Expansion/Élargissement des arcades

Merci de voter pour cet article

1 Étoile2 Étoiles3 Étoiles4 Étoiles5 Étoiles (8 votes, moyenne: 4.50 sur 5)

Loading ... Loading ...
Imprimer
  • Exemples de cas où de l’expansion a été faite mais sans “appareil d’expansion” ou chirurgie.
  • L’élargissement des arcades a été obtenu à l’aide des “broches” et protocoles que nous utilisons.
  • Il ne faut pas confondre le besoin d’expansion et la nécessité d’utiliser un “appareil d’expansion”.
  • Certains protocoles permettent d’obtenir une quantité significative d’expansion sans utiliser d’appareil spécifique à cette fin.
  • Cette approche peut souvent être utilisée chez les adultes comme chez les adolescents.
expansion maxillaire orthodontique et excellente stabilité après 4 ans

Expansion maxillaire significative sans appareil d’expansion ou chirurgie chez un jeune homme de 25 ans. (A) Malocclusion présentant de l’encombrement dentaire important et une constriction des 2 arcades. (B) L’arcade maxillaire très étroite est en forme de “V”. La ligne bleue représente la distance entre les premières prémolaires et la jaune celle entre les molaires. (C) Après l’expansion dento-alvéolaire à l’aide de “broches” et élastiques. Les 2 lignes sont identiques aux précédentes et permettent d’apprécier l’expansion obtenue, principalement dans la région des prémolaires. (D) Excellente stabilité de l’expansion 4 ans après la fin du traitement orthodontique. Il n’y a eu pratiquement aucune perte de largeur ou constriction l’arcade supérieure.

 

Expansion chez une femme de 31 ans sans chirurgie ou appareil d'expansion

Expansion chez une femme de 31 ans sans chirurgie ou appareil d’expansion

 

Fille de 15 ans, constriction de l’arcade supérieure, tendance à l’occlusion croisée.

 

Expansion orthodontique à l'aide de broches seulement.

Femme de 29 ans ayant une arcade supérieure très contractée dans la région des prémolaires; tendance l’occlusion croisée postérieure bilatérale. Expansion et changement de la forme des arcades obtenus à l’aide des “broches”.

 

Femme de 45 ans ayant refusé toute forme de chirurgie. Asymmétrie et déviation mandibulaire, occlusion croisée postérieure. Expansion et amélioration de l’asymétrie. obtenues sans appareil d’expansion ou chirurgie.


Femme de 31 ans; arcade supérieure très étroite, constriction maxillaire sévère, occlusion croisée postérieure bilatérale. Traitement : 2 molaires supérieures endommagées extraites (X). Expansion faite sans chirurgie ou appareil d’expansion.

 

Stabilité de l'expansino maxillaire 5 ans après la fin du traitement d'orthodontie.

Près de 5 ans après la fin du traitement, la stabilité des corrections est extrêmement stable tout comme l’intégrité du parodonte.


Arcade supérieure très étroite, en forme de “V”, sévère constriction  de la mâchoire supérieure, béance antérieure légère chez une femme de 45 ans. Traitement : extraction d’une prémolaire (*) pour corriger l’asymétrie à l’arcade du haut. Expansion maxillaire obtenue avec les “broches”, sans chirurgie ou autre appareil.

 

Femme de 26 ans: tendance à l’occlusion croisée postérieure (arcade étroite), légère béance antérieure, chevauchement dentaire.Traitement sans appareil d’expansion ou extractions.

 

Arcades étroites, chevauchement (manque d’espace); l’expansion a été faite avec des “broches”, sans autre appareil. Les premières prémolaires ont été extraites (X) pour permettre de reculer les dents antérieures (femme de 21 ans). Une incisive inférieure nécessitera une procédure corrective pour une zone de gencive plus  mince et  déchaussée.

 

Expansion orthodontique, arcades étroites et chevauchées.

(A) Jeune femme de 24 ans avec des arcades étroites et du chevauchement dentaire. (B) Après les corrections orthodontiques, l’expansion des arcades a procuré l’espace pour l’alignement des dents.

Espansion dentaire et extractions en orthodontie. Fermeture d'espace.

(A) Arcade étroite, chevauchement dentaire sévère et 2 molaires (*) endommagées.  (B) Progrès après 10 semaines, (C) 10.5 mois plus tard  l’expansion est obtenue, les espaces d’extraction sont fermés et la latérale est alignée.

  • (A) Adulte de 24 ans ayant une arcade étroite et du chevauchement dentaire sévère (manque d’espace). Les premières molaires étant sévèrement endommagées, il fut décidé de les extraire pour éviter la nécessité de faire des couronnes prothétiques et possiblement des traitements de canal plus tard.
  • (B) Après 10 semaines, l’expansion progresse bien mais il reste encore beaucoup d’espace où les molaires ont été extraites.
  • (C) 10.5 mois lus tard (12 mois au total), l’expansion est obtenue et les espaces d’extraction sont fermés. À noter aussi que la latérale droite qui était du côté du palais est maintenant alignée dans l’arcade dentaire.

:arrow: Pour en savoir plus sur ce cas et voir d’autres photos.

Occlusion croisée antérieure et postérieure

(A) Occlusion croisée postérieure et antérieure droite. En fermant, 2 incisives se touchent en premier (C) et la mandibule doit se déplacer vers la droite pour fermer complètement (déviation fonctionnelle) (D). (B) Après les corrections orthodontiques, la relation entre les mâchoires est rétablie,  le milieu de chaque arcade est aligné (lignes bleues) et la mandibule s’est replacée vers le centre. (E) Sourire avant et (F) après le traitement.  Traitement  fait sans appareil d’expansion ou chirurgie. (Femme de 34 ans).

L’expansion et le parodonte

  • Lors des procédures d’expansion, une  attention particulière doit être portée à la gencive (largeur et épaisseur) peu importe la méthode utilisée pour obtenir l’élargissement des arcades.
  • Les adultes présentent plus de problèmes de récession gingivale ou déchaussement et l’expansion peut avoir un effet néfaste sur la gencive et le parodonte si elle n’est pas bien planifiée ou exécutée.
  • Pour en savoir plus sur la récession gingivale pendant l’orthodontie.
Récession gingivale ou déchaussement présents avant le début d'un traitement d'orthodontie. Malocclusion dentaire; Déficience maxillaire transverse, contraction maxillaire. Peut nécessiter une greffe de gencive

Ce jeune homme de 18 ans qui entreprendra un traitement d’orthodontie pour corriger sa malocclusion présente une arcade supérieure très étroite (D) en forme de “V” et une occlusion croisée postérieure bilatérale. (A, B, C) Bien qu’il ait une bonne qualité de gencive en général (largeur et épaisseur des tissus), avant même le début du traitement plusieurs dents (indiquées par les flèches) ont différents degrés de déchaussement. L’arcade du haut devant être élargie, il faudra surveiller de près le niveau de gencive pendant l’orthodontie. S’il venait qu’à diminuer significativement, des greffes de gencive ou procédures similaires pourraient être nécessaires. Le patient devra porter une attention particulière à son hygiène buccale et sa technique de brossage pendant le traitement afin de ne pas contribuer davantage à la perte de gencive.

Commentaires et/ou questions (109)

  1. tatareau dit :

    Bonjour, il me manque une canine en haut, ma machoire superieure est plus etroite que celle du bas, j’ai une malocclusion. Il y a t il une autre solution que l’operation? merci

    • Dr Jules dit :

      Il est impossible d’élaborer des options de traitement seulement à partir de l’information soumise. Si l’opération à laquelle vous référez a pour but de corriger la largeur de votre mâchoire trop étroite, il peut peut-être y avoir des alternatives à une “opération” dépendant de la sévérité du déséquilibre entre vos mâchoires. Par exemple, les cas d’occlusion croisée (mâchoire supérieure étroite) illustrés sur cette page ont tous été traités sans chirurgie.
      Si votre canine “manquante” est incluse au palais, cela peut en effet nécessiter une opération pour la dégager et tenter de la loger dans l’arcade dentaire.
      Seule une consultation et évaluation clinique pourraient déterminer les options de traitement pour une malocclusion quelconque.

      • tatareau dit :

        Quelles informations vous faudrait il? Ma canine n’est pas presente et une operation me terrifie j’ai besoin de conseils. Cordialement

        • Dr Jules dit :

          Pour élaborer un plan de traitement, il faut de l’information provenant du matériel diagnostique (modèles, photos, radiographies) et surtout faire un examen clinique du patient, ce qui est impossible à faire “à distance” c’est-à-dire sans rencontrer le patient en consultation.

          Pour avoir de l’information sur les chirugies orthognathiques (opérations aux mâchoires), il serait indiqué d’en parler à votre dentiste qui pourra vous diriger à un spécialiste faisant ce type d’interventions (chirurgien maxillo-facial). Ce sont les personnes les plus qualifiées pour répondre à vos questions à ce sujet.

  2. Rumolino dit :

    Expansion pendant 8 mois
    Bonjour, je voudrais savoir s’il pour un garçon de 11 et demi qui n’as pas encore toute sa dentition définitive, est il prudent de lui faire porter la nuit un appareil d’expansion pendant 8 mois. Je vois que vous parlez de broches à la place de cet appareil … l’orthodontiste ne m’as pas parlé de ceci, et mon fils et moi même, nous sommes un peu effrayés d’imaginer de porter cet appareil tant de temps, surtout la nuit, je trouve vraiment cela horrible !!! ça ne doit pas être génial pour les os du crâne … Merci de votre réponse !

    • Dr Jules dit :

      Nous aurions pu préciser que les cas sur cette page sont tous des patients nécessitant de l’expansion mais qui n’ont plus de croissance active. Dans ces cas, nous préférons maintenant faire l’expansion sans appareil d’expansion mais ceci est une préférence personnelle. Plusieurs praticiens utiliseront un appareil d’expansion, accompagné très souvent d’une intervention chirurgicale (EPRAC) dans de tels cas.

      Nous utilisons encore l’appareil d’expansion “classique” en dentition mixte. Nous préférons cependant les “broches” lorsque l’expansion doit faire aussi partie d’une approche compréhensive ou d’un traitement global.

      Si votre fils doit porter un appareil d’expansion amovible la nuit pendant 8 mois, il ne s’agit pas d’expansion maxillaire rapide mais d’expansion lente, ce qui est très différent. Ceci vise plutôt à faire de l’expansion dento-alvéolaire qui bascule les dents plutôt qu’une expansion rapide qui vise à ouvrir la suture médiane du palais. Votre orthodontiste vous fera probablement faire 1 tour de vis par semaine plutôt que 1 ou 2 par jour tel que prescrit avec de l’expansion rapide qui nécessite un appareil fixé aux dents en permanence (collé) plutôt qu’un appareil amovible. Encore une fois, une question de préférence personnelle d’un praticien à l’autre. L’expansion à l’aide d’un appareil amovible est beaucoup plus longue (3-4 mois pour l’expansion rapide vs 8-10 mois ou plus pour l’expansion lente).

      Cependant, rassurez-vous, il n’y a pas de problème à porter un tel appareil pendant aussi longtemps en autant que l’hygiène buccale est adéquate. Certains mainteneurs d’espaces (fixes ou amovibles) peuvent être portés une année ou beaucoup plus sans problèmes.

      L’expansion lente n’a pas vraiment d’effet direct sur les autres os du crâne (ou très peu). L’expansion rapide par contre a souvent un effet secondaire sur les différentes sutures qui s’articulent avec l’os maxillaire qui est directement visé par l’expansion.

      Pour en savoir plus sur l’expansion maxillaire rapide.

  3. florence dit :

    Quelles “broches” ont été utilisées pour traiter ces cas d’expansion?
    je suis une adulte de 26 ans et après l’avis d’un chirurgien et orthodentiste, je dois subir une opération pour élargir ma machoire supérieure + appareil à vis 4 mois, ensuite porter un appareil lingual et puis faire encore une opération d’avancement du mandibule.
    Ma machoire supérieure est en V et l’inférieure en U. j’ai également les dents de devant très en avant (1cm par rapport aux dents de la machoire inférieure)
    Pourriez vous me dire à quoi ressemblent les broches utilisées pour traiter les cas de cette page?

    • Dr Jules dit :

      L’expansion et les corrections orthodontiques ont été faites sans chirurgie ou extractions (à moins d’indication contraire dans la description) en utilisant les protocoles et appareils fixes Damon qui sont illustrés sur cette page.

    • Aziza dit :

      Salut Florence, je viens de lire ton commentaire et d’après mon chirurgien je devrais subir exactement les mêmes opérations que toi.
      Si tu les as déjà faites, peux tu dire me dire un peu plus sur leur déroulement et si tu es satisfaite du résultat final ?
      Merci

  4. Marie-Josée dit :

    Occlusion croisée, déficience maxillaire et ostéopathie vs chirurgie
    Bonjour,

    Je crois que le terme approprié est l’occlusion croisée… en fait… ma partie du bas est plus grande que ma partie du haut.

    C’est à dire que mes palettes se retrouvent derrière les dents du bas. Il me manque mes canines adulte du haut (actuellement j’ai une de bébé et une absente) et une molaire aussi absente dans la partie du haut et j’ai une toute petite dent (de riz!?) entre la “palette” et la canine. J’ai terriblement peur d’être obligée de subir une intervention chirurgicale. J’aimerais savoir si cet intervention serait envisagée pour mon cas.

    J’observe les photographies sur le web et je ne trouve pas que mon cas est extrême. À part que mes dents du haut ne touchent pas comme il faut au dent en bas (ex. les molaires) ce qui me crée des problèmes lors de la mastication. Je me demande aussi si cette position des dents peut me créer des tensions au niveau de l’articulation de la mâchoire. C’est plutôt tendu et il m’est impossible de conserver ma mâchoire fermée. Je me demandait si un traitement d’ostéopathie pourrait m’éviter l’intervention chirurgicale.

    Qu’en dites-vous?
    Merci à l’avance

    • Dr Jules dit :

      Il est difficile de diagnostiquer une malocclusion sans examen clinique, photographies ou modèles d’étude mais ce que vous décrivez a des airs de “déficience maxillaire” c’est à dire que votre mâchoire supérieure semble plus petite que celles du bas. L’occlusion croisée que vous décrivez comme étant causée par une mandibule (arcade inférieure) trop étroite est plus vraisemblablement causée par une mâchoire du haut qui est trop étroite et reculée, ce qui est plus commun. Vos centrales supérieures (“palettes”) sont derrière celles du bas; c’est typique des déficiences maxillaires et des malocclusions de type “Classe III” qui y sont souvent associées. Il semble donc y avoir un déséquilibre squelettique entre vos mâchoires. La nature du traitement nécessaire pour corriger ce problème dépend de la sévérité de ce déséquilibre (décalage entre les mâchoires). Des cas “extrêmes” peuvent en effet nécessiter une chirurgie orthognathique aux mâchoires mais des approches plus conservatrices (sans chirurgie) sont souvent possibles pour les cas moins sévères et de nouveaux protocoles repoussent constamment les limites des interventions sans chirurgie. Impossible d’en dire plus sur votre cas sans un examen clinique.

      OUI, il est possible qu’une telle malocclusion crée des tensions aux articulations de la mâchoire (ATM). Pour en savoir plus sur les ATMs. Ceci peut aussi affecter la fonction et l’usure de vos dents à long terme.

      NON, je ne crois pas que l’ostéopathie puisse éviter la nécessité d’une intervention chirurgicale… si votre cas en est bien un nécessitant une chirurgie. La meilleure façon de le savoir serait de consulter un orthodontiste.

      • Marie-Josée dit :

        WOW!
        Merci beaucoup. Votre réponse me rassure…d’une certaine façon. Les dentistes ne peuvent pas répondre à toutes ces inquiétudes et c’est long l’attente d’un rendez-vous pour une première consultation chez un orthodontiste.

        J’ai une autre et dernière question pour vous. Les frais d’orthodontie sont tout de même élevé pour mon porte-feuille maintenant (je sais qu’à long terme c’est un investissement). Évidement, je sais que je peux emprunter pour cela. Mais je me demandais, actuellement, je suis sans emploi. Je sors de mes études universitaires et je n’ai pas d’assurances qui couvrent une intervention d’orthodontie. Puisque l’intervention n’est pas une question esthétique, est-ce qu’il y a des possibilités pour moi d’être aidée pour m’alléger des frais.

        Je sais que l’assurance maladie couvre l’opération, si tel est le cas lors du diagnostique, mais c’est un peu absurde (de mon sens) que je doivent d’abord obligatoirement avoir recours au traitement qui m’en coûte plus qu’un bras…

        Je sais que mon cas nécessite une intervention pour ma santé et je ne veux pas attendre d’être dans pour intervenir j’arrive bientôt dans la trentaine. Quelle possibilité monétaire y a t’il au Qc pour m’aider?

        Merci à nouveau pour votre réponse et votre disponibilité à répondre aux questions.

        • Dr Jules dit :

          Tout d’abord, assurez-vous que la chirurgie est vraiment nécessaire! Consultez un orthodontiste pour connaître vos options.

          Concernant l’aide financière, la Régie de l’assurance maladie du Québec ne couvre aucun frais d’orthodontie, peu importe la raison du traitement (raisons esthétiques ou autres). Des frais peuvent parfois être couverts dans des cas d’accidents par La Société de l’assurance automobile du Québec… mais on ne vous souhaite pas d’y avoir droit!!!
          À ma connaissance, il n’existe aucune autre aide financière gouvernementale “officielle”.

          Vous pouvez cependant bénéficier de crédits d’impôt pour frais médicaux dans certains cas. Vous trouverez plus d’information à ce sujet ainsi que des liens vers les organismes gouvernementaux impliqués sur notre page “Finances et assurances orthodontiques” .

          Certains plans d’assurance groupe peuvent contenir une couverture pour les soins orthodontiques.

          De plus, la plupart des orthodontistes offrent des options de paiement sans frais ni intérêt qui peuvent être échelonnées sur la durée du traitement ou même plus longtemps. Ainsi, le coût d’un traitement majeur comme le vôtre peut être réparti sur 24, 30 mois ou peut-être plus, ce qui peut rendre le traitement plus accessible. Informez-vous auprès de(s) orthodontiste(s) que vous consulterez.

  5. Catherine dit :

    Dentistes/Orthodontistes en Belgique
    Bonjour,
    Connaissez-vous des médecins/cliniques qui pratiquent ces procédures sans chirurige en Europe (Belgique)?
    Un tout grand merci pour votre réponse.

    • Dr Jules dit :

      Malheureusement, nous ne connaissons pas d’orthodontistes en Belgique mais nous sommes certains qu’il y en a plusieurs qui sont très compétents et qui pourront répondre à vos attentes.

      Afin que vous puissiez trouver un praticien susceptible de vous aider, nous vous dirigeons vers le site de la Société de Médecine Dentaire qui est l’association scientifique et professionnelle des dentistes de Belgique.

      Il existe aussi un Annuaire des dentistes francophones de Belgique avec un moteur de recherche permettant d’identifier les dentistes par spécialités et localité.

      En espérant que cette information vous aide dans vos démarches orthodontiques.

  6. Johanna dit :

    Peur bleue des piqûres et de la chirurgie
    Bonjour,
    Voilà j’ai 15 ans et je me suis enfin décidé d’aller chez un orthodontiste.
    J’y est donc été et celui-ci ma affirmé qu’il me fallait une opération chirurgical car ma machoire du bas est trop éloignée de celle du haut. En plus de ça elle se déboite, mais sa c’est de ma faute car sa m’amuse de la faire craquée. Il m’as affirmé que la chirurgie était le mieux dans mon cas mais j’en ai pas envie. j’ai une grosse trouille des piqures et de l’hopitale ! J’ai toujours tout fait pour ne pas y aller puis voilà qu’a cause de mes dents j’y suis forcer. Mais j’ai tellement peur face a une piqure , déjà avec ma dentiste il a fallut du temps pour que je n’ai plus peur.
    Mes dents ne s’alignent pas , puis il m’a affirmé que dans 10 ans je n’aurais plus de dents , mais je n’y crois pas vraiment mes dents j’en prend soin je vois pas pourquoi elle tomberait comme sa…

    Pensez-vous que les broches peuvent être une bonne solution ?

    Merci d’avance , j’espere une reponse positive !

    • Dr Jules dit :

      Tout dépend de ce qui est visé comme objectif de traitement. Les “broches” servent à aligner les dents tandis qu’une chirurgie, quant à elle, vise à “aligner” les mâchoires ou corriger leur extrême déséquilibre entre elles.

      Quels changements désirez vous obtenir?
      Si vous désirez corriger la relation de déséquilibre entre vos mâchoires et que ce déséquilibre est au delà de ce qui peut être corrigé par “compensation” orthodontique alors oui, une chirurgie serait essentielle.

      Par contre, si vous êtes prête à accepter un certain compromis comme garder un écart entre les dents antérieures (supérieures et inférieures), les corrections orthodontiques pourraient corriger plusieurs autres aspects de la malocclusion et vous apporter quand même des bénéfices significatifs (selon votre type de malocclusion).

      Plus de dents dans 10 ans?
      Pourquoi n’auriez-vous plus de dents dans 10 ans?

      Je doute énormément, qu’à l’âge de 15 ans, vos dents et parodonte soient dans un état tel que votre dentiste puisse faire une telle prédiction apocalyptique! Le fait de ne pas avoir les dents alignées n’est pas une garantie que vous perdrez vos dents. Il y a beaucoup plus de facteurs à considérer que la simple malocclusion. Vos dents ne tomberont pas “comme ça” comme vous l’avez si bien dit vous même. Ce n’est pas comme les feuilles d’un arbre à l’automne au Québec! :-)
      Demandez-lui des précisions à ce sujet (la perte accélérée de vos dents).

  7. regine dit :

    Vous parlez d’expansion maxillaire avec des broches sans appareil d’expansion ni chirurgie.
    Quelles broches utilisez-vous et quel degré de torque?
    Est-ce que la forme des arcs joue un rôle dans l’expansion de l’arcade?

    • Dr Jules dit :

      Nous utilisons des boîtiers Damon mais ce n’est pas uniquement le “boîtier” comme tel qui permet ce type de correction. Des résultats similaires pourraient être obtenus avec d’autres types de brackets si certains protocoles sont suivis. Le torque est variable pour chaque dent et d’un cas à l’autre selon les mouvements désirés. IL existe plusieurs prescription de torque pour chaque dent.
      La forme des arcs joue toujours un rôle dans la détermination de la forme des arcades, peu importe le type de cas ou correction.

  8. Sylvie dit :

    Décalage entre les mâchoires et absence de croissance; chirurgie?
    Bonjour,
    J’ai 15 ans et j’ai eu un rendez-vous chez un orthodontiste car mes dents sont décalés. J’étais prête à mettre un appareil mais non il m’a annoncé que la solution pour avoir des dents droites était une opération chirurgicale car ma machoire du bas est legerement éloignée de celle du haut.
    Il m’a aussi expliqué que, comme je ne grandissais plus, je ne peux pas mettre d’appareil car selon lui, ma machoire va être décalé et cela va etre “moche”. De plus, il m’a complimenté pour ensuite me dire que c’était dommage car à cause de ma machoire, mon nez paraissait plus “grand”. Ce qui, depuis, me complexe..
    Je ne veux pas me faire operer
    , et mes parents ne sont pas d’accord. L’orthodontiste m’a inquieté car il m’a expliqué que je pouvais avoir des problemes d’articulations plus tard..
    J’aimerai vraiment savoir si il n’y pas d’autre solution ? Et quelles sont les risques si je porte un appareil dentaire sans me faire operer ?
    Merci d’avance !

    • Dr Jules dit :

      Il faut bien comprendre les buts visés par chaque intervention;
      Les malpositions dentaires seront replacées ou corrigées en orthodontie à l’aide d’appareils fixes (broches) tandis que la chirurgie vise à corriger le déséquilibre entre les mâchoires.

      Ces 2 procédures sont complémentaires et l’une ne peut remplacer l’autre. Cependant, il n’est pas nécessaire de toujours avoir recours aux 2 interventions si un certain compromis est acceptable. Peut-être qu’il est vrai, comme votre orthodontiste vous l’a mentionné, que l’approche idéale nécessiterait une chirurgie mais est-ce que des résultats acceptables du point de vue esthétique et fonctionnel peuvent être obtenus sans chirurgie?
      Il faudrait poser la question à votre orthodontiste.
      Je ne vois pas la relation entre le fait que vous ne grandissiez plus et l’impossibilité de vous faire porter un “appareil”. Je ne sais pas de quel appareil il s’agit cependant mais s’il est question de “broches” l’absence de chirurgie n’est pas une contre-indication. Vous pouvez avoir des “broches” que le traitement implique une chirurgie ou pas.
      Demandez des précisions à votre orthodontiste à ce sujet.

      Concernant les problèmes potentiels aux articulations, il est normal que l’orthodontiste vous mentionne ce fait comme étant une possibilité théorique. Cela est vrai pour tous les cas d’orthodontie mais… vous pouvez développer des symptômes aux articulations temporo-mandibulaires (ATMs) que vous ayez de l’orthodontie ou pas, et que vous ayez une chirurgie ou pas… S’il a décelé chez vous un aspect qui rend l’apparition de ce problème plus probable, demandez-lui de vous expliquer pourquoi.
      Pour en savoir plus sur les ATMs.

      Il n’y a pas plus de “risques” à porter un appareil dentaire sans opération. L’opération chirurgicale comme telle comprend toujours certains risques (que l’orthodontiste et le chirurgien pourront vous expliquer) mais les risques reliés aux appareils sont minimes et ne dépendent pas du fait d’avoir recours à une chirurgie ou pas. En l’absence de chirurgie, vous devrez cependant accepter un résultat différent qui ne corrigera probablement pas le déséquilibre entre vos mâchoires. Cela peut quand même être acceptable si les autres aspects de votre malocclusion sont corrigés. Nous n’avons pas assez d’information pour évaluer ce point cependant. Votre orthodontiste devrait pouvoir mieux vous éclairer sur les différentes alternatives pour votre cas spécifique.
      Pour en savoir plus sur la chirurgie orthognathique.
      Pour en savoir plus sur les traitements de compromis en orthodontie.

  9. Sylvie dit :

    Pas de broches mais une chirurgie!!!
    Alors le fait que ma machoire soit legeremnt en arriere ne me dérange pas du tout.
    Tout ce que je veux c’est simplement que mes dents soient bien alignées (même si on voit que me dents du hauts sont en avant par appport à celles du bas)”Est-ce que des résultats acceptables du point de vue esthétique et fonctionnel peuvent être obtenus sans chirurgie?” Je lui ai posé la question, et il m’a répondu que sans chirurgie ma machoire sera décalée et qu’à cause de ca, mes parents “pourraient lui mettre un procés” donc d’apres lui, mon visage va changer de forme et cela risque de ne pas être beau.
    Il ne m’a jamais parlé de “broches”, je ne savais même pas que cela existé..

    Merci beaucoup :)

    • Dr Jules dit :

      L’alignement des dents se fait à l’aide d’appareils orthodontiques (“broches”, appareils fixe, appareils multi-bagues, etc.).
      Si l’écart entre vos dents antérieures est causé par un décalage entre vos mâchoires et que vous refusez une chirurgie, il faudra vraisemblablement accepter de garder un écart important. Est-ce que cela donnera des esthétiques acceptables? Cela dépend de ce que VOUS considérez comme acceptable. Si vous aimez le résultat alors oui c’est acceptable. Le rôle de l’orthodontiste est de vous faire comprendre les limites de chaque approche et ce qui est possible d’atteindre avec divers plans de traitement. C’est certain que si le clinicien, ne vous avertit pas (ou vos parents) des limites d’avoir recours à un plan de traitement sans chirurgie et que vous vous attendez à avoir les mêmes résultats qui s’il y avait eu une chirurgie alors vous très serez déçue (ainsi que vos parents!) et cela serait normal. Cependant, si après une évaluation des alternatives ou options de traitement, tout le monde opte un plan de traitement de compromis avec des objectifs de traitement précis et qu’il est entendu qu’il restera un écart entre les dents, un menton reculé, etc. alors je ne vois pas où est le problème et pourquoi vos parents seraient fâchés! Vous devez bien formuler vos attentes auprès du clinicien.

      Il ne vous a jamais parlé de “broches“? Avec quoi donc désire-t-il vous traiter?
      Assurez-vous de consulter un orthodontiste certifié. Vous obtiendrez probablement des réponses différentes!

  10. jo dit :

    DIvers symptômes, malocclusion, problèmes d’articulation mais la chirurgie n’est pas une option.
    Bonjour,
    j’ai 29 ans et je possède un malocclusion dentaire classe 3 , mâchoire inférieur trop avancée, donc qui ferme sur les dents d’en haut, mes dents sont quand même presque toutes droites a l’exception de mes canines qui sont nettement ressorties avec le temps et une incisive trop a l’arriere. Plus jeune je n’avais jamais de douleur et l’aspect esthétique de la chose ne ma jamais dérangé. et maintenant depuis 5 ans j’ai commencé a ressentir un craquement et une légère tension de la machoire …… depuis 2 ans j’ai de la douleur au muscles et au nerfs, des névralgies , maux de tête , cela s’intensifie depuis 6 mois. Je sens que ma mâchoire subit une tension constante vu qu’elle es trop avancée. L’année passée j’au vu mon dentiste qui ma prescrit des anti-douleurs et relaxants musculaires que je ne tolère pas bien alors je n’en prend pas souvent. Je ne peux ouvrir la bouche grande vu la douleur quand je parle, mange, embrasse c’est difficile car la tensions augmente et je sens que ca tire, brule, élance. Apres avoir lu sur le sujet , j’ai vu que la chirurgie étais necessaire dans ce cas, par contre je possede une condition medicale particuliere et je doute que j’aurais la force physique de subir une telle chirurgie.

    J’aimerais connaitre votre expertise sur toutes les méthodes-exercices-interventions-appareils-medicaments pouvant reduire la tension de de ma machoire sans un chirurgie?? Peux t’on reeduquer une machoire avec des exercices ?? Es-ce que je risque d’avoir des problemes de plus en plus si rien es fait ??

    Je vais voir un specialiste mais suis sur une liste d’attente de plus d’un an alors jaimerais connaitre toutes les possibilités en 2011 pour ce probleme. Si je n’avais pas de probleme de santé je n’hesiterais pas 2 sec a me faire opéré car je sais que les dents, la machoire, la bouche c’est quelque chose de tres important et il faut en prendre soin ! Mon but premier es de diminuer la tension exercé sur ma machoire.

    Merci du temps accordé a ma demande ! bonne journée.

    • Dr Jules dit :

      Votre cas est complexe et comprend un peu de tout; malpositions dentaires, déséquilibre squelettique (relation entre les mâchoires), problèmes d’articulation, douleurs musculaires, névralgies, tension, etc. Nous ne pouvons poser de diagnostic et établir de plan de traitement avec cette seule information.
      Pour en savoir plus sur les problèmes d’articulations.

      Vous décrivez votre condition comme étant progressive alors il est peu probable qu’elle disparaisse par elle même et il est fort probable qu’elle empire avec les années.
      Des analgésiques peuvent soulager votre douleur temporairement mais ne corrigeront pas la source du problème.
      Il est loin d’être certain qu’une chirurgie soit essentielle pour corriger votre problème mais il vous faudrait consulter un orthodontiste certifié pour avoir une meilleure idée de la nature exacte de votre problème et des options de traitement. Tous les moyens que vous mentionnez et d’autres peuvent faire partie de la solution.

  11. Carolyne Bilodeau dit :

    Ressources financières pour l’orthodontie
    j’ai une amie qui a les dents très avancées …
    elle en fait même une dépression car elle devrait avoir recours à des traitements orthodontiques mais n’a pas les moyens de se le payer …
    y a-t-il une dérogation possible lorsque la personne souffre de dépression à cause de son apparence ??
    si oui … comment doit-elle procéder ?

    merci

    • Dr Jules dit :

      Au Québec, à ma connaissance, il n’y a aucun programme gouvernemental “officiel” qui couvre l’orthodontie, peu importe les indications de traitement. Une exception serait dans le cas d’accidents de la route où la SAAQ peut parfois être mise à contribution pour certains cas. Il y a déjà eu quelques programmes gouvernementaux pour aider des personnes avec malocclusions sévères et handicapantes (psychologiquement ou autrement). Certains organismes de bienfaisance et club “sociaux” (par exemple Rotary, Richelieu, Shriners, etc.) aident parfois des personnes nécessitant des traitements médicaux ou dentaires (orthodontiques) mais ceci dépend des régions, etc. Finalement, certains orthodontistes peuvent, de leur propre chef, offrir des réductions d’honoraires pour certaines corrections mais cela demeure un choix personnel et il n’y a pas de politique “universelle” à ce sujet.

      Je conseillerais tout d’abord à votre amie de consulter un orthodontiste certifié pour savoir exactement ce dont elle a besoin (options de traitement , coût, durée, etc.). L’orthodontiste consulté(e) pourra peut-être la diriger d’une façon à l’aider financièrement dans la région où elle se trouve s’il connaît des ressources locales.

  12. Sarah dit :

    Avancement mandibulaire de 5 mm
    Bonjour,

    J’ai bientôt 30 ans et ma malocclusion commence à me gêner (ma machoire supérieure est quelque peut avancer). Il y a quelques années (2006) l’othodontiste que je suis allée voir m’avait parlé d’une opération. Le décalage n’étant pas important (mes dents sont alignées et seule un écart un peu plus important existe). J’aimerais faire en sorte que ma machoire inférieure avance d’un demi centimètre. Selon le résultat espéré, pensez-vous que la chirurgie peut être évitée? Lorsque ma bouche est fermé le décalage n’est absolument pas visible. Lorsque je simule une occlusion “parfaite” mes dents avants se touchent mais plus mes dents du fond.

    D’avance merci,
    Sarah

    • Dr Jules dit :

      Un écart de 5 mm peut être causé par un déséquilibre squelettique entre les mâchoires et/ou un problème de malposition des dents. Le plus souvent il y a une combinaison des deux facteurs. Il est parfois possible de “tricher” et compenser pour un léger déséquilibre entre les mâchoires en déplaçant les dents mais, seule une étude à l’aide de matériel diagnostique dont des modèles d’étude et une radiographie céphalométrique permettant d’évaluer la relation entre les mâchoires, permettra de déterminer si cette approche est possible. Si vos dents sont relativement bien placées mais que c’est l’esthétique du visage qui vous inquiète, peut-être qu’une intervention (génioplasite) au menton peut camoufler le problème. Cette intervention est plus simple qu’un avancement mandibulaire.

      Il vous faudrait consulter un orthodontiste certifié à nouveau pour faire évaluer ces points et connaître vos options.

  13. Sabb dit :

    Quoi faire pour mes dents croches?
    bonjour, moi jai mes 2 dents de devt qui rentre ver linterieur de ma bouche formant une sorte de V de loin on croierais que mes dents sont cassées vu que ttes mes auttre dents sont droite que devrais-je faire pour les améliorer sachant quelle snt vraiment rentrer

    • Dr Jules dit :

      Vous décrivez un problème de manque d’espace important. La solution à ce problème nécessitera probablement de l’orthodontie. Consultez un orthodontiste certifié pour connaître comment cette malocclusion peut être corrigée et savoir s’il y aurait d’autres alternatives.

  14. Titi dit :

    Couleur des appareils et carie dentaire
    Bonjour Docteur je suis contente de votre travail, mais ceux qui ont le problème de caries y a t-il pas moyen de mettre un plan ayant la couleur de la dent autre qu’en fer, la dent n’est pas propre comme cela, ou de proposer aux patient de remplacer une fausse dent , car la couleur du fer ou céramique métallique trahi carrément. Et est ce possible d’enlever une tâche noir de carie qui commence nouvellement?
    Merci à vous Docteur

    • Dr Jules dit :

      Les boîtiers orthodontiques sont disponibles en couleur métallique ou clair (avec de légères variations). Il existe aussi des versions linguales moins apparentes.

      Toute carie active devrait être réparée avant le traitement d’orthodontie mais les taches et décolorations sur les dents peuvent être réparées après le traitement une fois les dents dans leur nouvelle position. Il est possible de réparer des dents cariées pendant un traitement d’orthodontie mais préférable de le faire avant si elles sont déjà présentes.

      Pour en savoir plus sur l’hygiène buccale en orthodontie et sur la carie dentaire.

  15. magic dit :

    2 options pour traiter un cas sans malocclusion?
    Bonjour Docteur,

    je voudrais votre position concernant 2 avis d’orthodontiste certifies qui se contredisent.
    J’ai deja eu un traitement a l’adolescence ( et 4 premolaires exraites ) qui a recidive , j’ai maintenant 30 ans.

    J’ai un encombrement incicif ( je peux vous envoyer photos/ radio si besoin)

    Suite a mes dernieres consultations ( il ya quelques mois). Les avis sont les suivants:

    Bilan 1: possibilite de traiter sans extraction ( machoire etroite, les extraction la reduirait d’avantage) , donc en elargissant l’arcade. machoire en V mais profil equilibre. pas de pb d’occlusion. Peut etre un peu de stripping.

    Bilan 2: aucune possiblite de traiter sans extraction des dent de sagesse. Pas de pb d’occlusion. L’expansion n’est pas envisageable car risque de non stabilite. Reculer les dents en faisant pivoter les 2emes molaires et gagnant de la place ( legerement ) est plus indique car on reste dans la zone de stabilite ( cad la on sont mes dents actuellement).

    Pour les 2 : contention collee a vie.

    Est ce si ” contre indique” de preferer le traitement sans extraction ? Y a t’il un risque important de recidive ?

    je peux vous fournir par mail des document ( radio, photo, moulage ) si besoin.

    merci de votre avis docteur.
    Cordialement.

    • Dr Jules dit :

      Il y a un certain paradoxe dans ces plans de traitements! Le fait de voir des photos ou radios ne changera rien à la discussion théorique d’un tel cas.

      Premièrement, pourquoi vous faire re-traiter s’il n’y a pas de malocclusion selon l’avis des 2 orthodontistes? Quel est le but du traitement exactement, qulle était votre raison pour consulter et quelles sont vos attentes?
      Si les correstins sont etnreprises que pour des raisons esthétiques et pour l’alignement des incisives inférieures, je ne vois pas ce qu’apportera l’extraction des dents de sagesse. À noter qu’il peut y avoir des indications pour extraire ces dents autres que pour l’orthodontie. Pour en savoir plus sur les dents de sagesse.

      Je ne vois pas pourquoi il est nécessaire d’envisager des de l’expansion, changer la forme des arcades, faire du stripping, envisager des extractions etc. s’il n’y a aucune malocclusion.
      Si vraiment vous avez des mâchoires étroites qui justifient vraiment de l’expansion, elle doit être faite, risque de récidive ou pas. En général, la stabilité de l’expansion n’est pas un problème. Est-ce que votre orthodontie peut vous garantir que le recul des molaires sera plus stable que l’expansion?

      Il y a un risque de récidive avec tout type de traitement orthodontique. On blâme parfois les changements sur une récidive quant, dans les faits, il s’agit de changements physiologiques normaux ou de vieillissement normal. Pour en savoir plus sur la rétention orthodontique et la stabilité des corrections.

  16. magic dit :

    Merci de votre reponse docteur, je vais clarifier certains points:

    Quand les ortho me disent que l’occlusion est bonne, il s’agit de celle des molaires: les machoires sont bien alignes ni en avant, ni en retrait. Mon probleme se situe au niveau des incisives. j’ai un chevauchement en haut et en bas. Il est assez important. Une incisive du haut bien en retrait et 2 en bas.

    Sur conseils de mon dentiste, j’ai consulte des ortho mais ce chevauchement ne le choque pas ( meme s’il est important). C’est donc plus un probleme esthétique que fonctionnel. Cependant avec le temps les dents peuvent encore bouger et donc poser des problemes ( ce que m’a dit un ortho ).

    L’ortho ne preconisant aucune extraction precise qu’il ne manque que quelques mm de chaque cote pour realigner les dents: d’ou le mot expansion ou stripping. Il precise qu’il utilisera la methode ricketts ou invisalign.
    Selon lui et mon dentiste les dds ne sont pas forcement en cause lors de la recidive. Il precise egalement que j’ai un sourire ” etroit ” et une machoire en V.

    Selon l’ortho qui preconise l’extraction, le recul molaire sera plus stable que l’expansion. ( en fait selon lui il n’y pas d’autre solution car les dents vont rester dans leur orientation actuelle qui est une position d’equilibre). Et selon lui les DDS sont surement la cause de la recidive.

    je vais consulter un troiseme ortho avec les recul de ces 2 avis ( plus du votre ) afin de savoir si le traitement sans extraction est vraiement possible. je prefererai eviter les extractions qui sont irreversibles mais seulement si le traitement propose semble realiste.

    Que pensez vous de tout ceci ?
    Cordialement.

    • Dr Jules dit :

      Je doute que “quelques millimètres” de chevauchement par côté n’aient aucune conséquence sur la fonction car cela occasionne certainement un certain déplacement dentaire qui lui doit causer des interférences pendant la fonction (pas les bonnes dents qui se touchent pendant les mouvements mandibulaires) ce qui peut, en retour, causer de l’usure dentaire à plus ou moins long terme.

      Si la relation entre les mâchoires est bonne, vous avez donc un problème dentaire surtout (plutôt que squelettique). L’expansion peut procurer assez d’espace pour aligner les dents sans extractions (pour voir des exemples)

      Stripping?
      Par contre, obtenir plusieurs mm d’espace par côté à l’aide de “stripping” est peut-être drastique et pourrait affecter les dents si elles sont trop “meulées”. Un peu de stripping pour complémenter l’expansion peut être plus réaliste mais… je n’ai pas vu votre cas.

      Il n’y a rien dans la littérature orthodontique qui supporte l’affirmation à l’effet qu’une extraction rendra le “recul” des molaires plus stable que l’expansion. On parle de deux choses complètement différentes ici; élargir la base osseuse (alvéolaire) d’une arcade dentaire (largeur) et un mouvement dentaire avant-arrière dans le sens de la longueur. Ce sont 2 dimensions différentes qui sont approchées différemment.

      Stabilité orthodontique
      Les dentistes ou autres praticiens n’ont en effet rien avoir avec votre récidive. Ce phénomène est de VOTRE faute et uniquement la vôtre… mais je ne dis pas cela méchamment car ce n’est évidemment pas volontaire de votre part. Je m’explique; s’il y a eu des déplacements dentaires dans votre bouche suite à un traitement d’orthodontie, ce sont les forces présentes dans votre bouche qui en sont responsables et vous ne pouvez pas contrôler toutes ces forces. Cela n’a rien à voir avec votre dentiste. Pour en savoir plus sur la rétention orthodontique et la stabilité des corrections.

  17. magic dit :

    Est-ce le rôle de l’orthodontiste de trouver l’origine des forces agissant sur les dents?
    Merci pour ces éclaircissements.
    Comme vous le résumez, mon cas peut être vu sous deux approches différentes.

    Je ne pense pas que le praticien qui traite sans extraction gagne tout l’espace en faisant du stripping . Du moins je m’en assurerai car je n’aime pas cette idée. Apparemment il pourrait éventuellement y avoir ” un peu” de stripping mais l’espace a gagner n’étant pas trop grand, cela reste a voir. Que pouvez vous me dire de la methode “ricketts” ?

    Je suis pleinement conscient que le problème de récidive est du a des forces ” involontaires ” dans ma bouche. Cependant d’après moi c’est le job de l’ortho de trouver l’origine de ces forces et d’effectuer le traitement le plus à même de les compenser pour les années a venir , non ? je parle surtout pour le traitement que je m’apprête a suivre.

    Quelle approche ( élargissement de base osseuse ou mouvement dentaire arrière dans le sens de la longueur ) me garantira la meilleure stabilité ? Apparemment les deux se valent donc quels seraient les paramètres à prendre en compte pour favoriser l’une ou l’autre approche ?

    J’ai maintenant quelques arguments pour discuter de mon plan de traitement avec différent orthodontistes.

    Merci a vous.

    • Dr Jules dit :

      Ne vous attardez pas trop au nom d’une technique ou d’un bracket, etc., Les dents ne savent pas le nom de la technique ou du bracket utilisé par votre ortho et réagiront de la même façon!

      Ricketts est un orthodontiste américain qui a développé une “technique” orthodontique ou une série de protocoles appelés “bio-progressifs” (bioprogressive therapy) dans les années 1950s. Cette technique se nommait ainsi parce qu’elle incluait progressivement certains groupes de dents dans la thérapie selon une séquence pré-déterminée. Cette approche n’est qu’une parmi tant d’autres qui a été popularisée au cours des dernières décennies.

      L’orthodontiste peut en effet tenter de trouver l’origine des forces qui agissent sur les dents mais elles ne sont pas toujours faciles à identifier et encore moins contrôler. Ceci est encore plus difficile si cela nécessite la coopération du patient, comme par exemple porter un appareil amovible à long terme. SI des forces néfastes peuvent être identifiées (langue, habitudes de doigts, etc.) alors oui, l’orthodontiste peut proposer des mesures correctives visant à contrer ces forces… si cela est possible. Cependant, vous êtes en fait la seule “responsable” des forces agissant sur vos dents à long terme mais… même vous ne pourrez probablement pas toutes les identifier et les contrôler. Cela fait partie de la beauté et complexité du corps humain et de la bouche!

      La stabilité des corrections de dépendra nécessairement ou seulement du moyen utilisé pour élargir vos arcades. Il y a beaucoup de variables qui entrent en ligne de compte. Par contre, l’expansion dento-alvéolaire est plus facile pour le patient et donnera d’excellents résultats lorsqu’elle est indiquée comme procédure. Ce n’est cependant pas tous les praticiens qui offriront cette alternative.

      Pour en savoir plus sur la rétention orthodontique et la stabilité des corrections.

  18. magic dit :

    Suite a ces échanges j’ai consulte d’autres orthodontistes qui sont d’accord sur le plan de traitement suivant:

    - extraction inutiles
    - expansion réalisée a bon escient (mais limitée) pour maintenir un équilibre musculaire.
    - stripping de l’ordre de 3 mm sur la machoire inferieure.

    les praticiens precisent qu’il faut trouver un equilibre entre le stripping et l’expansion. Je suis d’accord avec ce fait.

    Un stripping de 3mm vous semble t’il un compromis acceptable pour la longévité de mes dents ?

    Merci pour toutes vos réponses qui m’ont permis d’y voir plus clair dans mon choix a prendre.
    Bien cordialement

    • Dr Jules dit :

      Tout dépend où le stripping est fait, 3 mm peut être beaucoup de stripping si cela est fait sur les incisives inférieures seulement qui sont les dents les plus étroites de la bouche. Si cela est distribué sur plusieurs dents supérieures plus larges, cela peut être plus réaliste. La plupart des traitements orthodontiques comprennent une certaine partie d’expansion et parfois un peu de stripping est fait pour obtenir des points de contacts plus stables entre les dents antérieures, particulièrement les incisives inférieures. Donc le stripping est commun et sans conséquences néfastes s’il est fait modérément et d’une façon adéquate.

  19. Mat22 dit :

    Occlusion croisée; quelles options de traitement
    Bonjour Docteur,

    Concernant mon cas, j’ai fini ma croissance active (25 ans) et je présente une légère occlusion croisée postérieure. Ma mâchoire inférieure étant quelques millimètres plus à droite que celle du haut. Malgré cette petite déviation (de quelques millimètres), cela affecte la position de mon menton qui se trouve plus d’un côté que de l’autre. Ça me déplait, mais pas au point de considéré l’opération. Mes questions en bref :

    Je me demandais si les broches sont la seule autre option que j’ai considérant que la position de mes dents ne pose pas problème même si elle n’est pas parfaite.

    Dans l’éventualité où l’installation de broche aurait comme seul but d’élargir les arcades, et non d’aligner les dents. Est-ce que le temps à porter les broches sera en théorie amoindri ?

    Est-ce qu’une expansion de l’arcade inférieure peut être considérée pour corriger une occlusion croisée postérieure ?

    Dernière question, est-ce que le port d’une plaque articulaire aurait des chances d’améliorer ma situation ?

    • Dr Jules dit :

      -Si vous voulez changer la position de vos dents, oui, l’orthodontie est la seule solution valable (broches).
      - Vous ne pouvez élargir vos arcades sans affecter vos dents; les deux vont de pair.
      Pour en savoir plus sur la durée d’un traitement orthodontique.
      - Lexpansion de l’arcade inférieure peut être envisagée mais seulement si c’est cette arcade qui est trop étroite, ce qui est beaucoup plus rare. Si le haut est trop étroit, c’est cetet arcade qui devra être élargie et non celle du bas.
      - une plaque articulaire ne changera rien à la position de vos dent, ce n’est pas son but. Elle peut déprogrammer la position de votre mandibule et la faire changer de position mais de corrigera rien de votre occlusion croisée.
      Pour en savoir plus sur les plaques occlusales ou articulaires.

      - Pour voir des exemples d’expansion ayant permis de corriger des occlusions croisées postérieures à l’aide de “broches”.

      Consultez un orthodontiste certifié pour avoir plus d’information sur les possibilités de traitement pour votre cas.

  20. regine dit :

    Palais étroit, végétations, écart important entre les mâchoires. Expansion nécessaire?
    Bonjour Dr
    J ai mon neveu qui a 9 ans il respire par la bouche depuis son tres jeune age un 1er medecin avait dit qu il devrait etre opere a 10 ans pour des vegetations nasales Mais un second vient de le referer a un dentiste ce dernier nous a dit que l enfant a une classe 2 division 1 avec un ecart de 8 mm environ en somme une hypomandibulie le bloc incisif canin est en pointe la bouche a vaguement une forme de bec le palais est profond la respiration est buccale la langue est au palais et l enfant salive beaucoup
    il dit que l enfant devrait porter un appareil. de quel type devrait etre celeui ci. cela v at il ameliorer sa respiration. serait ce un appareil d expansion horizontale nous sommes inquiets SVP eclairez nous un peu. Ce type d appareil ne v a til pas faire perdre l occlusion si le palais s ecarte
    merci

    • Dr Jules dit :

      Je n’ai aucune idée de l’appareil dont on vous a parlé. Cependant avec ce que vous décrivez; palais étroit et profond, il est probable que de l’expansion maxillaire rapide , tel que décrit dans cette page, soit indiquée. Cette expansion est latérale et non horizontale même s’il y aura un léger effet dans la dimension antéro-postérieure (avant-arrière). Elle peut aussi avoir un effet sur la respiration nasale, sans toutefois pouvoir le promettre car plusieurs facteurs influencent cette respiration tel qu,expliqué sur cette page.

      L’occlusion sera en effet affectée par l’expansion mais, à cet âge, l’occlusion de l’enfant est en transition de toute façon et il est plus important de corriger le déséquilibre squelettique transverse de façon précoce que de maintenir une occlusion qui semble stable mais est tout de même inadéquate. .

      Concernant l’écart de 8 mm, ce problème est dans une autre dimension (avant-arrière) et nécessitera une autre forme de traitement.

  21. Dany dit :

    Ma femme peut-elle éviter ” l’opération” ?
    Bonjour Docteur,
    je voudrais avoir plus d’information sur les broches,ma femme a été conseillé par son ortho de subir une opération , pour gagner 5 mm sur la machoire supérieur pour que sa canine se remette en place. Elle porte un appareil depuis un an qui a pas avancé grand chose. On aimerait éviter l’opération.
    Vos conseils? Cette technique est-elle répendue et connue par les ortho? (son ortho lui en a jamais parlé).

    • Dr Jules dit :

      Je ne suis pas certain à quel type d’opération vous référez. Est-ce une opération pour dégager la canine afin de la descendre en place par traction orthodontique ou d’une chirurgie orthognathique visant à déplacer la mâchoire de 5 mm?

      Si la chirurgie est pour dégager la canine, ceci est une procédure commune faite chaque fois qu’une canine est sévèrement incluse dans le palais et est bloquée par de l’os, d’autres dents, etc. Cette procédure est relativement prévisible et a un haut de succès lorsqu’elle est faite selon des protocoles établis et reconnus. Si l’orthodontiste désire avoir accès à la canine, il n’aura probablement pas le choix que d’avoir recours à cette intervention chirurgicale car, si la canine devait sortir par elle-même, elle l’aurait fait depuis longtemps.

      Quant à la possibilité d’éviter une chirurgie orthognathique pour un avancement de la mâchoire de 5 mm, je n’ai pas assez d’information sur le cas mais il est probablement possible d’éviter une telle chirurgie si un compromis est acceptable. Demandez des précisions à votre orthodontiste.

  22. DEBBIE dit :

    Bonjour , j’ai la machoire inférieur avancer et le palais étroit . Selon vous comment pouvez vous me traiter sans chirurgie et avec des broches non apparente j’ai 18 ans

  23. LAURA dit :

    La chirurgie est-elle encore nécessaire?
    Bonjour,

    Je suis un traitement orthodontique (bagues métaliques) depuis un an. Jai plus de 25 ans.
    Je dois me faire baguer les dents du bas dans quelques jours.

    Au départ, il semble qu’une opération des machoires ait été prévue (machoire inférieure décalée et en retrait).

    Toutefois, et d’après l’orthodontiste, malgré ce décalage des machoires, “l’emboitement des dents du haut et du bas se fait bien”. Il pense donc que la chirurgie n’apporterait pas nécessairement un “plus” par rapport à ma situation actuelle. Il propose donc de ne baguer que 6 dents de la machoire inférieure pour aligner le tout, et de terminer l’ensemble de mon traitement d’ici 3 mois

    Ma question : ayant souffert de nombreux maux et douleurs (cervicales, machoires, mastiquation, etc…) qui ont aujourd’hui disparu à 85%, pensez-vous qu’il soit judicieux de passer par la case “chirurgie”, ou qu’il est préférable de s’en tenir au résultat actuel ?
    Quelle évolution sur les années puis-je attendre de ce décalage si je choisissais de ne pas me faire opérer (risque de douleurs avec l’âge ? ou autre).

    Merci par avance pour vos préciseuses réponses.

    • Dr Jules dit :

      D’après ce que vous décrivez, votre orthodontiste semble avoir pu compenser avec des déplacements dentaires un déséquilibre squelettique alors qu’il croyait devoir avoir recours à une chirurgie au départ. Si l’occlusion est bonne et fonctionnelle telle qu’elle l’est, une chirurgie orthognathique n’améliorera pas cette relation. Cependant, si l’esthétique du visage ne vous convient pas, par exemple si vous avez un menton trop reculé ou fuyant, une chirurgie au menton (génioplastie) peut être envisagée, ce qui est différent d’une chirurgie orthognathique qui déplace aussi les dents.

      Donc, votre occlusion est bonne malgré un décalage toujours présent entre les mâchoires. Ceci est une fome de camouflage orthodontique. Pour en savoir plus sur ce sujet.

      Le décalage des mâchoires ne changera pas avec le temps que vous fassiez une chirurgie ou pas à moins que vous développiez une maladie dégénérative des condyles de votre mandibule (dans les articulations temporo-mandibulaires) qui changerait la position de votre mâchoire en la faisant basculer vers le bas et l’arrière… mais ceci est vraiment improbable et rare!

      SI vous n’avez plus ou peu de symptômes aux mâchoires (articulations), cervicales, etc. éviter une chirurgie peut être prudent et minimiser les chances d’exacerber ces anciens problèmes. En général, on veut éviter les chirurgie majeures!

  24. Ella dit :

    Ma déformation est-elle corrigible?
    Bonjour,
    J’aurais aimé avoir qlqs renseignements, j’ai 30ans, j’ai porté des bagues pendant quelques années durant mon adolescence.
    J’ai 4 dent définitives en moins (2 en haut et 2 en bas) je n’avais pas la place pour mes dents de sagesses qui au final sont tant bien que mal sorties.
    Cependant aujourd’hui mes dents du bas sont complètement inclinées vers l’intérieur de la bouche, je n’ai pas de place pour ma langue, je suis obligée de garder mes mâchoires entrouvertes pour avoir la place nécessaire de respirer normalement! Sinon cela me fait de légères crampes et des apnées du sommeil
    Je ne peux pas croquer dans une simple pomme mes dents du bas étant trop inclinées.
    On m’a parler d’opération de la mâchoires pour avancer celles du haut et redresser celle du bas…
    J’aimerais savoir si cette “déformation” est corrigible?

    Merci d’avance

  25. melinda dit :

    Activation de 2 tours / soir à 21 ans
    Bonjour , je porte des bagues en céramiques depuis un mois et mon orthodontiste m’a posé un disjoncteur au palais il y a 1semaine je doit l’activer tout les soirs en faisant 2 tours pour arriver au final a 8mm! je précise que j’ai 21 ans est ce possible d’élargir le palais sans chirurgie à mon âge ? et étant donner que j’ai les bagues vais-je avoir un espace de 8mm entre les incisives une fois les activations terminées ?
    merci d’avance

    • Dr Jules dit :

      Il est possible, dans certains cas, de faire de l’expansion chez de jeunes adultes à l’aide d’un appareil d’expansion fixe en modifiant le protocole d’activation mais cela demeure imprévisible car il y a beaucoup de variations individuelles. Cependant, i votre orthodontiste vous fait faire 2 tours par soir, je crois que vous risquez d’avoir des problèmes au niveau du parodonte et des dents. Ce rythme d’activation est très rapide et n’est pas standard. Vérifiez avec votre orthodontiste que c’est bien ce qu’il désire que vous fassiez.

      La largeur du diastème
      entre les centrales est habituellement moindres que l’expansion de la vis par quelques millimètres mais cela dépendra aussi du rythme d’activation. Plus la vis est ouverte lentement, moins grand sera l’espace entre les centrales.

  26. Patrick dit :

    Êtes-vous les seuls à pourvoir faire de l’expansion de cette façon?
    Bonjour Dr Jules
    En faisant des recherches je suis tombé sur votre site. J’ai été agréablement surpris d’apprendre que vous arriviez à élargir le palais sans appareil ni chirurgie. J’ai poussé mes recherches sur le web un peu plus loin en espérant trouver plus de renseignements sur l’alternative à l’aide de “broches” que vous proposez mais sans résultat. Êtes vous le seul à proposer cette alternative ? Sinon serait-il possible d’avoir des références qui traite de cette option ?
    Merci beaucoup !

    • Dr Jules dit :

      Nous n’avons rien inventé mais seulement appliqué des protocoles existants et modifié quelques autres. Il est vrai cependant que cette approche n’est pas universellement reconnue et pratiquée et que certains disent même que ce n’est pas possible de le faire. Oui, il y a d’autres praticiens qui utilisent cette approche. Il y en a peut-être dans votre région selon l’endroit où vous demeurez.

  27. Gérard dit :

    Palais étroit, problèmes d’ATM, joues qui tombent; ré-éducation linguale ou expansion?
    Bonjour,

    J’approche la quarantaine et depuis toujours un palais étroit et donc une malocclusion au niveau des dents “au fond” (molaires et prémolaires ?).
    J’ai consulté un orthodontiste à cause de problèmes ATM (inconfort au niveau de la mâchoire, comme si elle était “crispée”, craquements assez importants, mâchoire qui s’ouvre “en biais” et non pas de manière symétrique) et de problèmes cervicaux récurrents.
    Son diagnostique est que le “coussinet” en cartilage qui est censé se trouver entre la mâchoire et le palais ne peut pas être remis en place et que donc une partie de mes soucis sont irréversibles.
    (Je tiens à souligner que, du moins en voyant vos photos, je pourrais penser que mon cas n’est pas dramatique car mon palais n’est pas en V.)

    Or, il me propose :
    - Une ré-éducation linguale de 6-8 mois car il dit que c’est la position de langue qui a fait que le palais ne se soit pas élargi pendant la croissance (la langue devrait être collée contre le palais, ce qui n’est pas mon cas) pour améliorer mon confort. Ensuite, au cas où je n’arriverais pas à rendre automatique le mouvement de la langue et à renforcer les muscles concernés, je pourrais envisager une EPR pour élargir mon palais. A ce stade il n’y voit pas d’utilité et n’est pas certain qu’il soit si utile/indispensable d’y avoir recours.
    Il m’inspire beaucoup de confiance, et il est plutôt réputé, mais je suis tout de même surpris qu’il ne m’ait pas mentionné la possibilité de ne pas recourir à la chirurgie et d’avoir plutôt recours à des broches. Je vois aussi que l’écart entre les incisifs devient parfois assez important suie à un élargissement du palais, et je ne voudrais pas que cela se produise car mon sourire est bien comme ça !
    Selon lui, l’EPR est une opération standard dont les risques principaux sont l’infection et les problèmes liés à l’anésthésie mais qui ne comporte pas vraiment de risques techniques. Il ne m’a pas mentionné, par ex, le risque d’un déchaussement des dents (mes canines le sont déjà pas mal)

    Pour finir, j’ai une autre question : quels sont les conséquences esthétiques d’un palais étroit et quelles seraient les conséquences d’un élargissement (positives ou négatives) de mon palais ?
    J’ai un visage tombant. Je voudrais savoir si élargir le palais pourrait mieux soutenir les joues qui à présent tombent un peu sur les coins des lèvres supérieures (effet “bouche triste”).

    • Dr Jules dit :

      Si vous avez un palais assez étroit pour justifier l’élargir, il vous faudra une forme d’expansion maxillaire quelconque (EPR, avec des broches,autre appareil, etc.) et ce n’est certainement pas une ré-ducation linguale qui changera quoi que ce soit à cette déficience squelettique transverse de votre maxillaire! Ce n’est pas la langue qui a fait que votre palais est étroit même si elle a pu y contribuer à un certain degré. L’EPR (Expansion Palatine Rapide) n’est pas la seule façon d’obtenir de l’expansion et cela ne nécseeite pas obligatoirement une chirurgie. Pour voir des cas traités sans appareils d’expansion ou chirurgie.

      L’espace entre les incisives supérieures ne se produit que lorsqu’il s’agit d’expansion rapide. Cele ne se produira pas avec de l’expansion lente ou de l’expansion faite avec des “broches”.
      Les problèmes de récession gingivale sont rares pendant l’expansion et peuvent être souvent anticipés car les cas susceptibles d’en être affectés ont habituellement un parodonte mince avant l’expansion.

      Les conséquences d’un palais étroit est que cela contribue, comme d’autres facteurs, à votre malocclusion avec tout ce que cela implique et la corriger aidera les effets néfastes de cette malocclusion. Pour en savoir plus sur les malocclusions.

      L’expansion elle-même ne changera rien à votre visage. Les changements dans la largeur de vos arcades ne sont pas suffisants pour affecter vos joues et les lèvres. Un traitement global peut affecter votre visage cependant selon la nature dse corrections qui sont faites. Si vos joues tombent et changent votre apparence, cela s’appelle du vieillissement!

  28. sabine dit :

    Bonjour,
    l’orthodentiste de ma fille de 10 ans propose de porter l’ appareil à expension des maxillaires mais de l’activer seulement 1 fois par mois et de le garder 9 mois.Pour corriger le manque de place de ses dents du haut.A la radio elle a une canine definitive qui penche vers l’incisive ,elle a encore ses canines temporaires.Est ce indiqué dans ce cas là?Elle n’a pas de dysharmonie entre ces deux machoirs.Je voudrai savoir si des broches qui evitent cette appareil sont envisageables à son âge.Si oui,où puis je me renseigner pour connaitre les praticiens qui utilisent ce protocole en france par ville.
    Merci pour votre reponse.

    • Dr Jules dit :

      L’expansion peut être indiquée mais ce que vous décrivez n’est pas de l’expansion rapide et peut être très bien fait avec des broches. S’il n’y a pas de disharmonie entre les mâchoires pourquoi faire de l’expansion dont le but principal est d’équilibrer des mâchoires qui ont une disharmonie en largeur?
      Voir aussi cette réponse à votre autre question.

      Il certainement est possible de mettre des broches à 10 ans mais est-ce nécessaire? Cela dépendra des objectifs visés par cette intervention. Il reste probablement plusieurs dents temporaires alors ceci ne serait qu’une phase préliminaire de traitement. Assurez-vous de bien comprendre les différentes étapes, objectifs de traitement, etc. de ce qu’on vous propose pour votre fille.

  29. emilie dit :

    Peut-on élargir les 2 arcades chez l’adulte pour aider la position de la langue?
    Bonjour

    j’ai subit un traitement ortho etant jeune avec extraction premolaire. je suis tjr legerement en classe 2 selon ortho que j’ai consulté il y a peu de temps. par contre mon palais est toujours etroit, ma langue au repos est en bas et incompetence labiale, est ce possible de trouver des solutions adulte pour que la langue se positionne en haut ? sachant que ma machoire du haut et du bas s’emboite bien, je ne peux pas elargir que le haut par exemple par une disjonction palatine, je suis perdu quelle solution soffre a moi pour ne plus respirer par la bouche

    • Dr Jules dit :

      La largeur des arcades influence certainement la position de la langue dans la bouche. Si les arcades ont une relation en largeur équilibrée l’une par rapport à l’autre et qu’on désire en élargir une, il faudra aussi élargir l’autre arcade si on ne veut pas créer un déséquilibre. C’est possible de faire une telle correction en orthodontie mais vous devrez consulter un orthodontiste certifié pour savoir quelle est la meilleure façon d,y arriver pour votre cas spécifiquement.

      La respiration buccale peut avoir plusieurs causes autre que la largeur trop étroite des arcades cependant. N’importe quel endroit obstrué le long de la voie respiratoire peut contribuer à ce problème.

  30. emilie dit :

    Mon orthodontiste ne s’inquiète pas de mon palais étroit et de ma respiration.
    merci beaucoup pour la reponse, à chaque fois que je consulte un orthodontiste il ne se soucis pas de mon palais ou de ma respiration bucale mais juste de la position des dents ..

    faut il consulter un orl pour determiner s’il y a d’autres problemes respiratoires ?
    Faut il insister aupres des orthodontistes mon probleme de respiration

    si mon palais est en ogive il faudra forcement passer par de la chirurgie expansion ?

    • Dr Jules dit :

      Un palais étroit ne nécessita pas nécessairement une chirurgie. Pouvoir des exemples d’expansion sans chirurgie.

      Les orthodontiste sont supposés être sensibilisés à la relation entre la respiration et l’étroitesse des mâchoires et l’influence que cela peut avoir sur la santé en général. Si votre orthodontiste ne croit pas en ces concepts, demandez une seconde opinion chez un autre orthodontiste certifié.

  31. emilie dit :

    je comprend bien ce que vous dites, pourtant j’ai consulté 3 orthodontistes certifié qui ne me parlent pas du tout de mon palais et de ma respiration buccale mais a chaque fois de mon occlusion et de ma classe 2 …

    dans ce cas j’imagine que je dois continuer de consulter et de poser directement la question sans attendre leur synthese ?

    Sachant que le premiere orthodontiste qui m’a soigné il y a 10 ans quand j’etais ado ne s’est pas penché sur le sujet non plus..

    • Dr Jules dit :

      En effet, informez vous en les questionnant directement. Cependant, si vous avez consulté autant d’orthodontistes et que personne ne s’est inquièté de l’étroitesse de votre palais, c’est peut-être qu’il est adéquat tel qu’il est? Je ne peux commenter sur ce point sans examiner votre malocclusion cependant.

  32. emilie dit :

    je comprend tout a fait effectivement vous ne pouvez pas juger sans me voir.. en fait j’ai lontemps sucé mon pouce ce qui a creusé mon palais. personne ne me parle du palais car les dents semboitent correctement.. mais si la langue reste en bas cest bien quelle n’a pas de place au palais !
    quelle methode utilisez vous pour elargir les deux arcades et croyez vous que les methodes peuvent faire en sorte que le palais soit moins profond ? j’ai recontré une orthophoniste qui m’a dit que tant que mon palais serait comme ca ma langue resterait en bas..

    • Dr Jules dit :

      Vous avez raison que des arcades dentaires étroites peuvent nuire au bon positionnement de la langue, ce qui peut avoir plusieurs conséquences.
      Comment élargissons-nous les arcades? Avec des appareils orthodontiques tel qu’illustré dans tous les cas cette même page.

  33. Kaven dit :

    Bonjour je m’appel Kaven j’ai 21 ans, j’aurais une petite question , je me suis faite mettre un appareil pour expansion palatine chirurgicale , et puis sa fait 10 jours que je me suis faite opérer et puis je suis un grand chasseur , je me demandais si sa dérange que je tir du fusil cette semaine, le fusil donne un peu de recule fusil calibre 12 gauge pour canard . Merci a ceux qui me répondre !

    • Dr Jules dit :

      Le recul du fusil ne devrait pas être un mouvement latéral vers votre mâchoire. Par expérience je peux vous dire qu’on ne devrait pas avoir mal aux mâchoires en tirant du “12″, qu’il y ait eu expansion shirurgicale ou pas.

  34. Olivia dit :

    Peut-on aligner les dents sans corriger la mâchoire?
    bonjour, d’après mon ortho mon arcades supérieur et inférieur est en V, ce qui a causée un encombrement et des dents en avant.
    ma mâchoire a + 9 mm au lieu de 2 m’as t-elle dit

    donc elle propose un appareil pour élargir et arrondir ma mâchoire.
    dans le passer vers 17 ans et vers 27 ans j’ai vu des ortho qui ne m’ont jamais parler de ça !

    j’ai maintenant 30 ans
    A votre avis, cela est t-il vraiment indispensable de traiter la mâchoire avant toute pose de bagues ???
    ne peut t-on pas juste aligner les dents sans bouger à la mâchoire?

    merci d’avance

    • Dr Jules dit :

      Les deux corrections vont de pair; le fait de déplacer les dents affecte la mâchoire et vice versa.
      L’appareillage pour élargir la mâchoire peut être des “broches” ou appareils multi-bagues comme illustré dans les cas dans cette même page.
      Quant à faire des corrections orthodontiques faite-le bien. Il n’est pas nécessaire d’avoir toutes sortes d’appareils pour changer la forme d’une mâchoire!

      • Olivia dit :

        ok, merci mais le temps sera sans doute plus long avec des multi bague ?

        pour élargir ma mâchoire du haut, elle m’as parler de 3 à 6 mois avec un appareil genre quadhélix

        • Dr Jules dit :

          Pas nécessairement car cette correction (élargissement) se ferait en même temps que d’autres corrections, ce qui n’est pas possible pour l’arcade supérieure qui aurait un appareil d’expansion collé sur les dents postérieures (ces dents ne pourraient être redressées, détournées, etc. tant que l’appareil d’expansion serait fixé aux dents).

          • Olivia dit :

            ici, oui elles m’as dit pareil
            donc elle mettrai cet appareil d’expansion puis le multi bague en bas puis en haut
            donc un traitement en 3 temps pour une durée 30 mois selon elle.

            maintenant la vrai question

            que je fasse l’expension avec un appareil exprès ou les multi bagues change t’il quelque chose à l’efficacité du traitement ?

            • Dr Jules dit :

              Cela dépend du praticien, des autres corrections à faire, etc. Fiez-vous à l’orthodontiste que vous choisirez. Ce ne sont pas tous les orthodontiste qui utilisent les même protocoles.

              • Olivia dit :

                pour être franche, elle me parais compétente et elle as pris le temps de m’expliquer et d’étudier mon cas.

                • Dr Jules dit :

                  J’espère…

                  Je me poserais encore plus de questions sur un dentiste qui propose un plan de traitement sans “prendre le temps d’expliquer et d’étudier le cas” au patient!
                  C’est la moindre des chose qui puisse être faite pour permettre à un patient de prendre une décision éclairée.

  35. Ishika dit :

    Quel impact aura l’expansion maxillaire sur la forme de mon visage?
    Bonjour,

    Dans le cas d’une arcade trop étroite (mais avec une occlusion correcte et un bon rapport mandibule/maxillaire) avec en conséquence un visage trop fin , des pommettes peu visibles et un profil assez plat, est-ce qu’une extension palatine réalisée sans chirurgie peut un peu élargir le visage et améliorer le profil ?

    Je suis adulte (28 ans), et j’ai conscience que sans l’aide de la croissance la seule solution pour avoir une résultat réellement satisfaisant est la chirurgie, mais j’ai lu certains témoignages d’adultes disant que le simple fait d’avoir agrandi leur arcade avait eu un impact positif sur la forme de leur visage, et des avis de professionnels qui allaient dans ce sens… mais également d’autres avis de professionnels qui au contraire disaient que ne modifier que la position des dents sans toucher aux bases osseuses ne peut absolument pas pas avoir d’impact sur la largeur du visage.

    Pourriez-vous me donner votre avis ?

    Merci d’avance! :)

    • Dr Jules dit :

      Une expansion palatine, avec ou sans chirurgie ne changea rien (ou très peu) à vos pommettes, à votre visage “trop fin” et à votre profil plat.
      Lorsqu’on déplace de dents, cela a toujours un impact sur la base osseuse supportant ces même dents car les dents y sont ancrées mais si la dimension des mâchoires doit être modifiée significativement, une chirurgie orthognathique est nécessaire (en l’absence de croissance). Le but de l’expansion palatine et d’harmoniser la largeur des arcades dentaires et non de faire des changements spécifiques au visage. Si certains changements se produisent, ce sont des effets secondaires difficiles à prédire. Il y a trop de facteurs influençant la forme du visage pour tenter de l,influencer qu’avec de l’expansion maxillaire. Si des personnes ont vu des changements significatifs à leur visage pendant un traitement d’orthodontie ayant eu de l’expansion axillaire, cela ne veut pas dire que ces changements sont directement et uniquement le résultat de l’expansion. Les changements visibles les plus directement reliés à l’expansion sont l’élargissement des arcades (dents visible, sourire).

      Si vous avez comme attente et objectif de traitement d’obtenir des changements précis dans votre visage, peu importe lesquels, mentionnez-le à votre orthodontiste et il/elle vous dira si l’orthodontie peut effectuer ces changements de façon prévisible ou s’il faudrait avoir recours à d’autres alternatives (chirurgie?).

  36. Magali dit :

    Pratique-t-on cette technique d’expansion en Belgique?
    Bonsoir,

    J’ai parcouru attentivement votre site et je suis soulagée de voir que l’expansion palatine est possible sans chirurgie. J’habite la Belgique et depuis un an je consulte des ortho (3 pour l’instant) car je souhaiterais améliorer mon sourire.

    En fait, vers l’âge de 20 ans, mes dents de sagesse sont sorties et ont progressivement surchargé mon palais trop petit en poussant les incisives vers l’arrière.

    A travers mes consultations, j’ai donc découvert que mon arcade supérieure est trop étroite mais en plus que ma mâchoire inferieure est trop courte (j’ai une béance), avec deux opérations à faire: une première pour l’expansion palatine et une ostéotomie correctrice béance et hyperdivergence.

    Actuellement, j’ai 35 ans et je ne ressens pas de problème particulier, ma démarche est principalement esthétique. J’aurais souhaité simplement aligner mes dents.

    J’ai plusieurs questions :

    La technique que vous pratiquez concernant l’expansion palatine sans chirurgie, se fait-elle également en Belgique ?

    Mon cas ressemble au premier que vous présentez ci-dessus en un peu moins fort, pensez-vous qu’il est possible de faire une expansion sans chirurgie et sans extraction de dents ?

    Si je ne fais que l’expansion palatine et pas la deuxième, cela pourrait-il provoquer des problèmes que je n’ai pas actuellement ?

    Une dernière question, que puis-je faire pour ralentir une usure prématurée et éviter des éventuels complications à venir sans passer par la chirurgie ?

    Vous l’aurez compris, je veux éviter l’opération d’autant qu’actuellement la seule chose qui m’ennuie c’est mon sourire.

    Je vous remercie d’ores et déjà de l’attention que vous m’accorderez.

    Bien à vous.

    • Dr Jules dit :

      Le protocoles que nous utilisons pour l’expansion maxillaire ne nous sont pas réservés! Plusieurs autres praticiens les utilisent mais je ne saurais vous dire s’il y en a en Blegique.
      Quelques réponses et commentaires à vos questions :

      - Les dent de sagesse n’ont rien à voir avec l’étroitesse de votre mâchoire supérieure ou les changements que vous avez observés dans vos incisives. Pour en savoir plus sur les dents de sagesse et leur influence sur la dentition et l’occlusion.

      - Avec les problèmes squelettiques et tri-dimensionnels que vous décrivez. si vous vous embarquez dans un traitement, il serait définitivement plus logique et bénéfique de le faire au complet qu’à moitié. Une béance est une malocclusion importante qui peut avoir des conséquences fonctionnelles à long terme.

      - Je ne peux que commenter sur les cas que nous connaissons et avons traités; il est certainement possible de traiter de tels cas car nous l’avons fait et les avons publiés sur ce site.

      - La meilleure façon de prévenir l’usure associée à la fonction en présence d’une malocclusion est de faire corriger cette malocclusion. Pour en savoir plus sur l’usure dentaire.

  37. Emeric dit :

    On me dit que l’expansion nécessaire ne peut être obtenue sans EPRAC.
    Bonjour, j’ai 35 ans. J’ai une malocclusion croisée, arcade supérieur légèrement en V.

    Je vis en France. Mon orthodontiste me préconise une EPRAC puis traitement par broches DAMON.

    Il faut savoir qu’en France, la chirurgie est prise totalement en charge + un semestre d’orthodontie, ce qui baisse considérablement la facture.

    Mon orthodontiste me dit que le DAMON a lui seul ne pourra faire l’expansion nécessaire. Quand je vois les cas plus haut que vous avez traité avec le DAMON, je me dis que je n’ai pas besoin d’une EPRAC avant le DAMON.

    Ma question est la suivante. Est ce qu’il peut y avoir une différence de maîtrise de la technique DAMON d’un orthodontiste à un autre?

    Est ce que la chirurgie est une politique à la française?

    D’avance, merci de votre réponse.

    • Dr Jules dit :

      Il peut y avoir une différence de maîtrise de technique d’un orthodontiste à l’autre et ce, peu importe la technique utilisée. Les résultats ci-haut ne sont pas obtenus uniquement parce que des “produits Damon” ont été utilisés. C’est plus complexe que cela. Ils peuvent être obtenus avec pratiquement n’importe quel produits (ou presque) si de bons protocoles sont utilisés. Quant à savoir si seulement des appareils fixe peuvent procurer une expansion significative, vous en avez la preuve ci-haut. L’approche chirurgicale pour faire de l’expansion chez des personnes sans croissance résiduelle (adultes) n’est pas unique à la France. Comme mentionné au haut de cette page dans la description des cas, pratiquement tous ces patients s’étaient d’abord fait dire qu’ils devaient avoir recours la chirurgie (EPRAC) pour obtenir de l’expansion significative et je dois admettre que “l’approche traditionnelle” préconise encore le recours à cette chirurgie pou l’expansion. C’est plutôt une question de philosophie de pratique et de protocoles de la part du praticien. Ceci peut être fait par n’importe qui en théorie.

      • Emeric dit :

        Bonjour,

        Un premier orthodontiste, que j’avais vu l’an dernier, m’avait dit que l’EPRAC laissait des séquelles.

        Dans 80 % des cas, on perd une partie de la sensibilité au niveau de la fracture du palais.

        Pouvez-vous m’affirmer ces propos?

        Cordialement

        • Dr Jules dit :

          Non, je n’ai jamais entendu parlé d’une statistique aussi élevée.
          L’orthodontiste réfère-t-il à une perte de sensibilité permanente ou temporaire. S’il parle d’une perte permanente et que 80% représente son taux à lui avec es patients… je me poserais quelques questions sur les protocoles qu’il utilise avec son chirurgien. Un confrère orthodontiste ayant une plus grande expérience que moi avec l’EPRAC et ayant fait une maîtrise sur le sujet (Dr. Chamberland) m’a aussi confirmé n’avoir jamais vu une telle statistique.

  38. Emeric dit :

    L’orthodontiste m’avait affirmé la perte de sensibilité permanente à 80 %. Elle m’avait même découragé à engager un traitement pour corriger ma malocclusion. Du coup, n’ayant jamais eu de problèmes dentaire, mes dents ne savent même pas ce qu’est le tartre, j’ai abandonné.

    Mais après réflexion, j’ai décidé de me documenter et de consulter pour avoir d’autres avis sur la question. Je ne veux pas de problèmes dentaires plus tard.

    Le deuxième orthodontiste ne m’a pas parlé de la perte de sensibilité suite à l’opération.

    Elle m’a même proposé de faire l’expansion d’abord par le DAMON, pour voir ce que cela donner, voire l’opération par la suite. Il est vrai que je suis tout de même réticent à l’EPRAC.

    Je vous remercie de votre réponse.

    • Dr Jules dit :

      IL y a toujours un certain risque avec l’EPRAC, comme avec tout traitement dentaire, orthodontique, médical, etc. mais pas à 80%!!!

      L’option proposée par le second orthodontiste semble plus logique. Dans certains cas, si l’expansion ne donne pas les résultats voulus sans EPRAC, il peut être possible de ne pas corriger complètement cette dimension (largeur) chez un patient refusant une chirurgie orthognathique. C’est un compromis qui permettrait tout de même d’obtenir des améliorations fonctionnelles (et probablement esthétiques) sans chirurgie.

  39. hayat dit :

    Expansion palatine et visage
    Bonjour,

    Voila j’ai 29 ans, et je suis complexée lorsque je souris, d’avoir ma lèvre supérieur qui se relève, laissant apparaitre LÉGÈREMENT ma gencive, et mes 2 dents de devant supérieur paraisse en avant(sourire lapin).

    De plus la bouche fermée, mon menton présente des petit trous et recule légèrement en arrière… je sens mon menton tendu(comme si on soulevait ma lèvre inférieure vers le haut)..cette tension ne me permet pas de laisser ma bouche fermée longtemps, ça me gêne.

    Également lorsque je souris, la bouche fermée mon menton fuis et parait long…par contre pas de problème de menton la bouche ouverte

    Bref, après examen, il s’avère que j’ai les 2 mâchoires en forme V, sinon aucun autre problème, dents droites, qui s’emboite parfaitement.

    l’ortho prévoit une opération d’expansion palatine dans un premier temps, suivie d’un appareil dentaire a broches pendant 2 ans.

    Première question: l’expansion palatine n’est faite qu’au niveau du palais? si oui, qu’en sera il alors de ma mâchoire inférieure? je me retrouverais avec une mâchoire supérieure en U et celle du bas restera en V? ce ne sera pas un problème?

    Question 2: est ce que l expansion palatine seule, changera la forme de mon visage, aurait je un visage plus arrondi? j ai un visage long, et fin, joues creusées que je n’assume pas..on dirai que je suis maigre.

    Sinon que pensez vous du diagnostique? n’étais il pas possible d’éviter la chirurgie dans mon cas?

    Merci beaucoup d’avance pour votre réponse que j’attendrais avec impatience.

    bien à vous.

    • Dr Jules dit :

      Impossible de commenter sur votre diagnostic, nous ne connaissons rien de votre cas…

      L’expansion palatine chirurgicale (EPRAC) agit au niveau de la suture palatine et de l’os alvéolaire supportant les dents. L’os alvéolaire est affaibli par une coupe chirurgicale pour permettre d’élargir les segments latéraux de l’arcade supérieure. La forme de l’arcade inférieure devra par la suite être ajustée pour harmoniser les formes des 2 arcades. Cela peut être fait avant l’EPRAC aussi selon les préférences de l’orthodontiste.

      L’expansion palatine peut avoir un effet sur la forme du visage mais cela varie d’un cas à l’autre selon la quantité d’expansion faite, les tissus mous (épaisseur des joues), forme du visage au départ, etc. Demandez à votre orthodontiste l’effet qu’il prévoit dans votre cas spécifique.

  40. marie dit :

    Expansion et classe sévère; on me dit qu’on ne peut tout corriger
    Bonjour,
    mon fils de 13,5 ans a une classe II avec retrait mandibulaire de 9 mm. Je trouve que son palais est plus étroit que celui du bas.Mais l’orthodontiste ne m’en a pas parlé.Il parle seulement d’une chirurgie orthognatique pour plus tard à 15 ans et ne m’a rien proposé d’autre.

    J’ai consulté un autre orthodontiste qui m’a dit que l’on pouvait utiliser les bagues avec élastiques de classe II. Peut-on espérer gagner quelques millimètres de décalage avec cette technique ? Lui me dit qu’il aura toujours un décalage et qu’il gardera toujours sa bouche ouverte car c’est un réflexe qu’il a acquis depuis longtemps.

    Il s’est fait opérer des agmydales et végétations il y a trois mois. Mais il a toujours sa bouche ouverte et il a encore des rhumes. Quand je luis dit de fermer sa bouche il peut le faire.

    Merci pour votre réponse à mes nombreuses questions.

    • Dr Jules dit :

      Des classes 2 sévères peuvent être corrigées avec une bonne coopération et une croissance favorable en utilisant des appareils multi-bagues. Pour voir des exemples.

      Quant à l’expansion, jugez par vous-même ce qui peut être obtenu avec des “broches”.

      Concernant sa bouche ouverte, il faudrait en trouver la cause. Souvent, le fait de faire de l’expansion maxillaire peut aider la respiration nasale, et le positionnement de la langue qui en découle avec des arcades plus étroites peut aider.

  41. marie dit :

    Quel est le plus efficace; appareil multi-bagues ou un appareil amovible (faux-palais)?
    Nous avons revu l’orthodontiste qui veut arrondir sa mâchoire avec des multi-bagues. Il me dit que c’est plus efficace qu’un faux palais. Est-ce vrai ? Par ailleurs, a-t-il forcément une déglutition infantile du fait de sa bouche ouverte ?

    Il souhaite resserer les quelques espaces du haut et gagner un peu d’espace en bas avec les élastiques pour qu’il ne reste plus que 3 mm de décalage. Est-ce faisable ? Sinon il me parle d’extractions (il me dit qu’il est hyperdivergent). Faut-il craindre pour son profil ?

    Merci pour votre réponse à ces quelques questions ?

    • Dr Jules dit :

      Les multi-bagues sont définitivement plus efficaces car elles font beaucoup plus que simplement élargir les arcades. Des mouvements tri-dimensionnels peuvent être effectués sur les dents avec ces appareils fixe.

      S’il y a présence d’une béance antérieure, la langue doit être positionnée entre les dents pendant la déglutition. Une bouche ouverte n’implique pas automatiquement la présence d’une béance. En fermant la bouche, les dents peuvent bien se toucher et il est possible, dans un tel cas, d’avoir une déglutition normale même si la bouche demeure ouverte au repos.

      C’est à votre orthodontiste de déterminer ce qui est faisable ou pas et comment atteindre ces objectifs de traitement car il est le seul à avoir tous les éléments nécessaires pour évaluer globalement le cas (malocclusion). IL pourra aussi évaluer l’effet de son traitement sur le profil et l’esthétique du visage.

  42. marie dit :

    Une rééducation de la langue n’aiderait-elle pas
    Bonjour,
    Mon fils respire le plus souvent la bouche ouverte mais n’a pas de béance antérieure. Il a une classe 2 division 1 avec décalage de 10 mm. L’orthodontiste espère gagner 3 mm en utilisant les espaces entre les dents de la mâchoire du haut pour reculer les dents, et il espère gagner 3 autres millimètres en avancant la mandibule avec l’aide des élastiques intermaxillaires de classe 2.

    Il pense qu’il conservera une respiration buccale. A quoi cela va-t-il servir alors ? Il a noté “déglutition infantile” sans demander une rééducation, dois-je lui demander une ordonnance?

    Malheureusement, j’ai l’impression qu’il ne va pas au fond des choses ? Est-ce de l’angoisse de ma part ?

    Il pense qu’il restera 3 mm de décalage après le traitement. Pourra-t-il rester avec ce décalage sans qu’il y ait récidive plus tard ?

    Je lui ai demandé s’il était possible de mettre un activateur. Mais il ne veut rien me dire à part l’utilisation des élastiques. Je crains que cela ne bougera pas beaucoup à presque 14 ans. Je lui ai montré la radio du poignet qui correspond à son âge, mais il ne m’a rien répondu à ce sujet. (il mesure 1.65 cm).

    Je crains que mon fils ait à subir des extractions et j’ai très peur du résultat sur son profil après tout ce que j’ai pu lire sur internet.

    Merci pour vos réponses qui m’aident beaucoup.

    • Dr Jules dit :

      Les opinions varient quant à la nécessité de faire une rééducation de la langue pendant l’orthodontie. Dans les traitements majeurs, le fait de changer la forme des arcades, la relation entre les mâchoires, etc. oblige habituellement la langue à s’adapter progressivement à son nouvel environnement pendant le traitement. Dans le cas contraire, une rééducation quelconque pourrait être envisagée. Je crois qu’il serait plus important de tenter de diagnostiquer la raison de cette respiration buccale qui affecte certainement la déglutition.

      Quant au choix des appareils utilisés, il y a plusieurs façons d’approcher une même malocclusion et c’est le résultat qui compte. Ces exemples de classes 2 importantes ont tous été corrigés avec des appareils multibagues et non un appareils fonctionnel (comme un activateur).

  43. Emeric dit :

    Quel effet a l’expansion sur le parodonte?
    Bonjour,

    Je voudrais avoir votre avis.

    Vous arrivez à faire de l’expansion avec les bagues autoligaturants.

    On me dit que l’expansion serait très longue dans la mesure où l’arc fait 0.5mm et que la force varie comme le cube du diamètre.

    Pouvez-vous m’en dire plus à ce sujet?

    Ensuite l’expansion palatine que vous faites est l’expansion du parodonte.

    Quelle est la conséquence pour le parodonte d’être écarté de sa base osseuse?
    Est ce que l’organisme fabrique de l’os au fur et à mesure de l’écartement?

    Cordialement

    • Dr Jules dit :

      Ce genre d’expansion est de l’expansion dento-alvéolaire. Ceci implique que les dents sont déplacées avec le parodonte et non séparément du parodonte. Si cela est fait selon les normes, il ne devrait pas y avoir de conséquences néfastes. Ceci n’est pas différent de tout mouvement dentaire fait en orthodontie. Pour déplacer une dent, il faut que l’os soit résorbé certains endroits et déposé à d’autres endroits. Il peut y avoir des contre-indications à faire de l’expansion ou tout autre mouvement dentaire en présence d’un parodonte affaibli ou déficient (perte osseuse, récession gingivale, types de tissus minces et étroits).

      Pour en savoir plus sur le déplacement des dents

  44. Yasser dit :

    Quand l’expansion d,une arcade débute-t-elle pendant un traitement d’orthodontie?
    bonsoir, j’ai un chevauchement assez sévère au niveau des deux arcades, j’ai déjà commençais mon ortho, il ya 1 mois, avec l’extraction des 4 prémolaires, les canines commencent des déjà a prendre les place de ces dernières,j’ai aussi des arcades assez étroites, ma question est : A quelle moment du traitement l’arcade commence s’élargir ? MERCI

    • Dr Jules dit :

      Les mouvements dentaires commencent tous en même temps et l’expansion débute dès la pose des appareils à un rythme lent. Regardez la progression de ce cas pour voir le changement dans la forme d’arcade après seulement 10 semaines.

  45. Daniel Gradel dit :

    L’expansion non-chirurgicale serait-elle possible dans mon cas?
    Bonjour Docteur,

    Je vous écris de France où l.expansion palatine sans chirurgie n est que pas ou peu proposée. Pourriez vous faire un diagnostic ( sous réserve de vérification physique bien sur) si je vous fais parvenir un bilan complet type teleradiographie de profil, radio panoramique, empreintes, analyse cephalometrique et photographies ?
    Ensuite je me ferai un plaisir, si vous me confirmez la possibilité d une expansion douce, de venir visiter nos cousins du Québec pour une consultation,

    Bonne soirée

    • Dr Jules dit :

      Merci de la confiance que vous nous témoignez mais il n’est pas vraiment logique de faire un tel diagnostic à distance car, peu importe le plan de traitement ou les recommandations que nous pourrions faire, nous ne pourrions rendre un autre praticien responsable de les appliquer.

      Même si vous veniez pour une consultation qui confirmerait la faisabilité ou pas d’un plan de traitement quelconque, il ne pourrait logiquement être mis en pratique si vous ne demeurez pas au Québec.

  46. catherine dit :

    L’expansion non chirurgicale et-elle possible a 40 ans?
    Bonjour.

    je suis présentement en traitement orthodontique afin d’élargir mon palais. je porte un appareil à vis pour l’extension palatine et j’aurai une chirurgie bientôt pour fragiliser mes os, afin d’aider l’expansion palatine. les traitements dont vous donnez l’exemple, plus haut, m’étaient inconnus. Sont-ils possible chez une adulte de 40 ans?

    Merci.

    • Dr Jules dit :

      Cela est possible peu importe l’âge. Il y a plus de 10 cas illustrés sur cette même page qui ont été traités ainsi dont l’âge varie de la vingtaine à 45 ans.
      Certains cas manifestant des difformités et déficiences transverse vraiment extrêmes ne seraient peut-être pas de bons candidats pou cette approche et une chirurgie serait peut-être indiquée (EPRAC).

  47. marie dit :

    Bonjour,

    L’orthodontiste veut arrondir l’arcade de mon fils de 14 ans avec des bagues. Il dit que son palais est en pointe. Ne faudrait-il pas faire de l’expansion maxillaire comme chez les enfants ? Est-il trop vieux ou alors c’est parce qu’il veut lui mettre des élastiques inter maxillaires ? Je crains que son étroitesse du palais ne revienne par la suite.

    Merci de votre réponse.

  48. Jade dit :

    Bonjour,

    J’ai une occlusion croisée postérieure aux prémolaires d’un côté seulement. À part cela, mes dents sont placées correctement. Dois-je avoir des “broches”?

    • Dr Jules dit :

      Cela n’est pas beaucoup d’information pour établir un diagnostic! Consultez un orthodontiste certifié pour connaître les conséquences potentielles de ce problème et faire évaluer votre occlusion globalement. Il/elle vous proposera des options de traitement si des corrections sont indiquées.

Laisser un commentaire

*

*

*

Les champs suivis d’un astérisque* sont obligatoires.