Bonne bouffe, bonnes dents

Merci de voter pour cet article

1 Étoile2 Étoiles3 Étoiles4 Étoiles5 Étoiles (2 votes, moyenne: 4.50 sur 5)

Loading...

Mars étant le mois de la nutrition au Canada, nous en profitons pour rappeler l’importance d’avoir une alimentation saine et équilibrée afin d’obtenir les éléments nutritifs nécessaires non seulement à à la santé générale mais aussi à votre santé buccodentaire.

Relation entre l’alimentation, les dents et les mâchoires

La nutrition et l’alimentation jouent un rôle crucial dans le développement des mâchoires dès les premières années de vie. Les aliments que les jeunes enfants doivent mastiquer, en plus de leur apporter les éléments nutritifs à leur croissance et développement, contribuent au développement des mâchoires. Voici quelques points intéressants démontrant l’inter-relation entre ces éléments :

  • Les os des mâchoires d’un nouveau-né se modifieront rapidement, surtout pendant la première année de vie.
  • Les mâchoires se développent dans les trois dimensions (longueur, hauteur et largeur) et le travail musculaire intense nécessaire pour la mastication des aliments favorise la croissance mandibulaire (effort musculaire = stimulation de la croissance des mâchoires).
  • Ceci est une des nombreuses raisons pour laquelle il est conseillé de nourrir les jeunes enfants au sein pendant les premiers mois. En favorisant une succion active qui nécessite un effort intense de la part du nourrisson la musculature péri-orale sera fortement stimulée, favorisant ainsi le développement optimal de la mandibule.
  • Une étude a évalué qu’un enfant nourri au sein aura jusqu’à 60 fois plus d’activité musculaire pendant qu’il se nourrit que s’il était nourri au biberon. Il est plus fréquent de voir un nourrisson endormi sur le sein de sa mère que sur un biberon… pas seulement parce qu’il est repus mais aussi parce qu’il est fatigué d’avoir dépensé autant d’énergie en sollicitant sa mandibule et ses muscles pour la tétée.
  • L’alimentation au sein favorise le développement normal de la mâchoire. Par opposition, les enfants allaités au biberon peuvent voir leur mécanisme de succion altéré, ce qui peut créer un mécanisme de déglutition anormal et influencer la croissance et le développement de os du visage (1*).
  • À mesure que l’enfant vieillit et que ses premières dents apparaissent, l’apport d’aliments plus durs le fait mastiquer, ce qui permet d’utiliser sa nouvelle dentition et de continuer à favoriser le développement de toute sa région buccale.
  • Vers l’âge de 3 ans, lorsque la dentition temporaire est complétée et bien en place, il est préférable de donner aux enfants des aliments solides le plus possible pour continuer à favoriser une maturation normale des mâchoires.
  • La qualité de l’alimentation est primordiale pour assurer une bonne santé générale mais aussi dentaire.
  • Une alimentation équilibrée et une bonne hygiène dentaire maximiseront les chances d’avoir des dents saines exemptes de caries et autres problèmes. Des dents en santé ne seront pas endommagées et perdues prématurément (caries, abcès, fractures, etc.) et assureront le maintien de l’espace disponible dans les arcades dentaires pendant le développement des dents et la transition de la dentition temporaire (dents de lait) à la dentition permanente (définitive).
  • Plus les dents sont saines, meilleures sont les chances qu’elles contribuent à l’obtention d’une bonne occlusion.
  • Ainsi, une alimentation adéquate dès la naissance est la première étape pour avoir de bonnes dents et une bonne occlusion pour le restant de la vie!

De bonnes habitudes alimentaires améliorent la condition dentaire. Ceci demeure le meilleur moyen de favoriser le développement des mâchoires qui auront ainsi plus de chances d’accueillir toutes les dents et minimiser la sévérité des problèmes d’occlusion.

Pour une bouche en santé, mangez sainement!

Vous désirez en savoir plus sur le sujet?
L’Ordre des dentistes du Québec en collaboration avec les Producteurs laitiers du Canada et Les diététistes du Canada a mis à votre disposition un site internet contenant une foule d’information et de ressources vous permettant d’évaluer vos habitudes alimentaires.Vous y trouverez:

  • un test santé, et un court questionnaire mettant vos connaissances dentaires et nutritionnelles à l’épreuve
  • des idées de repas et collations santé et équilibrés.

Les diététistes du Canada proposent aussi :

  • une foule de tests d’auto-évaluation permettant d’évaluer votre indice de masse corporelle, votre activité physique, un “analyseur de recettes” et même une “épicerie virtuelle”, etc.,
  • des recettes qui inspireront toute la famille,
  • d’autres recettes des Producteurs laitiers du Canada.

________________________________________________

1- Meyers et Al. 1988, Ibrahim et AL, 2008- Orthod Fr 2008;79:99-106

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Laisser un commentaire

*

*

*

Les champs suivis d’un astérisque* sont obligatoires.