Mini-vis d’ancrage temporaire (mini-implants)

Merci de voter pour cet article

1 Étoile2 Étoiles3 Étoiles4 Étoiles5 Étoiles (46 votes, moyenne: 3.98 sur 5)

Loading...

Nous sommes formés dans la pose d’implants d’ancrage temporaires, spécifiquement conçus pour l’orthodontie et pouvons désormais offrir cette toute nouvelle technologie à nos patients qui pourraient en bénéficier.

À noter que même si le terme “implant” d’ancrage est utilisé pour décrire ces mini-vis d’ancrage, elle sont différentes des implants dentaires qui servent à supporter des couronnes et ponts. Pour en savoir plus sur ce type d’implants dentaires

Mini-implant d’ancrage supérieur (mini-vis orthodontique) utilisé de façon temporaire et réversible pour fermer un espace en reculant les dents antérieures sans  exercer de force sur les dents postérieures.

 

  • Ces implants, “micro-vis” ou “mini-implants” temporaires peuvent être utilisés dans certains cas afin d’offrir aux patients de nouvelles alternatives de traitement et permettre des déplacements dentaires quand les approches conventionnelles ne le permettent pas.
  • Ceci peut rendre le traitement plus rapide, efficace et confortable tout en permettant parfois d’éviter certaines procédures plus invasives complexes et coûteuses comme des chirurgies aux mâchoires ou des remplacements de dents.
  • L’utilisation de “micro-vis” peut permettre, dans certains types de cas,  de fermer les espaces où des dents sont manquantes ou ont été extraites, ce qui peut éviter au patient la nécessité de faire remplacer des dents après l’orthodontie.
  • Elles peuvent aussi servir à faire divers autres mouvements dentaires en 3 dimensions où il est difficile ou impossible de s’ancrer mécaniquement pour effectuer les mouvements orthodontiques désirés.
  • Ces implants d’ancrage sont posés pendant le traitement par l’orthodontiste sont temporaires (ancrage temporaire) et sont retirés lorsqu’ils ne sont plus nécessaires. Ils sont complètement différents des implants dentaires qui sont aussi une forme d’implant mais qui sont “permanents” (ne doivent pas être retirés) et qui servent à supporter des dents prothétiques pour remplacer une ou plusieurs dents manquantes, à l’aide de couronnes, ponts ou prothèses partielles ou complètes.
  • La pose des mini-vis d’ancrage est faite sous anesthésie locale à l’aide d’un gel anesthésique appliqué sur la gencive. Habituellement aucune “piqûre” ou injection avec aiguille est nécessaire. La pose se fait à l’aide d’un “tourne-vis” spécial et ne prend que quelques minutes et est relativement simple. Nous faisons nous-même la pose des mini-vis d’ancrage pour nos patients.
  • La procédure inverse est faite pour enlever la mini-vis mais aucune anesthésie n’est nécessaire et cela ne prend que quelques secondes et ne laisse aucune trace où était la mini-vis.
  • Terminologie; Le terme TAD est parfois utilisé pour décrire ces mini-vis. Ceci réfère au terme anglais “Temporary Anchorage Device

Fermeture d’espaces

.

Mini-vis d’ancrage inférieure et ressort utilisés pour fermer un espace. Ces vis sont conçues spécifiquement pour l’orthodontie et ont des formes spéciales pour y attacher des ressorts. Dans cet exemple, le but est d’avancer les dents postérieures sans reculer les dents antérieures. L’utilisation d’une mini-vis permet de ne pas “s’ancrer” sur les dents et de les laisser dans leur position actuelle si désiré.

Fermeture d'un espace d'extraction de 11 mm ce qui évite de faire remplacer une molaire par un pont ou un implant

Fermeture d’un espace d’extraction de 11 mm ce qui évite de faire remplacer une molaire par un pont ou un implant

 

Cas où 4 molaires sévèrement endommagées ont été extraites (flèches rouges et X) pour éviter des travaux dentaires importants (traitements de canal et couronnes). Les espaces de la largeur d'une molaire (±11 mm) ont été fermés (flèches bleues) évitant d'avoir à remplacer les dents extraites. Radiographies : A. Avant les extractions. B. après l'orthodontie, une fois les espaces fermés (côté gauche).

Cas où 4 molaires sévèrement endommagées ont été extraites (flèches rouges et X) pour éviter des travaux dentaires importants (traitements de canal et couronnes). Les espaces de la largeur d’une molaire (±11 mm) ont été fermés (flèches bleues) évitant d’avoir à remplacer les dents extraites. Radiographies : (A) Avant les extractions. (B) Après l’orthodontie, une fois les espaces fermés (côté gauche). Pour voir ce cas traité.

Pour voir le cas ci-haut du une fois traité.

Autre exemple de fermeture d'un espace important ayant évité la nécessité de remplacer une dent chez une jeune femme de 24 ans.

Autre exemple de fermeture d’un espace important ayant évité la nécessité de remplacer une dent chez une jeune femme de 24 ans.

 

Fermeture d'espace d'extraction en orthodontie.


(A et C) Espace de 12 mm laissé vacant par l’extraction d’une molaire supérieur gauche plusieurs années auparavant. (B et D) Après la fermeture orthodontique de l’espace. Une section de fil est fixée sur la surface des dents de part et d’autre de l’endroit où était l’espace pour éviter une réouverture de l’espace pendant les premiers mois de rétention.

 

mini-vis d’ancrage utilisées pour fermer des espaces à l'aide d'ancrage direct.

(A) Exemples de mini-vis d’ancrage (flèches jaunes) utilisées pour fermer des espaces inférieurs en avançant les deuxièmes molaires (flèches bleues) à l’aide d’un ressort attaché directement sur les mini-vis (ancrage direct). (B) Radiographie montrant la mini-vis bien placée dans l’os alvéolaire. La vis est bien placée entre les racines des deux dents mais l’angle de prise de la radiographie peut laisser croire que la vis est très près d’une racine, ce qui n’est pas le cas.

 

Redressement de molaires avec des mini-vis

Il est parfois indiqué de faire des corrections limitées et l’utilisation de mini-vis d’ancrage temporaire peut permettre d’utiliser une mécanique simple et efficace pour effectuer ces mouvements dentaires.
Le redressement de molaires basculées vers l’avant est un bon exemple comme le démontre les exemples suivants :

Cas 1 : Femme de 60 ans devant faire refaire ses prothèses dentaires (plusieurs dents manquantes). Le dentiste désire faire redresser la molaire inférieure droite (flèches) afin que cette dent offre un meilleur support pour la prothèse.

 (A, B) Condition avant le redressement de la molaire. (C) Mini-vis (recouverte de colle pour retenir un fil), quelques boîtiers et un élastique sont tout ce qui sera nécessaire pour redresser la molaire.

(A, B) Condition avant le redressement de la molaire. (C) Mini-vis (recouverte de colle pour retenir un fil), quelques boîtiers et un élastique sont tout ce qui sera nécessaire pour redresser la molaire.

Cas 2 : Garçon de 18 ans ayant une excellente occlusion ne nécessitant pas d’orthodontie globale mais dont la deuxième molaire inférieure droite est incluse, bloquée, basse et commence à carier. Cette dent, qui sort normalement vers l’âge de 12 ans, ne sortira pas d’elle-même.

(A) avant le traitement. (B) Un mini-implant d'ancrage et quelques boîtiers ont permis de corriger cette dent en ± 6 mois. (C) Le léger espace entre les molaires se refermera en quelques semaines. À cause de la carie, une obturation a été faite par le dentiste et l'excès de gencive devra être enlevé.

(A) Avant le traitement. (B) Un implant d’ancrage temporaire (mini-vis) et quelques boîtiers ont permis de corriger cette dent en ± 6 mois. (C) Le léger espace entre les molaires se refermera en quelques semaines. À cause de la carie, une obturation a été faite par le dentiste et l’excès de gencive devra être enlevé.

Résultat une fois l’excès de gencive enlevé. La molaire a migré vers l’avant  et l’espace entre les deux dents est complètement fermé.

Rétraction et intrusion de dents

  • Lorsqu’une dent n’a pas d’antagoniste ou contact opposée, elle tend à descendre ou s’allonger avec le temps (extrusion).
  • Les mini-vis nous offrent une nouvelle façon de “remonter” ces dents en y attachant des élastiques ou ressorts.
  • Selon la position de la vis elle peut être utilisée pour effectuer plusieurs mouvements en même temps, ce qui la rend très versatile.
A) Mini-vis d'ancrage utilisées pour remonter (intrusion) vers le haut des dents qui étaient descendues avec les années suite à la perte d'une dent opposée (flèches rouges : extrusion). (B) Des ressorts accrochés sur la vis et l'implant exercent des forces dans les directions de mouvement désirées (flèches bleues).

(A) Mini-vis d’ancrage utilisées pour remonter  vers le haut (intrusion) des dents qui étaient descendues avec les années suite à la perte d’une dent opposée (flèches rouges : extrusion).    (B) Des ressorts accrochés sur la vis et l’implant exercent des forces dans les directions de mouvement désirées (flèches bleues) et permettent de reculer et d’intruder les dents.

 

Intrusion/ingression de dents

Caractéristique du cas :

  • Homme de 47 ans avec une occlusion relativement acceptable. Le dentiste désire réparer une molaire inférieure qui a une fracture de la couronne mais la dent opposée s’est allongée (éruption) contre la dent inférieure rendant toute restauration acceptable impossible.
  • Le dentiste désire faire “remonter” (intruder) la dent supérieure pour lui permettre de réparer convenablement la molaire inférieure endommagée à l’aide d’une couronne.
  • Le seul traitement effectué fut l’intrusion de la dent supérieure à l’aide de mini-vis d’ancrage, un ressort et des élastiques. Aucune “broche” ne fut utilisée.
  • Durée de la correction : 5 mois.

(A) Deuxième molaire supérieure qui est descendue (flèche) contre la molaire inférieure endommagée. (B) 2 mini-vis ont été utilisées, une de chaque côté de la dent, pour servir d’ancrage à un ressort qui “remontera” la dent. (C) Vue à l’aide d’un miroir qui montre les 2 vis, une du côté de la joue et l’autre du côté du palais (flèches). (D) Un élastique peut aussi être utilisé pour exercer la force nécessaire à intruder la dent.

Caractéristique du cas :

  • Femme de 53 ans ayant perdu une molaire inférieure. Ceci a permis à la molaire opposée de d’allonger dans l’espace inférieur.
  • Des corrections globales à l’aide de “broches” ont été faites pour corriger la malocclusion mais l’intrusion de la molaire supérieure a été obtenue à l’aide de 2 mini-vis et d’un ressort. Ceci permettra au dentiste de remplacer la dent inférieure manquante par un pont ou un implant dentaire.

(A) Condition initiale avec la molaire supérieure allongée. (B) Mini-vis d’ancrage et ressort utilisés pour “remonter” la dent. (C) Vue permettant de voir les 2 vis

Pour en savoir plus sur ce cas

 

Intrusion, ingression orthodontique de molaires

(A) Les molaires supérieures n’ayant pas d’appui se sont allongées au delà du plan de l’arcade supérieure (ligne bleue). (B) Après les corrections, les molaires ont été “remontées” à un niveau normal qui permettra une restauration adéquate de l’espace édenté inférieur. Les boîtiers et vis d’ancrage sont maintenus en place pour stabiliser les dents qui n’ont pas d’appui inférieur.

 

Intrusino de dents postérieures à l'aide d'une mini-vis d'ancrage temporaire TAD

(A) Molaire supérieure qui est descendue dans l’espace d’extraction à l’arcade inférieure (flèche). (B) Pose de la mini-vis d’ancrage. (C et D) Mini-vis en position avec un ressort qui vise à ‘intruder” ou remonter la molaire.

Correction d’un sourire gingival sévère

Correction d'un sourire gingival sévère en orthodontie avec des mini-vis d’ancrage temporaire et sans chirurgie. Par Dr John Graham

Correction d’un sourire gingival sévère (10 mm de gencive apparente) à l’aide de mini-vis d’ancrage et sans chirurgie. (A) Sourire gingival avant l’ingression (intrusion) des dents. (B) Après le traitement; le sourire gingival est disparu. (C et D) mini-vis d’ancrage temporaire furent utilisées pour “remonter” les dents supérieures. (E) Occlusion au début du traitement, (F) à la fin du traitement et (G) après des retouches à la gencive et une facette sur l’incisive supérieure droite. Gracieuseté de Dr John Graham.

Pour en savoir plus sur ce cas

➡ Pour voir comment les mini-vis d’ancrage peuvent à corriger une béance antérieure.

Protraction de dents et mâchoire – (Déficience maxillaire, Classe 3)

  • L’utilisation de mini-vis ancrées dans l’os du palais permet d’y accrocher des ressorts qui exercent une traction vers l’avant. Ceci permet “d’avancer” le maxillaire  et d’obtenir un meilleur équilibre entre les mâchoires.
  • Dans certains cas de Classe 3,  cette approche peut être une alternative à une chirurgie d’avancement maxillaire en permettant d’obtenir une relation fonctionnelle et esthétique entre les dents antérieures.
Utilisation de deux mini-vis d'ancrage temporaires au palais. Les ressorts entre les vis et l'appareil exercent une force vers l'avant.

Utilisation de 2 mini-vis d’ancrage temporaire au palais. Les ressorts entre les vis et l’appareil exercent une force vers l’avant (flèches) qui déplace les dents et l’os du maxillaire. La disposition asymétrique des crochets et ressorts permet d’exercer une force différente de chaque côté. © orthoLemay.com

 

Appareil orthodontique de traction maxillaire utilisé avec des mini-vis d'ancrage

(A) Immédiatement après la pose de l’appareil de traction ancré à 2 mini-vis par des ressorts. La flèche indique la distance à “parcourir”. (B) Après 5 semaines, les dents et l’appareil se déplacent vers l’avant. Ceci est visible par la distance entre l’appareil et les mini-vis qui diminue. (C) Après 5 mois, l’appareil est encore plus proche des vis. (D) à 9 mois, l’avancement est complété et l’appareil touche maintenant aux mini-vis (flèche).

Extrusion dentaire, égression ou éruption forcée

Utilisation de mini-vis d’ancrage comme ancrage pour faire sortir (égression dentaire ou éruption forcée) une dent sans utiliser les dents adjacentes.

Dans le cas ci-dessous, un patient de 33 ans qui  avait une bonne occlusion esthétique et fonctionnelle a  reçu un coup ayant fracturé sa latérale supérieure gauche. Le dentiste généraliste devant restaurer cette dent désirait la faire descendre ou l’égresser de 2-3 mm pour que le ligne de fracture de la dent ne soit plus sous la gencive et permette de faire une meilleure restauration (couronne).

Éruption forcée ou égression dentaire en orthodontie d'une dent fracturée

(A) La latérale supérieure gauche (*) fracturée sous le niveau de gencive a été réparée temporairement par le dentiste généraliste. La ligne pointillée montre la relation entre le niveau de gencive de la centrale, la latérale et la canine avant le début de l’égression.

(B) Deux mini-vis d’ancrage temporaires sont utilisées pour supporter un ressort qui fera descendre la dent progressivement de quelques millimètres.  Une telle approche permet d’éviter de s’attacher ou de s’ancrer aux autres dents dans une situation ou le reste de l’occlusion est acceptable. Ceci évite alors qu’il y ait des mouvements indésirables sur les dents que l’on en désire pas déplacer. La latérale a été meulée  (raccourcie) pour réduire sa longueur en prévision du mouvement vertical anticipé et éviter ainsi qu’il y ait une “collision” avec les dents opposées. La flèche indique la direction du mouvement prévu.

(C) Progression de l’extrusion après quelques semaines. Le ressort est “activé” à intervalle réguliers (aux 2-3 semaines) jusqu’à ce que la position verticale finale soit obtenue. Ceci est confirmé par la prise de radiographie et par l’évaluation clinique du dentiste généraliste qui fera la restauration (couronne).

(D) À la fin du mouvement , on peut apprécier la quantité d’éruption ou d’égression obtenue en comparant le niveau de la gencive de la latérale à celui des dents adjacentes et de la ligne pointillée. Une fois la quantité d’égression obtenue, le tout est immobilisé 4-6 semaines avant d’enlever l’appareillage pour faire la restauration. À noter qu’il est souvent nécessaire d’ajuster le niveau et le contour de la gencive qui a suivi le mouvement vertical de la dent égressée. Ceci peut nécessiter d’enlever un peu de gencive (gingivectomie) et d’os alvéolaire (alvéoplastie). Cette procédure simple est faite sous anesthésie locale.

 

Copyright ©, tous doits réservés - All rights reserved. orthoLemay.com www.orthodontisteenligne.com orthodontiste à Sherbrooke ➡ Dernière mise-à-jour : 2017-05-26 à 17:42:45 © Jules E. Lemay, OrthoLemay.com – Tous droits réservés / All rights reserved
Publié le : Sep 7, 2009 @ 11:07

 

Commentaires et/ou questions (185)

  1. Cédric dit :

    Monsieur, J’aurais besoin d’un traitement d’ancrage squelettique pour déplacer mes dents du fond pour éviter à avoir à remplacement une molaire. En effet, cette molaire a été couronnée, mais les racines ont cassé. Je souhaiterais savoir combien coûterait le traitement et quel serait sa durée approximative. Bien cordialement,

    • Dr Jules dit :

      Il faudrait tout d’abord déterminer s’il est possible de faire uniquement cette procédure sans devoir faire d’autres corrections. Il est parfois possible de s’en tenir qu’à des corrections dans une partie de la bouche mais pas toujours. En effet, parfois le fait de déplacer certaines dents peut avoir un impact sur la dentition opposée et des correctifs doivent aussi être apportés à cet endroit. Par exemple une dent opposée (à l’arcade supérieure) peut “s’allonger” et descendre dans l’espace inférieur où il y a une dent manquante (voir photos “A” : Mouvements d’intrusion avec mini-vis sur cette page), ce qui empêcherait d’avancer une autre dans dans cet espace à moins d’apporter aussi des correctifs au haut. Ceci ne veut pas dire que des corrections doivent être entreprises dans toute la bouche au complet mais elles peuvent impliquer plus que la région immédiate de l’espace à combler.

      Le coût du traitement dépendra de l’étendu des corrections, de l’appareillage nécessaire ainsi que la durée du traitement.
      La durée de la correction dépendra, entre autres, de la largeur de l’espace à fermer. En général on peut calculer un taux de fermeture variant de 0.8 à 1.0 mm par mois; un espace de 1 cm prendrait donc approximativement 10 mois à fermer. Cependant, plusieurs facteurs comme la densité de l’os, la présence d’interférences avec d’autres dents, quelle dent doit être déplacée, l’anatomie des racines de la dent, etc. peuvent influencer cette durée.
      Seule une consultation et un examen clinique avec un orthodontiste pourront vous donner plus de précisions à ce sujet.

      • Cédric dit :

        Je vous remercie pour les éléments de réponse utiles que vous m’avez apporté. S’agissant du déplacement des molaires 37 et 38 (bas à ma gauche) étant donné que la numéro 36 a été retirée, j’ai été consulté un orthodontiste qui m’a dit que l’implant serait idéal parce que je risquerais de déséquilibrer le reste qui semble-t-il est bien harmonieux et s’emboite bien avec la dentition du haut. Qu’en pensez-vous ?

        L’orthodontiste en question m’a laissé entendre que déplacer la 37 et la 38 contre la 35 forcerait peut-être le cas échéant à façonner les dents ainsi déplacées pour qu’elles s’emboitent avec celles du haut. En outre, ayant déplacé la 37 et la 38, il y aurait un risque que la dent du haut, la 28, continue de pousser. Qu’en pensez-vous ?

        J’avoue que je suis assez confus. Moi qui croyait qu’il aurait suffit de déplacer les molaires pour combler le vide ! N’hésitez pas à me faire part de vos remarques.

        En vous remerciant !

        • Dr Jules dit :

          Vos questions sont très pertinentes et votre confusion est un peu normale!

          Il faut réaliser que je tente de répondre à des questions concernant un cas spécifique sans connaître votre occlusion générale ou avoir vu votre matériel diagnostique dont les modèles d’étude et une radiographie panoramique. Ces derniers appporteraient beaucoup de précisions sur la nature du problème (occlusion), surtout concernant le côté gauche de votre bouche.

          Votre orthodontiste n’a pas vraiment tort; si votre occlusion est vraiment bonne ou acceptable du côté ou votre molaire #36 a été extraite, le fait d’avancer les autres dents postérieures pour combler cet espace nécessitera probablement de légers ajustements sur la surface des dents qui auront alors de nouveaux contacts. Cependant, ces ajustements sont habituellement mineurs et n’abîment pas ou n’endommagent pas les dents. Cette procédure est très courante pendant l’orthodontie afin d’optimiser la relation entre les dents opposées (ajustement d’occlusion).

          Selon votre occlusion de départ, il est possible qu’avancer la deuxième molaire (#37) contre la prémolaire puisse faire perdre tout contact avec la 2ième molaire opposée (#28), ce qui peut causer l’extrusion de cette dent (éruption). Vous trouverez un exemple de ce phénomène dans les exemples au bas de la section orthodontie pour adultes

          Quelques options sont alors possibles théoriquement si vous considérez faire avancer la molaire contre la prémolaire :

          • 1- Si une dent de sagesse (troisième molaire) est présente à l’arrière de la dent 37, elle peut être avancée elle aussi pour procurer un contact avec la dent #28. Deux exemples plus haut sur cette page montrent une telle approche.
          • 2- La dent #37 peut être avancée partiellement pour maintenir un léger contact avec la #28 opposée. Du moment qu’un contact ou un point d’appui stable existe pour la dent supérieure, elle ne devrait pas descendre. Il restera alors un espace entre la 37 et la prémolaire (quelques millimètres) qui lui, pourrait être comblé par une restauration (élargissement en composite, couronne, au autre moyen). Ceci peut-être plus facile et économique qu’envisager un implant pour la 36?
          • 3- S’il n’y a pas de 3ième molaire (#38) et que tout contact avec la 28 est perdu en avançant la 37, la 28 devient alors, à toutes fins pratiques, inutile du point de vue fonctionnel à moins qu’un remplacement prothétique soit envisagé à l’arcade inférieure (exemple : mettre un implant derrière la 37 en position 38) mais cela ne fait que déplacer le problème initial et requiert quand même un implant inférieur! Donc… la 28 peut être jumelée avec la 27 (collées ensemble à l’aide d’un fil ou attelle) ou tout simplement extraite. Cela semble drastique mais plus demeure simple que la pose d’un implant.

          La pose d’un implant en position #36 est plus rapide que tenter de fermer l’espace en orthodontie mais il faut évaluer les avantages et désavantages à long terme; la couronne sur l’implant devra être remplacée éventuellement, êtes-vous un candidat pour la pose d’implant, quels sont les risques pour la pose d’implant, etc.

          Prenez note que ces suggestions ne sont que théoriques et peuvent ne pas s’appliquer à votre cas. Plusieurs facteurs doivent être pris en considération pour évaluer la faisabilité de ces approches et la meilleure personne pour vous conseiler est un orthodontiste vous ayant examiné cliniquement et à l’aide de radiographies.

  2. SCHNEIDER dit :

    Tarifs pour mini-vis.
    J’ai rendez-vous le 1 décembre pour la pose de 4 mini vis dans le cadre d’un traitement orthodontique. Pouvez-vous m’indiquer les tarifs ?

    • Dr Jules dit :

      Les honoraires concernant l’utilisation de mini-vis d’ancrage en orthodontie peuvent varier selon la façon sont ils sont utilisés, les praticiens, etc.

      S’il est certain que les mini-vis seront utilisées pendant le traitement, le praticien peut décider de les inclures dans les honoraires du traitement qu’il y ait de frais supplémentaires pour cette procédure ou pas.

      Si l’orthodontiste croit qu’il y a une possibilité que les mini-vis soient nécessaires mais sans en être certain, il peut inclure une option où des frais supplémentaires seraient chargés seulement s’il y a utilisation de mini-vis.

      Il faut comprendre que les frais pour l’utilisation de cette technologie ne sont pas nécessairement pour le coût des vis comme telles mais pour toute la mécanique et l’implication que cela peut avoir sur le plan de traitement. Par exemple, dans certains cas, le fait d’utiliser des mini-vis peut offrir des possibilités de corrections difficiles à obtenir autrement. Ceci peut parfois permettre de fermer de larges espaces, éviter des chirurgies, éviter des remplacements de dents prothétiques, etc. et sauver beaucoup de frais dentaires au patient. Cependant, la durée de traitement peut être plus longue pour atteindre ces objectifs ce qui augmentera les coûts du traitement d’orthodontie.

      Dans d’autres cas, l’utilisation de mini-vis peut en fait simplifier la mécanique orthodontique et même réduire la durée d’un traitement. Dans une telle situation, il est possible que le clinicien ne charge aucun frais supplémentaire pour la pose de mini-vis.

      Qui posera les mini-vis ou les implants d’ancrage? Si c’est l’orthodontiste, les frais peuvent être moindres (ou sans frais supplémentaires) que si le patient est dirigé à un autre spécialiste pour faire ce travail.

      Certaines situations où les mini-vis sont employées requièrent aussi l’utilisation d’autres appareils qui procurent de l’ancrage supplémentaire et qui représentent des frais de laboratoire importants (voir exemple plus haut dans cette page).

      Donc, si 4 mini-vis sont planifiées dans votre cas, ceci doit être pour effectuer des changements majeurs dans plusieurs endroits de votre bouche. Il faudrait demander précisément à votre orthodontiste qu’est-ce qu’implique l’utilisation des mini-vis dans votre cas; les coûts, les objectifs de traitement, alternatives, etc. car cette question ne peut être répondue de façon générale.

  3. Julie dit :

    Sourire gingival, chirurgie et Botox…
    Bonjour,
    Tout d’abord, je tiens à vous féliciter car vos explications sont claires et détaillées. Je suis tombée sur votre site par hasard alors que je recherchais une solution pour réduire un sourire gingivale. En effet, celui-ci est disgracieux (environ 4 mm), je cherche donc une solution pour le réduire sans avoir à passer par une opération ou des injections de botox comme j’ai pu voir sur certains sites… D’après votre site, l’orthodontie avec pose de mini-vis peut être une bonne alternative à la chirurgie. Pouvez vous me dire ce qu’il faudrait envisager pour réduire un sourire gingival dans ce cas et quel budget faut il prévoir ? Combien de temps cela suppose t-il ?

    Merci d’avance, Julie

    • Dr Jules dit :

      Un excès de gencive peut être visible au sourire dans certaines situations.

      • Une condition fréquente est un excès vertical du maxillaire. Ceci est causé par une position du maxillaire supérieur qui est un peu basse dans le visage et rend visible de la gencive lorsque les lèvres sont dégagées. Ceci est un problème squelettique et est traditionnellement corrigé par impaction maxillaire qui est une chirurgie visant à “remonter” ou déplacer vers le haut la mâchoire supérieure. Vous pouvez voir un exemple traité de cette façon dans notre page traitant de la chirurgie orthognathique. Selon la malocclusion accompagnant le sourire gingival, l’impaction peut être faite de façon uniforme à l’avant et à l’arrière ou plus à l’avant ou l’arrière selon les cas. Les dentitions ou sourires nécessitant une impaction montrent habituellement un excès de gencive à l’avant ET à l’arrière (sur les côtés) ? (voir patient de 22 ans sur la page de chirurgie).

      • Exemples de sourires où la gencive est visible à différents degrés. Ceci peut être causé par une combinaison de la position des dents et de la “position” de la mâchoire supérieure dans le visage.


         

      • Un autre type de problème de visibilité de gencive qui est commun est une malocclusion présentant de l’extrusion des dents antérieures supérieures. Dans ces cas, les dents sont trop “descendues” ou longues et surplombent trop les dents inférieures les recouvrant parfois complètement. La gencive, qui est attachée aux dents, suit la position des dents dans ses mouvements. Ceci est principalement un problème dentaire et est corrigé orthodontiquement en “intrudant” ou remontant les dents antérieures trop basses à l’aide d’apareils fixes (broches) et ne nécessite donc pas de chirurgie. Ces cas présentent un excès de gencive surtout à l’avant et peu ou pas à l’arrière (sur les côtés) où l’apparence le la gencive est normale lors du sourire.
      • Une troisième condition peut présenter un certain excès de gencive; lors du développement de l’occlusion et l’éruption des dents, il se passe plusieurs années avant que les dents et la gencive n’atteignent leur position et relation finales. Pendant un certain temps, la gencive recouvre partiellement la couronne de la dent et la fait paraître plus courte (moins de dent visible et plus de gencive apparente). Cette condition se normalisera avec l’éruption et le temps mais peut durer jusqu’à l’adolescence avancée.


      Exemple d’une diminution de gencive au sourire chez un jeune de 14 ans.

      • (A) Avant le traitement beaucoup de gencive est apparente lors du sourire. Ceci n’affecte que la région antérieure car la cause est une éruption excessive des incisives supérieures qui recouvrent complètement les dents du bas.
      • (B) Après le traitement d’orthodontie, la gencive n’est plus visible. Les dents supérieures antérieures ont été “remontées”, ce qui a fait disparaître la gencive derrière la lèvre supérieure et a dégagé les dents inférieures qui sont maintenant visibles.
      • Ce traitement a été fait à l’aide de “broches” sans avoir recours à une chirurgie ou mini-vis d’ancrage.

      •  

        De nouveaux protocoles utilisant des appareils orthodontiques et des mini-vis d’ancrages permettent maintenant de faire une certaine “impaction” maxillaire pour “remonter” les dents et l’os alvéolaire, ce qui diminue la gencive apparente. Nous n’avons pas assez de données pour commenter sur votre cas spécifique mais nous avons vu des cas de réduction de plus de 4-5 mm qui on été traités à l’aide de ces protocoles par ceux qui les ont développés. Les coûts seraient probablement similaires à ceux des cas orthodontiques complexes, ce qui peut varier d’une région à l’autre et selon le plan de traitement envisagé. Une consultation orthodontique vous éclairera à ce sujet.

        Concernant le Botox, nous ne sommes pas experts dans l’utilisation de ce produit mais ce que nous en savons nous permet de croire que cette approche n’est que temporaire et devra être répétée régulièrement. De plus, si votre problème est associé à un problème squelettique (excès vertical maxillaire) ou une malocclusion contribuant au problème de gencive apparente, le Botox n’y changera rien.


        Addendum Octobre 2013 : nous venons de publier un blogue montrant l’utilisation de mini-vis d’ancrage pour corriger un sourire gingival extrême par intrusion orthodontique sans chirurgie orthognathique.
      • Dr Jules dit :

        BOTOX et sourire gingival

        Correction d’un sourire gingival avec du BOTOX (toxine botulique) pour aider l’abaissement des lèvres.
        Botox-sourire-gingival-smile--orthodontie- levres-sherbrooke-

        Voici un exemple démontrant clairement comment une injection de Botox peut améliorer un sourire gingival lorsque le dégagement de la lèvre supérieure y contribue de façon importante en remontant lors du sourire. Dans ce cas, une petite quantité de Botox fut injectée dans le vestibule buccal dans la région des canines supérieures un peu à la manière d’une injection d’anesthésie dentaire locale.

        La photo (A) montre le sourire avant le traitement au Botox et en (B) 7 jours après l’injection. À noter que cet effet est temporaire même s’il peut durer plusieurs mois et cette procédure d’injection sera à refaire régulièrement.

        La toxine botulinique, commercialisée entre autres sous le nom de BOTOX, force les muscles dans lesquels elle est injectée à se relaxer en empêchant leur contraction. Ceci évitera l’apparition de rides causées par la contraction des muscles d’expression faciale du visage qui disparaîtront pour une période pouvant varier entre 4 et 6 mois.

        Pour en savoir plus sur les causes d’un sourire gingival et quelques traitements possibles.
        Correction d’un sourire gingival avec du BOTOX (toxine botulique) pour aider l’abaissement des lèvres.


        Ref. : Brian Frund, I Finkelstein, G Ko. Review of the Applications of Botulinum Toxin and Tissue Fillers in Dental Peractice. oralhealtth June 2014, p. 40-49

        tag #botox

  4. Marche dit :

    Sourire gingival; Mini-vis d’ancrage vs chirurgie.
    Bonjour,
    Je suis à la recherche d’un traitement pour mon sourire gingival de 1.5 cm qui me dérange enormement et le mot et faible. J’ai vu sur internet qu’il y a la possibilité d’une pose de mini vis d’ancrage pour enlever ce sourire gingival. Ce système pourrait m’interesser car il prend moins de temps qu’une opération de chirurgie et surement beaucoup moins couteuse. Car actuellement avec mon fils en bas age et mon emploi je n’ai pas la possibilité de rester 1 semaine à l’hopital et d’en payer les frais. Ce système est reelement envisageable pour un problème comme le mien?

    • Dr Jules dit :

      Si la quantité de gencive visible au sourire est vraiment 15 mm (1.5 cm), cela semble beaucoup. La nature du traitement pour réduire cette gencive est complexe, peu importe la technique qui sera utilisée.

      De nouveaux protocoles permettent en effet d’utiliser des mini-vis d’ancrage pour aider à exercer une traction verticale sur les dents et le maxillaire supérieur et ainsi “remonter” l’os, les dents et la gencive mais obtenir une réduction de 15 mm avec une telle approche est irréaliste.

      L’utilisation de mini-vis rend possible certains mouvements qu’il était difficile ou presqu’impossible à envisager auparavant mais cela n’accélère pas nécessairement le traitement. Les traitements avec mini-vis ne sont donc pas plus rapide et moins coûteux.

      Il y a de fortes chances que, pour diminuer la visibilité de votre gencive, les dents doivent être aussi déplacées en orthodontie à l’aide d’appareils correcteurs (broches). Si une réduction de plus de 8-10 mm est nécessaire, une chirurgie devra malheureusement être envisagée.

      Ces commentaires sont évidemment formulés sans avoir vu votre cas alors je vous recommande de consulter un orthodontiste pour avoir une idée exacte de ce qui est possible de faire pour votre cas avec ou sans chirurgie. Vous pourrez par la suite prendre une décision plus éclairée.

  5. Viginie dit :

    Vitesse de fermeture d’espace avec mini-vis
    Bonjour!
    Aujourd’hui on ma poser une mini-vis pour fermer un trou car on ma retirer la troisième molaire en partant de derrière quand j’étais petite. J’aimerai savoir combien de temps durera ce traitement en sachant que le trou fait environ 0.8mm.
    Merci et bonne soirée

    • Dr Jules dit :

      Une fermeture d’espace à l’aide de mini-vis d’ancrage peut progresser à un taux de 0.5 à 1.0 mm/ mois avec une moyenne de 0.8 mm. Donc si vous avez seulement 0.8 mm à fermer, cela ne devrait pas être très long! Si l’espace est plutôt de 8 mm cela peut prendre ±8-9 mois mais il faut réaliser qu’il y a plusieurs facteurs qui peuvent affecter la vitesse de fermeture d’espace. Des variations individuelles qui peuvent aussi faire que la vitesse de fermeture peut être plus rapide ou plus lente dans certains cas.

      La durée totale de votre traitement dépendra aussi des autres corrections à faire ailleurs dans votre bouche.

  6. John dit :

    Coûts de mini-implants d’ancrage à Paris
    Bonjour,
    Pourriez-vous m’indiquer le cout moyen de pose de mini implants ainsi que quelques praticiens rompus à cette méthode sur Paris est et sud?
    Merci d’avance

    • Dr Jules dit :

      J’ai bien peur que je ne puisse vous donner de l’information très précise comme réponse.
      Le coût des mini-implants est habituellement inclus dans les honoraires des traitements d’orthodontie si leur usage est planifié dès le départ par l’orthodontiste. Cependant, un clinicien peut décider d’avoir recours à ces implants pendant le traitement lorsque la situation le nécessite (ce qui n’est pas toujours évident avant le début du traitement). Des frais additionnels peuvent alors être ajoutés aux honoraires mais le patient aura normalement été averti de cette possibilité dès le début. Ces frais peuvent être seulement pour couvrir le coût des mini-implants comme tels (et leur pose) ou pour la modification au plan de traitement que l’utilisation des implants pourrait impliquer. Ceci peut varier de quelques centaines de dollars à plusieurs milliers selon les cas particuliers. Il est donc impossible de déterminer un coût uniquement pour les mini-vis sans l’associer à un plan de traitement précis.

      Ce ne sont pas tous les orthodontistes qui posent les mini-implants qu’ils utilisent comme complément pour leur mécanique orthodontique. De plus en plus de praticiens les posent eux-même mais plusieurs dirigent les patients vers un autre spécialiste (chirurgien maxillo-facial, parodontiste), ce qui peut augmenter les coûts reliés à la pose et l’utilisation des mini-vis.

      Ces nouvelles techniques d’ancrage temporaire commencent à être enseignées et utilisées dans les programmes de formation en orthodontie alors les orthodontistes récemment gradués et ceux qui gradueront dans l’avenir auront certainement reçu une formation de base dans l’utilisation et la pose des vis d’ancrage. Ce domaine est en constante évolution.

      À ma connaissance, il n’y a pas d’associations ou de regroupements d’usagers de mini-implants alors je ne saurais vous diriger vers un de ces groupes. Il existe certainement des orthodontistes compétents dans votre région qui utilisent ces techniques mais je n’en connais pas personnellement. Il faudrait vous informer auprès des orthodontistes certifiés qui traitent des adultes s’ils offrent ce service.

  7. yasmine dit :

    Durée maximale de port de mini-vis
    Cela fait un mois que je porte des bagues pour alligner mes dents superieures
    et seulement deux jours qu on m a pose les minis vis.
    je voudrais savoir combien cela peut durer au maximum

    • Dr Jules dit :

      Tout dépend à quoi servent les mini-vis. Cela peut aller de quelques mois pour l’intrusion d’une dent trop allongée qui doit être “intrudée” à plus d’une année pour fermer des espaces importants ou pour diminuer une béance antérieure à l’aide d’intrusion des dents postérieures.

      Parfois les mini-vis sont aussi maintenues en place après l’enlèvement des appareils pour aider à maintenir les corrections pendant la phase de rétention. Les cas de béance antérieure pour lesquels les dents postérieures ont été “remontées” (poussées vers le haut) peuvent être immobilisée à l’aide d’une mini-vis pour prévenir leur tendance à redescendre. Les mini-vis d’ancrage peuvent être ainsi gardées jusqu’à une année après l’enlèvement des appareils correcteurs (broches).

      Demandez à votre orthodontiste le but exact des vis d’ancrage et une approximation du temps qu’elles devront demeurer en bouche.

  8. stephanie dit :

    Risques et inconvénients des mini-vis d’ancrage
    Bonjour,

    Je vois que tout ces résultats sont incroyables! Je me demandais si le port des ancrages comporte des risques ou des inconvénients? J’y aurai recours pendant mon traitement pour régler un problème de mal occlusion et ça m’inquiéte énormément…

    Merci

    • Dr Jules dit :

      En “théorie” plusieurs choses peuvent se produire en utilisant ce type d’ancrage mais elles n’ont pas nécessairement de conséquences graves.
      L’orthodontiste qui fera la pose de votre mini-vis d’ancrage devrait vous expliquer en détails les risques théoriques qui peuvent être associés à la pose et l’utilisation de mini-vis.
      La plupart de ces risques sont cependant “théoriques” et peu susceptibles de se produire.

      Voici quelques exemples de risques “potentiels” :
      – Douleur et inconfort temporaire,
      – Dommage aux racines des dents adjacentes,
      – Hémorragie et infection post-opératoire
      – Dommage aux nerfs,
      -Perforation sinusale,
      -Mini-vis qui devient mobile et qui doit être enlevée. (La littérature rapporte un taux d’échec de ±10% avec les mini-vis et c’est aussi notre expérience personnelle à ce jour),
      -Bris de la vis, etc.

      Bon… cela peut sembler apeurant à première vue cette liste élaborée de “risques” mais nous ne pouvons élaborer de façon très détaillée dans cette réponse pour expliquer chacun des risques.
      Malgré ces “risques”, la pose de mini-implants demeure simple et sécuritaire et les complications sérieuses sont très rares.
      Si cette technique vous a été proposée, c’est certainement parce que votre orthodontiste considère que les bénéfices sont plus importants que ces quelques risques.

      Il faut réaliser que cette technique offre probablement des possibilités de traitement qu’il serait difficile de vous offrir autrement alors il y a aussi des avantages très importants à retirer de l’utilisation des mini-vis.
      Demandez plus de précisions à votre orthodontiste.

  9. Sara dit :

    Les vis d’ancrages sont-elles une solution?
    Bonjour,

    J’ai 28 ans, j’ai porté un appareil dentaire il y a 10 ans pendant un an et demi avec 1 an de contention, et extraction des dents de sagesse après le traitement, aujourd’hui mes dents du haut se sont déplacées, et je vais reporter un appareil pour 6 mois avec contention à vie, aussi, ayant un petit menton reculé, et une mâchoire étroite, mon sourire se ferme ce que je trouve inesthétique, j’aimerais savoir si les vis d’ancrage pourraient être une solution à mon problème et si oui, j’aimerais avoir si possible des adresses de praticiens dans le Nord, Merci.

    • Dr Jules dit :

      Les mini-vis d’ancrage ne sont pas un traitement en soi mais seulement un moyen supplémentaire de fournir de l’ancrage à l’orthodontiste dans la planification et l’exécution de sa mécanique orthodontique. Votre orthodontiste peut avoir recours à de telles mini-vis pour l’aider à traiter une malocclusion comme la vôtre avec menton reculé et mâchoire étroite mais ce ne sont pas les vis qui feront les corrections; elles peuvent faire partie d’un plan de traitement élaboré et ne seront qu’une aide à atteindre ce but.

      Nous ne connaissons pas d’orthodontistes dans votre région. Afin que vous puissiez trouver un praticien qui susceptible de vous aider, nous vous dirigeons vers le site de l’Ordre National des Chirurgiens-Dentistes de France qui liste tous les dentistes par région géographique, département et spécialité (voir section “grand public”).Vous pouvez communiquer avec cet organisme pour connaître les orthodontistes de votre région. www .ordre-chirurgiens-dentistes.fr

  10. Vincent dit :

    Ressort sur une mini-vis d’ancrage qui empiète sur la gencive
    Bonjour,

    j’ai une mini-vis et un ressort depuis quelques jours maintenant. L’embout du ressort est bien enfoncé dans ma gencive. Autour de la tête de la vis, ce qui semble être de la peau blanche se forme par-dessus l’embout du ressort. Dois-je bien nettoyer quotidien le pourtour de la tête de la vis pour enlever ce résidu ou cela fait parti du processus normal de cicatrisation et les risques d’inflammation et/ou d’infection sont minimes? À noter que j’ai utilisé régulièrement l’anti-microbien fourni lors de la pose de la mini-vis et que j’utilise souvent du Listerine.

    Merci!

    • Dr Jules dit :

      Immédiatement après la pose d’une vis, il se peut que le ressort ou l’élastique attaché à la vis soit très prés de la gencive ou de l muqueuse et exerce une pression contre ces tissus mous. Il peut alors se développer une ischémie (absence de circulation) et nécrose de la muqueuse gardée sous pression. Il est important de bien nettoyer cette région pour éviter l’apparition d’une infection secondaire mais faudrait modifier la position du ressort ou élastique pour le dégager de la gencive ou muqueuse et minimiser ce genre d’interférence.

  11. Amélie dit :


    Extractions ou mini-vis d’ancrage? Deux options très différentes pour deux problèmes différents.

    Bonjour,

    J’ai 29 ans et je me renseigne actuellement pour un traitement d’orthodontie.
    Mes dents se chevauchent beaucoup et il y a peu de place dans ma bouche.
    Ma praticienne m’a parlé de 2 solution. Ou on extrait les 4 prémolaires, ou bien on procède avec les mini vis.

    Je suis très très réticente à me faire retirer mes prémolaires ( j’ai vraiment peur …) et de plus elles sont en parfaite santé ( aucune carie sur ces dents là ).
    Estimez vous que le choix des mini vis est judicieux, et ci oui, combien faudrait il compter de temps pour avoir un résultat similaire en terme de gain de place à l’extraction de prémolaires?
    Merci d’avance.

    • Dr Jules dit :

      Votre “praticienne” est-elle une orthodontiste certifiée???

      Vous mélangez 2 choses (ou votre praticienne); les extractions et les mini-vis n’ont pas le même but.

      Les extractions visent à donner de l’espace dans des cas de chevauchement extrême, diminuer une protrusion bimaxillaire sévère, éliminer une dent avec un mauvais pronostic de survie à moyen ou long terme, etc. Pour en savoir plus sur les indications d’extractions en orthodontie et voir des cas traités à l’aide d’extractions.

      Les mini-vis servent de supplément d’ancrage pour la mécanique orthodontique. Elles ne procurent pas d’espace comme une extraction et on un rôle complètement différent alors on en peut les comparer avec des extractions comme plan de traitement. Pour en savoi rplus sur les mini-vis d’ancrage en orthodontie.

      Si votre cas est un VRAI cas d’extraction (peu importe la raison évoquée pour ce choix), les mini-vis ne convertiront pas ce cas en un cas de “non-extraction”.
      Si votre cas n’est PAS un cas d’extraction alors pourquoi vous avoir proposé des extractions???

      Je crois que vous devriez demander des précisions supplémentaires à votre “praticienne”.

      • Amélie dit :

        Quelques précisions
        Oui oui, ma praticienne est une vraie orthodontiste certifiée et diplomée!
        J’ai peut être mal compris alors! Mais elle m’a vraiment parlé (assez sommairement, c’était seulement la première consultation, nous faisons les empreintes au premier RDV) soit d’extraction, soit de vis pour décaler progressivement les molaires vers le fond de la bouche, puis les prémolaires, et ainsi avoir assez de place pour que les autres dents puissent bouger avec les bagues.
        Petit détail, je n’ai plus mes dents de sagesse.

        Bien sur je lui poserai de plus amples question au prochain RDV.
        Merci en tout cas pour votre réponse très rapide.

        • Dr Jules dit :

          C’est un peu plus claire avec ces quelques détails supplémentaires. Les images suivantes illustrent ce que vous décrivez;

          (A) Une malocclusion présente un surplomb antérieur horizontal important; les dents du haut sont avancées (flèche). Pour les reculer, il faudra créer de l’espace soit par une extraction (de chaque côté) ou en reculant les dents postérieures vers l’arrière. L’utilisation de mini-vis d’ancrage offre maintenant de nouvelles possibilités à cet égard.
          (B) Au lieu d’extraire une dent pour avoir l’espace nécessaire pour recules les dents antérieures, une mini-vis d’ancrage est placée entre les racines de la 2ième prémolaire et de la première molaire (flèche bleue). Un élastique y sera attaché qui transfèrera une force à l’aide d’un petit bras métallique vers les molaires à reculer (flèche jaune).
          (C) Une fois les molaires reculées, un espace est présent entre la prémolaire et la molaire (flèche rouge). L’étape suivante sera de reculer les prémolaires dans cet espace (flèche jaune) pour finalement reculer les dents antérieures. Pour ce faire, la vis devra être relocalisée vers l’arrière. Elle est maintenant placée entre les 2 molaires et l’élastique ou le ressort est ancré sur les dents antérieures.
          (D) Après les corrections, l’espace est fermé et les dents antérieures sont reculées. Voilà!

          Mouvement dentaire avec mini-vis d'ancrage en orthodontie

          Cette approche nécessitera la pose de 2 vis à 2 reprises. Un des avantages de cette méthode est que la coopération du patient est moins cruciale car il n’est pas nécessaire de changer les élastiques agissant sur les dents à reculer. tout est permanent et les élastiques ou ressorts sont changés lors des visites de contrôle. (ill. : Dolphin)

  12. dominique dit :

    Bonjour,
    Je vais me faire poser un appareil dentaire lingual plus quatre mini vis plus extraction 4 prémolaires. Dans le but d’un redressement des dents de devant.
    Pouvez vous m’indiquer ce qui va prendre le plus de temps? le redressement des dents ou le resserrement? le redressement va t il provoquer un resserrement plus rapide?
    Merci Beaucoup.

    • Dr Jules dit :

      Votre cas semble assez complexe. Nous ne pouvons commenter à partir de l’information que vous avez écrite. Ces questions devraient être posées à votre orthodontiste car c’est lui qui a élaboré votre plan de traitement alors il pourra mieux vous expliquer les étapes et leur durée.

  13. Jedidi dit :

    Quelles dents extraire et y a-t-il une relation entre une malocclusion et des problèmes de posture?
    Bonjour docteur,

    Ma fille de 14 ans s’est faite traiter par un orthodontiste pour un problème de chevauchement de dents on lui a extrait les deux prémolaires de la mâchoire supérieure (mâchoire trop étroite) et tout s’est bien passé après 15 mois de traitement son ortho me dit qu’il va commencer la mâchoire inférieure et me demande de lui faire extraire la canine!!!! (ma fille a une agénésie il lui manque une incisive en bas) je sais vaguement qu’on ne touche pas aux canines si elles sont saines…
    je suis aller voir un autre ortho qui après des radio panoramiques face et profil m’a dit que la mâchoire est trop étroite et qu’il va falloir extraire les deux prémolaire et qu’il ne doit surtout pas toucher la canine. ma fille a des problème de dos et un petit bascule du bassin l’ortho me dit que c’est en relation avec la mauvaise position des deux mâchoires…il me propose alors de traiter la mâchoire inférieure en utilisant les implants (vis) après extraction des deux prémolaires pour pouvoir faire le travail sans toucher a la mâchoire supérieure puisqu’elle est déjà traiter.

    mes question sont:

    1) que me conseillez vous, extraire la canine ou les deux prémolaires?
    2) la technique des vice ou implants est elle efficace pour son cas?
    3) est ce que le bascule du bassin peut s’arranger après le traitement ou bien cela n’a rien avoir?

    j’espère que je n’ai pas été longue et merci infiniment pour votre aide

    Cordialement

    • Dr Jules dit :

      Je ne peux vous conseiller sur le choix précis d’extractions ans connaître tous les détails du cas.
      Des questions à poser : pourquoi extraire au bas alors qu’il manque déjà une incisive? Le choix d’extraction d’une canine alors qu’il manque déjà une incisive est très inhabituel et créera certainement un problème de symétrie entre le haut et le bas.
      Extraire 2 prémolaires pour ensuite fermer les espaces d’extraction à l’aide de mini-vis d’ancrage semble inusité aussi mais… comme mentionné au début je n’ai pas tous les éléments pour évaluer le cas.
      L’utilisation de mini-vis d’ancrage est très efficace pour fermer des espaces mais la question de base est de déterminer s’il est nécessaire d’extraire (voir les exemples sur cette page). Si 2 prémolaires sont extraites il y aura 3 dents manquantes à l’arcade inférieure. À moins qu’il y ait un chevauchement des plus sévères, des extractions ne sont peut-être pas indiquées. Ils est possible de traiter des cas avec du chevauchement important sans extraire de dents lorsque les circonstances le permettent. Pour voir des cas traités sans extractions.

      Problème de posture et malocclusion
      Il peut y avoir une certaine relation entre les problèmes de posture et la présence d’une malocclusion mais la correction de la malocclusion ne peut garantir l’élimination des problèmes de posture. Pour en savoir plus sur une possible relation entre les malocclusions et les problèmes de posture.

  14. emily dit :

    Puis-je faire “défaire” le travail d’orthodontie pour retrouver mon profil de départ?
    bonjour docteur
    j’ai eu recours à un traitement orthodontique avec extraction des quatre premolaires. cependant ,je trouve que mon profil est beaucoup plus plat qu’avant.
    Je voulais savoir si il était possible de r avancer le maxillaire et le mandibulaire à l’aide de minivis pour retrouver le meme visage quavant?

    • Dr Jules dit :

      En théorie, oui, il est possible de faire les mouvements dentaires inverses mais en pratique… est-ce que ça vaut vraiment tout ce trouble? Celq pourraite être fait de différentes façons, avec ou sans mini-vis selon l’importance des mouvements à effectuer.

      Concernant le changement de profil que vous percevez, je ne connais rien de votre cas mais assurez-vous que cela est bien un fait et pas seulement une perception. S’il y a de tels changements, ce n’est pas nécessairement dû au traitement d’orthodontie. L’orthodontie peut y avoir contribué mais il y a d’autres facteurs comme la croissance, le vieillissement, etc. qui peuvent aussi contribuer aux changements du visage, du profil, etc. avec les années.

      Extractions et profil

      Autre point; le fait d’avoir eu des prémolaires extraites n’explique pas automatiquement votre profil plus plat. Il serait très long d’élaborer en détail sur ce point mais je vous dirige à une autre réponse où nous avons illustré l’influence pas toujours évidente que peuvent avoir les extractions sur le profil, les lèvres, le visage, etc. Consultez aussi la section traitant des extractions en orthodontie.

      Une comparaison des radiographies céphalométriques avant et après le traitement permettrait de bien quantifier ces changements au niveau du profil du visage. Par la suite vous pourriez évaluer ce que vous désirez faire et si cela en vaut la peine. Consultez un orthodontiste certifié qui pourra répondre plus précisément à ces questions.

  15. mecieb dit :

    Les mini-implants peuvent-ils permettre d’avancer la mandibule?
    Bonjour
    j’ai 26 ans. j’ai une cl 2 squelettique avec micrognathie inférieure.mon orthodontiste a préconisé le traitement chirurgical.
    je voudrais savoir s’il possible d’avancer la mandibule a l’aide de ces mini-implants pour trouver le contact entre maxillaire et mandibule .

    • Dr Jules dit :

      Les mini-implants servent d’ancrage principalement pour bouger des dents. Dans certains cas, ils peuvent aider à “avancer” la mâchoire supérieure mais, pour la mandibule, cela n’est pas possible. Si votre décalage entre les mâchoires est léger ou modéré, il est peut-être possible de compenser par des mouvements dentaires pour réduire l’écart entre les dents. Votre orthodontiste pourra vous conseiller à ce sujet.

  16. Mohamed dit :

    Ré-ouverture d’espace pour y poser des implants dentaires
    Bonjour,

    J’ ai 29 ans, et il me manque les deux 1ères molaire inférieure, qui ont été arraches lorsque j’avais 12 ans. A ce jour, j’ ai déjà réalisé un 1er traitement orthodontique pour essayer de fermer les écarts, sans succès. Un dentiste m’a dit que l’écart n’a pas pu être refermé car il n’y a pas assez d’os sous les pré-molaires concernées. J’ai décidé sur son conseil de faire un nouveau traitement ortho pour écarter ces espace et mettre des implants…hélas sans succès car pas assez de place pour poser les implants(5 et 7 millimètres seulement après 9 mois de traitement).
    Je veux régler ce problème une fois pour toute. Votre traitement ortho par vis fonctionne-t-il lorsqu’il n’y’a pas d’os sous l’espace à fermer?

    • Dr Jules dit :

      Êtes-vous traité par un orthodontiste certifié?
      Nous ne posons pas d’implants nous même mai le critère exigé par ceux qui nous font ouvrir ou fermer des espaces pour y poser des implants est d’avoir 6.5 – 7.0 mm, ce qui est nécessaire pour l’insertion de l’implant sans affecter les racines des autres dents. Votre 7 mm devrait être suffisant pour y pour un implant.

      Il faut en effet un minimum de largeur sur la crête osseuse pour y déplacer des dents peu importe la technique utilisée pour le mouvement des dents.
      Pourquoi l’os sous les prémolaires est-il un souci car ce devrait être l’os autour des molaires qui doivent être reculées pour augmenter l’espace qui est le facteur limitant dans ce type de mouvement. Lors de la tentative de fermeture de l’espace, le praticien n’a-t-il pas tenté d’avancer les molaires et maintenant ne tente-t-il pas de les reculer?

  17. Terreau dit :

    Mini-vis pour décalage de mâchoires
    Ma fille a eu des bagues avant 16ans ce jour problème de décalage mâchoire d’où bruxisme! Les mini vis ancrage peuvent elles être valables? Si oui quel orthodontiste à Lyon France pratique cette méthode Réponse urgente merci

    • Dr Jules dit :

      Les mini-vis ou implants temporaires d’ancrage ne sont pas une modalité de traitement mais seulement une aide qui doit faire partie d’une mécanique orthodontique globale et compréhensive. Oui, les mini-vis peuvent aider au traitement de certains problèmes squelettiques comme un décalage entre les mâchoires mais je ne saurais dire si cela saphique au cas de votre fille sans pouvoir l’évaluer cliniquement. Une évaluation avec un orthodontiste certifié vous permettra de connaître vos options de traitement.

      Vous pouvez consulter le site de l’Ordre National des Chirurgiens-Dentistes de France qui liste tous les dentistes par région géographique, département et spécialité pour connaître les orthodontistes dans votre région qui devraient être en mesure de mieux vous renseigner.

  18. Moulay dit :

    Bonsoir,

    Mes questions sont les suivantes :
    L’intervention chirurgicale qui consiste à insérer des mini-vis est-elle douloureuse ?
    Sur la vidéo de votre site web, vous précisez qu’il n’y a pas de piqûre, cela implique-t-il qu’il n’y a pas besoin d’anesthésie ?
    Si anesthésie il y a, des précisions seront les bienvenues.

    Merci d’avance et merci pour votre site web qui éclaircit nombreuses de mes questions.

    • Dr Jules dit :

      L’intervention n’est pas douloureuse mais nécessite une anesthésie. La pose de mini-vis est faite sous anesthésie locale à l’aide d’un gel anesthésique comprenant un mélange de lidocaïne, prilocaïne, et tétracaïne dans un gel aqueux. Ce gel est appliqué en surface et a pour but d’anesthésier la gencive et le périoste en surface l’os où sera inséré l’implant. Cette anesthésie est efficace en ± 2 minutes et est suffisante pour la plupart des mini-vis de 6 à 8 mm. L’utilisation de vis plus longue dans des endroits particuliers peut nécessiter une anesthésie plus profonde à l’aide d’une infiltration.

  19. Fany dit :

    Y a-t-il une alternative aux implants pour 2 prémolaires?
    Bonjour, j’ai 30 ans et j’ai 2 ponts depuis l’âge de 16 ans. Ces derniers doivent maintenant être changés (esthétique et caries sous les couronnes).
    Mes dents manquantes sont les 15 et 25 et les 14 16 24 26 sont evidemment limées pour les couronnes.

    J’ai commencé des procédures pour faire changer mes ponts en implants et nouvelles couronnes. Mais cela s’avère très dispendieux ( 2 implants, greffe osseuse, sinuslift, 6 couronnes). Cela me décourage car après ces dispendieux traitements, mon sourire sera le même.

    En fesant des recherches sur le net, j’ai trouvé votre site et je suis ravie de savoir qu’il y a peut-être une alternative. Alors, croyez-vous possible de combler l’espace de mes dents 15 et 25 en considérant que les dents adjacentes sont des couronnes???

    J’imagine que le coût sera relativement le même que les implants et couronnes ( + ou – 10 000$) mais parcontre, l’orthodontie améliorera aussi mon sourire. ( Jai les dents très droites mais une malocclusion classe 2 division 1 )

    Merci à l’avance.

    • Dr Jules dit :

      En théorie, oui il est possible de fermer des espaces de la largeur de prémolaires. Cela est fait couramment dans les cas d’extractions car les prémolaires sont les dents les plus fréquemment extraites lorsqu’il est nécessaire d’obtenir de l’espace pour déplacer les dents et/ou reculer les dents antérieures (typique des classe 2 division 1). Les nouvelles techniques comme l’utilisation de mini-vis d’ancrage et de boîtiers auto-ligaturants facilitent encore plus la fermeture d’espaces importants. Pour en savoir plus sur les mini-vis et voir des exemples de fermeture d’esapces.

      En pratique cependant, cela devient du cas par cas car plusieurs facteurs doivent être pris en considération pour déterminer s’il est indiqué et réaliste de fermer un espace dentaire (parodonte, occlusion en général, profil et esthétique du visage, etc.).

      Vous avez perçu un avantage non négligeable d’envisager l’orthodontie pour fermer des espaces plutôt que de simplement mettre des couronnes sur implants; l’orthodontie ne fera pas QUE fermer les espaces mais peut changer/mofdifier et corriger votre occlusion au complet. Vous pouvez voir un exemple extrême d’une telle approche dans le cas suivant où nous avons extrait chez une jeune fille de 18 ans 4 molaires endommagées. Cela lui a évité des milliers de $$ de restaurations, traitement de canal, couronnes et possiblement une implant our une dent précaire et en “bonus” elle a eu une malocclusion importante corrigée.

      Le fait que les dents aient des couronnes n’est pas une contre-indication à l’orthodontie en autant que le parodonte soit adéquat. Vous pouvez voir quelques exemples de dents ayant des couronnes et qui ont été déplacées en orthodontie dans la section des cas inter-disciplinaires. Le déplacement des dents sollicite plus la racine que la couronne d’une dent. La couronne sert d’ancrage pour les boîtiers et si une couronne artificielle (porcelaine, composite, métal, etc.) des colles spéciales existent ou des “bagues” peuvent être utilisées. Pour en savoir plus sur le déplacement des dents en orthodontie.

      Difficile de déterminer le coût sans évaluer l’occlusion globalement. Il peut être similaire à la pose d’implants, parfois moindre ou plus élevé. Seul un examen clinique et radiologique permettra d’apporter des précisions. Même s’il est comparable, n’oubliez pas qu’il est probablement possible de corriger aussi votre malocclusion!
      Pour en savoir plus sur le coût des traitements orthodontiques.

  20. jennifer dit :

    Doit-on aussi redresser une dent que l’on avance pour fermer un espace?
    Bonjour, j’ai 22 ans et à l’age de 18 ans on m’a arracher la première molaire inférieur et le soucis et que la deuxième molaire et la dent de sagesse on un peu basculées vers l’avant. Je suis donc partie voir mon orthodontiste et il m’a proposé de resserrer l’espace avec une vis d’ancrage mais sans préciser s’il fallait redresser les molaires qui ont basculées. Donc finalement je voudrais savoir si il est vraiment nécessaire de les redresser afin de mieux refermer l’espace ?

    Merci d’avance

    • Dr Jules dit :

      Oui, il et toujours préférable de redresser une dent après l’avoir avancée pour fermer un espace. Ceci lui permettra de mieux supporter les forces de mastications qui sont dirigées sur sa surface occlusale.
      Il est difficile d’avancer une dent sans qu’elle bascule mais l’utilisation de mini-vis d’ancrage, telle qu’illustré pour certains cas dans cette page permet de mieux contrôler le mouvement de bascule d’une dent pendant son mouvement horizontal.
      Une dent basculée sera moins efficace fonctionnellement et peut être plus sujette à des problèmes parodontaux (perte osseuse).

      • jennifer dit :

        Merci beaucoup pour votre réponse clair, mais petite précision, mon orthodontiste m’a signalé que certaines de mes molaires ( que ce soit du coté de ma dent manquante que de l’autre coté )sont un peu usées à cause justement de cette molaire manquante qui a provoqué une sorte de petit déséquilibre, est ce dû à cela ?

  21. yanos dit :

    Peut-on “défaire” un traitement d’orthodontie et retourner au point de départ?
    Bonjour Docteur,
    après un premier traitement orthodontique avec 4 extractions de prémolaire en haut et en bas, est-il possible d’envisager de réavancer les incisives et canines sup et inf en prenant appui sur les molaires, puis de réavancer les molaires en prenant appui sur des mini vis d’ancrage. Le but étant d’avancer la denture de 7-8mm, soit environ la largeur des prémolaires extraites, pour retrouver un profil qui aurait été celui sans les extractions?
    Bien cordialement.

    • Dr Jules dit :

      En théorie, oui, cela peut être possible mais plusieurs points doivent pris en considération dont :
      – Ces changements donneront-ils vraiment les résultats escomptés au niveau du profil? Vous ne voudrez pas avoir un autre traitement majeur si on ne peut vous donner une certaine “garantie” que cela améliorera votre profil. Si votre traitement a eu lieu il y a plusieurs années, d’autre facteurs peuvent expliquer les changements du profil, pas seulement le fait que les dents aient été reculées (vieillissement normal du visage).
      – La qualité des racines des dents permettra-t-elle des déplacements majeurs? Il se produit souvent de la résorption radiculaire pendant un traitement d’orthodontie et plus le traitement dure longtemps et les dents sont déplacées, plus il y possibilité que cela se produise. Une composante génétique importante peut contribuer ce phénomène.
      La qualité et santé du parodonte, élément essentiel à tout traitement d’orthodontie.

      L’utilisation de mini-vis d’ancrage temporaire facilite certainement certain types de déplacements dentaires comme la fermeture d’espaces mais n’est pas une “garantie” que cela sera possible. Malgré l’utilisation d’un tel moyen, il y a plusieurs variable qui influencent le déplacement des dents en orthodontie.

      Déplacer les segments antérieurs de 7-8 mm est un déplacement majeur alors assurez-vous d’évaluer et comprendre toutes les facettes d’un tel traitement avec votre orthodontiste.

  22. kyn dit :

    Pourquoi ne pas extraire des molaires de mauvaises qualité plutôt que de bonnes prémolaires?
    Bonjour Docteur,

    Lors de ma consultation orthodontique le plan de mon orthodontiste pour mon cas, une maloclusion de classe 2, était d’enlever mes dents 4 dents de sagesses et de reculer le tout à l’aide de macro-vis. Ensuite,de faire l’expansion de mon palais à l’aide des broches Damon pour ainsi reculer mes incives. Cependant comme j’ai 4 molaires qui me font mal ou ont de GROS amalgames je lui ai demandé d’enlever de préférence les dents 16,26,37,46 et de remplacer ceux-ci par les dents de sagesses (à l’aide de macro-vis) au lieu de les retirer et il était d’accord.

    Cependant, il changea d’avis 1 mois plus tard il veut maintenant enlever les deuxièmes prémolaires du haut et du bas. Il ne veut plus extraire les molaires à problèmes qui me font mal pour les remplacer par mes dents de sagesse en bonne santé qui ne serviront à rien dans le traitement.

    D’après lui, les trous sont trop gros à fermer tandis qu’en enlevant les prémolaires les trous seront plus petits à fermer donc mieux approprié pour moi je suis confuse !?
    Si les dents de sagesse ne changeront rien au traitement et peut servir de remplacement pourquoi
    ne le fait-il pas ? En quoi le fait de remplacer mes molaires par mes dents de sagesse influence son nouveau plan d’intervention,l’extraction de prémolaire?

    j’ai l’impression qu’il prend l’issu la plus facile pour mon cas parce ce qu’il requiert moins de travail pour lui. Comment réaborder le sujet avec lui, je n’aime pas son nouveau plan de traitement et n’aimerais pas extraire les prémolaires avoir cause des conséquence surtout esthétique que engendrer cette extraction .

    Merci d’avance pour votre réponse et honnêteté

  23. Dr Jules dit :

     

    Votre raisonnement est très logique.  Pourquoi ne pas enlever des molaires qui sont abimées et qui nécessiteront vraisemblablement des travaux dentaires exhaustifs et coûteux plus tard (traitement de canal (?), couronne, refaire les amalgames, etc.) qui, de plus, devront être refaits régulièrement au cours de votre vie?  Il y a 3 raisons principales;

    – les molaires sont plus larges et créeront plus d’espace lors de leur extraction;

    – elles sont situées plus à l’arrière de l’arcade et cela impliquera devoir reculer plus de dents sur une plus grande distance;

    – il est plus long et difficile de fermer l’espace d’une molaire que celui d’une prémolaire, surtout à l’arcade inférieure.

    Ceci étant dit, est-ce que cela est faisable? Absolument, comme le montre les nombreux cas d’extraction de molaires de cette page, mais… cette approche est  plus difficile et parfois imprévisible. C’est certain que l’extraction de prémolaires plutôt que de molaires facilite le travail de l’orthodontiste dans plusieurs cas (il y a des exceptions) mais est-ce la meilleure solution dans l’intérêt du patient? Chaque cas est particulier mais la question vaut la peine d’être posée. La plupart du temps, le coût orthodontique supplémentaire que représente le choix d’extraire des molaires est amplement compensé par l’économie réalisée par le patient en n’ayant plus besoin d’avoir des travaux dentaires importants sur les molaire

     

    Voici un autre exemple de cas d’extraction de molaires que nous venons de débuter. Les 2 premières molaires supérieures de cette jeune femme de 23 ans étaient sévèrement abimées (très grosses obturations). Elles furent extraites et les espaces seront fermés en reculant les dents antérieures et en avançant les molaires derrière les espaces d’extraction. Les astérisques bleus indiquent les molaires extraites (A et C). Progrès après 2 mois de traitement (B et D).

     

    Extraction de molaires abimées pour un traitement d'orthodontie

  24. bonnet dit :

    Mon fils dois se faire poser des bagues sur les dents du haut ainsi que celles du bas avec des mini vis dans les gencives. Il ne supporte pas la sensation d être contenu quitte a développer des tics et j ai peur qu il ne le supporte est-ce douloureux et combien de temps

    • Dr Jules dit :

      Vous pouvez peut-être demander à l’orthodontiste de débuter avec seulement quelques attaches ou un appareil simple pour voir comment il s’y habituera?
      Pour en savoir plus sur la durée d’un traitement orthodontique.

      L’inconfort après la pose des appareils correcteurs fixes (broches) varie d’une personne à l’autre mais dure habituellement quelques jours.

  25. Moulay dit :

    Comment enlève-t-on une mini-vis d’ancrage?
    Bonjour,

    J’aimerais savoir comment se déroule le retrait des mini-vis d’ancrage une fois que leur action terminée et aussi si cela est douloureux ?

    Merci encore une fois pour toutes vos réponses et votre disponibilité.

    • Dr Jules dit :

      La mini-vis d’ancrage est simplement “dévissée” sans aucune anesthésie et ce n’est pas douloureux. Cela ne prend que quelques secondes.

  26. menad souad dit :

    bonjour,
    je suis dentiste spécialiste en orthodontie, je veux bien faire une formation en mini vis d’ancrage en ODF en France, pouvez vous m’orienter s’il vous plait? merci.

    • Dr Jules dit :

      Vous pouvez communiquer avec tous les grandes compagnies orthodontiques qui fabriquent ou vendent des mini-vis d’ancrage. La plupart offrent des séminaires de formation sur l’utilisation de leurs produits et les concepts d’ancrage temporaire en orthodontie.

      Les produits que nous utilisons (mini-vis d’ancrage VectorTAS) sont distribués par la compagnie ORMCO (ormco.com). Il y a d’autres excellents produits sur le marché qui fonctionnent très bien s’ils sont bien utilisés.

      Je vous ferai parvenir par courriel les coordonnées d’un représentant européen de cette compagnie.
      Bon succès avec les mini-vis d’ancrage!

      mini-vis d’ancrage VectorTAS de Ormco

  27. vanessa dit :

    Mini-vis d’ancrage mobile
    Bonjour,

    je me permet de vous écrire car je suis un peu inquiète.
    Je suis actuellement en cours de traitement ODF et on m’a posé il y a 3 semaines, 2 mini-vis d’ancrage en bas. Hors cela fait deux jours que la vis de droite bouge (beaucoup, mais j’essaie de ne pas la toucher, sauf au brossage bien sur). Cela ne me fait pas vraiment souffrir, je dirais que c’est plutôt une gêne et une grosse inquiétude.
    Mon ortho m’ayant prévenue des risques infectieux et de chute des implants, j’ai une très bonne hygiène et je me brosse les dents avec une brosse 7/100° post chirurgicale (j’ai des gencives très sensibles) mais je m’inquiète.
    Forcément, il a fallu que le problème se déclare un weekend suivi de jour férié et avec mon ortho injoignable car son cabinet est fermé toute la semaine!

    Peut-être que je panique pour rien, mais dois-je attendre une semaine le retour de mon médecin ou est-il plus sérieux de consulter dans un autre cabinet pour être sure de l’évolution des vis d’ancrage?
    Je ne veux pas perdre de temps, ni les vis car toute cette démarche est un investissent personnel et financier.
    je vous remercie pour votre réponse.

    • Dr Jules dit :

      Même dans les meilleures conditions, des études démontrent que 10% des mini-vis d’ancrage peuvent être un échec (tomber). Si votre vis est mobile, elle devra être retirée car elle est maintenant inutile. Votre orthodontiste devra déterminer s’il a encore besoin d’une mini-vis d’ancrage et si oui, en reposer une autre. Si vous avez une compoosante active comme un ressort ou un élastique attaché directement sur la mini-vis et que vous ressentez une douleur, vous pouvez tenter de couper ce ressort ou aller voir votre dentiste généraliste pour qu’il le fasse si vous ne pouvez rejoindre votre orthodontiste. S’il n’y a qu’une ligature passive attachée sur la mini-vis d’ancrage cela peut attendre quelques jours avant d’enlever le tout si vous n’êtes pas trop incommodée. Continuez de bien brosser et nettoyer cette région.

      À noter que l’échec de cette vis n’est probablement pas causé par une mauvaise hygiène. Votre orthodontiste vous expliquera ce qu’il considère être la cause de cette mobilité. (Revenez nous le dire!).

  28. DEBARD clélia dit :

    Une gouttière de rétention trop courte cause l’éruption des troisièmes molaires
    Bonjour Monsieur,

    Je me tourne vers vous car vraiment je suis totalement perdue face au problème qui se pose à moi. Je m’appelle Clélia j’ai 21ans et il y a 7 ans j’ai suivi un traitement orthodontique classique avec la pose de bagues sur toutes mes dents (machoire supérieure et inférieure) auquel s’ajoutait le port d’un casque orthodontique. Ce traitement a été très efficac car au bout de 2 ans mes dents étaient parfaitement alignées. Suite a ce traitement mon orthodontiste m’a conseillée le port d’une gouttière afin de stabiliser l’alignement de mes dents et j’ai porté cette gouttière toutes les nuits pendant 2 ans.

    Malheureusement la gouttiere était trop petite et je me retrouve aujourd’hui avec un grave problème d’occlusion dentaire. Mes 3eme molaires de la machoire supérieure sont descendues et celles de la machoires inférieures sont montées pour combler le vide laissé par la gouttière trop petite. Je n’ai donc que 4 dents qui se touchent et cela devient assez compliqué pour manger.

    Mon orthodontiste ne m’a pas caché que mon cas était très rare et qu’il n’a jamais eu l’occasion de soigner ce type de problème mais il reste confiant quand au fait que le traitement par mini vis me permettrait de corriger cette occlusion (chaque 3eme molaire serait baguée avec la 2eme molaire qui la précéde et une mini vis serait planté entre ces 2 dents afin de maintenir le tout). Je ne connais pas du tout cette technique et je vous avouerai que je reste sceptique quand à l’efficacité de ce traitement car la 3eme molaire est une dent très grosse donc difficile à bouger. J’ai peur que la mini vis bouge et que cela provoque des inflammations. Pouvez-vous me donner votre avis svp? Avez vous deja rencontré un cas similaires et comment cela a t il était traité?
    Je suis dans le flou le plus complet donc je compta vraiment sur votre réponse pour m’aider.
    Merci d’avance !

    • Dr Jules dit :

      Cette situation n’est pas rare dans les circonstances et est facile à expliquer; cela se produira chaque fois qu’une plaque occlusale (gouttière) ne recouvre pas les dernières dent d’une arcade dentaire.

      En théorie, l’utilisation de mini-vis d’ancrage peut être une excellent solution pour tenter l’ingression des molaires qui ont migré verticalement mais la mécanique que vous décrivez peut avoir des effets non désirables si seulement une mini-vis d’ancrage et 2 bagues sont utilisées. Il est possible que les dents à ingresser dans l’os basculent du coté de la vis (joue) s’il n’y a pas un bon ancrage pour empêcher cette bascule. Il y a différentes façon de contrer cette bascule non désirable dont l’utilisation d’une mini-vis d’ancrage placée aussi de l’autre côté (langue) pour permettre d’exercer une force dirigée plus verticalement et non vers l’extérieur. Cette discussion devient un peu technique mais si vous faites affaire avec un orthodontiste certifié, il saura comment s’y prendre pour planifier correctement sa mécanique. IL y a des exemples plus haut sur cette page qui montrent l’intrusion (ingression) d’une molaire avec des mini-vis d’ancrage.

  29. Linda dit :

    Douleur 8 jours après la pose de mini-vis d’ancrage.
    Bonjour,
    Je viens de me faire poser 4 mini vices, pas de douleurs mais 8 jours apres je commence a avoir mal est ce normal? Est ce le processus de déplacement des dents qui a déjà commence

    • Dr Jules dit :

      Le processus de déplacement des dents à l’aide de mini-vis d’ancrage débute dès que la force est appliquée. Si une douleur apparaît soudainement après quelque temps, consultez votre orthodontiste pour qu’il tente d’en évaluer la cause. Il est possible que la vis soit devenue mobile et cause cet inconfort.

  30. Linda dit :

    Merci
    Pourtant ces vices sont bien immobiles, j’ai changé de dentifrice j’ai pris un spécial gencive sensible et un bain de bouche antibactérien.
    Il y a-t-il d’autres recommandations à suivre lorsqu’on a des mini vives?

    • Dr Jules dit :

      Une fois que les mini-vis d’ancrage sont posées, à part maintenir une bonne hygiène, il n’y a pas grand chose à faire de spécial. Parlez de vos symptômes à votre orthodontiste, il pourra peut-être trouver une explication à cette douleur subite. Une des vis est peut-être placée trop près d’une racine et rend la dent sensible?

  31. Linda dit :

    Ma mini-vis d’ancrage devient mobile
    Bonjour,
    Autour d’une des mini vis la gencive s’est gonflée je n’ai pas mal mais la mini vis n’est pas aussi visible qu’au début, comment expliqué ce phénomène?
    De plus, j’ai porté ma curiosité je l’ai touché et j’ai constaté qu’elle n’est pas totalement mobile, elle ne bouge pas dans ma bouche mais en la touchant avec mon doigt je trouve qu’elle est légèrement mobile.
    On me pose l’appareil mercredi est il préférable de régler ce problème avant ?

    • Dr Jules dit :

      Il y a probablement de l’inflammation autour de la mini-vis d’ancrage qui fait gonfler la gencive. Une mini-vis d’ancrage mobile ne sera pas efficace et devra être enlevée. Habituellement lors de la pose d’une telle vis, une force y est appliquée immédiatement. Si elle est mobile, elle ne pourra supporter l’application d’une force. Il sera en effet indiqué de régler le problème de votre mini-vis dès que possible.

  32. Linda dit :

    Les dents opposées mordaient sur mes mini-vis d’ancrage.
    J’étais été hier chez le dentiste il me les a enlevé car les dents de ma mâchoire supérieure tombaient juste sur les mini vis situées sur la mâchoire inférieure (les dents des deux mâchoires ne sont pas alignés) . Quand je dormais ces dents exerçaient une force sur les vis et donc ont provoqué la mobilité des vis. Le souci du dentiste c’est de savoir comment les remettre en sachant qu’il ne peux pas les mettre au mémé endroit àcause des dents de la mâchoire supérieure.

    Merci pour les informations

    • Dr Jules dit :

      Est-ce que vous faites affaire avec un orthodontiste certifié ou un dentiste généraliste?
      Il semble que votre praticien n’ait pas une bonne compréhension de la mécanique orthodontique à l’aide de mini-vis d’ancrage ou, du moins, la planification de la mécanique est déficiente… Des mini-vis d’ancrage ne doivent pas être posées dans un endroit ou elles seront en contact (traumatisme occlusal) avec des dents opposées! Pas surprenant alors que ces vis ne tiennent pas! Elles ne pourront évidemment pas être reposées au même endroit mais à un endroit qui évite tout contact avec les autres dents. Il est souvent nécessaire de faire des déplacements orthodontiques pour mieux placer certaines dents avant d’envisager la pose de mini-vis d’ancrage. Quel était le but de ces vis?

  33. Linda dit :

    Le dentiste n’a pas anticipé les problèmes reliés aux mini-vis d’ancrage temporaire.
    Bonjour,
    Les mini vis de la mâchoire inférieure doivent reculer les dents afin de permettre le redressement des dents qui sont devant.
    Ceux d’en haut c’est pour refaire monter les dents qui sont trop descendus n’ayant pas de support ( en haut et en bas ne sont pas alignés).
    Le dentiste n’avait pas anticipé ce problème causé par les dents opposés, il cherche une solution pour les placer autre part, en attendant je vais poser ceux du haut.
    Le déplacement orthodontie consiste en quoi?

    Merci

    • Dr Jules dit :

      Un déplacement orthodontique est un terme générique qui réfère au déplacement des dents à l’aide de mécanique orthodontique, peu importe le moyen utilisé. C’est en fait un traitement d’orthodontie…

      Je crois que votre “dentiste” manque d’expérience en orthodontie s’il ne peut anticiper l’effet et les conséquences des mini-vis d’ancrage avant de les poser! L’utilisation de mini-vis requiert une planification précise et minutieuse de la mécanique qui sera utilisée avec ces auxiliaires. C’est une chose de poser des mini-vis d’ancrage temporaire mais cela en est une autre de les utiliser correctement.

      Je vous conseillerais de bien vous faire expliquer ce qui est planifié dans votre bouche et comment ces objectifs seront atteints avant de vous précipiter et vous faire poser des mini-vis un peu partout sans savoir à quoi elles serviront et comment elles seront utilisées… si elles peuvent être utilisées!

  34. Linda dit :

    Bonjour,
    Je me permets de revenir vers vous. Mon cas est plus compliqué que je le pensais. Le dentiste ne peux pas mettre les vis au niveau de la mâchoire supérieure car mes dents sont trop collés (si j’ai bien compris) la seule solution c’est de subir une intervention chirurgicale. Il m’a donné les coordonnés d’un chirurgien sur Paris mais honnêtement je pense que je vais tout abandonner si je n’ai pas d’autres alternatives car j’habite en Martinique cette opération représente un coût financier supplémentaire non prévu au budget, d’après les articles que j’ai lu, il faut des semaines d’arrêt maladie et le patient est exposé à des risques.
    Malheureusement j’ai bien peur de ne jamais avoir des dents alignés.

    • Dr Jules dit :

      Il semble qu’il y ait un manque de qualification et connaissances de la part de votre dentiste pour utiliser des mini-vis d’ancrage! Si les dents sont trop collées et qu’une mini-vis doit être utilisée, alors il s’agit simplement de déplacer les racines de ces dents pour les séparer et ainsi créer assez d’espace pour placer la vis. Cette procédure est faite régulièrement pour préparer un site devant recevoir des implants dentaires. Pour voir des exemples.
      Je ne vois pas comment l’intervention chirurgicale pourrait remplacer un traitement d’orthodontie. Ces procédures sont parfois complémentaires mais l’une ne remplace pas l’autre.

  35. Linda dit :

    Merci pour les informations, mon cas ne nécessite pas d’intervention chirurgicale selon mon avis. Je le dirai a mon dentiste et je mettrai les points sur les i sinon j’irai voir ailleurs car cela fait trop longtemps que ça dure et j’ai besoin d’avancer

    • Dr Jules dit :

      D’après ce que vous avez décrit précédemment… une seconde opinion avec un orthodontiste certifié vous éclairerait beaucoup.

  36. Carl dit :

    Implant dentaire vs mini-implant d’ancrage

    bonjour

    je voudrais savoir la différence entre un implant et un mini-implant et la différence de coût. il me faudrait un implant de chaque coté supérieur. enlever ma dent cassé et me mettre une dent neuve

  37. Dr Jules dit :

    Le terme “mini implant” peut référer à l’utilisation d’une mini-vis d’ancrage temporaire orthodontique qui est utilisée comme support pour une prothèse (voir détails plus loin) ou un implant dentaire de petite dimension (diamètre), tel qu’illustré ci-dessous.

    (A) comparaison entre un implant dentaire “standard” (“S” sur les illustrations) et un “mini implant” (M sur les illustrations).
    Apparence radiologique :
    (B) d’un mini implant placé dans la région antérieure,
    (C) d’un implant dentaire standard dans la région postérieure.
    (D) 4 mini implants antérieurs qui supporteront une prothèse amovible complète.
    (E) Diagramme montrant une prothèse complète ancrée sur 4 mini implants antérieurs.

    mini implant dentaire comparé à un implant dentaire régulier pour le support de prothèses dentaires
    La principale différence entre ces 2 types d’implants est donc la grosseur mais cette différence importante implique qu’ils doivent être utilisés dans des circonstances différentes. Un implant doit avoir un certain diamètre minimal et être inséré dans l’os à une certaine profondeur pour supporter les forces masticatoires qui lui seront transmises par la couronne ou la prothèse qu’il supporte. Par exemple, les exigences pour le choix d’un implant dentaire devant remplacer une première molaire est différence de celles pour une incisive inférieure qui est une dent beaucoup plus petite et étant soumise à moins de force.
    Un prosthodontiste pourrait vous donner une réponse plus complète et détaillée.

    Aucune idée de la différence de coût car nous n’offrons pas ce service.
     


    Voici aussi un extrait d’une réponse à une autre question qui demandait  si les mini-vis d’ancrage orthodontique peuvent être utilisées comme support de prothèses dentaires.

    Concernant les  mini-vis d’ancrage orthodontique qui sont parfois utilisées comme support pour des prothèses partielles ou complètes, nous devons avouer que nous n’avons aucune expérience à ce sujet.
    Bien que nous utilisons ces mini-vis depuis plusieurs années comme ancrage en orthodontie (pour voir des exemples), ce sont des dentistes généralistes (ou prosthodontistes?) qui ont commencé à utiliser ces vis pour des usages différents de ceux pour lesquels ils ont été conçus. Certains de ces mini-implants ont été modifiés pour pouvoir supporter une prothèse dentaire.

    Certains dentistes font la promotion de techniques prothétiques utilisant ces mini-vis ou mini implants tandis que d’autres prétendent que ces vis ne sont pas assez fortes, stables, ou solides pour supporter les forces transmises par les prothèses qu’elles doivent supporter. Contrairement aux “vrais” implants dentaires conçus pour supporter des couronnes dentaires ou prothèses, les mini-implants ne sont pas osséo-intégrés, ce qui nous permet de les enlever facilement lorsque leur rôle d’ancrage orthodontique est complété. Cependant, comme support d’une prothèse, il est préférable d’avoir un implant qui “s’intègre” à l’os (osséo-intégration) car il doit rester en bouche le plus longtemps possible (“permanent”).

    Tout ce que je peux vous dire de plus sur l’utilisation de mini-vis comme support de prothèse est que ce n’est pas une technique enseignée et utilisée universellement comme les implants dentaires “réguliers” et que cette approche est très controversée. Si vous entreprenez un traitement avec de tels implants, assurez-vous de bien connaître les bénéfices… et risques.e les bénéfices… et risques.


    Voici quelques exemples de mini-implants dentaires utilisés pour supporter une prothèse dentaire.

  38. Anouck dit :

    Extraction de 4 dents temporaires et fermeture d’espace avec des mini-vis d’ancrage
    Bonjour,
    Actuellement, j’ai sur toutes mes dents un appareil dentaire, des bagues sur mes 4 molaires, deux barres traversant mon palais et sous ma langue parallèlement à mes dents, le problème à l’origine de tout ça, ce sont 4 dents de lait sans remplaçante, que je me suis faites extraire (j’ai plutôt très très mal vécu cette opération) et très prochainement, mon orthodontiste, qualifié, certifié et diplômé, de bonne renommée qui plus est, va poser des mini-vis à l’intérieur de ma bouche (je ne sais pas trop où…) qui vont “rapprocher” les dents du fond, derrière les trous laissés par mon extraction, je voudrais savoir combien de temps peu prendre la pose, est-ce douloureux? Combien de temps est nécessaire afin de combler ces trous?
    Merci,
    A.

  39. racha dit :

    Bonjour
    Alors enfant j ai perdu une incisive il ya 30 ans(espace restant de 4mm ) et toute ma dentition s est endommagee au fil des annees j ai ensuite enlevee deux molaire sur la meme machoire (superieure ) il ya 20 ans j aimerais savoir svp si on peut reparer tout ça et si vous pouvez me donner une estimation du temps necessaire pour le faire merci

    • Dr Jules dit :

      Il est certainement possible de “réparer tout ça” mais vous devrez commencer par consulter un dentiste généraliste qui vous éclairera sur les besoins dentaires nécessaires pour votre condition et le temps nécessaire pour le faire.

  40. Bertrand dit :

    L’orthodontie nuira-t-elle à mes implants dentaires?
    Dr,

    On vient de me poser des implants.
    J’ai l’intention de faire un traitement d’orthodontie pour aligner mes dents.
    L’orthodontiste va t-il déplacer aussi mes implants avec ses bagues svp ? J’ai peur que le déplacement les fasse tomber, ais-je raison de m’inquiéter ?

    D’avance merci.
    JLuc Bertrand

    • Dr Jules dit :

      Impossible de déplacer des implants dentaires en orthodontie ou autrement car ils sont osséo-intégrés à l’os alvéolaire, contrairement aux mini-vis d’ancrage que nous utilisons en orthodontie et qui sont enlevées lorsque nous n’en avons plus besoin. Pour cette raison, il est habituellement préférable de faire les déplacements orthodontiques avant la pose d’implants dentaires, sauf dans des cas pariculiers.

      L’orthodontie ne devrait pas causer de risques pour les implants qui sont en bouche. En fait, on utilise parfois l’implant dentaire (la couronne ou le pont qui y est fixé) comme ancrage tellement ces fixtures sont ancrées solidement dans l’os alvéolaire.

      Pour en savoir plus sur les implants dentaires.

  41. hammami dit :

    Peut-on ingresser une molaire inférieure à l’aide d’ancrage squelettique?
    bonjour Docteur
    est-il possible d’ingresser les molaires de la mandibule à l’aide de mini-vis (ou autres systemes d’ancrage squelettique) ?
    quelles sont les risques ?
    pourriez-vous svp l’illustrer ? ( car les nombreux cas ci-dessus ne concerne que l’ingression des molaires du maxillaire )

    merci

    • Dr Jules dit :

      Oui c’est possible d’ingresser des dents inférieures aussi bien que pour les dents supérieures. Le redressement de molaires qui sont basculées vers l’avant est presque toujours accompagné d’un effet secondaire d’extrusion (égression) de la dent qu’on redresse alors la mécanique utilisée doit contrecarrer ce mouvement en faisant un peu d’ingression. L’exemple suivant d’un simple redressement de molaire à l’aide de mini-vis d’ancrage fait un peu d’ingression à mesure que la molaire est redressée sinon, elle deviendrait trop haute. Les risques sont les mêmes pour pour un mouvement similaire sur une autre dent.

       (A, B) Condition avant le redressement de la molaire. (C) Mini-vis (recouverte de colle pour retenir un fil), quelques boîtiers et un élastique sont tout ce qui sera nécessaire pour redresser la molaire.

      Pour en savoir plus sur les risques et limitations d’un traitement orthodontique.

  42. Pauline dit :

    Après plus d’un an de traitement, c’est un échec, ma malocclusion est toujours présente
    Bonsoir,
    QUEL BONHEUR que de tomber sur ce merveilleux site dans lequel enfin, nous pouvons avoir des réponses “adaptées” à nos cas…

    Je m’appelle Pauline, j’ai 23 ans et j’ai suivi un traitement orthodontique pendant un peu plus d’un an avec un lingual (en métal) en haut et céramique en bas…
    Bilan plus que catastrophique car ma malocclusion me semble intact:
    J’ai un décalage des dents en haut vers la droite de 3.5 mm… (mesuré avec minutie 🙂 )…
    Mes dents qui subissaient un encombrement et se chevauchaient se chevauchent toujours et mes incisives principales du hauts sont trop en avant de 4mm

    Je me suis beaucoup questionné sur les raisons de cet échec. Je n’ai porté ni élastiques ni appareils d’encrage temporaires… ni n’en ai même entendu parler :))

    Je me suis instruite et informée depuis et je me rend compte que ce décalage est très certainement lié au positionnement de mes molaires (celles du fond, les 2èmes).
    En effet, elles sont inclinées vers l’avant les 4, haut et bas) et semblent exercer de mauvaises forces sur les autres qui, par manque de places se chevauchent…
    J’ai bénéficié de l’extraction de mes 4 dents de sagesses avant le traitement ce qui me permet d’avoir environ 1 cm de place au fond de mes arcades…

    Je voulais donc savoir si selon vous, il était nécessaire que je me fasse poser des vis pour déplacer mes molaires vers l’arrière et les ré-aligner sur l’arcade?

    Est-il possible de repartir sur un traitement en lingual haut et bas type “incognito” avec ce type d’implants (vis) ??

    Ayant subi 1 an et demi d’appareillage sans répondre à mes besoins je n’ai vraiment pas le courage de me faire re-baguer face externe des dents :((

    Puis je utiliser une autre méthode “moins lourde” et peut-être moins couteuse ?

    Merci beaucoup par avance pour votre réponse que j’espère lire très bientôt!

    Cordialement,

    Pauline

    • Dr Jules dit :

      La présence et l’influence des molaires à l’arrière de l’arcade ne peut expliquer l’écart entre vos dents antérieures, l’encombrement dentaire et la déviation (décalage). Il n’y a aucun rapport entre ces éléments.

      Vous considérez votre traitement un échec mais les objectifs de traitement étaient-ils bien définis et précis? Le but était-il de réduire l’écart entre les dents antérieures? Est-ce que ces éléments ont été discutés avant le traitement?

      Le fait que les dents avant présentent un écart (haut vs bas) ne signifie pas nécessairement que les dent supérieures doivent être reculées. En fait dans la majorité des cas, ce sont les dents inférieures qui devraient idéalement être avancées car elles sont le plus souvent sur une mandibule trop reculée. Il n’est peut-être pas indiqué du tout de tenter de reculer vos molaires alors, avant de tenter de déterminer une mécanique appropriée pour vous traiter, il faudrait déterminer quels mouvements exacts doivent être faits.

      La technique linguale ne semble avoir rien donné de probant dans votre cas alors c’est peut-être que ce n’était pas une technique appropriée pour votre malocclusion? C’est beau de vouloir des appareils qui paraissent le moins possible mais s’ils ne donnent pas de résultats, vous n’êtes pas plus avancée!

      Toute les combinaisons de techniques orthodontiques peuvent être utilisées ensemble… si le cas s’y prête et seul un examen clinique de votre malocclusion par un orthodontiste déterminera ce qui et possible de faire dans votre cas.

      Pour en savoir plus sur le coût des traitements orthodontiques.

  43. Pauline Laugier dit :

    Je n’ai jamais eu de plan de traitement ou de diagnostic avant mon traitement d’orthodontie

    Bonjour,
    tout d’abord merci pour votre réponse!
    Je crois que je me suis mal exprimée car votre réponse ne paraît pas parler de mon cas LOL

    Alors tout d’abord sachez que aucun plan de traitement clair précis n’a été établi rien n’a été clair, je n’ai pas eu de diagnostic relatant l’état de mes dents ni avant ni pendant ni après mon traitement par l’orthodontiste qui m’a suivie. (et ne me déculpe pas de mes responsabilités).<
    Je me suis retrouvée un peu seule dans ma démarche, sans rien y connaitre et je n'avais pas à ce moment, conscience de l'importance d'établir un plan clair et précis relatant et l'état d ma bouche et le traitement adapté…

    Je crois que la technique linguale n'est pas le problème de l'échec du traitement ! Je ne suis pas là our vous parler de cela mais je pense qu'il ne s'agit pas d'un pbe de technique lingual mais davantage de ce qui n’a pas été fait et aurait du l’être…

    Mes incisives principales sont en avant pour une raison simple: les deux incisives latérales étaient passées derrières celles-ci et les ont donc entrainées vers l'avant.

    En haut côté gauche, on repère que ensemble de mes dents (jusqu incisive principale) sont embiées vers l’avant exactement comme la molaire du fond..

    Les dents du bas ne semblent pas être reculées…

    Je ne prétends pas détenir la vérité et ai pris rendez-vous avec un professionnel qualifié pour refaire un bilan de ma dentition 🙂

    Mais je ne peux que constater que les molaires du fond ne sont pas droites ni alignées sur l’arcade…La molaire en haut à gauche étant particulièrement en avant, semble pousser mes autres dents vers l’avant.
    Je ne voit aucune place possible sur les arcades pour redresser mes autres dents, il faut en faire et du coup je me demande comment cela est possible sans déplacer les molaires vers le fond et les redresser ??

    Pour vous donner une meilleure idée, votre explication par illustration plus haut, datant du 6/11/2011:
    vous parler d’un surplombs antérieur horizontal avec les dents avancées et d’un besoin de recul des dents postérieur ou d’une extraction!!

    Je crois que l’ensemble résume assez bien ce qui se joue pour moi (sans certitude c'est à confirmer)!
    Les dents haut et bas côté gauche s'emboitent aux pointes car le haut est avancé!!

    Est ce que c’est davantage clair ?

    Cordialement,

    Pauline

    • Dr Jules dit :

      J’avais bien compris votre description. Vous décrivez encore une malocclusion importante avec plusieurs irrégularités dentaires à l’avant et à l’arrière et il semble que votre cas soit hors contrôle si l’alignement empire constamment et que rien n’est mieux après 18 mois de traitement.

      Je ne peux vous conseiller sur la façon technique (orthodontique) de vous sortir de cette situation mais vous devriez obtenir en effet une seconde opinion. Il est inconcevable de débuter des corrections orthodontiques majeures (ou n’importe quel traitement) sans avoir un diagnostic et un plan de traitement. Ceci est à la base même de la médecine, la dentisterie et l’orthodontie!

  44. Laugier Pauline dit :

    Bonjour!!

    Il est évident que je compte faire un bilan de mes dents!!
    Je voulais simplement tenter grâce à ce site, un petit éclairage sur les missions des mini vis et savoir si elles étaient habilitées à déplacer des molaires…

    Je n’ai simplement pas d’espace entre mes dents pour les réaligner sur l’arcade… La place se trouve derrière les dernièree molaires du fond… voilà merci!!

    • Dr Jules dit :

      Les mini-vis d’ancrage ne sont qu’une composante des appareils orthodontiques et ne “déplacent” aucune dent. Elles servent d’ancrage ou d’emprise pour y ancrer/attacher une autre composante générant une force (élastique, ressort, etc.) qui elle déplacera les dents. Ces déplacements peuvent être faits sur toutes les dents et dans n’importe quelle direction au besoin. Elles peuvent aussi être utilisées pour immobiliser des dents que l’on ne veut pas bouger.

      L’espace nécessaire peur aligner les dents peut être obtenu vers l’arrière, l’avant ou les cotés (expansion) de l’arcade dentaire, Une molaire basculée vers l’avant peut être redressée vers l’arrière et procurer ainsi de l’espace.

  45. Laugier Pauline dit :

    Oki c’est clair je vous remercie…

    Les appareils orthodontiques “traditionnels” (bagues) sans ATM peuvent-ils à eux seuls déplacer et redresser des molaires ?
    Ou faut-il des ATM en supplément (type vis ) pour avoir un encrage plus solide pour déplacer ces dents (qui apparemment sont les plus encrées et donc les plus difficile à déplacer)?

    En résumé, peut on déplacer des molaires sans avoir recours à des ATM?

    Merci beaucoup!

    • Dr Jules dit :

      Vous mélangez probablement ATM (articulations temporo-mandibulaires) et MVAs (mini-vis d’ancrage) aussi appelés TADs en anglais (Temporary Anchorage Device) mais je comprend l’essence de votre message.

      Oui, il est possible de faire tous les mouvements orthodontiques (enfin presque, il y a toujours quelques exception pour des situations très particulières) sans utiliser de mini-vis d’ancrage. Cela ne fait que ± 10 ans que ces vis sont couramment utilisées en orthodontie et encore plus depuis 5 ans alors avant cette époque, il fallait trouver d’autres moyens d’ancrage. C’était la plupart du temps possible mais certainement plus difficile et souvent plus long. Par exemple, il aurait impossible d’envisager traiter ce cas de sourire gingival extrême sans chirurgie orthognathique (impaction maxillaire) avant l’avènement des mini-vis d’ancrage.

  46. Laugier Pauline dit :

    Effectivement j’ai confondu !!

    Très bien alors je n’aurais peut-être pas besoin de vis…
    En réalité je pose cette question car je suis heurtée par le nombre de proposition d’extraction de prémolaire quand il y a au fond des arcades suffisamment de place pour éviter cela… (ma mère, mon père mon frère et des amis…).
    Aussi je me suis donc dis, que c’était peut être plus difficile et contraignant de faire de la place en déplaçant des molaires plutôt que d’arracher des prémolaires 😉 !!

    Bien entendu j’évoque des cas ou l’extraction me semble t’il auraient pu être évitées !!

    Si les molaires peuvent être redressées et reculer sans forcément l’utilisation d’encrage temporaires alors je suis encore plus surprise que l’ortho qui m’a suivie ne l’ai pas fait!

    merci beaucoup pour vos réponses, ce site est super et votre aide précieuse!

    Pauline

    • Dr Jules dit :

      Je ne peux dire si c’est possible dans votre cas. L’orthodontiste devra évaluer ce qu’il y a derrière ces molaires; y a-t-il assez d’espace pour redresser les dents en les reculant?, les dents de sagesse sont-elles présentes et nuiraient-elles à ce mouvement? D’autres facteurs que je ne peux évaluer empêcheraient-ils cette option?

  47. Julien1340 dit :

    Comment camoufler un espace inesthétique pendant l’orthodontie?
    Bonjour
    Est-il possible de masquer l’espace esthétiquement durant la pose d’un mini implant? Peut-on garder une prothèse amovible par exemple et meuler la fausse dent en fonction de l’avancement des dents?

    J’ai cru entendre mon orthodontie me dire qu’il était possible de mettre une fausse dent sur mon appareil dentaire??? Mais je ne suis pas sûr à 100% de ce que j’avance..

  48. Louise Gagné dit :

    Bonjour,

    Je suis à la fin d’un traitement avec broches.

    Maintenant ma langue reste derrière les dents du haut.

    Est-ce normal.

    Merci

    Louise Gagné

    • Dr Jules dit :

      Je ne suis pas certain à quoi vous référez. Vous a-t-on dit que ce n’est pas normal? Où vous a-t-on dit que devrait se placer votre langeu?

  49. Laugier Pauline dit :

    “Boules” de gencive derrière les dernières molaires
    Bonjour, pour répondre à vos questions, mes quatre dents de sagesses ont été retirées avant le début du traitement… Elles poussaient incluses et vers l’avant !!
    J’ai environ un cm de place derrière chacune des 4 dernières molaires…
    Cependant, j’ai remarqué que mes gencives à ces endroits, depuis les extractions, sont en forme de boules… je l’ai remarqué aussi chez d’autres personnes…
    A voir donc si cela pose problème mais je ne pense pas car aucun des deux ortho que j’ai consulté ne m’en a fait la remarque… Aucunes anomalies n’ont été détectées…

    J’espère de tout cœur que je n’aurais pas besoin d’extraction en plus et vais faire le nombre de bilan nécessaires pour bénéficié de la meilleure analyse possible…

    J’espère aussi que je n’aurais pas à me ruiner… mais de ce côté là, je fais les démarches nécessaires pour obtenir réparation du côté de “mon” orthodontiste!

    Merci,

    Pauline

    • Dr Jules dit :

      La présence d’un excès de tissus mous derrière les molaires ne devrait pas être un problème pour les corrections orthodontiques et si jamais ça l’était, il serait facile d’enlever cet excès.

  50. Laugier Pauline dit :

    Merciii!!

    Vous êtes orthodontiste ?

    • Dr Jules dit :

      Évidemment!
      Oui, depuis plus de 25 ans… et mon père depuis plus de 52 ans…mais il ne voit plus de patients!
      Donc au moins 77 ans d’orthodontie à nous deux!

  51. Louise Gagné dit :

    Position normale de la langue?
    Dr Jules
    Ma question n’est pas très claire.

    J’aimerais savoir où doit se positionner la langue
    au repos.

    La mienne se positionne entre les deux rangées de dent.
    Entre les dents supérieures et inférieures.
    Merci
    Louise Gagné

    • Dr Jules dit :

      Un ou une orthophoniste vous donnerait certainement une meilleure réponse (et plus scientifique) que la mienne.
      Une partie de la langue devrait être en contact avec votre palais au repos. Le bout de la langue peut être positionné à différents endroits. Cela peut être influencé par votre dentition (occlusion, malocclusion). Les dents sont séparées (arcades dentaires) et la langue peut s’interposer légèrement entre les arcades.

  52. Laugier Pauline dit :

    héhéhé je vois je vois…
    vous exercez dans quelle région ou ville?

    Quels type de “techniques” peuvent être utilisés pour reculer et redresser des molaires hormis les vis ?

    Merci

    Pauline

    • Dr Jules dit :

      Nous sommes à Sherbrooke, Québec (Canada). Vous pouvez nous localiser sur cette carte.

      Des appareils multibagues réguliers sont habituellement utilisés pour redresser des molaires basculées. Les mini-vis d’ancrage ne sont qu’une aide pour atteindre les objectifs voulus.

  53. Pauline Laugier dit :

    hinhin..
    Je n’ai pas été baguées (durant tout mon traitement), jusqu’aux fonds des arcades!
    En haut, arc +bagues s’arrête au première prémolaires!
    En bas, le céramique s’arrête aux secondes prémolaires…

    La raison possible de l’absence de recul des molaires pourrait s’expliquer ainsi?

    • Dr Jules dit :

      En effet, le fait qu’on ait pas bagué vos molaires explique pourquoi elles n’ont pas été corrigées.
      Pour déplacer une dent, il faut y appliquer une force et pour y appliquer une force, il faut une emprise sur la dent et cette emprise est l’attache qui y est posée (bague, bracket, appareils divers). C’est aussi simple que ça!

  54. Pauline Laugier dit :

    En conclusion…

    Bonjour!!
    Et oui je me doutais que c’était aussi simple que cela, j’ai voulu vous y amener petit à petit pour ne pas paraître “madame je sais tout”!!

    5000 euros de versée à ce praticien, 5000 (ma voiture vaut moins cher que cela, pour un traitement dont les besoins n’ont même pas été correctement repérés et la mise en œuvre u coup, non adaptée!!

    Et pour clore mon histoire,
    avec mes doutes, qui étaient présents depuis des mois, (car mes dents ne bougeaient casiement pas à l’approche de la fin du traitement), je me suis rendu chez un confrère pour faire UN BILAN de l’état de mes dents en fin de traitement!
    Laissez- moi vous dire que j’ai bcp de respect pour chaque personne présente ici ou ailleurs et si j’ai fais cette démarche c’est que la communication n’était pas là et la confiance nn plus malgré mes efforts!!!
    Je me retrouve aujourd’hui avec ce même appareil qui ne me sert à rien en bouche, car le praticien qui m’a “traité” à refusé de continuer le traitement, sous prétexte que je sois allée faire un PLAN DE TRAITEMENT AILLEURS… Il ne m’a rien enlevé et personne ne veut y toucher aujourd’hui…

    J’étais très complexée par mes dents et sachez que le complexe est une belle saloperie mais alors aujourd’hui le complexe est tjrs là, je n’ai plus un sous de côté et me sens très dévalorisée!!

    J’entreprends toutes les démarches nécessaires pour obtenir réparations mais vous devez bien savoir que c’est extrêmement long…

    Ce n’était peut-être pas le lieu pour aborder cela, mais j’en ai besoin et je ne sais même plus comment et à qqui me livrer!!

    Pour finir, je terminerais e disant qu’il est impératif de s’instruire sur l’orthodontie et de se renseigner sur la qualité des praticiens dans leur professionnalité mais aussi dans leur savoir être avant de se lancer dans un traitement!!
    Et surtout n’oubliez pas, que l’esthétique ne vaut en rien la santé et que pour connaître ses besoins en matière d’orthodontie, il faut s’instruire, j’insiste et être patient!!
    (et riche moouahahaha)

    Merci!!

    • Dr Jules dit :

      Je sympathise avec vous et comprend votre déception…

      Continuer vos recherches, vous trouverez certainement quelqu’un qui acceptera de terminer votre traitement et vous aurez finalement le sourire que vous recherchez 🙂

  55. Fanny dit :

    L’ancrage temporaire à l’aide d’implants ou mini-vis peut-il modifier une base osseuse?
    Rebonjour,

    Les techniques d’ancrage par mini-vis peuvent elles modifier une base osseuse? Peut on utiliser ce procédé pour corriger une surroclusion (diminution de l’arcade)?
    Je vous ai déjà contacté rubrique “béances et écran oral” pour des questions + diverses, et là je me renseigne un maximum sur les différentes possibilités de traitement à ce sujet, car le chirurgien qui me suivait m’ayant avoué son impuissance, il n’y a qu’un orthodontiste qui puisse m’aider, et je ne veux pas me planter dans le choix de celui-ci.
    J’ai déjà trouvé 2 praticiens dans ma région qui utilisent les mini-vis et pris rdv, en attendant si vous pouviez me donner votre avis, ce serait formidable!

    Bien cordialement.

    • Dr Jules dit :

      Le fait de déplacer les dents en orthodontie change inévitablement la forme de la base osseuse. L’utilisation de mini-vis d’ancrage ou d’ancrage squelettique temporaire n’est qu’une façon de contribuer au déplacement des dents. Cela peut servir à aider à corriger une multitude de malocclusions dont une surocclusion.

      Cela peut aussi servir à traiter des béances antérieures. Nous publierons un tel cas bientôt sur ce site dans une sous-section des mini-vis d’ancrage alors revenez nous visiter!

  56. Fanny dit :

    Merci infiniment pour votre réponse, qui m’apporte un grand réconfort.
    J’attends les rdv avec les 2 orthodontistes pratiquant cette technique encore peu répandue en France et vous tiens au courant pour la suite.

    Cdlt.

  57. quintanilla dit :

    Bonjour, j ai besoin de la mise en place de deux mini vices d ancrage à l arcade maxillaire. L une entre les racines de 16-15 l autre au niveau de 26 qui sera extraite. C est urgent
    merci beaucoup
    Mlle quintanilla

    • Dr Jules dit :

      Nous ne posons pas de mini-vis d’ancrage pour des patients qui ne sont pas en traitement avec nous car cela fait partie d’une mécanique et d’un plan de traitement orthodontique global. Si vous avez besion de telles vis pour un traitement d’orthodontie c’est soit à votre orthodontiste à les poser ou à lui/elle de vous diriger vers un autre clinicien qui en fera la pose selon ses spécifications et exigences.

  58. yacin dit :

    Comment fermer des espaces d’extractions
    Bonjour,
    j’ai effectué une extraction des 45 et 35 (la deuxième prémolaire G et D), et je porte des bagues céramiques en bas seulement. Mon orthodontiste se rend compte que les espaces des extraction ne se comble pas avec les chainettes qu’il change chaque moi et voudrais me proposer deux solution :
    2 vis en bas pour avoir de nouveaux ancrages ou des bagues en haut uniquement sur les molaires et pas devant avec utilisation des élatiques inter uniquement la nuit.

    Qu’est ce que vous en pensez, qu’elle est l’approche que vous pensez plus adéquate pour un meilleur mouvement des dents.

    merci beaucoup

    • Dr Jules dit :

      Il existe une multitude de façons de fermer des espaces d’extractions et la plupart ne requièrent que des arcs (fils) et élastiques ou ressorts. Des mini-vis d’ancrage sont aussi une solution assez efficace pour contrôler l’angrage dans la mécanique orthodontique. Mettre des attaches sur 2 molaires supérieures seulement ne sera d’aucune utilité pour fermer des espaces de prémolaires inférieures.

      • yacin dit :

        Je vous remercie pour votre retour. C’est étrange mon orthodontiste programme et opte pour la pause d’appareil complémentaire en haut la prochaine séance au lieu de m’envoyer vers un collègue chirurgien pour pose de mini-vis. Je vais lui demander de me poser plutôt les mini-vis,
        Je n’ai pas eu de ressort. Est ce que la force des ressorts est plus importantes aux chaînettes sur pour la fermeture des espaces
        merci beauoup

        • Dr Jules dit :

          Ce ne sont pas tous les orthodontiste qui utilisent les mini-vis d’ancrage.
          Les ressorts n’exercent pas nécessairement une force plus grande mais un de leur avantage est que la force dure plus longtemps. Un ressort ne se dégrade pas comme un élastique en latex avec le temps.
          Il faut aussi comprendre qu’exercer une force plus grande ne fera pas nécessairement bouger les dents plus rapidement, ça peut même être le contraire.
          Pour en savoir plus sur le déplacement des dents en orthodontie.

  59. yacin dit :

    Merci beaucoup Docteur pour vos conseils précieux.

  60. Mine dit :

    Allant bientôt porter 4 mini vis , je voudrai savoir une fois quand on les as retirés il y aura un trou dans l’os de la dent non? Comment vont t- il reboucher?
    Ayant retirer 2 molaires je dois mettre des vis pour que les dents de devant rentre plus vite.

    Merci de votre réponse

  61. Marie dit :

    Correction d’un sourire gingival et menton fuyant
    Bonjour, j’ai suivi des traitements orthodontiques depuis l’âge de 5 ans, à 12 ans j’ai eu un appareil porté durant 2 ans et un appareil de contention à porter uniquement la nuit pendant 1 ou 2 ans (je ne sais plus) et après mes traitements se sont terminés, cependant aujourd’hui j’ai 18 ans et j’ai toujours un sourire gingival avec les dents du hauts qui recouvrent pratiquement la totalité de mes dents du bas, en plus d’un menton légèrement fuyant. Apparemment pour le sourire gingival il peut être améliorer avec des vis d’ancrage mais est ce qu’avec un traitement orthodontique on peut permettre une correction sur la mâchoire du bas pour éviter d’avoir un menton fuyant ?

  62. PM dit :

    Bonjour,

    Apres quelques années de traitement d’orthodontie il me reste aujourd’hui à l’age de 18 ans un sourire gingival de 5mm. Ayant également une perte osseuse qui est stabilisé depuis plus de 6 ans, est-il possible dans mon cas de recourir au mini vis d’ancrage afin d’éviter la chirurgie. A savoir que mon orthodontiste me conseille la chirurgie car j’ai de petites dents.

    Cordialement

    • Dr Jules dit :

      La grosseur des dents (petites ou larges) n’a rien à voir avec le fait qu’un cas doive être traité en chirurgie ou pas.
      Peut-être que votre cas pourrait être traité par des mini-vis d’ancrage afin de réduire un sourire gingival mais seule une consultation avec un spécialiste certifié en orthodontie (orthodontiste) pourra vous le confirmer. À noter que ce ne sont pas tous les orthodontiste qui utilisent de telle techniques pour corriger un sourire gingival. Pour voir un exemple d’une telle correction.

  63. fernandez dit :

    bonjour, Je souhaiterais un conseil quant à la bonne décision à prendre : il y a 6 mois sur le conseil de mon dentiste, j’ai fait enlever un bridge sur la machoire inférieure dans l’optique d’y faire poser 3 implants (les dents manquantes) ; après scanner, l’orthodontiste m’apprend que je n’ai pas assez d’os pour poser 3 implants, mais 1 seul ou bien voir avec mon dentiste pour la pose d’un appareil à crochets ; Je suis terriblement déçue, et ne me vois absolument pas à 60 ans avec un appareil dentaire ! Quelle solution existe-t-il ? Et je souhaite vivement qu’il en existe hormis l’appareil dentaire. Merci infiniment pour la réponse que vous voudrez bien m’apporter.
    Bien cordialement. BF.

    • Dr Jules dit :

      Je crois qu’on devrait vous donner plus d’information avant de vous proposer de tels plans de traitement!
      Premièrement, le dentiste qui vous conseille d’enlever un pont pour le remplacer par la pose d’implants dentaires aurait pu faire évaluer bien avant l’enlèvement du pont si l’os résiduel est assez volumineux et d’assez bonne qualité pour pouvoir supporter des implants.

      De plus, je ne crois pas que ce soit un orthodontiste qui doive évaluer si l’os est adéquat pour la pose d’implants mais plutôt le praticien (dentiste, parodontiste, chirurgien maxillo-facial, etc. ) qui fera la pose des implants.

      Même si vous envisagiez l’orthodontie, cela ne changera pas la qualité et la quantité de votre os. Il peut cependant être possible de fermer tout ou une partie de l’espace comme dans les cas traités avec des extractions dentaires mais vous devrez avoir une évaluation clinique par un spécialiste certifié en orthodontie (orthodontiste) pour savoir si cela serait possible dans votre cas.

      Quelle solution existe-t-il? Cela dépend pour quoi; fermer l’espace, augmenter le volume d’os, avoir une prothèse dentaire dans votre condition actuelle, remplacer votre pont par un autre, etc. Vous aurez besoin d’un traitement inter-disciplinaire où tous les intervenants devront se consulter et se concertent pour vous offrir toutes les options possibles.

  64. Suzie dit :

    Bonjour Dr. Jules,
    Depuis hier, j’ai une mini-vis d’ancrage au palais pour relever le quadran 2 et améliorer mon plan occlusal de 2mm environ. Ma question se porte au niveau de l’anesthésie. J’ai reçu 3 couches de gel anesthésiant et 5 en spray. J’avais certaine partie de mon palais qui était gelée mais pas l’endroit où la vis a été posée. J’ai tout ressenti. Est ce possible que l’anesthésie ne fonctionne pas au palais chez certain patient?
    Merci à vous.

    • Dr Jules dit :

      La muqueuse du palais est plus épaisse et est souvent plus difficile à anesthésier mais il y a habituellement un moyen d’obtenir une bonne anesthésie.

      • Suzie dit :

        Comment anesthésier la muqueuse du palais pour poser une mini-vis d’ancrage?
        Bonjour Dr. Lemay,
        Ma micro-vis était mobile et j’ai dû la faire enlever. Je devrai en faire revisser une bientôt mais, vu ma dernière expérience, j’ai très peur d’avoir mal. Quel serait le meilleur moyen de bien anesthésier une muqueuse épaisse au palais?
        Merci et Bonne année!

        • Dr Jules dit :

          Nous n’utilisons qu’un gel anesthésique topique (assez fort!) et c’est habituellement suffisant. Ceci pourrait être supplémenté par une légère infiltration locale au besoin.

  65. Marie dit :

    Approche non-chirurgicale pour un sourire gingival?
    Bonjour, j’ai un sourire gingival avec une gencive visible de 4 mm. Mes dents ont subis un traitement orthodontique pendant mon enfance j’ai donc les dents parfaitement droite cependant le sourire gingival me gene beaucoup… Le traitement par mini vis est il efficace? si non quelles autres alternatives me proposez vous? je ne veux pas faire de chirurgie. Merci

    • Dr Jules dit :

      Si vous avez une bonne occlusion “normale” et voulez éviter une chirurgie, la seule autre alternative, si votre sourire gingival est causé par un excès maxillaire vertical serait probablement d’utiliser une approche avec mini-vis d’ancrage (sous toutes réserves). Seul un examen clinique permettrait de déterminer si cela serait possible et indiqué dans votre cas.

      Voici un exemple d’un cas traité de cette façon non-chirurgicale.

  66. Marie dit :

    Merci Dr Jules
    Si je comprend bien seul un excès maxillaire me permettra la réalisation de ce traitement ?
    La correction du sourire gingival par mini vis d’ancrage altère t il l’os maxillaire du fait de la traction verticale des dents?
    La gencive cache donc la dimension de mes dents lors d’un tel traitement seront elles visible à plus grande dimension? Ce traitement exerce t il une traction de le gencive aussi?
    Merci beaucoup pour ces réponses si claires.

    • Dr Jules dit :

      Tout mouvement dentaire en orthodontie affecte l’os alvéolaire et la gencive. La dimension de vos dents de devrait pas changer en les déplaçant en orthodontie si leur éruption est complétée (ce qui est le cas si vous êtes adulte).
      Pour en savoir plus sur le déplacement des dents en orthodontie.

  67. vis orthodontique dit :

    Bonjour,
    Il y a 5 jours je me suis fait poser 2 vis temporaire , l’une d’entre elles est pratiquement guerit ( plus de douleurs , mais les dents dessous me font mal ) l’autre me fait toujours mal et je la sens toujours fragile ( mais les dents dessous ne me fontnpas mal …) est-ce normal qu’elles ne guerissent pas en meme temps ? Et que les dents dessous soit sensibles ?
    Merci d’avance

    • Dr Jules dit :

      C’est possible que la guérison ne progresse pas au même rythme partout dans la bouche. Parlez-en au praticien ayant posé les mini-vis d’ancrage…

  68. julie dit :

    Est t’il possible que une mini vise encrage se mette a bouger en cour de traitement?
    Apres depose d’une mini vise il reste un trou ? Si oui combien de temp mets il a se reboucher?

    • Dr Jules dit :

      Est t’il possible que une mini vise encrage se mette a bouger en cour de traitement?
      Oui, elle doit alors être retirée

      Après la dépose d’une mini vise il reste un trou ? Si oui combien de temps mets il a se reboucher?

      La gencive se referme rapidement (jours) et l’os comble le trou en quelques semaines probablement…

  69. Doly dit :

    Efficacité des TADs
    Bonjour Dr ,
    je prepare pour un examen et je n’arrive pas a trouver une réponse car j’ai lu que les TADS sont très efficace sur plusieurs mouvements merci
    Sur lequel des mouvements orthodontiques suivants, les appareils d’ancrage temporaires (TADs) sont-ils les plus efficaces?
    A. Extrusion.
    B. Torsion.
    C. Intrusion.
    D. Bascule.

    • Dr Jules dit :

      Cette question est très mal formulée et pratiquement impossible à répondre simplement d’une façon universelle pouvant s’appliquer à tous les cas!

      Les TADs ou mini-vis d’ancrage temporaire sont potentiellement efficaces pour aider tout type de mouvement orthodontique nécessitant de l’ancrage soit… tous les mouvements.
      Les TADs ne sont qu’une aide à l’ancrage pour le reste de la mécanique orthodontique utilisée pour déplacer les dents en permettant d’utiliser l’os cortical comme ancrage plutôt qu’une autre dent(s). Si la mécanique de base est inefficace, l’utilisation de TADs ne peut palier à ce manque de planification. Il y beaucoup d’exemples dans la littérature ou des mini-vis d’ancrage sont utilisées à toutes les sauces comme si elles étaient des solutions à la recherche de problèmes à régler. Très souvent une bonne planification de la mécanique n’aurait pas nécessité l’utilisation de ces mini-vis!

      Si vous êtes capables de répondre à la question “quel mouvement orthodontique est le plus facile à faire” (ou quels mouvements), vous aurez votre réponse à savoir quels mouvements peuvent être le plus facilités par l’utilisation de TADS. L’extrusion est facile à faire car on “sort” la dent de l’os ou de l’alvéole. Ajouter un TAD augmentera-t-il l’efficacité de la mécanique vissant à faire ce mouvement? En théorie peut-être mais c’est complétement inutile car ce mouvement est très rapide de toute façon. (Nous utilisons des TADs parfois pour faire de l’extrusion forcée d’une seule dent lorsqu’il n’y a pas d’autres appareils en bouche sauf un bracket sur la dent à extruder mais c’est une situation spéciale.)

      De plus une réponse à cette question ne pourrait être généralisée sans préciser quelle(s) dent(s) doivent être déplacées (incisive, molaire, nombre de dents…). Par exemple, il peut être nécessaire d’utiliser 2 mini-vis d’ancrage (une au buccal et une au lingual) pour “intruder” ou ingresser une seule molaire tandis qu’aucun ancrage additionnel à l’aide de vis peut être nécessaire pour ingresser 6 dents antérieures.

      Les TADs sont les plus souvent utilisés pour aider à faire de l’intrusion car il est plus difficile de faire ces mouvements simplement avec des arcs mais il existe d’autres moyens (utilisation de blocs d’occlusion, cales, etc.).

      La fermeture d’un grand espace comme lors de l’extraction d’une molaire peut bénéficier aussi de TADs mais parfois nous pouvons fermer 8 mm sans cette aide tandis qu’en d’autres occasions, on ne peut fermer 3 mm même en utilisant des mini-vis d’ancrage car d’autres facteurs contribuent à la résistance au mouvement.

      Les torsions, torque, rotations sont surtout effectuées avec les arcs
      Je ne vois pas pourquoi on utiliserait des TADs pour rendre plus efficace un mouvement de bascule car, normalement, cet effet secondaire du mouvement de translation est indésirable alors on veut l’éviter le plus possible!

      Pour répondre à une telle question, il faut aussi tenir compte de plusieurs autres facteurs comme la condition parodontale (niveau osseux), la musculature, l’âge du patient (croissance ou pas), le profil squelettique (brachycéphale, dolicocéphale, etc.), la malocclusion, l’absence de dents, etc., etc.

      Si votre professeur vous donne une réponse très précise et sans ambiguïté à votre question, venez poster la réponse ici SVP!

  70. Jean Yves dit :

    Bonsoir,
    Je suis légèrement prognathe ( mais un décalage vraiment minime). Un orthodontiste m’avait dit de faire une chirurgie pour tout bien remettre mais un autre orthodontiste m’a dit que l’on pouvait faire mettre des visses après avoir enlever les dents de sagesses pour reculer ma machoire.
    Je voulais savoir si en mettant ces visses mon visage changera comme avec la chirurgie et est ce que j’aurai moins l’effet de machoire en avant? Elle ma aussi dit que mon menton pourrai être corriger avec une genioplastie et que le résultat sera comme une chirurgie mais sans la faire?
    Merci beaucoup

    • Dr Jules dit :

      Reculer la mandibule avec des mini-vis d’ancrage ou une chirurgie orthognathique?

      Si le but du traitement dans les deux options est de “reculer” la mâchoire supérieure, peu importe le moyen qui sera pris, le résultat devrait être le même si le recul est d’une quantité équivalente avec une approche ou l’autre. Je ne commente pas sur la faisabilité des options qui vous ont été proposées mais seulement sur l’effet théorique qu’aurait le recul de la mâchoire supérieure. Par exemple, qu’une mâchoire supérieure soit reculée de 5 mm, l’effet sur les tissus mous et le visage sera le même peut importe le moyen pris. Ceci ne s’applique au maxillaire supérieur cependant car il est impossible de reculer une mandibule avec des mini-vis d’ancrage comme le ferait une ostéotomie mandibulaire. Les dents peuvent cependant être reculées sur la mandibule mais cela ne changera rien à la position du mention.
      Assurez-vous de bien vous faire expliquer les options présentées et de comprendre la différence dans les résultats qui peuvent être obtenus.

      ➡ Pour en savoir plus sur la chirurgie orthognathique.
      ➡ Pour en savoir plus sur les génioplasties et voir des exemples.

  71. Jean yves dit :

    Mon orthodontiste ma parlé de reculer la machoire du bas (mandibule) grace a des minis visses qu’on placerai après avoir retirer les dents de sagesses.
    Est ce que le résultat sera le meme au niveau esthétique (machoire moins en avant) qu’une operation sur la mandibule?
    Elle m’a dit que le menton pourra être corriger avec une genioplastie apres…
    Le résultat sera t il le meme qu’après une operation.?

  72. Rym dit :

    Ingression d’incisives mandibulaires

    Bonjour,
    je ne vois pas beaucoup de cas d’ingression d’incisives mandibulaires dans la littérature. et j’ai un cas de classe III avec supraclusion d’origine mandibulaire. Est ce qu’on évite de le faire à cause d’un obstacle anatomique? quels sont les risques?

    • Dr Jules dit :

      L’ingression des incisives se fait dans pratiquement tous les cas avec overbite excessif. Regardez les cas de classe 2 et classe 3 et vous en verrez à profusion. Vous verrez d’autres exemples dans la section expliquant l’utilisation des plans articulés.
      Nou n’évitons pas de faire de l’ingression des incisives et il n’y a pas de contraintes anatomique à le faire.

  73. Une fille dit :

    Bonjour docteur ,
    J’aurai mes vis d’ancrage mis d’ici un mois et je veux juste demander si ça fera mal durant le fixage . Pour moi il est important de savoir car j’ai toujours peur des choses pareilles.
    Je serais très contente si vous répondez .
    Merci.

  74. Imane dit :

    Bonjour,
    J’ai un sourire gingival, est-ce que vous pouvez me suggérez un médecin à Bordeaux-France ou en région d’Aquitaine qui pratique le même traitement?
    J’ai cherché sur Internet mais j’ai pas trouvé.
    Merci

    • Dr Jules dit :

      Le ne connais pas les techniques utilisées par des orthodontiste en particulier, particulièrement en France.

      Vous pouvez consulter le site de l’Ordre National des Chirurgiens-Dentistes de France qui liste tous les dentistes par région géographique, département et spécialité pour connaître les orthodontistes dans votre région qui devraient être en mesure de mieux vous renseigner.

  75. Lenka dit :

    un implant dentaire par racine?

    Bonjour Docteur,
    Je dois me faire poser un implant a la place du molaire en bas et mon chirurgien ma dis, que il dois poser deux vises dans l’os car cette molaire as deux racines.
    Je voudrais savoir si la pose de un vis ne suffit pas.
    Merci beaucoup pour Votre reponse !!
    Lenka

    • Dr Jules dit :

      En tant qu’orthodontiste je ne pose pas d’implants dentaires et vous devrez poser vos questions à un praticien qui en pose (certains dentistes généralistes, spécialiste certifié en parodontie (parodontiste), chirurgien maxillo-facial, prosthodontiste).

      Je sais pas contre que le nombre d’implant nécessaire n’est pas déterminé par le nombre de racines à remplacer mais après la largeur de l’espace à combler (je simplifie un peu l’équation ici…).
      Il existe des implants dentaires plus larges et plus longs qui sont faits pour supporter une couronne implanto-portée de la largeur d’une molaire (± 10 mm). Avec le raisonnement de votre chirurgien, il faudrait 3 implants pour remplacer une molaire supérieure de 9-10 mm et qui a 3 racines…
      Cependant si l’espace à combler est de 10-15 mm, il peut être nécessaire d’utiliser 2 implants pour 2 couronnes distinctes.
      Posez des questions additionnelles à votre chirurgien et si les réponses ne vous satisfont pas, obtenez une seconde opinion.

      À noter que la planification prothétique ne revient pas seulement au chirurgien et ce dernier doit planifier le tout avec le dentiste qui fera les couronnes qui seront posées sur les implants. Ceci est un travail inter disciplinaire devant impliquer plusieurs intervenants.

      ➡ Pour en savoir plus sur les implants dentaires.

  76. S dit :

    Bonjour Dr Jules,

    J’ai commencé mon traitement orthodontique en 2012. J’étais classe 2 avec environ 10 mm d’overjet. J’ai eu 4 premolaire et 4 dents de sagesses extraites. En mai 2015, l’avancement de la mandibule et du menton.

    Mon occlusion était jugée parfaite et j’étais confortable, mais je serrais beaucoup des dents. La mandibule à reculée un petit peu de 1 ou 2mm et j’ai commencé à avoir des douleurs à l’ATM.

    Pour tenter de corriger, mon orthodontiste à procédé à un striping de chaque côté des premolaires du haut combiné avec des élastiques classe 2 très tendus pour faire reculer l’arcade. ( février 2016)
    J’ai enlevé les broches en avril 2016.

    J’ai l’impression que le changement à été trop brusque et avec l’alternance d’appareils de contention (halley et coquille plastique) j’avais toujours les muscles tendus et les dents ont continué de bouger. Je me suis retrouvé dans une position presque bout à bout où j’avais des la difficulté à m’exprimer sans que mes incisives cognes ensemble, troubles de concentration à l’école, etc.

    J’ai convaincu mon ortho qu’il fallait remmettre des broches’ car j’avais besoin d’espace. Quelques mois avec un fil d’acier d’une canine à l’autre, et maintenant j’ai la totale en haut et une coquille de plastique en bas avec des boutons pour élastiques classe 3 seulement la nuit pour l’instant…

    J’ai maintenant l’impression que mes molaires et premolaires sont au bon endroit, mais que c’est seulement un problème avec l’inclinaison de mes incisives supérieures. Depuis le stripping des premolaires, les incisives ont dessendues et inclinés vers l’arrière. Les latérales sont légèrement plus en avant comme si elles n’avaient pas autant bougées. Apres reflexion, je crois que juste avant le stripping, ma position confortable était centrée vers l’avant et que le fait de serrer les dents la nuit et le stress de cette période de ma vie qui me causait des douleurs aux ATM..

    J’ai beaucoup lu sur votre site et je crois que l’option mini-vis serait approprié pour intruder et pencher légèrement seulement mes incisives supérieures vers l’avant afin d’obtenir un contact uniformes sur les dents antérieures.

    Est-ce que vous êtes du même avis ?

    Merci

  77. miriam dit :

    Douleur et saignement après la pose de mini-vis

    Bonjour docteur.
    Je viens de recevoir deux mini vis pour sourire ingivale. Pour la pause l’orthodentiste a utilisé l’nesthésie locale par injection.
    c’etait tres douloureux, surtout apres l’eveil, (trois heures après le geste)on dirait une extraction! j’ai du prendre pracetamol(selon son indication)
    En plus y a eu un moment de seignement pour l’un des vis, et j’ai un petit gonflement pres du nez ,coté vis.
    S’il vous plait docteur ,éclairer moi., dois je revoir le dentiste ,ou c’est normal?
    Merci beaucoup .

    • Dr Jules dit :

      La pose de mini-vis d’ancrage ne devrait pas être “très douloureuse”.
      Si la situation ne s’est pas améliorée 48 heures après la pose de vos vis, communiquez avec votre orthodontiste pour qu’il évalue le tout.

  78. celine dit :

    Pourquoi déplace-t-on seulement mes canines?

    Bonjour Dr Jules,
    Si vous pouviez me répondre sur une question à propos des mini vis d’ancrage.

    En effet , mon orthodontiste m’a mis des mini vis d’ancrage visant à fermer les espaces entre les canines et le prémolaires ( après extraction des deux prémolaires ) dans la mâchoire supérieure.
    Je m’attendais à ce que le déplacement des dents se fasse en sa globalité càd que toute l’arcade (canines+incisives) se déplace en entier pour fermer les espaces crées , sauf que j’ai remarqué que les canines se déplacent toutes seules et donc des espaces se sont crées plutôt entre canines et incisives . Sachant que je ne présente pas un surplomb vertical excessif , je ne comprends pas le fait que le segment ne se déplace pas en entier.

    Pouvez vous me renseigner svp?
    Merci d’avance,
    Cordialement

    • Dr Jules dit :

      Si vous n’avez pas de surplomb vertical excessif (overbite), il ne devrait pas y avoir d’empêchement à reculer les dents antérieures. Je ne peux vous dire pourquoi votre orthodontiste procède par étape en reculant les canines d’abord et ensuite les incisives car il serait possible de reculer les antérieures ensemble avec certaines techniques. il faudrait lui demander…

  79. Vuillet dit :

    On a posé un bollard en titane à mon fils il y a 4 ans et 4 mois dans le cadre d’un traitement orthodontiste aujourd’hui on nous dit de l’enlever . Peut on juste enlever ce qui dépasse puisque tout est pris dans l’os? Merci d’avance pour votre réponse

    • Dr Jules dit :

      Peut-être que c’est une question de sémantique régionale mais je n’ai aucune idée de ce qu’est un “bollard en titane” et pourquoi on poserait cela à un enfant de 4 ans, surtout pour un traitement d’orthodontie!

      • Vuillet dit :

        mon fils n’a pas 4 ans il a gardé pendant 4 ans et 4 mois la plaque les vices et la tige et la matière utilisée est le titane. Mon fils a 20 ans.
        Cordialement

        • Dr Jules dit :

          Désolé pour la confusion, j’avais mal lu!

          Je ne sais pas quel type de vis et plaques il a. Était-ce suite à une chirurgie orthognathique ou simplement des mini-vis d’ancrage temporaires pour des mouvements orthodontiques. Si c’est des mini-vis d’ancrage, elle devraient être retirées à la fin du traitement. Si c’est dans le cas d’une chirurgie orthognathique, les vis sont habituellement laissées en place à moins qu’elles causent un problème. Si c’est le cas, vérifier le tout avec le chirurgien les ayant posées.

          • Vuillet dit :

            Je vous remercie pour votre réponse. Ce sont des mini vis et plaques en titane dans le cadre d’un traitement d’orthodontie. Ce qui me pose problème c’est que plaques et vis posées il y a plus de 4 ans sont intégrées à l’os de la mâchoire haute côté droit en dessous du sinus. Le fils d’une amie avez ce système appelé “bollard” et son chirurgien lui a simplement coupé l’ancrage qui dépassait du fait que tout le matériel était intégré à l’os. Notre chirurgien lui souhaite fraiser l’os sous anesthésie locale et lui enlever tout le matériel sans nous justifier ce choix. Cordialement

            • Dr Jules dit :

              Je ne comprends pas ce qui a pu être utilisé et pourquoi car les mini-vis d’ancrage temporaires, mini-implants et autres types d’auxiliaires comme les plaques d’ancrages utilisées en orthodontie pour un usage orthodontique sont normalement retirées après qu’on en a plus besoin car elle ne doivent pas s’intégrer ou se souder à l’os (ostéointégration).

              Je ne peux donc dire s’il serait suffisant de simplement “couper” une partie de cet ancrage ou s’il faut vraiment tout enlever. Vous devrez insister auprès de votre chirurgien pour bien comprendre son raisonnement et la justification de son plan de traitement car il y a certainement une raison valable.

            • Vuillet dit :

              C’est effectivement le problème. L’orthodontiste nous a demandé d’enlever la tige à la fin du traitement (4ans et 4 mois). Le chirurgien avec qui nous avons pris à nouveau rdv nous dit qu’effectivement il pourrait laisser la plaque et les vis mais qu’il ne veut pas mobiliser le temps d’un bloc juste pour couper une tige. Sans autre explication. On a pris un rdv avec un autre chirurgien pour avoir un autre avis. Je vous remercie en tout cas pour vos réponses. Cordialement

              • Dr Jules dit :

                Donc il semble que ce ne soit pas une contre-indication orthodontique mais plutôt un problème de logistique hospitalière qui empêche l’enlèvement de ces plaques. Je vous souhaite donc de trouver un praticien qui sera prêt à avoir le bien-être de votre enfant à coeur plus que l’efficacité et ou la rentabilité d’une salle opératoire!

  80. Baronnet dit :

    Bonjour docteur, j’aimerais être éclaircie sur mon cas. Voilà depuis quelques temps j’ai remarqué que ma molaire en haut à droite s’est décalé vers l’arrière et du coup se situe hors de l’axe des autres dents comme si j’avais perdu de la gencive car à cet endroit la gencive et l’os se sont affaissés comme si la dent les avaient entrainées? Que faire? merci de votre réponse

    • Dr Jules dit :

      Montrez le tout à votre dentiste.
      Si la dent s’est déplacée, il faudrait trouer la cause. Si la dent doit être replacée, vous aurez probablement besoino d’orthodontie.

  81. sarah dit :

    Bonjour ,j’ai 13 ans et je me suis fais poser 3 mini vis pour justement resserrer les dents au niveau des trous .

    Je voudrais savoir si la mini vis venais à tomber :
    -Que faire ?
    – Est-ce-que c’est grave ?
    – y a t-il des frais supplémentaire si l’on devait refaire l’opération ?
    Et j’ai une vis qui bouge il faut savoir aussi que j’ai les gencives un peu abîmer (le dentiste m’as prescrit un bain de bouche) est-ce du à ça ?

    • Dr Jules dit :

      QUOI, on vous pose 3 mini-vis d’ancrage à 13 ans sans vous expliquer à vous ou vos parents ce que ça implique, comment ça fonctionne, quels sont les risques et problèmes potentiels, les coûts qui y sont associés, etc. etc. C’est assez incroyable. Retournez vite voir votre orthodontiste avec vos parents pour qu’il vous explique maintenant ce qu’il aurait dû vous expliquer bien avant la pose de ces mini-vis!

      Une vis qui bouge est devenue inutile et devra être retirée et reposée ou remplacée si nécessaire.

      • sarah dit :

        Et j’ai jamais dis qu’on ne m’avais pas expliquer en quoi ça consister le coût de l’intervention ect L’intervention à durer même pas 20 min on m’as fait une anesthésie local et en même temps de me mettre les mini vis on m’as arracher deux dents on m’as même dis de ne pas cracher pour la cicatrisation en suite on m’as mit un élastique qui partez de la vis jusqu’a une de mes bague pour resserrer les dents entre elles

        • Dr Jules dit :

          Mais on ne vous a pas expliqué ce qui arrive si la mini-vis est mobile, tombe, s’il y a des coûts reliés à une nouvelle pose. Cela fait partie des coûts ou pas. Ce n’est pas à un autre orthodontiste à répondre à cette question mais au vôtre et cela aurait dû être fait avant même la pose des minivis.

  82. sarah dit :

    Pourquoi ça vous choque autant ça ne me rassure pas du tout

    • Dr Jules dit :

      Parce que je trouve surprenant que l’on ne vous ait pas donné cette information de base et que vous devez aller faire des recherches sur le Web pour connaître les détails de votre intervention, etc.
      Nous donnons toujours des explications sur ce que l’on fait, pourquoi, les complications possibles et donnons un résumé de ces explications par écrit pour référence future pour les patients ou leurs parents.
      Je ne dis pas que les procédures n’ont pas été bien faites mais il est anormal d’avoir autant de questions sur ce sujet si cela avait bien été expliqué au départ.

  83. sarah dit :

    C’est vrai qu’au niveau des complication on ne m’en n’a pas trop dit . J’ai une des vis qui est tomber ça me faisait mal que des fois le soir j’arrive pas à dormir puis j’ai juste passer un coup de langue dessus et la vis est tomber ensuite plus de douleur mais l’autre vis me fait la même chose elle bouge et elle me fait mal .Je voulais juste savoir si s’était grave ou si s’était juste un petit accident qui arrive souvent chez les autres patients dans mon genre . Merci de votre réponse

    • Dr Jules dit :

      Ce n’est pas “grave” mais ces mini-vis d’ancrage avaient un rôle à jouer qu’elles ne peuvent plus jouer si elles sont tombées.
      La littérature rapporte un taux d’échec d’environ 10 % avec les mini-vis alors 2 sur 3 dans votre cas n’est pas un très bon score! Votre orthodontiste devra trouver la cause de ces échecs.

Laisser un commentaire

*

*

*

Les champs suivis d’un astérisque* sont obligatoires.