La triade dentaire

Merci de voter pour cet article

1 Étoile2 Étoiles3 Étoiles4 Étoiles5 Étoiles (5 votes, moyenne: 5.00 sur 5)

Loading...

 

 

 

 

Ligament parodontal autour d'une racine permettant de déplacer les dents en orthodontie

Les dents font partie d’un système masticatoire complexe comprenant, entre autres la “triade” que sont la dentition, le parodonte, et les articulations temporo-mandibulaires (ATM) et mâchoires, le tout étant sous l’influence du système neuromusculaire (nerfs et muscles).

Les dents sont dans l’os alvéolaire des mâchoires mais sont entourées d’un ligament parodontal qui sert de “tampon” entre la racine de la dent et l’os mais qui a aussi plusieurs autres rôles importants. Les mâchoires quant à elles sont en relation l’une avec l’autre au niveau ATM. Donc, les trois entités de cette “triade dentaire” sont reliées ensemble plus ou moins directement dans une forme d’équilibre où chaque élément influence les autres :

 

 

 

 

DENTS <–> PARODONTE (os, ligament parodontal) <–> MÂCHOIRES (et ATMs)

On croirait, avec raison dans la majorité des cas,  que les problèmes affectant le système masticatoire se développent progressivement avec le temps et sont donc plus fréquents chez les personnes plus âgées mais ce n’est pas toujours le cas. Un exemple serait celui d’un jeune enfant qui bruxe ou grince ses dents primaires au point de les user significativement voire presque complètement (voir un exemple dans la section sur le bruxisme).  Par contre, la majorité des problèmes auront tendance à apparaître avec le temps et les années et affecter les différentes composantes de la “triade” à différents degrés.

 

Que peut-il se produite avec la triade dentaire?

 

L’utilisation du système masticatoire est complexe et peut soit se dérouler normalement ou rencontrer certains problèmes. Lorsqu’une force normale ou physiologique est appliquée sur les dents pendant la fonction normale (mastication), les différentes composantes de cette “chaîne” sont sollicitées à différents degrés et 4 situations sont possibles :

 

  • 1- Lorsque les forces sont normales ou physiologiques et que les tissus composant la triade sont en santé, tout fonctionne normalement et il n’y a pas de problèmes ou bris autre que l’usure inévitable qui est reliée à une fonction normale. Il existe alors un équilibre où toutes les composantes sont en harmonie.
 Équilibre entre les composantes du système neuro masticatoire; dentition, parodonte, ATM. La triade dentaire. Orthodontiste Lemay Sherbrooke orthodontie orthosherbrooke orthoLemay.com orthodentie orthodentiste orthodontist

 

(FORCES NORMALES  (mastication) <–> TISSUS NORMAUX (triade dentaire) <–> FONCTION NORMALE ( pas de problèmes/dommages/bris)

 

 

  • 2- Par contre, si l’une ou l’autre des composantes de la triade est affectée par un problème, cet important et complexe équilibre peut être perturbé et cela peut causer des dommages aux tissus de la triade, même si la force qui est appliqué est normale.

(FORCES NORMALES  (mastication) <–> TISSUS ANORMAUX (triade dentaire) <–> FONCTION ANORMALE (problèmes/dommages/bris)

 

 

  • 3- Si en plus, une force excessive et anormale est appliquée sur la dentition, comme dans le cas du bruxisme ou du serrement de dents, des dommages peuvent aussi se produire même si les composantes de la triade sont en santé. Des tissus intacts et en santé peuvent ne pas pouvoir supporter des forces excessives et se détérioreront en présence de forces extrêmes.

(FORCES ANORMALES (mastication) <–> TISSUS NORMAUX (triade dentaire) <–> FONCTION ANORMALE (problèmes/dommages/bris)

 

 

  • 4- La dernière possibilité, et la plus dommageable, est lorsque des forces non physiologiques ou excessives sont appliquées sur des tissus déjà affaiblis (dents brisées, manquantes, usées, problèmes parodontaux, problème d’ATM, etc.).

(FORCES ANORMALES (mastication) <–> TISSUS NORMAUX (triade dentaire) <–> FONCTION ANORMALE (problèmes/dommages/bris)

 

Comme dans toute situation où il y a plusieurs variables, le maillon le plus faible de la chaîne cédera. Dans le cas du système masticatoire ce sera l’une des  3 variables de la triade dentaire que  sont la dentition, le parodonte et les articulations temporo-mandibulaires. Dans des cas plus rares, les 3 variables peuvent affectées et ce, à différents degrés.

Il existe une relation entre la dentition, le parodonte et les articulations temporo-mandibulaires (ATM) et lorsqu'un stress les affecte, le maillon le plus faible de cette chaîne cédera.

Exemples de dommages et problèmes possibles Traitement des ATM, TMJ treatment

  • Dentition : Une force excessive peut causer de l’usure dentaire, des bris (fracture, fêlure, abfraction (bris des prismes de l’émail), bris des restaurations, douleur, mobilité des dents, etc.), perte de dents ayant peu de support (os et gencive), déplacements dentaires pouvant causer des malpositions, rotations, bascules et espaces interdentaires,  etc.
  • Parodonte : Si les tissus de support des dents sont affaiblis (perte d’os et de gencive), une force appliquée sur les dents, même si elle est normale, peut causer de la mobilité dentaire et des déplacement dentaires ( malpositions, rotations, bascules, apparition d’espaces interdentaires) pouvant aller jusqu’à la perte de dents)  et contribuer à une malocclusion.  Une force excessive appliquée sur les dents peut causer une mobilité importante, comme dans le cas d’un traumatisme occlusal
  • Articulations temporo-mandibulaires (ATM) : Les forces exercées par la musculature se transmettent directement ou indirectement aux articulations et peuvent donner naissance à des symptômes articulaires (craquements et bruits articulaires (luxation, sub-luxation), limitation d’ouverture, dégénérescence osseuse, douleur, etc. Ceci peut se produire sans que les dents ou le parodonte soient affectés significativement.
  • ➡ Pour en savoir plus sur les articulations temporo-mandibulaires.

 

La réaction aux forces exercées par les muscles du système masticatoire varie d’un individu à l’autre selon le “maillon” de sa chaîne qui est le plus faible. Chez certains, si le parodonte est en santé et très résistant et les dommages se traduiront par des dommages aux dents ou des symptômes articulaires. Chez d’autres personnes, les dents ne seront pas affectées par des bris ou de l’usure mais le parodonte plus faible ne pourra supporter les dents qui deviendront mobiles ou se déplaceront et pourront même tomber dans des cas extrêmes.

Dans d’autres cas, ce sont les articulations qui peuvent être affectées tandis que la dentition et le parodonte demeurent relativement intactes. Les muscles masticatoires comme le masséter ou le muscle temporal peuvent être plus sensibles. Chez certains bruxeurs chroniques, les masséters peuvent même devenir beaucoup plus développés tout comme les muscles d’un athlète qui s’entraîne régulièrement.

À cette “triade” doit s’ajouter la génétique ou l’hérédité, et différents facteurs comme le système neuromusculaire qui peuvent influencer le tout.

 

Copyright ©, tous doits réservés - All rights reserved. orthoLemay.com www.orthodontisteenligne.com orthodontiste à Sherbrooke  

➡ Dernière mise-à-jour : 2017-05-04 @ 18:45:32  © Jules E. Lemay, OrthoLemay.com – Tous droits réservés / All rights reserved

Publié le : Aug 19, 2016 @ 17:40

 

Commentaires et/ou questions (8)

  1. tessier dit :

    bonjour, suite à la pose d’une couronne mal moulée et en sous occlusion, je pense, une suite de mauvaise prise en charge et surtout de non prise en charge, j’ai développé un SADAM et ma mâchoire inférieure part à gauche( en plus j’ai une scoliose). je fais le tour des professionnels mais ils n’écoutent pas vraiment et ne me donnent pas de conseils ou de march à suivre disant qu’ils ne savent pas. Je reste donc en plan. Cela s’aggrave et ils n’aident pas. Je sais que vous êtes au Canada mais comment venir à bout de cela, à qui faire confiance, quelle version croire(ben oui y’en a plusieurs)? je suis plus que fatiguée de ne pas être suivie et que ça s’aggrave, je n’ai plus de vie et j’ai des grosses douleurs, dents, cervicales, gencives, oreilles, yeux, mâchoire. Je sais que certains canadiens participent à des formations en France et inversement, sauriez-vous me donner des noms de spécialistes rencontrés qui sauraient traiter les déplacements dentaires et les SADAM

    Une autre question, j’ai réellement l’impression que mon visage s’est modifié depuis 4 ans, ma mâchoire inférieure avance, mes dents se sont resserrées et mon front semble recouvrir mes yeux, mes joues sont creusées. Est-ce possible que mon visage se soit modifié à cause de mes dents et de mon palais qui s’est “creusé”?
    merci . Je sais que vous ne connaissez pas mon dossier mais vraiment besoin de conseils

    • Dr Jules dit :

      Le traitement des problèmes d’articulations temporo-mandibulaires est complexe et peu de dentiste sont intéressés à s’en occuper alors s,ils n’ont pas d’intérêt pour ce genre de traitement ils ne se forceront probablement pas trop pour trouver des solutions. Vous n’aimerez peut-être pas ma réponse mais vous devez continuer à chercher un praticien qui est intéressé à traiter ce genre de problèmes, ce qui n’est pas toujours évident! De plus, il n’existe pas de “spécialiste en ATM”.

      Pour en savoir plus sur les “spécialistes” et “experts” en ATM”.

      Je ne crois pas qu’un problème d’ATM modifie un visage et un palais de la façon dont vous le décrivez.

  2. Theryca dit :

    Je viens de lire cette page suite à une réflexion personnelle : je dois m’émanciper des affirmations de professionnels de la médecine.
    Je suis enchantée de cette lecture et je vais faire ce que j’avais dans l’idée de faire : remplacer mes bridges par des appareils mobiles. Je sais, ça n’intéresse pas les dentistes mais je vais dire comment j’en suis arrivée là. Cette page résume bien l’ensemble de mon problème et guérir tout ça (au fond) prend des années. Le stress que je vis au quotidien participe aussi de mon état d’esprit. Avoir du métal dans la bouche ne peut pas être bon (j’ai un drôle de goût dans la bouche chaque matin alors que je mange on ne peut plus sain et végétal). Si je retire mes appareils amovibles la nuit, je reposerai mon corps car quand même les dents sont proches du cerveau. Pour dire toute la vérité, l’idée de retirer les bridges m’avait été soufflée par une kinésiologue que j’ai rencontrée par hasard tout à fait en dehors de la sphère médicale. Je n’osais pas mais l’âge aidant, je viens de me décider en connaissance de cause.
    En tout cas, merci pour cette page qui a finalisé ma prise de décision.
    Bonne soirée !
    Theryca

    tag #merci

  3. françois dit :

    Apparence des racines et de l’os sur une radiographie panoramique

    dr jules,
    merci de prendre la peine de me lire,
    vous me pardonnerez les détails,
    ayant les dents jaunes et presque translucides, ayant 3 ans eu un appareil qui a malheureusement causé une rhizalyse grave, et une malocclusion avec cote droit usé et erodé, je ressens un profond inconfort comme si j’avais en bouche un dentier. Surtout au dessus des incisive C’est très étrange.
    De même sur plusieurs panoramique les racines et l’os apparaissent flous.
    Connaissez vous des patients vs ayant fait part de cela? Peut on mesurer la densité la solidité du maxillaire?
    mon dentiste ne sait pas quoi faire…
    bien à vous,

    François

    • Dr Jules dit :

      L’apparence floue des racines sur une radiographie panoramique peut être causée par plusieurs facteurs :
      – la rhizalyse ou usure des racines qui les rend plus courtes
      – un mauvais positionnement du patient dans l’appareil radiographique lors de la prise de la radiographie panoramique,
      – un mouvement du patient lors de la prise de la radiographie,
      – autres facteurs divers…

      Concernant votre inconfort et votre usure dentaire d’un seul côté, peut-être qu’il y a toujours une certaine malocclusion qui puisse expliquer cela? Demandez l’opinion d’un spécialiste certifié en orthodontie (orthodontiste) pour en savoir plus.

      • françois dit :

        Comment une dent peut tenir sans racine?

        quelques questions qui me viennent:

        si la racine s’est dissoute, ou détruite, le ligament, la gencive de la racine et le cément est donc détruit, comment la dent peut elle encore tenir ? et est ce que d’autres éléments sont atteints comme l’os alvéolaire, l’os maxillaire ? Si la gencive interne de la racine est détruite, cela enflamme forcément la gencive externe ?

        depuis cette aventure je suis très prudent sur le fait de toucher encore aux dents, j’ai en effet vu un parodontiste et plusieurs dentistes qui m’ont conseillé le statu quo, j’ai vu aussi un orthophoniste avec qui j’ai fait du bon travail, car je sens au réveil que mes dents ne font plus mal comme avant.

        cependant en France ce qui est assez spécial, c’est que nous avons une majorité d’orthodontistes classiques (bagues et fil), quelques cabinets, rares, qui font orthodontie et occlusodontie, et d’autres encore qui font de l’orthodontie dite fonctionnelle avec gouttières. donc c’est délicat de se lancer dans un traitement plus risqué que la moyenne, et qui peut rebuter les praticiens de faire quoi que ce soit.

        en tout cas votre site respire le respect que vous avez pour votre discipline et pour les patients. vous maitrisez vraiment votre domaine ! on a pas toujours cette impression quand on est traité en France.

        tag #merci

        • Dr Jules dit :

          Si une racine est complètement détruite, la dent ne peut tenir en bouche, c’est impossible!
          Par contre, si une racine est partiellement résorbée ou usée, ce qui se produit parfois lors de traitements orthodontiques, la dent peut tout de même être très stable. Tout dépendra de la longueur de la racine restante mais même des dents ayant perdu plus de 50 % de leur racine peuvent être très fonctionnelles.

          ➡ Pour en savoir plus sur la résorption radiculaire.

          À noter que l’ “occlusodontie” n’est pas une spécialité dentaire reconnue, même en France.

Laisser un commentaire

*

*

*

Les champs suivis d’un astérisque* sont obligatoires.