Malocclusions dentaires

Merci de voter pour cet article

1 Étoile2 Étoiles3 Étoiles4 Étoiles5 Étoiles (44 votes, moyenne: 4.43 sur 5)

Loading ... Loading ...
Imprimer

Les principaux types de malocclusions Le terme “occlusion” réfère à la relation des dents entre elles lorsque les mâchoires sont fermées.

  • Une “malocclusion” est une mauvaise relation entre les dents.
  • Dans la population nord-américaine, les problèmes d’occlusion les plus fréquemment rencontrés sont un manque d’espace causant de l’encombrement dentaire (chevauchement, rotations) et des dents supérieures qui sont trop avancées.
  • Il est aussi fréquent de voir les dents supérieures antérieures qui surplombent excessivement celles du bas en les recouvrant partiellement ou complètement.
  • Le domaine dentaire et orthodontique utilise un système de classification pour catégoriser et décrire les différents aspects et types de malocclusions. Le critère principal réfère à la relation des molaires entres elles mais plusieurs autres aspects sont aussi considérés (voir description plus loin).

Quelle est la cause des malocclusions (étiologie)?

Étiologie cause des malocclusions etiology orthodontiste lemayLa plupart des malocclusions sont principalement d’origine héréditaire ou génétique. C’est ce qui explique que l’on rencontre souvent des problèmes similaires chez les membres d’une même famille. Des exemples de problèmes d’origine héréditaire sont le manque ou l’excédent d’espace entre les dents, des dents en trop ou absentes et des déséquilibres entre la forme et la grosseur des mâchoires. D’autres facteurs pouvant contribuer au développement des malocclusions sont des causes acquises, ou des éléments extérieurs (environnement) comme par exemple :

  • Des habitudes chroniques de suçage de doigts qui pouvant exercer suffisamment de force pendant une période assez longue pour déplacer des dents;
  • Des problèmes d’obstruction au niveau des voies respiratoires causant une respiration buccale chronique. Ceci peut affecter le développement des mâchoires et la position des dents;
  • Une mauvaise position de la langue au repos ou pendant la déglutition;
  • La perte prématurée de dents primaires ou permanentes suite à un accident, caries ou maladies de gencive et d’os supportant les dents.
  • La perte de dents peut occasionner le déplacement des autres dents et contribuer au développement des malocclusions;
  • Un traumatisme, accident ou un coup au visage qui pourraient causer des déplacements de dents.

 

Une étiologie multifactorielle

La cause exacte d’une malocclusion est difficile à déterminer mais on peut affirmer sans se tromper que l’hérédité et l’environnement sont toujours des facteurs contribuant au développement d’une malocclusion. S’ajoutent à ces deux causes principales une multitude de variables qui peuvent avoir une influence variable selon les cas.

Cause et étiologie des malocclusions dentaires

 

Séquelles possibles d’une malocclusion

Les problèmes potentiels occasionnés par une malocclusion peuvent être divers. Ils peuvent apparaître rapidement ou à plus long terme. Ils peuvent être handicapants ou sans conséquences majeures avant plusieurs années. Voici les quelques problèmes souvent associés à la présence de malocclusions :

    • Esthétique; des dents croches et mal placées sont souvent gênantes ou handicapantes au point de vue esthétique et peuvent affecter la confiance qu’on les personnes en elles-même.
    • Fonction; plus une malocclusion est sévère, plus il est possible qu’elle affecte la fonction.
      •  Mastication; il est plus difficile de mastiquer convenablement avec des dents qui ne sont pas bien placées et qui n’ont pas un bon engrenage.
      •  Phonétique; des malocclusions sévères comme un décalage important entre les mâchoires ou des béances antérieures peuvent nuire à la bonne prononciation et affecter le langage.
      • Problèmes articulaires;  les malpositions dentaires influencent le fonctionnement des mâchoires et peuvent contribuer à l’apparition de problèmes aux articulations temporo-mandibulaires.
    • Usure des dents; les dents mal alignées ne se touchent pas convenablement pendant la fonction et peuvent s’user prématurément, causant des bris de dents et autres problèmes de fonction.
    • Entretien et hygiène buccale;  des dents croches sont plus difficiles à nettoyer et peuvent favoriser l’accumulation de plaque dentaire  et de débris, ce qui peut causer la carie dentaire et des problèmes de gencive. À long terme la gencive et l’os supportant les dents (le parodonte) peuvent être affectés.
    • Croissance et développement des mâchoires; des décalages importants entre les mâchoires peuvent causer une déviation de la mandibule, empêcher que la mandibule  puisse exprimer son plein potentiel de croissance vers l’avant, etc.
    • La respiration et le passage de l’air dans les voies respiratoires supérieures peuvent être affectées par des mâchoires trop étroites ou trop courtes l’une par rapport à l’autre. Dans certains cas, ceci peut contribuer au ronflement et à l’apnée du sommeil.
    • Symptômes divers; Certaines personnes rapportent que de symptômes comme des maux de tête, des migraines, des acouphènes, etc. se sont améliorés ou sont disparus suite à la correction d’une malocclusion. À noter que ceci est un effet secondaire bénéfique mais qu’on peut promettre l’amélioration de tels symptômes par des corrections orthodontiques.

Doit-on corriger toutes les malocclusions?

  • Selon les études, on évalue que 20-25% de la population a une occlusion acceptable. Cette occlusion peut être qualifiée de “normale”, “optimale” ou “idéale” mais on évite d’utiliser le terme “parfait” car cela ne signifie pas pour autant que la relation des dents entre elles (occlusion) soit “parfaite”, ce qui n’existe qu’en théorie. Pour en savoir plus sur “la perfection“.
  • L’autre proportion de la population présente une forme de malocclusion quelconque mais est-ce que cela signifie que tous ces gens doivent être traités? Pas nécessairement…
  • Les occlusions acceptables présentent une bonne relation fonctionnelle entre les dents d’une même arcade et entre les dents des arcades opposées. Il peut y avoir certaines rotations dentaires, du chevauchement minime ou modéré, quelques déviations, etc. mais dans l’ensemble, tout est fonctionnel.
  • L’esthétique étant un critère assez subjectif, la personne considérant sa dentition et occlusion acceptables esthétiquement, ne nécessite pas de corrections ou un traitement orthodontique si la fonction est adéquate.
Porportion d'occlusion normale et malocclusion dans la population générale.
  • À l’opposé, certaines personnes ont une occlusion acceptable et fonctionnelle mais désirent tout de même  entreprendre un traitement pour corriger des malpositions légères et petit détails qu’elles considèrent inesthétiques. Ceci est une décision personnelle qui revient à chaque personne. 
  • Problèmes inévitables? La présence d’une malocclusion, même la plus sévère, n’est pas une certitude qu’il y aura des problèmes à long terme. Cependant,  il y aura beaucoup plus de chances de développer des séquelles et problèmes, parfois irréversibles, en présence d’une malocclusion. Plus importante est la malocclusion, plus les conséquences peuvent être sévères. 
  • Les problèmes associés à une malocclusion ne se manifestent pas instantanément. Cela peut prendre plusieurs années, parfois des décennies avant de voir les dommages et séquelles causés par une malocclusion. C’est pourquoi, de façon générale, il est recommandé de corriger les malocclusions dès qu’elles apparaissent ou se développent, de façon précoce, pendant l’adolescence ou pendant la période de croissance selon le type de problème présent.
  • Auto-correction possible? L’autre point à considérer est que la grande majorité des malocclusions et problèmes d’occlusion ne se corrigeront pas par eux-même, avec le temps ou la croissance seulement. Une intervention orthodontique sera nécessaire pour les corriger.
  • Il est vrai que certaines personnes ont une malocclusion, parfois importante, qu’elles garderont tout au long de leur vie mais cela ne signifie pas qu’elles n’ont pas de problèmes, parfois majeurs. Il existe des gens âgés ayant d’importantes malocclusions et qui ne semble pas en avoir souffert (esthétiquement, fonctionnellement ou autrement) tout au long de leur vie mais cela demeure une minorité. Malgré cela, qui sait quelle différence  la correction de cette malocclusion aurait pu leur apporter?
  • Donc… il n’est pas “nécessaire” de corriger toutes les malocclusions mais la présence d’une malocclusion importante constituera un certain handicap pour la plupart des personnes qui en sont affligées. Chaque personne est libre de déterminer ce qu’elle désire avoir comme dentition et occlusion pour elle-même.

Qu’arrivera-t-il si on ne corrige pas une malocclusion?

Cette question est l’une des plus fréquentes qui nous est posée par les patients ou leurs parents lors d’une consultation. Les gens s’inquiètent de ce qui pourrait leur arriver de néfaste à moyen ou long terme s’ils restent avec leur condition actuelle (malocclusion) sans vraiment s’interroger sur l’amélioration potentielle de leur condition dentaire et l’effet sur leur santé en général si des corrections orthodontiques étaient entreprises.  

Steve Jobs, le fondateur visionnaire de Apple computers  disait que “les clients ne savent pas ce qu’ils veulent jusqu’à ce qu’on leur montre”! Bien que cette citation s’applique au domaine technologique, il y a un certain parallèle à faire entre ce raisonnement et l’orthodontie. Souvent, les patients ne peuvent visualiser ou comprendre les possibilités de l’orthodontie jusqu’à ce qu’on leur en explique le potentiel. Ainsi, ils demandent s’ils peuvent demeurer ainsi (avec une malocclusion) mais, une fois qu’ils comprennent ce qui peut être fait en orthodontie, leur perception change souvent.
Nous croyons donc que notre rôle en tant qu’orthodontistes est de donner l’information nécessaire aux patients pour qu’ils puissent prendre une décision éclairée concernant leurs choix de traitement ou… non traitement.

Classification des malocclusions

Afin de s’y retrouver un peu dans la panoplie de malocclusions que l’on peut rencontrer, un système de classification a été développé. Bien qu’il soit très incomplet, il permet de faire référence à certaines caractéristiques qui sont communes à des groupes de malocclusions. Le système le plus utilisé est la classification d’ “Angle” qui réfère non pas à la mesure d’un angle quelque part dans l’occlusion mais simplement au nom de l’orthodontiste, Edward H. Angle, pionnier de l’orthodontie et qui a développé ce système il y a près de 100 ans.

La base de cette classification est la relation qui existe entre les premières molaires supérieures et inférieures.

Les exemples dans les sous-sections de cette page illustrent et décrivent les principales catégories de problèmes d’occlusion qui nécessitent des corrections orthodontiques.

Pour en savoir plus sur les malocclusions de type :

(Des exemples de corrections orthodontiques des différents types de malocclusions sont illustrés dans la section “cas traités“).

ystème de classification des malocclusions de Angle

Edward H. Angle

DIagramme de classification d'Angle des malocclusions dentaires

La relation des premières molaires sert à déterminer la classification d’Angle de l’occlusion. En classe 1 (relation normale), la cuspide avant (mésiobuccale) de la molaire supérieure est en occlusion avec le sillon de la molaire inférieure. Dans une classe 2, la molaire supérieure est en position plus avancée (ainsi que le reste de la dentition) tandis qu’en présence d’une classe 3, la relation est inversée; la molaires supérieure est plus reculée qu’en position normale (classe 1).

Commentaires et/ou questions

  1. VEN dit :

    Dents postérieures basculées
    J’ai 50 ans. Les dents postérieures basculent vers l’intérieur mais ne recouvrent pas les dents du bas. Que peut-on faire pour que les dents reviennent droites?

    • Dr Jules dit :

      En fait, quand on parle de “dents droites” ce n’est pas complètement exact! Les dents postérieures doivent normalement avoir une légère inclinaison vers l’avant. De plus, les postérieures inférieures doivent être penchées ou basculées légèrement vers l’intérieur (vers lalangue) et celles du haut doivent être inclinées vers l’extérieur. L’évolution a développé cet agencement de dents est le plus efficace au point de vue masticatoire.

      Si c’est vos dents inférieures postérieures sont plus penchées que ce qui est considéré comme “normal” mais que cette condition existe depuis des années ou décennies, il n’y a peut-être pas lieu de s’inquiéter si la situation est stable. Si, par contre, vous avez remarqué des changements au cours des dernières années, il faut d’abord trouver la cause de ces déplacements dentaires. Ceci peut être dû :
      - à la perte d’une dent (extraction ou autre), à des maladies parodontales qui affectent le niveau de l’os qui supporte les dents (voir parodontie);
      - à un changement quelconque dans l’équilibre des forces agissant sur les dents (musculature, habitudes), etc..

      Si votre description réfère à vos dents supérieures qui sont basculées vers l’intérieur, cette condition existe probablement depuis longtemps et indique la présence d’une constriction maxillaire, qui est en fait un problème squelettique ou osseux (mâchoire trop étroite) si plusieurs dents sont affectées, surtout de façon bilatérale. Ceci peut nécessiter une forme d’expansion maxillaire pour obtenir un équilibre adéquat entre la largeur des 2 mâchoires. Pour voir des cas traités avec de l’expansion.
      Si le problème n’affecte qu’une ou 2 dents, peut-être qu’une correction dentaire plus simple peut suffire.
      Si des corrections sont indiquées, l’utilisation d’appareils orthodontiques fixes (“broches”) devrait pouvoir corriger le problème mais il vous faudrait consulter un orthodontiste pour avoir plus d’information sur les indications et les possibilité de traitement pour votre condition.




      Des dents "droites" qui ne le sont pas en fait!

      Tel que le démontre l’illustration ci-dessous, (A) les dents postérieurs de chaque arcade doivent avoir une légère inclinaison vers l'avant et (B) vue de face, les postérieures inférieures sont inclinées vers la langue et celles du haut sont plus droites ou légèrement inclinées vers l'extérieur. Cet agencement des dents permet une fonction optimale.


      Inclinaison des dents postérieures et dents droites. Orthodontie

  2. Capul dit :

    Chevauchement après le traitement
    Bonjour, j’ai 17 ans et j’ai déjà eu un appareil dentaire pendant 3 ans car mes incisives se chevauchaient. Maintenant, j’ai remarqué qu’elles ont recommencé à se chevaucher, sinon toutes mes autres dents sont parfaitement droites. Cela me complexe. Que puis-je faire pour qu’elles redeviennent droites ?

    • Dr Jules dit :

      Si vous voulez corriger les malpositions dentaires, il faudra envisager la pose d’appareils correcteurs quelconques pour replacer les dents. Selon la quantité d’espace nécessaire pour les ré-àligner (degré d’encombrement ou de chevauchement dentaires), cela peut être fait avec des appareils amovible, des aligneurs transparents, des “broches” conventionnelles, des broches linguales, etc. Un peu de “polissage’ inter-dentaire peut être effectué pour obtenir l’espace nécessaire à l’alignement. Une fois les corrections effectuées, il sera important de les maintenir avec un appareil de rétention et ce, à long terme si vous voulez minimiser les chances de récidive à nouveau.
      Il vous faudrait consulter un orthodontiste pour mieux connaître les options qui s’appliquent à votre cas spécifique.

      À noter qu’il est normal de voir apparaître un certain chevauchement dentaire, surtout dans la région inférieure antérieure, avec les années. Pour en savoir plus sur la rétention orthodontique et le ‘vieillissement”

  3. Dr Jules dit :

    Les séquelles d’une malocclusion peuvent dépendre de plusieurs facteurs dont :

    • le type de malocclusion et sa sévérité,
    • l’âge du patient,
    • la qualité et la santé de son parodonte,
    • et autres facteurs difficiles à quantifier comme l’hérédité, les variation ou résistances individuelles, le stress, l’environnement, etc.

    Les effets à long terme résultant d’une importante malocclusion peuvent inclure :

    • de l’usure dentaire,
    • des problèmes aux articulations temporo-mandibulaires (ATM)
      (ouverture limitée, douleur, bruits articulaires, etc.)
    • douleurs aux dents et mâchoires,
    • problèmes de mastication,
    • complexes (aspect psychologique, estime de soi et confiance),
    • détérioration du parodonte,
    • hygiène buccale plus difficile (par exemple dans les cas de chevauchement dentaire sévère) pouvant favoriser la carie dentaire, mauvaise haleine,
    • problèmes d’élocution (ex. : cas de béance antérieure importante),
    • esthétique du visage et du sourire (asymétries importantes dans des cas d’occlusion croisées),
    • etc.

    Ce ne sont pas toutes ces séquelles qui seront présentes avec chaque malocclusion mais plus une malocclusion est sévère et plus longtemps elle persiste (non corrigée), plus il y a de potentiel pour que certains de ces problèmes apparaissent avec les années. La plupart des problèmes d’occlusion ne se corrigent pas d’eux-même (sans intervention orthodontique).

  4. asma dit :

    bonjour j’èspere que vous pourrez me repondre j’ai 15 ans et j’ai une béance d’environ 6 ou 7mm entre les 4 dents de devant en haut et celles d’en bas cela est du au positionnement de ma langue j’aimerai savoir comment sa se traite et combien de tamps sa va prendre merci :)

    • Dr Jules dit :

      Un écart de 6-7 mm entre les dents antérieures est une béance très sévère! Selon la cause de cette béance, le traitement peut nécessiter un appareil pour contrôler la langue (écran oral ou autre), certainement des “broches” et peut-être une chirurgie orthognathique. Cela dépendra des préférences de l’orthodontiste qui vous traitera. La durée du traitement dépendra de ce qui doit être fait mais peut prendre de 18 mois à plus de 2 ans selon le cas. Il vous faudrait consulter un orthodontiste pour connaître exactement ce qui serait nécessaire dans votre cas particulier.
      Pour voir un exemple de béance antérieure sévère corrigée par orthodontie et chirurgie.

  5. asma dit :

    ma langue pousse sur mes dents du haut car elle est plus longue que la normale, mon dentiste m’a conseillé des bagues mais j’aimerai savoir si aprés je devrai mettre un appareil de nuit pour que les effets soient définitives es-ce une béance trés sévere car elle ne se voit pas sauf si je montre grand toutes les dents

    • Dr Jules dit :

      La langue est toujours un élément significatif dans les cas béance. Si elle n’est pas un des facteurs ayant contribué à l’apparition de la béance, elle agit certainement pour la maintenir. Dans votre cas, si la lange est pus longue ou volumineuse que la normale, c’est un facteur encore pus important qu’il faudra considérer pendant le traitement et la période de rétention. Avec 6-7 mm d’ouverture, oui cela peut être considéré comme une béance sévère.

      Rétention : Tous les cas d’orthodontie nécessitent des appareils de rétention pour aider à préserver la stabilité des corrections. Ceci est encore plus vrai dans un cas comme le vôtre où la musculature (langue) agit constamment sur la dentition. C’est votre orthodontiste qui, ultimement, déterminera le protocole de rétention approprié à votre cas mais je crois qu’il vous fera porter un appareil “de nuit” et ce, pendant assez longtemps. Malgré cela, ceci n’est pas une garantie absolue de stabilité à vie! Pour en savoir plus, consultez notre section sur la rétention orthodontique.

  6. Touli dit :

    Malocclusion et pouce à 21 ans

    Bonjour,
    J’ai 21 ans et je suce mon pouce depuis toujours. Malheureusement aujourd’hui mes dents et mâchoires se sont détériorées:

    Pour la mâchoire supérieure:
    - mes incisives et canines ne se touchent plus
    - les deux grosses incisives du haut sont avancées et les deux petites passent derrière les grandes?
    - les dents de la mâchoire supérieure rentrent vers l’intérieur surtout du côté droit.

    Pour la mâchoire inférieure:
    - mes dents se chevauchent (incisives)
    - garder ma mâchoire fermée me demande un effort car les dents ne s’emboîtent pas au bon endroit.

    Autre:
    - je respire principalement par la bouche (uniquement par la bouche pour dormir)
    - je suce toujours mon pouce pour dormir (tous les jours) car sinon je n’arrive pas à dormir
    - j’ai l’impression que ma mâchoire inférieure est plus basse d’un côté que de l’autre?
    - j’ai un problème de déglutition?
    - ma langue est longue …

    • Dr Jules dit :

      Les détails de votre description laissent croire que vous présentez une béance antérieure (dents qui ne se touchent pas) ainsi qu’une occlusion croisée postérieure (dents du haut basculées vers l’intérieur).

      Il y a probablement un facteur musculaire important qui contribue au problème (langue et pouce). Le fait que vous ayez sucé votre pouce pendant aussi longtemps a certainement contribué à la déformation des arcades dentaires que vous observez maintenant. Il est commun de voir de telles malocclusions chez les “suceurs” chroniques.

      Ceci laisse sous-entendre un possible problème squeletique (déséquilibre entre les mâchoires) mais seul un examen clinique pourrait le confirmer.
      Afin de savoir ce qui serait indiqué de faire pour corriger votre malocclusion, il vous faudrait consulter un orthodontiste qui vous expliquera toutes les options qui s’offrent à vous.
      Ceci nécessitera certainement d’éliminer le suçage de doigt car les forces qu’une telle habitude génère sur la dentition sont plus fortes que la mécanique orthodontique qui sera utilisée pour déplacer les dents! De plus, une fois les corrections terminées, si l’habitude de suçage persiste, cela peut mettre en péril la stabilité des corrections obtenues.

  7. zouari dit :

    Quel est le but d’une correction squelettique Classe 2?
    bonsoir,
    j’aimerais savoir la vocation fonctionnelle d’un traitement de classe II squelettique ( division 1, division 2 ) c’est à dire l’intérêt fonctionnel du traitement en vue de la correction de la malocclusion de classe II (avec illustration à travers des cas cliniques représentatifs si possible ).

    • Dr Jules dit :

      Le but principal visé par un traitement d’orthodontie devrait être d’améliorer soit la fonction et l’esthétique de la dentition ou un combinaison des deux.

      Ceci s’applique à tous les types de malocclusion, y compris les Classe II.
      L’objectif fonctionnel des corrections consiste à placer les dents et mâchoires dans la meilleure harmonie possible pour optimiser la fonction.

      Les Classe II squelettique présentent un déséquilibre antéro-postérieur (avant-arrière) entre les mâchoires. Le plus souvent, c’est la mandibule qui est reculée. Un des objectifs du traitement visera donc à corriger ce déséquilibre. Selon la sévérité du décalage et l’âge squelettique du/de la patient(e) cette correction nécessitera soit de la croissance mandibulaire ou une chirurgie orthognathique.

      Vous trouverez des exemples cliniques de traitement de Classes II dans la section traitant de la chirurgie, de l’appareil fonctionnel Herbst, et des cas Classe II traités sur ce site.

  8. Alie dit :

    Bonjour,
    je me nomme Alie j’ai 11ans.
    Mes dents de devant son ”croches” et j’aimerais avoir des broches mais j’ai deux question.
    1:Quelle est le coût des broches? et
    2:Est-ce que cela fait quand on les installes? merci de me répondre.

  9. zouari dit :

    Il est évident que l’orthodontie permet d’optimiser la fonction occlusale et l’esthétique, mais dans le cas contraire pour un patient non motivé pour le traitement, aurait il des soucis à long terme notamment pour les classes II squelettiques sévères, ou bien un traitement orthodontique parait dans ce cas comme un luxe inutile ?

  10. Dr Jules dit :

    Je ne crois pas qu’une intervention pour un problème squelettique sévère puisse être qualifiée comme un “luxe inutile“. Les nombreux bénéfices peuvent n’être évidents qu’à long terme, tout comme les désavantages ou risques d’avoir une malocclusion sévère. Ces risques sont théoriques (on ne peut garantir qu’ils affecteront une personne), mais biens réels. Ils peuvent comprendre l’usure des dents, des problèmes aux articulations-temporo mandibulaires, des problèmes de parodontie, mastication, phonétique, esthétique, usure et bris de dents, etc.

    Certaines personnes s’accommodent relativement bien d’une malocclusion sévère et peuvent être assez fonctionnels tandis que d’autres développent plusieurs problèmes et symptômes handicapants avec une malocclusion plus légère.

    Il est donc difficile de prédire précisément quels seront les problèmes qui affecteront un cas particulier avec le temps mais, quiconque traite beaucoup d’adultes et voit des dentitions mutilées et affectées par des déséquilibres squelettiques importants est à même de constater que les années et décennies font leur œuvre… même dans la bouche.

    Cependant, si un patient n’est pas motivé pour entreprendre un traitement, il est mieux de ne pas le faire car la coopération est trop importante pour le succès du traitement, surtout dans les cas plus sévères.

  11. lydia dit :

    L’extraction des dents de sagesse corrigera-t-elle la malocclusion?
    bsr
    voila j’ai 20ans mtn, et d’aprs mon dentiste je fais partie de la classe 2, j’ai que 4mm d’écart, j’ai enlevé mes deux dent de sagesse supérieur et j’aimerai savoir si je nécessite un appareil dentaire ou bien sa va rentré ds l’ordre d’ici qlq mois aprs l’extraction.
    Merci de me repondre

    • Dr Jules dit :

      IMPOSSIBLE que ça “rentre dans l’Ordre”!
      Peu importe l’écart que vous avez entre vos dents antérieures, extraire aussi loin dans l’arcade dentaire n’aura aucun impact sur les dents antérieures. Vous devrez envisager une forme de correction orthodontique si vous voulez corriger ce problème.

  12. Mélie dit :

    Classe 3 à 2 ans… Quoi faire et quand?
    Bonjour,

    Je viens de me rendre compte que mon garçon de 2 ans et demi semble présenter une maloclusion de “classe 3″ puisque ses dents du haut mordent un peu vers l’intérieur. Va-t-il souffrir de cette condition même avec la croissance de ses mâchoires ou peut-on espérer que ceci rentre dans l’ordre en grandissant? Si la situation persiste, quels seront les traitements possibles et à partir de quel âge faudra-t-il consulter? J’imagine qu’il ne sert à rien de prendre rv avec un orthodontiste avant un certain temps. Je suis inquiète à propos de cette dentition et surtout, je n’ai aucune idée des étapes qu’il nous faudra suivre pour s’assurer d’éviter d’éventuels dommages si la croissance ne rétablit pas ce problème.

    • Dr Jules dit :

      Vos questions sont très pertinentes.
      Cette condition ne nécessite pas nécessairement une intervention immédiate mais elle devrait être surveillée et évaluée régulièrement par votre dentiste et éventuellement un orthodontiste. Vous pouvez consulter un orthodontiste bientôt si vous désirez être rassurée car il est difficile de juger de la sévérité d’un problème sans évaluer le patient. Sinon, vous pouvez le/la consulter lors de la sortie des premières dents permanentes (6-7ans).
      Ce type de malocclusion n’est pas le genre à se corriger par soi-même.

      Nous venons de répondre de façon élaborée (avec des exemples imagés) à une question similaire à la votre dans une autre section de ce site. Vous y trouverez probablement un peu plus d’information qui vous sera utile.
      Pour consulter cette réponse.

  13. Marie dit :

    Est-ce que 4 ans est trop jeune pour intervenir pour un enfant de classe 3?

  14. Denis Gaelle dit :

    Peut-on opérer une seconde fois pour un déséquilibre des mâchoires?
    Bonjour Docteur,
    Je me permets de vous écrire afin d’avoir votre avis sur ma situation.
    J’ai 28 ans. Je porte depuis deux ans et 3 mois un appareil orthodontique constitué de plaquettes.
    J’ai subi une ostéotomie bimaxillaire en septembre 2011 (il y a donc environ 7 mois). Je pensais qu’on allait pouvoir m’enlever mon appareil vu que je n’ai plus d’espace entre les dents mais non. Ma mâchoire dévie à nouveau et surtout mon plan masticatoire (si c’est bien le terme adéquat) n’est pas droit du tout et je pensais que le chirurgien me l’aurait arrangé en même temps. Sur la radio panoramique, on voit clairement que la partie gauche de ma mandibule est large et court tandis que la partie droite et longue et mince. Cela est dû au fait que pendant des années, vu la torsion de ma mâchoire, j’ai plus utilisé un côté que l’autre. Puis-je à nouveau être opérée et est-ce possible?
    Merci pour votre réponse. Bien à vous Gaëlle Denis

    • Dr Jule dit :

      Il est normal qu’une personne préfère et utilise un côté de sa bouche par rapport à l’autre. Si l’occlusion est similaire ou équivalente des deux côtés, les droitiers ont tendance à mastiquer plus du côté gauche et vice versa. Je ne doute pas que vous ayez un côté plus développé que l’autre et que cela cause une asymétrie mais cela n’est probablement pas dû à un usage unilatéral préférentiel pendant la fonction. Je mentionne cela à titre d’information seulement car, dans les faits, la cause ne change rien à votre problème; vous avez une asymétrie squelettique qui persiste après une première intervention chirurgicale et aimeriez la corriger.

      Vous mentionnez que votre mâchoire “dévie à nouveau” ainsi que votre plan occlusal (masticatoire). Si ce changement s’est produit après la chirurgie et après que le déséquilibre et asymétrie aient été corrigés, ceci indiquerait une forme de relaps ou que la situation initiale tend à réapparaître.

      Si cette condition était présente avant la chirurgie mais qu’elle n’a pas été corrigée, c’est une autre histoire. Il faudra vérifier avec votre chirurgie quels étaient les objectifs et buts visés par cette chirurgie et pourquoi cet aspect n’a pas été corrigé. Peut-être était-ce voulu ainsi?

      Il est possible de réopérer dans certains cas. Si, par exemple, vous avez eu une opération à la mandibule et que l’autre opération serait indiquée au maxillaire supérieur, cela devrait être possible. Par contre, je crois que les chirurgiens essaieraient d’éviter de réopérer à la mandibule où des vis de fixation rigides sont probablement présentes. Seul un chirurgien faisant ces procédures pourrait vous le confirmer.

      Il est peut-être possible de garder l’asymétrie squelettique que vous décrivez et de compenser pour ce déséquilibre avec des mouvements orthodontiques? Il faudrait en discuter avec votre orthodontiste. Un autre point à discuter avec votre orthodontiste et chirurgien; cette asymétrie, est-elle principalement dentaire ou squelettique ou une combinaison des deux. Ceci aura une influence sur la façon de la traiter.


      Exemple dune asymmétrie squelettique visible sur une radiographie céphalométrique
      Asymétrie squelettique, radiographie orthodontique


      (A) Mandibule normale: les bordures inférieures sont superposées sur la radiographie
      (B) Asymétrie mandibulaire; les flèches de différentes couleurs indiquent la bordure des deux côtés de la mandibule. Il y a un côté plus bas que l’autre indiquant une asymétrie importante.


  15. Aurelie dit :

    Béance; chirurgie ou pas?
    bonjour
    j’ai une béance dentaire, mes dents de la machoire supérieure et inférieure ne se touchent pas lorsque je serre la machoire!
    Une intervention chirurgicale est elle indispensable ou puis-je simplement la corriger avec l’orthodontie?? J’ai 22 ans

    • Dr Jules dit :

      Impossible de répondre cette question sans vous avoir examiné et avoir pris du matériel diagnostique.
      Vous trouverez plusieurs exemples de béances antérieures qui ont été traitées, pour la plupart sans chirurgie, dans la section des “béances antérieures”. Consultez aussi les réponses aux différentes questions au bas de cette page (en particulier cette question et réponse) où nous expliquons que les limites pour corriger les béances antérieures sans chirurgie sont repoussées de plus en plus à l’aide de nouveaux protocoles de traitement, entre autres avec l’utilisation des mini-vis d’ancrage temporaire.

      Consultez un orthodontiste pour connaître les options de traitement dans votre cas.

  16. Stéphane dit :

    Acouphènes, douleurs cervicales, dorsales et malocclusion. Y a-t-il une relation?
    Bonjour,

    Je souffre d’un acouphène à l’oreille droite depuis plusieurs années (bourdonnement)…Est-il possible que cela soit lié à une éventuelle malocclusion dentaire ?
    Je précise qu’en plus j’ai régulièrement mal au bas du dos ainsi qu’aux cervicales…

    Merci

    • Dr Jules dit :

      Une sensation auditive non liée à une source sonore (acoustique) qui ne provient pas de l’organisme est appelée acouphène.
      Les personnes en souffrant perçoivent un son qui s’apparente à un bourdonnement, un sifflement ou même à un tintement. Ceci peut être ressenti dans le crâne ou uniquement dans l’oreille, d’un seul côté ou des deux. Les causes potentielles sont multiples mais peuvent inclure des pathologies diverses. (source : Wikipedia)

      Il est très difficile d’identifier la cause des acouphènes… et encore plus de les traiter! Il est possible que l’occlusion (une malocclusion importante) puisse contribuer à ce phénomène mais une relation de cause effet est difficile à prouver. La grande majorité des personnes ayant des malocclusions, aussi sévères soient-elles, ne se plaignent pas d’acouphènes. Si les malocclusions “causaient” les acouphènes, nous verrions beaucoup plus de personnes avec ce problème.
      Par contre, nous avons connu plusieurs patients qui souffraient d’acouphènes et qui ont vu leur condition s’améliorer, à différent degré, suite à un traitement orthodontique. Ceci demeure anecdotique et nous ne pourrions “prouver” hors de tout doute que c’est l’intervention orthodontique qui est responsable de cette amélioration mais nous voyons occasionnellement de tels cas.

      Concernant les douleurs cervicales, lombaires et autres, la relation entre l’occlusion et ces symptômes a été étudiée plus a fond et est plus documentée que dans le cas des acouphènes. Plusieurs études ont démontré une certaine relation entre tous ces aspects. Nous avons récemment publié sur une chronique sur l’influence de l’occlusion sur la posture qui répondra peut-être à certaines de vos questions.
      Vous pouvez aussi consulter la section sur les articulations temporo-mandibulaires qui explique aussi une certaine relation entre l’occlusion et divers symptômes non dentaires.

  17. Sawadogo dit :

    Peut-on traiter une Classe 2 adulte?
    Bonjour

    J’ai un problème dentaire relatif avec la Classe 2 division 1, ma mâchoire intérieure est reculée et il m’arrive souvent de mordre mes lèvres inférieures”
    j’ai vu dans cet article des cas traités, cela m’a soulager un peu de voir qu’il avait des possibilités de réparer ces malocclusions, mais mon inquiétude ne se trouve pas là, c’est par rapport a mon age, j’aurai bientôt 23 ans et je ne sais pas si cela ne constituera pas d’obstacle à la résolution de mon problème dentaire.

    • Dr Jules dit :

      23 ans seulement… mais vous êtes encore toute jeune ! :-)

      La principale considération ayant une relation avec votre âge est l’absence de croissance.
      Si vous avez un écart important entre vos incisives supérieurs et inférieures (disons… plus 7-8 mm), il ne faut pas compter sur un avancement de la mandibule avec la croissance. Que vous ayez 15, 23, 45 ou 65 ans, s’il n’y a plus de croissance, le défi est le même; il faut une alternative à la croissance pour réduire l’écart entre les dents antérieures. Par exemple, ceci peut comprendre :

      - extraire une dent de chaque côté au haut pour aider à reculer les dents antérieures,
      - accepter un compromis en gardant un certain écart entre les dents antérieures supérieures et inférieures,
      - si l’écart extrême est dû à une mandibule déficiente (courte et trop reculée) une chirurgie orthognathique visant à avancer la mandibule peut être indiquée;
      - autre solution?? Il faudrait évaluer votre condition.

      Donc, si vous êtes en bonne santé générale, dentaire et parodontale (tissus de support des dents (gencive et os)), il ne devrait pas y avoir de contre-indications à envisager un traitement d’orthodontie mais une consultation avec un orthodontiste vous le confirmera.

  18. Sawadogo dit :

    Merci Dr Jules!

  19. bouside dit :

    Classe 3 et dents de sagesse
    salut
    j’ai 21 ans et j’ai une malocclusion de classe 3. le problème c’est que j’ai l’impression que ma mâchoire inférieur avance a fur et a mesure que les dents de sagesses inférieurs sortent est ce possible?
    2eme question: est ce qu’une extraction des dents de sagesses plus un appareil amovible peut corriger mon problème .
    merci d’avance pour votre réponse

    • Dr Jules dit :

      NON, il est peu probable que l’éruption des dents de sagesse fasse “avancer” votre mâchoire ou même influence significativement la position de vos dents antérieures.
      Pour en savoir plus sur les dents de sagesse.

      Nous ne connaissons pas les détails de votre cas mais un appareil amovible à lui seul ne pourra pas corriger une “vraie” classe 3, qu’il y ait eu l’extraction des dents de sagesse ou , comme l’extraction de vos troisièmes molaires ne changera rien au déséquilibre “classe 3″ entre vos mâchoires.
      Désolé de vous décevoir mais la correction d’une telle malocclusion (classe 3 avec composante squelettique) n’est pas un problème simple à corriger la plupart du temps.

      Consultez un orthodontiste certifié qui pourra mieux répondre à vos questions après vous avoir examiné.

  20. Jim dit :

    Relation des incisives
    Bonsoir,

    J’ai 25 ans, et cela fait plusieurs jours que les dents de devant de ma machoire inférieure touche l’intérieur des dents de devant de la mâchoire supérieure alors qu’avant j’en avais pas l’impression, ça me gêne. Je voulais savoir si c’était “grave” et si à long terme elles puissent faire bouger les dents de dessus ? ça me fait peur, car étant jeune j’ai eu recours à l’orthodontie car j’avais une dent de devant de la machoire supérieure qui était de travers, j’aurai du mal à supporter que ça puisse la faire redevenir de travers !
    Ou bien est-ce juste dans ma tête ? Merci beaucoup

    • Dr Jules dit :

      Nous ne pouvons juger de votre condition sans l’examiner mais il est normal que les incisives inférieures mordent derrières celles du haut. Si vous croyez que votre occlusion s’est soudainement modifiée et que votre façon de mordre a changé, consultez un orthodontiste pour qu’il puisse évaluer le tout et faire des recommandations appropriées.

  21. phie dit :

    Usure dentaire et malocclusion, qui consulter?
    Bonjour, d’abord je suis très contente et impressionnée par votre site, et je vous en remercie.
    j’ai 38 ans. quand je serre la mâchoire, mes incisives du bas à gauche heurtent de plus en plus (ça évolue doucement avec le temps) mon incisive face à gauche et j’ai l’impression que l’émail derrière la dent s’abîme.
    Pouvez-vous me dire ce que vous me conseillez de faire s’il vous plait ? (j’ai surement une petite mâchoire car on m’a arraché les dents de sagesse + les prémolaires et j’ai porté des bagues 2,5 ans).
    si je devais consulter un orthodontiste, devrais-je avant aller voir un dentiste ? y’a t il une relation de prescripteur vis à vis de la sécurité sociale ? Merci infiniment.

    • Dr Jules dit :

      Vous semblez décrire une situation où il y a un surplomb vertical excessif entre vos dents antérieures. Il est en effet possible que cette condition puisse causer de l’usure pendant la fonction à long terme. Vous pouvez voir différents patrons d’usure selon le type de malocclusion dans cette section sur l’usure dentaire. Corriger cette malocclusion nécessitera probablement de l’orthodontie alors il serait préférable que vous consultiez un orthodontiste pour connaître la nature de votre problème et les options de traitement possibles. Si nécessaire, l’orthodontiste vous dirigera à votre dentiste si ses services sont requis pour l’aider dans le traitement d’orthodontie. Il exigera fort probablement que vous ayez aussi un suivi régulier avec votre dentiste pendant l’orthodontie .

      Nous ne sommes pas familiers avec les conditions de la sécurité sociale pour la couverture orthodontique en Europe. Un dentiste ou un orthodontiste de votre région pourra mieux vous informer à ce sujet.

  22. Yassine dit :

    Pour corriger l’inclinaison de mes dents
    Bonsoir,
    J’ai 17 ans et j’ai porté un appareil dentaire durant 3 ans car mes dents n’étaient pas droites, cependant j’ai remarqué que de profil mes dents du haut et du bas sont inclinées vers l’extérieur, je précise, j’arrive sans problème à serrer mes dents. J’aimerais savoir quelles sont les solutions envisageables ? Merci d’avance :)

  23. Yassine dit :

    Bonsoir,

    Je voudrais tout d’abord vous remerciez de m’avoir répondu et puis, j’en profite pour vous dire que même après avoir mis un appareil, j’ai toujours les dents inclinées vers l’avant, de plus l’écart entre mes dents du haut et du bas n’est pas énorme. Mon orthodontiste ne m’a pas proposé d’extractions, que dois-je est ce que je dois recommencer un traitement orthodontique ?

    ps : je suis complexé par mon sourire :s, l’inclinaison me gâche tout.

  24. Marie dit :

    Corriger un menton fuyant avec des déplacements dentaires?
    bonjour,
    j’ai 26 ans et j’ai un décalage des machoires. En effet, ma machoire du bas est en retrait d’environ 3mm par rapport à celle du haut. Ce qui me gène, c’est que mon menton est un fuyant. J’ai consulté un orthodontiste qui m’a proposé un compromis en utilisant la technique de compensation dento-alvéolaire qui devrait diminuer mon décalage de moitié (puisque je ne souhaite pas que se soit absolument parfait et que je refuse la chirurgie).
    Pensez-vous que cette technique peut marcher et durée dans le temps malgré que je sois adulte?

    Je vous précise également que j’ai eu un traitement orthodontique à l’adolescence pour élargir mon palais et compenser l’ecart entre les deux machoires (qui était beaucoup plus important que maintenant). A la fin de mon traitement, il n’y avait pratiquement plus de décalage entre mes machoires et en l’espace de deux ans le décalage de 3mm s’est mis en place

    merci d’avance pour votre réponse

    • Dr Jules dit :

      Tout d’abord, il faudrait tenter de déterminer d’où provient le décalage de 3 mm qui est réapparu ces dernières années.
      Est-ce vraiment un problème squelettique (décalage entre les mâchoires) ou un changement dento-alvéolaire (déplacement des dents)?
      La position des dents a peut-être changé légèrement dans chaque arcade ce qui a créé ce nouvel écart. Un écart de 3 mm n’est pas dramatique cependant et ne devrait pas affecter la fonction de façon significative.

      Si votre plainte principale concerne le menton fuyant, cet aspect dépend de l’os de la mandibule et corriger la position des dents ne modifiera pas l’anatomie du menton. Si l’os mandibulaire est trop court et cause un recul du menton, c’est cet aspect qui doit être adressé. Le fait de basculer les dents inférieures antérieures (incisives et canines) vers l’avant peut en effet diminuer l’écart horizontal entre les dents du haut et celles du bas (overjet), ce que votre orthodontiste appelle la compensation dento-alvéolaire, mais cela ne changera rien à la position du menton reculé qui est dûe à une déficience mandibulaire osseuse. Pour corriger cet aspect, il vous faut envisager une chirurgie. Cependant, cette chirurgie (génioplaistie) peut être limitée qu’au menton seulement, ce qui est plus simple, moins risqué et très différent d’une chirurgie visant à avancer la mandibule au complet (avancement mandibulaire).

      Consultez ces liens pour avoir plus d’information sur :

      - la génioplasite et chirurgies au menton
      - les chirurgies orthognathiques (avancement mandibulaire)

      Voir aussi cette autre réponse à une question sur les chirurgies du menton qui pourrait vous éclairer davantage.

  25. Marie dit :

    Musculation pour la mandibule à l’aide d’élastiques et avancement mandibulaire de 1-2 mm!!!
    Merci pour votre réponse.
    J’en profite pour vous poser une autre question. Un autre orthodontiste m’a dit que je devrais porter des élastiques reliant mes molaires de la machoires du bas aux canines de la machoires du haut et que cela me musclerait la machoire et permettrait de la maintenir en position avancée. Il affirme qu’il pourra ainsi avancer ma machoire du bas de 1 à 2mm.
    Effectivement, je me souviens qu’adolescente j’avais eu ce genre d’élastique inter-maxillaire.
    Est-ce également une technique de compensation? une autre technique?
    J’avoue que je suis un peu perdu, apparemment cela corrigerait un peu le recul de mon menton…
    Par ailleurs, pour répondre à votre question, je pense que mon problème est d’ordre squelettique (décalage entre les mâchoires)

    merci

    • Dr Jules dit :

      Les élastiques orthohdontiques ne sont pas assez forts pour permettre à la musculature de la mandibule de s’exercer à un point tel que cela augmenterait la masse musculaire ou la rendra plus forte. Si ce n’est que la musculature qui gardera votre mâchoire dans une position avancée, ceci sera instable. Dès qu’il y aura relâchement musculaire, la mandibule reculera.

      Le traitement qui vous est proposé peut certainement diminuer un écart de 1-2 mm mais de là à prouver que cela sera le résultat d’un “avancement” de la mandibule est une autre chose. Ceci pourrait être prouvé en surimposant des radiographies du crâne et e la mâchoire avant et après le traitement mais un gain de 1 mm n’est pas un changement significatif. Ceci représente approximativement l’épaisseur de la pointe du crayon utilisé pour faire le tracé sur les radiographies alors une simple différence de 1 mm pourrait être expliquée par une erreur de tracé!!! Si votre problème est squelettique, toute correction visant à “avancer” le menton doit comprendre une chirurgie ou de la croissance mandibulaire. Une compensation dento-alvéolaire n’affectera pas l’anatomie ou la position du menton.

      Vous mentionnez que votre mandibule est “en retrait” de 3 mm, que le traitement proposé “corrigerait un peu le recul de mon menton” et que votre orthodontiste vous dit que votre mandibule sera avancée de 1-2 mm à l’aide d’une musculature qui sera renforcée à l’aide d’élastiques. Est-ce que le but de toute cette intervention est simplement un gain de 1 mm? Cela ne changera pas grand chose à votre profil! Si tout cela change votre menton de façon significative et de façon à vous satisfaire, envoyez-nous des photos avant et après votre traitement.

  26. julie dit :

    Mes dents bougent, est-ce psychologique?
    bonjour,
    depuis une semaine, j ai la sensation que mes dents du bas ont “reculé”.est – ce possible?je ressens des douleurs au niveau de ma gencive, une gene quand je parle et mange.est -ce psycholoqique, ou mes dents ont pu réellement bouger une semaine?
    d’avance, je vous remercie pour votre réponse.

    • Dr Jules dit :

      Nous avons très peu d’information pour évaluer votre cas mais oui, il est possible que des dents bougent en une semaine. Si quelque chose vous tracasse concernant votre dentition ou vos gencives, parlez-en à votre dentiste qui pourra vous diriger à un orthodontiste au besoin.

  27. azer dit :

    La mâchoire peut-elle continuer à reculer?
    Bonjour,
    j’ai un écart entre la mâchoire inférieure et supérieure. Je ne suis pas très motivée pour faire l’intervention chirurgicale qui m’a été suggérée… Je voulais savoir s’il était possible que cet écart s’agrandisse avec l’âge (j’ai 30 ans) et si la mâchoire du bas pouvait encore reculer?

    Les dents du haut bougent bien elles et je souhaite les faire aligner ce qui pourrait être un compromis mais j’ai peur que la mâchoire recule encore. Si l’écart reste tel qu’il est; une chirurgie me semble excessive mais j’attends l’avis d’un professionnel… Surtout que je suis suivie en paro et on m’a affirmé que mes dents et gencives étaient saines et que je n’avais pas de problèmes de déchaussent dentaire.
    Quels sont les autres risques si je choisis de ne pas intervenir chirurgicalement?

    • Dr Jules dit :

      NON, il est peu probable que votre mandibule “recule” davantage avec le temps sans aucune intervention. En fait, une mâchoire inférieure fuyante n’est pas causée par le recul continu ou progressif de la mâchoire mais plutôt par un manque de croissance de la mandibule vers l’avant pendant son développement. La mandibule n’a pas reculé mais elle n’a pas assez avancée avec la croissance. À votre âge et en l’absence de croissance, les changements dans la position des mâchoires devraient être stables si vous laissez agir la nature.

      Par contre, si vous entreprenez un traitement d’orthodontie il est possible que les corrections orthodontiques donnent l’impression que votre mandibule recule. Ce serait le cas, par exemple, où l’arcade inférieure devrait être “nivelée” en faisant “remonter” les dents postérieures inférieures pour les mettre au même niveau que les autres dans l’arcade.


      L’exemple suivant (photos) illustre un tel cas :
      L’éruption des dents postérieures (flèches jaunes) aura comme effet d’abaisser la mandibule. L’effet sur le menton qui est déjà reculé (flèche bleue) sera de le déplacer davantage vers les bas et l’arrière (flèche rouge) donnant l’apparence d’un menton encore plus fuyant. Une chirurgie serait nécessaire pour corriger une telle mandibule reculée chez une personne n’ayant plus de croissance.

      Mandibule et menton reculés, malocclusion classe 2

      Pour répondre à votre question concernant les “risques” de ne pas intervenir en chirurgie, cela dépend du type de votre malocclusion et de sa sévérité. Les risques potentiels des malocclusion sont en général les mêmes mais à différent degrés selon la malocclusion. Ceux-ci peuvent inclure; l’usure des dents, problèmes aux articulations temporo-mandibulaires, problèmes parodontaux, douleur dentaires, difficulté d’entretien des dents, esthétique de la dentition, fonction ( mastication, phonétique), etc.

  28. Mathieu dit :

    Bruxisme, usure dentaire, déviation mandibulaire, problèmes articulaires, etc. chez un adulte.
    Bonjour,

    Je souffre d’une malocclusion héréditaire. Du côté droit de ma bouche, les dents d’en haut “ferment” vers l’intérieur de celles du bas. Il y a un chevauchement du maxillaire gauche sur le droit au niveau du palais. Mon palais est donc en “ogive”. La conséquence est que les molaires du côté gauche correspondent à peut près bien et que celles du côté droit ont un espace au repos. Cela occasionne un basculement de la mandibule lors la mastication.

    J’ai maintenant 38 ans et ai su vivre avec ce problème. Il y a 3 ans par contre, mon dentiste a recommandé une plaque occlusale pour limiter les dégâts d’un bruxisme nocturne m’ayant déjà prématurément usé les dents. Depuis que je la porte à tous les jours, le côté droit de mon visage semble retrouver une sensibilité que je ne savais pas avoir perdue. Je remarque des tensions au niveau de l’arcade zygomatique et de l’œil droit associés semble-t-il à une perte de vision dans cet œil lorsque les symptômes sont les plus intenses. Je remarque aussi de la douleur au niveau de la suture pariétale et du processus mastoïde droit. Je me demande aussi si la malocclusion n’est pas associée à des migraines plutôt fréquentes de ce côté de la tête.

    Mes questions sont les suivantes:
    - Est-il possible à mon âge d’écarter l’arche du palais et ainsi rétablir la fosse nasale?
    - De recourir à des broches quand les dents sont très usées?
    - Est-ce que cela va soulager les douleurs que j’ai au niveau de ce côté de la tête?
    - Existe-t’il une solution mécanique au problème? Comme par exemple en portant une plaque occlusale partielle qui comblerait l’espace entre les dents du côté droit durant la mastication?

    • Dr Jules dit :

      C’est un pur hasard mais votre cas tombe “à point” car nous venons de publier une chronique sur le “bruxisme” dans notre “ortho blogue”.
      Votre cas comprend des caractéristiques intéressantes :

      - Correction squelettique chez les adultes.
      - Bruxisme et usure dentaire.
      - Problèmes d’articulations temporo-mandibulaires et port de plaque articulaire,


      Correction squelettique chez les adultes

      Vous décrivez un palais ogival, plus étroit d’un côté où il y a une occlusion croisée. Ceci est “typique” d’une déficience maxillaire transverse où un maxillaire supérieur est contracté par rapport à la mandibule. Cette constriction crée une mauvaise relation entre les dents des 2 arcades et elles entrent “en collision” ensemble lors de la fermeture. Cela occasionne un déplacement mandibulaire d’un côté ou l’autre car vous cherchez à avoir les meilleurs contacts possibles pendant la fonction. Cette déviation fonctionnelle est assez fréquente avec une telle malocclusion.

      Idéalement, un traitement devrait inclure la correction de cet aspect (déséquilibre dans la largeur des maxillaires) et ceci nécessite probablement l’élargissement de l’arcade supérieure. Plusieurs approches sont possibles mais il en existe des “non-chirurgicales”, surtout pour les problèmes de largeur… mais ce ne sont pas tous les orthodontistes qui souscrivent à une telle philosophie. Vous pouvez voir des exemples de telles corrections sur cette page traitant de l’expansion.

      Bruxisme et usure dentaire.
      Le bruxisme, selon sa sévérité et durée, peut en effet mener à des dommages dentaires importants (usure, bris, fracture de dents et restaurations, etc.) ainsi que plusieurs autres symptômes pouvant affecter la musculature et les articulations temporo-mandibulaires (ATM). Il est maintenant accepté que le “stress” est une cause majeure dans l’apparition de cette habitude. Nous vous référons à notre chronique sur le bruxisme pour en savoir plus.
      Stress bruxisme grincement dents orthodontie sherbrooke

      Problèmes d’articulations temporo-mandibulaires et port de plaque articulaire
      Comme nous le décrivons dans la section sur le bruxisme, le port d’une gouttière / plaque occlusale / plaque articulaire est un des moyens disponibles pour tenter de minimiser les effets néfastes du bruxisme. Son rôle est de “déprogrammer” le système neuro-musculaire (ou du moins tenter de le faire) pour permettre à la mandibule de fonctionner dans une position plus confortable. Vous décrivez avec précision vos symptômes et il semble qu’il y ait déjà une certaine amélioration avec le port de la plaque. Ceci devrait être encourageant mais ne constitue qu’une des étapes dans la “réhabilitation” de votre cas. Pour en savoir plus sur les problèmes d’ATM et le port de plaques articulaires.

      Pour répondre à vos autres questions :
      - OUI, il est possible d’élargir le palais chez un adulte, tel que discuté ci-haut. Quant au rétablissement des fosses nasales, il faut définir ce qu’on entend par cela. L’expansion a un effet indirect sur la cavité nasale et peut parfois améliorer la respiration nasale s’il y avait “obstruction” ou résistance au passage de l’air (tout dépend de l’origine et l’endroit de l’obstruction).

      -des broches peuvent être posées sur des dents usées. Si elles sont trop usées pour que la couronne des dents puisse recevoir la base des attaches (boîtiers et tubes), elles devront être rebâties ou allongées par votre dentiste avent d’entreprendre un traitement d’orthodontie… mais c’est faisable.

      Le cas suivant montre un adulte ayant une habitude de bruxisme et de l’usure extrême des dents antérieures inférieures (cercle). Ces dents devront être allongées ou reconstruites si le patient désire envisager des corrections orthodontiques.

      Bruxisme et usure dentaire sévère avec malocclusion

      - Combler l’espace entre les dents à l’aide d’une plaque. Normalement, ceci est exactement un des buts d’une plaque articulaire. À mesure que votre mandibule se déplace, vous pouvez voir est espaces ou contacts plus légers entre certaines dents. La plaque doit alors être ajustée pour continuer à donner un “support” ou point de contact aux dents opposées. Ceci n’est qu’une mesure transitoire cependant et une solution plus “définitive” devra inclure l’orthodontie pour déplacer les dents dans une meilleure position ou des restaurations dentaires pour redonner aux dents leur forme et anatomie permettant de mieux fonctionner avec des contacts plus égaux et uniformes. L’exemple de cette plaque articulaire montre un espace comblé par la plaque. Ce genre de traitement nécessite plusieurs étapes et une étroite collaboration entre l’orthodontiste et le dentiste restauratif (dentiste généraliste ou prosthodontiste)

      - Soulagement de vos douleurs; peu importe ce que vous entreprenez, je ne crois pas que personne puisse vous garantir quoi que ce soit quant à l’amélioration ou l’élimination de vos symptômes. Ceci ne veut pas dire de ne pas envisager de traitement car c’est votre seule chance d’améliorer votre condition mais il faut avoir des attentes réalistes concernant le succès anticipé.
      Tel que vous le constaterez dans les sections sur les problèmes d’ATM et le bruxisme, ces problèmes ont une origine multi-variable complexe et nous (les cliniciens et le patient) ne pouvons contrôler toutes ces variables (stress, hérédité, etc.) et “garantir” quelque résultat que ce soit.

      Si toutefois quelqu’un vous promet un résultat quelconque… demandez des précisions et “garanties” claires!

    • Alexandre dit :

      Messieurs. ayant lu votre message et ayant le même problème occlusal que vous. Je me demandai si cela serait possible de vous contacter par mail à fin de vous poser quelques questions dont les réponses s’avérèrent très précieuses. Je vous remercie.

      • Dr Jules dit :

        Nous n’offrons pas de consultations privées ou élaborons de plans de traitement pour des cas spécifiques par courriel ou sur ce blogue mais si vous avez des questions d’intérêt général, vous pouvez les poser au bas de chacune des pages de ce site et nous tenterons d’y répondre.
        Merci de votre compréhension à ce sujet.

  29. Laurence dit :

    Une “vraie” Classe 3 est-elle possible à 1 an?
    Bonjour a vous
    j’ai un bébé de 1 an qui a ses deux centrales sup. et inf. ainsi que ses latérales sup. Les centrales sup ne sont pas complètement éruptées mais il semble avoir une malocclusion de cl. 3 puisque ce sont ses centrales inf. qui recouvrent ses centrales sup. Est ce trop tot pour diagnostiquer? Voit-on ça souvent en si bas age ?? Et ce peut-il que ce soit juste pcq ses centrales sup ne sont pas complétement éruptées ? Travaillant dans le domaine dentaire, je croyais que les signes représentants une maloclussion cl. 3 en dentition primaire étaient qu’on retrouvait plutot les centrales en bout a bout…ce qui laisserait croire qu’on aurait une malocclusion cl. 3 en dentition permanente…
    Peut-on retrouver une cl. 3 évidente en dentition primaire..a un an ??
    Merci

    • Dr Jules dit :

      Les jeunes enfants ont souvent tendance à déplacer leur mandibule vers l’avant s’ils ont la moindre interférence entre les dents antérieures lors de la fermeture. Vous pouvez voir d’excellents exemples de telles Classe 3 avec “composantes fonctionnelles” dans cette section sur les Classes 3
      En théorie, rien n’est impossible, c’est-à-dire que oui, une “vraie” Classe 3 peut être présente en très bas âge mais je parierais plutôt que, dans le cas de votre enfant, il y a présence d’un glissement mandibulaire.
      Pour vérifier, tentez de manipuler gentiment sa mandibule vers l’arrière pour voir si vous pouvez l’amenez dans une relation de “bout-à-bout” au niveau des incisives. Si c’est possible, il/elle glisse tout simplement vers l’avant par réflexe. Cette condition serait à surveiller dans les prochaines années et “si la tendance se maintient”, une intervention précoce pourrait être indiquée (voir le lien précédent pour un exemple).

      Des centrales en “bout-à-bout” ne sont pas une Classe 3 comme telle mais indiquent peut-être une “tendance”.
      Autre point; considérez la génétique des parents. Si aucun des membres de vos familles ne présentent les caractéristiques de classes 3 sévères, il est peu probable qu’une classe 3 soit présente chez votre enfant à un an… mais, si je me trompe et que c’est réellement le cas, envoyez-moi des photos que je publierai sur ce site car je n’aurai jamais vu un tel cas. :-)

  30. Laurence dit :

    Merci bcp,
    en effet, mon conjoint et moi n’avons pas de malocclusion, encore moins de cl. 3 et j’arrive à bouger sa mandibule. Est ce que ce problème se résorbe souvent de lui même quand les postérieures éruptent ?? Et bien merci encore pour les infos.

    • Dr Jules dit :

      Il est possible que ça disparaisse mais, si l’habitude est vraiment ancrée, il pourra peut-être continuer à glisser vers l’avant. Le temps le dira. Gardez un oeil là-dessus et faite-le évaluer dans quelques années.

  31. Lamiaa dit :

    Pourquoi des extractions pour traiter une béance?
    Bonsoir !
    Sachant que j’ai une béance et mes dents supérieures sont légèrement avancées ( mon orthodontiste m’a proposé d’extraire une prémolaire pour les faire rentrer ) – mais je ne vois pas la nécessité de cette extraction vue que mes dents sont très légérement avancées et celles en bas sont un peu inclinées vers l’intérieur – …
    Bref, si j’extrait une dent d’un seul côté est ce que cela peut entraîner un problème d’asymétrie et tirer mes dents vers ce côté de façon à ce que les incisives ne soit plus au centre ?

    Merci d’avane !

    • Dr Jules dit :

      Êtes-vous certain qu’une seule extraction est planifiée (d’un seul côté)? Si c’est vraiment le cas, vous avez probablement une condition asymétrique qui justifie extraire de façon asymétrique pour obtenir une arcade “égale” ou symétrique. L’exemple ci-dessous est un exemple d’une situation où une extraction asymétrique (d’un seul côté de l’arcade) peut être envisagée.

      Le but des extractions dans votre cas peut servir à :
      - obtenir de l’espace pour aligner les dents encombrées ou chevauchées,
      - redonner une symétrie à l’arcade dentaire tel que discuté ci-haut,
      - aider dans la rétraction des dents supérieures antérieures avancées,
      - aider à fermer la béance antérieure. Dans les cas de béance, même s,il n’y a pas un manque d’espace sévère, on peut envisager extraire des dents pour diminuer le support postérieur et favoriser la fermeture de l’occlusion à l’avant.

      Pour en savoir plus sur les indications pour des extractions en orthodontie.

      Vous avez parfaitement raison en pensant qu’une extraction asymétrique puisse causer des déplacements asymétriques dans l’arcade dentaire. Vous trouverez plusieurs exemples à cet effet dans cette section illustrant des extractions asymétriques.

      Cependant, ceci n’est pas un automatisme. Si la mécanique orthodontique est bien contrôlée et les mouvements bien planifiés, il y a moyen de ne pas aboutir avec une asymétrie dans l’arcade même si une extraction a été faite d’un seul côté. Les exemples du lien précédent illustrent des situations où des extractions ont été faites sans suivi ou traitement orthodontique de sorte que la nature était laissée à elle-même une fois l’extraction faite et les dents se sont déplacées dans l’espace de l’extraction sans aucun “contrôle”.

      Extraction dentaire et malocclusion sévère

      Ces explications sont générales mais questionnez votre orthodontistes pour en savoir plus sur son choix d’extractions. Il a certainement planifié le tout de façon logique!

  32. leslie dit :

    L’extraction d’une molaire reculera-t-elle mes dents inférieures?
    Bonjour, j ai 26 ans et je porte actuellement un appareil orthodontique, uniquement sur les dents superieures depuis 3 mois, avant de poser le bas en novembre. J ai deja porte un appareil pendant 1 an et mes dents etaient parfaites. Depuis, mes dents de sagesses ont poussées (j ai du les extraires) et ma dentition s’est completement redeplacee en me procurant des douleurs au niveau de la machoire et des maux musculaires importants.
    Mon orthodontiste m a parle d ‘eventuellement extraire 1 de mes molaires pour donner de la place mais je ne comprend pas comment 1 seule dent extraite pourrait permettre a ma dentition inferieure de passer correctement derriere la dentition superieure?

    De plus elle m a pose un point de colle sur une dent pour que je ne puisse plus fermer la bouche pour que mes dents se replacent facilement mais depuis la dent est sensible au chaud et au froid, est ce normal? N’y a til pas un risque de carie?
    merci

    • Dr Jules dit :

      SI je comprends bien, vos 4 dents de sagesse sont extraites et votre orthodontiste vous propose d’extraire une autre molaire (? laquelle) dans l’espoir que les dents inférieures qui sont devant celles du haut se déplacent (par elles-même ou avec un traitement d’orthodontie?) vers l’arrière pour aboutir derrière celles du haut où elles devraient être. Je n’ai pas tous les éléments diagnostiques pour analyser votre cas mais, à moins que vous ayez une asymétrie très importante ou qu’il y ait une autre raison que je ne saisis pas, je ne comprend pas non plus le but de cette extraction. Demandez des précisions additionnelles à votre orthodontiste.

      Le point de colle auquel vous référez est un “talon” ou un bloc de composite qui sert à séparer les dents. Vous pouvez voir des exemples sur cette page décrivant les appareils orthodontiques. Il n’y a pas de risque de caries si vous en nettoyez bien le pourtour. Afin d’éviter que la seule dent qui a ce “bloc” devienne sensible, nous préférons en mettre sur plus d’une dent pour que la force d’occlusion soit distribuée à plusieurs endroits mais cette préférence peut varier d’un praticien à l’autre.

  33. Léo dit :

    Malocclusion importante, maux aux cervicales et gouttière inutile?
    Bonjour,

    J’ai 22 ans, j’ai eu un appareil dentaire lorsque j’avais 13-14 ans sur les dents du haut car elles étaient écartés. La dentiste n’as jamais voulu m’en mettre un aussi sur les dents du bas qui sont écartes aussi car elle disait qu’elles allaient ce remettre en place toute seul. Seulement, mais dents du bas n’ont jamais bougée.

    Maintenant lorsque je ferme la mâchoire, ce sont mes deux petites dents de devant du bas qui font contact sur le derrière des dents du haut lorsque je ferme la mâchoire et non les molaires. En plus comme j’ai eu de grosses périodes de stress j’ai pris le tic de serrer la mâchoire. J’ai donc commencé à abimer mes dents à mon âge :( un vrai cauchemars . Je fait donc tout pour éliminer ce tic et ne dort plus que d’un œil pour faire attention la nuit. Mais cela ne règle pas ce problème de maloclusion que je voudrais résoudre. Le dentiste que je suis aller voir m’as dit qu’on ne pouvais rien faire, moi je ne pense pas… Un bon appareil ne serait il pas efficace? Il dit aussi que “poser une gouttière coûte chère et est inutile.”

    Que puis-je faire pour que mes dents ne s’usent pas d’avantage prématurément? Peut ont réparé si l’usure est légère? Et surtout corriger mon problème qui parfois me donne mal au cervical?

    Cordialement.

    • Dr Jules dit :

      Le fait de mordre dans votre palais lors de la fermeture n’est certainement pas nouveau! Ce surplomb vertical excessif entre vos dents antérieures doit exister depuis longtemps mais a pu empirer ces dernières années. Votre traitement d’orthodontie visait à fermer l’espace entre vos dents et non à corriger votre malocclusion car le dentiste vous aurait proposé de corriger aussi l’arcade inférieure qui fait partie du problème dans une telle malocclusion. Vous avez donc eu un traitement de compromis ne visant que des corrections esthétiques et n’ayant rien changé à la fonction probablement. Si c’est cela que vous désiriez et c’est ce qui vous a été proposé, le résultat atteint est à la mesure des objectifs de traitement!

      “Auto-correction” de la malocclusion?

      Quant à la possibilité que vos dents inférieures espacées se corrigent tout seul, c’est de la foutaise; cela ne se produira pas sans intervention orthodontique. Demandez à votre dentiste quel phénomène ou processus naturel aurait pu produire cette “auto-correction” de votre arcade inférieure?
      Évidemment que dormir d’un oeil la nuit pour éviter votre tic ne corrigera pas votre malocclusion! Vous avez besoin d’un “vrai” traitement d’orthodontie global ou complet pour résoudre votre problème. Dans l’immédiat, la meilleure façon d’éviter d’endommager les muqueuses de votre palais en mordant la nuit est de porter une plaque occlusale (gouttière) quelconque pour mordre sur du plastique plutôt que sur la gencive.

      Si votre dentiste vous dit que rien ne peut être fait pour votre malocclusion, parlez-lui de l’orthodontie! Cette spécialité, la première en dentisterie et existe depuis 1890 et s’avère être très utile pour faire des déplacements dentaires et corriger des malocclusions!

      Gouttière inutile?

      Votre dentiste croit que “poser une gouttière coûte chère et est inutile”? Et comment évaluez-vous votre “traitement” passé en présence d’une importante malocclusion à ce moment? C’était peu dispendieux et très utile? À vous de juger.
      Oui, “un bon appareil” orthodontique serait efficace pour corriger votre malocclusion mais seulement utilisé de la bonne façon et par quelqu’un de compétent. Ce ne sont pas les appareils vous traitent mais le praticien qui les utilise. Ma suggestion? Consultez un orthodontiste certifié pour avoir une idée des possibilités de l’orthodontie pour votre cas.

      Comment prévenir l’usure
      Pour prévenir l’usure de vos dents et de votre gencive (palais), il n’y a pas 36 solutions, vous devez corriger votre malocclusion => orthodontie. Pour en savoir plus sur l’usure dentaire. SIl’usure est minime, les dents peuvent être simplement polies sinon, elles pourront être rebâties mais il vous faut tout d’abord modifier votre occlusion car en présence de la même malocclusion, le même problème d’usure se produira à nouveau car réparer les dents ne ferait que corriger le résultat (usure) d’un problème et non le problème lui-même (votre malocclusion).

      Problèmes aux cervicales

      Il peut y avoir une relation avec votre malocclusion mais pas nécessairement. Vous trouverez plus d’information dans notre blogue à ce sujet (Malocclusion et posture). La chronique sur le bruxisme et grincement de dents pourrait aussi vous intéresser.

      • Léo dit :

        Merci infiniment !
        C’est agréable d’avoir enfin une véritable réponse.
        Je prend bonne note de celle-ci et ai pris rendez vous chez un dentiste qui m’as donc immédiatement parlé de soins d’orthodontie. Tampis si cela me coûte les yeux de la tête. Par contre il y a un détail qui a son importance, c’est que mes dents inférieurs ne touchent pas mon palais mais le derrière de mes dents de devant. Elles ce posent dessus en quelques sorte…
        Ce qui m’a alerté est une étrange sensation sur certaines dents parfois au brossage ou à la mastication de certains aliments. Mais ça ne le fait pas tout le temps et ne représente pas une douleur, cela va t-il partir si je me soigne ?
        Car là ça ne l’as pas fait depuis longtemps mais du coup j’ai toujours peur que cela revienne et empire (synonyme d’usure croissante).
        J’espère pouvoir bénéficier d’un soin efficace. Encore merci.

        Cordialement.

        • Dr Jules dit :

          Je crois que vous serez entre meilleures mains avec ce nouveau dentiste qui connait au moins les possibilités de l’orthodontie. IL faut voir votre traitement comme un investissement à long terme et non comme une dépense qui vous “coûtera les yeux de la tête”! Vous seriez surpris de réaliser quelles dépenses vous occasionneraient votre bouche et dentition à long terme si vous ne faisiez pas de corrections orthodontiques maintenant. Votre traitement sera beaucoup moins dispendieux que vous ne pouvez vous l’imaginer.

          Même si vos incisives ne mordent pas au palais, vous décrivez une situation de surplomb vertical (overjet) excessif mais ceci peut être corrigé en orthodontie, ce que je vous encourage à faire pour éliminer ce problème.
          Bon traitement!

  34. tanoe rose dit :

    Dentier ou appareils orthodontiques?
    depuis mon jeunes age j’ai une mauvaise position de ma langue au repos ou pendant la deglutition ce qui a fai ke mes dents inferieur ne sont pas dans l’alignement parfait l’une des deux dents de devants est en avant et l’autre non est ce ke je doit suivre une extraction des dents ou porte un dentier

    • Dr Jules dit :

      Un dentier est une prothèse qui remplace des dents manquantes (extraites) alors ce n’est certainement pas d’un dentier dont vous aurez besoin!
      La plupart des corrections orthodontiques ne nécessitent pas d’extractions, même en présence d’un manque d’espace ou chevauchement dentaire.
      Une consultation avec un orthodontiste certifié répondra à toutes vos questions concernant les possibilités de traitement pour votre problème.

  35. rayan dit :

    Classe 3 traitée avec des extractions à la mandibule seulement. Pourquoi?
    bonjours docteur ,
    pour traiter une mal occlusion de type 3 mon dentiste m’a proposé en plus de l’appareil dentaire une extraction des 2 (2eme) prés molaires du bas a fin de réaliser un déséquilibre (sans toucher aux prémolaires du haut ) , pourriez vous m’expliquer comment cela peut il fonctionner , et est ce que cette extraction auras des répercutions sur ma mâchoire supérieur ? comment l’espace créée par cette abstraction puisse être comblé , et en combien de temps ?? merci d’avance pour votre réponse

    • Dr Jules dit :

      Afin de répondre à votre question, nous avons ajouté dans la section montrant des Classes 3 traitées en orthodontie un cas traité par “compensation dentaire” à l’aide d’extractions des premières prémolaires inférieures seulement. Nous ajoutons ci-dessous un montage photo résumant ce principe qui vise à extraire à une arcade seulement pour compenser pour un déséquilibre modéré entre deux mâchoires. L’espace ainsi obtenu permet de basculer les dents et d’obtenir une relation acceptable avec le haut. Vous trouverez plus d’information sur cette approche de traitement et ce cas ainsi que d’autres photos en suivant ce lien.

      Classe 3 traitement orthodontique compensation dentaire

      (A et B) Malocclusion Classe 3 avec chevauchement dentaire important. Les premières prémolaires inférieurs ont été extraites (*). (C et D) Résultat après le traitement d’orthodontie; tous les espaces d’extractions ont été fermés et l’occlusion est esthétique et fonctionnelle. Il n’y eut aucune chirurgie aux mâchoires.

      Donc, le plan de traitement qui vous a été proposé est couramment utilisé pour traiter sans chirurgie des Classes 3 modérées qui s’y prêtent mais cela ne peut être appliqué à toutes les “Classes 3″. Les plus sévères peuvent nécessiter une chirurgie aux mâchoires. La durée de traitement variera selon la complexité du cas mais devrait durer au moins 18 mois. (Maximum = ???).

  36. Adeline dit :

    Est-ce que les extractions aligneront mes dents?
    Bonjour,

    J’ai 18ans, ma mâchoire intérieure est reculée de 2 ou 3mm, et l’une des dents du haut chevauche la dent juste à coté. Le reste de ma dentition est quasi parfaite… Donc j’aurai aimé savoir si extraire une ou plusieurs dent(s) me permettra d’aligner mes dents de devant ?
    Merci de me répondre :)

    • Dr Jules dit :

      NON!
      Si votre chevauchement est si minime, il n’est pas logique d’extraire une ou plusieurs dents de 7-9 mm de largeur simplement pour obtenir un peu d’espace! Les dents peuvent se déplacer suite à de telles extractions mais de façon incontrôlée et les espaces ne se refermeront jamais complètement sans intervention orthodontique.

      Pour voir des exemples où des extractions ont été faites sans corrections orthodontiques.

  37. diana 103 dit :

    Symptômes aux articulations des mâchoires suite à l’extraction des dents de sagesse
    bonsoir, il se trouve que depui l extraction des mes 4 dents de sagesses (les 3 premieres il y’a environ 4 mois) et la 4eme (il y’a a peu pres 1 mois), jai remarquer un leger deplacement de ma machoire, elle claque, c est a dire ke jentend le bruit et je peux la deplacer (droite et gauche),
    -cette situation est elle temporaire? ou non?
    -quel traitement me conseiller vous? mes dents du haut sont legerement avancer de 3 mm par rapport a celles du bas! si nn elle sont tres bien alignees. merci

    • Dr Jules dit :

      Difficile à dire si cette condition est temporaire. Seul le temps le déterminera. Tout dépend aussi de la cause de ces symptômes. Sont-ils des séquelles de l’intervention chirurgicale pour l’extraction des dents de sagesse our est-ce un problème complétement indépendant et sans relation aux extractions? Les problèmes aux articulations temporo-mandibulaires sont souvent très complexes à diagnostiquer, à en trouver la cause et à traiter. Pour en savoir plus sur les articulations temporo-mandibulaires et certains traitements possibles, consultez cette section.
      Parlez aussi de vos symptômes au praticien ayant fait les extractions pour voir ce qu’il suggère de faire.

  38. alexandra dit :

    Béance postérieure… du jamais vu?
    Bonjour,je reviens de chez le dentiste.
    Et voila que a presque 23 ans elle me dit que j’ai un probleme speciale. en effet mes dents du fond ne se touche pas et que elle me demande de les serrer j’en suis incapable j’ai vu beaucoup de dentiste plus jeune jamais aucun n’avais remarquée ca! elle me dit aussi que ma langue ne se place pas au niveau du palais et (deborde).
    je me doutais bien qu’il y avait quelque chose car je n’arrive pas a sourire a pleine dent ou si je le fait c vraiment moche et on voit que mes dents du bas!!!!
    donc elle me dit qu’il me faudra posé des bagues pendants deux ans que j’aurais du le faire a l’adolescence car c’est plus difficile maintenant .Pensez vous qu’elle voit juste?
    de plus je n’ai pas vu ce probleme sur vos exemples j’ai l’impression d’etre un cas a part :-s elle avait l’air de n’avoir jamais vu ca!
    merci de m’eclairez .

    • Dr Jules dit :

      Si vos dents postérieures ne se touchent pas, vous avez ce qu’on appelle une béance postérieure. ce genre de problème n’est pas le plus commun mais on en voit régulièrement.

      Vous avez raison, il n’y a pas beaucoup d’information sur notre site à propos des béances postérieures car elles sont beaucoup moins communes que les béances antérieures.
      Nous avons donc ajouté une section décrivant ce problème et quelques photos (reprises ci-dessous).
      Pour en savoir plus sur les béances postérieures.

      Exempes de béances postérieures et malocclusion dentaire.

  39. alexandra dit :

    bonjour ,merci beaucoup de votre reponse.
    Parconte j’ai du mal a me reconnaitre la dessus, pour moi ce n’est pas vraiment ca.
    Mes dents sont rapproché mais celle du bas seulement au fond sont un tout petit plus avancé et j’ai l’impression que ce soit plus d’un coté que de l’autre.
    J’espere que je ne mettrais pas d’appareil pour rien!
    merci

    • Dr Jules dit :

      Il faudrait voir des photos de votre malocclusion pour bien saisir de quoi il s’agit.
      Fiez-vous à votre orthodontiste. Qu’il vous explique quelles sont les indication esthétiques et fonctionnelles pour entre prendre des corrections. Vous pourrez alors décider si ça vaut la peine de faire un traitement.

  40. denny dit :

    2 nouvelles couronnes et acouphènes
    Bonjour, je viens de découvrir votre site…une question que je me pose depuis cet été…mon dentiste m’a mis 2 couronnes en-bas à droite (soudées) tout au fond….et peu de temps après j’ai eu des acouphènes pulsatiles…cela pourrait-il être lié ???????? J’ai vu un stomatologue et après panoramique dentaire (OTP) tout est normal. Mon dentiste, m’a dit qu’il n’avait jamais entendu parler d’un cas similaire !!! Le stomatologue lui par contre dit que ce n’est pas impossible !!! Comment savoir sans ôter les couronnes !!!
    Merci pour votre réponse.

    • Dr Jules dit :

      L’occlusion peut être la cause de plusieurs maux et tout ce qui peut l’affecter peut avoir un effet. Est-ce que les couronnes peuvent être la cause des acouphènes? Rien n’est impossible même si cela est peu probable. Si les couronnes ont changé votre occlusion ou façon de mordre de façon importante, il se peut que cela ait une répercussion dans la région des articulations temporo-mandibulaires. Votre dentiste peut vérifier les “points de contacts” entre ces couronnes et les dents opposées et les “ajuster” (meuler) s’il y a un contact trop fort ou des interférences fonctionnelles nuisibles. Pour que les nouvelles couronnes soient la cause de vos symptômes il faudrait qu’elles causent toute une modification de l’occlusion, ce qui est peu probable car votre dentiste a certainement bien ajusté ces couronnes.

      Une autre façon d’évaluer si l’occlusion peut causer différents symptômes est de “déprogrammer” la mandibule et son système neuro-musculaire à l’aide d’une plaque articulaire ou plaque occlusale. Pour en savoir plus sur ce sujet.

      Pour en savoir plus sur les acouphènes.

  41. Fromont dit :

    Quels moyens existent pour me traiter?
    Bonjour.
    Mes dents inférieure et supérieure ce chevauches dû à un manque de place (mâchoire trop petite), conséquence je sossote un peu et n’ose sourire la bouche ouverte, bref je cache mes dents. Mon chirurgien-dentiste ma donc parler de la suppression de mes dents de sagesse (celles du fond de la mâchoire) et des appareils orthodontiques, plastique et acier.
    Personnellement je me dirigerai plus vers l’appareil transparent, donc en plastique pour le confort professionnel et personnel. Mon problème est le coût du traitement qui devra durer 3 ans. En effet, il m’a indiqué que cela me coûterai 5350 euros car les prothèses sont fabriqué aux USA etc. Je voulais savoir si le prix été normal et si il n’existait pas un autre moyen. Merci pour votre réponse.

    • Dr Jules dit :

      Premièrement, l’extraction des dents de sagesse peut être indiquée pour différentes raisons dans votre cas mais cela ne changera rien à votre chevauchement. Pour en savoir plus sur les dents de sagesse.

      Si, par appareils orthodontiques en plastique, vous référez à Invisalign, sachez que, selon la sévérité de votre cas, cette méthode de traitement peut s’avérer un compromis et n’est pas aussi versatile que les appareils correcteurs fixes multi-bagues métalliques. Il existe aussi d’autres moyens esthétiques tel que les broches linguales mais il y a un coût relié à ces technologies.

      Pour en savoir plus sur le coût des traitements orthodontiques.

  42. bonsard dit :

    Un visage allongé vieillira-t-il mieux?
    Bonjour,

    Je suis prognathe, j’approche la trentaine et je n’ai pas franchis le pas de la chirurgie, meme si j’ai porté un appareil dentaire , adolescente, pour des dents en avant.

    Je me dis que le visage allongé accuse moins le vieillissement, qu’en pensez vous ? Je me demande si mon visage va etre hyper transformé et plus de joue ca voudra dire aussi affaissement plus tard !!

    Cordialement

    • Dr Jules dit :

      Le vieillissement du visage se manifeste dans les tissus mous; lèvres, joues, menton, etc. Le fait d’avoir un visage allongé ou pas n’est pas un gage que vous “vieillirez” mieux ou moins bien esthétiquement avec les années. Plusieurs facteurs influencent le vieillissement et bien malin qui pourra prédire avec certitude l’impact que chaque variable cela aura sur un visage.

      Comment prédire le futur?

      Votre meilleure “boule de cristal” pour tenter de deviner ce à quoi vous pourrez ressembler plus tard est de regarder le visage de vos parents et autres membres de votre famille car la génétique y sera pour beaucoup dans le vieillissement.

  43. Lison dit :

    Écart de >1 cm entre les mâchoires et problème de langue
    Bonjour,

    J’ai un écart important (un peu plus d’un cm) entre ma mâchoire supérieure et ma mâchoire inférieure (ma mâchoire supérieure est avancée).

    Enfant j’ai eu des appareils, un au palais pour ne plus sucer mon pouce, et un appareil en haut et en bas avec des bagues. Mes dents sont bien alignées mais il y a cet écart qui commence à m’obséder.

    Ajouter à ça que ma langue se coller automatiquement derrière mes dents du haut et les poussent en permanence (j’ai beau savoir que ma langue est un muscle, impossible de la coincer ailleurs sans qu’elle revienne à sa place, ou que ma mâchoire ne devienne douloureuse), de plus mon palais est assez creusé, j’ai vraiment du mal à caser ma langue.

    C’est mon dentiste qui a dit qu’il fallait faire quelque chose car j’ai un réflexe de succion. J’ai 25 ans, et souvent des migraines. De plus, j’ai du modifier au fil du temps la position de mes lèvres… tout ça pour dire que je ne sais pas trop bien quoi faire.

    (pour information, je me suis fais enlever toutes mes dents de sagesse)

    Je vous remercie par avance.

    • Dr Jules dit :

      Un écart de 1 cm (10 mm ) entre vos mâchoires est très important et indique vraisemblablement un déséquilibre squelettique. Il est peu probable que ce soit votre mâchoire du haut qui soit trop avancée. C’est probablement votre mandibule qui est trop courte.

      Si votre mandibule est courte ou reculée (rétrognathie mandibulaire), cela peut affecter l’espace disponible pour votre langue qui doit alors se trouver un autre endroit/espace pour se loger. Cela peut la “forcer” à aller vers le haut et vers l’avant contre vos incisives supérieures ou entre les incisives supérieures et inférieures (béance antérieure). Afin d’aider à repositionner la langue, son “environnement” devra être modifier. Cela nécessitera vraisemblablement de l’orthodontie pour changer la forme des arcades (vous avez un palais creusé) et peut-être une chirurgie orthognathique pour équilibrer la longueur des mâchoires. Vous pouvez voir sur l’illustration suivante comment la langue et des malocclusions avec différentes proportions squelettiques (longueur des mâchoires) peuvent s’influencer mutuellement.

      Les mâchoires influencent la position de la langue et la respiration.

      • A – Occlusion normale et relation équilibrée entre les mâchoires. Ceci est la relation idéale qui procure un espace adéquat pour la langue à l’arrière de la bouche.
      • B – Rétrognathie mandibulaire : La mandibule courte et reculée peut forcer la langue à être repoussée vers l’arrière de la bouche. Ce type de malocclusion (classes 2) présente souvent des mâchoires étroites.
      • C – Béance antérieure : La langue est souvent positionnée entre les dents, ce qui les empêche de se toucher. Les mâchoires sont souvent étroites, ce qui diminue l’espace disponible pour la langue.
      • D – Prognathie mandibulaire : Mandibule avancée et/ou maxillaire supérieur étroit et reculé (malocclusions de type classe 3). Il y a moins d’espace pour que la langue se loge contre le palais.

      Une consultation avec un orthodontiste certifié vous permettra d’avoir un diagnostic plus précis concernant votre condition et des options de traitement.

  44. natou dit :

    Changement d’occlusion (façon de mordre) suite à un avancement mandibulaire chirurgical.
    bonjour,je me suis faite operer il y a 15 jours de la machoire du bas pour l’avancer ,10 jours apres on m’a enlever les elastiques et m’a dit de ne les mettres que la nuit….le probleme et que je ne peu plus serrer le dents entierrement ,alors est-ce dû aux machoires enfler ou n’est-ce pas normal?une personne a t-elle deja eu ce que j’ai?

    • Dr Jules dit :

      Il se produit peut-être un déplacement mandibulaire qui rend les contacts entre les dents inégaux. Oui, cela peut se produire à l’occasion. Consultez votre chirurgien maxillo-facial et/ou orthodontiste pour qu’il évaluent la situation et vous conseillen.

  45. Mathieu dit :

    Bonjour, j’ai le même problème que la classe 2(division2), Qu’aurais-je besoin comme traitement(broches, operation..) ? Et combien d’années si port d’appareil ?
    Merci énormément d’avance ;)
    c’est aussi semblable à l’exemple que vous avez donné au numéro 27 ( et j’ai les deux mêmes espaces que dans la 4ième photo de votre exemple) et j’ai 17 ans ..

  46. Mathieu dit :

    Merci :)
    Et puis, j’aimerais sa avoir les broche lingual pour ne pas que cela paresse.. Il peuve aller jusqu’à combien de fois plus cher et est-ce que cela fait la même job en autant de temps?

    • Dr Jules dit :

      Tout dépend du type de “broches” utilisées. Les appareils comme iBraces (Incognito) sont faits sur mesure (ainsi que les fils ou arcs) et ont des frais de laboratoire très importants. Les boîtiers In-Ovation L sont moins coûteux. Selon la complexité du cas et la durée du traitement la technique linguale peut représenter quelques centaines à plusieurs milliers de dollards supplémentaires. Il vous faudra d’abord vous faire confirmer par un orthodontiste que votre type de malocclusion se prête à l’utilisation d’une technique linguale.

      Pour en savoir plus sur les broches linguales.

      • Mathieu dit :

        Classe 2 division 2 et broches linguales?
        merci, mais je me pose encore cette question : je suis de la classe2(division2), alors je ne vois pas comment les broches lingual peuvent s’y introduire ? vont-il d’abord reculé ma machoire pour les introduire et la ravancer après le traitement ?
        Et si vous vous fier qu’à votre schéma de la classe2(division2)en haut, quel serait le meilleur traitement que vous lui donneriez et après combien de temps ce serait fini (toujours soelon votre shéma et non mon cas..) ?
        Merci d’avance :)

        • Dr Jules dit :

          Il est en effet pus difficile d’utiliser des broches linguales dans des classe 2 division 2 à cause du surplomb excessif vertical entre les dents antérieures. Un moyen de contourner ce problème est d’utiliser des blocs de disclusion qui sont des morceaux d’acrylique collés sur certaines dents postérieures et qui en pêchent les dents antérieures de se toucher en fermant. La plupart des orthodontistes préfèreraient utiliser des broches “régulières” ou au labial pour traiter de tels cas.

          Vous pouvez voir quelques moyens que nous utilisons pour empêcher les dents antérieures de se toucher pendant le traitement sur cette page.
          Pour en savoir plus sur la durée d’un traitement orthodontique.

  47. kamel dit :

    Dois-je faire extraire toutes mes dents?
    bonjour , je me m’apel kamel j’ai 29ans ;et j’ai une malcculson class 2 de 8mm,av des machoire étroite ,es possible si je recour a enlevez ts mes dents et mettre un dentier pouvez reglez mon probleme ou bien ya que la chirurgie pour mon cas merci de me pepondre

    • Dr Jules dit :

      À moins que toutes vos dents soient détruites et irrécupérables, ce qui est peu probable, n’envisagez surtout pas cette solution de faire extraire toutes vos dents! Cela peut sembler une solution facile à première vue mais ce sera loin de régler tous vos problèmes. Il est toujours préférable de garder vos dents naturelles et d,éviter le plus de prothèses possible. Consultez un dentiste généraliste pour faire réparer vos dents si elles ont des problèmes et un orthodontiste certifié pour savoir ce qui peut être fait pour votre malocclusion.

  48. Zineb dit :

    Rétention d’une béance antérieure
    Bonsoir , Svp je suis en fin de traitement ortho ..Je suis en classe 1 droite et gauche sauf que il persiste toujours une petite béance antérieure très légère s’étendant de canine à canine ( Recouvrement de O,8-1mm) , elle n’est pas très moche mais ça reste une source de récidive puisque j’ai une déglutition atypique qui s’est developpée au cours du traitement et qui n’a pas cédé à la réeducation ( mon orthophoniste a insisté sur la réeducation phonatoire ) Que dois je faire Svp ?

    • Dr Jules dit :

      Il est normal d’avoir une déglutition atypique en présence d’une béance antérieure car la langue doit effectuer un scellement antérieur pour fermer l’ouverture antérieure lors de la déglutition.

      Si cette légère béance n’a pu être fermée pendant le traitement, assurez-vous de suivre les protocoles de rétention recommandés par votre orthodontiste. Dans de tels cas, il est préférable d’avoir des attelles de rétention fixes à long terme et, au besoin et selon le “comportement” de la béance (tendance ré-ouvrir/récidive, considérer un appareil de nuit bloquant la langue. Ceci peut être un appareil amovible avec écran oral, un appareil recouvrant les 2 arcades et empêchant la langue de s’interposer entre vos dents antérieures (type “mouthguard” ou protecteur buccal) ou tout autre appareil avec lequel serait familier votre orthodontiste. L’orthophonie peut peut-être aider mais la nuit… les appareils de rétention sort fort utiles!

      Pour en savoir plus sur la rétention orthodontique et la stabilité des corrections.

      Pour en savoir plus sur les béances.

  49. Zineb dit :

    Je suis tout à fait d’accord avec vous Dr , en fait je suis étudiante en médecine dentaire..Je vais vous exposer un peu le cas , au début j’avais une classe 2 div 1..Maintenant ce qui me dérange c’est ce manque de recouvrement que j’avais pas du tout au début ! y a t il une solution pour ça avant d’enlever mon appareil , parce que une fois je débague ,je serai ds l’obligation de porter un appareil de rétention et de préférence à long terme plus un ELN ou autre !

    • Dr Jules dit :

      SI vous n’aviez pas de béance antérieure importante avant le traitement et que vous vous retrouvez maintenant avec une béance de moins de 1 mm, je ne vois pas pourquoi elle ne pourrait être fermée en orthodontie avec les appareils fixes que vous avez en bouche. Ce mouvement vertical est fait régulièrement pendant les traitements. La question cependant sera de maintenir ce résultat une fois la béance fermée et c’est là que la musculature entrera encore plus en jeu.

  50. Jule dit :

    Craquements de mâchoire; une chirurgie est-elle nécessaire?
    Bonjour !
    l’année dernière je sentais des craquemments dans la machoire ( du coté droit ) et aprés que j’ai maché un truc dur j’ai sentis que quelques chose s’est déplacé de sa place du coté droit de la machoiree et ma machoire inférieur s’est décalé à droite ( pour un docteur qui verra ma bouche de face la machoire sera décalé à gauche)
    et quand je veux ouvrir la bouche je ne peux pas l’ouvrir entieremment , et je dois décalé la machoire a droite pour l’ouvrir entierement ou presque…
    Est ce qu’une chirurgie sera nécessaire dans mon cas ? et quelle partie de ma machoire s’est décalé ?
    MERCI d’avance pour votre réponse.

    • Dr Jules dit :

      Vous semblez décrire une dislocation ou un déplacement du ménisque de votre articulation temporo-mandibulaire pendant la fonction. C’est ce qui explique les craquements et la déviation mandibulaire. Vous trouverez des illustrations et explications expliquant ce phénomène dans la section sur les articulations temporo-mandibulaires.

      Même si aucune thérapie ne peut garantir l’élimination de ce problème ou l’amélioration de vos symptômes une chirurgie est la dernière chose que vous voulez envisager pour un tel problème. Consultez le lien ci-haut pour en savoir plus.

  51. lolo dit :

    Pourrais-je sucer mon pouce pour faire avancer mes dents trop reculées?
    Bonjour,
    J’ai 23 ans et mes dentistes (je déménages souvent donc je change de dentiste tout les deux ans) disent tous que j’ai de belles dents bien alignées mais mio je leur reproche juste d’être un peu renfoncées vers l’arrière. Je l’explique de profil mes deux dents de devants ne sont pas droites mais rentrent un peu vers l’intérieur de ma bouche.
    Je n’ai jamais sucer mon pouce ou alors très très peu.

    Puis-je les rendre très droite?
    Lorsque les enfants sucent leur pouce leurs dents vont vers l’exterieur, donc si je suce mon pouce régulièrement mes dents pourrais s’alignées d’elles mêmes?
    Par avance merci

    • Dr Jules dit :

      Toute force appliquée sur les dents a le potentiel de les déplacer si elle respecte certaines conditions dont l’intensité, la durée et la fréquence d’application de la force sur les dents.

      Il est vrai que les enfants suceurs de pouce ou doigts peuvent déplacer leur dents; les incisives supérieures peuvent avancer et parfois celles du bas peuvent reculer sou l’action du doigt mais ils appliquent cette force (pas nécessairement très grande) pour plusieurs heures par jour et de façon quasi continue. Proffitt, un orthodontiste ayant fait de la recherche sur le sujet, croit qu’il faut atteindre un seuil d’au moins 6 heures/jour pour qu’une telle habitude ait une influence sur les dents.

      Donc, en théorie, votre idée n’est pas mauvaise mais en pratique, vous n’atteindrez jamais les conditions idéales pour effectuer des mouvements dentaires contrôlés en suçant votre pouce ou vos doigts! Désolé mais l’orthodontie demeure la meilleurs solution pour corriger vos malpositions dentaires.

  52. farouk dit :

    bonjour je m’appelle farid j’ai 16 ans , je pense avoir une Malocclusion de type “Classe 1″ avec béance antérieure légère je voudrai savoir comment je pourrai la soigné

  53. farouk dit :

    merci DR JULES mais j’aimerais bien éviter les bagues ceci est t’il possible ?

    • Dr Jules dit :

      J’en doute si vous avec une malocclusion à corriger, il faut déplacer les dents et les appareils multi-bagues sont le choix idéal. Vous verrez des changements rapidement, ce qui saura peut-être vous encourager même avec des appareils en bouche!

  54. farouk dit :

    et l’appareil lingual peut t’il traiter mon cas ?

  55. farouk dit :

    merci DR JULES

  56. Obiwan dit :

    Occlusion croisée antérieure à 17 mois
    Bonjour,

    Ma fille a 17 mois et présente 2 incisives en bas et 4 dents en haut. Le problème est que ses 2 incisives du haut se positionnent en arrière des dents inférieures . Est ce normal?

    • Dr Jules dit :

      Non, cela n’est pas normal mais, à cet âge, l’enfant a souvent l’habitude d’avancer la mandibule vers l’avant, ce qui donne l’apparence que le haut est reculé ou qu’il y a un décalage plus important entre les dents. Peu importe la cause de cette relation anormale, il n’est pas indiqué d’intervenir à cet âge mais faites un suivi annuel avec votre dentiste qui vous dirigera vers un orthodontiste si cette situation se maintient ou empire.

  57. fanny dit :

    bonjour j’ai 13 ans et j’ai la mâchoire du bas décaler vers la gauche . Quel appareil devrais je mettre ? Aussi est-ce que les appareil blanc sont plus chers et de combien ?
    Merci

  58. Sam dit :

    Un dentiste peut-il “réparer” mon problème de surplomb dentaire?
    Bonjour!
    L’orsque je serre ma machoire, les dents du bas touchent beaucoup les dents du haut c’est très gênant car je ne peux plus serrer mes dents, en faite les deux dents du milieu du bas touchent désagréablent les deux dents du milieu du haut ce qui fais que j’ai beaucoup de mal a serrer mes dents!
    Je tiens à préciser que j’ai des carries qu’on m’a enlevé un nerf ce qui fais que j’ai une dent très lisse celle de gauche et donc différente que celle de droite peut-être que c’est cela qui à “déréglé” ma machoire?

    Que faire? L’orsque j’irais consulter, le dentiste va me faire quoi au juste pour réparer? esce- réparable? Je risque quoi si je ne consulte pas?

    Merci pour ce brillant site.

    ps: J’ai 17ans.

    • Dr Jules dit :

      Vous décrivez un surplomb vertical excessif entre vos dents antérieures (overbite). Ce problème et une malocclusion et comporte des malpositions dentaires. Un dentiste ne peut “réparer” cette condition comme s’il réparait une dent brisée ou cariée. IL vous faut des corrections orthodontiques. Ce problème est certainement corrigeable mais il faudrait que vous consultiez un orthodontiste certifié pour en savoir plus sur les possibilités de traitement pour votre cas.

      Si vous restez ainsi, difficile de dire avec certitude ce qui peut arriver à moyen ou long terme mais vous vous exposez éventuellement aux séquelles possibles de toute malocclusion, tel que décrit dans cette section.
      Pour en savoir plus sur une occlusion normale.

  59. Sam dit :

    Merci beaucoup Docteur Jules,
    Vous avez parfaitement raison, mon problème est bien un surplomb vertical (overbite), celà correspond parfaitement au shéma.
    J’ai une petite question: Pensez vous que cela est du au nerf que l’on m’a faite enlevée, et donc à la carrie parfaitement lisse? Car mes dents sont parfaitement alignées, je n’ai eu aucun soucis concernant ma machoire, la position de mes dents durand ma vie! Puis tout d’un coup, le problème d’overbite..
    Ou cela est du à autre choses?

    Je vais de ce pas consulter un Orthodontiste, merci pour tout!!

    • Dr Jules dit :

      Hmmm… Je ne veux pas vous contredire mais je doute que l’overbite soit apparu soudainement. Je ne nie pas que vous l’ayez remarqué récemment mais je parierais que cela est présent depuis longtemps. Le nerf n’est pas en cause. L’overbite est déterminé principalement génétiquement mais certains facteurs peuvent faire qu’il augmente avec le temps.
      Soyez patiente, l’orthodontiste pourra répondre à toutes ces questions lors de votre consultation.

  60. christelle dit :

    L’extraction d’une dent de sagesse peut-elle causer tous ces symptômes?
    bonjour,
    J ai eu des traitements orthodontique de l age de 12ans a 18 ans, je suis tres contente de ces traitements bien que long! Mais depuis l annee derniere j ai des “gros soucis” suite a des abces a repetition je me suis fait enlevee la dent de sagesse en bas a droite et depuis les symptomes sont venus crechendo, j ai l impression que ma langue a un probleme de place, j ai des soucis de deglution, des douleurs au niveau de la machoire comme si elle etait crispee, l impression que mes dents de sagesses sont entrain de pousser et des maux de tetes surtout niveau des tempes et derriere la tete! Pensez vous que tous cela peu etre lie a cette extraction? Si oui cela pourait il etre ” corrige” par de nouveaux traitements orthodontique?
    Merci de votre reponse

    • Dr Jules dit :

      Je doute qu’il y ait une relation entre l’extraction d’une dent de sagesse et les symptômes que vous décrivez.
      La seule explication possible à laquelle je pense qui pourrait expliquer une relation entre la sensation que vous ressentez sur votre langue et la déglutition serait si les nerfs avaient été affectés lors de l’extraction.
      Discutez-en avec votre dentiste pour qu’il fasse des examens plus approfondis pour tenter de déterminer s’il peut y avoir une cause dentaire à ces problèmes. IL se peut aussi que cela n’ait rien à voir avec votre dentition.

      Un nouveau traitement d’orthodontie peut être indiqué si vous avez eu une récidive (relapse) importante et qu’il y ait des malpositions importantes et problèmes fonctionnelles mais cela ne saurait garantir l’amélioration ou l’élimination de vos symptômes.

  61. sylvia dit :

    Mon occlusion est à refaire, quelles méthodes peuvent m’aider?
    J’ai 72 ans j’ai souffert pendant 6 ans
    . de douleurs musculaires nocturnes sur la machoire inférieure avec ménisque écrasé, à la suite d’un bridge de 4 dents mal ajusté sur canine pré-molaires et molaire coté droit haut. (dents du dessous limées pour soit disant pour ajuster).
    . En bas coté gauche 2 molaires en résine complètement usées à la suite de cette erreur d’occlusion.
    - 1 an de traitement pour enlever les douleurs et depuis un an, je suis en traitement pour retrouver l’occlusion.
    - mon dentiste me propose de refaire toutes les molaires, les prémolaires + deux canines .
    - Le coté gauche a été refait (non scellé), mais j’ai des douleurs soit sur les canines soit sur les incisives …
    - Existe-t-il une méthode autre que par tatonnement ? Existe-t-il des petits coussinets à coller sur les dents limées, pour retrouver la hauteur ? Merci de votre réponse.

    • Dr Jules dit :

      En effet, il semble y avoir du tâtonnement dans l’approche que vous décrivez!
      Votre cas semble assez complexe alors vous devez trouver un ou plusieurs praticiens qui regarderont l’ensemble de vos problèmes pour y apporter des solutions globales et concertées.

      Une dent qui use excessivement peut facilement être réparée mais la vraie question est pourquoi use-t-elle ainsi?
      Si différents symptômes apparaissent suite à des travaux dentaires majeurs, il est bien de traiter ces symptômes (douleurs musculaires, problèmes articulaires, etc.) mais il faut tenter d’éliminer la source du problème. Vous pouvez entrer dans une boucle sans fin tant qu’on ne tente pas de trouver la cause de ces symptômes.

      Est-ce que “refaire toutes les molaires” est vraiment la solution? Demandez à votre dentiste quel est son diagnostic pour conclure que la reconstruction des molaires pourrait régler vos problèmes? Y aurait-il un problème d’occlusion qui contribuerait à ces maux? Une consultation avec un orthodontiste certifié pourrait vous éclairer à ce sujet.

      Le port d’une plaque occlusale pourrait s’avérer d’une grande utilité pour tenter de déterminer s’il existe une cause entre votre dentition/occlusion et certains de vos symptômes. Pour en savoir plus sur les articulations temporo-mandibulaires et l’utilisation de plaques occlusales.

  62. sylvia dit :

    merci de votre réponse.
    - douleurs musculaires, problèmes articulaires : Le medecin traitant me renvoie chez mon dentiste.
    - je prends souvent des traitements décontractants.
    - Plaques occlusales : j’en ai eu deux (faites par le dentiste qui m’avait possé le bridge à problèmes).
    - J’ai fait faire le “Tens machin” le test de velocity montrait en 2010 une absence totale de guidage et de centrage de l’occlusion qui doit être corrigée, ensemble des dents à retraiter pour recréer une occlusion fonctionnelle.
    La nuit maintenant, j’ai des douleurs sur toutes les dents machoire du bas. Ce ne sont plus les douleurs musculaires du début. Merci de vos conseils.

  63. Daniel dit :

    Mobilité des dents normale à 11 ans?
    ma fille de 11 ans a les incisives centrales supérieures qui bougent légèrement, est-ce normal ?

    • Dr Jules dit :

      Une légère mobilité peut être normale pendant l’éruption des dents. Une mobilité plus importante ne l’est pas. La mobilité des dents peut être causée par plusieurs choses mais, à ce jeune âge, il y a probablement une interférence entre les incisives mobiles et des dents opposées, soit pendant la simple fermeture de la bouche ou pendant la fonction (mouvements latéraux de la mandibule).

      Un simple examen par un dentiste généraliste ou un orthodontiste pourrait vous permettre d’avoir un diagnostic rapidement et facilement. Venez faire part de leur conclusion pour éclairer les autres lecteurs (et moi).

  64. Anne dit :

    Arrêter de pousser avec la langue corrigera-t-il ma malocclusion?
    Bonjour Dr Jules

    J’ai 44 ans. Mon occlusion n’est pas parfaite. Il était question que je porte des broches et que j’aie une opération à la mâchoire. Mais bon, j’ai pris la décision qu’à 44 ans, je ne voulais pas m’imposer un tel traitement d’autant plus que j’ai déjà 2 implants dentaires qui m’ont coûtés une fortune en plus de greffes de gencives qui sont à venir.

    Dernièrement, je suis allée voir mon dentiste et il m’a dit que lorsque j’avalais, je poussais sur mes dents et que c’est pour ça que mes dents sont plus avancés en haut et que je n’avais qu’à avaler sans pousser et que mes dents reviendraient corrects. Wow! ça m’apparaît assez simpliste car j’essaie de ne pas pousser sur mes dents et je ne me trouve pas si bonne que ça. Par le passé, on m’a déjà parlé de porter une plaque occlusale, si je ne faisais pas le traitement orthodontique et l’opération comme on me le recommandait. Est-ce vraiment la solution…..bref qu’est-ce que je peux faire pour ne plus pousser sur mes dents.

    Merci

    Anne

    • Dr Jules dit :

      Ne connaissant pratiquement rien de votre cas autre que votre description ci-haut, je ne peux vous dire quelle serait la solution pour votre problème… mais je peux vous dire ce qui ne le serait pas!

      Votre langue n’a probablement rien à voir (ou moins que l’on pense) avec la cause de votre malocclusion. Elle n’est probalbemnet qu’une opportuniste qui profite de votre malocclusion (écart entre les dents, béance, ou je ne sais trop quoi exactement) sans la causer directement. Donc, vous pouvez tenter de cesser de pousser avec votre langue en avalant ou à tout autre moment autant que vous le voulez, cela ne changera rien sauf que peut-être vous deviendrez folle à tenter de le faire constamment! Une étude a calculé que, si vous additionnez tout le temps que vous passez à avaler à coup de quelques secondes à la fois, cela fait un total de 15-20 minutes par jour (incluant la nuit ou l’on avale beaucoup moins souvent). Ceci est nettement insuffisant pour qu’une force puisse déplacer des dents. Ce n’est pas pour rien qu’on prescrit le port des élastiques à plein temps en orthodontie si on veut déplacer les dents!

      Une plaque occlusale ne changerait rien on plus à la position de vos dents. Cela ne fait que séparer les mâchoires et empêcher les dents de se toucher ensemble lors de la fermeture. Pour en savoir plus sur les plaques occlusales.

      Quant à la chirurgie orthognathique, ceci vise à équilibrer des mâchoires qui ont un décalage important qui ne peut être corrigé autrement. Est-ce vraiment votre cas? Les cas de chirurgie nécessitent tout de ême des corrections orthodontiques pour replacer les dents.

  65. Anne dit :

    Bonjour Dr Jules

    Bravo pour votre site. Il y a beaucoup d’informations et c’est très apprécié. Vous êtes très inspirant

    Anne

  66. Laurence dit :

    Lingual ou Invisalign pour une classe 2 division 2?
    Bonjour!

    Ce site est très intéressant mais je ne retrouve pas mon cas sur cet article, je suis peut-être un cas à part.. je précise que je n’ai pas encore consulté d’ortho (j’attends d’avoir déjà une belle somme d’économisé avant de me lancer dans les recherches d’un bon ortho)

    Dans mon cas mes deux incisives centrale sont légèrement (je ne sais pas exactement combien de mm) penchés vers l’intérieur. Cela se voit plus facilement de profil que de face. Mes parents ont exactement la même chose, donc je suppose que c’est héréditaire (je n’ai jamais entendu parler d’hérédité au niveau de la dentition mais bon..)

    Je précise que j’ai 25 ans, donc si je me lance dans un traitement, j’opterais probablement pour un lingual ou alors Invisalign (D’ailleurs que pensez vous de ce traitement invisalign? Peu de personnes en parlent je trouve)

    Merci pour ce site en tout cas!

    • Dr Jules dit :

      Vous semblez décrire une malocclusion de type Classe 2 division 2 ou les centrales sont typiquement inclinées vers l’intérieur. Vous pouvez voir des exemples de tels cas traités sur cette page.

      Certains vous diront qu’une telle malocclusion peut être traitée par du lingual, Invisalign ou tout autre type d’appareil orthodontique. Ceci est vrai en théorie mais… en pratique, si vous voulez un traitement le plus efficace, plus rapide et “prévisible” dans un cas de Classe 2 comme le votre (qui a probablement aussi un surplomb vertical excessif), optez pour des boîtiers standards sur la face externe des dents.

      Pour en savoir plus sur Invisalign.

  67. Angela dit :

    Bonjour docteur, voila mon problème:

    J’ai porter un appareil orthodontique de 13 a 17 ans par la suite mon medecin m’avais dit qu’il fallait que je me fasse opérer a la gencive parce qu’elle était apparente et elle m’empêchait de fermer ma bouche aisément et de reculer ma machoire supérieur un petit peu. Aujourd’hui j’ai 27 ans et j’ai encore le meme problème que j’avais avant même de porter mon appareil; au repos mes dents ne sont pas en contact et les muscles sont détendus, c’est-a-dire qu’il faut que je force pour garder la bouche fermer et mes dents du haut et du bas l’un sur l’autre. J’ai vu beaucoup de cas de mal occlusion mais j’ai pas vu un cas comme le mien c’est-a-dire que j’ai pas une béance mes dents sont belles, ma machoire du haut et celle du bas ferme quand meme bien alors je ne vois pas il serait ou mon probleme ?? Je dors la bouche ouverte, je regarde un film la bouche ouverte (un peu pas bcp quand meme) j’ai pas le contrôle sur les nerfs de mes machoires on dirait ( je ne sais pas si on peut dire ca comme ca :))

    Juste pour spécifier, n’ai pas encore faite ma chirurgie pour reculer ma machoire supérieur et enlever la gencive apparante

    Merci pour votre réponse

    • Dr Jules dit :

      Il est parfaitement normal de ne pas avoir de contacts entre les dents au repos. Dans cette position, les muscles sont relaxés et la bouche peut même être ouverte. Le fait que la gencive supérieure soit apparente (sourire gingival) n’est pas un problème fonctionnel mais esthétique et cela est très relatif. Si cela ne vous tracasse pas, restez ainsi.

      Demandez à votre médecin quels désavantages il voit à demeurer ainsi. Cela vous occasionnera-t-il des problèmes majeurs à moyen ou court terme? Une gencive apparente n’empêche pas la fermeture de la bouche mais un excès vertical maxillaire peut causer cela. Ceci est cependant un problème squelettique dans la hauteur du maxillaire supérieur et peut nécessiter une chirurgie orthognathique pour être corrigé. Vous pouvez voir un tel exemple sur cette page.

  68. Milou dit :

    Nouvelle couronne douloureuse
    Bonjour,
    depuis la pose d’une couronne sur l’avant dernière molaire droite je ne peux plus fermer complètement la machoire, la sensation étant surtout de l’autre côté;
    j’ai l’impression de déglutir de l’air avec ma salive et c’est très désagréable et douloureux;
    pensez vous que celà peut se rattraper?
    d’autre part ma dent (dévitalisée!) est malgré tout encore douloureuse;

    Merci et bravo pour votre site!

    • Dr Jules dit :

      Vous êtes probablement en “sur-occlusion”, ceci veut dire que la couronne a été faite un peu trop haute et crée un point de contact trop fort lors de la fermeture. Ceci se transmet à la dent et ses racines et peut créer une mobilité de la dent car l’os autour de la dent se résorbe légèrement pour permettre le mouvement de la dent. C’est un peu comme si vous commencez à bouger un poteau dans le sol; à mesure que vous forcez, il se créé un léger espace autour du poteau pour permettre qu’il se déplace sous la force de votre mouvement. Du côté opposé, la dent est en “sous-occlusion” car le contact ne se fait plus aussi bien entre les dents. À mesure que la dent avec la nouvelle couronne se déplace, vous obtiendrai probablement un nouveau contact entre les dents mais elle demeurera mobile.

      La solution à ce problème est habituellement de diminuer le contact trop “fort” ou haut sur votre nouvelle couronne. Cela peut être fait facilement par un polissage du point de contact sur la nouvelle couronne. La dent reprendra par la suite sa “solidité”.

      Si une dent dévitalisée est sensible, ce n’est plus à cause du nerf dans la pulpe car ce dernier a été extrait pour faire le traitement de canal. La douleur provient plutôt de l’environnement autour de la dent qui contient un ligament permettant à la dent d’être bougée sous l’effet de forces. Il y a des terminaisons nerveuses dans cette région qui peuvent causer de la douleur. Le contact fort sur votre nouvelle couronne est un exemple de cause de mobilité d’une dent qui elle peut causer de la douleur à cause du ligament parodontal autour de la racine.

      Pour en savoir plus sur ce ligament et le parodonte.

  69. Linda dit :

    Trop tôt pour intervenir à 3 ans?
    Bonjour,

    Je me pose des questions à propos de mon fils de 3 ans. Il semble faire la classe 1. Il a une dent de devant qui est croche et quand il ferme la bouche la mâchoire est croche (trop a gauche). Je voudrais savoir si a 3 ans il est trop tôt pour faire quelque chose, avant que son problème de mâchoire empire.

    Merci pour votre réponse

    • Dr Jules dit :

      Ce que vous décrivez ressemble à une interférence fonctionnelle entre les dents lors de la fermeture. Des dents mal alignées se touchent en fermant la bouche et font dévier la mâchoire d’un côté ou de l’autre donnant l’impression que la mâchoire est croche. Ce problème et couvent causé par une mâchoire supérieure trop étroite. Vous verrez des exemples de problèmes similaires dans la section sur l’expansion palatine.

      En théorie, un tel problème peut être corrigé en bas âge (certains praticiens interviennent vers 3-4 ans) mais en pratique, il est difficile de le faire chez un patient aussi jeune (coopération du patient prise d’empreinte, collage de l’appareil, etc.). La plupart des orthodontiste préfèreront donc attendre la sortie des premières molaires permanentes, soit vers l’age de 6-7 ans, pour intervenir… à moins qu’il y ait vraiment un problème majeur ou handicapant de déséquilibre des mâchoires, ce qui est plutôt rare.

  70. Chloé dit :

    Problèmes d’oreilles et mâchoire reculée
    Bonjour! Un dentiste m’a récemment fait remarqué que j’ai la mâchoire du bas plus reculée que celle du haut. J’avais déjà remarquée avoir des douleurs à la mâchoire, notamment quand j’ouvrais la bouche trop grande. De plus, j’ai des problèmes au niveau de l’oreille, j’ai eu des otites à répétition et j’ai du me faire opérer pour cela, en plus d’avoir présentement des tubes. J’ai remarqué que depuis mes opérations à l’oreille, ma mâchoire est beaucoup moins douloureuse qu’avant. Est-ce possible que ma mâchoire reculée exerce une pression sur mon conduit auditif, et vice versa?

    • Dr Jules dit :

      Les condyles de la mandibule s’articulent dans la région de l’oreille (articulations temporo-mandibulaires) et plusieurs symptômes peuvent affecter cette région. Une mâchoire reculée n’exerce pas de pression directe sur les conduits auditifs mais il peut parfois y avoir des douleurs référées.
      Pour en savoir plus sur les articulations temporo-mandibulaires.

  71. Debbie dit :

    Ce site Internet m’a été utile!
    Bonjour,
    J’écris juste pour dire que je trouve ça génial qu’une personne qualifiée réponde à des questions en ligne (donc gratuitement), et ce même à des heures impossibles. Cela devient rare.
    En tout cas, merci, grâce à vous, je me suis rendue compte que la gêne que je recontrais dans mon quotidien avait une solution et n’était pas normale (dans le sens “il faut s’y faire”).

    Encore merci Dr Jules! Pour votre disponibilité et votre savoir-faire!

    Debbie
    M-3 avant opération

    • Dr Jules dit :

      Nous sommes heureux que vous ayez pu trouver de l’information utile sur notre site Internet. Bien que ce n’ait pas été planifié ainsi au départ, le fait de permettre aux gens de poser des questions permet à une foule d’autres lecteurs de bénéficier aussi de l’information des réponses sans qu’on ait à la répter fréquemment… enfin presque!
      Bon succès dans votre traitement.

  72. nicolas dit :

    Apparition soudaine d’une malocclusion, une gouttière ou la kiné peuvent-elles aider?
    Bonjour,
    Merci pour votre article.
    Depuis deux semaines j’ai une malocclusion (apparue soudainement) au niveau des molaires et des incisives (surtout du coté gauche). C’est devenu très gênant et mes dents commencent à être douloureuses. Mon dentiste me dit que ça peut être une contracture de la mâchoire et me propose le port d’une gouttière. Depuis quelques mois (septembre) j’ai une tension aux cervicales (côté droit) que mes séances de kiné ne calment pas (est-ce lié?).
    Pensez-vous qu’un ostéopathe puisse m’aider? Sinon que dois-je faire?
    D’avance merci pour votre réponse.
    nicolas

    • Dr Jules dit :

      Bien que vous ayez peut-être remarqué votre malocclusion dernièrement, il est peu probable qu’elle soit apparue récemment et “soudainement” Une constriction de mâchoire ne se produit pas inpunément!
      Et qu’est-ce que le port d’une gouttière est supposé vous apporter dans un tel cas??? Ça peut peut-être aider les symptômes de tension musculaire ou aux articulations temporo-mandibulaires mais cela ne cangera absolument rien pour votre malocclusion. Même raisonnement pour la kinésiologie, chiropratie, ostéopathie, physiothérapie, orthophonie, etc. Ces disciplines peuvent aider mais ne corrigeraont pas votre malocclusion, IMPMOSSIBLE! Ceci est du ressort de l’orthodontie alors si vous voulez corriger cet aspect (ce qui peut aussi aider vos symptômes, sans le garantir), consultez un orthodontiste certifié.

      Pour en savoir plus sur les articulations temporo-mandibulaires et le port de plaque occlusale.

      • nicolas dit :

        Merci pour cette réponse rapide.
        Une contraction de la mâchoire ne peut donc pas entrainer un mauvais placement des dents inférieures par rapport aux dents du haut? Ce serait donc cette malocclusion qui a entrainé une contracture et non l’inverse?
        Juste pour être sûr d’avoir bien compris…
        Si la malocclusion est légère, un orthondontiste peut il “limer” un peu les dents pour qu’elles s’ajustent mieux?
        Bien à vous,
        nicolas

        • Dr Jules dit :

          IL est plus probable que vous ayez des mâchoires étroites et que les dents suivent la position de la mâchoire. Le “limage” de dents peut corriger quelques interférences entre des dents opposées mais ne corrigera pas une malocclusion.

  73. FANNY dit :


    Extraction de 15 dents et pose d’implants; mes dents seront trop avancées

    Suite à une extraction de 7 dents (bas) j’ai un appareil mobile. Je viens de subir une autre extraction de 8 dents (haut) mais posé des implants. Mon chirurgien-dentiste me fait, en ce moment, un appareil provisoire mobile en attendant les trois mois nécessaires pour poser les fixes. Je m’aperçois qu’il ne veut pas m’écouter lorsque je lui fais remarquer que mon appareil mobile du bas n’est pas bien fait car les dents pointent en avant et qu’automatiquement les dents du haut vont aller encore plus en avant . Or, avant j’avais les dents du haut (avant l’appareil mobile du bas) qui pointaient légèrement en avant et les dents du bas qui rentraient vers la langue. Comment lui faire comprendre que s’il ne refait pas l’appareil du bas, le provisoire qu’il est en train de réaliser n’ira pas du tout. J’ai beau le lui dire, il me dit qu’il faut attendre le résultat or je le connais déjà. Il a sa pratique et j’ai ma logique. Merci

    • Dr Jules dit :

      Vous avez en partie raison. Si votre prothèse provisoire n’est pas adéquate, la prothèse finale sera similaire à moins que le dentiste ait prévu faire des changements majeurs pour la finale. Le but d’une prothèse provisoire est non seulement de remplacer les dents mais aussi de “tester” le résultat final anticipé pour la position, forme, couleur, arrangement, agencement, etc. des dents. Le dentiste a peut-être des raison pour modifier votre temporaire de la façon qu’il l’a fait mais il faudrait qu’il vous explique pourquoi. Concernant l’esthétique et le confort, vous êtes la personne qui devrait avoir le dernier mot car vous vivrez avec la prothèse et non le dentiste. Il se peut aussi que, pour une raison que j’ignore, il ne soit pas possible de positionner les dents de la façon que vous aimeriez mais, encore une fois, le dentiste devrait pouvoir vous expliquer pourquoi.

      Je ne peux dire quelle est la meilleur position pour les dents de vos prothèses mais vous avez une réhabilitation majeure visant à remplacer 15 dents alors il est préférable de poser des questions et insister pour avoir des réponses avant et pendant le processus plutôt qu’après! Vous avez certainement votre mot à dire dans un tel traitement alors n’hésitez pas.

  74. Rachid dit :

    Extraction des dents de sagesse, apparition d’une classe et et problèmes d’élocution
    bonjour,
    jai un gros probleme d’élocution. j’ai porté un appareil dentaire pour corriger une malocclusion de classe 2 ( dent en avant ).
    mais jai l’impression que mon occlusion nest pas bonne pour autant. je suis passé dune classe 2 a une classe 3 pour la position des molaires. je précise que jai enlevé mes 4 dents de sagesse et cest pr moi lelement declencheur car avant je n avais pas de problème d’élocution. jai limpression que mon probleme delocution est due soit a une malocclusion soit a mes canines et incisives qui sont bien plus grandes que les premolaires. Faut-il limer mes dents ou revoir mon occlusion ?? merci de votre aide je vie tres mal ce probleme delocution.

    • Dr Jules dit :

      Je doute fortement que l’extraction de dents de sagesse ait quoi que ce soit à voir avec l’apparition de votre classe 3 et vos problèmes d’élocution. Cependant, la présence d’une malocclusion peut affecter votre élocution. Consultez un orthodontiste qui vous conseillera sur ce qui peut être fait pourv votre problème.

      • Rachid dit :

        merci docteur. Derniere question savez vous quels sont les tests que mon dentiste devra obligatoirement faire pour verifier mon occlusion ? ( je ne veux pas avoir a faire a un dentiste ou orthodontiste qui ne matrise pas cette specialité ) milles mercis

        • Dr Jules dit :

          Tous les dentistes (et évidemment les orthodontistes) sont supposés être capable d’évaluer une occlusion au moins de façon sommaire, c’est-à-dire de déterminer s’il a des variations par rapport à une occlusion normale/idéale/optimale. Ceci ne veut pas dire qu’un dentiste généraliste sera capable de vous dire quel traitement est indiqué ou possible pour corriger votre malocclusion (mais certains pourront le faire) mais il pourra vous dire si votre condition nécessite une évaluation plus approfondie par un orthodontiste certifié.

  75. May dit :

    Bonjour,

    J’aimerai savoir s’il y’a d’autres solutions que l’appareil dentaire que je ne veux absolument pas mettre. Mes dents du haut ainsi que la gencive sont avancés car depuis petite je suce mon index. Mes dents sont devenues très moches et cela me fait zozoté c’est très ennuyant. Je sais vraiment pas quoi faire c’est pourquoi je m’adresse a vous
    Pourriez vous m’aider s’il vous plait?

    Cordialement,

    May

    • Dr Jules dit :

      Si votre problème et ce qui vous tracasse est causé par une malposition de dents, vous n’aurez pas le choix d’envisager l’orthodontie, ce qui implique le port d’appareils.

  76. Sanif dit :

    Malocclusion et ronflement mais je ne veux pas d’appareils
    Dr Jules bonjour,

    Bonjour, j’ai 23 et j’suis heureux d’avoir lu votre leçon sur les malocclusion, je viens d’en apprendre beaucoup plus sur mon probléme. Bon alors je n’y connais pas grand chose question dentaires, mais bon j’vais faire au mieu pour me faire comprendre . J’ai les dents a la base assez petite, puis mes deux dents superieur de devant rentrent a l’interieur de la bouche tout en ayant les dents du bonheur, mon sourire est moche.

    En plus de ça, je ronfle trés souvent, j’ai souvent le nez boucher .. j’ai l’impression de mal respirer défois .
    Je suis fils d’une grande famille, 6 fréres et 1 soeurs, et je suis le seul a avoir un nez costaud ! Je sais pas si c’est des problémes du a la malocclusion, et est ce que le fait d’allez reparer sa chez l’orthodontie ( ou chez le mécano ) me fera du bien ? je suis commerçant, j’ai ma propre boucherie, donc comprenez qu’un appareil assez choquant me serait impossible ! Que faire ?

    • Dr Jules dit :

      Si vous voulez corriger le problème de dentition et de malocclusion que vous décrivez, c’est du ressort de l’orthodontie et dans ce domaine, on travaille avec des appareils orthodontiques alors vous n’aurez pas tellement le choix d’envisager le port d’appareils. Vous aurez un choix à faire… porter des appareils et corriger votre malocclusion ou rester ainsi!

      Aucune promesse è ce sujet mais corriger certains types de malocclusions peut aider le ronflement et l’apnée du sommeil. Pour en savoir plus sur ce sujet et sur le ronflement.

  77. tom dit :

    À 17 ans, les élastiques avanceront-ils ma mâchoire de 3 mm?
    Bonjours ,

    J’ai tout juste 17 ans (garçons) et j ‘ai une classe 2 division 2 avec un décalage squelettique de 3 mm. Mon orthodontiste me propose un traitement de 18 mois avec le port d’elastiques de classe 2. Pensez vous que les élastiques vont permettre l’avancement de ma mandibule vers l’avant ?

    • Dr Jules dit :

      Les élastiques ne permettent pas nécessairement un avancement mandibulaire mais plutôt un déplacement dento-alvéolaire des dents sur les bases osseuses des mâchoires. S’il vous reste un peu de croissance (??) peut-être qu’il peut aussi y avoir un certain déplacement de la mandibule vers l’avant pendant le traitement.

  78. louis dit :

    bonjour j’ai 16 ans et je présente une supraclusion (enfin je pense car mes dents du haut recouvrent entierement celles du bas).Lorsque que je sert les dents ,ecartent les levres et me met droit, au dela des incisives on ne voit pas les premolaires/molaires es ce que c’est normale(je pense que ma machoire est trop étroite )?. De plus j’aimerais savoir si corriger tout ces défauts aura un impact esthétique sur mon visage et en quoi? et pour finir quel serai le traitement et sa durée? merci

    • Dr Jules dit :

      Non, ce n’est pas normal, vous décrivez une malocclusion dentaire importante.

      Pour en savoir plus sur l’occlusion normale.

      Une correction orthodontique aura certainement un impact important sur votre sourire (esthétique) et la fonction sera améliorer mais il est difficile de prédire l’effet sur le visage sans matériel diagnostique.

      Pour en savoir plus sur la durée d’un traitement orthodontique.

  79. louis dit :

    merci de m’avoir répondu aussi vite. Les defauts que je note sont une proeminence des levres, un menton fuyant et l’étage inferieur ecrasé de quelques millimetres. Lorsque je disait les dents superieurs recouvrent celles du bas je voulait dire les 4 premieres, j’aurais encore qq questions peut on a mon age (16) elargir ma machoire afin que l’on voyent les molaires et premolaires ( je rajoute qu’a droite on voit les premolaires mais pas les molaires et a gauche rien) et derniere question soigner une maloclusion a t il un impact indirect autre que sur l’etage inferieur (nez,redressement du crane ect… , cela m’etonnerait mais en voyant des images avant apres de certains cas il y avait comme une amelioration globale du profil et non seulement de l’etage inferieur).
    Voila merci pour votre patience je sait que ca peut etre dur de comprendre sans les photos sous les yeux =) ,j’envisage un traitement orthodontique.

    P.-S. – grosse rectification du premier message ce sont les canines et non incisives

    • Dr Jules dit :

      OUI il est possible d’élargir une mâchoire supérieure (expansion) à l’adolescence et même à l’âge adulte. Pour en savoir plus sur l’expansion maxillaire et les déséquilibres transverses des mâchoires.

      Les corrections orthodontiques n’affectent pas directement le nez, le crâne et cette région anatomique. Les cas traités qui manifestent de tels changements sont certainement des patients qui ont eu de la croissance pendant le traitement d’orthodontie et ces changements peuvent probablement être attribués à la croissance et le développement plutôt qu’aux corrections orthodontiques comme telle.

  80. louis dit :

    J’ai publié trop vite par erreur, le nez n’est pas différent mais avancé ou reculé par l’avancement ou le recul de la mâchoire supérieur donc la mâchoire supérieur influence sur la direction du nez .Je vous dit cela car je suis allez chez l’orthodontiste et j ai une supraclusion, un avancement de 1 cm et un autre problème (qqchose croisé je crois nécessitant d’arracher la molaire 26). Donc Quesque arrivera si je retrouve une bonne occlusion a mon visage. Voila merci

    L’image de la question 43 montre bien le nez different”>question 43 sur les images et nous voyons pourtant bien le nez different

    • Dr Jules dit :

      Un traitement d’orthodontie majeur qui change e façon significative la position des incisives du haut peut changer l’angle naso-labial (relation entre le nez et la lèvre supérieure) mais n’affectera pas le nez comme tel. Ce dernier est plus influencé par la génétique et la croissance pendant le traitement (chez une personne en croissance évidemment). Une chirurgie orthognathique peut modifier cette relation nez-lèvre mais on ne touche habituellement pas directement au nez.

      La meilleure personne pour vous dire ce qui arrivera à votre visage sera la personne qui planifiera et fera le traitement. Vos questions sont excellentes mais devront être dirigées à votre orthodontiste et/ou chirurgien.

  81. louis dit :

    Corriger une malocclusion peut-il être néfaste au visage?
    Un grand merci pour votre rapidité et votre écoute, si je vous fait part de tout cela c’est parce que a part cette maloclusion j ‘ai visage pas trop mal et que je crains que cela ne le détèriore. Ma derniere question sera donc : guérir une maloclusion peut il etre nefaste pour certains visages ou forcément positive. Voila aurevoir

    • Dr Jules dit :

      Normalement, le but de tout traitement devrait être d’améliorer le plus d’aspects possible de l’occlusion et du visage. En théorie cependant, il est possible qu’un plan de traitement inadéquat n’améliore pas certains aspects, ne réponde pas aux attentes du patient (d’où l’importance de la bonne communication entre le praticien et le patient dès le départ), ou ne soit pas un plan approprié au problème et empire certains aspects. Ceci pourrait par exemple être le cas pour une malocclusion avec déséquilibre squelettique important qui serait traitée avec des extractions mal planifiées plutôt qu’une chirurgie orthognathique, ce qui pourrait être un compromis inacceptable.
      L’expérience et l’expertise du clinicien y sont pour beaucoup dans l’élaboration des plans de traitement.

  82. Marc dit :

    Bonjour

    J’ai remarqué depuis quelque mois que mes dents se chevauchaient à cause d’une dent de lait qui n’est pas encore tombée, bien que j’ai 20 ans…
    J’ai pris rendez-vous chez le dentiste pour me la faire arrachée, et il fallait une radio dentaire. C’est un dentiste de l’hopital qui me l’a faite passer. Il semblerai que j’ai une machoire minuscule, et quatre dents de sagesse qui menace de sortir dans peu de temps…

    En plus de cela, le dentiste m’a avertie que je souffrais d’un malocclusion dentaire… Mes canines inférieures et supérieures droites se supertposent, et non mes molaire. J’ai bien entendu du mal à macher.

    Je n’ai pas eu d’appareil dentaire durant mon enfance ou mon adolescence.

    Ma question est la suivante:
    Ayant déjà souffert lors de mon extraction de dents de lait, je n’ai AUCUNE envie de me faire arracher 4 dents de sagesses.
    Je voudrais savoir quel(s) traitement(s) sera(ont) pris pour corriger ma malocclusion, et je voudrais savoir s’il était possible de combiner cela avec un faut palais afin d’échapper à l’extraction de mes dents de sagesses…

    • Dr Jules dit :

      La présence d’une dent temporaire (de lait) n’a aucune influence sur le chevauchement dentaire qui peut apparaître ailleurs en bouche.

      La présence de vos dents de sagesse et d’une malocclusion n’ont aucun rapport ensemble et traiter l’un n’affectera pas l’autre; que vous fassiez extraire vos dents de sagesse ou pas, la malocclusion restera présente et devra être corrigée orthodontiquement si vous changer votre occlusion. Un “faux palais” est habituellement un appareil de rétention passif qui ne fait aucune correction mais maintient les dents en place. Des appareils multi-bagues (broches) seront nécessaires si vous voulez faire des corrections significatives. S’il y a des problèmes avec vos dents de sagesse et qu’il est indiqué de les faire extraire, corriger votre malocclusion ou la garder ainsi n’y changera rien, l’indication pour les extraire sera la même.

  83. louis dit :

    L’esthétique ou la fonction?
    merci pour votre réponse, je pense que ça ira car mon orthodonthiste a 30 ans d’expériences et est recommandé donc voila , car lors de notre rencontre je ne luis ait pas parlé de l’aspect esthétique et donc je me demandais si un orthodontiste pense en priorité a l’esthétique ou seulement a la correction.

    • Dr Jules dit :

      Normalement, tous les aspects doivent être pris en considération, tant du point de vue esthétique que fonctionnel, tout en tentant de répondre le plus possible aux attentes des patients.

  84. louis dit :

    Merci Dr jules pour toutes vos réponses.

  85. Colette dit :

    Bonjour,

    Depuis quelques mois, ma fille de 9 ans consulte une orthodontiste. Elle a 3 problèmes:
    1 – En haut, une des incisives faciales est coincée entre les dents voisines. Les canines définitives se présentent quasiment au dessus des incisives voisines. En bref un manque de place important avec une dissymétrie que l’on peut voir sur la vue intra-orale, occlusale supérieure ;
    2 – En bas : les incisives ont poussé avec le haut vers l’avant;
    3 – Par similitude avec la photo B du problème No 43, il s’agit vraisemblablement d’une malocclusion Classe 2, et ses incisive du bas touchent quasiment le palais, juste derrière les incisives du haut.
    La première prescription est un appareil en silicone d’Education Fonctionnelle puis une rééducation de la déglutition.

    La rééducation est quasiment terminée. La langue est bien au palais quand elle est au repos.
    Le port de l’appareil, est prescrit pour 2 heures par jour en plus des nuits.
    Elle ne perd plus l’appareil, la nuit. En revanche, dans la journée, c’est plus compliqué. En effet, un enfant bien vivant qui a toujours envie de parler … ou qui mâchouille son appareil …, c’est un combat quotidien.

    Question 1 : Que pensez-vous de ce traitement ? La priorité qui a été donnée ?
    Question 2 : Existe-t-il une autre méthode qui permette de repositionner la mâchoire inférieure ?
    Question 3 : Quelle est la conséquence d’une telle malocclusion si on ne la traite pas mais si on traite le manque de place et l’inclinaison des incisives du bas ?
    L’orthodontiste présente comme seule issue, l’extraction de dents d’ici 3 ans si on interrompt le traitement …

    Question 4 : existe-t-il d’autres systèmes que les bagues pour écarter ou resserrer les dents ?

    D’avance je vous remercie pour vos réponses.
    J’ai besoin d’être rassurée car la relation avec l’orthodontiste n’est pas au mieux (elle semble vouloir interrompre le traitement pour cause de manque de motivation de ma fille… de 9 ans ! …)

    Je voulais aussi vous dire que votre site est vraiment très utile et riche d’informations.
    Merci.

    • Dr Jules dit :

      Le choix des protocoles de traitement varie d’un praticien à l’autre et chacun a ses préférences pour différentes raisons.
      Personnellement, je ne suis pas un adepte de ce type de thérapie myofonctionnelle même si certains praticiens rapportent avoir un certain succès avec une telle d’approche. Une des raisons est justement ce que vous décrivez; il faut une bonne coopération du patient et même si cette première étape de traitement est un succès relatif, il faut pratiquement toujours une seconde étape corrective alors cela fait des suivis très longs, durant plusieurs années. La dentition de votre fille ne sera pas complétée avant 2-3 ans et d’autres corrections orthodontiques seront certainement nécessaires à ce moment. Si la thérapie qui vous est proposée corrige une Classe 2 telle que vous la décrivez, revenez nous en faire part!

      - Il existe une multitude de méthodes pour corriger des décalages ou déséquilibres entres les mâchoires mais un de points important n’est pas nécessairement comment attaquer un tel problème (type d’appareil, etc.) mais QUAND. Le point le plus important est d’intervenir pendant que la croissance mandibulaire est encore active mais cela ne nécessite pas absolument une intervention à 9 ans. C’est un choix des praticiens et des parents.

      - Je ne sais pas comment l’orthodontiste peut prétendre que votre fille est vouée ou condamnée à des extractions dans 3 ans si aucune intervention est faite maintenant. Quelle base scientifique utilise-t-elle pour faire une telle prévision?
      - Il existe d’autres systèmes que les bagues pour faire certaines corrections orthodontiques mais ces dernières sont définitivement les plus versatiles et les plus utilisées.
      - Les conséquences ou séquelles de ne pas traiter une malocclusion sévère sont, théoriquement, celles décrites plus haut dans cette page.

      Si votre fille ne coopère pas, il est peut-être préférable d’interrompre cette phase interceptive, de continuer à faire un suivi de l’éruption des dents et d’attendre quelque temps pour intervenir à nouveau plus tard dans une phase corrective à l’aide d’appareils fixes (broches). Elle ne sera pas “brûlée” et épuisée par l’orthodontie et sera alors peut-être plus coopérative lorsqu’elle constatera l’ampleur de son problème ( malocclusion ) et voudra alors se faire traiter pour éliminer son problème. Discutez-en avec votre orthodontiste et si elle insiste pour ne pas vous offrir d’alternatives, obtenez une seconde opinion.

  86. Dr Jean-René Van Becelaere dit :

    Bonjour Mme Colette ,

    Mon collègue et ami le Dr Jules m’a avisé de votre cas et me demande si j’ai un commentaire à faire .
    En fait , utilisant les appareils myo-fonctionnels depuis de très nombreuses années , et ayant été formé en France avant d’émigrer au Canada , je pense avoir compris que la gouttière qui a été proposée à votre fille est une gouttière Souley-Besombes en Staminalène , – voir la photo ci-jointe. J’utilise encore, à l’occasion , ces gouttières qui peuvent donner des résultats spectaculaires à condition de respecter les instructions à la lettre . MAIS … c’est beaucoup demander à de jeunes enfants ! Raison pour laquelle je ne les utilises plus que très rarement . Personnellement , je demande 2 périodes de 20 mn d’exercices avec ces gouttières , ainsi que le port de nuit .
    Le plan de traitement qui vous a été proposé est , en soi , excellent et irréprochable . La rééducation de la déglutition est essentielle , dans la plupart des cas , soit pour faciliter le progrès d’un traitement , soit pour en assurer la stabilité après traitement . Mais c’est , encore une fois , la coopération de l’enfant qui sera la clé du succès . C’est aux parents d’évaluer ce qui peut-être obtenu à ce niveau .

    Gouttière orthodontique myofonctionnelle Souley-Besombes

    Si vous estimez que c’est trop demander à votre jeune enfant , sachez qu’il existe d’autres façons de procéder . L’interception de la malocclusion d’un jeune patient en vue de le traiter sans extractions de dents permanentes est souvent possible ( pas toujours cependant ! ). Mais il faut comprendre qu’une 2ème phase sera à considérer lorsque toutes les dents permanentes auront complété leur éruption .

    J’insiste toujours sur ce point auprès des parents . Il faut que ce soit clair et accepté par la famille . SVP , ne pas rêver que vous pourriez vous en sortir avec une simple 1ère phase .
    Dans votre cas , si l’enfant est fatigué des efforts qui lui sont demandés , mieux vaut peut-être remettre à plus tard , afin de préserver son potentiel de coopération . Ou discuter avec votre orthodontiste de la possibilité d’utiliser une autre technologie .

    Mon expérience m’a fait réaliser qu’une 1ère phase interceptive, se fait facilement avec des enfants de 7 à 9-10 ans , à condition d’utiliser une technologie qui ne leur en demande pas trop . La phase finale vers 12-13 ans est alors rapide et de plus courte durée . Étant français , je sais pertinemment que la Sécu vous couvre facilement et sur de longues durées pour ces traitements , mais n’oublions pas que nos jeunes ont leurs limites…!

    Dr Jean-René Van Becelaere
    Orthodontiste

    • Dr Jules dit :

      Merci Dr Van Becelaere d’avoir partagé votre expérience avec ce type d’appareil myofonctionnel qui est peu utilisé de ce côté de l’Atlantique. Votre commentaire confirme cependant que la clé du succès avec l’utilisation de tout appareil orthodontique amovible est la coopération du patient.

      • Colette dit :

        La relation praticien-patient a été cassée
        Merci infiniment pour vos réponses !!!

        Après votre première réponse, j’avais prévu d’en parler à mon dentiste, qui m’avait dirigée vers cette orthodontiste. C’est chose faite. Je lui en ai parlé aujourd’hui. Il pense également que cette gouttière, qui ressemble tout à fait à celle de la photo – mais d’une autre marque – est une bonne solution, ayant également conscience de la limite de cette solution, qui dépend de ce que l’enfant en fait.
        Cette orthodontiste nous a informées, dès le début, qu’effectivement cette phase serait suivie de d’autres phases, avec, plus tard, des bagues … Ce n’est donc que le début …

        Ce qui est amusant, c’est qu’elle a effectué ses études d’orthodontie à Montréal …, dans cette merveilleuse région qu’est le Québec.

        Ma fille ne se prend pas en charge. Je dois donc lui rappeler sans cesse de mettre son appareil, mais elle coopère globalement. Le problème est devenu la relation avec l’orthodontiste : une remontée de bretelles lors de la première visite de contrôle alors que ma fille avait commencé à faire de véritables efforts après les 4 premières semaines chaotiques. La relation praticien-patient a été cassée.
        Aujourd’hui, mon dentiste a encouragé ma fille à poursuivre ses efforts … et attendre un peu avant de prendre la décision de changer d’orthodontiste. Une petite leçon de vie …

        Je crois que quelques progrès sont déjà visibles : les dents du bas ne viennent plus frôler le palais. C’est encourageant.
        Mais je suis d’accord avec vous : la clé du succès c’est la coopération du patient et à 9 ans, ce genre d’appareil n’est pas idéal.

        Je reste vigilante sur l’évolution des choses.
        Et, une fois de plus, je vous remercie pour l’intérêt que vous avez porté à notre cas et pour le temps que vous avez passé pour me répondre.

        • Dr Jules dit :

          Le succès du traitement dépendra plus de la coopération de l’enfant et de l’interaction entre tous les intervenants (patiente, parents, dentiste, orthodontiste, etc.) que de l’efficacité théorique de l’appareil utilisé. En tant que parent, vous faites votre possible pour encourager et supporter l’enfant mais si lui/elle ne fait pas sa part, ce sera difficile d’obtenir des résultats satisfaisants.

          N’hésitez pas à revenir commenter sur l’évolution de votre traitement (votre fille) dans les mois/années à venir. Bon succès! :-)

          • Colette dit :

            Merci Dr Jules et au Dr Van Becelaere pour vos encouragements.
            Ok, je reviendrai vous faire part de l’évolution du sourire de ma fille. :-)

            Il n’est pas utile de publier la suite car votre site n’est pas un forum de bla-bla, mais ceci est juste pour vous faire partager quelques détails :

            Ce matin, j’ai fait part à ma fille de nos échanges sur ce site. Elle s’est demandée comment cela s’est passé. Elle n’arrivait pas bien à comprendre. Elle m’a dit :”On ne va pas devoir aller au Canada ?”
            Pourtant j’ai bien envie de lui faire découvrir, un jour, ce beau pays, en particulier le Québec que j’ai eu le plaisir de visiter 2 fois : en hiver et en été.

            Pour la relation avec l’orthodontiste … on va voir à la prochaine visite. Mon dentiste, que j’apprécie pour ses explications et ses compétences, m’avait envoyée la consulter en me la recommandant. Je ne remet pas en cause ses compétences. Je crois qu’elle a pressenti un échec de la méthode quand je lui ai parlé par mail des 4 premières semaines pendant lesquelles ma fille faisait n’importe quoi. Et je pense aussi que cet échec pressenti l’a renvoyée à sa propre expérience car elle s’est fait arracher 4 dents … elle a manqué de patience.
            Si elle a à nouveau de la bienveillance pour ma fille, lors de la prochaine visite, on continue. Sinon, on changera …

            J’avais besoin d’avis éclairés pour m’aider à prendre des décisions, et vous me les avez apportés.
            Merci encore.
            Bien Cordialement.
            Colette MERIAN

            • Dr Jules dit :

              Ne vous gênez pas de venir partager votre expérience en orthodontie, bonne ou mauvaise, sur ces forums et blogues car leur but est d’informer les gens qui ont parfois les mêmes soucis et questions que vous et de “vulgariser” l’orthodontie.
              Rassurez votre fille, elle n’aura pas besoin de traverser l’Atlantique pour bien se faire traiter, il existe d’excellents orthodontiste en France!

              • Colette dit :

                J’obtiens de meilleurs résultats avec un autre orthodontiste
                Bonjour,

                Après quelques mois, je reviens pour vous donner des nouvelles de ma fille. Finalement, en octobre, j’ai craqué avant la visite chez l’orthodontiste. J’ai tout arrêté. Ma fille ne voulait plus y retourner ni porter son appareil.
                Le dentiste m’a donné une autre adresse. Début décembre, la nouvelle orthodontiste lui a posé des bagues et des brackets, en haut. Et l’incisive qui n’arrivait pas à sortir est bien sortie depuis. Et il y a même de l’espace entre les dents.
                Depuis un mois elle a aussi des brakets et des bagues en bas.
                le décalage entre les machoires sera traîté plus tard. D’autres méthodes qui donnent d’autres résultats. Et, pour l’instant, je n’ai plus à me battre avec qui que ce soit.

                Je vous remercie encore pour vos réponses et vos conseils :-).

                Bien cordialement,
                Colette

                • Dr Jules dit :

                  Je suis bien content de voir que les choses vont beaucoup mieux pour vous et votre fille concernant son traitement d’orthodontie. Vous avez bien fait de vous poser des questions! :-)
                  Bon traitement…

  87. Delmau dit :

    Problèmes multiples; dentaires, mâchoires, posture, scoliose importante et nouvelles prothèses dentaires.
    Bonjour,
    J’ai 36 ans, beaucoup de couronnes en bouche et je suis sportive. En début d’année 2013, mon dentiste m’a “installé” 6 prothèses céramo-métalliques sur la machoire supérieure, soit 2 *3 prothèses liées, chaque trio de prothèse regroupant les 2 incisives et la canine de chaque côté de la machoire supérieure.
    Cela faisait plusieurs années qu’il m’avait suggéré de refaire ces dents car elles étaient en mauvais état et régulièrement il les remettaient à peu près en état à l’aide de composites qui s’abimaient assez vite. Donc j’avais décidé de passer à l’acte en 2012 et de de m’offrir un beau sourire. Malheureusement dans les deux mois qui suivirent cette pose, j’ai eu plein de soucis de santé. Un mois après, je sentais que ma jambe gauche trainait à la marche, comme si un boulet y était accroché. Puis deux mois après, après une semaine de sport, je me blesse à droite, pseudo tendinite de la hanche diagnostiquée, ma jambe gauche traine toujours mais je suis plus précoccupée par la droite à ce moment là. En parallèle, maux de tête, sueurs nocturnes, maux de têtes quasi permanents, baisse d’énergie, fatigue permanente, troubles gynecologiques, etc… Ma tendinite disparait au bout de trois mois grâce au repos et ou l’osteopathie. Mais ensuite le problème à la jambe gauche s’amplifie, rendant la marche très difficile et fatiguante. Consciente d’avoir également les symptômes d’une sinusite dentaire à gauche depuis quelques années (qui me gênaient de temps en temps), je décidais d’aller consulter un ORL pour faire un point.

    Verdict : grosse sinusite gauche d’origine dentaire (mais pas de dent en cause identifiée par le dentiste) : je suis soignée, au bout d’une semaine, les symptomes disparaissent et là mes problèmes de jambe gauche s’amplifient : la marche est presque impossible et le vélo devient difficile, je ressens des fourmis dans le mollet droit incessants. Mon pied gauche ne reste pas en place sur la pédale de vélo, ma jambe gauche veut constamment remonter et se placer sur la pointe. J’ai consulté un ostéopathe depuis le début de mes troubles qui ne travaille maintenant que sur ma bouche et qui m’a orienté vers des problèmes dentaires : subluxation de la machoire. Du coup, j’ai creusé la piste et j’ai fait enlevé les 4 dents de sagesse sur arcade que j’avais en bouche (celle de droite en bas à gauche dépassait des autres). Depuis le départ, j’ai l’idée que mes troubles sont liés à mes nouvelles prothèses : depuis que je les ai, soit depuis 8 mois, je ne m’y habitue pas, au début je me sentais extrêmement serrée dans la bouche, j’avais l’impression qu’elles bougeaient. Depuis l’extraction des 4 dents (les trois dernières ont été enlevées les 3 dernières semaines), je me sens moins serrée mais je sens toujours ces prothèses, j’ai comme envie de les quitter mais je ne peux pas ! Quant à ma marche, elle est presque impossible, mon bassin se torsionne à gauche en arrière, rendant le retour de la jambe gauche difficile : soit je dois faire de minuscules pas, soit je dois “faucher” le sol. Une malocclusion est-elle à l’origine de ces troubles ?

    Pourquoi l’extraction des dents ne les corrige t-il pas ? Mon cerveau n’a t’il pas intégré ces nouvelles prothèses et donc “transmet une mauvaise information à mon bassin”. Bien sur, j’ai oublié d’indiquer que j’ai fait beaucoup d’examens, radio des hanches, IRM médullaire et cérébrales, analyses de sang,, visite chez un neurologue… on ne me trouve rien (enfin le neurologue parle de troubles dystoniques de la jambe gauche). Je précise que je ne suis pas complètement “équilibrée” car je présente depuis mes 14 ans une grosse scoliose (45 degrés charnière thoraco lombaire, convexité à gauche, convexité à droite de 30 degrés au niveau lombaire). Les douleurs que j’ai au pied gauche ne sont que les conséquences de ma mauvaise posture. J’ai déjà écrit beaucoup donc je m’arrête même

    si j’ai encore des détails…J’ai beaucoup lu de forums, pages sur les liens entre les dents et le reste du corps, la posturologie. D’ou ma présence ici.

    • Dr Jules dit :

      Il est peu probable que seules vos nouvelles prothèses dentaires puissent expliquer tous ces problèmes et symptômes. Cependant, si le fait de les enlever vous soulage pour certains symptômes, il y a définitivement une piste à explorer avec ces prothèses. Elles sont peut-être mal ajustées et créent une “réaction en chaine” d’interférences qui affectent votre musculature, vos mâchoires et ultimement votre posture?

      L’extraction des dents de sagesse n’a rien changé tout simplement parce qu’elles n’étaient probablement pas un facteur dans la cause de vos symptômes. Cela ne veut pas dire qu’il n’y avait pas d’indications pour les faire extraire cependant. Pour en savoir plus sur les dents de sagesse et leur influence sur la dentition et l’occlusion.

      Je ne suis pas expert en scoliose mais je crois qu’une scoliose de 45 degrés qui persiste depuis plus de 20 ans n’est pas banal et peut définitivement avoir une influence sur la posture et le reste de votre corps Il y aurait peut-être une autre piste à investiguer de ce côté-la aussi. Pour en savoir plus sur la scoliose et ses traitements.

      Finalement, le port d’une plaque occlusale peut parfois s’avérer très utile pour aider dans le diagnostic de problèmes multiples impliquant la posture et la bouche. Voir la section sur les articulations temporo-mandibulaires pour en savoir plus.

      • Dr Jules dit :

        Après avoir communiqué avec des spécialistes dans le traitement de la scoliose qui ont révisé la description que vous avez faite de votre cas, ils sont convaincus qu’un corset stabilisateur de qualité utilisé avec des protocoles précis pourrait aider à améliorer la qualité de vie d’une personne comme vous. N’étant pas un expert dans ce domaine, je vous invite à communiquer avec eux pour en savoir plus à ce sujet.

        • delmau dit :

          De la bouche au bassin par effet domino?
          Bonjour,
          après quelques jours de retard, je réponds.. à vos deux réponses. Et je vous remercie pour la qualité et rapidité de vos réponses. Même si on a pas forcément toutes nos réponses, au moins le sentiment d’avancer est là et ça fait du bien !

          Concernant la scoliose, comme elle est là depuis 22 ans maintenant, j’ai appris à vivre avec et je dois dire qu’elle ne me fait pas souffrir car j’ai toujours appris à ménager mon dos et à le muscler. J’ai consulté la semaine dernière un spécialiste du rachis lombaire en France (oui je suis Française) à Paris pour enfin avoir un avis objectif sur cette scoliose. Il m’a affirmé que mes problèmes de jambe n’étaient pas liés à ma scoliose. Bref les pistes se resserrent vraiment autour de ma bouche. D’ailleurs les osteo me manipulent, me remettent facilement le bassin en place, libèrent ma bouche de tensions mais le lendemain je marche encore moins bien !En me manipulant, c’est comme si ils obligeaient mon corps à se remettre dans l’axe et que quelque chose chez moi ne supportait pas cette “remise en place” et ensuite au bout de plusieurs jours mon corps se rééquilibre en se déséquilibrant. Mon problème aujourd’hui, c’est que je dois forcer pour réussir à marcher, ma jambe gauche est en tension permanente comme si quelqu’un la tirait vers le haut…

          Je suis d’accord avec vous concernant les dents de sagesse. Mais il vrai que je me sens moins oppressée qu’avant. Aujourd’hui, par contre, je sens encore des points de contact forts du côté droit;

          Aujourd’hui je me demande si le fait d’avoir lié 2 fois 3 dents (deux incisives+ une canine de chaque côté) n’est pas en partie la cause de mes problèmes. En tant qu’orthodentistes, qu’en pensez-vous, ne vaut-il mieux pas poser des couronnes indépendantes afin que chaque dent puisse avoir son propre micromouvement. Je pense à cet article. La liaison de plusieurs couronnes ne crée t-elle pas des tensions sur les autres dents, les os de la machoire ?Lors de ma dernière séance d’osteopathie, l’osteo m’a précisé qu’elle sentait des tensions intraosseuses au niveau du premaxillaire et que les prémolaires étaient bloquées dans leur mouvement, comme s’il manquait du jeu entre elles et les canines.

          Par effet domino, de telles tensions peuvent elles créer des tensions dans le bassin?

          Par avance encore, merci pour vos recherches et réponses.

          • Dr Jules dit :

            Voici quelques extraits de l’article auquel vous référez sur les “Blocages énergétiques dentaires” avec mes commentaires :

            -“Les blocages énergétiques dentaires sont facilement visualisables. L’examen d’une radio panoramique permet de suspecter leur existence et oriente le diagnostic…”
            À ma connaissance, aucun cours de radiologie dentaire enseigne qu’on puisse déceler des “blocages énergétiques” radiologiquement et je ne connais aucune littérature scientifique qui supporte une telle affirmation!

            -“Un bridge bloque le micro-mouvement naturel des dents dans leur alvéole”
            Je ne crois pas qu’un pont (bridge) de 3 unités diminue significativement les micro mouvements au niveau des racines des dents. Les dents supportant le pont sont elles aussi entourées d’un ligament qui permet aux racines des dents de bouger dans l’os (alvéole) et les micro mouvement sont possibles. Un bridge est mobile microscopiquement.

            -“Posé sur des zones de jonction des pièces osseuses entre elles (suture palatine), le bridge entraîne un blocage des os du crâne.”
            Un pont doit être posé sur des dents (ou implants dentaires) qui sont sur la crête alvéolaire et ne peut être posé “sur une zone de jonction” comme la suture palatine alors le début de cet énoncé est techniquement impossible.

            -“Un arc orthodontique a le même effet généralisé à toutes les dents du maxillaire.”
            Même l’arc orthodontique le plus rigide est très flexible comparé à un pont et permet une mobilité des dents. Si on suit cette logique, cela reviendrait à dire que l’utilisation d’arcs orthodontiques a le “même effet” qu’un bridge soit d’entrainer un “blocage des os du crâne”. Si tel était le cas, l’orthodontie causerait probablement bien plus de problèmes qu’elle ne tente de corriger en empêchant la croissance crânienne normale des enfants et adolescents sous traitement…

            Permettez-moi de douter qu’un ostéo (ou quiconque) puisse déterminer que des prémolaires soient “bloquées dans leur mouvement”. Il n’y a aucune façon d’évaluer cela. Et comment mesure-t-on “des tensions intraosseuses au niveau du premaxillaire”?

            Je suis cependant d’accord qu’une “surocclusion (légèrement trop haute) est responsable d’une surcharge occlusale…” ais il n’y a qu’à ajuster ou éliminer cette surocclusion pour éliminer ses effets néfastes.

            Je ne saurais dire si par effet domino comme vous dites, ce qui se passe dans votre bouche cause vos tensions dans le bassin mais il est évident que certaines personnes supportent cette théorie.

  88. paul dit :

    pour la jeune femme de 36 ans je lui demande qu’en plus des investigations dentaires il faut prendre en compte l’aspect purement biomécanique de son corps.

    Déjà, c’est bien de voir l’ostéopathe, mais je peux vous conseiller d’acheter une paire de sandale: Les fitflops pour femme sur internet elle pourra vous aider déjà à améliorer votre posture .

    Vous pouvez aussi faire de manière régulière des ionogrammes pour voir si vous n’avez pas de carence sur le plan alimentaire.

    courage.

    paul

    • delmau dit :

      Bonjour Paul

      et merci de vous intéresser à moi. La remarque sur les ionogrammes est très intéressante, je n’y avais pas pensé et quoi qu’il en soit, un tel bilan serait intéressant. Pensez vous vraiment que des carences puissent par effet domino provoquer des tensions dans une jambe, rendant la marche difficile ? Car aujourd’hui, mon principal problème (outre la fatigue générale, les maux de tête, la fatigue rapide etc…) est que je dois “forcer” pour arriver à marcher, ma jambe gauche ne voulant pas rester dans l’axe. Merci encore, vraiment…

      • Dr Jules dit :

        Précision pour les  lecteurs

        L’ionogramme est un examen de laboratoire en biologie médicale qui analyse le contenu et la concentration des électrolytes dans un liquide organique  comme le sang, l’urine, le liquide céphalo-rachidien, etc.

        Source :  Wikipedia

  89. Nancy Dupont dit :

    Ce traitement d’orthodontie est-il esthétique ou fonctionnel?
    Bonjour voici j’ai ma belle fille qui revient de l’Ortho avec une soumission. Je sais pour avoir lu plus haut que quelques fois cela est plus esthétique et que d’autres fois il est d’une grande nécessité. Comme je voudrais etre certaine que cela soit seulement une nécessité (car je trouve qu’elle a un très beau sourire…pas parfait…mais quand meme jolie) La mère me dit que nous n’avons pas le choix et moi je veux m’assurer a 6050$ que ce n’est pas purement esthétique. Voila ce qui est écrit sur la soumission:

    Constriction du maxillaire, classe II canine gauche, canine # 13 impactée, S.V.75%, S.H.3-4mm, chevauchement des antérieures inférieures et supérieurs, lignes médianes légèrement déviées.

    Pouvez vous m’aider en m’informant si cela est un cas qu’il faut absolument corriger pour ne pas avoir des mauvaises répercussion ou si cela est d’ordre esthétique ou correctionnel sans grande problématique si nous ne faisons pas les traitements mentionnés.

    merci de m’aider

    • Dr Jules dit :

      La présence d’une canine incluse (#13 impactée) est, à elle seule, suffisante pour justifier des corrections orthodontiques visant à loger cette dent dans l’arcade dentaire. Bien que cela améliore indirectement l’esthétique, l’indication principale pour avoir une canine bien en place est la fonction. Pour en savoir plus sur les canines incluses et ectopiques.

      Un surplomb vertical antérieur de 75% est aussi très significatif, tout comme une constriction maxillaire et une relation classe 2 qui bénéficierait tous à être corrigés pour améliorer la fonction.

      Bien qu’il y ait plusieurs avantages fonctionnels à faire de telles corrections, il est difficile de prédire avec certitude ce qui arriverait à une personne en particulier si aucun traitement n’était entrepris.

  90. vanesssa dit :

    L’orthodontie et la chirurgie amélioreront-elles mon physique?
    Bonjour
    Je suie rétrognate classe 2 div 2 et vais subir une intervention d’avancement mandibulaire plus génioplastie et ceux après 18 mois d’orthodontie sans extraction cela va me couter 4200 euros et pour ce prix la je souhaiterais savoir si il y aura un changement bénéfique sur mon physique

    merci

    • Dr Jules dit :

      J’espère que oui! Cette question devrait être posée à votre orthodontiste et chirurgien car ce ont eux qui prennent en charge votre cas et planifie le traitement. Vous devez aussi vous assurer de bien “verbaliser” ou leur expliquer quelles sont vos attentes esthétiques et autres avec le traitement proposé.

      Pour en savoir plus sur la chirurgie orthognathique.

  91. vanesssa dit :

    bonjour !!!

    tout d’abord merci pour votre réponse mais mon prochain rdv sera le 17 décembre mais j’appréhende le sujet !!! en plus je viens de lire sur un site que la génioplastie ne se pratique pas en même temps que l’avancement mandibulaire et je ne comprend pas pourquoi ??? Auriez vous une réponse a cela ???

    Dernière question c’est quoi une profiloplastie ??? et dans quel cas ??? merci =)

    merci par avance !!!

    • Dr Jules dit :

      Les génioplasties sont faites de façon routinière en même temps que les avancements mandibulaires. Un chirurgien consciencieux qui sait planifier les mouvements des mâchoires peut déterminer et planifier d’avance tous les aspects d’une telle chirurgie. Il existe même des logiciels qui permettent de simuler ces traitements et chirurgies alors des procédures combinées sont définitivement possibles pour ceux qui prennent le temps de les planifier adéquatement.

      Je ne sais pas à quoi réfère exactement une “profiloplastie” car je n’ai jamais entendu ce terme. Cela doit référer à une modification du profil par un moyen quelconque mais toute chirurgie du visage et/ou des mâchoires affectera le profil.

  92. Alice dit :

    À quoi servent les “turbos” que ‘a posé mon orthodontiste sur la face interne des dents?
    Bonsoir,
    Je viens de me faire poser aujourd’hui un appareil orthodontique pour corriger entre autre ma malocclusion de classe 2. Mon orthodontiste m’a collé sur mes incisives supérieures ce qu’il appelle des “bagues turbo”, des espèces de cales métalliques pour empêcher les dents supérieures de s’entrechoquer contre les bagues inférieures. Je voulais savoir quelle était leur utilité à long terme, à part celle de ne pouvoir manger que des yaourts et de la soupe pendant quelques semaines ; et ne créent-ellent pas un risque d’abimer mes incisives inférieures? Merci de votre réponse.

    • Dr Jules dit :

      Le but de ces “turbos” n’est pas de vous faire maigrir en vous imposant une diète!
      Vous trouverez la réponse à toutes vos questions et des explications sur les illustrations suivantes qui décrivent les “blocs” ou turbos qui vous ont été posés en consultant cette section sur la mécanique orthodontique.

      Blocs de disclusion sur des incisives supérieures. (A) Une occlusion avec surplomb antérieur excessif. (B) Immédiatement après la pose de “talons” sur les centrales supérieures, les incisives sont dégagées et les dents postérieures sont séparées, permettant l’utilisation d’élastiques légers pour les déplacer. (C) Talons d’acrylique sur la face linguale des incisives centrales supérieures (flèches). (D) Une vue en plongée montre le contact des incisives inférieures sur les talons.[/caption]

      [caption id="attachment_18584" align="aligncenter" width="878"]Plan articulé utilisé en orthodontie pour ouvrir l'occlusion SÉRIE 1 – (A) Le plan articulé est un appareil amovible utilisé lorsqu’il y a un surplomb vertical excessif entre les dents antérieures (cercle bleu). (B) L’ajout d’un plan articulé (rose) permet aux incisives inférieures de mordre sur le plan (*) plutôt que près du palais ou dans la muqueuse du palais. Ceci déplace légèrement la mandibule vers le bas (flèches bleues) et l’arrière (flèche rouge – rotation) en ouvrant la bouche. (C) Si l’appareil est porté continuellement, après plusieurs mois, les dents postérieures commenceront à migrer vers le haut (éruption) afin de tenter de rétablir un contact avec les dents opposées (flèches). Ce mouvement est aidé par le port d’élastiques. (D) Après un certain temps, les dents postérieurs se toucheront et, si l’appareil est alors enlevé, on remarquera que les incisives inférieures sont maintenant dégagées de celles du haut mais peuvent être plus reculées à cause du mouvement de recul naturel de la mandibule lorsqu’elle ouvre (comparez la ligne verte entre les incisives).[/caption]

  93. Alice dit :

    Merci de votre réponse, c’est très agréable d’avoir une réponse aussi rapide!
    Félicitations pour votre site qui est très bien fait où l’on trouve de nombreuses informations.

  94. BSA dit :

    Bonjour,
    A l’age de 15 ans, ma fille a commencé un traitement pour corriger l’alignement des dents du haut, et une légère malocclusion de classe 2. Pour cette dernière, l’orthodontiste lui a fait arracher deux dents en bas, et a appareillé pour “faire avancer les dents du fond”.
    un an et demi plus tard, on constate que ce ne sont pas les dents du fond qui ont avancé, mais les dents de devant qui ont reculé !
    Entre-temps nous avons déménagé. Le nouvel orthodontiste nous propose de “réouvrir” l’espace des dents arrachées et de poser des implants pour repousser les dents de devant !
    On ne sait plus quoi penser !

    • Dr Jules dit :

      Une “légère malocclusion de classe 2” ne requiert pas l’extraction de 2 prémolaires!!! Le cas de votre fille est peut-être plus complexe que vous croyez ou qu’on vous a laissé entendre… ou que le diagnostic initial et/ou plan de traitement n’étaient pas adéquats?

      Bien que je ne connaisse pas votre cas, il est certainement possible de fermer l’espace d’une prémolaire en “avançant” les dents postérieures. Une aide mécanique pour atteindre ce but est l’utilisation de mini-vis d’ancrage temporaires.

      Si les dents antérieures inférieures sont sont trop reculées vers l’intérieur de la bouche (vers la langue) c’est que la mécanique orthodontique utilisée ne les a pas “bloquées” en place. La clé du succès pour avancer les dents postérieures sans reculer les dents antérieures est… de ne pas s’attacher (s’ancrer) sur les dents antérieures! De cette façon, elles ne pourront reculer. L’utilisation de mini-vis d’ancrage permet ce genre de correction.
      Pour en savoir plus sur les mini-vis d’ancrage utilisées comme ancrage temporaire en orthodontie et voir des exemples.
      mini-vis d’ancrage temporaire utilisée en orthodontie

      Rouvrir l’espace des prémolaires extraites pour poser 2 implants dentaires est une option mais aussi un aveu de la part du second orthodontiste que le plan de traitement initial était erroné. Le remplacement par 2 implants sera probablement plus dispendieux que le traitement d’orthodontie lui-même!

      • BSA dit :

        Merci pour votre réponse. Il semblerait que les mini-vis permettent d’avancer les dents du fond sans tirer sur celles de devant. Soit. Apparemment cette solution aurait due être utilisée au départ pour déplacer les dents du fond. Toutefois, maintenant que les dents de devant ont reculé (suite au traitement) il faut bien les “repousser vers l’avant”… non ?
        Le traitement à appliquer consisterait donc en deux actions :
        - repousser les dents de devant (comment ?)
        - avancer les dents du fond (avec des mini-vis ?)
        et pas besoin d’implants (me semble-t-il)
        Qu’en pensez-vous ?

        • Dr Jules dit :

          Vous avez tout compris!
          Il s’agit de placer les incisive inférieures à leur position idéale, ce qui impliquerait les avancer en orthodontie (faire le contraire de ce qui a été fait à ce jour) et fermer les espaces créés en avançant les postérieures. Les mini-vis d’ancrage aideraient grandement cette seconde étape mais il peut être possible de le faire sans ça.

          NOTE : je ne vous soumets pas un plan de traitement précis pour votre cas spécifiquement car je ne le connais pas. Je décris une situation hypothétique qui, peut-être s’appliquerait à votre cas.

  95. Yael dit :

    Bonjour Docteur Jules,
    Je suis rétrognathe en classe 2 division 2. Mon orthodontiste m’a proposé de pratiquer une avancée mandibulaire et de porter des bagues afin d’aligner mes dents correctement. Si je ne porte pas de contention après mon traitement, mes dents se remettront-elles à leur place initiale ou la récidive sera-elle légère ?

    • Dr Jules dit :

      Difficile à dire…
      Les dents ne reviendront pas leur position initiale mais il peut y avoir certaines récidives dentaires. L’avancement mandibulaire devrait aussi être stable après un certain temps.
      Le port d’appareils de contention n’est pas si problématique ou difficile que cela, surtout après avoir porté des bagues et subit une chirurgie.
      Pour en savoir plus sur la rétention orthodontique et la stabilité des corrections.

  96. nathalie dit :

    bonsoir m’a fille a 9 ans et vient d’apprendre quel a un problème Malocclusions dentaires mais ses dents d’adulte sont pas tout sortie c’est tu mieux d’attendre qui soit toute sortie avant?
    sa pourrait tu changer quand ses dents vont être toute sortie?

    merci de me répondre..

  97. Chatellain dit :

    Divers symptômes dont une difficulté à parler
    Bonjour docteur Jules. Après avoir lu cet article et les commentaires, je me suis dit que je pouvais peut-être trouver des éléments de solution à mes problèmes.
    J’ai parfois des difficultés à parler avec l’extrémité de la mâchoire à proximité du lobe de l’oreille très tendue. Un des moyens de continuer à parler en articulant bien, sans trop de difficultés, sans trop d’efforts, est de boire un peu. Mais c’est compliqué de vivre en sortant sa petite bouteille d’eau toutes les dix minutes. J’ai aussi un cou aussi souvent tendu. J’ai été appareillé par le passé. Mais je ne sais quel type de spécialiste aller voir.
    J’ai été appareillé pour réaligner mes dents du haut et du bas vers l’âge de 17 ans.
    J’ai l’impression que l’extrémité de ma machoire a du mal à être en état de repos.
    Si ces symptomes vous parlent, pourriez-vous me donner des pistes de consultation pour ce dysfonctionnement mâchoire-cou qui me handicape ? (orthodentiste, stomatologue… ?)
    Bien à vous.

    • Dr Jules dit :

      Difficile de déterminer la cause de vos symptômes avec cette seule description. Selon votre occlusion, un bon point de départ serait une évaluation orthodontique, question de déterminer si la présence d’une malocclusion cause des problèmes fonctionnels pouvant expliquer certains de ces symptômes. Le port d’une plaque occlusale ou gouttière peut s’avérer une aide diagnostique dans certains cas.

      Pour en savoir plus sur les articulations temporo-mandibulaires et le port de plaque occlusale.

      Concernant les problèmes dans la région des oreilles, ceci est plutôt du ressort de la médecine… Une évaluation en ORL serait peut-être indiquée?

      Vous trouverez peut-être de l’information utile sur les tensions de votre cous dans notre article sur la posture et les malocclusions.

  98. Chatellain dit :

    Merci beaucoup docteur Jules pour ces précisions. J’avais oublié de signaler qu’à partir de 17-18 ans, j’ai ressenti des problèmes de diction, de gorge un peu nouée, sèche, que je “combattais” en ayant toujours de l’eau sur moi qui me servait un peu de “lubrifiant”; et AUSSI depuis mes 18-19 ans, j’ai des acouphènes (j’ai 34 ans).

    Ayant toujours dormi sur le ventre, j’ai de longue date un cou très raide ce qui n’aide pas sans doute.
    Merci pour votre lien sur l’articulation temporo-mandibulaire. En regardant des schémas anatomiques, je me rends compte que c’est cette partie de ma mâchoire, à proximité de l’oreille, qui est souvent tendue, ankylosée, et qui fait que j’ai du mal parfois à parler correctement.
    Encore un grand merci pour les pistes que vous m’avez données.

  99. Sophie dit :

    Devrais-je avoir un traitement d’orthodontie?
    Bonjour,
    J’ai 33 ans et je souffre d’une malocclusion que l’orthodontiste, que j’ai vu récemment, qualifie de légère. Je pense en effet que j’ai une malocclusion légère au niveau du coté droit. Toutefois, je précise que je souffre déjà d’une hernie aux cervicales et d’acouphène voire d’otites et de problème de digestion, par ailleurs je note aussi un décalage, qui se voit visuellement au niveau de la bouche, de plus en plus important de mes mâchoires. En soi je n’ai rien de grave, mais tout ceci mis à bout me pèse physiquement et moralement parlant. Pour autre information, je vous indique aussi que j’ai un travail très prenant et stressant et passe toutes les journées devant un ordinateur.
    L’orthodontiste que j’ai vu ne me préconise même pas de traitement pour me soulager, mais il m’a quand même fait un devis pour une gouttière d’appoint suite à ma demande. Dois-je consulter un autre professionnel et insister pour avoir un traitement correctif ?

    Bien cordialement.

    • Dr Jules dit :

      Il vous faudrait tout d’abord déterminer quels seraient les objectifs de traitement d’un traitement d’orthodontie avant,d’insister pour en avoir un. Si vous espérez éliminer tous les symptômes que ou même une partie de ces symptômes, vous serez probablement déçu car il n,y a pas nécessairement de relation entre les problèmes que vous décrivez et les symptômes. Une plaque occlusale (gouttière), si elle est bien faite et bien portée, pour toutefois être une aide diagnostique pour déterminer s,il y a une certaine relation entre votre dentition et autres problèmes.

      Pour en savoir plus sur les articulations temporo-mandibulaires et le port de plaque occlusale.

  100. Catherine dit :

    Mes dernières molaires ne se touchent pas après mon traitement d’orthodontie
    Bonjour,
    J’ai 25 ans et me suis faite opérer il y a 1 an et demie d’une prognatie. Mon traitement orthodontique effectué en parrallèle de l’opération est terminé depuis 1 an, et maintenant je porte la nuit une goutière occlusale. Cependant, depuis quelque mois de nouveaux symptomes me sont apparus : maux de tête, crispation de la machoire du bas et augmentation des accouphène (que j’avais déjà avant même l’opération). De plus, j’ai commencé à ressentir de l’inconfort ne sachant plus comment bien positionner ma machoire et ma langue au repos, en mangeant, en dormant….

    J’ai consulté un occlusodontiste (conseillé par mon orthodontiste) qui a constaté que mon occlusion était casi parfaite, seul problème mes dernières molaires (au fond) ne se touche pas/ou peu quand je serre les dents. Il m’a conseillé le port d’une nouvelle gouttière faite dans un matériaux plus rigide que celle actuelle. Ayant déjà un traitement similaire et ayant déjà engagé d’importants frais dans mes divers traitements et opération, je ne suis pas sur d’être prête à me relancer dans un nouveau dispostif dont on ne sait même pas si cela fonctionnera (car je ne vois pas trop en quoi une gouttière va modifier mon occlusion ou abaisser mes molaires).

    Pensez vous que ce problème pourrait affectuer la santé de mes dents ? Ou puis je rester comme cela ?
    Au vu de mes symptômes je pensais me tourner vers un kiné spécialiste dans la réeducation maxillo-facial ou un sophrologue, car ce qui me pose le plus problème est mon inconfort qui doit être à l’origine de mes symptomes.
    Qu’en pensez vous ?

    Bien cordialement.

    • Dr Jules dit :

      Vos molaires se touchaient-elles vraiment après votre traitement d’orthodontie? Il serait facile de vérifier ce point en examinant les modèles que l’orthodontiste a pris à la in du traitement. Peut-être que ces molaires n’ont jamais été amenées en contact l’une sur l’autre? Si elles se touchaient et qu’elle sont maintenant séparées, quelque chose interposé entre elles les a fait bouger. La première chose qui vient à l’esprit dans une telle situation est la présence de la langue. Si c’est le cas, bloquer la langue avec un appareil quelconque pourrait aider.

      Une plaque occlusale pourrait permettre des changements dans la position des dents si les dernières molaires qui ne se touchent pas ne sont pas recouvertes par la plaque et que les autres le sont et que la plaque est portée à plein temps.
      QUant à la “rééducation maxillo-faciale” et la sophrologie, je doute que cela fasse une différence…

      • Catherine dit :

        Mes molaires ne se touchaient pas à la fin du traitement d’orthodontie
        Merci beaucoup Dr Jules pour votre réponse.
        Sur vos conseilles j’ai vérifié sur mes radios post traitement orthodontie pour voir si mes molaires se touchaient ou non. En effet, j’ai constaté que les dernière molaire du haut (celle de droite et celle de gauche) ne touchaient déjà pas celle du bas. Elles sont même légèrement inclinés vers l’intérieur. Cela peut il posé problème à long terme sur la santé de mes dents et de mes articulations mandibulaires ?
        Dans ce cas, me conseillez-vous toujours une plaque occlusale ?

        Concernant mon inconfort, l’orl qui me suis a constaté que je serrais beaucoup trop mes machoires au repos et que je ne positionnais pas bien ma langue. J’ai commencé à suivre ses conseils et les migraines se sont arrêtés, mais pas mes acouphènes malheureusement.

        Merci encore de votre attention.

        • Dr Jules dit :

          Peu importe votre occlusion, il est possible d’envisager une plaque occlusale s’il y a des indications pour le faire mais je ne peux déterminer cet aspect.
          Le fait de ne pas avoir des molaires en contact indique que quelque chose les empêchent de se toucher et il faudrait idéalement en trouver la cause (langue, ankylose des dents, etc.) Ceci affecte certainement la fonction et peu être problématique ou pas selon les cas, difficile de prédire l’impact que cela aura à long terme.

          Comment peut-on diagnostiquer que vous serrez “beaucoup trop des mâchoires au repos” et que vous ne positionnez pas votre langue correctement??? Ce “diagnostic” est très subjectif et ne prouve rien…

  101. Catherine dit :

    Je n’ai peu être pas très bien expliqué : suite à mon opération de la mâchoire inférieure, ne sachant plus comment bien utiliser/me servir de ma mâchoire, j’ai eu tendance à toujours garder les dents serrés au repos. Ma langue était ainsi repliée dans le fond, ne pouvant s’étendre correctement. Tous le bas de mon crâne était tendu et cela me prenait beaucoup d’énergie et de concentration pour garder cette position. Je n’en ai ,c’est vrai, pas parlé à mon orthodontiste, mais je pensais réellement que cette position était normale (je n’ai a aucun moment bénéficié de quelconque “rééducation” de la mâchoire après mon opération. Mon orl s’en est aperçu et m’a conseillé sur la façon “appropriée” d’être au repos avec ma mâchoire : plus détendue, légèrement relâchée et la langue collée au palais. Cela m’a permis d’être plus détendue, et ma langue est venu se placer sans effort.
    Du fait des mes anciennes tensions/pressions, j’avais très régulièrement des migraines et cela a maintenant disparu.
    Cela ne résous pas le problème de mes molaires bien sûr, je vais très rapidement prendre rendez-vous auprès de mon orthodontiste pour trouver la cause de ce problème. Merci encore de vos conseilles.

    • Dr Jules dit :

      Ces explications supplémentaires permettent de mieux comprendre. Votre orthodontiste aura peut-être une explication pour la position e vos molaires.

  102. Charlotte Bossuot dit :

    Une inflammation des sinus peut-elle causer des déplacements dentaires?
    Bonjour,
    Depuis quelques semaines j’ai la nette sensation que mes dents du haut de gauche se sont déplacées, et mon occlusion n’est plus bonne. J’ai porté un appareil et des bagues adolescente et depuis mon occlusion a toujours été parfaite. La différence est donc flagrante.

    J’ai ressenti un très fort mal de dents, au même endroit, il y a environ quatre semaines. J’ai consulté un dentiste qui m’a affirmé que les dents concernées étaient en parfaite santé et qui a suggéré qu’il s’agissait d’une inflammation des sinus (grippe deux semaines plus tôt). J’ai pris des anti inflammatoire et la douleur a cessé en trois jours. Mais j’ai réalisé à ce moment là que je ne pouvais plus fermer la mâchoire aussi bien qu’avant, de façon très nette.

    Toutes les personnes autour de moi m’ont affirmé qu’il fallait plus qu’une inflammation des sinus pour faire bouger des dents, et je me demande à présent si je dois m’inquiéter de quelque chose de plus grave, ou simplement faire corriger mes dents.

    La malocclusion tend à devenir moins importante, car mes autres dents semblent s’ajuster peu à peu, surtout la nuit où j’ai probablement le réflexe de serrer les mâchoires. Cela a cependant ses limites, et je ne veux de toute façon pas risquer de voir certaines dents se chevaucher (comme cela aurait été le cas sans port d’appareil). Je ne connais pas du tout les solutions possibles. Merci d’avance

    • Dr Jules dit :

      Il est en effet peu probable qu’une “simple” inflammation sinusale cause des déplacements dentaires, même minimes. Cependant, une pathologie affectant les sinus et causant une déformation des parois aurait le potentiel de déplacer des dents ancrées dans l’os alvéolaire près de la paroi du sinus. On sait qu’il y a une relation étroite entre certaines dents comme les premières molaires supérieures et le sinus maxillaire. Des problèmes dans ces sinus peuvent “référer” des douleurs et autres symptômes à ces dents.

      Pour qu’une dent bouge ou se déplace, il faut qu’il y ait une force appliquée dessus. Si vos dents se sont vraiment déplacées, il s’agit de trouver l’origine de cette force, ce qui n’est pas évident. Ce peut être des changements physiologiques normaux reliés au vieillissement ou à la maturation des mâchoires (voir la section sur la rétention pour plus d’information). Si les changements se sont produits rapidement, comme par exemple en quelques mois seulement, cela est plus inquiétant car il y a une force active qui influence directement les dents. Ces mouvements peuvent cependant arrêter aussi subitement qu’ils sont apparus…

      Le grincement et le bruxisme pourraient causer des déplacements dentaires dans certaines conditions ou sur des dents ayant un parodonte affaibli.

      Pour en savoir plus sur le déplacement des dents

  103. vanesssa dit :

    Bonjour

    Je viens d’apprendre que j’ai 8 mm d’écart entre la machoire du haut et celle du bas la chirurgie va donc énormément changer mon visage de face comme de profile et le chirurgien m’a dit ok pour la génioplastie =)

  104. Sylvie Samson dit :

    Bonjour, suite a votre site vous me porter confiance a mon probleme de faciale asymetrique, atm droite anomalie osseuse, deviation machoire dent 47 deracine et je ressens la paralysie faciale si on touche,ce qui me donne mal occlusion bouche croche, j ai subit un lipome et un liposarcome tissu mou du cou base du crane plus radiotherapie et presentement atm gauche dislocation qui persiste dans la bouche palais faciale tout est si difficile. En esperant de l aide a mes souffrance. Merci de votre attention.

    • Dr Jules dit :

      Votre description de problème comprend plusieurs éléments; asymétrie facial (problème squelettique?), problèmes dentaires et aux ATMs (articulations temporo-mandibulaires), une malocclusion, etc.

      Commencez par consulter un dentiste généraliste ou un orthodontiste qui pourront faire un examen général de votre dentition et condition buccale et faire les recommandations appropriées.

  105. Marie-Elaine Caruso dit :

    Traitement d’une classe 2 et IRM à 4 ans!
    Bonjour,
    Mon dentiste vient de diagnostiquer une malocclusion de classe II à mon garçon de 4 ans. Pour confirmer le diagnostique, il propose de faire un IRM et par la suite aller en orthodontie pour lui mettre un appareil afin d’avancer sa mâchoire du bas.

    D’après vous, est-il recommander d’amorcer un tel processus à cet âge?
    Est ce que la poussé des dents d’adulte pourrait régler le problème de lui même ou au contraire entraver le travail fait par l’appareil?
    Y a t-il un avantage a commence un traitement si jeune? Qu’en pensez vous?
    Merci infiniment
    Marie-Elaine

    • Dr Jules dit :

      Que vous a-t-on dit que l’on diagnostiquerait ou trouverait en faisant une IRM à un enfant de 4 ans (je suppose que vous référez à une IRM des articulations temporo-mandibulaires)?
      Est-ce que cela changerait le diagnostic et le plan de traitement proposé?
      Est-ce que cela règlerait le problème une fois pour toute (quel est le problème en fait?)?
      Est-ce que cela éviterait qu’un autre phase (ou plusieurs) phases de traitement soient nécessaire plus tard?

      Premièrement, dépendamment de l’endroit où vous demeurez, un centre hospitalier n’acceptera pas de faire une telle procédure élective chez un enfant aussi jeune. Si vous allez dans le privé, je ne sais pas. peut-être qu’ils le feraient. Une IRM ne confirmera certainement pas une malocclusion de type classe 2 ou toute malocclusion quant à cela.

      La croissance ne règlera pas à elle seule une rétrognathie mandibulaire, peu importe sa sévérité.
      Les appareils qui visent à “avancer la mâchoire du bas” sont appelés des appareils fonctionnels (vous pouvez voir un exemple avec l’appareil Herbst). Lorsqu’ils sont indiqués (et ceci est très controversé), leur efficacité dépend de leur utilisation avec une bonne coopération du patient ET SURTOUT pendant une période de croissance active la plus près du pic de croissance.

      Que dit la littérature orthodontique?

      Il y a plusieurs études (Gianelly, Johnston, Tulloch, Proffit, etc.) en orthodontie qui ont démontré qu’on ne peut différencier, rendu à l’adolescence, les patients de classe 2 qui ont eu une première phase de traitement en bas âge (traitement préliminaire) et ceux qui ont eu une seule phase de traitement plus tard. Les résultats orthodontiques et d’occlusion étaient similaire et la conclusion était qu’il n’était pas indiqué de faire une première phase de traitement.

      Qu’en pense les orthodontistes?
      De plus, une autre étude a comparé la perception des orthodontistes concernant l’impact d’une première phase de traitement orthodontique faite en dentition mixte sur le besoin d’avoir recours à une seconde phase de traitement par la suite pour des cas de classe 2 (rétrognathie mandibulaire). Les orthodontistes ne savaient pas quelle modalité de traitement avait été faite sur les sujets qu’ils évaluaient (une seule phase ou deux phases de traitement). Ils ont conclu qu’ils ne considéraient pas une première phase de traitement comme pouvant prévenir le besoin d’avoir recours à une seconde phase de traitement et qu’une preière phase de traitement n’offrait aucun avantage réel en ce qui a trait au besoin d’avoir recours à des extractions ou des corrections squelettiques lors de la seconde phase. Les traitements précoces peuvent cependant diminuer la difficulté et la priorité de la phase 2.
      (Ref. : J Dent Res. 1999 Nov;78(11):1745-53. King et al. Orthodontists’ perceptions of the impact of phase 1 treatment for Class II malocclusion on phase 2)

      Bonne chance à celui ou celle qui désire faire porter un appareil amovible à un enfant de 4 ans assez longtemps pour que cela soit efficace. Même raisonnement pour tenter de garder un enfant immobile pendant la prise d’une IRM!

      Je crois que vous avez compris que la communauté scientifique et orthodontique ne recommande pas de telles interventions et surtout en si bas âge!

  106. Madame Marie-Elaine

    Parmi les choses qu’on peut lire et qui n’ont pas d’allure, je crois que ce que “soi-disant dentiste” vous a proposé pour votre garçon de 4 ans bât tous les records de “pas d’allure”.

    Tout, dans la littérature scientifique, démontre que le traitement précoce des classes II ne présente aucun avantage ou bénéfice pour le patient. Et ces études étaient réalisés comparaient des patients en denture mixte. Votre fils de 4 ans est en denture primaire, pas mixte avec des dents permanentes et des dents primaires.
    Je vous invite à lire la section “2- Traitement précoce en 2 phases versus traitement tardif en 1 seule phase
    2- Traitement précoce en 2 phases versus traitement tardif en 1 seule phase au lien suivant.

    Quand à faire passer un examen de résonance magnétique à un enfant de 4 ans pour confirmer le diagnostic d’une classe 2, c’est encore plus fou. La seule justification que je pourrais y voir serait la suspicion d’une fracture condylienne. Et encore, une radiographie panoramique ferait l’affaire.

    Je vous félicite d’avoir fait des recherches sur le web et d’avoir trouvé le site de mon collègue Dr Lemay. Vous auriez pu tomber sur mon site et y poser votre question. Je n’aurais pu m’empêcher d’avertir mon collègue.

    Dr Sylvain Chamberland
    Orthodontiste à Quebec

  107. vanesssa dit :

    Bonsoir

    Je viens de consulter un ORL qui a confirmé mon dysphonctionnement mandibulaire bi latéral !!!je lui ai expliqué qu c’était en partie du a mon décalage entre les machoires 8mm donc que c’était pour cela que je portais des bagues transparente pour ensuite me faire opérer ( avancement mandibulaire et génioplastie) et la MR me répond que l’intervention ne résoudra jamais un problème d’ATM bien au contraire !!! Votre avis svp ???

  108. vanesssa dit :

    On m’a confirmé que le traitement améliorera mes symptômes aux ATMs causés par une supraclusion
    Bonjour
    Mon orthodontiste me confirme qu’il y aura amélioration voir arrêt des claquements car pour elle cela vient de de la suppra clusion de mes dents : mes dents du haut font verrou sur mes dents du bas !!! donc l’orthodontie a elle seul va améliorer mes problèmes d’atm et l’opération servira a ce que le décalage de 8 mm ne se voit pas et que je puisse retrouver une mastiquation idéal !!! merci pour vos réponse

    • Dr Jules dit :

      Alors votre orthodontiste semble vous “garantir” (confirmer) que vos “claquements” seront améliorés et que la cause de ce problème est la supraclusion? Essayez-donc de vous faire mettre par écrit une telle “garantie” pour voir si elle tiendra le même langage supportera ses affirmations de façon irréfutable car il n’y a absolument rien dans la littérature scientifique qui soutient de telles affirmations. À noter que cela ne veut pas dire que le traitement qui vous a été proposé ne vous aidera pas mais ayez des attentes réalistes car si on vous “promet” quelque chose et que vous ne l’obtenez pas, vous serez certainement déçue!

      Bon succès tout de même avec votre traitement.

  109. vanesssa dit :

    Alors si il y a aucune garantie je regrette d’avoir commencer un traitement post chirurgical !!! il me semblait quand même qu’il y avait plus de reussite que d’échec !!! je me sis lancée car le chirurgien et l’ortho ont su me motiver en me disant que j’étais encore jeune et que si je tardais les problème d’atm finiront par être irréversible ( déformation plus usure complètes des ménisques )

    • Dr Jules dit :

      Il ne faut pas confondre “absence de garantie” et absence de succès dans un traitement orthodontique ou chirurgical! Ceci signifie que, bien que les praticiens ne devraient pas vous promettre un succès assuré et l’amélioration ou l’élimination de vos symptômes cela ne veut pas dire qu’ils n’amélioreront pas votre cas de façon significative pour vous satisfaire cependant… ils ne devraient pas vous le “garantir”.

      Pour en savoir plus sur su les obligations de moyen et de résultat et les “garanties” en orthodontie.

  110. mohamad dit :

    merci beaucoup

  111. BENZITOUNI dit :

    Une chirurgie pou 2 mm?
    Bonjour, j’aimerais vous demandez car j’ai une déviation de la mâchoire inférieur vers la gauche de 2 mm et un dentiste ma dit qu’il fallait que je mette l’appareil pour corriger cela et puis ensuite de faire une chirurgie de la mâchoire mais je ne veux pas avoir à passer par là pour cela je souhaite seulement mettre l’appareil dentaire afin d’avoir une occlusion parfaite.J’ai 19 ans et je voulais vous demandez votre avis et aussi de vous demandez si ma mâchoire à des chances de se deviez ou bien elle restera toujours comme elle est car ma croissance est censé être fini

    • Dr Jules dit :

      Un ‘dentiste” vous propose une chirurgie orthognathique ou correction chirurgicale pour seulement 2 mm???

      Vous auriez avantage à consulter un orthodontiste certifié pou avoir une meilleure évaluation de votre cas.

      À moins que vous ayez une croissance quelconque résiduelle ou une pathologie, votre mâchoire ne devrait pas dévier davantage avec le temps.

  112. Laura dit :

    Duré d’un traitement orthodontique
    Bonjour,
    J’aimerais savoir combien de temps approximativement pourrait me durer le port d’un appareil dentaire avec pour la mâchoire du haut, les deux dents de devant légèrement avancées et un chevauchement de l’incisive avec la canine droite (d’où l’incisive en retrait et la canine ressortie) sachant que je ne veux aucune chirurgie etje tiens à garder toutes mes dents saines ? J’ai 23 ans.
    Merci par avance.

  113. Julie dit :

    Cas complexe d’asymétrie nécessite-t-il de l’orthodontie?
    Bonjour,
    J’ai suivi un traitement d’orthodontie pendant 4 ans (depuis l’age de 10 ans jusqu’à 14ans) visant à améliorer l’alignement de mes dents. Aujourd’hui, ma dentition est normale seulement les dents de l’arcade supérieure dépassent en avant celles de l’arcade inférieure, et ceci accompagné d’un décalage vers la droite et légèrement vers le bas (le menton n’est pas bien aligné avec la bouche et le nez, et plus proéminent à droite).

    C’est ainsi la mandibule et donc le bas de mon visage qui sont asymétriques. C’est léger, mais quand même peu esthétique. De plus, je commence à souffrir de troubles fonctionnels (machoire qui claque lors de la mastication, et qui se bloque) de plus en plus fréquents au fur et à mesure que l’asymétrie progresse. J’aimerai connaître votre avis sur les traitements éventuels, l’orthodontie est elle de recours dans mon cas où faut il directement envisager la chirurgie? Et dans le cas où je me fais soigner par orthodontie, est-il possible de traiter sans me poser un appareil dentaire complet (que j’ai déjà porté pendant 4 ans..) mais juste avec un appareil de nuit ou avec des bagues aux molaires?
    Merci d’avance

    • Dr Jules dit :

      Vous décrivez ce qui semble être un cas assez complexe accompagné d’une asymétrie et ayant peut-être une composante squelettique. Plusieurs approches pourraient être envisagées pour traiter un tel cas avec ou sans chirurgie selon la gravité du problème.

      Seule une consultation avec unorthodontiste certifié pourra répondre plus précisément à votre question concernant un plan de traitement spécifique pour votre cas.

  114. Luke dit :

    Bonjour,

    Depuis un an, des sevères maux de tête, de nuque, présents 24h /24, m’ empoisonnent la vie avec de la fatigues des vertiges et une vision troublée. Après avoir consulté tout les spécialistes possibles, un stomatologue m’ a retiré les dents de sagesses et m’ a fait remarqué par la même occasion une mauvaise occlusion dentaire. En effet mes dents ne forme par des “arcs de cercle” et sont déplacées. De plus , ma mâchoire supérieure, moins large que l’ inferieure , ne s’ emboîte presque jamais avec cette dernière, les deux étant souvent en contact par les dents du devant.

    st-il possible que tout ces maux soient en lien avec cette malocclusion?
    Quelle traitement cela nécessite-il?
    Merci d’ avance pour vôtre réponse.

    • Dr Jules dit :

      Il est peut-être possible qu’une malocclusion sévère contribue indirectement à certains de ces symptômes mais cela reste difficile à prouver. La solution pour corriger une malocclusion? Un traitement orthodontique. Cependant, si votre seule motivation pour entreprendre des correction orthodontiques est d’éliminer ces symptômes, je ne crois pas qu’un orthodontiste vous le “garantisse”.

      VOus pouvez lire la section sur les désordres des articulations temporo-mandibulaires pour comprendre la complexité de problèmes multi-symptomatiques.

  115. Malou dit :

    Puis-je avoir recours à une chirurgie es mâchoires sans corrections orthodontiques préalable?
    Bonjour docteur,
    Je présente une malocclusion dentaire telle que je suis de classe 2 division 1. Ne souhaitant pas avoir recours à l’appareillage consistant à ramener la mâchoire du bas de façon à aligner les 2 mâchoires pour des questions esthétiques, je voulais savoir s’il était possible de faire l’opération d’avancement mandibulaire (ce qui m’a été proposé) et ensuite faire poser des bagues linguales ? Je suis pas particulièrement complexée par ma tête mais je ne supporterais pas de porter un appareil voyant surtout à mon âge (ça signifierait toute mes années lycée avec un appareil). Mais je sais que mes arcades sont un peu des couloirs avec des dents qui se baladent un peu où elles veulent, donc ce qui pourrait peut être empêcher le recours à une technique telle ..?
    Merci d’avance !

    • Dr Jules dit :

      La chirurgie et l’orthodontie se complètent et ont chacun leur rôle dans les cas d’ortho-chirurgie.
      La chirurgie vise à replacer les mâchoires pour les équilibrer et l’orthodontie corrige les malpositions des dents. Dans la très grande majorité des cas, pour ne pas dire “toujours”, il est indiqué et préférable de bien placer les dents en orthodontie avant de tenter placer ou aligner les mâchoires si on veut qu’elles arrivent convenablement ensemble lors de la chirurgie et que le résultat demeure le plus stable possible après la fin des traitements.

      Donc, à moins que vous ayez les dents extrêmement bien alignées et que la largeur et forme de vos arcades dentaires soient vraiment en harmonie, il est peu probable qu’un “simple” avancement mandibulaire chirurgical donne des résultats aussi bons sans orthodontie préalable.

      Pour en savoir plus sur la chirurgie orthognathique.

  116. MARTIN Michèle dit :

    On m’a prescrit une gouttière pour traiter des “rejets” dans ma bouche
    Bonjour,
    J’ai 53 ans, j’ai eu des appareils dentaires dans mon enfance pendant plus de 5 ans, palet trop étroit, dent de devant qui n’avait pas sa place. Il y a maintenant 6 ans qu’on m’en enlevé une dent de devant car elle était abîmée, remplacée par une dent sur pivot et en même temps mon dentiste m’a fait un blanchissement des dents pour avoir une harmonie. Je dirai un mois après est survenu comme des bulles d’eau ou salive à l’intérieur de la bouche en haut à gauche au fond du palet juste derrière ma dernière molaire, une sensation très désagréable qui est toujours là aujourd’hui.

    J’ai vu un ORL qui n’a rien trouvé, on m’a guidé vers un posturologue qui a décelé une malocclusion classe II, en effet, mes dents de devant quand je ferme ma bouche ne touche pas avec les dents d’en haut. Il m’a fait un test avec des cotons pour bien me montrer que j’étais toujours sous tension, donc il a proposé à mon dentiste (spécialiste pour les gouttières) de me faire une gouttière pour me détendre mais malheureusement mon problème majeur qui était ces rejets étaient toujours là. Ma bouche esthétiquement me pose pas de problème. Je portais donc ma gouttière avec mon problème de rejet jusqu’au jour ou j’ai mis tout simplement un morceau de chwing-gum à l’endroit ou je sentais que ces rejets sortaient et plus rien. Donc, j’ai demandé à mon dentiste de me faire une gouttière avec un renfort pour obturer cet endroit ça m’aide car je n’ai plus ce rejet mais pour moi le port de la gouttière tout le temps est très difficile. Une information important à mes yeux, quand bouche fermé, je met ma langue en position verticale c’est à dire qu’elle ne touche pas mon palet rien ne se produit ! personne ne comprend cette réaction bizarre, je suis dans une impasse, merci de me dire ce que vous en pensez, bonne journée à vous.

    • Dr Jules dit :

      SI vous avez une forme de “rejet” comme vous dites et qui s’apparente à une sécrétion quelconque dans la bouche, ce n’est pas en obturant l’endroit d’où cela provient à l’aide d’une gouttière ou d’un autre moyen que cela règlera le problème! Il faut tenter d’en découvrir la cause. Je ne peux poser de diagnostic à cet effet mais vous devriez consulter un bon dentiste généraliste qui pourra faire les examens appropriés (clinique, radiologique et autres si nécessaire) jusqu’à ce qu’il trouve la cause du problème.

      La présence d’une malocclusion Classe II peut certainement être corrigée en orthodontie mais cela n’a probablement aucun rapport avec les “rejets”.

      Vous décrivez aussi une béance antérieure (dents qui ne se touchent pas). Pour en savoir plus sur les béances antérieures.

      • MARTIN Michèle dit :

        Bonjour,

        Merci beaucoup de m’avoir répondu, je suis entièrement d’accord avec vous mais malheureusement je n’ai trouvé que cette solution pour être un peu mieux car c’est moi qui ai dit à mon dentiste de me faire cette gouttière car il n’avait aucune solution à mon problème comme tous les médecins que j’ai vu, ils ne savent pas !

        J’ai demandé à faire des examens plus poussés mais ils me répondent qu’il y en n’a pas !
        Je vais vous demander encore un petit service, pourriez-vous m’indiquer un médecin ou une clinique en France que vous connaîtriez qui me ferait des examens plus poussés pour en connaitre la cause car j’avoue que je suis perdue.
        Bonne fin de journée à vous et encore merci.

        • Dr Jules dit :

          Malheureusement, je de connais pas de dentistes ou spécialistes dentaires en France qui offrent ces services mais il y en a certainement.

          Vous pouvezcependant consulter le site de l’Ordre National des Chirurgiens-Dentistes de France qui liste tous les dentistes par région géographique, département et spécialité pour connaître les dentistes orthodontiste dans votre région qui devraient être en mesure de mieux vous renseigner.

          • MARTIN Michèle dit :

            Bonjour,

            J’étais absente ces deux derniers jours donc je n’ai pas pu répondre, tout d’abord, merci pour votre réponse et le lien qui me donne des adresses sur la France.

            Juste vraiment une dernière question, quand vous parlez de radios ou autres, quels types de radios on doit logiquement me faire pour vraiment essayer de trouver cette cause ?

            Merci encore pour vos réponses et vos conseils, bonne journée à vous.

            • Dr Jules dit :

              Les radiographies typiquement utilisées en orthodontie sont la radiographie panoramique et une radiographie crânienne céphalométrique, permettant d’évaluer la relation entre les mâchoires.

              Pour en savoir plus sur les radiographies dentaires.

Laisser un commentaire

*

*

*

Les champs suivis d’une astérisque* sont obligatoires.