Écran oral, béances antérieures et langue

Merci de voter pour cet article

1 Étoile2 Étoiles3 Étoiles4 Étoiles5 Étoiles (15 votes, moyenne: 4.40 sur 5)

Loading ... Loading ...
Imprimer

Développement dentaire et éruption normale.

  • Lors de la transition de la dentition temporaire à la dentition permanente, il y a une période où, après la perte des incisives temporaires, un espace existe entre les dents du haut et celles du bas.
  • Cette béance est normale mais temporaire et devrait disparaître progressivement avec l’éruption des incisives permanentes qui “fermeront” l’espace.
  • Pendant qu’il y a un espace entre les dents antérieures, la langue s’y insère pendant la déglutition (avaler).
  • Si toutefois, elle y demeure aussi au repos, ceci  peut empêcher les dents de sortir normalement et l’espace est maintenu ouvert.
  • Le même phénomène peut se produire avec le “suçage de pouce” (ou doigts).
Étapes du développement dentaire relativement normal chez une fille entre l'âge de 5 et 10 ans. À mesure que les incisives permanentes sortent, il y a moins d'espace pour que la langue se place entre les dents antérieures.

Étapes du développement dentaire relativement normal chez une fille entre l’âge de 5 et 9 ans. À mesure que les incisives permanentes sortent, il y a moins d’espace pour que la langue se place entre les dents antérieures.

 

Toute force appliquée sur les dents a le potentiel de les déplacer si elle est :

  • d’une intensité assez grande;
  • d’une durée assez longue (plusieurs heures par jour);
  • appliquée avec une certaine fréquence (régulièrement, tous les jours).

Ces forces peuvent provenir soit de la langue ou d’une habitude de suçage de pouce (ou autre doigt) qui exercent une pression sur les dents.

Si la langue ou des doigts s’interposent entre les dents pendant l’éruption, cela peut “créer” une béance antérieure en empêchant l’éruption des dents.

Une béance peut avoir des conséquences esthétiques et fonctionnelles (mastication et phonétique).

Pour voir des exemples de béances en dentition adulte.

Si les dents antérieures ne se touchent pas, la langue se place entre elles pendant la fonction et parfois au repos.

L’écran oral : pour contrer la langue et les habitudes de doigts

L’écran oral est un appareil fixé à la mâchoire supérieure  qui est utilisé pour des enfants qui ont l’habitude de sucer leur pouce ou d’autres doigts ou chez qui la langue exerce une pression excessive sur les dents antérieures. L’appareil a pour but de tenter d’éliminer ces habitudes qui affectent la position des dents.

  • Pour être efficace, cet appareil doit demeurer en bouche en tout temps. Il est donc fixé aux dents et l’enfant ne peut l’enlever.
  • L’écran oral a pour but de limiter des forces qui agissent sur les dents antérieures et qui peuvent les déplacer ou les maintenir dans une position anormale.
  • L’adaptation initiale peut causer certains problèmes de prononciation mais, après quelque temps et un peu de pratique, l’enfant parlera presque aussi bien que s’il n’avait pas d’appareil.
  • L’enfant peut très bien manger avec l’appareil et le nettoyage ne requiert qu’une légère modification de la technique de brossage.
  • L’appareil doit être porté pour une période pouvant varier de 6 à 9 mois en moyenne.
  • Certains réfèrent à cet appareil comme un “piège” ou une “trappe” à langue.
(A) En présence d'une béance antérieure, la langue se place entre les dents lors de la déglutition (avaler) pour fermer l'ouverture entre les dents. (B) Lorsqu'un écran oral est mis en bouche, l'appareil agit comme une "clôture" qui bloque la langue et l'empêche d'exercer une pression sur les dents. Ceci peut aussi servir à bloquer un pouce ou un doigt.

(A) En présence d’une béance antérieure, la langue se place entre les dents lors de la déglutition (action d’avaler) pour fermer l’ouverture entre les dents. (B) Lorsqu’un écran oral est mis en bouche, l’appareil agit comme une “clôture” qui bloque la langue et l’empêche d’exercer une pression sur les dents. Ceci peut aussi servir à bloquer un pouce ou un doigt pour les personnes ayant des habitudes de suçage de doigt(s).

 

(A) Utilisation d'un écran oral pour bloquer la langue. Après 6 mois, l'espace antérieur a diminué de façon siginficative.  (B) Béance antérieure importante due à une habitude de suçage de pouce et un positionnement de la langue entre les dents. Après le port d'un écran oral pendant 10 mois, ces habitudes sont arrêtées et la béance a diminuée.

(A) Utilisation d’un écran oral pour bloquer la langue. Après 6 mois, l’espace antérieur a diminué de façon significative. (B) Béance antérieure importante due à une habitude de suçage de pouce et un positionnement de la langue entre les dents. Après le port d’un écran oral pendant ±9 mois, ces habitudes sont arrêtées, l’éruption normale peut continuer son processus et la béance a diminué.

 

 tongue crib, écran oral; appareil orthodontique utilisé pour contrôler le pouce et la langue

Cas “typique” où l’utilisation d’un écran oral ou “piège à langue” peut être bénéfique. (A) Jeune fille de 8 ans qui suce son pouce et a développé une béance antérieure importante. (B) Lors de la pose de l’écran oral. (C) Après seulement 2 mois avec l’appareil, la fermeture de la béance est déjà évidente.

 

Béance antérieure et utilisation d'un écran oral (tongue crib for open bite).

(A) Garçon de 8 ans avec une béance antérieure importante. (B) 4 mois après le port d’un écran oral, il y a un surplomb entre les incisives supérieures et inférieures.

 

Comment fonctionne l’écran oral

La dentition est soumise à plusieurs forces agissant de toute part et qui peuvent provenir :

  • des forces de mastication (la mastication peut générer une force pouvant atteindre 120 kg sur les molaires,
  • de la musculature péri-orale (langue, joues, lèvre),
  • des forces extérieures comme une habitude de suçage de pouce ou de doigt, un traumatisme ou un coup affectant les dents, etc.

Normalement, bien que ces forces ne soient pas toutes égales, elles s’équilibrent entres elles de sorte que la dentition est stable et il n’y a pas de mouvement de dents importants.
Cependant, si cet équilibre est perturbé, l’état de stabilité normalement présent est modifié et peut causer des déplacement dentaires.
Ceci peut se produire par exemple lorsque :

  • une ou plusieurs dents sont perdues ou extraites et ne sont pas remplacées (dans le cas des dents permanentes). Il peut s’en suivre une migration des dents adjacentes ce qui peut modifier l’occlusion,
  • une habitude orale comme de suçage de doigt exerce une force sur les dents antérieures et les déplace,
  • une pression de langue constante contre les dents, une déglutition infantile ou atypique, etc. peut empêcher l’éruption normale des dents et contribuer à une béance antérieure

Si des déplacements dentaires se sont produits en partie à cause de ce “déséquilibre” des forces, il est important de tenter de rétablir cet équilibre si on veut maximiser la stabilité des corrections orthodontiques.
L’écran oral aide à rétablir l’équilibre entre les forces provenant de la langue et des lèvres (et parfois d’un doigt ou pouce pour les suceurs de doigts) en :

  • neutralisant l’action que peut avoir la langue sur la face interne des dents
  • et en permettant aux lèvres d’exercer une pression sur la face externe des dents.
  • le résultat final étant une pression plus importante provenant de l’extérieur agissant sur les dents et contribuant à diminuer la béance antérieure.
Action de la langue et des lèvres sur les dents et une malocclusion dentaire

(A) Lorsque la langue exerce une pression constante contre les dents et que cette force n’est pas opposée par celle des lèvres,  il y a un déséquilibre des forces et des déplacements dentaires peuvent se produire. (B) L’utilisation d’un écran oral agit comme une barrière (ligne bleue) en bloquant la langue et en permettant aux lèvres d’exercer plus de force sur les dents que ne le fait maintenant la langue. Ceci peut rétablir un équilibre des forces et contribuer à la fermeture d’une béance antérieure. (Ill. adaptée de Proffit)

 

Des “exercices” peuvent-ils corriger les problèmes de langue et de béance antérieure?

  • NON. D’après Proffit*, “l’idée que que des exercices ou une thérapie myofonctionnelle (divers exercices de la langue, des lèvres et de la musculature) puissent corriger une habitude de déglutition inadéquate ou une habitude de pression de langue et que cela, en retour, corrige une malocclusion est “insensée”!
  • Il n’existe aucune évidence scientifique pour supporter le fait que ces thérapies soient efficaces pour corriger les problèmes de langue et déglutition.
  • Ces idées refont surface régulièrement car l’étiologie des malocclusion est difficile à comprendre précisément mais, à mesure que la recherche clarifiera l’étiologie des malocclusions, ces théories seront réfutées. (*Jour. Clin. Ortho. Dec. 2008)
  • Certains exercices peuvent aider un enfant à développer le tonus de sa musculature péri-orale et le conscientiser à la façon dont il place sa langue mais cela ne sera pas suffisant pour corriger une malocclusion.
  • Cependant, lors de l‘utilisation d’un écran oral, des exercices peuvent favoriser l’activité labiale et une augmentation de la tonicité des lèvres pouvant ainsi aider à équilibrer les forces agissant sur les dents antérieures et contribuer à la fermeture d’une béance antérieure.

Questions fréquentes sur l’écran oral

À première vue, les jeunes patients (et leurs parents) trouvent parfois cet appareil “intimidant” et posent souvent les questions suivantes :

Est-ce douloureux?

Pendant la période d’adaptation à l’écran oral (quelques jours) le bout de la langue peut devenir légèrement irrité mais cela s’estompera dès que la langue “apprendra” à se positionner différemment pour éviter d’exercer une pression sur le grillage de l’écran. On ne peut vraiment qualifier cet inconfort temporaire de “douleur”.

Vais-je pouvoir parler avec un écran oral?
.
La phonétique et l’élocution seront aussi affectés temporairement le temps que la langue s’habitue à son nouvel environnement. Un peu de pratique comme lire et articuler à haute voix peut accélérer cette adaptation

Comment vais-je manger avec un tel appareil?

  • Aussi surprenant que cela puisse paraître, les patients ayant un écran oral ne se plaignent que très rarement d’avoir de la difficulté à mastiquer et manger.
  • Après une période d’adaptation initiale, il sera possible de manger presque normalement. L’écran oral est un appareil très résistant (mais pas indestructible).
  • Certains aliments doivent cependant être coupés (ex. : pommes, carottes, maïs…) mais la diète n’a pas vraiment besoin d’être modifiée.

Hygiène : Si des débris alimentaires restent pris dans le grillage de l’appareil, ils peuvent être facilement délogés en rinçant la bouche ou en utilisant une brosse à dent.

Combien de temps l’appareil doit-il demeurer en bouche?
L’écran oral doit rester en bouche 2-3 mois après que l’ouverture entre les dents antérieures (béance) cesse de diminuer. En moyenne, ceci qui représente  au moins 6 mois mais la durée peut varier de 6 à 10 mois.

À quel âge peut-on utiliser un écran oral?

  • Habituellement, nous préférons utiliser un tel appareil lorsque les premières molaires supérieures sont assez sorties pour permettre d’y poser des bagues permettant de fixer l’appareil convenablement soit vers 6-7 ans.
  • Cependant, selon la gravité de la malocclusion (importance de la béance, son effet sur l’élocution, la mastication, etc.), il peut être utilisé plus tôt.

Bien que cet appareil semble imposant ou impressionnant à première vue, les enfants s’y adaptent très bien et ce, rapidement. (A) Bouche fermée; la langue ne peut plus s’interposer entre les dents antérieures. (B) L’ouverture de la bouche permet d’apprécier la longueur des extensions qui doivent bloquer toute la hauteur de l’ouverture pour être efficace. (C) L’appareil est fixé à l’aide de “bagues” collées sur les molaires.

 

La langue pendant l’orthodontie…

La langue peut agir sur les dents et l’occlusion à n’importe quel stage du développement dentaire, même en dentition adulte.

  • La langue est un muscle relativement puissant qui peut nuire aux mouvements orthodontiques si elle s’interpose entre les dents.
  • La force exercée par la langue n’est pas nécessairement “forte” mais appliquée de façon chronique, cette force peut être “dommageable” et affecter l’occlusion.
  • Dans l’exemple ci-contre, la langue se place entre les dents (flèches) pendant le traitement
    d’orthodontie d’un garçon de 13 ans et exerce une pression constante qui entre en “compétition” avec les élastiques utilisés pendant le traitement d’orthodontie. La langue devra être “contrôlée”  afin de pouvoir effectuer les mouvements et corrections dentaires nécessaire à fermer la béance présente entre les dents.

Pression de langue et béance pendant l'orthodontie

La langue; un muscle puissant!

Les béances ne se corrigeront pas avec le temps…

Effet de la langue sur une béance antérieure

Évolution d’une béance antérieure. En moins d’une année cette jeune patiente de 10 ans a vu sa béance antérieure augmenter légèrement. (A) Béance antérieure; les incisives se touchent presque (10.2 ans). (B) La langue est constamment placée contre les dents antérieures et empêche l’éruption normale des dents. L’espace vertical entre les incisives a augmenté (11 ans).

 

Béance antérieure et déglutition atypique, malocclusion dentaire

Ce jeune homme place constamment sa langue entre ses dents au repos, ce qui contribue à maintenir une béance antérieure et des espaces inter-dentaires importants. (A) Position de “repos” habituelle; la langue exerce une pression constante contre les dents. (B) Façon de mordre lorsqu’on lui demande de reculer volontairement sa langue et de “forcer” pour fermer ses dents ensemble. Note : la couleur foncée de la gencive est due au fait que cette personne est de race noire.

 

malocclusion dentaire béance antérieure et pressin de la langue

Une béance importante présente en bas âge persistera à l’âge adulte. (A) Cet jeune homme de 24 ans a toujours eu une béance antérieure. (B) Lorsqu’il avale, il doit encore placer sa langue entre les dents pour effectuer un “scellement” lui permettant d’avaler sans que la nourriture et les liquides ne passent par l’ouverture antérieure.Cette condition ne se corrigera jamais sans intervention orthodontique.

 

Béance antérieure et pression de langue, espaces inter-dentaires.

(A-B) Jeune de 9 ans avec une béance antérieure importante et une position de langue interposée entre les dents antérieures au repos, ce qui contribue à maintenir de espaces inter-dentaires. (C) Lorsque la langue est gardée l’arrière, on remarque les espaces entre les dents. (D) Une vue en plongée montre l’écart important entre les 2 arcades.

Causes des béances antérieures (étiologie)

  • Déterminer la cause d’une béance antérieure a toujours été un défi pour les cliniciens qui tentent d’intercepter et corriger ce type de problème.
  • Les béances peuvent être catégorisées comme étant dentaires (malposition des dents) ou squelettiques (déséquilibre vertical entre les mâchoires).
  • Tel que décrit ci-haut, une béance antérieure est normale pendant l’éruption des dents permanentes et elle se corrigera, la plupart du temps, sans aucune intervention.
  • La béance devient anormale lorsqu’elle persiste au-delà de la dentition mixte et leur correction peut aller de la simple observation à l’utilisation d’appareils simples  comme l’écran oral ou nécessiter une intervention orthodontique plus complexe incluant parfois une chirurgie aux mâchoires.
  • Les béances peuvent avoir une étiologie multiple;  plusieurs facteurs peuvent y contribuer tels que :
    • une habitude de suçage de pouce ou de doigts, une suce ou sucette utilisée très longtemps par l’enfant,
    • la position de la langue, la musculature péri-orale,
    • une obstruction des voies respiratoires (amygdales et végétations hypertrophiées),
    • une anomalie squelettique verticale de (croissance, génétique), etc.
  • Le taux de récidive des traitements de ce type de malocclusion est plus élevé qu’avec d’autres types de malocclusion et elles constituent toujours un défi thérapeutique pour les cliniciens.

Suce (pacifier) causant une malocclusion dentaire; béance antérieure

Ce jeune garçon utilise encore une suce jour et nuit à l’âge de 4.5 ans. Son occlusion présente une importante béance antérieure. L’utilisation chronique de cette suce est en grande partie responsable de cette béance.

Suce et pouce causant une béance antrieure

(A) Béance antérieure importante chez une jeune fille de 3 ans qui suce son pouce et une suce. (B) Seulement 3 mois après avoir arrêté ces habitudes, on peut remarquer une diminution significative de la béance ant. même si elle persiste.

Déglutition atypique infantile, malocclusion dentaire, orthodontie

Donnez de l’espace à la langue et elle le prendra! Ce patient d’à peine 6 ans vient de perdre une dent temporaire inférieure. La langue occupe déjà l’espace!

 

Les béances peuvent persister tout au cours de la vie comme le démontre cette malocclusion chez une femme de 42 ans. Elle présente une béance antérieure associée  à une position de langue anormale et et une déglutition atypique. Il existe un écart horizontal de plus de 1 cm entre les incisives supérieures et inférieures.

.

 

 

 

 

 

 

Commentaires et/ou questions (148)

  1. Pol dit :

    Écran oral chez un adulte
    Bonjour,
    Je suis un adulte (26 ans) et, d’après mon orthodontiste, j’ai une déglutition “infantile” et il souhaite me mettre juste
    après m’avoir enlever les bagues, un écran-oral pour repositionner ma langue quand j’avale…

    Est ce que c’est quelques chose de réellement envisageable, que de mettre cela dans la bouche d’un adulte ? (!!) (adulte qui
    s’ adapte surement moins rapidement qu’un enfant…)
    Merci pour vos réponses.

    • Dr Jules dit :

      Vous avez raison en supposant que l’adaptation est moins facile chez un adulte que chez un enfant. Cependant, cela n’empêche pas qu’un écran oral puisse être porté à l’âge adulte.

      Si votre orthodontiste vous propose un tel appareil après l’enlèvement des appareils correcteurs fixes, il utilisera probablement un appareil amovible qui ne sera porté qu’à temps partiel (la nuit par exemple) ce qui est plus facile. Il a probablement conclu que la langue était un facteur ayant contribué à votre malocclusion et veut tenter de la contenir le plus possible en utilisant cet appareil supplémentaire pendant la rétention. Une fois votre malocclusion corrigée, la déglutition infantile sera peut-être améliorée aussi et il s’agit alors de maintenir les résultats obtenus. L’écran oral peut aider si votre langue est encore très “active” et exerce une pression continue sur les dents antérieures.

  2. Christiane dit :

    J’ai depuis 3 mois une grille anti-pouce, comme l’appelle mon orthodontiste et pourtant j’ai pas loin de 22 ans. Il m’avait prévenu que je pourrai
    avoir une légère gène pendant quelques jours pour parler/manger mais en réalité c’est tout de même plus long…

    Pendant les 2-3 premières semaines manger était devenu vraiment compliqué demandant de la concentration et parler aussi! Surtout les mots en “se”, c’était assez “drôle” à entendre : mes amis de la fac en ont bien profité… Mais aujourd’hui nickel, a part le bout de ma langue rouge, ça va bien ; la seule chosequi est dur c’est mon pouce qui me manque terriblement la nuit…

    Mais combien de temps en général on garde ça dans sa bouche??? Parce que là le problème c’est que les critiques à force ça use un peu … même “adulte”.

    • Dr Jules dit :

      Si le but principal de l’appareil était d’enrayer ou d’éliminer l’habitude de suçage de pouce, il faudrait qu’il soit en place au moins jusqu’à ce qu’on soit certain que l’habitude est éliminée et idéalement, quelques semaines ou mois supplémentaires.

      Nous avons rarement utilisé de tels appareils chez les adultes mais les même principes s’appliquent que chez un enfant ou un adolescent.
      Souvent, une habitude chronique de suçage de doigt(s) cause aussi une béance antérieure et il faut alors aussi contrôler la langue qui a tendance à se placer entre les dents antérieures qui ne se touchent plus. L’écran oral permet de contrôler la langue et le pouce (ou doigt). La plupart des écrans oraux que nous utilisons chez les jeunes patients sont laissés en bouche au moins 6 mois mais cela peut aller jusqu’à 9-10 mois ou plus.

  3. Jessica B. dit :

    Écran oral après l’orthodontie
    Bonjour,
    est-ce que cet appareil est disponible au Canada?

    J’ai présentement un appareil orthodontique et subie une double chirurgie des mâchoire, enfin j’ai une déglutition atypique aussi. Mon ortho m’a donné des exercices à faire, j’ai consulté 2 orthophoniste qui revenaient avec des exercices… le truc c’est que le jour, ça se contrôle assez bine, mais la nuit, je sais que je dors toujours la langue contre les dents.

    Mon traitement orthodontique prendra fin dans 2-3 mois et mon orthodontiste m’a prévenu que si je continue à pousser les dents ainsi, je pourrais gâcher les résultats encore…

    Merci! SVP une réponse par courriel serait appréciée…

    • Dr Jules dit :

      Les “écrans oraux” sont des appareils faits sur mesure en laboratoire à partir de modèles de la dentition du/de la patient(e). En théorie, ils sont disponibles partout où un laboratoire acceptera de les faire et tout bon laboratoire faisant des appareils orthodontiques peut les fabriquer. La fabrication n’est pas très difficile en soi mais la clé est d’avoir une prescription précise de la part de l’orthodontiste qui dictera au technicien de laboratoire exactement quel design et composantes il désire avoir.
      Dans votre cas, si l’action “néfaste” de la langue peut vraiment être identifiée comme se produisant surtout la nuit, peut-être qu’un appareil amovible avec un écran oral peut faire l’affaire? Il faudrait en discuter avec votre orthodontiste.

      Vous avez identifié un des problèmes avec les “exercices” visant à entraîner la langue; ils ne sont efficaces que lorsqu’ils sont pratiqués… et la nuit, comme vous le dites si bien, il est impossible de contrôler consciemment et constamment le réflexe de déglutition. C’est pourquoi, si vous avez vraiment un problème qui a té identifié, ce n’est pas probablement pas une mauvaise idée d’envisager le port d’un appareil pouvant servir de “rappel” à votre langue. À noter cependant que, même le port d’un tel appareil ne peut garantir une stabilité à toute épreuve car d’autres facteurs musculaires et autres peuvent avoir une influence sur la stabilité des résultats de votre traitement. Discutez-en avec votre orthodontiste et consultez notre page sur la rétention orthodontique pour plus de détails.

  4. ortho 185 dit :

    Orthophonie et orthodontie

    Bonjour,

    Je suis orthophoniste et en lisant vos réponses aux problèmes de positionnement de la langue, je ne vois pas de mention de rééducation orthophonique de la position de la langue en parallèle ou complément aux traitements orthodontiques. Pourtant cela est fréquemment prescrit par certains orthodontistes pour empêcher une récidive ou même avant de commencer un traitement?

    Merci de me donner votre avis,
    Bien cordialement

    • Dr Jules dit :

      Vous avez absolument raison!
      Il faut cependant prendre le contenu de cette page dans son contexte qui est de “vulgariser” et diffuser de l’information assez générale à propos de l’orthodontie.
      Comme vous pouvez le constater, ce site contient beaucoup de matériel et nous tentons d’établir des “priorités” dans l’ajout de matériel et le choix est fait, en partie, en réponse aux questions qui nous sont posées.
      Nous avons comme projet d’ajouter une section complémentaire sur l’orthophonie dans cette section mais elle en est encore à sa version initiale et très incomplète! Nous y traiterons aussi d’exercices myofonctionnels. Votre question nous force cependant à élaborer un peu sur le sujet dès maintenant! Peut-être pourriez-vous nous aider à compléter notre section sur l’orthophonie éventuellement? :-)

      En effet, plusieurs orthodontistes recommandent de consulter un(e) orthophoniste pour aider dans la correction des béances antérieures ou le maintient de la correction obtenue lors d’un traitement d’orthodontie. Nous sommes d’avis que cela a une certaine valeur. Nous croyons cependant qu’il faut préciser quand l’orthophonie doit être prescrite et qualifier et quantifier les béances. Toutes les béances ne présentent pas les même défis à corriger.
      Elles peuvent être :
      - minimes (1 mm), sévères (3, 4, 5 mm +),
      - antérieures, postérieures ou une combinaison de tous ces aspects,
      - avoir une composante dento-alvéolaire seulement ou squelettique importante,
      - il peut y avoir l’influence d’un doigt ou pouce ou seulement de la langue.
      - Elles peuvent se produire chez un patient en croissance (plus commun) ou persister chez un adulte qui a terminé sa croissance.
      - etc.
      Tous ces facteurs peuvent influencer l’approche thérapeutique que devra utiliser un clinicien.

      Notre expérience a démontré que nous obtenions plus de succès si l’orthophonie était prescrite pour les cas les plus sévères et ce, pendant ou après la correction à l’aide d’un écran oral. Nous voyons peu de changements si seulement l’orthophonie est utilisée dans de tels cas (sans écran oral). Peut-être que votre expérience ou celles d’autres orthodontistes est différente de la nôtre cependant.

      Certains orthodontistes ne jurent que par l’orthophonie et les thérapies myofonctionnelles et rapportent de bons succès tandis que d’autres n’y croient pas du tout! Pourquoi des opinions aussi divergentes? Je crois que c’est principalement dû à la formation qu’ils ont reçue à la base et celle qu’ils poursuivent à travers leur éducation continue une fois en pratique clinique. Il en est de même en fait pour plusieurs techniques ou protocoles orthodontiques. L’orthodontie, l’orthophonie et tout le domaine médical et dentaire ne sont pas des sciences exactes!

      Plusieurs approches sont utilisées en orthodontie pour corriger des béances. Certains orthodontistes ne croient pas à l’efficacité des écrans oraux tels que nous les utilisons et préfèrerons utiliser d’autres approches. Notre expérience avec ces appareils (près de 50 ans) nous prouve le contraire mais le choix d’un appareil et d’une thérapie demeure toujours un choix personnel à chacun qui est influencé par plusieurs variables (éducation, expérience, influences, disponibilité des ressources, etc.)

      Pour les cas sévères, et selon les protocoles de rétention utilisés, nous croyons que l’orthophonie peut réellement contribuer à augmenter les chances de stabilité.

      Comme vous le savez plus que quiconque, il y a aussi le facteur de motivation et coopération du/de la patient(e) qui est une variable extrêmement importante pouvant influencer le succès de la thérapie, quelle qu’elle soit.

      D’autres points importants peuvent expliquer pourquoi l’orthophonie n’est pas recommandée “universellement” :

      - La disponibilité des ressources : Les orthodontistes qui désirent avoir recours à ces services n’ont pas toujours accès à des orthophonistes. S’il y en a de disponible, les délais de consultation sont parfois tellement longs que les patients/parents ne veulent pas faire la démarche nécessaire. Il y a aussi beaucoup de variations régionales pour la disponibilité (plus d’orthophonistes dans les centres urbains). Comme vous le savez également, ces ressources sont plus nombreuses et plus utilisées chez les européens.

      - Les coûts : Même si tous croyaient au bien fondé de l’orthophonie, le fait que ces services soient pris en charge (en tout ou en partie) par les assurances-maladies, sécurité sociale ou autre système de santé subventionné par l’état peut faire une différence importante dans la recommandation par les orthodontistes de recourir à l’orthophonie ET par l’acceptation de cette thérapie par les patients/parents. Il es est de même avec les couvertures d’assurances collectives; parfois elle remboursent ces services et parfois non et cela a souvent une influence sur l’acceptation des traitement par les patients ou parents.

      Donc, nous croyons qu’il y a plusieurs éléments pouvant expliquer pourquoi l’orthophonie n’est pas aussi populaire dans certaines régions que d’autres et auprès de certains praticiens mais cela n’implique pas nécessairement qu’elle soit considérée comme inutile ou inefficace.

      Nous espérons compléter éventuellement une section sur l’orthophonie pour mieux présenter en quoi cela consiste.

    • maya dit :

      Bonjour,

      Je dors avec la langue sur les dents et ai une déglutition enfantine encore aujourd’hui (22 ans), j’ai eu des séances d’orthophonie avant mon appareil, ça n’a jamais rien changé :( Malgré tous mes efforts.
      Cependant ça m’a aidé à “enlever” le cheveux sur la langue (qui était faible mais présent).

  5. ortho185 dit :

    Merci pour votre réponse détaillée et rapide!

    je suis tout à fait d’accord avec le fait que nos cabinets étant assez surchargés, les prises en charge ne peuvent parfois se faire dans les délais impartis, et que la réussite dépend en effet, énormément de la motivation et de l’implication du patient.
    Les résultats des prises en charge sont assez inégaux, cela mériterait d’ailleurs des études plus approfondies dans ce sens, en couplant traitements orthodontiques avec oui ou non rééducation orthophonique.

    Et au sein des orthophonistes également, les avis divergent sur les pratiques à mettre en œuvre (praxies ou pas, lesquelles, à quel rythme etc…), rôle réel de la langue dans la position des dents (certains pensent qu’elle n’a pas assez de force pour faire bouger l’articulé dentaire, contrairement aux doigts).

    Je consulterai donc avec plaisir votre prochaine section en préparation sur ce sujet.
    En tout cas, le site est très clair et l’apport des photos est très utile lorsque je songe à envoyer certains petits patients chez le dentiste et qu’il me manque un minimum d’infos “techniques”…

    Bonne continuation!

    • Dr Jules dit :

      Merci de partager le point de vue d’une orthophoniste.

      Ce que les lecteurs doivent retenir de cet échange est que la question de l’influence de la musculature sur la dentition et l’occlusion et le traitement de ses effets présentent des zones grises, autant pour les orthodontistes que chez les orthophonistes.

      Ceux que le sujet intéresse et qui désirent en savoir un peu plus sur les habitudes orales peuvent consulter aussi cette page en construction qui contient de l’information supplémentaire.

      L’échéancier pour notre section sur l’orthophonie n’est pas déterminé mais demeure dans nos projets!

  6. Claire dit :

    Bonjour,

    je suis ravie de trouver ici un orthodontiste car je suis super angoissée par rapport à mes dents :)

    Ptit récap : petite, je suçais mon pouce et mes dents de devant ont pas mal avancé (et mes incisives supérieures ou “dents de devant” étant déjà “grandes” génétiquement, je vous laisse imaginer !)
    J’ai bénéficié d’un traitement orthodontique à la pré adolescence (élastiques et bagues de base).
    Toutes mes dents se sont parfaitement alignées.

    Seul bémol, le praticien ne s’est pas rendu compte qu’il avait corrigé la conséquence et non la cause : j’ai une déglutition atypique qui a évidemment repris après la fin du traitement…
    Je ne me suis aperçue que récemment que mes dents avaient ré avancé (cependant en restant alignées).

    J’ai presque 27 ans aujourd’hui.
    Je suis retournée le voir l’an dernier, il m’a donné une gouttière à porter la nuit afin de placer la langue au palais, et m’a dit d’aller voir une orthophoniste : pendant 10 séances, j’ai fait des exercices de rééducation linguale (et d’autres à faire chez moi) qui n’ont pas porté fruits (réflexes très durs à changer, muscles labiaux assez faibles et mal occlusion). Quand je ferme ma bouche, la mâchoire supérieure vient sur l’inférieure, les dents de devant dépassent et ne s’imbriquent pas sur les inférieures.

    Ca me déprime sérieusement car à la limite, je peux rester comme ça, tant pis, mais si ma déglutition demeure, j’ai peur que mes dents continuent à avancer encore et encore, et un nouveau traitement orthodontique n’aurait aucun effet vu que ma déglutition ne change pas (ça redeviendrait encore comme avant).

    Autre gros problème : j’ai eu du mal à garder la gouttière pendant la nuit, mais au bout de qq semaines, c’était ok. Après plusieurs mois de portage la nuit, j’ai constaté que mes dents (supérieures) sont plus hautes qu’avant, la gouttière ne les couvre plus entièrement…les dents dépassent par le haut. Mais le plus “grave”, c’est que depuis la gouttière, une de mes incisives de devant s’est décalée et s’est mise à chevaucher l’incisive d’à côté (je suis persuadée que ça n’était pas le cas avant).

    Mon orthodontiste est dans une autre région…dois-je arrêter le port de la gouttière ?

    Que faire ? pensez-vous que dans mon cas, l’écran oral soit adapté ? et combien ça peut coûter, je n’ai pas trop les moyens…

    merci du conseil !!!

    • Dr Jules dit :

      Je crois que vous avez fait une bonne interprétation du relapse que vous observez dans votre bouche. Il y a certainement une composante musculaire qui exerce une force sur votre dentition (la langue). La déglutition et le positionnement de la langue relèvent d’un réflexe qui dépend de l’activité corticale du cerveau qu’on ne peut contrôler volontairement à plein temps. Ainsi, pendant le sommeil et d’autres occasion, la langue “décide” où elle se place, malgré votre bonne volonté.

      Le problème avec le fait de faire porter un “appareil de nuit” pour contrôler la langue est que c’est bien si cela correspond à la période où votre langue est la plus “active” mais si ce n’est pas le cas, cela n’apportera pas grand chose au contrôle et à la rééducation de la langue. Ainsi, si vous poussez ou appuyez votre langue contre vos dents antérieures le jour, le port d’une gouttière ou autre appareil la nuit ne vous aidera pas! Même raisonnement pour les exercices; ils peuvent renforcer votre musculature (ce qui est bénéfique) mais si vous avez une malocclusion qui permet à la langue de se placer entre les dents, (béance antérieure), je doute fortement que tous les exercices ne corrigent cette condition. Il serait plutôt indiqué de changer l’environnement de la langue (béance antérieure) et par la suite rééduquer la langue. Elle aurait une meilleure chance de “comprendre le message” de rester à l’intérieur des arcades dentaires si la “porte est fermée”, pour tenter une illustration facile. Une fois les corrections orthodontiques complétées, il s’agira de tenter de contrôler cette langue coriace à nouveau. Des attelles de rétention fixes en plus de certains appareils amovibles peuvent aider. Un écran oral peut en effet être utile à cette fin.

      Si vos dents ne font plus dans la gouttière, c’est qu’il y a eu des déplacements dentaires (récidive) alors le port de la gouttière ne sert plus à grand chose et ne joue pas le rôle qu’elle devrait jouer pour maintenir la stabilité des corrections. Si vous êtes incapable de la porter comme prévu, vous pouvez arrêter de la porter et consultez votre orthodontiste pour évaluer la situation. Le port d’un écran oral pourrait aider à contrôler la langue mais pas nécessairement corriger les malpositions dentaires que vous avez observées suite à l’enlèvement de vos broches.

  7. Claire dit :

    merci pour votre réponse.
    Donc pour vous, il aurait fallu rééduquer ma langue juste après mon précédent traitement orthodontique ?
    et là, je dois recommencer un nouveau traitement orthodontique, puis rééduquer ma langue grâce à des exercices + attelles fixes ou écran oral ?

    Quel boulot :)

    je revois mon orthodontiste mi septembre…et si, je porte la gouttière, elle reste dans ma bouche. Il m’a demandé de revenir avec la gouttière.

    merci de vos réponses !

    • Dr Jules dit :

      Il faut surveiller la langue en tout temps! On tente de la contrôler pendant et après le traitement. Si de bons résultats sont obtenus en orthodontie, il sera indiqué d’utiliser une rétention fixe et à long terme et même cela ne garantira pas, malheureusement, une “stabilité” absolue.

      Pour en savoir plus sur la rétention orthodontique et les forces qui influencent la stabilité des dents après un traitement.

  8. Claire dit :

    encore une fois, merci, dommage que vous soyez au Québec, je vous aurais bien consulté :)

  9. Dr Jules dit :

    Si une des causes de la béance antérieure est la présence d’une langue qui s’interpose entre les dents, oui, il est fort probable qu’un écran oral soit efficace, peu importe l’âge du patient. L’écran devrait être porté à “plein temps” pour avoir l’effet désiré sur la béance. Cependant, selon les autres aspects de la malocclusion, il est aussi possible que l’écran oral ne soit pas suffisant pour garder la langue loin des dents une fois l’écran enlevé. Par exemple, dans le cas d’une béance antérieure importante où il y aurait aussi des arcades très étroites, il serait aussi bénéfique d’élargir les arcades pour permettre un positionnement de la langue plus normal (pas constamment entre le dents antérieures).

    Concernant l‘habitude de suçage de pouce, l’écran oral peut certainement être efficace, même chez l’adulte. Il n’a pas besoin d’être porté à plein temps pour enrayer cette habitude, mais seulement lorsque l’habitude est “active” (la nuit probablement). Cependant, bien qu’un port à temps partiel, puisse aider à enrayer l’habitude du pouce, cela n’aura pas un effet important sur la béance car la langue sera toujours active entre les dents si elle n’est pas bloquée aussi.

  10. Dr Jules dit :

    Vous avez raison qu’il est difficile de changer une habitude établie depuis “toujours”. Une des raison est qu’on tente de contrôler un arc réflexe (du point de vue neurologique) avec une activité consciente, ce qui ne peut se produire que par la “volonté” donc impossible à plein temps 24h/24.

    Il existe des versions amovibles d’écrans oraux pour bloquer la langue. Vous n’avez rien à perdre; pouvez toujours l’essayer la nuit seulement et si cela n’aide pas, cela ne nuira certainement pas.

    Voici 2 exemples de tels écrans amovibles.

    Écran oral amovible, removable tongue crib ortodontic appliance

  11. jeannot dit :

    Habitude de suçage de langue
    j’ai 26 ans et je suce toujours ma langue. ma langue s’inserre entre mes dents et en meme temps se colle au palais et je produit beaucoup de salives
    je peux rester de longue minutes dans cet etat la.
    s’il vous plait aidez moi j’arrive pas à me controler surtout quand je dors.
    en plus les qui me surprennent se moquent de moi et j’ai honte

    • Dr Jules dit :

      Si votre habitude est nocturne seulement, vous pourriez consulter un orthodontiste qui peut vous prescrire une sorte d’écran amovible pour tenter de contrôler votre langue. Si vous avez une malocclusion importante, comme une béance antérieure, le fait de la corriger peut aussi aider à contrôler la langue mais un appareil de contrôle de langue peut aussi être nécessaire par la suite.

      Si vous n’avez aucune malocclusion, peut-être qu’une orthophoniste peut vous enseigner certains moyens de contrôle de la langue qui pourraient aider.

  12. jeannot dit :

    merci jules,
    non mon habitude n’est pas seulement nocturne je le fais inconsciemment a tout moment c’est juste que quand je dors je le fais en continu jusqu’à ce que je réveille donc je ne peux pas cesser lorsque quelqu’un s’approche.
    j’ai oublié de préciser que quand je me met a sucer la langue j’éprouve tellement de plaisir que je peux rester comme cela des heures durant et ça me rend paresseux; et quand je suis concentré a écrire, sur un clavier par exemple ou que je joue au foot ou a la Playstation… on me fait toujours la remarque que ma langue est en plein activité tout en se moquant de moi

    • Dr Jules dit :

      Un écran oral pourrait peut-être aider votre béance et servir de rappel à votre langue. Mais, pour ce qui est du reste… je ne crois pas qu’un appareil puisse aider. Il y a peut-être quelque chose de plus “profond” à déceler et peut-être qu’un psychologue serait plus habileté qu’un orthodontiste pour vous aider dans ce domaine?

  13. GUERET dit :

    Cout pour un écran oral
    Bonjour,
    Quel est le coût en moyenne pour ce type d’appareil amovible (écran oral)?

    • Dr Jules dit :

      Tout dépend d’où vos êtes, qui fait le traitement et ce qui est inclus dans les honoraires (matériel diagnostique, durée du traitement ,suivi, etc.). L”appareil comme tel peut coûter quelques centaines de dollars (ou euros) à faire fabriquer en laboratoire mais il doit être supervisé.

  14. Narijaju dit :

    Béance postérieure et mauvaise position de la langue
    Bonjour,
    mon garçon de 13 ans a une propulsion linguale très forte paraît-il. Sa langue empêche ses molaires de pousser et mon orthodontiste ne sait plus quoi faire. Est-ce que ce genre d’appareil pourrait aider, le temps que les molaires émergent?

    Merci!

    • Dr Jules dit :

      Vous semblez décrire une béance postérieure qui est une absence de contacts entre les dents arrières. C’est le même principe qu’une béance antérieure qui se produit entre les dents avant.
      La langue peut définitivement être un facteur qui cause ou contribue à la présence d’espace entre les dents postérieures (molaires et/ou prémolaires) mais il y a aussi d’autres facteurs possibles comme différents problèmes d’éruption ou l’ankylose dentaire.

      Si la langue est vraiment en cause, elle devra être bloquée pour enlever l’obstruction entre les dents qui les empêchent de migrer les unes vers les autres. L’écran oral tel qu’il est illustré dans cette page ne sera pas d’une grande utilité pour une béance postérieure car la “clôture” qui retient la langue n’est positionnée qu’à l’avant et n’empêcherait pas la langue de de placer entre les dents arrières. Il peut y avoir des variations de cet appareil qui bloqueraient la langue à l’arrière. Une autre solution serait d’utiliser des appareils correcteurs fixes (broches) qui pourrait rapprocher les dents ensemble à l’aide de forces appliquées sur les dents (à l’aide d’élastiques verticaux par exemple). Les élastiques peuvent même être placés du côté de la langue.
      Pour voir diverses configurations d’élastiques utilisés en orthodontie.

      Si ce sont les premières molaires permanentes de votre garçon qui ne sont pas poussées à 13 ans à cause de la langue, elles ne pousseront pas par elle-même avec le temps à moins d’une intervention orthodontique.

  15. marie-claire dit :

    Orthophonie et appareil de nuit pour corriger un écart de 10 mm?
    Bonjour,
    Ma fille a un fort espace entre ses dents du haut et du bas quand elle ferme sa mâchoire (presque 1 cm). Un orthodontiste lui a fait porté à ses 11 ans un appareil de nuit et elle a suivi des séances d’orthophonie car c’était dû à un déglutition infantile, ça n’a pas eu de résultat concluant, l’orthodontiste propose donc maintenant le port de bagues que ma fille refuse catégoriquement à cause de l’inesthétisme . Est-ce que l’appareil dont vous parlez pourrait être efficace en étant porté uniquement la nuit?

    • Dr Jules dit :

      Un espace de 10 mm (1 cm) n’est pas uniquement dû à une déglutition infantile. En fait, la déglutition atypique y est probablement pour très peu dans la cause de cette malocclusion à moins que votre fille ait une béance antérieure significative. Il y a certainement une composante squelettique dans ce problème (déséquilibre entre les mâchoires). Une appareil porté la nuit uniquement ne fera pas grand chose pour un tel cas car le jour, toutes les forces musculaires et l’occlusion reviennent à la normale. Avec tout les respect que je dois aux orthophonistes, ils/elles ne pourront pas grand chose non plus uniquement avec l’orthophonie. Il vous faut envisager ces corrections orthodontiques globales.

      Il n’y a pas de raccourci! Votre fille aura un choix à faire; soit qu’elle porte des appareils orthodontiques qu’elles considère inesthétiques ou qu’elle garde une malocclusion importante avec décalage de 1 cm avec tout ce que cela implique. Elle réalisera peut-être un jour qu’une telle malocclusion qui restera ainsi “à vie” est beaucoup moins esthétique que porter des appareils orthodontiques quelque temps. Elle verrait des changements dans son occlusion après quelques mois seulement.

  16. Julie dit :

    Béance antérieure importante, appareil amovible, orthophonie, bonne coopération, etc… mais aucun changement!
    Bonjour j’ai 21 ans et j’ai une béance d’à peut près de 5mm du à une mauvaise déglutition et positionnement de ma langue au repos .
    Je suis aller voir un orthodontiste . J’ai des séances chez l’orthophoniste chaque semaine plus un placement d’un appareil en haut et en bas à l’intérieur de ma machoire mais pas visible de l’extérieur.
    Il n’est pas fixé et je doit l’enlever pour manger et faire du sport mais sinon il doit etre dans ma bouche 22 heures par jour.Il à pour but d’écarter ma machoire et de réduire l’écart entre mes dents antérieures et plus tard on me posera un appareil dentaire classique pour les dernières rectifications.

    D’après mon médecin je devrais voir une différence dans 5 mois.
    Mais mon problème est que ça fais trois mois que je le met et toujours aucun changement pourtant j’ai fais de net progrès en matière de déglutition, meme la nuit ma langue reste sur le haut du palais .
    C’est normale de n’avoir meme pas un changement d’au moins meme un millimètre depuis que je le met ?

    • Dr Jules dit :

      Il est difficile de commenter sur le plan de traitement d’un autre praticien et d’une malocclusion que nous ne voyons pas mais, personnellement, si nous ne voyons pas de changements dans la position des dents après quelques mois, il faut en chercher la cause. Cela peut être une mauvaise coopération de la part de la patiente (cela ne semble pas être votre cas), un mauvais choix de mécanique orthodontique, des interférences empêchant le mouvement des dents, interférence musculaire (langue, lèvres, etc.).

      Votre interrogation est logique mais votre orthodontiste serait la meilleure personne pour commenter le progrès de votre traitement car il en a élaboré le plan. N’hésitez pas à le questionner précisément sur ce qui se passe dans votre bouche.

  17. francois dit :

    Difficulté à boire et manger avec un écran oral
    Bonjour,
    Mon fils de 10 viens d’avoir la grille de poser pour rétablir la bonne position de ses dents, trou dû au pouce.
    Mais il n’arrive plus à avaler. Auriez-vous des astuces pour l’aider à manger et boire ?
    Par avance merci pour vos conseils.

    MMe francois

    • Dr Jules dit :

      Il n’y a pas de truc miracle… Seulement débuter par une diète plus molle mais il s’habituera assez rapidement à cet appareil. Qu’il n’ait pas peur de quand même manger et croquer avec, cet appareil est solide et résistant (attention aux abus toutefois!).
      Au début, la langue doit évidemment s’habituer à ce nouvel environnement mais elle s’y fera assez vite. Si la situation ne s’améliore pas après quelques jours supplémentaires, communiquez avec votre orthodontiste.

  18. valérie dit :

    Exercices de déglutition ou écran oral?
    bonjour
    l’orthodontiste de ma fille m’a conseillé une grille anti-langue je suppose que c’est la même chose que l’écran oral ? en attendant, car le coût est conséquent et non pris en charge, elle m’a conseillé d’essayer de déglutir en positionnant la pointe de langue au milieu du palais… ce que j’essaie de faire mais cela me parait complétement non naturel ! de plus, je ne sais pas où dois se situer ma langue au repos ! concrètement j’ai l’impression d’avoir une langue trop grosse par rapport a l’espace “autorisé” et la déglutition m’apparait ardue ! est ce normal ?

    • Dr Jules dit :

      Oui, la grille anti-langue est probablement similaire à l’écran oral auquel nous référons dans cette section. L’avantage d’un tel appareil, s’il est fixe, est qu’il est en place et agit 24h/jour 7 jours/semaine, donc à plein temps. Les exercices de déglutition et autres moyens d’entrainement de la musculature ne peuvent agir sur la langue constamment. Ils ne sont efficaces que lorsque le patient s’efforce consciemment de faire les exercices, ce qui n’est pas évident. On tente de corriger un réflexe “inconscient” (la déglutition) par une action volontaire, ce qui ne peut être fait à temps plein.

      Manque d’espace pour la langue?

      Il est possible en effet que votre langue manque un peu d’espace dans votre bouche pour pouvoir se positionner normalement ou idéalement mais il est peu probable que ce soit à cause d’une langue trop grosse ou volumineuse. La macroglossie (langue trop grosse) est une condition relativement rare chez les humains. Il est plus probable que vous ayez des arcades dentaires étroites qui bénéficieraient à être élargies pour accommoder votre langue (je vous dis cela sous toutes réserves ne connaissant rien de votre cas spécifique). Ainsi, si vous avez une malocclusion qui nécessiterait l’élargissement de vos arcades dentaires, même l’utilisation d’un écran oral ne règlerait pas tous les problèmes. Cela pourrait aider à contrôler la position de la langue mais ne corrigera pas votre malocclusion.
      Pour voir des cas traités à l’aide d’expansion.

  19. Lucinnea dit :

    Adaptation à un écran oral amovible
    Bonjour, j’ai mis une grille anti-langue il n’y a pas très longtemps mais je n’arrive pas à avaler ma salive tout en gardant les dents serrées et quand j’essaie de les garder serrées je n’avale rien du tout, j’ai vraiment très peur de ne jamais pouvoir avaler correctement donc de ne jamais pouvoir corriger ma béance. Petite précision, mon appareil moi je peux le retirer il n’est pas fixé à des bagues…. J’aimerais donc savoir si ça viendra avec le temps ou pas…. ? Merci beaucoup

    • Dr Jules dit :

      L’adaptation varie d’une personne à l’autre. Habituellement, les gens viennent à s’habituer à porter un appareil amovible après quelques jours/semaines.
      Cependant, je doute fort que vous arriviez à fermer une béance antérieure chez un adulte uniquement avec un écran oral, surtout s’il est amovible. Que vous a-t-on “promis” au juste comme correction ou résultat avec cet appareil?

  20. Lucinnea dit :

    “adulte” pas vraiment car je n’ai que 15 ans et l’appareil d’après l’orthodentiste c’est pour m’habituer à placer ma langue correctement lors de la déglutition. J’ai oublié de préciser que j’ai déjà porter pendant 1 an et demi environ un appareil au palais pour l’agrandir et également des bagues pendants 2 ans. J’ai eu des rendez-vous chez une orthophoniste pour m’apprendre à bien placer ma langue mais malheureusement lorsque les rendez-vous ont cessé et que je n’y faisais plus attention, ma langue s’est remise à pousser mes incisives. Mon appareil a été retiré il y a environ 4 mois et à un simple rendez-vous de contrôle mon orthodentiste s’est aperçu que j’ai repris cette mauvaise habitude et c’est là que j’ai eu droit à cet écran oral.

    • Dr Jules dit :

      À 15 ans, surtout si vous êtes une fille, vous êtes pratiquement une adulte du point de vue dentaire et croissance résiduelle.
      Si une béance est réapparue, elle devra probablement être corrigée et, une fois cette correction effectuée, un protocole de rétention différent utilisant un/des appareils pouvant contenir la langue devraient être utilisé(s). Des attelles de rétention fixes pourraient aussi aider la stabilité des dents. Vous pouvez devoir porter ces appareils de rétention assez longtemps… tant que la langue aura tendance à modifier la position des dents antérieures. Le fait de porter votre appareil amovible avec l’écran oral seulement la nuit peut être utile à “contrôler” votre langue lorsque vous ne pouvez le faire consciemment.

  21. Lucinnea dit :

    Merci beaucoup et oui je suis une fille. Pour l’instant tout ce que je souhaite c’est de m’habituer avec cet appareil car j’ai vraiment beaucoup de mal…

  22. Lucinnea dit :

    Merci pour vos conseils :)

  23. Deneux dit :

    Mon deuxième traitement d’orthodontie sera-t-il plus stable que le premier?
    Bonjour je suis à mon deuxième traitement orthodontiste . Suite à une déglutition atypique en langue basse et une mauvaise position de la langue , mes dents avaient légèrement bouger entre les 10 ans qui c’est écouler entre le premier traitement et le deuxième . Aujourd’hui cela fait 1 mois que j’ai retirer cette appareil et mon orthodontiste ma poser un fils de contention sur l’arcade en haut et en bas . Pour lui cela ne devrait plus rebouge . Quel est votre opinion ?

    • Dr Jules dit :

      Il faut apprendre du passé et, dans votre cas, si vous avez eu une récidive qui peut être identifiée comme étant causée par la force exercée par la langue ou sa position au repos, il ne faut prendre ça à la légère. Demandez votre orthodontiste qu’est-ce qui a été fait de différnet dans ce second traitement qui pourrait lui faire croire que la stabilité des corrections sera meilleure cette fois-ci comparé à la fois précédente. Remarquez qu’il est possible que l’approche utilisée maintenant soit assez différente pour faire une différence. Par exemple si de l’expansion a été faite, ou des extractions ou autre chose, cela peut faire que les résultats seront plus stables.

      Le temps dira s’il a raison ou pas mais surveillez de près tout changement dans votre occlusion et mentionnez-le à votre orthodontiste qui pourra modifier le protocole de rétention au besoin.

  24. Deneux dit :

    Bonjour , par rapport au premier traitement je navais pas eu la contention collee sur la face interne des dents . Jai u un stripping pour me faire de la place et les dents de sagesse mon ete retirer apres le premier traitement. Il compte me laisser ce fil colle a vie et le changer en cas de casse . Des seance dorthophoniste jen est deja eu une dizaine apres le premier traitement mais cela na rien donner de positif .

    • Dr Jules dit :

      C’est certain que l’utilisation d’attelles fixes assure une certaine stabilité supplémentaire mais il ne faut pas sous-estimer une langue active. Nous avons vu des cas ou, malgré la présence de telles attelles, la langue a tout déplacé en bloc vers l’avant ou a fait ré-apparaître une béance. Si vous observez des changements dans la relation des dents antérieures, un appareil supplémentaire contrôlant la langue pourrait être utilisé mais, qui sait, peut-être que tout sera stable cette fois-ci. Le temps le dira.

  25. audrey dit :

    Habitude de suçage de pouce et malocclusion à 21 ans.
    bonjour, j’ai 21ans et je suce toujours mon pouce je voudrais arrêter mais c’est un gros problème. avez vous une solution??
    De plus le problème de dentition me gêne beaucoup, je voudrais une solution pour redevenir comme les autres avoir un sourire radieux!!! mais voila je me retiens souvent a sourire avec ce problème et cela m’insupporte.

    • Dr Jules dit :

      Plusieurs trucs existent pour tenter d’enrayer une habitude de suçage de pouce ou doigt. Cet aspect, ainsi que votre malocclusion, peuvent probablement être corrigés en orthodontie. Il vous faudrait consulter un orthodontiste certifié pou en savoir plus sur les possibilités de l’orthodontie dans un cas comme le vôtre.

  26. Averoux dit :

    bonjour,
    Mon fils va avoir une grille anti langue, mais il pratique du rugby(10ans) et nous nous demandons si il pourra continuer à mettre son protège dent avec la grille ou pas
    Merci pour votre réponse,

  27. Dr Jules dit :

    Selon le design de l’appareil orthodontique et celui du protecteur buccal utilisé, il devrait être possible d’utiliser un protecteur avec l’écran oral car cet appareil laisse les dents libres pour être recouvertes par un protecteur.

  28. KAMAL dit :

    Une béance apparaît après 3 ans d’orthodontie
    Bonjour ,
    ça fait un moment que je souffre de cette grave maladie , j’ai mis les bagues pendant 3 ans et j’ai fini par une béance très apparente. je ne sais vraiment pas quoi faire , maintenant si je veux réajuster mes dents je dois refaire les bagues parceque c foutu et après me mettre cette barrière qui empêche la langue de pousser sur les dents supérieurs?

    de plus quand je me lêve chaque matin , je sens qu’il y avait une pression énorme sur mes deux dents supérieurs quand je dormais la nuit (pression dûe à la langue ) , j’ai beau essayé à mieux placer ma langue mais en vain quand je dors la langue pousse inconsciemment :(

    • Dr Jules dit :

      Si vous désirez fermer cette béance, vous devez envisager des corrections orthodontiques. Par la suite, le protocole de rétention utilisé par votre orthodontiste sera crucial pour optimiser la stabilité des corrections. Sachant que vous entreprenez un second traitement devrait lui donner des indices sur l’approche à utiliser (ou ne pas utiliser) cette seconde fois.

  29. KAMAL dit :

    est ce que je ne peux pas avoir cet écran oral pendant la nuit (pour toujours ) pour éviter ce problème? (après le traitement)
    selon vous , quel est le bon emplacement de la langue dans la bouche ?
    Merci pour vos réponses :)

    • Dr Jules dit :

      Cela peut aider de l’avoir la nuit mais… vote langue n’est pas seulement active la nuit. La rétention de récidive des cas de béances n’est pas simple. Votre orthodontiste devra ajuster son protocole de rétention selon l’évolution du cas pendant la période de rétention.

  30. virginie dit :

    Une orthophoniste en désacord
    Bonjour.
    je suis aussi orthophoniste et je ne partage pas tout à fait votre point de vue et celui de ma consoeur.
    Je pense que, et mon expérience me conforte dans cette opinion, que l’orthophonie ne sert pas à grand chose pendant le traitement ou en cas de récidive car là c’est malheureusement trop tard.

    les orthodontistes commencent les traitements à un stade ou l’ossature du crane est déjà soudée et ou on ne gagne plus de place. J’ai tous les jours des appels de parents qui demandent des séances après extraction de 4 prémolaires et parfois aussi des dents de sagesse. Si on enlève 8 dents à un enfant c’est bien qu’on n’a pas pu faire de la place en jouant sur l’ossature.
    Si on veut des résultats il faut intervenir très tôt, entre trois et six ans. Le jour ou les dentistes et les orthodontistes auront compris ça on aura enfin franchi un grand pas. Et on arrêtera de torturer et mutiler inutilement.

    Une de mes filles était prognathe, je l’ai confiée à une consoeur (et associée) qui partage mon point de vue. Résultat, la rééducation orthophonique a suffi. Agrandissement du maxillaire grace à la bonne position linguale. Si on avait été chez l’orthodondiste on aurait attendu jusqu’à ce qu’il soit trop tard (12 ans) et il aurait certainement essayé de lui reculer la mandibule par traction, ce qui aurait été désastreux.

    Ma fille a un emboitement parfait, des dents de devant bien alignées, un profil normal malgré une forte prognathie. J’ai un ami dentiste qui a fait des moulages à un an d’intervalle avant et après la rééducation; c’est spectaculaire.

    En attendant, si je peux faire mon travail sur les petits avant 8 ans c’est parfait. Sinon, je refuse ces prises en charge. Il faut être cohérent.

    • Dr Jules dit :

      La cohérence…
      Il faut en effet être cohérent; soit que votre fille a un profil normal ou soit qu’elle a une forte prognathie. Ces deux éléments sont incompatibles, diamétralement opposés et ne peuvent exister dans un même visage!

      Quant à l’emboîtement “parfait”, permettez-moi d’en douter, à moins qu’on ait une vision différente de la perfection. Pour connaitre notre opinion à ce sujet, consultez notre récent blogue.

      Je ne peux parler pour les orthodontistes que vous avez consultés mais, en ce qui nous concerne, nous de recommandons certainement pas d’attendre à 12 ans avant d’intervenir en orthodontie. L’Association américaine des orthodontistes, qui est la plus grosse association orthodontique qui existe recommande d’ailleurs qu’une première évaluation orthodontique soit faite pour tous les enfants vers l’âge de 7 ans. Pour en savoir plus sur ces recommandations.

      Sachez qu’on ne peut “reculer une mandibule par traction” alors je doute que l’on vous ait proposé une telle approche orthodontique comme solution pour votre enfant!

      Je ne nie pas que l’orthophonie puisse être utile dans certains cas mais je doute que cela puisse transformer un “vrai” cas d’extraction en un cas ne “non-extraction”. Si on vous a déjà montré de tels exemples, j’aimerais aussiles voir aussi ou consulter de la littérature qui rapporte de tels changements.

      Le fait que l’ossature crânienne soit soudée n’empêche aucunement que l’on puisse obtenir de l’espace pour aligner les dents et ce, souvent sans extractions. Vous pouvez voir plusieurs exemples dans la section sur l’expansion maxillaire et ailleurs sur ce site dont les /cas-traites-2/manque-despace/. Si quelqu’un peut me montrer de tels résultats obtenus en bas âge (ou à n’importe quel âge) à l’aide de l’orthophonie, je suis ouvert à les évaluer.

      Conclure que l’extraction de dents est une admission que l’on “a pas pu faire de la place en jouant sur l’ossature” est trop simpliste pour résumer les nombreuses indications qui existent pour extraire des dents dans le cadre d’un traitement d’orthodontie. Le processus décisionnel menant à l’extraction de dents en est un complexe, unique à chaque cas et ne peut être résumé ici en quelques lignes seulement. Pour en savoir plus sur les extractions en orthodontie.

      Extraction de 8 dents permanentes chez un enfant?

      Je ne sais pas qui recommande l’extraction de 8 dents permanentes chez un enfant pour un traitement d’orthodontie comme vous le rapportez (4 prémolaires et 4 dents de sagesse) mais je ne me souviens pas d’avoir fait une telle recommandation en plus de 25 ans de pratique et je ne connais aucun confrère/consoeur en orthodontie qui ait eut recours à cette approche à moins de circonstances très particulières (par exemple une position anormale des dents de sagesse qui empêcherait l’éruption de deuxièmes molaires ou leur recul). Je n’ai jamais vu (même dans la littérature) une telle situation affectant les 4 dents de sages sachez une même personne! Donc, si vous “avez tous les jours des appels de parents” suite à l’extraction de 8 dents chez leurs enfants, je crois qu’il y a définitivement un problème avec l’approche orthodontique préconisée dans votre région!

      En conclusion, j’admets volontiers qu’il y a peut-être un manque de compréhension et/ou de communication entre le domaine dentaire/orthodontique et l’orthophonie concernant le potentiel de l’orthophonie mais je crois aussi qu’il y a beaucoup d’information erronée concernant l’orthodontie qui biaise la perception qu’ont les orthophonistes de l’orthodontie.

      Ces deux domaines ne peuvent que bénéficier de partager de l’information concernant leur spécialités respectives et leur problèmes communs.

  31. didine9722 dit :

    La déglutition cause une béance après 10 ans?
    Bjr
    Jai 26 ans!jai porté un appareil entre la 6eme et la 3eme! jai une deglutition qui persiste. Jai porté cette fameuse grille et tt cest arrangé.
    Le probleme est que ma deglutition est jrs là, et 10 ans apres je constate que tt le travail s’en va. ma langue continue de pousser mes dents et ma beance est de retour!!je ne sais plus quoi faire! dois je refaire un travail d’orthodontie? dois porter la grille anti-langue à vie par la suite?? je souhaiterai un avis svp! aidez moi je suis désespérée. merci

    • Dr Jules dit :

      Consultez un orthodontiste certifié qui pourra vous évaluer et vous conseiller.

      Vous pouvez avoir besoin de nouvelles corrections si vous désirer fermer cette béance. Si l’habitude de la langue persiste, vous pourriez en effet devoir porter une forme de rétention qui tente de contrer l’action de la langue. Différentes méthodes existent à cet effet et seront déterminées par votre orthodontiste à la fin de votre traitement en fonction de l’évaluation qu’il aura faite de votre musculature et de la langue pendant le traitement.

  32. Gabriel dit :

    Aie-je une déglutition infantile?
    Je ne suis pas sur si j’ai une déglutition infantile, est-ce que le bout de la langue doit pousser le palet lorsqu’on avale ? Car je remarque que ma langue touche bien au palet mais le bout lui est pres des dents (ou les touche même? je ne suis pas sûr), le bout se situe environ là où se rencontrent les dents du haut et du bas. merci

    • Dr Jules dit :

      Si vous avez vraiment une déglutition infantile qui est problématique, il y aurait probablement des espaces entre vos dents antérieures ou un béance antérieure (absence ce contacts entre les dents)… mais pas nécessairement.

  33. Katianne dit :

    La rééducation logopédique est-elle efficace pour une déglutition infantile?

    Bonjour, je voulais vous demander votre avis sur la déglutition infantile, et votre croyance ou pas dans la rééducation logopédique. D après plusieurs avis, il s agirait d un réflexe que rien ne peut corriger. Je suis perdue! Merci de votre réponse,

    Katianne

    • Dr Jules dit :

      Les orthoponistes (aussi appelés logopédistes ou logopèdes en Europe) sont des thérapeute des troubles de la communication liés à la voix, à la parole et au langage. Ils peuvent aussi intervenir matière de déglutition et de motricité bucco-faciale (Wikipedia).

      La déglutition est en effet un arc réflexe qu’on ne peut contrôler consciemment à temps plein. C’est du moins ce que je me suis fait enseigner. La rééducation par orthophonie (rééducation logopédique) peut être d’une certaine aide mais cela dépendra de plusieurs facteurs dont, entre autres :
      - L’âge du patient; est-ce un jeune enfant , un adolescent, un adulte?
      - Quel type de malocclusion est associé à ce problème? Une béance antérieure présente presque toujours une déglutition infantile. Pour en savoir plus sur les béances antérieures.
      - Y a-t-il présence d’arcades étroites empêchant la langue d’avoir l’espace nécessaire pour le loger convenablement dans la bouche? Dans un tel cas, l’expansion maxillaire peut être indiquée. Pour en savoir plus sur l’expansion maxillaire et les déséquilibres transverses des mâchoires et pour voir des cas traités à l’aide d’expansion maxillaire.

      L’orthophonie peut aider ou être un supplément à contrôler la déglutition pendant ou après un traitement orthodontique visant à corriger les problèmes décrits ci-haut mais je ne crois pas que même un(e) orthophoniste prétende pouvoir obtenir les mêmes résultats avec leur thérapie uniquement.

  34. Allison Saint-Michel dit :

    Béance de 6 mm fermée par rééducation de la langue?
    Bonjour,
    Je suis agée de 28 ans et j’ai une béance antérieur de 6 mm. Mon dentiste m’a prescris 20 séances de rééducation linguales ainsi que le port d’une enveloppe linguale nocturne pendant 6 mois.
    Il me dit que ce système réduira la béance de plus de 50%. Il réévaluera ensuite la béance afin de voir s’il est nécessaire de me prescrire un appareil fixe ou non.

    Cependant, je comprends la nécessité de la rééducation mais ne comprends pas en quoi le port de l’enveloppe lingual réduirait la béance ?

    Merci pour la/les réponse(e) que vous pourrez m’apporter.

    Allison

    • Dr Jules dit :

      Une telle correction est impossible!
      Ne perdez pas votre temps et allez consulter un orthodontiste certifié dès maintenant. Si quelqu’un réussit à fermer une telle béance (6 mm est une béance antérieure extrême) avec une simple rééducation linguale, envoyez-moi les photos avant et après le traitement et je les publierai sur ce site avec plaisir.

      Même s’il y avait un gain de 50% comme l’espère votre dentiste (ce qui ne se produira probablement pas), vous aurez tout de même besoin de corrections orthodontiques majeures. Il faut comprendre qu’une béance aussi importante est certainement associée une malocclusion importante qui elle, ne pourra être corrigée que par orthodontie.

      Demandez une seconde opinion…

      • Allison Saint-Michel dit :

        Merci pour votre réponse.

        C’est bien ce que je pensais !
        la seconde opinion a été demandée et effectivement, l’enveloppe linguale est complémentaire mais en aucun cas ne remplace un traitement orthondontique.

        Merci,
        Allison

        • Dr Jules dit :

          Une thérapie linguale peut peut-être aider à ré-entraîner la langue mais l’orthodontie sera ce qui corrigera votre malocclusion.

  35. magalie dit :

    Bonjour, votre site me redonne un petit espoir.
    J’espère que vous trouverez une solution à mon problème. J’ai sucé mon pouce très tôt (vers 2 ans). J’ai mis un appareil amovible à l’âge de 10 ans. Mais sans le soutient d’adultes autour de moi,(parents pas du tout présent) je ne l’ai pas sérieusement utilisé. Et surtout mon pouce était toujours présent. Aujourd’hui j’ai 38 ans, et vous imaginiez bien les dégâts causés à mes dents. Je me trouve horrible, je ne supporte plus mon regard dans le miroir, et ma joie de vivre s’envole de jour en jour. Cela me déprime à tel point que je m’enferme chez moi. Je n’ose pas aller voir un dentiste tellement j’ai honte de moi. Est il possible de porter un appareil et d’avoir un beau résultat avec de tels dégâts?? Merci beaucoup

    • Dr Jules dit :

      Rassurez-vous, si vous avez une bonne dentition et un bon parodonte, il y a certainement quelque chose à faire en orthodontie avec votre malocclusion et votre bouche. Regardez ces quelques cas inter-disciplinaires qui sont probablement plus complexes que le vôtre afin de vous encouragez.
      La première chose à faire est de prendre votre courage à 2 mains et d’aller voir un dentiste généraliste de confiance. Les dentistes sont habitués de voir toutes sortes de cas et il/elle ne vous jugera pas, surtout si vous décidez de vous prendre en main. N’attendez pas qu’il y ait des dommages aux dents et aux gencives et que cela rende votre cas plus complexe et difficile à traiter. Votre cas est probablement assez complexe mais il y a des solutions c’est certain. Vous avez des décennies devant vous, alors “focussez” sur le futur et non le passé! Vous retrouverez la joie de vivre avec un nouveau sourire mais vous devez agir! Et quand vous l’aurez fait, revenez nous en parler un jour :-)

      Nous planifions avoir une section sur ce site à propos des malocclusions reliés aux habitudes de suçage de doigt, etc. mais, malheureusement, elle n’est pas prête à être publiée.

  36. Chester dit :

    Aucun succès avec des exercices de rééducation de la langue pour fermer une béance antérieure.
    Bonjour,

    Je parcours votre site et j’y apprends beaucoup de choses.
    Comme beaucoup de patients qui ont une béance antérieure, j’ai une déglutition infantile. Cela a été diagnostiqué assez jeune mais , étonnamment, rien n’a été fait par l’orthodontiste à cette époque pour contrer ce problème.

    Ces dernières années, on (pas les orthodontistes) m’a conseillé une rééducation de la langue…j’ai vu deux spécialistes différents dans ce domaine…j’ai eu de nombreuses séances, des exercices à faire chez moi etc etc….résultat : aucun changement. Non pas que je n’étais pas motivé mais je ne suis pas sûr que la volonté puisse contrer,chez l’adulte, un reflexe inconscient (encore moins la nuit bien entendu). Les kiné (rééducation de la langue) que j’ai vu m’ont indiqué de leur côté que les écrans oraux ou cages à langue etc….étaient inutiles car une fois enlevé,le reflexe revenait.

    Bien entendu pour un patient, ces indications et contre indications sont troublantes et au final on ne sait plus qui croire (à part soi même!).

    Je vous comprends parfaitement quand vous indiquez que cette déglutition infantile est d’autant plus difficile à résorber tant que la “porte n’est pas fermée”, tant que la béance est toujours présente. La langue a tendance à s’y glisser, qu’on le veuille ou non.D’où ma volonté de corriger cette béance, par appareils ou par chirurgie…le cas échéant.

    • Dr Jules dit :


      La déglutition est un arc réflexe

      Je vous comprend d’être confus avec le genre d’information que vous avez eue. Cependant, vous avez parfaitement raison : la déglutition est un arc réflexe.

      Un arc réflexe “pur” ne peut jamais être modifié par la volonté de l’individu. Il n’y a aucune demi-mesure : c’est la “loi du tout ou rien” en neurophysiologie. Pour la déglutition (amniotique, puis salivaire), les arcs réflexes se mettent en place dès le quatrième mois de la grossesse (G. COULY – Wikipedia).
      Voici un autre extrait de ce texte : “La volonté de l’individu est sans effet sur tous les réflexes purs (temps pharyngien de la déglutition), alors que celle-ci peut moduler (éduquer) un automatisme acquis, tel le chuintement, par des exercices de myothérapie fonctionnelle ou “MTF” (Logopède, Orthophoniste)”

      Je ne peux rien ajouter à cela!

      Et que proposent les kinés qui vous ont dit que les écrans oraux et autres appareils étaient inutiles? Nous avons une foule de cas traités à l’aide d’écrans oraux et d’autres protocoles orthodontiques qui maintiennent une excellente stabilisé pendant des décennies après le traitement. Que peut-on espérer de plus!
      Qu’est-ce les kinés ont à montrer pour supporter la supériorité des techniques qu’ils préconisent. Je n’ai encore jamais vu de cas de béances antérieures tels que ceux-ci qui ont été corrigés par des exercices de la langue ou des thérapies myofonctionnelles (et qui sont restées stables)… mais j’ai un esprit très ouvert et suis toujours prêt à être convaincu du contraire!

      • Chester dit :

        Bonjour Docteur,

        Merci pour ces citations interessantes, cela confirme ce que je pensais.

        Je partage votre point de vue. Je ne pense pas du tout qu’une rééducation de la langue puisse corriger une béance antérieure chez l’adulte. Les kiné que j’ai vu m’ont pourtant affirmé le contraire ! ; la première kiné m’avait meme indiqué que cette réeducation me permettrait d’éviter la chirurgie…no comment.

        Bonne journée,

        • Dr Jules dit :

          “…Je ne pense pas du tout qu’une rééducation de la langue puisse corriger une béance antérieure chez l’adulte.”
          et même chez les enfants ayant des béances significatives.

          “…Les kiné que j’ai vu m’ont pourtant affirmé le contraire!”
          Et que vous ont-ils montré de concret pour supporter leurs dires et affirmations? Est-ce qu’ils documentent leurs cas et font un suivi pendant des années, voire des décennies, comme nous le faisons pour vérifier, entre autre, la stabilité des corrections obtenues?

          “…la première kiné m’avait même indiqué que cette réeducation me permettrait d’éviter la chirurgie…no comment.”
          En effet, cet énoncé ne vaut vraiment pas la peine d’être commenté davantage :-)

  37. samira dit :

    je vous remercie pour cet article
    *

  38. Ninou dit :

    Combien de temps garder un appareil avec grille?
    Bonjour,

    Ma fille de 10 ans a enlever son appareil lingual (grille) il y a un mois elle garde son appareil de nuit pour le moment. Pendant combien de temps encore pensez vous? et y aura t il un autre appareillage sachant que d’après l orthodontiste ces dents sont bien remises en place il faut juste que ma fille s’habitue sans son appareil a bien placée sa langue.

    Merci bonne journée

    • Dr Jules dit :

      Je n’ai aucune idée de ce que votre orthodontiste a en tête, il faudrait lui demander. Nous n’utilisons pas (ou très rarement) de tels appareils amovibles mais plutôt des appareils fixes tels qu’illustrés plus haut sur cette page et les laissons en bouches plusieurs mois (6 à 12 mois selon les cas). Je ne sais pas quel était le but visé par l’appareil de vote fille mais, si la correction désirée a été obtenue avec un appareil amovible (porté de nuit) en seulement un mois, il ne devait pas s’agir d’une béance antérieure importante!

  39. Jasmine dit :

    Jeune enfant qui suce son pouce, comment arrêter?
    Bonjour Docteur,

    Ma fille a 5 mois et suce son pouce depuis l’âge de 2 mois.

    Son pouce a doublé de volume c’est dire la force qu’elle met dessus!

    J’ai essayé le gant mais elle le suce aussi.
    Dois-je prendre des mesures dès maintenant? À quel âge doit on être radical?

    Avez-vous des techniques pour arrêter être sucion a un nourisson pour éviter d’en arriver à des problèmes d’orthodontie?

    Merci d’avance de votre réponse et pour cet article.

    Cdt,

    Soraya

    • Dr Jules dit :
      Idéalement, il serait préférable que votre enfant cesse cette habitude avant l’apparition des premières dents permanentes (± 6 ans) ca, avant cet âge, les effets secondaires résultant d’une telle habitude peuvent être plus facilement réversible lors de l’arrêt de l’habitude.

      Il existe des vernis spéciaux disponibles en pharmacie qui peuvent être appliqués sur le doigt ou le pouce et qui confère un goût amer au doigt et, supposément empêche l’enfant de le sucer car il trouve qu’il a mauvais goût. Cela fonctionne parfois, d’autres pas.
      Vous pouvez essayer de mettre un bandage élastique (comme ceux utilisés pour les entorses) sur le coude de votre enfant (pas trop serré). L’enfant pourra mettre son doigt dans sa bouche mais devra plier son coude pour le faire. Le bandage aura tendance à redresser le bras dès que l’enfant se fatigue (sommeil) et le doigt sortira de la bouche. C’est un truc simple qui peut fonctionner avec certains enfants.

      Truc pour arrêter l'habitude de suçage de doigt ou de pouce chez les enfants.
  40. soso dit :

    Béance antérieure, problèmes de respiration d’amygdales et d’ORL
    bonjour
    Voilà mon fils présente une béance de la bouche . Il a 9 ans et porte un appareil depuis 4 ans déjà . Les résultats sont minimes . En fait les dents supérieurs sont en retrait par rapport a ses dents inférieurs . Cela est du a une mâchoire inférieure trop avancée par rapport a la mâchoire inférieure . Le souci est que mon fils exerce une traction sur ses dents avec sa langue ce qui réduit considérablement les résultats . Sa langue est trop importante par rapport a son palais étroit . Mon Orthodontiste préconise l ablation de ses amygdales pour laisser plus de place a sa langue . J ai consulté 2 orl . Les avis divergent . L un m a conseillé de ne pas les enlever car elles sont de taille normale . Mais l autre me conseille de les retirer car tant que le problème de langue n Est pas résolu les soins orthodontistes n auront pas d efficacité . Je précise que mon fils ne respire
    que par la bouche
    . La nuit sa bouche est entrouverte et sa langue en sort . Je ne sais Plus quoi faire
    Merci de m apporter votre aide

    • Dr Jules dit :

      Je ne sais pas quel appareil il porte mais si le but était de faire des corrections, il devrait y en avoir eu bien avant ce délai!

      Vous décrivez une malocclusion de type Classe 3 (dents inférieures antérieures avancées par rapport à celles du haut) ce qui est un problème important qui devrait être traité dès que possible. Les amygdales et végétations peuvent influencer la respiration et indirectement le développement des structures orofaciales dont les mâchoires. Dan certains cas, il est en effet indiqué de les faire enlever mais je ne saurais dire si c’est le cas pour votre enfant. Si un ORL accepte d’enlever les amygdales, discutez-en avec votre orthodontiste et suives leurs conseils. La langue n’est pas la cause de cette malocclusion.

  41. 123 dit :

    Rétention orthodontique, déglutition et stabilité des dents
    Bjr je vient de me faire retirer mes bagues il y a tout juste une semaine et j’ai un problème de déglutition. Le matin quand je me lève un petit écart est présent entre mes deux dent de devant je suis donc obliger de les resserrer avec mes doigt. Que dois je faire pour arrêter de pousser sur mes dent avec ma langue???

  42. Chester dit :

    Bonjour,

    Herbst appliance appareil orthodontique j’ai vu un orthodontiste/occlusodontiste qui m’a prescrit le port d’une goutière occlusale (pour rappel : j’ai une béance antérieure et des douleurs aux ATM) afin de décompresser mes articulations. Je devais porter cette gouttière la nuit uniquement. Heureusement car elle était très imposante et c’était presque impossible de parler…
    Voici le type de goutière portée —> —> —> —>
    ma goutière était plus épaisse compte tenu de la béance dentaire.

    Après 10 nuits de port, j’ai du tout arrêter car les douleurs se sont accentuées et étendues aux muscles de le gorge. Face à la douleur, j’ai vu un stomatologue.Il m’a dit que la gouttière en question n’était pas adaptée du tout et que ce n’était pas étonnant d’avoir encore plus mal.

    Je suis donc reparti à zero.Mes douleurs vont et viennent.

    J’ai pris rendez vous directement avec un hopital parisien reconnu pour remettre les choses à plat et trouver une solution…et j’attends le rdz vous.Il est probable que je doive porter un écran oral la nuit pour habituer ma langue à bien se positionner, dans un premier temps.

    Chaque cas est différent mais en pratique, chez un adulte, quel est le temps nécessaire pour que cet écran soit efficace? Que la langue se place bien naturellement? plusieurs semaines,mois..années?

    Merci par avance,

    • Dr Jules dit :

      Ceci n’est pas une gouttière ou une plaque occlusale!
      Votre photo montre 2 plaques occlusales unies par un bras d’articulation métallique. C’est appareil est une forme de Herbst ou autre appareil fonctionnel qui vise à repositionner la mandibule vers l’avant. Je ne sais pas ce qu’on visait à obtenir dans votre cas avec un tel appareil porté la nuit seulement!

      Concernant l‘écran oral, à moins qu’il ne soit porté à temps plein (et encore), n’espérez pas avoir une rééducation “permanente” de votre langue… car dès que vous l’enlèverai, la langue reprendra ses vieilles habitudes.

  43. Chester dit :

    Gouttière pour béance antérieure et problème d’articulations temporo-mandibulaires
    Oui ca me semblait bien trop imposant pour classer cela dans les “gouttières”…effectivement quand je portais cet engin, la machoire du bas se ravancait un peu…d’après l’orthodontiste, cela avait pour but de décompresser les ATM.Cela devait me soulager rapidement…effet contraire! d’autant ^plus que je ne suis pas retrognathe du tout!

    A quoi ressemble donc une goutière en cas de béance antérieure?

    Ok pour la langue : si la rééducation par orthophoniste ou kiné ne fonctionne pas, si les exercices à faire à domicile ne fonctionnent pas,si l’écran oral ne fonctionne pas à long terme non plus,si la déglutition infantile est encrée en nous dès le plus jeune âge (voire dès le 4ème moisde grossesse)…et que, automatiquement, la langue reprend ses mauvaises habitudes…que faire quand un professionnel de santé vous dit ” c’est la faute de la langue,il faut corriger ça”. Rien?vider son portefeuille dans le vide?
    Personnellement, je me fiche que ma langue ne se place pas parfaitement,c’est un fait, c’est ainsi et ca fait 33 ans que c’est comme ca…ce que je souhaite c’est supprimer ou limiter les douleurs au niveau des ATM.Je ne suis pas un cas unique en son genre, on est des milliers,il doit bien y avoir des solutions non?

    • Dr Jules dit :

      La gouttière ou plaque occlusale pour une béance antérieure utilise les même principes que pour les autres malocclusions sauf que pour obtenir des contacts entre la plaque et les dents de l’arcade opposée qui sont plus remontées (arcade du haut) il faut ajouter plus de plastique pour combler la béance. Vous pouvez voir un tel exemple dans la section sur les ATMs.

  44. Chester dit :

    Bonjour et merci beaucoup,j’ai lu avec attention la section sur les ATMS et les cas cliniques traités. Le type de gouttière utilisée est effectivement très différent de ce qui m’a été prescrit il y a qq mois. J’attends donc mon rendez vous avec un nouveau spécialiste, avec impatience.
    Cordialement,

  45. Marie dit :

    Bonjour je voulais savoir le prix environ d’un écran oral?

    • Dr Jules dit :

      Quel type d’écran? amovible, fixe, faisant partie d’un traitement préliminaire, fait par un orthodontiste, un dentiste, avec la prise de matériel diagnostique ou pas, avec combien temps de suivi, dans quelle ville, province, pays… etc.?

      Pour en savoir plus sur le coût des traitements orthodontiques.

  46. Berthier dit :

    Pele de Tucat, écran oral ou éliminer les toutous pour corriger une béance antérieure?
    Bonjour,
    j’aimerai savoir si une béance antérieure causée par une mauvaise position de la langue chez un enfant de 9 ans pourrait être corrigée avec un appareil de type “perle de tucat” au Québec ou si un écran oral donne de meilleurs résultats.
    Existe-t-il un spécialiste de la pratique à Montréal.

    Doit on obligatoirement, comme cela nous a déjà été annoncé, supprimer les toutous de la vue de l’enfant pour aider au repositionnement de la langue? Cette dernière contrainte ayant été jugée intrusive dans notre processus éducatif.
    Merci de vos réponses

    • Dr Jules dit :

      Enfant suçant son pouce avec toutou . orthodontie habitue orale.
      L’appareil avec “perle de tucat” est similaire à l’appareil “Bluegrass“. Il comprend différentes formes, variations ou designs mais le principe est le même soit d’avoir une bille ou perle mobile placée près du palais pour servir de rappel à l’enfant de ne pas sucer son pouce ou ses doigts. Ce type d’appareil est surtout utilisé pour le problèmes de suçage de doigts mais s’il permet d’enrayer cette habitude, il peut contribuer indirectement à la fermeture d’un béance antérieure. L’enfant peut “jouer” ou faire rouler la bille avec sa langue et cela peut contribuer à entraîner le positionnement de la langue dans la bouche dans une position plus favorable et diminuer l’influence qu’elle peut avoir sur les incisives. Les illustrations ci-dessous en sont quelques exemples.

      Des praticiens qui utilisent cet appareil rapportent avoir un certain succès pour stopper des habitudes de suçage mais, personnellement, nous n’utilisons pas un tel appareil car nous en préférons un qui a un effet dissuasif plus direct sur le pouce ET la langue en les bloquant physiquement, d’où notre préférence pour un écran oral fixe. Certains diront qu’un tel écran ou “clôture à langue” est un appareil “punitif” mais lorsqu’il est bien présenté et expliqué aux parents et jeunes patients, il n’y a pas de problème d’acceptation avec ce type d’appareil. Nous en utilisons depuis plus de 50 ans avec succès! Je ne connais pas personnellement d’orthodontiste qui utilisent cet appareil mais il y en a.

      Éliminer les toutous
      Où avez-vous lu, ou entendu qu’il faille supprimer les toutous pour avoir du succès avec un traitement pour béance antérieure? Je n’ai jamais entendu cela. Vous pouvez éliminer tous les toutous que possède votre enfant et cela ne corrigera rien car ce n’est pas la cause de la béance… à moins qu’il les morde fortement plusieurs heures par jour!

      Bluegrass orthodontic habit appliance. Appareil perle de tucat pour éliminer une habitude de suçage de pouce.

  47. Fanny dit :

    Bonjour,

    Je suis aux prises avec différents soucis dentaire depuis des années et ne sais plus trop quoi faire pour retrouver un équilibre…
    Actuellement j’ai une béance “quasi totale” pour reprendre les termes du dernier stomatologue consulté, due à une déglutition atypique et aggravée par une condylectomie et une asymétrie faciale (hypercondilie d’un côté et manque de croissance de l’autre)…
    J’ai aussi une déviation latérale prononcée qui n’a pas étée résolue malgré une disjonction maxillaire (maintenant je suis en sur-occlusion au niveau du maxillaire car j’ai forcé sur les tours de vérin!). Un orthodontiste a également noté que mon maxillaire supérieure est décalé sur la droite (tandis que ma mandibule est décalée sur la gauche). A cela vient s’ajouter le bruxisme: apparemment je grince des dents la nuit, sans doute à cause d’un stress inconscient, et ai régulièrement des douleurs au niveau de l’ATM où il y a eu la condylctomie (sensation de chaleur, gonflement de l’articulation, craquements encore + prononcés).
    Ces dernières années j’ai consulté différents spécialistes…voici les diagnostics et propositions qu’ils m’ont fait:

    1) Refaire une disjonction palatine (alors que je suis en surocclusion!Je lui aurai cassé la g****e)
    2) Ne rien faire du tout (no comment)
    3) Aller au centre anti-douleurs me gaver de médocs (no comment)
    4) Porter une gouttière occlusale en permanence( ce que j’ai depuis 5 mois et aucun résultat)
    5) Porter des semelles orthopédiques car j’ai une bascule du bassin assez importante -9mm (c’est le cas depuis 2 mois, pas de résultats)
    6) Réopérer le palais pour le rétrécir ( une des solutions les + sensées à mon avis!)
    7) Faire des séances d’orthophonie le + rapidement possible
    8) Ne surtout pas faire d’orthophonie!
    9) Opérer la cloison nasale car elle est légèrement déviée
    10) Faire de l’orthodontie pour corriger les béances
    11) Faire des infiltrations au niveau de l’ATM car c’est de l’arthrose
    12) Non ce n’est pas de l’arthrose, c’est une algodystrophie, ne pas faire d’infiltrations
    13) Faire de la sophrologie, de la relaxation (je fais du yoga depuis 6 ans et ça n’a pas règlé le problème)
    14) Suivre une psychothérapie (ah bon, un psy a le pouvoir de soigner des béances et remettre les os en place???)

    Voilà où j’en suis, c’est à dire nulle part!
    Si je ne fais rien, je risque de me retrouvée édentée avant l’âge et de sombrer dans la dépression, car ces douleurs ont relativement influé sur mon mode de vie et mon comportement.
    Si je fais quelque chose je risque d’aggraver la situation…

    Pensez vous que l’écran oral puisse etre indiqué dans mon cas? Je suis jeune (23 ans) et habite en France (en Alsace). Jusqu’à présent, aucun orthodontiste ou chirurgien ne m’a parlé de cet appareil.
    Connaissez vous des cabinets où il est utilisé??

    A votre avis, dans les traitements évoqués ci-dessus, lesquels sont viables?

    Merci d’avance pour votre réponse, plus le temps passe et les tentatives échouent, plus je perds patience

    • Dr Jules dit :

      6) Réopérer le palais pour le rétrécir ( une des solutions les + sensées à mon avis!)
      Il faudrait tout d’abord déterminer si votre maxillaire supérieur est vraiment trop large ou si l’arcade inférieure est trop étroite. De toute façon, il n’est pas nécessaire “d’opérer” les mâchoires pour harmoniser les arcades en largeur…Pour en savoir plus sur l’expansion maxillaire et les déséquilibres transverses des mâchoires.

      7) Faire des séances d’orthophonie le + rapidement possible
      Ça ne changera absolument rien à votre problème… car la langue n’est pas la cause de ces problèmes.

      8) Ne surtout pas faire d’orthophonie!

      Ça n’aiderait ou ne nuirait pas…

      9) Opérer la cloison nasale car elle est légèrement déviée
      Cela corrigerait votre cloison nasale mais ne changerait rien au reste…

      10) Faire de l’orthodontie pour corriger les béances
      Ceci fait certainement partie de la solution mais s’il y a un déséquilibre squelettique il faudrait aussi déterminer comment corriger cet aspect. Ceci peu nécessiter une chirurgie orthognathique.


      11) Faire des infiltrations au niveau de l’ATM car c’est de l’arthrose

      Cela pourrait vous soulager temporairement mais ne corrigerait pas votre malocclusion!


      13) Faire de la sophrologie, de la relaxation (je fais du yoga depuis 6 ans et ça n’a pas règlé le problème)

      Vous savez donc déjà que cela ne vous apportera rien concernant votre problème dentaire…
      14) Suivre une psychothérapie (ah bon, un psy a le pouvoir de soigner des béances et remettre les os en place???)
      Vous avez tout compris, il n’y pourra rien…

      Pensez vous que l’écran oral puisse être indiqué dans mon cas?

      Un tel appareil pourrait aider à contrôler une position de langue inadéquate mais ne corrigerait pas votre malocclusion, ce qui requiert de l’orthodontie majeure et globale.

      Étant donné la présence de symptômes aux articulations temporo-mandibulaires et de bruxime, vous a-t-on proposé le port d’une plaque occlusale? Pour en savoir plus sur les articulations temporo-mandibulaires et le port de plaque occlusale.

      • Fanny dit :

        Baume du tigre et Yoga
        Rebonjour,

        Merci pour votre réponse qui me semble plutôt juste. En effet je porte une plaque occlusale au quotidien depuis 6 mois environ ainsi que des semelles orthopédiques, mais pour l’instant je ne vois pas d’améliorations.
        En ce moment je mets surtout l’accent sur la pratique du yoga qui m’aide à gérer mon stress et l’utilisation du baume du tigre qui est assez efficace pour détendre les muscles de la mâchoire et du cou.
        C’est un pis-aller mais ça m’aide à attendre sereinement la suite du traitement.

        En tout cas merci encore pour votre réponse et pour votre fabuleux site, qui aide à se sentir moins seul face à ces soucis dentaires parfois envahissants!

        PS: pour les personnes qui ont des douleurs musculaires ou articulaires liées à une malocclusion, outre le baume du tigre il y a aussi un gel anti-inflammatoire qui s’appelle “GSA” qui contient de du silicium, de l’harpagophytum et des huiles essentielles, qui apparemment est encore + efficace que le baume du tigre…Vous pouvez le trouver sur amazon

  48. Chester dit :

    Bonjour,

    Fanny, un grand merci à toi pour le gel “GSA”, je vais le chercher sur amazon et voir ce que cela donne.
    J’ai lu ton témoignage et je comprends parfaitement ton parcours du combattant. C’est la même chose pour moi.
    Il n’est pas évident de trouver en France un “spécialiste” sur le sujet et avant de tomber sur un professionnel qui arrive à solutionner le problème ou à calmer la douleur (ce serait déjà bien)…il faut taper à plusieurs portes : médecin généraliste, osteo, dentiste, ortodontiste, stomato, kiné spécialiste de la rééducation de la langue etc….bref, ca finit par couter cher et surtout on peut perdre patience et espoir.

    Et c’est vrai que pas mal de médecins ou osteo mettent cela sur le dos du stress….cela peut jouer bien entendu mais pour moi cela vient simplement accentuer le problème, ce n’est pas la cause initiale.

    Je ne sais pas si cela peut t’aider mais je peux te parler de mon parcours.
    J’ai 33 ans. J’ai également une béance (antérieure, seules mes dents du fond se touchent,genre 4 dents au max)…Je n’ai quasi pas souffert des ATM pendant des années,qq alertes mais rien de bien méchant.

    Par contre depuis un an, j’ai vraiment mal, avec des pics et des moments de répit…qui sont de faible durée.Les spécialistes que j’ai vu sont d’accord sur un point concernant mon cas : pas d’opération. Il y aurait plus de conséquences néfastes possibles (pb de dos, cervicales,atm,migraine)… que d’améliorations possibles. Donc j’ai évacué de mon côté l’idée de l’opération. J’ai fait des cours de rééducation de la langue avec une kiné : cela n’a pas fonctionné pour moi, y compris après plus de 20 séances. J’ai fini par lâcher l’affaire. Avec la mauvaise occlusion que l’on a, il n’est pas étonnant qu’on est encore plus de mal à rééduquer la langue… si on considère déjà qu’une rééducation de la déglutition est possible chez un adulte….Ce dont je doute très sérieusement aujourd’hui.

    J’ai porté des semelles qq mois (ok pour le dos, aucun effet sur les atm), j’ai eu des séances d’osteo (ok sur le moment mais la douleur revient rapidement), on m’a fait porter une gouttière enorme, en haut et bas…ca a été pire qu’avant,j’ai donc décidé de ne plus la porter, on m’a conseillé un autre osteo et un autre médecin occlusodontiste à Paris. J’ai fait pas mal de bilans, des radios…résultats : je porte depuis hier une pré-gouttière en bas (en deux parties, Docteur Jules comme promis je vous enverrai une photo!) …Je dois porter la goutière 24h/24h sauf quand je mange…samedi prochain on complète la goutière pour favoriser le plus de contacts possible entre les dents.Je crois que cette gouttière sera encore en deux parties…
    Bien entendu cela ne rectifiera pas la béance mais si cela peut calmer voire supprimer la douleur…je fonce.Un suivi très régulier sera fait par l’occlusodontiste en fonction des résultats et de mes sensations.

    Fanny, peut etre que ta gouttière n’est pas adaptée et qu’elle n’agit donc pas?

    On est beaucoup de français ici, en mal de praticiens, alors n’hésitons pas à nous donner des conseils, des noms de praticiens en france..Bref des pistes pour aller mieux.

    Et merci à ce site où patients et praticiens peuvent échanger.

    Cordialement,

    • Dr Jules dit :

      Concernant la “rééducation” de votre langue ou de votre déglutition par des exercices, c’était sans espoir dès le départ.

      Dr William Proffit, un des auteurs et chercheurs les plus prolifiques et respectés en orthodontie, écrivait à ce sujet en 2008;

      “L’idée que la thérapie myofonctionnelle puisse corriger une habitude de déglutition inadéquate ou corrige un problème de positionnement de langue (“tongue-thrust”) et, qu’en retour, cela puisse corriger une malocclusion est incensé. Il n’y a aucune évidence pour supporter toute forme d’efficacité de traitement de la thérapie myofonctionnelle pour ces problèmes de langue (“tongue thrust”). Toutefois, ces idées ont tendance refaire surface de façon régulière, surtout à cause de la mauvaise compréhension des causes réelles (étiologie) des malocclusions. À mesure que nous progressons avec des recherches qui clarifient les étiologies de bases, nous seront moins attirés par ces prétentions”
      (Traduction libre, source; Jour Clinical Ortho, Vol XLII Number 12, 2008 p. 715)

      Pour en savoir plus sur la déglutition, lisez cette autre réponse “La déglutition est un arc réflexe”

    • Fanny dit :

      Aucune malocclusion n’a résisté à ma spécialiste du SADDAM en 20 ans!
      PS3: pour te répondre par rapport à la gouttière…en fait durant les 1ers mois j’allais toutes les 2 semaines au cabinet dentaire pour qu’ils fassent des réglages, parce que la malocclusion finissait toujours par revenir. Les 2 dernières fois où j’y suis allée, j’ai senti de l’irritation de la part de la dentiste de devoir refaire un énième réglage…et mon dernier rdv, j’ai mis un mois à l’obtenir (alors que la dentiste m’avait assuré au début du traitement que comme le réglage ne prenait que 5 min, pas besoin de rdv, je pouvais passer le jour-même). Bref j’ai l’impression que ma malocclusion “rebelle” la fait ch*** + qu’autre chose (elle est spécialiste du SADDAM et dit qu’aucune malocclusion n’a résisté au traitement en 20 ans de métier), du coup ça fait 2 mois que je n’ose + retourner au cabinet. Pour quoi faire? La voir soupirer, froncer les sourcils, dire “ah la déviation est revenue”?? Et un mois + tard, rebelote?? J’en ai assez de perdre mon temps et de faire perdre celui des autres…

      • Dr Jules dit :

        Si votre dentiste peut prétendre avoir un tel succès (100% sur 20 ans), elle est définitivement meilleure que moi et tout mes confrères/consoeurs qui tentent, tant bien que mal, de traiter des problèmes d’ATMs!
        Pour prétendre avoir un tel succès, peut-être ne choisit-elle que des cas simples dont le succès du traitement est “assuré” et évite ainsi les cas lourds qui sont sans espoir car, il faut le réaliser, ce ne sont pas tous les problèmes qui peuvent être “guéris” de façon satisfaisante, surtout en ce qui concerne les articulations temporo-mandibulaires.

        C’est certain qu’il est décevant pour un praticien de devoir revoir des patients plus souvent que prévu mais, dans le domaine de l’ATM, cela fait partie du métier! Il n’y a pas de recette magique et certains cas sont très complexes à traiter et oui, parfois on y arrive pas. Certains patients sont soulagés presque instantanément après la pose d’une plaque occlusale ou gouttière tandis que d’autres nécessiteront 2, 5, 10 sessions d’ajustement pour atteindre un certain niveau de confort et fonction. Cela peut prendre quelques semaines, quelques mois ou plus d’une année parfois.

  49. Chester dit :

    …petite question? Le gel GSA peut il s’appliquer sur le visage (tempes,cou,machoire?)…et si non,auriez vous Docteur un autre produit à nous conseiller? un soulagement d’appoint en qq sorte.

    Merci !

    • Dr Jules dit :

      Je ne suis pas familier avec le gel GSA et je ne connais pas grand chose dans les onguents, pommades, crèmes, etc.!
      Peut-être que d’autres lecteurs sauraient mieux vous conseiller que moi à ce sujet?

    • Fanny dit :

      Des précisions sur le GSA et d’autres suggestions pour traiter le stress, la douleur et divers symptômes
      Bonjour Chester!

      Je viens de lire tes messages ainsi que ceux du Dr Jules, et je trouve cela effarant que dès qu’il y a un souci de malocclusion, les praticiens en France nous parlent soit de gestion du stress, ou nous envoient direct chez l’orthophoniste (qui bien souvent, est déjà débordé de travail)…

      Pour revenir à ta question sur le GSA, oui ce gel peut s’appliquer sur l’ATM et le cou, toutefois prudence si tu es sensible aux huiles essentielles…Je ne l’ai pas encore testé, c’est une amie sportive qui me l’a vivement recommandé et m’a dit que c’était + efficace que le baume du tigre (qui relaxe déjà pas mal).
      Sinon, outre les applications de surface, en traitement de fond la phytothérapie est souvent conseillée pour les douleurs articulaires légères (reine des prés, harpagophytum…) ainsi que des compléments alimentaires spécifiques sous forme de gélule que tu peux trouver sur des sites comme “fleurancenature. com”… Perso ça ne me fait quasiment aucun effet, mais bon chacun sa sensibilité.
      Sinon l’application d’une compresse chaude, le sauna facial ou certaines postures de yoga aident à détendre les muscles du visage et du cou, bien que les effets soient limités dans le temps.
      Enfin le seul conseil que je donnerai aux gens qui ont des soucis de malocclusion: outre les “spécialistes” des dents, des muscles…consultez aussi des praticiens en médecines holistiques (médecine chinoise, naturopathie…), si ça ne va pas résoudre le problème, ça va vous aider à y faire face avec + de calme, car la malocclusion crée un cercle de vicieux de tensions/douleurs/stress/augmentation de la douleur/déprime…

      Après comme le dit Chester, tout cela a un coût, il faut énormément de patience et de courage pour continuer à chercher des solutions qui vont nous soulager, et ce malgré l’incompréhension, le déni voire parfois le mépris auquel on est confronté lorsqu’on vagabonde durant des années de cabinet en cabinet.

      PS: sur Strasbourg, je n’ai pas trouvé d’orthodontiste ou de chirurgien qui sachent répondre à mes questions, cependant il y a un cabinet de médecine chinoise vraiment fabuleux avec 2 praticiens, qui outre l’acupuncture, font de la phytothérapie et des massages.Pour tout ce qui est douleurs musculaires, découragement, je vous les conseille vivement!

      PS2: pour les douleurs musculaires vraiment intenses, il y a une dernière solution, bien qu’illégale en France. Je n’ai pas encore franchi le pas mais me suis renseignée sur des sites spécialisés (hollandais) et y réfléchis sérieusement.

      • Dr Jules dit :

        Merci pour les précsions sur le GSA que je ne connais malheureusement pas.

        C’est vrai que certaines approches en médecine “alternative”, “parallèle”, “holistique” etc. peuvent aider dans le soulagement de certains symptômes. L’acuponcture peut aussi être d’une certaine aide. Aucune d’elles ne pourra corriger une malocclusion cependant!

        Un des problèmes avec ces approches non “conventionnelles” est qu’il est parfois difficile d’évaluer les compétences des praticiens et leurs qualifications, certifications, etc. et qu’il y a beaucoup d’abus de confiance dans plusieurs domaines. Quant à cela… on peut aussi observer la même chose occasionnellement en médecine et en dentisterie comme certains d’entre vous ont pu le constater malheureusement. :-(

  50. Cynthia dit :

    Importante béance antérieure causé par une suce à 3 ans
    Bonjour,
    Mon garçon de 35 mois (presque 3 ans) a une malocclusion importante. En fait, ses incisives (bas-haut et latérales) ne se touche pas. Il peut même sortir une partie de sa langue à travers! Ses canines et ses molaires semblent plus sorties (et plus grosses). J’ai fait le sevrage de la suce suite à cette constatation. Par contre, je me demande s’il y a d’autres interventions qui peuvent être fait. Quelle est la meilleure conduite à tenir? Merci d’avance de votre opinion!

    Cynthia

    • Dr Jules dit :

      Note : j’ai redirigé votre question dans cette section car elle y est plus pertinente.

      Je crois que vous avez fait ce qu’il était indiqué de faire en éliminant la suce et, à ce stage-ci, il n’y a pas autre chose à faire pour le moment. S’il la suce était vraiment la cause de la béance antérieure, ce qui est possible, le fait de l’éliminer peut, dans certains cas, permettre aux incisives de reprendre ou continuer leur éruption et de diminuer la béance antérieure. Cependant, si la béance est trop importante, il est possible que la langue se place maintenant entre les dents antérieures et empêche l’éruption des incisives pour diminuer la béance. Une intervention orthodontique serait alors nécessaire plus tard pour aider à fermer la béance. Une consultation en orthodontie serait indiquée vers 6-7 ans pour déterminer le moment opportun pour intervenir. Vous pouvez consulter plus tôt si vous avez besoin d”être rassurée!

      L’exemple suivant montre une fille de 3.3 ans qui suçait son pouce et utilisait une suce activement juste avant qu’elle ne cesse ces deux habitudes. 3 mois après avoir arrêté (3.6 ans) on remarque déjà une légère diminution dans la béance antérieure même si elle persiste. C’est une différence subtile mais réelle. Il reste cependant la langue à contrôler, ce qui peut nécessiter un écran oral éventuellement.

      Habitude de suçage de doigt et utilisation d'une suce causant une malocclusion.

      Cet autre exemple montre un garçon de 4.5 ans qui utilise sa suce continuellement avec comme effet que cela empêche l’éruption normale des dentset contribue même à les “remonter” et causer une béance antérieure.

  51. Chester dit :

    Bonjour,

    J’ai revu ma dentiste hier qui a modifié ma gouttière : elle a rajouté une pâte qui se durcit (je ne connais pas le nom du composant) pour que de nouveaux contacts de chaque côté se créent entre dents du haut et dents du bas.Je voulais vous envoyer une photo de la dite gouttière, ou plutot des 2 petites gouttières (qui ne sont pas très esthétiques d’ailleurs) mais je ne sais pas comment l’envoyer dans mon commentaire.

    La dentiste m’a indiqué qu’il fallait que je la porte 3 semaines, quasi non stop (sauf pdt les repas)puis la nuit pendant plusieurs mois,un an. Pour le moment,je ne vois pas d’amélioration concernant la douleur…combien de temps faut il en moyenne pour commencer a ressentir les effets d’une gouttière occlusale?

    Bien entendu,je sais que ce n’est pas la gouttière occlusale qui va venir corriger la béance…
    Dans les cas que vous avez pu traiter, avez vous eu le cas d’une personne ayant une béance antérieure et souffrant des ATM qui, après traitement orthodontique (avec élastiques ou “vis”) et correction de la béance,ne souffrait plus? Ce qui m’étonne,c’est qu’aucun orto ou dentiste que j’ai vu ne m’aient proposé cette correction par bagues ou autres.

    Car j’ai bcp réfléchi ces dernières semaines : si d’ici le mois de juillet,les douleurs (contractions des muscles de la machoire) sont encore là, j’entamerai un traitement orthodontique plus lourd…ca m’embête étant donné mon âge (j’ai qd meme 33 ans) mais j’ai encore de longues années devant moi(enfin j’espère!). Concernant les bagues,elastiques etc que vous mettez,y’a t il possibilité en pratique d’utiliser des bagues céramiques,plus discrètes pour les adultes?

    Cordialement,

    • Dr Jules dit :

      Oui, c’est possible que la correction d’une béance antérieure puisse aider les symptômes aux articulations temporo-mandibulaires (ATMs) mais ce n’est pas une “garantie”.

      Oui il est possible d’utiliser des boîtiers en céramique.

  52. Chester dit :

    PS: Est il envisageable qu’un français vienne se faire soigner au sein de votre cabinet?

    • Dr Jules dit :

      C’est théoriquement possible, certains sont déjà venus en consultation, mais honnêtement, il serait irréaliste d’envisager un traitement avec des déplacements aux 2-3 mois car cela seraît trop coûteux pour vous! Il y a beaucoup d’orthodontistes très compétents en France et je suis certain que votre traitement peut être fait dans votre pays.

  53. Chester dit :

    Merci de votre réponse, c’est vrai que faire des aller retour vers le canada pour se faire soigner est irréaliste en pratique pour un suivi régulier…
    Ma dentiste m’a conseillé un stomato qui m’a limé certaines dents…moyen,moyen.
    Donc, j’essaie de trouver seul un spécialiste pouvant m’aider en France et ce n’est pas évident.

    Cordialement,

    • Dr Jules dit :

      Si vous avez une malocclusion que vous désirez corriger, consultez un orthodontiste certifié.
      Vous pouvez consulter le site de l’Ordre National des Chirurgiens-Dentistes de France qui liste tous les dentistes par région géographique, département et spécialité pour connaître les orthodontiste dans votre région qui devraient être en mesure de mieux vous renseigner.

      Le “limage” de dents peut changer l’apparence des dents mais ne changera rien è la malocclusion u la malposition des dents!

  54. Chester dit :

    Seules solutions pour une béance antérieure adulte: rééducation de la langue et chirurgie?
    Bonjour,
    Je me suis rendu chez une orthodontiste près de chez moi pour avoir un premier avis sur les solutions possibles me concernant.

    Premier point pour elle: il faut que je rééduque ma langue.J’ai déjà fait plus d’une trentaine de séance de rééducation,sans résultat. L’orthodontiste m’a indiqué qu’avec une rééducation de la langue on pouvait réduire une béance,parfois de moitié. J’ai une béance de 4mm, et selon elle, elle pourrait être réduite à 2mm avec une rééducation linguale.Comme je ne crois que ce que je vois je lui ai demandé des photos de patients ayant une béance dentaire antérieure avant/après rééducation linguale. Elle m’a montré cela et franchement ce n’était pas flagrant du tout! d’autant plus que la photo “après” était une photo avec bagues…peut être que les bagues avaient agi sur la béance. Elle ne savait même pas combien de temps elle avait suivi cette rééducation. En tout cas, je n’ai eu aucune preuve que cela était du à la rééducation linguale.

    Deuxième point pour elle : ma béance ne pourrait être corrigée qu’avec chirurgie. Il faut dire qu’elle ne pratique que les appareils avec bague…elle ne fait pas du tout de procédure de mini-vis, d’appareil lingual ou d’invisalign…ses marches de manœuvre me semblent réduites.

    Troisième point
    pour elle : meme si la béance est corrigée, il y aura récidive à cause de ma langue et donc ca ne sert à rien de corriger la béance sans rééducation de ma langue. Tout cela avec son grand sourire et son rire”ah oui il y a bcp de problèmes”+ “ce serait drôle de voir si vous aviez une béance étant enfant”. Effectivement c’est super drôle d’avoir mal à la mâchoire tous les jours ou presque depuis un an.

    Je lui ai dit que la rééducation adulte était vraiment compliquée (elle me répond “c’est pourtant simple de garder la langue au palais…” mais oui bien sûr, c’est pour cela qu’on est très nombreux à avoir ce type de problème, adultes comme enfants. Je lui ai demandé s’il n’était pas possible de corriger la béance, autrement que par chirurgie et de maintenir ensuite le travail réalisé par une contention diurne/nocturne…même si cette contention dure à vie (type gouttière,avec élastique ou autres…), selon elle c’est non.
    Elle rajoute que cela peut s’aggraver avec le temps,que les dents commencent à se déchausser…quel encouragement !

    Je ressors du rendez vous avec zero solution, hormis le nom d’une kiné qui fait de la rééducation de la langue.

    Malgré ce rendez vous, je ne perds pas espoir de trouver une solution. J’ai pris un rendez vous chez 2 autres orthodontistes différents, qui auront j’imagine des traitements différents à proposer.

    Docteur, de votre côté, quand vous corrigez une béance dûe à une mauvaise position de la langue chez un adulte, comment faites vous pour garder cette béance fermée, après orhodontie, dans le temps? Je sais que pour vous la rééducation de la langue est un leurre alors comment faites vous? Merci beaucoup de votre réponse, cela m’aide à voir un avis plus éclairé.

    Cordialement,

    • Dr Jules dit :

      Votre orthodontiste et moi voyons les choses bien différemment il me semble…

      Point 1; Rééducation de la langue
      Mois aussi j’aimerais bien voir des photos de cas où une béance antérieure adulte importante qui a été fermée avec des exercices myofonctionnels visant à rééduquer la langue!
      Souvent, dans de tels cas, les arcades sont aussi étroites et il manque d’espace pour la langue. Il est, la plupart du temps, indiqué de faire de l’expansion des arcades, ce qui procure de l’espace à la langue et lui permet souvent de se placer dans une meilleure position (pas entre les dents antérieures perpétuant ainsi la béance antérieure). Ceci ne peut être fait par des “exercices” pour la langue!

      Ce n’est pas moi qui dit que la rééducation de la langue est un leurre mais la littérature scientifique orthodontique
      Je vous cite le Dr William Proffit, un des auteurs et chercheurs les plus prolifiques et respectés en orthodontie, qui écrivait à ce sujet en 2008;

      “L’idée que la thérapie myofonctionnelle puisse corriger une habitude de déglutition inadéquate ou corrige un problème de positionnement de langue (“tongue-thrust”) et, qu’en retour, cela puisse corriger une malocclusion est incensée. Il n’y a aucune évidence pour supporter toute forme d’efficacité de traitement de la thérapie myofonctionnelle pour ces problèmes de langue (“tongue thrust”). Toutefois, ces idées ont tendance refaire surface de façon régulière, surtout à cause de la mauvaise compréhension des causes réelles (étiologie) des malocclusions. À mesure que nous progressons avec des recherches qui clarifient les étiologies de bases, nous seront moins attirés par ces prétentions”
      (Traduction libre, source; Jour Clinical Ortho, Vol XLII Number 12, 2008 p. 715)

      Pour en savoir plus sur la déglutition, lisez cette autre réponse “La déglutition est un arc réflexe”

      Et admettons que, dans le meilleur des cas, vous obteniez une réduction de 50% de votre béance, qu’arrive-t-il du 50% restant? Vous n’avez eu aucun résultat apràs 30 sessions… l’évidence parle par elle-même!

      Point 2; Chirurgie seulement

      À chacun son approche mais il est certain que des béances antérieures peuvent se corriger sans chirurgie sauf peut-être dans des cas vraiment particuliers et sévères (comme par exemple une béance sévère associée à un décalage squelettique important dans une autre dimension).
      À titre d’exemple, regardez ce cas d’impaction maxillaire sévère et spectaculaire traité l’aide de mini-vis d’ancrage en quelques mois. Il n’y avait pas de béance antérieure mais le mouvement d’impaction effectué est similaire à ce qui est nécessaire de faire pour “remonter” l’arrière du maxillaire supérieur dans les cas de béances antérieures traitées chirurgicalement.

      Vous verrez aussi dans cette section sur les béances antérieures des cas traités en orthodontie seulement (sans chirurgie, sauf un cas).

      À noter que ce ne sont pas tous les orthodontiste qui offrent de telle approches de traitement mais c’est possible.

      Point 3; Récidive assurée sans exercices pour la langue

      Cet énoncé prend pour acquis que la cause de votre malocclusion est la langue, ce qui n’est pas le cas. La langue peut être un facteur contribuant à la béance mais pas sa cause principale et directe. Si la malocclusion est bien corrigée, l’environnement de la langue sera modifié. Elle aura ainsi plus d’espace, se positionnera différemment, probablement moins contre les dents antérieures, etc. et un bon protocole de rétention orthodontique peut maintenir les résultats adéquatement. Nous utilisons souvent des appareils spéciaux pour la rétention de tels cas. Pour voir des exemples.

      Votre orthodontiste se demande si vous aviez une béance étant enfant? Pas moi, car je suis certain que vous en aviez une. Une béance de 4 mm n’apparaît pas soudainement chez l’adulte (sauf dans des cas très particuliers)!

      Espérons que vous aurez des opinions différentes des autres orthodontiste que vous consulterez. Revenez nous en faire part.

      Bon traitement!

  55. Chester dit :

    Fermeture d’une béance antérieure avec Invisalign et Propel, est-ce la solution révolutionnaire?

    Bonjour Docteur,
    Merci pour votre réponse claire, concrète, précise…et motivante. C’est très important pour un patient d’avoir un avis comme celui ci

    Je partage complètement votre point de vue. Il “suffit” maintenant que je trouve un orthodontiste en France qui soit du même avis aussi,ce qui n’est pas forcément évident. Un grand nombre d’ortho français continuent à soigner comme il y a 20 ans…malgré les progrès! Je parle en connaissance de cause car j’ai eu un premier traitement orthodontique il y a 20 ans maintenant. Aux usa et canada, vous me semblez vraiment très en avance sur nous.

    Pour rebondir sur votre réponse : effectivement j’avais déjà une béance antérieure étant enfant,je me souviens que j’avais du mal à manger certains aliments,que je n’arrivais pas à les couper avec les dents de devant.

    Je suis tombé sur un cas clinique assez proche du mien,soigné par invisalign+propel (je ne connaissais pas du tout PROPEL, je ne comprends pas vraiment son fonctionnement pouvez vous m’en dire plus?)

    CF Cas n°2 (page 18 à 33 du document) : béance 4MM fermée en 11 mois de traitement
    www. eugenol.com/

    Je ne souhaite pas forcément avoir le même traitement en France (ce serait introuvable je crois bien!) mais c’est tout de même interessant. Je me dis que si une béance antérieure de 4mm a pu etre fermée par invisalign…je dois pouvoir éviter la chirurgie (solution dite “obligatoire” pour certains chirurgiens ou ortho français)…et la remplacer par un traitement orthodontique moins invasif et irrémédiable.

    Je vous tiendrai au courant des nouveaux rendez vous !

    Je me demande meme si je ne ferai pas un blog une fois que j’aurai trouvé le traitement adéquat, ca pourrait être utile pour d’autres patients francophones

    Cordialement,

    • Chester dit :

      Le peu de solution proposées par l’orthodontiste est consternant. Massage avec un gant chaud? Vraiment…,
      Bonjour Docteur,
      Je vous fais part brièvement de la suite de mes rendez vous avec des orthodontistes.

      J’avais rendez vous aujourd’hui dans un centre orthodontique CPAM à Paris (que je déconseille fortement: les consultations se déroulent dans un immense open space, où tous les patients sont très proches, les enfants qui attendaient leurs rendez-vous venaient me regarder la bouche ouverte pendant que j’étais avec l’ortho. Je n’ai jamais vu ça.).
      Très sincèrement, ce rendez vous n’a rien donné, j’en suis resorti dépité.

      Pour résumer ce que j’ai entendu : ma béance antérieure est constitutionnelle (“génétique”), il est peut etre possible de la fermer avec un appareil à bagues et des elastiques très forts mais c’est pas sur du tout, l’opération est à privilégier sans aucune garantie de résultat voire même des ratés possibles et encore plus de douleurs aux ATM. On m’a encore bassiné avec ma langue et il m’a même parlé d’une opération de la langue (la dimension de ma langue n’a pourtant rien d’anormale ! ) L’orthodontiste (très jeune, surement sorti de l’école) n’a cessé de me dire que mon cas était compliqué et qu’il fallait en gros que je vive avec en me massant le soir avec un gant chaud…

      C’est consternant.

      Je lui ai dit que je venais pour essayer de trouver une solution et pas pour qu’on me casse le moral en me disant qu’il n’y a aucune solution valable et aucun traitement dans mon cas. Mon cas n’est peut être pas “facile” ou “habituel”, je peux le comprendre mais je suis persuadé qu’on peut faire qqchose. Je vois sur internet que d’autres cas similaires au mien sont traités. Je n’attends pas un tour de magie mais un professionnel averti.

      Donc, je continue mon parcours et j’ai un rendez vous chez un autre ortho samedi. J’espère que lui sera plus compétent et qu’il saura dire les choses, autrement.

      Cordialement,

      • Dr Jules dit :

        C’est consternant en effet…

        Certains points qui vous ont été expliqués ont un fondement scientifique prouvé et fondé :
        - les béances antérieures ont comme étiologie la génétique mais plusieurs autres facteurs peuvent y contribuer;
        - Aucune garantie ne peut être “promise” peu importe le protocole de traitement utilisé. Pour en savoir plus sur su les obligations de moyen et de résultat et les “garanties” en orthodontie.

        Par contre d’autres ne sont pas fondés;
        - ce n’est pas la “force” des élastiques qui fermera une béance antérieure, en fait l’utilisation d’élastiques trop forts pourrait être dommageable;
        - une opération (chirurgie orthognathique) est “essentielle” que dans les béances tr;s très sévère et encore, certains praticiens travaillant avec des mini-vis d’ancrage prétendent que es protocoles élimineront éventuellement le besoin d’impaction chirurgicale. Pour voir un exemple d’impaction spectaculaire ayant “remonté” un maxillaire supérieur de 7 mm sans chirurgie (bien qu’il n’y ait pas de béance dans cet exemple).
        -une opération de la langue ne changera rien à votre béance. Les cas de langues vraiment trop volumineuses (macroglossie) sont très rares. Je n’en ai vu que quelques un en 27 ans et aucun n’a nécessité une “opération” pour en réduire la grosseur (réduction par glossectomie).
        - un massage avec un gant chaud? Elle est bonne celle-là! Ceci peut aider vos doigts endoloris mais jamais votre béance. C’est n’importe quoi faire de telles affirmations. Demandez-lui une référence scientifique ou une étude à ce sujet.
        Posez des questions à votre orthodontiste
        Oui, votre cas est peut-être compliqué, mais c’est pour traiter de tels cas qu’il existe des spécialistes en orthodontie!
        Pour en savoir plus sur les béances antérieures et voir des béances traitées en orthodontie la plupart sans chirurgie.


        La lecture de cette chronique pourrait peut-être vous aider
        … et n’hésitez pas à poser des questions à votre orthodontiste.

        Mon conseil? Obtenez une seconde opinion et préparez vos questions.

    • Dr Jules dit :

      Je reprends ici les photos du cas auquel vous référez dans votre question précédente :

      beance exces vertical posterieur malocclusionorthodontie

      Disons d’entrée de jeu que si le clinicien considère la correction de cette béance antérieure un succès, nous n’avons pas les mêmes critères de qualité et objectifs de traitement. (A) représente l’occlusion initiale démontrant une béance antérieure mais aussi postérieure bilatérale. Le résultat final en (B) montre bien une diminution de l’ouverture entre les incisives mais la prémolaire supérieur droite (*rouge) n’a bas bougé d’un micron et il y a toujours une béance. La première prémolaire (*bleu) quant à elle a descendu d’une fraction de millimètre mais ce n’est pas ce qu’on peut qualifier comme l’obtention de bons contacts fonctionnels et la fermeture d’une béance! Un bel endroit pour que la langue s’y loge et contribue à la récidive!

      Quant au côté gauche, les prémolaires (*noirs) ne sont pas en contact avec les dents opposées. Il y avait une tendance l’occlusion croisée postérieure bilatérale avant le traitement et elle est toujours présente après les corrections. Aucun changement ou correction n’a été effectué dans la dimension transverse (largeur). La radiographie montre qu’il s’agit d’un problème squelettique avec excès vertical postérieur et pas simplement un problème dentaire antérieur. L’approche pour traiter ces cas est différente.

      Technologie révolutionnaire?
      Si ce cas est utilisé pour tenter de montrer l’efficacité d’un traitement Invisalign et de la technologie Propel, je vous remercie de me l’avoir fait connaître car cela me convainc davantage que cette approche ne peut donner de bons résultats dans de tels cas!
      Ces résultats sont incomplets et j’aimerais voir la stabilité des corrections dans 1, 2, ou 5 ans… Je vous garantie que ce ne sera pas stable mais… on ne le saura jamais.

      Qu’est-ce que la technologie Propel?

      Propel orthodontics accelerated tooth movement
      Propel est un petit tournevis techno qui permet de faire des micro perforations (micor-ostéoperforations) dans l’os cortical autour des dents à déplacer en orthodontie. Ceci a pour but d’affaiblir légèrement l’os et de stimuler son métabolisme afin d’accélérer le déplacement des dents. Ces micro-perforations sont faites à chaque visite autours des dents à déplacer sous anesthésie locale.

      Concernant le cas ci-haut, il n’y a rien de spectaculaire à obtenir un tel résultat en 11 mois alors je ne sais pas quel était l’avantage d’utiliser Propel!!!

  56. elodie dit :

    Une béance antérieure fermera-t-elle après l’arrêt d’une tétine?
    Bonjour,
    Nous avons reussit a faire arreter la tetine de notre fils de 23 mois suite a la constatation du dentiste d’une béance.
    Nous aimerions savoir si la beance se reduira au fil du temps toute seul ou pas? Si oui combien de temps cela prend en moyenne chez un enfants de cet age?

  57. elodie dit :

    Bonjour,
    Merci pour votre reponse docteur, j’aurais également aimé savoir si il etait possible que sa béance augmente meme apres l’arret de la tetine ( si il s’avère que la langue s’interpose entre les dents) ?
    Et si la béance ne disparait pas par elle même, mon fils devra t il porter un ecran oral?A quel age ce dispositif peut il etre placé à un enfant?
    Cordialement

    • Dr Jules dit :

      Oui cela est possible car lors de la perte des dents temporaires, si la langue s’interpose entre les dents, ce qu’elle fera probablement, elle peut empêcher l’éruption normale des incisives et maintenir ou exacerber la béance. Je suis de l’école de pensée qui croit qu’il est plus prévisible et efficace d’utiliser un appareil orthodontique fixe comme un écran oral pour tenter de corriger un tel problème mais il peut y avoir d’autres approches valables. Personnellement, nous préférons utiliser un tel appareil lorsque les premières molaires temporaires sont sorties soit vers ± 6-7 ans mais il peut être utilisé plus tôt pour des cas plus graves.

  58. Virginie dit :

    L’alignement initial de mes dents a causé une béance antérieure, comment corriger cela?
    Bonjour ,
    Orthodontiste certifiée , je travaille en autoligaturant et suis confrontée pour la première fois a un cas ou une béance s’est ouverte après 2 mois de nivellement en fil rond .014.
    La pro alvéolie est importante et l’occlusion ne s’effectue qu’à partir des prémolaires .
    La langue s’interpose entre les arcades a la déglutition de façon importante.
    J’ai donne a ma patiente un appareil d’éducation fonctionnelle nocturne et ai precrit des séances d’orthophonie.
    Je pense baguer le bas pour pouvoir mettre des élastiques antérieurs.
    Je suis stupéfaite de la vitesse a laquelle la béance s’est ouverte sur un cas pour lequel j’envisageais un nivellement simple.
    Avez vous déjà eu des cas similaires et auriez vous quelques conseils a me donner?
    Par avance merci de votre réponse .

    • Dr Jules dit :

      Oui cela se produira chaque fois que vous utilisez des fils flexibles comme le CuNiTi en présence d’une tendance à la béance antérieure (par opposition à un overbite excessif) et de chevauchement antérieur s’il n’y a pas d’appareils fixes (brackets) et des élastiques avec un vecteur vertical pour contrer la tendance inévitable qu’auront les dents antérieures à aller vers l’avant en s’alignant.

      Pour s’aligner, les dents ont besoin d’espace et elles tenteront de l’obtenir de la façon qui sera la plus facile soit en débordant vers l’avant (“flaring”). Pour contrer cela, il faut utiliser des élastiques pour contrôler les effets secondaires de l’alignement et tenter de favoriser de l’expansion des arcades vers les côtés (si c’est possible et désirable dans le cas à traiter) plutôt que vers l’avant. Les incisives qui basculent vers l’avant diminuent l’overbite et contribuent à une béance antérieure.

      Vous perdez votre temps et celui de votre patient avec l’orthophonie et l’éducation fonctionnelle pour tenter de fermer une béance antérieure. Lisez cette opinion de Proffit pour vous en convaincre.

      Pour voir des cas de béances antérieures traités.

  59. Chester dit :

    Bonjour Docteur,

    Encore merci beaucoup pour vos réponses, vous êtes vraiment d’une aide précieuse.

    Suite de mes aventures : j’ai rencontré un orthodontiste à Lille. et là je dois dire que je suis enfin tombé sur qq’un qui sait ce qu’il fait,ce qu’il dit, qui a pris le temps de me voir pendant une heure en m’expliquant ce qu’il se passait pour moi et les solutions envisageables.

    Je vais essayer de vous faire un résumé :

    - il m’a demandé pour quelle raison je venais (esthétique,fonctionnelle,douleur). Pour moi c’est fonctionnel et douleur. Il a regardé les clichés radio avec attention et m’a dit que mes douleurs musculaires étaient normales étant donné ma malocclusion. Il m’a dit qu’en fait,ce n’était pas une mauvaise nouvelle,en ce sens que mes muscles me protégeaient,ils travaillent (parfois durement) pour protéger mes articulations, contrebalancer les forces qui s’exercent. Évidemment,mes muscles se fatiguent parfois, d’où des contractions douloureuses.

    - Après m’avoir bien ausculté,il m’a indiqué que deux voies étaient possibles.

    Première voie : laisser les choses ainsi en portant une gouttière occlusale pour soulager ma machoire et calmer les douleurs. Une solution de compromis en qq sorte qui ne viendra évidemment pas me réparer. Il a été très franc en me disant que la situation pouvait rester telle quelle mais que cela pouvait s’empirer et attaquer ensuite mes articulations (arthrose je crois),abimer mes dents…et qu’aucun retour en arrière n’était possible dans ce cas.il m’a dit qu’il n’y avait pas de règle en la matière, chez certains ça reste ainsi chez d’autres ça s’empire vraiment et là ça fait vraiment très mal (difficultés pour ouvrir la bouche, pour mâcher, douleurs non stop, la vie devient impossible). Il m’a dit que mon premier traitement orthodontique (ado) n’avait surement pas été très bon. On m’a retiré 4 prémolaires (d’après ce que j’ai compris), ce qui avait réduit de l’espace pour ma langue. Si j’ai bien compris. Malheureusement, ce qui est fait est fait.

    Deuxième voie : traiter le problème avec les aléas éventuels. Pour lui, seule la chirurgie est envisageable dans mon cas. Il s’agirait d’une chirurgie bimaxilaire. C’est une opération lourde et les 15 jours post opératoires peuvent etre très délicats. je devrais avoir un arrêt de travail d’environ 2 mois. Il travaille avec un chirurgien de renom en France qui travaille à paris (notamment à l’hôpital américain). Il m’a expliqué que c’était un grand spécialiste en la matière et que les cas qu’il a traité avec lui s’étaient très bien passés. Bon, d’un autre côté il n’allait pas me dire le contraire.
    Avant l’opération,il faudrait préparer ma bouche (port invisalign dans un premier temps, puis bagues, opération, puis bagues). En tout, il faut bien compter 18 mois. Puis une contention “à vie”. C’est un budget conséquent,le tout devrait me revenir, si je le fais, entre 12 000 et 15 000 euros en fonction de ma mutuelle. Je suis prêt à mettre des projets de côté pour solutionner mon pb, alors je trouverais l’argent nécessaire. Il m’a précisé qu’une récidive était toujours envisageable (la langue pouvant venir rouvrir une béance). Mais il m’a précisé qu’avec une chirurgie bimaxilaire, les cas de récidives étaient plus rares. J’imagine qu’avec une bonne contention, cela pouvait aussi aider à maintenir le résultat.

    Je lui ai dit que ce n’est pas forcément ce que je voulais entendre (la chirurgie étant pour moi la solution ultime…et clairement,j’ai peur) mais il a eu le mérite de me mettre en confiance, de m’écouter, de me montrer deux cas bien documentés. J’avoue que les résultats étaient impressionnants.
    Il ne m’a pas parlé des micro vis par contre. J’ai l’impression que cette technique, révolutionnaire, se pratique très peu en France. Pour le moment, aucun ortho ne m’en a parlé. À moi de mener mes investigations pour trouver un ortho qui utilise ce système…c’est un peu chercher une aiguille dans une botte de foin (en France, la publicité médicale est interdite…c’est vraiment embêtant pour les patients qui sont les premières victimes de cette règlementation stricte et dépassée).

    Je ne vais pas me précipiter vers l’opération et prendre le temps de la réflexion. Je vais essayer d’avoir d’autres avis d’ortho. A ce propos, pourrais je vous envoyer mes radios? (je ne sais pas si je peux les scanner par contre,pas sur que le rendu soit bon).Je vous ai déjà montré mes dents mais peut etre que mes radios pourraient vous interesser. En tout cas, je suis interessé de connaitre votre avis.

    Je me sens déjà mieux que lors des deux derniers rendez vous où clairement j’avais à faire à des gens insuffisamment formés (je reste gentil) et surtout non “psychologues” pour un sou ! la relation patient-ortho est tellement importante pourtant.

    Voilà les nouvelles !

    Bon dimanche à vous

    • Dr Jules dit :

      Heureux e constater que vous avez fait du progrès dans la recherche d’information. Il semble en effet que cette dernière consultation en orthodontie soit celle qui vous a né le plus d’explications et solutions logiques.

      Quelques remarques;

      - le fait d’extraire des dents de duit pas l’espace pour la langue. Il faut voir ces extractions dan un ensemble de corrections orthodontiques qui, la plupart du temps peuvent en fait procurer plus d’espace pour la langue. Vous n’avez qu’a regarder les cas d’expansion ayant eu de extractions sur cette page pour voir le changement dans la dimension et forme des arcades. Pour en savoir plus sur les extractions en orthodontie et voir des exemples de cas traités à l’aide d’extractions, vous y verrez des arcades plus larges accommodant une langue avec plus d’espace.

      - Pourquoi utiliser Invisalign si c’est pour mettre des appareils multi-bagues par la suite? Facilitez-vous la tâche et allez directement aux multi-bagues qui sont beaucoup plus performants!

      - Chirurgie essentielle? Peut-être pour avoir un résultat optimal mais si c’est irréaliste pour vous de l’envisager. peut-être qu’un compromis est possible?

      Comme nous l’expliquons chaque fois que des gens veulent nous envoyer du matériel diagnostique (photos, radiographies, modèles, etc.) notre opinion est en fait pas si importante que cela car, en bout de ligne, nous ne pourrons imposer notre vision d’un cas (et un plan de traitement quelconque) à un autre praticien qui traitera le patient. C’est la même chose si quelqu’un vient nous voir et nous demande de faire tel ou tel plan de traitement. Si cela correspond à ce que nous aurions fait de toute façon, tant mieux mais sinon, le patient doit souscrire à notre plan de traitement ou trouver un autre praticien.
      Posez des questions à votre orthodontiste
      Il est important pour vous de trouver des praticiens en qui vous avez confiance et de suivre leurs recommandations.


      La lecture de cette chronique pourrait peut-être vous aider
      … et n’hésitez pas à poser des questions à l’orthodontiste lors de vos prochaines consultations, même chose avec le chirurgien.

      espace maxillo facial chirurgie

      Concernant la chirurgie orthognathique, si vous désirez poser votre question directement à un chirurgien maxillo-facial certifié, vous pouvez le faire sur le site Espace Maxillo-Facial.

  60. Chester dit :

    Bonjour Docteur,

    Pas de pb,je comprends parfaitement votre point de vue concernant l’envoi de radio et le plan de traitement.

    J’ai reçu le compte rendu de l’orthodontiste que j’ai rencontré récemment (c’est le premier qui me fait un compte rendu!) et que je devrais remettre au chirurgien pour avis.

    J’arrive enfin à coller des termes médicaux à mon cas : Je présente une classe III squelettique hyperdivergente avec forte be?ance dentaire jusqu’aux molaires (seules en occlusion). Ceci s’accompagne de myalgies des muscles masticateurs depuis un an et des e?pisodes de blocage de l’ouverture buccale (je rajoute que ces épisodes sont rares).

    L’ortho envisage une reprise du nivellement des arcades dentaires par syste?me INVISALIGN®, puis pose d’un appareil multiattaches maxillaire et mandibulaire juste en pre?ope?ratoire, en vue d’une oste?otomie totale certainement bimaxillaire (au chirurgien de voir) de fermeture de la be?ance et de correction du de?calage sagital.

    J’ai noté que j’aurai encore un appareil à bague en post-op puis une contention “à vie”.

    Bon, cette fois ci il y a un plan de traitement qui me semble sérieux (si je le souhaite,je peux ne pas avoir en début de traitement invisalign mais le docteur semblait m’indiquer que c’était plus adapté et plus rapide..(??)plus cher aussi ! mais c’est un grand spécialiste invisalign alors ceci explique cela j’imagine.

    Si le chirurgien que je vais rencontrer (en octobre 2014 seulement!!son agenda est surbooké) me fait bonne impression et qu’il me fait part de cas documentés, comme le mien, où les myalgies se sont calmées voire stoppées, je suis prêt à être opéré.Je ne serai pas le premier et pas le dernier. Je recherche effectivement un “résultat optimal”…mais je connais l’aléa de tt traitement (chirurgical,ou non). Rien n’est garanti. Je veux essayer de me soigner le mieux possible, sinon je le regretterai plus tard si mes soucis s’aggravent.

    Je me posais qq questions :
    – les myalgies des muscles masticateurs correspondent elles à un SADAM ? myalgies = trouble des ATM? quel examen effectuer pour vérifier que mes ATM sont OK?Je me vois mal me lancer dans un traitement ortho chir sans vérifier clairement ce point (une simple radio?)
    - peut on procéder à une opération chirurgicale tant que les myalgies sont encore présentes? J’ai du mal à ouvrir très grand la bouche…

    (ps : merci beaucoup pour l’adresse du site internet où l’on peut poser des questions sur la chirurgie maxilo faciale ! ).

    Bonne journée !

    • Dr Jules dit :

      Les myalgies englobent un vaste éventail de problèmes et il est souvent difficile d’en déterminer la cause exacte… tout comme les problèmes d’ATM.
      Plusieurs examens peuvent être indiqués pour évaluer vos ATMs, pour en savoir plus.

      Il faudrait discuter avec un chirurgien maxillo-facial quelles sot les contre-indications à entreprendre une chirurgie orthognathique dans vote cas. Le simple fait d’avoir une ouverture mandibulaire limitée n’est pas nécessairement une contre-indication car sous anesthésie générale, vos muscles masticatoires seront complètement relaxés.
      Les chirurgiens sont meilleurs que nous pour répondre aux questions spécifiques à la chirurgie.

  61. Chester dit :

    Bonjour Docteur,

    Le processus est engagé :) je revois l’orthodontiste vendredi pour les photos,scan…etc.
    Il m’a fallu un an pour trouver un professionnel avec qui le courant passe et en qui j’ai confiance. En tout cas, vous m’avez beaucoup aidé dans les questions que je pouvais me poser durant toute cette période.

    Pour le moment,j’alterne les phases “génial,mon problème va enfin être pris en main” et les phases “encore de l’orthodontie…et maintenant de la chirurgie maxili faciale…mais dans quoi je m’embarque?”.C’est fatigant mais cela doit etre habituel chez les patients j’imagine.
    Ado,je ne me posais pas tant de questions!

    Bonne journée!

    • Dr Jules dit :

      Je suis heureux d’avoir pu vous aider dans vos démarches. N’hésitez pas à revenir partager votre expérience orthodontique sur ce blogue!

  62. Sophie dit :

    Bonjours j’ai depuis deux jour une grille anti-pousse. Ma dentiste me dit qu’on si ai pris assez tôt. Mais cela me dérange au niveau de la prononciation des mots et de mon l’alimentation. Je me demande si je ne devrais pas l’enlever par ce que je suis entrain de baisser les bras. Donc je voudrais savoir si tous cela durera encore longtemps ou pas ?

    • Dr Jules dit :

      Je ne sais pas quel est l’objectif de traitement du dentiste en faisant porter un tel appareil à une adulte alors je ne peux vous dire combien de temps elle prévoit vous le faire porter. Il faudrait lui demander. Chez les enfants en croissances, nous faisons porter un écran oral en moyenne 6-10 mois ou quelques mois après qu’on observe plus de changements dans la fermeture de la béance antérieure.

      • Sophie dit :

        Sont objectif est que j’arrête de sucer mon pouce. Ce qui me dérange c’est quoi qu’il arrive j’arrive a le prendre même avec toutes la motivation que je peut mettre ce qui ne serre strictement à rien.

        • Dr Jules dit :

          C’est un objectif louable et, à la limite, un écran oral peut être un bon moyen de stopper une habitude de pouce la nuit mais le problème est que si vous avez développé une béance antérieure suite à cette habitude, même si vous arretez d’y insérer votre pouce, la langue elle continuera à y aller et perpétuera la béance :-(

          Voter dentiste vous a-t-elle promis que cette béance fermerait par elle-même? Si c’est le cas, elle rêve en couleur 3D…

  63. Fanny dit :

    Peut-on rétrécir un sourire et une arcade devenus trop larges?
    Bonjour Docteur,

    Une question: savez vous si il est possible, par la chirurgie ou l’orthodontie de rétrécir la taille d’une arcade dentaire? Je suis retournée voir un chirurgien maxillo-facial (le + réputé de France), il m’a dit qu’effectivement, suite à la disjonction mon maxillaire était en surroclusion mais qu’il n’avait jamais pratiqué ce type d’intervention et ne savait pas comment procéder pour le ramener à la taille normale (il a juste émis tout à trac l’hypothèse d’enlever 2 dents).

    Je ne sais plus quoi faire, je ne supporte plus mon sourire, et quand je ris ou souris ne serait ce que quelques minutes je ressens vite une fatigue dans le visage, due à ce maxillaire trop large.

    Pensez vous que l’orthodontie puisse m’aider, via des tractions et autre pressions des bagues, à retrouver une occlusion normale???

    Merci pour votre réponse.

    Cdlt.

    • Dr Jules dit :

      Si vous avez eu une chirurgie visant à élargir votre arcade sans avoir eu aussi de l’orthodontie, cela peut expliquer pourquoi vos ents n’arrivent pas bien ensemble. Habituellement, les deux procédures sont faites ensemble.

      Le fait que vous soyez en surocclusion indique la présence d’une malocclusion mais la chirurgie n’est pas nécessairement la solution pour corriger ce problème. Cela peut peut-être être fait en orthodontie. D’une façon ou d’une autre, il vous faudra envisager des corrections globales car le problème affecte certainement vos deux arcades.

      Consultez un orthodontiste certifié pour en savoir plus sur vos options de traitement. Si indiqué, il vous fera consulter à nouveau en chirurgie maxillo-faciale.

  64. Fatma dit :

    Bonjour , J’ai 15ans et j’ai une déglutition “infantile et j’ai les machoires décalées de 5mm et j’ai un cheveux sur la langue et mon orthodontiste ma dit que j’allais porter un appareil pendant 2 ans mais quel type d’appareil vais-je porter ?

  65. marion madamour dit :

    Légère béance antérieure à 2 ans, utilisation de la sucette la nuit
    Bjr. Cet appareil peut être posé sur un enfant de 3 ans? Je constate en regardant votre site que mon fils a une petite béance….il met sa langue entre ses dents et parle très très mal, je trouve même qu’il prononçait mieux des mots plus jeune, pareil il mange plus lentement qu’a l’age de 2 ans.

    Comment faire comprendre a un si petit qu’il n’aura plus sa sucette. Qu’il n’a d’ailleurs que la nuit depuis qu’il a 2 ans. Faut il que je vois l’orthodontiste (et l’orthophoniste)?

    • Dr Jules dit :

      En théorie, il serait “possible” de poser un écran oral en si bas âge mais en pratique, ce ne serait pas facile pour l’orthodontiste et le patient!

      Je ne crois pas qu’il y ait lieu de s’alarmer de la présence d’une légère béance à cet âge. C’est peut-être relié à l’utilisation de la sucette. Même si elle n’est utilisée que la nuit, l’enfant peut mordre dessus avec assez de force pour empêcher les incisives de se toucher et cela peut même les dégager verticalement, créant cette béance. La chose la plus simple à tenter serait d’arrêter la sucette.

      Le meilleur moyen que nous connaissons pour ce faire est de couper progressivement la tétine de la sucette à quelques jour d’intervalle jusqu’à ce que l’enfant la trouve trop courte en ne désire plus l’utiliser. Lorsque bien fait, ce truc est presqu’infaillible! Assurez-vous cependant de faire cette modification sur toutes ses sucettes s’il en a plusieurs.

      L’illustration ci-dessous montre un exemple de progression dans la façon de couper la tétine d’une sucette.

      Cessation d'utilisation d'une sucette  chez les enfants

      Cet exemple d’une jeune fille de 3.3 ans qui suçait son pouce et utilisait une sucette juste avant qu’elle ne cesse ces habitudes. 3 mois après avoir arrêté (3.6 ans) l’habitude du pouce et de la sucette, il y a déjà une légère diminution dans la béance antérieure même si elle persiste. C’est une différence subtile mais réelle. Il reste cependant la langue à contrôler, ce qui peut nécessiter un écran oral éventuellement.

      Habitude de suçage de doigt et utilisation d'une suce causant une malocclusion.

      Cet autre exemple montre un garçon de 4.5 ans qui utilise sa suce continuellement avec comme effet que cela empêche l’éruption normale des dentset contribue même à les “remonter” et causer une béance antérieure.

  66. Niny971 dit :

    Bonjour depuis mes 4/5ans je suce mon pouce j’ai essayer d’arrêter en vain c’est a dire gant sur le pouce, vernis amer , piment , foulard mais je n’y arrive pas je peux pas me passer de mon pouce maintenant agée de 16 ans mes dents de devant sont en avant est ce une bonne idée l’écran oral ?

    • Dr Jules dit :

      Si vous avez essayé tous ces moyens, l’écran oral peut être une autre alternative.

    • Niny971 dit :

      Cela arrangera donc mes dents et m’arrêtrais de sucer le pouce ? Et est ce au niveau coût sa coûte cher ?

      • Dr Jules dit :

        Ça peut vous aider à arrêter l’habitude de suçage de pouce, sans toutefois le garantir, mais cela ne corrigera pas vos malpositions dentaires, vous auriez besoin de corrections orthodontiques pour faire ça.

  67. Niny971 dit :

    Dommage alors je pense que j’arriverai jamais a arrêter de sucer mon pouce mais merci quand pour les renseignements.

  68. ghani dit :

    Bonjour, je porte un écran orale accroché à des bagues mais je ne comprends où dois-je positonner ma langue lorsque je parle ,au repos et quand je mange.

  69. Paul Genest dit :

    Notre dentiste généraliste peut-il poser un piège à langue orthodontique?
    Bonjour,

    Notre fille de 5 ans suce son pouce depuis qu’elle a 3 mois et a maintenant une mauvaise occlusion . Seulement les dernieres dents d’en arriere se touchent quand elle ferment la bouche. Lors de son derniere examen on nous a parlé du piège à pouce.

    Nous avons un rendez-vous dans quelques semaines avec notre dentiste de famille pour savoir si elle serait une bonne candidate et pour nous expliquer ce que c’est exactement. Le dentise dit qu’il peut faire cette intervention même si c’est un traitement orthodondique.

    Cette page nous a beaucoup informé sur ce sujet, merci beaucoup!

    Ma question est la suivante: Un dentise “normal” est-il adequatement formé pour pratiquer cette intervention si on décidait d’y aller de l’avant?

    Merci encore!

    • Dr Jules dit :

      En théorie, un dentiste généraliste peut poser tous les actes des différentes spécialités dentaires s’il considère qu’il a en la capacité, la formation, les connaissances, l’expertise, etc. pour le faire. Plusieurs dentistes ne désirent tout simplement pas faire de tels traitements pour différentes raisons mais d’autres le font régulièrement. Certain dentistes généralistes font des interventions simples en orthodontie et dirigent aux orthodontiste les cas les plus complexes et compliqués. C’est à votre dentiste de déterminer s’il peut le faire mais le fait qu’il vous l’a proposé est une bonne indication qu’il se sent à l’aise de le faire.

      Pour vous rassurer, posez-lui des questions; a-t-il traité plusieurs cas similaires et avec quel taux de succès, quel type d’appareil utilisera-t-il (un appareil amovible peut présenter des problèmes de coopération comparativement à un appareil fixe), etc.

Laisser un commentaire

*

*

*

Les champs suivis d’un astérisque* sont obligatoires.