regardé à nouveau les dents qui me font mal ( celles du haut de la canine gauche à la canine droite ) quand elles entrent en contact avec celles du bas, il a regardé partout ( même avec un genre de loupe ) et a fait une radio, il ne trouve absolument rien d’anormal, elles ne bougent pas, mes dents sont en excellente santé d’après lui. La seule explication : le bruxisme. J’ai aussi les deux incisives supérieures décalées ( une avance un peu plus que l’autre ). Il m’a dit qu’un décalage pouvait aussi causer le bruxisme et que je devais les faire remettre bien alignées avant de pouvoir porter une gouttière de repos. Cela fait déjà 2 semaines que j’ai mal, ça finit par devenir extrêmement agaçant. Est-il tout de même possible d’en avoir une avant histoire de soulager un peu mes dents? Comment se fait-il que j’ai l’impression que mes dents bougent alors que le dentiste m’affirme que non?

        Merci.

        • Dr Jules dit :

          Un simple décalage de dents ne cause pas du bruxisme.
          Il est possible de faire faire une gouttière ou plaque occlusale pour minimiser les effets de bruxisme (usure des dents, tensions musculaires, etc.) même si vos dents ne sont pas alignées correctement.

          Pour savoir si vos dents bougent ou se sont déplacées, il vous faut un point de référence précis; modèles d’étude de votre dentition, photos, etc. sinon, l’évaluation est trop subjective.

  • Laisser un commentaire

    *

    *

    *

    Les champs suivis d’un astérisque* sont obligatoires.