Le blanchiment des dents

Merci de voter pour cet article

1 Étoile2 Étoiles3 Étoiles4 Étoiles5 Étoiles (3 votes, moyenne: 5.00 sur 5)

Loading...
Chaque année, L’Ordre des dentistes du Québec (ODQ) choisit un thème d’intérêt général pour faire une campagne éducative auprès de la population pendant le mois d’avril.

En 2010, le sujet était “le blanchiment des dents“. Ce sujet a été choisit car de plus en plus de gens désirent avoir recours à ce service pour changer l’apparence de leurs dents et plusieurs offres de service existent sur le marché. Bien que les dentistes soient les meilleurs professionnels habiletés à rendre ce service, le blanchiment des dents n’est pas un service strictement réservé aux dentistes en vertu de la loi. L’Ordre des dentistes souligne l’importance d’obtenir un diagnostic adéquat et les conseils d’un dentiste avant d’entreprendre un traitement de blanchiment des dents.

Si vous désirez faire faire un blanchiment de dents, demandez conseil à un dentiste. Surveillez la campagne d’information de l’ODQ dans certains médias écrits. Pour en savoir plus sur le blanchiment.

L’ODQ a publié un excellent dépliant sur le blanchiment des dents résumant les indications, contre-indications, et risques du blanchiment. Différentes façons de blanchir les dents y sont décrites ainsi que des recommandations d’usage pour ceux qui désirent entreprendre un tel traitement.

Sourire dents blanches blanchiment white teeth
COMMUNIQUÉ DE PRESSE de l’Ordre des dentistes du Québec.
Avril 2010 – Mois de la santé buccodentaire.L’Ordre des dentistes du Québec recommande aux Québécois de consulter leur dentiste avant d’utiliser un produit de blanchiment des dents. L’Ordre rappelle aussi que seul le dentiste a les qualifications requises pour poser un diagnostic sur la santé buccodentaire d’un individu. Qu’il soit réalisé par un dentiste ou à domicile, le blanchiment est un processus qui doit être supervisé par un dentiste. « Le dentiste fera d’abord un examen complet de la bouche du patient afin de déterminer si le patient est suffisamment en bonne santé pour réaliser le traitement. Ensuite, il pourra faire le diagnostic de coloration et établir les véritables chances de succès du traitement ainsi que sa durée. Finalement, le dentiste pourra
déterminer la meilleure méthode de traitement et faire le suivi de l’évolution du traitement », affirme la Dre St-Georges, professeure à la Faculté de médecine dentaire de l’Université de Montréal. Il existe plusieurs méthodes de traitement possibles pour réaliser le blanchiment des dents : sur la chaise du dentiste, à domicile avec des gouttières ou à l’aide de produits en vente libre. « Tous possèdent leurs avantages et inconvénients et c’est le rôle du dentiste de guider le patient vers la méthode la plus appropriée pour lui », ajoute la Dre St-Georges. Le blanchiment des dents à l’aide de produits décolorants est un choix thérapeutique sécuritaire lorsqu’il est réalisé sous la supervision d’un dentiste et que les recommandations du fabricant du produit utilisé sont respectées. Il peut toutefois ne pas convenir à tous. Par exemple, les individus qui présentent de nombreuses obturations ou des couronnes ou qui souffrent d’une maladie grave doivent absolument consulter leur dentiste avant de débuter un traitement.D’autre part, l’Ordre suggère aux femmes enceintes ou qui allaitent de retarder le traitement de blanchiment des dents après leur grossesse ou à la fin de la période d’allaitement. Quant aux enfants de moins de 12 ans, ils ne devraient pas utiliser de produits de blanchiment.À propos de l’Ordre des dentistes du Québec
L’Ordre des dentistes du Québec regroupe 4 455 dentistes. Sa mission est d’assurer la qualité des services en médecine dentaire par le respect de normes élevées de pratique et d’éthique et de promouvoir la santé buccodentaire auprès de la population du Québec.

Pour un blanchiment efficace et sécuritaire, exigez des coquilles faites sur mesure par un dentiste

  • À noter que le blanchiment dentaire doit idéalement être fait à l’aide de coquilles spéciales faites sur des modèles (“moules”) des dents des patients. Coquilles de blanchiment dentaire fabriquées par un dentiste.
    Bien qu’il existe des coquilles qui ne sont pas faites sur mesure et qui peuvent être achetées en vente libre elles ne sont jamais aussi bien adaptées aux dents que des coquilles moulées sur les dents du patient.
  • Les coquilles de rétention que nous utilisons ressemblent beaucoup à celles utilisées pour le blanchiment des dents mais elles ne pourraient pas remplacer celles de blanchiment car elles sont faites différemment. La coquille de blanchiment a un “réservoir” sur la surface de la dent qui permet de garder le produit de blanchiment contre la dent. L’illustration ci-contre montre des modèles de plâtre avec  une couche de matériau bleu qu a été ajoutée sur la surface des dents pour servir à créer ce réservoir lorsque les coquilles seront moulées sur les modèles avec un plastique thermo-formé sous pression.
  • Une coquille de rétention orthodontique n’a pas ce “réservoir” de sorte que si du produit de blanchiment est utilisé, il sera “expulsé” de la coquille dès que cette dernière sera insérée sur les dents et ira sur la gencive et dans la cavité buccale, ce qui pourrait être problématique et même dangereux. Une coquille de rétention est adaptée très étroitement et de façon très “serrée” sur les dents de sorte qu’il n’y a aucun espace disponible pour y ajouter quelque produit que ce soit.

Blanchiment pendant l’orthodontie?

  • Il n’est pas possible de faire un blanchiment dentaire de toute la surface de la dent pendant un traitement d’orthodontie fait à l’aide d’appareils multi-bagues fixes (“broches”) collés sur les dents car seulement une partie de la surface de l’émail dentaire n’est accessible pour y appliquer la solution de blanchiment. La partie recouverte par l’attache (tube, boîtier, bracket) ne serait pas “blanchie” et cela créerait une variation de teintes de l’émail qui serait très inesthétique. Il est donc essentiel d’attendre la fin d’un traitement d’orthodontie avant d’envisager faire un blanchiment des dents.
  • Le blanchiment peut cependant être fait pendant la période de rétention orthodontique même si des appareils de rétention fixes sont collés sur les dents. Ces appareils (fils, attelles), sont posés sur la surface linguale ou interne (du côté de la langue) de la dent et n’empêchent pas la fabrication de coquilles de blanchiment sur mesure et l’application d’une solution de blanchiment sur les autres surfaces des dents.

 

Blanchiment des dents – par le dentiste

Le blanchiment des dents n’est pas sans risques et, bien qu’il soit assez rare d’avoir des complications lors de cette procédure, assurez-vous de toujours faire affaire avec l’expert de la bouche pour votre blanchiment dentaire; le dentiste.

Écoutez cet extrait de l’émission “La Facture” de Radio-Canada (diffusée le 26 octobre 2016) qui raconte l’histoire d’une étudiante qui a eu les lèvres et gencives brûlées par une technique de blanchiment inadéquate qui n’était pas sous la supervision d’un dentiste.

Le blanchiment dentaire doit être fait par un dentiste pour éviter les complications comme les brûlures et blessures aux gencives.

 

 

 

Reportage de Télé-Québec sur le blanchiment des dents; options, risques, avantages et désavantages.

 

Différentes options de blanchiment dentaire

➡ Pour en savoir plus sur les différentes options de blanchiment et les avantages et désavantages de chacune, regardez ce reportage de Télé-Québec sur le blanchiment des dents.

 

 

 

Exemples de blanchiment dentaire

Blanchiment dentaire avec coquilles de blanchiment fabriquées par le dentiste

Exemple de blanchiment dentaire fait par le patient à la maison avec des coquilles de blanchiment fabriquées par son dentiste. (A) Avant le traitement. (B) Après le blanchiment de l’arcade supérieure. (C) Après le blanchiment de l’arcade inférieure. Du composite dentaire a été ajouté entre les incisives centrales supérieures pour fermer un léger diastème. Il est important de faire le blanchiment AVANT que des dents soient restaurées avec un matériau esthétique pour avoir une couleur uniforme. Si le composite était posé avant le blanchiment, sa couleur aurait pu être différente de celle de l’émail dentaire une fois le blanchiment terminé.

Exemple d'un blanchiment dentaire intra coronal fait par un dentiste pour une seule dent qui était décolorée

Exemple d’un blanchiment dentaire intracoronal fait par un dentiste pour une seule dent qui était décolorée. Ce genre de traitement nécessite que le dentiste “ouvre” la dent sur la face interne (linguale) et y applique des produits nettoyants.  (A) Avant le traitement. (B) Après le blanchiment.

 

 

Autre exemple de blanchiment dentaire intracoronal pour une incisive supérieure décolorée

Autre exemple de blanchiment dentaire intracoronal pour une incisive supérieure décolorée. Ce traitement est fait par un dentiste généraliste. (A) Avant le traitement. (B) Après le traitement. Lorsque la dent n’est pas décolorée depuis trop longtemps, un tel traitement peut donner d’excellents résultats.

Blanchiment de quelques dents?

L’illustration ci-dessous montre un cas assez particulier car il s’agit d’une patiente adulte (36 ans) qui avait une canine supérieure gauche incluse. Elle avait eu un blanchiment avant d’entreprendre son traitement d’orthodontie. Dans un tel cas, il est possible de faire un blanchiment sur une seule dent pour uniformiser le tout. La technique utilisée en est une de blanchiment externe plutôt que de blanchiment interne.

Blanchiment d'une canine incluse chez une adulte

(A) Avant le traitement d’orthodontie, il y avait déjà eu un blanchiment. La position de la canine incluse est indiquée par l’astérisque bleu (*).
(B) Pendant le traitement , lorsque la canine sort et est tractée orthodontiquement, on remarque qu’elle est d’une couleur différente des autres dents blanchies.
(C) À la fin du traitement, cette canine qui n’a évidemment pas eu de traitement de blanchiment comme les autres dents, présente une couleur plus foncée.
(D) La patiente a donc fait blanchir cette canine qui est maintenant d’une couleur plus uniforme avec les autres dents.

 

Copyright ©, tous doits réservés - All rights reserved. orthoLemay.com www.orthodontisteenligne.com orthodontiste à Sherbrooke  

➡ Dernière mise-à-jour : 2017-03-25 @ 12:43:49   © Jules E. Lemay, OrthoLemay.com – Tous droits réservés / All rights reserved

Publié le : Mar 30, 2010 @ 22:51

 

Commentaires et/ou questions (4)

  1. Sara dit :

    Combien de temps dure le blanchiment dentaire?
    Bonjour

    J’ai des dents très jaunes naturellement, je ne fume pas je ne bois pas non plus, je brosse mes dents deux fois par jours.

    j’aimerais savoir combien dure le résultat du blanchiment dentaire, on m’a dit qu’il ne peut dépasser un an…

    • Dr Jules dit :

      Il est difficile de changer la couleur naturelle de l’émail dentaire car cela dépend souvent de coloration plus profonde que le blanchiment n’affecte pas autant que si la coloration (ou décoloration) était en surface. Nous ne faisons pas de blanchiment nous-même en orthodontie mais mes confrères en dentisterie qui en font me confirme que cette procédure doit être refaite annuellement en moyenne.
      Pour en savoir plus sur le blanchiment dentaire.

  2. Lucie dit :


    Effritement des dents

    Bonjour,
    J’ai 25 ans et je constate, sur ma dentition du haut, depuis environ une semaine, un effritement sur le bas de mon incisive latérale droite. Depuis quelques jours j’observe le même phénomène sur la dent située juste à côté à savoir ma canine droite, à laquelle il manque un minuscule bout de dent en bas. Je m’en suis rendue compte en passant la langue sur les dents en questions qui n’étaient plus lisses comme avant.
    J’ai porté un appareil dentaire pendant 5 ans jusqu’à mes 18 ans, mais depuis plusieurs années mes dents de sagesse, qui n’ont pas vraiment la place pour pousser, ont un peu déplacé la ligne de mes dents qui de fait sont plus serrées les unes aux autres.

    J’ai subi un blanchiment des dents du haut il y a quelques années (incisives et canines) et depuis je me brosse régulièrement les dents avec un mélange de bicarbonate et de bromélaine. Depuis un an environ, je bois presque quotidiennement du jus de citron le matin en raison de maux de gorge récurrents, sans forcément me rincer la bouche après. Je consomme régulièrement des jus de fruit et des fruits, en revanche je ne bois presque jamais de sodas ou de boissons gazeuses.

    Quel pourrait être la cause du problème et y a t-il une solution pour enrayer la dégradation de mes dents ? J’ai peur que le phénomène s’aggrave. Concernant les dents déjà touchées et d’un point de vue purement esthétique, serait ce contre indiqué de les faire limer très légèrement ?

    • Dr Jules dit :

      Il peut y avoir plusieurs raisons à l’effritement des dents mais seul un examen clinique pourrait permettre de déterminer une cause précise. Il est peu probable que ce soit causé par l’acidité (jus citron ou autres produits) car cela causerait une dissolution de l’émail et non la perte de petits morceaux.
      En avez-vous parlé à votre dentiste?

Laisser un commentaire

*

*

*

Les champs suivis d’un astérisque* sont obligatoires.